La députée Marion Maréchal-Le Pen veut s’engager dans la réserve opérationnelle

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. Sissi dit :

    c’est un bel exemple.

  2. Clavier dit :

    Tous ces sémillants officiers de réserve nous garantissent certainement un succès digne de …Mai 40 ..?

    • laurent dit :

      Pas marre avec votre french bashing? C’est toujours mieux que de donner des leçons critiquer derrière un écran comme vous le faites n’est-ce pas?

    • Wolf pack dit :

      on voit que vous y étiez en Mai 40……
      figurez vous que beaucoup d’entre eux (officiers de réserves) sont tombés devant les allemands, et pas en trébuchant…..
      au lieu de vous moquer, faites le, engagez vous dans la réserve, de mon côté je vais me renseigner, c’est mieux que de faire sa petite crotte.

  3. grigric dit :

    que des places de planqués à ce que je vois…. colonel avec aucune compétence militaire… dan sle knowledge center en plus…

    • bozo dit :

      Colonel oui, mais dans la réserve citoyenne qui n’est qu’honorifique et bénévole.
      Marine c’est la réserve militaire (aussi appelée réserve opérationnelle) .
      Cela n’a rien à voir !

    • droitderéserve dit :

      Chirac, outre le maintien des essais nucléaires et le niet à l’Irak, a passé quelques temps dans le djabel comme lieutenant,
      Alors planqué…

      • Wolf pack dit :

        le seul des présidents de la Vème Rep. qui n’a pas fait son service dans l’armée reste Sarkozy ….
        « merci » a lui d’avoir réduit les effectifs, en fin connaisseur….
        les gueulards comme lui ne sont pas ceux qui en font le plus.

  4. Fred dit :

    Il serait intéressant de préciser le complément financier dont bénéficieront ces personnes, qui pour certains auront un grade honorifique de colonel !

    • CDT Air dit :

      Pour ceux souscrivant un engagement dans la réserve citoyenne, le défraiement journalier est astronomique : 0 €. La réserve citoyenne est là pour tenter de recréer un lien Armée-Nation qui a été fortement distendu depuis la fin de la conscription. Ce sont effectivement plus des opérations de « comm » qu’autre chose mais bizarrement, les unités/régiments/bases aériennes qui en profitent ne s’en plaignent jamais. Tous les moyens sont bons pour nous pour essayer de dessiller les yeux du monde civil sur nos contingences et servitudes.
      Quant aux réservistes op&rationnels, ils sont défrayés à hauteur des gens d’active … mais ils font le boulot de gens d’active aussi, n’en déplaisent aux grincheux. Demandez aux réservistes servant dans le cadre de Sentinelle s’ils sont là à ne rien faire et les réponses devraient en surprendre plus d’un.
      Enfin, geste noble … par la parole pour une politique. Maintenant, laissons-la signer son engagement et attaquer les cursus de formation, puis faire part de sa disponibilité au titre de la réserve… Et surtout dans quelle armée-unité-métier…

    • Pour Info dit :

      Si c’est honorifique, ça veut dire sans honoraires … Les personnels de la réserve citoyenne sont placés sous le statut de collaborateurs bénévoles du service public. Ils peuvent être logés, nourris (sauf pour les officiers qui payent leur nourriture) et on leur donne un billet de train.

      Pour les autres (réserve opérationnelle), chaque jour fait est payé un trentième de ce que toucherai un personnel d’active dans la même situation. Donc si on bosse 5 jours de semaine et pas le WE, on est payé 5 jours et pas 7 comme un personnel d’active. Les jours n’ouvrent pas de droit à permission soldé, quand aux droit à pension, on verra.

  5. Sam dit :

    Un Maréchal pour la réserve, ça fait riche.
    Au-delà des polémiques, à la fois sur le champ politique et sur le plan de l’utilité de la réserve, cette exposition fera du bien au recrutement.

    • Eliot Mess dit :

      C’est bien de recruter, seulement encore faut-il avoir le matériel en conséquence. Faire appel à la réserve est ridicule, car si dans 6 mois nous connaissons toujours ce genre d’attaques, les milliers de soldats éparpillés aux quatre coins de l’hexagone, auront l’air bien fin…

  6. Clé ment dit :

    Il faut pas être capable de faire au moins une pompe et de savoir se taire et obéir pour être réserviste ? c’est mal barré pour elle …

    • Eliot Mess dit :

      Une pompe silencieuse et obéissante? Mais si elle sait faire ça! 😉

      • Clé ment dit :

        Je déteste le personnage, mais je n’aurais pas osé une telle blague ! mais c’est drôle, je dois le reconnaitre.
        Elle a dut apprendre avec grand-père : ils aime bien que ça reste en famille chez eux, y compris les gamètes.

    • jacquouille... dit :

      de Clé ment
      « c’est mal barré pour elle … »
      Vous avez l’air, à vous lire de bien connaître l’ESR!
      Un ancien de l’Aéronavale….avec quelques heures de vol.

  7. PK dit :

    Heu… difficile de comparer l’ancienne réserve et la nouvelle…
    .
    JMLP a combattu en tant qu’officier en Algérie – Chirac aussi. Pour les moins, ils ont fait les EOR.
    .
    Ici, la réserve – si j’ai bien compris – est un truc un peu publicitaire pour dire que tel ou tel personnage de la cité est promu avec un grade bidon pour faire enseigne publicitaire – pardon, porte-parole – d’un régiment.
    .
    Ça n’a dans l’absolu rien de déshonorant mais pas grand chose à voir avec l’ancien système (qui avait aussi ses tares… où un ancien EOR ayant fait toutes ses périodes de réserve finissait colonel, le tout noté et validé par des… sous-officiers).

  8. sherpa dit :

    Ils veulent servir mais en étant colonel. Et si ils apprenaient à obéir en étant troufion ? Corvée de chiotte pour la seconde classe Le Pen !

  9. Maotchao dit :

    C’est très bien.

    • Elmin dit :

      Si elle n’avait pas ressenti le besoin de faire la tournée des medias avec un « je vais faire … » Ca aurait été très bien ! lâ , c’est juste de la comm …

      • Wolf pack dit :

        comme ça au lieu de dire, elle pensera à faire….
        c’est pas gagné…..
        mais bon, voyant la dinde, elle devra obéir plutôt que donner des ordres.

    • Eliot Mess dit :

      Vous n’avez jamais fait aussi succinct?!

  10. Onvarigoler dit :

    Inédit une soldat de Sentinelle avec 3 gardes du corps pour la protéger, sincèrement je ne l imagine pas patrouiller avec un FAMAS dans les mains ! Une vraie cible molle pour Djihadiste en herbe.

    • Clé ment dit :

      Pas besoin d’un djihadiste : le premier breton, corse, basque, martiniquais, guyanais, ou même juste un toulousain est un danger pour elle.
      Malgré des scores honorables, le FN (et ses gourous) est persona non grata dans de nombreuses villes et campagnes.

    • Robert dit :

      Ou avez-vous vu que MMLP a trois gardes du corps ?
      Je ne suis même pas sûr qu’elle en aie un seul, et peut-être durant les campagnes électorales.
      Vous confondez avec Marine qui a celui de son père plus deux policiers affectés à ça.

  11. Pat dit :

    C’est bien! Ca lui permettra de voir très concrètement où nous sommes tombés….

  12. Parabellum dit :

    S il n y a que des colonels ça va pas le faire…sourions un peu et au delà du cirque médiatique saluons ces gens qui au moins font un signe d engagement..patriotique .les trop vieux comme moi et d autres regrettent de ne pouvoir en etre…mais le cœur et l esprit y sont si le corps ne suit plus.

