Barkhane : Des Mirage 2000 sont intervenus au Burkina Faso pour contrer une attaque jihadiste massive

Alors que certains responsables russes – dont ceux du groupe paramilitaire Wagner – se sont félicités du coup d’État qui, en janvier dernier, a porté le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba au pouvoir à Ouagadougou et que le Premier ministre burkinabé, Albert Ouédraogo, a récemment estimé que son pays devait « diversifier » ses partenariats militaires pour faire face à la menace terroriste, on pourrait craindre que le Burkina Faso mette ses pas dans ceux du Mali, dont les relations avec la France se sont dégradées, au point que Paris a décidé de revoir son dispositif militaire au Sahel. D’autant plus que la « lutte informationnelle » y fait rage, comme l’a montré, en novembre, la prise à partie d’un convoi de Barkhane devant se rendre à Gao depuis la Côte d’Ivoire.

En tout cas, pour le moment, rien n’a changé : le groupement français de forces spéciales [ou « Task Force »] Sabre est toujours basé au Burkina Faso et les accords de défense conclus par Paris et Ouagadoudou n’ont pas été remis en cause.

Pour rappel, ceux-ci avaient été renforcés en décembre 2018, afin de « d’améliorer le cadre juridique de la coopération » entre les forces françaises et burkinabè, « dans le plein respect de la souveraineté de chacun ». À l’époque, Barkhane avait dû intervenir à plusieurs reprises, à la demande de Ouagadougou, pour contrer des attaques jihadistes.

Et c’est donc sur la base de ces accords que les autorités burkinabè ont une nouvelle fait appel à Barkhane, le 21 mai, pour mettre en échec une offensive jihadiste d’envergure contre la garnison de Bourzanga, située dans la province du Bam [centre-nord du pays].

A priori, cette attaque aurait été menée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM ou JNIM, lié à al-Qaïda], avec plus de 200 assaillants. L’alerte ayant été rapidement donnée, les Forces armées du Burkina Faso [FABF] ont demandé, sans tarder, l’appui de Barkhane pour repousser les terroristes. Une patrouille de Mirage 2000, en provenance de la base aérienne projetée [BAP] de Niamey, a donc été engagée en urgence dans le secteur de Bourzanga. De même qu’un hélicoptère Mil Mi-24 burkinabè.

Dans son communiqué relatif à cet appui fourni aux FABF, l’État-major des armées [EMA] ne précise pas si les chasseurs-bombardiers français ont effectué des frappes au sol. En revanche, l’état-major général burkinabè a indiqué que l’intervention du Mi-24 et celle des Mirage 2000 ont « pemis l’interception de certains éléments [terroristes] qui tentaient de s’échapper ».

En outre, et toujours selon la même source, un avion Cessna 208B doté de capacités ISR [renseignement, surveillance, reconnaissance] et appartenant à la force aérienne nigérienne a pris part aux opérations de ratissage et de sécurisation une fois l’attaque jihadiste mise en échec par la « riposte » des FABF. La Task Force « Sabre » est également intervenue, a priori pour assurer l’évacuation des blessés.

« Les opérations de sécurisation se sont poursuivies toute la journée du samedi 21 mai 2022 suite à l’attaque terroriste qui a visé le détachement militaire de Bourzanga. Le bilan actualisé fait état de 5 soldats tombés et 10 blessés. Côté ennemi, 35 corps de terroristes ont été dénombrés. Un important lot de matériel a également été saisi [un véhicule blindé et 2 véhicules pick up armés, de l’armement individuel et collectif, des munitions, une quarantaine de motos, des moyens de communication, etc] », a détaillé le gouvernement burkinabè.

Le lendemain, le président du Burkina Faso s’est rendu sur les lieux de l’attaque pour « saluer la bravoure et l’engagement » des soldats de la garnison de Bourzanga « face à la puissance de feu d’un ennemi lourdement armé ».

Selon le colonel Pascal Ianni, porte-parole de l’EMA, dont les propis ont été rapportés par RFI, l’envoi des Mirage 2000 à Bourzanga « illustre le fait que quand les forces partenaires se coordonnent bien avec Barkhane ou d’autres pays alliés engagés dans la région, les résultats opérationnels obtenus sont très bon ». D’autant que « l’alerte a été très vite passée vers Barkhane » et la « demande d’appui est arrivée assez vite », a-t-il ajouté.

