antimissile / Archives

Les Émirats arabes unis envisagent l’achat de 160 missiles pour le système de défense aérienne Patriot

En 2008, les Émirats arabes unis se dotèrent du système de défense aérienne Patriot, développé par les industriels américains Raytheon et Lockheed-Martin. Engagées depuis 2015 au Yémen, dans le cadre d’une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, les forces émiratis ont eu l’occasion de l’utiliser pour intercepter et détruire des missiles lancés par les rebelles Houthis,

Un allié des États-Unis aurait tiré un missile Patriot contre un drone vendu 200 dollars

On peut toujours écraser une mouche avec un rouleau-compresseur si on a tendance à se compliquer inutilement l’existence. Ou bien encore, si l’on a les moyens, détruire un drone de type quadricopter, vendu 200 dollars dans le commerce, avec une batterie de défense aérienne Patriot, dont un missile coûte 3 millions de dollars l’unité. Et

L’Allemagne reporte l’achat du système de défense aérienne MEADS

En juin 2015, Berlin annonça son intention d’acquérir le système de défense aérienne MEADS (Multinational Extended Air Defense System) dans le cadre du programme TLVS [Taktisches Luftverteidigungssystem, ndlr], visant à remplacer les batteries Patriot de la Bundeswehr, acquises dans les années 1980. Le montant du contrat était alors estimé à plus de 4 milliards d’euros.

Pékin construit des structures pour abriter des systèmes de défense aérienne en mer de Chine méridionale

Le groupe de réflexion Asia Maritime Transparency Initiative (AMTI) a diffusé de nouvelles images satellite des îlots que Pékin aménage en mer de Chine méridionale. Et leur analyse suggère que l’Armée populaire de libération (APL) y fait construire des structures destinées à abriter des batteries de défense aérienne. Ces constructions et le déploiement de tels

Pour Pékin, Séoul et Washington « paieront le prix » pour le déploiement du système antimissile THAAD

Après avoir prévenu le Japon de « ne pas jouer avec le feu » après la décision de ce dernier de participer à des manoeuvres navales avec les États-Unis en mer de Chine méridionale, Pékin a haussé le ton face à Séoul et à Washington en raison de leur intention de déployer prochainement une batterie de défense

Washington financera la défense israélienne à hauteur de 38 milliards de dollars sur 10 ans

L’accord sur le programme nucléaire iranien a été vivement critiqué par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Aussi, il espérait de solides contreparties de la part de Washington, c’est à dire une hausse substantielle de l’aide militaire que fournit Washington à Israël. À première vue, l’on pourrait penser que le chef du gouvernement israélien a

Malgré trois tentatives, l’armée israélienne a échoué à abattre un drone venu de Syrie

En règle générale, quand un drone s’aventure dans l’espace aérien israélien, il est abattu sans tarder. Sauf que, le 17 juillet, sur le plateau du Golan, la défense aérienne israélienne a été prise en défaut. En effet, un drone venu de Syrie a pu survoler la partie israélienne du Golan sur 4 km avant de

Les forces russes ont l’intention de déployer le système de défense aérienne S-400 en Crimée

Jusqu’à présent, il avait été rapporté que les forces russes avaient déployé des système de défense aérienne S-300 en Crimée et annoncé leur intention de remettre en service la station radar Dnepr, près de Sébastopol. Et, pour faire bonne mesure, un investissement de plus de 1,75 milliard d’euros est prévu pour développer la flotte de

Pyongyang ne décolère pas après l’annonce du déploiement d’un système antimissile en Corée du Sud

Le 8 juillet, Washington et Séoul ont officialisé le déploiement prochain d’une batterie du système antimissile THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) en Corée du Sud. Cette annonce, qui est une réponse aux tirs de missiles régulièrement effectués par Pyongyang, a été immédiatement dénoncée par Moscou et Pékin, qui y voient une atteinte aux capacités

Désaccord entre M. Obama et le Congrès sur l’aide financière destinée à la défense antimissile d’Israël

Chaque année, dans le cadre d’un accord signé en 2007, les États-Unis abondent le budget militaire d’Israël à hauteur d’environ 3 milliards de dollars. À ce montant, il faut ajouter les financements américains pour le développement des systèmes isréaliens antimissiles Iron Dome, Arrow et Fronde de David. En avril, et comme l’accord signé en 2007