Selon l’Union européenne, environ 100.000 soldats russes seraient déployés près de frontière ukrainienne [MàJ]

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

231 contributions

  1. petitjean dit :

    En passant
    si Macron cause sur CBS, c’est aussi pour dire ça :

    surtout restez assis

    Macron interrogé par la chaîne américaine CBS : “Nous devons déconstruire notre propre histoire”
    « We have in a certain way to deconstruct our own history. »
    Propos édifiants de Macron sur CBS qui a expliqué que la France souffre de racisme, l’a lié à son passé colonial et a justifié un projet de « déconstruction de notre histoire » (!)

    https://www.cbsnews.com/news/transcript-french-president-emmanuel-macron-on-face-the-nation-april-18-2021/

    à part ça tout va bien…………………

    • Michel dit :

      J’ai effectivement entendu parlé de ces propos, Je ‘n’ai pas eu le temps de connaître le contexte de cette phrase mais si c’est le cas c’est extrêmement grave et pour moi il c’est complètement déstabilisé auprès des Français ….car oublier son histoire ou autrement dit quelqu’un qui ne sais pas d’où il vient…..n’a pas d’avenir….
      .Toujours est qu’il va se faire complètement dézinguer par les grands historien Français et même etranger et il donne « Du grain à moudre » à ces opposants de droite et de gauche. C’est le genre de propos qui va le détruire politiquement….
      Rien que pour cela il faut le faire « sauter » le plus vite possible….élection de 2022….

    • guillaume dit :

      Je pense qu il a raison.
      Il faut savoir solder le passer pour batir le futur.

      • Euclide dit :

        @ Guillaume
        Décidement les khons ça osent tout, la preuve par vous
        Etymologiquement  » Franc » signifie  » homme libre » depuis le VIè siècle.

        Avant de vous esbaudire sur la pensée de notre Président comencez par connaitre l’esprit du traité de Westphalie du XVII qui consiste à dire que………… la morale n’a rien à faire avec la politique.
        Sauf pour les Youhess depuis 1918 avec leur mission messianique. Cette nation qui prétend détenir le Bien mais qui répend le Mal partout dans le Monde.

      • Starbuck dit :

        Allez hop au peloton d’exécution comme tous les traîtres à la patrie

      • Michel dit :

        Par exemple :
        Les Allemands ont soldé leur passé avec leur propre population déportée, avec les pays qu’ils ont envahis et occupés ?
        Je pense que non …..
        Plus près de nous vous croyez qu’ils ont soldé leur passé des citoyens de la RDA mis sous le boisseau par la Stasi …..On disait d’ailleurs que 10% de la population de la RDA était appointé comme informateurs pour la Stasi.

      • breer dit :

        Solder le passé ne veut pas dire supprimer le passé, déconstruire ne veut rien dire, comme quoi un président peut dire (et faire) de grosses conneries, ça c’est pas nouveau dans l’histoire. Macron passe son temps à culpabiliser les français, à nous faire porter le fardeau de l’histoire coloniale pour lesquelles nos générations ne sont en rien responsables, comme les allemands d’aujourd’hui pour les 2 guerres mondiales, les japonais pour la 2eme guerre, les russes, les italiens, les anglais, les chinois, cambodgiens etc etc, pourquoi pas éradiquer toute l’humanité pour solder les horreurs et destructions incommensurables faites par les humains depuis plus de 2000 ans !!! Les dirigeants et populations des ex colonies s’abreuvent à cette notion pour cacher leurs propres carences, leurs incompétences, leurs stagnations sociétales et focaliser les opinions sur le passé historique au lieu de se prendre en mains sérieusement et efficacement pour faire évoluer leurs nations. Sauf qu’ils sont tellement ancrés dans des scléroses comportementales ethniques et culturelles, qu’ils ne procèdent qu’à peu de changements dans les mentalités, systèmes de sociétés et d’habitudes (démographie, éducation cognitive, etc..) la corruption, le profit, la manipulation et le j’men foutisme de nombres de ces soi disant élites dans ces pays n’est que rarement abordé, et semble une tradition générationnelle.

      • Rémi Mondine dit :

        Solder ne veux pas dire déconstruire.
        Qulequ’un qui maitrise la langue comme Monsieur Macron ne fait pas ce genre d’erreur.

    • anonymousse dit :

      C’est surement Benalla en grand uniforme de lieutenant colonel de gendarmerie qui a du le lui glisser dans l’oreille lors d’une réunion de travail à l’Elysée.

    • EchoDelta dit :

      L’interview complète dure 25 mn… ce qui m’a encore plus gêné est qu’il considère maman Merkel comme sa deuxième mère dans cette interview. Il ne dit d’ailleurs pas clairement que si les russes envahissent l’Ukraine nous devrons sans doute répliquer par la voie des armes.
      A part cela c’était un Macron en campagne électorale aux US…

      • JC dit :

        Disons que la première maman a failli pour que son rejeton ait ce besoin de sécurité maternelle. Allo, Madame Dolto ?

        • Félix GARCIA dit :

          Carlos : Papayou (Show Dorothée)
          https://www.youtube.com/watch?v=Wv1cX9o8JJM
          Comment ça sonne aujourd’hui du coup ?
          Quand je dis que ce sont des grands-malades … des psychopathes … pathes … pathologie …
          Et certains vont dire qu’ils « dérivent, dérapent » … non … non … c’était bien la trajectoire prévue …
          Regardez ce que disent les enfants KOUCHNER sur des fêtes entières où les jeunes étaient livrés, abandonnés à des prédateurs adultes, et que « tout le monde savait » …

    • Celtibère dit :

      C’est effectivement ça le vrai danger pour la France, pas les chars russes.

      • Max dit :

        Le danger viendra du sud avec les cités comme 5ème colonne.
        Erdogan y travaille.

    • JC dit :

      Fidèle à lui même. Et dire que l’on va en prendre pour encore cinq ans. Sans être médium, je pense qu’il sera le dernier président de la V ème République.

    • breer dit :

      Notre président est un imbécile d’énarque, façonné à la sauce démago gauchiste, prêt à se vendre et à renier notre histoire à la fois par intérêt électoral, et par soumission à l’idéologie suicidaire et négationiste ambiante.
      Personne ne doit renier le passé, le passé appartient au passé, les citoyens d’aujourd’hui si ils doivent évidemment s’en souvenir, ne devraient pas avoir à en payer indéfiniment les conséquences, mais malheureusement c’est le contraire qui se passe, par la faute de ces politiciens, intellectuels et militants,qui ne font qu’agiter et remuer les haines, ressentiments anciens que certains dirigeants et peuples étrangers utilisent pour attaquer dénigrer, utiliser sournoisement, et vilipender les nations européennes et principalement la France. Aucun dirigeant ou gouvernement d’Europe ne se flagelle et ne tient de discours aussi affligeants que ceux de cet individu qui se pense président des français.. Honte à lui

    • Supasupz dit :

      A part ça c’est quoi le rapport avec le sujet de l’article?
      Je honnis Marcon, mais je pense qu’il parle de déconstruction du roman national.
      Vous faites ici un raccourcis qui vous arrange bien.

      • Mica X dit :

        Il n y en a pas mais comme le sujet traite de la Russie….

      • JC dit :

        Après la déconstruction du roman, que retient-on de l’Histoire ? Renseignez vous sur les propos que tient Macron, lorsqu’il s’adresse à des médias ou des officiels étrangers. Il est dans la posture de l’entre-deux, ni étranger, ni français. Depuis des décennies nous avons des dirigeants qui n’aiment pas les français. Serait-ce les prémices d’un suicide collectif ?

      • Michel dit :

        Non, allez lire ce qui a été retranscrit sur des sites sérieux ….
        Comme dit « breer » en particulier « Personne ne doit renier le passé, le passé appartient au passé, les citoyens d’aujourd’hui s’ils doivent évidemment s’en souvenir, ne devraient pas avoir à en payer indéfiniment les conséquences »
        Sur cette phrase, je suis complètement d’accord avec lui.
        En particulier  » le passé appartient au passé », à part les grands historiens et spécialistes reconnus par leurs pairs qui peuvent en débattre dans le cadre de leurs études, nous n’avons pas le DROIT de réécrire notre histoire de 15 siècles.
        Beaucoup veulent réécrire notre histoire en ne tenant pas du tout compte du contexte de l’époque, et c’est là que c’est très grave…..
        C’est toutes les dictatures (Nazi, Soviétiques maintenant le PCC, etc…) Qui étaient et qui sont « les grands spécialistes de cette volonté de réécrire leur histoire de façon à la rendre plus glorifiante pour eux » et surtout imposer cette vision à leur peuple …..
        Je suis très rattaché à mes racines, car c’est mes ancêtres qui m’ont rendu ce que j’ai été, et ce que je suis ……
        JE LE REPETTE UNE PERSONNE QUI NE SAIT D’OU ELLE VIENT NE CONNAIT PAS SON AVENIR …..

    • tschok dit :

      @petitjean et les autres gros nazes,

      Avant de tirer des conclusions hâtives, demandez-vous ce que signifie to deconstruct en anglais et même en français d’ailleurs, puisque le sens du verbe déconstruire est très proche.

      https://www.thefreedictionary.com/deconstruct

      https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%c3%a9construction/22357

      Juste histoire de vérifier que vous n’appartenez pas au camp des gens qui comprennent tout, mais de traviole.

      Ici, le verbe deconstruct (déconstruire) n’est pas employé au sens de démolir, mais d’analyser de façon critique. Vous n’êtes donc pas en face d’une entreprise de démolition de l’histoire de France, mais d’analyse critique. Le Prèz nous dit tout simplement d’avoir une vision critique de notre propre histoire. Big deal.

      Une vision critique comme ça: déconstruction = opération critique consistant à montrer que les discours signifient autre chose que ce qu’ils énoncent . (Notion clé de la pensée de J. Derrida.)

      Oubliez pas que le Prèz a une formation philosophique béton et que vous, en philo, vous êtes juste des gros nazes. Et il est fluent in English alors que vous baragouinez à peine le français (façon je mets des imparfaits du subjonctif parce que ça fait joli).

      • Math dit :

        @Tschok
        Les mots ont un sens et prononcé dans le contexte « woke » qui sévit aux États-Unis, avouez que cela ressemble à une tentative de s’attirer les bonnes grâce de gens qui nous veulent du mal. La France n’est pas multiculturaliste. Ça, c’est une pensée anglo-saxonne, qui ne nous à jamais convenu. Et allez à l’étranger pour prononcer de tels propos contre l’essence de son pays est à minima navrant. Ça n’a rien à voir avec l’article, mais ça énerve. Je ne pense pas que les internautes aient interprété de travers une quelconque pensée complexe. C’est juste la poursuite par ce Pr du programme que les oligarques lui ont donné. Et ce programme n’est pas de servir son pays, mais quelques intérêts particulier. Cela passe par une division forte des français qui sinon leur demanderaient des comptes sur les bénéfices de la mondialisation, 30 ans après, ou de l’euro, 20 ans après. À juste titre.
        Leur seule parade est de nous diviser via le communautarisme. Et ils le font admirablement bien.

        • tschok dit :

          @Math,

          Avant de dire que la France n’est pas ceci ou cela, prenez acte de deux événements:

          La Marche des Beurs en 1983: la France prend conscience que les descendant des immigrés noirs et arabes sont français par nature (par attribution de la nationalité, pas par acquisition).

          L’affaire du foulard de Creil en 1989: elle prend conscience que l’islam s’implante en France.

          De ces deux affaires il résulte qu’on ne peut plus dire qu’un Français est nécessairement un Blanc catholique. Et ça, ça change pas mal de choses.

          Maintenant, quand je vous dis « la France a pris conscience », je me comprends: une partie de la France a pris conscience des transformations fondamentales qui s’opéraient. Et puis une autre non. Mais en tout cas une chose est sûre: il n’y a pas de consensus. C’est un sujet de guerre civile.

          Du moins si on se rallie aux conceptions arriérées des gens d’extrême droite qui sont toujours très pressés de la déclarer, mais beaucoup moins de la faire. Surtout quand ils se comptent.

          Si on se rallie à d’autres conceptions, dont les miennes, il n’y a pas motif sérieux à guerre civile. C’est disproportionné et sans objet pertinent. Et moi, je suis dans le camp des majoritaires.

          Et à part ça, je ne suis pas complotiste par construction et donc la théorie que vous me proposez est certes stimulante sur un plan psychique, mais assez vaine sur un plan intellectuel.

      • Qu’est-ce que l’analyse critique dans la bouche d’un progressiste comme lui et vous mis à part la soumission et la honte de soi. Petit soldat du macronisme d’opérette.

        • tschok dit :

          @Antisubjective,

          Nan, vous parlez de la repentance et du catholicisme, là. Un vieux catholicisme un peu rance que les cathos d’aujourd’hui ne prennent pas nécessairement comme un modèle absolu et infaillible, vu qu’ils pratiquent justement « in a certain way » une forme de déconstruction, qui n’est pas la « sublime récapitulation » voulue par le vénérable Jorge dans le Nom de la Rose, l’empoisonneur, mais une forme plus inventive de renouvellement permanent de la foi, comme le voulait Guillaume de Baskerville: appuyée sur de saines lectures, mais guidée par la curiosité naturelle de l’homme et sous l’empire de son sens commun, éclairé par la lumière des Saintes Ecritures.

          Dans le film, hein. Parce que en vrai, je sais pas. Si ça se trouve c’était un vieux con.

