Artillerie : Bientôt des CAESAr pour l’armée colombienne?

Il arrive parfois que des contrats d’armement prennent du temps pour se concrétiser, comme on l’a vu avec la commande de 80 avions de combat Rafale récemment notifiée par les Émirats arabes unis à Dassault Aviation, qui a demandé près de treize ans de négociations avant de devenir réalité. Et il se pourrait qu’il en aille de même avec la Colombie… mais dans le domaine de l’artillerie.

En effet, au début des années 2010, Nexter avait effectué une démonstration de son Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm [CAESAr] sur un champ de tir situé près de Bogota alors que, à l’époque, l’armée colombienne cherchait à renforcer son artillerie, après avoir fait l’acquisition de 20 canon LG1 de 105 mm auprès du groupe français. Et puis, il n’y eut pas de suite, notamment en raison de contraintes budgétaires.

Mais, visiblement, la situation va sans doute finir par se décanter, à en croire des informations publiées par le site InfoDefensa, spécialiste de l’actutalité militaire dans le monde hispanophone. Ainsi, l’état-major colombien a l’intention d’acquérir au moins quatre CAESAr [afin de constituer une batterie] dans le cadre de son programme « Soberania ». Cette décision permettra de « standardiser les systèmes de 155 et de 105 mm » et « d’optimiser » le soutien.

Ce choix n’allait pas forcément de soi car le CAESAr était opposé à l’ATMOS 2000 de l’israélien Elbit Systems et au Yavuz SPh 6×6 du turc MKE. Mais aucun de ces deux modèles n’a fait l’objet de démonstrations et encore moins d’évaluations en Colombie.

Selon InfoDefensa, le chef d’état-major adjoint de l’Ejército Nacional de Colombia, le général Carlos Moreno, s’est rendu en France, la semaine passée, pour entamer les discussions avec Nexter. Reste à voir si elles aboutiront rapidement…

En tout cas, si celles-ci réussissent, la Colombie deviendrait le dixième pays à se doter du CAESAr, après, récemment, l’Ukraine [grâce à un don de la France dont on ignore les modalités] et la Belgique, qui vient d’annoncer son intention de s’en procurer neuf exemplaires. La Malaisie pourrait suivre, de même que l’Irak.

Cela étant, la commande qu’envisage la Colombie peut sembler modeste au regard des enjeux sécuritaires auxquels elle est confrontée, avec notamment des tensions récurrentes à sa frontière avec le Venezuela et la persistance de groupes armés rebelles.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. jyb dit :

    La colombie veut faire parler la poudre.

  2. Alpha (α) dit :

    La passe de 10 clients pour le Caesar ?
    Et bientôt idem pour le Rafale ?… 😉

  3. Fiscaleur dit :

    On fait un topo entre gens de France et sans mesquinerie? Le Caesar dans l’actualité de la guerre? Sans gratter sur l’officieux?

    • vrai_chasseur dit :

      @Fiscaleur
      Le CAesar change la donne.
      Notamment sur un point tactique fondamental : sa précision à longue portée et sa mobilité autorisent l’usage de l’artillerie directement dans la guerre urbaine, chose qui n’était pas envisageable jusqu’à présent (du moins si on cherche à épargner le plus possible les populations civiles). On va dire simplement qu’on passe de 100 mètres de précision à 10 mètres. Combiné avec du Rens élaboré (drones) li permet la réduction efficace des capacités adverses en économisant l’infanterie. La preuve a été faite sur le théâtre irakien.
      Et la guerre urbaine c’est 85% des conflits futurs.
      Aujourd’hui le CAesar est opérationnel sur 3 zones géographiques où les conflits sont très différents : Europe, Moyen-Orient et Asie du Sud Est. Il prouve à chaque fois sa versatilité et son efficacité, assurance que le concept est très robuste.
      La Colombie (et d’autres en Amérique Latine) a une guerre de guérilla endémique, obligeant l’infanterie à passer sans transition du milieu urbain et frontalier à la jungle et vice-versa. Eprouvant même pour l’infanterie mécanisée. Là aussi, la Colombie a bien l’intention que le CAesar change la donne : il permet de passer ‘par-dessus’ la forêt, en complément de l’aviation tactique, dont le coût de mise en oeuvre reste élevé pour ces pays. Le Front Oliver Sinisterra, dissident des FARC, utilise par exemple la frontière Colombie-Venezuela pour ses bases arrières. La Colombie a bien l’intention de les priver de cette sanctuarisation avec les CAesar, en les bombardant avec précision avant qu’ils ne franchissent la frontière.

      En bref, le Caesar c’est plus qu’un canon monté sur un camion : c’est de plus en plus perçu comme un de ces « trucs » efficaces au combat dont seuls les français ont le secret pour les produire, et qu’il faut avoir en panoplie pour gagner une guerre.
      Le revers de la médaille (il y en a toujours un) c’est comme tout ce qui est très utilisé : l’usure. Du châssis du camion et du tube, notamment.

