Le président du Niger appelle la France à prendre « plus de risques » dans ses opérations anti-terroristes

Alors que la force française Barkhane et le détachement européen de forces spéciales « Takuba » se désengage du Mali, pays avec lequel les relations se sont dégradées depuis la prise du pouvoir du colonel Assmi Goïta à la faveur d’un coup d’État mené en deux temps et l’arrivée du groupe paramilitaire russe Wagner, le président du Niger, Mohamed Bazoum, a estimé que « l’isolement de Bamako en Afrique de l’Ouest est une mauvaise chose » pour le Sahel, dans un entretien donné au quotidien La Croix et à l’hebdomadaire L’Obs.

Surtout, a insisté M. Bazoum, la situation à Bamako fait qu’il n’est plus envisageable pour les pays de la région de conduire une « stratégie concertée et coordonnée » contre les groupes jihadistes, le G5 Sahel étant « mort » après que les autorités maliennes ont annoncé leur intention de s’en retirer. Le résultat, selon lui, est que la frontière que partarge le Niger avec le Mali est de nouveau sous la « coupe de l’État islamique au grand Sahara », les postes militaires de la région n’ayant pas été réoccupés par les forces armées maliennes [FAMa].

Dans ces conditions, le président nigerien attend beaucoup de son homologue français, Emmanuel Macron. « Qu’il mette des moyens considérables dans la lutte antiterroriste dans le Sahel, tout comme l’Europe. On le voit avec la guerre en Ukraine : les Occidentaux ont beaucoup d’argent, dont ils peuvent mettre une partie significative dans le combat contre le terrorisme, dans la stabilisation de nos pays », a estimé M. Bazoum qui, par conséquent, souhaite une « présence de Barkhane plus conséquente », avec des « règles d’engagmeent différentes », ainsi que « plus d’équipements » pour les armées locales.

« Nous attendons qu’elles [les armées européennes] soient envoyées en nombre, avec des capacités aériennes conséquentes, des règles d’engagement efficaces, des sacrifices, des moyens financiers, avec beaucoup plus d’hélicoptères, de bombes. Nous serons très déçus si, demain, la France et l’Europe positionnent chez nous des forces symboliques pour combattre l’extension du terrorisme », a martelé le président nigérien.

S’agissant des « règles d’engagement », dont on n’a pas le sentiment qu’elles aient été limitées jusqu’à présent, M. Bazoum a généralisé en affirmant que les « Occidentaux en opération prennent trop de précautions, ce qui rend difficile la réussite de leurs actions ». Et d’insister : « Ils sont obnubilés par cette idée qu’il faut zéro perte pour réussir. Ils doivent consentir à un peu plus de sacrifices, prendre plus de risques et ne pas être hantés par les pertes ».

Pour rappel, 58 militaires français ont perdu la vie au Sahel depuis 2013.

Cela étant, à la question de savoir qu’elles ont été les erreurs commises par les forces françaises au Mali, M. Bazoum a répondu que « ce n’était pas la mission de Barkhane de réduire totalement le terrorisme », mais « celle de l’armée malienne ». « Nos partenaires sont là pour nous appuyer dans cette lutte, non pour la faire à notre place. Au Mali, Bamako a considéré que les Blancs devaient tout faire à sa place. Moi, je ne leur demande pas de régler tous mes problèmes! », a-t-il conclu.

Photo : État-major des armées

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

167 contributions

  1. Yoyolegigolo dit :

    Les blancs n’hésitent pas à prendre des risques pour une cause qui n’est pas censée être la leurs monsieur BACHI-BOUZOUK….. euh BAZOUM

    • Oliver dit :

      C’est dans la géostratégie poutinienne de déstabiliser l’Afrique comme le Proche-Orient afin de créer un front sud contre l’Europe. Malheureusement il a ouvert la boîte de pandore en Ukraine et ce chaos recherché sera notre perte à toutes et à tous.
      Sorti de son bunker il ne croisera plus que quelques ours fluos affamés, plus une plante faute de photosynthèse… Mais tout un bataillon de lèches cul droits dans leurs bottes ! Amen.

  2. Jre91 dit :

    Ils doivent consentir à un peu plus de sacrifices, prendre plus de risques et ne pas être hantés par les pertes ».
    Il est gentil le président du Niger, mais aller se sacrifier pour un pays qui n’est pas le nôtre et qui de toutes manières nous jettera un jour ou l’autre…
    Je pense que la France a déjà fait assez, cependant l’Europe elle, n’a pas fait grand chose par contre… qu’ils prennent la relève. Après tout, on combat les terroristes qui pourraient frapper l’europe, donc cela les concerne aussi.

    • albatros24 dit :

      il est hors de question que la France soit éjectée du Niger un des principaux producteurs d’uranium et donc stratégique pour nous
      Si le Niger veut plus de soldats européens, il doit participer financièrement à cet effort et notamment fournir des troupes car il est directement concerné par ce problème

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ il est hors de question que la France soit éjectée du Niger un des principaux producteurs d’uranium et donc stratégique pour nous ]

        Vous donnez donc du crédit à la caricature de Carlos Latuff publiée au début de l’opération Serval ? ;0)
        Je n’ose le croire , Cézigue qui a été vilipendé par mongénéral le CEMA et MilliTalleyrand !

        https://operamundi.uol.com.br/opiniao/26644/no-mali-a-guerra-da-franca-pelo-uranio

      • Toucan48 dit :

        La mine d’arlit au niger n’est plus indispensable, areva a préféré le Kazakhstan qui est plus fiable et stable

      • Starbuck dit :

        Il faut vous mettre à la page pour l’uranium. Areva n’a plus qu’une mine au Niger et sa fermeture est déjà officiellement programmée

        • Wa Terlou dit :

          C’est vous qui devriez vous mettre à la page. Areva a fait signer pour 40 ans (oui, 40 ans) et garde sous le coude la concession de la gigantesque mine d’Imouraren qu’elle n’a pas commencé à exploiter car elle attend que les prix remontent. C’est ça que vous appelez retrait?

      • atchoum dit :

        Areva a quitté le Niger depuis quelques temps déjà. Il n’y a plus d’uranium du Niger dans les centrales FR

        • Wa Terlou dit :

          Oui, Areva a quitté le Niger après avoir épuisé les mines suite à 60 années d’exploitation féroce. Vous pillez un pays et quand vous avez fini de tout prendre, absolument tout, vous vous vantez du fait que vous n’y êtes plus pour prendre quoi que ce soit. Mais où est donc passé tout l’uranium du Niger? Vous l’avez encore dans vos centrales et même pour des siècles si nécessaire, et vous dites hypocritement que le Niger ne présente plus aucun intérêt pour vous.

          • Öster Litz dit :

            L’uranium en question a été payé pendant toute cette période. Cher ou pas, je ne saurais dire, mais auquel cas, c’est à vos gouvernants de mieux négocier les contrats et surtout à eux d’arrêter de détourner une part significative de l’argent public de leur pays à leur propre profit.
            Je vous rappelle au passage qu’à plusieurs reprises, les pays occidentaux, dont la France, ont annulé les dettes des pays africains. Donc si vous voulez qu’on parle gros sous, d’accord, mais vous allez vite vous apercevoir que c’est vous qui nous en devez et pas qu’un peu.
            Quand on tend la main à des gens comme vous, vous en profitez pour nous arracher le bras tout en nous taxant de racistes et de colonialistes au passage. Vous comprendrez que dans ces conditions, on trouve que les africains ne sont clairement pas des gens fiables et respectables de nos jours.

            Une dernière chose, l’uranium est une ressource fossile, donc tout miser là-dessus pour s’en sortir c’est perdu d’avance. Etudiez le cas de l’île de Nauru et de ses gisements de phosphate pour voir ce que ça donne quand un peuple a décidé de se reposer seulement sur une rente pour assurer son avenir, sans chercher à acquérir la discipline et les valeurs de l’effort et du travail nécessaires au développement de compétences vraiment utiles à un pays ou à un individu sur le long terme. Vous, vous accuseriez les méchantes compagnies minières étrangères de ne plus investir chez vous après avoir épuisé les ressources ? Pathétique…

      • Aymard de Ledonner dit :

        Le Niger fournit déjà tout ce qu’il peut en terme de troupes…. Maintenant le PIB du Niger étant la moitié de celui du Mali, le Mali étant déjà l’un des pays les plus pauvres du monde, il est évident qu’ils n’ont pas des masses de moyens non plus.
        Je prend les propos du président nigérien comme illustrant sa volonté de prendre le contre-pied des autorités maliennes sur le mode « ok eux, ils font n’importe quoi mais nous nous avons toujours la volonté de combattre le terrorisme ».
        Il y a probablement aussi la crainte d’un désengagement des européens donc il demande plus de moyens pour être sur de au minimum ne pas voir de baisse…

      • Too dit :

        Alors certes le Niger est le 5eme producteur d’uranium mondial, mais ils ne produisent que 3000 tonnes sur les 50 000 tonnes mondiales.
        Le Kazakstan en face en produit 20 000 tonnes annuellement, et l’Australie ou le Canada sont à 6 000 et 4 000.
        Il ne faudrait pas que la Namibie ou le Niger nous tournent le dos totalement, ce serait dommageable, mais clairement pas la fin de notre fourniture en uranium.

    • Celtibère dit :

      Je voudrais que quelqu’un me démontre ici, preuve à l’appui, que les « terroristes » du Sahel sont un danger pour la France. Où et quand des islamistes de cette région sont-ils venus perpétrés des attentats sur notre sol? Ce qui est certain c’est qu’à force d’intervenir dans ces pays et de se mêler de leurs problèmes internes, les islamistes qui ne sont rien d’autre que des rebelles locaux, finiront par se venger chez nous. L’Afrique est une cause perdue puis longtemps (Inconséquence, incompétence, tribalisme et corruption chroniques) laissons les Africains régler leurs affaires entre eux et occupons-nous de ce qui est en train de se passer sur notre propre sol et en Europe.

  3. Mica X dit :

    Les règles d’engagement sont aussi là pour limiter le nombres de pertes civiles innocentes, mais bon en effet, décevoir le président du Niger qui a les c. de dire ce qu’il pense de la situation (lire ses autres interventions) serait en effet une mauvaise chose.