    • emiliano Z dit :

      Pendant la « guerre d’Algérie » on avait mis en place les Unités Territoriales. mais les moins de vingt ans d’aujourd’hui………

  13. Mandragore dit :

    Cette réserve opérationnel est cosmétique, on peut donc comprendre que cette dame trouve un intérêt pour la chose. lol
    Rassurez c’est bien. On pourrait peut-être aussi organiser des séances de câlin collectif, avec à la fin une petite collation avec biscuit incrustés de confiture? Et pourquoi pas aussi un atelier mas-cramé, broderie, inclusion, pour divertir les personnes en panique? Remarquez même en Australie un salaud a attaqué un salon de thé… Faut surveiller tous les sites touristiques, seves, balnéaires, spectacles, concerts, etc, etc, etc, etc; j’ai même entendu interdire l’alcool aux fêtes de Bayonne… Par Toutatis, le ciel nous tombe sur la tetê?!

    • Auxsan dit :

      Cosmétique??? Je me tape pas du sc1,pvp,stage spécialiste,istc pour un départ opex avec un t-shirt « L’Oréal ».
      Un peu de respect pour ceux qui s’impliquent ! Vous y êtes vous ? Ne confondez pas les effets d’annonce et ceux qui dans l’ombre font qui doit être fait.

      • Eliot Mess dit :

        L’Oréal est impliqué en étant une des plus grosse entreprise française. Voyez que la cosmétique est prise au sérieuse?! Car j’aurais pu être plus grave, est carrément parler de « sauver les apparences ». Mais vous ne trouvez pas que les civils ont étés assez impliqués? Alors mollo, j’ai connu bien plus embêtent que Sentinelle. Et si il faut s’impliquer dans la guerre contre le terrorisme, pour pouvoir s’exprimer, mais où va-t-on?

  14. TROMXUASNOC dit :

    Et ben on n’a pas le cul sorti des ronces avec ça …

  15. marsouin96 dit :

    Elle s’est aperçu qu’elle ne servait a rien, pour une fois que je suis d’accord avec elle, quelle lucidité. Elle pourra peut être être plus utile qu’a courir les plateaux télé.

  16. Elmin dit :

    Bonjour tout le monde
    Je profite de cette info pour publier deux documents dont j’avais parlé il y a quelques temps et que j’ai fait au calme pendant les vacances :
    1- Le Socle défense présente 8 mesures (Plans, Lois) visant à reformer l’ensemble du secteur de la défense en France : https://www.dropbox.com/s/243qsffnloewnhp/Socle%20defense%201.2.pdf?dl=0
    2- Le plan défense 2018-2050 est un document de type LPM à long terme :https://www.dropbox.com/s/sfoz36o5pxeieyj/PLAN%20DEFENSE%202018%201.3.pdf?dl=0
    L’objectif est de pouvoir proposer aux candidats une base de réflexion concernant l’organisation, le rôle , les enjeux et le format de la défense francaise dans les 30 années à venir (voir plus)
    C’est évidement très ambitieux, mais il me semble que c’est cohérent aux vues à la fois de la dégradation de la situation sécuritaire intérieure et extérieure, des enjeux économiques du secteur de la défense ainsi que du constat du très mauvais fonctionnement de la planification actuelle de la défense qui créer une situation de bouchon capacitaire prêt à sauter (manque évident de personnels, formations et disponibilités très dégradées, très grands nombres de matériels qui arrivent à bout de souffle en même temps, rupture capacitaire et obsolescence extreme de certains équipements (la palme revenant selon moi aux avisos A69 dont le remplaçant n’a toujours pas été mis en chantier…)
    Voila, N’hésitez pas à faire vos commentaires, c’est fait pour )

    • Maotchao dit :

      Elmin, vous vous êtes donné beaucoup de mal, malheureusement il ne suffit pas d’écrire l’armée qu’on aimerait avoir (tout le monde peut en faire une) en espérant que cela séduise un candidat a la présidence.
      Je ne critique pas votre travail, car je sais que vous y avez pris du plaisir a le faire.
      Ce que je vais dire en dessous doit être regardé comme des conseils.
      .
      Mais il faut commencer par le commencement, a savoir qui vous êtes? votre pouvoir? vos contacts? votre influence dans le milieu politique?
      Si vous partez de rien, croyez moi que vous n’irez pas plus loin que le niveau de blogs et de forums d’internet.
      Si vous avez une influence ou si vous pensez en avoir une, il vous faut choisir un parti a soutenir, car votre projet n’est pas un projet pour candidat, mais un projet a la charge du gouvernement.
      Sachez également qu’il ne faut pas penser que les politiciens n’ont pas leur « contacts » et leurs « conseillers » défense, que ce soit dans l’armée, la politique et détaché.Ne doutez pas également que dans nos écoles militaire, de nombreux travaux ont déjà eût lieux pour imaginer les armées de demain et croyez moi que le président n’est au final que celui qui dit oui ou qui dit non.
      Le président dit je veux augmenter le volume des armées, tout ses conseillers se mettent au travail et lui proposant plusieurs « plans » et surtout le coût de ces derniers, ensuite le président valide.Ce n’est pas Hollande qui a dit « je veux 11 000 hommes de plus dans la FOT », ce chiffre ne sort pas d’un chapeau de magicien, il est l’objet d’un travail de plusieurs équipes.
      .
      Vous êtes en train de proposer un plan sur une échelle qui est politiquement irréaliste.Vous devez systématiquement rester sur un objectif de 10 ans (!) maxi, je sais que vous me direz que ça met tout votre projet a l’eau, dans l’incertitude et la complexité mais c’est ainsi.
      Vous devez construire le mur petit à petit, dans la défense, cela passe pas un livre blanc (vous savez ce que c’est).Je rappel que ce livre qui a pour horizon la dizaine d’année, c’est « la » référence politique pour les armées.C’est lui qui explique les menaces, les risques, la place de la France et les grandes lignes capacitaires pour y faire face.Ensuite quand celui ci est validé, on élabore les LPM sur 5 ans, qui elles sont soumises aux aléas budgétaire et pour lesquels tout changement impromptus (hausse du coût des programmes d’armements, opex..) pousse a reporter bien des choses, si ce n’est de réduire ou d’annuler.
      Donc concrètement avant de dire « il faut ceci ou cela », on doit expliquer « pourquoi ». Après bien sûre, chaque président peut imposer des choix imprévus qui modifieront évidemment le livre blanc, ce qui a par exemple été fait avec Hollande qui a refait un nouveau livre.Alors cela peut être fait de manière a réduire le volume, mais aussi comme cela sera fait avec le prochain président, de manière a l’augmenter.
      Deux choses « encadrent » le volume de nos forces armées.
      La première c’est celle des menaces, quand on avait l’armée rouge a nos portes, c’était simple et rapide, aujourd’hui cela s’avère bien complexe.Le terrorisme a cependant démontré chez nous, comme la Russie pour d’autres, que ça reste la chose qui permet de renforcer la défense même avec un gouvernement sans ambition militaire.
      La deuxième, c’est justement cette « ambition » nationale, donc du président et de son gouvernement.Si on a un président qui aime l’armée, qui veut lui donner un rôle plus important sur la scène internationale, qui souhaite qu’on soit capable de déployer 30 000 hommes de l’armée de terre sur le territoire national ou dans une opex de 6 mois, ben cela se fera ainsi et le président devra expliquer aux français pourquoi il a une telle ambition qui bouffera un peu plus les finances au détriment des autres ministères.
      .
      Donc vous attendez l’homme « providence » ou plutôt le candidat idéal qui aura une telle ambition pour la défense.
      Moi personnellement je ne pense pas qu’il y en ait un.C’est pour cela que ma position, sur ce site notamment, a toujours été de « combattre » les individus qui élaborent l’armée de leur rêve et qu’ils disent qu’il « faut faire ceci et cela », je dis toujours que c’est irréel comme raisonnement.La seule chose sur laquelle il faut compter dans notre situation actuelle (la France est ce qu’elle est avec son économie), ce sont les événements que l’on rencontre, du terrorisme aux problèmes souléves dans nos opex qui permettent les évolutions.Ce sont dans nos engagements militaire qu’on soulève le manque d’hélicoptères, de drones, les problèmes d’avions de transport ou de ravitaillement etc…
      Ce sont les attentats et surtout l’engagement de sentinelle qui a montré des problèmes dans les effectifs et a poussé a prendre des mesures.
      A l’approche des élections présidentielle, la sécurité est devenu prioritaire et comme je le dis, on va avoir droit a de la surenchère chez les candidats s’opposant a Hollande qui défendra les mesures qu’il a prises et qui sont encore en cours (a ce stade, il ne peut pas faire plus jusqu’aux élections).
      Les français veulent de la sécurité, les politiciens savent que désormais la sécurité s’avèrent être un sujet sur lesquels on va les juger et pour qui on votera.
      Donc le contexte a changé, l’ambition d’en faire plus existe, la menace existe, les français réclament plus de protections et sont très critiques.Aucun président ne baissera la garde, même si Sarkozy revient a l’Elysée, malgré les coupes qu’il a fait dans les armées, il retournera sa chemise, par nécessité politique et conjoncturelle.
      Alors oui, très clairement et plus que jamais, votre travail peut servir, si vous avez comme je l’expliquais, les contacts nécessaire permettant de faire de mettre votre proposition sur la table de réflexion du prochain gouvernement.
      .
      -Choisissez un parti politique et même un candidat.Je pense que vous êtes comme moi, sans parti, votant pour le moins pire et défendant l’intérêt collectif, mais si vous ne faîtes pas ça, jamais vous n’existerez en dehors d’internet et de quelques passionnés de la chose militaire.
      -Faîtes un plan sur 10 ans (horizon 2030), il faut pouvoir se projeter dans un contexte actuel.Dans 10 ans on peut savoir un peu près les choses, on ne prévoit pas les conflits, mais on peut voir émerger les menaces, les réarmements de certains pays, les contextes géopolitique etc.Au delà, personnes n’y prêtera attention.
      -Faîtes un bon développement sur le budget.Augmenter les dépenses à 2%, d’accord, mais il faut que vous trouviez les économies à faire ailleurs pour abonder le budget de la défense, afin de bien comprendre en combien de temps et comment vous arriverez a ce niveau.Ensuite vous faîtes en parallèle de ce budget, votre programme d’armement pour pouvoir le confronter et lui donner la crédibilité nécessaire a sa prise au sérieux.
      Votre idée d’utiliser l’épargne des français avec taux d’intérêt n’est rien d’autre que de la dette.L’état ne manque pas d’investisseurs pour trouver de l’argent, inutile de créer un fond unique dédié a la défense, d’autant plus que l’on arrive même a emprunter a des taux négatif sur courte durée.Donc la question que vous soulevez sans vraiment y penser, c’est que l’augmentation du budget se ferait notamment par l’endettement et non par une gestion différente du budget général.
      Gardez a l’esprit, que l’on doit réduire notre endettement et il est toujours préférable d’expliquer des mesures d’économies lorsque vous donnez un effort ailleurs.
      .
      .
      Sachez que moi, je suis tout a fait disposé a vous aider, malgré que je sais pertinemment que le plus compliqué, c’est de se faire entendre et se faire écouter par les politiciens.

