L’Ukraine recevra des robots THeMIS configurés pour l’ouverture d’itinéraire par le français CNIM Systèmes Industriels

En septembre, le groupe estonien Milrem Robotics avait annoncé qu’il venait de livrer à une association caritative ukrainienne un robot THeMIS [Tracked Hybrid Modular Infantry System] en version « évacuation sanitaire non médicalisée » [CASEVAC, pour CAsualty EVACuation, c’est à dire une évacuation sanitaire non médicalisée].

Au-delà de l’aide apportée aux forces ukrainiennes, l’un des enjeux de cette livraison était de voir si le THeMIS allait être performant pour ce genre de mission, même s’il a déjà fait ses preuves au sein de l’armée estonienne… mais dans d’autres configurations. Cela étant, avait expliqué Gert D. Hankewitz, le porte-parole de Milrem Robotics, ce robot pouvait aussi être utile pour transporter du matériel de premier secours…

Pour rappel, le THeMIS est monté sur un châssis chenillé. D’une masse de 1,45 tonne pour une longueur de 2,40 m et une largeur de 2 m, le THeMIS, il roule à la vitesse maximale de 22 km/h, le tout en ayant une autonomie pouvant aller jusqu’à 10 heures en mode hybride et jusqu’à 1h30 en mode électrique.

À l’époque, le Centre russe d’analyse des stratégies et des technologies [CAST] avait promis une prime d’un million de roubles pour la capture de ce robot fourni aux Ukrainiens.

Cela étant, le THeMIS a visiblement donné satisfaction…. En effet, ce 29 novembre, Milrem Robotics a annoncé la signature d’un contrat avec Krauss-Maffei Wegmann [KMW] pour livrer 14 robots de ce type à l’Ukraine, grâce à un financement du ministère allemand de la Défense.

Le « déploiement de THeMIS en Ukraine signifie que les forces ukrainiennes pourront améliorer la sécurité de leurs soldats et laisser les drones terrestres [UGV] s’acquitter des tâches les plus dangereuses », a fait valoir Kuldar Väärsi, le Pdg de Milrem Robotics.

Dans le détail, sept de ces THeMIS seront configurés pour des missions « CASEVAC » : il est prévu de les livrer d’ici la fin de cette année. Et les sept autres seront modifiés par le groupe français CNIM Systèmes Industriels, qui en fera des robots spécialisés dans l’ouverture d’itinéraire.

Lors de la dernière édition du salon de l’armement aéroterrestre EuroSatory, et en vue de l’appel d’offres ROBIN [Robot d’Investigation], préparé par la Direction générale de l’armement [DGA], CNIM SI avait présenté le ROCUS [Route Clearance Unmanned System], c’est à dire un THeMIS doté d’une lame à l’avant d’un bras articulé de quatre mètres long, capable de lever et tenir une charge de 100 kg au bout de ses pinces. Ce robot, grâce à une caméra fonctionnant en mode « Bird View », peut être manipulé à 500 mètres de distance par un seul opérateur.

Selon Milrem Robotics, les robots préparés par CNIM SI seront livrés à Kiev durant le second trimestre 2023.

« Cet important projet témoigne de notre capacité commune à fournir une technologie de pointe à l’Ukraine. […] La livraison rapide de 14 UGV THeMIS prouve que Krauss Maffei-Wegmann et Milrem sont des partenaires sur lesquels on peut compter », a résumé Ralf Ketzel, le Pdg de l’industriel allemand.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    La guerre des missiles – Point de situation du 28 novembre 2022
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/11/la-guerre-des-missiles-point-de.html

    Brillant !

  2. Aymard de Ledonner dit :

    Milrem est une pépite dont le matériel avait été testé au Sahel. Dommage que ce soit KMW qui ait pris 25% du capital. Grande tradition française d’avoir les bonnes idées et de laisser les autres les exploiter…..

    • JC dit :

      Comme la Commune ?

    • Castel dit :

      Si ils ne possèdent que 25% du capital, cela veut dire qu’ils ne sont pas majoritaires….
      Donc, leur apport de capital ne peur être que bon pour CNIM, qui devrait pouvoir continuer à travailler librement..
      Et, si des bénéfices sont réalisés, ne trouvez-vous pas normal que KWM touche 25% du bénéfice, puisque cela correspond au montant de leur participation dans l’entreprise ?
      D’autre part, cette participation ne me parait pas étrangère à la commande que vient de passer le ministère de la défense Allemand en vue d’une livraison à l’Ukraine…..

