Selon Kiev, des pilotes ukrainiens suivent une formation aux États-Unis. Le Pentagone ne confirme pas

Outre les chars Leopard et Abrams, et afin de contrer l’invasion de son territoire par la Russie, l’Ukraine réclame des chasseurs-bombardiers modernes auprès de ses partenaires occidentaux depuis maintenant plusieurs mois. Seulement, cette requête n’a pour le moment pas abouti… notamment parce que les États-Unis sont réticents à la satisfaire. Et cela vaut aussi pour des avions de combat de conception russe, comme le MiG-29, que la Pologne était prête à céder à Kiev, peu après le début de la guerre.

Cependant, l’état-major ukrainien n’en démord pas… car même si elle a été occultée par la question des chars, cette question reste d’actualité. Au départ, Kiev lorgnait sur les avions d’attaque américain A-10 Warthog [ou Thunderbolt II], surnommés les « tueurs de chars », avec leur canon GAU-8/A Avenger de 30 mm. Selon un article publié par le Washington Post en décembre dernier, le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, en aurait demandé une centaine d’exemplaires. Même si ce type d’appareil n’a plus d’avenir au sein de l’US Air Force, le Pentagone a refusé de satisfaire une telle demande.

Plus tard, et après évoqué d’autres appareils, comme les F-15 et F-18 américains, le colonel Yuri Ignat, le porte-parole de la force aérienne ukrainienne confia à Air&Space Forces Magazine, en juillet 2022, que « deux escadrons de F-16 » [soit 24 exemplaires, sans compter ceux mis en réserve] seraient suffisants pour « inverser le cours de la guerre ». Et d’ajouter : « Nous aurons besoin de ces avions pour libérer nos territoires » occupés par la Russie.

En outre, le colonel Ignat avait assuré qu’il n’y aurait aucune difficulté à envoyer une trentaine de pilotes ukrainiens ayant une maîtrise suffisante de la langue anglaise pour suivre une formation sur un nouveal avion de combat. Même chose pour les techniciens. « Pour apprendre […] à voler d’un point A à un point B, cela prendra quelques semaines, mais pour apprendre à se battre et à utiliser des missiles, cela devrait prendre environ six mois », avait-il estimé.

Si la Maison Blanche était alors réticente à fournir de tels appareils à l’Ukraine, la Chambre des représentants se montra plus ouverte sur cette question. Ainsi, lors des débats sur la Loi d’autorisation de la Défense nationale [NDAA pour National Defense Authorization Act], elle adopta un amendement autorisant la force aérienne ukrainienne à envoyer des pilotes aux États-Unis pour une formation au pilotage « d’aéronefs à voilure fixe et d’autres plateformes appropriées pour le combat air-air ». Seulement, il ne fut finalement pas retenu dans la version finanle du NDAA.

Cela étant, et alors que les Pays-Bas ont fait savoir qu’ils examineraient avec un « esprit ouvert » toute demande ukrainienne pour des F-16 ayant servi au sein de leurs forces aériennes, le colonel Ignat a déclaré que des pilotes et des techniciens ukrainiens avaient été envoyés aux États-Unis pour apprendre à mettre en oeuvre un appareil dont il n’a pas précisé le modèle.

« Nos pilotes militaires sont aux États-Unis, des fonds ont été alloués pour leur formation de nos pilotes. En d’autres termes, le sujet de l’aviation n’a jamais quitté l’ordre du jour », a en effet affirmé le colonel Ignat, selon ArmyINFORM, l’agence d’information du ministère ukrainien de la Défense. « Il ne s’agit pas seulement de la formation des pilotes mais aussi celle des technciens », a-t-il précisé. Et d’insister : « Tous les efforts sont faits pour que notre voeu de passer à cet avion devienne réalité le plus tôt possible ».

Le souci est qu’aucun dispositif n’a été prévu aux États-Unis pour qu’une telle formation ait lieu. Du moins, il n’existe pas de financement officiel pour cela. D’où la déclaration faite le 24 janvier par le général Patrick Ryder, le porte-parole du Pentagone.

« Aucun pilote ukrainien ne s’entraîne actuellement aux États-Unis, à la connaissance, et malgré ce que dit la presse étrangères », a-t-il dit. « Encore une fois, je n’ai rien à annoncer en ce qui concerne les avions. Comme nous l’avons toujours dit, nous allons continuer à avoir une discussion approfondie avec les Ukrainiens sur leurs besoins à court, moyen et long terme », a ajouté le général Ryder. « Je vous renvoie vers le porte-parole de l’Ukraine, je ne parlerai pas en son nom », a-t-il conclu.

Reste que, le même jour, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a laissé entendre que Kiev serait sur le point d’obtenir les avions de combat demandés.

« La question des avions a évolué. Et si elle évolue à la vitesse que nous espérons, alors nous en obtiendrons rapidement », a dit M. Kuleba, selon Ukrinform. « Cette année, nous devrions obtenir tous les types d’armes nécessaires dont nous avons besoin pour la victoire », a-t-il assuré.

Photo : US Air Force

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

154 contributions

  1. Lex dit :

    Les américains ont toujours refusé d’exporter le A10, ça serait quand même très surprenant qu’ils en cèdent à l’Ukraine.
    Pour les F16, c’est plus probable, mais peut-être avec une restriction d’emploi pour ne pas taper des cibles « médiatiques » sur le territoire Russe.
    Par contre, 6 mois pour une formation complète, ça me parait très long si ce sont déjà des pilotes de chasse sur un autre appareil.

    • Chocolatine dit :

      J’aurais plutôt tendance à penser que passer de Mig29/SU27 à l’exploitation en condition opérationnelle d’un F16 en six mois, c’est assez court.
      Et il n’y a pas que les pilotes à former, le personnel au sol à peu de droit à l’erreur quand à la maintenance aussi et tout a re-apprendre.

      • UnKnown dit :

        C’est court pour former les méchanos… Sauf si ces hypothétiques escadrons Ukrainiens sont basés en Pologne et Roumanie, sur des bases de l’OTAN. Ça aurait l’avantage de garantir la maintenance et le stockage des munitions, et aussi de « limiter » le rayon d’action desdits F-16 au territoire Ukrainien, en jouant sur les limites de l’autonomie du F-16. Sans ravitaillement aérien, c’est un appareil qui a ses limites en terme de portée, surtout si on le charge d’armement air-sol.
        Je pense que ça reste la meilleure option. Par contre, concernant leur impact sur les opérations, toujours hypothétique, tout dépendra de l’équipement et de l’armement que les pays de l’OTAN voudront bien concéder. A mon avis, le plus facile à mettre en place sera la configuration anti-aérienne, qui ne sera pas très différente de ce que les pilotes Ukrainiens connaissent avec leur Flankers, juste plus moderne, et avec une SA largement supérieure, surtout si on autorise les Ukrainiens à connecter directement ces F-16 au data link des AWACS qui tournent au-dessus de la Roumanie et de la Pologne.
        Pour la frappe au sol, là, par contre, tout dépend de l’armement que l’on veut bien livrer: qui acceptera de céder des pods de désignation laser et des pods HTS ? Sans ces deux jouets, le F-16 en air sol ne vaut pas beaucoup mieux qu’un Flanker.

        • La grande Vladouille dit :

          Faire partir un raid offensif ou défensif de Pologne, classerait la Pologne en cobélligérant. Pour les techniciens, les ukrainiens ne sont pas idiots et c’est le genre d’emploi que les USA peuvent sous traiter au privé

    • LEONARD dit :

      @Lex
      6 mois, c’est court, pour former l’équipe technique….

      • Fafou dit :

        @ LEONARD Y’a peut-être déjà des « conseillers » techniques pour la mco bien caché et « tranquille » derrière une caisse d’AIM sur une base ukr…Tant que ce ne sont pas des « conseillers » pilotes U.S. dans le cockpit, ça peut passer

      • Lex dit :

        pour les 6 mois, je ne parle que des pilotes.
        Pour les techniciens, il y a fort à parier que des entreprises privées utilisant déjà le F16 enverront des techniciens en Ukraine pour assurer la maintenance et former les locaux au fil de l’eau…
        Un technicien avion d’une entreprise privée n’est pas un combattant, dans le flou actuel des annonces de char à droite à gauche ça passe tranquille !

  2. Lance Croquette-Multiple dit :

    ils sont peut-être formé par des compagnies privées…. M6eme les états le font… donc du coup le pentagon peut dire que eux ne forment personne…

    • Sylvain dit :

      ça serait bien possible. Le pentagone évite ainsi de se trouver impliqué, et juridiquement ce sera un problème privé

    • vrai_chasseur dit :

      Il existe en effet des partenariats directs entre certains états américains (donc pas au niveau fédéral) et des pays étrangers pour la formation militaire, ce sont les State Partnership Programs.
      L’armée ukrainienne bénéficie d’un tel programme depuis 1993 avec l’état de Californie.
      C’est la Garde Nationale de Californie qui assure leur formation depuis cette date, particulièrement les pilotes de chasse. Les liens sont donc profonds et les contacts sont réguliers entre pilotes des 2 côtés, cf http://edition.cnn.com/2022/06/04/politics/national-guard-ukrainian-forces/index.html

      Les instructeurs américains de la California National Guard (ils volent sur F15) avaient récemment avancé l’idée que les pilotes ukrainiens, qu’ils connaissent très bien, seraient selon eux parfaitement capables de passer à des avions occidentaux de type F16 en moins de 4 mois
      Il est très probable que des pilotes et des mécanos ukrainiens soient actuellement en Californie dans ce cadre.

  3. HMX dit :

    Un peu sceptique sur cette annonce. Ce serait bien sûr un geste très fort (comme pour les chars lourds), mais qui soulève immédiatement deux questions :

    1/ L’emploi de F16 devra être précédé d’une campagne massive pour détruire les moyens sol/air russes, ce qui ne sera pas une mince affaire… et même à supposer que les ukrainiens y parviennent, ils devront alors se confronter à la chasse russe : 24 F16 ne feront clairement pas le poids…
    2/ Les avions de combat ont besoin d’une lourde logistique et sont mis en oeuvre depuis des bases aériennes, dont la localisation est parfaitement connue par les russes. La plupart ont déjà été détruites dans les premières semaines du conflit. Bien sûr, on peut réparer des bases existantes, ou créer des bases aériennes de circonstances, à partir d’une portion d’autoroute en ligne droite, par exemple. Mais les russes n’auront aucun mal à découvrir ce genre de subterfuge, notamment grâce à l’imagerie satellite dont ils disposent. En clair, comment Kiev pourra mettre en oeuvre les F16 sans qu’ils soient rapidement localisés et détruits au sol par des frappes russes ?

    • rainbowknight dit :

      Comment ? Les ukrainiens ne révèleront pas cette information mais la campagne de frappes aux origines incertaines sur la base d’ Engels laisse à penser que les F16 pourraient y être basés….
      C’est gentil de vous inquiétez pour les forces aériennes ukrainiennes.

      • v_atekor dit :

        S’il y avait des avions occidentaux en Ukraine, la Russie ne manque pas de satellites et de moyens d’observation pour les photographier au sol ou en approche de leurs bases, ce qui arrivera dès les premières livraisons.

