jihadistes / Archives

Mali : Deux jihadistes tués lors d’un accrochage avec des militaires français

Lors du point de presse hebdomadaire du ministère des Armées, ce 14 septembre, le porte-parole de l’État-major des armées (EMA), le colonel Patrick Steiger a indiqué, qu’un accrochage avait eu lieu entre un groupe jihadiste et la force française Barkhane, au sud de Gao, au Mali. « Le recoupement de différents indices a permis l’identification de

Terrorisme : Environ 60 combattants d’un groupe jihadiste syrien ont trouvé refuge en Allemagne

Il y a deux ans, des experts ont affirmé que le risque de voir des jihadistes infiltrés parmi les réfugiés en provenance de Syrie (ou d’ailleurs) était minime, voire inexistant. Ainsi, pour un médiatique magistrat spécialisés dans les affaires de terrorisme, les organisations terroristes « n’avaient pas besoin techniquement » d’envoyer des combattants « parmi les migrants » dans

Cambrils : Le policier qui a abattu 4 terroristes est un ancien militaire de la Légion espagnole

Le soir du 17 août, une Audi A3 avec 5 jihadistes à bord fonce sur des passants à Cambrils, station balnéaire située à 120 km de Barcelone, où un attentat venait d’être commis sur l’avenue « Les Ramblas ». Puis le véhicule percute une voiture de police, blessant un agent des Mossos d’Esquadra (police catalane). Les terroristes,

Sahel : Un nouvel attentat vise les expatriés à Ouagadougou

Près de 20 mois après les attentats qui, commis par al-Mourabitoune pour le compte d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), avaient visé le bar Taxi Brousse, le restaurant Le Cappuccino et l’hôtel Splendid [30 tués et 71 blessés, ndlr], le centre de Ouagoudougou [Burkina Faso] a une nouvelle fois été le théâtre d’une attaque terroriste contre

Pendant qu’on rabote le budget des Armées, les opérations continuent : 12 jihadistes ont été neutralisés au Mali

Le 9 juillet, un convoi des Forces armées maliennes (FAMa) est tombé dans une embuscade tendue par des jihadistes présumés à une soixantaine de kilomètres de Ménaka (nord-est du Mali). Selon un dernier bilan, cette attaque aurait fait 3 tués et 5 disparus. Le lendemain, dans la même région, lors d’une mission de reconnaissance, deux

Les États-Unis refusent d’être entraînés dans la guerre civile syrienne, selon le chef du Pentagone

Durant le dernier mandat du président Barack Obama, les États-Unis lancèrent un programme visant à former et à équiper 5.400 rebelles syriens modérés en Jordanie. Programme qui vira au fiasco puisqu’à peine ces combattants mirent le pied en Syrie qu’ils furent défaits par les jihadistes du Front al-Nosra (qui se fait maintenant appeler « Front Fatah

Le patron des forces spéciales françaises dément le « ciblage » de jihadistes à Mossoul

Fin mai, le Wall Street Journal a affirmé que des commandos des forces spéciales françaises fournissaient aux troupes irakiennes l’identité et la photographie de jihadistes venus de France pour combattre dans les rangs de l’État islamique (EI ou Daesh) à Mossoul. Et de préciser qu’une équipe du Commandement des opérations spéciales (COS) s’attachaient à collecter

Un lieu fréquenté par une clientèle occidentale visé par une attaque jihadiste à Bamako

Plus d’un an après l’attentat contre l’hôtel Nord-Sud, alors occupé par la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali), à Bamako, un lieu de villégiature proche de la capitale malienne – le campement Kangaba – et fréquenté par une clientèle étrangère a été visé par des jihadistes présumés, dans l’après-midi du 18

Des militaires maliens capturés par des jihadistes après l’attaque de leur base

Le camp des Forces armées maliennes (FAMa) implanté près de la localité de Bintagoungou, située à 80 km de Tombouctou, a été attaqué, ce 17 juin, à l’aube, par un groupe armé terroriste (GAT). « Vers cinq heures, les jihadistes ont attaqué le camp militaire de Bintagoungou. Il y a au moins deux militaires tués », a

Les forces françaises ont mis hors de combat une vingtaine de jihadistes lors de l’opération Dague

Dans le droit fil des opérations Panga et Bayard, menées respectivement en avril et en mai, la force française Barkhane est intervenue à nouveau dans le cercle de Douentza, au Mali, à 200 km au sud-ouest de Gao, près de la frontière avec le Burkina Faso. C’est dans cette région que sévit notamment le groupe