      • philbeau dit :

        Et le chevalier tshok surgit immédiatement vêtu de son armure étincelante d’intelligence , pour prendre la défense du « Prez » , son souverain , contre les manants mal dégrossis qui murmurent leur sourde révolte …Non , je déconne , pour tscok comme pour le « Prez » , il faut déconstruire . Tout ça , les chevaliers , les rois de France, ça n’existe que dans l’épais cerveau du « français de souche », nourri , que dis-je formaté par le lavage de cerveau de l’Histoire , celle qui nous a fait rêver , au fond le classe quand le prof parlait , et que nos esprits battaient la campagne loin de la classe tristounette où on étaait enfermés . Etiez-vous un bon élève en histoire , tschok ? Non ,il ne vous en est pas resté grand-chose , non votre truc ça devait être le (la ?) prof de philo , qui , dégât collatéral de mai 68 , vous fafrcissait votre esprit rebelle (râleur déjà ,) , de grandes théories fumeuses , de celles qui , sortant de la bouche pleines d’enfants du siècle gâtés par la vie , vous a fait croire à des lendemains de grand soir… On en voit tous les jours le résultat , il suffit de sortir dans la rue . Ou de consulter sa feuille d’impôts . Vous devez être woke , tschok , ça vous va très bien . Et puis c’est tellement tendance …Quant au »Prez » , quelqu’un ici l’a décrit en Faust …C’est exactement l’impression qu’il donne , au long de ses apparitions médiatiques improbables .

        • tschok dit :

          Je ne suis pas celle que vous croyez, vieux cochon.

          • philbeau dit :

            Un peu court . Vous tournez en rond tshok , mais la salve que vous venez de prendre ici vous permet de mesurer votre préemption intellectuelle sur le seul sujet qui vous intéresse : foutre le b.rdel . Comme vos protégés .

      • breer dit :

        Hello Tschok, vous n’avez pas tort sur la signification du mot « déconstruction », mais de manière générale cela peut très bien être très mal interprété, surtout quand le président passe son temps, s’en même en prendre conscience, à rendre les français d’aujourd’hui continuellement redevables financièrement, moralement et sociétalement de ce passé .. les agitateurs de tous bords, militants divers, anti républicains, mondialistes utopistes, indigénistes forcenés, reprennent tous ces discours à leurs sauces pour « déconstruire » de la mauvaise manière notre société actuelle, et n’importe qui d’un peu lucide ne peut présager d’un futur pas si lointain qui soit serein pour les plus jeunes générations dans ce pays (nos enfants, petits enfants et leurs progénitures).. Un gros naze, pas gros en vérité et pas si naze non plus ..Hihi

        • tschok dit :

          @breer,

          Sur un terrain financier, la France n’a rien concédé, contrairement à l’Allemagne qui a concédé à titre gratuit à Israël la moitié des sous-marins de classe Dolphin qu’elle lui a fournis, sauf erreur de ma part.

          Elle a même accepté de verser des réparations. Mais la France, non.

          A une exception près: la SNCF a été poursuivie devant un tribunal californien par des survivants de la Shoa et leurs ayants droits à l’occasion d’un appel d’offres local portant, si je me souviens bien, sur une ligne TGV.

          Mais c’était contraint. D’une façon générale, la France veut bien reconnaitre des responsabilités historiques, à l’extrême rigueur, mais se refuse résolument à verser des dommages et intérêts en monnaie sonnante et trébuchante. Elle semble reprendre à son compte un vieux principe de son droit public de l’indemnisation selon lequel « les larmes ne se monnayent pas » et qui interdisait d’indemniser le pretium doloris. On pourrait dire le préjudice moral.

          Ce principe est désormais caduc en droit interne. Mais en droit international, son application à des différends qui portent sur des controverses historiques a peut-être conservé toute sa pertinence.

          Ne pensez pas que le guichet des réclamations soit ouvert: la France est jalouse de son histoire, de son rang et de son prestige et surtout… de son fric.

          Bon, sinon, notre Prèz bien aimé fait de la politique, évidemment. Lui aussi vend sa soupe. Il n’y a pas que Marine Le Pen ou JL Mélenchon qui caressent l’électeur dans le sens du poil.

      • Vinz dit :

        « Oubliez pas que le Prèz a une formation philosophique béton  »

        AHAHAHAHAHAHAH

        N’oubliez pas de vous brosser régulièrement le cerveau avec Tonigenphil. Avec Tonigenphil, ma philo,c’est du béton. Pour le reste y a ça aussi :
        https://www.youtube.com/watch?v=1WVKuE6YGWA

        Bon, faut que je pense à déconstruire la bataille de Marignan ct’aprèm. Et la période des heures sombres (et nauséabondes) itou.

        • tschok dit :

          Avoir un philosophe entré dans l’histoire de la matière comme mentor perso, ça vous pose un homme.

          C’est un peu comme si un as de la 2GM vous apprenait à piloter, toute chose égale par ailleurs.

          Alors vous pouvez toujours fanfaronner Vinz, mais céki votre mentor perso? Votre dentiste?

    • Bobo12 dit :

      @petitjean
      Quelques cours d’anglais vous aideraient. To deconstruct ne veut pas dire déconstruire / démolir, mais analyser.

      La phrase que vous citez se traduit donc « nous devons, de manière précise , analyser notre propre histoire ».

      C’est quand même différent, et plutôt logique.

      votre agitation me parait mal intentionnée.

      • Michel dit :

        « nous devons, de manière précise, analyser notre propre histoire » quelle histoire déjà , Pour commencer ????
        IL FAUT ANALYSER PAS NOTRE HISTOIRE MAIS TOUTES LES HISTOIRES DES PAYS DU MONDE DEPUIS LE X eme SIECLE
        Car pour ce qui est de la colonisation ou de l’esclavage tous les pays du monde l’ont pratiquée !!!!!
        De plus :
        L’exclavage existe encore comme le racisme ….
        Article détaillé : Esclavage contemporain.
        « L’esclavage n’a cependant pas totalement disparu dans certaines régions du monde, comme la péninsule arabique ou le sous-continent indien. L’Organisation internationale du travail (OIT) estime à vingt-cinq millions le nombre de personnes vivant actuellement dans des conditions assimilables à de l’esclavage, d’où le terme d’ « esclavage moderne ». Selon l’ONU, chaque année, deux millions de personnes sont réduites en esclavage. »

    • Reality Checks dit :

      Quelqu’un citait Faust sur un fil précédent.
      Belle saillie mais un peu trop profonde peut être?
      En même temps cette interview sur CBS mérite un Molière – Tartuffe.

  2. Starbuck dit :

    Incroyable les Russes ne sont plus libre de faire ce qu’ils veulent chez eux!!
    Bon 140000 ça fait beaucoup. Il faudrait combien de temps à l’OTAN pour déployer autant de troupes.
    Je pense qu’il est là le message de Poutine à Biden

    • daniel dit :

      1-Vous avez vu comme ils se rapprochent des bases de l’Otan? Ils savent pas se tenir. Pas de culture. Normal que ceux d’en face soient mal à l’aise.
      2- Facile, n’ont pas à franchir 6000 km d’océan.

      • Starbuck dit :

        Vous voulez certainement dire comme l’otan se rapproche de la Russie

        • Mica X dit :

          L OTAN s’installe dans des pays qui ont élu démocratiquement leur dirigeant (même si parfois ils élisent des apprentis dictateurs comme Orban) et ce, à leur demande.
          Ces pays ont été occupés par l URSS & en ont souffert.
          Ils ne sont pas amnésiques et savent que ce passé pas si ancien peut de nouveau être d’actualité.
          Donc ils se protègent
          L OTAN n’a pas envahit l Ukraine, la Moldavie, la Géorgie et n’y entretient pas de petites gueguerres, elle ne soutient pas le dictateur Biélorusse, voir des bouchers comme en Tchétchénie qui a voulu son indépendance.
          Pour ne parler que de l’Europe
          BOnne journée

    • datamo dit :

      Le message est limpide pour les soldats ukies également.
      Si le régime pourri qui les commande leur fait engager les hostilités, ce sont eux qui vont ramasser et ça va piquer.
      Je ne serai pas surpris d’une épidémie de désertion.

      • Bart dit :

        un français qui donne des leçons de patriotisme ..ça donne ça ?
        je comprend pourquoi les allemands avaient plus facile à faire à Paris qu’à Berlin grâce aux collabo et maintenant on se tape la 2e génération avec des Datamo

        • datamo dit :

          Retournez lécher le f.. du vieux biden et allez donc vous battre en Ukraine plutôt que de vous réjouir de voir les autres le faire.
          Un élargi de l’otan de votre calibre dont l’unique argument est un point godwin merdique ne va pas me donner des leçons de patriotisme.

    • 에르메스 dit :

      Ca fait combien de temps qu’ils préparent ça les russes ?
      .
      Ce n’est pas comme si ca avait été fait du jour au lendemain.

    • Durandal dit :

      Non, les Russes ne sont pas libres d’annexer la Crimée, non les Russes ne sont pas libre d’entretenir un conflit en Ukraine.
      Donc oui, l’OTAN doit taper du poing sur la table.
      Poutine est un dictateur d’extrême droite qui a anéanti toute opposition interne, donc oui nous devons mettre fin à son règne de terreur avant qu’il se transforme en dictateur nord-coréen paranoïaque. Et gardez du coin de l’œil l’extrême droite de France qui a tissé des liens très fort avec Poutine, extrême droite qui est toujours prêts à trahir un pays qu’ils disent aimer et défendre… Il suffit de regarder sur ce forum, certains ici pensent que ce sont des trolls Russes, mais non, c’est le FN dans toute sa laideur.

      Le scénario idéal, les Russes coupent la tête du serpent Poutine, la Russie se stabilise et se démocratise, et rejoins l’Europe, l’Europe de l’Atlantique à l’Oural..

      • Starbuck dit :

        Oui une Russie américaine en sorte.
        Je ne suis pas sur que les Russes rêvent de la way offre life américaine.
        Les américains ont tous fait pour couper l’Europe de la Russie. Depuis on a eu la Géorgie et l’Ukraine

        • Bobo12 dit :

          @starbuck c’est pas en se débarrassant de Poutine que les russes deviendront culturellement américains.

          Vous dites que les USA ont tout fait pour nous couper des russes, mais poutine en a bien fait autant.

          Une russie non aggressive, démocratique ou non, sera le meilleur argument pour émanciper l’europe des USA.

        • Mica X dit :

          Beaucoup de russes en rêvent, ils émigrent par paquets de 10 000 pour aller… à l’Ouest.
          Mais il est sûr qu’ils préfèreraient avoir ce confort et cette démocratie à domicile, mais voilà, pas possible !
          Pour faire simple la Russie se vide de sa jeunesse, sa démographie est en déclin (les caucasiens sauvent l’honneur) et elle sera musulmane ou chinoise dans un siècle si cela se poursuit.
          Inch Allah, Zai Jian

        • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

          Bonjour Starbuck,
          Je crois que vous avez une vision très idéalisée de la Russie d’aujourd’hui — comme si vous y transposiez un monde, un passé perdu en France.
          La jeunesse russe à force d’interdictions et d’infantilidations diverses ressemblent davantage à un ersatz, une pâle copie de la société US des 90’s-2000 qu’au chose, un stéréotype qu’on aurait pas même osé en parodie ; regardez leurs nombreuses cités balnéaires ridicules qui bordent la mer Noire comme Sotchi, sorte de DisneyWorld raté pour jeunes adultes, regardez leur architecture et leur littérature merdique (trash et arrogante, comme à vouloir encore faire coucou aux américains — rien à se mettre sous la dent depuis Boulgakov, ça fait juste 100 ans), regardez le développement des drogues et du porno…
          La Russie est aujourd’hui (de manière générale, mais si l’on ne généralise pas un peu quant à ces questions : on ne dit plus rien) les USA de l’Est, mais sans mode de vie propre, sans pensée propre, ce sont de pauvres et usés résistants d’un monde qu’ils copient.
          Vous ne connaissez pas la Russie, vous pensez une Russie qui n’existe pas.
          Et croyez bien que je le regrette, j’aurais apprécié que la Patrie de Pouchkine, Gogol et Dostoevskiï poursuive son chemin vers la lumière et la nuit du Réel.
          (Mais la nuit perpétuelle des Bolchéviques est tombée de tout son lugubre…)

          • Mica X dit :

            Allez pour vous remonter le moral sur You tube.
            A titre d’exemples & pour commencer, les groupes : DDT, Otava ïo, le chanteur Garik Soukatchiev ou même Igor Rastieriaev, voire la chanteuse Lolita.
            Ils ont le courage d’exister et de ne pas être à la botte & d’être écoutés et appréciés par tous les âges.
            Bonne journée et bonne écoute, en espérant que vous apprécierez
            Sinon plus classique : A Gradsky,

          • MonCulEnColleretteSurLaCommode dit :

            Bonsoir MicaX,
            je vous remercie pour ces propositions musicales, je m’en vais y jeter une oreille.
            (Au passage, je n’ai pas critiqué la musique russe dans mon propos — même sous l’ère soviétique les compositeurs russes sont restés plutôt nombreux ; même en hiphop il y a quelques trucs).

        • cerealkiller dit :

          Qui a construit le mur déjà ?

      • Math dit :

        Toute cette histoire Ukrainienne nous a fait perdre le fil du rapprochement avec la Russie. Les USA veulent conserver leur colonies européennes. Et ils n’arrivaient plus à mobiliser contre la menace Russe depuis de nombreuses années, perdant leur leadership. Marrant, ils semblent parvenir à leurs fins. Sans moi cette affaire. Les boute feux sont à Washington, pour imposer un « narratif » US. On doit maintenant leur servir la soupe?

      • Duralex lex lex, vive le lfi mon petit gocho hein.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Le scénario idéal, les Russes coupent la tête du serpent Poutine, la Russie se stabilise et se démocratise, et rejoins l’Europe, l’Europe de l’Atlantique à l’Oural.. ]

        Esprits de Marie Mendrasse et Galia Aquermanne sortez de ce corps !

