Lockheed-Martin obtient un contrat de 42 millions d’euros pour le soutien des C-130 Hercules de l’armée de l’Air

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Moselle dit :

    Mais quelles canailles les Fransouziches, Ils critiques les Allemands qui achètent des P -8 Poseidon alors qu’eux y vont allègrement avec des C-130. Comme quoi, faites ce que je dis et pas ce que je fait ! C’est pas crédibles les amis !

    • Too dit :

      « les 14 C-130H en service, acquis à partir de 1986 »
      on parle de 1986 là hein ?
      On avait rien a mettre en face à l’époque. Et on parle pas d’un achat d’avion, mais de contrat de maintenance.
      .
      Dès fois faut lire avant de s’exprimer, c’est utile.

    • Lejys dit :

      Humour ou vrai post…?!
      Si c’est un vrai post, la réponse est simple : le C-160, très bon avion au demeurant, avait des capacités de chargement limités. Le C-130 en avait de bien meilleurs, et n’avait pas concurrent, encore moins Européen. Quand l’A400M est arrivé, il devait remplacer ces deux avions. Mais ses soucis de mis au point, notamment le ravitaillement d’hélicos ont obligé la France à acheter 4 nouveaux C-130 ces dernières années pour conserver certaines capacités pas encore validées sur l’A400M.

      • Castel dit :

         » Le C130 en avait de bien meilleur(e)s »
        16t ( 14 en pratique) contre 20 (18 en pratique), ce n’était pas le jour et la nuit….
        d’autant plus que la largeur de la soute du C160 était de 3,15m contre 3,13 pour l’ Hercules.
        En allant un peu plus loin, la longueur de sa soute était de 14M, contre 12,5M pour le 130H et 16,8M pour le J
        Enfin, le volume était de 140m3 pour le Transall, 130 pour le C130H et 170 pour le J.
        Donc, en fait, seul le C130J lui était un peu supérieur, mais pas tant que ça au final, et il était même globalement supérieur au H, sauf pour la charge maxi !!!

        • mich dit :

          Bonjour ,vous avez regardé l’ autonomie d’ un transall à 16 T ?

        • Captain Pif dit :

          Deux choses: (1) à am connaissance, les C-130H et J ont le même fuselage et donc la même soute. Les versions allongées (H-30 et J-30) ont une longueur et un volume plus importants, pour une même puissance moteurs et une même charge emportée. (2) la comparaison Transall/Hercules: (2.1) la puissance installée (11200CV vs. 19640CV) faisait que le Transall devait parfois décoller avec du volume disponible mais à masse max, là oà le C-130H devait parfois décoller soute pleine avec de la marge en masse (d’où le développement des versions allongées); (2.2) l’autonomie (et la vitesse) du Hercules était supérieure à iso charge transportée; (2.3) le KC-130 peut ravitailler des hélico ou des avions, là où le Transall NG ne pouvait ravitailler que des avions (distance empennages/rotor); (2.4) le Transall a d’avantage été utilisé sur terrains non préparés, mais mtnt que le COS va devoir utiliser des Herc je serais curieux de voir si ce dernier en est ou non capable, finalement 🙂 Malgré son train monotrace. (2.5) le Hercules est toujours produit et vendu; (2.6) quand a été décidé de relancer la production de Transall (versions NG puis G et H) pour la France, il avait été estimé que le prix unitaire de chaque avion était le double de celui du C-130H (effet série sans doute?).

        • philrock . dit :

          Le C-130J reprend exactement la même cellule que le H et de même que le J-30 celle du H-30.
          Donc d’où viennent vos chiffres ?
          La soute d’un C160 fait 12,5 m de long alors que celle d’un H-30 fait 17.5 m, soit 2 palettes de plus.
          Si un C160 peut prendre 14t, c’est à condition qu’il ne fasse pas trop chaud et que la piste soit longue du fait de sa sous motorisation alors qu’avec un C-130 c’est vraiment autre chose…
          A cette époque le problème de l’AAE était une carence en projection sur de longues distances et la solution la plus rapide et efficace était le C-130 H-30.
          En revanche le C160 était une Rolls comparé au C-130 pour tous les types de largage et possédait une maniabilité incomparable.

