La France pourrait réduire drastiquement sa présence militaire en Afrique

Durant le mandat du président Nicolas Sarkozy [2007-12], dans le droit fil des recommandations du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale [LBDSN], il était question de réduire significativement la présence militaire française en Afrique tout en révisant les accords de défense noués avec plusieurs pays de ce continent. Seules les forces stationnées à Djibouti et au Gabon devaient être maintenues, quoique dans un format réduit.

En effet, les Forces françaises du Cap-Vert [FFCV] devinrent les « Éléments français au Sénégal » tandis que le 43e Bataillon d’Infanterie de Marine [BIMa], implanté en Côte d’Ivoire, fut dissous. En 2011, alors ministre des Affaires étrangères après avoir été celui de la Défense, Alain Juppé estima que le dispositif de l’opération Épervier, au Tchad, n’avait plus de raison d’être.

L’idée qui avait cours à l’époque était qu’il fallait adopter une logique d’appui aux forces africaines avec la mise en place de « pôles opérationnels de coopération » [POC] régionaux. À l’époque, on parlait du concept de « betteravisation » de l’armée de Terre, c’est à dire la fin des opérations extérieures après le retrait d’Afghanistan.

Seulement, la progression des jihadistes dans le nord du Mali, l’extension de la menace terroriste au Sahel et la dégradation de la situation sécuritaire en Centrafrique changèrent la donne… Et les plans relatifs à la présence militaire française en Côte d’Ivoire [avec son port en eaux profondes à Abidjan] furent mis à la corbeille.

Quoi qu’il en soit, alors que, par la force des choses, l’opération Barkhane a pris fin, les idées qui avaient été avancées il y a maintenant une petite quinzaine d’années sont de retour…

En février 2023, le président Macron annonça une « diminution visible » de la présence militaire françaises en Afrique et la mise en place d’un « nouveau modèle de partenariat » impliquant une « montée en puissance des forces africaines ». Cependant, aucune fermeture d’emprise n’était alors à l’ordre du jour… Mais il était question d’une « cogestion » avec les forces du pays d’accueil.

Sauf que, au Niger, ce modèle de coopération n’a pas eu le temps d’être mis en place, la junte au pouvoir à Niamey depuis juillet 2023 ayant dénoncé les accords militaires qui avaient été conclus avec la France. Curieusement, lors de ses voeux aux armées, le 19 janvier, le président Macron y a vu la confirmation des orientations qu’il avait données un an plus tôt.

« En Afrique, les reconfigurations […] décidées en février 2023 ont vu leur nécessité confirmée par le putsch de cet été au Niger. Je veux saluer à ce titre le professionnalisme et le sang-froid dont ont fait preuve les forces françaises au Sahel pour conduire une manœuvre logistique considérable, une prouesse tactique dans ce contexte si difficile », a en effet affirmé M. Macron.

« Mais les enjeux évoluent dans la région. Nous continuerons à ce titre de protéger nos intérêts, mais nous le ferons d’une manière plus partenariale, plus équilibrée. Nous aurons des armées moins posées, moins exposées, avec des dispositifs légers, réversibles, avec davantage de formation, de coopérations ponctuelles, de dialogue, sans exclure des opérations là où elles seront demandées, pensées, envisagées sans doute de manière plus ponctuelle », a-t-il ensuite expliqué. Et d’insister : « La France ne se désengage pas, elle se réorganise pour s’adapter à l’évolution de la menace ».

S’il n’est pas question de « désengagement », il n’en reste pas moins que l’empreinte militaire française en Afrique va être considérablement réduite. Ainsi, selon le quotidien Le Monde [édition du 31 janvier], que ce soit au Gabon, au Sénégal ou en Côte d’Ivoire, une « centaine de postes, principalement dévolus aux fonctions de soutien, seront conservés de façon permanente » dans chacun de ces trois pays, « selon le scénario maximaliste envisagé ». En revanche, la posture devrait rester inchangée au Tchad [pour le moment, du moins] et à Djibouti… qui relève plutôt de la stratégie pour l’Indo-Pacifique.

Cette évolution de la présence militaire française en Afrique pourrait être associée à celle qu’envisagent les États-Unis pour leurs troupes, principalement déployées au Niger. « Des réflexions ont lieu à Washington pour redéployer des effectifs, notamment sur la côte ouest africaine », avance Le Monde, qui évoque de « nouveaux projets de bases communes entre Français et Américains ». Ce que l’Élysée n’a pas démenti. « Il y a des réflexions, sur la base de nos intérêts », a-t-on en effet admis à la présidence.

Pour rappel, les intérêts de la France en Afrique sont surtout politiques et sécuritaires, avec 150’000 ressortissants français établis au sud du Sahara, notamment sur « la côte atlantique, dans une zone à la stabilité relative » et potentiellement menacée par l’expansion de la menace jihadiste », avait rappelé l’Institut français des relations internationales [IFRI], dans une note publiée en 2022.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « Pour rappel, les intérêts de la France en Afrique sont surtout politiques et sécuritaires, avec 150’000 ressortissants français établis au sud du Sahara,, notamment « de la côte atlantique, dans une zone à la stabilité relative » et potentiellement menacée par l’expansion de la menace jihadiste », avait rappelé l’Institut français des relations internationales [IFRI], dans note publiée en 2022. »

    C’était quand même une idée de génie de lâcher BOLLORÉ pour MSC …
    « Ep. 01 | Affaire Kohler : le scandale qui menace Macron »
    https://www.youtube.com/watch?v=d5oEsgPSOUY

    Après tout, les ports, c’est pas grand chose … la logistique, les câbles internet, les terminaux pétroliers … tout va bien …

    Ah mais c’est vrai … « la justice veille » :
    « Affaire Anticor : le contre-pouvoir ne peut plus être dépendant du pouvoir »
    https://www.touscontribuables.org/les-combats-de-contribuables-associes/affaire-anticor-tribune-de-benoit-perrin-dans-marianne

    Pi surtout, « la presse libre et indépendante » (tu tu tut ! on ne regarde ni les propriétaires, ni les actionnaires ! c’est pas bien ! vilains complotistes que vous êtes ! et France Télévision fait un excellent travail : répétez après moi ; France Télévision fait un excellent travail … France Télévision fait un excellent travail … France Télévision fait un excellent travail … JE SUIS UN SANGLIER ! ^^) veille hein …

    • ZoSo dit :

      Vous connaissez personnellement des journalistes ? Vous avez déjà discuté de vive voix avec des journalistes ? Où vous vous contentez juste de répéter la bouillie intellectuelle pseudo subversif des populistes habituels ?

