L’Allemagne et les Pays-Bas vont renforcer leur coopération militaire grâce au F-35 et au CH-47 Chinook

Brigade france-allemande [BFA], escadron de transport commun autour du C-130J Hercules, programmes d’armement SCAF [Système de combat aérien du futur] et MGCS [char du futur]… Il est souvent question de la coopération entre Paris et Berlin en matière de défense… Mais elle est loin d’atteindre le niveau de celle entre l’Allemagne et les Pays-Bas, entamée en 1995 avec la création d’un corps d’armée germano-néerlandais.

Au-delà des partenariats industriels [via le consortium ARTEC, qui produit le véhicule blindé Boxer, ou encore dans le domaine naval] et des achats d’armement, cette coopération s’est accélérée au cours de ces dernières années. Ainsi, la 11e Brigade aéromobile [Luchtmobiele Brigade] et la 43e Brigade mécanisée néerlandaises ont respectivement été placées sous le commandement de la Division Schnelle Kräfte [DSK] et de la 1ère Panzerdivision allemandes. Et un escadron de chars Leopard 2 a été intégré au Panzerbataillon 414 de la Deutsches Heer, lui même intégré à la Brigade mécanisée néerlandaise.

La défense aérienne des deux pays reposant en partie sur le système américain Patriot, le Groupe de missiles anti-aériens 61 [Flugabwehrraketengruppe] de la force aérienne allemande [Luftwaffe] a été placé sous commandement néerlandais en avril 2018. Et il est question d’aller encore plus loin.

En effet, ces dernières semaines, Berlin a fait part de son intention de commander 35 chasseurs-bombardiers F-35A auprès du constructeur américain Lockheed-Martin ainsi que 60 hélicoptères de transport lourd CH-47F Chinook à Boeing. Ce qui ouvre de nouvelles perspectives de coopération avec les Pays-Bas, qui mettent en oeuvre les mêmes équipements.

Aussi, en marge du salon international de l’aéronautique de Berlin [ILA 22], le chef d’état-major de la Luftwaffe, le général Ingo Gerhartz, et son homologue néerlandais, Dennis Luyt, ont signé une lettre d’intention visant à renforcer la coopération entre les forces aériennes des deux pays.

Celles-ci « travailleront en étroite collaboration sur le F-35 et le Chinook. Et elles exploreront d’autres domaines de partenariat », s’est félicité le général Luyt.

Il est probable que cette coopération à venir concerne en premier lieu le Maintien en condition opérationnelle [MCO] des F-35A et des CH-47 Chinook, des mutualisations étant possibles. Des unités communes pourraient également voir le jour…

Par ailleurs, le général Luyt a également fait savoir qu’il avait eu « d’excellentes discussions » au cours du « Future Generation Fighter Symposium » qui, organisé par la Luftwaffe en marge du salon ILA 22, s’est penché sur « le développement des futurs avions de combat ». À noter qu’aucun officier français n’y a participé, à en juger par les uniformes des différents intervenants…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

73 contributions

  1. Gaulois78 dit :

    Future Generation Fighter Symposium » qui, organisé par la Luftwaffe en marge du salon ILA 22, s’est penché sur « le développement des futurs avions de combat ». À noter qu’aucun officier français n’y a participé, à en juger par les uniformes des différents intervenants…

  2. Raymond75 dit :

    Démarches pragmatiques, équipements homogènes et standardisés, aux normes Otan : voilà un bon exemple de vraie collaboration, à la différence de la ‘collaboration’ franco-allemande.

    • Franz35 dit :

      Avoir un matériel identique doit être le fruit d’une réflexion stratégique. Surtout sur un produit comme le F35 qui subordonne plus que jamais le client à son fournisseur. Mais surtout, matériel identique n’équivaut pas à inter-opérabilité, même si ca peut aider.
      Pour avoir de l’inter-opérabilité, il faut 2 choses. Des procédures compatibles, et un language commun. Concrètement, cela implique d’utiliser ce matériel de la même façon, et d’être capable d’échanger et interprêter les informations. D’où l’importance de standards tels que la liaison 16, des armements similaires à 80%, … . Mais cela ne doit pas nécessairement aboutir à imposer un avion commun au détriment de sa souveraineté. Surtout qu’un avion commun de pourra pas correspondre au besoin de tout le monde. Ce n’est physiquement pas possible. Certains ont besoin de vitesse, d’autres de maniabilité, d’autres d’un grand rayon d’action avec beaucoup d’armement, d’autre d’un avion compacte capable d’atterrir sur un tronçon de route, …
      Nous avons tous des besoins différents, besoin d’un outil adapté, et pourtant capable de dialoguer avec les autres selon un protocole commun.

  3. dompal dit :

    – Allo les bataves, vous avez un écrou de 26 pour la roue de secours du F-35 ?
    – Ah ben non, on est en rupture de stock. 🙁 …..Et vous les teutons, vous avez un écrou de 13 pour le porte-gobelet ?