  4. Vert21 dit :

    Dix pays dotés de ce dispositif. Trois cités dans la liste, quelqu’un connaitrait les autre pays concernés?

  5. Durandal dit :

    Quoi qu’il arrive tu veux du 155/L52 pour tirer des obus bonus, ces munitions te donne un énorme avantage.

  6. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………………Après le premier Airbus H160 livré dans le monde à un client japonais, le deuxième a été réceptionné officiellement le 17 mai par Babcock au… Canet-des-Maures (Var).

    Après transformation par l’industriel, il sera transféré à la Marine à l’automne, sans doute en septembre ou en octobre.

    Le CEPA l’expérimentera ensuite pour livraison à la flottille 32F de Lanvéoc-Poulmic.

    Six Airbus H160 doivent être transformés, à raison de 13 points différents : intégration d’une boule Safran Euroflir 410 côté gauche, d’un bac pour les plongeurs-sauveteurs, etc……………………. »
    .
    https://air-cosmos.com/article/defense-le-premier-airbus-h160-francais-receptionne-par-babcock-36211

  7. Flo dit :

    Ce serait top de profiter de l’occasion pour faire des économies d’échelles, voire une commande groupée France / Belgique mais bon je rêve.

  8. Qui ça ? dit :

    Pour rappel en 2009, la France avait proposé à la Colombie une quarantaine de chars Leclerc en occasion issus de l’armée de terre. Mais la Colombie déclina l’offre …

    Cf: http://www.opex360.com/2009/12/23/la-france-propose-une-trentaine-de-chars-leclerc-a-la-colombie/

    • Pompes y doudou dit :

      Faut les comprendre, le Leclerc est cher à l’entretien du à sa petite série et il n’est pas revalorisé comme le sont ses « équivalents » étrangers qui le surpasse en blindage et en technologie, le tout pour bien moins cher.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « comme le sont ses « équivalents » étrangers qui le surpasse en blindage et en technologie, le tout pour bien moins cher. » Comme d’hab! Matos français, caca boudin, la loose!

        • Pompes y doudou dit :

          C’est pas de ma faute si le gouvernement n’investi ni à temps ni dans la durée, non plus pour les industriels français qui se gavent en faisant du médiocre

  9. VinceToto dit :

    Cela va faire beaucoup moins couler d’encre que l’activation préalable d’un système S-300 en Syrie contre des F-16.
    Mais oui qu’il est bien le Caesar I: cela fait quelques années que cela se sait (alors que le Leclerc, le VBCI, Griffon, etc., c’est particulier, faut aimer quoi).

  10. Alpha (α) dit :

    Et puisque nous parlons artillerie, petit moment émotion et nostalgie :
    Preuve du manque d’approvisionnement des armées russes : Après les soldats d’infanterie russe vus équipés de fusil MOSIN-NAGANTS de l’époque soviétique période Seconde guerre mondiale, nous voici maintenant avec de l’artillerie russe datant de la période impériale en Ukraine !!! 🙂
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/is-this-an-antique-cannon-guarding-a-russian-checkpoint-in-ukraine
    Allons, allons les aleksandar, Guillotin et autres Trolls du même acabit, détendez-vous ! Humooouuur !!!… 🙂 😉
    Bon ceci dit, toujours pas de T-14 ou autres Su-57 vus sur le théâtre des opérations…

    • VENOM dit :

      je me permettrais d’ajouter un point , celui des pains de plastique russe qui renferme des bloc de …bois

    • VinceToto dit :

      « toujours pas de T-14 ou autres Su-57 vus sur le théâtre des opérations… »
      Preuve que même les premier modèles de Su-57 sont « furtifs » et que les satellites, radars, renseignements US, etc. n’en sont pas à les repérer en vol?
      Pas vu de T-14 par contre, même si certains matériels sur le même châssis sont probablement testés là bas. De toute façon, les problèmes au niveau tir/tourelle/châssis par rapport au nouveau et très(trop?) puissant canon 2A82-Mx ne me semblent pas encore réglés? Tant que ce problème d’intégration ne sera pas résolu, le T-14 ne sera pas intéressant par rapport au T-90M (2A46 M4 ou >).

    • vrai_chasseur dit :

      @alpha
      Les conséquences factuelles des sanctions économiques européennes sur l’industrie d’armement russe.