      Quand on voit votre rythme de parution sur ce site, qui n’est sûrement que la partie émergé de l’iceberg de votre « militantisme » (pour ne pas dire propagande…) sur internet, on se fait rapidement une idée de qui on a à faire…

      • Xos dit :

        les médias français sont subventionnés par l’état…et tenus par quelques rares milliardaires, donc au delà du paradoxe, ça commence mal. De plus Félix a entièrement raison. Simple exemple. France télévision a été obligé d’annuler un reportage sur plusieurs membres du gouvernement et le plus proche conseiller de Macron, sur ordre de l’Elysée.. C’était il y a quelque jours. Quand on regarde votre post on sent une certaine fragilité intellectuelle pour accepter une manipulation flagrante et quotidienne des medias mainstream. Entre des vérités dérangeante et des mensonges rassurant, votre choix est fait. Il existe bien sur quelques bon journalistes, comme quelques bon pharmaciens, médecins etc. Mais ils sont dans un système qui les dépassent.

        • trekool44 dit :

          @xos, sans défendre quelque média que ce soit et je suis très allergique à nombres de thèmes et de drama mis en avant par notre extreme gauchiasse… Puisque vous parlez de nos médias Français, vous pourriez peut être par correction et honnêté nous faire savoir dans quel pays sont les votres, et on pourrait évidemment comparer tout ce qui est pourri, corrompu, inféodé à un régime, ou pas dans nos médias respectives. Mais évidemment comme vous tirez à boulets rouges sans autre précison, mon colombin ( terme de poterie…associé à …) , on ne peut que s’interroger sur le bien fondé très général et très complotiste de votre avis…

      • Félix GARCIA dit :

        « Vous connaissez personnellement des journalistes ? Vous avez déjà discuté de vive voix avec des journalistes ? Où vous vous contentez juste de répéter la bouillie intellectuelle pseudo subversif des populistes habituels ? »

        Je ne citerai que deux exemples personnels :
        – Le premier : à 15 ans, un jour de neige, avec mes amis, on a fait un bonhomme de neige durant des heures à côté d’un abri de bus, de nuit, en se saoulant et en rigolant. Des heures à rouler des boules de neige, pour finir par en avoir une d’environ 1 mètre de diamètre pour le bas du corps, et compacte, une autre d’environ 60cm de diamètre pour le haut du corps, compacte elle-aussi, et une tête d’une vingtaine de centimètres de diamètre, là encore, compacte … Le tout faisait un poids largement supérieur à la centaine de kilos. Ce qui nous a demandé pas mal d’effort à plusieurs, surtout qu’on était bourrés. On a déniché un plot de circulation orange qu’on lui a mis sur la tête, une branche cassée en guise de pétard dans la bouche, et une bière en guise de zizi.
        Le surlendemain, qu’est-ce que je vois dans le journal ? Ceci : « Des enfants on fait un gros bonhomme de neige en attendant le bus ». Avec une photo de notre bonhomme de neige, sans le plot, sans pétard, sans la bière.
        Pourquoi inventer sur un sujet aussi dérisoire ?

        – Le deuxième : lors d’un trajet en covoiturage (il y a plsu de 10 ans), j’étais avec un journaliste qui a couvert une crainte de marée noire à l’île d’Yeu, si mes souvenirs sont bons (je ne me souviens pas de la date précise, mais il me semble que c’était une histoire de la fin des années 90 qu’il me racontait là), et je crois que c’était pour Ouest-France. Il y était donc, son journal l’appelle pour savoir ce qu’il voit. Il dit qu’après avoir fait le tour de l’île et causé aux gens, qu’il n’y avait pas pas de marée noire à l’heure actuelle. Que voit-il dans son journal ? « Marée noire à l’île d’Yeu ». Il appelle pour dire son incompréhension. Son journal lui répond qu’un autre à entendu dire que et donc que voilà … ils ont fait cet article …
        —> Ce deuxième exemple, je n’aurais peut-être pas dû le donner au vu de son imprécision, mais vu que c’est un témoignage direct.

        Pour ce qui est de la confiance dans la qualité du travail des médias, il suffit à chacun de les lire dans un domaine qu’il connait pour s’en convaincre.
        Ce à quoi j’ajouterai que les 4 dernières années m’ont immunisées contre toute confiance à priori.

        PS : Chez France Télévision —> Vive Wassim NASR et Dorothée OLLIÉRIC !

        PPS : Pour finir sur une note d’humour ;
        https://pbs.twimg.com/media/DxtTwWFWwAMsnjJ?format=jpg&name=900×900

      • Affaires à faire dit :

        Une idée d’à qui on a affaire.

    • montjoie dit :

      Vous incluez les binationaux administratifs carte vitale dans votre inventaire ?

    • soweti dit :

      Par Osiris et Parapis, je suis un Bolloré!!

    • Astérix et Obélix dit :

      L’hypnose du mage en sanglier… c’est pas dans Astérix en Égypte..!.?

    • anthonyl dit :

      Bolloré cède ses activités portuaires contre une prise de participation minoritaire dans MSC qui lui rapportera sans doute autant. J’appelle ça sous traiter les emm… De plus on ne pourra pas accuser MSC qui est italo suisse, d’être un outil de l’impérialisme français en Afrique… La technique est éprouvée de longue date par les Britanniques et les Américains qui se cachent généralement derrière des entreprises sud af, canadiennes et australiennes pour investir en Afrique.

