armée de l’air / Archives

L’armée de l’Air mise sur la confiance pour recruter au moins 2.000 jeunes par an

Nouvelle campagne recrutement de l'armée de l… par armee-de-l_air Avec son slogan « Pour faire voler nos avions, il faut toute une armée », la campagne de recrutement de l’armée de l’Air lancée en 2011 aura été un succès puisqu’elle aura permis de multiplier par trois le nombre de candidatures. Celle qui vient de démarrer, ce 29

Les éoliennes et l’aviation militaire ne font pas bon ménage

En octobre, un projet de loi sur la transition énergétique prévoyant unr recours accru aux énergies renouvelables sera en discussion au Parlement. Ce qui devrait doper l’industrie des éoliennes. Déjà, l’installation de ces « aérogénérateurs » fait l’objet d’une réglementation pour des soucis évidents de sécurité aérienne. Mais pas seulement : pour l’armée de l’Air, les éoliennes

Irak : La deuxième frappe française a détruit 4 hangars abritant du matériel militaire

Après avoir détruit, dans le cadre de l’opération Chammal, un dépôt logistique dans près de Mossoul, la semaine passée, les Rafale de l’Escadron de chasse 3/30 Lorraine de la base aérienne 104 d’al-Dhafra (Émirats arabes unis) ont procédé à une seconde frappe, ce 25 septembre, contre des positions tenues par les jihadistes de l’État islamique

L’armée de l’Air va regrouper toutes les formations initiales de ses officiers en une seule école

Avec la réduction continue des effectifs des forces armées depuis maintenant 20 ans, la question de la pérennité des grandes écoles militaires se pose : puisqu’il y a moins d’unités et de personnels, mécaniquement, les besoins en cadres sont moindres. En juin, le contrôleur général des armées (CGA) Jacques Feytis, directeur des ressources humaines du

Et le nom de l’opération française en Irak est…

Après des vols de reconnaissance et une première frappe aérienne réalisée par deux Rafale de l’Escadron de chasse 3/30 Lorraine contre une dépôt logistique appartenant aux jihadistes de l’État islamique dans la région de Mossoul, l’aviation française a menée une seconde mission ce 20 septembre. Selon l’État-major des armées (EMA), 2 Rafale dotés d’une nacelle de

Le premier objectif visé par les Rafale français était situé dans la région de Mossoul (MàJ)

Lors de son intervention de ce 19 septembre pour évoquer les premières frappes aériennes françaises contre les jihadistes de l’ »État islamique » (EI), le président Hollande a indiqué que les avions françaises avaient visé un « dépôt logistique qui servait à monter des opérations » dans le nord-est de l’Irak, sans plus de détails. L’État-major des armées (EMA)

L’aviation française a effectué ses premières frappes contre l’EI

Le président Hollande avait affirmé, lors de sa conférence de presse semestrielle, le 18 septembre, que les premières frappes aériennes françaises contre les positions tenues par les jihadistes de l’État islamique (EI) allaient avoir lieu dans un « délai court ». Finalement, c’est ce 19 septembre que deux Rafale de l’Escadron de chasse 3/30 Lorraine ont décollé

Le président Hollande donne son feu vert à des frappes aériennes françaises en Irak

La France n’a pas fait mystère de son intention de participer à une coalition internationale formée contre les jihadistes de l’État islamique, qui ont établi un califat entre la Syrie et l’Irak ne faisait guère de doute. Lors de sa conférence de presse semestrielle, ce 18 septembre, le président Hollande a balayé les derniers doutes

Le premier vol de reconnaissance en Irak a mobilisé 2 Rafale, 1 avion ravitailleur et 1 A400M

Lors de son déplacement en Irak, le 12 septembre, le président Hollande a obtenu auprès de Bagdad l’autorisation pour les avions militaires français d’évoluer dans l’espace aérien irakien. Dès le lendemain, « sur décision du général Pierre de Villiers », le chef d’état-major des armées (CEMA), un avion de transport A400M a décollé de la base aérienne

Première mission de reconnaissance en Irak pour des avions français

Arrivé, ce 15 septembre, à la base aérienne 104 d’Al-Dhafra, aux Émirats arabes unis, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian a annoncé que les premiers vols de reconnaissance français au-dessus du nord de l’Irak auraient lieu ce jour. « Dès ce matin, les premiers vols de reconnaissance auront lieu avec l’accord et des