Photo : archive – AAE

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

52 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Très bonne nouvelle que l’on s’entende toujours avec les « Hommes Intègres » !
    Côte-d’Ivoire / Burkina Faso / Niger / Tchad / Cameroun
    —> Un arc/croissant géopolitique sensé, et à partir duquel « rayonner ».

    De là, une stratégie économique de désenclavement du Sahel ferait sens non ?

  2. Momo dit :

    Ah le Burkina Faso, autrefois Haute Volta…
    Quand les élites rassemblées devant Vuitton sur les champs en parlent, attendant leur tour, c’est merveilleux, c’est fantastique on en sangloterait d’émotion tripales.
    Le pays des hommes libres! Quand on connait par contre on se demande de qui on parle mais bon.
    Tellement super que les intellectuels de toutes natures (auto-déclarée!!) n’y vont pas ou presque, et si jamais n’y restent pas plus d’une semaine.
    Le temps de refaire quelques liquidités peut-être…
    Sérieusement c’est le candidat suivant de la liste wagner, qui a déjà proposé un contrat aux ‘hommes libres’.
    Navrant.

  3. Carin dit :

    La France met en place sa nouvelle façon d’opérer… appui feu. Le traitement d’urgence, et l’évacuation des blessés, c’est le petit plus dont je parlais hier, dans un autre fil de discutions.
    C’est une bonne chose.

  4. Achille-64 dit :

    Au sujet de l’appui aérien en BSS, il faut espérer que le retrait imminent du détachement de 2000C (armés de 2 canons et avec un radar à capacité air-sol) corresponde avec l’engagement des 2000D rénovés, qui doivent maintenant qualifiés pour emploi opérationnel avec le pod canon sur ‘l’épaule gauche’ …

  5. Wa Terlou dit :

    Catch 21: Vous ne pourrez justifier votre présence prolongée et l’occupation militaire de nos territoires que par l’existence du terrorisme et votre « combat » contre le terrorisme. Toutefois, plus le terrorisme persistera et gagnera du terrain, plus les populations s’en prendront à vous et réclameront l’aide de la Russie comme c’est aujourd’hui le cas au Burkina Faso où l’image du nouveau gouvernement se dégrade rapidement en raison de son incapacité à juguler les violences. Damiba, qui avait justifié son coup d’État « pro-français » par l’augmentation des attaques terroristes et l’aggravation de la situation sécuritaire, est aujourd’hui plus décrié que ne l’était Kaboré. Au milieu, il y a la France, prise au piège de ses propres turpitudes, et dont chaque acte ne fait qu’ajouter à l’impopularité, comme dans ce film d’horreur où les nœuds se resserrent toujours plus fort chaque fois que le prisonnier fait le moindre geste pour se libérer.

    • L'Alacrite dit :

      Donc, vous admettez en filigrane que les États de la région sont incapables de neutraliser, ou même limiter, de manière autonome les différents groupes terroristes opérant sur leur territoire … ? L’aide d’un tiers, que ce soit la France ou des mercenaires-prix-unique, est de fait indispensable ? Et lorsque l’opinion publique s’agace de votre incapacité à gérer le phénomène terroriste, vous vous en prenez aux pays tiers qui vous apportent de l’aide et du soutien opérationnel ? Plutôt cohérent.

      • Wa Terlou dit :

        J’avais des doutes, mais je suis définitivement fixé maintenant: vous venez de me prouver que vous ne savez pas lire.

        • gaulois78 dit :

          @Waterelou
          Un buvant le « T » de mon vomi je me délecte de vos frustrations, certains sont fiers de leurs origines, vous? j’ai des doutes… vous vivez visiblement à travers le prisme de la « dure condition humaine de l’homme noir », avant l’arrivée de vos semblables ces taches que vous trouvez dégradantes étaient faites par des italiens, espagnoles, portugais, français, des bretons, des périgourdins, ch’timis, aujourd’hui c’est encore le cas…
          Vous ne serez jamais Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas, Aimé Césaire, le combat de la négritude n’est pas le votre, vos écrits ne sont qu’un ramassis de pamphlets anti-français, la haine vous ronge, attention à l’ulcère de l’estomac…
          Quittez la France, vous verrez dans quelques mois vous serez serein, dans la béatitude, présentez vous donc à la députation de votre pays, faites de l’humanitaire au Mali (ou ailleurs)… Pour une saison devenez instituteur dans un village prés de Bamako, soyez utile…

    • joe dit :