    • GROUIK dit :

      Du moment que les profits sont plantureux, il y a des candidats pour le commerce globalisé. Certains produits ont des marges à faire passer les négociateurs des produits agricoles de la grande distribution pour des philanthropes…
      https://www.areion24.news/2022/06/01/la-mafia-italienne-mise-sur-lafrique-2/

      Cela rentre par containers entiers, juste en France, 5 millions de consommateurs de cannabis et 600 000 de cocaïne.
      Et c’est du France TV.
      https://www.france.tv/documentaires/societe/5258937-la-drogue-est-dans-le-pre.html

      Bientôt l’usage de l’herbe qui fait rire sous un prétexte taxable, cela évitera que le populo manifeste et bloque les autoroutes.

    • stoxe dit :

      ouai enfin si tout le monde spam avec ses vidéos youtube on a pas fini hein

  2. Nexterience dit :

    Les poids économiques relatifs de la Chine, l’Inde, Russie augmentent face à la France, si on compare les PIB à monnaies constantes. Cela se traduit logiquement sur le terrain par des rapports de force que les armées ne peuvent contenir.
    On ne peut être partout, c’est l’heure des choix. La France lorgne sur le Kazakhstan, prospère pivot d’Asie. Et l’indo pacifique est plus prometteur qu’un sahel en proie aux sécheresses.
    https://nationalinterest.org/blog/silk-road-rivalries/central-asia%E2%80%99s-quiet-rise-208929

    • Logique dit :

      Exact. Si la Chine et l’Inde continuent à se développer, elles finiront par avoir le même poids économique mondial que la France. Il vaut mieux se replier sur nos terres pour préparer la contre offensive en lorgnant sur les pays arabe et sur l’Indo Pacifique où nous n’avons aucune concurrence à craindre.

    • Lothringer dit :

      « Et l’indo pacifique est plus prometteur qu’un sahel en proie aux sécheresses. »

      Sauf que le Sahel est géographiquement plus proche de nous, avec des cohortes de populations prêtes à émigrer, et constitue un gigantesque réservoir énergétique (solaire, éolien).
      Les Allemands ne s’y trompent pas en faisant ami-ami avec la Mauritanie : ressources photovoltaïques immenses pour produire de l’hydrogène.
      https://afrique.latribune.fr/economie/strategies/2023-04-04/la-mauritanie-futur-reservoir-mondial-d-hydrogene-vert-957898.html
      https://www.agenceecofin.com/energie/0803-106271-un-consortium-mene-par-l-allemand-conjuncta-investira-34-milliards-dans-un-projet-dhydrogene-vert-en-mauritanie

      Côté stratégie à 30-50 ans, depuis 1 génération de politichiens, la France est un poulet sans tête. Et avec notre PdR actuel, nous avons le summum de la crête du coq.

      • Nexterience dit :

        Les allemands prennent le risque d’aller chercher de l’hydrogène difficilement transportable en pays peu stable car ils sont coincés. C’est un choix de faiblesse et non de force. Nous avons, nous, le nucléaire et du potentiel EnR.
        C’est vrai que les allemands sont des références en politique énergétique, exempte de toute surprise stratégique (ironie)
        Le Sahel agricole s’appauvrit et se peuple en même temps. la misère poussera au djihadisme. Les richesses minières peuvent les sauver… si l’argent est partagé.

    • blavan dit :

      Effectivement, on ne peut plus se permettre d’être dans des pays qui ne veulent plus de nous. Il faut aussi rapatrier tous nos enseignants pour que ces pays choisissent la langue qu’ils veulent parler et cesser de penser que la francophonie est une nécessité.

      • Carton plein dit :

        en effet, que les pays africains parlent les langues qu’ils veulent… la francophonie en soi, ça ne veut rien dire… d’ailleurs, ces pays continueront peut-être d’utiliser le français sans nous demander notre avis… les pays hispanophones et lusophones ont rompu avec les métropoles depuis longtemps, sans cesser d’utiliser les langues en questions… ainsi va la vie.

      • Recits d'Yves dit :

        Vous avez raisons, il faut diminuer la sphère d’influence du français donc de la France (sur ce point il y aurait à dire).

        Que diriez-vous de remplacer le français par de l’anglais tendance US par exemple parce que la nature à horreur du vide..?

        Et puis La France aussi devrait y songer?

  3. basstemp dit :

    Pourquoi pas, l’Afrique a fait le choix de mettre sur le dos de la France des faits qui ne lui sont meme pas imputable en réalité : Je pense a une certaine grogne dans les pays producteurs de cacao (alors que c’est la Suisse et Nestlé qui devraient etre sur le banc des accusés non ?) , qui nous mettent sur le dos l’or illégal : Idem toujours la Suisse (99% de l’or mondial passe par genève pour etre mis en lingot) , les diamants de sang : La Belgique ! (tout se passe a Anvers …) ect ect ect ! Alors que leur monnaie , c’est nous qui la garantissons pour la plupart de ces pays ! D’autres les auraient envoyé chié copieux … Donc oui : Pourquoi diable rester sur un continent qui nous hait tant ? Mais dans ce cas la : Il va falloir trouver une solution pour le flux migratoire en méditerrannée car le djihadisme depuis nos reculs dans certains pays, a repris sévèrement le poil de la bête et donc : Il va falloir agir ! Hors si on peut plus agir en Afrique meme , la seule solution viable qui reste alors, c’est de bloquer le flux migratoire sinon on va avoir quelques soucis d’ici pas longtemps la ! La France devrait créer une force spécialisée pour naviguer et patrouiller en permanence en méditerannée (plusieurs navires en mm temps pour occuper tout les zones et bassins) et ceuillir les migrants pour qu’ils ne puissent plus arriver en Europe ! Frontex ne sert quasi a rien ! Il faut une politique beaucoup + active et d’initiatives, soit occuper le terrain en eaux internationales et tous les faire rentrer chez eux ! Que plus un seul ne parvienne a passer , a force de : Ils arrêteront de tenter si on mettrait en place la politique d’action ! C’est une question de survie nationale la, trop de gens ont pas compris qu’en réalité a cause du flux migratoire : Dans 30 ans, nos pays vont littéralement éclater en petits morceaux tellement ça ne sera plus possible ! On ne peut plus se permettre d’attendre, il faut agir et frapper très fort !

    Pour le reste j’ai rien bité : Pour faire quoi aux USA ???

