La France va livrer un nombre « significatif » de Véhicules de l’avant blindé à l’Ukraine

La semaine passée, un vidéo filmée en Slovaquie et montrant des camions porte-chars transportant des Véhicules de l’avant blindé [VAB] a été diffusée sur les réseaux sociaux. Ce qui laissait supposer que ces engins étaient en route vers l’Ukraine. Ce que le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a confirmé ce 28 juin, dans un entretien donné au quotidien Le Parisien.

« Pour se déplacer rapidement dans des zones sous le feu ennemi, les armées ont besoin de véhicules blindés. La France va livrer, dans des quantités significatives, des véhicules de transport de ce type, des VAB, qui sont armés », a en effet affirmé le ministre.

Mis en service il y a plus de quarante-cinq ans au sein des forces françaises [et de l’armée de Terre en particulier], qui en ont reçu plus de 4000 exemplaires, le VAB se décline en plusieurs versions, dont celle dite ULTIMA, mise au point dans les années 2010. A priori, les blindés portés à ce standard ne font pas partie de ceux envoyés en Ukraine. Du moins, c’est ce que suggère la vidéo prise en Slovaquie.

La flotte de VAB utilisés par l’armée de Terre se réduit d’année en d’année. Si certains de ces véhicules ont été cédés à la Gendarmerie nationale lors de l’engagement de celle-ci en Afghanistan, d’autres ont été détruits en opération quand ils n’ont pas été trop usés par les rigueurs de l’environnement sahélien. En outre, ils sont progressivement remplacés par les Véhicules blindés multi-rôles [VBMR] Griffon et Serval, dans le cadre du programme SCORPION. Ainsi, au 1er juillet 2021, il ne restait plus que 2500 exemplaires encore en service.

Par ailleurs, M. Lecornu a évoqué la livraison de CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie de 155 mm] à l’Ukraine. « L’artillerie dans ce conflit est […] centrale : aussi, les canons français CAESAr – dont la réputation n’est plus à faire par leur précision et leur mobilité sur un théâtre d’opérations – ont été livrés. C’est la principale demande que les autorités ukrainiennes nous avaient formulée. Avec ces 18 canons, cela forme une unité d’artillerie complète », a-t-il soutenu.

Quant aux conséquences de ces livraisons sur les capacités de l’armée de Terre, le ministre a fait valoir que « jamais nous ne prendrions une décision qui priverait la nation française d’éléments décisifs à sa défense ». Et d’ajouter : « Ces 18 canons CAESAr peuvent contribuer à changer la vie des Ukrainiens… pour l’armée française, cela la prive d’une fraction limitée de matériels [près de 25% tout de même, ndlr] pour le cycle d’entraînement de court terme. C’est pourquoi nous demandos à nos industries de défense de se placer dans une ‘économie de guerre’ afin de reconstituer les stocks ».

En outre, et s’agissant toujours de l’Ukraine, M. Lecornu a dit avoir deux priorités. La première est d’aider l’armée ukrainienne « à tenir dans la durée ». Et, a-t-il dit, cela passe par les « stocks de munitions ».

Un sujet également sensible pour les forces françaises… qui préoccupe les parlementaires, dont Christian Cambon, le président de la commission sénatoriale des Affaires étrangères et de la Défense. En décembre dernier, celle-ci avait tiré le signal d’alarme en affirmant qu’en matière de munitions, les forces françaises ne disposaient que du « strict nécessaire ».

Plus récemment, dans leur rapport – remarqué – sur l’engagement de haute intensité, les députés Jean-Louis Thiériot et Patricia Mirallès qui, dans un rapport sur la « haute intensité », ont préconisé un « effort financer immédiat » pour reconstituer les stocks de munitions.

Quoi qu’il en soit, pour M. Lecornu, « la coordination entre alliés, notamment dans le cadre de l’Otan mais aussi de l’UE, est très importante ». Au passage, il a précisé que la possibilité de livrer à l’Ukraine des missiles anti-navires Exocet était à en cours d’examen. Et cela alors que la Marine nationale a régulièrement dit manquer de « munitions complexes » pour faire face au « durcissement des opérations navales ».

Enfin, la seconde priorité de M. Lecornu est la formation des soldats ukrainiens à « certaines techniques de combat et au renseignement militaire ». Ce qui, explique-t-il, est « primordial, car cela permet de bien utiliser les armes livrées et d’optimiser la performance des combattants, et donc de préserver leur vie ».

À noter que, sur ce point, et lors d’une visite à Kiev, le 17 juin, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a proposé de former jusqu’à 10’000 soldats ukrainiens tous les 120 jours au Royaume-Uni.

Photo : Archive

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

565 contributions

  1. Saucisson furtif dit :

    Une voila une belle »Economie de guerre » avec notre génie Bruno Lemaire, celui qui nous explique que l’on vit à crédit pour les dépenses courantes….
    A quelle moment la machine va dérailler ? On en est plus très loin.

    • yakafokon dit :

      Un caniche mélencholepeniste pro-poutine grognon

      • van dyck dit :

        Il me semble que des amx 10p et 30 brénus serait aussi la bienvenue.

    • Patrick Sergeat dit :

      Bruno Lemaire voulait détruire l’économie russe,je pense que c’est possible en l’envoyant comme ministre de l’économie en Russie,il a déjà fait l’expérience avec notre pays sous l’autorité du fondé de pouvoir de Bruxelles:Macron.

      • Vequiya dit :

        y’en a qui sont un peu perdus… c’est opex360 ici, pas le forum du RN ou de la NUPES…

        • Frédéric dit :

          Exactement. Cela devient soulant ce type de commentaire de comptoir de café. C’est pour cela que M. L’agneau fait un effacement total au bout d’une semaine ou deux.

        • arnaud dit :

          On peut critiquer votre idole géniale sans être RN ou nupes. Cette idole qui voulait supprimer la force nucléaire, a vendu Alstom nous privant de capacité pour les turbines nucléaires….
          Quelle réussite. Mais il continue en plus.

          • Dolgan dit :

            Purée la vieille propagande debunkee des dizaines de fois…

            Gardez ça pour les ronds points.

    • vascocap dit :

      @saucisson malade : Mr Troll on ne fait pas de politique içi

      • Jérôme dit :

        D’accord…parler de chose militaire n’est pas politique !?, « la Guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens », Je vous invite Monsieur à lire des livres, vous cultiver, avant de devenir de la Chair à Canon…Dieu vous a offert la chance de vivre avec un cerveau, des moyens de réfléchir, de grandir…. je vous invite sincèrement et vraiment sincèrement à respecter la chance que vous a offert La plus belle Chose qui puissiez avoir comme expérience… »La vie en temps qu’être de réflexion »,

    • Jérôme dit :

      Le ministre de l’Economie à comme cursus celui de professeur de Français, et de mémoire Lagarde Professeur d’Anglais…C’est l’illustration de la Chute de la France. Finalement ce pays n’a que ce qu’il mérite, je t’invite Saucisson furtif, a quitter ce pays, comme moi, et regarder de loin le Cirque Français dont la population qui se dit de tout temps être l’exemple de la Résistance…, mais qui depuis de tout temps (sauf la () De Gaulle a été soumise…ce peuple est un peuple soumis et toute personne insoumise (-de 1%) doit réellement le quitter…je vous préviens Saucisson avant 2 mois, vous devrez porter le masque dans la rue en plein air…ce peuple est imbécile…mais c’est intéressant de loin de venir de temps en temps lire certains sites, comme celui-ci…très intéressant, d’essayer de comprendre cette âme soumise…Exemple Ne pas comprendre que l’intérêt de la France de part sa position géographique et historique n’a rien à voir les Etat Unis…est je pense une illustration intéressant de la soumission et de la bêtise du plus grand nombre de ce pays

  2. Gallifet dit :

    Le VAB est connu pour la légèreté de son blindage…. ce qui en fait un bon candidat pour les dons à destination d’alliés, l’effet de com’ étant primordial auprès des Béotiens. Exactement comme les Américains se sont depuis des années délestés de leurs Humvee si vulnérables aux mines, et plus anciennement de leurs M113 au blindage en carton, à destination de leurs alliés du moment (Iraq, Afghanistan, Liban)
    Donner tout en se débarrassant, la grande classe.

    • Robert dit :

      Ne soyez pas si critique, les occidentaux ont montré qu’ils étaient prêts à se battre jusqu’au dernier ukrainien.
      Chipoter pour une histoire de matériel est mesquin, franchement!

      • guy dit :

        Ce ne sont pas les occidentaux qui forcent les ukrainiens à se battre jusqu’au dernier.
        Mais dans la pensée poutinienne on aime à faire passer les ukrainiens pour ce qu’ils ne sont pas, c’est à dire un peuple libre qui choisit son destin!
        Visiblement cette réalité vous dérange, il faut que vous défendiez l’idée poutinienne ou l’intérêt poutinien pour que les ukrainiens abdiquent.
        Si l’occident aide les ukrainiens, ils ne sont pas ceux qui envahissent l’Ukraine ni ceux pour qui les ukrainiens se battent.

        • lgbtqi+ dit :

          Le rôle de Robert est désormais bien connu ici. Ses procédés aussi.

        • Robert dit :

          Guy,
          Faites-vous partie de ceux qui imaginent et inventent ce qui n’est pas dit ni suggéré?
          Je n’ai aucun parti pris pour Poutine, je me contente de constater que si dans les premières semaines de l’invasion les forces ukrainiennes pouvait raisonnablement penser l’emporter, cette illusion s’est dissipée. Et si le conflit continue à haute intensité, c’est parce que la combativité ukrainienne est entretenue par l’aide militaire massive et les discours belliqueux des occidentaux.
          D’ailleurs, je remarque sur les gros médias, BFM et LCI, que le discours de certains généraux de plateau a légèrement changé. Pareil avec JD Merchet, que c’est la première fois que j’entendais sur ce sujet, qui explique qu’il est impossible aux commentateurs quand le conflit est aussi intense d’expliquer qu’il faudrait négocier mais que ça semble quand même raisonnable à terme.
          En ce moment, la Russie semble clairement dominer sur le terrain, il n’y aurait rien d’humiliant à entamer des négociations. Zelensky l’a déjà suggéré à plusieurs reprises et, il y a peu de chance que ce soit un hasard, son propos a été suivi quasi immédiatement de livraisons d’armes et de promesses de soutien militaire et de plus de sanctions contre la Russie.
          Il faut voir les choses en face, les ukrainiens ont déjà été entrainés et laissés être intransigeants avec la moindre concession depuis 2014 et l’invasion russe, que je ne justifie nullement, est quand même l’épilogue dramatique de cet aveuglement occidental qui pouvaient faire pression sur l’Ukraine concernant le sort des russophones et ne l’ont pas fait.
          Sortir un évènement de son contexte est malhonnête et permet difficilement d’en comprendre les enjeux.
          Actuellement, ce sont les ukrainiens qui souffrent et meurent, vous êtes comme moi chez vous en France nous devrions rester modeste et discrets. Alors, osez vous demander si cette guerre qui peut continuer encore longtemps et devenir plus meurtrière et fratricide, les russophones sont ukrainiens, est souhaitable et bénéfique pour les ukrainiens qui ont raisonnablement très peu de chance de l’emporter, même avec tout le soutien occidental possible. Leur laisser croire le contraire, donc fermer la porte à un discours raisonnable en vue d’éventuelles négociations, n’est pas dans l’intérêt des ukrainiens.
          C’est ce que je dis quand les occidentaux fournissent de quoi entretenir le brasier, tiennent des discours belliqueux qui sont éminemment politiques et intéressés, et viennent pleurnicher quand il y a un nouveau drame alors qu’ils y ont une part de responsabilité en n’ayant pas contribué à une rapide proposition politique d’arrêter les frais et de négocier. Les négociations quand les troupes russes s’enlisaient auraient été favorables aux ukrainiens et ils auraient pu espérer conserver une souveraineté sur les régions russophones. L’intransigeance poussée par les bellicistes étrangers rend la situation moins favorable pour négocier.
          De plus, il est probable que les dépôts d’armement occidental se fassent tous bombarder, laissant les ukrainiens démunis face à leur destin, mais soutenus par les va-t-en guerre. Leur bourreau russe aura bien été aidé par les prétendus amis de l’Ukraine et plus ils sont poussés à résister sans espoir, certains militaires commentateurs sur les gros médias ont d’ailleurs osé le dire à propos de Marioupol, plus l’envahisseur va mettre de moyens pour les réduire.
          On en reparlera dans un mois. En attendant, même s’il ne faut pas le dire et que l’accusation facile d’être pro russe remplace l’esprit critique qui est hors jeu, je le dis et redis.

          • lgbtqi+ dit :

            « Faites-vous partie de ceux qui imaginent et inventent ce qui n’est pas dit »

            On est nombreuses / nombreux ici à vous lire et avoir exactement les mêmes impressions sur votre attitude.

            De tous les pro-poutine, vous êtes sans conteste le plus adroit, surtout depuis que vous avez abandonné les fables sur les nazis, mais cela ne suffit pas.

            Concernant la détermination des Ukrainiens, vous savez, ce n’est pas quelque influence occidentale, c’est tout simplement que leur pays est envahi par une puissance hostile, destructrice, mensongère, qui tue sans vergogne les civils, viole des femmes et enmène en exil forcé des enfants pour combler son déficit de natalité.

            Là encore c’était bien tenté, mais les frasques de votre maître sont si énormes que même votre talent n’arrive pas à dissiper la vérité.

          • Robert dit :

            En dehors de votre incontinence verbale, vous semblez recourir plus que de raison à l’auto intoxication.
            Je ne prends même plus la peine d’essayer de répondre à vos délites, vous êtes le meilleur argumentaire que je pourrais rêver.

      • Nexterience dit :

        Ce sont les RUSSES qui envahissent le pays des Ukrainiens!
        Ce sont les ukrainiens qui choisissent de continuer ou d’arrêter de se battre.
        Et tant qu’ils veulent se battre, on les aide.

        • vous avez quoi depuis 2014 au Donbass ukrainiens ?????

        • Robert dit :

          Vous n’êtes pas stupide, sans la livraison d’armes occidentales et les discours politiques, les ukrainiens auraient arrêté le massacre depuis des semaines, déjà en ouvrant des négociations.

          • Appolo Greed dit :

            Dans la plupart des vidéos montrant une attaque de chars russes par des ukrainiens, c’est le STUGNA-P qui est utilisé, une arme ukrainienne. La plupart des hélicos et avions ukrainiens qui volent encore viennent aussi de leur armée. Si les russes n’avaient pas sombré dans une dictature avec une idéologie archaïque, Kiev serait effectivement tombé 1 mois. Mais les dictatures sont souvent assis sur un tas de mensonges et d’autosatisfactions, et là les russes montrent l’incurie de leur armée et la décadence moral du nationalisme brut, et rustre. Car quand ils parlent de dénazification, c’est le monde entier qui se sent insulté. Ce qui est intéressant, c’est le clivage qui est en train de naitre chez les pays frustrés, Chine, Inde, Brésil, Russie, qui voient dans une ce conflit une tentative de casser du vilain blanc, marketing du pauvre qui y voit une revanche à sa propre turpitude. Au delà du fantasme, une guerre barbare qui rapproche le monde d’un holocauste, une régression causé par des super-puissance agissant toujours pour le contrôle de la planète. Nan ce n’est pas de la poésie que nous propose les US ou la Russie pour l’avenir, mais du sang de la chique et du mollard….

          • Frédéric dit :

            Négociations ? Poutine déclare capitulation en juin 40 !

          • guy dit :

            Donc si demain les américains décident de massacrer des méxicains, la solution c’est que les méxicains négocient la paix?
            Quelqu’un dans la rue vous donne un coup de poing dans la gueule et vous demande 1000€ pour éviter d’en recevoir un deuxième, vous faîtes quoi?

            En fait votre méthode magique c’est celle ne la non combattivité et de la soumission, du moins pour ceux qui vous arrange…
            Vous ne vous rendez pas compte, mais vous récitez la logique du Kremlin, celle ou les ukrainiens doivent se soumettre pour qu’ils cessent de mourir.
            Le problème c’est que les russes tuent des ukrainiens et ce ne sont pas les ukrainiens qui doivent tout faire pour que ça s’arrête, ils se battent pour défendre ce qui est leur et pour tuer ceux qui les tuent.
            Les russes aussi se font tués, mais ça dans votre discours c’est absent, tellement que vous voulez imposer la Russie qui gagne et qui est en position de force.
            En novembre 1914, au vue des avancées allemandes, de leur conquête territoriale, la France devait négocier pour que les français arrêtent de se faire tuer?
            Vous êtes dans un autre monde mon petit Robert, dans un monde idyllique ou les russes obtiennent ce qu’ils veulent et ou tout le monde laisse faire.
            Mais la guerre n’est pas une chose facile ou la mort contraint à l’arrêt, la victoire est reine de toutes les morts et les ukrainiens ne se rendront pas pour que les russes arrêtent de se faire tuer pour que le Kremlin arrête les frais!

            Tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. »

          • elsassfrei dit :

            Vous avez parfaitement raison

          • Dolgan dit :

            Sans blagues ? Quel scoop.

            Les Russes auraient gagné si on avait pas soutenu l ukraine. Mais les russes savaient qu on soutiendraient les ukrainiens sans limites.

          • Ulysse dit :

            Pour négocier il faut être deux, dans un rapport de force équilibré. Cela semble vous échapper. Poutine ne veut pas négocier.il veut une redition. Les tentatives de E. Macron en particulier sont restés vaines. Tenter indidieusement de rendre les ukrainiens responsables de la poursuite de la guerre est soit une bêtise, soit une infamie.

      • joe dit :

        Les Ukrainiens sont demandeurs et se battent tous les jours. N’inverser pas les roles…

        • Robert dit :

          Personne n’inverse les rôles.
          Mais les ukrainiens se battent parce qu’on entretient leur espoir de vaincre et qu’ils croient que les pressions politiques et l’embargo feront céder la Russie.
          Ce ne sont pas des suicidaires, juste des patriotes qui se battent tant qu’il semble rester un espoir et préférant mourir que de renoncer.

          • Nexterience dit :

            Ils sont assez grands pour avoir un point de vue et juger de leur avenir.
            Vous voulez décider pour eux, en fait.
            Encore du sentiment de supériorité bien sélectif.

          • Dolgan dit :

            Et ça semble plutôt marcher.

            Les Russes sont loin de Kiev, karkiv ou Odessa.

          • Robert dit :

            Ou est-ce que j’ai dit cela?
            On pourrait dire la même choses de tous ceux qui commentent et veulent plus de guerre et d’engagement, non ?
            Donc, votre compliment vise d’abord ceux qui sont bellicistes à outrance.
            Nous sommes tous en France bien au chaud à commenter une guerre lointaine sans y risquer notre vie, ne vous échauffez pas plus que de raison.

    • Patatra dit :

      d’aucun dirait que c’est mieux qui rien..

    • MarreDesPleureusesProfessionnelles dit :

      TOUS les pays font cela, renseignez-vous ! Sinon, se débarrasser de canons automoteur Caesar quasi neufs, c’est aussi « la grande classe » ?

    • Le sicaire dit :

      Demandez à des fantassins s’ils préfèrent courir sur des kilomètres ou se déplacer en véhicule, même sans blindage, sur ces mêmes kilomètres ?
      Vous avez aussi peut-être remarqué que des combattants ukrainiens et même russes, se déplacent dans des pick up et autres véhicules civils… La guerre, quand elle est là, vous la faite avec ce que vous avez et non pas avec ce que vous aimeriez avoir…

    • vascocap dit :

      Moi je suis verre à demi plein, contrairement aux demi vides…
      Le VAB est largement supérieur au pauvre MTLB soviétique…même s’il n’a pas le blindage d’un cuirrassé, il résiste au calibre 50 .
      C’est mieux que rien…

      • Castel dit :

         » il résiste au calibre 50″; au-delà de 300m, peut-être, mais au départ, il était surtout prévu pour résister au calibre 30…..

      • Z0ZZ dit :

        Non le 50 ça rentre !
        C’est pour les éclats d’artillerie et les petits calibres. Même le 7,62 j’ai un doute.

      • albatros24 dit :

        il ne résiste qu’à la munition de 7.62 mm AK47 en fait et à la ferraille du champ de bataille
        Et avec une grille, aux RPG
        ce qui n’est déjà pas si mal que cela

      • Ion 5 dit :

        C’est quoi l’épaisseur de blindage d’un VAB?

      • Ion 5 dit :

        @vaso
        Je vais abréger, je sens que la réponse je ne l’aurai jamais: pour comparer le VAB, soit disant largement supérieur, au MTLB soviétique, encore faudrait-il avoir des valeurs de leur protection respectives.
        Vous n’en fournissez point en dehors de votre « vent de paroles », il n’y a rien à comparer.

        Le MTLB, passe aux yeux des utilisateurs pour un engin moins mobile et moins protégé que les autres VTT et VCI de sa classe. Normal, c’est un Tracteur -Transporteur Blindé LEGER de canons et de munitions, mais aucunement un engin de combat. Même s’il peut le faire à titre secondaire.

        Si on avait eu ça, pour tracter les canons et mortiers à la place des UNIMOG et des GBC, on ne s’en serait pas plaint..

    • TINA dit :

      Bsr Mr Gallifet !

      Le VAB est connu, selon les versions, pour la légèreté de son blindage… toutefois, même avec les sujets non dotés des modernisations et protections adéquates, le VAB dispose d’une survivabilité excellente et plus qu’enviable au regard de ses concurrents – du même temps et , plus encore surprenant, de temps plus récents.
      Renseignez vous ! Plus encore : je vous invite à, si vous êtes disposé et disposez du réseau adéquat, de vivre en OPEX, au sein d’un VAB, en 2022, plusieurs semaines ( 3 à 4 semaines).
      Vous ne devriez pas écrire n’importe quoi.

    • dompal dit :

      @Gallifet,
      Pour avoir fait deux fois l’ex-Yougo à Sarajevo, j’ai vu des VAB complètement destroyés mais aucun des impacts n’avaient traversé le blindage ! 😉

    • Castel dit :

      La légèreté de son blindage peut-être, mais il a quand même l’avantage de pouvoir transporter 10 combattants, alors que la plus-part des transports de troupe actuels n’en emmènent guère plus de 8…
      Maintenant , bien sûr, il ne faudrait pas que les Ukrainiens commettent la même erreur que les russes, en les positionnant en position de pointe, alors que leur rôle de mon point de vue, serait plutôt de se tenir à l’arrière d’un peloton de chars de combat, et faire passer un groupe de 10 hommes en position d’éclaireurs, lors de passage sur une zone propice aux embuscades anti-char , sous la couverture de ceux-ci, leur véhicule se tenant prêt à les récupérer en cas de contact prématuré….

      • Frédéric dit :

        6 M cubes en cabine. Dix hommes avec juste leurs fusils et des munitions. Avec l’accroissement de la masse de l’équipement du fantassins, six hommes aujourd’hui. Est en effet, c’est un  »taxi », pas un VCI.

    • Dolgan dit :

      Comparé à quoi? Aux bmp1 qui foisonnement dans ce conflit ?

      Aux mrap stanag 2 ?

      Les vab sont d excellent transport de troupes , qui n auront pas à rougir dans ce conflit.

    • Carin dit :

      @Gallifet
      Nos gars tournent encore sur VAB…
      Gardez vos remarques désobligeantes pour vos copains du bar du commerce… à condition que ce soit vous qui payez les tournées.. sinon même dans cet endroit, vous n’aurez pas de copains!

    • lgbtqi+ dit :

      Et si nous donnions du matériel …uptodate… certains hurleraient qu’on met à poil l’armée FR. De toute façon c’est bien simple, avec ces mêmes certains, tout ce qui est fait en faveur de l’Ukraine est malvenu. La seule chose bienvenue étant la célébration de la virilité de poutine injustement agressé par les méchants Etats-Unis.

      Nous ne sommes pas nupes, nous ne sommes pas dupes.

  3. Raymond75 dit :

    C’est bien :la guerre sera bientôt finie après la reconquête du Dombass et de la Crimée.

  4. Green dit :

    Très bonne chose que ce soutient militaire à l’Ukraine. Car c’est elle qui paye le prix de la défense de l’Europe face a la barbarie d’une Russie qui a perdu toute décence et le contact avec la réalité.

    C’est aujourd’hui un état fasciste qui entraine le monde dans la destruction, bien peu en ont pris conscience. La Russie doit perdre cette guerre et sa capacité de nuisance qui n’a que trop duré. C’est au fond le meilleur service qu’on puisse lui rendre: défaire ses mythes et ses délires impériaux pour la ramener à la réalité et qu’elle puisse enfin procéder à un examen sévère de ses actes, comme jadis l’Allemagne et le Japon.

    En France, la reconstitution de stocks, des matériels donnés ou vendus ces dernières années et d’une capacité de production industrielle est primordiale. Le ministre, les élus et le gouvernement en semblent conscient, mais qu’en est il de Bercy?

    • Stanislas dit :

      La guerre, du fait des USA, était devenue inévitable. Quel pays accepterait de voir des missiles tournés vers lui installé à ses portes. Les USA n’ont pas respecté leur parole, puis ils ont créé les conditions d’une guerre malgré les protestations russes. Honte aux occidentaux qui ont accepté cela, et honte à Poutine qui a succombé à la guerre.

      • guy dit :

        « Quel pays accepterait de voir des missiles tournés vers lui installé à ses portes »
        Dans ce cas, le monde entier se ferait constamment la guerre!

      • Desty dit :

        Kaliningrad est le territoire le plus militarisé au monde et comporte des missiles nucléaires sol-sol pointés en permanence contre toute les capitales européennes. Kaliningrad est à 500 km de Berlin alors que Kharkov n’est qu’à 650 km de Moscou… Quel pays pourrait accepter une telle situation ? Sachant qu’en prime les Russes ont développé la fâcheuse habitude de menacer d’atomiser à la moindre contrariété depuis le milieu des années 50, surtout les pays non-nucléaire d’ailleurs.
        La guerre semble devenue inévitable à moins que la Russie démilitarise enfin ses marges aux portes de l’Europe occidentale !

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          L’Allemagne n’est pas une puissance nucléaire de l’OTAN. Vous comparez donc poires et pommes. Moscou, Washington, Pékin, Londres et Paris sont décisifs en ce qui concerne les temps de réaction et les sites de lancement potentiels…. et si l’on compare les distances, on comprend la nervosité russe depuis l’expansion vers l’est de l’OTAN, (qui a clairement violé l’accord entre Bush, Baker, Kohl, Genscher et Gorbachev).

        • précision dit :

          les torts sont évidemment des 2 côtés, contrairement au ton du message de Stanislas.
          Néanmoins votre réponse est encore plus loin de la réalité objective que le sien :
          – Kaliningrad est russe depuis 60 ans, bien avant la chute du Mur, et est depuis cette époque une base militaire russe importante. Donc la présence militaire russe à Kaliningrad c’est maintenir le statu quo, contrairement à l’expansion de l’OTAN vers l’Est qui a rompu le statu quo (et les engagements pris par les occidentaux).
          – les russes ont présenté l’augmentation de certains équipements à Kaliningrad comme une réponse au déséquilibre provoqué par l’OTAN à l’Est. Un peu de bonne fois oblige à voir que pour l’équilibre s’est énormément dégradé en défaveur des russes : l’expansion de l’OTAN non seulement augmente méchaniquement les effectifs hostiles, mais en plus les rapproche de leurs frontières, tout en incluant dans cette organisation des pays hyper hostiles aux russes (pas sans raison d’ailleurs).
          – Kharkov est à 650 km de Moscou, mais Narva à 160km de St Petersburg, Vardo à moins de 200km de Murmansk, etc. à ce petit jeu, l’OTAN est en bien meilleure posture que la Russie.

          Il reste que la Russie manie la menace militaire à répétition, en effet. J’y vois une marque de faiblesse; l’occident dispose d’autres moyens pour imposer sa volonté. Les 2 bords manquent d’écoute et d’effort en vue du bien commun, mais je préfère en effet le soft power européen. Ce n’est pas une raison pour sacrifier plus pour la guerre que pour la paix.

          J’appelle de mes vœux la démilitarisation de tous, mais il me semble illusoire de s’attendre à ce que la Russie fasse le premier pas, pour un tas de raisons.

        • Lydie Ferret dit :

          En 1962, les Américains ont pris le risque d’une guerre nucléaire parce qu’ils ne voulaient pas de missiles russes à Cuba, à 780 kms de leurs côtes. Aujourd’hui, la Russie ne veut pas de missiles de l’OTAN à 50 kms de ses frontières. Elle demande des garanties que Washington refuse de lui donner.

          Cette crise a été fomentée de A à Z par les Américains afin de revenir à la charge sur l’une de leurs principales préoccupations géopolitiques. A savoir, comment torpiller le projet du gazoduc Nord Stream 2. Celui-ci prévoit la construction de deux conduites, longue chacune de 1.200 kilomètres, reliant le littoral russe à l’Allemagne via la mer Baltique. Sa capacité totale sera de 55 milliards de mètres cubes par an. L’avantage pour l’Allemagne et la France serait de bénéficier d’un approvisionnement stable et surtout d’un gaz beaucoup moins cher. Mais voilà, cela ne plaît pas, mais alors pas du tout, aux Américains et aux Ukrainiens qui se verraient privés de leurs royalties. Les Etats-Unis ont exigé à plusieurs reprises des pays européens qu’ils ne participent pas au projet Nord Stream 2, allant jusqu’à brandir la menace de sanctions à leur encontre. Les « preuves » fournies par la CIA ont autant de valeur que les prétendues « armes de destruction massive » de Saddam Hussein.

          • Robert dit :

            Bien dit, Lydie.
            Les lobbyistes pro américains du blog vont vite ouvrir un contre feu, essayer de vous discréditer.
            En général, c’est comme ça que ça se passe à moins qu’ils ne feignent le mépris jusqu’à ce que les commentaires soient fermés.

          • elsassfrei dit :

            Que du vrai

        • Tulio dit :

          « Kaliningrad est le territoire le plus militarisé au monde et comporte des missiles nucléaires sol-sol pointés en permanence contre toute les capitales européennes » ! C’est Fort Alamo, c’est ça ? 😉 Kaliningrad, c’est vraiment un fantasme sur ce site ! Comme la Moldavie, d’ailleurs… Kaliningrad est un bastion industriel où la main d’oeuvre bon marché fabrique des véhicules ou de l’électroménager pour les Allemands, les Polonais ou les Coréens (Kia). La frontière est quasiment ouverte et tous les jours des locaux vont travailler en Pologne où les salaires sont plus élevés et des cadres polonais font le chemin inverse. Territoire militarisé, peut-être, mais sûrement pas le plus militarisé au monde, loin de là ! « Des missiles nucléaires sol-sol ? » Des Iskander avec des têtes nucléaires ? C’est gratuit et ce n’est pas du tout établi, mais admettons… Mais on ne voit pas ce que ça change que ce soit tiré de Moscou ou de plus près ! Quand on balance une bombe atomique sur une capitale, on n’est pas à 5 ou 10 kilomètres près, donc pas besoin d’être à côté !