      • Elmin dit :

        C’est surtout un « exercice de style » et je ne pense pas que cela soit jamais repris . Mais à dire « les hommes politiques etc .. « , sans avoir creuser un peu, je trouve ça un peu creu.
        Donc effectivement j’ai fait ca par plaisir et non par ambition.
        Concernant le sujet du recours à l’épargne , en fait cela depasse largement le cadre de la dette. D’abord parce que ce n’en n’est techniquement pas : le matériel est la propriété d’une société publique qui le loue aux armees , le montant global investit n’est donc pas comptabiliser en dette mais en charge. C’est exactement le même mécanisme que les plans d’épargne logement qui servent à financer les logements sociaux sans justement creer de dette. C’est un peu l’idée des sociétés de projet appliquée à toute La Défense et toute l’industrie de defense.
        D’autre part, justement le paradigme est d’inverser la facon de gerer lâ defense par rapport à aujourd’hui : le temps de La Défense est largement plus long que le temps politique ! Donc les gouvernants ont tendance à postponer les dossiers non-prioritaires absolus car le « retour sur investissement politique » est nul !
        Qui décidera de construire un porte-avion qui prendra 7 ans alors que son mandat se finit maximum dans 5 ans ? D’où le principe de n’être en capacite d’annuler ou modifier les projets que dix ans plus tard , soit deux mandatures (maximum vu sous lâ 5ème) : de fait , on ne se concentre plus que sur la problématique défense et plus sur la problématique défense contre sujet plus politiquement / médiatiquement bankable.
        Le vrais sujet c’est le socle de defense, le « plan defense » ne represente que « ce que l’on peut faire » en respectant et utilisant le socle.
        La facon actuelle de gerer lâ defense est la plus mauvaise qui soit , car on court derriere les événements au lieux de les anticiper et d’y répondre !
        Je connais surtout lâ Marine (ca se voit non ? 😉 ) mais rien que dans celle ci on arrive à un point où 5 projets devraient être lancer en grande urgence : il s’agit du remplacement des A69, des T70AA, des Pétroliers ravitailleurs, des FS et des patrouilleurs , sachant que juste derriere (c’est à dire 3/4 ans !) arrive les FLF et les chasseurs de mine .. Et sachant qu’on n’a qu’un seul PA ce qui est ridicule.
        Dans l’AA lâ flotte de transport n’a plus d’efficacité (les A400 arrivant trop lentement et trop peu).
        Concernant l’AT je suis peu compétant mais le fait est que les gazelles ont mon âge ! Et j’ai l’âge d’être le père d’un pilote de gazelle ‘! AMX 10RC, Sagaie, VAB, puma .. Autant de materiels qui auraient dû être decomissionés il y a 10 ans Déjà …
        Or la tentation politique est toujours grande  » de mèttre sous le tapis » en espérant que ça ne se voit pas … Quand j’entendais aujourd’hui H.Morin faire des recommandations sur l’augmentation des forces, comme Sarkozy et Fillon hiers , je fais un salto arrière de rage !
        Alors, meme si ca ne servira probablement pas à grand chose, je pense qu’il est interessant, pour les contributeurs qui le souhaite, de fonctionner à la maniere d’un think tank, pour produire un « projet citoyen » visant à faire des propositions de réforme de la defense, au sens large.
        Et il faut pour cela un point de départ )
        Je n’ai pas la prétention de pondre seul un projet valide 😉 mais on avance mieux avec une base (un socle diraient certains) ))
        Apres, sous quelle forme ? Rien n’est decide ou figé … Un groupe Facebook ? Un blog/forum ?
        En fait, SI ca interesse du monde, on trouvera bien ! Mais il ne faut pas du tout voir ca comme un produit fini, c’est la première marche tout au plus . Et j’espère vivement que d’autres contributeurs manifesteront comme vous leur interet !
        Evidement votre contribution en tant que terrien est hyper bienvenue !
        Une chose est certaine , si on ne fait rien, on peut etre sur que rien ne se passera … Si on fait , meme s’il n’y a que 1/100 de chance que ce soit lu par un candidat ou un de ses conseils , ce ne sera pas, à mon avis, du temps perdu ))
        Et puis au final, nous exprimons beaucoup d’idées et d’opinions ici meme, c’est juste l’occasion de les synthétiser et de les rendre cohérentes entre elles )

        • Elmin dit :