    • Conjonction dit :

      Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
      Or, pas hors.
      Or, si on ne peut plus agir en Afrique même. Pas « Hors si on peut plus agir en Afrique meme ».
      Merci.

    • lucnets dit :

      Comment vous bloquer les flux migratoires avec votre » force spécialisée » qui patrouille en méditéranée? Mettons que votre vaillante (et trés couteuse) armada intercepte un bateau chargé d’hommes, femmes et enfants elle en fais quoi ? Le bateau est en train de couler (comme par hasard) et il faut repecher tout ce petit monde. Vous ne pouvez pas les ramener a leur point de depart (lequel?) et les autorités voisines (libye, tunisie, algerie ou maroc) ne vont vraiment pas apprecier de voir un bateau militaire/douane/garde cote français rentrer dans leur eaux teritoriales pour les ramener. Alors ? La premiere ministre Italienne Meloni c’est fais elire avec ce programme elle n’a strictrement rien fais de plus que le précédent gouvernement. Bienvenue dans la politique du réel ou le yakafaukon ne fonctionne pas.

      • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

        La première ministre italienne Meloni S’est fait élire.

        • Cantatrice (faux pseudo) dit :

          Je dirais même plus :
          « La première ministre italienne Meloni s’est faitE élire. »

    • Marc LAGRANGE dit :

      « La France devrait créer… » Ô grand YAKA FAUX CON qui es tu ?

    • aleksandar dit :

      Malheureusement Von der La Hyene ne partage pas votre point de vue concernant l’immigration et c’est elle qui commande

      • précision dit :

        Ce sobriquet haineux me semble tout à fait déplacé. On peut ne pas partager la ligne politique de cette dame, mais insulter un adversaire politique n’apporte rien. En outre, inutile de faire de cette politique une affaire de personnes: Mme von der Leyen n’exprime sur ce sujet qu’un point de vue vraisemblablement majoritaire à la commission européenne, et partagé par une partie non négligeable (si elle est plus difficilement mesurable, donc difficile d’affirmer qu’elle soit minoritaire ou majoritaire) de l’opinion publique.

    • JC dit :

      Pourquoi bloquer l’entrée de migrants alors que nos dirigeants politiques ne le veulent pas ?

    • Petit Gibus dit :

      « Ils arrêteront de tenter si on mettrait en place la politique d’action ! »

      Parmi les nombreuses structures de phrase qui peuvent être construites avec « si », aucune n’emploie le conditionnel directement après « si ».
      Dans le cas présent, celles qui paraissent le mieux convenir sont :
      ▸ Si + présent de l’indicatif + « virgule » + futur simple de l’indicatif :
      Si on met en place la politique d’action, ils arrêteront de tenter !
      Ils arrêteront de tenter si on met en place la politique d’action !
      ▸ Si + imparfait de l’indicatif + « virgule » + présent du conditionnel :
      Si on mettait en place la politique d’action, ils arrêteraient de tenter !
      Ils arrêteraient de tenter si on mettait en place la politique d’action !

      Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter ce lien :
      https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-1517.php

    • Rakam dit :

      Pertinent !!! Le problème c’est que tout le monde le sait, mais ferme sa gueule because c est trop facho…bref ont va tout droit au précipice mais tête haute…

    • Xos dit :

      Le flux migratoire est fortement encouragé par la commission Européenne, la France n’as officiellement pas son mot à dire. C’est pas une force spécialisée pour naviguer et patrouiller dont nous avons besoin, mais couler les 4 ou 5 navires des Ong, à vide après avoir déposer les migrants. Le Cos pourrait s’en charger via des commandos marine. Rendre les navires irrécupérables sans blesser l’équipage. Ca ferai passer le message. Ca coûterai moins cher que patrouiller pendant des années tout en ayant les mains liés. Aux États-Unis le Texas a reçu l’aide de la garde nationale de plusieurs États, et des vétérans des forces spéciales pour securiser la frontière, défiant ouvertement le gouvernement Biden.

    • speedbird101A dit :

      @ bass temp….Rien à rajouter….coté analyse tous vos manos sont dans le vert pour mieux montrer des alarmes qui sont dans le rouge …

    • Et cætera dit :

      L’abréviation de la locution latine « et cetera » (également écrite « et cætera ») est « etc. » et pas « ect ».

    • Belzebuth dit :

      @ basstemp
      Il faut relire: il s’agit de discuter avec les américains où ils ont des bases implantées partout. Nous parlons avec eux pour en bénéficier, tel un Air BnB militaire. En vue d’opérations militaires du COS en Afrique (des RESEVAC) ?

      Pour le trafic d’êtres humains, cela rapporte autant à expédier qu’à réglementer à des acteurs privés comme étatiques:
      https://www.lefigaro.fr/international/immigration-les-projets-d-externalisation-des-demandes-d-asile-progressent-en-europe-20240130

      La destruction des États-nations, c’est le programme de ceux qui n’ont que leurs comptes en banque comme patrie, qui se voient bien en grands féodaux, avec un discours faisant passer cela comme moderne et inéluctable.
      https://legrandcontinent.eu/fr/2021/07/19/au-dela-de-letat-nation/

      Des continents sans un État capable d’assurer une vie correcte et la sécurité à sa population, on en voit dans le monde.
      C’est le futur proche pour les pays européens.

    • Edit de Caracalla dit :

      si la France (et l’Occident en général) reçoit des flux migratoires, c’est uniquement parce-que ses dirigeants le veulent bien… si les frontières étaient fermées et les clandestins renvoyés, il n’y aurait pas de migrations… les pays qui veulent préserver leur frontières y parviennent parfaitement. Pas la peine d’aller faire la guerre à l’autre bout du monde.

  4. Aramis dit :

    Bref la France rentre dans le rang.

    • Lothringer dit :

      Depuis l’élection de Sarkozy, qui était allé voir l’ambassade US à Paris avant de se lancer en campagne pour succéder à Chirac en 2007, c’était déjà fait.

      • Recits d'Yves dit :

        C’est le surnom de Sarko: l’américain.