      • Zino dit :

        Mais toi aussi, tu es d’Extrême Drouâte….

      • Zino dit :

        La Russie se démocratisera tout simplement au fil du temps, à condition qu’on arrête de la faire chier…
        C’est si simple que ça.
        Mais comme, on a besoin d’ennemi, si possible un gros méchant, on a trouvé la Russie qui joue ce rôle à merveille.

    • Carin dit :

      @Starbuck
      Pour être tout à fait juste, votre question devrait être: Combien de temps mettrait les USA, pour masser autant de pax à la frontière mexicaine?
      Eh oui… vous oubliez que Poutine joue à domicile…

      • Starbuck dit :

        Non je ne l’oubli pas c’est justement ça force. J’ai lu sur meta défense que l’otan était capable de mobiliser en une semaine le tiers de ses que la Russie peu mobiliser dans le même laps de temps. Bien qu’ils jouent à domicile mais ça fait partie du jeu

        • Thaurac dit :

          Passer une frontière, la russie peut toujours le faire, mais y rester sans casse , pas si sûr!

  3. Alain d dit :

    « séparatistes pro-russes » = mercenaires payés par la Russie, pilotés par des militaires de la Russie, combattants avec des matériels livrés pas la Russie, opérant grâce aux formations et aux renseignement fournis par la Russie, donc pour le compte de la Russie !
    Russie, Russie, Russie, da da da !
    Les séparatistes originels peu nombreux, disons quelques centaines.
    Mais l’invasion du Donbass ayant tué l’économie de la région, ce n’était pas bien difficile de rapidement recruter dans cette région occupée.
    On y ajoute les mercenaires russes, tchétchènes (*dont nombre de musulmans, même s’ils ne l’affichent plus), arméniens, géorgiens, etc. invités par la Russie pour l’occasion.
    On arrive vite à quelques dizaines de milliers de mercenaires, plus par nécessité ou métier que par idéologie, qui vont combattre pour la Russie.
    Ca doit couter un maximum de financer tout ça, tandis qu’une partie du peuple russe crève de faim.
    Oui, je sais, il faut négocier avec la Russie, blabalabla, OK, et puis l’UE n’est pas suffisamment prête pour une vraie guéguerre.
    -Alain, on ne la perdrait certainement pas, mais on y perdrait beaucoup trop d’hommes.
    Et le dictateur, les hommes il s’en tape, il est déjà dans le livre des records pour ce qui concerne les morts et blessés de guerre.
    – Donc, OK, on négocie, j’ai compris, mais n’oubliez pas de nous informer de l’avancée des échanges.
    Et n’oubliez pas les apéricubes…..
    Tandis que Poutine essaie de sauver Nalvany, l’opposant qui commençait à faire trop de vagues, qu’il a foutu au trou pour atteindre son objectif : président à vie.
    Si Nalvany crève, le cas Poutine ne va pas s’arranger aux yeux de l’UE.
    Non, non, oui, oui, OK on négocie.
    Je propose que l’EU fasse un gros chèque à Poutine pour lui assurer le pouvoir pour une dizaine d’années.
    L’Allemagne serait exemptée parce qu’elle qui fait déjà le plus gros chèque, chaque année, pour le gaz russe. :>))
    Et surtout ne pas oublier de définir les lignes rouges que Poutine ne devrait pas dépasser.
    Je propose de demander à Lavrov et Choïgou de nous faire des propositions.
    On aura le droit de ne cocher qu’une seule case, faudrait pas abuser tout de même.
    Là je pense que j’ai bien chauffé la salle.
    C’est juste pour faire tourner les publicités, je le jure.

    • Paddybus dit :

      C’et pas vous qu’on surnomme « la gâtée Christine »…non….???

    • Royal Marine dit :

      Comme d’habitude… Courte vue et inversion de situation…
      Une question pour pouvoir vous trouver des circonstances atténuantes. Avez-vous été vacciné?
      Vous appuyez Macron qui prévient que certaines attitudes de la Russie pourraient être considérées comme des comportements inacceptables? Mais en 2014, les bombardements de ses populations par l’Ukraine, et la condamnation à mort des russophones, étaient des comportements acceptables? Parce que les Ukrainiens sont les copains des Biden, pédophiles et corrompus? Vos amis, sans doute?
      Pourtant, pour un soupçon de volonté de bombarder ses populations par Kadhafi, celui-ci a vu son pays mis à feu et à sang par l’OTAN… 2 poids, 2 mesures?
      Quand à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, en sept ans vous avez été incapable d’en apporter la preuve… Bizarre… Seriez-vous à l’origine de cette fable?
      Mais l’invasion de l’Irak et la Syrie par les troupes américaines et ses supplétifs de l’E.I., ne vous a fait ni chaud, ni froid…
      Belle conscience!
      MDR!

      • Alain d dit :

        Non pas vacciné, increvable, mais vous, dans votre caboche, c’est déjà le vide absolu, aucun risque d’y faire des bulles

      • K19 dit :

        Autant je ne suis pas un fan ni de Biden ni de Macron, mais il fallait l’oser celle-là : « Quand à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, en sept ans vous avez été incapable d’en apporter la preuve »

        … Les hommes armés, les blindés, l’artillerie dans l’est de l’Ukraine et en Crimée, c’est l’œuvre de Baba Yaga ? Pas sympa pour Vladimir Botoxovitch, qui joue là pourtant l’une de ses plus belles parties d’échecs (en désertant en parallèle la partie avec le Basam Damdu de Chine). Ne pas lui reconnaître ce coup de maître n’est pas lui rendre honneur !

        Vous pouvez également demander aux passagers du vol Malaysia Airlines ce qu’ils pensent de la présence russe en Ukraine, Royal Ducon.

        • Royal Marine dit :

          K19 en dessous de zéro…
          Apprenez que les Bataves et les Malaisiens n’ont pas accepté les conclusion de l’enquête dirigée par les Américains, et accusant les séparatistrs ou les Russes, suivant les moments…
          Les hommes armés de blindés, n’ont fait que récupérer des blindés (pour la plupart hors d’âge…) des dépots situés dans le Donbass, ou des déserteurs de l’Armée ukrainienne, ayant fait défection avec leur armement, car refusant de bombarder leurs familles: parents, fiancée, femme, enfants… Vous auriez fait quoi à leur place? Crétin!
          Donc, mis à part ces ivrognes d’ukraino-polonais qui voient des éléphants roses partout, quel pays d’Europe a dénoncé officiellement l’invasion de l’Ukraine? Aucun… Maintenant vous pouvez retourner vous pallucher en rêvant d’une guerre, que vous ne feriez pas, bien sûr, avec la Russie!

          • cerealkiller dit :

            La munition utilisée n’est pas en dotation dans l’armée ukrainienne.

          • K19 dit :

            Et si vous parliez plutôt des conclusions des « enquêtes » russes sur la disparition du vol MH17, Royale Marinade ? Parce que là aussi, « suivant les moments », c’était pas toujours la quintessence de la cohérence.

            Manque de bol pour votre petit récit mémoriel individuel, le trajet du système 9M38 Buk responsable de la destruction du vol MH17 a pu être retracé très précisément : l’engin appartenait à la 53ème Brigade anti-aérienne de l’armée russe, stationnée à … Koursk. C’est la conclusion de l’enquête. Je vous inviterais bien volontiers à la paluche également, mais je suis pas certain que votre EHPAD appréciera mon conseil.

      • Alain d dit :

        @petitjean
        Oui, je suis fermement contre l’entrée de l’Ukraine et de la Géorgie dans l’OTAN.
        Je pense qu’évidement les négociations entre la Russie et la France ne servent à rien puisque la Russie ramène toujours la position des Etats-Unis dans la discussion.
        Position qui est profitable au Pentagone et au détriment de l’UE.
        La France va donc faire soit le jeu des Etats-Unis, soit celui de la Russie.
        Ou alors rester au centre et amusé la galerie.
        Parce que le gros problème c’est bien que l’OTAN est manipulé unilatéralement par les Etats-Unis, pour leurs seuls intérêts.
        Le Pentagone ferait mieux de se concentrer sur la Chine plutôt que d’éloigner toujours plus la Russie de l’Occident, pour finalement la rapprocher de l’Empire du Milieu.
        Le fait que la France et l’Allemagne aient le cul entre deux chaises, et s’en contentent, et sont toujours à la ramasse diplomatiquement, profite aux géostratégie américaines, russes, turques et chinoises.
        Pas mieux pour l’Italie et la France qui se réveillent un peu tard sur la Libye.
        Pour Motor Sich, j’avais indiqué, il y a bien longtemps que l’EU devait se pencher sur l’affaire, ceci avant que les chinois s’en mêlent. Encore une omission qui va nous couter cher.
        La crapule d’Erdogan, avec les embargos occidentaux sur ses armes, a vite foncé sur l’opportunité.
        Il va nous chier dans les bottes un maximum, voir ce qui se passe depuis plusieurs mois au Pakistan, avec la France qui vient de rappeler une quinzaine de ses diplomates.
        A mon avis, Poutine aurait certainement préféré que l’UE négocie avec ce motoriste, plutôt que ce soit la Chine ou la Turquie. Mais c’est aussi un camouflet pour l’UE. Nos dirigeants sont cons et mous, et passent bien trop de temps à se chamailler entre eux.
        Pas plus le temps de vous répondre plus précisément, et sur tout.

    • Pluton dit :

      Juste pour rappel les exportations russes de gaz oscillent entre 1/5, 1/4 des exportations mondiales (il est aussi a un moindre degre un acteur important dans les exportations de petroles et de charbon, il me semble qu’il est regulierement dans le top 3 ).
      Geopolitiquement la russie est un geant du secteur des energies, avec des infrastructures de transport d’energie vers l’europe deja installé . Si l’allemagne tient absolument , sur la russie, a dissocier energie et le reste, c’est qu’elle est pas aussi debile que certains ici… la russie pese trop dans le secteur energetique pour pouvoir se payer le luxe de l’ignorer sur cette question vitale.

      Un extrait d’un rapport du senat sur la question :
      a) La Russie est aujourd’hui le premier fournisseur d’hydrocarbures de l’Union européenne

      La Russie est, en effet, le premier fournisseur de gaz naturel des Vingt-sept (avec 40 % des importations, ce qui représente 19 % de la consommation totale de gaz de l’Union européenne) et le deuxième fournisseur de pétrole (avec 20 % des importations et 16 % de la consommation totale).

      La dépendance énergétique à l’égard de la Russie varie cependant fortement entre les pays. Si de nombreux pays d’Europe centrale ou orientale dépendent entièrement de la Russie pour leur approvisionnement en gaz, comme la Slovaquie ou les Pays Baltes, la part du gaz russe est de 80 % en Pologne, 65 % en Autriche, 37 % en Allemagne et en Italie et 24 % en France.

      Cette dépendance énergétique de l’Union européenne vis-à-vis de la Russie devrait fortement s’accroître dans les prochaines années. La Commission européenne estime que, d’ici vingt ou trente ans, 70 % des besoins énergétiques de l’Union européenne devront être assurés par les importations, contre 50 % aujourd’hui.

      C’est surtout la dépendance en matière de gaz qui devrait augmenter dans les prochaines décennies, compte tenu de la hausse de la consommation dans l’Union européenne et de l’épuisement du gisement gazier en Mer du Nord. Selon l’Agence internationale de l’énergie, la demande européenne de gaz devrait augmenter de 50 % d’ici 2020 et, selon le ministère russe de l’énergie, la Russie pourrait fournir 70 % du gaz importé par les pays européens (contre 40 % aujourd’hui).

      • Pluton dit :

        lien du rapport qui date de 2007 :
        https://www.senat.fr/rap/r06-307/r06-307.html

      • Starbuck dit :

        L’Allemagne veux son gazoduc parcque l’Allemagne veux devenir le hub énergétique de l’Europe pour accroître encore un peu plus sa position dominante

        • Pluton dit :

          la russie a tenter de diversifier ses routes en tentant le southstream, et ceux qui avaient un interet a ce gazoduc, au sein de l’UE, n’etait pas assez fort pour contrer l’opposition dans l’UE+ US. Il existe le projet turkstream + teslastream sensé relié par le sud l’autriche(la russie souhaiterait une route grece, bulgarie, balkan, autriche).
          l’allemagne doit etre l’un des plus gros importateur en volume et a pour l’instant le poids necessaire pour faire face aux pressions.
          Ce qu’on nous raconte sur le fait que la russie est pas fiable parce que risque de coupure de gaz et se referent aux cas ukrainien, ce qu’on oublie c’est que l’ukraine etait deja un etat ayant des difficultes, et detournait du gaz, ca allait trop loin. Si le risque etait si serieux que ca, aucun des nombreux pays de l’UE, et investisseurs seraient pret a investisseur des milliards pour creer ces routes (southstream /turkstream+teslastream, northstream2).
          Ca c’est une idee des cartes des gazoducs entre russie et UE, et les differents projets.
          https://www.planete-energies.com/fr/medias/infographies/gazoducs-russie-cei-vers-l-europe
          Et on se rend compte que la strategie de la russie, est de diversifier ses routes, et northstream 1 et 2 ne sont qu’un element parmi d’autres, l’allemagne en volume doit etre le plus gros client ou l’un des plus gros client, avoir une route qui evite des taxes de transit (qui donne ieu parfois a des negociations difficiles), le risque politique (que l’un des pays sur le trajet coupe/detourne une partie du gaz), est coherent. l’allemagne est ce qu’elle est mais faut arreter d’etre con, c’est dans son interet. Mais si on laisse faire le nouveau southstream (turk+teslastream), ca fera 4 routes alternatives avec yamal, et brotherwood/soyouz, donc non l’allemagne ne prendra pas une place disproportionnée, dans le reseau UE, mais oui elle sera importante, parce que c’est un client important… et bien sur ces nouvelles routes, dilueront le poids de certains pays de transit… comme l’ukraine, la bielorussie (la pologne ?) etc….
          Bref pour moi l’allemagne a raison de tenir, c’est dans l’interet de son economie (quand on sait la place que prend l’energie dans l’economie….).