      Mais bien Sur. La Russie et Wagner, le couple idéal pour préserver la démocratie et protéger les populations 🙂
      On sait que les ‘élites’ au pouvoir sont hautement corrompus et en passe de nier toute future démocratie le jour ou ils se rapprochent de Moscou, signe avant coureur de massacres aveugles et de communiqués victorieux sur les centaines de ‘terroristes’ abattus à chaque « opération spéciale »

    • Desty dit :

      Vous n’êtes plus Malien et très au fait de la température de la population malienne dans toutes ses composantes et dans toutes ses régions, vous êtes désormais Burkinabé et très au fait de la température à Ouagadougou ?
      Puisque vous avez vos entrées à Bamako et Ouaga, peut-être pouvez vous nous dire quelle aide alimentaire Moscou compte accorder dans les tensions qu’elle a sciemment prémédité pour obtenir une famine continentale cet été ? Est que Moscou la généreuse pourra aider tout le monde à prix cassé ? Combien de pays pas assez amicaux vont connaitre des émeutes de la faim ?

      • Kohps dit :

        M. n’est autre que Vidoc-19 alias Shimou Fekaka, Goret, Guillotin qui s’invente plusieurs vies pour troller. Au mieux, il ne cherche qu’à générer des réactions, au pire, c’est un troll payé par l’étranger. Je penche plus pour la première option.

        • Delalande dit :

          @Kohps

          Et avant il y avait José-Bob-etc… c’ est la même Hydre.

          Générer des réactions, oui. S’ amuser, aussi. Satisfaire son irrépressible besoin de jacter en permanence, assurément. Occuper son important temps libre sans péter un plomb peut-être. Il a de nombreux objectifs en fait.

          Mais je le crois Français et globalement patriote. Sa « propagande anti-française » vise à agir comme un vaccin, en provoquant une réponse immunitaire chez le cheptel.

          • Kohps dit :

            Je le soupçonne aussi fortement d’etre derrière Reality Check, Fabrice, José, Eugene123.
            Les trolls originaux n’avaient pas d’idéologies. Leurs buts étaient juste de générer des réactions. Je le soupçonne fortement d’en être un.

    • Marsouin dit :

      Votre commentaire est réellement navrant de stupidité. Vous avez une idéologie et une haine ancrée au fond de vous, vous insinuez donc un scénario qui colle à cette idéologie : « les français entretiendraient le terrorisme pour rester sur place ».

      1. Le terrorisme qui sévit actuellement au Sahel trouve son origine dans la guerre civile des années 90 en Algérie et a trouvé un terrain fertil au nord Mali, laissé à l’abandon par un gouvernement incompétent.

      2. La France n’a aucun intérêt à garder des troupes dans cette région (malgré tous vos fantasmes), je vous rappelle que cela lui coûte plus d’un milliard d’euros par an depuis plus de 9 ans. Ses intérêts économiques y sont parmis les plus faibles au monde, la majorité des ressources y sont exploitées par des sociétés extra-européennes. Des pays stables politiquement et militairement nous seraient beaucoup plus utiles.

      Soyez sûr que malgré vos idées tordues, nous n’avons qu’une envie, nous retirer militairement et que vos pays prennent leurs responsabilités et s’assument sans faire porter leur incompétence sur les autres.

      PS: inutile de me répondre avec votre haine habituelle, j’aurai probablement mieux à faire que de vous répondre.

      • Wa Terlou dit :

        « Votre commentaire est réellement navrant de stupidité ».

        Venant de vous, c’est un compliment.

        « Le terrorisme qui sévit actuellement au Sahel trouve son origine dans la guerre civile des années 90 en Algérie et a trouvé un terrain fertil au nord Mali, laissé à l’abandon par un gouvernement incompétent ».

        Mais oui, mais oui. C’est le gouvernement malien qui a assassiné Khadafi, créé de toutes pièces une « rébellion touarègue » et acheminé des combattants avec armes et bagages au nord-Mali (qui n’est pas le nord du Mali) et s’est même mis en devoir de les mettre sous sa protection en interdisant aux autorités légitimes d’exercer leur souveraineté sur cette partie de leur territoire.

        « La France n’a aucun intérêt à garder des troupes dans cette région (malgré tous vos fantasmes), je vous rappelle que cela lui coûte plus d’un milliard d’euros par an depuis plus de 9 ans ».