    Par ailleurs il serait intéressant de tracer un parallèle lors des mois à venir entre la situation au Mali et au Niger avec la crainte que ce pays soit plus en ligne de mire pour mieux pointer du doigt nos « faiblesses »…

    Au passage, on note la sémantique « les blancs » de la part de cet homme, qui en retour ne doit sûrement pas s’offusquer d’être qualifié de noir (c’est aussi cela l’Afrique, pas le 93)

    • jyb dit :

      @Mica X
      Effectivement le pr bazoum n’est pas dans le registre diplomatique ou dans la langue de bois et c’est une bonne chose.
      Le problème est que d’une part le mali redevient un sanctuaire pour les gat, d’autre part la faillite de l’état met en péril les accords passés avec les groupes plus ou moins séditieux (dont les accords d’alger)

      • Thaurac dit :

        J’ai relevé « ..la France, l’europe a beaucoup de sou…. »
        On le voit venir…Qu’ils se demerdent avec leur monde de compromission , car il veut les tunes, les armes et nous dire comment faire, il rêve ce mec
        N’est pas l’Ukraine qui veut…
        Salut Jyb, pas terrible pour toi les élections au Liban 😉

      • Aymard de Ledonner dit :

        Oui mais on n’y peut plus grand chose. A la limite, la situation est tellement mauvaise qu’une scission du nord du Mali serait peut-être une bonne chose. De toute façon le pouvoir de Bamako n’a pas les moyens d’y exercer son autorité donc si les touaregs peuvent le faire, ce sera toujours mieux que le chaos et de la liberté d’action en moins pour les GAT.

        • jyb dit :

          @Aymard de Ledonner
          Le problème est que les touaregs ne sont pas monolithiques et s’appuient aussi sur des djihadistes. Et que le problème débordera au niger en algerie en libye.
          Mais il est vrai que nous sommes déliés de nos engagements interétatiques avec le mali. donc oui, pourquoi ne pas actionner ce levier.

      • tschok dit :

        S’il faut intervenir sur le territoire malien sans l’autorisation de Bamako, je ne pense pas qu’on se gênera.

        D’autant que ce n’est pas illégal en droit international, dès lors que le Mali n’est plus en mesure de faire régner l’ordre sur son propre territoire et que les GAT créent des dommages sur le territoire des pays riverains.

        Cela suppose, je crois, de faire constater la carence du Mali dans l’exercice de sa souveraineté, ce qui a priori ne sera pas très compliqué…

        • jyb dit :

          @tschok
          ‘droit de poursuite » le mali n’a pas encore dénoncer ce droit.

      • Mica X dit :

        Le Niger n’est en effet pas le Mali et ce président n’ rien de commun avec les baltringues d’à coté, la lecture de certains commentaires est pour le moins…désolante.
        On n’a pas besoin des trolls wagneriens pour ternir l’image de notre pays, on est assez … pour le faire tout seul.

  4. Toto dit :

    Quelqu’un pourrait-il nous éclairer sur les intérêts réels, je veux dire stratégique/tactique et/ou économique que l’on a à envoyer nos soldats là bas?
    Je ne parle pas de lutte contre le terrorisme, qui est tout aussi intellectuellement vide de vision stratégique que « la grandeur de la France », les « intérêts supérieurs » ou autres caches sexe.
    Personnellement après avoir bien creusé, les seuls intérêts que je vois seraient :
    – honorer des accords de défense anciens, mais on voit ce que cela coûte en euro et surtout en vies humaine pour rapporter quoi?
    – maintenir nos militaire avec un bon niveau opérationnel? A-t-on vraiment besoin de ça?

    Cette situation est fondamentalement malsaine, cela maintient ce pays dans une situation de dépendance avec un président qui toute honte bue, humilie publiquement sa population et son armée en mendiant auprès de la France.

    • Sacha dit :

      La lutte contre le terrorisme signifie refuser la main-mise d’un territoire (application de la loi islamique, prélèvement des impôts, parfois en nature, prise de renseignements, organisation sociale dictée par les « chefs de guerre » et leurs proches) aux groupes terroristes. Une telle main-mise alimente la nébuleuse jihadiste et son idéologue, popularisée par al quaida, d’un jihad mondialisé. Vous voulez tout sauf permettre qu’un mode de vie jihadiste devienne un modèle viable et inspirant. Encore moins aussi proche du pays qu’en traversant la méditerranée.

      Ça n’a donc rien de « vide », c’est que vous n’en voyez pas les tenants et aboutissants.

    • Reality Checks dit :

      Il y a un autre élément objectif qui contribue à expliquer l’engagement de la France au Sahel, mais qui est plus rarement mentionné:

      Le fait que la France conserve son siège permanent au Conseil de Sécurité est vu comme un anachronisme par pas mal de pays.

      En Europe, certains disent que ce siège devrait revenir à l’UE.
      Pour l’Inde et son milliard et demi d’habitants, dotée de l’arme nucléaire, le siège permanent de la France est une relique du passé à remiser au placard.
      Passons sur les Allemands (certains au moins) qui veulent vous remplacer, les Brits qui adorent vous mettre des peaux de bananes, les Africains qui veulent deux sièges permanents pour leur continent, les Yanks qui n’ont pas oublié le coup de Villepin et les Freedom Fries, etc…. etc…
      .
      Les zélites politiques françaises ont trouvé la parade: faire les Pompiers Pyromanes en Afrique et au Levant.

      La guerre en Libye est un exemple parfait: tout le monde savait que cela allait semer le chaos, la désolation, la guerre, le terrorisme de la Mauritanie au Tchad en passant par le Mali et le Niger.

      Comme ils sont brillants et surdiplômés, vos augustes énarques se sont dit, super, comme cela on va faire une opération militaire au Sahel pour démontrer que la France joue un rôle important pour la stabilité du monde, en faisant le gendarme sur le continent Africain. Et tant pis si on perd quelques dizaines ou centaines de soldats, c’est pour la Grândeur de la Frânce.

      En quelque sorte, la présense militaire de la France en Afrique est une manière de communiquer sur son rôle ‘singulier’ de ‘puissance’ ‘incontournable’ « en Afrique et dans le monde’ qui ‘promeut la démocratie’ ‘les droits de l’homme’ et tout le toutim.

      Par ricochet vos brillantes zélites pensent ainsi justifier le fait qu’avec ses 70 millions d’habitants, leur pays conserve un siège de membre permanent du le droit de véto au conseil de sécurité de l’ONU alors que l’Inde, avec son PNB bien plus conséquent et sa population 20 fois plus importante n’y est pas plus influente que le Swaziland ou les Iles Tonga, et les Africains non plus, puisque la France prétend qu’elle les y représente.

      Objectivement, le truc du Pompier Pyromane a été utile tant que la France avait un PNB supérieur aux autres prétendant au droit de véto, que la dissuasion nucléaire restait l’apanage d’une poignée de pays et que la France faisait et défaisait les gouvernement dans certains pays d’Afrique.
      Objectivement, ces éléments sont maintenant caduques.

      D’ou l’agitation et les gesticulations que l’on observe ces derniers temps. 😉

      • Lockass dit :

        Dans ce cas je ne vois pas trop ce que les Britanniques font au conseil. Ils sont à peu prêt aussi nombreux que nous, avec un PIB quasi égal. Bref, je sens surtout que c’est la frustration algérienne qui parle.

      • Alpha (α) dit :

        Ah ! Le ressortissant du « Grand corps malade à la renverse » a tenté de s’exprimer en lâchant son vomi journalier sur la France !
        Et en dans la langue de Molière s’il vous plait ! Honneur à son ancien colonisateur… La voix de son maitre, quoi… 😉
        Sinon, la duplicité de l’Algérie avec les Barbus au Sahel, on en parle ? 🙂

      • Momo dit :

        Pour info ralecheikh vous donne ici la vision (si on ose dire) du FLN en direct d’Alger, c’est à dire haine, rancoeur, déni et mensonge. Et c’est dit sans humour en plus!

        Au premier degré et demi c’est déjà très drôle pour ceux qui ne connaissent pas bien l’histoire, pour ceux qui ont un peu de matière on rigole sans mélange dés la première ligne.

        Au fait c’en est ou la livraison du gaz au Maroc via l’Espagne?
        Juste un petit peu cornu sur ce coup là, non? Pas trop mal?

      • PARTAGE dit :

        alors que l’Inde, avec son PNB bien plus conséquent
        https://fr.countryeconomy.com/pays/comparer/france/inde

        • Reality Checks dit :

          @PARTAGE
          J’aime bien votre choix de pseudo.

          Données de la banque mondiale. GDP = PNB en anglais.

          GDP France vs Inde
          https://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.MKTP.CD?locations=FR-IN
          GDP/PPP France vs Inde
          https://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.MKTP.PP.CD?locations=FR-IN
          Et le plus parlant pour les férus de statistiques:
          GDP Growth (croissance du PNB)
          https://data.worldbank.org/indicator/NY.GDP.MKTP.KD.ZG?locations=FR-IN

          Bonus:
          Classement prévisionnel du PNB par oays sur la période 2021-2025 selon le FMI (c’est à dire demain matin)
          https://knoema.com/tbocwag/gdp-forecast-by-country-statistics-from-imf-2021-2025?country=France

          Le monde en 2050 selon PriceWaterhouseCoopers, une des grandes firmes de conseil et d’audit de la planète:
          https://www.pwc.com/gx/en/research-insights/economy/the-world-in-2050.html

          @Tous, à écouter, pour ceux que les thèmes de politique étrangère intéresse, la dernière interview de Dominique de Villepin sur une chaine publique française. Sur la plupart des sujets, les thèses qu’il développe convergent avec les miennes.
          Comme quoi l’espoir est permis.
          https://www.youtube.com/watch?v=y7_WfNxCJxU

          Bonne lecture et bon visionnage. 😉

          • L'Alacrite dit :

            On fait le même exercice avec l’économie Russe ? Avec celle de l’Algérie ? 😀

          • Reality Checks dit :

            Notre PNB est bien plus modeste que celui de la France ou de l’Inde, notre population aussi.
            Nos indicateurs de développement humain, mesurés par la banque mondiale, sont très positifs et en progression constante, bien meilleurs que ceux de beaucoup de pays comparables, c’est notre préoccupation de tous les instants, avec une marge de progression infinie.
            Nous ne sommes pas membre permanent du conseil de sécurité, par conséquent personne ne cherche à nous dégommer.
            Nous ne faisons pas les pompiers pyromanes sur d’autres continents non plus, ni même en Afrique, notre doctrine est strictement défensive.
            Et puis nous autres en Algérie, nous ne prétendons pas être la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, et nos dirigeants ne passent pas leur temps à faire la leçon aux autres pays.

