KC-46 / Archives

Malgré des défauts, l’US Air Force a pris possession de son premier avion ravitailleur KC-46 Pegasus

En février 2011, le Pentagone annonça avoir choisi le KC-46A Pegasus de Boeing aux dépens du KC-45A proposé par le tandem formé par Airbus [EADS à l’époque] et Northrop Grumman pour moderniser la flotte d’avions ravitailleurs de l’US Air Force. Cette décision mit ainsi un terme à un long feuilleton… Attribué une première fois à

Airbus et Lockheed-Martin s’allient pour tailler des croupières à Boeing dans le domaine du ravitaillement en vol

En février 2011, à l’issue d’un feuilleton qui aura connu maints rebondissements en près de huit ans, le Pentagone choisissait le KC-46 « Pegasus » de Boeing aux dépens du KC-45 [ou A330 MRTT] d’Airbus, alors associé à Northrop-Grumman, pour remplacer les avions-ravitailleurs KC-135 de l’US Air Force. Pour remporter ce marché, consistant à livrer 179 appareils,

Le développement du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force cause (encore) des soucis à Boeing

En 2011, le Pentagone sélectionnait l’avion ravitailleur KC-46 Pegasus de Boeing, au dépens de l’A-330 MRTT présenté par Airbus et Northrop-Grumman. Cette décision mettait ainsi un terme à long feuilleton, l’appel d’offres visant à remplacer les KC-135 de l’US Air Force ayant connu une multitudes de rebondissements. Pour remporter ce contrat, portant sur la livraison

Les activités de Boeing dans la défense sont en difficulté

L’attribution à Northrop Grumman d’un important contrant visant à développer le futur bombardier stratégique de l’US Air Force est un coup dur pour Boeing, qui avait soumis une offre en partenariat avec Lockheed-Martin. Il s’agit en outre du second marché structurant pour l’aviation militaire américaine que Boeing Defense and Space vient de perdre, après celui

Le développement du KC-46 coûte déjà plus cher que prévu et risque de ne pas respecter les délais

En février 2011, et après de multipes rebondissement pendant près de 10 ans, l’appel d’offres visant à désigner un nouvel avion ravitailleur pour l’US Air Force prenait fin avec l’annonce de la victoire de l’offre soumise par Boeing, qui proposait alors le KC-46 contre l’appareil d’EADS, à savoir le KC-45, qui, dérivé de l’A330 MRTT,

Les priorités de l’US Air Force

Avec 450 milliards de dollars d’économies étalées sur les dix ans à venir que doit réaliser le Pentagone, les forces amées américaines sont contraintes de revoir leurs priorités. Et pour l’US Air Force, l’exercice s’annonce délicat et pourrait même se compliquer davantage si de nouvelles coupes budgétaires sont votées. Il est ainsi question de retirer

La facture des avions ravitailleurs de l’US Air Force dérape déjà

« Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains, nous sommes perdus » avait déclaré le roi Pyrrhus Ier d’Epire, selon Plutarque. Il est probable que les dirigeants de Boeing aient cette phrase en tête, après avoir remporté, contre EADS, l’appel d’offres concernant les avions ravitailleurs de l’US Air Force. Pour remporter la mise, en