    ….la suite, la semaine prochaine pour un futur épisode……..

    • Sorensen dit :

      hum…les néerlandais sont des Teutons.

      • Durandal dit :

        Les Teutonnes sont essentiellement Danois, Scandinave en général.
        Les Hollandais sont eux essentiellement des Frisons et des Francs.

        • Sorensen dit :

          Très amusant.
          Les scandinaves ne sont certainnement pas des *teutā- .*Þeudiskaz -> Teutsch -> deustch -> ducth. Teutons c’est le nom même de leur langue, comme pour l’Allemagne. Ils ont tous étaient teutonnisés et alemanisés. Cela fait longtemps que teutons ou Allemand ne définissent plus une tribue. De même que Prussien. Vous êtes tout de même au courant que les Prussiens n’étaient pas des Germains mais des Slaves? Mais c’est quoi votre problème en France? Trop d’allocations ?

          • Alpha (α) dit :

            Je ne sais pas si en France il y a trop d’allocations, en revanche, on voit que toi tu n’as pas bénéficié de l’allocation scolaire…
            Pour un mec qui s’annonce et se présente aux autres comme surdiplômé.
            « C’est plus ce que c’était mon brave monsieur !!! »

          • Alex Delalibre dit :

            « Mais c’est quoi votre problème en France? Trop d’allocations ? »

            Un petit peu vulgaire ce commentaire, non?

          • Sorensen dit :

            Et encore Alex Delalibre, vous n’avez pas entendu de quelle façon je le prononce.

          • Czar dit :

            ah parce que t’arrives à retranscrire tes fautes de français dans l’accent ? « ils ont tous étaient »

      • Alpha (α) dit :

        Néerlandais, Teutons, écrous, …
        On reste chez les casques à boulons !

      • LilooSticher dit :

        L’ordre teutonique ne s’est pas fondé aux NL.. 😉

    • MW57 dit :

      Allo les bataves, vous avez un écrou de 26 pour la roue de secours du F-35 ?

      Pas de problème , il arrive dans 5 mn livraison ,via le drone d’amazon….

    • MW57 dit :

      Allo les bataves, vous avez un écrou de 26 pour la roue de secours du F-35

      je te signale pour la boite de vitesse pas d »embrayage , c’est une boite auto…

  4. john dit :

    Rien de très étonnant, l’Allemagne et les Pays Bas sont très proches militairement et collaborent sur de nombreux contrats, et vont plus loin en intégrant des éléments l’armée de terre néerlandaise à l’armée allemande.
    Le F-35 néerlandais est lui aussi prévu pour la mission de dissuasion nucléaire ! Donc un travail commun est pertinent. Probablement que la formation des pilotes en transition sur le F-35 en commun permettra des économies, pareil pour la formation vers le CH-47.
    Et on peut aussi parler de la maintenance qui mise en commune permet des économies d’échelle !

    Et la France est en train de lancer plus d’initiatives dans ce sens, par exemple avec le programme CAMO avec la Belgique. Il y a réellement une volonté de rationaliser certains coûts dans l’armée. Et la collaboration entre nations ne peut être que positive dans la mesure où l’expérience, la formation, l’Histoire, sont différentes.
    Et la capacité d’être totalement interchangeable a une valeur exceptionnelle. Imaginons le cas où les Pays Bas avec le CH-47 ou la France avec le VBMR / EBRC sont implantés en Lituanie pour 6 mois, et que tous les éléments pour la maintenance sont disponibles sur place, pouvoir reprendre l’entier de l’installation sans avoir à la refaire à cause d’une transition réduit fortement les complications et les coûts.
    Dans ce contexte, si une bonne organisation entre nations est prévue, il y aura de vraies économies à la clé, le type d’économies qui permet d’avoir un meilleur budget là où il est nécessaire. Pas une économie = réduction de capacités !

    • vrai_chasseur dit :

      @john
      Plus prosaïquement, les hollandais sont bien contents de bénéficier de la logistique (et des champs de manœuvre) gracieusement offerts par les allemands pour entraîner leurs soldats, sous couvert de ces bataillons croisés.
      Car notamment pour les blindés hollandais, la place est comptée dans les polders pour manœuvrer. Mais ils ne diront jamais publiquement ça des initiatives avec les allemands (qui eux, savent aussi pourquoi les hollandais sont là….).