            Ceci étant, si j’étais taquin, je vous ferais remarquer que nous avons quasiment zéro dette, contre +7000 milliards pour la France.
            https://www.gfmag.com/global-data/economic-data/xtegh9-external-debt-in-countries-around-the-world
            C’est un choix, si nous étions aussi endettés que les autres, notre PNB serait mécaniquement bien plus important, mais nous préférons nous serrer la ceinture, vivre de nos moyens, plutôt que de perdre un iota de notre souveraineté. L’indépendance, la vraie, a certes un coût. Chacun son truc.

            Pour ce qui est de la Russie, c’est le pays le plus vaste de la planète, de très loin. Le territoire Russe à lui seul, c’est 11% de la partie émergée de la planète.
            La superficie est un critère comme un autre, qui leur donne au moins un argument écologique imparable face à des velleités d’exclusion du conseil de sécurité en provenance de contrées lilliputiennes en comparaison 🙂

            Plutôt que de poursuivre cet échange, je vous invite à regarder la vidéo de Dominique de Villepin postée ci dessus.
            Avec un peu de chance, elle vous ouvrira les yeux.

          • Wa Terlou dit :

            Merci Reality Checks pour ces chiffres, mais je doute fort que certains de ceux qui fréquentent ce site veuillent lever la tête de leur nombril ou même qu’ils sachent lire un tableau.

          • Thaurac dit :

            @ Rc
            « Nos indicateurs de développement humain,.. » c’est à dire le nombre d’opposants politiques en prison….il me fait marrer ce RC…inégalable

      • Clavier dit :

        L’ONU et le conseil de sécurité ne servent pas à grand chose ….le fait que nous en soyons membre ne change rien au problèmes des pays instables de l’Afrique ….
        Nous traiter de pompier-pyromane n’est pas très gentil mais, venant de vous, on n’est guère étonné ici !
        Vous pouvez toujours chercher quelqu’un pour prendre notre place au conseil, mais il vous faudra vous faire une raison : le conseil de sécurité restera encore longtemps comme cela et aucun de ses membres actuels ne voudrait y voir un autre pays que la France , n’en déplaise à nos détracteurs algériens toujours aussi aigris…

      • vrai_chasseur dit :

        @RC
        Non,
        l’inde et d’autres pays ne proposent pas de remplacer un des membres permanents du conseil de sécurité mais d’en élargir le nombre de sièges.
        http://www.lemonde.fr/international/article/2005/05/17/le-g4-propose-un-elargissement-du-conseil-de-securite-de-l-onu_650549_3210.html

        • Reality Checks dit :

          Vous avez raison et je suis d’accord c’est bien la position de l’Inde telle qu’elle est exprimée publiquement par sa diplomatie.
          Je peux vous affirmer néanmoins que l’agacement des élites indiennes s’exprime avec beaucoup plus de vigueur dans des cercles plus que je qualifierais de plus ‘privés’.
          J’ajoute qu’ils savent pertinemment qu’ils ont bien plus de chance de rentrer dans ce club exclusif avec le soutien de la France que sans. Mais cela n’amoindrit pas leurs sentiments profonds d’agacement.

          • Lockass dit :

            Et vous avez accès aux cercles de pouvoirs « privés » en Inde ? La mythomanie des peuples du nord de l’Afrique confère à une certaine forme de psychiatrie je trouve. Dans le milieu médical on appelle cela le « syndrome méditerranéen »

          • Reality Checks dit :

            Il m’arrive très souvent de rencontrer des Indiens qui sont d’un très haut niveau dans tous les domaines. J’ai eu la chance non seulement de fréquenter longuement des élites indiennes de très haut niveau dans ma vie privée mais aussi de travailler avec eux.
            C’est d’ailleurs beaucoup plus plaisant d’échanger avec eux, que de lire les élucubrations de Lock-Ass.

          • Lockass dit :

            On vous croit, on vous croit. Entre ça et les « Algériens qui créent de l’emplois en France », on est vraiment dans le cliché du maghrébin complexé qui s’invente une vie.

      • Thaurac dit :

        « la France conserve son siège permanent au Conseil de Sécurité est vu comme un anachronisme par pas mal de pays. »
        Bien sûr la médiévale algérie se verrait mieux à sa place….

        • Thaurac dit :

          @ RC
          Fallait rester Français, c’est l’un des avantages,…..

      • joe dit :

        Par ricochet vos brillantes zélites pro-russe pensent justifier qu’avec 140 millions d’habitants, leur pays conserve un siège de membre permanent avec droit de véto au conseil de sécurité de l’ONU alors que ce même pays viole continuellement les droits de ces voisins et pratique le crime de guerre alors que d’autres pratiquent la formation dans les armées aux droits de l’homme appliqué dans un contexte militaire. Si la France devait perdre consensuellement son droit de veto… que dire de la Russie, qui malgré les années n’a fait aucune réforme en ce sens___________ Nous assistons encore en 2022 aux même exactions perpétrées en Afghanistan (pour rappel… deux millions de civils tués par les russes en 10 an de ‘pacification’) avec les mêmes méthodes : terreur par des bombardements aveugles, ciblage systématique des infrastructures sanitaire, éducative et culturel (hôpitaux, écoles, théâtres), liberté totale des troupes à piller, tuer, violer sans aucune conséquence…

      • Czar dit :

        yfo donner siège pirminônt ONOU à armi popoulire djazair plis grônde armi afrique bocoup li soldôts, bocoup li zômr, bocoup li youyous

      • Aymard de Ledonner dit :

        Vous êtes tellement haineux que vous faites de la peine….
        La France entretient d’excellentes relations avec l’Inde, à la limite plutôt trop bonnes d’ailleurs compte tenu des dérives du gouvernement actuel indien. Il n’y a aucun lien entre la possibilité pour l’Inde d’avoir un siège au conseil de sécurité et le siège français. L’ONU peut investir dans des sièges supplémentaires, le nombre n’est pas gravé dans le marbre.
        Et même si c’était le cas, le siège de votre parrain russe, compte tenu de la faiblesse de l’économie russe, de l’efficacité toute relative de son armée, efficacité inversement proportionnelle au nombre de viols et de meurtres de civils commis, serait bien plus menacé.
        La guerre en Libye a probablement plus à voir avec le financement de la campagne de Sarko qu’avec d’obscures tentatives de coups de billard à 12 bandes. Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare.

      • VinceToto dit :

        Il ne faut pas oublier que la France au début du 21ème siècle s’inscrit énormément dans un ensemble stratégique plus large qu’elle: US/OTAN/UE/Atlantistes… aka les « Occidentaux » « Bloc de l’Ouest ».
        « les Yanks qui n’ont pas oublié le coup de Villepin et les Freedom Fries, etc…. etc… »
        Mais maintenant que les Français sont trop serviles, cela leur fait beaucoup moins d’effet « soutien moral » quand ils ont le soutien français. De même, au niveau politique mondiale cela a beaucoup moins d’effet quand la France choisit le camp US(puisque elle est perçue comme vassale). La France? bof… c’est perçu comme « les Occidentaux », pays du bloc de l’Ouest.

      • tschok dit :

        @RC,

        La France veut conserver un siège de membre permanent au conseil de sécurité de l’ONU pour une raison très simple, et qui n’implique nullement d’aller faire le zozo en Afrique ou ailleurs pour être justifiée.

        Le conseil permanent est un organe de l’ONU qui peut prendre des sanctions contre tout pays, sauf ceux qui ont un droit de veto, ce qui est notre cas.

        Voilà pourquoi on veut conserver notre siège de membre permanent, le reste on s’en fout.

        Ce privilège, car c’en est bien un, résulte des statuts de l’ONU, et c’est figé dans le texte, qu’on fasse les gendarmes en Afrique ou non.

        Maintenant, j’ignore si l’ONU telle qu’elle est durera encore longtemps. Tout le monde se rend bien compte que l’organisation est décalée par rapport à l’actuel état du monde, et encore plus avec ses évolutions prévisibles, mais je ne suis pas certain que les actuels membres permanents aient l’intention d’être progressistes.

        A la rigueur, accueillir de nouveaux membres, comme l’Inde, c’est envisageable – et encore, si la Chine ne s’y oppose pas – mais virer les anciens, comme la France, ça ne l’est pas. Pas dans notre esprit en tout cas.

        Quant à l’idée de transférer le siège de la France à l’UE, elle implique un degré d’intégration européenne dont nous sommes encore trèèèès loin. Pour l’instant, c’est un projet d’avenir et qui le restera.

        • Reality Checks dit :

          Les détracteurs du format actuel du conseil de sécurité ont plus de chances d’abolir le droit de véto que d’exclure les membres permanents actuels.
          Et je ne conteste pas le fait que la France veuille conserver ses prvilèges, tous les pays feraient de même à votre place.
          C’est la manière qui peut éventuellement poser question 😉

      • Anaxagore dit :

        @Reality Checks
        Certes on peut mettre en cause la présence de la France et du RU au Conseil de sécurité en tant que membres permanents, du fait que ce ne seraient plus des puissances mondiales mais régionales. Mais l’Inde est-elle une puissance mondiale, elle qui n’a aucune capacité de projection ?
        Et que dire de la Russie dont le PIB est de 1483 M$ (France 3140 M$), dont l’armée se prend actuellement une branlée dans son « opération spéciale » d’invasion de l’Ukraine, dont les capacités de projection se résument à une bande de mercenaires ? Seules ses 5000 têtes nucléaires lui permettent d’entretenir l’illusion, mais les deuxième effondrement en 30 ans est proche. Dans toutes leurs opérations, les Russes ne sont pas des pompiers pyromanes, ce sont des pyromanes tout court : soutien à Assad tyran sanguinaire, soutien aux juntes du Mali et de RCA au mépris de la sécurité des populations, partout pillages et massacres… Et vous pensez que ce pays indendiaire a sa place au conseil de sécurité ? C’est comme mettre Fourniret à la direction de la PJ…

      • Desty dit :

        Pour couper court à toutes tergiversations inutiles et aller droit à l’essentiel face à une énième provocation: non c’est absolument impossible que la France abdique son siège au conseil ou le cède à une autre entité ou pays.
        Pourquoi ? Parce que ce serait créer un dangereux précédent qui menacerait la position des 4 autres membres du conseil permanent quel que soit leur puissance passée, actuelle ou future ! Cela susciterait leur opposition catégorique !
        C’est la raison pour laquelle, quand récemment vous avez entendu des voix s’élever pour la suspension de la Russie du conseil voir de l’ONU suite aux nombreux crimes de guerre qualifiés ou viols pédophiles qui ont été commis sur le théâtre des opérations, pas une seules d’entre elles n’émanaient de sources officielles des 4 autres membres permanents !