    • Chocolatine dit :

      Il y a eu très peu de combat aérien en Ukraine.
      Un avion moderne comme le F16, à voir surtout quel standard serait livré le cas échéant, a des capacités que sont loin d’avoir les Mig29 et SU27 ukrainiens en terme de radar et surtout en missile, les ukrainiens n’ayant pas de fox3 ou missile comparable à de l’AIM120.
      Et je pense pas qu’ils les risqueraient sans une campagne de SEAD avant toute chose ou en larguant de la bombe lisse.
      Quant aux russes qui n’ont « aucun mal » à découvrir et à détruire les bases de ces hypothétiques F16, c’est assez drôle qu’ils ne l’aient pas déjà fait pour le reste de la chasse ukrainienne qui vole toujours ni sur les systèmes sol-air, non?
      Pourquoi le ferait il avec les F16 alors que jusque là, les russes nous montrent qu’ils ont un déficit flagrant en terme de renseignement…

    • LEONARD dit :

      @HMX
      Et comment les Ukr continuent à faire voler leurs SU et MIG ?
      En fait, les B.A UKR n’ont pas été inactivées, par manque de précision des missiles ruZZes.

      • HMX dit :

        Sauf erreur, les bases aériennes ukrainiennes ont bien fait l’objet d’un ciblage systématique au début du conflit. Puis les russes sont rapidement passés à d’autres types d’objectifs, l’aviation ukrainienne n’étant objectivement plus une menace (et inversement, l’aviation russe étant rapidement tenue à l’écart du front compte tenu du maintien des capacités de défense sol-air ukrainiennes).

        Depuis, avec les quelques avions dont ils disposent encore, on peut supposer que les ukrainiens ont remis en état une ou plusieurs bases aériennes, et il n’est pas exclu qu’ils aient pu aménager plusieurs bases « de campagne ». Pour le moment, les russes ne semblent pas considérer qu’il s’agit là d’une menace importante. Ils préfèrent visiblement cibler les infrastructures énergétiques avec le peu de munitions de précision dont ils disposent. Cela pourrait évidemment changer si l’Ukraine se mettait à recevoir des appareils occidentaux : les bases aériennes seraient à nouveau prises pour cible, les rendant rapidement inopérantes. D’où mon interrogation sur l’opportunité de livrer des F16. A mon avis (qui n’engage que moi !), il existe d’autres systèmes d’armes qui seraient davantage utiles aux ukrainiens dans le contexte actuel.

        • dolgan dit :

          C’est effectivement une erreur grossière moulte fois debunkee.

          Les russes ont ciblé au tout début du conflit les aéroports militaires Ukrainiens avec quelques missiles et annoncé avoir détruit toutes les bases aériennes Ukrainiennes. Disons que ça a fait marrer tout le monde pendant des semaines tellement c’est ridicule comme propagande.

          Les russes n ont pas insisté car ils n auraient jamais eu assez de missiles pour ça.

          C’est une trop grosse cible, trop facile à réparer.

          Les doctrines modernes ne visent plus la destruction des aéroports (éventuellement leur indisponibilité temporaire). Ce qu on vise, c’est les avions.

    • dolgan dit :

      Vous en êtes encore à la propagande des trois missiles sur un aéroport qui le détruit ? Pour une durée de 12 mois ?

      Pour rendre inutilisable une base aérienne, il faut des dizaines de frappes renouvelées régulièrement.

      Rien d approchant en Ukraine.

      Et la dca russe a montré plusieurs fois ses lacunes.

  4. Alpha (α) dit :

    Et 1 ou 2 escadrons de Mirage 2000D ? Pour mener des frappes air-sol de précision en s’appuyant notamment sur leur capacité de suivi de terrain à très basse altitude et à très grande vitesse. Cela n’aurait pas de sens ?
    Mais sur de toute façon que l’on verra des avions Occidentaux dans le ciel ukrainien.

    • Tulio dit :

      On n’a pas assez d’appareils et on va se priver d’une vingtaine de Mirage 2000 ? Et ça changera quoi ?

      • Alpha (α) dit :

        Mouais, c’était avant l’article de M. Lagneau disant qu’on allait passer au tout Rafale… et garder nos Mirage 2000D !
        Quant à « ça changera quoi ? », je dis « Pour mener des frappes air-sol de précision en s’appuyant notamment sur leur capacité de suivi de terrain à très basse altitude et à très grande vitesse. »
        Ca me semble évident, non ?
        Mais ne parlons plus du Mirage 2000D.
        Le Ministre de la Défense Ukrainien, M. Reznikov pense certainement au Rafale maintenant…
        https://twitter.com/OpexNews/status/1618516247788023808?ref_src=twsrc%5Etfw
        😉

  5. Bofbof dit :

    « Nous aurons besoin de ces avions pour libérer nos territoires » qu’il a dit. Et moi qui croyais que l’armée de Kiev volait de victoire en victoire, capturant tant de tanks qu’elle en avait plus qu’au début de la guerre, tandis que l’armée Russe manquait de tout et avait perdu presque tous ses blindés et la moitié de ses hommes. Selon nos journalistes et experts occidentaux, et nos commentateurs préférés de ce forum.

    • Renard dit :

      C’est pas faux…

    • Félix GARCIA dit :

      C’est vrai que comparé aux dernières avancées russes …
      https://twitter.com/HeliosRunner/status/1617583697322020864/photo/1
      (prenez une loupe, c’est à côté des p’tites étoiles …)

      « nos commentateurs préférés de ce forum »
      C’est qui « nous » ?

      • aleksandar dit :

        La conquête du terrain, c’est un objectif possible.
        Je vous en propose un autre comme base de réflexion : détruire l’armée ukrainienne.
        Cordialement,

        • Félix GARCIA dit :

          En effet, détruire l’armée de l’adversaire est un objectif pertinent, mais c’est pas à Bakhmut que ça va se faire, malgré la puissance de feu russe, et même en essayant de fixer un maximum d’Ukrainiens.

          Bakhmut et ses environs, si je ne m’abuse, c’est avant tout quelques duels d’artillerie, du pilonnage Russe, et des combats d’infanterie en milieux urbain et ouverts.
          Côté Ukrainiens, ils peuvent y mettre des soldats moins expérimentés, même si certains disent que c’est la raison de la perte de Soledar :
          « Bakhmut / Soledar : témoignage du front depuis l’Ukraine avec le reporter de guerre @amoursky »
          https://www.youtube.com/watch?v=o0q9–7Gr7o

          PS : D’ailleurs, Cyrille AMOURSKY a fait de bons reportages (notamment pour quelqu’un d’un si jeune âge : 21 ans !) dans la zone ;
          « CARNET DE GUERRE #1 : Arrivée dans le Donbas: le travail des artilleurs, l’enfer de Bakhmout »
          https://www.youtube.com/watch?v=tyo-KMo2ARw
          « CARNET DE GUERRE #2: L’aide médicale à Bakhmout et Toretsk »
          https://www.youtube.com/watch?v=kZsfZXm10Ig

          PPS : J’y ai appris au passage que l’ONG israélienne FRIDA y était très active dans l’aide médicale.
          Vous auriez des infos là-dessus fabrice ?

        • dolgan dit :

          Pour le moment, Ils détruisent l armée russe en mode ww1.

          De leur côté, les Ukrainiens continuent leur stratégie de céder du terrain contre du temps et des Russes morts. Ils n hésitent pas à céder des positions défendables si ils jugent le coût de la défense trop élevé. Malgré des ratios de pertes très favorable.

        • La grande Vladouille dit :

          Ça n’a pas l’air de fonctionner mieux que le plan initial… la seule armée en voie d’extinction c’est bien la russe.

    • Castel dit :

      Il y a eu une période très favorable pour les Ukrainiens jusqu’à la prise de Kherson, mais bien sûr, cela ne s’est pas fait sans un certain nombre de pertes de leur côté.
      Ce qui semble les handicaper le plus dans ce conflit, c’est surtout le nombre de munitions disponibles, qu’ils sont obligé d’économiser, alors que les russes n’ont pas ce problème ( je ne parle pas des missiles, mais des obus)
      En effet, les< stocks qu'ils ont saisi lors de leurs offensives victorieuses, restait somme toutes assez limité, tandis que les russes n'ont à s'en préoccuper, puisque ils sont sans cesse approvisionné.
      C'est là à mon avis la principale différence entre les deux protagonistes, ce qui explique aussi pourquoi les Ukrainiens tiennent tant à remplacer leur matériel d'origine soviétique par de l'occidental…..

    • Chocolatine dit :

      En attendant, Kherson qui devait être russe pour l’éternité il y a 6 mois, ne l’est plus. Et Kharkiv, la grande ville remplie d’habitants n’attendant que le retour des chars de l’armée rouge, à quelques encablures à peine de la frontière, se sent un peu plus libre qu’elle ne l’a été il y a peu encore …

      Mais c’est vrai que la prise de Soledar, village immense et ô combien stratégique, et peut être de la mégalopole Bakhmut, en même pas 8 ou 10 mois de combats intenses, valent bien la prise de Kyiv ou Odessa…

      • Pajacque dit :

        Chocolatine : vous démontrez votre méconnaissance de la chose militaire même la plus basique ! vous ne savez pas que même un pont, un carrefour, un village, peut être un élément-clé, un verrou, un point d’accès à toute une zone d’intérêt stratégique !
        C’est la cas de la ville de Soledar ( qui n’est pas un village, renseignez-vous là aussi ) , ville d’environ 12 000 habitants, et d’importance stratégique, ainsi que les autres villes proches qui viennent aussi de tomber, et qui réduisent considérablement toute cette « poche » dont le destin est désormais scellé.
        Préparez-vous à d’autres apparitions de la réalité : les médias occidentaux ont fait de la rétention d’information sur la chute de Soledar, pendant plus de 10 jours. Ils en font autant sur la destruction de Nordstream II , et sur tant d’autres choses : la propagande s’accompagne toujours de la tentative de cacher les faits qui dérangent le récit propagandiste..

        • Chocolatine dit :

          Soledar n’est pas un « village » mais Bakhmut est bien une mégalopole???

          Dommage que vous parliez de la « méconnaissance » sans apporter un échantillon de votre immense savoir… Intérêt stratégique de la zone? Noeuds d’approvisionnement? Axe de communication?
          Je comprends bien à votre message que je n’ai pas le privilège d’être aussi bien informé que vous sur la stratégie russe visant à évacuer Kherson et Kharkiv pour se concentrer sur la zone Sokedar/Bakhmut…
          Mais oui mais oui, Poutine est un grand joueur d’échec et si le responsable de opérations en Ukraine change tout les deux mois, c’est parce que ça se passe au poil l’opération spéciale.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit :[ Noeuds d’approvisionnement? Axe de communication? ]

            La gare de Sol-Sil ?

        • dolgan dit :

          Plusieurs villes proches d intérêt stratégique ? C’est impossible.

          Vous confondez tactique et stratégique.

          La cible stratégique c’est bakmut.

          Les cibles tactiques importantes sont au sud de bakmut. C’est la que la bataille se joue actuellement. Soledar est sans importance majeure. C’est juste une ville a capturer pour pouvoir attaquer plus loin.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit :[ C’est la cas de la ville de Soledar ( qui n’est pas un village, renseignez-vous là aussi ) , ville d’environ 12 000 habitants, et d’importance stratégique,]

          En fait c’est la gare de chargement de Sol-Sil qui est stratégique ! Elle n’est certainement pas de la taille et de l’importance Miramas ni surtout celle de Villeneuve Saint-Georges mais elle a son importance sur le chemin de fer du Nord-Donbass ….