          Concernant l’intérêt pour un gouvernant de s’occuper de mèttre en place ce qu’il y aura dans 15 ans et non dans deux, je me suis inspiré de la facon de faire de me Van Der Leyen , lâ ministre allemand de La Défense : en gros, en travaillant au dela des à mandature probable, elle s’est evidement libérée des contraintes d’arbitrages immédiats et du coup a pu faire des propositions (qui ont été validées) pour une defense à horyzon 15/20 ans, justement dans une perspective globale .
          Personelement je trouve lâ mécanique « Livre Blanc /10ans + LPM / 5 ans » totalement archaïque … Regardez notre livre blanc , à peine était il rédige que démarrait Serval , puis Sangaris , suivit après de la crise ukrainienne , de la crise de la mer de Chine, et au final de Chammal , Barkane et sentinelle … Il etait caduque avant meme d’avoir l’encre sèche …
          L’intérêt de travailler sur un plan defense c’est que tous les 5 ans on refait un livre blanc à horyzon 15/20 ans , et qu’on ne peut que augmenter les plans en cours concernant les 10 annees à venir …
          Enfîn, à travailler à long terme de maniere ferme, on evite les assenceurs du type « on reduit de 30 000 hommes pour , 2 ans apres , augmenter de 10 000 » , ce qui fait perdre des capacites, du temps et beaucoup d’argent …
          Et dans lâ meme veine, il y a les 6 Fremm + 2 Freda qui coûteront aussi chère que 17 fremms quand il devait y en avoir 21 à un rythme de 2/ans (idem pour les FDA passant de 4 à 2, les rafales de 360 à 185 , et meme mes Leclercs il y a 20 ans)
          Enfîn, en signant un contrat cadre avec DCNS pour acheter 2 PAN , 4 TCD , 8 croiseurs, 12 FTI , 18 AES et 6 PRE , ainsi que 6 SSX et 6 Fremm supp , on est en position de force pour negocier des prix et des compensations économiques (emplois, formation, investissement recherche , etc ..) tres importants ! Idem avec Dassault pour les 165 avions de formation chasse, les 100 rafales supplémentaires , les 210 rafales D/ MD, les 500 drones de combat … On peut relocaliser en France la fabrication des 100 A400M , les 150 avions de liaison moyens et les 40 avions de transport lourd dans une joint venture Airbus -Dassault qui s’occuperait également de la fabrication des 450 helicopteres tout modeles confondus …Cela donnerait à Nexter un poid très important dans sa recente alliance , et je ne parle même pas des sociétés comme Thales et MBDA . En gros il s’agit de multiplier par 3 le CA de toutes ces grandes entreprises de defense francaise ou fronco quelque chose .. Mais pas contre rien ! Les contre parties devront être très significatives , pour La Défense mais aussi pour l’économie du pays.
          Là encore, il faut etre astucieux , et aller chercher l’argent où il est : faire financer les nouvelles lignes de production ou chantiers navals par des subventions européennes, mais egalement régionales , pour maximiser l’impact économique tout en minimisant le cout pour l’état (non répercute sur le prix de vente..)
          Pour finir, l’augmentation des capacites de production associées à des catalogues d’équipements complets et performants , avec des tarifs deja tirés vers le bas, cela augmentera mécaniquement les exportations , d’autant que les sociétés auront des marges pour etre offensives commercialement et financièrement , et une offre de service via les SMP pour compléter l’offre… Tout cela ayant evidement un impact positif sur la croissance (facilitant la transition vers les 2,25%) , sur l’emplois (réduisant les coûts liés au chômage et augmentant la consommation donc la croissance) , et sur le déficit extérieur (augmentant les recettes fiscales, donc permettant d’envisager une baisse progressive des impôts donc augmentant la consommation donc la croissance donc l’emploi etc …)
          C’est tres Keynésien comme approche mais avec une industrie de defense en pointe, une croissance économique globale qui repart légèrement , et un besoin évidant en France et dans le monde , les coefficients pondérateurs de la theorie de Keynes sont au minimum par rapport à de l’injection publique pure et mécaniquement on cree un cercle vertueux.
          En gros tout interagit avec tout et l’augmentation du tout est largement supérieur à la somme des augmentations individuelles

      • Elmin dit :

        En fait l’idée de faire cette première étape est surtout le fait qu’aucun des candidats à la présidentielle (ou à la primaire) n’a jusqu’à présent exprimé un peogramme de defense qui repond, de mon point de vue, meme vaguement aux enjeux auxquels nous seront prochainement confrontés …
        Il y a 3 « piliers » dans cette approche :
        1- le pilier capacitaire qui veut que nos armees soient efficaces donc en nombre suffisant, équipées correctement et parfaitement entraînées .
        2- le pilier gestion des armees , qui s’occupe du financement, des RH , de l’attractivité militaire, de la qualite de vie des hommes
        3- le pilier politique , qui repose sur un soutien massif à l’industrie de defense et à la valorisation économique, diplomatique, texhnologique et social des investissements de défense.
        Personelement je trouve inepte de favoriser l’épargne financière (assurance vie) tres faiblement pourvoyeuse de retombés économiques alors que nous avons un pôle industriel de defense de qualite mondial à très forte valeur ajoute et tres pourvoyeur d’emploi, dans un monde qui réarme face à l’accroissement des crises …
        Quel a été l’événement economique marquant du premier semestre 2016 en France ? Les sous-marins australiens !
        Et en 2015 ? La vente des rafales et des BPC/Fremm à l’Égypte et au Qatar …
        Nous avons une industrie de defense en pointe au niveau mondial et ce malgres nos ressources tes contraintes , imaginez avec une vrais volonte politique ? Imaginez avec un Le Drian qui aurait 2,25% du PIB chaque année au lieu de passer son temps à faire les fonds de tiroirs ?

      • Elmin dit :

        Dernier point , concernant les « 2% » , le montage financier est beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît ) je m’explique :
        En passant d’un mode « achat » à un mode « leasing » , on gagne immediatement énormément de marge de manœuvre financière :
        Si chaque année le budget equipements est de 15 milliards , sur une loc a vr0 sur 20 ans, a un taux de 2,25% (1% au dessus de l’inflation plus 0,25 de fonctionnement et couts bancaires), lâ premiere année on ne paie que 1 milliard, 2 milliards la seconde etc … Il faut 15 ans pour que le montant de remboursement se calque sur le montant investit .. Cela donne donc 15 ans aux gouvernants pour passer de 1,4 à 2,25 %.
        Comment ? De trois manières :
        1/ en sanctuarisant lâ moitié de l’accroissement naturelle (lié à la croissance) du budget de l’état pour La Défense . Cela signifie que les autres budgets croîtront moins vite , mais personne ne verra son budget baisser. D’autant que les montants dégages en début de processus permettront justement d’augmenter rapidement les effectifs et donc baisser le chômage … Idem pour l’investissement : 15 milliards dans l’industrie de defense c’est au moins 30 milliards au final (generant 6 milliards de TVA , donc le budget est positif mécaniquement sur 5 ans hors croissance)
        2/ par l’implication dans le budget des budgets locaux (régions, départements, communes) impliqués dans le financement de la reserve et dans le financement territoriale (bases/casernes etc …)
        3/ par l’allègement du budget pension/retraite par l’intermédiaire du plan SMP et du reclassement dans les services publiques et l’industrie de défense « publique »
        Ça donne pas mal de souplesse au final , et de temps, pour être efficace immediatement sans drame )

      • Elmin dit :

        Vraiment dernier point (SI SI promis) , cela n’apparaît pas dans le document mais ce fut un facteur qui a beaucoup influencé ma reflexion , à savoir le role geopolitique de lâ defense dans les relations inter-etats (notament economique)
        Nous avons tous (en tout cas beaucoup) peste contre l’attitude des pays bas ou de la Pologne concernant le choix de leurs equipements … Il est évident qu’aujourd’hui de nombreux etats sont obligés de « sous-traiter » une partie de leur defense contre des contrats de defense ou autre .. C’est un fait, et avoir une force de dissuasion conventionnelle puissante et rapidement mobilisable, de meme qu’une force de réaction rapide et une force de projection , sont autant d’atouts qui auront leur importance notament dans la reconquête du marché européen de defense ….
        Et pas seulement : il y a en afrique (côte d’ivoire , Mali, Niger, Tchad , Burkina Fasso , Sénégal et pourquoi pas Maroc , Tunisie voir Égypte ..) , au moyen orient (Arabie Saoudite, Qatar , EAU ) , en Asie / Pacifique (Taïwan , Malaysie , Australie mais aussi Vietnam , Brunei , Philipinne , Nouvelle-Zélande ), dans le Caucase (Géorgie , Ouzbékistan ) , en Amérique du centrale et Sud (Argentine , Chili , Bolivie , Costa Rica , Honduras ..) et dans les Caraïbes (Haiti ), des pays qui seraient tres a l’écoute de partenariats privilégiés et des accords de defense globaux …aujourd’hui seuls les États Unis et, dans une moindre mesure, lâ Russie, jouent cette partition …
        Et cela représenterait ce que j’appelle un élément de valorisation directe de l’effort de defense : commande de materiels militaires et de formations , mais egalement, a l’image de la façon dont négocie l’Inde, l’ouverture de « concessions » ou de projets nationaux exclusifs (genre une usine automobile à construire , un barrage, une voie ferrée ou un métro , une centrale nucléaire , un port etc …)
        Les 4 niveaux de postures répondent , selon moi, tout à la fois à un impératif operationel national, mais egalement à cet aspect.
        Voilà ))