      • L'Alacrite dit :

        @Reality Checks : « Les zélites politiques françaises ont …  »

        Porter un regard frivole sur les systèmes politiques de ses voisins est désavantageux.
        Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut vivre cent aventures sans jamais rencontrer un écueil. Qui ne connaît pas l’autre mais se connaît lui-même, pour chaque succès, connaîtra une éclipse. Qui ne connaît ni l’autre ni lui-même, va au devant de nombreuses contrariétés 🙂

        D’ailleurs, est-ce que vos brillantes zilites algériennes ont trouvé une parade pour empêcher les dizaines de milliers de personnes de quitter chaque année votre Éden populaire et démocratique ?
        https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/immigration-clandestine-les-algeriens-de-plus-en-plus-nombreux-a-tenter-l-aventure_4791207.html

    • Jak dit :

      Sauf erreur , l Uranium du Niger est hautement stratégique pour le pays le plus nucléarisé du monde.

      • ji_louis dit :

        En 2016, plus des deux tiers de la production mondiale d’uranium provenaient des mines de trois pays : le Kazakhstan (39,4% de la production mondiale en 2016), le Canada (22,5%) et l’Australie (10,1%)(4). Suivent la Namibie, le Niger, la Russie et l’Ouzbékistan.
        Source: https://www.connaissancedesenergies.org/questions-et-reponses-energies/dou-vient-luranium-naturel-importe-en-france

      • tedddyK dit :

        Comme l’a indiqué Bernard Lugan l’uranium du Niger (moins de 5% de nos importations d’uranium) n’a aucun intérêt étant donné que celui du Kazakhstan est moins cher et plus proche de nos frontières …

        • Aymard de Ledonner dit :

          L’uranium du Niger est trop cher….pour le moment. Il n’en reste pas moins que la France a intérêt à conserver l’option nigérienne accessible. L’énergie nucléaire a maintenant plus le vent en poupe qu’il y a 5 ans et les prix de l’uranium vont donc probablement remonter.
          Maintenant on est d’accord qu’Areva aurai coulé à cause de l’uranium du Niger si l’Etat n’était pas intervenu.

      • Thaurac dit :

        D’autres pays en ont exemple Canada, la France aussi mais le prix n’est pas assez rentable pour rouvrir ou ouvrir les mines!
        L’exploitation de l’uranium en France est l’activité des quelque 210 mines d’uranium qui ont été exploitées sur le territoire français, entre 1945 et 2001. Tous ces sites ont représenté une production d’environ 76 000 tonnes d’uranium1
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Exploitation_de_l%27uranium_en_France

      • Celtibère dit :

        La France importe principalement son Uranium du Kazakhstan, de l’Australie et du Canada. L’Uranium du Niger, on pourrait s’en passer.

      • reverjovial dit :

        L’ uranium nigérien ne représente que 9% des importations de la France, et encore en 2019, depuis la plus importante des mines à été fermé par manque de sécurité et de rentabilité laissant 3000 travailleurs nigériens sur le carreau et plusieurs centaines de millions d’euros de moins pour le pays le plus pauvre du monde.

      • Vinz dit :

        Oui, encore que même nos plus vieilles centrales peuvent fonctionner en partie en mox, les epr en totalité, et les futurs en uranium appauvri, stocks desquels la France ne sait pour l’instant quoi faire.
        Le Niger n’est pas non plus le seul fournisseur.

    • albatros24 dit :

      BSS = pleins de ressources minérales+francophonie+lutte d’influence contre les russes et chinois+accords qui nous lient…
      Niger = uranium à portée de mains et surtout moins loin que celui de l’Australie (qui est plus ou moins fiable)
      Cela vous va comme intérêts français ?
      cela mérite d’y envoyer 10 à 12 000 soldats avec du matériel je pense
      Peut être plus, excellent entraînement
      Quant aux morts et blessés, leur nombre reste très relatif (58 par rapport aux milliers de soldats qui sont passés au Mali déjà) même si c’est triste et à comparer au centaines de morts par jour en Ukraine

      • tedddyK dit :

        Comme l’a indiqué Bernard Lugan l’uranium du Niger (moins de 5% de nos importations d’uranium) n’a aucun intérêt étant donné que celui du Kazakhstan est moins cher et plus proche de nos frontières

      • Anaxagore dit :

        Certainement pas. Certes la France importe une part significative de ses besoins en uranium du Niger, néanmoins beaucoup d’autres acteurs sont prêts à nous en fournir. En 2016, plus des deux tiers de la production mondiale d’uranium provenaient des mines de trois pays : le Kazakhstan (39,4% de la production mondiale en 2016), le Canada (22,5%) et l’Australie (10,1%)(4). Suivent la Namibie, le Niger, la Russie et l’Ouzbékistan.
        Le fait est qu’il est inacceptable d’envisager que l’ensemble du Sahel devienne un sanctuaire terroriste. La situation ne pourra pas demeurer telle qu’elle est au Mali, sinon les Américains viendront s’en mêler tôt ou tard. Ils sont déjà au Niger et gardent un oeil sur toute la région.

  5. ZoSo dit :

    « Moi, je ne leur demande pas de régler tous mes problèmes! »*

    Il fait bien de le préciser, parce qu’on dirait pas… Qu’ils aillent trouver d’autres couillons , la boutique est fermé.

  6. Aramis dit :

    « Ils sont obnubilés par cette idée qu’il faut zéro perte pour réussir. Ils doivent consentir à un peu plus de sacrifices, prendre plus de risques et ne pas être hantés par les pertes ». Nos soldats font leur devoir jusqu’à la mort s’il le faut, ils l’ont prouvé, ce n’est pas le courage ou la combattivité qui manque chez eux. En revanche ça manque chez notre petite jupiterrette de présidente.

    • PK dit :

      D’un autre côté, comme dans tout, il y a une vérité que personne ne veut entendre. On suremploie des PAX donc ce n’est pas le boulot à faire du boulot de biffin pour justement faire baisser les pertes…

      Utiliser des FS pour des assauts héliportés est stupide (d’un point de vue RH), car ce n’est pas leur boulot… Mais comme ce sont des combattants mieux entraînés, on diminue mécaniquement le risque de perte (c’est un faux calcul, car la perte d’un FS coûte en réalité plus cher que la perte de plusieurs biffins tradis…). Mais d’un point de vue social, cela le fait.

      Le public n’est plus apte à entendre les bilans « à la guerre d’Algérie », avec plein d’ennemis au tapis et un peu de pertes côté ami à chaque fois.

      Manque de résilience qui nous coûtera sans doute cher à l’avenir…

      • Thom dit :

        @PK Pendant des années les FS ont fait en Afghanistan un boulot de soldats d’infanterie. L’état c’est résignés à utilisé ses régiments conventionnels car les FS étaient surexploités mais c’était vraiment avec réticence. Quand on voit l’amateurisme démontré à Uzbin c’était avec raison. Heureusement ce fut un électrochoc qui a bien amélioré les choses par la suite.

        • Aramis dit :

          « Quand on voit l’amateurisme démontré à Uzbin c’était avec raison. » Qui a été amateur à Uzbin? Qui a envoyé des soldats avec aussi peu de dotation en munition, un fusil sans chargeur Stanag, quasi pas d’hélico et de drone, un entrainement faible…

          Et surtout après l’embuscade qui a confondu ça avec un fait divers en affirmant qu’il allait faire juger les auteurs de l’attaque?

        • PK dit :

          Je ne vois pas en quoi les paras d’Uzbin était amateurs… C’était une faute de commandement et ceux sur place se sont bien battus. Mais à l’impossible, nul n’est tenu et ils sont morts, parce qu’ils n’avaient plus de munition.

          Il reste que ce genre de guerre est leur boulot – principalement avec la Légion – car ce sont des troupes d’assaut.

  7. Youssoufa dit :

    « Nos partenaires sont là pour nous appuyer dans cette lutte, pas pour la faire à notre place ». Voilà ce que nos dirigeants ici au Mali n’ont pas compris (où faits semblant de ne pas comprendre). Après, ce que demande le président nigerien au début de l’article semble beaucoup, je crois que Barkhane c’était plus de 700 milliards de Fcfa par an, depuis 9 ans dépensés par les français.

  8. Patadouf dit :

    Me viens en tête une réplique culte à destination de sieur Bazoum… « You talkin’ to me ??
    Il se fout de notre gueule !

  9. joe dit :

    Que le Niger commence à mettre les moyens humains pour créer des unités en nombre suffisant, bien entraînées, équipées avec du matériel achetés en Europe. L’Europe à de l’argent… Le Niger aussi, qu’il paye pour sa sécurité.
    Je ne porte pas D. Trump dans mon cœur loin de la, c’est un bien triste individu, mais il a dit une chose pertinente : les US n’ont pas à payer sans limite pour la sécurité de l’Europe… En miroir, l’Europe n’a pas à payer sans limite pour l’Afrique, alors que la corruption ravage beaucoup de ces pays, qui eux aussi un un énorme potentiel pour devenir auto-suffisant et sans être riche, aisé et moins dépendant des autres.

    • Aramis dit :

      « Que le Niger commence à mettre les moyens humains pour créer des unités en nombre suffisant, bien entraînées, équipées avec du matériel achetés en Europe. » Ils n’ont pas l’argent pour le faire, c’est un pays en voie de désertification surpeuplé.

    • tschok dit :

      @joe,

      Le Niger est le neuvième pays le plus pauvre du monde, perso je ne compterais pas trop sur lui pour allonger l’oseille.

      Ou alors un fond de verre à dents, pour le symbole.

      Il ne faut pas trop compter sur le Niger pour acheter des armes européennes, qui sont parmi les plus chères du monde. Le moindre de nos blindés vaut plus d’un millions d’euros. Ou alors du matos d’occaze et à prix d’ami.

      On peut certes imaginer des montages « minerais contre armes », mais cela suppose de mettre des compagnies minières dans la boucle. Pour éviter l’enrichissement sans cause, il faudrait donc que ces compagnies achètent les armes, puis les échangent contre des droits d’exploitation.

      Légalement, je ne sais pas comment ça se goupille.

      Vous savez pourquoi on est obligé d’imaginer des montages compliqués? Parce que les pays comme le Niger (ultra pauvres mais riches en ressources) se font entuber par les compagnies minières qui les pillent à vil prix. Donc, ils n’ont pas les rentrées financières correspondant à la valeur marchande réelle des ressources qui sont exportées.

      Le réflexe, c’est de se dire qu’on va les aider à mieux négocier leurs contrats. Oui mais non les gars, les pilleurs… c’est nous. Si on aide le Niger à mieux négocier ses contrats, on va payer nos matières premières plus cher.