      • NRJ dit :

        @Stanislas
        Tiens c’est encore la faute des USA. C’est, je suppose, la faute des USA si les russes ont dû, bien malgré eux, envahir l’Ukraine, n’est-ce pas ?

        Les premiers responsables du réarmement de l’OTAN, c’est les russes. Jusqu’en 2013 inclus, l’OTAN se désarmais (je vous laisse regarder l’évolution des budgets). Mais en 2014, comme par coïncidence avec l’annexion de la Crimée, tous les pays de l’OTAN ont décidé de se réarmer. Quelle surprise, on se demande bien pourquoi….

        C’est bien de chercher les responsables, mais il faut faire cette recherche en écartant toute idéologie.

      • lgbtqi+ dit :

        Ouais, mais surtout honte aux Occidentaux hein ?

        Et effectivement, nous Françaises et Français n’acceptont pas de vivre avec des missiles poutiniens tournés contre nous.

    • Czar dit :

      « décence », « fasciste » « nuisance » « délires impériaux » « examen sévère »

      c’est bon, t’as plasé le lot entier. tu peux rejouer en deuxième semaine, juju carpentier.

    • Blue dit :

      Oui, moi aussi, je trouve tellement super tout ce que fait Macron. Ce type est extraordinaire ! Il y a tellement longtemps que la France n’avait pas eu un Président de cette trempe ! Il a remis le pays sur les rails. Sans lui la France ne serait plus qu’un pays d’analphabètes, complètement servile aux anglo-saxons, avec plein d’inégalités et sans armée et bourré de dettes.
      L’industrie de la défense est autonome et le successeur du Rafale sur les planches. Juste dommage que Bercy ait bloqué la construction du deuxième porte-avions…

      Au fait… Je ne t’ai pas croisé dans les couloirs tout à l’heure ?

    • Ulysse dit :

      @ green. Bon résumé.+++

    • Robert dit :

      Le « fascisme » dans l’esprit contemporain, c’est tout ce qui s’oppose au progressisme dont fait partie la guerre en Ukraine de façon indirecte en laissant des organisations internationales profiter de l’opportunité pour décider à la place des Etats et des USA et britanniques pour imposer une feuille de route aux européens.
      Comme la gestion de la crise covidienne a permis de contourner les lois en imposant des décrets sans vote ni débat, des « vaccins » sans expérimentation préalable suffisante, sans responsabilité pénale des laboratoires, de l’Etat et des médecins, et une interdiction stricte de la liberté de culte public, d’accompagnement aux mourants, d’accès aux services de réanimation des personnes âgées, de soins contre le covid à tous les patients, même si des médecins se sont honorés de désobéir. Tout cela a éludé l’état permanent de l’hôpital public, du personnel traité comme du consommable, et nous voyons se dessiner un retour des mêmes narratifs, éléments de langage et détournement de responsabilité avec une campagne pour le masque, le « vaccin ».
      Il ne faut pas croire que nous avons des dirigeants qui ne peuvent pas penser autrement que pour servir le bien commun au mieux qu’ils peuvent, ils peuvent profiter opportunément de crises pour faire avancer des projets qui ne passeraient pas sans bruit et contestation importante en situation normale. Tout le monde a peur, veut pouvoir continuer à mener une vie normale, ce qui est légitime, et est prêt à se soumettre encore une fois puis une autre si on leur impose. Certains n’ont d’ailleurs jamais enlevé le masque, qu’ils portent certes de façon peu efficace, mais symboliquement ils gardent la muselière qui les a guidés dans une crise très instrumentalisée et dramatisée.
      C’est à cela que je pense avec la gestion politico-médiatique de la guerre en Ukraine.

    • Arthur dit :

      Antivax & pro-Poutine même combat !
      Encore un de ces allumés du bocal qui nous ressert le plat du fascisme vaccinal.
      Ils viennent jusque sur le terrain militaire nous prendre le chou avec leurs délires complotistes.
      Il n’y a pas quelqu’un pour lui conseiller un bon psychiatre ?
      https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/antivax-pro-russes-meme-combat-pourquoi-une-partie-des-complotistes-soutient-vladimir-poutine-8a9df980-ae75-11ec-835a-3d4944813049

    • L’empire a dit: nous sommes en situation critique. Nous aurons des caesars neufs en… 2030. Nous avons également pris des fatales à l’armée de l’air pour la Grèce. Nous en aurons des neufs en…2035.

    • Tulio dit :

      @Green, ce commentaire est approuvé par les Bisounours 😉

  5. phil135 dit :

    J’espère que, sans en parler, on a sérieusement remis en route l’industrie de défense. Car sinon on prend le risque de se retrouver « trop tard ». On ne peut pas douter que coté russe toutes les productions soient à fond depuis janvier. Cette sale histoire a tout d’une guerre.

    • VinceToto dit :

      « coté russe toutes les productions soient à fond depuis janvier »
      Pas toutes, pas leur porte-avion par exemple, comme quoi ils ne sont pas fous. La Chine produit depuis peu de très bonnes machines-outils pour la production de masse et à pas cher de composants électroniques, drones, capteurs, etc. . C’est dans l’intérêt de la Chine que l’OTAN soit très occupé à l’Ouest.

      • C’est sur que la Chine peut préparer tranquillement l’invasion de Taïwan, construire des navires, équiper ses marins pêcheurs en milice.

    • FredericA dit :

      @phil135 : En fait, c’est l’inverse. Les productions Russes sont à l’arrêt en raisons des sanctions occidentales : https://air-cosmos.com/article/la-russie-asphyxiee-elle-met-fin-a-certaines-de-ses-productions-militaires-modernes-32633

      • phil135 dit :

        ça c’est des pbs sur quelques matériels très pointus. actuellement en Ukraine la russie ne mène pas une guerre très pointue.

    • Dolgan dit :

      Ça fait peur. Même à fond pendant 20 ans, la Russie n arriverait pas à la cheville de l otan en mode dividendes de la paix.

      C’est d’ailleurs plus ou moins ce qu’on observe actuellement.

  6. Fabiano dit :

    Les Rafale, les Caesar, les VAB, à force de tout transférer aux forces étrangères, l’armée française va finir à poil.
    Mais peut-être est-ce le but inavoué?

    • Too dit :

      Si vous mettez les Rafales / caesar au même niveau que les VAB, évitez de tirez des conclusions et lisez un peu plus ce blog.

    • Frédéric dit :

      Les VAB sont en cours de retrait, cela ne touche pas les unités d’active. C’est l’un des véhicules blindés que nous ayons en stock conséquent.

      • TheLB39 dit :

        Depuis l’année dernière, il est question de mettre sous carapace la RO1 (réserve opérationnelle de premier niveau). Les VAB semblaient dévolus à cette montée en gamme pour nous. Si nous faisons don aux Ukrainiens des derniers exemplaires en état de fonctionnement, pas grave, nous continuerons à faire nos déplacement tactiques à pied, GBC180, Jumper, Master, et autres Irisbus…

        • Dolgan dit :

          Si on aide les ukrainiens à poutrer du matos russe, le besoin de matos français se réduit d otan.

        • albatros24 dit :

          il faut surtout qu on accéllère les livraisons de CAESAR dernier modèle et des véhicules SCORPION
          Cela devrait se faire
          mais franchement on peut bien filer quelques dizainees de VAB à ces braves gens qui se font transporter sinon par des civils

        • Merci pour votre BONNE REPONSE. ON DEVRAIT D’ABORD DE VOIR COMMENT EQUIPER NOS RESERVES.

        • Vinz dit :

          « Les VAB semblaient dévolus à cette montée en gamme pour nous.  »

          Vab montée en gamme ; vous êtes sérieux ou c’est du 3° degré ? 🙂

    • Cédric dit :

      Aucun Rafale, ni aucun autre avion de chasse, n’a été transféré, il faut arrêter de dire n’importe quoi.

    • francois dit :

      evidemment.. puisque l’on ne nous dit pas tout ! 😀

    • Patrick Sergeat dit :

      Je pense que votre dernière phrase est exacte,l’Europe étant plus important pour macron que le futur land bruxellois que deviendra la France.

      • Thaurac dit :

        Fallait être plus nombreux à l’assemblée, c’est fini, passé, on fait avec en démocratie…

    • Vascocap dit :

      Les VAB sont en fin de vie dans nos forces, vaut mieux les donner aux UKR que de les mettre à la ferraille ou les vendre aux Maliens..

      • Ils seraient bienvenus dans la DOT et les escadrons de gendarmerie mobile. Comme l’armée offensive se déshabille, prévoyons l’armée défensive.

        • Dolgan dit :

          La France n’a pas d armée offensive depuis … ? La guerre d Algérie ?

    • Nike dit :

      Ou peut-être les commandes de remplacement ont été passées discrètement. Ce qui en soit serait bien normal pour les affaires militaires.

  7. HMX dit :

    On fait les fonds de tiroirs, mais si ça peut aider les ukrainiens, tant mieux. Il est désormais plus que probable que la guerre va durer. Les ukrainiens ne déposeront pas les armes. Au delà de l’urgence immédiate, il faut donc considérer notre aide dans la durée.

    La solution à moyen terme pour aider l’Ukraine, c’est de donner les moyens à notre industrie de tourner à plein régime pour produire les équipements et munitions définis comme les plus critiques. En étant un peu inventifs, on pourrait faire financer cette mobilisation industrielle par l’UE. Concrètement, on pourrait imaginer ce qui ressemble à un prêt-bail sur le modèle US, mais garantit par l’UE. Avec les crédits ainsi mis à disposition, on passe en urgence une commande massive à plusieurs industriels européens en capacité de produire les matériels et munitions réclamés par l’Ukraine. Les industriels s’engagent en contrepartie de la commande à tout mettre en œuvre pour transformer leur outil de production et garantir des livraisons de plus en plus rapide : sécurisation des chaînes d’approvisionnement et de sous traitance, extension des capacités de production, recrutements, passage des équipes en 3×8… L’idée générale serait de garantir le financement, et de donner carte blanche aux industriels pour trouver les solutions pour produire à plein régime, quitte à accepter de faire l’impasse sur les questions de normes ou de certifications classiques dans l’industrie. Sachant que les USA font la même chose de l’autre côté de l’Atlantique (en ayant en plus la capacité de puiser dans des stocks importants à très court terme…), on peut imaginer un scénario où la production et la livraison de matériels occidentaux viendrait rapidement submerger en nombre et en qualité tout ce que les russes pourront mettre sur le champ de bataille. On n’entend malheureusement pas grand chose de concret à ce sujet, en dehors de quelques incantations sur « l’économie de guerre » évoquée à juste titre par le Président, mais hélas sans rien de concret à la clé.

    En attendant, et puisque le moyen terme c’est trop long, il faut trouver des solutions à très court terme. Une de ces solutions consisterait à racheter (là encore avec un financement européen si c’est possible) des stocks d’armes partout dans le monde, pour les acheminer en Ukraine. On pense en particulier aux pays qui disposent de stocks d’origine soviétique, et qui seraient potentiellement ravis de les céder en contrepartie d’une promesse de rééquipement en matériels modernes d’origine occidentale (ou simplement contre de l’argent).

    • ji_louis dit :

      Mais les munitions aux calibres soviétiques manquent aux ukrainiens après avoir épuisé leur stock et ceux des pays d’Europe centrale. D’où l’urgence de rééquiper les forces ukrainiennes aux normes OTAN.

      • albatros24 dit :

        A terme les ukrainiens sront équipés en occidental
        La France livre actuellement des CAESAR au format 155 mm (et non 152 mm russe) avec le flux logistique de l’OTAN qui vient actuellement, on livrera ensuite des blindés et des tanks ainsi que des chasseurs bombardiers
        Il n’y a pas de tabou hormis de bombarder des troupes adverses pour les deux camps.
        Réponse du berger à la bergère pour l’Indo et l’Algérie ainsi que Kolwezi et d’autres en Afrique…

    • Waroch dit :

      @HMX: malheureusement, augmenter la production d’armement n’est pas qu’une question de finance. Passer en 3×8 par exemple suppose que vous ayez assez de personnel, or les entreprises ont du mal à recruter de nos jours. Trouver des spécialistes, même en faisant un effort sur la rémunération, c’est un peu une gageure. Et en former de nouveau prend du temps. Quels que soient l’investissement financier et la bonne volonté des entreprises du secteur, je ne crois pas qu’il faille espérer des miracles.

      Quant à l’achat de matos ex-soviétique, c’est déjà le cas. L’appui à l’Ukraine là aussi ne se limite pas au volet financier, il y a aussi les aspects diplomatique et de renseignement. Mais les russes sont aussi sur les rangs et font de leur mieux pour parasiter les efforts ukrainiens.
      Un article sur la guerre de l’ombre des courtiers de l’armement:
      https://www.lopinion.fr/international/comment-la-russie-cherche-a-empecher-les-ventes-darmes-a-lukraine

      • Carin dit :

        @Waroch
        Il va pourtant falloir s’y mettre…
        Comme l’écrit @ ji_louis les munitions de calibre russe s’épuisent, y compris dans les anciens pays de l’URSS, qui pour la plupart opèrent ce même matériel…
        Ces pays font tous partie soit de l’OTAN, soit de l’Europe, soit des 2.. il apparaît comme impératif de les faire rapidement basculer dans des matériels occidentaux, car leur actuel va très vite se retrouver sans munitions!!!
        Et en même temps (comme dirait l’autre), il faut encore plus rapidement équiper l’Ukraine…
        Donc dans un avenir très proche, tous ces pays qui donnent leurs matériels et munitions seront significativement renforcés par des troupes OTAN, et l’occident va se charger de remplacer entièrement les matériels russes qu’opèrent les ukrainiens… en gros ont n’a pas fini d’entendre les groupies du petit père des peuples, pleurer à chaudes larmes!
        Et nous déclarer, la main sur le cœur, qu’en donnant autant de matériels aux ukrainiens, nous risquons de nous mettre à portée de l’armée du Katanga, qui n’hésitera pas une seconde à nous envoyer leurs super soldats à bord de leurs célèbres pirogues.

        • Waroch dit :

          Ah mais je suis d’accord, c’est un effort indispensable. Je dirais même plus (comme dirait l’autre aussi, mais pas le même), c’est souhaitable pour notre industrie et notre économie. La France est largement exportatrice d’armements et on entre dans une période de réarmement massif, alors c’est un peu le moment ou jamais d’investir dans notre industrie. Systèmes d’artilleries, munitions, blindés légers… On trouvera sans problème des clients.

          Par ailleurs, la volonté politique d’une transition brutale sur le tout électrique pour les transports va fortement impacter le secteur de la métallurgie civile. Investir dans l’industrie de défense pourrait peut-être amortir le choc pour ce secteur, c’est un bénéfice supplémentaire à prendre en compte.

          On a donc tout intérêt à agir pour des raisons stratégiques (contenir l’agression russe & renforcer notre défense nationale), géopolitiques (consolider l’UE et l’OTAN, les deux étant de toutes façons liés), et économiques.

          J’émettais simplement quelques réserves sur notre capacité à augmenter RAPIDEMENT notre production. On parle beaucoup de l’économie de guerre ces derniers temps, mais je pense que la signification de ce terme n’est plus aussi évidente que par le passé. Par exemple, je lisais il y a quelques temps une tribune de Jacques Attali (à côté de ses pompes, comme souvent); lui visiblement est resté à l’époque de la Grande Guerre, où l’on pouvait demander à un fabriquant de vélos de produire fissa des fusils mitrailleurs en masse. De nos jours, c’est un brin plus compliqué.

          Mais oui, il faut agir indéniablement.

    • Thaurac dit :

      Ils vont passer aux armes standards otan, formation comprise.

  8. Lucien dit :

    Autant leur donner tous les équipements de l’Armée Française et autoriser les Ukrainiens de la Légion Étrangère à aller se battre au rythme où vont les choses. C’est absurde et irresponsable. Lecornu minimise les conséquences subies par l’Armée de Terre (« cela la prive d’une fraction limitée de matériels pour le cycle d’entraînement de court terme ») qui avait été taillée au plus juste lors des précédentes LPM. Pas d’entraînement signifie qu’une partie de nos artilleurs ne seront pas opérationnels et mourront d’ennui dans leurs casernes. Le pire, c’est qu’il n’y a aucun avantage stratégique pour la France. C’est l’OTAN qui remporte la mise dans toute cette histoire. Nos dirigeants actuels font des choix en fonction de l’agitation médiatique qui carbure à l’émotion, au sensationnalisme. De fait, la France n’a aucune obligation avec l’Ukraine, aucun intérêt à voir l’OTAN s’installer davantage en Europe, tout à perdre avec les conséquences économiques de cette guerre (sanctions qui nous reviennent dans la figure, inflation galopante, dépendance accrue aux Américains). Je sais que ce que je dis n’est pas populaire, que ce serait plus simple de verser dans l’apitoiement sur les pauvres Ukrainiens. Mais ce n’est pas ce que j’attends d’un chef d’État et de son gouvernement. La France n’est pas une ONG caritative.

    • Marco dit :

      C’est impressionnant le nombre de commentateurs ici qui éludent le principal fait : l’appétit d’ogre de la Russie pour les territoires de ses voisins. Il est là le problème de la France et de l’Europe.
      Pas besoin d’aller chercher dans les conséquences annexes de cette posture de soutien à l’Ukraine (oui je sais les USA dominent tout l’occident militairement et économiquement mais ce n’est pas nouveau).

      • Lucien dit :

        Ce n’est pas nouveau = ce n’est pas une raison de l’accepter.

        Le principal fait, c’est la progression de l’OTAN depuis 1991. Je souhaite que cette organisation disparaisse, au même titre que le Pacte de Varsovie. Et que nous ayons un accord de sécurité européen, sans les Américains, et avec les Russes qui sont nos voisins (et éventuellement les Turcs le jour où ils arrêteront de viser nos bateaux, de soutenir Al Qaeda en Syrie et en Libye et quand ils quitteront Chypre-Nord).

        L’histoire de l’ogre russe, c’est bon pour les abrutis qui regardent BFM TV et qui croient dur comme fer à ce qui leur est dit, sans recul, sans esprit critique.

        • Nike dit :

          Perso, je connais quelqu’un qui rentre d’Ukraine.
          La réalité c’est qu’on déterre des charniers des familles complètes avec des enfants de 2 ans.
          Les médias comme BFM se censurent et ne montrent qu’une partie des méfaits commis par les ruSSes.
          La véritable question c’est pourquoi cette pudeur à montrer la réalité des abominations commises par les ruSSes ?
          Alors vos histoires de « sans recul » me font doucement rigoler vous êtes comme les Français qui soutenaient mordicus Petain et qui ne voulaient pas entendre parler des horreurs commises par les SS.

          • Pendant qu’on regarde vers l’Ukraine, on ne voit pas Taïwan, on ne voit pas la Chine qui fait ses stocks de pétrole russe.

          • Tulio dit :

            BFM qui se censurerait ? C’est vraiment de la science-fiction ! Du jamais vu !

          • Vinz dit :

            Merci de vous être dévoué au point Godwin. Je sais pas si vous êtes au courant que ça en touche l’une sans faire bouger l’autre de nos jours, à force.

          • Robert dit :

            Ces dernières semaines, je trouve au contraire que BFM et LCI commencent à laisser passer quelques propos de généraux et journalistes qui sortent du cadre habituel.
            Concernant les atrocités, encore hier le supermarché avec des milliers de victimes de deux missiles lancés volontairement sur des civils en plein jour, il vous faut quoi?
            La guerre, ça tue y compris des civils, et quand elle est faite en zone urbaine, que des soldats se cachent dans des environnement de civils, c’est encore pire.
            Perso, je connais des gens qui sont au Donbass et personne ne parlera jamais de tout ce qu’ils y ont vus. Pourquoi cache-t-on cette partie de la réalité, en dehors des sites russes qui se censurent aussi?

        • Ulysse dit :

          @ Lucien. J’en parlais récemment a un ami Géorgien qui a été expulsé de sa maison en Ossétie du sud par des soldat russes. Il ne regarde pas BFMTV.

          • lgbtqi+ dit :

            Sans parler de l’Abkhazie…

          • Czar dit :

            c’est sans doute pour ça qu’il razzie les machines-outils de nos agriculteurs

            sinon, t’as la même larmichette tripale pour les Serbes du Kosmet expulsés de leurs terres ancestrales pour faire progresser la démocratie et les droits de l’Homme – surtout si c’est les auitres ?

        • Marco dit :

          Merci pour la dernière phrase 😉

          Je m’intéresse à la Russie depuis de nombreuses années (entre autre à cause d’un intérêt pour les conflits tchétchènes) et je peux vous assurez que l’expansionnisme territorial Russe n’est pas une fable inventée pour faire peur à la ménagère devant BFMTV.
          C’est la marque de fabrique de Poutine depuis qu’il est arrivé au pouvoir. Et c’est son vatout lorsque la situation de sa politique intérieure dérape. En bon dictateur qu’il est.

          • Lucien dit :

            @Marco, je ne savais pas que rétablir l’ordre en Tchétchénie, surtout face à des islamistes radicaux, était de l’expansionnisme. Je pensais bêtement que la Tchétchénie était russe depuis quelques siècles.

            @Ulysse. L »Ossétie du Sud était russe, elle a été incorporée à la république géorgienne durant l’URSS par le géorgien Staline. Un peu comme la Crimée « donnée » à l’Ukraine soviétique par l’Ukrainien Khrouchtchev. Donc, je pense que vous devriez demander à votre ami géorgien si sa famille a toujours habité là….

            @Nike. Et vous ne voulez pas voir les crimes que les Ukrainiens (dont leurs milices néonazies) ont fait depuis 2014, à Odessa, dans le Donbass et ailleurs. Je ne doute pas que les Russes aient commis des crimes de guerre moi. Je dis juste qu’il n’y a pas de bons ni de méchants dans ce conflit. Et votre accusation de pétainisme me fait rigoler, c’est vous qui reprenez les arguments des combattants de la Charlemagne, défendre l’Europe face à l’ogre russe.

          • précision dit :

            Certes, mais il ne faut pas oublier que l’expansionnisme commercial et politique de l’occident n’est pas non plus une fable inventée. Nos dirigeants ne lésinent depuis la fin de la guerre froide pas sur les efforts pour écarter les voisins de la Russie de ce pays, en y encourageant les forces politiques hostiles à la Russie, sous divers prétexte allant de la lutte anticorruption à la promotion de la démocratie (mais uniquement lorsque cela nous arrange).

            C’est toujours mieux que d’envoyer des colonnes de chars détruire sans beaucoup de discernement ces pays, mais ce genre de politique contribue indéniablement aux tensions.

          • Tulio dit :

            Sauf que l’expansionnisme territorial Russe, les Français s’en tapent. La France a LA bombe et tout le monde la craint. Et les querelles entres pays slaves ne concernent pas les Français.

          • Marco dit :

            @Lucien : il y a une énorme différence entre simplement chasser des islamistes radicaux d’un pays et y imposer un mafieux aux méthodes sanguinaires qui ne lâchera pas le pouvoir de toute sa vie…

            Ça s’apparente à une prise de pouvoir russe sur un territoire, de mon point de vue.

        • Dolgan dit :

          Vous vivez sans doute dans une grotte depuis 15 ans.

          Je vous invite à vous renseigner sur l invasion russe en Géorgie, ainsi que sur l invasion russe en ukraine depuis 2014..

          • Robert dit :

            Dolgan,
            Se renseigner sur les médias qui vous informent?
            Vu le résultat, je doute que ce soit une bonne idée pour être honnêtement informé.

        • tschok dit :

          @Lucien,

          Pour vous les Russes sont nos amis et le mal, c’est l’Otan. Beaucoup de gens le pensent sincèrement.

          Bon, dans le monde réel, ce n’est pas tout à fait ça. Un indice devrait vous mettre la puce à l’oreille: plus on s’approche de la Russie, moins les gens qui pensent comme vous sont nombreux.

          Au contraire, plus on s’éloigne de la Russie, plus les gens qui pensent comme vous sont nombreux.

          Par exemple, en France, on est assez loin de la Russie pour ne pas se faire envahir tout de suite. Donc, les gens qui pensent comme vous sont assez nombreux.

          Alors, quelle conclusion en tirer? On va dire que la France est un pays de second rang, par rapport au danger que représente la Russie. Donc, on peut en avoir une appréciation nuancée et, disons, moins immédiate que les pays qui sont au voisinage immédiat ou proche de cette envahissante grande puissance.

          En clair, on peut se payer le luxe d’avoir des illusions, à un certain degré.

          Mais ce n’est pas le cas de beaucoup de nos partenaires et alliés qui, eux, ont une appréciation beaucoup plus inquiète que la nôtre.

          Si on prend la question russe un peu trop à la cool en leur disant que c’est pas grave et qu’ils se font des idées, alors que la Russie est juste en train d’envahir l’Ukraine, pour annexer des parties de son territoire et faire main basse sur ses ressources, en toute simplicité, au mieux ils vont nous prendre pour des abrutis qui ne comprennent rien à rien, et au pire pour des gens pas très fiables.

          Ils vont se dire que finalement les Français, ils sont du coté des Russes. Du côté des envahisseurs, quoi. Et comme géographiquement parlant on est dans leur dos, ça va les mettre encore plus en insécurité.

          Or, le sentiment d’insécurité, ça fait faire des bêtises.

          Donc, il faut qu’on soit prudent avec notre appréciation très à la cool du danger que représente la Russie. Vous vous souvenez de ce qui est arrivé à notre Prèz, à cause de ses déclarations sur la nécessité de ne pas humilier la Russie?

          Pour un Français, qui pense qu’il ne se prendra jamais une bombe russe sur le coin de la gueule, ne pas humilier la Russie relève du bon sens. Mais pour tous les gens qui s’en prennent actuellement sur le coin de la gueule, et pour tous ceux qui craignent de s’en prendre très prochainement sur le coin de la gueule, ces déclarations ont semblé complètement décalées. Aujourd’hui, on dirait hors sol.

          Ils se sont dit: tiens, encore un con de Français qui est bien peinard chez lui, qui se croit à l’abri et qui vient nous donner des leçons sur ce qu’il faut faire, alors qu’il y entrave que dalle, qu’il est complètement à l’ouest et qu’il se fait des illusions en pensant que les Russes sont ses potes.

          C’est pour ça qu’il vaut mieux que notre petite conversation reste entre nous, vous comprenez? Il n’est pas franchement nécessaire que nos partenaires et alliés prennent conscience qu’une partie de la population française se fait de douces illusions sur le danger réel que représente la Russie pour la paix en Europe, alors qu’elle la trouve au contraire très sympathique et injustement mise en cause dans cette triste affaire, dont sont exclusivement responsables les Etats-Unis, bien entendu. Ainsi que leurs vassaux britanniques, évidemment. Et leurs laquais les Allemands, bien sûr.

          Bref, ça risquerait de brouiller le message que la France veut envoyer et qui est déjà, en soi, difficile à faire admettre à nos partenaires.

        • Carin dit :

          Ah ben alors, si c’est Lucien qui parle de « recul » et « d’esprit critique » on est sauvé !

      • fab le vrai dit :

        d’accord avec Marco… cette crise n’a pas révélé la domination matérielle et politique des USA (contre laquelle l’Europe doit s’affirmer un peu plus) mais la bien la faiblesse des armées russes dans l’organisation du combat conventionnel et la projection de forces.

        Pour ce qui est des VAB … même si on évoque un nombre « significatif » (j’imagine plusieurs dizaines), il nous en reste encore beaucoup.. de plus la relève arrive déjà ( VBMR).. j’espère juste que les ukrainiens auront des moteurs et des boites en plus !!
        POur les Rafale d’occaze (Grêce et Croatie), une commande va en partie compenser… pour le reste, les commandes exports et le gros prospect indien (qui vient de finalement condamner l’invasion russe) pour l’IAF et également la flotte embarquée… risquent de changer la donne en terme de montée en cadence de production (perso, je ne croies pas à une seconde ligne d’assemblage) en jouant sur les volumes… Ajoutez à ça la situation du SCAF avec les allemands —— > on pourrait valider des évolutions du Rafale bien au delà de 2040…

        En ce qui concerne les CAESAR, j’attends de voir si on va accélerer la prod/livraison des versions NG…

        • Tempo dit :

          @ fab le vrai
          Question En ce qui concerne les CAESAR, j’attends de voir si on va accélerer la prod/livraison des versions NG…
          Réponse https://twitter.com/OpexNews/status/1539214499810615300?cxt=HHwWiIC95dbbsdwqAAAA

        • vno dit :

          « j’espère juste que les ukrainiens auront des moteurs et des boites en plus !! » Pas de problème avec erdo, tu passes la commande de contrefaçons par tranche de 1000 en Turquie avant 18 heures le Lundi et tu es livré le vendredi avant 14h00 et le ministère de la défense français règle la facture ! Pour le montage, on laisse faire les Ukrainiens, faut pas déconner, ou on va avoir la CGT sur le dos avec les idées de 3*8 !

      • Blavan dit :

        @marco. C’est impressionnant le nombre de commentateurs qui n’ont pas compris que ce conflit a été « fabriqué » pour démolir l’UE. L’étape suivante c’est le nucléaire tactique employé par les russes et dans ce cas que fera l’OTAN si Kiev reçoit un missile tactique, je n’ai pas dit stratégique .?????

        • asvard dit :

          Un missile tactique sur Kiev a le même effet qu’un missile stratégique : le tactique ‘entend pour détruire des forces ennemies pas des civils à 500 km du front.

        • lgbtqi+ dit :

          tandis que poutine est le garant de la sécurité de l’UE. C’est cela oui …

          Pourvu que Kim l’obèse et Xi l’aident en cette tâche…

        • Tulio dit :

          Si Kiev reçoit un missile tactique ou même stratégique, l’OTAN ne fera rien, évidemment.

          • vno dit :

            L’OTAN n’a pas de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins… Il faudra trouver le vilain qui a appuyé sur le bouton en retour sans respecter la doctrine d’emploi et surtout sans menacer qu’il va faire un caca nerveux ! Il s’est passé tant de choses durant la guerre froide qui sont totalement inconnues ou presque, que rien ne dit qu’une explosion nucléaire d’origine inconnue en Ukraine ne deviendrait pas un prétexte pour mettre les Russes au pied du mur . Ils pourront toujours nier, personne ne les croira tellement ils ont mentis ! La réplique fera consensus contre eux ! Plus tard on saura peut-être, mais trop tard !

        • Carin dit :

          @Blavan
          Si la Russie emploie du missile
          « tactique » ça ne sera pas sur Kiev, mais plutôt sur une ville déjà détruite dans le Donbass, et si ils sont obligés de reculer, pour justement ne pas rendre des terres extrêmement fertiles aux ukrainiens… du style, «  si je ne peux pas les exploiter pour mon compte, alors personne ne les exploitera ».
          Et puisque vous posez la question de « que fera l’OTAN » la réponse est que l’Ukraine se verra dotée de matériels tirant beaucoup plus loin que ceux qu’elle reçoit aujourd’hui, pour mettre les populations ukrainiennes frontalières à l’abris de l’artillerie russe, qui sous prétexte de sanctuarisation de la sainte Russie, n’aurait de cesse de pilonner sans risque tout ce qui se trouve à proximité de la frontière côté ukrainien! Voilà ce que fera l’OTAN, offrir du matos dont la portée est très supérieure aux canons russes. Additionnés aux moyens de contrôle satellitaires et autres radars longue portée, donnerait de très fortes probabilités d’immédiate destruction à tout ce qui pourrait s’approcher dans une bulle de 100kms de la frontière ukrainienne, de jour comme de nuit.
          Voilà ce que rapporterait l’emploi d’une seule ogive tactique. Même si nos amis russes clameraient sûrement qu’ils se sont mélangés les pinceaux leurs différents missiles pouvant êtres armés avec une charge conventionnelle ou nucléaire indifféremment…
          Et le nombre effarant de serviles relais qui œuvreraient jusque sur ce blog…. Dont vous d’ailleurs.