      • Mica X dit :

        On est dépendants de leurs produits énergétiques et eux de notre pognon…

        • Pluton dit :

          Tout a fait. Ce niveau d’interdependance fait que l’approvisionnement est considere sur (pour qu’autant d’investissement soient envisagé).
          On sait que la strategie russe essaye de rendre plus sur l’acheminement en diversifiant les voies, mais comme avec le contrat signé avec la chine et son gazoduc « force de siberie », elle essaye de se diversifier aussi au niveau des clients, par gazoduc ou gnl, le marché de l’asie de l’est et du pacifique est visé. Ca reste faible par rapport au poids qu’a l’europe pour l’instant, mais outre les problemes politiques, ils font l’analyse comme tout le monde, que l’economie de l’europe stagne, et la zone asie pacifique est en pleine croissante. A terme le poids que pese la clientele russe risque de s’inverser…
          En europe on a aussi tout interet a diversifier nos sources d’approvisionnement, mais comme je l’ai deja evoqué, le poids de la russie au niveau des ressources disponible a l’exportation fait qu’elle est incontournable, meme en diversifiant nos sources, il est peu probable que la russie perde sa 1ere place des fournisseurs europeens, mais en diversifiant on a plus de levier pour negocier les prix.
          Pour l’europe, il y’a des pistes comme le gaz mediterranneen, entre grece, israel, liban, syrie, turquie egypte, c’est compliqué, il faut d’abord stabiliser tout ca….
          Le gaz du canal du mozambique est un autre exemple de potentiel pas simple a exploité.Il y’a d’autres zones possibles, mais c’est pareil, les situations sont souvent compliqué, c’est pas comme si les economies reagissent bien aux aleas dans les approvisionnements….
          On peut evoquer la diversification dans le bouquet energetique, nucleaire, energie renouvelable, mais tout ca prend du temps et pas mal d’argents, et chaque piste a ses difficultes qui font que pour l’instant, les hydrocarbures restent le plus facile.

    • Alain d dit :

      Radical?
      La Russie bloquant l’économie de l’Ukraine et interdisant le passage des navires à Kertch.
      Comme les bons comptes font les bons ennemis, l’UE devrait calculer les pertes financières pour Kiev et imposer des sanctions qui en infligeraient autant à Moscou. Par exemple si Kiev perd 1 milliard, on en inflige pour 3 milliards à Moscou. Hein? Bah faut bien tenir du ratio des populations pour être équitable.

      • aleksandar dit :

        Les menteurs ça ose tout
        Seul le passage des navires militaire est interdit

        • Alain d dit :

          Depuis 2014, les trolls en service commandé comme vous osent tout !
          Donc les ukrainiens n’ont pas le droit d’escorter leurs navires marchands?
          Donc leur commerce n’est plus sécurisé, ni leurs employés.
          Vos marins vont contrôler ces navires plus que nécessaire, et faire de l’intimidation.
          Bah, ça n’a pas l’air bien légal tout cela !
          Militaire et con, c’est bien estampillé Russie.

        • K19 dit :

          Pour quelqu’un contraint au bégaiement à chaque fois que le GRU, FSB ou autre service russe se fait pincer la main dans le sac à l’étranger, votre « les menteurs ça ose tout » ne manque pas de sel !

      • Vinz dit :

        Et pourquoi on se tirerait des balles dans le pied pour les beaux yeux d’un pays en faillite qui n’a aucun intérêt géo-stratégique d’importance vitale ?

    • Starbuck dit :

      A propos de mercenaires Erdogan à proposé les siens à l’Ukraine. Enfin si ça peut débarrasser pourquoi pas

    • Alain d dit :

      « Les séparatistes originels peu nombreux, disons quelques centaines. »
      Originels, c’est à dire nombreux de merdeux ou paumés antisociaux, comme ceux de nos zones de non-droits, qui rappliquent en vitesse dès qu’il y a possibilité de piller ou de casser.
      Parce c’est bien ça qui s’était passé sur les quelques barricades, avec des badauds en spectateurs à filmer avec leurs smartphones. Du très haut de gamme, avec de QI de moineaux.
      C’est à dire que sans les actions planifiées des services russes, il ne se serait certainement rien passé de très violent dans le Donbass.

  4. philbeau dit :

    150 000 hommes , même si les chiffres de sources ukrainienne sont un peu exagérés , ça calme . Il ne se passera donc rien , sauf à déclencher la 3′ guerre mondiale …en Europe , comme d’habitude . Donc , au choix on est rentrés dans une vraie nouvelle guerre froide , ou l’Ukraine se trouve à accepter les conditions russes . Au delà de la suite qui va arriver , quelle triste leçon pour l’UE , d’avoir cédé sans réserves au tout économie et au mondialisme , croyant , quel orgueil , que sa puissance économique (celle de l’Allemagne essentiellement) faisait d’elle une grande puissance …Retour aux fondamentaux ; la force militaire , au bout du bout ,met fin à la discussion . Mais il n’est pas sûr , loin de là , que les cerveaux formatés des européistes aient changé de logiciel . Quand on observe la tendance politique qui se dessine en Allemagne pour les prochaines élections , avec des Verts (vers ?) qui ont le vent en poupe , on se dit que le schéma habituel de l’Europe nain politique a de beaux jours devant lui encore . Pauvre Macron et son Europe de la défense . Les allemands vont encore le renvoyer à ses problèmes domestiques . Il est vrai qu’il a su conserver le travail de ce côté là .

    • tschok dit :

      @philbeau,

      Ah ben finalement vous y venez à la Guerre Froide et à la troisième guerre mondiale. C’était bien la peine de vous moquer de ce que je disais pour finalement dire la même chose.

      Attention, ne commettez pas de contresens sur l’UE: l’UE ne s’est jamais conçue autrement que comme une grande puissance économique. Elle refoule son imperium. Elle ne va pas découvrir soudainement qu’elle n’est pas une puissance militaire, elle le sait très bien puisqu’elle n’a jamais voulu en être une et s’est même construite contre cette idée. Même encore aujourd’hui. Et on l’a bien vu avec le débat sur l’autonomie stratégique.

      Et par ailleurs, quand vous dites que l’UE a « cédé sans réserves au tout économie et au mondialisme  » vous n’avez pas l’air d’avoir bien compris que dès le départ elle était fondée sur le business. L’ancien nom de l’UE c’était la CEE: communauté économique européenne. Il y a le mot économique dedans, pour que même les mal comprenant puissent comprendre. Les fondateurs de l’Europe n’ont pas adoré le veau d’or en cours de route, par vice, pendant que Moïse était en train de chercher les 10 commandements dans le buisson ardent. Nan, dès le départ ils se sont dit: tiens? Et si on faisait un marché commun? L’Europe est très clairement une coopérative d’épiciers ab initio.

      Donc, dire qu’elle a cédé aux sirènes du business mondialiste, comme si c’était une perversion de son objet social, c’est à peu près ne rien comprendre aux choses. Ou tout de traviole. Vous savez qu’il y a deux camps parmi les mal comprenant: ceux qui ne comprennent rien et ceux qui comprennent tout, mais de traviole. Là, je ne sais pas où vous êtes exactement, mais vous êtes au moins dans un des deux camps.

      • philbeau dit :

        Hors sujet tschok . Bon vous vous êtes fait plaisir , mais comme d’habitude vous intervenezs ur la forme ,et pas le fond . C’està dire que vous essayez de faire dire à l’autre ce qu’il n’a pas dit , pour placer votre déclaration fielleuse sur son intellect , forcément inférieur au vôtre . Où avez vous vu que je pensais à la 3è gurre mondiale , pas comme vous en tout cas , puisque c’est une hypothèse que j’écarte d’emblée . Après sur l’UE , vous ne faîtes qu’abonder dans mon sens , c’est intéressant . Pour un européiste je veux dire . Parce que mon propos , c’était et vous l’avez compris , de pointer l’énorme arnaque qu’est l’UE dans le concert des nations . C’est bien vous qui voulez comprendre « de traviole » , pour ne pas exprimer votre avis sur cette question . Comme d’habitude . Parce que des avis , en fait vous n’en avez pas . C’est trop difficile de prendre parti . Et surtout la seule chose qui vous hérisse le poil, c’est qu’on critique une situation qui vous convient , vous le pépère dans son fauteuil . En fait vous êtes un réac . Un vrai.

        • tschok dit :

          Je prends parti, contre vous.

          Je croyais que c’était clair.

          Vous semblez le découvrir.

          Un peu neuneu?

    • Rémi Mondine dit :

      Oui enfin pourquoi personne ne rappelle que l’armée Ukrainnienn compte 400 000 hommes à peut près?
      150 000 russes ce n’est pas une force d’invasion c’est tout juste une force de réaction.

  5. Leroux dit :

    Je veux bien mais on peut avoir des preuves SVP ? Car là ce devient un peu fort de café. Ma patrie est la France et non pas cette soi-disant UE. Pour la France je suis capable de tout mais j’ai de plus en plus l’impression d’être manipulé pour l’intérêt d’autres…

    • à ta santé! dit :

      Leroux à écit « Pour la France je suis capable de tout », pour l’instant vous êtes surtout capable d’écrire des conneries…

    • twouan dit :

      150 000 j en sais rien mais objectivement, il y a un paquet de monde a la frontière. Si tu ne veux pas le voir, personne ne peux t’aider.
      Maintenant, tout ça tout ça, soit on aide massivement les ukrainiens en leur livrant un gros stock de munition (flute on en a pas) vu qu’on va pas intervenir directement soit on fait les gros yeux.
      Bon ben on me souffle que ça sera les gros yeux.

      En fait c’est vite vu. Le seul truc qu on a sous la main c est d annoncer que les allemands n achètent plus de gaz. C est la fin de la saison de chauffe, pile poil le bon moment et si en décembre la situation est retombée on pourra recommander.

    • Royal Marine dit :

      CQFD… Une prise de conscience salutaire!

    • 에르메스 dit :

      Si vous vous inquiétiez réellement de la France, vous comprendriez que son avenir est intimement lié à celui d’autres.

  6. tartempion dit :

    L’ours Russe va à mon sens faire une démonstration de force en Ukraine que l’OTAN ne risque pas d’oublier .Ces ukrainiens se sont toujours vendus au plus offrant , les collaborationnistes ukrainiens étaient plus de 250 000 à servir sous l’uniforme de la SS sur le front de l’est durant la seconde guerre mondiale , des gens haineux qui se sont livrés aux pires exactions à l’encontre des juifs mais également contre la population civile russe .Aujourd’hui les populations russophones d’Ukraine sont stigmatisées , insultées , leurs droits bafoués , il est grand temps que les armées russes franchissent la frontière et que l’administration russe remette de l’ordre dans ce pays à la dérive et qui doit impérativement rester dans la zone d’influence russe. Un pays déstabilisé depuis des années par une CIA qui tente maladroitement de tirer des bénéfices de la corruption endémique qui y règne jusqu’au plus haut sommet de l’état .

    • Thaurac dit :

      Ben pardi, de quoi je me mêle ?

    • Pravda dit :

      Tartempion ça rime avec … révision, révision de l’Histoire par exemple.
      -Les ukrainiens étaient anti-Soviets, on se demande pourquoi ? L’Holodomor ? Non ça ne vous dit rien ? Entre 3 et 5 millions de morts quand même, de quoi laisser un soupçon de rancoeur… après ça n’excuse pas l’anti sémitisme latent dans cette région.
      -250000 ukrainiens sous la croix gammée, vrai, un petit mot sur les 400000 russes (dont tout le territoire n’était pas sous contrôle allemand) ayant suivi ce même drapeau ?

    • Paddybus dit :

      Ha oui, mais non, mais là t’as rien compris…. comme y’z’avaient faim les ukros (holodomor)… c’est normal qu’y livrent les Juifs…. si, si… ici, il y en a plein qui vont te le dire…. en fait, holodomor ça rime avec tête de mort…(ss)

      Et là, tu va voir les furieux qui se déchaînent….!!!!! ;0))

      • Pravda dit :

        Vous ne défendez les juifs que quand ça vous arrange, non ?
        La Russie, la Pologne, la France… avaient des politiques anti juives à l’époque. C’est honteux, mais c’est un fait.

        • Paddybus dit :

          Vous déformez la vérité historique… la France est le seul pays ou tous les Juifs Français étaient toujours vivants en 45… et ou environs la moitié des Juifs étrangers on été exterminés par les boches…
          La France à fait tout ce qu’elle pouvait pour protéger ses citoyens Juifs, malheureusement elle a été obligée de lâcher du lest sur ceux qui s’étaient réfugiés … et de nombreux ont été sauvés par des policiers qui ont fait le tour des quartiers pour leur dire de se barrer avant la rafle du veld’hiv…
          Contrairement, à vos insinuations je défends les juifs systématiquement…. (mais ne vous dirais pas précisément pourquoi…!!!) et je vous met au défi de trouver un seul de mes posts qui soient contraire….
          Oui, la Pologne a soutenu le travail des nazis trés tôt, car le président polonais de l’époque se félicitait de ce que les nazis faisaient…
          Je connais beaucoup moins bien ce qui s’est passé en Russie, mais je ne compterais pas sur vos dire, tellement le mensonge est votre lot quotidien…

          • Maciej dit :

            Faux sur la Pologne, le gouvernement polonais en exil a Londres n a jamais soutenu le travail des nazis… où etes vous allez chercher ca ? Renseignez vous sur l AK, le nom de l armée polonaise de l interieur, sur Karski, Pilecki, l organisation Zegota d aide aux juifs… Avoir ce niveau d ignorance et prendre la parole pour parler de choses serieuses, cela me depasse…

          • Courmaceul dit :

             » la France est le seul pays ou tous les Juifs Français étaient toujours vivants en 45… et ou environs la moitié des Juifs étrangers on été exterminés par les boches… » Faux ! Juifs français: 1/3 de perte, juifs étrangers et apatrides: 2/3 de perte. « Oui, la Pologne a soutenu le travail des nazis trés tôt, car le président polonais de l’époque se félicitait de ce que les nazis faisaient… » La Pologne n’existe plus. Allez le cotorep, direction le CAT. !