          Moncolonel Guillaume ANCEL a cru bon de men… De travestir la réalité en imputant à M. Prigojine la valeur  » strôtôgeôque  » de Soledar et de ses mines de sel ( abri pour personnel et matériel , axes d’infiltration , valeur économique ,…) alors que ce narratif a pris naissance le 5 janvier 2023 aux Tazunis lorsque les troupes de la SMP Wagner  » piétinaient » . C’était un narratif destiné à valoriser la résistance Ukrainienne et à montrer que la SMP Wagner ™ ne pouvait pas conquérir cette ville  » strôtôgeôque  »

          Pour la petite histoire Cézigue est tellement nul de chez gros nullos qu’il compare Soledar à Portes Les Valence qui était JUSTEMENT un nœud ferroviaire important en 1940 et 1944 … ;0)
          Pour minimiser la prise de ces mines il va jusqu’à affirmer que ces mines étaient mal ventilées et ne se prétent pas à un abri pour du personnel … Des mines ou l’on pouvait trouver un sanatorium pour asthmatiques et où il fallait évacuer les gaz d’échappement des camions et des pelleteuses …
          En fait l’Ukraine perd environ 80%-85% de ses ressources en sel alors que la Russie ne peut pas exploiter des mines dont les carreaux peuvent être facilement battus par l’artillerie Ukrainienne .

        • La grande Vladouille dit :

          Tout ce foin pour un bourg de 10000 hab et une mine de sel… en effet Soledar, c’est n’est pas qu’un village, c’est aussi une rente pour les olligarques russes si ils s’y maintiennent. Combien de morts pour qu’ils s’enrichissent? Tes maitres ne venaient pas protéger les pauvres civils à l’origine ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Nous aurons besoin de ces avions pour libérer nos territoires  » Abondance de biens ne nuit pas. Pour opérer au sol il est nécessaire voire indispensable d’avoir une couverture aérienne efficace!
      « Et moi qui croyais que l’armée de Kiev volait de victoire en victoire, » Ne vous faites plus ignorant que vous l’êtes!
       » et nos commentateurs préférés de ce forum. » Il y en a d’autres qui nous ont vendu qu’avant l’été (2022) l’affaire serait pliée et que l’Ukraine ne serait plus qu’un lointain souvenir, d’autres qui affirmaient il n’y a pas longtemps que l’armée russe était en train de reconquérir de grandes portions de terrain, d’autres encore en « résonnance » avec la musique moscovite qui annoncent quasiment tous les jours le grand « arrosage » nucléaire et la destruction de l’Occident!! Finalement chacun voit midi à sa porte!

    • Franchouillard dit :

      Excellente remarque, Bofbof. Les propagandistes ont beaucoup de difficultés à rester cohérents.
      Mais si l’on a pu, au début, être trompé par des vidéos où les Russes étaient facilement défaits, il est désormais avéré que les jeux vidéos, et notamment le jeu ARMA 3, très réalites, ont été abondamment utilisés pour faire des montages.
      https://www.youtube.com/watch?v=dpTTWYNVSlw&t=17s

      • dolgan dit :

        C’est à dire ?

        Selon vous les Russes ont pris Kiev , karkiv ou Odessa ?

        Aux dernières nouvelles, les Russes vont bien de défaites stratégiques en défaites stratégiques.

      • Félix GARCIA dit :

        « il est désormais avéré que les jeux vidéos, et notamment le jeu ARMA 3, très réalites »
        -_-‘
        On sent celui qui joue aux jeux vidéos depuis longtemps …

        Si ARMA 3 est connu pour son aspect simulation (donc réaliste, mais sur d’autres aspects : prise en compte du souffle [quand on court, on s’épuise, le viseur oscille plus rapidement …], de la balistique …), il l’est moins pour ses graphismes, qui ne sont pas si photoréalistes que cela …
        Ensuite, des vidéos faites à partir de l’éditeur d’ARMA 3 (intégré dans le jeu pour créer ses propres scénarios) pour illustrer des confrontations (souvent pour se faire plaisir [voir, entre autres, « OperatorDrewski »]), ça, ça ne date pas du début de l’invasion à grande échelle de la Russie.

        Comme vous le dites si bien :
        « Les propagandistes ont beaucoup de difficultés à rester cohérents. »

      • Lotharingie dit :

        à Franchouillard,

        Bonjour,

        « ….notamment le jeu ARMA 3, très réalites, ont été abondamment utilisés pour faire des montages…. »

        Vous vous méprenez.

        Aussi bien réalisées que soient les vidéos du jeu susnommé , il faudrait être bien naïf, pour ne pas faire la différence avec des images tournées sur le front.

        Assurément, vous avez une bien piètre considération de vos concitoyens.

        Bien à vous.

        • Franchouillard dit :

          @ lotharingie
          Ces jeux sont très bien faits et je connais plusieurs personnes, pas du tout méprisables, qui ont cru qu’on leur montrait des images réelles de la guerre en Ukraine jusqu’à ce qu’on leur montre l’ensemble du jeu d’où ces images de propagande étaient sorties.
          « Bien naïfs », non : simplement peu familiers de ces jeux où, avec un peu de pratique l’on voit que ce qui ressemble à des mouvements de caméra sont, en fait, des mouvements de souris.

          • Lotharingie dit :

            Bonjour,

            « … non : simplement peu familiers de ces jeux… »

            Alors je vous présente mes excuses.

            Cependant, n’ayant jamais eu l’occasion de « jouer  » avec ces jeux de simulation, j’ai tout de même déjà vues des extraits promotionnels.

            Si j’ai visionné votre extrait vidéo avec plaisir, dont au demeurant, je trouve les images superbes ; il m’est toutefois impossible de les confondre avec les vidéos tournées sur ce conflit et qui fourmillent sur les réseaux sociaux.

            Bien cordialement.

    • Tulio dit :

      C’est vrai que les Ukrainiens n’ont aucune perte et ils récupèrent tout le matériel que les Russes leur abandonnent volontiers.

      • Lotharingie dit :

        à Tulio :

        « …C’est vrai que les Ukrainiens n’ont aucune perte et ils récupèrent tout le matériel que les Russes leur abandonnent volontiers….

        Je ne sais pas où vous allez chercher vos « informations » ,

        1) Car pour les pertes humaines :

        Les services de renseignements occidentaux estiment, et depuis de nombreux mois, que les perte humaines sont quasi identiques des deux cotés.

        2) Pour les nombreux matériels russes abandonnés sur le front.

        Les forces ukrainiennes rappellent qu’elles n’ont pu récupérer que des  » épaves roulantes  » (très nombreuses ) vétustes, abimées et très mal entretenues par leurs anciens propriétaires, donc guère efficientes.

        Leur remise en état est externalisée dans des pays limitrophes, ce qui est chronophage et extrêmement onéreux.

        D’où leurs demandes récurrentes de livraisons de matériel occidental en bien meilleur état de fonctionnement.

        Bien cordialement.

        • Tulio dit :

          à Lotharingie : je faisais dans la provoc’.
          _
          Tout ce que vous avez écrit doit certainement être vrai. Je faisais juste référence au déni et à la mauvaise foi de certains intervenants -pas tous- sur des chaines TV du style BFM ou LCI.

    • lgbtqi+ dit :

      bof, bof… ça, c’est ce que vous racontez…

    • MERCATOR dit :

      @Bofbof

      Une analyse objective de la situation fait qu’effectivement les forces Russes, surtout les Wagner ( les tchétchènes s’étant montré incompétents malgré les bravades de leur chef) ont retourné la situation il y a maintenant presque un mois. Cependant, la raison de ce retournement ne provient pas d’une supériorité stratégique quelconque, mais de deux facteurs , un emploi extravagant de la chair à canon (qui va inévitablement se tarir, les détenus préférant la colonie pénitentiaire qu’une mort quasi certaine ) pour la prise de Soledad (à quatre chiffres chaque jour alors que celles des UKR l’étaient à trois) et un usage immodéré des bombardements journaliers ce qui va obligatoirement provoquer à court terme l’usure complète de la quasi-totalité des bouches à feux dont le réalésage ou remplacement des tubes prendra du temps
      Par contre, se dessine le scenario suivant, une force blindée de deux cents chars allemands ( qui valent chacun deux à trois chars russes), d’un millier de véhicules blindes d’accompagnement appuyés par une centaine d’avions F16, cinquantaine de HImar , une centaine de canons style CAESAR , crèvera le front à un endroit non encore déterminé et parachèvera la conquête du Donbass.
      Il en résultera probablement la destitution, le suicide, mise en HS de Poutine, ou une guerre thermonucléaire .

      • dolgan dit :

        Retourné la situation ? Ils sont à l offensive. Rien de nouveau. Simplement a un moment Ils étaient tellement affaibli qu ils ne pouvaient plus trop le faire.

        Mais on est loin d’un impact significatif comme l’attaque de la phase 2 ou la percée de popsana. Très loin. Et pourtant on sait comment ça a fini.

    • albatros dit :

      C’est effectivement très bof comme commentaire.. car vous avez manqué l’épisode vital (pour Poutine) de la mobilisation de 500 000 futurs macchabées russes de plus à zigouiller visiblement, ou alors vous faites le niais.
      Même mal armés et encadrés, faut aller les chercher au fond de leurs tranchées et abris, et pour les zigouiller cela prend beaucoup de temps et d’énergie, voire vous met en danger. Donc il faut avoir assez de matériels modernes pour une offensive notamment des bombes d’aviation de 500T de l’artillerie lourde en plus grand nombre avec les obus de 155 qui vont bien et ..davantage de blindés et surtout tanks modernes pour mobiliser plus d’ukrainiens et remplacer ceux qui se battent depuis des mois. Le remplacement en première ligne, ls russes eux voient cela comme une formalité ennuyeuse puisque cela impose de verser des assurances aux familles des décédés, et vu qu ils ont un réservoir colossal de près de 45 millions de gus mobilisables, voire plus s’ils continuent de recruter des quinquagénaires, ils préfèrent les marquer comme « disparus » et donc pas de cadavre ni de pension.

  6. Alpha (α) dit :

    Etats-Unis / Petite info : le fabricant du M1 Abrams, General Dynamics Land Systems, va offrir 30 chars à l’Ukraine !

    • Axer dit :

      Déjà la semaine dernière on savait que les allemands allaient donner les chars, j’en donnais un communiqué express, donc tout cela est une tragi-comédie politique, qui avait une utilité surtout point de vue com’.

      Pour en revenir aux chasseurs occidentaux, un jour on y arrivera. Quelle quantité, quelle qualité ? On saura et certainement ce sera effectivement du F-16 ou/et du Warthog. Dieu seul le sait à l’heure actuelle.

      Je persiste à penser que l’erreur a été de refuser une No-Fly-Zone à l’Ukraine dès le début de la guerre. On pourra surement y arriver un jour en cas de danger grave pour la sécurité de l’Europe ou de l’Otan. Par exemple la Pologne ne peut en aucun cas laisser la Russie s’approcher de ses propres frontières. En aucun cas. Donc Varsovie entrera en guerre si Moscou (ou le Belarus) s’avise d’approcher de ses frontières. Si la Pologne entre en guerre, l’Otan ne peut rester spectatrice, l’alliance militaire n’aurait alors plus aucun sens. Varsovie ne sera donc pas laissée seule, ni l’Ukraine, ni la Roumanie, ni les pays Baltes.

      Tout le monde a donc le plus vif intérêt à ce que Kiev gagne contre la Russie, sans escalade, sans invasion de la Russie, sans danger nucléaire, sans guerre mondiale (mais c’est une guerre mondialisée).

      La Russie de Poutine avait tout loisir de s’entendre avec Kiev, avant même la guerre de février 2022. Créer un espace de paix, de prospérité commune. Pourquoi avoir privilégié la guerre et l’invasion. C’est un travail déjà en cours par tous les écrivains, journalistes spécialisés, spécialistes.

