Industrie / Archives

L’Italie pourrait supprimer au moins 500 millions d’euros de dépenses militaires

Avec un projet de loi de finances qui prévoit une allocation mensuelle de 780 euros par mois pour 6 millions de personnes et une disposition devant permettre un départ à la retraite plus tôt, l’équation budgétaire italienne s’annonce compliquée, d’autant plus que la dette publique du pays a atteint les 2.300 milliards d’euros. Mais l’on

Les États-Unis sanctionnent la Chine pour ses achats d’avions Su-35 et de systèmes S-400 auprès de la Russie

Malgré la crainte d’un grignotage de la Sibérie, avec ses énormes ressources et ses 39 millions d’habitants pour 13,1 millions de kilomètres carrés (60 % de la Russie), une influence de plus en contestée en Asie centrale en raison du projet de « nouvelles routes de la soie » ou encore une concurrence plus rude sur le

L’Iran entend maintenir sa présence militaire en Syrie

Ces derniers mois l’aviation israélienne a effectué plusieurs raids contre des bases syriennes soupçonnées d’abriter des éléments d’al-Qods, l’unité d’élite des Gardiens de la révolution iranien. Ainsi, celle de Tiyas a été visée à au moins deux reprises. Et, peu après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord relative au programme nucléaire iranien, en mai,

Les États-Unis tentent de dissuader les Philippines de se procurer deux sous-marins « Kilo » auprès de la Russie

Depuis l’élection du président Rodrigo Duterte, en 2016, les Philippines ont amorcé un rapprochement avec la Chine, avec laquelle, pourtant, l’archipel a des contentieux territoriaux, et la Russie. Ce qui a donné lieu à des livraisons d’armes ainsi qu’à la signature d’accords militaires, en particulier avec Moscou. Pour autant, cette réorientation de la politique extérieure

Face à la pression de Pékin, Taïwan envisage d’augmenter ses dépenses militaires de 5,6%

Depuis maintenant plusieurs mois, la République populaire de Chine accentue sa pression sur Taïwan, qu’elle considère comme étant une province rebelle. Cette attitude peut s’expliquer en partie par celle, plus conciliante que par le passé, que témoigne l’administration américaine à l’égard de Taipeh. Le 12 juin, et alors que les regards étaient tous tournés vers

Mme Parly fait une mise au point au sujet des ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Lors d’une audition devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a répondu à quelques députés qui ont relayé les reproches adressés par des ONG à la France au sujet de ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, deux pays actuellement engagés militairement au

L’US Army va créer un « commandement du futur »

Quand on parle de nouvelles technologies aux États-Unis, la Silicon Valley, en Californie, vient immédiatement à l’esprit. Pourtant, d’autres régions américaines ont quelques arguments à faire valoir dans les domaines de l’électronique, de l’information, de la robotique ou encore des biotechnologies. Ainsi, la ville de Raleigh, par exemple, fait partie du « Research Triangle Park » qui

La France va mutualiser l’achat et la gestion de munitions terrestres et navales au sein de l’Otan

En marge du sommet de l’Otan, organisé à Bruxelles ces 11 et 12 juillet, deux accords distincts ont été signés par plusieurs alliés afin de grouper les achats de munitions terrestres et navales, l’idée étant de réaliser ainsi des économies d’échelle. Ainsi, 16 alliés (*), dont la France, ont signé un mémorandum d’accord portant sur

Pour Mme Parly, le ministère des Armées n’a pas à distribuer des « chèques en blanc » aux industriels

Annoncée il y a près d’un an, le détail de la transformation de la Direction générale de l’armement [DGA] a été révélé le 5 juillet par Florence Parly, la ministre des Armées, avec la volonté mettre son mode de fonctionnement en adéquation avec les enjeux présents et futurs Actuellement, un programme d’armement fait d’abord l’objet

Les programmes d’armement retardés ou annulés? « C’est fini », assure Mme Parly

L’on ne compte le nombre de programmes d’armement « décalés », « réduits », voire « annulés » au cours de ces dix ou vingt dernières années. Tel a été le cas, par exemple, du programme BATSIMAR [Bâtiments de surveillance et d’intervention hauturiers] qui, bien qu’étant très importants pour le renouvellement des patrouilleurs et avisos de la Marine nationale, devrait finalement