armée de l’air / Archives

Otan : Quatre Mirage 2000-5 du Groupe de chasse 1/2 Cigognes bientôt déployés en Estonie

Après le sous-groupement tactique interarmes (S/GTIA) Lynx, qui avait été déployé à Tapa au cours du second semestre 2017 dans le cadre de « présence avancée rehaussée » de l’Otan, ce sera bientôt le tour du Groupe de chasse 1/2 « Cigognes » de connaître l’Estonie. En effet, quatre Mirage 2000-5, mis en oeuvre par un détachement de 100

Frappes en Syrie : La France a assuré la direction tactique des opérations aériennes

Lors de la conférence de presse qu’il a donnée, avec la ministre des Armées, Florence Parly, pour donner le bilan des frappes contre le programme chimique syrien [opération Hamilton], le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, a souligné le défi qu’il a fallu relever pour coordonner un raid à la fois inter-alliés (France,

Général Lecointre : « L’efficacité de la défense sol-air syrienne a été très faible, voire moins que cela »

Après le Pentagone, le ministère des Armées a indiqué que les 12 missiles tirés par les frégates multimissions (FREMM) et les Rafale français lors de l’opération ayant visé le programme chimique clandestin du régime syrien ont tous atteint leur cible. Alors que l’ambassadeur de Russie au Liban, Alexander Zassipkine, avait assuré que, en cas de

Frappes en Syrie : Les forces françaises ont tiré 12 missiles de croisière

Le ministère des Armées a précisé le dispositif engagé dans l’opération qui, conduite en coordination avec les forces américaines et britanniques, a visé trois sites impliqués dans le programme syrien d’armes chimiques, dans la nuit du 13 au 14 avril. Ainsi, trois frégates multimissions (FREMM), accompagnée par une frégate anti-sous-marine (FASM), une frégate anti-aérienne et

Les forces françaises, américaines et britanniques frappent le programme chimique syrien

Elles étaient annoncées depuis plusieurs jours pour répondre à l’attaque chimique de Douma [Ghouta orientale] attribuée à Damas. Et elles ont eu lieu dans la nuit du 13 au 14 avril. En effet, des sites liés au programme syrien d’armes chimiques ont été frappés par les forces américaines, françaises et britanniques au cours de plusieurs

Un Mirage 2000D a perdu une munition inerte au-dessus d’une usine lors d’un vol d’entraînement

C’est un incident très rare qui s’est produit dans l’après-midi du 10 avril, à Nogent-sur-Vernisson [Loiret] : pour une raison qui reste à déterminer, une munition inerte (ou emport d’exercice) d’un Mirage 2000D s’est détaché alors qu’il survolait l’usine de Faurecia. Deux personnes ont été blessées. Ayant décollé de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey,

Un avion de transport algérien IL-76 s’est écrasé à Boufarik (MàJ)

Ce 11 avril, un avion de transport de type Iliouchine II-76 appartenant à l’armée de l’Air algérienne s’est écrasé peu après son décollage de la base aérienne de Boufarik, située une trentaine de kilomètres d’Alger. L’appareil, avec une centaine de militaires à bord, devait rejoindre Bechar, dans le sud-ouest du pays. Selon les témoignages et

Innovation : L’armée de l’Air signe une convention avec un incubateur de start-up à Orléans

Avec le programme de « smart base », expérimenté à Évreux, le Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM/Air Wafare Center) de Mont-de-Marsan, qui accompagne les projets innovants en s’appuyant sur les besoins opérationnels, l’armée de l’Air veut favoriser davantage l’innovation en interne, conformément aux directives de Florence Parly, la ministre des Armées. Ainsi, à cette fin, son chef

En 2017, l’armée de l’Air a effectué plus de 22.500 heures de vol au titre des opérations extérieures

Comme en 2016, l’année 2017 aura été intense pour l’armée de l’Air. Ainsi, que ce soit au Levant (Chammal), au Sahel (Barkhane) et l’Europe de l’Est (mesures de « réassurance » de l’Otan), cette dernière a affectué au moins 22.500 heures de vol, ce qui correspond à plus de 3.800 missions. Et encore, ces chiffres de prennent

Le 14e A400M Atlas destiné à l’armée de l’Air a été livré avec quelques mois d’avance

Si l’armée de l’Air a dû attendre longtemps l’arrivée de son premier avion de transport A400M « Atlas », ce ne sera pas le cas pour le 14e exemplaire, qui vient de rejoindre la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy avec « plusieurs mois d’avance sur la date prévue, grâce aux améliorations notables de la qualité des aéronefs livrés », a