        • Maotchao dit :

          Le PIB n’est pas un budget, contrairement au budget de l’état.
          Si le PIB augmente, cela ne veut pas dire que le budget de l’état augmente au même rythme.
          Notre pays a perdu beaucoup dans la gestion économique du pays, notamment par la privatisation de certaines sociétés pour qui l’état pouvait tirer du profit.Nous n’avons pas de gazprom qui inonde le budget de l’état de ses profits comme chez les russes.Nous devons piocher essentiellement dans la poche des français et des sociétés, par les taxes, les impôts et j’en passe.
          Nous fonctionnons déjà a crédit, c’est à dire que l’on dépense plus que l’on en récolte.L’endettement n’est pas une calamité en soit, car la charge de la dette, c’est à dire notre remboursement annuel inscrit dans le budget, tant qu’on peut le supporter (c’est à dire qu’on lui réserve l’argent nécessaire), cela n’est pas un problème.Malgré que la dette globale augmente, sa charge diminue en raison des intérêts actuellement bas.N’oublions pas également que la France emprunte a des taux bas et revend a d’autres pays a des taux plus élevés mais qui reste tout de même plus attractif pour eux que les marchés et les organisations tel que le FMI.C’est ce qu’on a fait avec la Grèce, on s’est endetté pour eux, sur le long terme si tout se passe bien on gagnera de l’argent, si ça va mal, on pourra renégocier les taux, sinon ce sera a nous de payer, car on est en quelques sorte, un garant.
          Pour 2016, on est a -72 milliards pour le budget de l’état, c’est à dire qu’on doit emprunter 72 milliards pour assurer l’équilibre budgétaire, en plus des 45 milliards qu’elle nous coûte obligatoirement (charge de la dette) du fait des engagements financiers avec les investisseurs.
          On peut se dire que d’un côté on emprunte pour financer la dette a hauteur de 45 milliards, mais il reste tout de même 27 milliards d’€ de dépassement dans les autres dépenses.Ce sont ces 27 milliards que le gouvernement actuel, comme celui de demain, doivent trouver, soit en cherchant des économies, soit en augmentant les recettes (impôts etc…).
          Voici la priorité économique pour la France, c’est ce qu’on appel, l’équilibre budgétaire.On peut l’avoir très vite, on arrête certaines dépenses, on augmente d’un point la TVA, ça c’est juste une question de courage et de choix politique.
          Ensuite en dehors de ce budget de l’état, l’endettement se fait également par la sécurité sociale, les administrations locales (régions départements etc), mais on s’éloigne un peu des capacités financière entourant le domaine militaire.
          .
          Cet aspect économique on doit le garder en tête, c’est avec lui qu’on peut réfléchir a l’ambition qu’on veut donner a la défense.
          .
          Votre « projet » de « leasing » c’est un système de dette, même si cela diffère un peu.Vous allez toujours avoir d’un côté des investisseurs chez qui ceux qui achèteront les matériels demanderont de l’argent et de l’autre l’état qui payera la « location » avec intérêts, pour rentabiliser au minimum les investisseurs.Cette politique, c’est de la dette différé qui passe par un intermédiaire, autant directement s’endetter sur les marchés en devenant de suite l’acquéreur, avec les intérêts actuel, on a mieux fait ainsi.
          .
          Autant emprunter 150 milliards d’€, s’acheter tout ce qu’on veut en une fois, puis de différer le remboursement en ponctionnant les années suivante sur l’enveloppe « équipement » du budget de la défense.
          Actuellement on emprunte sur 10 ans a 0,2% d’intérêts.Reste qu’en agissant ainsi on risque d’avoir des problèmes industriel, car on augmente pas la cadence du jour au lendemain, ni sans y perdre quelques sous pour compenser les efforts des industriels a aller plus vite.

          • Elmin dit :

            Mais on n’a aucun intérêt à emprunter 150 milliards, car on ne peut effectivement produire que 15/an …
            D’autre part, et j’insiste, ce n’est pas du tout de la dette. On réoriente une partie de l’épargne des francais(essentiellement celle des assurances vies) pour creer un fond financier qui « travaillè » en louant des materiels militaires aux armees. Donc c’est un service et non une dette du point de vue comptable.
            Par ailleurs, l’idée est bel et bien de concentrer des investissements pour d’une part resoudre une situation critique aujourd’hui, mais aussi pour relancer un processus industriel en France. C’est exactement ce qu’ont fait les allemands après la réunification ! Ils ont pris leurs secteurs de pointe, en l’occurrence l’automobile et les machines outils, et ont massivement injecte des fonds publics pour densifier ces secteurs economiques tres pourvoyeurs d’emplois.
            En France on ne fait ca que pour l’innovation et le logement social. On ne peut pas dire que ce soit les secteurs qui embauchent le plus à long terme …
            Il y a une relation directe entre PIB et recettes fiscales en France, de part la place qu’à la TVA dans le budget , l’essentiel du PIB est soutenu par la consommation (et donc exposé à la TVA) , et cela sans parlé des économies faites par l’état lorsque le chômage diminue …
            Rappelez vous les scandales des prévisions budgetaires il y a quelques années basées sur une hypothèse de croissance irréaliste !
            Je vois concède que l’approche est originale, surement déroutante, et qu’elle demande de remettre à plat quelques certitudes quand au fonctionnement de l’état , de La Défense, et son financement … Mais c’est bien parce que ce qui se fait aujourd’hui ne fonctionne pas du tout qu’il est nécessaire de penser autrement , non ?
            Car si demain une crise type Koweit venait à survenir (et cela peut survenir n’importe quand), nous serions parfaitement incapable de deployer l’équivalent de ne serait-ce que lâ moitie de Daguet ! Avec les memes materiels ! (Amx10rc, vab, gazelles, Pumas …)
            Soit on se satisfait de la situation actuelle , et de la façon dont se gère La Défense depuis 30 ans, et je peux le comprendre , pour Cécile duflot , Benoît Hamon ou Hervé Morin, c’est certainement le cas !
            Soit on cherche une approche innovante quitte à largement faire bouger les lignes
            En gros, dans mon cas, je prend en compte les contraintes actuelles , sur la dette souveraine par exemple, sur l’état des armees, sur les capacites de production de l’industrie , je le pondére par des éléments de risques (inflation, détérioration relation extérieure , mais aussi guerres), et je le croise par d’un côté les points forts du pays (fort taux d’épargne, haute technologie , experience des armees ) et les opportunités (marché armement international en croissance, réapparition d’un affrontement est ouest, specificites economiques de l’industrie de defense, role de lâ France dans le monde).
            Cette matrice (points forts / points faibles / risques / opportunités ) est une matrice assez classique pour gerer l’innovation .
            Que pensez vous des autres points ? Le leasing ce n’est qu’un des 8 points en fait …

          • Elmin dit :

            Une chose est sûre , exposer les conclusions sans exposer le cheminement et l’application est loin d’être suffisant , va falloir que j’enrichisse sacrément le document ))

        • Eliot Mess dit :