        Nous avons maintenant une politique extérieure qui est 100% alignée sur celle des EUA.
        Beaucoup ici approuvent et jubilent même si cela conduit la France à s’éloigner de la défense de ses intérêts souverains.

      • Paul Bismuth dit :

        @ Lothringer
        Le petit monsieur est un visiteur du soir de l’Elysée, ses successeurs n’ayant jamais travaillé pour les intérêts des français non plus…

    • Edit de Caracalla dit :

      la France est rentrée dans le rang depuis longtemps… le capitalisme français ne se déploie plus de manière autonome mais au sein de conglomérats financiers américains… dès lors, notre géopolitique suit la même logique.

  5. Pourquoi pas ? dit :

    L’idée d’une collaboration avec la première puissance militaire au monde ne peut que nous enrichir. Nous aurions notamment la possibilité de comparer la qualité de nos matériels respectifs et d’améliorer le nôtre. De plus, en Afrique, la furtivité des F35 n’est pas nécessaire et nous pourrions insister pour que les Américains ne déployent que des avions comparables à nos Rafale.

    • Clavier dit :

      Vous croyez peut être que les Américains vont suivre nos conseils et recommandations….?
      On voit que vous ne les connaissez pas !

      • Pourquoi pas ? dit :

        C’est nous qui aurions l’occasion de nous enrichir en apprenant beaucoup au contact de la première puissance militaire au monde. Ce serait formidable, vous ne trouvez pas ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        ^Clavier Même pas foutu de vous rendre compte que « pourquoi pas » se fout ouvertement de la g….e du monde avec ses « commentaires!

    • Pascal, (l'autre) dit :

      Tiens un « expert » en aéronautique militaire…………………..africaine!

    • rampouille dit :

      Pourquoi pas ?: Lol, Les USA n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts. Depuis quand un Pitbull a besoin d’un Chihuahua pour l’aider ?

      • Titi74 dit :

        Pour manger quand il a un petit creux …

      • Pourquoi pas ? dit :

        On pourrait les aider de nombreuses manières. On payerait la moitié des frais de la base, on leur ferait découvrir le bon camembert et le Bourgogne, etc.

      • Marti dit :

        @rampouille Le Pitbull au sol observera que le Chihuahua est toujours plus proche des cœurs et têtes de ce qui comptent!
        Le sage Marti à écrit 🙂

    • rainbowknight dit :

      Les militaires sont partis maintenant on en revient aux barbouzeries…..
      Plus de discrétion moins de bruits médiatiques, les uns les autres se feront une « guerre » différente pour asseoir leur influence…
      Le « pot » est énorme, le vainqueur emportera la mise.
      L’interrogation demeure sur la capacité d’établir des relations pérennes avec l’EI car la « vindicte religieuse » envers les mécréants pésera toujours dans les évènements locaux.
      Les conseillers et collaborateurs vont adorer l’Afrique et ses mystères…..

  6. NRJ dit :

    Ce ne sera sans doute pas une mauvaise chose. La France n’a rien à gagner à être en Afrique dans des opérations extérieures qui coûtent chères et ne rapportent pas grand chose. Si on doit être là-bas, c’est contre argent sonnant et trébuchant. Autrement, on n’a rien à y faire.

    • Shareholder dit :

      Ce n’est pas que ces opérations coûtent « chères », c’est qu’elles coûtent cher.

      Ces opérations sont chères. (« Cher » est adjectif et s’accorde.)
      Ces opérations coûtent/valent/reviennent à/sont payées cher. (« Cher » est adverbe, donc invariable).

      Un truc : quand on peut remplacer « cher » par « beaucoup (d’argent) », il ne faut pas accorder.

  7. Le Breton dit :

    Loin de moi l’idée de justifier une politique néo coloniale mais penser régler les problèmes africains sans avoir la main mise directe ou indirecte sur les états ne peut aboutir à quoi que ce soit.
    L’Afrique est un continent pas comme les autres.

    • Why not dit :

      Le Breton. Les africains ont du mal à admettre qu’ils sont le problème de l’Afrique! Le problème du panafricanisme c’est les panafricons! Le panarabisme a fait un flop, le panafricanisme fera un superflop!

  8. vieux grincheux dit :

    Ouais, ouais! Les africains ont prévenu les désirs de la France. C’est déjà fait. Quand une ex-puissance met du temps a réalisé son impuissance tout ce qu’elle dit devient sans importance. .. et elle perd son temps aussi. Enfin le temps de Sejourné, de toute façon il fait que dalle. Il faut qu’il s’occupe. Eh oui on en est là malheureusement.

  9. ZoSo dit :

    Il faut se barrer de l’Afrique au plus vite.

    La priorité c’est l’Europe et les DOM-TOM, on a pas de temps et d’argent à perdre dans des pays étrangers qui ne nous respectent pas et encore moins de soldats à sacrifier.

    • Liber dit :

      Tout a fait d’accord avec vous
      La priorité c’est aussi de gérer les guerres dans nos banlieues, pas en Afrique !

      • Castel dit :

        Au risque de me répéter, ce n’est pas à l’armée de régler nos problèmes de sécurité dans les banlieues.
        Pour cela, il y a la Police et la Gendarmerie, et si leurs effectifs sont insuffisants, il faut les augmenter, mais ce n’est pas le rôle de l’armée de se substituer à eux.
        Bien sûr, en cas de circonstances exceptionnelles, celle-ci pourrait éventuellement venir les renforcer, mais, jusqu’à présent, la seule fois ou cela aurait pu être nécessaire était la période des gilets jaunes
        et il ne s’agissait pas alors de voyous de banlieue !!

        • Lotharingie dit :

          à Castel :

          Bonjour,

          « …. la Police et la Gendarmerie, et si leurs effectifs sont insuffisants, il faut les augmenter, mais ce n’est pas le rôle de l’armée de se substituer à eux…. »

          Je ne pense pas qu’ il s’agirait de  » substitution « , mais plutot de coopération ponctuelle.

          Il ya eu des précedents :  » Vigipirate  » puis  » Sentinelle « (*), qui n’ont pas été, je vous l’accored, eu des résultats probants.