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ Grande tradition française d’avoir les bonnes idées et de laisser les autres les exploiter…..]

      Sauf que l’air de Baltique souffle un peu plus fort à Tallinn , patrie d’origine de Milrem™ , que sur les côtes de l’Hexagone… ;0)

      Grande tradition Françouze d’avoir des commentateurs techno-patriotards ignorants de la réalité industrielle .

      Maintenant si vous avez à vous en prendre à quelqu’un il faut remonter au moins 75 ans en arrière où de tels concepts de  » monochenille  » hybride élément d’un ensemble modulaire ont été testés effectivement en France par l’armée d’armistice sur base Renault™ UE . Pour les célébrissimes  » Chantiers de la Jeunesse  » ! ;0)
      On peut aussi citer la motochenille Lehaître qui peut être considérée rétrospectivement comme une  » brique  » ( traction et chenille ) d’une plateforme modulaire et qui date de 1938 .

      THeMIS™ doit être considéré comme une plateforme ouverte à des développements comme le fait , par exemple , une entreprise Française spécialisée dans la robotique agricole Je ne la cite pas explicitement car je ne sais pas si elle commercialise toujours ses plateformes motorisées et instrumentées  » nues  » à des développeurs , des IUT , des écoles d’ingénieurs …

    • Dolgan dit :

      milrem est estonienne, pas française….

      • Aymard de Ledonner dit :

        @ tous. Bien sûr Milrem est estonienne et bien sûr CNIM peut continuer à travailler avec eux.
        Mais les militaires français et Nexter ont découvert cette pépite il y a longtemps déjà. Pourquoi ne pas avoir soutenu cette boîte en entrant dans son capital sachant qu’on était bien placé pour savoir que le matériel était de qualité? On a vu quelques protos dans les salons, tous sans lendemains. C’est CNIM, qui sort maintenant un matériel utile pendant que chez Nexter, ils se sont endormis…

        • Dolgan dit :

          milrem coopère avec plein d armées et industriels étrangers depuis longtemps. aucune spécificité française.

  3. Yrr dit :

    Premier paragraphe : « … livrer à une association caritative ukrainienne… ». Je viens d’effacer un long commentaire car finalement, c’est mieux sans.

  4. Castel dit :

    En tous cas, cela montre bien que, contrairement à ce que certains peuvent penser, dès aujourd’hui, des véhicules terrestres électriques peuvent avoir une réelle utilité sur le terrain….
    Et on aura l’occasion d’en reparler d’ici une douzaine d’années !!

    • rainbowknight dit :

      Est ce la raison pour laquelle les russes s’efforcent de détruire les centrales électriques et occupent la centrale nucléaire de Zaporija ? Poutine visionnaire ?
      J’imagine bien un véhicule électrique engagé dans des combats de haute intensité… Pourquoi ne pas se passer du mode hybride ?

      • Castel dit :

        Se passer du mode hybride semble un peu prématuré …..pour l’instant.
        Mais, c’est un passage obligé vers le tout électrique, et une solution d’attente tout à fait acceptable, de mon point de vue, d’autant plus, qu’en ca de nécessité, elle pourrait être prolongée le temps nécessaire, voire conservée si la solution du tout électrique s’avérait insuffisante pour des besoins militaires, mais qui semble être tout de même un progrès par rapport aux moteurs exclusivement thermiques !!

    • bullnar dit :

      oui dans 12 ans quand on pourra les recharger…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ des véhicules terrestres électriques peuvent avoir une réelle utilité sur le terrain…. ]

      Sans me prononcer sur cette affirmation ni prendre parti , je vous invite à lire le texte descriptif de M.Lagneau en entier ! ;0)

      • Castel dit :

        Oui, il s’agit de véhicules hybrides et non pas 100% électriques, mais, la propulsion s’effectue bien à l’aide d’un moteur électrique, le moteur thermique ne servant que de générateur.
        Ce que je voulais indiquer ( mais c’est vrai, j’aurai dû le préciser) c’est que nous sommes en bonne voie pour l’adoption de la propulsion électrique, l’hybride n’étant pour moi qu’une étape obligée, en attendant le 100% électrique qui ne pourra être définitivement adopté que lorsque les progrès le permettront.
        D’autre part, pour un usage militaire, on peut penser que par mesure de précaution, un petit générateur thermique soit embarqué pour pallier à un défaut de charge, pour permettre au véhicule de parvenir à un point de rechargement.
        Bref, quelque soit les progrès à venir, l’usage militaire de l’électricité ne pourra être tout à fait le même que pour un usage civil, mais il devra s’en rapprocher autant que possible ……