      Au-delà de ces économies d’échelle, positives et donc bienvenues, le véritable enjeu a été identifié : l’UE c’est 27 pays et c’est 27 visions stratégiques différentes en matière d’interventions militaires.
      La France a lancé l’IEI, l’Initiative d’Intervention Européenne, pour converger sur la vision stratégique d’intervention militaire. C’est en fait le préalable indispensable aux oyens et interventions militaires communs. 9 pays y participent dont tous les pays UE majeurs, Allemagne et Pays-Bas compris. A noter que le R-U y participe toujours, malgré le Brexit : l’IEI est indépendante des mécanismes UE.
      Ce constat est issu notamment du retour d’expérience sur les accords franco-britanniques de Lancaster House et de la BFA, la Brigade Franco-Allemande : ce qui allait de soi entre français et britanniques (2 pays rompus aux OPEX dans leur ex-colonies respectives et qui n’ont pas besoin de se parler beaucoup pour intervenir conjointement), était beaucoup moins évident avec d’autres pays européens comme l’Allemagne.
      Il faut également saluer le pragmatisme des belges : le projet CAMO vise à monter au moins 1 brigade belge complètement interopérable avec les brigades SCORPION françaises. Ils font l’économie d’une réflexion intellectuelle, doctrinale et opérationnelle des nouvelles formes de « guerre en réseau », très coûteuse en temps, et vont directement à la construction des capacités.
      L’Italie est aussi à noter : sa marine dispose d’une stratégie d’intervention largement compatible avec la marine française (c’est la stratégie italienne de « méditerranée infinie »). Le bassin méditerranéen est vu comme une espace géopolitique majeur pour la stabilité à long terme de l’UE et l’Italie combine sa doctrine maritime avec celle de la France. Les échanges clés ont lieu, par ex. un des jeunes officiers italiens d’état-major participant à l’élaboration de la doctrine maritime de l’Italie a été envoyé en échange pour 2 ans en poste sur la frégate française Forbin ( http://en.difesaonline.it/news-forze-armate/mare/un-giovane-ufficiale-della-marina-militare-due-anni-bordo-del ) où il sera ‘chef artilleur’, un poste d’officier clé sur une frégate de combat anti-aérienne.

  5. Jason Bourne dit :

    Les relations entre les paysbas et l’allemagne sont assez paradoxales . Ce sont 2 peuples avec une langue assez voisine et avec une culture très proche . En effet, culturellement , les allemands sont plus proches des hollandais qu’ils ne le sont des français , le côté latins agaçant des français n’est pas présent chez les hollandais. Et les Hollandais ont la même méfiance vis à vis des français… Pourtant, il existe une rivalité farouche entre les pays bas et l’allemagne qui se manifeste toujours lors des rencontres de football et les hollandais n’ont jamais digéré la défait de 74 de l’équipe Cruyff qui étaient la dream team de son époque. Dans le domaine militaire, ils sont néanmoins au diapason : 100 % sous la protection OTAN donc américaine. Mais une partie des hollandais n’ont toujours pas oublié l’occupation allemande entre 39/45

    • Lado dit :

      Non culture assez differente et grande défiance historique.Protestant , libertaire et liberal,mefiant face aux dogmes (l’Etat , Français ou..Allemand, Rome ,l’esprit de système..Il voit dans l’Allemagne l’OTAN.pas « l’Allemagne »
      client Eurofighter ? Airbus ?

      Les Néerlandais sont des libéraux , pragmatiques, alliés traditionnels des Anglais et des Américains.Pas des « ideologues » adorant les débâts et les controverses comme les Fr et les Allemands(débat ubuesque sur le N en Allemagne,les Fr etr les Allemands « se payent de mots » ( ce ne sont pas toujours les mêmes..)

      • Roberto dit :

        Les Pays Bas c’est surtout le grand paradis fiscal de l’UE, avec le Luxembourg et l’Irlande. C’est facil de jouer au grand liberal après et surtout quand en gros on abandonne l’idée d’une armée nationale pour avoir un petite force militaire Deutschland und NATO compatible. C’est encore plus facile après de dépenser le minimum, quelques F-35 pour avoir les ricains dans la poche le reste avec les allemands vu que se sont de bon protecteurs dans l’UE et le voisin le plus puissant. Pragmatisme qui ressemble à tous abandonner pour du fric á court terme…
        De plus il ne sont pas protestants mais majoritairement calvinistes, pas la mème chose. C’est encore plus fanatique dans la recherche absolue du fric et des profits et le mepris remplis de clichés débiles, simplistes et quasi-racistes sur les pays plus au sud ou avec d’autres types de societées-religions.

  6. Ganache dit :

    On ne dit pas coopération, on dit Kollaboratziôn!