      Donc, on est dans des jeux troubles. Le président du Niger le sait et il nous dit: « bon ben au moins, aidez-nous, mettez-y des moyens et des hommes et prenez des risques ».

      Et nous, bien sûr, on n’a pas du tout l’intention d’y mettre un radis et d’envoyer nos soldats au casse-pipe pendant 10 piges pour que ça serve à rien, à un ou deux milliards d’euros par an, alors qu’on est à la strasse et qu’on sert les boulons de tous les côtés.

      Voilà le schéma. C’est une situation de merde, on a l’habitude, on va bricoler un truc, je ne sais pas trop quoi, on verra bien. En général, on appelle les Ricains à l’aide et on sonne le rappel de nos alliés européens, en plus de mobiliser nos alliés locaux, qu’on rassemble dans une structure ad hoc, à base de pan africanisme plus ou moins bancal.

      Et vogue la galère.

      • Félix GARCIA dit :

        « Le Niger est le neuvième pays le plus pauvre du monde »
        Et comme le fait remarquer Christian BUCHET, les pays les plus pauvres du monde ont souvent pour point commun d’être enclavés.

        Il y a un truc à creuser du côté de la création d’hinterlands il me semble …

      • Anton Chigurh dit :

        tchock: J’ai bossé pendant 10 ans en exploitation forestière en RCA. Donc, en exploitation de matière première tout comme pour une mine.
        Les entreprises exploitantes payent des taxes et redevances importantes.
        Le problème est que cet argent ne va pas dans les caisses de l’état qui alloue la concession, mais directement dans les poches de quelques personnes privées, dont les comptes en banque suisses ou luxembourgeois sont bien garnis.
        A un certain moment, il faut arrêter de dire que des compagnies françaises ou occidentales exploitent honteusement des pays africains, mais bien reconnaitre que ce sont des africains qui exploitent honteusement leur pays et leurs compatriotes.

        • tschok dit :

          @Anton Chigurh,

          Oui, mais ce sont des systèmes de corruption et de captation que nous avons bien souvent nous-mêmes mis en place après les indépendances, quand on est passé du mode colonial au mode post-colonial, ou dont on s’accommode trop facilement parce qu’on favorise des modes d’exploitation économique de prédation, pour de bêtes raisons de coût (même en payant les zélites locales, ça nous revient moins cher).

          Alors qu’en réalité on peut lutter contre la corruption endémique en mettant en place des politiques de répression des « biens mal acquis » ici, en Europe. Geler des actifs, on sait très bien faire quand on veut.

          Sinon, en matière de grume de bois précieux, il y a des combines, non?

          https://www.lepoint.fr/economie/au-gabon-la-vente-de-bois-precieux-illegalement-coupe-inquiete-19-10-2018-2264100_28.php

          Les arbres, dans ces coins-là, ils sont gigantesques. Il y a combien de m3 dans une grume, en moyenne?

          Les grumes dont on parle ont une valeur marchande élevée. Il n’est pas complètement anormal que le montant des taxes, redevances, droits, etc qui sont assis sur la valeur de ces grumes, soient importants. C’est pas du bois pour faire des cageots.

          A votre époque, une grume de bois précieux, suivant les essences et les cours, ça se négociait à combien?

          Si je me réfère au prix donné dans l’article, soit 1.800 €/m3, il ne me reste plus qu’à vous demander le volume standard d’une grume de bois précieux et à faire le calcul. Je ne serais pas très étonné qu’on arrive à des prix qui s’expriment en centaines de milliers d’euros pour les grands arbres, dans les essences les plus nobles.

          Je suppose donc que l’exploitant peut avoir l’impression de payer des taxes importantes, mais ça s’explique aussi, vu la valeur des bois.

  10. Affreux Jojo dit :

    Le Nigérien doit comprendre que le problème en Occident, c’est 1/ la résilience du civil devant des pertes militaires et 2/ la résilience du civil devant des pertes civiles sur « dommages collatéraux ».

    À partir de là on peut se comprendre mutuellement pour optimiser le ratio de kill chez les tangos.

    Maintenant, on sait aussi que plus on va rester, même si on fait bien le taf sans faire de boulettes, plus le civil indigène va trouver l’empreinte militaire étrangère lourde.

    Qu’on en a aussi marre en Occident et que, de plus en plus, on trouve certains pays africains gros gros gros boulets. .

  11. Félix GARCIA dit :

    Il n’y va pas par quatre chemins.
    Là qu’on se réarticule, quelle stratégie en Afrique pour la France ?

    Je ferai bien mon plaidoyer pour « le Sud et la diagonale jusqu’en Polynésie », l’agroforesterie, les couverts végétaux, l’aquaculture multitrophique intégrée, les turbines « Turbulent » près des rivières pour l’électrification et l’air comprimé pour le stockage des excédents, les aider à développer des capteurs thermiques solaires, l’aide à l’artisanat, la francophonie (au sens large : échanges d’étudiants, partenariats scientifiques etc …) etc …

    Mais au niveau militaire, politique/diplomatique, industriel ?

    • Félix GARCIA dit :

      —> Une réflexion intéressante sur le sujet :
      35 ans de DGSE, une pointe de diamant ? Alain Chouet
      https://www.youtube.com/watch?v=i9dVo3mhpSU

    • Franchouillard dit :

      @ Garcia
      Les échanges d’étudiants, ça se fait déjà.
      Mais à sens unique.
      Et ceux qui sont en France ne repartent à aucun prix, vivant d’expédients en restant sous les radars que nos élus ont fait mine d’installer.
      Le vrai problème de la France, c’est sa classe politique.

  12. Axer dit :

    Le problème malien sert de repoussoir avec ce type de pays. Imaginons que des dirigeants libyens ou algériens, ou autres, encouragent ces pays à « virer » la France après qu’elle s’est totalement engagée, on sera les clowns de la farce une fois encore. Ces pays, leurs dirigeants, suffit qu’un pays au nord de leur Sahara, sortent quelques millions de dollars, et ils changent radicalement d’avis. En gros ils se servent un peu de nous…

  13. reverjovial dit :

    Les nigériens se battront jusqu’au dernier soldat français, foi du président nigérien.

  14. Anton Chigurh dit :

    Cher Monsieur Bazoum, vu le pognon et l’ampleur des moyens déjà engagé pour la défense de l’Ukraine en Europe, ce qui est tout à fait légitime de notre part, nous ne sommes plus en mesure de pouvoir apporter le moindre soutien quel qu’il soit et donc le moindre sacrifice au profit d’un pays africain, qui de toute façon, viendra un jour ou l’autre nous chier dans les bottes !
    En clair… démerdez vous !
    A bon, entendeur…

  15. mulshoe dit :

    Nous n’avons plus rien à faire la bas! BYe bye . L’Afrique aux africains !

    • tschok dit :

      @mulshoe,

      Si, il y a plein de trucs à faire en Afrique. Mais si on y va avec une mentalité post-coloniale, on arrivera à rien.

      Les migrants africains viennent en Europe en se disant que c’est l’Eldorado, ils arrivent ici et c’est souvent pire que dans leur pays, et les Européens s’expatrient en Afrique en se disant aussi que c’est l’Eldorado, alors que c’est pas tout à fait ça non plus.

      Dans les avions qui traversent la Méditerranée, les rêves d’Eldorado se croisent à 10.000 m d’altitude.

      C’est ni ce qui leur faut, ni ce qu’il nous faut. Il faut que les Africains et nous on se recale sur un truc qui colle plus avec la réalité.

    • Félix GARCIA dit :

      « Accroche-toi au pinceau, j’retire l’échelle ! »

  16. VinceToto dit :

    J’ai presque l’impression qu’il reproche aux occidentaux de ne pas être russes. Croit il que les Russes ont envie de travailler avec quelqu’un dans son genre?
    Il semble demander beaucoup de moyens français pour se maintenir en place plutôt que pour lutter contre le « terrorisme ».
    Ah!!! Maitrise de philo: je me disais bien que cela ne tournait pas rond dans sa tête.
    Mais dans quel m. est allé se f. la France?

  17. Wa Terlou dit :

    Un individu veule et servile comme les montrent ses déclarations et surtout un écervelé toujours incohérent dans ses propos. Mais bon, c’est Bazoum, un « président » qui a usurpé le pouvoir avec la complicité active de la France et qui fait tout, chaque jour que Dieu fait, pour montrer à Macron combien il est servile et accroché à ses jupettes. Certains sur ce site lui reprochent de manquer de fierté ou de dignité au point de s’abaisser à « mendier » la protection des « blancs ». Sans doute croient-ils que Bazoum est assez cultivé pour savoir quelle impression ce genre de propos peut laisser chez des interlocuteurs occidentaux. Ils se trompent lourdement. Bazoum est un individu inculte aux idées confuses dont la parole précède toujours la pensée, un peu comme ces philosophes des années 30 qui pratiquaient l’écriture automatique. Quand on lui lâche la bride, il part dans tous les sens. En fait, Bazoum ne pense pas, il parle. Ce serait commettre une grave erreur que de lui prêter quelque attention ou de croire qu’il y a dans ses propos quelque chose de sérieux car à la minute près, si on le laissait encore parler, il dirait quelque chose de totalement contradictoire ou hors de propos. « Il parle pour parler », comme on dirait en Afrique et rien de ce qu’il dit n’est en accord avec une doctrine, une politique ou une philosophie morale quelconque. Je ne sais pas s’il y a une direction dans sa vie, mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a pas de direction dans ses propos…comme ici où il croit faire plaisir aux Français alors qu’il les offense sans s’en rendre compte.

    • joe dit :

      Amusant que vous parliez de ce président comme étant incompétent alors que vos commentaires valorisent les juntes comme celle actuellement au mali, qui sous couvert de mercenariat russe, pille le pays qu’ils sont supposés défendre… en tuant allégrement tout ce qui bouge via les proxy de poutine en Afrique : Wagner________Résumons. la France c’est le mal. La russie c’est le bien /s

    • alors dit :

      Que de contradictions qui démontrent une nouvelle fois que votre seul intérêt est tourné contre la France.
      Tout pouvoir anti-français est légitime et représentatif de la « volonté africaine » même quand il y est arrivé par un coup d’état et semble réticent à faire une élection tant sa popularité semble de façade. Par contre un président élu qui ne se fait pas l’ennemi de la France il devient illégitime et vendu.
      C’est bien pour ces raisons que l’on ne doit pas porter une oreille aux gens comme vous, vous devez être considéré pour ce que vous êtes, des ennemis de la France et combattu comme des ennemis.