  5. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    « …sept de ces THeMIS seront configurés pour des missions « CASEVAC » : il est prévu de les livrer d’ici la fin de cette année. Et les sept autres seront modifiés par le groupe français CNIM Systèmes Industriels, qui en fera des robots spécialisés dans l’ouverture d’itinéraire… »

    1) Construire et livrer à l’Ukraine des robots THeMIS pour l’ouverture d’itinéraire me semble être une initiative pertinente ( l’opérateur dirigeant le véhicule à distance ).

    2) Par contre des THeMIS pour l’évacuation sanitaire ; personnellement, je suis plus dubitatif ( ce sont des véhicules volumineux, lourds et peu rapide ).

    En effet, les pertes ukrainiennes sont si effroyables ( d’après les renseignements occidentaux ), que les évacuations des blessés s’effectuent aussi avec de nombreux véhicules civils ( vp, suv et camionnettes ).

    Nombreux véhicules civils qui sont actuellement utilisés pour rapatrier les blessés, les civils et les personnes « décédées » vers l’arrière, ainsi que pour acheminer troupes et matériels vers le front.

    Pour le prix de quelques THeMIS neufs, combien de véhicules protégés/blindés d’occasion, présents dans les stocks des armées occidentales pourraient être livrés aux forces ukrainiennes ?

    Bien à vous.

    • joe dit :

      Les pertes Ukrainiennes sont sans comparaison avec les pertes russes. Les deux camps manquent d’ambulances dont l’important est de sauver les blessés… Ce que ne font pas les russes qui abandonnent massivement tout ceux qui sont incapables de revenir par eux-mêmes. A la fin, c’est le camp avec le plus haut moral qui gagne (et les meilleures tactiques)

      • Nike dit :

        Il me semble avoir lu que le ratio mort/blessé Russe est catastrophique. En gros si vous êtes blessé vous allez bientôt être mort.
        Évidemment cela doit jouer sur le moral des troupes, les fantassins Russes doivent réfléchir à 2 fois avant chaque prise de risque. Car une mort rapide est bien plus souhaitable qu’une longue agonie allongé dans la boue froide.

      • précision dit :

        « Les pertes Ukrainiennes sont sans comparaison avec les pertes russes.  » là votre commentaires sombre dans le ridicule: des sources américaines récentes donnent un peu plus de 100.000 morts des deux côtés. C’est aussi ce qu’a affirmé von der Leyen avant que l’affirmation ne disparaisse du compte rendu sur le site de la commission européenne. Le chiffre serait peut-être un peu plus élevé pour les russes (selon les sources américaines) mais c’est discutable, et en tout cas les pertes sont donc tout ce qu’il y a de plus comparable.

        Je n’ai pas lu de chiffres quantifiant les évacuations ou permettant de les comparer de façon fiable. Quand à votre dernière affirmation sentencieuse… il y a un certain nombre de conflits où personne n’a gagné. On pourrait même dire que c’est la plupart du temps le cas, selon les critères sur lesquels on juge.

        • précision dit :

          correction: von der Leyen a affirmé les 100.000 morts côté ukrainien, elle n’a rien affirmé côté russe.
          Et les américains estimaient à 100.000 le total des morts et blessés des deux côtés.
          Si on combine les deux informations cela donnerait une comparaison défavorable à l’Ukraine, ou dans le meilleur cas (si l’on adopte le point de vue Ukrainien) des pertes similaires.

          • précision dit :

            Depuis, Dana Spinant (porte-parole pour la commission) a repris le chiffre de von der Leyen en affirmant qu’il s’agissait d’une erreur et que cela incluait les blessés, ce qui correspond à peu près au chiffre avancé par les américains de début Novembre.
            Quoi qu’il en soit, mon argument reste exact : il reste incorrect d’affirmer que les pertes sont incomparables.