  7. philbeau dit :

    Les Pays-Bas et l’Allemagne , deux pays aux capacités et à l’esprit militaire bien connu …Qui doivent impressionner un adversaire potentiel . Heureusement que l’oncle Sam est derrière , ça permet d’exister à des gouvernants qui ont oublié ce qu’est la réalité du monde au-delà des couloirs du Berlaymont à Bruxelles et de se rappeler qu’il y a une vie et des peuples à défendre ailleurs qu’en se préoccupant du réchauffement climatique …
    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/renaissance-militaire-allemande-l-augmentation-des-budgets-suffira-t-elle-923179.html

    • Achille-64 dit :

      Ne jamais négliger la capacité de l’Allemagne à réussir lorsqu’elle a une volonté de domination, ce qui est le cas en Europe.
      Beaucoup d’Allemands sont patriotes, alors que (?) chez les jeunes Français, ou même les quadrats, je ne sais pas si le sentiment d »appartenance à une patrie est majoritaire.
      Surtout, depuis 2007 nous avons des gouvernements libéro-mondialistes, societalistes et pro-régionalistes qui sapent la notion de république une et indivisible.

  8. Aramis dit :

    La défense européenne c’est l’OTAN. Il faudrait que notre marquis de président en prenne de la graine.

  9. Thierry (le plus ancien) dit :

    Les lance-roquette M142 Himars déjà à l’ouvrage en Ukraine, voir la vidéo sur ce lien montrant le lancement des 6 premières roquette :

    https://war.obozrevatel.com/zaluzhnyij-pokazal-kak-rszo-himars-uspeshno-rabotayut-po-vragu-zrelischnoe-video.htm

    Ce sont 8 système Himars au total qui sont livrés à l’Ukraine. cela permettra de donner la réplique aux roquettes russe mais avec bien plus de précision que les modèles soviétique.

    • Thierry (le plus ancien) dit :

      les photos et la vidéo des destruction d’un groupement de véhicule de l’armée russe par les roquettes Himars ;

      https://war.obozrevatel.com/vsu-udarili-po-baze-rossiyan-v-izyume-iz-himars-unichtozhenyi-okkupantyi-i-tehnika-video.htm

      Des informations sont apparues sur le réseau selon lesquelles un poste de commandement de la 20e armée (unité militaire 89425, Voronezh) a été détruit par une frappe du MLRS le 24 juin. Les occupants eux-mêmes ont écrit dans leurs chaînes Telegram que la base avait été touchée par HIMARS (faites défiler la page jusqu’à la fin pour voir des photos et des vidéos).

      —————————————————————————-

      ça au moins c’est des preuves, pas de la propagande, il y a les images et témoignages.

  10. Achille-64 dit :

    La longue séquence des 3 ou 4 dernières années a montré une Allemagne d’une grande cohérence sur le plan militaire, avec la mise à l’encan de plusieurs projets structurants de coopération avec la France, et le grand virage vers le giron de l’OTAN. Les Pays-Bas sont depuis toujours parmi les plus otanolâtres du continent.

    A travers toutes ces turpitudes le gouvernement français sous la houlette de Macron a semblé d’une grande passivité, confinant à l’autisme.
    Que faire de cet escadron franco-allemand de transport tactique ?
    Qui va lire l’acte de décès du SCAF ?
    Et surtout, peut-on encore sauver le soldat Nexter ?
    Nous sommes à un tournant en ce qui concerne ce qui reste d’indépendance à notre nation.

  11. Ils ne font pas de bruit les Néerlandais, mais ils sont pragmatiques et efficaces, comme tous les anglo-saxons.

    Nous ont fait bcp de tapage avec notre président, sur la coopération franco-allemande. Résultat, le projet d’avion de combat futur le Scaf, est un flop total. Le futur char de combat, idem.
    On aura encore une guerre de retard, une fois de plus.

    Manque de budgets de la défense, orgueil mal placé de nos industriels de la défense, manque de pragmatisme etc etc….

    Et on est très frileux pour acheter du matériel US.

    • PK dit :

      LOL. Les Néerlandais étaient les rares en Europe à avoir une bonne armée, bien équipées et solides.

      Quelques années de « pragmatisme et d’efficacité à l’anglo-saxonne » et ils sont désormais à poil, avec rien de rien.

    • ruffa dit :

      Bien résumé !!

    • lym dit :

      C’est pour cela qu’après les F16 monomoteur ayant connu les pb de risque aviaire d’une verrière monobloc avec leur façade maritime… ils vont à la dinde ayant les mêmes tares et plus encore!
      Quel pragmatisme… au pays de la diversité et de l’inclusion?

      • ruffa dit :

        Commentaire débile et hors-sujet ; le F 16 a fait ses preuves partout et le F35 s’impose partout en Europe

        • Alpha (α) dit :

          Non ruffa, ce n’est pas le F-35 qui s’impose partout en Europe…
          Ce sont les Etats-Unis qui imposent le F-35 partout en Europe…
          Tu saisis la nuance ? 😉

  12. Etienne Declercq dit :

    La mutualisation est prétexte aux économies.
    Alors que l’industrie de l’armement devrait tourner à plein.
    Les Russes vont envahir la Lituanie et démarrer la troisième guerre mondiale.

    • VinceToto dit :

      L’US/UE/OTAN semblent avoir pris en considération les considérations russes et biélorusses concernant le passage vers Kaliningrad.