    • Réaliste dit :

      Depuis quel HLM parisien est écrite cette logorrhée ?

      • Wa Terlou dit :

        Je ne vis pas dans un HLM et surtout pas en France. Je vis très bien chez moi en Afrique et je m’en porte plutôt bien. Jamais, à aucun moment de ma vie, je n’ai envisagé de rester en France, bien que j’y ai vécu pour des études. Quand j’étais là-bas, je notais chaque jours sur la porte de ma chambre d’étudiant le nombre de jours qu’il me restait avant de rentrer à la maison. Je n’ai rien trouvé chez vous et en vous qui puisse justifier que je m’accommode du mépris et du racisme ambiant, sans compter le froid et l’insupportable arrogance des gens. Vous voyez? Tout le monde ne rêve pas d’aller laver vos chiottes.

        • PK dit :

          Et pourtant, c’est en France que vous êtes venu étudier, pas chez vous.

          Et vous permettre ensuite de cracher dans la soupe.

          Vous avez bien la mentalité africaine: assisté et honte d’être assisté, donc en train de cracher sur celui qui vous assiste.

          Au lieu de perdre votre temps à insulter ceux qui vous ont formé, vous feriez mieux d’essayer de relever votre pays. Enfin, élever sera sans doute plus juste, parce que ce sont les Français qui l’ont sans doute élever la dernière fois qu’il était debout.

          • Wa Terlou dit :

            « Et pourtant, c’est en France que vous êtes venu étudier, pas chez vous ».

            Il y a des centaines de milliers d’étudiants internationaux qui choisissent la France pour leurs études, y compris des Chinois, des Américains, des Canadiens, des Thaïlandais, etc. Et pourtant ceux-la, vous ne trouvez rien à dire contre eux et bien sûr, ce ne sont pas des « assistés » (même quand ils sont boursiers) parce qu’ils ne sont pas Africains. Pire, dans votre esprit tordu, tous les étudiants africains sont des assistés, juste parce qu’ils sont africains, et pourtant l’écrasante majorité d’entre eux vivent et étudient en France dans les mêmes conditions que les Américains, les Canadiens, etc. Ils ne dépensent pas moins quand c’est nécessaire et ne sont pas tous des boursiers. Loin de là.

            « Et vous permettre ensuite de cracher dans la soupe ».

            Je ne crache pas du tout dans la soupe. Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont offert la formation que j’ai eue mais encore une fois je n’étais pas seul; il y avait des Japonais, des Américains, des Vietnamiens, etc. et je ne sais pas pourquoi c’est mon seul cas qui vous pose problème.

          • Lockass dit :

            Les étudiants américains, japonais, etc sont relativement peu nombreux en France comparés aux Africains. Et la plupart du temps ils retournent chez eux. Ce n’est pas le cas des Africains

          • PK dit :

            Ces gens qui viennent étudier chez nous ne viennent pas ensuite cracher dans la soupe.

            CQFD.

        • L'Alacrite dit :

          Discours que vous avez bien évidemment intérêt à dispenser auprès des dizaines de milliers de personnes qui cherchent désespérément à quitter vos shitholes chaque année. Le fait qu’ils préfèrent largement venir laver les chiottes ici, plutôt que de vivre une vie de rêve sur ce continent d’avenir qu’est l’Afrique, devrait a minima vous inviter à la réflexion, voire à une modeste auto-critique 🙂

          Au passage, j’espère que vous vous êtes « accommodé » de vos études payées par le contribuable français (et probablement le CROUS qui va avec) 😀

          Quant à votre logorrhée sur Bazoum, on sent bien au travers de ses frustrations et agitation écrites, qu’il met le doigt là où ça fait mal, notamment ses derniers propos cités dans le présent article. Une fois de plus, votre univers parallèle vient se fracasser sur le mur du réel !

        • mich dit :

          C ‘est bizarre , d ‘habitude vous arrivez a être beaucoup plus crédible dans votre rôle , un coup de mou ?

          • Wa Terlou dit :

            Je n’essaye pas de vous convaincre que la France n’est pas le centre du monde et qu’on peut très bien vivre et être heureux ailleurs qu’en France…même quand on est Africain! Vous convaincre est une tâche impossible. La folie ne se soigne pas.

    • Vinz dit :

      « Il parle pour parler », comme on dirait en Afrique

      On ne vous le fait pas dire. 20 lignes pour ne rien dire.

    • vieille suspente dit :

      ahhhh j’attendais avec impatience les commentaires éclairés de @water-lou. Si je vous suis :
      1- Bazoum « a usurpé le pouvoir avec la complicité active de la France » … c’est vrai que la bande de guignols maliens soutenus par leurs camarades de promo de Kati c’est l’expression de la volonté populaire malienne, et tellement qu’ils refusent de rendre le pouvoir aux civils et de passer par les urnes.
      2- Bazoum parle de faire le job et pas d’attendre que d’autres le fassent à sa place … d’où une partie du problème malien, il aurait fallu que la France injecte de l’argent et fasse le job pendant que les kékés de Bamako chantent, dansent et jouent au football (en gros les 3 domaines ou ils semblent exceller).
      3- Bazoum n’offense pas les français, vous par contre oui, et en permanence. Savez vous qu’il est dangereux de mordre la main qui vous nourrit ? pour info les transferts de fonds de la diaspora malienne (légaux et illégaux) et l’aide de la France au Mali c’est 10% de son PIB …
      Pour finir et de manière générale, vous pourriez avoir un discours plus policé, ne serait ce que en l’honneur des soldats français tombés depuis Serval. J’en connaissais certains, dont le tout premier, bien connu sous le pseudo de « Bruce », était un ami personnel avec lequel j’étais entre autres parti en opération. Vos remarques sont outrecuidantes et dépeignent plus, le caractère un homme qui souffre d’un complexe d’infériorité qui le rend amer et parfois nauséabond. Soyez fier de vous même et arrêtez d’attaquer un des rares pays vraiment ami du peuple malien, il n’en reste plus tellement.

      • Wa Terlou dit :

        « …le caractère un homme qui souffre d’un complexe d’infériorité qui le rend amer et parfois nauséabond ».

        Pour souffrir de complexe d’infériorité envers vous, il faut vraiment tomber bien bas.

        Toujours cette incurable arrogance.

  18. Daniel BESSON dit :

    Reçu il y a deux semaines le Paris-Match n°880 du 16 février 1966
    Les intéressés comprendront …
    Trouvé il y a quelque temps une caricature du Nouvel-Obs datant du milieu des 70’s : Brejnev et Nixon jouent sur échiquier qui a la forme de l’Afrique et dont les pièces sont des missiles , des canons , des  » Rois N*****  » avec des képis
    Giscard chuchote à l’oreille de Nixon

  19. Sacha dit :

    Ne pas « basher » le président bouzoum parce que son propos sur l’action francaise au sahel ne date pas d’hier et si ici elle peut sembler « exigeante » une recherche rapide sur internet vous montrera qu’il sait en apprécier publiquement l’effet

    https://www.google.com/amp/s/amp.rfi.fr/fr/afrique/20211127-niger-le-pr%25C3%25A9sident-mohamed-bazoum-apporte-son-soutien-%25C3%25A0-l-arm%25C3%25A9e-fran%25C3%25A7aise

  20. Convertor dit :

    Monsieur Bazoum négocie : il a constaté que l’uranium va devenir moins facile à acheter pour la France dans les républiques en …stan du monde russe, et donc que le « sien » au Niger va prendre de la valeur. Bon, c’est pas de suite qu’on va en manquer, mais les négociations commencent de suite… Et il est vrai qu’il vaut mieux négocier avec M.Mazoum qu’avec Wagner ou Poutine. Ou les islamistes ….

    • Thaurac dit :

      Pour le moment aucune tension sur l’uranium et ça va faire comme le gaz russe et le pétrole idem, tout le monde se croit indispensable et les cimetières sont remplis de gens qui se pensaient indispensable!

      • Vinz dit :

        Oui, y a aucune tension sur le gaz et le pétrole en ce moment. Même l’inflation c’est une fake niouze des poutinophiles.

        Y a pas de tension sur l’uranium, pour la bonne et simple raison qu’après Fukushima tous les pays ont stoppé leurs projets nuke, voire ont démantelé. Pour remplacer par quoi ? Une idée ? Non ? Trop compliqué ? Indice : huile de palme bio.

        • Thaurac dit :

          Le niger tout seul ne peut pas créer des tensions, 5% pour la france, c’est de l’aumône!
          Le pétrole une fois la russie contournée , les économies d’échelle institués, la vie reprendra son cours, gé oui, il y a une vie sans la russie
          Sur les centrales, je vois pas le rapport avec mon post, tes chaleurs t’ont égaré

          • Vinz dit :

            Bien sûr que tu ne vois pas le rapport, faut avoir plus de deux neurones. Indices : charbon, gaz, pétrole.
            Le Niger, c’est 30% de la production d’uranium d’Orano Mining. Si l’indépendance énergétique évoque qqch dans ton cerveau très embrumé.
            Et la Russie, c’est globalement le premier fournisseur mondial en matière première. Bonne idée de s’en passer. La question ça va être : à quel prix ? Et c’est dans qqs temps qu’on commencera à entendre le classique : « mes dieux, qu’ai-je fait. »

        • PK dit :

          En tout cas, les Russes avaient tué l’industrie du gaz de schiste américaine en faisant baisser le prix du gaz pour le plus grand bien du portefeuille des consommateurs. Grâce à l’embargo et à la flambée des prix, et en étant la seule solution « offerte » aux Européens bien obéissants, il redevient « concurrentiel ». Bon, ce sont les contribuables qui vont payer la différence… Mais quelle importance ?

          Bien entendu, toute ressemblance avec le pétrole américain hors de prix concurrencé par le pétrole irakien est tout à fait fortuite… À l’époque, cela avait permis de relancer la production pétrolière américaine… avec un prix de baril compatible avec son coût d’extraction.