          • Comptabilité macabre dit :

            @précision
            En admettant que vos chiffres soient exacts (ce que, au-delà des déclarations des uns et des autres, peu de personnes peuvent vérifier sur le terrain), avec un total morts+blessés à peu près équivalent de chaque côté (et je ne parviens pas à comprendre dans votre texte si vous nous parlez de 50k de chaque côté ou 100k de chaque côté), ne faut-il pas aussi prendre en compte la remarque de @Nike ?
            Si le ratio morts/blessés est effectivement beaucoup plus élevé côté russe (comme j’ai moi aussi cru le comprendre par ailleurs) on ne parle pas vraiment de la même chose.

  6. Lothringer dit :

    Allez, je vais faire comme le camarade Felix le fait souvent, un petit lien…
    « Si la Russie s’effondre… » par notre grand ami démocrate Loukachenko.
    https://youtu.be/qO5W_wEiKks
    Les dernières secondes de ce plateau parlent de l’obstination de VVP.

    Ce qui me pousse à un petit rappel historique qui nous ramène à la 1GM. Voyant la mauvaise tournure de la guerre pour les puissances germaniques et le risque de défaite qui entrainerait ensuite un effondrement immédiat, l’empereur autrichien a fait une proposition très sérieuse au kaiser Guillaume-II . « Tu dois restituer l’Alsace-Lorraine aux Français et la guerre s’arrêtera aussitôt. Je suis prêt à te donner une petite province de mon empire qui représente exactement la même surface, en compensation de cette restitution. Mais arrête cette guerre immédiatement où nous allons tous (empire allemand ET empire autrichien) disparaître ! (un court passage dans la série vidéo « les Aigles Foudroyés » de Frédéric Mitterrand). Guillaume II s’est obstiné. L’ Autriche était liée par son pacte militaire et ne pouvait pas s’en extraire. Les 2 empires ont disparu…comme pressenti initialement par l’empereur autrichien.

    …à méditer…

    • Clavier dit :

      Intéressant …….

    • Thierry le plus ancien dit :

      Guillaume II, incompétent sur la question militaire, n’aura été qu’un pantin au mains de Ludendorff et Hindenburg qui ont mis en place la guerre total ou le pouvoir civil est totalement suborné au pouvoir militaire y compris sur le plan diplomatique.

      Guillaume II a bien envoyé cette initiative autrichienne à Lunderdorff qui l’a immédiatement rejeté, Lunderdorf était un militaire borné et intransigeant sans aucun sentiment pour ses hommes qu’il envoyait à la mort, n’étaient que des pions dont la vie était sans valeur pour lui du moment qu’ils étaient remplaçable.

      Lunderdorff était aussi le dernier des hypocrites puisqu’il qu’il aura rendu le pouvoir aux civils uniquement pour qu’ils signent la reddition juste quelques jours avant l’armistice, et cela afin qu’ils portent la responsabilité de la défaite, il poussera le crime jusqu’à accuser les manifestants pacifiste en Allemagne (les communistes surtout) de la défaite (le soi-disant coup de couteau dans le dos) alors que l’armée française l’a battu définitivement sur le champs de bataille avec des forces supérieur en char et aviation.

      Lunderdorff aura mis le pieds à l’étrier à Hitler avec ses théories conspirationnistes, Poutine également joue dans le même registre jusqu’auboutiste et complotiste d’ultradoite avec des théories fumeuse et des mensonges ridicules.

      Les populations aujourd’hui avec l’accès à l’information sont mieux éduqués qu’au 20ème siècle et ça ne fonctionne plus ces carabistouilles politique révisionnistes. Même Trump s’est fait jeté.

      • Lothringer dit :

        merci pour ces précisions complémentaires

      • Castel dit :

        A propos de poutine, on peut se demander s’il s’agit vraiment du vrai maitre du kremlin, ou bien si il ne s’agirait pas plutôt d’un « homme de paille » manipulé par les extrémistes russes, car, il est tout de même étonnant de voir l’accumulation d’autant d’erreur depuis le début du conflit Ukrainien, sans qu’il y ait -apparemment- de réaction de la part de son entourage.
        En principe, un autocrate ne se maintien au pouvoir que grâce à ses succès sur le terrain, or, là, je ne vois pas très bien ce qui pourrait être le cas .
        Donc, je ne serai pas surpris que dans quelques temps, au moment de son remplacement, son successeur, le bec enfariné et la bouche en cul de poule prétende que c’était poutine le responsable, et que lui, n’est pour rien dans tout ce qui vient de se produire, et que tout était de la faute du « méchant » poutine, alors qu’il aura fait partie de la clique qui l’aura soutenu tant qu’il leur aura été utile.
        L’avenir nous le dira …..