        Bien sûr. La France fait tout ça par philanthropie, parce qu’elle aime bien les Africains qui sont des enfants sous sa tutelle et qui ne lui demandent de partir que parce qu’ils sont inconscients. Vous êtes très convaincant.

        « Soyez sûr que malgré vos idées tordues, nous n’avons qu’une envie, nous retirer militairement… ».

        Seulement, on voit bien que vous n’en faites rien alors que même sur ce site 99% des gens se posent la même question: « Pourquoi on ne s’en va pas? Pourquoi on reste là-bas bien que personne ne veuille de nous? ». . Il y a donc quelque chose qui cloche…y compris dans votre « raisonnement ».

        « inutile de me répondre avec votre haine habituelle, j’aurai probablement mieux à faire que de vous répondre ».

        En fait, vous n’êtes et ne faites rien du tout mais vous n’allez pas vous en tirer à si bon compte. Venir insulter gratuitement les gens pour vous défouler et tenter d’évacuer vos frustrations de grabataire raciste cloué dans son fauteuil et ainsi vous rattraper sur les infirmières de l’hospice qui vous négligent, c’est trop facile.

        • JC dit :

          Raciste ? C’est celui qui dit qu’il est.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Venir insulter gratuitement les gens » écrivit la pôôôvre petite chose qui se permet ce genre de saillie « de grabataire raciste cloué dans son fauteuil et ainsi vous rattraper sur les infirmières de l’hospice qui vous négligent, c’est trop facile. » Vous êtes absolument………………..tordant!

        • Lockass dit :

          La seule frustration ici elle vient de vous. Vous êtes (soi disant) en Afrique mais vous venez tous les jours gaspiller votre énergie sur ce blog. Vous devez avoir une vie bien triste.

        • Desty dit :

          Mais oui, mais oui. C’est le gouvernement malien qui a assassiné Khadafi, créé de toutes pièces une « rébellion touarègue » et acheminé des combattants avec armes et bagages au nord-Mali
          Pour rappel qui pour le coup est réellement utile: les Touaregs sont le seul peuple africain à s’être donné la peine de monter à Paris pour rencontrer Charles de Gaulle dans le début des années 60 et se plaindre du plan de partage issu de la décolonisation.
          Depuis l’indépendance, les évènements qui ont débuté en 2012 dans le nord Mali sont considérés par certains experts de la région comme la 8eme guerre du Mali ! 8 guerres à plus ou moins haute intensité en 50 ans !
          Certes on ne peut pas nier que les cargaisons d’armes et de mercenaires Touaregs formés par Khadafi qui sont retournés au Mali suite à l’effondrement du régime dictatorial libyen en 2011 ont jeté de l’huile sur le feu qui couve depuis 50 ans, mais le feu couvait !
          Bref vous avez sans doute partiellement raison: d’une façon ou d’une autre, la France est partiellement responsable (de 8 guerres) de part les frontière qu’elle a tracé arbitrairement et peut-être de façon irréfléchi.

        • gaulois78 dit :

          @Warelou
          La junte Malienne attend le retour de ses fils prodigues sans papiers d’autorisation d’entrée sur le territoire français…
          Il parait que la plupart sont quémandeurs de l’aide sociale du pays que vous haïssez tant, ils sont exploités par le blanc (Français, cela va de soit, pas Allemand, Russe, Canadien, Ricains), voir massacrés, jetés, carbonisés, il parait que c’est le jeu préférés des soldats de Barkhane …
          On vous offre un billet Bamako Senou (sans retour) en 1ére classe via Air Mali…
          Vous dans votre désert et nous en France, ça devrait vous convenir…Non ?…Oui ?…Je suis persuadé que vous allez approuvé mon post…On attend votre vomi habituel…

          • Wa Terlou dit :

            « On vous offre un billet Bamako Senou (sans retour) en 1ére classe via Air Mali… ».

            Je ne vis pas chez vous et je ne mange pas de votre pain. Je n’ai pas besoin de billet retour puisque je vis très bien chez moi. Curer les fosses septiques, ramasser les chats morts, torcher les vieilles mémés et promener les grabataires pour être payé de mépris en retour…Non! Merci.

            « Je suis persuadé que vous allez approuvé mon post… ».

            Seulement quand vous aurez appris à écrire dans votre propre langue.

            « On attend votre vomi habituel… ».

            Eh bien, vous êtes servi!