          Mais bien entendu, les Américains ne cherchent qu’à soutenir l’Ukraine…

  21. Momo dit :

    Le Président du Niger est un homme sage.
    Il a réussi à faire que la paix revienne et que les 3 malheureux qui se sont faits tuer pour des manipulateurs plus malins qu’eux lors du passage de Barkhane soient honorés et leurs familles indemnisées conjointement par la France et le Niger.
    Et s’en félicitent mutuellement, cela change des pays limitrophes qui sont dans les hurlements et l’apostrophe aveugle, futile et sans intelligence (c.a.d. Mali, centrafrique et bientôt burkina (y compris sur les champs a proximité de Vuitton) ).
    Soros et Bachelet doivent être verts de rages, c’est plaisant.
    Et comme il est sage, le Président du Niger, il sait ce qui est bon pour son peuple: mettre le maximum d’islamistes hors d’état de nuire sur la planète à commencer par chez lui.
    Pour ça la France est championne, il le voit de lui-même, et lui n’ a pas tous les moyens pour faire le job tout seul.
    Donc pendant que les idiots vocifèrent et creusent leur tombe lui voit un bon coup à jouer.
    Et comme il sait qu’il a raison il y va à fond et dit tout ce qu’il pense du sujet. En sachant bien que tout ne passera pas mais en poussant aussi loin que possible pour montrer qu’il est lui prêt à jouer le jeu à fond avec son pays.
    Alors effectivement il faudrait quand même que les troupes Nigeriennes, qui ne sont pas mauvaises attention, continuent à progresser et notamment en nombre. Rien à voir avec les maliens (mais les FAMA ont des excuses entre des dirigeants imbéciles et voleurs et des peuples volatiles au comportement enfantin), ni la centrafrique en phase terminale avec wagner. Le burkina est dans le registre spectral, ou la liquéfaction, comme on veut.
    Donc ce n’est pas encore le Tchad mais c’est la tendance

    Donc bravo à Monsieur le Président, il ne fait pas dans le ‘en même temps’ lui, ne monte pas un coup pour faire de la com et va réellement mouiller le maillot.

  22. Johny dit :

    N’en voulez pas au Pr de ce pays, ces mots sont destinés a son armee qui fantasme sur le panafricanisme, le coup au mali et la centrafrique (en tous cas une partie) , et pour cause, bon nombre d africains le traitent je cite « de n.. de maison, de la maison france » , il a aussi declaré que le g5 sahel n avait plus aucun sense etc, nos diplomate savent que cest un ami de la France mais je craint que ce jonglage ne suffise pas a calmer les apétits (et cest le cas de le dire, surtout avec l inflation mondiale)

  23. MAG 57 dit :

    A l’école de guerre, on a pas appris à se priver de l’arme… Un pays a besoin de confiance, pas de ploucs qui ergotent sans projet noble.

  24. tedddyK dit :

    Un rappel de Bernard Lugan sur le soit disant « Uranium du Niger » qui serait la cause de notre présence dans la région :
    « Quant à l’uranium du Niger, que de fadaises et de contre-vérités entendues à son sujet puisqu’en réalité, il ne nous est pas indispensable. Sur 63 000 tonnes extraites de par le monde, le Niger n’en produit en effet que 2 900…C’est à meilleur compte, et sans nous poser des problèmes de sécurité que nous pouvons nous fournir au Kazakhstan qui en extrait 22000 tonnes, soit presque dix fois plus, au Canada (7000 t.), en Namibie (5500 t.), en Russie (3000 t.), en Ouzbékistan (2400 t.), ou encore en Ukraine (1200 t.) etc.. » (Bernard LUGAN)

    • Vinz dit :

      C’est bien joli, mais l’avantage stratégique (qu’on appelle aussi couramment « sécurisation des approvisionnements ») de cette histoire s’appelle Orano Mining. Si le Niger ce n’est que 6% de la production mondiale (en 2020 – source Orano Mining), ça représente bien plus pour Orano.
      Répartition de la production par sites en 2020 (sources Orano Mining) :
      Canada : 1440 tU
      Niger : 2260 tU
      Kazaksthan : 2830tU
      => pour un total arrondi à 6530tU

  25. Thaurac dit :

    Qu’ils aillent voir Wagner, racket, pillage ….assurés..s’il n’est pas trop occupé à subir des pertes en Ukraine..

  26. Guillaume dit :

    Le niger produit pour 125 millions (environ) d uranium par an.

    Notre operation militaire coute quoi, 1 milliards environ par an?
    + l érosion de notre parc materiel?
    Ils disent qu on les pilles mais la pour le coup, vu les sommes investies j’espere qu ils nous le donnent cet uranium!
    Et ils nous achètent quoi en echange de notre protection? Des rafales? Des caesars? Rien. Ils sont trop pauvres…
    Pire on leur donne du materiel!

    D un point de vue purement compatble, on ne serait pas mieux d’acheter notre uranium au kasakstan (qui nous prend des a400m en echange).

    Quel est notre interet de maintenir la stabilité militairement?
    Les canadiens ont les plus grandes multinationales minières et ils n envoient pas des soldats les protéger, il suffit de payer des droits d exploitation et soudoyer les locaux et on peut exploiter, exproprier et poluer autant qu on veut.

    Et on peut tres bien avoir des mines qui tournent en territoire islamiste, lafarge en sait quelque chose…
    Et puis cela va desatibiliser qui? L Algerie?

    Au final on s acharne à stabiliser tout cela au benefice de tout le monde sauf nous puisque on en tire rien sauf des critiques et du mépris.

    Alors que quand on met des soldats en Grèce (fdi, rafales), roumanie (gowinds) eau (Rafales, gowind, mistrals…) au moins c est rentable…

    Alors on fait quoi en affrique?
    La seul explication que je vois c est l otan.
    Si on est la pour faire acte de presence juste pour ne pas le laisser aux russes dans un cadre guerre froide, pourquoi pas, mais cela doit etre officiel et finance par l otan.

    Si vous avez d autres explications, je suis preneur.

  27. Vieux margi dit :

    Ben m’’’’ c est qui ce guignol? Mais qu ils se demerdent….

    Des assistés….

  28. Trent dit :

    C’est une menace voilée : si ça continue je prends un contrat avec Wagner

  29. Herzion dit :

    Non ce ne sont pas des assistés mais faut aller faire le job à leur place. Faut qu on dépense notre richesse à leur profit . Non mais je rêve.
    Pour l uranium, autant que je sache, on le paye, c est pas gratuit. Et au pire il y a des réserves en France pour ceux qui ne saurait pas qu il y a de l uranium en France.

  30. breer dit :

    Tous ces dirigeants africains nous tiennent par les C… si on peut dire tant notre pays est dépendant sur le plan de certaines matières premières, nos soldats sont les instruments, et parfois victimes de ce système mercantile, sinon qu’aurions nous à faire dans ces pays « immatures » dont une majorité de leurs propres dirigeants s’enrichissent tout en regardant leurs concitoyens se maintenir dans les archaîsmes ethniques et comportementaux, ou pire dans une grande hypocrisie se satisfont sans doute de voir émigrer des milliers de leurs ressortissants pour lesquels ils ne prévoient aucun avenir sérieux..

  31. olivier 15 dit :

    Tiens, il n’y a plus de commentaires des  » Wakandiens », soudain…. Le méchant colon blanc est sollicité. Vu les richesses naturelles du Niger, pas de problème. On les aide, et on se paye. C’est la seule relation envisageable en Afrique, avec ces peuples sans fierté qui ne pipent rien, chialent, s’entretuent en permanence. On les a colonisés, on les a noyautés ensuite ( Françafrique à papa ), puis on est partis. eeet… Ils ont fait quoi ensuite?

  32. Edouard dit :

    Je peux comprendre les craintes du président Nigérian par rapport à sa frontière avec le Mali. Surtout que les maliens sont capables de payer les djihadistes pour aller foutre le bordel ailleurs. Il part du principe que l’Europe est riche – ce qui est vrai. Le dernier paragraphe nous montre quand même qu’à la différence de ces crétins qui dirigent le Mali, il a conscience que la France ne peut pas tout faire. Les pays du G5 Sahel ne sont pas bien riches et souvent les soldats ne se sentent pas bien considéré, ce qui ne pousse pas à une grande combativité.

    • Vinz dit :

      Non c’est l’Afrique qui est riche – regardez la répartition des matières premières par continent. Ils se payent même le luxe de crever de faim, mais c’est par pur snobisme.

  33. Mohamed Haido dit :

    Si l’Afrique doit payer sa propre sécurité alors soit, mais en retour on va aller vers ceux sont plus enclin à faire ce qu’il faut pour nos richesses. Le truc est simple.

    • Lockass dit :

      Payer avec quoi ? L’aide au developpement qu’on vous verse ?

  34. Mohamed Haido dit :

    Il faut que certains dans ce forum comprennent une seule et unique chose, le Niger ne veut pas des milliers de soldats français ou européens sur notre sol, ce que l’on demande encore et encore, c’est des matériels (véhicules blindés de toutes sortes, avions de combat peu importe la sophistication du moment qu’ils font le travail, hélicoptères de toutes sortes…etc) que vous avez en stock en quantité, nous ne demandons pas les meilleurs ou les plus high-tech, quelques choses qui peut faire la différence entre terroristes et nos soldats.
    Ce qu’on manque le plus en Afrique, particulierement c’est une aviation en nombre.

    • jyb dit :

      @mohamed haido
      vous faites une erreur de « civil »…ce qui manque c’est la formation et l’entrainement. Une section de combat d’infanterie ce sont des semaines et des mois d’entrainement ou l’on « drille » à l’infini des séquences…cette section elle s’articule au sein d’une compagnie, là aussi c’est de l’entrainement et de la coordination. ajoutez au combat des appuis « low cost » ( mortiers)
      ou high tech, close air support et vous avez des mois et des années de préparation pour avoir une troupe opérationnelle…
      problème ; le cout rédhibitoire.
      Le point de départ ce sont les protections individuelles – l’armement individuel et collectif – les moyens de transmissions.
      des militaires entrainés réunissant ces 3 prérequis sont déjà techniquement et tactiquement supérieurs aux gat qu’ils affrontent.

      • Félix GARCIA dit :

        Ils devraient former des unités de « chasseurs bien motivés » du coup ? Légers et bien armés.
        Et quelques unités blindés pour suivre et faire l’appui, ainsi qu’assurer la protection des villes et villages.

        • jyb dit :

          @félix garcia
          oui c’est un peu l’idée. les forces qui ont bien marché sont les unités légères de reconnaissance et d’intervention adossées à barkhane.
          ces unités et une infanterie mécanisée solide seraient en mesure de remplir les missions élémentaires du combat. défense et contrôle de zone, prédation chez l’ennemi.

      • Vinz dit :

        Non. La base c’est la solde, une kalash et ses munitions. Le plus ce sont un encadrement sous off pro et de la bonne transmission. Pour le reste, ils savent très bien se débrouiller – à l’exemple de l’armée rwandaise ou tchadienne.
        Faut arrêter avec ce mantra de la « formation ». C’est de l’incantation.