        • Dolgan dit :

          comme staline et lenine. il base une grosse partie de son pouvoir sur la division interne.

          et effectivement dans la grande tradition russe, on mettra tout sur le dos de poutine après sa chute/mort.

        • Nike dit :

          Pour l’instant l’entourage de Poutine le soutien parcequ’ils n’ont pas de solution de remplacement. C’est pas plus con que ça.
          Le risque pour les Russes est de voir toutes les « républiques autonomes » s’émanciper après la chute de Poutine. Son successeur n’aura pas la tâche facile.

      • précision dit :

        Votre parallèle est un peu bancal. Et votre caricature de ce qui a conduit à l’armistice expose uniquement votre méconnaissance de cette période: même une simple lecture de wikipedia consacré à Ludendorff vous donnerait un point de vue un peu moins caricatural du gouvernement allemand en 1918. Mais il est vrai que lorsqu’on se permet de juger les personnes et les décisions de cette période complexe de l’histoire allemande alors qu’on orthographie 4 fois de suite incorrectement « Ludendorff »…

    • Lotharingie dit :

      à Lotharinger :

      Bonjour,

      « … « Tu dois restituer l’Alsace-Lorraine aux Français et la guerre s’arrêtera aussitôt. Je suis prêt à te donner une petite province de mon empire qui représente exactement la même surface, en compensation de cette restitution….. »

      Je ne savais pas, je découvre !

      Ce site, grâce à des contributeurs comme vous, nous permettent d’apprendre et de mieux comprendre.

      Pour cela, je vous en remercie.

      Bien cordialement.

  7. VinceToto dit :

    Zelensky: plein de de Leopard II SVP ASAP!
    L’ Allemagne: 14 Themis second trimestre 2023? On vous les paye.

    Certains esprits complotistes disent que Milrem Robotics est une fumisterie de l’US/OTAN et de ses médias pour l’intégration de l’Estonie.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ Certains esprits complotistes disent que Milrem Robotics est une fumisterie de l’US/OTAN et de ses médias pour l’intégration de l’Estonie. ]

      Non ! Ils ont un concept de plateforme modulaire des plus intéressant .

      • VinceToto dit :

        D’accord pas d’accord. 15000 N en pull force pour la plateforme de base=force de morsure d’un crocodile : https://milremrobotics.com/product/themis-transport/
        Effectivement avec cette puissance, on peut rajouter des modules sans grosses contraintes, risque qu’ils se déboitent trop. C’est bien pour du plat facile, mais pour du militaire en tout terrain et nombreuses autres applications, ce véhicule est survendu, inadapté.

    • Dolgan dit :

      heureusement, la Russie n attend pas pour fournir de nombreux chars à l ukraine.

  8. Dolgan dit :

    question a 100 roubles, le themis pousse les mini blocs de béton des lignes de défense russe ?

    je pense qu ils font plus de 100kg. dommage.

    • Thierry le plus ancien dit :

      même pas besoin, il faut juste attendre que le fruit trop mure tombe de l’arbre, quelques mois au maximum mais ça peut être beaucoup plus rapide :

      https://news.gentside.com/people/poutine-selon-une-fuite-de-mails-le-president-russe-serait-atteint-de-ces-3-maladies-graves_art102900.html?utm_source=outbrain&utm_medium=cpc&utm_campaign=pmo_gts_article_desktop_desktop_rssnews2610&dicbo=v1-ed9548315e7c64699fc2de4bcfcdbe84-00a5e0db4ea035279e7f785fd3252c494a-mm4gkmlcgvrgclldhbswiljumnsdcljygizdillbgrstqzrrmnrdcmzsgm

      Le souffreteux convulsif aura une fin déguisé, mais définitive, et tout dictateur emporte sa dictature dans la tombe car elle est toujours basé sur le culte de la personnalité, et ses exécutants sont sans pouvoir.

      • Dolgan dit :

        rumeurs inverifiables. il est vieux. il a forcément de multiples pathologies.

        mais compter là dessus est aventureux

        • Thierry le plus ancien dit :

          Faire comme si ça n’existait pas me paraît tout autant aventureux dans ses conclusions. En outre, les différentes source se recoupent sur le sujet, bien sûr qu’on peut compter la dessus puisque tôt ou tard ça va arriver.