          • blavan dit :

            @carin. Le nombre effarant de serviles relais ont contrairement à vous le désir de tout faire contrairement à vos désirs guerriers , pour que l’arme nucléaire tactique ne soit pas utilisée. Dites vous bien que soit Poutine est éliminé, ce qui règlerait le conflit , soit il finira par utiliser le nucléaire tactique. L’avenir nous départagera !!!!! Je reste sur mon avis, le Donbass vaut-il Hiroshima .

        • Dolgan dit :

          Les Russes ont déjà joué la carte de la menace nuke.

          Ils ont retropedalé. Visiblement, en interne, ce genre d âneries à fait tiquer fortement…

          Ça nous fait pas peur .

      • Mike dit :

        J’ai l’impression que nombre de commentateurs devraient aussi revenir à la raison. Car même si l’intervention russe en Ukraine est fort condamnable, la Russie est loin de convoiter les territoires perdus de l’Union soviétique, elle qui avait déjà le plus grand mal à intervenir en Syrie, et peine aujourd’hui à opérer en Ukraine face à une armée pourtant faiblement équipée. D’autre part, dans le délire qu’on lui prête la Russie aurait eu les moyens de totalement raser Kiev dès les premiers jours, par une pluie de bombes et de missiles, elle semble donc moins féroce que les attitudes qu’on lui prête . Elle aurait tout aussi bien pu commencer par des cibles faciles comme la Géorgie ou les pays baltes, ce qu’elle n’a jamais envisagé.
        L’envoi de ces VAB signe d’ailleurs un niveau de menace perçu relativement moyen, vis-à-vis des forces russes ; dans le cas contraire, l’Otan aurait déjà réagi par des fournitures autrement plus affutées.

        • Ératosthène dit :

          @Mike :
          « Elle aurait tout aussi bien pu commencer par des cibles faciles comme la Géorgie ou les pays baltes, ce qu’elle n’a jamais envisagé. »
          Si ma tante en avait, ce serait mon oncle.
          Ça, vous n’en savez rien, sie elle ne l’a pas envisagé.

        • tschok dit :

          Oui Mike, il nous faut revenir à la raison: la violence de cette guerre a été très exagérée par les uns et les autres.

          Elle n’a fait tout au plus que quelques dizaines de victimes, grand maximum. Et encore, en comptant les blessés.

          Les gens comme vous, lucides et raisonnables, devraient intervenir plus souvent sur ce blog pour recadrer les choses.

          D’ailleurs, est-ce qu’on peut vraiment dire que la Russie a envahi l’Ukraine? Franchement?

          Nan, toussa cédu blabla. En fait, il ne se passe rien.

        • lgbtqi+ dit :

          La poutinie a déjà commencé avec la Géorgie.

        • Scalp75 dit :

          Tout à fait d’accord. Je suis pour ma part choqué de voir les français et les européens s’investir autant et de façon aussi hystérique dans un conflit qui relève quasiment d’une « guerre interne » entre populations qui ont un passé commun, avec des frontières administratives qui ne correspondent pas forcément à la réalité historique, avec une histoire complexe etc. Oui le recours à la guerre est condamnable et que des sanctions soient prises est tout à fait compréhensible. Mais alimenter ce conflit, en instrumentalisant au demeurant le peuple ukrainien, et entrer en quasi guerre avec la Russie tout en allant à l’encontre des intérêts des peuples européens (la crise énergétique qui se profile va être catastrophique), est à mon sens criminel. Personne ici ne se préoccupait du sort des habitants de l’Ukraine il y a de ça encore 1 an. Tout a été fait pour que la Russie soit acculée à l’action militaire, et maintenant que c’est fait, ce sont les peuples européens, russes et ukrainiens compris, qui vont morfler durant des années et des années. Alors tenter en plus de faire croire que la Russie a pour ambition de poursuivre le conflit jusqu’à aller attaquer d’autres pays est juste ridicule et malsain. Je ne suis pas géostratège comme il y en a beaucoup ici, mais j’ai pas un QI de bulot, et mes souvenirs me font me rappeler que ces 30 dernières années ont essentiellement été marquées par des interventions, Oh combien meurtrières, des Etats-Unis et des pays de l’OTAN, bien plus que de la part de la Russie. Je n’interviens jamais sur le blog, mais je trouve atterrant de voir qu’il y a autant de haine anti-russe et d’adhésion à la cause ukrainienne, alors même que cette dernière n’a pas, me semble-t-il, brillé non plus ces dernières années (politique anti-russe affirmée, bombardements des russophones, promotion de nazis (ce conflit a quand même fait naître dans l’esprit de beaucoup d’européens le concept de « nazis modérés », ce qui est juste hallucinant), déclarations ouvertement belliqueuses etc. Bref, un peu de modération et de tempérance ne feraient pas de mal, et cesser d’hystériser ce conflit est à mon sens un impératif. Quant à dégarnir nos armées pour envoyer des ukrainiens aller au casse pipe, je trouve cela bien cynique de la part de pays qui passent leur temps à se placer sur le terrain de la morale. A quand l’embargo sur le pétrole saoudien ? A quand la comparution de Bush et Blair devant la cour pénale internationale pour la guerre menée de manière infondée et illégale contre l’Irak sur la base de mensonges éhontés? Et les bombardements de la France sur la Libye? Avant de faire la leçon de morale à la Russie, faisons là déjà au sein des pays de l’OTAN et de l’Union européenne. Marre de ce deux poids, deux mesures. Marre de cette hypocrisie ambiante. Et marre de cette hystérie complétement délirante. Voilà, c’est dit.

          • Carin dit :

            @scalp75 ou Raymond?
            Du côté de chez moi, les gens qui parlent comme vous, on les appelles des « suces belins »… et on ne parle pas de biscuits…
            Vos écrits démontrent juste que vous êtes du style à donner les habitations de tous vos voisins, si on ne touche pas à la vôtre! Et le pire, c’est que la non compréhension de ce que vous écrivez, vous évite la honte que ceux qui comprennent ressentent à votre endroit.

      • Starbuck dit :

        Les Russes interviennent chez leurs voisins parce que les US y mettent des gouvernements qui leur sont favorables. Ce n’est pas compliqué à comprendre tout de même. Les Russes ne veulent pas des US à leur portes c’est tout. A partir de là c’est bien les US qui sème la merde comme d’habitude. Et comparer Poutine à Hitler c’est vraiment n’importe quoi. En quoi la Russie d’aujourd’hui ressemble t’elle à l’Allemagne nazi.

        • Axer dit :

          Starbuck : Tous les pays le font – ou l’ont fait par le passé – prenons le cas de la France, on avait des colonies partout, surtout en Afrique, en Océanie, en Amérique. Les français et les anglais se faisaient la guerre via des tribus indiennes, depuis le Canada jusque les territoires de Saint-Louis. A un moment les 13 colonies ont dus de sentir assiégés, les territoires français d’Amérique également avec les anglais qui attaquaient partout. Tout cela a commencé dans l’antiquité, ça ne remonte pas à 2014. Que devrions nous dire face à l’empire perse qui s’étalait jusque les cités grecques ? Que devrions nous dire (ou pleurer) quand on songe à l’empire romain, qui avaient quasiment conquis tout le monde connu das le pourtour méditerranéen. Entre 1930 et 1945, le Japon s’est étendu territorialement. Israël s’étend actuellement, avec la paix d’Abraham, leur influence grandie dans toute la péninsule arabique. La Chine créer les « routes de la soie » et en réalité prend possessions d’infrastructures, de routes, de ports, aéroports, elle met les pays africains au pas devant elle en prenant possession de leur territoire, de leurs terres, de leurs infrastructures. Tous les pays le font, ils songent à leurs intérêts et donc étendent leur influence ou se font des clients dans chaque pays, zones géographiques, qui les intéressent particulièrement. La Russie. La Russie, elle n’est pas tout blanc, elle cherche à s’étendre, en Ukraine, en Bielorussie, dans les pays Baltes, en Europe. Elle cherche à contrôler des partis politiques en Europe occidentales (Marine Le Pen, Fillon et les LR, voir même Melenchon et les communistes). Les russes s’étendent. L’Empire russe a été colonialiste comme ils disent en Afrique. Ils se sont étendus, ont étendus leur influence en Afrique, au proche-orient, comme les américains, les anglais, les français, tous ceux qui voulaient des ressources primaires ou des influences politiques et territoriales. Il n’y a pas de pays « tout blanc » ou « tout noir ». Souvent c’est plus compliqué.

        • Marco dit :

          « En quoi la Russie d’aujourd’hui ressemble t’elle à l’Allemagne nazi (?) »

          La situation économique du pays depuis 20 ans qui pousse la population à se ranger derrière un nationaliste autoritaire leurs donnant une impression de puissance internationale. Les Russes en ont marre d’être pris pour des ratés/loosers/qui font la queue pour 250gr de pain. C’est l’image qui circule depuis la chute de l’URSS et pour répondre à l’affront, ils sont prêt à oublier leur liberté, leur morale et leur humanité pour se ranger derrière un calculateur froid.

          Voilà la similarité.

          • Axer dit :

            Marco : Ils sont biberonnés de nationalisme et de guerre patriotique depuis 1945 et dès leur plus jeune âge. C’est ça qui les range derrière tout ce qui ressemble à un président fort, qui leur redonne le prestige et l’importance qu’ils se donnaient du temps de l’Urss. Les russes et les ukrainiens, même installés à la campagne, souvent ils ont des diplômes de docteur en physique, ou de technicien atomiste. Souvent ils sont un niveau technique supérieur à ce que l’on a en France, où l’école et l’université ont foutus le camp depuis longtemps (abandonnés par les familles de haut rang, délaissés aux « classes moyennes et inférieures »). C’est sûr il n’y a pas 150 millions de russes ingénieurs atomistes, mais ils ont un excellent niveau technique et universitaire. Il en va de même pour les ukrainiens, peut-être plus, souvent ils ont de très bonnes structures universitaires, des chantiers navales, des fabrique d’armes et de missiles. Autant dire que c’était un pays industrialisé, même si son agriculture était très puissante, on l’a vu depuis l’invasion napoléonienne. Il n’est pas étonnant que la politique de la terre brulée soit ré-inventé entre les vastes plaines ukrainiennes et russes. Comme les allemands, les russes ont gardés une grande renommé dans le monde, comme étant un pays vainqueur, souteneur d’indépendance. Mais vous me direz, c’est étrange, les Etats-Unis ont colonisés presque personne, envahi d’autres patries, oui, mais colonisé non. Pourtant c’est la réputation qu’ils traînent dans les pays du sud. C’est dû à la propagande faite dans ces pays, notamment dans l’affaire de l’Apartheid. N’oublions pas les massacres aux Philippines. La guerre du Vietnam, de Corée. Un Poutine ressuscite les souvenir de grandeur et de prestige d’une nation qui se voulait une des principales puissance mondiale. La crise économique et financière (perte de valeur du rouble) a laminé le pouvoir d’achat des russes après la suite de le disparition de l’Urss. ça aide pas à se détacher des rêves de tantôt.

          • Vinz dit :

            Vous oubliez la volonté inébranlable de Poutine d’exterminer tous les Juifs. Et de se créer un Lebensraum au Danemark.

          • Robert dit :

            Vinz,
            Vous avez raison, on sous estime l’utilité du point Godwin.

        • tschok dit :

          Voilà, Starbuck, les Russes « interviennent chez leur voisin ».

          C’est pas une invasion, juste une intervention. Gentille, toute mignonne, avec grâce, distinction et délicatesse.

          Et pour de bonnes raisons, en plus: le résultat des élections les contrarie. C’est normal, on a tous envie d’intervenir chez nos voisins quand le résultat de leurs élections nous déplait. C’est même complètement légal, j’ai vérifié.

          Les Russes sont évidemment dans leur droit, qui peut en douter?

          Nan, effectivement, ceux qui foutent la merde, ce sont les stazunis, comme vous le dites très bien.

          Avec Mike, qui pense lui aussi que tout cela est très exagéré, vous devriez intervenir plus souvent. Les gens ont besoin d’être recadrés, je trouve.

          Trop de nos compatriotes manquent de lucidité, ils ont besoin qu’on les aide à y voir clair. Et pour cela, ils ont besoin de gens comme vous.

        • lgbtqi+ dit :

          En quoi la poutinie ressemble à l’Allemagne nazie ?

          En son autocratie / kleptocratie.
          En ses agressions militaires contre ses voisins.
          En sa propagande massive.
          En son élimination des journalistes non alignés.
          En son massacre de populations civiles.
          En la croyance en la supériorité de l’homme russe.
          Etc.

        • Carin dit :

          Et c’est parce que ton proxénète ne veut pas des américains comme voisin, qu’il a décidé de rayer de la carte tout l’immeuble d’à côté???
          Mon pauvre Starbucks, qu’elle misère ce doit être de ne pas être capable de penser tout seul, et d’être obligé de suivre les divagations de son proxénète!

      • Z0ZZ dit :

        Justement si l’ogre à de l’appétit alors ce n’est pas le moment de baisser son froc.

      • Frank dit :

        @ Marco « l’appétit d’ogre de la Russie pour les territoires de ses voisins »?
        Si on se limite à depuis1992, vous devriez préciser la somme de Kms/2, et de petits enfants, dévorés par l' »ogre Russe », pour être précis.
        Chacun sait que l’Ogre Russe a un appétit insatiable, mais je vois pas les immensités qu’il a dévoré selon vous, navré.
        Encore moins celles qui lui sont prêtées.
        Par contre, déverser des $Mds d’argent et et matériel à l’Ukraine, classée 125ème état le plus corrompu sur 180 correspond à une autre forme d’appétit que vous préférez vous-même éluder.
        https://www.letemps.ch/opinions/corruption-ukraine-nest-plus-un-tabou
        Déjà, après la « Révolution démocratique » de Maidan:
        https://www.euractiv.fr/section/l-europe-dans-le-monde/news/court-of-auditors-unable-to-say-how-eu-money-was-spent-in-ukraine/
        On devrait faire la somme des appétits d’Ogres d’autres Etats, géopolitiques, énergétiques, militaires sur la même période, pour rire.
        Chacun doit prendre conscience que l’URSS, puis la Russie, est obsédée depuis des décennies à envahir l’Europe de l’Ouest, selon vous?
        Je serais curieux que vous m’expliquiez pourquoi elle désirerait se coltiner un tel fardeau…

        • tschok dit :

          Frank, vous avez raison. Les gens sont mal intentionnés à l’égard de la Russie.

          J’ai même entendu dire qu’on lui prête l’intention, complètement ridicule de mon point de vue, de reconstituer son ancien empire, du moins en partie, ce qu’on appelait son glacis, dans son étranger proche.

          Et il paraitrait qu’à cette fin la Russie aurait envahi l’Ukraine, ce qui n’est pour l’instant pas confirmé.

          M’enfin quoi, Poutine, un impérialiste, c’est extravagant, tout simplement!

          Oui bon, la Russie a engagé la russification des parties du territoire ukrainien qu’elle a conquises. Mais c’est uniquement parce qu’il faut bien les administrer pendant la durée de son intervention, qui n’est que provisoire, évidemment.

          Jamais la Russie n’a annexé la moindre parcelle du territoire de l’Ukraine, c’est une légende. La Crimée était russe. On ne peut pas annexer son propre territoire.

          Alors oui, elle a peut-être un peu aidé les séparatistes du Donbass, mais ces pauvres gens injustement persécutés avaient besoin d’aide. C’est humain, c’est tout.

          Nan, franchement, je vois pas ce qu’on peut honnêtement reprocher à la Russie, franchement.

          Frank, vous devriez, je pense, intervenir plus souvent sur ce blog, avec Mike et Starbuck. C’est pas une guerre, c’est une toute petite intervention de rien du tout, et pour de bonnes raisons, en plus.

          Nan, toussa célafoto stazunis, qui veulent détruire l’Europe, comme le remarque très justement Blavan, qui lui aussi est un observateur très fin et impartial de la situation réelle.

          Il faut recadrer les gens, ils pensent de travers. C’est ça notre grand problème en France: les gens pensent de travers. On leur fait prendre des vessies pour des lanternes et ils se laissent faire. Faut agir.

          • Lotharingie dit :

            à tschok

            « ……….Nan, franchement, je vois pas ce qu’on peut honnêtement reprocher à la Russie, franchement……….. »

            Bonjour,

            Et que dire des  » Wagner « , cette formidable ONG, connue et reconnue au niveau international, qui apporte une aide humanitaire incroyable aux populations désœuvrées.

            Ses membres qui, dans leurs immenses bontés proposent, en Centrafrique et au Mali, d’apporter aides, assistances techniques, logistiques et financières à nos forces armées déjà présentes sur le terrain.

            Vive la belle et grande « démocratie  » poutinienne, amie de la France et de l’Occident !

            Bien à vous

          • Plouc putatif dit :

            @ tschok, vous faites comme vous voulez, mais moi à votre place j’éviterais le second degré : c’est tellement convaincant que vous arrivez à l’inverse du résultat que vous semblez rechercher.
            Cela dit, je suis assez d’accord avec votre démonstration en la prenant au premier degré.

        • Marco dit :

          Je n’ai jamais parlé de la Russie qui envahirait l’Europe de l’Ouest.

          Mais la Russie grappille ou essaie de grappiller des territoires : Transnistrie, Tchétchénie (avec un dictateur à la botte de la Russie), Ossétie, Géorgie, Crimée, Donbass et enfin Ukraine en entier mais là, c’était un peu trop gros.

          Et maintenant vous allez me dire que vous ne comprenez que ce soit le problème de la France. Et je vous répondrais juste que la France a besoin (économiquement et diplomatiquement) de s’associer à des pays d’Europe pour continuer d’exister face aux géants mondiaux. Et donc il lui faut préserver l’intégrité des pays d’Europe de l’Est et de Scandinavie qui sont les futures victimes de VVP (il l’a clairement annoncé en mars dernier et il fait TOUJOURS ce qu’il annonce).

        • UnKnown dit :

          Très facile d’être précis. Donc depuis 1992 : Tchétchénie : 17 300km² ; Ossétie du Sud : 3900km² ; Ukraine (20% du territoire sous contrôle Russe) 120 000 km². Soit un total de 141 200 km² acquis sous la force des armes.
          Et au passage, si l’Ukraine est effectivement gangrenée par la corruption et se classe 125ème sur 180, dans le même classement on retrouve la Russie à la 126ème position… La différence entre les deux étant que c’est l’Ukraine qui se fait envahir, et pas l’inverse.
          La cinquième colonne pro kremlin, toujours au rendez-vous…

        • Courmaceul dit :

           » classée 125ème état le plus corrompu sur 180  »

          Ca ne vous empêche pas pourtant de folâtrer avec une Russie encore plus corrompue.

          Donneur de leçon à deux balles.

          • Frank dit :

            @ Courmaceul Mauvais coucheur, de mauvaise foi!
            Libre à moi de folâtrer avec qui je veux, par les soirs bleus d’été, picoté par les blés, etc…
            Mais avec votre rigueur habituelle, vous devriez plutôt vous interroger sur nos connivences avec tant d’ Etats, depuis si longtemps, au vu du résultat.
            A l’inverse de vous, je ne cherche à donner nulle leçon à 1/10ème de balle à quiconque, et si @Tschok ironise, au moins il le fait avec plus d’élégance et de perspicacité que vous.
            Pas grave, fait beau, folâtrons sous les bouleaux.
            Mais, comme dab, vous ne répondez pas au constat discutable de @Marco sur les appétits d’ogre des Russes cité plus haut, et peu importe, ma paresse estivale barbote dans votre sectarisme borné et idéologique.
            Faites donc une pause salvatrice pour tous.
            Flop, flop, flop…

      • lgbtqi+ dit :

        Oui, c’est impressionnant. Et sans surprise. La poutinie a compris qu’il fallait se battre sur tous les fronts, user de toutes les influences, et si possible les déguiser sous d’autres motifs pour ne pas faire apparaître leur véritable destination.

      • Thaurac dit :

        Faut voir ce qu’on se paye en France, aux deux extrêmes…D’accord, ce sont des vétérans, ils ont fait la guerre des ronds points…

        • vno dit :

          Faut voir ce qu’on se paye avec vous, et pas besoin d’extrêmes …

    • Delhaie dit :

      Il faut aider l’Ukraine pour limiter l’ambition de Poutine pourquoi quand l’URSS a cessé d’exister on a complètement désarmé l’Ukraine ??

      • Ératosthène dit :

        @Delhaie : C’est la Russie et les États-Unis qui voulaient limiter la prolifération nucléaire et qui ont donc proposé à l’Ukraine de lui prendre ses armes nucléaire en échange d’une protection à trois (É.-U., G.-B. et Russie).
        C’est pour cela que je n’ai aucune critique à faire aux É.-U. ni à la G.-B. pour leur rôle de défense de l’Ukraine.

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Selon mes informations, lorsque l’URSS a été dissoute, l’Ukraine n’a jamais eu le contrôle des armes nucléaires stationnées sur son territoire. – En ce sens, c’est une fausse hypothèse que l’Ukraine a été désarmée. Autant que je sache, il y avait un consensus sur le fait que les armes nucléaires de l’URSS iraient à la Russie.
          Autre détail qui peut être important ici : certains analystes supposent qu’une déclaration de Zelensky lors de la conférence sur la sécurité à Munich selon laquelle « l’Ukraine s’équipera d’armes nucléaires » a conduit à l’invasion russe en premier lieu. – Si c’est vrai, cela défie toute logique dans votre commentaire.

          • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

            « Si c’est vrai, cela défie toute logique dans votre commentaire. » @Delhaie

        • tschok dit :

          A cinq. La France et la Chine ont se sont jointes plus tard aux mémorandums de Budapest.

          Nous avons donc les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l’Onu qui se sont engagés à garantir l’intégrité territoriale de l’Ukraine en échange du transferts à la Russie de la partie de l’arsenal nucléaire soviétique qui se trouvait sur son territoire avant la chute de l’empire soviétique.

          Le problème étant qu’un des cinq membres a envahi l’Ukraine.

          Ca la fout mal…

          L’Onu est en principe une institution censée éviter les guerres, et en particulier les guerres d’invasion. Mais quand c’est un membre permanent qui envahit un autre pays, ça fait pas sérieux, quoi.

    • Sacha dit :

      Laissez les artilleurs en dehors de ça. Le 61 a bien bossé dernièrement, le 68 a tout fait péter en début de mois, quant à Suippes… Bah ils se la coulent douce comme d’hab, mais on leur pardonne : ils sont en pleine réinjection de sang neuf en ce moment.

    • Carin dit :

      @Licien
      Les ukrainiens de la légion étrangère français ont presque tous démissionnés, et ont regagnés l’Ukraine dès le début des hostilités…
      Nous sommes en France Lucien, on ne « donne » pas le droit à nos gars de la légion, ils l’ont ce droit de quitter leurs fonctions, et rentrer chez eux avec leur paquetage sans insignes distinctifs.
      Une centaine de ces gars ont exercé ce droit, dès le début de « l’opération spéciale »,aujourd’hui ils sont tous au Donbass, et la légion deplore la perte de l’un d’entre eux.
      Et je ne sais pas leur degré de formation, mais force est de constater qu’un seul manque à l’appel, doivent pas être à la fête les russes et autres miliciens d’en face!

      • Lucien dit :

        Ce n’est pas McDonald’s Carin. Les Légionnaires ne peuvent pas « démissionner » comme ça, ils ont signé un contrat de cinq ans et le COMLE l’a rappelé dès le début du conflit. Tout au plus, la Légion leur a donné une quinzaine de jours pour aller chercher leurs familles au pays et les mettre en sécurité mais après ça, ils devaient rentrer dans leurs garnisons en France. Ceux qui en ont profité pour aller s’enrôler dans l’armée ukrainienne ne sont ni plus ni moins que des déserteurs aux yeux de la Légion, même si je peux comprendre humainement parlant leur décision. Mais ça reste des déserteurs pour la Légion, c’est tout.

        • Tulio dit :

          Oui, c’est ça, ils avaient seulement une quinzaine de jours pour aller chercher leurs familles.

    • albatros24 dit :

      Les soucis de notre Armée sont bien plus anciens que la guerre d’Ukraine, et ils n’ont même rien à voir – il ne faut pas exagérer dans la justification des actes irresponsables de Poutine

  9. ScopeWizard dit :

    Bonjour les Amis ! 🙂

    Dites , avant que je m’ en aille , vu que je suis un peu à la bourre , quelqu’ un saurait-il se montrer serviable et m’ indiquer la marche à suivre pour que mon identité n’ apparaisse pas sur YOUTUBE mais que ce soit plutôt un pseudo ?

    Alors , si je vous demande ça c’ est que ça n’ a l’ air de rien , mais la dernière fois que j’ ai essayé de m’ attaquer à la face Nord du sujet , franchement c’ était super-coton…

    Alors si quelqu’ un sait comment faire….

    En vous remerciant !

    • AirTatto dit :

      At your service Sir !
      https://support.google.com/youtube/answer/1646861?hl=en&ref_topic=9267674
      (The only way to do that from your actual account with a new name is « Create a channel with a business or other name »)

      Have a good day

    • ScopeWizard dit :

      @LEONARD

      Thanks a lot ! 🙂

      C’ est marrant , en l’ espèce le recours à l’ expression « bon courage » ne me surprend guère….

      Je vais voir si je parviens à démêler l’ écheveau et à me débrouiller sans m’ y emberlificoter moi-même….

      Ce qui n’est vraiment pas gagné !

    • Sacha dit :

      Sur téléphone :

      Accueil
      Votre icône en haut à droite
      Votre chaine
      Bouton d’édition (le petit crayon)
      À partir de là vous allez trouver

    • Poorfendheur dit :

      Salut Scope !

      Je pieuse que le mieux est de créer un nouveau compte Youtube en passant par un VPN et de s’y connecter uniquement via un naviguateur comme Firefox Focus qui sera dédié à cet usage.

      Je pense que ça devrait aller

      PS: n’oublions pas que Dailymotion est FRANÇAIS

      • ScopeWizard dit :

        Merci les gars ! 🙂

        Du pain sur la planche je vais donc avoir….

        Il est heureux que je sache nager , car le naufrage commence déjà…..

        A+

    • Gégétto dit :

      ScopeWizard,

      Mon pote Dédé n a pas de solution; il est plutôt radical en informatique!
      comme le disait un commentateur , en musique!!
      https://youtu.be/i9BupglHdtM

      • ScopeWizard dit :

        @Gégétto

        Excellent ! 🙂

        et puis j’ ai beaucoup aimé le texte , donc le thème !

        En espérant te….enfin , ne quitte pas de sitôt l’ écoute et tu verras bien ; l’ année n’ est pas finie ! 😉

        Pour l’ heure…..

        Le fond ?

        65 brasses…paré à plonger !

        Alors , en plongée immersion 30 m !

        https://www.youtube.com/watch?v=e_iuTXEtwa8

  10. Sergio dit :

    Des VAB à l’Ukraine. Vu la grosse m….qu c’est. On est censé les aider, pas les mettre en difficulté. Ça c’est pas gentil.

    • Cédric dit :

      Des grosses merdes encore en service dans nos armées en attendant qu’ils soient progressivement remplacés. Donc arrêtez de sous-entendre qu’on leur refile nos rebuts.

    • Sacha dit :

      Allez quoi. Il monte (et descend même !) les pentes de gadoue avec tellement de grâce. Ils vont kiffer.

      • ScopeWizard dit :

        @Sacha

        « Jamais d’accord avec vous sur l’actualité (la plus fraîche, la dernière) mais toujours apprécié le ton de vos interventions techniques. Bonne continuation »

        Merci infiniment !

        Vous de même

        C’ est bien aussi de n’ être jamais d’ accord ; ça forge les caractères ! 🙂

        En espérant que vous soyez bien ce @Sacha !
        Dans le cas contraire , l’air con je vais avoir…. 😉

        • aleksandar dit :

          Alors Scope, on déserte ?
          Hum……?
          🙂
          Bon vent a toi mon ami
          Et n’oubliez pas :
           » Keep your head low ! »

        • Sacha dit :

          Je suis bien le même. A ma connaissance seulement 1 fois mon pseudo a été usurpé ici (on pourrait me rétorquer que « Sacha » n’est pas un pseudo et que ça pouvait être innocent mais mon petit doigt me dit que ça ne l’était pas)

        • ScopeWizard dit :

          @aleksandar @Sacha

          Hé les gars ! vous êtes sympas , mais je ne vais jamais réussir à partir , moi !

          HEIN ?

          Ah ben c’ est ça être poli ; te voici sollicité et tu réponds ! 😉

          Merci de la confirmation ! au moins j’ évite l’ air con…

          Disons que plus que « désertion » je pars en plongée ; explorer le monde du silence….

          Mais bon , à un moment , faudra bien refaire surface…. 😉

          Et on prend soin de soi !

    • R2D2 dit :

      Cela reste infiniment mieux que d’être à pied ou dans des véhicules civils. Et si on en donne une grande quantité alors cela pesera dans la balance.
      Il faudrait arrêter de cracher sur tout, l’armée modèle avec que des Griffon ou des Serval ce n’est pas possible. Surtout quand cela part sur un champ de bataille qui se joue à grands coups d’artillerie.

    • yakafokon dit :

      grosse m… toi même Ce blindé a sauvé la vie de nombreux soldats français.

    • souricière dit :

      Il faudra encore quelques mois pour que le petit monde pro-russe finisse par comprendre et finissent par avaler la pilule.

    • dompal dit :

      @Sergio,
      La seule grosse m…. des VAB, c’est pour atteindre certains éléments mécaniques que l’on ne change pas tous les jours, fort heureusement, où il vaut mieux avoir des doigts de fées….
      Mais je pense que tu ne sais pas de quoi je parle…..pas plus que toi, tu ne sais pas de quoi tu parles !?? 😉

    • albatros24 dit :

      Le VAb date des années 60 et à l’époque il était déjà en avance sur ce qui se faisait.
      Tellement en avance qu il sert encore aujourd’hui. Comme le VBL.
      Ils résistent très bien aux balles d’AK47 et à la ferraille des éclats divers. Il s’est très bien comporté en protégeant contre des IED en Afgha même…Le souci est que la vitre blindée n’arrête pas un RPG comme on l’a vu malheureusement sur ce théâtre.
      Le VAB s’est alourdi et n’est donc plus amphibie
      Il a même été copié par d’autres armées comme le VBL
      Donc une merde, mais de luxe alors

  11. PHILIPPE dit :

    Comme évoqué ce matin sur Europe1 dans l’émission de Philippe Vandel prudence lors des reportages télévisés :
    * les plans larges doivent être proscrits pour éviter l’identification du lieu de tournage
    * mais aussi les gros plans sur les cartes manipulées par les combattants.
    En effet c’est ce genre d’imprudence de la part des reporters qui pourrait être à l’origine de la mort d’un combattant ukrainien après exploitation par le renseignement russe.