      La livraisons de quelques chars par plusieurs armées européennes ne constitue pas une escalade, livrer 14 Leopard ou 31 Abrams c’est pas la mer à boire, surtout pas pour Moscou qui a un joli parc blindé de plus de 10.000 chars, sur 15.000 exemplaires qui étaient reportés en stock.

      Pour ce qui est des Leclerc, le coche a été manqué, il ne sert plus à rien d’en livrer, et surtout pas le ridicule force de 10 à 14. Autant laisser le travail aux Leopard II et aux Abrams. La France ferait mieux de se concentrer sur l’artillerie ou stimuler la défense ukrainienne avec l’envoi de beaucoup plus de AMX-10RC. Sinon livrer des helico Gazelles ou Tigre pour la défense des villes de Kiev ou de Lviv en cas de descentes de nouvelles unités depuis le Nord (Belarus) vers la capitale ukrainienne.

      • dolgan dit :

        Euh vous êtes au courant que les Ukrainiens la font eux même la no fly zone ?

      • Paddybus dit :

        « La Russie de Poutine avait tout loisir de s’entendre avec kiev…. » Croyez vous vous même à ce que vous écrivez…???
        Vous êtes dans le mensoge et le naratif bricolé de semeurs de guerre…Merkel et hollande ont eux même donné l’info clef… les accords avec la Russie n’ont pas été respectés parce qu’ils n’ont jamais été conçus pour être respectés…!!! ils étaient seulement fait pour permettre le réarmement de l’ukraine, car la logique mise ne place depuis 20 ans était d’aller au conflit… alors continuez à nier, et à vous ridiculiser avec les mensonges otano-kieviens, mais quiconque à un peu de mémoire comprend que vous êtes à coté de la plaque…!!!!

        • La grande Vladouille dit :

          Quels accords? Ceux de Budapest où la Russie s’engageait à respecter les frontières de l’Ukraine, Crimée comprise?

      • MERCATOR dit :

        @Axer

        Eh bien non, le parc blindé russe s’est rétréci comme une peau de chagrin !

        l’International Institute for Strategic Studies qui fait reference estimait qu’en 2020, les principaux chars de combats en service dans l’Armée de terre russes étaient au nombre de :

        T-72 : 2.030
        T-80 : 450
        T-90 : 360
        Et en réserves :
        T-72 : 7.000
        T-80 : 3.000
        T-90 : 200
        T-62 : 1000

        On peut évaluer les pertes sur le front ukrainien, à 2000 chars, détruits, irréparables ou abandonnés et capturés

        On peut penser qu’un tiers à la moitié des chars en réserve, surtout les plus anciens, et compte tenu de la déliquescence et la corruption survenues après la chute de l’ex-URSS, sont irrécupérables et inemployables.

        On doit tenir compte également du fait qu’un certain nombre des chars rescapés doivent se trouver dans le secteur des frontières des pays baltes, dans le grand nord aux frontières norvégiennes et dans l’Extrême-Orient aux frontières chinoises.
        Tout compte fait, le nombre de chars disponibles pour le front ukrainien, y compris les antédiluviens T62 qui restent, ne dépasse pas les deux mille.
        Ces chars, on l’a vu, ont des défauts de conception qui les rendent très vulnérables, notamment aux tirs sur le haut de tourelle, ils tirent de moins loin, uniquement à l’arrêt, sont aveugles la nuit.
        Si une flotte de F16 et un corps blindé principalement constitué de chars LEOPARD II intervient, cela sera un massacre pour les tankistes russes .

    • Tulio dit :

      Toutes ces annonces sont un contre-feu à l’info principale concernant la purge qui a eu lieu en Ukraine pour cause de corruption massive.

      • dolgan dit :

        Contre feu de quoi?

        La lutte contre la corruption, il n’y a que la Russie que ça gêne. C’est même la raison de cette guerre.

        • Tulio dit :

          Il n’y a pas eu une vague d’arrestations dans les rangs du gouvernement ukrainien ? Et on s’en tape de la corruption chez les Russes : notre argent et nos armes vont chez les Ukrainiens, pas chez les Russes. Donc, oui, la corruption chez les Ukrainiens nous concerne directement.

      • La grande Vladouille dit :

        Pas’de danger que ça arrive en Russie ce genre de purge, c’est vrai.

  7. jyb dit :

    tout çà pour çà…si il y a un an l’otan avait dit qu’elle fournirait aux ukrainiens des chars, des canons, des drones, des atgm, des manpads et pourquoi pas des F16, le sort des armes eut été tout autre.
    ce qui pose question (plus pour les ukrainiens que pour les russes d’ailleurs) c’est qu’elle ne la pas dit non plus le 25 février, le 1er juin, 1er septembre ou 15 octobre…

    • joe dit :

      Je suis d’accord. Le fait est que Vlad c’est fait piégé… pour moi à l’insu même des US. Biden avait bien dit que les US « ne mettraient pas un pied en Ukraine ». Je pense que personne, Vlad ou Biden n’a jamais réellement pensé que les Ukrainiens auraient l’énergie farouche de ne pas se résigner, puis de poursuivre le combat malgré les pertes et les coups toujours plus violents de la russie. Depuis chacun avance par étape, les russes en matraquant les Ukrainiens et en tentant tout sorte de manoeuvre de chantage (blé, nucléaire bombe sale, infrastructures civiles) tout en menaçant de la fin du monde à chaque « escalade » de livraison de nouvelles armes plus puissantes. Les dates dont vous parlez font à mon sens référence à ces étapes, au vue des progrès réels et supposés futurs des Ukrainiens. Les HIMARS, sourcent d’une perturbation majeure de la logistique russe ont un flux constant de réapro… bientôt secondé par les GPSBD, de plus grande portée et coûtant 4 fois moins cher. Maintenant les chars lourds et le flux de blindés légers qui ne va que ce renforcer en 2023… reste aux Ukrainiens à pouvoir absorber tous ces équipements et les transformer en gain territoriaux tout en repoussant les assauts russes. Perso je suis pour la formalisation d’une coalition versant un pourcentage, par exemple 3% de tous les budgets militaires en repoussant quelques programmes ou acquisition pendant deux années. 3% de 900 milliards dédié à la production d’armes et munitions en flux continu, utile à la fois pour nos re-stock et à l’Ukraine. Soit on approuve le message de Zelensky qui annonçait la semaine dernière la couleur: « nous allons reprendre la Crimée, donner nous des armes ».. comprendre pour reprendre la Crimée. Tout le monde à dit que cela était légitime… Dont acte ! Arrêtons de tourner autour du pot, livrons ce qui doit l’être et laissons les rageux de la Douma ou des plateaux TV s’exciter sur la fin du monde ou l’inévitable victoire russe.

    • rainbowknight dit :

      Le cynisme des Nations, en donnant au compte goutte les armements demandés les experts savaient faire durée la guerre de la Russie.
      Le but non avoué, par l’intermédiaire de la malheureuse Ukraine, faire chuter la « maison Poutine  » en provoquant tant de pertes chez les russes que ceux-ci en viennent à douter et se révolter. L’effondrement de l’ Empire n’est pas souhaité mais la disparition de Vlad le Sanguinaire et sa clique demeure l’objectif des démocraties.

      • LEONARD dit :

        @rainbowknight
        Erreur de jugement.
        Nous sommes des démocraties marchandes. Les démocraties marchandes ont besoin de la paix pour prospérer. (la guerre ne fait prospérer qu’une partie des marchands). Donc, croire que l’Occident a pour objectif de faire durer le conflit est un thème kremlinesque destiné à scinder Otan et Ukr.
        En fait, il y a eu 3 phases:
        – Une d’urgence, mais militairement symbolique, qui a vu des livraisons massives de renseignements, d’Anti-Chars portables, d’A.A portables. Objectifs: Faire quelque chose, voire ce que çà donne.
        – Vu que les Ukr se sont beaucoup mieux défendus que prévu, il y a eu recherche effrénée de matériels soviétiques, munitions et blindés, parce que les Ukr les connaissaient et que l’utilité serait immédiate.
        – Devant la folle consommation de munitions et le besoin de défense A.A, il y a eu une 3ème phase avec du 155 et des batteries A.A moyennes de tous types.

        On est dans la 4ème phase. Celle ou on ne fait rien et l’Ukr aura du mal à survivre et celle ou les occidentaux arment les UKR avec du matériel OTAN, ceux-ci peuvant regagner tout ou partie de leur territoire occupé et corrélativement, soit provoquer un changement politique à Moscou, soit permettre à l’Ukr d’entamer des négos en position de force. Vous constaterez au passage que Zelenski parle de reconquérir la Crimée, mais beaucoup plus rarement du Donbass, comme si les frontières de 2021 pouvaient être une base de négo.

        Il reste symboliquement 2 niveaux de renforcement: F16 et ATACMS. Les 2 ont pour particularité de pouvoir intervenir sur les arrières russes. Les 2 sont en attente pour continuer à serrer graduellement la pression sur Vlad et sa kleptocratie.

        • rainbowknight dit :

          Je crois que le président Zelensky dès les premiers jours du conflit à réclamer aux alliés occidentaux aux alliés occidentaux des matériels spécifiques parmi lesquels des avions, polémique sur les MIG29 polonais, des blindés, de l’artillerie et surtout faire de son pays une NFZ…
          Ces matériels sont livrés parcimonieusement mais assez étrangement la formation des forces ukrainiennes a commencé pour que les troupes soient en mesure de faire un usage rapide des « articles »… La formation n’est pas uniquement centrée sur l’infanterie..
          La guerre est un iceberg dont on ne voit pas la partie immergée…..

      • Tulio dit :

        Si Poutine disparait (mais il aurait 2 ou 3 sosies), ce sera son remplacement par son aile droite avec le risque de la fin de l’Ukraine par l’arme atomique. Il est malade, donc ça pourrait arriver. Par contre, on ne voit pas très bien pourquoi les Russes se révolteraient, bien au contraire.

        • dolgan dit :

          Oui oui. Poutine c’est le Gentil raisonnable qui nous protége contre les vrais méchants.

          Et le peuple soviétique vie dans la richesse, l opulence et le rêve de toucher la prime du décès du petit fils pour garder sa Lada.

      • bubon dit :

        Il n’y a aucun cynisme, les buts de guerre américains sont atteints, séparer la Russie de l’Europe, défaire l’économie Européenne et allemande en particulier, emmerder la Russie…Et préparer la prochaine avec la Pologne.
        La prolongation du conflit n’est le fait que de l’ornière dans laquelle se trouve l’Otan, Poutine a montré que tout pays proche de Moscou qui serait en situation délicate entraînerait une réponse soutenue de sa part, L’Otan comme d’habitude laisse l’enfer et la désolation après son intervention qui au passage est toujours financière et mafieuse .

    • Auguste dit :

      Le but était l’équilibre entre les deux forces, pour que le conflit dure le plus longtemps possible,sans que l’OTAN y soit trop mouillé.Si l’OTAN avait fourni le matériel dés le départ: premièrement de quel droit?.Deuxièmement l’OTAN s’affichait en conflit direct avec la Russie.Troisièmement le conflit n’aurait pas duré aussi longtemps.
      On avait déjà un pied dans la cobelligérance,avec les avions on y sera jusqu’au cou.En ajustant les aides on va arriver au même résultat,mais en beaucoup plus de temps.
      Avis SGDG.