  13. Scipion dit :

    Est-ce que le petit va enfin comprendre?

    • JC dit :

      Le petit n’a rien à comprendre, il fait ce que le grand capital lui a inculqué de faire. Déconstruire, détruire pour faire émerger un nouveau Monde dirigé par une élite planétaire. Notre royale Constitution fait que celui qui est assis sur le trône peut quasiment faire ce que bon lui semble. Peu importe que les mécontents, et il y en a, descendent dans la rue, qu’ils brouillent des élections, le petit continuera son œuvre dévastatrice pour le plus grand bonheur de sa caste.

      • Courmaceul dit :

        Que c’est beau un groupie de la Kleptocratie russe dans le discours du défenseur de la veuve et de l’orphelin.

        • Czar dit :

          ça, courmasseuse, ça s’appelle un évitement. A aucun moment tu ne prétends même réfuter ce qu’il dit,, tu cherches juste laisser accroire qu’il tapine de la même façon que toi et que le fait de le faire pour un autre maître que le tien le rendrait plus méprisable que toi.

          les propos de zupiter contre les intérêts de la France sont connus, puisqu’on parle grokanon je rappellerai juste ceux qu’il a faits quant à l’utilité de notre dissuasion militaire qui, déjà, nous coûtait un pognon de dingue.

          s’il s’agissait d’un mélenchoniste disant la même chose tu braierais à la trahison et à la subversion étrangère manifestement lorsqu'(il s’agit d’un « young leader » l’impératif patriotique s’efface je me demande comment vous pouvez être aussi bornés et épais pour ne pas voir que ce constant deux poids deux mesures saute aux yeux de tous (zétoute)

          • Nexterience dit :

            Macron a dit une connerie jadis.
            Maintenant, les faits géopolitiques :
            -Suite à Aukus, Le Dorian et Macron ont traîné l’images des USA dans la boue ( plus que l’Australie) pour obtenir des concessions.
            -Son initiative d’ Europe géopolitique par la création de l’ IEI emmerde la vision otanienne des USA puisqu’elle est un plan B au cas où l’OTAN faillit.
            https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Initiative_europ%C3%A9enne_d%27intervention
            -proposition de parapluie nucléaire français a d’autres pays : s’émanciper des USA
            https://www.lemonde.fr/international/article/2020/02/07/la-dissuasion-europeanisee-de-macron_6028760_3210.html
            – forces stratégiques patrouillant en Pologne, pour  » vendre la vision stratégique Française
            -confirmation du SNLE 4g, du missile tactique nucléaire hypersonique, du smr, de l’EPR pour pérenniser la filière nuk stratégique et qui va tenir les anglais par les c…….
            – prise d’initiative européenne sur la taxation des GAFAM qui fâche les USA

            -coup de chance, rachat d’Alstom aux Américains au rabais: https://m.investir.lesechos.fr/actualites/edf-veut-payer-moins-cher-les-turbines-de-ge-en-raison-de-la-russie-sce-2019692.html?

            Sinon, vous avez des faits plutôt qu’une petite phrase datée ?

          • Nexterience dit :

            Et j’ai oublié la tentative de Macron de faire rencontrer au G7 de Biarritz Trump et le président de iranien . Trump a été arrêté au dernier moment par son équipe.
            Ça fait beaucoup de faits moyennement pro USA pour un vendu, vous ne trouvez pas?

          • PK dit :

            @ nexterience

            Tout cela est de la poudre aux yeux, puisque personne n’a suivi. C’est juste pour prétendre à une indépendance que le chien avec sa laisse n’a pas. Ça ne convainc que ceux qui ne veulent pas voir.

          • Courmaceul dit :

             » ça s’appelle un évitement. » Toutafé Thierry ! Une bouse, je l’évite.

            Les dénonciations mièvres à la Marchais ou à la Maruine, ça remplace avantageusement un Témesta.

            Ce qui m’a par contre toujours intéressé, c’est ce qu’ils préconisent à la place.

            Au final, la veuve finit sur le bitume et l’orphelin triant un dépôt d’ordures.

          • Czar dit :

            ouais je suis persuadé que les polaques sont très impressionnés par une section déployant des ponts mobiles chez eux pour leur rappeler le sacrifice des pontonniers d’Eblé à la Bérézina (ou ils ont perdu poniatowski) et vont soudainement arrêter de jouer les gagneuses du mois du mac yankee, leur politique assidûment poursuivie depuis 1990 c’est ayvidônt, même

  14. Sorensen dit :

    Les Pays-Bas sont une première étape. L’Allemagne s’est définitivement tournée vers le F-35 devant la volonté de la Luft de créer une flotte du Nord de F-35 sous commandement allemand et en rotation. L’objectif, être à la tête de la défense aérienne Européenne, basée sur le plus gros du parc, EF2000 et F-35.