  12. Frédéric dit :

    L’armée de terre retire du service dans les 200 VAB par an. Ils sont en meilleurs états que les M113.

    • Loufi dit :

      Et oui mais les pleureuses de ce forum n’ont pas l’air d’être courant. Toujours à chialer et chouiner. Les vab sont remplacés par les griffon

      • Carin dit :

        @Loufi
        Quand ils vont apprendre qu’on en envoie environ 300, leurs larmes vont couler à flots..
        parce qu’ils ont beau dire que le VAB est du matériel de merde, ils vont très vite comprendre que grâce à ce genre d’envois les troupes ukrainiennes pourront se déplacer entre différents points en beaucoup moins de temps qu’il n’en faut aux russes pour seulement comprendre ce qu’il se passe…
        Rendez-vous courant Août, pour voir à quoi sert un VAB.

    • Twisted dit :

      50 commentaires qui s’insurgent qu’on refilent des VAB aux Ukrainiens plutôt qu’aux Libanais ou Africains comme on le fait d’habitude…

  13. Gaulois78 dit :

    On est mal chef, on est mal, nous sommes à poil…

    Vab rincés je veux bien, mais des missiles exocet, Aster dont nous n’avons que des quantités limités ?? bientôt des dons de Rafale avec ASMPA et 2/3 frégates…Des dons, bien sûr, les Ricains (eux) annoncent des montants astronomiques pour l’Ukraine mais j’ai cru comprendre qu’il s’agit de crédit bail…Que c’est pas gratuit…Si vous avez des précisions sur le sujet…

    A quand la mise à disposition de l’armée française sous commandement Otan/Ukrainien…

    Un article documenté sur l’état de notre stock de munitions, le nouveau commercial du MinDef n’a pas voulu en prendre connaissance…

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-niveau-des-stocks-de-munitions-de-la-marine-est-trop-bas-amiral-prazuck-832723.html

    • Vinz dit :

      La Prazuckerie c’était en 2019. Depuis on a largement refait les stocks de pavillons.

  14. Aramis dit :

    « C’est pourquoi nous demandos à nos industries de défense de se placer dans une ‘économie de guerre’ afin de reconstituer les stocks » Il faut leur commander plus de canons pour ça et pas juste 18 de plus pour remplacer ceux livrés aux Ukrainiens.

    • blavan dit :

      @aramis. On n’a même plus un euro pour construire des places de prisons nécessaires, alors commençons par régler les problèmes internes avant de vouloir faire la guerre. Où alors, taxons les transactions sur le cannabis pour fournir des armes à l’Ukraine.

      • Aramis dit :

        Vu notre PIB on aurait parfaitement les moyens d’avoir une petite armée et pas des échantillons comme maintenant.

        Et on a tout intérêt à ce que Poutine nous foute la paix.

        • Dolgan dit :

          Pour rire, une petite armée pour vous, c’est où dans le classement mondial ? Top 2? Top3? Top10?

        • tschok dit :

          Visiblement, son intérêt n’est pas le nôtre.

          Une guerre en Europe était contraire aux intérêts de la France, mais pas à ceux de la Russie, qui a estimé qu’il était de son intérêt d’envahir son voisin.

          On constate une fois de plus que Russie et France n’ont pas les mêmes intérêts stratégiques, que ces intérêts sont même très nettement contradictoires, pourtant l’idée d’une alliance entre les deux pays demeure très prégnante dans certains esprits.

          Je ne fais pas cette remarque pour vous, mais j’attends encore qu’on m’explique comment deux Etats qui ont des intérêts stratégiques visiblement contradictoires peuvent s’allier.

          Jusqu’à présent, je n’ai rien entendu de très convaincant.

          • Aramis dit :

            En quoi le fait de dire que Poutine doit nous foutre la paix signifie qu’on doit s’allier avec lui?

            En quoi le fait de réclamer à ce qu’on ait des capacités militaires pour lui faire face revient à lui complaire?

          • Nexterience dit :

            Avant la guerre, il y eut des intérêts convergents. Maintenant nous sommes divergents et je souhaite l’affaiblissement de la Russie.
            Allez, je me lance:
            1- éloignement russo-chinois
            2- brider les intérêts US en Europe pour optimiser les intérêts UE-Russie et UE – USA ( à trois, le couple, c’est très compliqué)
            3 – recul de la protection US en UE pour valoriser la dissuasion Française et « vendre » cette responsabilité française aux voisins. l’UE se serait montrée plus confortable que l’OTAN pour la Russie.
            4- renforcement de valeurs euro-russes mises à mal par les errements américains: climat (avec les Trumpistes à revenir), avortement, peine de mort.
            4- Finlandisation de l’Ukraine ( intérêt commun sur le dos des Ukrainiens)
            5- Gaz
            6- Uranium kazakho-russe
            – Minerais critiques divers pour les énergies nouvelles et l’industrie
            – turbines Arabelle
            – spatial, Soyouz
            -Iter ( en suspend)
            + Le poids de tout le commerce non stratégique :
            Export agricole: porcs, etc.
            Export agroalimentaire
            Groupe Renault lada
            .
            Intérêts divergents :
            – le modèle démocratique
            – le marché américain
            – les pays baltes et le respect des frontières de l’UE
            – l’Afrique
            – l’influence sur la Biélorussie et Kazakhstan
            – le Royaume Uni
            .
            Je ne prétends pas trancher, les décideurs étaient là pour décider. Et désormais, c’est le passé.

  15. Flo dit :

    Ces livraisons commencent à m’inquiéter, sur le principe je ne suis pas contre.
    Mais en parallèle, on a rien fait pour ouvrir une deuxième ligne de production CAESAR (qu’on aurait pu rentabiliser par une commande groupée…), le calendrier de livraison des VBMR va pas changer non plus, donc ça met nos armée à risque.

    • Crazy Canuck dit :

      Qui pourrait attaquer la France sinon que la Russie..Les Ukrainiens se battent pour vous..donnez-leurs Des armes et cessé de pleurnicher..le monde vous a sauvé en 45..à votre tour d’aider

      • Gaulois78 dit :

        @Crazy Canuck
        Vous dites n’importe quoi,
        le seul pays que la Russie n’attaquera pas c’est la France…

        Vous savez pourquoi ? réfléchissez un peu…

        Si vous ne trouvez pas, les contributeurs du forum se feront un plaisir de vous aider…

        • Dolgan dit :

          C’est certain que les Russes ne menacent pas le territoire français. Par contre, ils menacent notre zone d influence et nos alliés.

          A 10 ans, on est large en terme de puissance militaire. Sauf à voir les usa vouloir annexer la Guyane sur un coup de folie ….

        • tschok dit :

          Ben parce que d’ici à ce que les tanks russes arrivent à Paris, on aura signé un traité d’alliance avec la Russie.

          C’est le seul motif à peu près rationnel que j’ai jamais entendu pour justifier une alliance avec les Russes: si on la signe, au moins on peut espérer qu’ils s’abstiendront de nous envahir.

          Bon, c’est pas une position super virile, non plus. Mais le néo-pétainisme c’est pas le gaullisme, faut en être conscient. Il y a une dimension putassière dans le concept.

      • Gélase dit :

        « le monde vous a sauvé en 45. »…..je sais pas si ça marche encore ce truc là….

      • Tulio dit :

        N’importe quoi ! Pourquoi la Russie attaquerait la France qui a LA bombe ? C’est idiot ! L’ ennemi, c’est Daech. Et puis, la Chine. Et accessoirement la Turquie. En 45, les Russes ont vaincu les Allemands, effectivement.

      • PK dit :

        On vous a libéré en au XVIIIe siècle, alors foutez-nous la paix. Les États-Unis n’existeraient pas sans la France.

      • lgbtqi+ dit :

        Nous aidons.

        Et nous aiderons.

    • Ulysse dit :

      Quel risque? Vous avez peut d’être envahi par l Italie. La guerre a lieu en Ukraine pas en France. Le matériel doit être utilisé la ou il est utile, plutôt que d’encombrer les hangars. Mais je vous accorde volontiers que nos stocks doivent en parallèle être reconstitués et en l’espèce , renforcés.

      • Tulio dit :

        On est donc liés aux mafieux ukrainiens ? A qui vont-ils revendre notre matos ?

    • Carin dit :

      @Flo
      Je comprends votre inquiétude, mais vous partez du postulat que les VAB qui vont partir en Ukraine (les premiers y sont déjà), sont retirés des troupes françaises, et laissent les gars dans leurs casernes au lieu d’aller s’entraîner.
      Mais si vous regardez le nombre de VBMR qui sont rentrés en service, et partant que chacun d’entre eux a pris la place d’un VAB, vous allez vous apercevoir que ce don a l’Ukraine n’enlève aucun moyen de transport à l’armée de terre, il est évident que l’on ne donne que des matériels déjà remplacés… notre véritable effort se situe dans la remise en état complète de ces VAB, avant envois, dans la constitution et l’envoie d’un nombre conséquent de pièces détachées pour l’entretien courant, ainsi que de moteurs, pneus, etc entièrement neufs… voilà ce que le français lambda va débourser… notre armée de terre n’a pas bougé d’un iota avec ce don, qui soit dit en passant va très vite se renouveler.

  16. R2D2 dit :

    ils ont oubliés d’envoyer les AMX AuF1? ^^
    finalement la guerre en Ukraine c’est le matériel de la guerre froide + des drones.

    • Dolgan dit :

      Oui. On le sait depuis le début de la guerre. On peut aussi ajouter les moyens de GE .

  17. PK dit :

    Je propose qu’on supprime une fraction limitée (25%) des émoluments de nos ministres afin qu’ils vivent sans souci, avec une gêne limitée dans leurs entraînements.

    • Ératosthène dit :

      @PK : Plus les dirigeant ont des salaires bas, plus ils sont corruptibles.

      • lgbtqi+ dit :

        Plus ils sont corruptibles, plus ils ont intérêt à être compétents.

    • Sarpédon dit :

      Bonjour
      Hollande a diminué les salaires du président et des ministres de 30% en 2012
      Votre réaction prouve que ça ne sert à rien car personne ne retient ce genre de nouvelle et croît toujours mordicus que les ministres « se gavent »

      • PK dit :

        Et les salaires ont été augmentés depuis, sans compter les déclarations fausses. Le Super Génie de la Finance Macron, qui a touché des millions d’euros en vendant une filiale de Pfizer n’a rien déclaré de cet argent.

        Ni de son conflit d’intérêt avec Pfizer.

        Alors, vous savez, il y a ce que l’on dit et ce que l’on fait.

        • RomainC dit :

          Fantastique, vous êtes une perle. Vous venez de déjouer, après avoir vu quelques posts et montages complotistes sur youtube, la plus grande arnaque du siècle, Pfizer/macron. La cours des compte et de nombreuses entités sont hyper regardantes et si un truc comme ça existait ça fait longtemps que ça se saurait. Comme on voit comment juste pour un emploi fictif on prend cher, imaginez un tel scandale….ou alors c’est parce que c’est totalement bidon, du 100% délire de complotiste anti-macron.

          • PK dit :

            LOL. Complotiste…

            Tous les banquiers touchent des commissions lors des grosses ventes. La perle de la finance de Macron serait l’UNIQUE BANQUIER au monde à ne pas s’être enrichi lors de la vente d’un super-contrat ?

            Ce n’est plus le génie de la finance que l’on a aux commandes, mais le plus gros débile mental que la terre ait jamais porté !

            Ou alors, il a gardé pour lui ses sous… et ne les a pas déclarés.

            D’ailleurs, les premières déclarations de LREM « avant rétractation » étaient d’affirmer que cet argent avait servi pour payer sa première campagne.

            Remarquez que ce n’est qu’un demi-mensonge, puisque McKinzey a financé le candidat Macron. Comme quoi…

        • Carin dit :

          @PK
          Il y a surtout ce que l’on croit savoir…
          Mais je vous accorde que en France, ça ne coûte rien de traiter le président de fraudeur, voleur, arnaqueur etc…
          Et fort heureusement pour vous et vos très (trop?) présent semblables, vous vivez en France! Elle est pas belle la vie?

      • vno dit :

        Il me semblait que la demande de Hollande n’avait pas été suivi d’effets car pas vraiment compatible avec le droit coutumier ? les nouvelles primes de responsabilité de 60 000 euros annuel, c’est pour les conducteurs de VAB au Mali qui évitent les mines en préservant la vie de leurs camarades ou pour ceux qui les envoient dans ce merdier sans jamais avoir pris ces risques ?

    • Jack dit :

      Je propose qu’on supprime toute aide à Ukraine (0 %) afin que la France puisse vivent sans souci et sans limite, la prochaine « opération spéciale » Russe qui sera menée contre l’OTAN.

      • vno dit :

        Ils seront peut-être arrêtés par les « Anglais » commandés par Le grand général DARMANIN à Poitier ?

    • Thaurac dit :

      Allez voir la retraite de Mélanchon et venez pleurer ici!

  18. Clavier dit :

    Et vers la guerre sont en marche les somnambules….

    • Robert dit :

      Jyb,
      Que pensez vous de ça?
      http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2022/06/28/le-crime-de-guerre-du-jour-6389110.html
      Je dis ça sans intention maligne, mais vous semblez ouvert au dialogue et j’écouterais votre point de vue avec attention.
      Merci par avance.

      • jyb dit :

        @robert
        Il faut continuer à alimenter la narration à un moment ou l’exercice de propagande a atteint ses limites et ou les contestations pointes.
        https://www.theamericanconservative.com/articles/when-the-lies-come-home/
        Zelensky a perdu le sens des réalités et de la mesure, la belle machine à communiquer pour rester audible doit au maximum calquer son discours sur le cours des évènements.
        Ni les russes ni les ukrainiens n’ont d’états d’âme, ils peuvent taper un dépot de munitions ou d’armements, ils le font.

        • tschok dit :

          @jyb,

          Je vous trouve sévère avec Zelinsky. Rendez-vous compte qu’on était tous prêt à le laisser tomber. Mais, dès les premières heures de l’invasion, il est parvenu à conserver la maitrise de la situation et a s’imposer comme une figure incarnant la résistance contre l’envahisseur.

          Si ce type, qui est décrit assez facilement comme un clown dépourvu d’intelligence politique et de leadership, avait lâché prise et accepté la proposition américaine d’exfiltration, bien des choses auraient pu être vraiment très différentes.

          Par ailleurs, vous traitez peut-être trop rapidement sur le plan de la condescendance la « belle machine à communiquer » de Zelinsky en oubliant qu’un type comme de Gaulle, par exemple, en a eu une assez similaire. Et elle lui a été tout aussi vitale.

          D’ailleurs, ne commémorons-nous pas l’appel du 18 juin, qui a été lancé depuis les studios de la BBC, comme le seront plus tard les fameux messages personnels de la Résistance?

          Seriez-vous aussi prompt à vous moquer de la « belle machine à communiquer » gaullienne que vous êtes prompt à tourner en dérision celle de Zelinsky, alors que dans leur principe elles reposent toutes deux sur la volonté assumée de valoriser l’image d’un homme pour fédérer les forces vives d’un Etat qui est envahi et occupé par l’ennemi?

          Il faut bien une figure de proue, non?

          • jyb dit :

            @tschok
            je ne tourne pas zelensky en dérision, je trouve personnellement qu’il était plus pertinent et convaincant « un ton en dessous ».
            je ne suis pas convaincu que de Gaulle aurait multiplier les interventions comme celle du festival de cannes par exemple. de Gaulle a du lutter contre, un peu churchill, et beaucoup roosvelt pour s’imposer. zelinsky est clairement l’homme de johnson et biden.
            Laissons lui le bénéfice du doute et la maitrise de son destin. Attendons de voir dans les semaines qui viennent quelles seront ses choix et décisions sur l’interet supérieur de l’ukraine et des ukrainiens.

          • tschok dit :

            Oui, laissons du temps à Zelinsky.

            (De Gaulle était un homme de spectacle. Festival de Cannes, peut-être pas, mais conférences de presse épiques, oui)

        • Robert dit :

          Jyb,
          Merci de votre réponse.
          Je maitrise mal l’américain, dommage, mais je comprends l’essentiel qui est d’ailleurs repris dans d’autres journaux étrangers.
          Zelensky, à mon avis, a deux attitudes qui peuvent paraître contradictoires. Celle du chef d’Etat en guerre qui ne doit pas paraître faiblir mais entretenir l’agressivité et le moral des troupes et du peuple. Son déguisement de soldat au combat en fait partie comme ses discours véhéments à tous les pays susceptibles de l’aider.
          Et l’autre, plus réaliste, celui du dirigeant qui connait la situation en temps réel et laisse parfois un discours raisonnable apparaître. Plusieurs intervenants des gros médias commencent à distinguer, certes avec des mots prudents, le discours audible et dicible, en situation ou nous sommes mis en situation de soutien à un pays envahi qui se bat, c’est à dire forcément belliqueux et jusqu’a boutiste, et l’autre ou le réalisme transparaît comme ce général qui ne comprenait pas la résistance devenue inutile de Marioupol sinon pour faire pression sur les occidentaux et justifier plus de livraisons d’armes.

          • jyb dit :

            @robert
            effectivement des journaux costauds (comme le guardian) ont pris un peu de recul, le nyt a même amorcé une autocritique…

      • Charcot84 dit :

        yves daoudal a toujours brillé par ses explications foireuses. Si ce magasin abritait des munitions, l’incendie aurait provoqué des explosions répétées, forcément visibles et dangereuses, hors, les pompiers sont à l’oeuvre comme ils le font sur un incendie classique. Si des munitions se trouvaient dans cet établissement, il y aurait eu un périmètre de sécurité très large, les curieux auraient été invités à quitter prestement les lieux et se placer à au moins 800 mètres qui est une norme minimale pour ce type de danger liés à la présence de munitions !
        En admettant même la version qui dit que c’est un bâtiment proche qui a été visé et que l’explosion des munitions a mis le feu à ce centre commercial, on en revient à ce qui précède, le périmètre de sécurité autour du bâtiment supposément censé contenir des armes et munitions occidentales aurait englobé le centre commercial de facto ! Donc dans tous les cas de figure, les badauds , journalistes et même pompiers se seraient tenus à l’écart à cause du risque mortel d’explosions de munitions sur une durée assez longue. Sur ce coup là, les russes comme d’habitude donnent une version qui rassurent leur opinion publique , ils se fichent de la réalité des faits qui apparait clairement comme une frappe de représailles et ou de terreur vis à vis de la population civile. En droit international, on a un cas d’école de crime de guerre ! (mais poutine n’est pas trop regardant avec le droit international qu’il revendique uniquement quand cela l’arrange)

        • Mica X dit :

          C’est avant tout de la propagande en interne, le « russe » de base gobe n’importe quoi car il est incapable de se remettre en cause, trop borné et individualiste (il est en pétard car il ne peut plus avoir de pièces détachées pour sa BMW et que les pièces détachées chinoises pour réparer son syphon d’évier sont de la merde) ou trop borné et frustré (il a besoin d’une grande Russie pour lui éviter de penser qu il mourra à 55 ans d’un cancer mal soigné dans un village paumé sans route bitumée avec les chiotes au fond du jardin).

          Le « russe » cortiqué, il y en a, il est soit en taule, soit dépressif soit il s’est barré à l’ouest, en Turquie ou en Géorgie voire en Ukraine et il s’en engagé dans la légion étrangère ukrainienne.

          Je dis « russe » mais il doit y en avoir à peine une centaine de millions, les autres habitants de cette fédération ne sont PAS russes.

          Il y a 40 ans on avait en face de nous l URSS + le pacte de Varsovie avec une population biberonnée par le PC, maintenant la partie non URSS du pacte de Varsovie est avec nous et même une partie non négligeable de l’Ex URSS, y a pas photo et cela se mesure sur le terrain (l’ex armée rouge après 4 mois d’op spéciale ne serait pas embourbée dans le Donbass).

          • jyb dit :

            @mica x
            vous racontez n’importe quoi.
            Les russes ont un siècle de propagande derrière eux, ils savent parfaitement lire entre les lignes, ils ont tout les codes. Je ne connais pas un seul russe, nationaliste, apolitique ou opposant qui soit dupe du système.
            Le paradoxe, c’est que nous, grands démocrates pétris de liberté d’expression, sommes incapables d’avoir cette réflexivité sur la parole sanctuarisée de celui qui est dans le camp de la justice et de la liberté. Je constate que l’abus de liberté est un asservissement, une abolition de l’entendement.
             » jamais nous n’avons été aussi libre que sous l’occupation  » Sartre

          • LEONARD dit :

            @jyb
            Sartre a fait cette apologie de la Résistance en Septembre 1944.
            Mais avant, il a été beaucoup plus « teuton-friendly » et même anti-sémite.
            Ecoutez bien, et vous mettrez cette citation en perspective.
            https://www.youtube.com/watch?v=CQtVLHczws4

          • Robert dit :

            Sartre a été « blanchi » par le parti communiste en 45, sinon durant l’occupation ses pièces se jouaient devant un parterre d’officiers allemands et avec Simone de Beauvoir ils se permettaient même de pervertir de jeunes filles, dont certaines juives, sous prétexte de les protéger en les hébergeant.
            Le style c’est l’homme et la femme en l’occurrence parce que la grande sartreuse était une ignoble personne qui débauchait des jeunes filles pendant que Sartre jouait le voyeur.

        • lgbtqi+ dit :

          Non, mais vous savez, il y en a qui ont besoin, BESOIN, que tout ce qui soit Ukrainien ou du reste de l’Occident soit faux, et que la vérité émane nécessairement de la poutinie.

          Aussi cherchent-ils à tordre l’interprétation des faits aussi loin qu’ils le peuvent.

        • précision dit :

          frappe de représaille, comme vous y allez. Cela semble très peu probable; vous négligez qu’il y a eu au moins un second missile qui a bien frappé l’usine voisine. Que cette usine ait été ciblé semble l’explication la plus probable. Que les russes aient fait une erreur est tout à fait possible, leur renseignement n’est pas du tout à la hauteur du renseignement américain.

          • Robert dit :

            Goya laisse entendre, sur LCI je crois, que les missiles très puissants utilisés par les russes sont anciens et assez imprécis et qu’ils auraient pu viser l’usine et l’un s’égarer sur le supermarché. Je suis presque étonné qu’il semble douter de la version crime de guerre. J’ai l’impression que le vent tourne et que certains commencent à changer d’éléments de langage.
            Et pendant ce temps-là les perroquets continuent leur discours simpliste et manichéen.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit :[ Que cette usine ait été ciblé semble l’explication la plus probable.]

            En effet je doute qu’en période de guerre des équipements de mécano-soudage ; d’usinage et de manutentions soient uniquement destinés à des productions civiles . 0)

            Cit : [ Que les russes aient fait une erreur est tout à fait possible, leur renseignement n’est pas du tout à la hauteur du renseignement américain.]

            Pourquoi ? Le centre commercial pouvait très bien servir au stockage de matériel militaire et de fournitures pour l’usine tout comme les bâtiments civils pouvaient très bien servir de BE et d’administration à l’usine frappée à Kie… Kyiv !
            Cela vous étonnerait ?
            Un officier général ( très probablement plus cadre d’active ) de AAE parlait d’une Erreur Circulaire Probable de 20m * pour ce missile à la téloche .
            Ps : Un des propriétaires de ce centre serait Rinat Akhmetov

            * C’est l’  » assez imprécision  » de moncolonel GOYA

          • précision dit :

            @Daniel. Si les russes avaient eu des raisons « légitimes » de viser le centre on peut supposer que dans ce cas ils l’auraient mis en avant dans leurs explications.

            Votre erreur circulaire probable me semble sous-estimée. Les chiffres que j’ai lu en source ouverte citent plus fréquemment une (ou quelques) centaine de mètres.

            Rinat Akhmetov étant propriétaire de pas mal de choses je ne me hâterais pas d’y voir plus qu’une coïncidence.

          • Robert dit :

            Centre commercial fermé au public depuis des mois, faut-il rappeler.

        • précision dit :

          PS : une analyse de la frappe, naturellement assez critique des russes et de leurs explications douteuses, qui accréditerait plutôt une frappe mal menée. Rien que l’erreur circulaire probable du Kh22 rend votre suggestion de frappe de représaille invraisemblable.

          https://meduza.io/en/feature/2022/06/29/the-kremenchuk-missile-strike-what-the-evidence-shows

        • Robert dit :

          Je ne dis pas que j’adhère à cette version. Les explosions semblent avoir eu lieu quand la vidéo est prise. Dans un brasier géant, avec une chaleur qui semble se dégager, il ne faut pas longtemps. Et tout ne peut pas être montré, surtout si la vidéo est filtrée par la censure officielle qui existe bel et bien en Ukraine avant d’être diffusée.
          Mais il y a quelques semaines, dans un supermarché ou se cachaient des blindés ukrainiens, une version presque similaire nous avait été fournie par l’Ukraine avant que des témoignages et vidéos fournissent une autre version.
          Je crois que les russes n’avaient aucun intérêt à viser un site public en pleine affluence et très loin du front, ils sont en train de gagner des points en ce moment. Et je pense que les armes occidentales risquent de permettre à la guerre de se prolonger même si les ukrainiens sont défaits. Le renseignement russe qui n’est pas réputé complètement nul est parfaitement capable de suivre et cibler les lieux ou cet armement est stocké. Il l’a déjà fait récemment à Kiev ou des missiles ont fait peu de victimes. Peut-être qu’effectivement ils ciblaient un lieu de fabrication ou de stockage d’armes. Oui, qui sait, dans une usine à proximité d’un supermarché fermé au public et loin de la zone de combat par exemple.
          Car je pense que vous ne doutez pas que les armements fournis soit pistés par les russes pour les détruire avant qu’ils n’arrivent sur le champ de bataille et ne risquent, entre autre, de tuer des civils.
          Je donne une version interrogative, nous n’en savons pas plus vous et moi, vous donnez une version affirmative qui ne se pose pas de question et reprend le narratif crime de guerre. Daoudal finalement est plus curieux que ceux qui semblent adhérer à la pensée médiatique ukrainienne. Etrangement, que du déni, du mépris, mais très rarement une contestation sérieusement argumentée. Je doute que tous cherchent la vérité, mais plutôt à conforter leur position dominante et bien pensante.
          De toute façon, nous saurons assez vite de quoi il en retourne.
          En attendant, la version crime de guerre permet de sidérer l’opinion internationale et justifier l’accroissement de livraisons d’armes. Merci quand même de votre réponse polie et argumentée.

          • tschok dit :

            Vous savez, Robert, il n’y a eu que 20 morts, c’est très peu pour une frappe russe en milieu urbain. D’habitude, c’est dix fois plus.

            On peut la qualifier d’économe en vies humaines, ce qui est assez rare pour être signalé comme un fait très positif.

    • Gaulois78 dit :

      @jyb
      Très bonne interview

    • LEONARD dit :

      @jyb
      Plutôt aussi d’accord avec l’analyse, mais:

      – C’est quand même faire injure aux PECO et baltes qui ont rejoint l’Otan que de dire que c’est un complot des U.S. Il y avait conjonction d’intérêt, les nouveaux entrants dans l’Otan y voyant une protection face à la menace russe, et les U.S une façon d’affaiblir un concurrent militaire. Et c’est une fois de plus une inversion de l’équation: C’est la menace russe qui amène certains pays frontaliers de celle-ci à demander la protection de l’Otan. S’il n’y avait pas eu de menace russe, (et c’est la même chose pour la Finlande et la Suède actuellement), il n’y aurait pas eu d’élargissement de l’Otan.

      – Pour ce qui est des solutions, on est dans la démonstration de danse de claquettes: Les garanties de la sécurité de l’Ukraine sont en l’état actuel de la nature du pouvoir russe totalement illusoires, le traitement spécifique du Donbass sur base du Pays de Galles ou de l’Ecosse est bien trouvé, mais qui joue le rôle du R.U ? La Russie ou l’Ukraine ? Il évite soigneusement de le préciser. Le référendum en Crimée est une utopie, jamais la Russie ne laissera tomber Sébastopol et la Crimée sécurise Sébastopol.

      – Dernier point. L’Ukraine s’est dite plusieurs fois prête à discuter avec Poutine. Zelensky en a fait la proposition et a même avancé des pistes d’ouverture en considérant à demi-mot qu’il ne revendiquerait plus la Crimée. Poutine n’a jamais fait de même. Macron a passé des heures de câlino-thérapie au téléphone avec Poutine. Même lui s’est aperçu de l’inutilité (nocivité ?) de la tâche.

      • Gaulois78 dit :

        Léonard & jyb

        Votre analyse Léonard est lucide, malheureusement ce conflit se terminera par l’écroulement de la Russie, qu’en sortira t’il géopolitique ment ?

        Où par la partition de l’Ukraine…

        Dans tous les cas c’est l’UE qui financera ce désastre, surtout les pays contributeurs nets, 1100 milliards au minimum pour la reconstruction…

        Ne comptons pas sur les USA, le FMI où la Banque Mondiale pour la remise en état de l’Ukraine…

        Rien que cette somme si on utilise la répartition actuelle de la CE c’est 253 milliards de dettes supplémentaires pour la France…
        La Pologne, Hongrie, Tchéquie, l’Italie, l’Espagne,Roumanie, les pays frugaux et autres micro-pays des pays de l’est voudront t’il prendre leur part dans cette reconstruction ? Réduire le chèque qu’ils reçoivent le 1er janvier… J’en doute très fort…

        Et j’élude la remontée des taux d’intérêt, le français moyen, inculte en économie va enfin se rendre compte que l’argent à un coût et que sa classe dirigeante à cramé la caisse ( oui, je sais, c’est pas de moi)

        • LEONARD dit :

          @Gaulois78
          PIB de l’Europe = +/- 15 000 Milliards €
          Dépenses de défense si la Russie est toujours une menace = 3%
          Dépenses de défense si la Russie est toujours une menace = 2%
          Différence = 1%, soit 150 Milliards €/an, sans intégrer les retombées (idem que pour les dépenses militaires)
          1100 Milliards = 7,5 ans d’économies mili.

          Je vais encore me faire des potes….

          • LEONARD dit :

            Correction:
            Dépenses de défense si la Russie est toujours une menace = 3%
            Dépenses de défense si la Russie n’est plus une menace = 2%
            Toutes mes excuses.

      • jyb dit :

        @Léonard
        – L’histoire est simple. zelensky cherchait je pense sincèrement à résoudre le conflit au donbass. problème : il a été contraint par les ultra du régime de renoncer aux accords de minsk. lire ce qui s’est passé en ukraine entre novembre et décembre 2019.
        de nouveau dans l’impasse, la montée aux extremes redevenait la seule option.

        • tschok dit :

          Moui… Il fallait avoir un foi indestructible dans les vertus de la diplomatie pour espérer qu’une solution négociée viendrait résoudre ce conflit.

