armée de l’air / Archives

Barkhane : 700 heures de travail pour remettre en état deux avions de transport CASA CN-235

On n’ est pas passé loin d’une catastrophe, le 6 juin dernier. Ce jour-là, un avion de transport CASA CN-235, avec 26 passagers à bord, décolle de la base avancée de Madama (nord du Niger) pour rejoindre N’Djamena. Presque de la routine. Sauf que, juste avant d’arriver à destination, les commandes de vol se bloquent

M. Macron sur les coupes budgétaires : « Nous méritons collectivement mieux qu’un tel débat »

Après la démission du général Pierre de Villiers et la polémique concernant les coupes budgétaires visant les Armées, la visite du président Macron, ce 20 juillet, à la base aérienne 125 d’Istres était attendue. Elle intervenait après celle qu’il avait faite il y a deux semaines à l’Île-Longue, où sont affectés les sous-marins nucléaires lanceurs

L’avionique des 4 avions E-3F « AWACS » de l’armée de l’Air va être modernisée

Au milieu de l’agitation créée par la démission du général Pierre de Villiers, le 19 juillet, la Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué qu’elle venait de confier à Air France Industries le marché de la rénovation de l’avionique des 4 avions E-3F « AWACS » (Airborne Warning and Control System) de l’escadron de détection et de

La base aérienne d’Istres prépare l’arrivée de l’avion ravitailleur A330 MRTT « Phénix »

C’est peut-être une pierre lancée dans le jardin de ceux qui prônent les externalisations à tout-va, sous couvert d’économies… Ainsi, il n’aura fallu que 8 mois seulement à la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne (BAAMA) pour faire sortir de terre, sur la base aérienne 125 d’Istres, le bâtiment destiné aux 70 aviateurs de

L’Inde négocie l’achat de 31 cellules d’avions Jaguar ayant été en service dans l’armée de l’Air

En 2005, et après plus de 30 ans d’une riche carrière opérationnelle, l’armée de l’Air retirait ses derniers Jaguar, un robuste avion d’attaque au sol issu d’un programme franco-britannique. Pour autant, l’histoire de certains de ces appareils, qui ont connu les opérations en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Balkans, n’est sans doute pas terminée.

Pour la première fois, un drone MQ-9 Reaper de l’armée de l’Air a volé dans l’espace aérien français

Si l’armée de l’Air peut faire voler ses 5 drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper au-dessus de la bande sahélo-saharienne (BSS) dans le cadre de l’opération Barkhane, elle ne pouvait jusqu’à présent pas le faire pour l’espace aérien français. Et cela, en raison de restrictions réglementaires, les appareils de ce type n’étant autoriser

Chammal : L’aviation française a assuré 600 frappes pour la reconquête de Mossoul

Le 4 juillet, les forces antiterroristes irakiennes ont pris position à proximité du dernier secteur tenu par l’État islamique (EI ou Daesh) dans la vieille ville de Mossoul. Il y aurait encore environ 300 jihadistes, « en majorité étrangers et venus notamment d’Europe, d’autres pays arabes et d’Asie », a estimé le général de brigade Nabil al-Fatlawi,

Pour le Sénat, des choix sont à faire sans tarder pour assurer l’avenir des Forces aériennes stratégiques

Six mois après l’Assemblée nationale, le Sénat a publicé, ce 28 juin, un rapport sur la « nécessaire modernisation de la dissuasion nucléaire ». Comme leurs collègues députés, les auteurs de ce copieux document, les sénateurs Xavier Pintat et Jeanny Lorgeoux, ont souligné le caractère structurant et dimensionnant des forces stratégiques sur l’ensemble des armées ainsi que

Un général de l’armée de l’Air accusé d’utiliser un Alphajet pour son usage personnel

Il suffit que le Canard Enchaîné cancane et met en cause une personnalité pour que cette dernière fasse immédiatement l’objet d’une enquête. Cette fois, c’est le général Richard Reboul, ancien patron du Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) et actuel numéro deux du Commandement des forces aériennes (CFA) qui en fait les frais. Selon l’hebdomaire, l’officier

Le Centre d’expertise aérienne militaire va lancer son premier « hackathon » pour encourager l’innovation

À l’occasion du Salon de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, a présenté plusieurs innovations qui, réalisées en interne, visent à combler des lacunes opérationnelles et capacitaires. Tel est le cas, par exemple, du DACAS (Digitally Aided Close Air Support ou Appui