armée de l’air / Archives

L’armée de l’Air a une « dette organique de formation » à l’égard de ses pilotes de combat

Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale [LBDSN] publié en 2013 mettait l’accent sur le concept de « différenciation », lequel consistait à « équiper et entraîner les forces au juste niveau, en fonction des types de missions » qu’elles étaient alors appelées à remplir. Pour l’armée de l’Air, ce principe de différenciation doit s’appliquer à

Le général Lavigne veut s’inspirer de la Royal Air Force pour mettre en place un programme de « cadets de l’Air »

Dans un rapport publié en décembre 2015, deux députés, à savoir Marianne Dubois et Joaquim Pueyo, proposèrent de supprimer la « Journée Défense Citoyenneté » [JDC] et de généraliser, à la place, le programme des « cadets de la défense » en s’inspirant des dispositifs en vigueur au Canada et au Royaume-Uni. Ainsi, s’agissant du système canadien, environ 50.000

Avec le SCAF, le général Lecointre estime que « l’armée de l’Air va de plus en plus devenir une armée de pilotes de drones »

« Dans l’avion de sixième génération, qu’il soit habité ou non, un pilote sera toujours présent, car l’avion peut être piloté à distance », a déclaré, au sujet du Système de combat aérien futur [SCAF], le général Philippe Lavigne, le chef d’état-major de l’armée de l’Air [CEMAA], lors d’un audition à l’Assemblée nationale. « Ce système de combat

Le ministère des Armées commande 567 missiles air-air MICA de nouvelle génération auprès de MBDA

Lors d’un comité ministériel d’investissement, réuni le 24 juillet dernier, la ministre des Armées, Florence Parly, avait décidé de lancement du programme d’armement « MICA nouvelle génération » afin de remplacer une partie des missiles air-air MICA [missiles d’interception, de combat et d’autodéfense] dont sont actuellement dotés les avions de combat de l’armée de l’Air et de

La Direction générale de l’armement a prononcé la qualification du standard F3-R du Rafale

En décembre 2013, Dassault Aviation fut chargé par la Direction générale de l’armement [DGA] de développement le standard F3-R de l’avion de combat Rafale, dans le cadre d’un contrat évalué à un milliard d’euros. Il s’agissait alors de permettre au Rafale de mettre en oeuvre le missile air-air longue portée METEOR et le pod de

Le général Lavigne envisage une coopération franco-allemande dans le domaine des hélicoptères de transport lourd

La Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 n’a pas donné la priorité au renouvellement des hélicoptères utilisés par les forces armées, étant donné que les livraisons prévues dans le cadre du programme HIL [Hélicoptère interarmées léger] ont été reportées à 2028. S’agissant de nouvelles capacités, il n’est pas question non plus d’acquérir des hélicoptères de

Le général Lavigne propose un nouveau « Plan de vol » pour l’armée de l’Air

Comme la Marine nationale, l’armée de l’Air aura aussi son nouveau « plan stratégique » afin de prendre en compte les évolutions prévues par la Loi de programmation militaire 2019-25, promulguée le 13 juillet dernier. L’annonce en a été faite par son chef d’état-major [CEMAA], le général Philippe Lavigne, lors d’une audition à l’Assemblée nationale dans le

Selon un rapport, les marchés d’externalisation passés pour l’entraînement des parachutistes suscitent des « motifs d’étonnement »

L’externalisation consiste à recourir à un prestataire privé pour répondre à des besoins que les Armées ne sont pas en mesure de satisfaire par elles-mêmes, soit parce qu’elles n’en ont pas [ou plus] les ressources humaines et les moyens, soit parce que cela reviendrait trop cher. Ce qui permet, par exemple, d’éviter l’acquisition et l’entretien

Où en est le développement des capacités tactiques de l’avion de transport A400M « Atlas »?

En octobre 2017, un avion de transport A400M « Atlas » de l’armée de l’Air effectuait un « atterrissage tactique en conditions opérationnelles » à Madama [Niger], pour le compte de la force Barkhane. Une première pour l’appareil d’Airbus. Pour autant, cela ne voulait pas dire que cet A400M disposait de l’ensemble des capacités tactiques inscrites dans son cahier

La flotte d’hélicoptères de l’armée de l’Air va-t-elle tenir le coup d’ici sa modernisation, en 2028?

« Il faut que ça vole! », avait lancé Florence Parly, la ministre des Armées, en décembre 2017, soit au moment d’annoncer la réforme du Maintien en condition opérationnelle aéronautique [MCO Aéro], avec la création de la Direction de la Maintenance aéronautique [DMAé] comme pilier. Et cette réforme n’a pas le droit à l’erreur étant donné les