      • rainbowknight dit :

        Cobelligérance ? Concept politique donné comme outil pour servir une diplomatie. Le seul fait de donner un pansement à votre ennemi symbolise une assistance, un soutien qui peut être considéré comme acte d’agressivité envers vous….
        Aider l’adversaire, pas uniquement sur un plan militaire (formations, armes,
        renseignements…), même humanitairement suffit à faire de vous un cobelligérant puisque vous soutenez la résistance de l’ennemi…
        Tout prétexte est bon pour qui veut la guerre.

    • Nexterience dit :

      Suppositions:
      1- Face à la première puissance atomique mondiale, on ne peut pas annoncer sèchement la grande cavalerie sans risquer le seuil atomique.
      2- Il faut veiller à ce que les opinons européennes soient favorables à la montée en puissance d’un régime qui travaille profondément sa popularité en occident.
      3- Les risques d’une victoire russe étaient importants les premiers mois et il était dans l’ intérêt militaire des USA d’aller plus vite que ce qui est arrivé, même si l’objectif était une guerre d’usure.
      4- Une défaite rapide de Poutine aurait également permis une déstabilisation politique du Kremlin.

      • dolgan dit :

        5- il faut que les dirigeants et leurs parlements prennent une décision. C’est loin d’être facile et rapide.

        6- faut aussi ménager la chine. Il y a un dialogue avec la Chine dont on ne connait pas grand chose.

      • lgbtqi+ dit :

        Suppositions comme vous dites. Notamment en 1-

  8. Math dit :

    Communication de guerre, plus aucune certitude.

  9. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    HS :

    M. Biden confirme la livraison à l’Ukraine de 31 chars Abrams ; avec l’équipement et le matériel nécessaire, pour assurer leurs soutien sur le champ de bataille.

    Bien à vous.

    • GUEPRATTE dit :

      @ Lothargie …………….Sauf que çà va prendre beaucoup de temps pour livrer ces avions ….. de plus, il faut former les équipages Ukrainiens sans expérience sur ce matos ,avant qu’ils ne soient pleinement opérationnels et qu’ils puisse faire des strikes sur le théatre d’opérations….à moins de mettre des équipages US sous faux drapeau…et dans l’attente ,les Russes risquent de monter de 3 crans coté représailles . qui se fera avec une ADM soit en mer noire à titre de démo , soit sur l’Ukraine à titre de punition…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « les Russes risquent de monter de 3 crans coté représailles . qui se fera avec une ADM soit en mer noire à titre de démo , soit sur l’Ukraine à titre de punition… » ADM……………..quel luxe de précaution! une gène pour parler de frappes nucléaires?

      • Lotharingie dit :

        A GUEPRATTE :

        Bonjour,

        1) « …Sauf que çà va prendre beaucoup de temps … »

        Vous avez raisons et personne ne vous contredira.

        2) « ….à moins de mettre des équipages US sous faux drapeau… »

        J’ose espérer que les américains ne feront pas cette terrible erreur.

        3) « .. dans l’attente ,les Russes risquent de monter de 3 crans .. »

        Je suppose, comme pour les occidentaux, que les russes mettront du temps à augmenter quantitativement et qualitativement leurs capacités offensives ; ce qui permettra alors aux occidentaux d’accroitre aussi leurs livraisons à l’Ukraine.

        L’administration Biden se prépare à une guerre longue : Washington vient de fixer des objectifs de productions démentiels de munitions de tous calibres aux industriels américains à atteindre en moins de 2 ans ( par exemple : obus de 155mm : 90000 obus /mois ).

        4) « …qui se fera avec une ADM… »

        Cela impliquerait une violente réponse de l’OTAN, mais aussi d’une très grande partie de la communauté internationale, qui provoquerait irrémédiablement en retour, la destruction de toute la Russie.

        Je suis convaincu que poutine le sait : il n’ouvrira pas la  » Boite de Pandore « car des membres de son entourage ( les militaires russes dubitatifs ?) l’en empêcheront.

        Selon moi, le règne de poutine est terminé, car les occidentaux veulent et vont le faire tomber.

        Il faut maintenant attendre qu’il l’admette ; mais cela risque d’être hélas, encore long et très  » couteux  » en morts, blessés, traumatisés de part et d’autre.

        Attention, tout cela n’est que mon point de vue que je refuse d’asséner ou d’imposer comme  » la vérité « .

        Bien à vous.

        • GUEPRATTE dit :

          Ce n’est pas Poutine qui ouvrira la boite de Pandorre SANS AUCUN SCRUPULE mais l’ultra nationaliste qui le remplacera E..Priez que Poutine reste au pouvoir !!!!!!!!!!

          • Axer dit :

            Comme de nombreuses personnes j’essaye de simuler l’avenir avec des nationalistes ou des ultra-nationalistes, voir des fous, qui prendraient le relais de Poutine.

            Des films ont essayés de se poser les mêmes questions, tel « AIR FORCE ONE »/ A la poursuite d’Octobre rouge/La somme de toutes les peurs…

            A mon avis si Poutine « a été » un assez bon président, en tout cas pour le réel russe, un dément qui prendrait sa suite, devrait prendre une rouste par les services russes avant qu’il ne fasse sa tombe à la Russie ou au monde.

            Mais pas facile de voir encore le futur proche. Si la Russie perd et risque de tomber, il faudra l’accompagner et lui offrir un vrai débouché/avenir à nos côtés (Europe & USA)

          • Lotharingie dit :

            à GUEPRATTE :

            Bonjour,

             » …Pandorre SANS AUCUN SCRUPULE mais l’ultra… »

            1) nous pouvons échanger posément sans que vous n’ayez besoin de vous exciter.

            2) L’avènement du  » faucon de l’ultra droite  » au Kremlin est un des scénarii envisagés ( et est donc anticipé ) dans les états majors occidentaux.

            3) Quant à  » Dieu  » que je ne sollicite jamais ( c’est surement un tort ! ), vue la tournure des évènements, semble à priori avoir « tourné le dos » à poutine ( aussi je me garderai bien de le solliciter par une quelconque prière).

            Bien cordialement.

      • dolgan dit :

        Encore ? Bouh on a peur.

        Pourquoi la Russie lâcherai une bombe atomique sur des territoires qu elle revendique, avec la certitude de se prendre des retombées et un gros risque de retombées sur l otan ?

        Faut respecter l adversaire un minimum. Sont pas complétement bourrés H24.

      • Fafou dit :

        @Guepratte, Xi taperai sur les doigts de tonton Vlad si « adm » (quelle pudeur de votre part) et les usa on rappellé plusieurs fois que si attaque ADMesque sur le territoire ukr, la réponse serait conventionnelle mais destructrice..Ça fait 2 poids lourds plus le reste de l’OTAN dont certains sont nuke (cocorico à vous) et d’autres membres, « impatients » d’en découdre, donc calmez vous 😉

    • Frédéric dit :

      Concernant le Leclerc : Un correspondant sur Blablachars à écrit ceci que je trouve pertinent sur l’interface homme machine qu’il sera fastidieux de traduire en ukrainien : Beaucoup parlent de donner des Leclerc à l’Ukraine, mais ne connaissent pas le Leclerc, n’ont jamais mis les pieds dans un Leclerc, ne savent pas que le Leclerc seul char de 3é génération en Europe, est équipé d’un système de dialogue homme/machine. J’explique : Le char échange avec ces 3 membres d’équipage par l’intermédiaire d’un dialogue qui permet la mise en œuvre du char que ce soit au poste pilote, tireur et chef de char, ce dialogue s’effectue à l’aide de pupitres, d’écrans, de claviers alphanumérique, et d’une synthèse vocale. Qui sait ce que veut dire en synthèse vocale «Abaisser sac à culots», où «Recommencer séquence», et il y a comme cela des dizaines d’actions et d’alertes générés par le système char, que seul des membres d’équipage lisant, parlant, comprenant couramment le Français, et entrainés régulièrement sur les simulateurs, travaillant régulièrement avec leur char son capable de réagir et de traiter correctement. Alors je pose une simple question que feraient des Ukrainiens ne parlant pas, n’écrivant pas le Français dans ce char, sauf à parler, lire et écrire couramment le Français. Instructeur Leclerc à l’EC à Saumur et aux EAU, je peux témoigner du temps passé avec les équipages pour leur permettre de régler rapidement les alertes émises par leur char, et je ne parle pas du temps qu’il à fallu à NEXTER pour traduire ce dialogue homme/machine en Arabe, alors s’il fallait le traduire en Ukrainien, et en écriture cyrillique, les chars ne sont pas prêts d’être à hauteur pour pouvoir être utilisés.

      • dolgan dit :

        En gros, les Ukrainiens sont trop cons pour apprendre à se servir du Leclerc .

        Et trouver 40 gus parlant français dans un pays francophile ayant mobilisé 1M de soldats est impossible parce qu’on ne veut pas que ce soit possible.

        Scholz était plus convaincant.

        • Mic dit :

          Vous avez lu l’article complètement où vous l’avez survolé…….
          Je pense que vous n’avez pas tout compris……
          Le Leclerc est plus sophistiqué que le Léopard …..
          en plus le Leclerc est à chargement automatique, que 3 hommes a bord ce n »est pas le cas du Léopard ni de l’Abrams ….
          Interface hommes machine par clavier et/synthèse vocale ect…
          A la base il est préférable que ce soit déjà des soldats Ukrainiens issu des unités blindé qui parlent/comprennent/lisent le français…..
          Le Leclerc ce n’est pas une bagnole lambda…..

          • dolgan dit :

            Si si, j ai parfaitement compris que prétendre que les Ukrainiens sont trop cons pour apprendre à maîtriser ces difficultés, c’est ridicule.

            Et en plus, ça signifierait que le Leclerc est une bouze incroyablement mal conçue.

      • Mic dit :

        Merci pour ces Informations très instructives….
        Ce qui nous permet de répondre à ceux qui voudraient que l’on fournisse des Leclerc à L’Ukraine tout de suite… Qui feraient mieux « d’ecouter ceux qui savent »..

        • dolgan dit :

          Les militaires veulent garder leur matos. C’est normal, l inverse serait inquiétant.

          Mais leurs arguments sont un peu court. Ça serait compliqué donc impossible…

          Tout est toujours compliqué, surtout quand on veut pas.

          Quand on veut, on trouve les solutions.

      • albatros dit :

        Peut être, mais si on est arrivé à le faire pour des arabisants, l’ukrainien est tout aussi difficile à traduire et donc on est rôdé à cela chez Nexter, non ?
        De plus les tankistes ukrainiens eux sont vraiment motivés, performants et expérimentés (car toujours en vie) et ont prouvé leur débrouillardise et leur adaptation aux machines modernes et de l’OTAN, en améliorant même la technique (ex. : ce qu ils font de drones civils ou un CAESAR transporté sur barge en pleine mer pour mieux bombarder l’ïle aux Serpents)

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @Frédéric
        Un correspondant sur Blablachars à écrit ceci que je trouve pertinent sur l’interface homme machine qu’il sera fastidieux de traduire en ukrainien : Beaucoup parlent de donner des Leclerc à l’Ukraine,mais ne connaissent pas le Leclerc, n’ont jamais mis les pieds dans un Leclerc, ne savent pas que le Leclerc seul char de 3é génération en Europe, est équipé d’un système de dialogue homme/machine. J’explique : Le char échange avec ces 3 membres d’équipage par l’intermédiaire d’un dialogue qui permet la mise en œuvre du char que ce soit au poste pilote, tireur et chef de char, ce dialogue s’effectue à l’aide de pupitres, d’écrans, de claviers alphanumérique, et d’une synthèse vocale. » Surprenant, à part l’intro exactement le même commentaire! Copiage?
        Bernard 24 janvier 2023 à 13:59
        Beaucoup parlent de donner des Leclerc à l’Ukraine, mais ne connaissent pas le Leclerc, n’ont jamais mis les pieds dans un Leclerc, ne savent pas que le Leclerc est équipé d’un système de dialogue homme/machine. J’explique : Le char échange avec ces 3 membres d’équipage par l’intermédiaire d’un dialogue qui permet la mise en œuvre du char que ce soit au poste pilote, tireur et chef de char, ce dialogue s’effectue à l’aide de pupitres, d’écrans, de claviers alphanumérique, et d’une synthèse vocale………………………………….  »
        Etonnant, non?