    • Alpha (α) dit :

      « L’objectif, être à la tête de la défense aérienne Européenne »
      Super ! Et pour en faire quoi ?…

  15. Thierry (le plus ancien) dit :

    l’affaire des canons Caesars soi-disant capturé évoqué par la presse russe :

    https://ria.ru/20220624/caesar-1797968263.html?rcmd_alg=COL6&rcmd_id=1798022757

    non seulement ils ne donnent aucune information autre que celle vague déjà connu mais en plus utilisent des images d’archives qui est bien du Caesar mais la photo est d’origine de l’US army pour illustrer cet article….

    mince alors, personne n’a d’appareil photo ou smartphone à l’usine Uralvagonzavod ou ils sont sensé être… c’est trop top secret faut surtout pas les montrer….

    • VinceToto dit :

      C’est juste de la guerre psychologique pour faire flipper les gens comme vous. SVP, arrêtez de secouer vôtre drapeau blanc et de faire le caniche à Poutine: slurp, slurp maitre, des photos, des photos, je n’arrive plus à dormir. Ils sont en train de se marrer et moquer(et oui ils les ont…).
      KeskonEnaafaire.

      • Kohps dit :

        Il fait beau à Saint Petersbourg aujourd’hui ? Vous y profitez du soleil ?

    • Qui ça ? dit :

      Censé avec « c » SVP, si vous êtes quelqu’un de sensé …

    • vvdb.fr dit :

      Nos 70 Caesars ne servent à rien en France, donnons les aux ukrainiens qui peuvent les utiliser. Nous n’avons peut être pas assez d’obus pour nos 70 canons !
      Bref si Poutine écrase l’Ukraine, c’est fini pour nous, car tôt ou tard il avancera.
      Il faut malheureusement le stopper et lui mettre une petite dérouillée (pas l’humilier)

      • Gaulois78 dit :

        @vvdb.fr
        car tôt ou tard il avancera… jusqu’au Champs-Elysées, afin que l’intelligentsia militaire Russe débarque chez LVMH…

        J’ai un canot amarré près du barrage de Chatou… Dès l’arrivée des chars Russes je sors les rames, descend la Seine et direction NY

  16. JC dit :

    L’Europe de la défense, c’est l’Allemagne qui la construit à sa botte pourrait-on dire. Hors de question pour elle de partager un commandement en chef avec quiconque et surtout pas avec la France, pays honni.

  17. Gamba dit :

    Bah en parlant d’économie pourquoi les européens ne ce sont pas tourné vers le raphal qui est un excellent avion…. Il faut pas oublier qu’avec les refus de travailler ensemble sur les avions de chasse de 5 générations nous avons perdu un temps précieux surtout à l’heure de la menace russes… Oké on avait un plan b avec les Swiss… Mais honnêtement il faut arrêter avec ce enfantillages…. Surtout que d’assaut était légitime pour travailler la partie ingénierie vue la connaissance sur ce sujet. Qui n’est plus à démonté….. Bref si on parle d’ économie on aurait put en faire bien avant…

  18. Patrico dit :

    Bonjour a tous ! D abord 2 puissants pays industriels, différents mais riches d une Europe Solidaire, tels que l Allemagne et les Pays bas s associent Militairement et régulièrement depuis des années ! Ils ont parfaitement le droit et ils le prennent sans écouter qui que soit puisque que rien ne leurs interdits , Heureusement ! Mais ce qui est le plus grave à mon avis c est que nos élites, civils, politiques, et dommage, Militaire ne ne veulent pas s en rendre Compte ou le (voir) ce qui est pour moi plus grave ! Mais c est là que je vois que nos élites sont à des « lumières » des réalités économiques de la population de Tous les jours dans notre propre Pays , c est , ce sont les 3, 4 enseignes ……..bas coût , Allemandes et des Pays Bas, qui vendent, inondent, chez nous a plein caddy leurs produits tous domaines! et ceux des (amis) Italiens ! Qui sont de tres bonnes factures bien sur pour le lambda, méme s ils sont fabriqués en Chine comme tous nos produits. C est 2/3 pays certes sont trés en avances sur le commerce et les prix/qualités produits Européen et Mondial . Ils signent ici logiquement et Militairement leurs solidarité ou je pense leurs accords gagnant gagnant ! Alors entre nous je m inquiète pour notre Industrie d ou je viens (entre autres domaines) ! Restons positifs ! Merci pour votre Article même si vous m effaçais .Merci a vous Tous Thank you merci !

  19. Sergio dit :

    Toute coopération politique et militaire en Europe, même a une échelle réduite, est une bonne chose face à la menace. Que ce soient des F35, des Rafales, des Eurofighters peu importe. L’essentiel c’est de travailler ensemble.