          Entre les manoeuvres permanentes des Russes pour entretenir un état de conflit larvé qui justifie leur intervention dans le conflit, celles des extrémistes de tout bord, la mollesse des Etats européens peu enclins à pousser les parties à la négociation, et d’autres facteurs bloquants sur lesquels je passe, il n’y avait finalement aucune chance pour que les accords de Minsk permettent de parvenir à une issue heureuse.

          C’est un peu comme quand on se refait la guerre d’Algérie, par exemple, en se demandant « et si? ». Et si il s’était passé telle chose et pas telle autre, et si on avait pu faire ceci plutôt que cela, la guerre d’Algérie aurait-elle pu se terminer autrement?

          Les discussions de ce genre présentent certes un intérêt, mais il est assez abstrait, ne trouvez-vous pas?

          Je vais vous dire en quoi l’histoire est très simple: en intervenant dans ce conflit interne à l’Ukraine, la Russie a pris le risque de s’y impliquer toujours davantage, et c’est exactement ce qui est arrivé.

          Cette partie-là de l’histoire est mécanique: si vous décidez d’intervenir dans une guerre civile qui n’est pas la vôtre, vous savez qu’un jour ou l’autre vous devrez vous y impliquer de façon plus grave.

          A partir du moment où la Russie a pris la décision de fournir un appui aux séparatistes du Donbass, elle est intervenue dans une guerre civile qui n’était pas la sienne, donc elle a mécaniquement pris le risque de s’engager davantage, jusqu’à l’invasion pure et simple de l’Ukraine.

          Regardez les Turcs. Ils interviennent un peu en Syrie, un peu en Irak, ils vont s’embringuer dans truc plus grave un jour ou l’autre, ce n’est qu’une question de temps.

          Les Israéliens aux Liban, pareil.

          C’est un engrenage. Si on y met le doigt, le reste finit par y passer un jour ou l’autre. Les Russes y ont mis le doigt, eh ben voilà. Et maintenant, c’est notre tour…

          Youpi…

      • jyb dit :

        Ont été lancé dans la poche (chaudron en russe) ( ou cuvette mais il faut être français pour y voir un quelconque romantisme ) : la 14ème brigade meca de volodimir (ouest) la 17ème brigade blindée séparée, la 79e brigade d’assaut aérien, la 2’ème brigade meca, la 95ème brigade d’assaut aérien, la 81e brigade d’assaut aéromobile, le 8ème régiment des forces spéciales…je n’ai pas cité les bataillons de l’infanterie de marine (ces unités n’opèrent plus au niveau brigade ) ni les unités de la défenses territoriales. et pour finir les forces spéciales du gur (ministère de la défense )
        quel est le gain stratégique ? ou au moins tactique ?
        sans compter l’effet dévastateur sur le moral des troupes et la confiance en leurs chefs.

        • Ion 5 dit :

          A priori elles essayent de s’extraire du chaudron. Le personnel semble y parvenir même si c’est au prix de pertes qui n’ont certainement rien de négligeable. Pour les véhicules c’est plus dur. Les russes tiennent sous leur feu tous les axes.

          • jyb dit :

            @ion5
            l’affaire est pliée depuis le 15 juin. l’actualité bis repetita ce sont les ukrainiens qui tentent de s’extraire de lisychansk. c’est un désastre dans le désastre…mais prévisible et prévu quand l’em ukrainien a décidé de rester dans la ville basse.

      • lgbtqi+ dit :

        Parfaitement dit.

        DARVO, acronyme…

      • précision dit :

        Je trouve aussi l’article intéressant, en particulier sur la vision de Chirac en vue de pacifier les relations en Europe.
        Par contre

        – vous faites dire à l’article ce qu’il ne dit pas : il ne parle pas de complot américain mais de vision stratégique américaine consistant à étendre l’OTAN. Il ne dit pas que c’est une décision unilatérale américaine, et la conjonction d’intérêt (intérêt discutable, l’intérêt des alliances militaires pour maintenir la paix étant sujet à caution à mon avis vu qu’elles font au moins autant partie du problème que de la solution). Mais in fine ce sont les USA qui décident en pratique si l’OTAN s’élargit ou pas.
        – l’argument selon lequel sans menace russe il n’y aurait pas eu d’élargissement de l’Otan est fallacieux. En 90 la menace russe sur l’allemagne de l’Est était risible, en 99 la menace sur la Pologne tout aussi risible. On peut retourner votre argument, s’il n’y avait pas eu d’élargissement de l’Otan il n’y aurait peut-être pas eu de menace russe significative. Nul ne peut le dire avec certitude, ni moi ni vous .
        – Pour le dernier point, vous négligez un certain nombre de points. Poutine , avec tous ses défauts, a a priori tenté d’éviter la guerre ouverte en tâchant d’obtenir des concessions avant février. Les occidentaux, l’ont envoyé valser à répétition depuis des années en adoptant la ligne dure. Poutine a dès le début de l’invasion fait à peu près autant d’appels à la négociation que Zelensky qui n’a jamais fait que des propositions en demi-teintes, voire des offres assez hypocrites (comme une garantie de sécurité par l’occident n’excluant pas la Crimée). De fait les russes disaient jusqu’à il y a peu vouloir négocier la paix. Les soutiens de l’Ukraine comme le RU disent officiellement que le moment n’est pas propice à négocier la paix, et qu’avec le temps la situation deviendra plus défavorable à la Russie. Il est donc peu vraisemblable que la poursuite de la guerre soit la responsabilité unique de la Russie.
        – Par ailleurs vu le climat d’hostilité actuelle il semble difficile pour les russes d’accepter la seule Crimée sans des garanties de (garanties sécuritaires : approvisionnement depuis Kherson, pont de Kertch, garanties concernant les éléments russophiles du Donbass et autres territoires occupés). Je suis néanmoins d’accord avec vous concernant un point: les russes n’ont pas fait état (au moins publiquement) de concession significative. En fait je n’en ai vu qu’une, en demi-teinte, lorsqu’ils ont laissé entendre qu’une adhésion de l’Ukraine à l’UE ne les gênerait pas forcément outre mesure. Mais ils envoient beaucoup de messages contradictoires et ont aussi dit le contraire.
        A l’inverse la seule proposition ukrainienne que j’ai lu (sur TASS, donc sujet à caution) visait à accepter définitivement les frontières d’avant l’invasion de février ; ce serait une concession très significative si elle était confirmée, et tout à leur honneur. Mais ne règlerait sans doute pas toutes les questions sécuritaires d’un côté comme de l’autre.

        • tschok dit :

          @précision,

          Je vous propose un voyage dans le temps (enfin dans Le Monde, plutôt):

          https://www.lemonde.fr/archives/article/1993/08/27/la-visite-de-boris-eltsine-en-europe-de-l-est-la-russie-comprendrait-une-adhesion-de-la-pologne-a-l-otan_3936751_1819218.html

          Quoi?!

          je cite: « Le président russe Boris Eltsine a quitté, jeudi 26 août, la Pologne pour Prague. A Varsovie, il a accueilli avec  » compréhension  » le désir de la Pologne de s’intégrer à l’Alliance atlantique ».

          Et si on arrêtait les bêtises?

          La Russie a été associée au processus d’élargissement de l’Otan à l’est et, dans certains cas, elle a même donné sa bénédiction.

          Vous savez pourquoi? Parce qu’elle négociait des contreparties, tout simplement.

          Lesquelles?

          C’est dit dans l’article: « Les deux présidents ont signé, comme prévu, l’accord sur la construction, à travers le territoire polonais, d’un gazoduc reliant les nouveaux gisements de la péninsule de Iamal en Sibérie à l’Allemagne »

          Oooooooh, surprise…

      • Vinz dit :

        « S’il n’y avait pas eu de menace russe, (et c’est la même chose pour la Finlande et la Suède actuellement), il n’y aurait pas eu d’élargissement de l’Otan. »

        Non c’est un sophisme. C’était quoi la menace russe sous Eltsine et le début du règne Poutine ? Zéro, un pays complètement à la ramasse.
        Le problème c’est que l’OTAN a continué sur sa lancée guerre froide, sans remettre à plat sa doctrine politique.

        • tschok dit :

          @Vinz,

          Avec précision, vous allez réviser votre histoire européenne récente, parce que ça ne va plus, là.

          Bon, ces événements ont une trentaine d’années, je conçois que notre mémoire les ait fait passer au second plan, m’enfin quand même!

          Les premières vagues d’adhésion n’ont pas été provoquée par la peur de l’ours russe, mais par la volonté des pays ex bloc de l’est de s’intégrer à l’Europe.

          La Russie a dit en général ok, au cas par cas, parce qu’elle a négocié des contreparties. Dans le cas de l’adhésion de la Pologne, entre autres, un gazoduc qui a relié le gaz russe à l’Allemagne.

          Et, si, la doctrine de l’Otan a évidemment été remise à plat après la chute du mur. On a même envisagé à un moment l’adhésion de la Russie à l’Otan, c’est dire.

          Allez farfouiller les archives de la presse de l’époque pour vous remettre un peu dans le bain. Les problématiques de l’époque n’étaient pas celles d’aujourd’hui, même si on voit celles d’aujourd’hui se dessiner en filigrane (gazoduc, par exemple).

      • Robert dit :

        Zelensky a plusieurs fois parlé de négocier, Poutine est en situation de force et d’agresseur je vous le rappelle, mais son ministre a clairement parlé de négociations. Mais Zelensky a aussitôt reçu des engagements de livraisons d’armes ou de pressions politiques et renoncé à chaque fois à ces négociations. Au moins temporairement.
        Il semblerait que la négociation ne soit pas dans le projet de ceux qui arment l’Ukraine.

    • Thaurac dit :

      « Maurice Gourdault-Montagne, diplomate français : « Les intérêts des Etats-Unis ne sont pas les mêmes que ceux de l’Europe » »
      Hau , il faut faire des années d’études diplomatiques , pour relever cette litote?

  19. Dodo dit :

    L’arrivée des Griffon permet de dégager des VAB « rang » disponibles pour une fin de vie en Ukraine.
    On doit en avoir actuellement environ 500 dans lesquels on peut piocher, voir un peu plus si on anticipe les livraisons prochaines de Griffon.

    Pour nous c’est tout bénef, on s’évite le prix de la déconstruction. Par contre on va perdre un potentiel de pièces détachées, même si ce n’est que pour quelques années encore.

    Il est bon de donner des moyens aux ukrainiens. L’exocet c’est pareil, mieux vaut donner du missile qui ira couler des navires russes puis de renouveler ces stocks car de toute façon il faut renouveler les vieux missiles.
    Donnons aussi du BONUS pour les CAESAR

    • Gaulois78 dit :

      @Dodo
      Bonjour
      On les trouve où les bonus, l’armée en a de quoi faire une HI pendant la parade du 14 juillet…

      Une reconstitution de stock (pas une augmentation) missiles du type Exocet c’est un délai de 3 ans en temps ordinaire ? les priorités étant l’exportation et la réduction où annulation des commandes de AFr par le tandem MinDef/Bercy…

      Il est vrai que le germanophile du ministère des finances a ordonné l’état de guerre à nos industriels…Comme disent les d’jeuns, je suis MDR…

      Son job de hâbleur fait, dès ce matin il a fait état de ce que son patron lui interdit d’aborder depuis 5 ans…La dette de la France, le quoi qu’il en coûte…J’ai peur que pour la distribution des chèques les militaires passent leur tour…

      • Dolgan dit :

        Bonus? Plusieurs milliers disponibles.

        Il nous en resterait encore suffisamment.

    • MasCal dit :

      Leur fin de vie aux VAB va être relativement courte, un barroud dans un boom quoi.
      MasCal

      • lgbtqi+ dit :

        Comme c’est étrange de n’envisager que la défaite pour les Ukrainiens, face à cette opération spéciale de quelques jours qui dure depuis des mois…

        • Felipe dit :

          parce que la russie ne peut pas perdre. elle ne gagnera pas mais elle ne perdra pas (comme l’ukraine ne paut pas gagner, c’est triste mais c »est comme ainsi, parce que ce drame « ne vaut pas le sang d’un grenadier poméranien ». l’otan n’entrera jamais en guerre dans le contexte actuel). quoiqu’en pensent nos amis américains, la Russie restera un « objet » géopolitique majeur à l’échelle politique , d’abord par sa surface, ensuite par ses ressources énergétiques, enfin parce qu’elle détient 40% de l’armement nucléaire mondial.
          vous y ajoutez un truc qui échappe complètement aux européens notamment (pas à tous , je pense aux états baltes mais surtout aux polonais et autres hongrois) : le facteur culturel et historique (pas besoin de faire un dessin). vous virez poutine, ce ne sera pas un benêt à la solde de joe biden qui en ressortira. enfin, le boomerang des sanctions occidentales ne tiendra pas forcément aussi longtemps que l’explosion de la demande en énergie, en produits manufacturés et la relative neutralité du monde sur cette agression qui, pour l’instant, a tué bcp moins de civils ukrainiens que le yemen, l’irak, ou le soudan

          • guy dit :

            Comme la Russie ne pouvait pas perdre en Afghanistan, comme les américains ne pouvaient pas perdre au Vietnam.
            C’est toujours beau une guerre quand ça commence, l »espoir et la confiance est toujours là, le sentiment de contrôler la situation et que la victoire est acquise…
            Les problèmes arrivent quand le conflit se prolonge et l’impossible devient possible.
            Voyez l’historique de toutes les guerres et voyez le nombre incalculable de fois ou David a vaincu Goliath.
            Beaucoup trop de personnes sous-estiment l’impact du soutien étranger à l’Ukraine, ce n’est pas juste quelques cacahuètes.
            Et ne venez pas m’évoquer les pertes civiles, on sait tous qu’elles ne sont jamais les cibles premières de la guerre mais qu’elles deviennent les victimes principales sur le temps long…

          • jyb dit :

            @felipe
            ok avec vous.

          • précision dit :

            « C’est toujours beau une guerre quand ça commence » je me garderais d’ironiser sur un tel sujet.
            C’est moche (un crime) quand ça commence, et ça s’enlaidit presque toujours quand ça dure.
            Je me demande qui sous-estime le soutien à l’Ukraine. Je doute que ce soit le cas des russes en tout cas.

    • Aramis dit :

      « puis de renouveler ces stocks » On a pas de stocks.

    • Tulio dit :

      Bien sur, on va fourguer des Exocet aux gangsters ukrainiens pour qu’ils les revendent et que nos marins se les prennent sur la tronche. Et des Bonus, alors qu’il n’y en a quasiment pas dans l’armée française, pour qu’ils les revendent !

  20. berger dit :

    « strict nécessaire » en temps de paix (plus pour longtemps)

  21. Ultima Ratio dit :

    Des VAB, c’est une complétement obsolète !.. Sinon cela me rappel de bon souvenir malgré tout lorsque j’étais au 1er Spahis de Valence en 1990. C’est du grand foutage de gueule en réalité.

    • R2D2 dit :

      et sinon on leur donne quoi? mmmmh? les Ukrainiens ont besoin de matériel en quantité et tout de suite, pas dans 10 ans. Cela ne laisse pas beaucoup de solutions.
      pour rappel les russes ont du matériel de la même époque tout aussi obsolète…

    • Tulio dit :

      Oui, c’est du foutage de gueule. En même temps, on ne va pas leur donner du matos valable, ils seraient capables de le revendre !

      • Carin dit :

        @Tulio
        D’après toutes les groupies en chaleur du petit père des peuples dont vous faites partie, la France n’a pas de matériels valables…
        Cela ne vous empêche pas (tous) de venir pleurer, pour le don de quelques centaines de VAB, non pas que vous compreniez l’utilité que va apporter ces matériels aux ukrainiens, aucun d’entre vous n’en est capable, mais juste qu’au fond de votre très petite conscience, vous sentez que votre proxo peut perdre cette opération spéciale, et qu’alors, ça va être très difficile de tapiner… rassurez-vous, il vous restera Marine le Pen ou Jean Luc Melanchon qui seront ravis de vous trouver un bout de trottoir.

  22. Aramis dit :

    On a dû interrompre leur destruction et les remettre en etat à peu près acceptable. Par contre vu que rien n’était prévu pour stocker du vieux matériel il est douteux qu’on ait pu en remettre en état même une centaine. Alors que l’Ukraine a besoin urgement de matériel on a une poigné de matos à fournir!

    Une armée sans stock est bien une aberration.

    • Dolgan dit :

      Source pour la destruction des VAb…(c’est tellement grotesque…)

      Il existe (#scoop ) un centre de stockage long de matos retiré du service.

      On a plusieurs milliers de vab capables de rouler. En gratter 200 pour les filer aux ukrainiens, c’est pas la fin du monde.

      • Aramis dit :

        Source sur le fait qu’on ait des stocks? Nos généraux disent le contraire, les parlementaires pareil.

    • Carin dit :

      @Aramis
      Vous allez vite en besogne.
      Il ne vous vient pas à l’esprit d’attendre de voir combien de VAB sont partis, et combien partiront dans un proche avenir, avant de poster?
      Vos jugements toujours négatifs font rarement mouche, même si le fond n’est pas faux, il n’en est pas plus vrai, et très souvent quelques semaines après, ils s’avèrent plus faux que vrais.

      • Aramis dit :

        « Il ne vous vient pas à l’esprit d’attendre de voir combien de VAB sont partis, et combien partiront dans un proche avenir, avant de poster? » Si.

        « très souvent quelques semaines après, ils s’avèrent plus faux que vrais. » exemple?

  23. albert dit :

    Les VAB sont en fin de vie chez nous, autant qu’il servent là bas plutot que de finir rouillé ou de cible pour l’entrainement.
    De toute façon sur une zone de conflit à forte intensité, ce type de véhicule n’a pas une durée de vie très longue mais si ça peut aider et sauver des vies c’est une bonne chose.
    Durant mon service je pilotais un VAB dans l’artillerie (40RA), c’est très basique, il faut 1 à 3 jours de formation selon le modèle pour apprendre à le piloter, je doute que leur durée de vie au front nécessitera une formation de maintenance.

    • Sacha dit :

      On vous a appris à le conduire sur quel type de terrain en 3j ? Parce que le bidule dans la cour regimentajre et le bidule dans les layons un mois de novembre c’est pas le même nombre de bosses sur la tête (je préjuge pas, je demande).
      Ni le même risque de galipette d’ailleurs.

      • albert dit :

        J’ai eu une formation de conduite sur route (franchement ça se conduit tout seul) et aussi en tout terrain à Suippes. Oui rapidement, y a pas besoin d’un mois de formation pour piloter un VAB, c’est pas un char. Bon j’avais eu avant des formations sur GBC 8KT, là aussi quelques jours seulement (j’avais déja mon permis). Je ne ne doute pas que les ukrainiens qui piloteront le VAB ont déja des bases de pilotages sur véhicule 4×4 ou en blindé
        Sinon, j’ai appris à me perfectionner par la suite, sur terrain, sur le tas, avec mon chef de bord et je ne doute pas que les ukrainiens (qui sont plus débrouillards et motivés que nous) en feront de meme. Faut pas les prendre pour des idiots.

    • R2D2 dit :

      « De toute façon sur une zone de conflit à forte intensité, ce type de véhicule n’a pas une durée de vie très longue mais si ça peut aider et sauver des vies c’est une bonne chose. »
      + 1000

      « je doute que leur durée de vie au front nécessitera une formation de maintenance. »
      très probablement le minimum syndical pour la maintenance mais clairement pas de changement de moteur ^^’
      de plus les Ukrainiens sont débrouillards et motivés, ils remettent bien sur pied du matériel russe usé jusqu’à la corde.

  24. vno dit :

    Pour les Exocet, des AM39 d’ancienne génération ? combien de temps pour livrer 4 Breguet atlantique pour les tirer et refusés par nos amis Allemands en formant des équipages et maintenanciers ukrainiens ? Il doit y avoir du personnel d’Antonov qui s’ennuie.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Bien que l’approvisionnement en matériel ne pose pas de problème, vous devez être conscient que la formation du personnel sur les systèmes d’armes constitue une entrée en guerre au regard du droit international.

      • Carin dit :

        @Abuse etc…
        Non, ce qui serait une entrée en opération spéciale, c’est d’envoyer des conducteurs (VAB) opérateurs (CAESAr), maintenanciers (l’ensemble)… un peu comme les russes et les chinois ont fait,(Corée… mais pas que…), sans se cacher, et qui n’a donné lieu à aucune représailles. Je ne saurais trop vous conseiller de ne pas abuser de mots que ni votre proxénète du Kremlin, ni ses hommes de mains, n’emploie! Et vous savez pourquoi ils n’emploient pas vos mots? C’est sûrement hors de portée de votre intellect, tout simplement parce que designer un pays comme étant  «co-belligerant », c’est lui déclarer une guerre en bonne et due forme! Et franchement le proxo et sa bande de bras cassés, ne veulent surtout pas avoir à faire à un pays occidental, ils ne sont déjà pas sûr de gagner cette opération, alors une véritable guerre!!!

        • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

          Jeter de la mer*e ne change pas les principes du droit international, @Carin.

      • vno dit :

        Personnellement je ne suis conscient de rien, par contre bien que dyslexique, je sais qu’un point d’interrogation à la fin d’une phrase est une question et pas une affirmation. La livraison en vol sous immatriculation civile faute d’autre moyens maritimes disponibles d’ une épave achetée par un ferrailleur Français à un ferrailleurs Ukrainien trés performant spécialisé dans le recyclage de matériel et épaves de provenance militaire n’a jamais constitué une entrée en guerre pour personne. La France ne disposant pas d’une entreprise comme Wagner utilisant d’anciens militaires dans des zones de combats, son ferrailleur ne pourrait donc faire appel qu’à une société spécialisée avec du personnel trés compétant comme Antonov. Vous n’ignorez pas que la DGAC applique les règles internationales et que l’équipage doit être constitué selon les règles de certification pour assurer la navigation et la conduite de l’appareil en toute sécurité jusqu’à son lieu de livraison. Les appareils sous immatriculation civile ne peuvent pas être armés et leurs équipements militaires sont démontés. Je ne vois donc absolument pas ce qui vous inquiète. La seule chose qui ne pourrait pas être vérifié sur place par des contrôleurs Français, du fait du danger de l’opération spéciale Russe actuelle, c’est sa date de recyclage que les Ukrainiens aussi honnêtes que les Russes n’auraient aucun mal à respecter. Quant à former du personnel sur un système d’arme qui n’est plus en service…Il va falloir interdire au regard du droit international à votre sauce un certain simulateur de vol Russe vendu dans le monde entier qui justement simule ces anciens systèmes d’arme sous le nom de DCS !

  25. VinceToto dit :

    VAB? Véhicule: Oui. De l’Avant: pas là bas. Blindé: pas assez pour là bas. Par contre ils pourront servir à enrôler de force des récalcitrants, dont handicapés physiques, ukrainiens. Une honte.
    Les Caesars «  »Avec ces 18 canons, cela forme une unité d’artillerie complète », a-t-il soutenu »
    Comme si les Ukrainiens étaient des gros débiles pour utiliser de la sorte les Caesar. Ils utilisent ce type d’artillerie par deux et en changeant rapidement de position, de préférence de nuit pour éviter un tir de zone de contre-artillerie auquel les Caesars ne survivraient pas.

    • Mica X dit :

      Pas pire que les daubes russes qui tombent en panne et mieux que des 4X4 civils ou des camionnettes pour se déplacer prés des lignes de front, ils n’iront pas à l’assaut avec ces véhicules, sont ukrainiens, pas russes.

      Et ils utilisent les 18 caesars comme il faut le faire…. tiens 18 et plus 16 ?

      Et puis plus les Trolls et les fans d’Orcs couinent, mieux c’est : Par exemple la livraisons de radars de contre batterie, de systèmes sol air et sol mer de plus en plus sophistiqués est en cours, on arrivera peut-être aux F 16 avant la fin de l’année.

      Massacrer des civils dans un supermarché ça motive pour augmenter les livraisons d’armes, le joueur d’échecs…tartufferie !

    • Sacha dit :

      Former une unité complète ne veut pas dire qu’elle va opérer au complet dans le même secteur. Ça veut dire que dans votre plan vous pouvez intégrer une unité, quelle qu’elle soit et peu importe comment elle va être repartie sur le terrain ainsi que les différentes missions de tir qui peuvent lui être assignées. Par ailleurs certains vab sont modulés de sorte à opérer aux côtés des batteries d’artillerie, et figurez-vous lesquelles ? Celles de 155. Marrant hein ?

      Bon je dis aux côtés mais ça veut pas dire pile à côté, notez. Je précise quand même.

    • yakafokon dit :

      Vous êtes sur place ou vous essayez de renouveler la rhétorique poutinienne ?

    • felipe dit :

      Pour les VBMR, attendons un peu… Je ne serais pas surpris d’un arrêt des commandes, d’abord pour payer notre artillerie, ensuite pour avancer la mise en service du segment lourd infanterie, en transférant les vbci aux brigades dites médianes et en équipant les deux brigades d’un chenillé 30-35t

    • felipe dit :

      Les Ukrainiens utilisent leur artillerie… Comme nous. Il y a belle lurette que les alignements de batteries, c’est terminé

    • lgbtqi+ dit :

      des VAB pour enrôler de force des handicapés physiques ukrainiens ? ? ? ? ? ? ?

      Euh…

  26. Dolgan dit :

    Sans surprise.

    Dans le convoi, il y avait des « terre de France  » . Signe que certains sont passés récemment à l entretien.

  27. Félix GARCIA dit :

    D’accord pour des VAB, pas pour des Exocet.

    • Mica X dit :

      Non, il faut être logique et taper là où cela est le plus utile, plus les navires russes seront loin des cotes ukrainiennes et mieux ce sera.

      Les VAB serviront surtout à transporter des troupes avec plus de sécurité, les exocet, eux peuvent changer pas mal de choses.

      On ne regarde pas un jeu vidéo, tous les jours ce sont des innocents qui meurent, et bien souvent les tirs de missiles viennent de la mer.

      De toute façon passé une certaine durée de vie les Exo doivent être neutralisés autant qu’il le soit dans un navire russe.

      • Félix GARCIA dit :

        « De toute façon passé une certaine durée de vie les Exo doivent être neutralisés autant qu’il le soit dans un navire russe. »
        Les FMC ne sont pas encore là. S’il s’agit de quelques unités pourquoi pas, mais faut pas abuser.

        • Mica X dit :

          Deux ou trois douzaines devraient suffire … si seulement la moitié fait mouche, fini la flotte de la mer noire

  28. Morbihan dit :

    Rafale d’occasion pris sur la dotation de l’AAE, Caesar – il faut dire que nous en avons tellement – donnés aux ukrainiens…

    Et le gouvernement continue à déshabiller l’armée qui, pourtant, n’a plus grand chose pour se vêtir…

    • Clavier dit :

      Le but étant de pouvoir dire aux Américains :  » Désolé les gars comptez pas sur nous pour Taiwan, mais nous avons tout donné aux Ukrainiens et il ne nous reste plus rien dans nos arsenaux….. si vous pouvez aussi nous envoyer quelques réservistes de votre Garde Nationale car nos troupes sont malmenées sur le champ de Mars et on risque de perdre la tour Eiffel…..

  29. Stoltenberg dit :

    Très bonne décision du Ministère! Même si le VAB est un véhicule assez âgé, il octroie toujours une grande mobilité accompagnée d’une protection plus que décente contre les armes légères et éclats d’obus pour les troupes d’infanterie. Cela contribue aussi à la promotion du matériel militaire français et permettra d’obtenir une grande quantité de retex opérationnels HI pour le développement du VBMR qui pourrait aussi en profiter pour gagner de nouveaux marchés.

    • Courlaceul dit :

      stoltenberg : c’est votre argent et vous êtes content ? et en même temps on vous dit qu’il n’y a plus d’argent pour les français et encore moins d’argent pour les armées françaises ! vous êtes français, au moins ? vous avez le respect de votre pays, ou bien alors vous êtes ukrainien ? qui est prioritaire, en France ?

      • guy dit :

        Si un pays serait en guerre contre les USA, que la France fournirait son adversaire, vous serez sans doute de ceux prêts à des sacrifices largement plus grands.
        Mais vu que c’est la Russie en face, étrangement on va jouer l’aspect « contribuable » pour essayer de convaincre le petit peuple qu’il ne faut pas soutenir le gouvernement dans l’espoir que celui-ci sera influencé au grand bonheur…des russes!

    • Ultima Ratio dit :

      Ben voyons, la première mitrailleuse lourde DShKM ou une simple RPG7 rentre-dedans. C’est juste bon pour l’Afrique. En bref, matériel obsolète et nullement adapté a un quelconque conflit d’intensité. Si cela était au moins question du VAB MK3 cela aurait été un poil plus sérieux et crédible, mais tel n’est pas le cas.

      • Stoltenberg dit :

        Ouai expert et cela ne vous dérange pas que les BMP-1/2/3 que vous utilisez massivement en Ukraine seraient déchiquetés par du simple 12,7mm, y compris frontalement pour certaines versions et à partir d’une certaine distance???

        • Ion 5 dit :

          Oui expert, pour percer le BMP 3 ce n’est pas du simple 12,7 mais au moins la balle perforante B-32. Et encore à bout portant <100m. Le modèle avec DZ, ne se perce plus avec ce calibre

          • Stoltenberg dit :

            D’accord expert – déjà ce que vous dites est au moins partiellement faux parce qu’il s’agit uniquement du blindage frontal. Sans kits de blindage additionnel les autres parties du BMI-3 seront percées très facilement. Et il paraît que le Mindef russe n’en n’a pas commandés. C’est aussi pour cela que j’ai parlé de « certaines versions » et « certaines distances » parce que c’est très variable. Et puis les munitions que vous citez ce sont des munitions 12.7 soviétiques et non pas du .50ap.

          • Ion 5 dit :

            @Sto
            « uniquement du blindage frontal. »
            bien sur que non, expert du trou de balle. Le blindage frontal du BMP-3 résiste à du calibre de 30 mm à 200m. Seules les parois latérales sont vulnérables au 0.5ap.
            Après si vous êtres sûr à ce propos que la munition OTAN de 12.7 x 99 perce beaucoup plus que la russe de 12,7 x 108, ça risque d’être votre problème à vous seul, d’ici peu de temps.

    • Vinz dit :

       » il octroie toujours une grande mobilité »
      Non, question mobilité le VAB 4 roues est une merde sans nom – qui plus est mal équilibré.

      • Stoltenberg dit :

        Quoi qu’on en pense, c’est mieux que de se déplacer à pied.

  30. Lothringer dit :

    L’invasion de l’Ukraine a débuté le 24 février. A l’automne 2021, la Russie effectuait des manœuvres militaires en Biélorussie. L’invasion de l’Ukraine était en préparation plus d’un an à l’avance. Peut-être même depuis 2014. Cette invasion n’a pas été préparée « à la petite semaine » en quelques jours. Et l’objectif était bel et bien la conquête TOTALE de l’Ukraine pour qu’elle re-devienne une simple République au sein de la Fédération de Russie.
    Reprenons.
    L’invasion de l’Ukraine a débuté le 24 février. Cela fait maintenant 4 mois. Et on voit maintenant une importante logistique OTANesque se mettre en place sur le flanc oriental. Et des Ukrainiens qui disent espérer un retournement de la situation à partir du mois d’août. Il faut plusieurs mois pour concevoir des plans de guerre sérieux, et plusieurs mois pour mettre en place toute l’infrastructure pour faire la guerre. Je répète donc…nous sommes 4 mois après le début de l’invasion. Fin-août, nous serons à 6 mois du début de l’invasion. 700 000 hommes ukrainiens sont en cours de formation. Les plans sont semble-t-il en train de se mettre en place pour que l’Ukraine retrouve la maîtrise de son espace aérien, ce qui permettra de sécuriser la logistique au sol.
    (La fin de) l’été sera chaud, l’été sera chaud.
    Wollen sie den totalen Krieg ? (Goebbels : voulez-vous la guerre totale ?)

