Industrie / Archives

Le fabricant russe d’armes Kalachnikov a été privatisé

L’usine d’armement Izhmash fut créée en 1807 sur l’ordre du tsar Alexandre Ier. Par la suite, ayant gagné en importance, cette entreprise tiendra un rôle crucial dans l’histoire de la Russie (et de l’Union soviétique). Son destin basculera en 1947, quand un certain Mikhail Kalachnikov mit au point le fusil d’assaut AK-47, une arme plus

La marine chinoise dispose-t-elle déjà d’un canon électromagnétique?

Si l’information est vérifiée, alors la Chine aura pris de court les États-Unis, voire la France. En effet, la semaine passée, des photographies diffusées sur les réseaux sociaux suggéré qu’un navire de la marine chinoise, en l’occurrence le navire de combat amphibie Haiyang Shan serait doté d’un canon électro-magnétique (ou railgun), ce qui en ferait

Les exportations allemandes d’armes vers des zones de tension ont atteint un niveau record

Quand il prit les rênes du ministère allemand de l’Économie, en décembre 2013, le social-démocrate Sigmar Gabriel avait été clair : il n’allait plus être question de mener la même politique en matière d’exportations d’équipements militaire qui fut celle de la précédente coalition gouvernementale, formée par les chrétiens-démocrates de la CDU/CSU et les libéraux du

Le Qatar négocie l’achat du système russe de défense aérienne S-400 « Triumph »

En matière de défense aérienne, le Qatar est déjà bien équipé, notamment avec les systèmes américains Patriot PAC-3 et THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), lesquels viennent s’ajouter à d’autres équipements du même type à la portée plus courte. Pour autant, et à première vue, Doha considère que ce n’est pas suffisant. En octobre 2017,

La Russie nationalise une banque pour financer son industrie de l’armement

Début janvier, la plus grande banque privée de Russie, Alfa-Bank, a annoncé qu’elle ne travaillerait plus avec le secteur russe de l’armement en raison des sanctions prises par Washington à l’égard de Moscou pour son implication présumée dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass). « Cela ne signifie pas que nous avons rompu toutes nos relations avec »

Industrie/Défense : Nouveau sursis pour Manurhin, qui cherche une alliance européenne

Spécialiste français des machines servant à produire des munitions, Manurhin avait son carnet de commandes bien rempli quand il se trouva pourtant dans une position financière délicate en 2011. Sollicité, l’État trouva alors une solution en faisant entrer de nouveaux actionnaires au capital de l’industriel, dont la Sofired [structure du ministère des Armées], Giat Industries

Des données relatives aux avions F-35A et P-8 Poseidon ont été volées lors d’un piratage informatique

Dans un rapport sur l’état des menaces liées au cyberespace [.pdf], le Centre australien pour la cybersécurité (Australian Cyber Security Centre – ACSC) avait succintement évoqué la compromission d’un réseau informatique d’une PME ayant des activités dans le secteur de la défense et de la sécurité. En novembre 2016, l’ACSC mit en effet en évidence

Pour sa défense aérienne, l’Arabie Saoudite se tourne vers les États-Unis et la Russie

Traditionnellement, le marché saoudien de l’armement est une chasse gardée des industriels occidentaux, en particulier américains. L’une des raisons tient au fait que d’autres fournisseurs potentiels, comme la Russie, la Chine, voire la Corée du Nord, entretiennent des relations étroites avec l’Iran chiite, pays rival de l’Arabie Saoudite au Moyen Orient. Cela étant, dans le

La France se décide (enfin) à armer ses drones MALE MQ-9 Reaper

Les responsables de l’armée de l’Air sont depuis longtemps acquis à l’idée d’armer les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper que met en oeuvre l’escadron 1/33 Belfort dans la bande sahélo-saharienne pour le compte de la force Barkhane. Seulement, jamais il n’avait été jusqu’à présent décidé de franchir ce pas, le ministre de

Ayant rétabli ses relations avec l’Iran, le Hamas accroît son potentiel militaire

La guerre civile syrienne mit à mal les relations entre l’Iran et le Hamas après le refus du chef du mouvement palestinien, issu des Frères musulmans, Khaled Mechaal, d’apporter son soutien à Bachar el-Assad, alors qu’il avait trouvé refuge à Damas. Maintenant que ce dernier, parti à Doha (Qatar), a été remplacé, en mai dernier,