antimissile / Archives

Le déploiement éventuel d’une batterie antimissile THAAD en Corée du Sud préoccupe la Russie et la Chine

Comme le Japon, la Corée du Sud craint d’être la cible de missiles balistiques tirés par la Corée du Nord. Et cela d’autant plus qu’aucun traité de paix n’a été signé par les deux pays à la suite de l’armistice de Panmunjon qui, en 1953, mit un terme aux combats les ayant opposés. Pour contrer

Le Pentagone va envoyer une batterie Patriot en Pologne tandis que la Russie déploie des missiles Iskander-M à Kaliningrad

En 2010, il avait été convenu entre Washington et Varsovie que les forces américaines déploieraient, pendant un mois et quatre fois par an, une batterie antimissile Patriot en Pologne, plus précisément à Morag, c’est à dire à environ 60 km de l’enclave russe de Kaliningrad, où Moscou avait indiqué vouloir envoyer des missiles balistiques Iskander

La Russie propose à l’Iran de lui fournir le système de défense aérienne S-300VM

En septembre 2010, le président russe, qui était alors Dmitri Medvedev, décida de geler la livraison de systèmes de défense aérienne  S-300PMU1 à l’Iran, commandés trois ans plus tôt, en prenant prétexte de la résolution 1929 des Nations unies, laquelle interdit la fourniture d’armes conventionnelles à Téhéran en raison de son programme nucléaire. À l’époque,

Pour sa défense antimissile, la Turquie tourne le dos à l’Otan

Fin du feuilleton. Du moins pour le moment, tant on est habitué aux retournements de situation dans ce dossier. Pour assurer sa défense contre les missiles, la Turquie avait choisi, en septembre 2013, le système chinois Hongqi-9/FD 2000, produit par  CPMIEC (China Precision Machinery Export-Import Corporation). Pour expliquer ce choix, les autorités turques avancèrent que

La Russie se dit préoccupée par l’éventuel déploiement du système antimissile THAAD en Corée du Sud

Afin de faire face à la menace des missiles nord-coréens, la Corée du Sud dispose déjà d’une défense antimissile (Korea’s Air and Missile Defense, KAMD), basée essentiellement sur les systèmes PAC-2 GEM-T (Patriot) et AEGIS (avec des intercepteurs SM-2) et « indépendante » du bouclier mis en place par les États-Unis et le Japon dans la région,

Le Qatar se dote du système anti-missile Patriot et d’hélicoptères Apache

Malgré des désaccords sur le soutien apporté par Doha à des groupes rebelles syriens jugés trop radicaux par Washington, le Qatar a passé une commande portant sur 10 batteries antimissiles Patriot PAC-3 (7 milliards de dollars), 24 hélicoptères d’attaque AH-64 Apache (plus de 3 milliards) et 500 missiles anti-chars Javelin (100 millions) Les contrats, d’un

Eurosam et Raytheon en finale pour doter la défense aérienne polonaise de capacités antimissiles

Dans le cadre d’un appel d’offres visant à moderniser sa défense aérienne et à se doter d’une capacité antimissile de théâtre, la Pologne avait retenu, en janvier, les propositions de 5 industriels, présentées par Eurosam (Thales et MBDA, pour le SAMP-T, en service en France et en Italie), Raytheon (système Patriot), l’israélien Rafael, Lockheed-Martin (Medium

Le Canada va-t-il participer au bouclier antimissile américain?

Depuis 1957, les Etats-Unis et le Canada assurent conjointement la surveillance l’espace aérien nord-américain via une structure commune, le NORAD (North American Aerospace Defense Command, ou Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord). Avec le projet de Washington de bâtir une défense antimissiles balistiques (DAB), l’on aurait pu penser qu’Ottawa allait y participer.

Les Etats-Unis encouragent Tokyo et Séoul à coopérer dans la défense antimissile

Les relations entre le Japon et la Corée du Sud ne sont pas au beau fixe actuellement. Le poids du passé n’y est pas étranger, de même que des disputes territoriales, notamment au sujet des « Rochers Liancourt », appelés Takeshima à Tokyo et Dokdo à Séoul. Cependant, ces deux pays font face à une même menace

L’Inde peaufine sa défense antimissile

L’Organisation de la recherche et du développement pour la défense (DRDO), l’équivalent indien de la DGA française, a procédé à un nouveau tir expérimental d’un missile capable d’intercepter un engin balistique à haute altitude, le 27 avril, depuis l’île de Wheeler, au large de la côte de l’Etat de l’Odisha (ex-Orissa). Le missile à intercepter