    • Félix GARCIA dit :

      Pour y avoir cru, je peux vous dire comment marche la manœuvre russe dans le champ cognitif, que l’on nomme propagande :
      « La Russie ne fait que défendre sa souveraineté. Si la Russie parvient à rester souveraine, elle sera un point d’appui pour les autres souverainistes, notamment européens, mais aussi africains, asiatiques … Défendre la souveraineté de la Russie, c’est donc défendre la souveraineté partout par ricochet, et notamment chez soi »

      Ça fonctionne par analogie, association d’idées, et donc par l’auto-suggestion, ce qui rend « l’emprise » plus grande encore, plus furtive, car l’on est persuadé d’être parvenu à cette conclusion par nous-mêmes.
      L’idée n’est plus étrangère, elle est familière, mieux : elle vient de nous.
      Et d’ailleurs, elle s’intègre et s’articule admirablement au reste de notre conception du monde.
      Peu de risques donc de la rejeter tel un corps étranger.

      Voilà … bon … rien d’extraordinaire, d’autres usent et abusent des mêmes procédés. Et ça marche très bien, donc pourquoi s’en priver ?

      Quand on connait « le tour », ça fait toujours moins d’effet par contre … un peu comme les magiciens …

      • Félix GARCIA dit :

        « Et ça marche très bien, donc pourquoi s’en priver ? »
        La morale.
        Mais je sais … je sais … c’est désuet … d’un autre temps … « Has been » …

    • Igor dit :

      Rappelez vous ces 5 pauvres paysans maliens enterrés près de Gao par la sainte Russie et ses longs couteaux nazillons Wagner pour faire une opération de com (ratée) contre Barkhane et meditez.
      Dans quelques mois on vous lira suppliant les occidentaux de vous libérer de vos chaînes russes.

      • lgbtqi+ dit :

        on ne le lira même plus, entre la censure et les bonnes oeuvres de la Sainte Poutinie défenseuse tout à la fois des Valeurs de l’Occident et de l’Africanitude.

        Comment vous dîtes ? les crocodiles ne versent pas de larmes ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Toutefois, plus le terrorisme persistera et gagnera du terrain, plus les populations s’en prendront à vous et réclameront l’aide de la Russie comme c’est aujourd’hui le cas au Burkina Faso où l’image du nouveau gouvernement se dégrade rapidement en raison de son incapacité à juguler les violences.  » Il y a votre laïus et il y a la réalité………
      Et c’est donc sur la base de ces accords que les autorités burkinabè ont une nouvelle fait appel à Barkhane, le 21 mai, pour mettre en échec une offensive jihadiste d’envergure contre la garnison de Bourzanga, située dans la province du Bam [centre-nord du pays].
      « comme dans ce film d’horreur où les nœuds se resserrent toujours plus fort chaque fois que le prisonnier fait le moindre geste pour se libérer. » Un cinéphile!

    • lgbtqi+ dit :

      dans tes rêves, ouah t’es relou.

    • lym dit :

      L’incapacité à juguler les violences ne serait pas là sans un soutien local à ceux qui les commettent et avec des états qui se seraient sorti les doigts du cul depuis 60 ans qu’ils sont indépendants! En réalité faudrait faire comme les russes pour paraître altruistes: Vous envoyer la facture et se payer sur la bête…

    • Dans le Bayou dit :

      Wa Terlou, l’anti colonialiste amoureux du néocolonialisme Poutinien.
      Risible….

    • Mica X dit :

      Engagez vous dans le Donbass, vos couinerie à la mode José nous gavent….

  6. Auguste dit :

    Bientôt un salon de la moto à Ouagadougou.
    https://twitter.com/i/status/1528388504362835968
    De la belle ouvrage.

    • Félix GARCIA dit :

      Voilà, c’est comme ça qu’il faut mettre fin aux rodéos urbains !
      Hein, j’ai pas compris ?
      ^^

  7. Nike dit :

    Vue la situation en Ukraine , il est urgent pour la junte Burkinabe d’attendre que ça se décante à Moscou avant de cracher sur Barkhane…
    Lorsque le soutien de Moscou se tarira les Maliens seront seuls face aux djihadistes, bien du courage à eux.

    • Desty dit :

      C’est sans doute bien résumé. D’autant qu’on vient de les tirer d’un mauvais en réaction rapide ce que Moscou est bien incapable de faire.

  8. Vinz dit :

    « L’alerte ayant été rapidement donnée »

    Par quoi et qui ?