  20. Coye dit :

    Comme vous êtes tous contre l’Allemagne dans les Coopérations,vous les français,si la France n’est pas Leader,les allemands sont incompétent pour prendre devant.
    Donc on vient de vous laisser et vous commencer à pleurer,quel dommage pauvres français !!!
    Bravo l’Allemagne pour ton pragmatisme.
    Bon vent les français avec votre fameux Dassault.
    Quand on parle de la coopération,on doit partager les informations.
    Dassault n’est pas ne finance pas la réalisation de Scaf, c’est les États qui financent et la lourde facture sera à la charge de l’Allemagne.
    Maintenant les Allemands viennent de vous laisser toute la charge de réaliser votre Scaf, vous vous pleurez déjà…
    Quelles hontes!!!

    • Patrico dit :

      Sur ce côté de « l image coopérative » Coye à raison . On, la France , l Europe et les US , pour de qui est des accords commerciaux et autres , veulent toujours faire payer l Allemagne! Pourquoi ? Parce-qu avec ses énormes excédents commerciaux elle a les caisses pleines à Milliards ! Et peut sortir par côtés 100 Milliards vite fait pour ce ré armer rapidos ! Notre endettement aux dernières nouvelles creuse l écart ! Mais pour revenir vers Coye, nos élites n ont toujours pas compris que l Allemagne n acceptera Jamais du Matos militaire Français pour leur défense ! Pourtant je suis loin du sujet comme beaucoup d entre nous. Merci Thank you merci a Tous !

    • PARTAGE dit :

      Il y a un an, face au piège de Thucydide tant redouté, nous rappelions à la France l’existence de la « voie thébaine »[1]. Cette troisième voie, alliance de la raison et de l’ambition, permettrait à notre nation de recouvrer sa puissance grâce à une alliance solide avec l’Allemagne. De cette union naîtrait un géant. En seulement une année, ce rêve a été fortement ébranlé, non pas du fait de la partie française mais de celui d’un allié bien fragile, devenu un partenaire trop peu fiable.

      La politique de défense de la France est dans une dynamique que l’on ne peut que saluer. La loi de programmation militaire a permis l’augmentation conséquente de notre budget de la défense et certains fonds de France Relance profitent à notre base industrielle et technologique de défense (BITD). La volonté politique de l’exécutif est ferme : moderniser notre armée pour la préparer au combat à haute intensité. Et, on peut s’en féliciter, la France semble enfin se rassembler autour de cette politique.

      Si notre armée fait notre fierté, c’est que la Vème République scelle depuis ses débuts une alliance forte entre le politique, le militaire et l’industriel. Le succès du Rafale en est l’exemple : il surpasse largement l’Eurofighter auquel la France avait initialement lié son destin et dont elle est sortie par courage politique. L’excellence de notre BITD a ensuite fait le reste.

      Cependant, c’est aujourd’hui comme hier notre allié allemand qui nous fait défaut.

      La conception du successeur du Rafale doit être lancée maintenant pour une entrée en service progressive en 2040. Un choix ambitieux a été fait, celui de sauter une génération pour arriver directement à la 6ème génération d’avion de combat. Ainsi a été initié le projet SCAF (système de combat aérien du futur) lancé en 2017 en partenariat avec l’Allemagne pour développer un « système de systèmes », c’est-à-dire un avion de combat habité associé à des drones, à un cloud de combat, à des liaisons satellitaires grâce à l’intelligence artificielle.

      Face à ce défi capacitaire, la France a cédé aux demandes allemandes d’association. Une volonté berlinoise de renforcer la coopération bilatérale ? Nullement. Le choix allemand a été uniquement nourri par le cavalier seul américain, le F-35 ayant une architecture fermée sans aucune interopérabilité. Or, les élites françaises et allemandes ont camouflé cette réalité sous celle de l’intégration et de la liaison de nos destinées pour une Europe de la défense. Ainsi selon les termes de la ministre des Armées, cette alliance doit « conduire l’Europe à faire un pas irréversible vers une véritable Europe de la défense »[2]. Après les grandes annonces et les joies est venu le temps lourd des déconvenues. Avec l’Allemagne, dont nous sommes l’allié politique mais le concurrent industriel, il y a rarement de mariage heureux.

      Pourtant, l’ensemble des acteurs français du secteur de la défense en était déjà bien conscient. Les pas de retrait allemands sur l’A400M et l’abandon de sa participation au Missile MAST-F en 2018 étaient déjà des signaux sérieux de faiblesse de la parole donnée. Il faut désormais y ajouter le jeu trouble berlinois quant au programme de Tigre Mk3, au patrouilleur maritime MAWS et au SCAF.

      Éludons les questions techniques qui posent problème. Nous pouvons aisément résumer la situation ainsi : Berlin a trop d’appétit. Son intérêt industriel prime sur les capacités du SCAF. Berlin n’a pas la philosophie du « meilleur athlète » qui est la nôtre, peut-être d’abord à cause de la faiblesse de la pensée militaire allemande. Malheureusement, et c’est là le drame, si ce divorce pour faute devait être prononcé, il le serait à la demande de l’Allemagne.