        Pour répondre à Mohammed : le matériel c’est bien. Savoir s’en servir et surtout l’entretenir c’est mieux. Mais ça coûte de l’argent. Regardez le nombre d’hélicos, d’avions ou de blindés qui rouillent sur place par chez vous faute d’entretien – sans compter ceux qui tombent aux mains de l’ennemi. Aide-toi, la France t’aidera.

  35. Guillotin dit :

    « On le voit avec la guerre en Ukraine : les Occidentaux ont beaucoup d’argent, .etc  » J ‘apprécie énormément cette déclaration du président nigérien, et qui montre l’un des pièges dans lesquels l’Occident s’est enfermé en déversant des sommes folles pour soutenir les milices plus ou moins néonazies en Ukraine : dans le monde entier des dirigeants vont à leur tour demander de l’argent et des armes à l’Occident puisqu’il semble en disposer à l’infini, et je ne vois aucune raison de leur refuser : pourquoi le robinet est-il grand ouvert pour un artiste de feuilleton télévisé et ses amis néonazis, et pourquoi serait-il fermé aux autres ?

    La même remarque s’applique aux populations des pays qui financent l’Ukraine : notamment en France où il n’y a jamais d’argent pour les hôpitaux, pour l’éducation nationale, pour la sécurité, pour des prisons, pour les armées et j’en passe, et où l’on trouve instantanément des centaines de millions d’euros à donner directement à Monsieur Zélensky et à ses amis infréquentables…

    Pauvres du monde entier ! Vous savez à quelles portes il faut frapper pour avoir de l’argent à volonté : la porte de la Maison-Blanche, la porte de l’Élysée, la porte de tous les pays qui signent toutes les semaines des chèques de millions et de centaines de millions de dollars à la république bananière d’Ukraine : c’est open bar, il suffit de dire ou de prétendre que vous voulez vous battre contre la Russie et c’est gagné, le jackpot est à vous!
    En ce qui concerne la France je retiens le constat amer des cordons de la bourse qui sont toujours serrés à bloc quand il s’agit du peuple français et du fonctionnement normal du pays, mais qui sont largement ouverts, instantanément, dès qu’il s’agit d’obéir à Washington ou à Berlin pour faire le souteneur du combat anticommuniste( puisqu’au fond et depuis le début, c’est de cela qu’il s’agit )
    notre pays ajoute une honte supplémentaire à la liste déjà très longue, en s’associant aux financeurs de la lutte qui devient d’ailleurs de plus en plus xénophobe et raciste, contre le peuple russe, contre la Russie, contre tout ce qui de près ou de loin peut y ressembler ou s’en rapprocher..

    la France a baissé son pantalon, ce n’est pas nouveau mais elle y a aussi perdu son âme et ce qui pouvait rester encore des quelques vestiges de sa dignité passée

    • mich dit :

      Allez , tout n ‘est pas encore perdu pour la grande Russie , soyez un peu optimiste que diable vous y arriverez un jour a paraitre sympa .

  36. mulshoe dit :

    Vu la grave crise alimentaire qui s’annonce en afrique de l’ouest et centrale les petits roitelets nantis et corrompus qui n’auront pas à en souffrir devront faire face à des émeutes de la faim . A moins que leur chère Russie ne leur vienne en aide, ce que je doute . Donc l’Afrique aux africains, bye bye !

    • guy dit :

      La Russie leur offriront une statue à la gloire de l’armée russe devant laquelle chaque africain pourra venir méditer sa haine de la France.
      Les drapeaux russes seront fournis gratuitement par l’ambassadeur en personne et 10 pièces à celui qui dira « que la Russie est efficace », 20 pièces à celui qui dira « à bas la France », bonus de 5 pièces si c’est suivi de « vive la Russie »

  37. Thaurac dit :

    On leurs a trop donné le poisson mais jamais appris à pécher !
    avec le réchauffement climatique si on ferme les frontières ( ce qui arrivera sous la vox populi) ils vont faire quoi, rôtir lentement au soleil ou nous demander de tenir le parasol?
    Aucune anticipation des ces pays où la corruption est reine , et l’innovation inexistante!
    dommage car si tous les bons ingénieurs africains étaient retournés chez eux pour aider leur pays, il y aurait eu, je pense , des changements, mais c’était il y a 50 ans qu’il aurait fallu instituer ce fait de retour dans ton pays après diplôme..
    Enfin, le niger n’est pas ma primo occupation, bien que j’ai été pote avec le fils de Diori (mounkaila) il y a longtemps…

  38. Wa Terlou dit :

    Une nouvelle déprimante pour vous et le président du Niger. A votre grande honte, depuis que vous avez perdu l’initiative, les FAMa volent de victoire en victoire et continuent de décimer les terroristes que vous appelez pudiquement GAT (sans doute pour ne pas avoir à utiliser ce vilain mot à propos de ces alliés objectifs).

    Mais bon, je sais, selon Tartufe qui ne saurait voir cette realité, c’est de la propagande. Ha ha.

    Mali: 86 terroristes neutralisés par l’armée malienne, des matériels militaires et engins roulants saisis
    https://www.maliweb.net/communique/mali-86-terroristes-neutralises-par-larmee-malienne-des-materiels-militaires-et-engins-roulants-saisis-2976643.html

    • Momo dit :

      Hahahahahaha
      HAHAHAHAHAHAHAHAHA

      Conmmuniqué via MALIWEB!!!
      HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

      Toujours plus drôle le WC ^^

      • Wa Terlou dit :

        Même ici on voit que tu ris jaune, Momo. Fais encore un effort.

    • Félix GARCIA dit :

      Montée en puissance des FAMA : Le Colonel Sadio Camara convainc sur une réalité désormais incontestable

      « Bien dans son élément lors de son passage dans l’émission «Mali Kura Taasira» de l’ORTM (les membres du gouvernement doivent passer désormais à la télévision nationale afin de défendre leur bilan durant la première année de la rectification de la transition), le ministre de la Défense et des Anciens combattants a été plus que convaincant. Sans démagogie aucune, Colonel Sadio Camara a réussi à lever les équivoques qui pouvaient encore exister par rapport à la montée en puissance de notre outil de défense : l’Armée !

      Le Mali a désormais une véritable armée nationale ! Difficile d’en douter après avoir suivi la brillante interview du Colonel Sadio Camara dans «Mali Kura Taasira» le mardi 10 mai 2022 sur l’ORTM. Et la version bambara a été diffusée le lendemain pour permettre à une grande majorité de Maliens d’avoir le cœur net que les choses sont en train de réellement bouger quant à la reconstitution de notre outil de la défense. »

      https://www.maliweb.net/armee/montee-en-puissance-des-fama-le-colonel-sadio-camara-convainc-sur-une-realite-desormais-incontestable-2976717.html

      ôO
      Ce style …
      C’est pas le Gorafi (l’ancien), mais pas loin …

    • Vinz dit :

      Non, on les appelle pudiquement des civils en vrai. En fait c’est du 2nd degré vos trucs ?

    • saintebaguette dit :

      « A votre grande honte, depuis que vous avez perdu l’initiative, les FAMa volent de victoire en victoire »

      https://www.reuters.com/world/africa/mali-says-it-may-ask-russia-help-given-current-security-situation-2021-11-11/

      hihihi

    • L'Alacrite dit :

      @Wa Terlou
      Amusant votre article Maliweb : au-delà de la syntaxe du niveau CM, l’illustration en haut de l’article … montre des soldats français ! A croire que les FAMA n’ont pas eu l’occasion de prendre des photos de leurs opérations militaires, pourtant supposément conduites à un rythme effréné depuis plusieurs mois !

      Au fait, pouvez-vous nous en dire plus sur ces « victoires retentissantes » ? Vous êtes passés à la 175ème place en taux d’alphabétisation de la population ? Ou des bergers désarmés ont-ils fait à nouveau les frais des opérations (très) spéciales des glorieuses FAMA ? 🙂

  39. Momo dit :

    Tout le monde n’a pas compris, la présence des nombreux trolls est pourtant un indice.
    On reparlera, en bien une nouvelle fois, du Niger.

    • Wa Terlou dit :

      Et bien sûr, Momo n’est pas un troll, lui. C’est un patriote français. Faut pas confondre.

  40. Mohamed Haido dit :

    l’Allemagne a édifié un centre d’entraînement des forces spéciales de l’armée de terre nigérienne à tillia,Nord de tahoua, centre du Niger et parraine les éléments issues de cet centre au travers de leurs unités BSR (bataillon de sécurité et de renseignement) basée à tahoua.
    Les même Allemands en coopération cette fois ci avec les belges, et la mission européenne EUCAP Sahel ont créés formés et armées une unité combattente de la police nigérienne très efficace (d’après leurs victoires) dénommée CMCF (Compagnie Mobile de Contrôle au Frontière) et combattent au côté de l’armée nigérienne, le terrorisme et le banditisme dans la frontière nigero-nigeriane. Cette unité a reçu dernièrement une aide militaire de la part des Allemands, des véhicules blindés léger émiratis.

    Les nigériens ne sont pas vraiment contre la France où les occidentaux en général, mais ils veulent seulement voir du concret quand la France dit on va vous aider. Certes il y a le poids du passé entre la France et le Niger, mais concrètement les nigériens ne disent jamais non à un pays quand l’aide qu’apporte ce pays est visible et concrète sur le terrain.
    Trop de nigériens se demandent par comment les terroristes peuvent frapper le Niger quand un pays comme la France, avec tous son poids militaire, ses drones et avions de combat a Niamey, dit ouvertement qu’il veut aider dans l’éradication de ce fléau.

    Certes les pro tels et anti tels existent aussi au Niger, mais ça c’est idéologique, ça n’a rien avoir avec l’objectivité tel quel.

    Selon moi, vraisemblablement ce qui nous manquent réellement pour combattre efficacement le terrorisme, c’est le segment aérien, trop cher pour des pays pauvres comme les nôtres.

    Avoir 20 a 30 vieux alphajets rafistolés et armés, plus quelques Dornier pour le renseignement à bas coût, et la coordination des frappes et c’est parti pour la chasse.
    Rajouter à ça une trentaine ou plus de vos alouettes ou autre dophins rafistolés et armés eux aussi ça fera le bonheur de nos aviateurs.

    Vos transall en fin de vie, peuvent encore servir chez nous…etc

  41. Thaurac dit :

    « Selon moi, vraisemblablement ce qui nous manquent réellement pour combattre efficacement le terrorisme, c’est le segment aérien, trop cher pour des pays pauvres comme les nôtres. »
    La cote d’azur est remplie de généraux africains aux valises pleines…….