          Dans l’état ou il est, personne n’imagine Poutine faire 10 ans de plus au pouvoir. Après on peut effectivement se demander combien de temps ça va prendre, mais il est déjà fort incommodé et incapacité dans ses actions pour qu’une légère dégradation supplémentaire mette un terme à son habilité à gouverner sans que cela ce voit.

          Son remplaçant l’enverra dans un centre de thérapie en lui souhaitant bon rétablissement tout en versant du poison dans sa perfusion. La propagande dira qu’il sera mort de vieillesse, selon la coutume…

          En tout cas moi je parierais sur un délais court.

    • Carin dit :

      @Dolgan
      Le Thémis, tire un VBCI…
      Comparativement vos « dents de dragons » pèsent quoi?

      • Dolgan dit :

        le vbci a des roues. ça aide beaucoup.

        je dirais 200 ou 300kg, mais peut-être plus.

        • Thierry le plus ancien dit :

          en ce cas une charge de démolition fait l’affaire, voir un coup direct d’obusier, ça débarrasse aussi des mines qui explosent avec l’explosion du bloc de béton et ses retombés de débris.

          Ce genre de défense anti-char ne vaut que s’il est sous le feu direct et rapproché de l’adversaire, dans le cas contraire ça n’est même pas un obstacle temporaire, il ralentit à peine.

    • Lothringer dit :

      Archimède : donnez-moi un point fixe et un levier et je soulèverai la Terre.

    • INEXORABLE dit :

      Les mini blocs de béton, les fameuses Dents de Dragons se font simplement rouler dessus par un VAB français, comme aperçu dans une vidéo ukrainienne sur Telegram… Ils foncent dessus , la pyramide de plâtre s’effondre, les soldats sur le VAB rigolent et sont un peu secoués, ils pénètrent la ligne de défense en rigolant… Si je vous retrouve le lien c’est vraiment sympa à regarder …. Prigojine doit rager un peu…. Ces dents de dragon sont simplement posées au sol et doivent peser dans les 200 kg au maximum….

      • Dolgan dit :

        je veux bien la vidéo. moi j’ai vu une vidéo (vieille) d un bmp (je crois) passer facilement dessus sur une route.

    • joe dit :

      Les mini blocs sont une farce. Seuls des dents de dragon massives et ancrées dans le sol + champs de mines + artillerie permettrai d’avoir un impact… et encore cela ne serait que temporaire car le terrain ne permet pas d’être invisible aux moyens modernes pour les défenseurs. C’est une pitre mesure de retardement. Ce n’est pas avec cela qu’ils vont gagner des mois pour former des conscrits qui ont autant envie de se battre que de mourir…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit :[ je pense qu ils font plus de 100kg. dommage. ]

      Que faisiez vous à la  » petite école  » ????

      Vous me copierez 200 fois :  » Une pyramide a pour volume le tiers du volume du prisme droit construit sur sa base et ayant la même hauteur. »
      https://www.youtube.com/watch?v=ZHjdyUhfcyw

      Ce forum est superbe ! ;0) Je pense que vous êtes capable comme un grand garçon de trouver la masse volumique du béton ( un béton  » pourrave  » hein ! ) ????? ;0)

      • PK dit :

        La relation de cause à effet entre vos deux propositions ne risquent pas d’interpeler grand-monde ici 🙂

        • Daniel BESSON dit :

          Cit :[ La relation de cause à effet entre vos deux propositions ne risquent pas d’interpeler grand-monde ici ]

          En effet !
          Je me suis fait taxer d’un  » El Professor  » par un pseudo @Mich parce que lors du débat sur l’évacuation de la poche de Kherson j’ai eu l’impudence de rappeler que 20 000 militaires à évacuer , je ne parlais pas du matériel , en 25 jours cela ne représentait que 800 militaires par jour cad 33par heure …
          Ceci écrit en toute immodestie mon hypothèse d’une évacuation en grande partie de nuit par la batellerie de Kherson , que j’avais aussi chiffré par une SIMPLE LE DIVISION , semble – malheureusement – prendre corps puisque le patron d’une entreprise de 7 bateaux a été arrêté et exécuté par le SBU .

  9. Félix GARCIA dit :

    Et nous, dans notre « système de déminage du futur », on aura :
    – nos Engins Blindés du Génie, Véhicules de Détection Multifonction, etc … habituels
    – des SDZ (Systèmes de Déminage de Zone [machine téléopérée]) ?
    – des THeMIS (notamment pour le milieu urbain ?) ?
    – des drones aériens pour lâcher ou dérouler des charges de déminage ?
    – des drones aériens pour la détection grossière de large zones ?