    Il a fallu 6 semaines à la France en mai-juin 40 pour s’écrouler. Un tel délai (si il est couronné de succès, ce qui reste à prouver) permet d’envisager une débâcle russe avant l’arrivée de l’hiver.

    Première étape : mettre fin à la continuité entre la Crimée et le Donbass, afin que la Crimée soit à nouveau isolée (son cas sera traité plus tard…).

    Deuxième étape : détruire le pont de Kertch, afin que la Crimée soit totalement isolée : plus aucun ravitaillement militaire terrestre possible, le maritime et l’aérien seront sous pression des missiles longue portée, donc ravitaillement contrarié. Mais la Crimée ne sera pas envahie immédiatement. On lui laissera ternir un long siège, comme au bon vieux temps de la 2GM, çà lui rappellera de bon souvenirs lorsqu’elle était assiégée par les nazis. Évidemment, l’approvisionnement en eau sera (à nouveau) coupé. C’est « de bonne guerre ». Mais les bateaux civils transporteurs d’eau seront humanitairement autorisés à passer…au compte-gouttes.

    Troisième étape : reconquête du Donbass.

    3e étape-bis : la Russie (ou plutôt VVP) est tentée d’employer quelques bombes nucléaires tactiques.

    4e étape : soit on se tape tous « joyeusement » sur la gueule (suite à l’emploi de bombes nucléaires tactiques), soit l’Ukraine et la Russie parviennent à entrer dans des négociations sérieuses et constructives : la Russie conserve un petit bout de la Crimée (mais pas tout) et perd définitivement la Transnistrie. Et la Russie a interdiction d’effectuer des manœuvres militaires à moins de 150km de la frontière ukrainienne (incluant la frontière Ukraine/Biélorussie).

    Ah…j’oubliais 5e étape : tous les habitants du Sud et de l’Est qui ont accepté de devenir russes pendant l’occupation seront « gentiment » priés d’assumer leur choix et d’aller définitivement vivre en Russie. L’Ukraine perdra environ 5-10 millions d’habitants, mais gagnera en homogénéité. Le Donbass se retrouvera vidé de ses habitants (çà tombe bien…les villes ont été rasées) et pourra être repeuplé avec les survivants des bataillons d’Azov (comme au temps des Romains où les légionnaires se voyaient offrir des lopins de terre dans les provinces conquises, afin de confirmer la colonisation) . Et la problématique de la co-existence de 2 langues disparaîtra rapidement. La langue de l’Ukraine sera…l’Ukrainien , un point c’est tout. Il n’y aura plus de russophones en Ukraine dans 30 ans (le temps du renouvellement d’une génération). VVP n’aura plus aucun prétexte linguistique pour envahir ce pays. VVP aura tout, perdu, y compris son honneur.

    Après tout ceci, les Ukrainiens, eux, pourront reprendre leur bonnes vieilles habitudes : corruption, et (comme les habitants du village gaulois d’Asterix) se bagarrer joyeusement entre eux « pour le fun ».

    Les USA seront à nouveau triomphants…hélas. Et avec un peu de chance…la guerre sera finie juste avant les élections législatives (mid-terms) américaines. Bravo Joe ! Sauf………si çà foire.

    Quelle belle chronologie !

    Et après, on (je veux dire les USA) pourra passer à la Chine.

    • Czar dit :

      la russie ne lâchera jamais la crimée, ça montera au nucléaire si jamais ils y étaient forcés personne d’ailleurs ne s’y trompe je n’ai jamais vu personne (du moins qui compte) parler de rétrocession de la crimée depuis le déclenchement de l’invasion russe.

      pour le donbass je n’y crois pas plus.

      • guy dit :

        La guerre est toujours une boite pleine de surprises.
        La Crimée reste un territoire contesté qui n’a pas la même représentation qu’un autre bout du territoire russe. Rappelons la doctrine nucléaire russe qui est lié à une réponse en cas d’usage nucléaire contre elle et lorsque l’existence même de l’état est en jeu.
        Ni pour le Donbass, ni pour la Crimée l’arme nucléaire n’entrera en jeu car elle impliquerait des choses bien plus dramatiques que la perte de ses territoires, peu importe qu’ils en fassent une crise d’hystérie au Kremlin et qu’il y ait une grande frustration au sein de nombre de russes.
        C’est une guerre pour l’existence de Poutine pas de la Russie avec ou sans la Crimée.

        • jyb dit :

          @guy
          je pense que vous vous trompez. on se focalise sur poutine, mais il n’est pas seul. on a vu medvedev, plus radical que poutine, l’aile dure de la douma l’est aussi, ainsi qu’une grande partie des régiments historiques…
          ( il faut se rappeler de la guerre de 2008 ) le va-t-en-guerre c’est medvedev, le modéré c’est poutine )
          Le donbass pour les russes n’est pas la Russie contrairement à la crimée.
          Donc la crimée entre dans les interets vitaux ou stratégiques russes qui « autorisent » selon la doctrine l’emploi du nucléaire.

          • Axer dit :

            Oui mais Medvedev se la sur-joue un peu pour « contrer » Poutine, qu’il se veut son futur successeur. S’il cherche réellement à lui succéder, plus tard, il doit jouer « les durs », celui à qui on la lui fait pas (sur Otan, USA, Europe…). Tout le monde sait qu’il est plus « faible » que Poutine en réalité. Donc voilà, il doit démontrer à l’appareil, qu’il a des poils aux pattes. Les vrais faucons sont ailleurs.

        • aleksandar dit :

          « La Crimée reste un territoire contesté  »
          Pas pour les russes, la Crimée, c’est la Russie.
          Point final.

          • Axer dit :

            Là je suis d’accord Alexandar (ça sonne très Serbe !). Pour les Russes, la Crimée, c’est « un truc gigantesque », qu’on sous-estime en Europe de l’Ouest. Mais pour les russes, Sebastopol et la Crimée c’est « vital », ils crèveront jusqu’au dernier plutôt que laisser la ville et la région leur échapper, après tout, depuis la fin de l’Urss, ils n’ont fait que ça que vouloir affaiblir l’Ukraine, ou carrément la mettre sous leur patte, pour Sébastopol, pour la Crimée. En même temps on voit que les British veulent pas céder sur la Crimée, quitte à botter le fessier de Poutine sur une nouvelle guerre de Crimée comme au XIXe siècle, vous savez, la charge de la cavalerie légère ! Et là on tombe sur un os, l’Otan devra t’il un jour ou l’autre affronter la Russie pour la Crimée ? C’est un point essentiel de cette crise. Faudra que l’un des deux cède. A moins de faire de la Crimée, un territoire international, qu’il appartient aux deux belligérants ? Pourquoi pas essayer, une réconciliation à très long terme n’est pas impossible…

        • précision dit :

          Il serait bon d’arrêter avec les arguments stupides sur ce site affirmant comme une vérité absolue que la guerre a pour but de maintenir Poutine au pouvoir.
          Cette affirmation n’est pas nécessairement complètement fausse mais rien ne prouve qu’elle soit vraie.

          Une interprétation tout aussi vraisemblable, et à mon avis plutôt plus constructive, est que Poutine agit comme la plupart des dirigeants, en fonction de ce qu’il estime être les intérêts à long terme de son peuple. Il est d’ailleurs soutenu par un certain nombre de dirigeants russes. D’autres ont une autre vision des intérêts à long terme du peuple russe, plus axée sur le bien commun et mieux compatible avec les politiques occidentales.

          La Crimée est contestée par les partisans de la ligne dure à l’Ouest, mais côté russe elle est affirmée russe sans la moinde équivoque. Et renoncer à Sébastopol, russe depuis plus de 200 ans semble quand même assez improbable même en cas de bouleversements majeurs côté russe. Enfin, qui vivra verra.

        • Czar dit :

          pourquoi crois-tu qu’ils ont occupé la crimée, boumeur ? parce qu’ils se sentaient à l’étroit dans leur frontières ?

          si la crimée comptait si peu que ça, pourquoi c’est l’un des points sur lesquels la russie a négocié longuement lors de la sécession de l’ukraine lors de l’effondrement de l’urss ?

          • Carin dit :

            @Czar
            Peut-être parce que nos amis russes ont une base navale en Crimée???

        • Vinz dit :

          Vous n’avez rien compris de l’importance stratégique et existentielle de la Crimée pour la Russie. C’est à cause de cet aveuglement à la limite de la psychiâtrie qu’on en est là.

          • guy dit :

            Quoi sans la Crimée la Russie serait menacée de disparaitre? C’est bien cela que vous me dîtes?
            Que cette région entre dans la logique impérialiste et de domination des russes depuis deux siècles, d’accord, qu’elle soit existentielle pour elle, j’en doute.
            Mais bon, quand on défend l’intérêt russe, ce genre de persepective est tellement agaçante qu’on doit prendre les autres pour des idiots.
            Désolé mais cette perspective est dans la tête de très nombreux ukrainiens, je ne l’invente pas et ce n’est pas en vous prenant à moi que cela la fera disparaitre. Que cette perte soit acceptable ou non pour les russes n’est pas mon problème, je dis juste que la guerre réserve souvent des surprises inattendues et qu’on n’obtient pas toujours ce qu’on a voulu obtenir. Mais patientez…

          • Czar dit :

            « pourkoi k’la frônce elle a fait la guerre pour l’alsace-moselle ? »

            même genre de débilités, mais là même guy-le-boumeur la perçoit depuis son canapé cuir pleine fleur 3 fois sans frais

      • Lothringer dit :

        Napoléon (que VVP admire…) déclarait qu’il préférait mourir plutôt que de renoncer à la Belgique au sein de la France. Et finalement …???

        Tout le reste (Crimée, Donbass) , ce sera une affaire de négociation en fonction des rapports de force le moment venu. Au regard du droit international (signé par la Russie) la Crimée et le Donbass sont des régions ukrainiennes, au termes du mémorandum de Budapest (décembre 1994) qui fut communiqué à l’ONU afin qu’il devienne un texte juridiquement valable sur le plan international.
        Je comprends que VVP s’assoit allègrement sur le droit international (les USA aussi, pour l’invasion de l’Irak sans aucun fondement réel et sérieux). Mais en terme de droit international depuis 2014, il est dans son tort.

        Encore une fois, ce sera une affaire de rapport de force dans les négociations. Mais je pense qu’il devra céder un petit pourcentage de la Crimée tout en conservant les principales bases. Pour le Donbass, VVP peut s’assoir dessus. Les Ukrainiens (si ils parviennent à le re-conquérir…) refuseront de le céder.
        Il y a eu déjà tellement de sang versé. Les humeurs des uns et des autres ne sont pas à la négociation. Il faudra être très très très patient, et encore compter beaucoup de morts. Malheureusement.

        • Axer dit :

          Alors là Lothringer, franchement je ne pense pas que les russes renonceront à la Crimée. Même s’ils doivent taper à l’arme atomique, ils céderont pas la Crimée. Pour eux c’est vital cette base de Sébastopol. Sauf grande surprise, que les ukrainiens aient d’un coup une baguette magique, qu’ils effacent la mémoire de Poutine et de l’appétit russe sur le port de Sebastopol, je ne vois pas Moscou renoncer à une ouverture sur les mers chaudes, pour eux c’est une doctrine gravée dans la pierre…ou l’acier inoxydable si on veut.

          • Lothringer dit :

            Mais je suis entièrement d’accord avec vous. Je pense que vous n’avez pas perçu les sous-entendus de mes propos. Il faut savoir me lire entre les lignes, ce que peu de gens ont su faire, manifestement. Il est évident que les Russes ne céderont pas Sébastopol (et les 2 autres bases navales).
            Reste que…une négociation est une négociation : « Contre Sébastopol, tovaritch, tu donnes quoi ? ».
            Ceci-dit il faut raison garder. Sebastopol n’est pas vital. C’est une pièce indispensable dans le cadre de la stratégie pluri-séculaire d’expansion et d’accès aux mers chaudes. La Russie est le plus grand pays du monde, et/mais cela ne lui suffit (toujours) pas (tout comme l’impérialisme « messianique » américain). Mais le mot vital ne convient pas ; « précieux aux yeux des Russes » serait une expression plus adaptée. La Russie privée de Sébastopol continuerait d’exister et de commercer avec le monde entier. Et puis…que vaudrait Sebastopol sur le plan militaire-stratégique si tous les bateaux qui y stationnent étaient coulés-torpillés sur place à quai, rendant ainsi le port inutilisable (en plein milieu des futures négociations ) ?

        • Czar dit :

          « et finalement ? »

          napoléon est mort 6 ans après avoir dû la^cher la belgique. Si c’est pas une preuve…

    • aleksandar dit :

      Delirium tremens……….

    • Aramis dit :

      Message typique du troll Russe destiné a justifier la propagande sur la Russophobie par une subtile invitation au netoyage ethnique.

      • Lothringer dit :

        Ah ? Invitation ? Bof !
        Juste une constatation. Les peuples slaves ne sont pas des enfants de cœur (cf. guerres de l’éclatement de la Yougoslavie). La rudesse des hivers y est pour quelque chose. Je crois qu’on déjà eu une bonne dose de nettoyage ethnique chez ces peuples slaves. Il me semble que ces peuples n’ont pas eu besoin d’une invitation, en tout cas, pas la mienne.
        Chez moi , en 1918, dans la foulée de l’armistice, les autorités françaises ont « gentiment » demandé aux colons allemands progressivement arrivés depuis 1871 (et leurs descendants directs) d’évacuer l’Alsace-Moselle dans un délai qu’on qualifiera…d’expéditif. On leur a tout simplement et gentiment expliqué qu’ils étaient arrivés chez nous à l’occasion d’un accident de l’histoire, et qu’il s’agissait simplement d’une réparation de l’accident. Ils ont bien compris les explications et aucune balle n’a été tirée. Les choses se sont arrangées entre gens civilisés. On verra bien si dans le Donbass, les Ukrainiens et Russes seront aussi civilisés.
        Les Russes sont des gens rustiques. Les Ukrainiens aussi. Ils s’arrangeront en bons slaves qu’ils sont, selon des méthodes slaves. Ils n’ont besoin d’aucune invitation pour cela. Quand on voit le nombre de femmes violées dans les territoires occupés…j’ai comme un doute.

        • Aramis dit :

          « Chez moi , en 1918, dans la foulée de l’armistice, les autorités françaises ont « gentiment » demandé aux colons allemands progressivement arrivés depuis 1871 (et leurs descendants directs) d’évacuer l’Alsace-Moselle dans un délai qu’on qualifiera…d’expéditif. » Et ça justifie de faire pareil en Ukraine?

          Les Ukrainiens ont besoins d’armes pas d’incitation à s’abaisser au niveau des Russes.

  31. Le Breton dit :

    Le descriptif de la vidéo nous dit que ce sont des camions américains qui font la livraison des VAB, le génie de l’armée française ne peut pas prendre en charge cette logistique ?

    • jyb dit :

      le train

    • Pyrrhus dit :

      Effectivement, étonnement de ma part également. Notre logistique est vraiment au bout du rouleau. Il nous faut des avions américains ( et ukrainiens … ironie de l’Histoire) pour intervenir au Mali, et des camions US pour « livrer » aux portes de l’Ukraine. Où sont nos portes-chars ? Qui pourraient transporter 2 VAB à la fois. Un beau boulot pour nos tringlots. Encore une fois, on peut constater, avec grand dépit, qu’ il nous faut l’aide US, pour une mission logistique de base.

    • Ultima Ratio dit :

      Non, c’est les bourricains qui s’occupent de tout.

    • yakafokon dit :

      Les camions US sont sur place … c’est tout l’intérêt d’être alliés.

    • Starbuck dit :

      Ce n’est pas le boulot du génie mais du train. En tout cas vous en faites un beau génie vous

    • Dolgan dit :

      Il reste à confirmer que les dits véhicules soient bien destinés aux ukrainiens. Ça pourrait être pour renforcer les troupes fr en Roumanie.

      Sinon, oui, en France il y a bien 40 porte chars disponibles (c’est tellement ridicule d avoir besoin de le préciser). Cependant on fait partie de la première alliance militaire mondiale. Ça a des avantages.

  32. Ganache dit :

    Tant pis pour eux! On n’aurait pas pu leur faire un blot avec un lot de VBL, tant qu’on y était?

    • Sacha dit :

      Le blot c’est pas un truc de danois ça ?

      • Ganache dit :

        Terme argotique signifiant paquet , ensemble… C’est aussi dans le commerce le moyen de se débarrasser de rossignols difficiles à vendre en les associant avec une marchandise de qualité acceptable. (Rossignol: rien à voir avec les oiseaux dans ce cas)

  33. Buburoi dit :

    On ne peut pas tout donner à l’Ukraine. Il vaut mieux donner les VAB les plus pourris pour s’en débarrasser.

  34. Alfred dit :

    Et, qu’en pensent le CEMA et les CEM des 3 armées ? Car on entend beaucoup les politiciens, mais c’est plutôt silence radio du côté des chefs militaires à ce qu’il semble. A moins que la stratégie soit devenue la chasse gardée de notre chef des armées, et qu’ils soient cantonnés aux tâches d’exécution de sa pensée fulgurante.
    En espérant que le réveil ne soit pas trop brutal, malgré notre économie de guerre qui fonctionne a plein régime (pour l’instant) ….

    • Starbuck dit :

      Les généraux font les canards. Comme d’habitude. Pas un pour dire stop à Manu le grand. Espérons qu’il aura la même fin que Pompée

    • vno dit :

      Ils touchent leur prime de responsabilité de 60 000 euros annuels pour se taire !

    • dompal dit :

      @Alfred,
      Vous avez vous aussi remarqué que « nos grands chefs » étaient partis en PLD….très longue durée même…! 😉

  35. Fauq dit :

    Donc si j’ai bien compris, les armées occidentales donnent leurs armes, ou autres matériels militaires aux ukrainiens, alors que l’on sait tous que les pays de l’OTAN sont déjà dépourvus de moyens militaires dans leurs propres pays. Poutine doit se gausser avant de venir nous faire un petit coucou.

  36. Z0ZZ dit :

    25 % du parc c’est pas grand chose (caesar) ?
    Ben ma voiture avec une roue de moins ce n’est pas une voiture fonctionnelle.

    • Ulysse dit :

      @zozo Et si tu a 4 voitures et que tu en donnes une. Tu peux encore te déplacer ?

      • Z0ZZ dit :

        Si j’ai 4 voitures c’est qu’on est 20 (a raison de 5 par véhicule)
        Donc avec une de moins j’arrive mais pas au complet. Cqfd.
        De toute façon je n’aime pas le président Macron, quoi qu’il puisse faire ce n’est pas dans l’intérêt de la France et la France c’est celle de mes enfants.

      • PK dit :

        Voilà : vous avez résumé le fonctionnement de l’armée française depuis 30 ans.

  37. civis17 dit :

    Marre de cette histoire on se met tout nu à l’aube d’une guerre savamment orchestrée par les meilleurs amis de la France .Les caisses sont vides les stocks et râteliers d’armes aussi mais perseverare diabolicum

    • Frédéric dit :

      En effet, certains ont cru que la Russie était l’ami de la France, et ont même pensé lui vendre des portes-hélicoptères alors que Poutine planifier déjà de recréer un Empire.

    • blavan dit :

      @civis17. Observateurs qui regardent à 10 000 km la pauvre UE se débattre au point de rouvrir des centrales à charbon pour faire rouler les véhicules électriques que des irresponsables veulent nous imposer !!!!

    • blavan dit :

      @civis. Observateurs qui se trouvent à 10 000 km et regarde cette pauvre UE se débattre au point de rouvrir en France des centrales à charbon pour faire rouler ses véhicules électriques dits propre !!!!

      • Mica X dit :

        Vous pouvez aller en Russie via Istamboul, Dubaï etc.. on ne vous retient pas si la vie est si belle dans votre futur Goulag, à moins que vous y soyez déjà ?

  38. Bob dit :

    Toujours bien de livrer du matériel militaire à l’Ukraine et des véhicules de transport blindés d’infanterie même datant des années 70 et à roues (4*4) sont bons à prendre pour les ukrainiens dans la guerre contre les orques alors qu’ils manquent de ce genre de matériel. Ceoendant une quinzaine de VAB est une simple posture pour afficher que la France ne fait pas rien. Cette livraison ne changera pas le rapport de force comme avec les 18 Caesar utiles mais hors période de raspoutitsa. Des russes affirment en avoir saisi 2 (dans le kessel de Sievierodonestk ou de Hirsk ?).
    Le MINDEF n’a jamais parlé de livrer des missiles anti-navires et encore moins des exocet donc il faut arrêter de faire les pleureuses effarouchées quand du matériel militaire part en Ukraine. Les ukrainiens se battent pour leur nation et leur vie et ce matériel vaut mieux qu’ils soient en Ukraine en train de servir que de pourrir en garnison et de les sortir pour les parades ou sur les champs élysées. Que les défaitistes restent en arrière pour que les combattants s’occupent de choses sérieuses. Et j’espère que le complexe militaro-industriel va enfin se sortir les doigts du cul sans encore avoir de montagne de dividendes car il va falloir monter en puissance comme en période de guerre et que les corrompus de toutes sortes soient mis au placard pour le bien de la nation et de la sécurité.

    • Félix GARCIA dit :

      « pour les ukrainiens dans la guerre contre les orques »

      Et la bataille de Lysychansk/Severodonetsk serait celle d’Osgiliath ?

    • Frédéric dit :

      Cette histoire de Ceasar saisis est une fumisterie démenti depuis. Et qui vous qu’il n’y a que ce seul convoi parti là bas ?

    • Z0ZZ dit :

      Vous confondez prévoyance et défaitisme.
      Commander c’est prévoir, je ne commande plus rien mais je vous prévois un beau bordel, bientôt chez nous.
      La plus belle fille ne peux donner que ce qu’elle a, quand on en arrive à la culotte, c’est qu’elle n’avait déjà plus rien. La France se fout à poils mais c’est pas grave, il lui reste des suppositoires M51 par douzaine. ça aura de la gueule la vitrification de la Seine St Denis.

      • Fanc dit :

        Pourquoi est-ce que quelque chose me dit que si le 93 était vitrifié le premier, vous n’en seriez pas trop affecté et mêm feriez votre deuil de la basilique Saint Denis assez facilement ?

        • tschok dit :

          Il est peut-être pas sentimental?

          Euh…

          Oui, nan, il y a autre chose. Pro-russe, anti-macron, je dirais extrême droite, référence à la vitrification du 93 présentée comme un bien souhaitable, donc un mec raciste.

          Fait référence à la France de ses enfants, je dirais catho.

          Un catho-facho standard. Ca collerait assez bien. Ancien militaire, à la retraite (il ne commande plus rien) et décadentiste (prophétise le chaos pour bientôt).

          A vu de pif, je dirais un vieux réac classique, catho-facho livré avec tous ses accessoires. RAS.

      • PK dit :

        Vous êtes le Z0ZZ du canal Telegram ?

  39. Félix GARCIA dit :

    « Plus récemment, dans leur rapport – remarqué – sur l’engagement de haute intensité, les députés Jean-Louis Thiériot et Patricia Mirallès qui, dans un rapport sur la « haute intensité », ont préconisé un « effort financer immédiat » pour reconstituer les stocks de munitions. »

    Est-ce qu’on pourrait compléter notre ALAT avec des équivalents des Super Tucanos (~50) ?
    Et notre AAE avec des équivalents des Celera 1000L (~225 [dont ~125 pour le transport]) ?
    Tout en faisant de « belles réserves » de Mk82/83/84 (ou équivalents) ?

    • Aramis dit :

      « avec des équivalents des Super Tucanos » ils se feraient hacher par la DCA.

      • Félix GARCIA dit :

        En Afrique et au Moyen-Orient ?
        Je les voyais surtout dans nos bases africaines et asiatiques: Niamey, N’Djaména, Djibouti, Jordanie …

        Dans nos outremers ?

  40. Oliver dit :

    Économie de guerre en France… Ce sera l’élément humain qui va flancher.
    Quand en Ukraine l’alcool a été banni du territoire dès l’attaque russe et qui comptait déjà une défense territoriale en plus de son armée (depuis 2014 -Dombass).
    En France 1 génération entière est étrangère au concept de citoyen combattant (fin service national), ne s’abreuve qu’aux FPS, à l’économie Ubber où tout est livré à domicile, le tout sous THC.
    Résilience ?
    Pas sûr que les cités françaises soient gérables quand la géostratégie du Kremlin va instrumentaliser la famine sur le Moyen-Orient, le Maghreb et l’Afrique !
    Erdogan et le Qatar n’attendent que ça pour se proposer en sauveurs.

  41. Sylvain dit :

    Les VAB ont 40 ans de moyenne d âge. Il faut un MCO sérieux tous les 200km vu leur âge. D ailleurs on va abandonner ceux du Mali. Franchement, c est ridicule

    • R2D2 dit :

      Il y a la MCO de temps de paix et la MCO de temps de guerre… Et vu l’intensité du front il est très probable que la plupart de ces VAB n’atteindront pas le moment ou une MCO sera nécessaire. Entre temps malgré leur grand ages ils auront rendu service.
      40 ans ou pas si un obus explose pas loin je préfère être dedans plutôt que dans une véhicule civil conçu que pour les tests EURO NCAP.

      • guy dit :

        Exactement, nous (comme les autres) livrons des armements à usage immédiat, pas pour équiper l’armée ukrainienne les 30 prochaines années. Il n’y a ni marché de soutien (autre qu’utilisateur) ni quoi que ce soit. On l’utilise jusqu’à usure pour faire la guerre aujourd’hui.

  42. hadrien dit :

    En parallèle, B Lemaire a dit qu’il fallait arrêter les dépenses au moment ou on donne notre matériel (ce que je soutiens ) et que nous sommes très juste en munitions et missiles…..cette époque ressemble de plus en plus à l’entre 1918-1939…et pendant ce temps la tous le monde s’en va en vacance (et moi le premier)

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      Lemaire voulait aussi arrêter les dépenses santé avant le Covid au moment ou il aurait fallu relancer vite la production…

      ça me fait penser à la Phrase de Fillon : « je suis à la tête d’un état en faillite »

      Pour les escrocs on est en permanence en faillite, pour soutenir leur train de vie exubérant il faudrait faire des économies sur tout et partout.

      Vous avez remarqué que même macron a fait du pognon pendant son mandat alors qu’il nous serrait la ceinture. faut arrêter d’être bêêêêête !

  43. Vinz dit :

    « C’est pourquoi nous demandons à nos industries de défense de se placer dans une ‘économie de guerre’ afin de reconstituer les stocks »

    Comment les mecs se payent de mots c’est impressionnant. Ils se prennent pour Dieu en fait : je dis – hop c’est fait – grâce à ma pensée magique perfomatrice. Et une fois que les stocks sont reconstitués, on fait quoi de toutes les lignes de prod qu’on a ajouté ? Tous les mecs qu’on a mis des semaines / mois à former ? L’outillage acheté ? Qu’il commande ferme 500 Caesar et on en reparle de son « économie de guerre ».

    Sinon le vide grenier continue. Y se peut qu’on ait glissé qqs VAB Hot au passage.

    • AirTatto dit :

      De plus, économie de guerre, c’est les réquisitions de matière première, la fin des charges patronales…C’est incroyable qu’un Ministre soit encore capable de dire une connerie aussi grosse, juste pour faire de l’audience et plaire aux Français sans éducations…

    • LEONARD dit :

      @Vinz
      De mémoire, les derniers VAB HOT (+/-30) ont été donnés au Liban en 2017-2018.

  44. Too dit :

    Oui oui c’est bien. On prend son Prozac et on va faire dodo!
    Vlad veut déclarer la guerre à la France ? On attend…

  45. aleksandar dit :

    C’est bien, les ukrainiens vont en avoir besoin pour fuir Lisitchansvk sans trop de perte.

    • Montagne dit :

      A la place de qq jaguar ou vbci …. Mieux valait envoyer qq milliers des pickup

    • Axer dit :

      J’ai bien peur que l’Oblast de Luhansk c’est mort, pour de vrai, il ne sert à rien aux ukrainiens de résister en faisant massacrer leurs troupes. Vaut mieux lâcher une bonne fois pour toute cet Oblast et se positionner ailleurs.

      • Dolgan dit :

        Massacrer ?

        On observe plutôt une grande maîtrise de la défense en profondeur.

        On verra si les Russes parviennent à pieger des unités ukrainiennes a lysyshansk, mais pour le moment les ukrainiens maîtrisent parfaitement le sujet.

      • PK dit :

        À force de se positionner ailleurs, ils vont finir en Pologne.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ À force de se positionner ailleurs, ils vont finir en Pologne. ]

          Homme de peu de foi !

          Yasser Arafat a affirmé que le retrait de Beyrouth était  » une très grande victoire stratégique  » , ce à quoi un de ses lieutenants a rétorqué :  » Encore deux ou trois victoires comme celles-là et le prochain congrès de l’ OLP se tiendra à Djakarta  »
          Il est mort quelques mois après …

  46. Mica X dit :

    Pour les naïfs qui pensent que Vlad s’arrêtera dans le Donbass : « Le Kremlin a jugé mardi que son offensive en Ukraine se terminerait quand les autorités et l’armée ukrainienne auront capitulé ».

    Donc cqfd : Il faut soutenir encore massivement les UK et reconstituer nos stocks car c’est parti pour durer

    • sentinelle dit :

      Plus nos dirigeants en rajoutent plus les russes se durcissent logique.

      • Thaurac dit :

        Oui, en détruisant les civils, les maisons et les super marchés bondés, bravo!

      • Dolgan dit :

        Cad?

        Quel durcissement russe ?

        Ils sont monté jusqu’à la menace nuke.

        Ils ont opéré une frappe nuke dont personne n à entendu parler ?

  47. Lado dit :

    Marre des trolls pro russes et bien sûr patriotes
    Bien sûr que c’est obsolète mais c’estune bonne protection contre le petit calibre et surtout contres les éclats de l’obus qui ne tombe pas dans les 5/10m lors de déplacements sans trop consommer
    Certainement mieuxqu’une Jeepou un camion tactique

    • Gélase dit :

      « mais c’est une bonne protection contre »….en plus là bas, il pleut souvent….

  48. Montagne dit :

    Donc l’équivalent du BTR pourquoi pas …..

    • guy dit :

      Encore que pour les BTR, les combattants embarqués sont sur les toits, tellement que c’est bien foutu et spacieux…
      Mais vu que c’est français, que c’est à usage contre les russes, on a énormément de « français » qui vont le critiquer.
      Bizarre, vous avez dit bizarre?