      La chaine de production des T14 est complètement arrêtée.
      La raison est le manque de pièces électroniques. Elles étaient importées entre autres d’Allemagne. Le T14 est très ‘électronifié’ par rapport à ses prédécesseurs, T72, T80 etc.
      Notamment, plus rien pour assembler son calculateur central, le CICS (c’est la console que vous voyez sur cette photo : http://topwar.ru/uploads/posts/2017-04/1493384370_t-14-interer-1.jpg )

      Même topo pour Vympel le fabricant de missiles guidés russes et Rostec la maison mère de Sukhoi, Beriev, etc.
      Le Su-57 ne sortira pas des chaines et le Beriev A100 le nouvel AWACS russe, non plus.
      L’artillerie russe arrose massivement avec les munitions sans guidage des stocks de l’ère soviétique. C’est la raison de l’assommoir dirigé principalement sur les cibles statiques (bâtiments). Car les munitions de précision sont utilisées avec parcimonie, le stock approche de l’épuisement et n’est pas renouvelé (le rens US estime à 2215 missiles guidés tirés au 13 Mai, sur un stock total de 3000).

      Toutes les infos qui disent le contraire sont des « sédatifs informationnels » pour reprendre l’expression du colonel en retraite russe Mikhail Khodarenok,

      • Alpha (α) dit :

        @vrai_chasseur
        Oui, c’est exact, j’avais évoqué tous ces problèmes dans la BITD russe il y a une quinzaine de jours.
        Et j’en ai rajouté une couche dernièrement, évoquant la livraison d’un lot de « nouveaux » T-90M aux forces russes. Il s’agit en fait de chars qui étaient en bout de chaine, donc quasi finis. Probablement les derniers livrés avant longtemps par l’usine Uralvagonzavod…

  11. Tulio dit :

    Encore un troc de prévu, comme avec les Irakiens ? Mais les Colombiens n’ont pas de pétrole, que vont-ils nous proposer ?

  12. Félix GARCIA dit :

    HS : « AÉRONAVALE INDIENNE & RAFALE VS F18. NOUVEAU CONTRAT POUR DASSAULT ? »
    « ATE » CHUET TOPGUN2SPEAKER
    https://www.youtube.com/watch?v=N2W_09HF4Bo

    « Du m’sieur LAGNEAU » dans l’texte ! 😀
    Et on y apprend que le Rafale a été pensé pour le « Sky Jump » !!!
    …..
    L’Inde, on arrive ! 😀
    ALLEZ LA FRANCE !!!

    PS : Rafale pensé pour le « Sky Jump » … pour nous aussi ça ouvre des perspectives, vous ne trouvez pas ?

    • Félix GARCIA dit :

      * Et J’Y apprends que le Rafale […]
      ^^

    • Félix GARCIA dit :

      Entretien avec Éric TRAPPIER demain à midi sur Ecorama/Boursorama … j’espère que l’émission sera accessible, déjà, et qu’on entendra quelque chose d’intéressant … sur l’Inde par exemple … ou une commande française …

  13. hadrien dit :

    conception simple sur châssis à roue adaptable selon les clients avec une base artillerie fiable et au top niveau et une logistique simple pour les déplacement.
    Ce matériel allie tous les avantages, que se soit pour de l’opex, de l’entrainement ou de la haute intensité ( le dernier point reste à voir en Ukraine ou le Ceasar va pouvoir déployer l’entièreté de ses capacités.

    Et le tout dans un budget plutôt contraint.

  14. Mario 1114 dit :

    @Tulio : Encore un troc de prévu, comme avec les Irakiens ? Mais les Colombiens n’ont pas de pétrole, que vont-ils nous proposer ?
    DU PÉTROLE ! … presque dans le top 20 des producteurs de pétrole .

    https://fr.tradingeconomics.com/country-list/crude-oil-production

    Bonne continuation a tous/toutes !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « presque dans le top 20 des producteurs de pétrole . » Mais au régime actuel d’extraction et en absence de découvertes de nouveaux gisements tout au plus environ 5 ans d’exploitation!
      https://vivreencolombie.co/le-petrole-en-colombie/

    • Tulio dit :

      Effectivement, au temps pour moi… C’est vrai qu’on n’est pas trop loin du Vénézuela, producteur connu.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « C’est vrai qu’on n’est pas trop loin du Vénézuela, producteur connu. » Effectivement et qui détient dans son sous-sol les plus grandes réserves connues au monde. Le hic est que le brut vénézuélien ( Boscan) est difficile à extraire et raffiner du fait qu’il est très visqueux et particulièrement soufré.

  15. Sylvain dit :

    Dans ce dossier, nexter et la Colombie sont des non sujets. La seule question est : les US ont ils donné leur accord. Pour les LECLERC, pas d accord américain, pas de livraison française en Colombie

  16. Mario 1114 dit :

    @Pascal (l’autre ) : derniéres prévisions de Mai 2022
    La Colombie a des réserves de pétrole de 7,6 ans et 8 de gaz .
    https://news.dayfr.com/entreprise/amp/581421

    @Tulio : NB ( pas de problème )

    @Silvain : les rapports entre les Etats Unis et la Colombie sont en ce moment plutôt bons !

    Ex : https://www.google.com/amp/s/www.la-croix.com/amp/1201213696

    Bonne continuation a tous et toutes !