  10. Félix GARCIA dit :

    (Little) Think Tank@L_ThinkTank
    Greenpeace accuse la France de se faire livrer une importante cargaison d’uranium et enrichi en provenance de Russie et déclare que la poursuite du commerce nucléaire de Paris avec la Russie est scandaleuse.
    https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1597848150433099776?cxt=HHwWgMCjuaqb2awsAAAA

    Ah … ces ricains !
    D’un côté, ils nous envoient des soudeurs pour nous aider avec notre problème de corrosion sous contrainte.
    Pi de l’autre : Nein !
    ^^

    Faudrait leur conseiller la lecture de « Guerres cachées » par Marc ENDEWELD …

  11. JC dit :

    @ Aymard de Ledonner. La pépite en danger c’est le groupe CNIM qui a annoncé ce mois-ci sa liquidation judiciaire. Les différentes branches du groupe ont été cédées. CNIM SI est acteur entre autres dans la fabrication d’Ariane et des tubes des sous-marins de la MN. L’agonie dure depuis quelques années déjà malgré le soutien des actionnaires et de l’État.

    • B.M. dit :

      La liquidation judiciaire du groupe CNIM est l’étape ultime de la sauvegarde des activités. Tous les actifs industriels ayant été désormais repris par d’autres acteurs, l’ancienne holding de la famille Dimitrief est devenue une coquille vide et peut donc être fermée.
      L’entité CNIM SI qui englobait toutes les activités militaires du groupe CNIM est désormais détenue par la société REEL, entreprise française basée à Lyon : https://www.reelinternational.com/actualites/groupe-reel-reprend-cnim-systemes-industriels/. A noter que la totalité des personnels (420 personnes) a été reprise par ce nouvel actionnaire.

  12. S S soko dit :

    Si l’Ukraine gagne la guerre c’est le monde entier qui a gagné ,et la paix en sera dans tout les continents .il faut que les occidentaux prennent les décisions fermés jusqu’au final dans ce monde que v nous vivons il faut des surveillants il faudra tout possibilité pour terminer cet agressivité comme ça un autre ne va pas oser de faire

  13. Castel dit :

    « le moment ou l’opération spéciale russe arrivera à sa conclusion »
    Vous sous-entendez donc que le retrait des troupes russes d »Ukraine serait pour bientôt ?

  14. Affreux Jojo, sauce Harissa dit :

    J’ai rien compris. C’est qui le fabriquant de ce robot ? Les Estoniens (leur fameuse « mule » vue au Mali), les Français qui en font une amélioration du principe, où les Allemands qui financent tout ça et/ou le fabriquent ?

    Ah oui, au fait. Que fait la BPI ? Elle finance le kebab de Momo dans le 9-3.

  15. Castel dit :

     » l’escroquerie Kievienne se poursuit grâce à la disparition des médias d’investigation »
    Ce n’est pas comme en Russie ou ils sont si nombreux !!
    Vola ce que ces « médias » n’indiqueront certainement pas aux russes:
    https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/guerre-en-ukraine-les-sanctions-commencent-%C3%A0-peser-lourdement-sur-l-%C3%A9conomie-russe/ar-AA14K2wu?cvid=07abd6365c3a46058f3a48309db91d0c

    • Castel dit :

      L’article n’a pas été édité par MSN, mais par le média « 20 minutes ».
      Ce n’est certes pas le plus réputé, mais les graphiques semblent tout de même réalistes…..
      De toutes façons, cela semble à ce qui avait été évoqué dès le début de ce conflit, à savoir que si l’économie russe semblerait gagnante dans un premier temps, elle risque d’en subir les conséquences à moyen terme, et sera à coup sûr perdante sur le long terme, car, si le prix des carburants a fait dans un premier temps un bon spectaculaire, et donc a remplit les caisses de l’état russe, c’était surtout parce que les occidentaux étaient obligés de payer « plein pot » leur approvisionnement.
      Mais, suite au boycott occidental, les russes sont obligés de trouver de nouveaux débouchés vers des pays n’ayant pas le pouvoir d’achat des occidentaux.
      A titre d’exemple, aux dernières nouvelles, les russes ont essayé de fourguer leur gaz aux…talibans !!
      https://frenchbulletin.com/world/298177.html

      • précision dit :

        Je ne critiquais pas l’idée selon laquelle les sanctions pénalisent (entre autres) les Russes. Je critiquais uniquement le message liant ce truisme aux médias d’investigation.
        Sur l’impact négatif des sanctions vous ne risquez pas trop de vous tromper. Mais de toute façon les guerres appauvrissent généralement les populations qui la subissent, voire celles qui y participent. Les sanctions ne font que renforcer ce coût de la guerre.

