jihadistes / Archives

Pendant qu’on rabote le budget des Armées, les opérations continuent : 12 jihadistes ont été neutralisés au Mali

Le 9 juillet, un convoi des Forces armées maliennes (FAMa) est tombé dans une embuscade tendue par des jihadistes présumés à une soixantaine de kilomètres de Ménaka (nord-est du Mali). Selon un dernier bilan, cette attaque aurait fait 3 tués et 5 disparus. Le lendemain, dans la même région, lors d’une mission de reconnaissance, deux

Les États-Unis refusent d’être entraînés dans la guerre civile syrienne, selon le chef du Pentagone

Durant le dernier mandat du président Barack Obama, les États-Unis lancèrent un programme visant à former et à équiper 5.400 rebelles syriens modérés en Jordanie. Programme qui vira au fiasco puisqu’à peine ces combattants mirent le pied en Syrie qu’ils furent défaits par les jihadistes du Front al-Nosra (qui se fait maintenant appeler « Front Fatah

Le patron des forces spéciales françaises dément le « ciblage » de jihadistes à Mossoul

Fin mai, le Wall Street Journal a affirmé que des commandos des forces spéciales françaises fournissaient aux troupes irakiennes l’identité et la photographie de jihadistes venus de France pour combattre dans les rangs de l’État islamique (EI ou Daesh) à Mossoul. Et de préciser qu’une équipe du Commandement des opérations spéciales (COS) s’attachaient à collecter

Un lieu fréquenté par une clientèle occidentale visé par une attaque jihadiste à Bamako

Plus d’un an après l’attentat contre l’hôtel Nord-Sud, alors occupé par la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali), à Bamako, un lieu de villégiature proche de la capitale malienne – le campement Kangaba – et fréquenté par une clientèle étrangère a été visé par des jihadistes présumés, dans l’après-midi du 18

Des militaires maliens capturés par des jihadistes après l’attaque de leur base

Le camp des Forces armées maliennes (FAMa) implanté près de la localité de Bintagoungou, située à 80 km de Tombouctou, a été attaqué, ce 17 juin, à l’aube, par un groupe armé terroriste (GAT). « Vers cinq heures, les jihadistes ont attaqué le camp militaire de Bintagoungou. Il y a au moins deux militaires tués », a

Les forces françaises ont mis hors de combat une vingtaine de jihadistes lors de l’opération Dague

Dans le droit fil des opérations Panga et Bayard, menées respectivement en avril et en mai, la force française Barkhane est intervenue à nouveau dans le cercle de Douentza, au Mali, à 200 km au sud-ouest de Gao, près de la frontière avec le Burkina Faso. C’est dans cette région que sévit notamment le groupe

Niger : 6 soldats ont été tués lors d’une attaque « terroriste »

Une nouvelle fois, une unité de l’armée nigérienne a été attaquée par des éléments terroristes près de la frontière avec le Mali. Le 31 mai au soir, l’accrochage a eu lieu près de la localité d’Abala, située à environ 200 km au nord de Niamey, la capitale du Niger. « Il y a six morts dans

Plusieurs militaires français ont été blessés lors d’une attaque à Tombouctou

Un militaire français de l’opération Barkhane a été gravement blessé, ce 1er juin lors d’une attaque au mortier contre le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali [MINUSMA] implanté à Tombouctou. « Jeudi 1er juin, à 08h40, un tir indirect de mortier a touché le camp de la Minusma

Les forces spéciales françaises font plus qu’appuyer les troupes irakiennes à Mossoul

Les forces spéciales françaises envoyées dès 2014 dans le nord de l’Irak ont la mission de former et d’appuyer les troupes irakiennes, en particulier les combattants du Kurdistan irakien (Peshmergas), lesquels sont actuellement en première ligne face à l’État islamique (EI ou Daesh) dans la région de Mossoul. La présence des commandos français en Irak

Les États-Unis mènent une campagne d’anéantissement des jihadistes étrangers en Irak et en Syrie

Le directeur du Comité contre le terrorisme des Nations unies, Jean-Paul Laborde, a fait part de ses craintes – partagées par de nombres pays – au sujet du retour en Europe des jihadistes partis rejoindre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie. « Dans l’ensemble, ces gens sont plus déterminés, plus expérimentés et