Sperwer / Archives

Un drone tactique Sperwer s’est écrasé dans la Meuse

Plus de peur que de mal. Dans la soirée du 29 novembre, un drone Sperwer mis en oeuvre par le 61e Régiment d’Artillerie (RA) de Chaumont s’est écrasé dans un jardin, après avoir endommagé le toit et la véranda d’une maison à Senon, dans la Meuse. « Il s’agit d’un crash programmé », a expliqué, au quotidien

La France déploiera des drones tactiques en Centrafrique

À la mi-août, une compagnie de combat la force française Sangaris a quitté le site de l’Institut Pasteur qui, implanté dans le 1er arrondissement de Bangui, constituait jusqu’alors un point d’appui pour le départ des patrouilles dans la capitale centrafricaine. Selon l’État-major des armées, il s’agissait de la « dernière opération logistique en dehors du camp

L’OSCE a reçu deux drones pour surveiller le cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine

Depuis qu’il est entré en vigueur, le 5 septembre dernier, le cessez-le-feu signé par Kiev et les séparatistes pro-russes actifs dans l’est de l’Ukraine a été violé à de multiples reprises.Combien de fois exactement? « Plus de mille », a affirmé, le 3 octobre, Olexandre Tourtchinov, le président du Parlement ukrainien. Ce qui est difficile à confirmer.

Airbus s’attaque au marché de drones tactiques

Actuellement, le 61e Régiment d’Artillerie (RA) met en oeuvre le Système de drone tactique intérimaire (SDTI, ou Sperwer). Seulement, comme c’est souvent le cas, ce qui est provisoire a tendance à finalement durer… Toutefois, cet appareil devra être remplacé à plus ou moins brève échéance. « Le Système de drone tactique intérimaire présente des obsolescences incompatibles

Nouvelle commande de drones Sperwer pour l’armée de Terre

Le groupe français Safran a indiqué, le 15 janvier, avoir reçu une commande de la Direction générale de l’armement (DGA) portant sur la livraison de 3 drones tactiques Sperwer destinés à l’armée de Terre. Une option d’achat a été posée pour deux exemplaires supplémentaires. Ces appareils seront livrés par sa filiale, Sagem, en 2015. Le montant

Le coût d’entretien des drones tactiques Sperwer a explosé

Comme souvent en France, ce qui doit être provisoire est appelé à durer. Tel le cas du drone tactique Sperwer, lancé par Sagem en 2001 et acquis par l’armée de Terre dans l’attente du drone multi-capteurs multi-missions (MCMM) et pour remplacer les appareils CL-289 Crécerelle. D’où son nom de SDTI (système de drone tactique intérimaire).

En trois ans, 12 drones Sperwer ont été perdus en Afghanistan

Déployé après l’embuscade d’Uzbeen, qui coûta la vie à 10 militaires français en août 2008, le Système de drones tactiques intérimaires (SDTI) Sperwer, mis en oeuvre par le 61ème Régiment d’Artillerie de Chaumont, l’unité « renseignement d’origine image » de l’armée de Terre, ne sera plus utilisé en Afghanistan. En effet, l’ultime mission du SDTI a été

La DGA commande 5 drones Sperwer Mk II

La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé auprès de Sagem (groupe Safran) 5 drones Sperwer Mk II supplémentaires afin de compléter le parc de Systèmes de drones tactiques intérimaires (SDTI) mis en oeuvre par le 61ème Régiment d’Artillerie de Chaumont, qui l’unité « renseignement d’origine image » de l’armée de Terre. D’après le communiqué diffusé par

Sagem obtient le contrat de maintenance des drones Sperwer

La Structure Intégrée du Maintien en conditions opérationnelles des Matériels Aéronautiques du ministère de la Défense (SIMMAD) a récemment signé un contrat portant sur le maintien en condition opérationnelle (MCO) des systèmes de drones tactiques intérimaires (SDTI) Sperwer de l’armée de Terre avec Sagem Défense & Sécurité, filiale du groupe Safran. Le drone Sperwer est