          • Courmaceul dit :

            « Contrairement, à vos insinuations je défends les juifs systématiquement » Vu vos connaissances historiques bidons, je dirai que vous les avez aidé à monter dans le wagon.

          • breer dit :

            Staline avait passé un pacte avec Hitler, il ne faut pas l’oublier, ce qui veut dire qu’il se foutait de ce qui arrivait à l’Ouest, et si Hitler et sa clique nazi n’avaient dénoncé ce pacte en envahissant la Russie, notre histoire aurait été certainement autre. Il ne faut pas oublier que les russes de Staline, ont massacré des milliers de polonais, en faisant croire que c’était le fait des nazis (massacre de Katyn …) c’est sûr que le passif des nations est d’une incroyable folie meurtrière, le pire c’est que nous ne savons pas ce qui trotte dans la tête de tous ces dirigeants et leurs sbires, façonnés mentalement et psychiquement dans des idéologies plus folles les unes que les autres..

      • aleksandar dit :

        Surtout que l’Holodomor a tué dans tout le sud et pas seulement en Ukraine

      • K20 dit :

        Ce que @Paddanslanus et @Tartefion oublient de préciser, c’est la nature du régime qui a signé un pacte avec le Reich millénaire en 1939, et qui a été l’un des premiers fournisseurs en matières premières de l’Allemagne entre 1940 et jusqu’à l’été 1941 (le contrat étant rompu unilatéralement par l’Adolf). Accessoirement, il a également livré des opposants aux Nazis. Mais de quel pays s’agit-il ??

        Quant aux accusations de « nazisme » répétées en boucle au sujet de l’Ukraine, un petit rappel factuel : lors des dernières élections législatives en Ukraine, les néo-nazis de Svoboda n’ont même pas récupéré 3% des suffrages. Lors des élections parlementaires russes de 2016, le parti de Zhirinovsky, fou notoire et classé à l’extrême-droite (c’est peu dire), a recueilli plus de 13% des suffrages.

        Ce qui vous dérange, c’est que tous ces pays (Ukraine, Pays Baltes, etc.) ont toujours préféré, et préfèrent, choisir l’alternative à l’occupation russe/soviétique, aussi mauvaise soit-elle. CQFD.

        • Paddybus dit :

          Tu as oublié… svoboda n’est qu’un des partis nazillon… Il faut ajouter pravi-sector…

          Pour l’extrême droite Russe, tu as oublié navalny le crétin facho…. 2%…
          Et en effet, heureusement que Poutine est là pour empêcher les nazis aidés par l’ue et les ricains d’être plus forts…

          Le pacte des soviétiques avec hitler, était un pacte de dupe… staline n’a jamais eu confiance, et au contraire de ce que tu dis, il n’a jamais livré à hitler les prisonniers Français qui s’évadaient des camps allemands via la Russie… il les a gardé plus ou moins au chaud (!) et les a rendu aux britanniques qui sont venus les chercher et qui en repartant ont détruit les mines de charbon du Spitzberg, ile Norvégienne, ou se servaient les allemands qui occupaient la Norvège…

          Pour le reste, le classement en « extrême » varie en fonction de ceux qui classent…

          Pour le surnom… excellent, en effet, je préfère… surtout pas dans l’anus…!!!!!! ;0)))))

          Pour ce qui est des pays Baltes…. sais tu que chaque année, ils y a des commémorations du nazisme et des faits d’armes nazis…??? la France à plusieurs fois demandé à l’ue de condamner ces commémorations, sans succès…!!!!

    • Kohps dit :

      Quand c’est l’Otan qui envoie 3 avions non armés ou 2 bateaux dans les eaux internationales, c’est des méchants va-t-en-guerre. Par contre, quand c’est vla Russie, les survols de bombardiers nucléaires sur l’Europe ou même l’invasion de son voisin, aucun problème.
      Vous êtes au mieux un troll russe ou au pire un traître à la nation et cela ne vous rend pas mieux que ces collaborationnistes ukrainiens.

    • Royal Marine dit :

      tartempion!
      Non! Là vous allez faire de la peine à Alain d! Ce n’est pas bien!
      Lui il déteste la vérité, et préfère les fake news de CNN et CBS… Le faire rentrer si brutalement dans la réalité, pourrait lui créer un grave traumatisme!
      Soyez raisonnable, enfin! Au moins essayez de glisser que l’Ukraine a déjà été envahie par les Russes, ou que la Crimée est le 52 ème état américain… Soyez sympa, quoi… Pour amortir le choc!
      MDR!

    • philbeau dit :

      L’histoire est un peu différente . Je n’ai aucune sympathie particulière pour les ukrainiens , qui m’indiffèrent , mais il faut toujours revenir à la source : la haine de de ukrainiens vis-à vis des russes , elle vient de Staline , et de ce grand moment de l’histoire des Hommes que fut l’URSS…https://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor

      • Vinz dit :

        Staline était géorgien, donc bon. Cette histoire de haine, ça me paraît bien du cuit et recuit. L’Ukraine, c’est des siècles d’occupation par la Pologne et le grand duché de Lituanie.

    • Clavier dit :

      La Crimée est une vraie île reliée seulement par le pont de Kertch récemment construit mais ce serait plus simple pour Poutine d’annexer la bande de terre du Donbass …..mais ce serait plutôt mal vu par les généraux du Pentagone qui font plus ou moins la politique étrangère des USA.
      Un remake de l’affaire des Sudètes ou de mourir pour Dantzig..?
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4f/UkraineNativeLanguagesCensus2001detailed-en.png

    • Igor dit :

      Aujourd’hui les populations arabophones de France sont stigmatisées, insultées, leurs droits bafoués, il est grand temps que les armées turques et maghrebines franchissent la frontière et remettent de l’ordre dans ce pays à la dérive.

      L’argument vous parait toujours pertinent ?

    • Elwe dit :

      La soupe est bonne à Moscou ?

    • lucnets dit :

      « pays à la dérive et qui doit impérativement rester dans la zone d’influence russe » Quel grand démocrate vous faites 🙂 Et si on laissait décider les Ukrainiens de ce qu’ils veulent? Devenir un satellite de la Russie, ou un état tampon ou rentrer dans l’UE et l’otan ? 🙂
      J’ai toujours trouvé amusant cette règle qui fais que plus on est proche des frontières russes plus on cherche à rejoindre le bloc occidental (aussi imparfait soit il) et on trouve les soutiens de la politique Russes loin loin loin des frontières de la Russie.
      La Russie devrait plutôt chercher les raisons qui font que des états qui ont partager longtemps leur histoire avec elle (Ukraine, Georgie, les pays Baltes) cherche à quitter (ou ont quitté) le giron Russes. Peut être l’extrême agressivité de la Russie qui ne cherche qu’a se crée sa zone d’influence aux détriments de ses voisins (sous le prétexte fallacieux de population russophone)… Aller Poutine le prochain sur la liste ce sera la Biélorussie (ils ont l’air bien mûre).

      • Paddybus dit :

        Encore un qui n’a pas lu le « Grand échiquier »… et qui récite les fadaises lues un peu plus haut…!!!

    • Supasupz dit :

      C’est vrai qu’en matière de corruption endémique, vous russes connaissez bien le sujet.
      Et puis il est également vrai que l’Ukraine a particulièrement été gâtée par l’URSS (cf l’Holodomor par exemple).
      C’est fou comme tous les anciens pays du bloc de l’Est se bousculent pour se rapprocher de la Russie ces temps ci.

  7. Lassithi dit :

    Ben si c’est vrai, ça fait du monde tout ça.
    C’est pas très sympathique. Faudrait pas que ça dérape sur un malentendu, surtout pour l’Ukraine.
    Heureusement, on veut sanctionner les vilains russes, car ils sont très méchants. Surtout pour le gouvernement en France.
    Les turcs eux, ont va chez eux pour faire la poussière, enfin on envoie nos super stars de l’UE qui s’aiment beaucoup du reste.
    Et en France, tout est déjà oublié.
    C’est bien tout ça, c’est logique, cohérent et tout et tout.
    Les méchants sont méchants et les amis méchants des mes amis, sont quand même gentils,même s’ils sont un peu méchants avec nous.
    Bref, il y aura toujours les gentils et les méchants.
    C’est super simple.

    • NRJ dit :

      @Lassithi
      « surtout pour l’Ukraine. ». Je crois que ça résume votre pensée. Les russes menacent de violer les frontières internationales, mais ce n’est pas grave.

      Autant on peut dire que ce ne serait pas notre guerre, autant l’Ukraine doit être respectée. Mais je sais qu’en Russie, on les considère comme un sous-peuple…

      • Lassithi dit :

        @NRJ

        Une pièce à deux faces.

        Vous ne regarder à chaque fois qu’un côté. C’est le meilleur moyen de voir qu’il n’y a en ce bas monde, ni gentil, ni méchant. Juste des camps qui visent des objectifs divergents voire opposés.

        Et pour ce qui est du droit international, c’est tout les jours et pour tous, pas uniquement quand la Russie joue avec. En l’espèce, l’occident ne peut pas donner le leçon (notamment sur l’aspect violation des frontières, ou actes de guerre illégaux). Mais alors, vraiment pas. Mais là visiblement, c’est moins grave pour vous.

        • NRJ dit :

          @Lassithi
          Ce n’est pas une question de voir les gentils et les méchants. Mais dire qu’on se fout de l’Ukraine et qu’une démocratie (même corrompue) se faire envahir en partie par la Russie ne fait ni chaud ni froid car vous les considérez comme des cons me semble être contre les valeurs françaises. Il ne s’agit évidemment pas de déclarer la guerre à la Russie (je ne considère pas non plus que la France soit là pour être le défenseur mondial de la démocratie. Donc si on combat, c’est pour défendre nos intérêts), mais juste de reconnaître la souveraineté d’un peuple.

          Sinon, reconnaissez que jusqu’en 2014, les pays européens et américains réduisaient leurs dépenses militaires en Europe. Et bizarrement, ils se sont dit après 2015 qu’il valait mieux doper leurs dépenses militaires. Typiquement une Estonie qu’on ne peut pas accuser d’être belliciste, ne dépensant qu’1% de son pib dans la Défense avant 2014, plus que doublé son budget militaire en quelques années.

          • Lassithi dit :

            Répondez à une simple question.
            Qui est prêt à mourir pour Kiev, mis à part ceux envoyes par Erdogan ?

          • NRJ dit :

            @Lassithi
            Il ne s’agit pas de vouloir aller mourir pour l’Ukraine. Il s’agit juste de reconnaître sa souveraineté sur son territoire. C’est pour ça que votre « . Faudrait pas que ça dérape sur un malentendu, surtout pour l’Ukraine. » n’a pas lieu d’être. C’est indigne tant pour les Ukrainiens que pour la démocratie.

        • Courmaceul dit :

          c’est quoi la conclusion de votre vomi ? La Russie a donc le droit d’envahir l’Ukraine ? Ben dites-le au lieu de couiner des généralités !

          • Lassithi dit :

            Toujours aussi brillant !
            Les US avaient le droit d’envahir l’Iraq, de détruire la Lybie, la Syrie ?
            Allez, ça va être dur, mais essayez de vous poser des questions avant de faire le juge.

    • tschok dit :

      Ben oui, mais cette affaire est une aubaine inespérée pour la Turquie, qui se rapproche de l’Ukraine à qui elle vend des drones et avec laquelle est en train de créer un partenariat industriel dans le domaine des turbines. Notamment en vue de la vente de ses hélicos de combat, qui pour l’instant sont privés de moteurs.

      Mais ça, bon, on le sait: l’action de la Russie dans notre champ stratégique a des externalités négatives pour nous, Français. C’est typique.

  8. Michel dit :

    Pas besoin de 150 000 bonhommes pour créer un incident …. Nous sommes dans le délire le plus complet …. effectif de l’armée de terre Russe en 2014 : 285 000 hommes !!!!!!!
    Avec 40 000 hommes, c’est déjà énorme, il serait peut-être plus intelligent de nous donner le nombre de brigades et quels types de brigades ????
    Avec 40 000 hommes les mieux équipés et les plus expérimentés ils peuvent envahir l’Ukraine, pourquoi annoncer 150 000 et pourquoi pas 500 000 ?
    Ils sont au jeu de celui qui envoi le bouchon le plus loin parmi les responsables occidentaux ?

    • Paddybus dit :

      Ben…?? si tu fais pas peur au bon peuple, comment veux tu qu’il accepte une guerre…
      C’est pourtant simple, tu prends un truc, je sais pas… tiens, un virus par exemple… tu annonces des chiffres de ouf…. et puis aprés tu cries victoire, on a un super vaccin mais y en aura pas pour tous le monde…. et là y accourent tous…. et ben pour la guerre c’est pareil… si tu mets que 40 000 bonhommes,le citoyen y se dit… bof… et si tu dis 140 000 alors, là, il a peur… et tu dis otan (en emporte les vents) et là le citoyens…. eh ben y l’a pu peur…. tu comprends…???

      • Courmaceul dit :

        ben y en a combien pour vous mon petit moujik ?