          • Castel dit :

             » le C-130 reprend exactement la même cellule que le J »LE
            Le « H » ne mesure que 29,79m de long contre 34,40 pour le « J », dans ces conditions, même si la largeur de la soute mesure 3,13m pour les deux avions, il est bien évident que les 17,5m (à vérifier) ne concerne que la version la plus longue des deux.
            Pour rappel, le C160 mesure 32m, donc, à priori, il n’y a rien d’étonnant que sa soute soit légèrement plus longue que le « H », tout en étant plus courte que celle du « J »
            Concernant les performances du C160, par contre, je reconnais qu’il avait un léger handicap par rapport aux Hercules de l’époque, quelque soit la version, mais, même la, il n’était pas ridicule pour autant……

          • lejys dit :

            N’est ce pas ce léger « handicap » du C-160 qui a motivé l’acquisition des C-130?
            Le C-160 aura effectivement réalisé une belle carrière, constitué la vrai bête de travail du transport de l’armée de l’air…bref, un bon avion qui a rempli son contrat, et peut-être plus encore.

    • Loufi dit :

      Peut être que si les boches incompétents n’avaient pas pourri le développement de l’a400m, peut être qu’on aurait eu des sous de reste pour développer un avion à la place de ces Hercules

    • Sentinelle dit :

      Hé oui ……

    • born-87 dit :

      Tout simplement parce-qu’il n’y a pas d’équivalent Européen dans cette taille, l’A400 est trop gros, le Casa trop petit et les Transall sont hors d’âge. la seule solution rationnelle est de se tourner, provisoirement, vers l’existant : En l’occurrence le C130…..

    • Moogli dit :

      On a racheté des Hercules parce que tes copains ont loupé un truc sur l’A400M à Séville. Tu veux un débriefing pour comprendre le retard du programme A400M qui prolonge le besoin des Hercules ?

      Pour le Poséidon, très bon choix d’un client connaisseur. Les Français essaient d’engager des technologies européennes pour l’avenir, pas facile ^^
      Bonne journée l’ami fidèle o/

      • Dodo dit :

        Je veux bien un debriefing démontrant noir sur blanc que les retards de l A400M sont le fait des allemands.

        • Moogli dit :

          Le matériel défectueux à l’origine du crash de Séville, était issu de Airbus DS Allemagne. La dernière commande de Hercules par la France arrive après l’accident, pour assurer la continuité avant les mises en service de l’A400M.

          Je ne colle pas tout l’échec du timing à l’Allemagne, mais les derniers incidents ont encouragé des rachats de C-130.

    • maxi dit :

      Si seulement vous lisiez les articles jusqu’au bout…

      Cela étant, les 14 C-130H en service, acquis à partir de 1986.

    • Lothringer dit :

      De mémoire, je crois que l’achat des derniers C130 a quelque chose à voir avec l’ENORME retard de livraison de l’A400M, car nos Transall étaient à bout de souffle. Si Airbus-Defense (dirigée par les Allemands) avait bien fait son boulot , nous n’aurions pas eu besoin d’en acheter ou d’en louer autant.
      Deutsche Qualität.

    • Chris dit :

      L’Armee de l’air possède des avions américains depuis la nuit des temps. KC135, AWACS, DC8, DC3, B17, C130… je vois pas en quoi votre remarque est pertinente.

  2. Auguste dit :

    C’est bien gentil tout çà,mais est-ce qu’on est prêts?.
    https://www.youtube.com/watch?v=79EVO6J9_7Y

    • Benchbone dit :

      @Auguste, c’est bien gentil aussi cette vidéo, ce jeu vidéo???? mais peu réaliste quant à la pertinence des pseudos infos données. Surtout en ce qui concerne l’AAE et l’Aéro.

  3. jp dit :

    va falloir faire des A200M pour remplacer le Transal C160

    • Prof de physique dit :

      Ou des Transal Modèle 3, dont la construction peut être maîtrisée par la France.
      La rusticité des Transal 1 et 2 étant réputée ainsi que leur capacité à desservir des pistes de fortune, il serait dommage de s’en passer.