          On pourrait imaginer une  » aide  » uniquement pour des  » Opérations Coup de Poing  » compliquées et/ou très spécifiques.

          Ex : « Fermer  » un quartier dit sensible pour procéder à des fouilles, des controle d’identités , etc…

          Imaginez les Kangoo et les Master de la Police Nationale, suivis de près par des Griffon, Serval et VBL, qui serviraient à bloquer les accès routiers aux alentours le temps de l’opération.

          L’objectif des militaires seraient de faire  » un effet masse  » et le cas échéant, faire peur aux  » jeunes casseurs « ; pour éviter, comme cela arrive trop régulierement des rébelions, des caillassages, puis des émeutes et les inévitables destructions.

          Le recrutement des militaires pour ce type de missions, serait basé sur le volontariat.

          Ces opérateurs bénéficieraient alors de formations spcéfiques au sein des FdO, ainsi que de rémunérations spécifiques pour chaques missions effectuées.

          L’objectif n’est pas de violenter les populations locales, mais de dissuader les  » casseurs  » de  » bousculer  » les policiers pendant leurs interventions et investigations.

          (*) https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Sentinelle

          Bien à vous.

          • Lotharingie dit :

            Oups ! lire :  » ..l’accorde.. » ; « ..spécifiques.. »

            Désolé.

    • Vinz dit :

      Faudrait surtout que l’Afrique se barre de chez nous, sous peine d’africanisation. Shit in, shit out.

  10. EchoDelta dit :

    En même temps le choix du ministres des affaires étrangères nous interdisait déjà l’Afrique et le moyens Orient. Donc au moins c’est cohérent avec la nomination du ministre qui a amputé de facto notre capacité de discussion diplomatique de 50%.

  11. Stakhan Vada dit :

    Même si la voix de la France à l’international est désormais quasi inaudible, le désengagement africain est selon moi logique et cohérent. Notre politique étrangère en Afrique n’est plus adaptée à la réalité politique économique et sociale des pays avec lesquels nous avions des accords et peut s’expliquer par un manque d’anticipation, de perception et d’adaptation de la société africaine d’aujourd’hui. Des puissances comme la Chine, et dans une moindre mesure la Turquie ou la Russie, sont de plus en plus présents et proposent des partenariats économiques, politiques et militaires qui correspondent davantage aux besoins des États concernés. La France a également perdu en crédibilité et en leadership dans sa capacité à s’affirmer dans la gestion des conflits comme l’intervention militaire au Mali, ou encore la guerre contre le terrorisme en Syrie (dont le règlement politique s’est fait sans que la France soit associée, et cela malgré sa participation militaire). Autre exemple de mauvaise perception stratégique: fin 2019 la France qualifie l’OTAN d’être en « mort cérébrale » puis en novembre 2022 la France pratique la politique de la chaise vide à Bucarest lors du sommet de L’OTAN, (seul pays absent sur les 30 pays membres). La France n’a donc plus de réel leadership, ni en Afrique ni ailleurs. En revanche, recentrer la présence militaire sur le territoire national est cohérent avec le retour de la guerre froide en Europe. Cela met un terme à l’actuel modèle militaire français de « type corps expéditionnaire », issu de la réorganisation de nos armées faisant suite à la chute du mur de Berlin. Le retour aux grands corps blindés de manœuvre s’impose « de facto ». Il est donc logique et cohérent que le chef des armées recentre nos forces en Europe là où se trouve la menace actuelle.

  12. Lado6 dit :

    Très bien, n’en déplaise aux multiples trolls (poutino ,déclinistes,etc )qui hantent ce site
    Une évolution nécessaire, qui a débutée il y a 15 ans(retardée par le Mali).Grâce au putschs nous quittons en plus l’Afrique du Sahel « à la demande des Africains »..Ces Putschs nous ont bien sûrs surpris (4 fois de suite …) dans une zone inconnue de nos Service..et nous ne sommes pas intervenus…
    Bonne chance aux Africains et retour 150 ans en arrière, avant la colonisation, qui avait d’autres problèmes,vers les guerres inter ethniques attisées par les voisinS du N et de l’E de la Mauritanie à l’Ocean Indien;;Les massacres et les divers crimes de guerre on commencé au Mali , Niger;; ce n’est plius notre problème, à part l’immigration
    Ce jour E Macron est en Suède pour des discussions miltiaires, il était avant hier en Inde (milliers de visas aux étudiants..) et à prononcé les voeux aux Armées à ..Cherbourg
    On parle de haute intensité , de guerre « pour de vrai »..la fin des « amphi garnisons »avec para/colo ou « para/ legion « en tête?

    • PK dit :

      « .Grâce au putschs nous quittons en plus l’Afrique du Sahel « à la demande des Africains ».. »

      Gentil euphémisme pour dire que les Russes nous ont foutu un coup de pied au cul…

      • Lado dit :

        Non ,vous ne comprenez pas que cela nous permet de partir sans être accusé de « trahison », d' »abandon » des pauvres Africains à leur sort..ect
        Vous pensez vraiment que notre choix de partir ,et sans intervenir,que nous étions aveugle, dans tous ces pays ,n’était pas raisonné.On nous serine depuis qq années du retour de la guerre de haute intensité , de la montée de la violence évidente dans les frelations internationalzes (bien avant l’Ukr) .Nous sommes de nouveau dans une « Guerre Froide » à minima

        Continuer à faire la police au Sahel, pour satisfaire le lobby de la France Afrique ,et les nostalgiques,entre autre,y disperser nos forces , surtout nos hommes qui sont notre vrai limite, est une erreur strategique et politique
        En 1914 et en 1870 nos cadres avaient fait de brillantes carrières en AFN , au Tonkin ou à Madagascar..d’ou l’allusion au » « para/colo « des têtes de promo
        Nous privilegions la « mobilité », sans vé-ritable artillerie , sans defense AA, sans blindés lourds ou à dose homeopatique

        Bien sûr on dira que l’on nous met dehors ect ..et alors, ce sont des éléments de language de trolls poutino/turco/souverainiste..les qq centaines , (soyons fous les qq milliers) de contractors Russes seront vite impuissant (ils le sont déjà au Mali )à gerer des guerres interethniques, sur une zone de la taille de l’Europe, du Darfour au Senegal et de la Libye au golfe de Guinée…

        • C'est logique dit :

          Entre autres.
          Avec « autres » au pluriel.
          Entre autres choses.