        • Paddybus dit :

          Dites donc courtouseul… un pré-ado de votre âge ne doit pas être familier avec les adultes…. votre psychiatre vous expliquera cela à votre rendez vous demain…. ça a l’air d’aller un peu mieux, vous semblez un peu moins acharné sur les excréments et autres excrétions ou borborygmes …

          • Courmaceul dit :

            bon vous allez vomir ou vous me donnez votre chiffre ?

          • Paddybus dit :

            Courtouseul… t’as aussi loupé tes calmants…!!!!

          • Courmaceul dit :

            « excréments » ? « psychiatre » ? y en à un qui vous appelle @Paddanslanus, je commence à comprendre pourquoi. 🙂

    • BoitaR dit :

      Ben, c’est pas ce que j’ai trouvé sur la toile:
      – 1 013 000 hommes en actif – 2018.
      – 2 500 000 réservistes.
      Maintenant, je veux bien vos sources qui appuient vos dire, parce que j’ai pas trouvé de sources qui s’en approchaient.

    • Meiji dit :

      Le soldats Russe, c’est peut être comme le matériel, dès qu’il passe a l’infirmerie pour la visite de contrôle, on compte une nouvelle recrue dans la brigade !

    • mora marc dit :

      Vous chiffres sont incomplets, il faut rajouter 45 000 hommes de VDV ( troupe aéroportées ), les FS, 30 000 hommes
      Sans parler des forces du ministère de l’intérieur, le MVD avec un effectif total de 921 000 hommes et femmes

      • précision dit :

        Euh il est pertinent de compter les policiers? ou c’est de l’ironie, ce que je ne pense pas ?(question de bonne foi)

        • Marc Mora dit :

          Les forces du ministère de l’intérieur ne sont pas a proprement parler des policiers, on est plus proches des gendarmes ( gendarmes dont une des mission première est la défense du territoire ) mais avec des moyens militaire bien plus conséquent ( blindés ) , a titre d’exemple prenez les unités OMON ( 208 divisions ) qui sont intervenue lors du conflit Tchétchène

          • précision dit :

            Merci pour les précisions. Je ne suis pas très familier, mais il me semble que les OMON sont un cas à part.
            Il est normal de comparer les OMON à des CRS ou gendarmes mobiles.
            Mais d’abord ils sont moins de 50.000, et ensuite, depuis 2017 ils ne sont plus rattachés au MVD mais à la garde nationale, il me semble.

            Donc le comptage des 921.000 membres pour un déploiement extérieur semble un peu surestimé.

            https://jeunes-ihedn.org/le-maintien-de-lordre-russe-une-situation-complexe-et-nuancee/

            Ce qui n’enlèbe pas à la pertinence de votre remarque concernant la difficulté de compter les différents services mobilisables

          • précision dit :

            Ah et j’ajouterais, comme l’Ihedn: il peut être judicieux aussi de compter les cosaques du Don, déjà très actifs dans la région.

    • Alain d dit :

      Oui bah, vous êtes meilleur expert militaire que les généraux russes qui n’ont jamais cessé d’être en guerre.
      Vous devriez envoyer votre CV au Pentagone

      • Michel dit :

        A vous tous, avez vous remarquez que je parle de l’ARMEE DE TERRE ……..
        Je ne parle nulle part des effectifs de l’armée de l’air ni de la marine ni des spetsnaz……

        • BoitaR dit :

          En effet. Mais ça n’a aucun sens. On n’envahit plus, que avec l’armée de terre, depuis 1914.

        • Marc Mora dit :

          Ce qui ne veux rien dire en tant que tel, c’est comme si vous dissociez les unités de L »USSOCOM ( 70 000 hommes ) du reste de l’US Army, je vous rappel qu’une des missions principal des FS c’est le soutien au unités conventionnel , votre propos est donc caduc

  9. Pépico dit :

    Ça chauffe, je crains q l’Europe s’en mêle car elle n’aura p-êtr pas le choix à cause d la charte Européenne, le problème c q nous avons beaucoup d russes qui vivent en Europe et surtout en France, donc va falloir q tout c monde rentre gentiment à la maison chez eux en cas d conflit sinon sa va faire  » bouillabaisse » tout ça ! C triste. Espérons q tout rtr ds l’ordre, tout dépend des gens d l’Est bien entendu.

    • blavan dit :

      Parler de chartre européenne est une plaisanterie. La gestion de la pandémie aujourd’hui, et l’impossibilité de sanctionner hier les pays qui s’étaient affranchis des 3 % de déficit , montre que les traités sont fait pour ceux qui les font , mais pas pour ceux qui les appliquent. De toute façon la seule armée européenne c’est la France, et aujourd’hui la France a assez de problèmes de sécurité intérieure pour ne pas se distraire dans un conflit fabriqué par les américains pour déstabiliser l’UE.

    • Mica X dit :

      Les russes qui vivent en Europe n’ont aucune envie de jouer à la 5ème colonne de VP, ils vivent en harmonie avec leurs voisins de palier ukrainien, ouzbek, estoniens ou kazakhs.

      Bref, ils ne sentent concernés que parce qu’en cas de tensions avec l UE ils auront plus de mal à faire venir leur famille ou à transférer de l’argent aux Babouchki

      Paca

    • Alain d dit :

      Charte Européenne, mais l’Ukraine n’est pas dans l’Union Européenne.

    • lucnets dit :

      L’Ukraine n’est ni dans l’otan ni dans l’ue il n’y a aucun traité aucun charte qui la protégerait. Ah si j’oubliais le mémorandum de Budapest (signé en 1994) qui en échange du démantèlement du colossal arsenal nucléaires hériter de l’URSS les frontières de l’Ukraine auraient du être garantie par les USA, la France , la GB, la Chine et ….. ah tiens aussi la Russie… Russie qui s’est empressé d’annexer la Crimée^^ Ah ben zut alors c’est trop méchant ça! Et après certains trouvent injuste les sanctions occidentales 🙂 Aux 19eme 20eme siècle on serait déjà en guerre les sanction économiques sont le strict minimum.

  10. Le Breton dit :

    Soit grosso-merdo l’équivalent des forces terrestres actives de l’armée de terre ukrainienne.
    Déplacer autant d’hommes et de matériel coûte très cher, je ne suis pas certain que Poutine ne mêle pas les actes aux paroles cette fois, l’Ukraine doit être prête à se battre.

    • Mica X dit :

      Les cours du pétrole et donc du gaz sont remontés, cqfd.
      Bonne journée

    • tschok dit :

      @Le Breton,

      Le mouvement des troupes a un coût, c’est sûr, mais il ne doit pas être exorbitant, surtout en Russie.

      Faire bouger ses troupes sur son propre territoire, normalement, c’est pas cher. Projeter des troupes en OPEX, là, oui. C’est plus tout à fait la même danse.

      Mais je vois ce que vous voulez dire: le critère du coût de la manoeuvre est-elle une donnée pertinente pour évaluer le risque stratégique? L’idée étant que si Poutine accepte de « miser » du pognon dans cette histoire, c’est qu’il a l »intention d’avoir un retour sur investissement, en quelque sorte. Donc, il veut envahir l’Ukraine.

      Je suis un peu dubitatif. Je pense au contraire que le coût de la concentration des troupes russes à la frontière est mineur pour lui. Ce n’est pas un élément prépondérant de son calcul stratégique. Ca reste basiquement une contrainte, bien sûr, mais là, je pense qu’elle est mineure. C’est justement pour ça qu’il le fait.

      • LEONARD dit :

        @tschock
        Sur le coût mineur de la concentration des troupes, je vous suis.
        Par contre, qu’en est il de la durée ?
        Parce que, si l’on excepte la finalité d’une occupation militaire d’une partie de l’Ukraine, on reste sur une manoeuvre d’intimidation vis à vis de l’Ukraine, consistant à dire : Voyez comme que c’est qu’on est fort !!

        Fort bien alors, mais çà vise à dissuader quoi?
        – L’entrée dans l’U.E ou l’Otan sont des procédures longues, complexes, et même pas forcément voulues par les futurs hôtes. Donc, pas de relation entre l’immédiateté de la mobilisation et le processus de l’Ukraine avec l’Europe, qui continuera. Efficacité très douteuse.
        – Une attaque de l’Ukraine sur le Dombass ? Outre l’insuffisance militaire de l’Ukraine (même avec des drones turcs), pour mener ce type d’opérations, la dissuasion avec une seule division aurait suffi. Pas besoin de 100 000h. Même l’intégration à la criméenne du Dombass par la Russie ne nécessiterait pas un tel dépliement.
        – Intimider Biden ? Vu les réactions de l’Otan, mauvais calcul pour l’instant. L’intérêt de l’Otan, c’est de laisser Vlad se dépatouiller avec ses deux pots de pus économico-mafieux du Dombass et de la Crimée.

        Donc, l’opération est plutôt à vocation offensive.
        – Soit pour reprendre l’approvisionnement d’eau de la Crimée, qui crève doucettement de soif,
        – Soit pour annexer d’autres parties de l’Ukraine.
        Et c’est là que le coût enfle démesurément, parce qu’il va falloir durer sur un terrain plus si majoritairement russophone, surtout quand la bise hivernale refroidira les ardeurs guerrières.
        Et là, le coût enflera au prorata de la durée d’occupation.

        • tschok dit :

          @LEONARD,

          Je partage la même interrogation que vous sur la finalité de l’opération. Vraisemblablement à buts multiples.

          Si on reste dans l’esbroufe et la menace, le coût est réduit. Si on passe en mode invasion puis occupation, là évidemment, on change de format financier.

          Ca me fait penser qu’on devrait se demander si la Russie peut se l’offrir. je pense que la réponse est non et que Poutine le sait.

          Donc?

          • LEONARD dit :

            @Tschok,
            Donc,
            1- Guerre de l’eau en Crimée, pénétration sur les axes Armansk/Kherson par la E97, Armansk/Nova Kakhovka par la T2202, couverture de flanc vers la P47.
            Remontée du Dniepr par la flotille de la Mer Noire/Azov, prise du pont sur le Dniper à Antonivka, isolement des forces ukrainiennes localisées au Sud du Dniepr, établissement d’une nouvelle « frontière » de la Crimée Rive Sud Dniepr/P47.
            2- Grandes manoeuvres au Nord sans franchir le frontière.
            3- Reconnaissance de l’intégration du Dombass dans la Fédération de Russie
            4- Opérations de sabotage/désinformation/soulèvements/manifestations dans le reste de l’Ukraine.
            5- Propositions de négociations couteau sous la gorge pour faire entériner le dépeçage de l’Ukraine en échange de l’arrêt des hostilités.
            6- Organisation d’un retour au pouvoir en Ukraine de pro-russes.

            Là, l’investissement est rentabilisé.

    • Alain d dit :

      @ Le Breton
      Oui j’ai aussi des doutes, ça fait beaucoup d’efforts et de dépenses pour juste mettre la pression.
      Effectivement les forces terrestres ukrainiennes ont bien gonflées, et puis maintenant elles sont bien mieux préparées, entrainées et équipées (armes, visions, et transmissions), et pour partie enterrées depuis longtemps, sur plusieurs lignes.
      Toujours difficile prévoir avec la Russie, qui a déjà surprise plus d’une fois.

  11. piotr le grand dit :

    Les ukrainiens feront tout pour forcer la main de l’Occident même s’il faut provoquer un incident. Et je suis sûr que l’extrême-droite ukrainiennes est dans dance pour ce coup fourré en préparation.

    • Thaurac dit :

      Un peu comme hitler avec la pologne, un petit false flag russe et hop, c’est nous les « victimes' » du méchant ukrainien

    • TheDogme dit :

      Il fait quel temps en Russie ? La langue de Molière n’est pas simple, il est vrai. Mais du coup, cela permet de détecter les « influenceurs » de faible niveau, déployé pour la propagande Russe.

      L’Ukraine (état souverain reconnu par l’ONU) a été amputé d’une partie de son territoire. Certains diront pour justifier cela que dans le passé la Russie était occupante de ces terres (ce qui est inexact mais passons). Hormis qu’à ce petit jeu, peu de pays sont vraiment aux occupants d’aujourd’hui et bizarrement si cela vous arrivait vous verriez les choses différemment.

      La lâcheté de l’homme moderne (on se demande bien en quoi il est moderne), n’a pas d’égale. Derrière les écrans, les bien-pensants donneurs de leçons sont les mêmes qui s’éclipsent quand ils devraient faire leur devoir d’homme & de citoyen (cf la violence dans la société française actuelle et l’absence d’intervention du plus grand nombre face à cette dernière et aux incivilités croissantes).

      Par contre, pour jouer les « sages », « moralisateurs », « docteurs en géopolitique » là, on retrouve pléthore. Tout ca pour dire, qu’au final, sous couvert de donner son avis (ce qui est libre dans un état de droit), vous essayez d’asséner une idée que vous pensez vérité absolue…

    • Courmaceul dit :

      Pu … ! Les cours de français au FSB !

  12. BLANC dit :

    Merci pour cet article. Depuis quelques temps, chaque jour, un drone Global Hawk RQ explore cette région, rive nord et sur de la mer Noire, remontant en Ukraine vers la frontière russe, longeant la cote vers Sotchi et faisant des incursions en Georgie. Les USA doivent avoir une vue précise de la situation et le drone n’est pas la seule source.

  13. Silovinsky dit :

    L’Europe, usa sont trop faible,

  14. mich dit :

    Tom Clancy serait encore là ,il aurait pu nous faire une sacré mis à jour de « tempête rouge » !