        • dolgan dit :

          Disons que quelqu’un de bien attentionné spam cette information en copié collé sur tous les médias français de défense.

          Je ne doute pas du caractère purement informatif de la démarche.

    • Auguste dit :

      Intéressant ce revirement US sur les Abrams.Scholz aurait-il conditionné l’envoi de Leopard et fait plier Biden?: ce serait une première,pour un européen.Les Allemands vont aussi envoyer des Leopard,mais en grande partie ce seront ceux de leurs clients.

    • Clavier dit :

      On dirait une table de poker où les joueurs mettent des chars au lieu de jetons….Biden relance et le autres vont devoir s’aligner pour voir …?
      La drôle de guerre est battue à plat de couture ……le ridicule de la situation serait comique s’il n’était pas question de vie ou de mort de l’Europe

      • Tulio dit :

        Question de vie ou de mort de l’Europe ! L’Ukraine, c’est toute l’Europe ? Ils sont cuits et ce n’est pas 4 chars Abrams qu’ils seront incapables de mettre en oeuvre qui vont changer grand’chose.

        • albatros dit :

          Les cosaques du don n’ont pas dit leur dernier mot.
          Les russes amassent des troupes fraîches et en grand nombre certes, mais non équipées, instruites sommairement et trop rapidement, pas motivées et mal encadrées. Cela va être un massacre une fois les tanks et 155mm occidentaux livrés aux ukrainiens et une fois le terrain redevenu meuble. Il est possible que les ukrainiens laissent s’enfoncer loin les colonnes russes puis s’attaquent une fois de plus à leurs liaisons et arrières (avec l’artillerie longue portée) et ainsi créent des chaudrons – comme ils l’ont déjà fait au moins deux fois à Kiev et dans l’Est. Jamais deux sans trois.
          Il faut savoir que les ukrainiens n’ont pas non plus mobilisé toutes leurs forces vives et beaucoup attendent de partir au front (du fait du manque d’équipements pour tout le monde à cette heure) : il y aurait 700 000 à 1 million de combattants mais le compte n’y est pas dans une population de 44 millions avec des femmes qui seront aussi mobilisées (à la place des gardes frontières, des policiers, des ouvriers et paysans et même au front ou dans les hôpitaux de campagne).
          malgré la grosse offensive russe qui se prépare, celle ci fera pschit, la victoire des ukrainiens se dessine encore plus justement,

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Ils sont cuits » Depuis le 24 février 2022………………..on sait!
          « ce n’est pas 4 chars Abrams qu’ils seront incapables de mettre en oeuvre qui vont changer grand’chose. » Opinion inébranlable où manière de se rassurer? L’auto persuasion , la méthode « Coué » c’est bien pour la gestion du stress voire des angoisses , le problème c’est que ça ne résiste pas à la réalité!

      • albatros dit :

        C’est un poker où nos intérêts sont sur la table. L’Ukraine libre et réunifiée est une question vitale pour l’avenir de l’Europe démocratique, d’où l’importance d’envoyer là bas un maximum de fournitures et de machines, le sang lui est payé par les ukrainiens (et les russes). Nous aurons le loisir de le remplacer par plus éfficace et moderne et surtout de relocaliser la fabrication de nos munitions sur place.
        une fois la guerre gagnée (reprise d’un maximum de territoires occupés et défaites des russes lors de plusieurs batailles) celle-ci va entraîner la chute de Poutine et on espère non remplacé par des pires que lui (ce qui reste possible).
        Mais nous n’avons le choix qu entre une mauvaise (de plus en plus s’impliquer) et une pire solution (ne rien faire et en supporter les conséquences désastreuses comme en 1934 et 1936) ensuite…C’est Poutine qi nous impose ce choix cornélien.
        Pour la bonne nouvelle : on remonte enfin notre garde et on va j’espère relocaliser en France ou a minima doper une de nos industries créatrices d’emplois de relance économique par l’investissement (et de macchabées russes),

  10. patex dit :

    Les allemands se sont fait tordre le bras par l’Amérique: à eux de s’engager, les américains en enverront hypothétiquement plus tard…
    Tout le monde sait que l’Abrams est une bouse, les yankees ont juste peur que ça se voie sur le champ de bataille!

  11. Pascal, (l'autre) dit :

    Magnifique photo illustrant ce fil de discussion. Pour l’acquisition de F16 par l’armée ukrainienne il serait bon de sécuriser totalement l’espace aérien ukrainien, le rendre « imperméable » aux missiles russes sinon ils risquent de finir à l’état de ferraille fumante! Deuxième réflexion ces F 16, si livraison il y a, seront ils livrés avec de l’armement défensif (missiles air air) sachant que l’aviation russe opère désormais dans son espace aérien à distance de sécurité où de l’offensif (GBU, JDAM, Maverick…………..)? Dans ce dernier cas quelles garanties offriront les Ukrainiens pour ne pas aller « taper » en profondeur sur le territoire russe? Troisième réflexion quid de « l’actuelle » aviation ukrainienne, combien de Mig 29 de SU 27 encore opérationnels! On en n’entend pas beaucoup parler alors les f16 ne serait ce pas surtout comme de la com dans le but de faire passer de mauvaises nuits aux stratèges russes! Enfait il faudrait du F16 type « CJ » pouvant tirer du missile HARM pour casser la défense anti aérienne russe et du A10 pour réduire annihiler l’artillerie russe et « se faire » les blindés! (le pb est que le A10 n’a jamais été exporté, par contre la disponibilité n’est pas un problème sachant ce qui est stocké sur la base de Davis Monthan en Arizona………………pour les F16 aussi!
    https://www.francetvinfo.fr/pictures/KQvxCR265ab3XBVc2nITnAOdTt4/0x0:4500×2526/944×531/filters:format(webp)/2015/06/25/000_Was8927637_1.jpg
    https://pbase.com/bmcmorrow/image/24991511

    • Axer dit :

      @ Pascal

      Déjà, lors de la seconde guerre mondiale, les russes avaient perdus plus de 85.000 chars alors que les allemands plus de 23.000. Le résultat est que l’on sait que dans la doctrine militaire russe, c’est la masse qui compte, avant même la valeur heroique de chacun des soldats, même si c’est également un emploi et une politique également recherchée. Les russes amassent des quantités incroyables de chars, de canons, d’infanterie, pour submerger l’ennemi, qu’elle sait certainement supérieure en qualité.

      Donc sachant cela, on a des Ukrainiens qui avaient fait également l’école de guerre de l’URSS. Ils ne peuvent ne pas comprendre que 30 pilotes en formation, c’est rien. De quoi à peine servir 10 F-16.

      10 F16 ou 30 ou 100 terme. A quoi cela peut-il servir face à une force aérienne russe qui peut aligner près de 1000 avions de combat. Moscou économise d’ailleurs sa chasse et son attaque au sol. Face à plus de 400 lanceurs AA ukrainien, ce serait de toute façon du suicide de faire voler de précieux appareils, et pas en si grand nombre si Moscou doit entrer en confrontation frontale avec le géant américain et l’Otan.

      Ces 30 pilotes ne pourront servir qu’à faire de la reconnaissance ou de l’interdiction très ponctuelle, mais pas directement des duels.Rappelons qu’il faut des centaines d’heures, voir des milliers, pour réellement habituer et former de bons pilotes.

      Les ukrainiens vont formidablement aimer les F-16 et les chasseurs américains ou occidentaux. Rien à voir avec leurs Mig-29 ou Su-27. Les chasseurs occidentaux sont des mercedes comparés à leurs Lada volantes. L’avion, le F-16, est un chasseur génial, avec des commandes électriques, des ordinateurs qui vous assistent et vous aident en permanence. Alors que les Mig-29 sont des Lada difficiles à maîtriser et à l’armement peu efficace. Bref le pilote est plus sollicité et perd vite sa concentration et le résultat est souvent fatidique.

      Les ukrainiens vont beaucoup beaucoup aimer les chasseurs occidentaux, c’est une révolution pour eux. Une bonne révolution. Ils verront que la propagande soviet qui consistait à dire et faire des Mig et Sukhoi comme le summum du summum, était en réalité du faux, de la désinformation.

      Tant que les défenses AA russes ou ukrainiennes ne sont pas supprimés en masse, il sera impossible pour chacune des aviations de se montrer trop actives ou faire des combats tournoyants à la TOP GUN.

      Pour que les choses changent, il faudrait livrer des centaines de F-16 dont une partie devraient détruire les missiles de défense AA russes. Un avion de chasse c’est minimum 10 fois plus cher qu’un char de luxe comme le Leopard ou l’Abrams. Donc à mon avis le pas va être difficile à franchir pour n’importe quel pays de l’alliance. Mais c’est pas impossible, les USA ont des centaines d’avions en cocon.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @ Axer  » face à une force aérienne russe qui peut aligner près de 1000 avions de combat.  » Oui mais………………combien en état de vol, opérationnels?
        « Rappelons qu’il faut des centaines d’heures, voir des milliers, pour réellement habituer et former de bons pilotes. » Pour piloter un avion pas autant! Les « jets électriques » doivent être certainement mieux et plus rapidement « appréhendés » que les avions à commande de vol classiques. Les jeunes pilotes français qui ont été transformé sur 2000 et Rafale ont certainement eu besoin de moins de temps à se former sur ces machines que leurs anciens qui ont eu à le faire sur Mirage III, Jaguar où Mir F1! Au niveau du système d’armes même si les actuels sont plus complexes que la génération des années 60 à 80 l’automatisation doit être d’une aide précieuse! Maintenant je vous l’accorde même si des Ukrainiens sont formés sur F16 il leur faudra du temps pour tire toute la » substantifique moelle » de leur machine!
        « Mais c’est pas impossible, les USA ont des centaines d’avions en cocon. » Ce que j’avais précisé, stockés qu’ils sont sur le site de Davis Monthan dans l’Arizona. Cependant un petit bémol, il existe pas mal de variantes du F16, par exemple la version « A.D.F. (Air Defense Fighter) de défense aérienne qui est « cablé » uniquement pour tirer du missile A.A. mais qui serait grandement à la peine pour du air sol!
        Un F16 de l’Oregon Air National Guard. La variante A.D.F. est reconnaissable au bossage au niveau du pied de dérive
        https://imgproc.airliners.net/photos/airliners/8/8/2/0962288.jpg?v=v40
        Depuis la garde de l’Oregon est passée sur F15 Eagle
        A l’occasion d’un anniversaire
        https://images.fineartamerica.com/images/artworkimages/mediumlarge/1/2-oregon-air-national-guard-f-15-eagle-rick-pisio.jpg
        https://www.flickr.com/photos/42436228@N04/28790913001/
        En livrée plus « ops »
        https://kbnd.com/assets/images/Clipboard70.jpg