          Beaucoup de questions se télescopent parce que beaucoup de propositions se superposent. Je pense que vous devriez découper votre discoure en plusieurs paragraphes, afin que chacun d’eux traitent d’un sujet bien précis. Ensuite proposer à lire ces paragraphes sur plusieurs jours, afin que chaque contexte et structure les composants, soit assimilés et analysés étape par étape. Sans oublier un prologue, et un épilogue.
          Bref, écrivez un livre!
          Cela évitera de laisser une impression de précipitation.
          Certaine personne ont aussi les qualités pour vous aider à assembler tout ça, en prenant appuis sur des bases concrètes et référencés, par rapport à la manière utilisé habituellement pour les bouquins qui traite de ce genre de projets.
          Sinon:
          -2050 c’est un peu loin à mon avis.
          -1300 chars NG c’est quoi?
          -Le leasing s’accompagne d’une assurance et d’un SAV, car un moteur de camion dans l’armée est remplacé selon son temps de fonctionnement, et non pour son usure effective (Oui on jette des moteurs qui marchent! Enfin il m’a semblé.). Alors le leasing pour certain matériel qui arrive très vite en fin de vie, ou qui génère beaucoup d’obsolescence, devient complexe.
          -Et bien d’autres questions à traiter en connexion.
          Enfin bref, je ne suis certainement pas la personne qui pourrait vous prévenir quand tel ou tel proposition comptable que vous proposez est crédible, mais je peux juste vous conseillez de refaire un synopsis court et compréhensible par le plus grand nombre, afin que cela motive à continuer de plonger un peu plus dans votre travail, ou carrément d’acheter peut-être un jours votre livre, ou même encore de rendre effectif ce programme.
          Vous n’allez quand même pas rendre visite à Hollande et lui demander un badge fédéral? LOL (Elvis rencontre Nixon)

          • Elmin dit :

            Oui c’est exactement ce que je constate , trop dense, pas assez mis en contexte … Ça fait un peu « tire du chapeau » alors qu’en fait pas du tout )) je dirais même que chaque sous-paragraphe a fait l’objet d’une reflexion assez poussee … Sauf que je n’ai pas du tout detaille lâ methode, le cheminement, les bénéfices intermédiaires etc ..
            Le plan defense c’est meme une erreur de le publier, car ça fait « oh les jolies courbes » ou comme le dit Matchao , « mon armee de rêve »… Alors qu’en fait le planning est pense à la fois pour optimiser le travail des bureaux d’études , les chaînes de montages , le chevauchement des périodes d’indisponibilité pour garder les 4 postures a 100 % … Pour chacune des armees je suis parti des objectifs , remontés sur les unités, puis les equipements , mis en parallèle les formations et le recrutement, l’intégration de la reserve etc … D’ailleurs c’était assez casse pied de réussir à tout « planifier » )) mais il faut d’abord bien expliquer le socle , et seulement à ce moment je pourrais éventuellement parler du plan )
            En tout cas merci de votre commentaire ) c’est encourageant !

    • Elmin dit :

      Et ben … Ca ne soulève pas vraiment l’enthousiasme ))

      • Maotchao dit :

        Moi aussi j’insiste, votre financement c’est de la dette, même si elle n’est pas contractée directement par l’état.
        Vous avez vos investisseurs (les français et leurs épargnes), vous allez avoir les sociétés chez qui l’argent de ces investisseurs servira a s’acheter les matériels, puis l’état qui conclura un contrat sur XX années afin de rembourser ces sociétés qui rentabilisera et assurera les dépôts des investisseurs.
        C’est un peu comme une banque qui prête a Pierre pour qu’il achète un appartement qu’il louera a Paul.Pierre a une dette vis a vis de la banque et c’est Paul qui finance les mensualités.
        On remplace la banque par un placement pour l’épargne des français, on remplace Pierre par vos sociétés et Paul par l’état.
        .
        Ensuite, je pourrais reprendre l’ensemble de vos points, mais ce serai très long.Je vais tout de même faire un petit résumé:
        1: Vous ne pouvez pas imposer un budget de la défense minimum dans la constitution, oublier cette idée.On peut encourager les gouvernements a respecter un niveau de dépenses « minimum » mais vous ne pouvez pas l’imposer.Vous l’aimeriez bien, je le sais, mais ce n’est pas possible.
        2-3: L’obsolescence des équipements est déjà suivi.Tout matériel a son potentiel (qu’on préserve), subit des visites, des entretiens.Tout matériel se comporte différemment face au temps.
        Un blindé c’est au moins 30 ans de service, ce n’est pas son âge qui le rend obsolète, mais son usure.
        La dessus, vous n’avez rien a proposer, le cycle de vie des matériels et de chaque éléments les constituants existe déjà.L’actualité a mis en évidence la vétusté des matériels, mais tout cela est dût aux retards dans l’arrivée de leur remplacement et parfois aux manques de financements pour commencer certains programmes.Si l’A400M serait arrivé comme prévu, jamais on ne parlerait des vieux transall comme actuellement, idem pour le NH90, idem pour plein de choses.Tout le reste n’est que de la gestion de budget insuffisant pour faire ce qui doit être fait comme prévu.Les retards, les surcoûts sont des choses qui ne sont pas prévisibles, donc vous avez beau planifier un remplacement, vous ne pouvez pas empêché les imprévus, comme l’A400M reste un formidable exemple.
        4: Le plan épargne, je l’ai en partie expliqué plus haut, cela coûterait plus que ça ne rapporte.On ne manque pas de liquidités, si on veut emprunter de l’argent, on peut facilement le faire a des taux inférieur a 1%. Pour 250 milliards, il faudra payer 2,5 milliards chaque année a ceux qui ont placés leur argent afin de leur payer les intérêts.Nous ne sommes pas une banque, nous n’avons pas a gérer ce genre de chose (il y a des retraits permanents), surtout qu’il n’y a rien derrière pour compenser ces dépenses.Ce qui est profitable au début, l’est beaucoup moins au moment ou ces fonds ne servent plus.Comme je l’expliquais, avoir recours a la dette est bien plus simple, plus rentable (en ce moment) et on emprunte ce dont on a besoin, non mais sincèrement.
        L’épargne des français n’est pas de l’argent qui dort sur des comptes, il est investit, que ce soit pour le crédit de votre voisin, ou sur les actions d’entreprises via la bourse, il ne faut pas croire que c’est de l’argent non utilisé sur lequel on peut penser qu’il pourrait être investit ailleurs.Si demain tout les épargnants retireraient l’ensemble de leur argent, les banques feraient faillites.En ce moment la BCE inonde les banques avec chaque mois, près de 60 milliards d’€ qui est prêté aux banques a des taux de 0% afin que ces dernières fournissent les liquidités nécessaires aux entreprises et particuliers désireux d’argent, alors qu’auparavant les banques refusaient.Pourquoi croyez vous que les intérêts sont si bas en ce moment? pourquoi croyez vous que l’on voit a la télé que c’est le bon moment pour acheter une maison? Les banques font des crédits a 1,5%, elles empruntent a 0% auprès de la BCE…
        Je vous assure qu’il n’y a pas d’argent a récupérer dans les chaussettes des français.
        5:Un soutient a l’industrie militaire, oui.Par contre on ne peut pas exiger chez nous ce qu’on refuse pour les autres.On ne peut négliger la concurrence qui prendra les marchés qu’on trouve désavantageux.Mais ce point vous l’avez trop lier a votre plan 2050, alors que moi, j’estime que vous devriez plancher sur un plan 2030.
        6: Il existe déjà la reconversion pour les militaires, il existe les places réservés dans certains secteurs, un BSTAT par exemple c’est l’équivalent d’un BAC + 2 dans le civil, les permis peuvent être convertis pour le milieu civil.Bref il y a plein de choses qui existent déjà et il y a également des limites a faire reconnaitre un opérateur mortier, un tireur Milan et autres dans le civil.Pour les impôts inutile d’en faire un régime d’exception.Il existe déjà des quartiers militaires a loyer réduit, pas partout, mais ça existe, comme il existe une prime (environ 100€ par mois) qu’on donne a un militaire qui dort a l’extérieur de son régiment.Croyez moi que l’essentiel des militaires préfère loger dans une zone civile que de vivre h24 dans son régiment, on veut casser la routine et laisser le travail de côté quand on est chez nous.
        Les retraites et pensions évoluent constamment, non pas en raison de l’espérance de vie, mais pour les finances.L’armée doit rester jeunes et on fait tout pour éviter que les personnes restent trop longtemps, on donne des primes et ce genre de choses.Il y a peu encore, un militaire du rang partait a 15 ans, aujourd’hui c’est 19 et demi.Les sous off de carrière se voit proposer des pécules pour qu’ils partent, idem chez les officiers, c’est aussi pour la pyramide des grades que l’on fait cela.
        Les SMP, oui bien sûre, je pense que l’on a pas le choix lorsqu’on manque d’effectifs et qu’on a besoin de travailleurs temporaire.Mais ces sociétés, si elles peuvent prospérer dans les moments de conflits, elles font faillites dès lors qu’on ferme ces théâtres (voir Afghanistan et Irak pour les SMP US).Ce sont des contractuels, presque des agences intérim pour la sécurité et on ne peut pas pérenniser le maintien de 50 000 personnels en permanence.
        7: Pour la réserve, voyons ce qui va se faire avec l’idée de garde nationale, qui peut être intéressante, mais qui peut aussi être qu’un simple changement de noms et de procédures d’engagements.
        8:Pour les matériels en fin de vie, il existe déjà des liens pour exporter ce qui peut l’être ,on n’exporte pas de matériel pour lequel on ne produit plus aucune pièces pour en assurer le MCO, personnes n’achètera cela, même s’il reste fonctionnel au moment de son retrait.Tout comme un potentiel atteint ou dépassé, si le client ne paye pas pour l’augmenter, ben ça ne sert à rien.C’est comme pour l’AMX 10P, on ne produit plus de pièces, on utilise ceux retirés pour prélever un maximum de pièces d’occasions, notamment pour les saoudiens, mais bientôt ces derniers par exemple se retrouveront dans l’incapacité d’assurer le soutien de leurs engins.C’est pour cela qu’on signe systématiquement dans nos contrats de ventes d’armes, des contrats de maintenance sur XX années, ce qui garantit aux clients, la production de pièces neuves, on peut renégocier un prolongement dès lors qu’on atteint la fin (plus un matériel devient rare et peu nombreux, plus il devient cher), soit si c’est trop coûteux, on subsiste avec des stocks dans différents pays, on achète des pièces d’occasions, on cannibalise.