    • DarkCed dit :

      A la fin Jack Ryan (père ou fils) gagne toujours. Dans ce cas ci je ne pense pas que Biden sorte vainqueur. L’est de l’Ukraine compte les jours, et peut être même la totalité. Le bloc URSS se reforme petit a petit, tandis que le bloc UE s’embourbe dans ses prises de décisions (quelle connerie la majorité absolue pour faire passer des décisions importantes). Qui plus est la moitié de l’UE est dépendante du gaz russe… Clairement rien ne sera fait (surtout pas avec Macron et Merkel) pour dissuader la Russie d’annexer l’Ukraine.

      • lucnets dit :

        L’UE n’a pas la moindre compétence militaire pourquoi attendez vous une décision politique des dirigeants de l’UE? Par contre l’Europe Occidental (la plupart des pays de l’UE) appartient à une alliance militaire de 1ere ordre : l’OTAN.

        Quand au gaz c’est a double tranchant les pays de l’UE dépendent du gaz Russes, mais la Russie dépend de la vente du gaz. L’armée Russes ne pourra pas se payer ses jolie joujou sans la rente gazière. Le gaz à la différence du pétrole demande de grosses infrastructures pour le traiter et le transporter. Donc non si l’UE n’achète plus de gaz ils ne pourront pas le vendre à la Chine aussi facilement. Gazprom finance l’infrastructure gaziere pour fournir l’Europe elle pourrait se retrouver le bec dans l’eau si nordstream n’est pas branché. Je pense qu’au contraire l’ex glacis soviétique prend l’eau de toute part et la bielorussie de Loukachenko a montré récemment qu’elle se méfiait de plus en plus de son « protecteur » Russe. Ce pays pourrait être le prochain sur la liste.

        Déclencher une invasion de l’Ukraine serait un très mauvais calcul pour la Russie. Ce que veut la Russie c’est un état tampon neutre et pas se retrouver nez à nez avec les frontières de l’OTAN. L’Ukraine n’entrera jamais dans l’UE et l’OTAN avec des frontières non stable et une guerre civile sur le dos, la situation actuel arrange très bien la Russie. Si l’Ukraine veut vraiment rentrer dans l’UE et l’OTAN elle devra dire dire adieu à la Crimée et laisser les 2 républiques séparatistes à la Russie qui dépense(ra) une fortune pour les entretenir.

    • Momo dit :

      Absolument.
      Notamment les passages chantant les allemands luttant jusqu’au dernier pour défendre chaque mètre carré de terrain…

    • Vinz dit :

      « il aurait pu nous faire une sacré mis à jour de « tempête rouge »  »

      Ouais, tempête rouge dans un verre de Vodka.

      « le général Tod Wolters, ne pense pas qu’une invasion de l’Ukraine soit « imminente ». Le risque est « faible à moyen » pour les prochaines semaines » – Idem côté mae français.

  15. Pierre dit :

    Bon, voilà ça y est, L’UE a révisé son estimation à 100 000…
    Et demain, ce sera combien ?

    A force d’outrances bientôt plus personne ne les croira ces rigolos.
    Mais qui les croit encore sérieusement ?

  16. LEONARD dit :

    Re-direction d’un commentaire échoué sur le Tchad maladroitement:

    Pour tous ceux qui ne croient pas à la Guerre de l’eau que Vlad est obligé de mener (à son corps défendant, car c’est un humaniste), en Crimée, quelques photos satellites des réservoirs avant/après l’annexion de la Crimée.
    Pour rappel, la saison sèche n’a pas commencé !
    https://twitter.com/Osinttechnical/status/1384143909811490818

    En fait, c’est un malentendu:
    En anglais, réservoir se dit tank. La Crimée a besoin de réservoirs, Vlad lui envoie des tanks.
    Encore un mauvais coup de ces anglo-saxons !

  17. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ « Et je pense que nous devons définir de claires lignes rouges avec la Russie »,]

    Après le  » dialogue sous conditions  » , le  » contournement de la Russie [ et de la Turquie « ]  » , la ligne Maginot rouge … ;0) On reconnait le stratège … ;0)

    • précision dit :

      Bah il parlait en tant que politicien, pas stratège. Et il s’adapte à son audience. CBS c’est un peu comme CNN, c’est pas la crème de la crème.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Bah il parlait en tant que politicien, pas stratège ]
        Toutafé .
        Le Vojd vient de lui répondre sur la  » ligne rouge  » : C’est nous qui les traçons ! … ;0)

  18. Thierry dit :

    Le ministre russe de la Défense, Sergueï Shoigu a déclaré qu’il ne s’agit plus simplement d’un exercice mais d’une réaction aux activités menaçante de l’Otan et de l’Ukraine.

    https://vesma.today/news/post/25968-rossiyskie-voyska-obostrenie-shag
    article :

    La trêve conclue par Kiev et les républiques non reconnues le 27 juillet 2020 a été la plus longue de l’histoire de la guerre dans le sud-est de l’Ukraine.
    En mars de cette année, les bombardements ont repris avec une vigueur renouvelée.

    Beaucoup pensent que l’escalade actuelle a été motivée par les actions de Volodymyr Zelenskiy, quand en mars il a interdit de manière inattendue la diffusion de trois chaînes de télévision considérées comme «pro-russes» et a imposé des sanctions au «parrain de Poutine» Viktor Medvedchuk, Taras Kozak et d’autres éminents « amis de la Russie ».

    Dans le même temps, la guerre n’est pas entrée dans une phase active – comme auparavant, les tirs se déroulent uniquement le long de la ligne de démarcation. Ce n’est que maintenant que des armes légères sont utilisées, mais également des mortiers lourds de 120 mm.

    La fin définitive de la trêve peut être considérée comme le bombardement des positions de l’armée ukrainienne près du village de Shumy, dans la région de Donetsk, le 26 mars, à la suite de quoi quatre soldats des forces armées ukrainiennes ont été tués.

    À l’intérieur des « républiques populaires »
    La vie dans les «républiques» est sous le contrôle total des administrations locales, qui sont étroitement surveillées depuis Moscou. La direction locale est complètement soustraite au commandement et au contrôle des troupes.

    La Russie contrôle non seulement l’armée, mais aussi une partie importante de l’économie locale: la RPD et la LPR vivent des subventions russes – tous les paiements sociaux ici sont effectués en roubles. Le secteur public reste l’un des secteurs d’emploi les plus stables et monétaires.

    Que se passe-t-il à la « frontière » entre l’Ukraine, la LPR et la RPD
    La «frontière» entre les républiques non reconnues et l’Ukraine est une ligne de part et d’autre de laquelle les troupes et les armes devraient être absentes sur une vaste zone. La communication entre les parties s’effectue via les soi-disant points de contrôle d’entrée et de sortie (EECP).
    Au total, il y a sept points de contrôle dans le Donbass, mais aucun n’est actuellement pleinement opérationnel.

    Sous prétexte de lutter contre la propagation du coronavirus, les « républiques » ont fermé tous les points de contrôle en octobre 2020, et vous ne pouvez vous rendre en Ukraine que par le point de contrôle de Novotroitskoye. De son côté, l’Ukraine a ouvert tous les points de contrôle en novembre.
    La presse occidentale appelle déjà la ligne de démarcation le nouveau mur de Berlin.

    Selon la délégation ukrainienne au Groupe de contact trilatéral, les autorités des «républiques» élaborent de nouvelles règles de franchissement des frontières, selon lesquelles un permis de sortie spécial sera nécessaire pour se rendre en Ukraine. Le laissez-passer sera délivré aux résidents adultes et sera valide pendant six mois, et la période pour sa production peut aller jusqu’à 15 jours.

    Les militants des droits de l’homme estiment que pour obtenir un laissez-passer, les autorités des «républiques» commenceront à vérifier la fiabilité des résidents. Un régime similaire est déjà en place pour ceux qui viennent d’Ukraine. En fait, un régime de visas est en cours de formation entre les «républiques» et le reste de l’Ukraine.

    Combien de citoyens russes vivent dans le Donbass
    Fin janvier 2021, plus de 400 000 habitants du Donbass ont reçu des passeports russes.
    La distribution de passeports est devenue possible après le décret de Vladimir Poutine (2019) sur l’inclusion des résidents de la RPD et de la LPR dans la liste de ceux qui peuvent accéder à la citoyenneté russe de manière simplifiée.

    L’Ukraine a publié un contre-décret sur la non-reconnaissance de ces passeports et l’interdiction de la double nationalité sur le territoire des «républiques».
    Mais en fait, de nombreux résidents ont déjà deux passeports, voire trois, de l’Ukraine, l’une des «républiques» et de la Russie.

    La présence sur le territoire étranger de centaines de milliers de citoyens russes, même si elle n’est pas reconnue comme telle par l’Ukraine, peut devenir une excuse pour que Moscou s’immisce dans les affaires de son voisin. C’était déjà le cas en 2008 lors de la crise sud-ossète.

    Comment la Russie peut-elle gérer les « républiques »
    Dans un vide juridique, les deux territoires sont de facto directement subordonnés à la Russie, et leurs administrations sont peut-être encore plus dépendantes de Moscou que de la direction des régions russes.

    La reconnaissance est une option moins coûteuse et moins douloureuse en termes de sanctions, et donc plus probable que l’adhésion. Dans ce cas, la Russie n’aura pas à dépenser encore plus d’argent budgétaire pour la restauration des infrastructures détruites par la guerre dans le Donbass et à investir dans son développement.

    Qu’est-ce que l’armée ukrainienne maintenant
    L’armée ukrainienne compte aujourd’hui plus de 90 mille personnes (hors réservistes qui peuvent être appelés en cas de mobilisation), ce qui est presque trois fois supérieur aux forces des armées de la RPD et de la LPR (environ 35 mille personnes).

    Ces dernières années, les forces armées ukrainiennes ont acheté de grandes quantités de matériel aux pays de l’OTAN. Depuis 2018, Kiev a reçu 37 complexes antichars portables américains Javelin.
    etc.
    ——————————————————————————–

    On le voit ici, Poutine ne s’intéresse nullement au Dombass si ce n’est sous forme d’épine dans les pieds de l’Ukraine, que cette crise est soigneusement entretenu par la Russie qui souffle sur les braises pour faire escalader les tensions et sans doute tenter d’obtenir des concessions ou de se lancer dans une opération militaire à objectif limité contre l’Ukraine, une offensive ne durant que 2 ou 3 semaines pour grignoter du territoire.

    Poutine qui est en perte vertigineuse de vitesse cherche une valorisation politique à l’adresse de son électorat, l’affaire Navalny l’aura bien plus amoché qu’il ne le pensait car le peuple penche du coté de Navalny à présent qu’il en a fait un martyr de sa politique. Et su le front du covid Poutine est également en échec, très peu de vacciné et beaucoup de victimes en dépit des chiffres bidouillés.

  19. Vins dit :

    Risque faible à modéré…
    Si c’est ça nos grands stratèges, alors on est fini.
    Je vais me refaire la 7eme compagnie demain. Ça rappellera de bons souvenirs.

  20. aleksandar dit :

    Chiffre donnés par le clown Borrell et démenti par son administration dans l’heure suivante

    • précision dit :

      Borrell à Moscou. Borrell à Bruxelles. Michel+vonderLeyen à Ankara.
      En ce moment ce n’est pas la compétence qui étouffe les politiciens de l’UE.
      J’ai hâte de voir le prochain épisode.

  21. Muse dit :

    Moi, j’ai entendu dire que les chars russes étaient aux portes de Paris…
    M’enfin, est-ce le bon moment pour jeter de l’huile sur le feu ?

  22. Kadji dit :

    Ils seraient pas un peu malades les Russes de déployer des troupes sur leurs territoire,c’est scandaleux !

  23. Lassithi dit :

    Tient, c’est drôle, l’UE vient de ramer son estimation à 100 000 soldats russes dans la nuit.
    Ils ont eu peur de gros yeux d’Ursula, alors ils ont fait repartir 50 000 hommes.
    Il faut croire que les tocards de Bruxelles ne peuvent être que mauvais en tout, vaccins, frontières,….
    Ils arrivent à transformer de l’or en plomb.
    Mauvais un jour, mauvais toujours.
    Le seul domaine dans lequel ils excellent,c’est pour détruire les états nations et leurs économies.
    Mais, malheureusement, il y en a qui en veulent toujours plus.

  24. Achille-64 dit :

    Pourquoi est-ce que le citoyen français qui dépense de l’argent pour entretenir satellites et moyens de reconnaissance, n’a-t-il pas le droit à une information ‘made in France’ sur les effectifs massés à l’Est et à l’Ouest de la ligne de front potentiel ? Sommes-nous trop stupides ?
    Au lieu de ça, de la propagande otanienne et européenne …

  25. revnonausujai dit :

    Les Américains 40.000, les Ukis 90.000, Borell 150.000 !
    Qui dit mieux ? adjugé !
    Socialiste, technocrate et européiste, le mensonge dans le sang !

    • Courmaceul dit :

      et pour vous, y en a combien ?

      • revnonausujai dit :

        A défaut de l’évaluation des pros de la DRM (avant bidouillage par le cabminarm), ce sont ceux de la DIA les moins farfelus; les ukis ne sont pas crédibles, quant aux ordures politicardes socialos, ils mentent par construction !

        • Courmaceul dit :

          bref, vous n’avez rien à dire !

          • revnonausujai dit :

            Ah, parce que vous croyez les politicards pourris plutôt que les seuls pros ( en l’occurrence pentagone= DIA) qui se sont fendus d’un assessment qui ne se borne pas à reprendre les assertions ukies ?
            les ukis crient au loup, réflexe habituel quand on est une partie directement concernée, c’est le jeu même si on ne les prend pas au sérieux; quant au fédéraste Borell, même ses larbins ont été obligés de démentir et diminuer l’évaluation d’un tiers en s’alignant sur Kiev pour ne pas (trop) passer pour des branques !
            Rien à dire ? ben si, faire fond, jusqu’à preuve du contraire, sur les pros, se défier des assertions des belligérants , et rejeter les vomissures politicardes; vous devriez essayer !