          Il faut obligatoirement qu’il y ait plusieurs autres choses pour que ce dont on parle puisse être « entre » ces autres choses.
          S’il n’y avait qu’une seule autre chose, ce dont on parle pourrait être « devant », « à côté de » ou « derrière » cette autre chose, mais pas « entre » elle.

  13. montjoie dit :

    Une fois rentrés en France , nos militaires auront un sentiment de déjà vu surtout si nos dirigeants prennent la décision d’implanter les unités rapatriées d’Afrique dans certaines zones hors de contrôle .

  14. Gplt dit :

    Tant que l’emprise neo coloniale tenait ça allait car c’est le business français en Afrique qu’il fallait protéger. Prigojine s’est pointé en titillant l’africain sur son ressentiment anti français et on s’est fait virer de plusieurs pays africains. Les ruscofs ont en plus équipé les traînes savates africains avec quelques camions neufs et des helicos avec des beaux canons, comme des gosses à Noël. Il en fallait pas plus. On peut nous reprocher à nos gouvernants de n’avoir pas anticipé et retravaillé la relation France Afrique. Macron ayant dissous le corps diplomatique cela n’a pas aidé non plus !!

  15. Stephane dit :

    Il me semble, que suite au coup d’etat au Niger, La France n’avait pas pu retirer ces Drones et ou M2000. Quand est-il à ce jour?

  16. Félix GARCIA dit :

    La Francophonie par Fabrice ÉBOUÉ (j’vous dis pas quand afin de vous inciter à tout regarder/écouter 😀 ) :
    « Fabrice Éboué, plus rien à perdre ? »
    https://www.youtube.com/watch?v=c0rTmBMUgj8

    C’est pas parce-qu’on a OSS117 comme président (« Il est parti réparer la clim ») que tout est foutu !
    https://www.youtube.com/watch?v=6G-3GoaeEtM
    ^^

  17. Catoneo dit :

    La question que les Français ne se posent pas c’est : comment font les autres ?
    L’Afrique a été aussi colonisée par la Grande Bretagne, le Portugal, l’Italie, la Belgique, l’Espagne (et même le Reich).
    Où sont leurs bases ?

  18. PHILIPPE dit :

    « il était question de réduire significativement la présence française en Afrique » il semble même que la réalité a dépassé les espérances !
    Quelques questions :
    * Avec un peu de recul quel est le RETEX ?
    * L’intervention en Lybie n’a-t-elle pas contribué à déstabiliser toute la zone ?
    * Pour quelles raisons la France n’a-t-elle rien vu venir ?
    Comme on le voit si adapter le compromis coût/ service est une chose, par contre, une réflexion en profondeur s’impose.
    Elle serait même bienvenue.

  19. blavan dit :

    Effectivement, on ne peut plus se permettre d’être dans des pays qui ne veulent plus de nous. Il faut aussi rapatrier tous nos enseignants pour que ces pays choisissent la langue qu’ils veulent parler et cesser de penser que la francophonie est une nécessité.

  20. Auguste dit :

    Il était temps !.Ce qui n’interdit pas d’être prêts pour le jour ou ces braves gens viendrons tout miel demander l’aide de la France.En espérant que ce jour là,les cerveaux qui nous dirigent tiennent compte des erreurs du passé et sachent imposer leurs conditions. »Tu paye d’abord,on avisera ensuite ».

  21. Bigor29 dit :

    Juste une question qui peut paraitre évidente pour certains, mais qui me turlupine, est-ce que la France loue ses bases en Afrique?y a t-il des compensations autres que financières??
    Je sais bien qu’il y a un partenariat de défense, un peu de matériel offert mais c’est pas grand chose non plus.

  22. Michel dit :

    Ce n’est pas plus mal, pourquoi s’obstiner à rester.
    l’état réalisera une belle économies et pourra réaffecter le personnel vers les DOM TOM pour renforcer le contingent déjà présent. La protection de nos territoires doit primer avant tout.
    La suppression des subventions vers les pays qui nous sont hostiles serait un plus si cela n’est pas déjà fait.

  23. Niko dit :

    Très bien, on dégage et on redéploie en Europe orientale et dans le Pacifique.

  24. KOUDLANSKI Romain dit :

    Bon ce sera une bonne chose que de réduire ,notre présence en Afrique ,ça nous coutera moins cher .

    • SCITUS LEPUS dit :

      Moins cher…pas sûr car le flux des natifs des anciennes colonies en direction de la république continuera et ça n’a pas de prix
      ….Merci qui?

    • Naoned 46 dit :

      Oui
      Et pour le recrutement ,sans opérations extérieures exotiques ou pour faire le tour des lieux enchanteurs tels que,Mourmelon,La Courtine ,Canjuers bonjour la galère
      Nous avons déjà en 2023 un déficit de 2500 hommes dans l’armée de terre et j’attends avec impatience le résultat de 2024

      • DP dit :

        @Naoned 46,
        Vous avez oublié Caylus et Le Valdahon pour une villégiature sympa pendant qq semaines ! 😉
        C’est vrai qu’une ‘opex’ à Canjuers au mois de novembre, ça va sûrement susciter des vocations…. 🙁 😉
        Quant aux opex/tournantes/séjours, il va falloir être très, très, très patient et persévérant….
        Bon courage aux futurs biffins, il vaudrait mieux aller du côté de la Royale pour voir du pays et pour la solde bien sûr !!!

  25. Thierry HENRY dit :

    A présent, il faut réduire la présence africaine en France : vaste programme !

  26. akrak dit :

    Concernant ce retrait : de combien de militaires Français parle-t-on ? De quel matériel ?

  27. dekklan dit :

    par contre si l Afrique pouvait « réduire drastiquement sa présence en France » …. en échange de bons procédés ? parce que le Mali moi je le situais pas loin de Montreuil ..en fait

  28. mich dit :

    C ‘est cela après en avoir trop fait , retirons tout , c ‘est tellement simple et en plus cela semble faire plaisir à tout le monde !

