Industrie/ Archives

L’armée de Terre renouvelle ses outils de simulation opérationnelle

Pour les férus de mythologie grecque, le Cerbère est un chien à trois têtes qui garde l’entrée des Enfers. Pour les futurs stagiaires du Centre d’entraînement au combat (CENTAC) de Mailly-le-Camp et du Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB-94e RI) de Sissonne, il désignera un système de simulation instrumentée dont la réalisation a

L’Indonésie va acquérir 5 avions de transport A400M Atlas

Malgré les problèmes rencontrés lors de son développement (le dernier en date ayant été constaté au niveau des boîtes relais des réducteurs d’hélices des turbopropulseurs TP-400) qui mettent son constructeur, Airbus, sous pression, l’avion de transport A400M « Atlas » ne manque pas d’atouts à faire valoir. Ainsi, après une première commande portant sur 4 exemplaires obtenue

Décès du général Roland Glavany, le pilote d’essai du Mirage III

L’an passé, André Turcat, le pilote d’essai du Concorde et des avions expérimentaux Gerfaut et Griffon II nous quittait. Il vient d’être rejoint par une autre grande figure de l’aéronautique française de l’après-guerre : le général Roland Glavany, 94 ans, s’est éteint ce 16 janvier, à Issy lès Moulineaux. Le destin de ce pilote d’essai

Rheinmetall et Steyr Mannlicher ont mis au point un nouveau fusil d’assaut

L’allemand Rheinmetall et l’autrichien Steyr Mannlicher ont développé conjointement le RS556, un nouveau fusil d’assaut modulaire, chambré en calibre 5,56×45 mm OTAN, en vue de le proposer à la Bundeswehr, qui doit remplacer ses fusils HK G-36 à partir de 2019. Le RS556 reprend les grandes lignes du fusil STM 556 de Steyr Mannlicher, qui,

L’Inde envisagerait de commander 36 avions Rafale supplémentaires

Au moment de partir en retraite, le chef d’état-major de la force aérienne indienne (Indian Air Force, IAF), l’Air Chief Marshal Arup Raha estima que l’Inde avait besoin d’au moins 200 avions de combat de catégorie « poids moyens », comme celle du Rafale, afin de pouvoir aligner 42 escadrons de chasse pour répondre au contrat opérationnel

Riyad décide de reprendre les livraisons d’équipements militaires français destinés au Liban

La mise en oeuvre du contrat DONAS (Don Arabie Saoudite) est bien compliquée. Conclu en novembre 2014 entre Paris et Riyad pour un montant de 2,2 milliards d’euros, cet accord prévoit la livraison d’équipements militaires français au Forces armées libanaises (FAL) afin de renforcer les capacités de ces dernières dans un contexte marqué par la

Pour le Pentagone, l’essaim de drones est une capacité militaire pleine de promesses

Si vous commettez l’inprudence de vous en prendre à un nid de frelons, alors vous n’avez qu’une seule chose à faire : prendre vos jambes à votre cou pour échapper à la nuée d’insectes qui ne vous pardonnera pas de les avoir dérangés. Le principe de l’essaim de mini-drones que vient de tester avec succès

Avec le Spy’Ranger, Thales fournira les futurs mini-drones de l’armée de Terre

La Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué, ce 5 janvier, avoir notifié à Thales une commande portant sur 35 système de mini-drones de reconnaissance (SMDR) destinés à remplacer les Drones de renseignement au contact (DRAC) utilisés par l’armée de Terre depuis 2008. Les premiers appareils seront livrés d’ici 2019 et leur soutien sera assuré

Saint-Nazaire : Fincantieri retenu par la justice sud-coréenne pour reprendre STX France

Sans surprise, et dans le cadre du redressement judiciaire du groupe STX Offshore and Shipbuilding, le tribunal de commerce du district central de Séoul a retenu, ce 3 janvier, la seule offre qu’il avait reçue pour la reprise du chantier naval STX France de Saint-Nazaire, c’est à dire celle soumise par le constructeur italien Fincantieri.

Il est possible de bricoler un drone sous-marin pour moins de 400 euros

Lors d’un discours prononcé à l’occasion de l’inauguration de la chaire « Grands enjeux stratégiques » à La Sorbonne, en janvier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait souligné que des acteurs non-étatiques disposaient désormais de capacités dites « nivelantes », susceptibles de « grignoter » la supériorité technologique des armées occidentales. « De plus en plus de pays et