      Alors comment ne pas saluer les mots du PDG de Dassault Aviation, Éric Trappier, qui défend les intérêts du savoir-faire unique de son entreprise et plus largement de la souveraineté industrielle de la France[3]. L’Allemagne doit savoir que, comme pour le Rafale, la France est capable de réaliser elle-même l’avion du futur. A l’instar de la dissuasion nucléaire ou du porte-avions, la défense de la France est toujours portée par une volonté politique inébranlable.

      Cependant, la construction en commun de ce projet serait un atout essentiel pour la défense de nos deux nations et assurerait une forte attractivité à la vente.

      Les mots de la présidente de la commission de la défense nationale et des forces armées, Françoise Dumas, sont forts justes : « S’il est une illusion dont il faut se défaire, c’est celle que les deux nations ont encore le temps de tergiverser »[4]. Ainsi, la coopération capacitaire est un des piliers vers la voie thébaine, à défaut le bal franco-allemand pourrait s’avérer tragique. Un mort : l’Europe de la défense.

      • Achille-64 dit :

        « permettrait à notre nation de recouvrer sa puissance grâce à une alliance solide avec l’Allemagne »
        Ah bon, Pétain est toujours de ce monde ?

        Sacré Hubert, toujours le mot pour rire !

    • MERCATOR dit :

      Nun, es ist kein erdiger Spountz-Arsch, der uns sagen wird, was wir tun sollen, ich habe mein Großvater versprochen niemals Deutsch sprechen.

  21. Patrico dit :

    Sur ce côté de « l image coopérative » Coye à raison . On, la France , l Europe et les US , pour ce qui est des accords commerciaux et autres , veulent toujours faire payer l Allemagne! Pourquoi ? Parce-qu avec ses énormes excédents commerciaux elle a les caisses pleines à Milliards ! Et peut sortir par côtés 100 Milliards vite fait pour ce ré armer rapidos ! Notre endettement aux dernières nouvelles creuse l écart ! Mais pour revenir vers Coye, nos élites n ont toujours pas compris que l Allemagne n acceptera Jamais du Matos militaire Français pour leur défense ! Pourtant je suis loin du sujet comme beaucoup d entre nous. Merci Thank you merci a Tous !

  22. Mitridate dit :

    Les visions allemande( dependance à l’américain et conception continentale de defense contre la russie) et française ( independance avec collaboration et champ d’intervention mediterranéen et océanique) ne sont pas miscibles. Il est temps de quitter le projet d’attelage entre ces deux pays qui ne tirent pas dans le meme sens. On retrouve ces divergences pour l’energie : gaz d’un coté , atome de l’autre. Dans ce domaine de l’energie que je connais bien, le choix français m’apparait pertinent et le choix allemand eronné.

  23. Olivier Fournier dit :

    « Souveraineté européenne », comme dit l’autre…
    Les US raflent la mise sur notre dos.

  24. Mario 1114 dit :

    Coye : Quand on parle de la coopération,on doit partager les informations.

    Et c’est vrai que les Allemands sont très partageurs
    . .. aux dépens des Français !
    https://www.google.com/amp/s/amp.france24.com/fr/20150501-espionnage-nsa-airbus-va-porter-plainte-allemagne-aeronautique-medias-merkel

    https://www.google.com/amp/s/www.ladepeche.fr/amp/article/2015/04/24/2093342-airbus-espionne-services-renseignement-allemands-compte-etats-unis.html

    Bonne continuation a tous et toutes !

  25. Arno dit :

    On devrait les surveiller de près ces deux-là, culturellement proches, atlantistes jusqu’à la racine des cheveux. Le nord versus le sud, l’Europe impossible de La Défense, sauf si on rentre dans le moule. Faites votre choix.

    • Fafou dit :

      Il y’a au moins 3 Europes, le sud, le nord et l’est ce qui n’empêche pas des interactions intéressantes et productives comme France-Grece, Allemagne-pays bas, France-Belgique, Uk-France, Pays-Bas-Belgique pour le Benelux, ect.. A vous de voir le verre à moitié vide ou pas 😉

  26. Axer dit :

    Forces communes, partage du coût et de l’utilisation, comme actuellement sur d’autres équipements…

  27. Tom dit :

    Il y a la ceux qui savent bien bosser ensemble sans avoir le même matos, exemple la Marine Nationale et L’US Navy. La navy allant jusqu’à mettre au service du DeGaule ses frégates sous commandement français et il y a la subordination, la vassalisation aux usa, exemple les allemands qui achètent cette bouse de f35. Bien travailler ensemble c’est pas acheter le même matos… Acheter le même matos aux américains par contre c’est bien perdre sa souveraineté.