L’avion ravitailleur A330 MRTT sélectionné par l’Inde

La filiale d’EADS Airbus Military a indiqué, ce 7 janvier, que l’Inde a retenu son avion ravitailleur A-330 MRTT aux dépens de l’appareil russe, l’Iliouchine Il-78, avec lequel il était en concurrence, Boeing ayant refusé de participer au processus de sélection.

Cela étant, la sélection de l’A330 MRTT avait été annoncée officieusement en novembre dernier par une source anonyme travaillant au ministère indien de la Défense.

« Nous sommes heureux de confirmer que nous avons été sélectionnés par le gouvernement indien comme le mieux disant au terme d’un appel d’offres pour des avions ravitailleurs » a ainsi déclaré un porte-parole d’Airbus Military.

C’est la seconde fois que le constructeur européen s’impose face au groupe russe OAK. En effet, en 2010, il avait remporté ce même appel d’offres avant son annulation sous la pression du ministère indien des Finances, qui souhaitait voir ce contrant remporté par l’offre la moins chère.

Aussi, la prudence s’impose tant que le contrat portant sur la livraison de 6 A330 MRTT n’est pas signé. Comme pour le Rafale, il s’agit maintenant d’engager des négociations exclusives entre Airbus Military et New Delhi. Le montant du contrat pourrait s’élever entre 1,25 et 1,38 milliard de dollars.

Cela étant, la partie s’annonçait loin d’être gagnée pour le constructeur européen étant donné que les forces aériennes indiennes étaient déjà dotées de 6 Il-78, acquis en 2003. Mais pour le coup, cela n’aura pas été bénéfique à OAK dans la mesure où l’état-major indien avait été échaudé par le service après-vente russe, qu’il estimait ne pas être à la hauteur.

Au total, Airbus Military a vendu 28 A330 MRTT à l’Australie, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Royaume-Uni. La France devrait passer commande de 14 exemplaires en 2013.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].