      • Montagne dit :

        En niveau de protection contre les mines et rpg la différence est absente , peut-être les soldats français respecte plus le règlement ….
        Voir les usa et le m113

  49. Yallingup dit :

    Si ça paye pas, ça débarrasse…

  50. LEONARD dit :

    Jour 126 de la conquête de l’Ukraine en 3 jours.

    @Oryx documente les images en source ouverte pour déterminer les pertes des deux camps. Ce site reprend la liste des avis de funérailles de l’ensemble de la Russie. A date, 777 officiers et officiers généraux. Pour rappel, en France, en incluant les (nombreux E.M), on a un officier de l’A.T pour 13 sous-offs et MDR. Donc, à chacun d’optimiser ses calculs, en sachant qu’il faut intégrer en plus :
    o Les non répertoriés par le site (non-publicité, secret familial ou militaire)
    o Les pertes récentes non-répertoriées, les enterrements se faisant après rapatriement des corps, ce qui peut prendre du temps ( +/- 15j ?)
    o Les disparus,
    o Les prisonniers,
    o Les DNR/LNR, tchétchènes, étrangers.
    o Les irréguliers (Wagner….)
    o Le récent black-out imposé aux sites internet et aux journaux sur le sujet:
    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1_bpIqkzD88hlSpA-PDZenSQGNnVnxz3lwYHKViSyuUc/edit#gid=1361265165
    Pour ceux que la rubrique nécrologique intéresse :
    https://twitter.com/KilledInUkraine

    Sinon, la Russie a officiellement fait défaut sur sa dette :
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-06-26/russia-defaults-on-foreign-debt-for-first-time-since-1918#xj4y7vzkg

    On se demandait à quoi les ukrainiens pourraient utiliser les Himars : QG et dépôts de munitions :
    https://twitter.com/cjdrew94/status/1540772410864963584
    https://twitter.com/JimmySecUK/status/1541340149161906176
    https://twitter.com/GirkinGirkin/status/1541660644079976448
    https://twitter.com/GirkinGirkin/status/1541310716908605440
    https://twitter.com/GeopoliticalGu1/status/1541360684172161024

    Félicitations à Evgueni Prigozhin pour sa décoration :
    https://t.me/s/rybar/34375
    Et à Dvornikov pour son passage éclair :
    https://www.telegraph.co.uk/world-news/2022/06/25/russia-shakes-up-top-command-ex-syria-war-general-sacked/?li_source=LI&li_medium=liftigniter-rhr
    Incertitudes en même temps sur qui commande quoi :
    https://twitter.com/KofmanMichael/status/1540475582173126656
    Car, lors de la visite récente de Shoïgou sur le Front Ukrainien, il y avait Zhidko (qui semble avoir remplacé Dvornikov), mais pas Lapin ni Surovidkin, ni bien sûr Gerasimov, qui soigne toujours «sa blessure sans gravité au pied depuis bientôt 2 mois…
    https://twitter.com/RALee85/status/1540966617852645376
    On peut donc imaginer que désormais, l’organigramme de l’ «opération spéciale», donne çà :
    https://twitter.com/RALee85/status/1541004941656997888

    A Severodonetsk, l’Ukraine a échangé des pertes et des ruines contre du temps, à en croire igor Strelkov lui-même : (utiliser Google Lens)
    https://twitter.com/GirkinGirkin/status/1541694863548334080/photo/1

    Ce temps est celui nécessaire à la formation de ses troupes de réservistes, aux nouveaux mobilisés, aux futurs servants de matériel occidental : Rythme de formation en G.B à partir de la semaine prochaine : 200 soldats / jour.
    https://twitter.com/ForcesNews/status/1540708843742568449

    Bonne journée à tous !!!

    • jyb dit :

      @Léonard
      severodonetsk : échangé du temps pour quoi faire ? les russes ont posé leur dispositif. ils ont nettoyé les zones adjacentes. ils ont pris le controle des lignes de ravitaillement ce qui oblige les ukrainiens à sauter deux pions avec des russes qui resserrent leur emprise sur plusieurs poches.
      severodonetsk est un désastre.

      • Mica X dit :

        Oui des milliers de soldats russes sont morts…et ils ont avancé de d’une dizaine de KM.. beau bilan

        • aleksandar dit :

          C’est une information radio-cocotier ou vous l’avez lu dans le marc de café ?

          • Mica X dit :

            Bin non, les pertes sont énormes sinon pourquoi interdire la publication et la collecte des avis mortuaires en Russie ?
            Pourquoi ne pas donner les chiffres ?
            Pourquoi laisser les dépouilles des soldats russes aux ukrainiens qui ne savent pas quoi en faire ? (du composte comme à Waterloo ?)
            Pourquoi envoyer des vieillard de 62 ans (pour un fantassin c’est vieux)
            De toute façon inutile de discuter avec vous vous n’êtes qu’un relais de la propagande de VP

      • Dolgan dit :

        Désastre?

        Sources pour les pertes ukrainiennes correspondant à cette affirmation ?

        • jyb dit :

          @dolgan
          les coms ukrainiens de l’em. les déclarations des comandants d’unité sur zone. les responsables politiques de severodonetsk. les soldats ukrainiens qui onr refusé de se battre…

          • Robert dit :

            Il semblerait que les ukrainiens refuseraient aussi de récupérer des soldats morts.
            Ou ne seraient pas en capacité de le faire?
            Voire ne voudraient pas de l’image négative que ça causerait dans les médias?

      • tow dit :

        Il faut comprendre que la guerre se fera sur un temps long et que les ukrainiens doivent bâtir des lignes de défenses et attendent l’arrivée d’armes occidentales.
        Les ukrainiens consolident depuis des semaines leur principale ligne de défense autour de Kramatorsk et Sloviansk. Severodontesk et Lysichansk sont des combats retardants dont l’objectif n’est pas de garder le territoire mais de ralentir les russes et les user.
        Quand on veut comprendre cela et non simplement voir une réussite territoriale russe, on relativise.
        La guerre sera longue et on est dans une guerre d’usure. On sait déjà que les russes sont en difficulté pour avancer, en dehors de tout arroser à l’artillerie, dans les combats urbains ou dans des poussées, ils ne font pas la différence, ils ne font qu’avancer sur des zones dévastées.
        La question est de savoir s’ils pourront continuer ainsi à chaque ville rencontrée ? La réponse est sans doute non, aussi sûrement qu’ils ne pouvaient pas tenir tous leurs fronts du début, tout comme ils ne pouvaient pas s’engager dans de nouvelles guerres urbaines quand Marioupol était encore disputé. Les russes manquent de certaines unités et notamment d’unités « sacrifiables » (type tchétchènes, locaux du Donbass, Wagner…). Faut pas croire qu’ils sortent de chaque bataille renforcé.
        La guerre est une succession de batailles perdues ou gagnées. Les ukrainiens sont prêts à des sacrifices sur certaines batailles afin d’user l’adversaire pour pouvoir gagner les batailles de demain.
        Les russes beaucoup moins et leur méthode trop dépendante de l’artillerie sur une zone limitée (car ils ne peuvent pas faire plus) démontre qu’ils sont dans une position où ils sont de moins en moins capables de supporter des pertes trop nombreuses.
        l’Ukraine est dans une large mobilisation humaine , pas la Russie, ce n’est pas juste une fausse idée que de dire que les russes manquent d’hommes.
        Les ukrainiens peuvent connaître des pertes importantes qui fera sans doute espérer les russes qu’il y ait une fracture ou une défaite à venir. Mais ils sont en capacité de supporter plus de pertes humaines que les russes de par leur posture de pays agressé, de par leur moral.
        Pour Severodontesk, les ukrainiens y ont envoyé la « légion internationale » , pas pour rien, des soldats retardants sacrifiables.
        Dans l’idéologie russe on est focalisé sur des « poches » et l’encerclement qui verrait l’armée ukrainienne prise au piège et anéantie. Au depart quand ça se retirait de plusieurs fronts, tout le monde voyait la Russie encercler l’armée ukrainienne en prenant Dnipr et Zaporizhzhia. Puis on disait que les russes allaient encercler Slaviansk et Kramatorsk mais dans une très grande amplitude territoriale. Puis on est passé dans un encerclement à Severodontesk et aujourd’hui on débat de plus en plus d’encerclement de villages. Voyez vous il y a une baisse constante des zones d’actions en raison des capacités russes mais aussi de l’intérêt des ukrainiens à tenir les fronts.
        Aujourd’hui il paraît de plus en plus évident que les ukrainiens amènent les russes à faire face au front qu’ils ont établi autour de Kramatorsk et Sloviansk et que ce sera cette bataille qui viendra fixer l’armée russe dans le Donbass et donnera aux ukrainiens l’opportunité de réaliser les contre offensives qu’elles préparent et dans lesquelles elle a besoin de temps.
        Il y a donc un vrai besoin pour les ukrainiens de tenir et d’user les russes au Donbass pour gagner du temps, derrière vous voyez ou sont les M113 et autres blindés occidentaux ? Hormis l’artillerie qui est envoyé au front pour infliger des pertes aux russes, le reste est ailleurs, n’imaginez pas les VAB dans Lysichansk demain, ils arment les unités chargées de la contre-offensive, pas les unités retardantes qui bien qu’elles subissent énormément ne sont pas le reflet de toute l’armée ukrainienne, ce ne sont que quelques milliers d’hommes et là aussi trop de monde cherchent à y voir un aspect global sur l’état de l’armée ukrainienne car ils ne font pas la différence entre la bataille de l’instant au Donbass qui est éprouvante des deux côtés et la bataille que les ukrainiens préparent à l’arrière avec une masse importante d’unités qu’il faut former et équiper.
        Mais vous comme d’autres le comprendront quand ça se fera aussi sûrement que vous n’avez pas compris et vu venir « l’opération spéciale » qui n’était que des mauvaises interprétations d’exercices russes classiques.
        On restera avec vous sur une volonté de voir la Russie triompher et c’est la même qui règne au Kremlin, la même qui fait qu’ils négligent la probabilité de voir l’armée ukrainienne créer une surprise stratégique.

        • aleksandar dit :

          « On a dit……… »
          Les russes eux n’ont jamais rien dit de leurs plans.
          Bref, vous vous enfumez tout seul et concluez sur un échec russe.

          Vous ne fixerez rien autour de Slaviansk-Kramatorsk.
          Ce mole défensif sera contourné par le sud et l’ouest.
          Ce ne sera pas Austerlitz, ce sera Sedan 1870.

          Le reste n’est que l’habituelle propagande occidentale pour civils qui imaginent que l’on crée une armée en 5 mois, façon Hollywood.

          Concernant votre dernier paragraphe.
          Bof.
          L’habituelle stupidité des amateurs qui confondent analyse tactique et parti pris ou cherchent simplement à dénigrer un contradicteur.
          Insignifiant.

          • tschok dit :

            Réponse un peu courte aleksandar, et sur la fin, vous vous loupez:

            « L’habituelle stupidité des amateurs qui confondent analyse tactique et parti pris ou cherchent simplement à dénigrer un contradicteur.
            Insignifiant. »

            C’est pile poil ce que vous êtes en train de faire. Vous tendez les verges pour vous faire battre.

            On a deux raisons de croire que l’Ukraine se constitue une armée de contre offensive:
            – Les forces ukrainiennes au contact reçoivent assez peu de renforts
            – Elles reçoivent assez peu d’armes occidentales

            Donc, on se demande où sont les troupes fraiches, ou sont les armes occidentales? Si elles ne sont pas au front, c’est qu’elles sont à l’arrière.

            Ce sont deux éléments qui laissent croire que les Ukrainien constitue une nouvelle armée, qui va passer à la contre offensive.

            Si vous insultez les gens qui vous disent cela, et qui ajoutent que les Ukrainiens mènent des combats de retardement, ce qui colle bien avec ce qu’on observe, sans opposer des arguments plus construits, c’est vous qui devenez insignifiant, à la longue.

            Pour contre argumenter, il faut prouver que les armes occidentales sont détruites avant de parvenir au front, par des frappes de missiles hyper-précises sur les supermarchés, par exemple, et que le peu de troupes ukrainiennes qui parviennent sur la ligne de font se font massacrer instantanément. Donc, quelques vidéos bien senties devraient suffire.

            C’est assez simple en définitive, non?

            Je vous le résume: dans le tableau, il nous manque les armes occidentales et les troupes ukrainiennes en renfort. Où elles sont?

            Vous les trouvez, vous nous montrez du doigt les carcasses fumantes des Caesar et les cadavres des soldats ukrainiens, ou les colonnes de prisonniers, on vous croit.

            Vous insultez tout le monde en répétant servilement les communiqués du Kremlin, on doute.

            Voilà, c’est binaire, c’est simple. A vous de voir. A nous de regarder.

      • hadrien dit :

        Severodonetsk etait bien une position de gagne temps à défaut de pouvoir la garder….de toute façon, vue l’etat dans lequel ces villes ressortent, il n’y a plus rien à tirer pour les Russes.Les UK ont encore besoin d’un peu de temps et ils vont pouvoir enchainer avec le matos occidental à plein régime ça leur donnera un second soufle dont ils ont bien besoin. Les Russes eux viennent de tout donner et les troupes ne vont pas tarder à lever le pied en voyant qu’il n’y a toujours pas d’objectif clair venant de l’etat major

        • Robert dit :

          Actuellement, le matériel occidental qui arrive depuis la Roumanie et la Pologne commence à être ciblé et détruit par les frappes russes. Et les pertes ukrainiennes vont commencer à se faire sentir.
          Si vous appelez cela « pas d’objectifs clairs » relisez les cartes semaines après semaine. La Russie veut rejoindre la Crimée et occuper toute cette région et elle va probablement y parvenir.
          Marioupol puis Severodonetsk sont sacrifiés et puis quoi après? Et pour quel objectif?

      • vrai_chasseur dit :

        @jyb
        et le désastre était prévisible : une armée russe qui se ressaisit dans l’interarmes au moment où l’armée ukrainienne fatigue et est éprouvée (certaines unités n’ont pas été relevées depuis février), une très grosse dissymétrie d’armes lourdes, l’impact tactique des livraisons occidentales à l’Ukraine qui va demander encore quelques semaines avant de se faire sentir sur le terrain.

        Cependant avec un peu de recul, les russes paient très cher une conquête territoriale qui peut se révéler à la Pyrrhus: utilisation « quoi qu »il en coûte » de moyens militaires pour accéder à des portions de territoires qu’ils ont eux-mêmes complètement détruit (l’aciérie azovstal l’une des plus grandes sur le continent européen, bon courage pour la remettre en service…), une population locale dont les % neutres vont basculer contre eux en raison des destructions aveugles et rendre ainsi les pro-russes minoritaires, l’inévitable guérilla à venir qui ne rendra jamais ces territoires utiles à quoi que ce soit. Et les options de négociations se ferment : c’est un blitzkrieg qui aurait donné une position de négociation diplomatique forte et ça n’a pas été le cas. Trop d’erreurs et de noirceurs accumulées, crimes de guerre, tueries de civils assimilables à des actes terroristes : tout cela viendra au passif sur la table au moment de discuter.
        Donc : quel gain politique réel pour Poutine en face de ce coût exorbitant ?
        Severodonetsk n’est qu’une bataille, ce n’est pas la guerre.

        • jyb dit :

          @vrai-chasseur
          tant que les russes occupent des zones d’origines russes et/ou russophones, l’argument ne tient pas.
          en revanche s’ils s’aventurent dans l’ukraine ukrainienne, vous auriez certainement raison.
          les media russophones diffusent les images des « russes » humiliés en ukraine, des t^tes de soldats décapités et mutilés, des déclarations du chef de la légion géorgienne, etc
          tout cela viendra aussi au passif au moment de discuter.
          Le gain politique de cette guerre sera bien compliqué à attribuer.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ tant que les russes occupent des zones d’origines russes et/ou russophones, l’argument ne tient pas. ]

            Wi !
            Au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué les actions de guérilla ont lieu essentiellement dans deux grandes régions urbaines conquises par sidération : Kherson et Melitopol . Mon petit doigt me dit que le niveau de guérilla sera de plusieurs ordres de grandeur très inférieur à Marioupol et Severodonesk : Les  » % neutres  » de @vrai_chasseur ils sont taillé la zo… Des réfugiés en Ukraine centrale . ;0)
            C’est la rapidité de l’offensive Russe dans ces deux régions qui a de facto créé les  » stay behind  » . ;0)

            Vous avez regardé les chiffres de la population initiale et des chiffres en cette fin juin 2022 ?
            Marioupol est un cas particulier car les Russes ont envisagé des  » commandos résiduels  » dans les souterrains mais ce fut une crainte infondée .
            Dans un autre article j’ai évoqué l’existence de  » commandos de chasse  » dans ces régions sur le modèle de ceux déployés en Ukraine Occidentale et les Carpathes entre 1946 et 1955 .
            C’est un travail  » silencieux  » car la nature même de leurs missions fait qu’ils ne vont s’exposer à des campagnes sur les RS si ils  » bolossent  » leurs prisonniers ou qu’ils font état de captures .
            Au risque de choquer certains lecteurs , plus de la moitié des membres de ces commandos avaient des traits Asiatiques marqués … De mémoire ces  » commandos de chasse  » dépendaient des Troupes Spéciales du Ministère de l’Intérieur de l’URSS qui par la résolution du 15 mars 1946 était le continuateur du NKVD . Il ne serait donc pas impossible que ces  » commandos de chasse  » dépendent de la Rosgvardia .

            Sans remonter jusqu’au lendemain de la SGM de tels  » commandos de chasse  » ont existé en Tchétchènie

          • jyb dit :

            @daniel Besson
            encore une fois votre approche est intéressante pour comprendre le coup d’après (autrement que tactique )
            La langue russe est une première chose mais l’épaisseur des liens (culturels, économiques, familiaux ) entre les ukrainiens russophones et la russie varient beaucoup selon les communautés.
            odessa en particulier est une ville russe en ce sens.

          • jyb dit :

            Ces commando de chasse sont actifs. Je ne sais pas de quelle direction ils relèvent mais « leurs résultats » apparaissent. sont particulièrement visés ( ou atteints ) les géorgiens.

      • MERCATOR dit :

        @jyb
        Permettez-moi de m’inscrire en faux sur vos affirmations péremptoires
        mais pour aller plus loin, ce que je subodorai dans un post précédent se confirme , sous des dehors de neutralité, vous êtes un troll, intelligent et prudent certes, mais un troll tout de même, probablement militaire ou ancien militaire syrien des forces de bachar el assad, au tropisme pro russe évident,peu importe personne n’est parfait .
        Ce que je récuse, c’est votre analyse forcément partiale lorsque l’on connait de quel coté vous penchez .
        « severodonetsk est un désastre. » Eh bien non , cette bataille et ce repli a permis d’étriller les forces Russes.
        Tous les exemples prouvent depuis Verdun, premièrement que les obus tuent peu surtout lorsqu’ils ne sont pas guidés( un obus pour 1000 hommes à Verdun )et que deuxièmement les forces attaquantes contre des troupes retranchées subissent des pertes dans la proportion de un à trois ( Verdun 1916,Stalingrad fin 1942, Monte Cassino 1944,Breslau, koenigsberg, Berlin 1945.
        Ce qui implique évidemment que les pertes russes ont été trois fois supérieures, et cela, bizarrement, vous n’en tenez pas compte.
        Vous ne tenez pas compte non plus de la motivation des deux belligérants, si on peut effectivement compter sur la barbarie tchétchène et wagnérienne, on peut douter sur celle des supplétifs des républiques autoproclamées du Donbass, considérées comme de la chair à canon par les Russes, et qui sévèrement étrillées ont refusé de se battre , quant aux « Nazis » de l’autre camp et aux membres de la légion étrangère leur motivation était obligatoire pour des raisons évidentes .

        • Mica X dit :

          Ne serait-ce pas plutôt mille obus pour un homme à Verdun ?

        • LEONARD dit :

          @MERCATOR
          « Un obus pour 1000 hommes à Verdun »
          Ne serait-ce pas plutôt l’inverse ?

          • MERCATOR dit :

            @LEONARD
            Bien évidemment, mais vous aviez rectifié de vous-mêmes .

        • Sacha dit :

          Je me permets simplement de signaler que les bombardements d’artillerie type 2e GM avec du matériel d’aujourd’hui (je vais réfléchir côté français avec ce que je connais) infligeraient des dégâts délirants (entendez insoutenables) à des cibles statiques. Avec une batterie de 155 (je ne sais pas ce qui est massivement mis en œuvre par les russes sur la secteur que vous évoquez) vous pouvez retourner et battre plusieurs dizaines de milliers de m carrés par salve. Si la logistique suit, si les menaces sont minimes et si la doctrine d’emploi l’autorise (ça fait beaucoup de si mais nous en sommes là) mieux vaut ne pas être le type en face, position durcie ou non.

          Maintenant peut-être que les forces russes n’utilisent pas le 155, ou pas là-bas, je n’ai pas cherché ça sur Google, auquel cas ma précision serait nulle et non avenue. Mais dans ce cas espérons qu’ils n’ont rien d’approchant mis en œuvre massivement à cet endroit, car parler de « désastre » ne me surprendrait alors pas

          • MERCATOR dit :

            @Sache

            Eh bien non, un obus reste un obus sur le plan de la létalité, les pièces modernes sont plus précises, mais pas plus mortelles pendant la bataille de Verdun en 10 mois, les belligérants tirèrent 60 millions d’obus de tous calibres (75,77,105,150, 210,380 420 mm) 300.000 morts soit une moyenne théorique d’un mort pour
            2000 obus, mais tous les hommes n’ont pas été tués par des obus, n’étaient pas enfouis et en zone découverte les mitrailleuses maxim et hotchkiss ne chômèrent pas et si les Français firent de nombreuses contre-attaques ce sont bien les Allemands qui attaquaient à outrance .
            Les préparations d’artillerie Allemande au début de la bataille de Koursk au grand dam des forces Allemandes ne désorganisèrent que très peu les positions enfouies soviétiques .

          • précision dit :

            @Mercator

            « si les Français firent de nombreuses contre-attaques ce sont bien les Allemands qui attaquaient à outrance . »
            Discutable sur le reste du front, en particulier au début de la guerre où la stratégie française à laquelle Joffre est favorable promeut l’offensive à outrance, avec un déficit d’artillerie lourde.

            Par la suite, il est logique que les allemands aient ensuite privilégié l’offensive puisque les français et leurs alliés, notamment anglais et russes, pour un tas de raisons (dont entre autres le du blocus qui pénalisait les allemands) comptaient faire durer le conflit pour obtenir l’effondrement allemand. Alors que les allemands avaient plus besoin d’emporter la décision rapidement.

            L’histoire est un perpétuel recommencement, si je peux me permettre ce lieu commun.

        • aleksandar dit :

          Heureusement que le ridicule ne tue plus !

        • jyb dit :

          @mercator
          halte au mytho !
          Je ne suis pas neutre, je défend une position française parfaitement assumée en respectant une certaine réserve.
          Mais ce qu’est le pseudo @jyb on s’en tape, ce qui importe c’est que vous argumentiez sur ce qu’il dit.
          donc :
          – La réponse est assez simple, elle tient dans la déclaration du colgen. rudskoye qui dit que les russes ne prendront pas les villes d’assaut parce que c’est une manoeuvre trop couteuse en homme.
          c’est la sanction de la phase 1 de cette guerre.
          – la bataille de severodonetsk commence le 2 mars, la bataille urbaine proprement dit commence le 10/11 mai. A cette date les lignes d’approvisionnement ukrainiennes sont compromises et impossibles pour ce qui est de l’armement lourd. c’est ce que réclameront toutes les forces envoyés sur zone. Le 14 juin les derniers defenseurs ukrainiens tentent de fuir, ils sont frappés dans le complexe de recyclage de lysnadacha sur les bords de la rivière.
          La bataille de severodonetsk c’est le tarissement méthodique dans un rayon de 20 kilo autour de la ville de toutes les défenses ukrainiennes pendant 2 mois 1/2.
          Les ukrainiens enverront des hommes sans moyens lourds jusqu’au 6 juin. c’est ce que réclameront les commandants ukrainiens tout au long de la bataille.
          Peut etre que dans quelques semaines ont comprendra le pourquoi de cet acharnement à tenir la ville basse…
          pour l’instant je ne vois rien qui donne sens à ces sacrifices, bien au contraire.

        • Reality Checks dit :

          « probablement militaire ou ancien militaire syrien des forces de bachar el assad »
          Je ne souhaite pas m’imiscer dans le dialogue qui a lieu ici sur le conflit en Ukraine.

          Mais la phrase sus citée mérite une mise au point:
          Jyb et moi même avons eu des échanges on va dire virils parfois, y compris sur la situation Syrie, sujet sur lequel nous avons eu quelques désaccords.
          Je peux donc attester que cette accusation est une farce de mauvais goût.

          Jyb est un Français pur jus, qui aime son pays et le défend, les échanges que j’ai pu avoir avec lui en attestent.

          Plus généralement, l’auteur de ces accusations devrait prendre du recul, lire attentivement et écouter ses contradicteurs, quitte à ne pas agréer leurs positions et éviter les accusations de ce genre, qui sont à proprement parler hors du champs du raisonnable.

        • Czar dit :

          « si on peut effectivement compter sur la barbarie tchétchène et wagnérienne »

          – dis papa, commet c’k’on sait quand les tchin-tchin y sont zônti ou missônts

          – c’est simple mon bonhomme : quand les tchin-tchin lancent une insurrection islamiste pour se séparer de leur pays dans ses frontières internationalement reconnues et scalpent vivants les soldats russes qu’ils capturent, il sont zônti, et il faut les aider

          et quand ils combattent au côté de l’armée de leur pays, là ça redevient des bou***ules-terroristes-du-Caucase versant naturellement dans la sauvagerie et qu’il faut combattre avec ardeur et tous moyens nécessaires.

          Toi t’as encore séché tes devoirs sur BFM pour aller lire du Chateaubriand en cachette, hein garnement… t’as de qui tenir, allez file, mauvaise troupe. maman t’attend

    • aleksandar dit :

      1 – Oryx est une triste blague, les pertes ukrainiennes largement sous-estimées pour des raisons de propagande.
      2 – Strelkov est un type courageux mais tactiquement un âne.
      C’est lui qui a perdu Slaviansk.
      Il se voyait déjà général.
      Mis au placard.
      Depuis il bave.
      3 -L’Ukraine a déjà rappelé 4 classes de mobilisables soit un total de 250 000 hommes.
      Ou sont ils ?
      En formation, vraiment ?
      Étonnant puisque l’on sait que ces pauvres gens sont envoyés directement en première ligne.
      4 – 200 soldats par jour ?
      Parlant de gens qu’on va envoyer au combat, c’est grotesque
      Le minimum de formation c’est 30 jours.
      Donc la GB va former 6 000 soldats par mois ?
      A ce rythme là il faut 5 mois pour former une force de manœuvre de 30 000 hommes.
      D’ici là, les russes seront sur le Dniepr.
      Il faudra aussi leur apprendre a nager.

      • LEONARD dit :

        @aleksandar
        1- Votre angle d’attaque contre Oryx, c’est que les pertes Ukr sont minorées. Peut-être. Par contre, les pertes russes qui sont documentées, vous éludez. Or, dans le combat de la petite Ukraine contre la Graaaaaaande Russie, si le plus petit arrive à infliger des pertes importantes (+de 800 chars, 4500 matériels divers), c’est dèjà un exploit.
        A contrario, pour la Graaaaaaande Russie, c’est un échec.
        2- L’intérêt du site que j’ai joint sur les pertes d’officiers russes, c’est qu’il fonctionne sur le même principe: Documentation de sources publiques russes.
        3- Donc, on a deux indices d’une saignée humaine et matérielle de l’armée russe, dans un combat qu’elle aurait du écraser de sa puissance, et c’est bien ce qui est le plus remarquable.

        Mais je comprends que çà vous hérisse le poil, mieux même. je compatis (Nan, je rigole !!)
        Vous n’avez pas un métier facile.

        • Ion 5 dit :

           » r, dans le combat de la petite Ukraine contre la Graaaaaaande Russie, si le petit arrive à infliger des pertes importantes (+de 800 chars, 4500 matériels divers), c’est dèjà un exploit. »
          En ce qui concerne Oryx, je ne suis pas certain qu’ils fassent vraiment la différence entre matériels russes ou ukrainiens détruits, notamment ceux datant de l’époque soviétique

          Si j’était vous j’éviterais de recommander ce site comme une référence fiable ou absolue.

          Je ne m’engage aucunement pour dire qu’ils sont « biaiseux », mais peut-être. « Niauseux », oui par contre, sur pas mal d’exemples dont un certain nombre, ont entretemps été corrigés.

          • LEONARD dit :

            @Ion 5
            Pour l’dentification, basée sur des visuels, entre les caractéristiques des matériels, les marquages Z et l’étude de l’environnement, pour avoir étudié quelques unes (une 30aine au hasard, pas de temps pour +) des photos mises en lien de chaque perte documentée, c’est fiable.

            Avez vous seulement vérifié comme moi, une trentaine de sources de décès d’officiers russes que je vous ai joint ? Parce que là, les sources sont russes, donc incontestables et là encore, minorées (ne serait-ce que par le temps). Tiens, d’ailleurs, ils en sont à 800 avis de décès.
            https://twitter.com/KilledInUkraine/status/1542098366657712128

        • précision dit :

          pfft ce ridicule argument de la petite ukraine vs la grande russie. Côté matériel et surtout renseignement ce serait plutôt la petite russie face à l’occident coalisé. Côté humain si je ne me trompe pas c’est l’armée de métier russe plus quelques conscrits des DNR/LNR (et quelques conscrits russes, difficile à estimer en source ouverte il me semble) face à l’Ukraine qui a mobilisé, donc les effectifs ne sont globalement pas déséquilibrés.

          La Russie n’est grande que par son étendue (l’Ukraine aussi d’ailleurs), la richesse de son histoire et sa culture, certes parsemée de violence, comme tous les pays, mais peut-être à un degré plus extrême.
          Mais présenter la guerre actuelle comme un David contre Goliath comme aiment le faire les propagandistes OTAN c’est donner une vision faussée du conflit.

        • jyb dit :

          @Léonard
          oryx a émergé avec la guerre en syrie, leurs estimations et « analyses » ont anticipé la défaite militaire des russo-syriens, à l’incarcération d’assad à la haye et à l’instauration d’un régime libéral à damas dominé par les kurdes pro-occidentaux.

        • aleksandar dit :

          Oryx minimise les pertes ukrainienne.
          Donc Oryx n’est pas une source d’information fiable mais un outil de propagande.
          C’est gentil à vous de le confirmer.
          Quand a la  » saignée humaine », il faut vraiment être complétement ignare concernant l’armée russe et ses effectifs pour écrire une ânerie pareille.
          Pour le sous-entendu sur le métier pas facile, ayez au moins le courage d’écrire que je suis un troll russe, ce sera plus correct mon brave.

          • LEONARD dit :

            @alexandar
            Le troll est un individu bête et méchant, qui aime générer des polémiques quelque soit le sujet de la conversation, or, vous n’êtes ni bête ni méchant, et vous ne cherchez pas la polémique.