      • précision dit :

        en complément ; un petit exemple du coût matériel de la guerre; les estimations pour le coût des dégâts matériels en Ukraine varient de quelques dizaines de milliards à un billion (millier de milliards) d’euros.
        L’impact sur le reste de l’économie mondiale pourrait être d’un autre billion.
        Le seul coût des opérations militaires semble être de l’ordre d’une dizaine de milliards d’euros par mois en Russie et à peu près autant en Ukraine.

        Enfin, les occidentaux ont « gelé » 300 milliards d’euros de réserves de la Russie qu’ils envisagent de confisquer pour les attribuer à l’Ukraine.

      • précision dit :

        précision: la fourchette haute (billion) pour les dégâts en Ukraine couvre sans doute tous les dégâts à l’économie et non seulement les dégâts matériels.

  16. Nike dit :

    Parkinson ça peut trainer 10 ans sans problème… pour les cancers j’ai nul doute qu’il était surveillé comme le lait sur le feu et ont donc été détectés précocement. => rémission tout à fait probable.

  17. précision dit :

    « vous avez vu ça où? Je ne savais pas que la Pologne était en conflit armé avec quiconque et qu’il y avait des pertes énormes.  »
    Vous jouez sur les mots, car s’il ne s’agit pas de pertes « militaires », par contre il y a un nombre probablement important de citoyens polonais « volontaires » morts au combat. Le nombre est difficile à établir de façon fiable d’autant que les Ukrainiens semblent faire des efforts pour évacuer rapidement les étrangers en cas de problème. Les seuls chiffres que j’ai lu c’est 3 morts confirmés pour wikipedia (un chiffre qui semble irréaliste et est en plus étayé par un lien incorrect) et une estimation par des sources russes d’un millier, ce qui est peut-être exagéré, mais ne semble pas plus réaliste que le précédent vu la position polonaise dans ce conflit et les estimations officielles précédentes des Russes.
    Quand à décider si c’est énorme ou pas, je vous laisse en juger. Comparaison n’est pas raison, mais sur 30.000 militaires déployés en Afghanistan sur une période de 20 ans, les militaires polonais avaient eu 41 pertes au combat. On peut aussi considérer que toute mort dans cette guerre est déjà de trop. RIP

    • précision dit :

      « ne semble pas plus réaliste » il fallait bien entendu lire « semble un peu plus réaliste »

      • Comptabilité macabre dit :

        @précision
        Et pourquoi les chiffres russes seraient-ils « un peu plus réalistes » que les autres ? Pour ma part, les sources russes ne m’ont pas paru très fiables jusqu’à présent au sujet du conflit en Ukraine.
        Et pour commencer, de quelle source disposez-vous pour quantifier un tant soit peu précisément le nombre de citoyens polonais volontaires combattant aux côtés des ukrainiens ? N’est-ce pas sur cette seule base que vous pourriez peut-être dire lequel, de 3 ou de 1000, vous semble un nombre de morts polonais plus ou moins réaliste ?

  18. précision dit :

    Vos post gagneraient à apporter des faits concrets plutôt que lister des opinions discutables avec des formulations imprécises pour ne pas dire incorrectes (cobelligérance, « totale », escroquerie).

    • Sérieusement ? dit :

      Sérieusement ?
      Vous considérez qu’un commentaire purement propagandiste écrit par l’un des plus outranciers des contributeurs de ce site pourrait « gagner » à être écrit différemment ?
      La louange de l’abjection est-elle moins condamnable si elle est mieux rédigée ?
      Ou vous espérez que la personne à qui vous prodiguez ces conseils puisse devenir soudain un observateur distancié et impartial ?

  19. précision dit :

    Un point qui n’a pas été relevé dans les commentaires et qui m’a un peu surpris c’est l’accent mis sur l’ouverture d’itinéraire avec ce matériel et le timing. Cela signifie-t-il qu’on prévoit spécifiquement pour le second trimestre 2023 des offensives ukrainiennes tentant de percer les lignes russes ?