        • Elmin dit :

          Merci pour votre longue reponse Marchao ) je vous repond egalement donc ))
          1/ pourquoi pas ? Qu’est ce qui interdit de mèttre dans la constitution que le budget de La Défense doit être au dessus de 2% ? Par contre, une fois que c’est dans la constitution, plus d’arbitrage possible !
          2/ le but est de forcer la mise en chantier des remplaçant pour ne jamais depasser lâ duree de vie maximum. Vous dites que le probleme c’est l’usure , certes ! Mais pas que ! Les A69 sont complètement depassee vis à vis de la flotte actuelle de petite Corvette ! Les sagais sont loin d’être au niveau des chars légers aujourd’hui et depuis deja 15 ans ! Alors oui pour l’Afrique ça peut passer, mais devons nous construire notre armee dans la simple perspective de pouvoir faire Serval ? Ou devons nous recréer une armee type Europe centrale ? Moi je pense que nous devons et meme que nous avons interets à lâ faire ! Apres, SI la volonte est là, l’ambition , les moyens suivront
          4/ je crois que lâ nous avons une vision tres differente de l’économie. Oui, fondamentalement, c’est de la dette, puisqu’on paie des choses avec de l’argent qu’on n’a pas. Mais techniquement, comptablement, bruxellement, ce n’en est pas !c’est un artifice qui permet de financer « gratuitement » le changement de format ! Apres, on parle de leasing a 20 ans. 16 milliards de materiels coute 1 milliard de loyer par an! Mettez ça dans un Excel et vous verrez qu’on gagne mécaniquement 50 milliards sur la seule phase de démarrage. Personelement je crois que l’injection d’argent publique peut avoir du sens économiquement . Concernant l’épargne des francais, vous vous trompez lourdement : http://m.challenges.fr/article/20150708.CHA7736/ces-3-lecons-a-retenir-sur-l-epargne-des-menages-francais.html
          Quand aux milliards injectés par la BCE, pour être assez proche des milieux d’affaire bancaire, cet argent n’est que faiblement injecte dans l’économie et reste en majorite dans le système bancaire pour faire tourner ses placements (boursiers essentiellement) paradoxalement peu actif en Europe.il sert aussi (surtout) à maintenir un euro à 1,1$ et donc soutenir les exportations. Faute de quoi il remonterait rapidement à 1,5/1,6 $.
          5/alors lâ oui je suis persuadé que l’industrie de defense est « l’industrie de pointe à fort potentiel » en France. Les grandes entreprises de défenses ont beaucoup de salariés à tres fortes valeur ajoutée , et font vivre énormément de PME : sur le seul Rafale c’est 500 PME qui en dépende . Or on voit que les produits utilisés par l’armée française se vendent mieux , voir carrément bien. Je pense donc qu’il faut faire comme à fait l’Allemagne avec l’automobile et décider de tout faire pour devenir leader mondial (apres les USA) du secteur.
          6/ les SMP ne servent pas qu’à compléter en opex les services. Par exemple il y a une très forte demande des armateurs pour proteger les navires. Idem pour les entreprises qui ont des chantiers / usines en zone dangereuse. Tous mes amis qui sont parti en SMP travaillent dans ces secteurs. Aujourd’hui les SMP sont interdites en France ! Donc on laisse le marché aux anglosaxons et aux russes pour rien , par simple posture !
          7/pour lâ reserve, oui, on verra … Mais remarquez que j’implisue beaucoup lâ region en donnant un pouvoir aux présidents/préfets de region, pour justifier la prise en compte par lâ region d’une partie des couts.
          7/ concernant la vie militaire, c’est une question d’arbitrage. En gros moi je pense qu’il faut intensifier l’attractivité de la carriere militaire et lutter activement contre le « désenchantement ». Et pour ca je m’inspire de ce que font les US , et qui marche très bien ! Les zones vies n’ont rien à voir avec les nôtres , ce sont des zones pavillonnaires très agréables …
          8/ lâ gestion des materiels me donne l’impression d’être fait au coup par coup, selon opportunité , et non de manière raisonnée , et valorisée . Nos F1 n’ont pas été remis activement sur le marché par exemple. On les a , éventuellement on veut bien les vendre .. Rien à voir avec un vrais services qui va en Estonie et qui dit « on vous donne 2 escadrons de F1, en contre X millions€ par an, on vous les maintient en etat de vol pendant 10 ans. En contre partie on fait votre centrale électrique  »
          C’est une approche très differentes de ce qui se fait actuellement

        • Elmin dit :

          Mais encore une fois, merci de vos commentaires qui sont très éclairants sur les points à approfondir / détailler / expliquer )

  17. Duc d'Orléans dit :

    La réserve opérationnelle c’est autre chose que la réserve citoyenne qui a plutôt une valeur de « public relations » Armée-Nation. C’est sympathique que cette jeune femme fasse preuve d’engagement civique. On aimerait aussi y voir les enfants Taubira, Fabius, Hollande, Sarkozy et d’autres…Mais le casque est lourd, le sac est lourd, les godillots sont lourds pour ces petits chéris…

    • Clé ment dit :

      Autant pour Fabius, Hollande et Sarkozy c’est juste, autant je vous rappel que Taubira est guyanaise : l’endroit où nos commandos s’entraîne pour les guyanais c’est le terrain de jeu des enfants.
      Si il y a bien une personne politique (de cet age) que je pense valoir quelque chose physiquement, c’est bien elle. D’ailleurs notons que aucun de ses virulents détracteurs ne s’est risque à un face à face.