  26. Bob dit :

    Les responsables européens remercient les ukrainiens de s’en prendre plein la gueule pour pas un rond alors que les franko-nemetskiy profitent bien des dividendes de la guerre entre le Tsarat de la poutine et les Ukrayinsʹkyy. Jupiter et ses jupettes n’ont toujours pas fixé de ligne rouge et heureusement car tout le monde sait pertinemment qu’ils ne feront strictement rien si les russes les franchissent. En plus, les allemands sont en période électorale et ne feront encore moins que rien mise à part acheter du gaz russe bien entendu. On devrait filer des rafales de seconde main, le Jean-Bart, les corvettes lafayette, nos vieux blindés AMX et autres blindés aux ukrainiens. Nous pourrions toujours tirer les marrons du feu et enrichir notre BITD comme nous le faisons avec les grecs contre notre allié turc.

  27. Allobroge dit :

    On comprend mieux pourquoi quand les USA s’agitent dans le reste de la planète, les autres nations s’inquiètent et il y a de quoi. Là les russes sont encore chez eux et manœuvrent s’ils en ont envie !

    • tschok dit :

      @Allobroge,

      Oui, à la base vous avez raison, mais deux observations:
      – Les troupes russes sont en Russie, c’est un fait, mais concentrées près de la frontière ukrainienne. Donc, on comprend que les Ukrainiens s’inquiètent.
      – Le motif officiel de la concentration de ces forces, annoncés par les Russes eux-mêmes, n’a rien à voir avec des « manoeuvres »: ils s’git très clairement de menacer l’Ukraine militairement si elle fait ceci ou cela. Ce sont des menaces, en toute simplicité, quoi. Sans chichi.

      La Russie dit simplement à l’Ukraine « si vous faites ceci ou cela, je vous casse la gueule ». Et elle joint le geste à la parole, histoire de bien se faire comprendre.

      Allobroge, je comprends que vous repreniez à votre compte la propagande russe, c’est classique. Mais reprenez-la correctement au moins. A aucun moment la Russie ne parle de manoeuvres. Elle admet, sans fard, menacer ostensiblement l’Ukraine. Sans complexe. Voili, voilou. Et au passage, elle menace également les Etats-Unis, si jamais ses destroyers devaient s’approcher trop près des côtes de la Crimée.

      Chaude ambiance, donc.

      Après la diplomatie de l’offense (Turquie, Chine, etc), la diplomatie de la menace (Russie).

      Là, je crois qu’on peut dire adieu à toute idée d’autonomie stratégique de l’Europe. Macron pensait que l’histoire allait dans son sens, mais cette interprétation de l’histoire supposait que la Russie n’adopte pas une posture aussi menaçante. A partir de là, c’est AKK qui a raison: avec un tel voisin, on ne peut pas se passer des Etats-Unis pour nous défendre. Personne en Europe ne peut croire que la France pourrait se substituer au parapluie américain, donc Macron l’a dans l’os.

      Les Russes agissent pour que les Américains restent, cela me semble évident. Ils fixent littéralement les Ricains en Europe plus efficacement que tout discours pro-Otan des pays européens, même le plus fervent.

    • Courmaceul dit :

      « les autres nations s’inquiètent  » De qui parlez-vous ?

  28. LEONARD dit :

    – Querelle de chiffres:
    L’Ukraine évoque 110 000h, et Borrell « plus de 100 000h ».
    https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/96873/informal-video-conference-eu-foreign-affairs-ministers-remarks-high-representativevice_en
    Pas trouvé la source de 150 000.

    – Querelle de géographie:
    C’est combien de km « proche de la frontière ukrainienne » ?
    20/50/150/500 km ?
    Tout dépend du mode dynamique choisi pour l’opération.

    Ce qui est sûr:
    C’est que de tels mouvements de troupes sont sans précédent depuis 2014 et même supérieurs.
    Les médias d’état ont été envoyés au Dombass pour cette fin de semaine.
    Russie Unie, Russie Juste, le Parti Communiste appellent à la reconnaissance du Dombass en tant qu’état indépendant.
    Reconnaissance ce Week-End ?

  29. larchait dit :

    Oh oui Monsieur le président, sortons nos muscles.
    Avançons l exercice Orion, qui le reflet de la puissante Adt…combien d effectif mon général, 10 000 si le recrutement 2021 fonctionne comme prévu.

    Mince, je ne pourrais pas Monsieur le président. Je n arrive pas à canaliser la crise du covid dans les rangs et scorpion à perdu son dard…

    Heureusement, que l Adt prépare le combat HI.

  30. Atchoum dit :

    @petitjean
    Merci pour votre lien , un site tres instructif vraiment et bonne journee a vous tous et a Laurent Lagneau également .

  31. Celtibère dit :

    « …seraient déployés PRÉS de la frontière ukrainienne ». Ça devient vraiment pénible.

  32. Ludovic CAUDRAND dit :

    Et alors, les Russes n’ont pas le droit d’entrainer leurs troupes ?
    Qui se souvient des REFORGER au bon vieux temps de la guerre froide où les USA et autres armées occidentales dont la France déployaient leurs unités pendant 1 mois à quelques kilomètres de la frontière de la RDA.

    • Courmaceul dit :

      Merci de comparer ces mouvements à ceux au moment de la guerre froide. Oui, le tchékiste est nostalgique de l’URSS.

  33. Pourquoi tout cet enervement? Prêchons la paix et non la guerre SVP

  34. Jonny dit :

    Bon ben voilà pour la réponse de la Russie à la nouvelle administration US, voyons maintenant comment les Chinois, les nord Coréens et l’Iran vont répondre au grands défi que leur lance les USA ! Même si ils osnt costauds, ile ne peuvent pas faire face à ces 4 pays en même temps !

  35. lxm dit :

    Là où c’est interessant, c’est comment évalue t-on la puissance d’une armée ? son nombre de soldats ? évalue t-on le professionalisme et la volonté ? fait-on un calcul de puissance de feu de tout le matériel combiné sur durée déterminée ? se base t-on sur la capacité de résolution de toute problème rencontré sur le terrain en un minimum de temps ? il y a là semble t-il plus une forme d’art que de calcul brut, pour évaluer le plus correctement les vrais rapports de force.

    • Fusco dit :

      @ lxm
      Calculs de salon donc gesticulations intellectuelles stériles.
      Le type dans sa tranchée du Dombass redoute autant la ferraille rouillée crachée par un vieux tube de 152 que les armes technologiques les plus modernes.
      Un de mes chefs lorsque j’étais jeune officier disait : le fantassin peut toujours mourir d’une balle. C’est toujours d’actualité.

  36. Michel dit :

    La question qui se pose est que l’Ukraine n’a pas coupé l’eau des canaux qui alimentaient la Crimée ???
    D’Ou la réaction de la Russie
    Voir :Date de 2014 …..
    https://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/26/l-ukraine-limite-son-apport-d-eau-a-la-crimee_4407974_3214.html
    https://www.lefigaro.fr/international/une-guerre-de-l-eau-assoiffe-la-crimee-20201022
    https://www.courrierinternational.com/article/ressources-la-crimee-sec-comment-remedier-la-penurie-deau
    Peut-être que des discussions existaient depuis 2014 entre l’Ukraine et la Russie même par voie indirecte, mais ne voyant pas de progrès dans les discussions est ce que Poutine n’a pas « piqué une crise » à la limite compréhensive (rappel la Crimée était Russe depuis 1792 et est très majoritairement peuplé de Russophone …)
    Point de vue plutôt « Gaullien » de ma part, pour moi il n’y a pas les méchants Russes d’un coté et les bons Occidentaux en particulier les US de l’autre (qui ont mis un sacré « b…el » lors de l’épisode de 2013 2014 Euromaïdan).
    J’essaye de prendre du recul sur cette crise larvéée depuis trop longtemps …

    • tschok dit :

      Reculez pas de trop Michel, vous pourriez tomber.

      Oui, voilà, c’est à peu près ça. Vous reprenez en les atténuant les grands attendus de la version russe des événements: elle a été forcée, à l’insu de son plein gré et à son corps défendant d’envahir et d’annexer la Crimée, et d’appuyer les séparatistes du Donbass, à cause des Américains. Tout est de leur faute, quoi.

      Mais attention, restons objectif, hein? Prenons du recul.

      Michel, bon sang, vous n’êtes pas le premier sur ce blog à essayer de nous refiler vos salades frelatées. On connait toutes vos ficelles, bordel. Renouvelez un peu le genre, quoi. Surprenez-nous.

      PS: la France gaullienne a envahi un pays pour l’annexer à son territoire sur un coup de sang? Tiens? je savais pas.

      Mais c’est vrai, vous avez raison: de Gaulle était un mec colérique. Tout à fait dans son genre, d’envahir un pays, comme ça, parce que Yvonne l’énerve. Elle l’énervait, vous savez pas à quel point. Terrible.

      • Michel dit :

        Non De Gaulle avait une vision du monde pas bipolaire comme vous le croyez
        Pourquoi il a viré les Américains de France à votre avis ?
        Pourquoi il a sorti la France du comandement intégré de l’l’OTAN ?
        Pourquoi il a recréer des liens avec l’URSS ?
        Quand vous répondrez a ces questions correctement je connaitrais votre connaissance …..
        Bordel comme vous dites vous êtes d’un niveau affigeant en géopolitique……

        • tschok dit :

          Comparativement à vous je suis un nain bien sûr, mais prenez garde à ce que je ne vous fasse pas tomber.

          Je m’en voudrais tellement de casser de la porcelaine.

  37. Durandal dit :

    Ça, c’est drôle ! De « Faible à moyen ». Mais si c’est moyen, c’est donc pas faible!

  38. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ aucune explication n’a été donnée sur cette correction. ]

    Il a fini de cuver la boutanche de samogon radioactif de Chornobiyl offert par Kouleba ? ;0)

    Il y a quelques jours la diplomatie Russe a fait savoir à l’AMBAUSA en Russie qu’il ferait bien de retourner aux USA pour  » consultations  » . Il a ostensiblement fait savoir qu’il n’en avait pas l’intention . Finalement Cézigue va certainement rentrer sur ordre de ses chefs … ;0)

    Never say never …

  39. breer dit :

    Pour ce qui est de l’Otan et de l’Europe, en cas d’intervention des armées russes en Ukraine, intervenir militairement contre la Russie n’amènerait certainement que du chaos supplémentaire, chaos que d’autres utiliseraient pour déstabiliser encore plus l’Europe (Clique d’Erdogan et islamistes en l’occurrence). Les populations des USA ne craignent pas grand chose sur leur territoire vu l’éloignement, mais pour les populations européennes ce ne serait pas la même histoire. Poutine et ses sbires doivent bien s’en douter, et jouer la dessus, sauf si nous voulons un conflit ouvert catastrophique pour la fragile Europe, dont les intérêts géo politiques divergent et les moyens militaires diffèrent. Défendre l’Ukraine se ferait possiblement à des destructions conséquentes en matériels, argents et bien sûr en vies humaines. Les populations occidentales européennes ne sont sans doute pas prêtes à l’accepter, comme en 39 – 45 par exemple, et les sociétés déjà fortement agitées socialement, d’éclater encore plus. Pas sûr que nos dirigeants actuels comme Macron soient suffisamment lucides, pour anticiper ce qui arriverait.

    • tschok dit :

      Vous fatiguez pas breer, prendre la défense de l’Ukraine n’est pas au programme, même en cas d’invasion russe.

      Si la Russie le fait, il faudra observer l’effet que cela produira sur nos pro-russes: la Russie, c’est beaucoup d’illusions et donc, beaucoup de désillusions. Les pro-russes de la Guerre Froide, qui étaient des gauchistes (alors qu’aujourd’hui se sont plutôt des gens d’extrême droite) sont allés de désillusions en désillusions: 1956, Budapest, 1968, Prague, 1979, Afghanistan.

      De combien d’invasions nos pro-russes actuels vont avoir besoin pour perdre leurs illusions, à leur tour, puisqu’ils ne sont ni les premiers, ni les derniers que la propagande russe usent ainsi?

  40. didixtrax dit :

    selon RT, Borrell n’a pas voulu donner sa source durant cette conférence de presse ; plus tard le script mis en ligne ne donnait plus que 100 000 au lieu des 150 000. Mais, au fond, qu’est-ce que ça change ?

    https://francais.rt.com/international/85805-ue-change-avis-nombre-militaires-russes-stationnes-frontiere-ukrainienne

    Ah, mouais j’oubliais : RT c’est russe donc méchant, faux et complotiste.

  41. DVA dit :

    lol…Et …si Poutine ‘ évacuait ‘ le donbass !??? Hein? Imaginez la suite….

  42. Prophète du Grand bousin dit :

    Ça sent la partition de l’Ukraine au mieux à moyen terme. Un petit scénario façon guerre de Corée où les gros se mettent sur la gueule par peuple interposé sans se déclarer franchement la guerre. Les russes ne sont pas intéressés que par le Donbass. Ils veulent clairement amputer toute la partie sud du pays et priver l’Ukraine de son accès à la mer. Ils n’attendent qu’un prétexte. Une Ukraine du Nord atlantiste et pro-ue et une Ukraine du Sud inféodée à Moscou. C’est pas si con comme idée et ça marche très bien déjà en Extrême-Orient (le petit joker chinois qui emmerdé les gros pour ceux qui se grattent l’encéphale).

  43. werf dit :

    La com c’est beau mais il faut qu’elle soit crédible, autrement c’est de la propagande. Le pauvre Borrell a fait plus fort que l’OTAN, histoire de montrer que le concept de défense européenne et de renseignement européen n’étaient pas des coquilles vides.