  29. P4 dit :

    La protection défense de ces emprises est problématique, il ne faudra pas longtemps avant de voir des attaques calquées sur les modes d’actions Russo -Ukrainiens dont nous ne pouvons nous défendre.

  30. Roland Desparte dit :

    Pour ceux qui désirent approfondir le sujet et se faire une idée précise de la désagrégation du Grand Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, …), principalement depuis le départ des soldats français, vous pouvez lire un article très récent (publié le 17 janvier 2024) par Héni Nsaibia qui est un chercheur à l’ACLED et fondateur d’un cabinet de conseil en risques fournissant des analyses de renseignement à destination des journalistes et de divers gouvernements… C’est édifiant ! (Des milliers de morts…).
    https://acleddata.com/conflict-watchlist-2024/sahel/

    • Catoneo dit :

      La carte des violences perpétrées en 2022 et 2023, fournie en pied d’article, est très parlante sur l’explosion des conflits locaux. Mérite un tiré-à-part.

  31. Vins dit :

    En allant combattre en Afrique, moyen orient ou autre, on essayait de traiter la menace d’où elle venait. En se retirant des ces points, la menace va se déplacer. A tout ceux qui se croient envahit, attendez de voir les prochaines années.
    Nous avons de vrais visionnaires au pouvoir depuis 2007. (Excepté un en 2012 qui a essayait de renverser la tendance…)

  32. Thierry le plus ancien dit :

    La France ne se désengage pas, elle se fait jeter dehors manu military par la peau des fesses quoi qu’en disent les responsables français qui sont justement responsable de cela.
    La lutte contre le terrorisme n’aura été qu’une imposture guidé par d’autres intérêts plus mercantile et moins avouable.
    Perso je m’en tape complètement, je n’ai pas d’actions dans les mines d’or, de diamants ou autres usines délocalisés local dans lesquels travaillaient les français expatriés dans ces pays et qui reviendront pointer au chômage en France en masse quand Marine Le Pen viendra prendre la suite de son programme après Macron qui l’a déjà bien entamé.

    • Boumeur dit :

      « manu militarY »
      L’on voit aussitôt le (faible) niveau culturel de l’intervenant et par conséquent la faiblesse de son intervention.
      Tout à fait Thierry.

  33. BESSON l'Africain dit :

    Cit :[ La France pourrait réduire drastiquement sa présence militaire en Afrique ]

    Paris-Match™ va faire faillite ! ;0( Il faut vite trouver une autre guerre coloniale … ;0)

    https://i.ebayimg.com/images/g/cq0AAOSwfLplkUd7/s-l1600.jpg

    https://www.le-livre.fr/photos/RO2/RO20234210.jpg

    Ps : Se replonger dans ces revues c’est un immense plaisir intellectuel ! Mine de rien ce sont des documents historiques …
    Les pages du numéro ci-dessous étant collées * , je recherche un exemplaire à prix abordable pour lire l’article de Jean Larteguy sur la « pénétration  » Rus… Soviétique !

    https://fr.shopping.rakuten.com/photo/Paris-Match-N-1610-Du-04-04-1980-Revue-835838330_L_NOPAD.jpg

    * Je pense que vous comprendrez pourquoi !

  34. hoche38 dit :

    La politique militaire de la France étant désormais définie à Washington, le président Macron fera ce que les Américains lui diront de faire. Un point c’est tout.

    6:00
    https://www.opex360.com/2024/01/31/la-france-pourrait-reduire-drastiquement-sa-presence-militaire-en-afrique/

  35. Vinz dit :

    Evidemment suppression de toutes les aides néo-impérialistes et néocoloniales, des visas néo-esclavagistes, et des remises de dettes néo-paternalistes.
    Ca va sans dire – puisque faut normaliser.

    Mais ça va mieux en le disant.

  36. JILI dit :

    Ce n’est pas un problème pour ces trois pays car ils sont dirigés par des dictatures qui déjà rencontrent de sérieux problèmes, et déjà ont dû bloquer des coups d’état militaires qui voulaient les renverser. Cependant, il faut reconnaître que notre politique africaine n’a pas été une réussite car elle n’avait pas beaucoup évolué par rapport au passé, et que malheureusement pour les populations africaines, la Liberté et la Démocratie, elles ne l’auront pas de ces dictatures militaires, qui sont surtout appuyées par des pays comme la Russie et la Chine qui n”ont aucune considération pour les droits de l’Homme et les Peuples. De plus etcbien avant, l’Italie nous a craché dessus pour nos relations africaines, et bien sûr notre Cher allié américain qui œuvre à notre place dans divers pays africains, et est toujours en place au Niger. Bref, c’est un sacré bal des Cocus, et à mon avis il serait temps que nos forces soient déployées dans tous nos territoires d’outre-mer pour protéger notre peuple et les ressources que tout le monde nous envie avec sournoiserie et déshonneur, et en partenariat amical chez des pays africains et autres, avec lesquels nous sommes de vrais alliés, tout comme leurs cadres militaires sont formes en grande partie chez nous!

  37. Alfred dit :

    Il n’y a aucune vision politique derrière ça, sinon la nécessité de faire des économies sur la variable d’ajustement traditionnelle pour rembourser les intérêts de la dette, financer la construction d’EPR, racheter les turbines a GE, combler le futur déficit des JO 2024, subventionner des start up et des projets comme Hyperloop, etc…La question qui se pose est « que reste-t-il a gratter ou à vendre »

  38. LeNoiEstViolette dit :

    dans la toute première république démocrate de l’histoire de France qui suivra la courante, je veux le 4° pouvoir, celui de l’information, qui définit le journalisme selon la charte de Munich et ajoute que le journaliste consultant ou salarié devra obligatoirement être employé ou missionné par une société de redaction de l’information scoop qui permettra a chaque salarié d’être actionnaire de la scoop. avantage : aucun millionnaire pourra en prendre le contrôle pour échanger une ligne éditoriale avec le château où autre entité publique ou privée contre des textes de Loi qui vont dans le sens de ses affaires.