  18. Robert dit :

    Quelle unité ?

    • abouass dit :

      Si sa résidence principale est en ile-de-france elle devrait intégrer le 24e RI basé à Vincennes

    • gégétto dit :

      très belle initiative.Félicitations , ainsi qu à tous les autres jeunes volontaires….moi je suis trop vieux (enfin d après les critères). Et je ne veux pas une MAT49 !!!(par expérience:.tac,tac,tac clic….incident de tir!!!!)

  19. wagdoox dit :

    malheureusement elle serait une cible bien trop tentante pour les islamoracailles et les socialodimis

  20. Poubelleux dit :

    Marion,
    Il y a de la place dans le regiment Nord de France, nous espérons de la pub et des moyens (un bâtiment, de l’habillement, des cartouches, des vraies manœuvres, le droit de faire des repas de cohesion, une vraie cellule réserve compétente, pouvoir commander en vpc….etc)
    Préviens nous pour ta période on fera une fmir VIP, on va s’arranger, de toute façon faut remplir les stats donc pas d’inquiétudes…bisous Marion
    PS : t’inquiètes ta tante n’est pas loin !

  21. Brun loutre dit :

    La plupart d’entre les lecteurs confondent réserve citoyenne et réserve opérationnelle.

    La réserve citoyenne sert à entretenir le lien armée-nation. Les réservistes sont nommés dans un grade honorifique qui correspond à leur niveau de responsabilité dans le civil, à leurs diplômes…ils n’effectuent pas de période et ne touchent aucune rémunération. Du fait de sa mission, la réserve citoyenne s’adresse surtout à des VIP (Jean-Vincent Placé, Geneviève Fioraso, comme dans l’article, mais aussi Michel Drucker, et tant d’autres) qui souhaitent marquer leur attachement à l’Armée, ou à une armée ou une unité en particulier.

    La réserve opérationnelle est un vivier de militaires à temps partiel. Ils effectuent des périodes sur leur temps libre et perçoivent donc une rémunération liée à leur grade.

    Si Mme Maréchal-Le Pen souhaite s’engager dans la réserve, ce qui est honorable et exemplaire pour un député, elle doit faire une formation militaire, puis rejoindre une unité où elle recevra une formation technique lors de ses périodes. Son grade sera fonction de son diplôme mais elle ne pourra pas être bombardée colonel. Elle ne sera pas obligée de patrouiller dans Paris, elle pourra

  22. Brun loutre dit :

    La plupart d’entre les lecteurs confondent réserve citoyenne et réserve opérationnelle.

    La réserve citoyenne sert à entretenir le lien armée-nation. Les réservistes sont nommés dans un grade honorifique qui correspond à leur niveau de responsabilité dans le civil, à leurs diplômes…ils n’effectuent pas de période et ne touchent aucune rémunération. Du fait de sa mission, la réserve citoyenne s’adresse surtout à des VIP (Jean-Vincent Placé, Geneviève Fioraso, comme dans l’article, mais aussi Michel Drucker, et tant d’autres) ou à des vecteurs d’influence (maires, instituteurs, artistes…)qui souhaitent marquer leur attachement à l’Armée, ou à une armée ou une unité en particulier.

    La réserve opérationnelle est un vivier de militaires à temps partiel. Ils effectuent des périodes sur leur temps libre et perçoivent donc une rémunération liée à leur grade.

    Si Mme Maréchal-Le Pen souhaite s’engager dans la réserve, ce qui est honorable et exemplaire pour un député, elle doit faire une formation militaire, puis rejoindre une unité où elle recevra une formation technique lors de ses périodes. Son grade sera fonction de son diplôme mais elle ne pourra pas être bombardée colonel. Elle ne sera pas obligée de patrouiller dans Paris, elle pourra s’investir dans des tâches moins exposées à la vue du public mais indispensables: logistique, administration, finances, force protection…

    Je trouve excellent qu’un député donne l’exemple, en particulier quand l’idée vient du camp qui lui est opposé. Espérons qu’elle aille au delà des mots.

    • Bomber X dit :

      Bien dit. L’engagement des politiciens envers les armées, quel que soit leur bord, est une rares choses encore saines dans la république.

    • Duc d'Orléans dit :

      Merci d’avoir fait clairement le distingo entre ces deux réserves si différentes. Sur un site où se rencontre presque uniquement des fanas mili, c’est affligeant de voir combien il y en a qui ont fait la confusion.

  23. Chasseur dit :

    QQ infos pour ceux que ça intéresse
    La réserve citoyenne est bénévole, les grades y sont honorifiques (toutes les personnalités sont « colonel ») et ça sert à renforcer le lien armée-nation. Exemple Michel Drucker, ‘colonel’ de réserve citoyenne de l’Armée de l’Air pour ses émissions télé sur l’AA et la patrouille de France.
    La réserve opérationnelle c’est autre chose, il faut faire des périodes de formation et les unités peuvent participer à certaines opérations (pas toutes).
    Dans l’ancien temps du service militaire…, les étudiants en études supérieures (grandes écoles, avocats, etc) pouvaient se porter volontaires comme Elève Officier de Réserve (EOR) et faire un service militaire de jeune sous-lieutenant. Puis ensuite continuer comme officier réserviste, avec des périodes (cas de JMLP et de Chirac). L’armée française était en général très contente de récupérer ces jeunes cerveaux bien faits, car tous étaient volontaires et donc compensaient leur inexpérience par une très grande motivation. Les EOR pouvaient être envoyés en OPEX – comme n’importe quel appelé du contingent à l’époque (il y avait même des EOR dans les Commandos Marine, pour ceux qui avaient réussi les tests d’admission, extrêmement difficiles).

    • Galibert dit :

      Oui, mais là ce n’est vraiment plus cela.
      Des EOR aux Lt d’aujourd’hui c’est comme de passer des dinausores à la navette spatiale…

    • Claude dit :

      Pas assujetti au même « boulot » mais ma mémoire défaille peut être avec l’âge.

  24. Vroom dit :

    Mouais , elle n’y est pas encore…… Un effet d’annonce , rien de plus.

  25. platane dit :

    Cette femme est courageuse. Bienvenue. J’aurai mille fois plus confiance de patrouiller avec elle avec beaucoup d’autres.
    Et en plus je voterai pour elle.

  26. platane dit :

    Quelle unité ? C’est sur qu’elle n’a pas le profil physique du fantassin de base, même si elle en a le mental. Mais dans le rens ou la gendarmerie, ça serait pas mal.

    • Erwann dit :

      Vous savez ceux qui veulent réussissent, j’ai déjà vu des militaires avec une corpulence que l’on imaginerait inadaptée à la fonction.

      • Erwann dit :

        Mais par contre, je sais pas si les conditions des tests pour les femmes ont été revues ou non.

    • Galibert dit :

      Mais comment pouvez-vous écrire de telles fadaises ?

  27. Marcel dit :

    Le plus rigolo serait qu’elle soit affectée à faire le planton pour protéger une mosquée (^_^)

  28. Galibert dit :

    Rien n’est respecté !
    Comment distribuer autant de « grades » à des gens tout simplement incapables de remplir la moindre mission militaire ?
    J’ai honte pour nos (vrais) sodats qui sont sur tous les fronts et qui ne seront jamais colonels, eux.
    Et par Saint Michel !

  29. Papsou dit :

    Jolie COM! manque plus qu’elle se prenne pour Darnand! Maréchal nous voilà!

  30. Robert dit :

    Jeune mère de famille, sa fille doit avoir moins de trois ans, je ne sais pas si elle n’est pas dispensée de service, élue par dessus-ça.

  31. Sam dit :

    Tous ces commentaires sur son manque supposé de niveau physique me font craindre qu’une grande partie des lecteurs de ce blog sont loin de se représenter le niveau des armées en dehors des unités de mêlée… Bref, il n’y a pas de raison qu’elle baisse la moyenne.