    • dompal dit :

      @Vinz,
      Le tam-tam africain sans doute, on l’entend de fort loin……jusqu’en métropole…..même à Barbès, c’est dire……

  9. Tintouin dit :

    Au delà du satisfecit sur l’efficacité de nos mirage 2000, cette attaque illustre que la rébellion islamiste se répand toujours malgré les coups indéniables portés par Barkhane. 200 assaillants jihadistes, ce n’est pas un GAT de 20 ou 30 motocyclistes en sandales.

    Cela illustre encore une fois qu’il n’y a pas de solution militaire, hormis le containment que Barkhane assure (et bien). La solution durable et profonde serait politique et économique. Autant dire que l’optimisme n’est pas de mise dans cette région.

    • Wa Terlou dit :

      Tintouin: « Cela illustre encore une fois qu’il n’y a pas de solution militaire, hormis le containment que Barkhane assure (et bien). La solution durable et profonde serait politique et économique. Autant dire que l’optimisme n’est pas de mise dans cette région ».

      Ce qui arrange bien vos affaires. Ainsi, vous en aurez encore pour 30 ans dans la dite région.

  10. Titi74 dit :

    Le genre de mission qui irait comme un gant pour 1 A-10, avec un ratio/coûts intéressant à comparer versus celui des 2 mirages +le HIND; mais ce n’est pas le sujet, bravo quand même!

  11. jisra dit :

    oui la france na rien a faire en afrique, ni son cfa, mais ne soyez pas dupe, la ou la france acceuille des millions d africains quelle nationalise et aide comme ses enfants elle ne fait qu exploiter un peu d uranium au niger, quelle paye en plus! les aides au develloppement et les sommes astronomique d argent qui quitte son territoire en temoignent, et au final coute bcp plus que ce que ca ne rapporte, maintenant regardons la chine ou la russie en afrique, qui pour la coup la pillent vraiment. Ok je suis pour une afrique libre et prospere, mais ca n arrivera jamais, du simple fait de la demographie qui evolue trop vite alors que l economie peine a attirer des investisseurs. Soyons rationnel et commencons a monitorer les naissances, repartie selon l espace et les richesses dispo, pour toute la planete, seront reglés les guerre, l immigration, l anarchie, pourront permettre la stabilite, le commerce puis la prosperité, si nous ne nous regulons pas, la nature le fera pour nous (a travers nous meme)

  12. six dit :

    les djihadistes qui s’étaient cantonnés au nord depuis le début de l’intervention française dans ce pays il y a neuf ans, sont à présent de plus en plus nombreux et actifs sur tout le territoire malien.
    Pourquoi insister ? encore et encore…les américains ont bien reconnu leur échec en Afghanistan et ils sont partis, pourquoi pas nous ?

  13. vrai_chasseur dit :

    Le colonel Damiba joue sur la corde raide.
    – D’un côté il ne veut perdre à aucun prix le soutien de l’armée burkinabé, traditionnellement proche de l’armée française et avec qui elle travaille bien. Mais cette armée burkinabé s’est toujours méfiée du pouvoir politique de la capitale, qui l’a constamment dévitalisée. Elle n’a pas pardonné aux responsables de Ouagadougou la perte des 54 gendarmes en 2021, morts à court de vivres et de munitions en combattant face aux GAT.
    – De l’autre il est contraint par son opinion publique en surchauffe, excédée de l’insécurité permanente depuis une décennie. Un terreau facile pour faire fleurir la propagande russe, car il est une réplique du syndrome malien : un état qui se bunkérise dans la capitale et qui abandonne ses fonctions régaliennes en campagne au profit de GAT occupant le vide.
    Ses déclarations récentes « Si les gens pensent que ce sont les Chinois, les Russes, les Vietnamiens qui vont venir nous sauver, ce sont de faux débats. Si c’est notre pays, c’est nous d’abord », laissent entrevoir l’étroitesse de sa marge de manoeuvre, entre une armée qui obtient des résultats parce qu’elle sait travailler avec l’armée française et une opinion inflammable aux allumettes russes maniées par des récupérateurs de tous poils.

  14. Kamelot dit :

    Certains ne sont pas fous, ils feront jouer la « concurrence » et créeront les synergies pour assurer leur défense à bon compte… C’est le real-africa. 🙂

  15. Calesse dit :

    Les Russes vont perdre cette guerre,et poutine et déjà game over et son pays aussi ..