antimissile / Archives

L’Otan va envoyer des avions AWACS en Turquie

Alors qu’un bombardier tactique Su-24 « Fencer » russe venait d’être abattu par l’aviation turque, le 24 novembre dernier, deux éditoriaux publiés l’un par le Wall Street Journal, l’autre par le New York Times, ont exprimé des points de vue différents sur l’attitude que devait avoir l’Otan à l’égard de la Turquie. Ainsi, pour le Wall Street

Le chef de l’agence chargée du programme israélien de défense antimissile a été limogé

Ce mois-ci, la Homa, l’agence chargée du développement de la défense antimissile israélienne, a récemment obtenu deux succès importants avec les essais réussis des systèmes Arrow-3 et « Fronde de David ». Pour autant, cela n’a pas empêché le limogeage de Yair Ramati, son directeur. Selon un communiqué du ministère israélien de la Défense, publié le 27

Israël : La Fronde de David bientôt opérationnelle

Suite à la mort de Samir Kantar, responsable du Hezbollah tué à Damas lors d’une opération attribuée à Israël, au moins trois roquettes Katioucha ont été tirées depuis le sud du Liban en direction du territoire israélien, sans faire de victime. C’est justement pour prendre en compte ce type de menace qu’a été lancé en

Interception réussie pour le système antimissile israélien Arrow 3

Alors que les États-Unis cherchent à confirmer une information selon laquelle l’Iran aurait effectué, en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, un essai d’un missile balistique de moyenne portée (le second en l’espace de quelques semaines), Israël a procédé, avec un succès, à un nouveau test de son système antimissile Arrow-3.

La Turquie va renoncer à l’achat d’un système de défense aérienne chinois

En 2013, la Turquie avait annoncé son intention d’attribuer un contrat au groupe chinois CPMIEC (China Precision Machinery Import and Export Corp) pour l’acquisition du système de défense aérienne Hongqi-9/FD 2000, largement inspiré du S-300 russe. Et cela, aux dépens du SAMP-T du consortium franco-italien Eurosam et du Patriot PAC-3 du tandem américain Raytheon et

L’Allemagne choisit le système MEADS pour sa défense aérienne

Lancé en 1995 dans la cadre d’une structure de l’Otan, le programme MEADS (Multinational Extended Air Defense System) n’a pas été épargné par les retards et les surcoûts dans sa phase de développement, conduite par Lockheed-Martin et les filiale du missilier MBDA en Allemagne et en Italie. Ces difficultés ont même failli avoir raison de

Le déploiement éventuel d’une batterie antimissile THAAD en Corée du Sud préoccupe la Russie et la Chine

Comme le Japon, la Corée du Sud craint d’être la cible de missiles balistiques tirés par la Corée du Nord. Et cela d’autant plus qu’aucun traité de paix n’a été signé par les deux pays à la suite de l’armistice de Panmunjon qui, en 1953, mit un terme aux combats les ayant opposés. Pour contrer

Le Pentagone va envoyer une batterie Patriot en Pologne tandis que la Russie déploie des missiles Iskander-M à Kaliningrad

En 2010, il avait été convenu entre Washington et Varsovie que les forces américaines déploieraient, pendant un mois et quatre fois par an, une batterie antimissile Patriot en Pologne, plus précisément à Morag, c’est à dire à environ 60 km de l’enclave russe de Kaliningrad, où Moscou avait indiqué vouloir envoyer des missiles balistiques Iskander

La Russie propose à l’Iran de lui fournir le système de défense aérienne S-300VM

En septembre 2010, le président russe, qui était alors Dmitri Medvedev, décida de geler la livraison de systèmes de défense aérienne  S-300PMU1 à l’Iran, commandés trois ans plus tôt, en prenant prétexte de la résolution 1929 des Nations unies, laquelle interdit la fourniture d’armes conventionnelles à Téhéran en raison de son programme nucléaire. À l’époque,

Pour sa défense antimissile, la Turquie tourne le dos à l’Otan

Fin du feuilleton. Du moins pour le moment, tant on est habitué aux retournements de situation dans ce dossier. Pour assurer sa défense contre les missiles, la Turquie avait choisi, en septembre 2013, le système chinois Hongqi-9/FD 2000, produit par  CPMIEC (China Precision Machinery Export-Import Corporation). Pour expliquer ce choix, les autorités turques avancèrent que