            Par contre, en 5 années sur ce forum, je n’ai jamais pu constater chez vous la moindre critique, le moindre doute, la moindre info négative sur la Russie, ses structures, son armée, son peuple, sa culture là où, au contraire, on trouve dans chacune de vos interventions une (plus ou moins) petite dose de poison anti-occidental, U.S, Otan, Europe, France.

            Si ce tropisme était personnel, il serait resté enfoui, mais le fait que vous l’exprimiez couramment (et toujours intelligemment) exclut la simple opinion. En multipliant vos interventions ciblées, vous faites oeuvre militante avec une qualité de ciblage et d’expression qui dépasse le simple militantisme bourrin à la @paddybus.

            Donc troll, non, agent d’influence russe, oui, bien sûr et comme je constate la qualité et la constance de ce travail assidu, je l’assimile à du professionnalisme. (je l’ai d’ailleurs dèjà écrit dans un commentaire passé, « @aleksandar, lui, c’est un pro »). Quant à savoir si votre action est rémunérée ou bénévole, ç’est de peu d’importance.

            P.S Si pour vous, 800 officiers dûment répertoriés décédés, répartis prioritairement dans des unités « d’élite », tenant compte des pertes non enregistrées ( les avis de décès ont en moyenne 3 à 5 semaines de retard avec la date de décès et sont de plus en plus cachés par les autorités), ce n’est pas une saignée, vous avez vraiment une vision « slave » de la vie humaine.

    • Axer dit :

      « A Severodonetsk, l’Ukraine a échangé des pertes et des ruines contre du temps » : Très mauvaise stratégie. On place pas des hommes face à de l’artillerie, surtout ruskov, qui pilonne tout et ratatine les villes, les villages, les champs. Tout. On le disait depuis le début de cette bataille du Donbass, fallait épargner les hommes, attendre que l’artillerie occidentale arrive et fasse son oeuvre. 200 morts par jours, autant du côté russe, voir plus, c’est une bataille catastrophique. Zelen doit épargner ses hommes, il doit s’atteler à chercher comment équiper 2 ou 3 millions d’hommes à l’arrière, vers la frontière Polonaise, qui seront versés en toute fin, pour expulser les troupes de Poutine, il faut attendre une concentration optimum des équipements, assez importante pour réellement lancer la contre-offensive. Cette façon de perdre des ressources humaines très précieuses et rares, c’est carrément bête.

      • Mica X dit :

        Vous avez raison, ils auraient dû se replier en Pologne et les russes seraient restés dans le Donbass parce que le Fairplay, c’est leur marque de fabrique.

        Avec des raisonnement de ce type en 14; Verdun aurait été remplacé par Hendaye.

        • Axer dit :

          De toute façon les russes le veulent à tout prix ce Donbass de Louhansk, quitte à y massacrer tous les ukrainiens, autant anticiper et aller sur une région plus porteuse, comme par exemple vers Sloviansk ou Kramatorsk (déboulonner et transférer les usines stratégiques en attendant et les placer ailleurs, en sécurité). Epargner les hommes, tout en bloquant la Russie sur des espaces plus grands. Entre nous, Verdun était quasiment inutile tactiquement, c’est pas ça qui a donné la victoire, mais ça été une épouvantable boucherie humaine. Ce type d’affrontement a disparus, jusqu’à ces derniers temps, en Ukraine. Faut déjà tenter de supprimer la suprématie russe, les énormes quantités de canons, ensuite effectivement, il aurait fallu tendre une souricière dans une ville comme Severodonesk, pour attirer l’infanterie russe et l’étriller par épuisement de ses forces (blindés) et de ses personnels. La guerre c’est aussi un mouvement de « va et vient », mais clairement ordonné. Mais bon, la Russie a encore perdu quelques dents elle aussi dans ses combats, je ne pense pas que ça va arrêter leur avancée sur les deux villes évoquées plus haut, mais les ukrainiens auraient eu le temps d’y placer des centaines de canons pour essayer de damer le pion aux russes.

          • précision dit :

             » il aurait fallu tendre une souricière dans une ville comme Severodonesk, pour attirer l’infanterie russe et l’étriller par épuisement de ses forces (blindés) et de ses personnels ».

            J’ai du louper un épisode; quelle différence avec ce que les ukrainiens ont fait/tenté de faire? Je trouve de toute façon bizarre de prétendre sur un blog donner des conseils en stratégie que ce soit aux russes ou aux ukrainiens, qui ont chacun plus d’information que ce qui est disponible en source ouverte, et disposent d’équipes nombreuses de spécialistes pour étudier la question…

    • jyb dit :

      @Léonard
      ‘ Rythme de formation en G.B à partir de la semaine prochaine : 200 soldats / jour.  »
      Qui de sérieux peut écrire de telle connerie ? y a t-il un militaire dans la salle ?
      combien de temps pour apprendre les gestes élémentaires du combattant ? pour apprendre le mouvement en binome/trinome ? etc

      • LEONARD dit :

        @jyb
        ‘ Rythme de formation en G.B à partir de la semaine prochaine : 200 soldats / jour.
        Qui de sérieux peut écrire de telle connerie ? y a t-il un militaire dans la salle ? »
        Oui.
        Il s’appelle Amiral Sir Tony RADAKIN, Chief of Defence Staff, c’est son interview qui est en lien.

        • jyb dit :

          @Léonard
          c’est surtout le président de l’Armed Forces Tennis Association.

      • PK dit :

        On a bien un joe qui affirme qu’on peut former un soldat en trois jours…

        On a beaucoup de mili ici 🙂

      • Sacha dit :

        Les bases sont désormais loin et un fantassin répondrait mieux mais la progression en unité de combat, commandement de section, bases du camouflage secourisme observation, c’est en accéléré 1-2mois. Mais peut être qu’on parle de militaires/fds ukr qui ne nécessitent qu’un complément de formation, spécifiquement à l’emploi du matériel ade chez nous avec ajout de retex urbain otan, auquel cas je veux bien croire que ça aille plus vite si c’est bien organisé (et là aucune idée de ce à quoi ça ressemblerait, c’est une échelle bien trop grosse pour mes lunettes)

        • jyb dit :

          @sacha
          bordel ! on parle d’envoyer des hommes tuer et se faire tuer…pas d’aller faire une partie de paint ball.

      • Carin dit :

        @jyb
        Je me trompe peut-être, mais je pense que ces ukrainiens sont déjà en formation chez eux depuis 3/4 mois, et que ça ne sont pas les toutes nouvelles recrues qui vont partir en « stage » en Europe..(il n’y auras pas qu’en Angleterre).
        Ces stages ne sont faits que pour leurs apprendre 1/2 techniques bien spécifiques, pas l’ensemble tes techno militaires… Par contre je suis d’accord avec vous pour les 200 paxs formés par jour??? Je vois plus du par semaine.
        De plus ces gars ne repartiront pas les mains vides, ils rejoindront les matériels occidentaux en Pologne, et gagneront directement leurs endroits d’affectation.

    • Courmaceul dit :

      https://www.challenges.fr/monde/un-espion-russe-a-failli-infiltrer-la-cour-penale-internationale_817476

      L »‘indifférence » russe 🙂 🙂 🙂 Le pasnous pasnous semble être une réponse insuffisante.

  51. Thierry (le plus ancien) dit :

    Ces VAB étaient à destination de la casse, bien qu’ayant encore des capacités car remplacés par les nouveaux matériel de l’armée française, la France ne s’étant pas doté des moyens de conserver des anciens matériel dans une bulle de coton comme c’est le cas aux USA ou d’autres pays européens.

    Cela ne nous coûte rien (sinon macron le banquier ne les aurait jamais envoyé) et va servir de façon très utile aux ukrainiens en limitant leurs pertes en soldats car ils seront mieux protégé des tirs d’armes légère, ce vehicule est également idéal pour lancer des assauts en terrain découvert ou déplacer rapidement de l’infanterie sur une partie du front menacé, tout comme d’être combiné à des mouvements de chars pour leur protection latérale et arrière.

    J’espère que tous les VAB dont la France se sépare iront en Ukraine, ça contribuera à réduire d’autant le potentiel militaire russe, ainsi nos capacités militaire paraîtront moins ridicule en comparaison sur la quantité.
    Pour la qualité, l’armement russe est clairement très en dessous de tout ce qui avait été dit avant l’invasion en Ukraine, et dans tous les domaines ils sont pris en défaut de technologie récente.

  52. Cw dit :

    Les vab pourquoi pas..un peu usagé non ?
    Mais quand le gouvernement informera de la situation de notre armée…
    Nombre de char d avions de bateaux (COMPLETS)Comparé .. avec la Turquie l algerie le Maroc…etc Très Instrutif et ne parlons pas du reste drone etc
    Qui va Enfin assurer la sécurité de la France ???qui est responsable ?????

  53. Allobroge dit :

    Et nos VAB (dépassés) sont remplacés par quoi ? Les nouveaux gros blindés qui sont de parfaites cibles pour armes antichars individuelles ? Il va falloir songer à doter chaque combattant d’une arme anti char jetable mais efficace sans quoi si le Russie nous envoie une division blindée, on ne tiendra pas une semaine !

  54. Mic dit :

    J’en ai marre des commentaires de ceux qui connaissent que dalle, nous en avons 500 environs issus des régiments qui touchent les nouveaux véhicules (Griffon) même s’ils ne sont pas en première ligne ils peuvent grandement leur servir pour déplacer des unités, emmener des munitions, nourriture, matériel médical, transporter des blessés et en plus ils ne sont pas plus pourris que les M113
    Et en face il y a encore des BMP des années 70….. HALTE AUX ANNERIES DEBITEES ……

    • Montage dit :

      Oser comparer un BMP avec les VAB ? Même les BTR 3 , 4 ou 82a mdr c’est pas drôle …

  55. Starbuck dit :

    Mince alors vous avez tourné casaque ? Retour aux réalités ? On vous a piqué votre pseudo
    Attention vous allez être taxé de défaitiste.

  56. Observateur dit :

    Certains commentaires ici sont effarants. Les ukrainiens paient le prix du sang pour l’appétit frénétique russe et fait barrage aux portes de l’Europe. En même temps certains ici font des comptes d’apothicaires et s’inquiètent de 18 tubes d’artillerie dont la production devrait monter en cadence.
    Décidément il n’y a pas que pour Poutine et son armée de bouchers, pilleurs et violeurs pour qui une vie humaine ne vaut rien…

    • Gélase dit :

      «  » son armée de bouchers, pilleurs et violeurs » » ………et ils nous auraient libéré des nazis ???….ben ça valait la peine…mdr

    • Ulysse dit :

      @ observateur. +++. Les postes de ce blog oscillent entre les aveugles, les trolls, les conspirationnistes, qui jettent dans un même panier le vaccin anti-covid, la détestation pathologique de Macron, l immigration…., Et les anti américains primaires qui dans tout événement voient la main scélérate de Washington. Pendant ce temps les ukrainiens d’un courage extraordinaires meurent sous les bombes aveugles des russes, guidé par un dictateur corrompu et malade.

      • Prolegomen dit :

        Merci, j’allais écrire en substance la même chose mais vous m’épargnez la démarche.

        • Binaire de la guerre dit :

          Vous êtes donc au moins deux à regarder BFMWC sans trop réfléchir.
          WC comme World Company, bien évidemment.

      • Czar dit :

        donc si je résume : ingérence/influence russe : pabien ingérence/influence stazunienne : bien

        c’est facile en fait la géopolitique quand on a un QI égal au chiffre de sa température rectale. et pis ça repose l’âme d’être toujours un super-héros du quotidien. Même si ça fatigue, un peu de devoir dénoncer toutes ces vilaines calomnies fausses et pas vraies des méchants.

        Mais bon, on a les Bir-Hakeim qu’on mérite.

    • Czar dit :

      et le million de vies irakiennes jouées et pardues sur un gras mensonge, ta grande gu**le a-t-elle une indignation authentiquement démocratique en quête de nouveaux Nuremberg à nous fournir ?

      • Prolegomen dit :

        La même rengaine. Un crime passé peut-il servir à justifier une nouveau crime en cours? La réponse de toute personne honnête et mentalement saine est non. Vous n’êtes visiblement ni l’un ni l’autre.

        • Czar dit :

          le crime en question a-t-il été jugé, prolowomen ? Ses auteurs ont-ils été affectés par sa commission d’aucune façon ? non, hein alors arrête ta moraline à crétins tu ne trompes personne : petits intérêts néo-conservateurs bien couverts par les habituels hululements humanitaires à géométrie variable

          au cas où ton aveuglement bovin t’empêcherait de le percevoir, le clair refus d’une majorité de la planète de refuser de rejoindre l’habituel du Camp du Bien a clairement sonné qu’on a changé d’époque sur ce plan-là s’agirait aux habituels imbéciles de découvrir le réel avant qu’il ne leur tombe sur la gueule.

      • Jean-Childebert Brizeux d'Orquis dit :

        PK, vous oubliez qu’il y a aussi les Niakoués.
        Ce fut tout le problème des équipages de B52 en Afghanistan : ils ne savaient pas s’ils massacraient du Bougnoule ou du Niakoué.
        C’était frustrant.

  57. Courmaceul dit :

    Si il y a bien un pays qui a besoin d’équipement, c’est bien l’Ukraine. Le VAB étant au fur et à mesure retiré de l’AT, je suis ravi qu’on les envoie là-bas.

    Simple, rustique et rapide, le VAB ne sera pas une cible pour l’armée russe. Non, eux, ce qu’ils aiment bien, c’est un gros truc bien immobile, par exemple un supermarché. De préférence lorsqu’il est ouvert, avec une bonne fréquentation de la clientèle.

    • Azov Kaputt dit :

      où sont « les milliers » de clients ? » le nombre inimaginable » de victimes ? … jusqu’où la propagande Ukrainienne va-t-elle oser essayer de manipuler un occident crédule et bon client ? vous en êtes l’illustration parfaite !

  58. TiTi dit :

    En voilà une excellente nouvelle.
    Ça fait une décennie – et l’article en parle – que notre armée de terre renouvelle tout son parc de blindés légers (Griffon, Serval, Jaguar, …).
    Depuis le début de ce conflit, je me demandais ce qu’étaient devenus toutes ces centaines/milliers de véhicules mis au placard. Les gardait-on entreposés dans des hangars, « au cas où »? Les avait-on revendu d’occasion à quelques pays intéressés? Les avait-on détruits/recyclés pour leur métal?
    Et si nous les possédions toujours en stock, qu’attendait-on pour les livrer aux ukrainien, afin de leur rendre service et d’offrir à ces engins une fin de carrière mémorable? Avec leur faibles électroniques et technologie, ça ne devrait pas leur être trop compliqué à prendre en main.
    Les choses commencent enfin à bouger et je m’en réjoui.

    En sait-on d’avantage sur nos matériels retirés du service? Mis au grenier, sur leboncoin, désossé? L’article mentionne certaines pièces remises à la gendarmerie, d’autres détruites en opérations (combat, rudesse du climats, …), mais ça ne doit représenter qu’une infime partie de toute cette ancienne flotte.
    Ces VAB livrés proviennent-ils effectivement de nos anciennes pièces mises au rebus, ou s’agit-il de nos dernières unités toujours en service?

    Par contre pour la vidéo: ya pas moyen de placer 2 VAB par remorque? Quel gaspillage de ressources.

  59. Desty dit :

    Si ça se confirme pour les exocets c’est vrai que c’est rude pour la marine qui en dispose déjà en nombre insuffisant. En même temps c’est vrai que si on ne s’en sert pas on a pas besoin d’en avoir autant. Mais un missile exocet c’est un peu comme un préservatif super-hi-tech: on est bien content d’en avoir si on en a besoin…

    • Vinz dit :

      « En même temps c’est vrai que si on ne s’en sert pas on a pas besoin d’en avoir autant.  »

      En même temps c’est pas comme si les marins se plaignaient du peu d’exercice de tir.

  60. sentinelle dit :

    Le VAB est une grosse daube sur le théâtre européen , un camion 4×4 blindé , aussi merdique en TT que le célèbre Marmont et j’y rajoute le P4 malheureusement j’avais essayé les versions Mercedes que j’ai également utilisé des années malheureusement pour lui après l’UNIMOG aux FFA. Enfin la Russie va certainement gagner la guerre n’en déplaise aux chaines d’info.

    • dompal dit :

      @Sentinelle,
      C’est quoi ton expérience du VAB sur le théâtre européen ? Mourmelon, Canjuers, La Courtine, c’est bien ça ?
      C’est plutôt limité, tu crois pas !??

  61. Axer dit :

    C’est déjà ça de livrer quelques vieux VAB, démodés et mis en stocks, ou destinés à la casse. C’est de Striker 105mm que les ukrainiens ont réellement besoin, ou des F-16 et des F-15 comme ont demandé récemment leurs pilotes. Ils se disent capables d’apprendre à piloter ces matériels en moins d’un an. On veut bien le croire, mais alors ça veut dire que la guerre va durer, durer longtemps, des années, comme la bataille du Donbass, que l’armée ukrainienne n’a jamais été en mesure de reconquérir depuis 2014. Eh oui, on renverse pas une guerre de cette ampleur avec 100 canons M777 ou 18 Caesar. Pour renverser la vapeur il faut des milliers de chars, de blindés, de canons, des forces aériennes conséquentes. Rendez-vous compte, la Russie a 16 500 canons en stock, 4 500 actifs, dont environ 3 000 frappent en Ukraine. Un tournant majeur en Europe. On est sous-équipés avec nos 76 canons Caesar ( – 18). 76 canons Caesar face à 16 500 canons russes (ex-soviétiques). Même en s’y mettant tous, l’Otan est vraiment limite limite, il ne peut compter que sur d’autres potentiels, on est lu, donc on va pas détailler. Les ukrainiens, les polonais, les baltes devraient s’armer de blindés comme les AMX-10 RC ou les Centauro mark II, par dizaines, par centaines, de quoi avoir un peu de manoeuvrabilité.

    • tehel dit :

      @Axer : Oui, enfin, même en concentrant l’essentiel de ses forces engagées sur quelques centaines de km2 d’un pays en sous-nombre et encore mal équipé, l’armée russe peine à avancer de quelques km par jour. Vous avez raison de rappeler que les pays européens devraient être autonomes dans leur défense, mais un conflit ouvert de l’OTAN, avec toutes ses ressources, contre la Russie serait vite plié, on le sait maintenant (grâce à Poutine). Évidemment, si par malheur ça vrille en conflit mondial, tout le monde sera à la peine…

    • MERCATOR dit :

      @Axer

      « Au printemps 1944, la mise en service du Me 262 apparaissant comme proche, on choisit comme première unité devant effectuer la conversion le III/ZG 26, groupe considéré comme le meilleur des chasseurs lourds (le Me 262, bien qu’ayant les dimensions d’un monomoteur, était un bimoteur), et deux de ses trois escadrilles (8+9) le quittèrent pour devenir en mai 1944 l’EKdo 262 sur Me 262. Essais et entraînements continuèrent jusqu’à la fin du mois de septembre 1944, l’EKdo 262 devenant alors III/JG , redésignation montrant qu’il faisait désormais partie des unités de combat. »

      On voit qu’en pleine guerre avec un grave déficit de pilotes, les Allemands mirent seulement cinq mois pour former des pilotes opérationnels qui passèrent de chasseur à hélices monomoteur à un chasseur à réaction bimoteur .

    • jccdm dit :

      Sur la dernière partie de votre post, il est difficile de comparer, les schémas de conduite des opérations de l’OTAN supposent une supériorité aérienne qui serait assez violemment effective dans l’hypothèse d’un conflit Russie/OTAN. Les stocks d’armes standoff est plus important dans le pays de l’OTAN. Et le fait d’avoir moins d’armes mais plus précises, découle aussi d’une supériorité en matière informationnelle que le conflit en cours a tendance à confirmer. Enfin, il faut faire attention s’agissant du parc de matériels en stock dans l’inventaire russe : la remise en service d’une large partie de celui-ci supposerait une remise en état qui dépend de l’échelon industriel, sans même aborder le sujet d’un nécessaire rétrofit et l’entraînement ou réentrainement des hommes.
      Mais je vous rejoins sur le reste : oui, il y a des limites criantes dans certains domaines, notamment sur les stocks d’ATGM et munitions diverses. Cette « crise des munitions » parait d’ailleurs avoir généré de nouvelles commandes aux US.

    • Dolgan dit :

      Axer prenez connaissance des difficultés russes en ukraine avant de fantasmer sur un conflit russie-otan. L otan compte 7 pays ayant une puissance militaire supérieure à l ukraine.

  62. Gégétto dit :

    Il est où le problème?
    On envoie nos VAB à la casse ,What else?

  63. Niko dit :

    Si nous nous trouvions en « économie de guerre », le gouvernement ne « demanderait » pas aux industriels d’augmenter les cadences, il l’ordonnerait voire réquisitionnerait les usines. Pas de problème pour réquisitionner les soignants épuisés par contre.

    Que de la com!

    • précision dit :

      « Que de la com! » Pour une fois, je dirais : tant mieux !
      On ne va pas se plaindre de ne pas être entré dans une guerre totale…

  64. Lola dit :

    Le vieillissement de la population n’est pas le problème. C’est une chose terrible à dire mais pour stabiliser la population mondiale, nous devons perdre 350 000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire mais ne rien dire l’est encore plus »[84]. Paccalet ira encore plus loin dans cette direction avec son livre L’Humanité disparaîtra, bon débarras !

  65. bullnar dit :

    des vab ok, c est mieux que les mtlb , brdm ou pick up civil, mais …qu avons nous fait de nos auf1, crotales, 30 bitubes, vab hot, 10p ? ce serait sympa de savoir quel est l etat qui a encore beneficie de ces cadeaux… et qui a touche quoi…. on a plus de reserves ou quoi ?

    • Axer dit :

      Les cadeaux c’est pour noël, personne n’a eu de cadeaux, les africains achètent les copies chinoises du VAB. L’AUF-1 n’a été exporté que vers l’Arabie et le Koweit. Autant dire que l’industrie militaire française se réduisait à peau de chagrin peu à peu. Les autres pays vous voyez bien qu’ils achètent du Caesar aujourd’hui, ou de l’Archer scandinave, ou des canons coréens et américains, russe ou chinois. L’exportation fait vivre l’industrie militaire. Or les parts de marché sont ténues. Si on relance pas l’industrie, le réarmement, on est mal fichu pour longtemps encore. La guerre en Ukraine offre la chance de faire un électrochoc et de relancer la production nationale. Mais les promesses ça ne suffit pas.

    • Montagne dit :

      Les 30mm ou même 14.5mm sur les mtlb et brdm et le van ce transforme en passoire
      Ça serrait triste si ils vont se retrouver sur le front

  66. Lassithi dit :

    C’est bien tout ça. Il faudrait aussi envoyer 200 leclerc, quelques 70 155mn et des VBCI, des VBL, quelques Griffon.
    Quitte à fournir un effort, autant qu’il soit complet.
    Comme ça, rien ne rouillera pas.
    On aura plus d’active et plus de DOT, un peu comme le Costa Rica.

  67. Mica X dit :

    Pourquoi les trolls russes et leurs idiots utiles râlent-ils et s’égosillent-ils tant contre ce don (les blindés) s’ils sont si nullissimes et inutiles ?

    Pourquoi nos patriotes en Lederhose pleurent-ils la mise à nue de notre armée si ces machins à roues sont aussi m..iques ?

    Un peu de logique, mais avec si peu de neurones … c’est pas gagné

  68. Stivou dit :

    Le VAB est mythique pour les français mais il faut reconnaître l’âge de ce machin, complètement obsolète dans un conflit de haute intensité. Néanmoins j’y vois un intérêt : tendre des embuscades à l’artillerie ou à l’aviation russe. Pour l’artillerie en montant des tirs de contre-batterie efficaces et pour l’aviation monter de faux assauts motorisés avec de la DCA évoluant partout autour ou sur des points stratégiques. Fort dommage que notre pays ne puisse avoir des AUf 1, des VAB Hot et des AMX 10RC a offrir..

  69. totality dit :

    d un cote, il faut desormais justifier le remplacement d une ampoule, de l autre largesse mediatique pour don de materiel pourri , faute d argent qui ne sera remplacé. Bandit du haut et bandit du bas font les poches aux prolos qui ne peuvent plus se chauffer.

  70. senseunique dit :

    Vlad a peur de l otan, il arrete pas de menacer de nuke, il se pisse tlm dessus qu il c fait peter un sukhoi par les kebabs et na pas bougé lol, donc non vlad ne veut pas envahir l europe contrairement aux dire des bfmien ici present, certe le coup d etat en maidan en ukraine na pas couté 5.3 millards a la cia pour rien, mais cest osé quand meme, imaginez la russie au mexique ou au canada! et ceci, au pire moment ou toute l humanité devrait s unir contre le monstre chinois qui bouffe l afrique, les euro/usd, et les technos, les iles des phillipines, les protectorats australiens, et bientot les semi-conducteurs taiwannais, sans gene et sans conplexe, et mise a part qq grand groupe negocié dans des contrats d etat, allez essayé de leur vendre qqchose avec vos pme, bonne chance, premiere puissance eco du monde et monnaie de singe manipulée pour exporter massivement tout en ne prenant rien chez nous, idem pour les barrieres administrative, le controle du pcc sur l eco, seul eux gagne, en plus de tout copier et voler! et personne ne dit rien. Saviez vous que la Russie voulait rejoindre l europe fin des annees 90? cest sure que l avoir contre nous en equipe avec les chinease cest mieu, et arretez avec poutine ceci et cela, un dictateur ca se renverse

  71. vieux margi dit :

    Y aurait aussi des P4…

    • Vinz dit :

      Ahahah – que Zelensky vous entende. Mais je crois qu’ils sont plus intéressés de récupérer l »acier à la tonne que le plastique.

  72. Olivier Fournier dit :

    Y aura-t-il encore des soldats en vie pour monter dedans ? Au train où vont les choses…
    On ne fait que prolonger une agonie, en espérant que le sacrifice des ukrainiens soit suffisant pour affaiblir durablement la Russie.

  73. XRenaux dit :

    La France fait la guerre de la plus lâche des manières, laisser les Ukrainien se faire tuer, bref à l’américaine.
    Il faut que les faiseurs de guerre à la solde de l’OTAN, se rendent compte que les américain se battrons jusqu’au dernier européen aussi.
    Participer à cette escalade est criminel, l’histoire jugera, mais la France n’est pas concernée par ce conflit, elle n’a aucun intérêt en mer Noire, mais elle n’a pas garanti les accords de Minsk comme elle s’y était engagée, 12000 mort par guerre civile en Ukraine.
    J’AI HONTE

  74. lxm dit :

    Le VAB peut facilement et rapidement transporter des troupes, il n’est pas fait pour le front, mais les ukrainiens ont ils simplement assez d’essence pour tous ces véhicules ? Il leur faut aussi des camion-citernes, les dépôts de carburants sont visés par les missiles russes.

    • Wrecker47 dit :

      @lxm vous devriez savoir que c’est un diesel le Vab!

      • lxm dit :

        oui, je me suis relâché, comme quand on dit « service des essences des armées » et non pas « service des diesel des armées »

  75. vrai_chasseur dit :

    L’herbe est toujours plus verte chez le voisin
    Le sobriquet que donnent les troupes russes à leurs BTR c’est « мобильный гроб » (cercueil mobile).

  76. Lola dit :

    « Le vieillissement de la population n’est pas le problème. C’est une chose terrible à dire mais pour stabiliser la population mondiale, nous devons perdre 350 000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire mais ne rien dire l’est encore plus »[84]. Paccalet ira encore plus loin dans cette direction avec son livre L’Humanité disparaîtra, bon débarras ! »

    : Jacques-Yves Cousteau

  77. Amiral_sub dit :

    très bien, j’espère les versions équipées de missiles anti char

  78. XXX dit :

    Quoi qu il arrive, la Russie gagnera cette guerre.. Leur ressources en combattants va se tarir.. Et des chars sans equipage… Les USA et l Europe ne devront pas franchir la ligne rouge, renforts humais, ou nous allons aller vers le feu nucléaire.. Vladimir Patine a ses limites… Vu l intelligence de nos dirigeants…

  79. Wrecker 47 dit :

    Ayant servi sur VAB En ex-Yougo,je pense aue c’est un cadeau sympa pour l’Infanterie Ukrainienne ,bien servi il leur rendra de bons services malgré son âge et les mettra à l’abri du petit calibre !(même s’il est lent à démarrer à chaud l’hiver…)de plus il est discret et robuste ! Le Vab avec le canon de 20 mm serait idéal !
    il nous en reste encore beaucoup de tous types et il est préférable de les leur donner plutot que de les ferrailler!

  80. Helin dit :

    Des gens intelligents va en guerre. On a déjà connu ça en 14-18.Dans l’Aisne destruction totale de notre passe. Département sinistre en reconnaissance.
    Aujourd’hui l’Alsace qui demande une séparation de la région Grand Est.
    Je crois que les ordures vont encore recevoir des médailles pendant que certains crèvent en guerre.

  81. Bata dit :

    Qui va payer ?
    L' »Ukraine n’est plus solvable pour 100 ans minimum …

  82. Daniel BESSON dit :

    Cit : @jyb [ @daniel Besson
    encore une fois votre approche est intéressante pour comprendre le coup d’après (autrement que tactique )]

    Merci mais je vais encore avoir du mal à mettre mon galure et pompes .
    En Irlande on a vu les  » commandos de chasse  » de l’armée Britannique devenir les chassés de ceux qu’ils chassaient .
    Il faut aussi se méfier de ces photos d’affiches appelant à la résistance !
    Elles sont prises sans aucune perspective permettant de les géolocaliser avec précision ! ;0) Rien ne ressemble plus qu’un poteau ou un mur de Kherson qu’un mur d’Odessa . ;0)
    Les photos géolocalisables par l’image avec précision sont très très rares .

    • Robert dit :

      « En Irlande on a vu les » commandos de chasse » de l’armée Britannique devenir les chassés de ceux qu’ils chassaient . »
      Le « détachement » qui dirigeait les opérations spéciales en Irlande du Nord était en situation de gibier, à devoir sans cesse changer de véhicules civils, faire tourner le personnel vite repéré, tout arrêter quand ils étaient repérés dans un quartier, organiser une force de réaction rapide en cas d’enlèvement d’un de leurs membres.
      Les militaires britanniques vivaient dans des commissariats ou bases ultra protégées et pas question pour eux d’aller en ville. Et pourtant, ils se faisaient encore harceler, dégommer, et surveiller par les gosses des quartiers catholiques qui transmettaient leurs moindres faits et gestes à l’IRA.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Les militaires britanniques vivaient dans des commissariats ou bases ultra protégées et pas question pour eux d’aller en ville. Et pourtant, ils se faisaient encore harceler, dégommer, et surveiller par les gosses des quartiers catholiques qui transmettaient leurs moindres faits et gestes à l’IRA. ]

        Wi !
        Frank Kitson n’avait pas tout prévu …
        Là cela semble être des unités qui  » nomadisent  » .  » Old school  » . Des entrainements ont eu lieu dans les montagnes de l’Altaï il y a 2 ou 3 ans chez les communautés de  » Vieux Croyants «