    • PK dit :

      Et les Hercules

    • OBIOU dit :

      Ou un remplacement par des ANTONOV 178, même capacité que le C160 , avec avionique Française et pourquoi pas une fabrication
      en France

  4. Criloc dit :

    Comment peut-on sérieusement avoir un temps de disponibilité de seulement 26 % ?
    On devrait interdire tout achat de nouvel équipement au Ministère de la Défense tant qu’il existe de tel taux de disponibilité pour les anciens équipements.

  5. JC dit :

    OGMA a été jugée plus compétitive, évidemment en sous-traitant à une entreprise marocaine au grand dam de l’A.A. Comme quoi, on épluche correctement les dossiers dans les sphères décisionnaires.

  6. Castel dit :

    Le problème du C130, c’est qu’il a toujours été couteux à l’entretien, et le deviendra de plus en plus avec l’âge, quand au super Hercules, il l’est déjà à l’achat, et il y aura toujours 4 moteurs à entretenir par la suite de toutes façons….
    Donc, plus tôt l’A200M sera là, plus tôt on pourra espérer réaliser quelques économies par rapport au C130, sans compter qu’il devrait mieux correspondre à nos besoins réels ( décollages et atterrissages sur pistes courtes, non préparées, par exemple)
    Donc, si cet avion doit vraiment voir le jour, le plus tôt sera le mieux !!

    • Charognard dit :

      @ Castel
      En attendant, il y a ceux des EAU qui font dans l’humanitaire:
      https://www.air-cosmos.com/article/bss-barkhane-reoit-un-soutien-des-emirats-arabes-unis-24738

      • Castel dit :

        D’une certaine façon, je vois bien la reconversion des C130 ( voire des Transalls) dans l « Humanitaire » quand ils seront à bout de souffle……
        En effet, les impératifs d’un avion militaire et celui d’un avion utilisé à des fins humanitaires sont assez différents :
        Pour le premier, il y a de nombreuses périodes d’utilisation intensive, approchant la charge maxi autorisée, et des atterrissages sur des terrains souvent difficiles, de manière à amener les combattants au plus près des théâtres d’opération, idem pour le fret à vocation tactique.
        Il y a aussi les parachutages au dessus des objectifs, tout cela obligeant à une utilisation intensive des appareils….
        Pour l’humanitaire, les contraintes ne sont pas les mêmes, vu que les avions ne sont pas utilisés d’une façon aussi régulière, et les urgences revêtent un caractère différent (inutile par exemple d’essayer de surprendre l’ennemi )
        Par contre, les possibilités des avions de transport militaires, sont intéressantes pour les humanitaires, dans la mesure ou leurs possibilités d’atterrir dans des zones d’accès difficiles, là ou des avions civils ne pourraient pas le faire, permet d’apporter les secours au plus près des besoins des populations, sans compter qu’en cas de terrains inaccessibles, les avions militaires, peuvent toujours parachuter des vivres ou des médicaments par exemple…..
        Bref, la reconversion des avions de transport militaires arrivés en fin de vie pour cet usage me paraitrait une bonne idée, à condition évidemment que ces appareils soient encore dans un état qui ne fasse pas courir de risques à court terme à leurs nouveaux utilisateurs.

    • Pb75 dit :

      Il y a toujours un gros problème pour soutenir les H. Mais je croyais que ce ne devait être moins le cas avec les J (?)

    • Captain Pif dit :

      Sauf que rien d’officiel là-dessus… Et un vrai besoin d’étude de marché, parce que le C-130 est toujours produit, l’Atlas aussi et avec des possibilités de ventes export à considérer, et qu’Airbus produit toujour le C-295, certes plus petit sans doute qu’un hypothétique A200M, mais faut voir… Et quel marché export?

      • Castel dit :

        Il n’y a qu’à voir, le nombre de pays dans le monde que le C130 ne semblent plus satisfaire, à commencer par le Brésil qui propose son KC 390, les Coréens qui sont en train d’en étudier un nouveau dans ce créneau, il est facilement compréhensible qu’il doit exister un grand nombre d’acheteur potentiels, recherchant un bi-turboprop., à commencer par la France qui à du mal à se passer du C160 !!!

  7. mich dit :

    C ‘est bien si on revient à du concret , le flotte hercule à encore beaucoup de service à rendre.

  8. Teddy78 dit :

    Quand on voit les pannes à répétition et tout le barnum a déployer pour aller le dépanner…