  12. Leboeuf dit :

    bonsoir,

    question,

    on fera comment lorsque la guerre sera termine pour continuer avec une energie et des matieres premieres pas trop cher ? qui va payer ? moi ? mes enfants ? je suis deja si pauvre et n’ai deja droit a rien car sois disant trop riche.

    comment serons percu dans certains pays du monde non alignées sur les usa ?
    comment ferons nous lorsque le dollars ne sera plus la monnaie d’echange mondial et que l’etalon or sera revenu avec les brics ?

    merci

    • Tulio dit :

      Le président qui prend ses ordres de Washington n’a aucune empathie pour ses compatriotes et il coule la France. Un grand chef d’état aurait pris du recul et aurait d’abord pensé à ses compatriotes, mais notre leader ne pense qu’à faire le fayot vis à vis de ses maîtres et à leur obéir aveuglément. C’est toute l’Europe qui va être déclassée économiquement, politiquement et militairement, quant à l’Ukraine, sans doute le pays le plus corrompu de la planète, elle est déjà complètement dévastée et le pire est à venir.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @ Tulio Avez vous envisagé de vous rendre à Epinal pour élaborer des images?
        « quant à l’Ukraine, sans doute le pays le plus corrompu de la planète, » Est ce votre tropisme russe qui vous fait écrire cela? Alors oui le classement de l’Ukraine n’est pas flatteur cependant je remarque oh surprise qu’un grand pays juste à l’est est encore plus corrompu, c’est ballot!
        « elle est déjà complètement dévastée » Et par……………………….qui?
        « et le pire est à venir » Sincère indignation où sourde……………………jubilation?
        https://ouestin.com/actualite/2018/03/12/les-100-pays-les-plus-corrompus-du-monde/

      • Courmaceul dit :

         » l’Ukraine, sans doute le pays le plus corrompu de la planète, »

        Ce qui est bien avec une tapineuse du Kremlin, c’est que ça défend un pays encore plus corrompu que l’Ukraine.

        Faite plutôt le bilan de l’opération spéciale depuis le 24 février, cela vous invitera à la modestie et à l’humilité.

        • Leboeuf dit :

          @ Pascal,(l’autre) et Courmaceul

          il est vrai que nous vivons tout comme le peuple americain, les peuples europeens et tant d’autres dans de merveilleuses democraties

          comme dab ici et ailleurs ….. la paille, la poutre

          et sinon sur le fond ?
          vous n’auriez pas quelques reponses a mes interogations ?

    • Lotharingie dit :

      à Leboeuf

      Bonjour,

      « …nous lorsque le dollars ne sera plus la monnaie d’echange mondial et que l’etalon or sera revenu avec les brics… »

      Je ne savais pas que le retour à  » l’étalon-or  » était envisagé pour un usage futur dans les grands mécanismes financiers internationaux.

      En 2020 :

      38 % des échanges internationaux s’effectuaient en euro.

      38 % des échanges internationaux s’effectuaient en dollars américain.

      24 % des échanges internationaux restant, s’effectuaient avec des devises dites  » monnaies internationales  » ( ex, le Yen japonais, la Livre britannique ou le dollars australien..).

      Bien à vous.

  13. Sylvain dit :

    si c était secret, c est désormais raté. globalement je trouve que l état major ukrainien parle beaucoup, même trop. De plus, avec le gouvernement ukrainien, on est pas à l abri d intox : île aux serpents avec ses morts en martyr bien vivants, missile s300 tombé en Pologne attribué aux russes alors que c était un tir ukrainien… donc attention aux déclarations : il y a du vrai, du faux, et souvent un mélange.
    cela étant, si on en croit les décomptes des pertes russes (des milliers par jours, voire par heure…) il ne reste plus que 6 compagnies en Russie. Donc ce conflit devrait se terminer ce week-end avec la capitulation des Russes

  14. BCh dit :

    Ben alors les Russhaineux, vous l’avez votre guerre !!
    La gaule ??
    Pensée émue a mes collègues d’active et au ptit gars de la famille lui aussi sous l’uniforme…

    • MasCal dit :

      Pareil… je souhaite juste que les haineux et furieux du clavier ici se retrouvent volontairement ou malgrè eux dans la tourmente et la peur du feu, la puanteur du sang et de la chair brûlée sur le front ou chez eux. On verra si leur véhémance est si solidement ancrée.
      MasCal

      • PK dit :

        Une partie des excités ici n’a jamais vu l’armée de près… et pratiquement zéro sont allés au turbin.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Une partie des excités ici n’a jamais vu l’armée de près… et pratiquement zéro sont allés au turbin. » J’ose espérer que vous incluez ceux qui ne cessent de parler de feu nucléaire!

      • GUEPRATTE dit :

        @ mascal ……Le mieux serait chez eux : on n’est jamais aussi bien touché par les conséquences de nos propres méga conneries que lorsque çà touche carrément sa propre famille….l’homme ne sait pas optimiser un systéme philosophique sans un violent retex …

    • Pajacque dit :

      Bch : vous essayez de dire quoi, au juste, et à qui, et au sujet de quoi ? et de qui parlez-vous ?

    • lgbtqi+ dit :

      @ пропагандист

      Ne confondez pas l’absence de poutinomanie et la prétendue haine à l’encontre des Russes.

      C’est précisément parce que nous aimons les Russes que poutin nous est odieux. Tout comme le communisme qui a fait tant de mal à la Russie.

      Et pour le reste, à quoi servent des forces armées si c’est pour ne jamais être prêtes au combat ? Je souhaite tout le bien possible à notre armée, mais c’est précisément une armée, pas un job comme un autre avec droit de retrait quand la guerre menace, quand poutin entreprend de résoudre le plus grand drame de sa vie : la disparition de l’URSS. Selon ses propres aveux.

    • Félix GARCIA dit :

      @TheDeadDistrict
      They already created guidance how to destroy Abrams and Leopards.
      Butt hurt
      https://twitter.com/TheDeadDistrict/status/1618509261218394113

      Des instructions pratiques contre l’envoi de chars, pas de frappes nucléaires en perspective (car pas de frappes sur un pays de l’OTAN en perspective non plus …).

      Les F-16, ça m’étonnerait au vu de la rhétorique du Kremlin. Par contre, dans le dialogue stratégique, on leur fait clairement comprendre qu’on leur fera ramasser leurs dents en Ukraine.

      « Russia go home ! »
      ^^

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ BCh Foin de toute polémique et je comprends, et c’est tout à votre honneu,r de vous préoccuper du devenir des membres de votre famille, de vos amis et connaissances cependant leur a t on mis une canon d’arme à feu sur la tempe pour signer leur engagement? Il faut intégrer le fait qu’embrasser la carrière militaire comporte quand même quelques risques! Sans être injurieux j’ose espérer qu’ils ne l’ont pas embrassé pour la gamelle!

  15. Thierry le plus ancien dit :

    A chaque fois que Poutine se vautre dans les pires atrocités il débloque un niveau supplémentaire de livraison d’armes US à l’Ukraine, en dépit de ses menaces nucléaire répété comme une chanson en boucle, mais dont personne n’est dupe.

    Après un hiver sans électricité, c’est bon pour les blindés léger et chars lourds, et les avions de chasse ne sont effectivement pas loin derrière, les prochaines offensives russe prévu dans le Dombass déclencheront ces livraisons d’avions, surement des F16 et en masse, sans doute même avant en prévision pour contrer ces attaques. Les pilotes ukrainiens ne mettront pas plus de quelques semaines à les maitriser au mieux, et quand ils y auront goutés, ne voudront plus des Mig29 et SU27 russe.

    Du coté avion de chasse la France n’a rien à offrir à l’Ukraine à part peut-être un tout petit échantillon (genre 4 avions…), mais pour le char Leclerc il est encore temps de le distinguer au combat en unité compact pour démontrer sa valeur.

  16. Félix GARCIA dit :

    Bonne nouvelle, les Russes auraient du mal avec leur production de chars (épisode n°15561) :
    Kontakt6@Kontakt642
    New footage suggests the Russian tank industry is struggling to roll out modernized tanks!
    Manufacturers can’t keep up with the demand of the war so Russia uses older tech to desperately modernize its tank fleet.
    1/6
    https://twitter.com/Kontakt642/status/1617584716646948864

    Ça reste dangereux, mais moins.

  17. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    HS :

    « …L’armée canadienne envisage de fournir quatre chars Leopard 2 à l’Ukraine, selon les sources de Radio-Canada.
    L’annonce pourrait être faite jeudi.

    D’après CBC News, la contribution canadienne consistera en la variante A4 du Leopard 2, qui est la plus ancienne dans l’inventaire de l’armée canadienne.

    Le Canada a acheté les A4 aux Pays-Bas pendant la guerre d’Afghanistan….. »

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1950965/canada-chars-leopard-2-ukraine

    Bien cordialement.

  18. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    GB 14 Challenger 2
    POLOGNE 14 Leopard 2A4
    ALLEMAGNE 14 Leopard 2A6
    PORTUGAL 4 Leopard 2A6
    ESPAGNE 20-53 Leopard 2A4
    ETATS-UNIS 31 Abrams M1
    8 Leopard 2A4
    FINLANDE 14 Leopard 2A4/6
    HOLLANDE 18 Leopard 2A6
    DANNEMARK 6 Leopard 2A5/7

  19. Françoise 2 dit :

    Le dirigeant de Kiev voulait des chars lourds : il les a. Le lendemain, il demande à avoir des missiles à longue portée et des avions de combat : il va les avoir . Il suffit de demander, et on lui donne . Les opinions publiques des pays donateurs n’ont pas leur mot à dire, les représentants des peuples non plus, personne n’est autorisé à proposer autre chose : des interventiosn siplomatiques, par exemple.
    Des sociétés militairs américaines, privées, forment déjà les militaires de Kiev pour utiliser ces matériels, et en même temps on s’indigne de l’existence du groupe Russe  » Wagner ».
    Un certain monde occidental, qui représente moins de 30 % de la planète, est en train de cheminer tranquillement vers la guerre nucléaire en Europe , ou au minimum, une guerre totale et jusqu’au boutiste contre la Russie .
    Il n’y plus que de façon quasi-clandestine, que des voix puissent s’élever pour demander l’usage de la Raison et pour analyser de façon pertinente qui recherche cet affrontement total contre la Russie.
    Lorsqu’on contrôle les opinions, on contrôle le reste . Les théoriciens des sciences cognitives l’ont compris depuis longtemps, et en occident on sait parfaitement contrôler et manipuler les esprits, : plus de 70 ans d’utilisation massive de la publicité sur les foules occidentales, ont apporté des masses d’enseignement, qui sont utilisés dans la guerre informationnelle actuelle.
    Il faut donc être lucide, fataliste, et voir jusqu’où les pousse-au-crime vont pouvoir aller …

    • Catoneo dit :

      Que la Russie sorte d’Ukraine et les dispositions de l’art. 51 de la Charte des Nations Unies cessent immédiatement.
      Il n’y a pas plus simple !

    • Félix GARCIA dit :

      « Le lendemain, il demande à avoir des missiles à longue portée et des avions de combat : il va les avoir. »
      Ça m’étonnerait. Mais le Kremlin comprend bien le message (la preuve, vous êtes là).

      « Il n’y plus que de façon quasi-clandestine, que des voix puissent s’élever pour demander l’usage de la Raison et pour analyser de façon pertinente qui recherche cet affrontement total contre la Russie. »
      C’te blague.
      ‘Tendez, écoutez ce qu’a dit votre chef :
      « Vladimir Poutine s’adresse à la nation russe lors d’une allocution télévisée »
      https://www.youtube.com/watch?v=uEbDp44LA1o
      Voilà … c’est plus clair maintenant ? « J’ai décidé » qu’il dit …
      Il a décidé de cette guerre tout seul, comme un g(r/l)and. Et en nous menaçant de frappes nucléaires de manière à peine voilée. Maintenant, qu’il aille se faire foutre, comme tous ceux qui le suivront.

      Faut assumer les conséquences de ses actes au bout d’un moment.
      « Qui sème le vent, récolte la tempête »
      « Qui vit par l’épée périra par l’épée »

      Le gars, il fait tapis avec une paire de deux, et il s’étonne de se faire plumer …

      Par contre, ce serait sympa de pas nous emporter dans un feu d’artifice final avec votre « Suicide by cop ».

    • Lotharingie dit :

      à Françoise 2

      Bonjour,

      « ….opinions publiques des pays donateurs n’ont pas leur mot à dire, les représentants des peuples non plus… »

      En France, les français sont représentés dans un système bicaméral.

      Chaque semaine, il y a à l’Assemblée Nationale et au Sénat, une séance appelée  » Questions au gouvernement  » (a).

      Chacun de ces représentant du peuple peut interroger individuellement et directement un ou plusieurs membres du gouvernement lors de ces séances !

      A ma connaissance, peu de ces représentants ce sont penchés sur la pertinence ou non de ces livraisons d’armes à l’Ukraine ; sauf quelques représentants qui ne comprennent pas pourquoi elles ne soient pas plus nombreuses et ont interpellé Mme Borne en ce sens.

      Leurs silences collectifs ne seraient ils pas une forme de soutien à la ligne suivie par l’Elysée et Matignon sur ce sujet ?

      Où alors;

      Peut être faudrait il s’interroger sur la qualité / l’intérêt , des députés et sénateurs que nous avons par nos votes, envoyé siéger au parlement pour nous représenter ?

      (a) : ces séances sont filmées et diffusées en direct sur la chaine LCP et que vous pouvez librement visionner.

      Bien à vous.

    • Courmaceul dit :

      « des interventiosn siplomatiques, par exemple. »

      Ziplomatique plutôt, non ?

  20. dam dit :

    Le F-16, dont tout le monde en parle mais il y a aussi pas mal d’avion de combat civiles en services dans les missions DACT dont des mirages F-1CR/CT/EM, des kfirs aussi, sans compter les mig et su 27 en service a tonopah (sans doute deja mis a contribution). des alpha jet A et des A-4 skyhawk
    qui sait? il y a un précèdent la livraison d’alpha jet A par une boite privé americaine au nigeria en 2011

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Dam « il y a aussi pas mal d’avion de combat civiles en services dans les missions DACT  » échantillonnaire au vu de ce qu’il faudrait aux Ukrainiens pour reprendre le contrôle de l’intégralité de leur espace aérien! De plus les sociétés privées mettent en œuvre des avions désarmés pour les exercices D.A.C.T. (Dissimilar Air Combat Training) exercices de combat aérien entre avions aux capacités différentes.!
      « F-1CR/CT/EM, des kfirs aussi » Des F1 il en teste tout au plus une soixantaine volant au sein de la société A.T.A.C. basée aux U.S.A. Ce sont de plus de vieilles machines dont au moins deux se sont crashées. Le Kfir là aussi plus beaucoup d’exemplaires aux coûts de remise en œuvre « pharaoniques ». Demandez aux Colombiens et Equatoriens ce qu’ils en pensent!
      « des alpha jet A et des A-4 skyhawk » Disponibilités et pour le deuxième vu l’âge du bestiau donc de son système d’armes il risque le tir aux pigeons, et c’est lui qui fera…………………….le pigeon, de plus je ne suis pas du tout certain qu’il y en ait encore en service opérationnel voir en état de vol à part peut être quelques rares exemplaires propriété de riches collectionneurs passionnés de la chose aéronautique.

  21. Catoneo dit :

    Tant pour la chasse que pour la canonnerie, nos lignes de production sont sous-calibrées. Nous avons des « arsenaux » de beau temps, peu productifs, en conséquence de nos capacités financières dégradées et de la courte-vue des pouvoirs précédents, qui ont ajusté leurs équations budgétaires sur les commandes d’armes élémentaires.
    Nous sommes mécaniquement en guerre, et nous allons comprendre que nous sortons du jeu.
    Place aux industriels ! La haute couture c’est terminé.

  22. Leboeuf dit :

    @ Mr Lagneau

    avez vous une idee de l’age moyen des gens qui frequentent votre site ?

    ca serai interressant de savoir pour se faire une idee precise du pourquoi de ces nombreuses prises de positions pour la guerre contre la russie.

    sont t’ils pour la pluspart agés et donc apres eux le deluge ?

    • Nexterience dit :

      On pourrait faire des stats par origine ethnique, par religion, affinité politique, par statut marital, par sexe, par taille de ville, par salaire… Mais pour en faire quoi au final?

      • Leboeuf dit :

        l’age suffit, le reste importe peu.

        la raison ? j’ai l’impression que les pro guerre sont surtout des vieux 50ans et plus.
        des personnes qui ont oublie que leur parents pour les plus anciens ou leur grands parents l’ont fait eux la guerre la vrai celle ou ils ont defendu LEUR pays et rien d’autre.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « ca serai interressant de savoir pour se faire une idee precise du pourquoi de ces nombreuses prises de positions pour la guerre contre la russie. » Dans ce cas il serait bon de connaître aussi le pédigré des pro russes; de ceux qui se rengorgent de frappes nucléaires chez nous!
      « sont t’ils pour la pluspart agés et donc apres eux le deluge ? » Qu’en termes sibyllins cette question est posée car contenant en filigrane la réponse! Ne dit on pas qu’au royaume des hypocrites les faux culs sont rois?

    • Patrick, de Belgique dit :

      Curieuse manie de notre époque où l’on veut toujours classer les gens par catégorie pour, à la fin, en tirer une règle générale qui sera vite mise en défaut! Comme si la créature humaine était vraiment classifiable, je crois que c’est bien mal la connaître. Pour répondre précisément à votre question, j’ai 74 ans et je ne suis pas POUR la guerre CONTRE la Russie ni contre aucun autre pays, d’ailleurs! Il me semble par ailleurs que vous vous trompez sur l’état d’esprit général des personnes plutôt âgées, que ce soit en France ou en Belgique où je vis; ce n’est pas: après moi le déluge, comme vous le pensez, c’est plutôt la perte de quelques illusions pour beaucoup de gens et la tristesse de voir un tel gâchis humain ici, en Europe! Car c’est ici en Europe, pas en Afrique ou au Moyen-Orient, où beaucoup d’Européens moyens, comme on dit, pense que la guerre par là-bas, c’est tout de même moins grave… et qu’accessoirement, on peut même y intervenir! C’est en Europe que ça se passe et cela devrait inciter tout le monde à plus de modestie. Il ne serait pas étonnant de trouver les plus va-t’en guerre parmi les plus otaniens, évidemment, les plus américanisés et même chez ceux qui se considèrent souvent comme plus éduqués que les autres et estimant leurs votes comme plus éclairés… Cependant, il reste que l’Ukraine a été attaquée massivement par la Russie, même si Kiev n’a pas toujours eu les mains blanches dans cette affaire, ce n’est pas une façon de procéder entre états reconnus par l’ONU, il est donc normal de faire en sorte que le plus gros ne dévore pas le plus petit; personne de sérieux ne souhaite que ce conflit dégénère en catastrophe mondiale, c’est pourquoi il faut faire pression sur les uns et les autres pour limiter au maximum leurs ambitions respectives, je crois que les USA, soucieux avant tout de leurs propres intérêts, finiront par se faire comprendre tant de Kiev que de Moscou, l’UE n’étant là que pour convaincre qu’elle existe… C’est triste à dire, mais il faut donc les laisser s’épuiser jusqu’au moment où la raison va leur revenir! En attendant, les civils souffrent et meurent aussi, c’est ça la guerre, pour les Européens comme pour les autres !!!

  23. Leboeuf dit :

    des paroles censées

    « 19 jan 2023 – Une voix raisonnable s’élève au Bundestag »
    https://www.youtube.com/watch?v=YYA6FBqI_So

    • Courmaceul dit :

      Petr Bystron, Député AfD. La foi raisonnable, ach !

    • Momo dit :

      C’est très intéressant et mérite d’être écouté.
      Ne serait-ce que pour apprendre le financement par l’UE des armes US pour l’Ukraine!!
      C’est un scoop qui n’a pas réussi à intéresser nos médias.
      Qui là-dessus sont plus pro-US que jamais, on aura tout vu ^^

  24. Félix GARCIA dit :

    « Le ministre de la Défense ukrainien réserverait «le meilleur accueil au char français Leclerc» »
    https://www.lefigaro.fr/international/le-ministre-de-la-defense-ukrainien-reserverait-le-meilleur-accueil-au-char-francais-leclerc-20230125

    OpexNews@OpexNews
    « J’entends de nombreux experts parler de façon très élogieuse des avions français et de leurs pilotes. Je serais naturellement très heureux que les pilotes ukrainiens puissent être formés au maniement des avions français. » @oleksiireznikov
    https://twitter.com/OpexNews/status/1618516247788023808

    MÊME PAS EN RÊVE COUSIN !

  25. Félix GARCIA dit :

    OpexNews@OpexNews
    « Si, contre l’avis de ses militaires, l’Elysée finit par dire « oui » au Leclerc, Paris apparaîtra comme suiviste, derrière Londres, Washington, Berlin, Varsovie et d’autres. La France aurait pu être N’1 bis, avec l’Allemagne. C’est raté. »@jdomerchet
    https://twitter.com/OpexNews/status/1618579712141582337

    Nan mais on va pas leur envoyer les Leclerc quand même !
    ON S’EN BAT LES GLAOUIS ! C’EST PAS UN TÉLÉTHON (Didier FRANÇOIS ©) !!!

    Si Emmanuel MACRON déclare son intention d’envoyer des Mirage ou des Leclerc, je monte à l’Élysée lui botter les fesses moi-même !

    (Little) Think Tank@L_ThinkTank
    Selon le Ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, les ukrainiens ont plus d’attentes sur la défense sol-air ou sur l’artillerie que sur les chars Leclerc. Il ajoute qu’il n’est pas exclu que la France livre autre chose.
    https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1618537980506918912

    On va tester nos RapidFire en condition réelles ?

    • Félix GARCIA dit :

      PS : Et leur filer des VBCI (100 ? [en leur envoyant une ch’tite facture, ou contre une promesse de facilité d’accès à leurs ressources … « bizness iz bizness ! » ^^]) qu’on remplacera à toute vitesse par des Philoctète (mieux : « Vous m’en mettre 200 patron ! » 😀 ) ?

  26. Pascal, (l'autre) dit :

    Les chars c’est pour la reconquête du terrain perdu mais le plus important et urgent est de les aider à renforcer leurs capacités en défense sol air afin d’éviter les frappes des missiles qui détruisent leur capacité énergétiques en particulier!* Quand dans un un reportage sur les nouvelles frappes russes de ce jour (en représailles de l’annonce de la livraison de chars) on voit un missile passer on dirait en vitesse un…………………….V1 de la dernière guerre!
    *Et aussi les barres d’immeubles qui comme chacun sait sont des cibles militaires comme la « Propagandastaffel » kremlinesque de ce blog va nous en convaincre avec ce sens si aigu de la finesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *