Dassault Aviation s’étonne d’être écarté de MAWS, le projet franco-allemand d’avion de patrouille maritime

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

199 contributions

  1. fgnico dit :

    la collaboration fco -allemande est une simplicité je dirai presque biblique

    mais jusqu’où voulons nous aller?
    merci

    • E-Faystos dit :

      C’est bien vu: tout est signé à Sodome.
      Triste

    • NulH dit :

      Oui, encore plus en appliquant les propos de Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation,

      D’autant qu’il en donne les raisons… en connaisseur…

      … comprenons : avec de bonnes câblures dans son environnement…

      Travail serrer, donc avancer, surtout… « le reste suivra !!! » (qu’un autre disait) …

      Et c’est sur ces modes que des projets DE MASTER CLASS ont sauvé et reconstruit des centaines d’emplois… en France !!! Et oui !!! Ceci dès courant 1995 …. +++

      Mais c’est dur dur dur. Alors, on y va, on causera, peut être, plus tard !!!

    • José dit :

      Mr Fgnico,
      En tant qu’Allemand j’aimerais vous dire quelque chose: Nous Allemands regardons les Francais comme des gens qui veulent être plus malins que les autres mais en fin de compte tombent dans leur propre piege et sortent toujours perdants: Depuis 1945 la stratégie de la France vis a vis de l’Allemagne ont tous échoué:
      -1945 apres la defaite de l’Allemagne c’est la France qui ne voulait pas un pays centralisé en Allemagne…Aujourd’hui le federalisme est un salut pour l’Allemagne…Jamais je n’aurais souhaité un pays centralisé comme la France!!!!
      -1990 lors de notre reunification, c’est la France qui a voulut la Fin de notre DM….en imposant l’euro a nous!!!!! Aujourd’hui cette monnaie est un piege mortel pour la France…L’Allemagne s’en sert pour conquerir les marchés mondiaux!!! LA France est laminée.
      -SCAF encore une idée Francaisepour aboutir ä une mutualisation et enfin une hypothetique armée européenne dirigée par qui???? Les élites francaises ont-elles une fois lu la constitution allemande???? Vous voyez n général Allemand recevoir des ordres d’un supéerieur en France?????Crois-moi cette fois encore la France sera perdante!!!! Si nous acception le SCAF c’est tous juste ä but industriel et non stratégique!!! L’ Allemagne a les moyens d’acheter les F35 qui d’ailleurs s’imposera un jour dans tout l’OTAN…et ce serait fini pour le SCAF
      Pourquoi vos élites qui ne jurent que par l’Europe aiment pérséverer dans les mêmes erreurs????
      PS- avant de commencer par m’insulter, analysez plutöt la pertinence de mes propos!!!!

      • STARBUCK dit :

        Vous avez 100% raisons, nos politiciens son des vendu et des imbéciles qui se voient diriger l’europe. Un jour, j’espère que la justice passera et qu’ils rendront des comptes pour leurs traîtrises.

      • Arakis dit :

        Mon cher José,
        votre analyse est vu comme on dit depuis l’autre côté du Rhin. Maintenant en tout objectivité, si vous regarder le sujet sous l’angle européen voir mondial, vous comprendrez (je l’espère) que votre point de vue est biaisé. Je ne sais d’où vous sortez vos « vérités » mais sachez que par exemple, la réunification allemande n’a pu se faire sans France et sans l’Europe.
        Dire que l’Euro est un piège….comment dire autrement que vous énoncez de telles fausses informations que vous n’en êtes plus crédibles. Grace à l’Euro, l’Europe (France comprise) peut lutter à armes égales économiquement. Reste à voir politiquement car tant que l’Allemagne sera aussi inconstante et rétrograde, la politique européenne sera compliquée.
        Par contre je vous rejoins l’Allemagne n’a pas d’autres intérêts dans le SCAF que de voler les avancées technologiques françaises (l’Allemagne est incapable de produire ses propres avions, moteurs et a 10 ans de retard dans les missiles d’ou l’association récente avec les israéliens). Quant à cette grandeur allemande, certes l’Allemagne a des moins mais aucune volonté pour avancer, trop attentiste et soumise à l’Otan-USA.
        Bref, je vous laisse le soin de reprendre un peu de cours de géopolitique et d’aborder les analyses avec plus de recul

      • Arakis dit :

        Mon cher José,
        votre analyse est vue comme on dit depuis l’autre côté du Rhin. Maintenant en tout objectivité, si vous regardez le sujet sous l’angle européen voir mondial, vous comprendrez (je l’espère) que votre point de vue est biaisé. Je ne sais pas d’où vous sortez vos « vérités » mais sachez que par exemple, la réunification allemande n’a pu se faire sans France et sans l’Europe.
        Dire que l’Euro est un piège….comment dire autrement….que vous énoncez de telles fausses informations que vous n’en êtes plus crédible. Grace à l’Euro, l’Europe (France comprise) peut lutter à armes égales économiquement. Reste à voir politiquement car tant que l’Allemagne sera aussi inconstante et rétrograde, la politique européenne sera compliquée.
        Par contre je vous rejoins l’Allemagne n’a pas d’autres intérêts dans le SCAF que de voler les avancées technologiques françaises (l’Allemagne est incapable de produire ses propres avions, moteurs et a 10 ans de retard dans les missiles d’ou l’association récente avec les israéliens). Quant à cette grandeur allemande, certes l’Allemagne a des moins mais aucune volonté pour avancer, trop attentiste et soumise à l’Otan-USA.
        Bref, je vous laisse le soin de reprendre un peu de cours de géopolitique et d’aborder les analyses avec plus de recul

      • jean dit :

        Il est clair que nos élites sont perdues.
        Un grand ménage est nécessaire.
        a commencer par nos élites politiques et économiques qui passent leur temps à nous trahir au profit d’intérêts particuliers.
        J’espère bien que nous parviendrons à les dégager à partir de 2022, seule élection qui laisse une fenêtre ouverte sur une opportunité de faire table rase et rebâtir une république qui se soucie de l’intérêt général et de l’ensemble des citoyens.
        Vous avez raison à propos de l’Euro, mais je ne pense pas pour le fédéralisme. Même si la France a eu à voir dans cette affaire, on ne peut pas dire que le centralisme ait une longue histoire en Allemagne, tout au plus une période depuis Bismark jusqu’en 45.

      • Jean dit :

        @José,
        Ca fait du bien de lire quelqu’un qui n’est pas dans la grande sidération flagorneuse de la Frooooonce qui est la meilllllleure, bla, bla, bla …. Je ne sais rien dire de plus par rapport à vous constatations qui semblent se vérifier. Par contre d’un point de vue stratégique, l’Allemagne a tout intérêt à lâcher le couple franco-Allemand qui tire avantage sur elle depuis trop longtemps !!! Les vrais avions européens sont le Tornado et l’Eurofighter, et pas le très franco-franco-français Rafale !!!! Sortir du marché de dupe français pour renforcer l’axe germano-américain amènerait l’Allemagne à un autre niveau que à l’ombre de la France !!! Cela a pris du temps, mais on dirai que les teutons qui n’étaient bon qu’à payer sont en train de se réveiller ! Quand à l’axe Européen, France -Allemagne, il est virtuellement mort depuis longtemps !!! L’Allemagne qui est très proche de la Turquie et des pays de l’Est devrait déplacer le centre Européen actuel qui ne produit plus rien du tout !!!

        • chill dit :

          faux, le seul avion itar free est le Rafale, donc l’unique véritable avion européen !

          • Ah Ca ! dit :

            Laisse,

            John a les crocs, car son pays la suisse est forcée d’acheter du Rafale.
            Il n’a pas compris que ce qu’a fait la France depuis 40 ans… qui est tout simplement obéir aux ordres de Washington.

            Ils savent tous que la puissance créatrice donc destructrice est encore avec les gaulois et c’est pour cela qu’ils s’efforcent tous de détruire la France. Ils savent aussi que la France, comme l’Angleterre, peut se sortir de l’ornière en quelques années, ce fait les dérangent, car la France est toujours une puissance potentiellement dominatrice et indépendante.

            Des petits boutiquiers, le jour viendra et on aura de la mémoire.

      • Lure dit :

        Je crois, Monsieur, que notre histoire a fait de nous des idéalistes. Peut-on nous reprocher de penser qu’une Europe unie, solidaire et indépendante soit une belle idée ? Je ne le pense pas.
        Si la volonté de l’Allemagne est de faire cavalier seule, les français finiront par l’admettre. Ils construiront leurs Défense seuls et ils y parviendront, bon an, mal an.
        Personnellement, je trouve regrettable d’enterrer cette idée de coopération mais s’il le faut…

      • Clavier dit :

        J’analyse la pertinence ……et je me marre quand vous évoquez le devenir du F-35 !
        surtout ne vous gênez pas pour en acheter, ils vont vous faire un prix !

      • Czar dit :

        « des gens qui veulent être plus malins que les autres mais en fin de compte tombent dans leur propre piège  »

        alors que les boches, ils lancent tranquillou des guerres mondiales et ils finissent avec un grand-père cosaque.

        si j’aurais gramd mal à recommander nos actuels résident de la raie publique comme successeurs de Richelieu ou de l’abbé Suger, c’est certainement pas du mauvais côté du Rhin que j’irais chercher des conseils en matière de pragmatisme.

        la Chouize, à la rigueur.

        • Félix GARCIA dit :

          « alors que les boches, ils lancent tranquillou des guerres mondiales et ils finissent avec un grand-père cosaque. »
          Je m’suis étouffé dans ma bière et ma fumée ! ^^

      • Yes dit :

        Cher José je valide vos propos.
        Nous (nos dirigeants) avons (ont) manqués de vision et de talent.
        C’est vrai que le français est quelqu’un qui, si on sait le flatter, peut faire cocorico les 2 pieds dans la merde.
        Maintenant, il est dommage que nous n’arrivions pas à sceller une vrai collaboration avec les allemands, et avouez que l’allemand ne le facilite pas non plus.

      • Lothringer dit :

        Sehr Geherter Herr José,
        Je ne vais absolument pas vous insulter. Je suis très admiratif de la puissance industrielle allemande.
        Mais j’ai de profondes divergences avec votre vision des choses, même si une partie de vos propos sont vrais , et d’autres sont totalement faux.
        Mes grand-parents sont nés allemands, dans une zone qu’on appelle Elsaß-Lothringen. Cette appellation vous dit quelque chose ? Nous en avons gardé un souvenir qui nous conseille d’être méfiants.

        (1) Oui, en 1945 la France avait émis des préférences sur la nature du système politique allemand. Mais en réalité la constitution a été « dictée » par les Américains. La France n’avait AUCUN poids politique en 1945. Elle ne faisait partie des « vainqueurs » que grâce à la générosité francophile de Churchill…et contre l’opinion des américains. Mais il est vrai que l’agressivité prussienne (1870-1918) puis la folie hitlérienne ont rendu les français très méfiants. Mais retenez que la France n’avait aucun poids politique en 1945.
        Et ceci dit, compte-tenu de l’Histoire Allemande (de nombreux petits royaumes jusqu’en 1870), cette constitution correspond assez bien à la nature historico-politique de ce pays.
        Vous n’auriez jamais voulu vivre dans un pays centralisé comme la France…fort bien. L’histoire politique de l’Allemagne est différente de l’histoire politique de la France. C’est tout.
        Aber « BundesRecht bricht LandesRecht » (la loi fédérale domine la loi régionale). Le fédéralisme allemand a quand-même ses limites…Richtig oder nicht ????

        (2) « en 1990 …c’est la France qui a voulu la Fin de notre DM…en imposant l’Euro…. »
        FAUX archi-faux. Le concept de monnaie unique européenne était dans les têtes dès 1958. La CEE (devenue UE) est une création américaine imposée aux européens (archives américaines libérées). (Presque) tout ce qui est arrivé depuis 1958 est le résultat d’une volonté américaine. Et l’Allemagne est sous une forte tutelle des américains depuis 1945. La logique est « une monnaie unique pour un marché unique ». La monnaie européenne était en préparation depuis les années 70 (Giscard / Helmut Schmidt) avec la création du Système Monétaire Européen et sa monnaie virtuelle l’ECU. Et le marché unique est opérationnel depuis le 1er janvier 1993. La création de l’Euro, c’est l’aboutissement d’un processus prévu depuis longtemps.
        Oui aujourd’hui la France est laminée, mais par sa propre faute (trop de socialisme, pas assez d’industrie) et sa naïveté. Dans les années 70, sous Pompidou-Giscard, le taux de croissance économique français était (légèrement) supérieur au taux de croissance allemand.

        (3) Oui un général Allemand refusera de recevoir des ordres d’un supérieur français. Car depuis la montée en puissance (militaire) de la Prusse du 18e siècle, il y toujours eu une volonté Prussienne d’écraser la France.
        Et cette francophobie continue d’exister encore aujourd’hui dans l’armée allemande. On peut dire que l’armée allemande entretient UNE PROFONDE HAINE contre la France. C’est une question de principe et d’honneur : l’Allemagne refusera toujours d’acheter des armes françaises.
        Par contre l’Allemagne accepte de recevoir les ordres des militaires américains. Durch Ihren GrundGesetz, vielleicht (en raison de votre Constitution, peut-être) ?
        Je vous rassure : en tant qu’Alsacien-Lorrain, cela me ferait également beaucoup de mal de recevoir un ordre d’un général allemand.
        Mais vous avez raison lorsque vous dites que le SCAF est juste industriel et non stratégique. Les besoins de l’armée allemande ne sont pas ceux de l’armée française. Donc faire le SCAF entre la France et l’Allemagne est effectivement une profonde erreur stratégique.
        Vous avez raison , oui, l’Allemagne doit acheter des F35. Et comme cela elle fera disparaître son industrie militaire, et moi, en tant que Français originaire d’Elsaß-Lothringen, j’en serai très très très heureux : cela nous fera une menace de moins. Et vous achèterez des armes bridées dont le coût d’entretien et de fonctionnement sera vraiment très cher, et c’est très bien comme cela car vous avez beaucoup d’argent. Ensuite les Russes envahiront l’Allemagne qui sera submergée (les USA ne vous aideront pas), et les Français dirigeront la contre-attaque et on verra qui sera le plus fort, entre la France et l’Allemagne. Moi j’ai déjà la réponse à cette question.

        Nur eine Frage : Sie Sagen daß Deutchland genug Geld hat um die F35 zu kaufen… Aber warum machen die Deutscher nicht ihren Kriegsflugzeug allein ? Wenn sie allein ihren Flugzeug machen, dann bleibt das Geld inner Deutchland.

        Non la France n’a jamais tendu de piège à l’Allemagne. Mais c’est vrai que nous nous mettons nous-même dans les problèmes.

        Par contre les Allemands passent leur temps à demander à la France de transférer leur poste à l’ONU au profit de l’Europe toute entière. Un piège de la France à l’Allemagne ?

        Sur les hauteurs de la ville de Metz, les Allemands, pendant la période Annexion (1870-1918) ont construit un petit monument à la gloire de Bismark. On l’appelle la Tour Bismark . Les allemands l’appelaient « Bismark Denkmal » (traduction : monument en mémoire de Bismark »). Sur ce monument les Allemands avaient écrit « Wir Deutcher fürchten Gott sonst nichts auf diese Erde » (traduction : Nous les Allemand craignons Dieu et personne d’autre sur cette Terre). Le ton était clairement donné sur la vision des Allemands vis-à-vis des autres peuples…surtout vis-à-vis des Français à qui ils venaient d’arracher cette terre.

        En résumé, je pense qu’il vous manque quelques années de connaissances Historiques et géopolitiques.
        Le SCAF est un (inutile et stupide) cadeau politique de la France à l’Allemagne. Mais l’Allemagne veut encore et toujours détruire la France, donc elle profite de ce cadeau pour demander toujours plus. Alors qu’en réalité, l’Allemagne et les USA sont des alliés indéfectibles…pour détruire la France. Car c’est aujourd’hui le dernier pays occidental qui possède une (petite) forme d’indépendance. Même la bombe atomique anglaise n’est pas indépendante : les anglais doivent obtenir l’autorisation des USA pour l’utiliser.

        • jean la gaillarde dit :

          Lothringer ….. un seul mot : Respect ! Rien à ajouter.

        • Czar dit :

           » Elle ne faisait partie des « vainqueurs » que grâce à la générosité francophile de Churchill…et contre l’opinion des américains »

          quel dommage que tant de Français aient eux-mêmes avalé cette légende urbaine : la France a conquis nombre de territoires en Allemagne comme en Autriche.

          Dès lors sa zone d’occupation ne lui a pas été « gracieusement octroyée », elle a été payé du sang de ses soldats. Point barre.

          ce qui est vrai c’est que Churchill a poussé pour que la France soit admise à la Commission de contrôle interalliée, ce qui n’était dans les plans ni de Roosevelt, ni de Staline.

          Nulle bonté là-dedans, l’Allemagne ayant disparu (elle n’a plus existé juridiquement jusqu’en 1949) il n’y avait que la France qui pouvait servir de môle de résistance face à une poussée soviétique.

          rien que de la très traditionnelle politique rosbif de soutenir contre la puissance dominante ceux qui sont sur le continent en situation de s’y opposer.

          l’opposition des Russes a d’ailleurs été plus encore marquée que celle des yankees – pour les gogos qui cultivent un romantisme de pacotille à l’endroit de la Moscovie

          • Lothringer dit :

            Une partie de l’Armée française est remontée d’Italie et est passée par l’Autriche-Sud-Allemagne pour atteindre le « Nid d’Aigle ».
            La zone d’occupation française a été octroyée par prélèvement sur la surface des zones d’occupation USA et GB. Ce n’est pas un gain français, mais un cadeau (utile et intéressé) obtenu par Churchill.
            Churchill a toujours pensé que l’Alliance France-GB était indispensable pour assurer la sécurité de la GB. Sa francophilie était forcément intéressée. C’était avant tout un patriote anglais. Mais il avait définitivement compris que la France n’avait plus envie de faire la guerre contre la GB, dès lors la France pouvait devenir un allié de 1er rang pour la GB. Une France forte est un gage de sécurité pour la GB. Surtout pour se protéger de la puissance allemande. C’est clairement exprimé dans ses mémoires.
            Lors des conférences de Yalta et Potsdam, Staline a accepté que la France conserve son influence temporairement en Syrie-Liban (au nom de sa « mission historique » de protection des chrétiens d’orient)…à la demande de Churchill.

      • Borok83 dit :

        l’Allemagne n’est pas un partenaire fiable, ne vous en déplaise surtout dans le domaine aéronautique militaire, l’ombre des Kurt Tank, W. Messerschmitt et leur génie créatif ne sont plus que légende, les problèmes de l’A400, le rejet du Tigre, prouve une nouvelle fois, l’esprit non européen de nos amis allemands, le revirement est dû à la défaite de Trump, car lui avait compris ce pays. En retirant la coûteuse couverture militaire le doute était né, l’élection de Biden a redistribué les cartes, mais pas en faveur de l’Europe de la défense, l’Allemagne est tout sauf un partenaire, n’abordons l’hypocrisie de l’armement allemand fabriqué en Afrique du Sud et qui là ne tombe pas sous la moralité du budestag, et peut se vendre en toute moralité. Ne pas comprendre actuellement que les US on une préoccupation tournée vers l’asie prioritairement, et non vers l’Europe est un manque de visualité, pourtant si la Russie voisine ne vous inquiète pas c’est votre droit, pourtant les femmes allemandes ont beaucoup donné de mémoire, je ne peux que regretter que nos pays s’éloignent depuis bien longtemps,

      • amiral bigorneau dit :

        Mon dieu ..Consternant

  2. Plusdepognon dit :

    Tiens, encore un dossier qui n’avance pas…
    https://www.meretmarine.com/fr/content/maws-ou-en-est-le-projet-de-nouveau-patmar-franco-allemand

    Heureusement, on attend aussi des projets en coopération avec le Royaume-Uni…
    Les dernières coopérations franco-britanniques se sont terminées en eau de boudin et pourtant des projets importants pour l’avenir sont en suspens:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-les-trois-cooperations-cruciales-entre-la-france-et-la-grande-bretagne-861356.html

    On met souvent en avant le fait que le Royaume-Uni est le seul pays européen avec la France a avoir une culture militaire dans la projection de forces armées.

    Sauf que depuis, il y a un changement de doctrine outre-Manche :
    https://www.revueconflits.com/raphael-chauvancy-general-carter-armee-angleterre/

    https://www.ege.fr/infoguerre/2020/10/recentrage-puissances-anglosaxonnes-enjeux-strategiques-de-guerre-de-linformation

    Même si nous les comprenons de mieux en mieux…
    https://www.ege.fr/infoguerre/2012/12/la-colonisation-culturelle-anglo-saxonne-marque-des-points-en-france

    En Rosbeef dans le texte (pour les anti-anglais, les navigateurs traduisent assez bien) :
    https://warontherocks.com/2021/02/there-and-back-again-the-fall-and-rise-of-britains-east-of-suez-basing-strategy/

    https://theconversation.com/why-foreign-countries-are-scrambling-to-set-up-bases-in-africa-146032

    Et puisque l’écologie est à la mode :
    https://theatrum-belli.com/a-changing-climate-exploring-the-implications-of-climate-change-for-uk-defence-and-security/

    • Czar dit :

      « (pour les anti-anglais, les navigateurs traduisent assez bien) »

      ne pas faire l’erreur -politiquement correcte – de confondre « refus » et « ignorance ».

      je dirais plutôt que c’est ceux qui ignorent la mentalité anglo-uhesse qui éprouvent une fascination provinciale.

      En ce qui me concerne, nul besoin de traducteur pour lire des articles dans cet idiome.

        • ricodu13 dit :

          La vérité est historique , les pays en Europe se sont construit diféremment.
          La France s’est construite en agglomérant à la royauté des provinces conquises ou par alliance , c’est une forme de centralisation.Les Républiques successives ont divisées en département et ont modifié les noms et la structure politique , les comtes sont devenus des préfets qui sont gérés par l’Etat et restent dépendant des décisions centrales.
          l’Histoire de l’Allemagne est tout autre, le fédéralisme y est ancré depuis longtemps , ce qui est l’Allemagne d’aujourd’hui correspond à une union de plusieurs petits royaumes d’Europe centrale longtemps ballotés par les désirs Prussiens ou Autrichiens ou Danois.
          L’Allemagne est née d’une volonté de centralisation de Bismarck , en 1870 , et celle -ci a connu cette époque jusqu’en 1945 .
          On ne peut pas dire que cela a été un succès pour L’Europe ou bien le monde : 2 guerres mondiales et des millions de mort.
          Puis divisées sous gouvernances militaires des vainqueurs après 1945.
          Le fédéralisme à ce moment là fut la meilleur chose qui permis au
          régime politique Allemand de rejeter ce centralisme dévastateur
          et de reconstruire avec succès une Allemagne industrielle et économique.
          Il est logique que ces gouvernances différentes ne mènent pas aux mêmes vues de défense des intérêts nationaux .
          C’est pour cela qu’une Europe politique aura beaucoup de mal a émerger .
          La France la veut centralisée alors que l’Allemagne la veut fédérale.
          Et donc aujourd’hui tout sujet qui sert des interêts nationaux et donc extra Européens ne pourront aboutir si chacun reste sur sa position culturelle , celle ci doit évoluer vers une acceptation du coeur vital de ce qu’est l’histoire de l’autre sans calcul économico industriel pour en tirer un quelconque avantage individuel.
          Ce n’est que comme cela que l’on réussira à construire des projets communs en Europe , il faut changer cette vieille mentalité revancharde anachronique qui d’ailleurs a abouti au désastre en 1914 et en 1939.
          l’arbitrage des dirigeants doit être juste et accepté par tous , industriels compris .

  3. philbeau dit :

    Eric Trappier en remet une couche , et remet les pendules à l’heure , à l’intention de politiques français qui ont perdu leur boussole nationale . Comme avec le Scaf , on laisse l’européisme dingo dicter sa loi à nos intérêts économiques , abandonnant les rênes à une Allemagne qui obsède nos décideurs politiques . Mais qu’est-ce-que c’est que cette soumission masochiste pathétique de cette génération gavée de pré-supposés hors-sol , qui s’obstine à ignorer l’avenir de nos entreprises rescapées du suicide idéologique des trente dernières années ?

    • Morbihan dit :

      Vous avez tout dit…

    • E-Faystos dit :

      La
      Thune.
      Rien de plus.
      Parce que notre industrie s’est pris un gros taquet.
      D’autres avant moi, et largement meilleurs contributeurs ont déjà acté que les politiques et les grands patrons on voulu une France sans usine: direction la Chine pour les dividendes et au moins cher pour le reste. Résultat, nos avions sont bons et nos voitures peines à maîtriser le haut de gamme ou le grand tourisme.
      Problème d’image? De qualité perçue ? De technologie ?
      Un peu de tout. Mais j’ai trop entendu que les bonnes ligne produisait pour l’étranger et que le.second choix était pour les consommateurs locaux.
      Et quand on casse les circuits vertueux et qu’en prime, on ouvre les frontières, alors c’est la blessure et l’insulte.
      Avec les charges, les entreprises stagnent et ne font plus rêver.
      Des décennies plus tard, on doit commander de bien manufacturé basiques au bout du monde.
      Re triste.

      • EchoDelta dit :

        Oui enfin l’argent ne fait pas tout, et puis nous pouvons tailler dans la fraude sociale, qui au bas mot représente 85 milliers d’euros selon la cours des comptes…
        Donc nous pouvons tout a fait retrouver des marges de manœuvre avec un peu de sérieux et motivation pour accepter que l’état français se fasse plumer comme un pigeon par les fraudeurs pour une idéologie débile.

        • Patatra dit :

          Je suis preneur du rapport de la cours des comptes qui le chiffre ;). Parceque dans le rapport que j’ai lu (Septembre dernier) elle dit qu’elle est incapable de chiffrer et que seule la CAF fait une estimation. à 2,3 M€.
          D’ailleurs l’estimation globale est sa première recommandation.

          Mais je suis preneur de ton rapport à toi, qui je l’espère n’est pas un quelconque numéro de valeurs actuelles.

          Flagrant délit d’idéologie débile.

    • oryzons dit :

      Je crois que 2022 va marquer un tournant.
      Le tournant que les politiques français se sont appliqués à ignorer depuis le premier référendum sur le traité de Maastricht, gagné d’un cheveu alors que tous les partis politiques classiques faisaient campagne pour, puis rebelote 12 ans plus tard avec cette fois ci un rejet.

      Au lieu d’entendre ce que leur disait le peuple français, ils ont continué tête baissée, avec comme programme : plus aucun investissements massifs dans nos secteurs technologiques, acceptation de voir la Chine dépecer nos industries Télécom et de semi conducteurs, soumission totale au diktat US dans le digital même après Snowden, mise en pièce de nous industries de confection, de petit outillage, d’équipements électroménager, électronique…

      Fuite dramatique de nos meilleurs diplômés.

      Tout cela compensé par des RTT et des pansements sociaux financés par toujours plus d’impôts sur les classes moyennes.

      Et sur ce qui nous restait de bastions fort acceptation de voir cela basculer petit à petit sous le contrôle allemand (aéronautique, spatial) au nom de la « cause ».

      J’ai une pensée pour Seguin qui avait raison dès Maastricht, en soulignant qu’en tant que Gaulliste il ne pouvait accepter que la France renonce à ses ambitions nationales.

      Merci à la gauche autrefois laïque et féministe et antiraciste d’être devenue pro islamique, antisémite et antiblanc.
      Merci aux centristes d’avoir passer leur temps à faire des réformettes, sans jamais prendre à bras le corps le financement de l’économie, son contrôle, et la réforme de l’État.
      Merci à la droite d’avoir accepté si facilement que la souveraineté française soit si facilement piétinée et de n’avoir rien fait pour enrayer une immigration ruineuse.

      Voilà tous les remerciements que MLP pourra faire l’année prochaine.
      Merci à Macron d’avoir baratiné une énième fois ses électeurs en promettant des investissements massifs dans les technologies critiques, des réformes qui permettraient aux entreprises françaises de revenir compétitive, de relocaliser, reindustrialiser.
      Puis d’avoir appliqué la même recette que ses prédécesseurs : toquer à la porte de l’Allemagne pour lui demander ce qu’elle veut pour faire avancer l’Europe.

      Elle veut toute l’industrie de défense française à ses pieds !
      Macron hésite…
      C’est que ça ferait très mal maintenant de dire qu’il faut lancer des programmes nationaux (horrible mot), alors qu’il aurait pu le faire en 2017 en s’évitant de se faire cracher à la gueule part Merkel et AKK.

      Voilà où l’on en est.
      La classe politique française depuis les années 80 est tout simplement pitoyable, lamentable, ridicule.
      35 années de désastre tout simplement.

      • scipion dit :

        Vous avez bien résumé la situation. Moi aussi j’éprouve du dégoût.

      • STARBUCK dit :

        J’ai fait le même constat….triste

      • ArtScenik dit :

        Vous êtes déjà en campagne électorale pour le RN ?

        • Ah Ca ! dit :

          @ArtScenik
          Je ne sais pas pour @oryzons mais si vous n’arrivez pas à la même conclusion, allez consulter en urgence.

      • Czar dit :

        « ’ai une pensée pour Seguin qui avait raison dès Maastricht, en soulignant qu’en tant que Gaulliste il ne pouvait accepter que la France renonce à ses ambitions nationales. »

        oui « en même temps, seguin, gaulliste en carton a préféré en 1998 faire élire des présidents de région socialistes plutôt que de simplement accepter un vote des conseilleurs frontistes*

        heureusement cette droiche est en phase terminale et elle finira dans l’oubli et la honte.

        le nabot vient de faire d’ailleurs allégeance à macaron en échange d’une tite bienveillance pour son futur procès en appel.

        • Euclide dit :

          @ aramis
          Vous auriez pu aussi citer Bossuet.
           » Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets alors qu’ils en chérissent les causes « 

      • aramis dit :

        Je ne résiste pas au plaisir de la placer :
        « L’ambition politique dont on n’a pas les talents est criminelle ». (Alphonse de Chateaubriand.)
        Un jugement qui s’applique évidemment à Macron mais pas seulement. Toute la classe politique française est concernée.

        • Franz dit :

          Je pense au contraire qu’E. Macron a les compétences pour assumer le rôle de président de la République.
          Le drame c’est qu’il n’en a pas les valeurs. Peut-être que plus aucun personnage politique ne les a, d’ailleurs.

          • aramis dit :

            Tout cela est possible. Mais que signifient « valeurs » exactement? Un Chef d’Etat ne doit avoir qu’une seule obsession : la pérennité de la nation et celle de l’état. Or il semble bien que Macron part du principe que la France n’existe plus et que si, par hasard, elle continue d’exister alors il faut qu’elle disparaisse pour qu’émerge l’Europe devant nos yeux émerveillés. Et ainsi doivent faire tous les Européens. Autant demander aux Allemands (et aux autres Européens) de croire à l’existence de la licorne. D’où un clair problème de compétence concernant Macron. Et puis sur quoi se fonde la diplomatie de Macron? Il faut savoir en la matière ce qu’en disait Bismarck : « la diplomatie sans armée c’est comme de jouer de la musique sans instruments ». Dans quel état est notre armée?
            Elle est en moins mauvais état que les autres armées européennes? So what? Est-elle plus crédible pour autant aux yeux des autres européens? Il lui manque 100 000 hommes avec le matériel et l’entrainement qui vont avec pour acquérir un début de crédibilité. Ou en sont les plans de Macron en la matière? Alors finalement non à la compétence de ce personnage.

    • Czar dit :

      « Eric Trappier en remet une couche »

      je suppose qu’il n’a pas appris hier la place subsidiaire de Dassault sur ce programme donc ma question est : c’est pour remettre les schleuh à leur place sur leurs prétentions sur le SCAF ? ou ça l’intéresse vraiment ?

  4. Max dit :

    A croire que l’Allemagne devant l’avance prise ces deux dernières décennies par la BITD francaise s’efforce de réduire au maximum les ardeurs de son voisin.
    Au fond ils pêchent par orgueil et vanité, ne supportent pas qu’une autre nation puisse leur faire de l’ombre, quitte à ne pas être au rdv de l’histoire.

    • lothringer dit :

      correction : ils ne supportent pas qu’une autre nation que les USA, et surtout pas la France, puisse leur faire de l’ombre

  5. Clavier dit :

    Dassault est jugé trop perso peut être par nos bons amis Germains….?

    • Helmut dit :

      Vous les Français, vous faites trop les malins. Mais c’est Allemagne qui a l’argent alors vous allez faire exactement comme on dit de faire.

      • Kali dit :

        @Helmut

        Votre première phrase est peut être vraie.
        Mais l’Allemagne a certes plus d’argent, sans les compétences. Au point qu’IG Metall pleure pour des emplois.

        N’oublions pas que c’est la deuxième ? troisième ? remise en cause du partage des études et du travail du SCAF en moins de trois ans, à chaque fois à l’initiative de la partie allemande.

        N’oubliez pas chers allemands, n’oubliez pas que la France PEUT faire cavalier seul. Ce sera dur, plus dur encore que pour le Rafale, ce sera à un prix élevé, mais nous pouvons le faire. L’Allemagne se retrouvera alors le bec dans l’eau, sans successeurs à ses Eurofighters et à ses Tornados. L’alternative sera d’acheter aux Etats-Unis les boites noires que vos chefs d’état-major refusent.

        Le mercenariat marche bien, mais gare à ce que les Etats-Unis ne se retire… Vous vous retrouveriez alors, colosse financier avec une défense d’argile, à la merci de qui voudra bien se donner la peine de vous attaquer, d’une manière ou d’une autre.

        L’Histoire n’est pas terminée. Un jour ou l’autre l’Union Européenne éclatera. Dans trente ans, dans trois cents, dans mille. Mieux vaudra être armé (finances, hommes, défense, industrie, etc.) pour chacune des parties.

      • Momo dit :

        Ca marche pas, trop gros encore une fois.
        Déjà le pseudo, on voit que tu es âgé, ensuite tu dis pas c’est l’Allemagne quand t’es allemand…
        Et pas argent mais mark, éventuellement euros.
        Recommence avec Annet ou Frido en pseudo, ensuite fais des fautes grossieres, parle des franzais, et fini par Ach!

      • farragut dit :

        Etes -vous sûr que c’est vraiment « l’Allemagne » qui décide ? Ou bien une allemande de l’Est apparatchik du Parti Communiste Est-Allemand parlant le russe ?
        Nous avons un Manu qui roule pour la finance, mais êtes-vous sûr que vous n’avez pas une Mutti qui roule pour Vlad ou pour Xi ?
        La Deustche Qualität, et la crédibilité des allemands, en ont pris un coup depuis le Dieselgate. L’abandon du nucléaire pour relancer les centrales à charbon, ainsi que le choix du gazoduc Nord-Stream 2 pour alimenter les centrales à gaz, ont montré que l’économie allemande se moquait bien de l’écologie politique, bonne pour les autres.
        L’erreur des économistes et des européistes a été d’abandonner la BCE aux financiers allemands, qui n’ont eu qu’une joie sadique de mettre l’économie grecque à genoux en les privant leurs banques d’argent liquide (et accessoirement de pousser les grecs au suicide), avec la complicité des français qui n’avaient pas encore compris que ce serait bientôt leur tour…
        Continuez comme cela, et l’Allemagne (et les pays radins) n’auront réussi qu’à satisfaire le désir de ceux qui veulent éliminer toute volonté d’indépendance des états européens. A jouer avec le feu, on court aussi le risque de se brûler les doigts. Quinze ans d’Angela, cela suffit !

      • José dit :

        tres bonne réaction!!!!! Les Francais ne savent que parler, quand il s’agit de faire sortir de l’argent c’est un autre probleme!!!! hahaha…les autres ne sont pas cons!!!! Finalement le Francais sort toujours perdant!!!! On l’a vu avec l’EURO la monnaie unique voulue par la France!!!

      • joe dit :

        Roooooh le gros fake troll Teuton 🙂

        Sans technologie et savoir faire, l’argent ne sert à rien à part acheter sur étagères aux USA tout en perdant davantage de savoir faire.
        L’exemple du SCAF et de la réponse de Dassault aux députés Allemands est criante de vérité: « La boite noire, c’est le matériel US que vous n’avez même pas le droit d’ouvrir alors que Dassault est prêt à collaborer intelligent tout en gardant la propriété intellectuelle sur certaines technologies.
        Le SCAF cher kamarade, c’est le test ultime de la volonté des politiques Allemands de partager une vrai vison commune.

      • lol toi tu dois être allemand. Si on fait comme vous dites on construira des 1/2 eurofighter alors quand on connait vos compétences en aero vous feriez mieux de fermer votre grande bouche orgueilleuse… Pultôt que de vouloir faire l’union sans chercher à vous accaparer le leadership vous vous battez uniquement pour vous! On a vu dailleur ce que ça a donné il n’y a pas si longtemps que cela alors restez à votre place contruisez des voitures et laissez les grands faire le reste.

      • Titeuf dit :

        Comme ta femme avec son amant…
        ( Français…bien entendu…)

      • So6 dit :

        Vous n’avez qu’un peu (un peu hein) d’argent a offrir, vous allez devoir vous coucher a un moment donné, car vous n’avez absolument rien a offrir, vous n’êtes pas nos allié, donc profil bas porte feuille grand ouvert et on dis merci le Boche, allez au panier maintenant.

      • Precheur dit :

        Sinon vous allez encore envahir la pologne?

      • Royal Marine dit :

        Nous les Français, on ne fait pas les malins… On prouve notre intelligence. Et vous les Teutons, remettez çà depuis le Moyen-Age pour écraser la France… Sans jamais y arriver… Posez- vous les bonnes questions!

        • Euclide dit :

          @ Royal Marine
          Il ne faut pas oublier que nous avons les allemands sur le dos depuis l’époque romaine.
          Voir le Limes ( romain ) de Germanie construit en le Ier et le IIIè siècles
          Il s’étendait de l’embouchure du Rhin au Danube.

          • twouan dit :

            « Les Francs sont un peuple germanique apparaissant sous la forme d’une confédération de tribus au moment des Grandes invasions. »
            (c) wikipedia
            Puisque les romains sont objectivement un peuple conquérant, tu parles donc de nos libérateurs?

      • Surcouf dit :

        oublie pas que c’est nous qui avons les compétences

        • José dit :

          Laissez moi rire , quelle compétence???? Qu’est ce que le Rafale a et que n’a pas Eurofighter????? Vous francais etes trops arrogantS!!! Qui vous achete les Rafales a part des pays sous développés comme vos Renault et Peugeot????? Vous fabriquez un produit puis vous le proclamez « Meilleur au monde » Exemple votre « Concorde » qui ne trouvait pas pteneur….Quelle arrogance??? triste mentalité!!!! En voyant la balance commerciale de la France on comprend immediatement!!!! Quand nous Allemands fabriquons un produit nous laisson le soin au client d’apprécier….C’est la difference entre les 2 pays!!!! Cela veut dire que nous n’avons rien de commun.

          • Momo dit :

            Mais quel kretyn!
            Il doit être mauvais même pour le reagreage (pas regrillage, non Jose le trucoturc

          • chill dit :

            la foufoune est un avion médiocre, mal pensé, peu évolutif, moins polyvalent , non navalisé, avec 15 ans de retard sur les radars ; il est cher à l’achat et en MCO, la preuve, tous les pays qui l’ont achètent américain (dinde), j’ajoute qu’il n’est pas itar free et qu’il s’est fait surclasser dans quasiment tous les appels d’offre par l’avion français .

          • jean la gaillarde dit :

            Ah mais, finalement c’est bien de vous titillé car plus vous répondez, plus vous êtes nul !!! Edifiant.
            « Qu’est ce que le Rafale a que n’a pas l’EF ? » édifiant de conneries !!!!
            Ben déjà l’omnirôle, et le fait qu’il est fait ses preuves, qu’ils peut transportés une arme nucléaire, qu’il est en capacité de faire dans une même mission, de la supériorité aérienne, du renseignement et de l’appui-sol ……. il est où ton EF ? Franchement non, décidément tu es un petit, mais tout petit troll, qui noyaute les forum pour déverser ta haine du Français. Point barre ! Et en plus tu écris comme tu réfléchis. Je te tutois car je ne vouvoie que les gens que je respecte.

          • EchoDelta dit :

            Qu’est ce que le Rafale a et que l’Eurofighter n’a pas ? La première place dans les évaluations techniques des pays qui veulent acheter un avion pour se défendre. Tout simplement.

          • vno dit :

            Bof, un détail ! les heures de vols entre deux pannes…

      • igor340 dit :

        Bonjour et désolé Helmut, mais l’Allemagne a moins d’argent aujourd’hui qu’elle n’en a eu dans un passé récent… elle possède d’indéniables atouts que la crise ne va pas faire trembler et dans le monde qui va suivre, elle devrait tout comme les anglais tirer plutôt bien son épingle du jeu… Notre souci est tout autre, et si la France regarde du côté de l’Allemagne c’est qu’il vous fais -e, fait- du pied sous la table pour nous sauver la mise … nous n’avons aucun moyen financier de faire le SCAF en solo, et il faudra de toute façon défaire, et reconstruire les Rafales sur de multiples versions et rajeunissements pour tenter de le faire voler sans envoyer nos pilotes à la boucherie dans les conflits des 30 prochaines années…le MGCS serait à la limite de ce qu’on pourrait se payer mais vous n’allez pas lâcher le morceau industriel aussi facilement … il est vrai que notre NEXTER avec ces 450 Meuros de CA annuel ne pèse pas bien lourd…et j’imagine mal des gens pesant 6,5 milliards demander humblement un rendez vous pour un brieff COMEX à sa secrétaire de Direction… une grande partie de notre problème est là ; Vous en riez?? (ne vous étouffez pas tout de même ).. nos politiques et les grands corps d’état français sont persuadés qu’ils ont la primeur décisionnelle, faisant semblant de croire qu’ils comprennent le fonctionnement de l’industrie et du capital … c’est trés dommage car cela n’a pas toujours été le cas… c’était d’ailleurs à cette période que si nos pays présentaient de nettes différences fonctionnelles , nos politiques respectifs se parlaient sur un certain pied d’égalité… ça n’est plus le cas : notre pays n’est plus à niveau, et encore moins à même d’influer sur le cours de son histoire et donc des décisions … les français s’en aperçoivent et commencent à s’en agacer : quand ils voient que ce même Etat se permet de leur subtiliser chaque année 55 % de la richesse qu’ils produisent…avouez quand même que là aussi vous vous en sortez bien : votre structure fédérale est tout de même un levier et un contre pouvoir digne de respect…

  6. E-Faystos dit :

    Qu’ils prennent du Boeing : une simple inspection permettra de les renvoyer pour vices de formes ou d’obtenir des compensations.
    .
    Pas de partenariat avec l’Allemagne : ça tourne toujours au piège.

  7. oryzons dit :

    Encore une « collaboration » qui n’a ni queue ni tête.
    Nos politiques ne mènent par des programmes, ils font de la politique « franco-allemande », qui consiste à faire des projets avec les Allemands quand ceux ci voient l’opportunité de récupérer des choses.

    Mais tout va bien.
    Suivant : CIFS.

  8. R2D2 dit :

    Kawasaki P-1 ^^
    qui pourrait etre utile aussi bien pour un projet de patrouille maritime que pour un projet de mini awacs.

    • themistocles dit :

      Il a été testé. Le système d’arme est celui des SH70, bien mais peut mieux. Par contre beaucoup trop cher à la maintenance.

  9. Fralipolipi dit :

    Si les Allemands choisissent le C295-A MPA pour palliatif, le MAWS reste sur les rails (il y aurait aussi l’option de l’ATR Patmar déjà commandé par l’Italie).
    Si par contre l’Allemagne choisit le Boeing P8A Poseidon, c’est la fin de la coopération (aussi) sur le MAWS.
    .
    En parallèle, il faudra être attentif au nouveau modèle de Falcon que Dassault a prévu d’annoncer cette année. S’il s’agit d’un 9X, plus gros et ayant plus de capacité et d’autonomie qu’un 8X, alors ce nouveau venu sera peut être une meilleure plateforme qu’un A319/320 LR … qui reste un avion peu adapté à la basse/moyenne altitude, souvent requise pour la Patmar.
    .
    A suivre.

    • Twouan dit :

      Est ce qu un patmar en 2050 aura besoin de faire du radada?
      Pas sur, il y a plein de bonnes raisons pour voler plus haut (portée radar, autonomie, être moins fragile a la defence anti aérienne, elint) comme a voler a ras du sol (magnétique). Le Lidar va probablement révolutionner la veille sous l appareil.

      Bref, avoir fait la génération précédente ne garanti pas du tout d avoir le bon produit (fut il un excellent produit).
      L airbus c est si on touche peu au porteur la garantie d un marché concurrentiel (les pièces étant commune avec le civil et donc soumis a la pression de Boeing/Embraer…).
      Autant sur le porteur « chasseur » le sur-mesure ce comprend mais sur le patmar. Je prendrai le plus civil possible.

      • wololo dit :

        Effectivement, on peut imaginer des satellites en basse altitude capable de faire le job, c’est ce que developpent les c chinois http://www.opex360.com/2018/11/01/la-chine-developpe-un-satellite-pour-detecter-les-sous-marins-en-plongee/ et d’autres.

      • vno dit :

        « Est ce qu’un patmar en 2050 aura besoin de faire du radada. »
        Pas discret le Radada en terme de bruit rayonné sous la mer, mais efficace pour le tir Exocet ou le lancement de radeaux de survie. Surtout avec le plafond pratique pour garder tous les senseurs efficaces en Atlantique Nord.

        • Twouan dit :

          Pour les radeaux/bouées, il y a effectivement quelque chose a réfléchir. J imagine que les américains l’on deja fait avec le poseidon.

      • Dupont avec un t dit :

        En patrouille maritime ou sous-marine, le Lidar va effectivement avoir un impact important sur les capacités d’analyses et de détections

      • Fralipolipi dit :

        @Twouan
        « Je prendrai le plus civil possible. »
        … ça tombe bien, la famille Falcon est avant tout une gamme d’avions … civils 🙂
        .
        Plus sérieusement, attendons simplement de voir ce que Dassault va proposer avant de nous prononcer.
        .
        Sinon, côté dynamique, même à haute altitude, vous croyez vraiment qu’un Airbus vole mieux qu’un Falcon ? (la bonne blague) … n’oubliez pas que le Falcon sait aussi voler beaucoup plus haut que l’Airbus.
        .
        Ensuite, êtes-vous certain que nous aurons besoin d’autant de place (et donc de masse !!!) que celle d’un A319/320 pour faire de la Patmar … la MASSE en vol, c’est aussi un coût (même si les pièces sont civiles et en grande série) … Regardez les anciens Awacs dont la cabine est plus qu’à moitié vide … Très clairement aujourd’hui, on ira pas équiper une antenne Awacs sur un A350, ce serait ridicule. Il suffit de regarder les Awacs de nvelle génération, tous montés sur des cellules d’avion bien plus compactes qu’avant.
        .
        N’oubliez pas non plus, qu’une Patmar est aussi supposée faire de la surveillance visuelle (identification de bateaux, etc) en basse-moyenne altitude, et du Search & Rescue (toujours à basse altitude) avec largage de chaines SAR … et puis toujours de la basse altitude pour larguer nombre de bouées acoustiques = la base de la chasse aux sous-marins !
        .
        Enfin, pour mettre en oeuvre l’Exocet, la capacité de vol en Basse altitude, voire TBA est aussi appréciée … encore un truc que vous aurez du mal à faire avec un Airbus A319, même superbement re-motorisé.
        .
        Bref, le Patmar de 2050 devra pouvoir voler aussi bien en Haut qu’en Bas, et devra pouvoir passer de l’un à l’autre le plus vite et sereinement possible !!!… ce qu’un Falcon fait aisément (il est d’ailleurs conçu pour) … et bien mieux qu’un Airbus.
        .
        Aussi, si un jour prochain Dassault doit annoncer le lancement d’un 9X (plus gros que le 8X), je me garderais bien de l’exclure immédiatement de l’analyse pour le MAWS … sauf si je suis Allemand, naturlich 😉 (attention, je ne parle pas pour vous).

    • Kohps dit :

      Pourquoi pas une base A400M? C’est un peu gros mais grosse autonomie et de la place pour le matériel. Pourrait faire du ravitaillement pour d’éventuels drones qui l’accompagneraient. Mutualisation de la mco avec l’AEeE. Largage des munitions par la soute.

      • dolgan dit :

        Sans doute trop gros.

        Mais on peut effectivement imaginer qu’un tel avion pourrait mettre en oeuvre un drone MAD récupérable qui assurerait la partie vol basse altitude lente. Voir même le Kill.

  10. richard gay dit :

    eh bien, à Berlin, on voudrait saborder nos fleurons? Ach, gross malheur.

  11. Fralipolipi dit :

    Les propos de Dassault sont d’ailleurs appuyés par les très bons retours concernant l’ATL2 rénové.
    https://www.meretmarine.com/fr/content/renovation-de-latlantique-2-les-marins-satisfaits-des-debuts-du-standard-6

  12. LEONARD dit :

    Difficile de s’accorder sur un programme en coopération quand on n’a pas les mêmes agendas. On a raté le coche de l’alignement des calendriers au moment de la fin des Atlantic-1.
    Toujours à la poursuite urgente de cash, soutenu par les allemands, EADS veut vendre du C295 MPA, dont les pattes courtes conviennent très bien aux petits espaces de la Baltique te de la mer du Nord. (ce sera aussi une façon de faire plaisir aux espagnols)
    Nous, on vise les grands espaces Méditerranéens et Atlantiques, donc pas le même besoin.
    Comme l’Eurodrone, projet mal-né.

  13. aramis dit :

    L ‘Allemagne fait elle comprendre à Macron – pour la nième fois – qu’il n’y aura pas de coopération franco-allemande en matière militaire? Ou bien est-ce Macron – très inquiet de la tournure que prend le SCAF – qui fait pression sur Dassault pour que l’avionneur capitule devant les exigences allemandes? Dans ce cas jusqu’où est prêt à aller Macron : sabotage des ventes possibles que Dassault peut faire? Troisième hypothèse : pour les allemands Macron capitulera sur tout et dès lors plus la peine de prendre de gants : Dassault devra fournir sa techno, son nom pour les ventes et c’est tout. La France continuant de financer la BITD allemande. Dernière hypothèse les allemands pensent que Dassault finira par se retirer du SCAF et bétonnent sur les autres projets
    la France, bien entendu, continuant de financer les projets d’où elle aura été virée. Pour l’Europe.
    l’illuminé élyséen a transformé le pays en proie.

  14. fabrice dit :

    Bizarre qu’on en parle, Frontex, l’agence européenne pour surveiller les frontières de l’Union, embryon qui ne veut pas dire son nom d’une milice européenne au service de la Commission, préférait les drones…
    https://korii.slate.fr/et-caetera/frontex-mediterranee-remplace-bateaux-drones-obligation-sauvetage
    La raison, c’est dit, dans l’article, un aéronef non habité n’a pas l’obligation légale d’assister un bateau de migrants en perdition….
    Vite, prévenir Brichambault de la Cour Pénale Internationale…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Perrin_de_Brichambaut

  15. ATurcat dit :

    Pour le coup j’ai envie de dire tant mieux!
    Qu’ils jettent Dassault du scaf et de l’eurodrone ne serait pas une si mauvaise nouvelle que ça

    • aramis dit :

      le problème c’est que Macron est tout à fait capable de continuer à financer même s’il n’ y a plus un seul intervenant français dans ces projets. Thales qui est encore dans le MAWS finira par se faire marginaliser puis jeter.

    • NRJ dit :

      C’est juste une grande entreprise française en pointr après tout.
      J’espère que vous êtes étranger pour dire ça…

  16. Math dit :

    A notre tour de mettre le bazar…
    Je pense que le manque de moyens supposé de la France est un leurre. La réalité est qu’avec plus de moyens on ne fait pas forcément mieux. Il suffit pour s’en convaincre de regarder ce que produisent les USA: des moyens de temps de paix pas plus utilisables que les cuirassés de la Royale Navy dans les années 30. Les concepts bougent, la guerre change de nature et pourtant même un état petit comme Israël continue à avoir une politique d’armement cohérente.
    Pour chaque système d’arme, la question à se poser est puis-je en faire 1000 en temps de paix et 20000 en temps de guerre. Sinon, c’est de l’apparat.

  17. Bobo dit :

    Ouille aille ouille …. la coopération Européenne est morte !!! Ils vont sans doute prendre des P8 Poseidon !

  18. PK dit :

    Il commence à me plaire ce Trappier 😉

    • wince dit :

      Oui, j’espère que notre président en prendra de la graine et se rebiffer sur tous les sujets.. il nous faudrait un capitaine visionnaire pour 2022 ! (j’avoue qu’un Général ferait peut être mieux au détriment de nos « libertés »)
      Trappier est sans doute bien tombé mais il a l’air bon, en tout cas il incarne bien la vision et posture qu’il nous faut

  19. Gremlins dit :

    Loin de moi l’idée d’être complotiste, c’est interdit. Mais clairement sur ce genre de contrat de haute valeur budgétaire et capacitaire, voir dans une certaine mesure, stratégique pour nos armées, ignorait DASSAULT AVIATION c’est chercher à lui nuire.
    Aucun argument de bon sens ne peut expliqué qu’il soit écarté.
    Vraiment en 2022, il faudra oser.

    • dolgan dit :

      L’article dit (à la fin) qu’il n’est pas écarté.

      Pour l’instant, on ne sait pas ce qu’on va mettre dans l’avion. Et ça c’est hors champ de compétence Dassault. Les entreprises compétentes sont solicitées.

      Quand on saura ce qu’on veut mettre dans l’avion (et donc sa taille, son profil de vol , etc), les avionneurs auront leur mot à dire.

      Mais Dassault ne semble rien avoir d’assez gros comme avion pour être un partenaire majeur sur ce projet. Et ça c’est pas la faute à l’état. ça finira sur un airbus ou un ATR sauf grosse surprise .

    • lothringer dit :

      Il faut comprendre que Airbus-Defense est une entreprise aux mains des Allemands. Donc les Allemands font du forcing sur TOUS les dossiers en cours pour que Airbus-Defense devienne le maître d’oeuvre pour ensuite distribuer les rôles de sous-traitants à un maximum d’entreprises allemandes.
      Sur ce sujet, l’efficacité n’est pas le soucis des Allemands, car au final ils veulent (1) approvisionner en contrats les entreprises allemandes, (2) détruire la BITD française puis (3) acheter chez les américains.

      En fait je crois que c’est le bon moment pour leur dire d’acheter des F35. Ont-il une autre solution?

  20. zette dit :

    On va finir par croire que Macron et sa clique sont vendus aux teutons !

    • oryzons dit :

      Non juste soumis.

      Car pour Jupiter le projet européen est plus important que tout, c’est l’avenir.
      Donc si on lui dit que pour le réaliser il faut sacrifier l’industrie de défense française, et bien tant pis. La « cause » vaut bien celà.
      Plusieurs bémols :
      – il n’est pas interdit de croire que malgré tout Macron n’est pas si bête
      – Dassault a dit stop
      – si Macron fait le forcing il rustique d’offrir un boulevard de critiques à MLP. A vrai dire même en l’état actuel le SCAF est déjà une catastrophe…

      • NRJ dit :

        @oryzons
        C’est bien de prendre les autres pour des imbéciles. Mais vous ne devriez pas vous en exclure.

        La soumission n’a rien à voir là-dedans.

        • Franz dit :

          Oryzons n’a pourtant pas tort : l’unique valeur « universelle » à défendre pour les hommes et femmes politiques d’aujourd’hui, c’est la destruction des états et donc du sentiment national, empêcheurs de commercer en rond. Ça va effectivement bien plus loin que le couple franco-allemand ou l’Europe de la défense, mas il faut bien commencer.

  21. Jacques dit :

    Il faut bien comprendre que les allemands veulent maintenir leur position dominante en Europe et que cela passe systématiquement par un affaiblissement de la France. Leur industrie et leurs intérêts priment avant toute chose. A chaque offre de coopération industrielle ils s’arrangent pour la faire capoter quitte à s’allier avec Pierre Paul Jacques, comprendre anglais, belges ou américains. Je ne leur en veut pas, c’est à nous d’ouvrir les yeux et d’agir en conséquence. Les allemands achètent allemands et façonnent une Europe qui sert d’abord leurs intérêts financiers, industriels et politique.

    Madame Merkel a fait cavalier seul avec les américains, elle n’est jamais intervenue quand nos intérêts étaient menacés. La seule fois ou elle a demandé à Macron de l’aider c’est quand l’industrie automobile allemande était taxée aux USA, sinon plus la France s’affaiblie plus l’Allemagne ce renforce.

  22. Michel dit :

    La France fait n’importe quoi…..
    Le seul spécialiste dans ce domainec c’est Dassault avec Thales principalement……..
    Et derrière on se fait avoir par les Allemands comme d’habitude
    Déclaration d’intention a mettre à la poubelle…….

  23. Prof de physique dit :

    Serions nous dirigés par des traitres et/ou des corrompus qui n’ont pas la volonté de l’indépendance, de la sécurité, et de la prospérité de la France ?
    Je ne veux pas y croire,parce que si c’était vrai, ce serait trop horrible.

    • Ah Ca ! dit :

      @Prof de P
      Pardon…

      Ça ne date pourtant pas d’hier… Ils nous ont infiltrés à fond depuis 1945…

      La lutte anti-coco a donnée aux USA l’excuse de nous infiltrer en commençant par la gauche… qui, tel une vermine leur est toujours servile et les premiers à défendre les intérêts américains en tout et en tout lieu…

      Oui des traites à la France, il y en a des milliers chez nos élites, mais ils sont aussi largement rependus dans la population générale… Au vu des performances ces 40 dernières années, j’irai plus loin, ils sont majoritaires à gauche et au centre.

      • ArtScenik dit :

        On est surtout infiltrés par des cons ou des obsessionnels revanchards politiques du RN !

        • Ah Ca ! dit :

          @ArtSce-nik
          Bravo…
          Vous en faites de jolis arguments bien intelligents…

          Un seul bémol… vos arguments sont des sophismes…

          Minable, retourne à l’école.

    • STARBUCK dit :

      Mais oui exactement. Je me rappel que l’on avait souligné que Macron n’aimait pas l’entreprise Dassault.
      Macron veut faire plier Dassault sur le SCAF et ou lui faire payer son indépendance.
      Ce type est prèt a tout donner au nom de son idéologie. J’espérai que les sorties allemandes en tout genre (Grèce/Turquie, initiative européenne stratégique , MGS, SCAF,) lui ferai ouvrir les yeux. Mais non, sérieux, il lui faut quoi encore pour comprendre. La vérité c’est que ce mec vend sciemment notre pays et nos entreprises stratégiques.

      • José dit :

        Jamais les élites francaises n’ouvriront les yeux!!! C’est une doctrine ideologique!!!

    • petitjean dit :

      @Prof de physique
      les « traitres » sont au pouvoir depuis des décennies ! Et…..ils ont été élus par …… le peuple !!

      Rappel : TRAHISON, définition (Le Petit Larousse édition 2001)
      « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, à son indépendance, à l’intégrité et à la sécurité de son territoire »

      • STARBUCK dit :

        Crime que Sarkozy à fait retirer de la constitution. Allez savoir pourquoi? Peur de se retrouver devant ses juges?

  24. Thaurac dit :

    L’allemagne fait vraiment n’importe quoi depuis quelques années , un comportement un peu bizarre annonciateur d’un clash un de ces jours..

    • petitjean dit :

      @Thaurac
      l’Allemagne, première puissance économique de l’UE, roule pour…… l’Allemagne !!
      Et Macron ?
      La politique ne se juge QUE sur ses résultats………………

    • Garance dit :

      la crise du covid montre d’ailleurs que les vieux réflexes germaniques perdurent avec les fermetures éclair des frontières. Deutschland über alles…plus que jamais.

  25. farragut dit :

    A part répondre à la demande des US de remonter leur contribution budgétaire dans l’OTAN à 2%, à quoi bon peuvent servir des avions ou drones de patrouille maritime à l’Allemagne ? A surveiller les missiles Iskander de Kaliningrad ?

  26. Desquins dit :

    Pas besoin d’U-boote pour torpiller ce projet: la DGA arrive à s’en tirer une toute seule dans le pied.
    Arretez les conneries de semblants d’accord avec les allemands qui ne cherchent qu’à piquer le savoir faire de nos entreprise pour ensuite les empêcher d’exporter.
    Il n’y a jamais de réelle coopération avec l’Allemagne: soit il s’agit pour elle de nous imposer ses matériels, soit de nous empêcher de produire les nôtres.

  27. Ghostrider dit :

    macron vas devoir se réveiller sévére et ouvrir les yeux .. car l’addition commence à être salé. mais qui pilote de façon concrètement ce MAWS et qui a décidé ?

    • PK dit :

      Macron est tout à fait réveillé et fait la politique pour laquelle il a été formée par les Young Leader : dépecer et vendre la France par morceaux.

    • aramis dit :

      Il ne se « réveillera » pas. Il a les yeux grands ouverts. Comme toute la classe sociale qui a fait scission d’avec la nation, classe à laquelle il appartient, il n’ a que faire de l’intérêt français. La totalité de ces projets passeront sous contrôle allemand qui laisseront aux français l’opportunité de les financer. Point barre.

  28. Muse dit :

    Ras le bol des allemands… empêcheurs de tourner en rond et sans « cojones », infectés par les pastèques, …

    • Muse dit :

      et on leur achète nos armes d’infanterie…
      Cherchez l’erreur !

      • joe dit :

        Cela représente quelques centaines de millions et n’est plus depuis longtemps une valeur stratégique pour une nation. Un pool de quelques dizaines de machine-outils permettent dans fabriquer des wagons. La preuve même SA va produire le dernier modèle de kalash.
        Une nation avec une grande tradition armurière comme on le sait 🙂

        Non ce qui est dommage c’est l’abandon (encore) d’un pan d’industrie qui procurait des milliers d’emplois. Une arme militaire sur base de kalsh ou M16 libre de droit aurait très bien pu être réalisée par un acteur civil majeur.

        Si la Suisse arrive à produire fusils et munitions, la France en avait largement les moyens en temps de paix. Nous parlons de 120.000 fusils pas de 1 million pour fournir une armée de 2 millions de conscrits.

      • Royal Marine dit :

        A une société qui n’est même plus allemande…

  29. Après le démantèlement EDF, le démantèlement de l’industrie aéronautique française.

  30. lym dit :

    Avec cette succession, Macron va bientôt devoir se rendre à l’évidence: La coopération franco-allemande ne va pas être possible et l’axe du même nom, en plus d’être un terme qui renvoie historiquement à autre chose (et déjà des trahisons), une vue d’esprit simple qui se disait complexe.
    Les industriels obligés de dire les choses à la place de la diplomatie, c’est hautement anormal et un signe de plus de l’incompétence crasse de cette start-up nation incapable de gérer quoi que ce soit comme il faut. Du sanitaire au militaire… Tout merde absolument partout, c’est incroyable. Et c’est pas l’éducation cornaquée par Blanquer qui peut donner au moins espoir en l’avenir: Lui creuse carrément le trou à la bombe H. A ce rythme, on va finir en Chine.

  31. MAS 36 dit :

    Il y a ce que l’on peut lire, et entendre, et ce qui se passe dans les coulisses, et là je suppose que les USA sont en embuscade dans les couloirs sombres du Bundestag et du Parlement européen.

  32. themistocles dit :

    Aïe, la trapanelle de Casa 295 qui se repointe à coup de lobby… Lent, courtes pattes, pas d’emport, plafond très bas… Une grosse daube c’est pour cela que les turcs qui ont le 235 ( dont le 295 est issu) vont dédoubler leurs flottilles de Casa avec du P72, un avion un peu plus sérieux. Ils en ont assez de devoir choisir entre emmener des bouées ou des membres d’équipage. Tout ça pour une autonomie sur zone digne d’un hélicoptère Sans parler de la capacité à emmener des torpilles….

  33. Huge Barbarian dit :

    Ça evitera les câbles trop courts (ah !)
    HB

  34. Green dit :

    moi aussi cela m’étonne, et ça n’a aucun sens.

  35. Claude dit :

    M. Trappier et Mme Parly vite le plan B. ça sent le roussi pour l’indépendance militaire française, un des derniers savoir-faire français.
    Les Espagnols nous ont montrés par le passé leur fausse « loyauté » avec les sous-marins ( c’est du vol pur et simple )
    General Electric a racheté à bas prix ( entre autres ) la construction de générateurs nucléaires marins.
    Les Allemands aimeraient qu’on leur fasse cadeau de la technologie des avions de combat et militaires en général. Idem pour Nexter pour les reléguer en seconde zone .
    Les Italiens auraient aimer faire de même avec la construction navale des grands navires ( d’après MSC croisieres )

    • Pierrot dit :

      GE n’a pas « racheté à bas prix » la construction de « générateurs nucléaires marins » (rien que cette tournure indique vos lacunes dans ce domaines) en rachetant la division énergie d’Alstom… tout simplement parce qu’Alstom n’a jamais fait de turbines pour les sous-marins ou porte-avions français, c’est Thermodyn, qui est une filiale de GE depuis bien plus longtemps.

    • oryzons dit :

      Les espagnols ont fait ce qu’il y avait d’intelligent à faire pour eux. Les allemands pareils. Et ils recommenceront sur le SCAF, le MGCS et ainsi de suite.
      Les seuls qui vivent dans le monde enchanté de la collaboration européenne bienheureuse, le vivre ensemble et autres concepts Bisounours c’est nous.
      Il ne faut pas en vouloir aux autres de vivre dans le monde réel.
      Il faut juste se convaincre que nous devons nous réveiller.

  36. arnaud dit :

    La différence entre la france et l’Allemagne c’est que cette dernière a une classe politique qui défend les intérêts du pays et son industrie,.
    Notre classe politique ne défend que son portefeuille personnel. Les échecs nombreux et successifs sont dus à des décisions délirantes et ubuesques.

  37. Ducon dit :

    On n’est jamais mieux servi que par soi-même !! Le jour où le France ce réveillera, le monde tremblera !! Alors nous attendons quoi pour nous réveiller !!!

  38. Olivier dit :

    Bonjour, Encore bravo M TRAPPIER, il faut remettre les pendules à l heure avec l’Allemagne ? Nos différents gouvernements successifs se mettent à plat ventre devant l Allemagne ! !! De toute façon des que l’Allemagne intervient dans un dossier militaire , avion, char , armé de petits calibres tout capotes il ne faut pas leur faire confiance en plus ilq veulent nous piquer notre technologie L’europe est une vaste arnaque pour payer des dirigeants à un prix fous et quI ne payent pas d impôts et qui ne rapporte rien même pas capable de fabriquer un vaccin pour le covid!!!!

  39. Raph dit :

    L’allemagne en 2021 ne sait pas faire de PA nucléaire, de SNLE, d’avions de combat. Si le sujet militaire n’est pas leur priorité , qu’il laisse faire ceux qui savent.
    Pendant ce temps , leurs centrales à charbon tournent plein plot…

  40. pmpm dit :

    Et si tout simplement on relencait une nouvelle petite serie d’ ‘Atlantic 3 ? n’oublions pas qu »on a deja fait redemarrer deux fois les chaine : une fois ds les années 70 pour la marine Italienne (Atlantic1) et une deuxieme fois pour la marine francaise (Atlantic 2)

    • vno dit :

      Les moteurs actuels sont trop vieux. Mais repartir sur l’Atlantique 3 pour fabriquer trente-six appareils avec les moteurs de l’A400, une nouvelle aile, la possibilité d’être ravitaillé et de ravitailler et une soute plus grande pour embarquer des missiles d’autodéfense et des drones pourquoi pas ?

      • dolgan dit :

        C’est plus repartir, mais créer un nouvel avion. Et je ne suis même pas certain que la cible soit à 36 appareils.

        Si Dassault finance sur fonds propres et donne des garanties de ventes civiles pour que la MCO ne soit pas impossible après 20 ans, pourquoi pas. Mais c’est un peu tard pour s’y mettre et le marché civil est saturé. Une meilleure option (mais pas beaucoup plus réaliste) serait que Dassault produise sous licence un avion existant.

        Sinon, on prendra un avion existant qu’on modifiera. Donc airbus à 95% de chances. Donc Dassault ne pourra avoir qu’un rôle secondaire faute d’avion à proposer dans cette catégorie.

        • Carin dit :

          Sinon, il y a l’ATR franco/italien qui ne rentre pas chez Airbus, et qui est fabriqué en France et en Italie.

  41. Bricoleur dit :

    Le besoin français n’a rien à voir, mais absolument rien, avec le besoin allemand. Il suffit de regarder une carte des espaces maritimes de chacun des pays … Et de compter également l’outre-mer ( nul pour l’ Allemagne !). Comment harmoniser l’expression du besoin dans ces conditions ? Travailler avec le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, la Norvège, OK, mais oublions les Teutons.

    • breguet dit :

      Le besoin français = protection de la FOST… Pour le reste…

  42. Thierry dit :

    Dassault veut tout faire pour tout le monde et partout, qu’ils fassent donc des canapés et des bicyclette électrique à la place, ça nous épargnera leur longue et perpétuelle litanie…
    Quelle entreprise en France peut se targuer d’avoir été à ce point soutenu par l’État français ???? au point que ça frise la concurrence déloyal, et arriver à un aussi pauvre résultat, il faudra un jours tirer le bilan et les conclusions. L’État français n’a pas à subventionner à perte des entreprises privés incapable de s’auto-suffire.

    • albatros24 dit :

      Et où Dasault est en déficit ?
      Dassault réussit tout ce qu il entreprend depuis un moment, en tous cas beaucoup plus qu Airbus.
      Il a produit tous les chasseurs vendus ensuite à l’Etranger,
      Et si vous ne voulez pas payer Dassault et bien il faudra payer un constructeur US car le matériel Airbus n’est pas au top pour le militaire.

    • Loufi dit :

      To***d. Va toucher ton RSA et reste devant TPMP

    • joe dit :

      Dassault est bénéficiaire et sans subvention. Il faut arrêter le délire.

    • philbeau dit :

      Thierry ,allez distribuer vos tracts anti-capitalistes à la sortie des usines Dassault , ça vous fera prendre l’air , et ça nous fera des vacances , vieux gaucho …

      • Thierry dit :

        les pom pom boys à Dassault toujours toujours à essayer de nous faire prendre des vieilles bécane pour du matos futuriste avec un coup de vernis à ongle sur les bords d’ailes.
        Et le Rafale customisé en version néon Fluo avec emport des basses c’est pour quand ?

    • José dit :

      En fin une reaction de bon sens!!!! Dassault n’a jamais été compétitif….sans l’etat francais il serait en faillite!!!! Quel pays développé a une fois acheté les rafales??????? C’est tout commes ls constructeurs francais soutenus a tour de bras par l’état-Nounou francais, car ils font la qualité médiocre!!! Je suis allé aux USA je n’ai vu aucune marque francaise!!! BMW, Mercedes, Audi et Porsche pillulent a tout coin de rue a New York!!! Pareil en chine aucune marque francaise!!! On trompe les francais qu’on fabrique de bon produits mais personne ne les achete… Airbus Germany est mille fois supérieur ….Dassault est nul!!!!! Poutant le mensonge continue …et les francais avalent….Il ne faut pas être surpris de la balance commerciale francaise!!!!

      • Momo dit :

        c’est un troll turc qui hait la France et nos valeurs, comme il l’a démontré dans de précédents posts.
        Inutile de perdre votre temps en argument, il ne vaut rien.

      • jean la gaillarde dit :

        Avant de parler de ce que tu ne connais pas, instruis toi. Achète des livres et renseigne toi sur Dassault. Contrairement à BMW, Mercedes Benz et VW, Dassault n’a pas donné son âme au diable pour faire fortune, pauvre ignare !

      • Jean dit :

        Dassault n’a jamais été compétitif….sans l’etat francais il serait en faillite!!!!

        Faux, sans le contribuable Français ils seraient en faillite !!!

    • EchoDelta dit :

      Concurrence déloyale dans le domaine stratégique militaire ? Vous délirez la…

    • Royal Marine dit :

      Thierry? Au moins je suis rassuré… Vos vous autosuffisez très bien au niveau de la débilité!

    • Thaurac dit :

      Facile a répondre, Air france, renault, adp partout il y a des grèves, des demandes d’augmentations (salaires, personnels…etc)
      Vois tu cela chez dassault!
      Et on touche le matos moins cher qu’à l’export, un compense l’autre….

    • vno dit :

      Pour ton niveau d’intelligence personnelle, Marcel a fabriqué des canapés.

  43. albatros24 dit :

    Pendant que les allemands discutaillent et chinoisent pour resquiller plus…voyons du côté des autres voisins et surtout donnons à Dassault un objectif pour un Atlantique 3 qui ressemblera à quelque chose (et ne sera pas renvoyé pour vice de forme dans les 2 ans par les maintenanciers fantastiques d’Allemagne).

  44. marcel dit :

    La France a inventé l’aéronautique, elle est leader, le restera , n’en déplaise à quelques chinois.

  45. vrai_chasseur dit :

    NB le cahier des charges MAWS (signé par les français et les allemands) spécifie explicitement que la plateforme avion ‘doit être un avion européen existant’. L’avion devra être suffisamment gros pour embarquer un équipage complet, tous les capteurs, les armes, et tenir un vol long d’une dizaine d’heures minimum.
    ça veut dire des cellules genre A320, ATR72 et ce que pourra proposer Dassault (9X ? ATL2 neo ?).
    La vocation principale du MAWS est ASM offensif (détection et destruction de soums).
    Côté français on veut aussi continuer à faire tout ce qu’on fait actuellement avec l’ATL2 : rens, comm, patrouille désert, tir de munitions guidées laser.

  46. Phil dit :

    Laissons les chleuhs et les roosbeef pour ce qu’ils sont ,des vassaux des usa….il y a un peu moins de 30 ans on appelait la BFA la brigade farce et attrape, aujourd’hui comment surnommer l’armée européenne ?

  47. Vins dit :

    Un très bon article listé les différences géostratégiques france-allemagne. Pas besoin d’être haut stratège pour comprendre qu’on a aucun point commun. On a tenté de trouver de l’argent mais en ne s’adressant pas aux bonnes personnes. Dommage.
    Ils ont l’argent, nous avons la puissance et volonté militaire. Si nous avions trouvé un consensus, nous aurions pu occuper une place importante sur la scène internationale.
    Au lieu de cela, on crée des tensions pour du populisme politique.
    L’histoire se répète et finira mal, comme d’habitude.

  48. Momo dit :

    Bon, soyons sérieux gentlemen.
    Le programme patmar MAWS n’aboutira pas.
    Malgré tous les efforts des espagnols qui poussent le casa et des allemands qui poussent le p8 (mais si, mais si, aucun airbus ne va ni n’est prévu pour aller) le truc ne va nulle part.
    Alors c’est mieux, beaucoup mieux, que Dassault soit hors de ce coup là pour reconstruire à neuf, une nouvelle fois, les Atlantique xieme génération.
    Imaginez le fu.kenstag (c’est de l’a.glais donc vous n’avez rien compris) ayant son mot à dire sur l’utilisation du successeur de l’Atl2 en BSS? Pas glop, on est d’accord.

    Alors Mr Trappier a raison de souligner l’absence de compétence d’airbus & co en la matière et le mauvais traitement réservé à Dassault sur ce programme, pour ajouter les zakuski à la fin du scaf hispano-germanico-français.
    Ils lui servent sur un plateau. Pas finauds.

  49. Michel dit :

    Si Trappier est si offensif est ce pas en accord avec lamindef et Macron une façon comme une autre d’allumer les Allemands sans le paraître…. vu qu’eux font pareil via le Bundestag la Bundeswer et autres syndicats…..

  50. ArtScenik dit :

    Pas mal comme conversations de bistrot…

  51. Ghostrider dit :

    @ aramis : hypothèses tout à fait plausible. la conclusion est la même … le président plane à 10.000 pieds en plein nuage, sans radar, ni cap . la question n’est pas  » y a t’il un pilote dans l’avion  » ? , la question est  » dans combien de temps le président vas atterrir pour cesser de planer  » bon sang
    @ lym : comment un président peut se rendre à l’évidence ? alors qu’il plane dans une bulle totalement hors sol.

    son irresponsabilité et son incompétence commence à peser lourd. les caprices de ce gamin commence à nous coûter très cher.

  52. DépitéRésigné dit :

    Dans toute relation d’amitié ou d’amour, il y a des déclarations vibrantes, voluptueuses….et il y a LES ACTES….ces trucs qui révèlent vraiment les sentiments authentiques, pas le falbalas donjuanesque……Et, encore une fois, les militaires allemands prouvent qu’ils n’en ont rien à cirer-brosser de leurs « amis » frenchies et de leurs contraintes….En imposant un calendrier aussi décalé en avance, ils coulent defacto la substance de cette coopé…encore une pierre bien salée et indigeste dans le jardin ( fantasmé en Eden, réalisé en purgatoire ) de la coopé franco-allemande sur les BITDs……

  53. sentinelle dit :

    Je pense que l’on pourra faire quelque chose avec le RU, pourquoi, parce que c’est une puissance maritime et elle le restera, deux et surtout elle ne veut ni d’une Allemagne qui domine l’Europe ni de la France mais là ils peuvent être tranquille et les US qui ne l’oublions pas ont sauvé l’Allemagne en 1920 et en 1956 pour des raisons différentes mais aussi pour éviter une France puissance dominante de l’ouest européen . De plus ils torpillent soigneusement tout rapprochement euro/Russsie parce que là ils auraient un concurent de niveau mondial . Résultat ils poussent la Russie vers la chine mais c’est une autre histoire .

  54. HMX dit :

    Le programme MAWS étonne par son conservatisme. Dans les grandes lignes, nous allons obtenir à l’horizon 2035-2040 l’équivalent amélioré d’un P8 Poséidon, basé sur une cellule Airbus, avec un équipage de 10 à 20 personnes. Il est heureusement prévu que ce futur avion puisse interagir avec des drones, dont on ne sait pas grand chose pour le moment, si ce n’est que ces drones ne seront pas le cœur du programme MAWS, mais une « pièce rapportée ».
    On peut regretter ce manque d’ambition. La lutte ASM dans 15 à 20 ans pourra parfaitement être assurée par des drones, emportant tous les capteurs et armements nécessaires, avec une autonomie sur zone sans commune mesure avec un vecteur piloté. Ces drones, même s’ils seront coûteux, ne coûteront qu’une fraction de ce que coûtera le vecteur piloté du MAWS. En clair, au lieu d’espérer hypothétiquement un remplacement de nos 18 ATL2 par un nombre équivalent de vecteurs pilotés (chiffre qui sera bien sûr revu à la baisse au fil des ans), on pourrait aisément revenir à un format d’une quarantaine de vecteurs si on s’oriente vers des drones, soit le format « guerre froide » de la flotte d’ATL 1 au début des années 70. Une partie de cette flotte de drones pourrait d’ailleurs être stockée, et mise en service sous faible préavis en cas de besoin. A la clé, un gain très important en efficacité opérationnelle, et des économies significatives de masse salariale, les opérateurs contrôlant le travail des drones étant basés au sol ou sur des bâtiments de surface. Ne pas négliger non plus l’aspect sécurité : les missions ASM amènent par définition les avions PATMAR à voler bas et lentement, ce qui en fait des cibles de choix. Avec le développement quantitatif et qualitatif des moyens de lutte air/sol et mer/sol, nos vecteurs pilotés sont déjà vulnérables à l’heure actuelle. Qu’en sera t’il à l’horizon 2040 ? Risquerons nous le précieux successeur de l’ATL 2 et son équipage dans des zones « chaudes » ? Il est permis d’en douter.
    Les drones de lutte ASM existent déjà : voir notamment le MQ9 Sea Guardian de General Atomics, qui donne un petit aperçu de ce qui peut se faire à l’heure actuelle avec un drone léger, dérivé du Predator. Dans les missions confiées à l’heure actuelle aux ATL 2, on voit mal ce qui ne pourrait pas être réalisé par un drone, compte tenu des progrès attendus de l’IA à l’horizon 2035/2040.

    Les difficultés du programme MAWS sont peut être un mal pour un bien : profitons-en pour transformer l’architecture du programme. Soyons ambitieux et innovants, et misons sur les drones.

    • LEONARD dit :

      Nous sommes d’accord.
      C’est ce que j’appelais plus haut les calendriers inconciliables:
      – L’ATL-2S6 nous permet d’attendre la dronisation à venir de la lutte ASM.
      – L’Allemagne a un besoin autrement plus urgent, donc d’un avion PATMAR.

      Le problème non-dit, dans cette affaire, il est doublement commercial:
      – Airbus a besoin de commandes militaires,
      – Le P8 est en train de truster tous les marchés pour un PATMAR lourd.
      Donc, Airbus veut lancer son A320 MPA au plus vite pour participer aux rares marchés encore à glaner.
      En fait, je pense qu’il est trop tard et que le marché export est aux PATMAR moyens, type Albatros armés. C’est le positionnement de Dassault, qui, lui aussi, a besoin de débouchés pour ses Falcon.

      Il y aura donc un A320 MPA allemand, les espagnols vont se contenter du CASA, les français attendront de voir, car ils le peuvent. De toutes façons, la plate-forme avia n’est plus l’essentiel, sauf industriellement. L’essentiel, c’est le système de combat, et la capacité porte-drones.

      • HMX dit :

        Le calendrier est en effet un problème pour le MAWS. L’Allemagne et la France ayant des besoins calendaires qui ne coïncident pas nécessairement. Il y a aussi un non-dit sur la définition du besoin : l’Allemagne n’a pas nécessairement besoin d’un PATMAR avec une très grande autonomie pour patrouiller principalement en mer Baltique. C’est évidemment très différent pour la France. Ces deux facteurs, ainsi que le manque d’ambition évoqué dans mon post ci-dessus, font que le programme MAWS est mal parti…

        Sur le plan commercial, le P8 Poséidon est en effet en train de truster tous les marchés depuis 10 ans, faute de concurrents. Mais vous noterez que le MAWS n’entrera en service qu’à l’horizon 2035-2040. C’est très loin dans le temps. Si Airbus veut faire l’A320 MPA, il ne faut pas que ce soit dans le cadre du MAWS. Le MAWS se positionnera plutôt comme le successeur des P8 Poséidon qui partiront progressivement à la retraite à cet horizon. Sauf explosion du programme MAWS, Airbus a donc peu de chance de vendre à court terme son A320 MPA à la France ou à l’Allemagne.

        Cela étant, vu les difficultés du MAWS, certains chez Airbus verront peut être une fenêtre d’opportunité pour développer en interne l’A320 MPA, pour proposer à l’Allemagne une solution clé en main si le programme MAWS venait à avorter…

      • Fralipolipi dit :

        @Leonard
        « Airbus veut lancer son A320 MPA au plus vite pour participer aux rares marchés encore à glaner. En fait, je pense qu’il est trop tard »
        Absolument. Il est déjà trop tard (vraisemblablement).
        Le P8 Poseidon a déjà glané près de 150 commandes auprès des US, Australie, Norvège, Inde, UK, Nouvelle-Zélande et Corée du Sud.
        Il ne reste donc déjà plus bcp de prospects potentiels pour un éventuel concurrent venant d’Airbus, et les qques rares prospects restants sont très portés sur le Made in US (Canada, Arabie-Saoudite, Turquie, Japon ?, Italie, … OTAN).
        Aussi, mieux vaut chercher à se différencier.
        Et pour cela, la famille Falcon est toute indiquée.
        .
        Déjà, n’oublions pas que notre futur Falcon Albatros (= Falcon 2000LXS), commandé à 12 exemplaires (enfin, 7 pour l’instant) … disposera — comme l’ATL2 rénové — du radar Aesa Searchmaster de Thalès ainsi que d’une boule optronique Euroflir 410 (Wescam MX20 sur l’ATL2).
        Aussi, le Falcon Albatros dispose déjà de 2 des principaux senseurs de l’ATL2 et peut déjà participer à la lutte anti-surface (grâce au Searhmaster) mais aussi anti sous-marine, car ce dernier peut détecter de loin un périscope, même par mer formée.
        Il ne manque à notre Albatros que la capacité de mise en œuvre de senseurs acoustiques et magnétiques pour en faire un Patmar chasseur de sous-marins.
        .
        Si le format du Falcon 2000 est insuffisant pour intégrer cela en plus (car il faut aussi pouvoir embarquer quelques torpilles, bombes ou missile en soute), et même si le plus grand Falcon du jour- le 8X – est également trop petit pour cela, attendons de voir ce que sera si le futur nouvel avion Falcon que Dassault doit révéler plus tard cette année.
        S’il est d’un format plus conséquent encore (un 9X ?) alors pourquoi ne pas tenter d’en faire le successeur de l’ATL2 à l’horizon 2030 ?
        Un tel avion serait moins lourd qu’un P8 Poseidon, volerait mieux, plus vite, plus haut, serait plus agile en basse altitude, et pourrait passer plus aisément et rapidement de haute à basse altitude, et inversement … ce qui est un avantage pour un avion Patmar (qu’il soit gros ou petit).
        .
        Bref, un Patmar moderne à partir d’un gros avion Falcon aurait toutes ses chances de trouver sa place, même sur un marché où le P8 est déjà bien installé … alors qu’un A320 Patmar, arrivé trop tard, risque a contrario de ne plus avoir de carte à jouer …
        .
        Donc écoutons le patron de Dassault, et sachons attendre un peu avant de foncer tête baissée sur un choix A320 (surtout lorsque Airbus et ses chaines de montage de la famille d’A320 rencontrent déjà un succès hors-normes, et se moquent bien de devoir faire, ou pas, qques avions en plus pour une Patmar quelconque … pour Airbus A320, ce marché Patmar est une goutte d’eau).

  55. Coléo91 dit :

    Que de propos anti germaniques
    Que de propos anti européens
    Que de propos anti Macron

    Les forces obscures de la manipulation de l’information sont à l’œuvre

    Face aux USA
    Face à la Chine
    La défense de la France ne passera QUE par une défense européenne
    Et la construction d’une défense européenne ne peut se faire qu’avec des compromis et des concessions sur tous les plans fussent ils militaires.
    Il fut une époque ou l’industrie aéronautique française avait pour nom:
    SNCASE
    SNCASO
    SNIAS
    Sud-Aviation
    Nord Aviation
    etc…
    Puis des dirigeants européens lucides imposèrent le regroupement de tout ce petit monde dans une entité qui devint Airbus
    On sait aujourd’hui que ce fut un pari vainqueur. Parlez en à Boeing !!!

    Alors, ou l’industrie de défense européenne saura se regrouper de grés ou de force ou bien dans 20 ans tout ce petit monde sera devenu de petits sous-traitants des industriels US ou Chinois.

    • Momo dit :

      Non.
      La différence, cruciale, est que la politique n’intervient pas en terme de stratégie sur les programmes civils. Donc réaliser un monocouloir avec telles caractéristiques arrive vite à un consensus. Et même comme ça ce n’est pas simple pour se partager le boulot.
      Dans le militaire la spec de départ est différente suivant les parties, et les tentatives de rapprochement sont des décisions qui dégradent le projet jusqu’à la caricature du f35.
      En Europe le manque de succés des trés moyens tornado et ef2000 qui n’ont convaincu personne à part les arabes pour des questions politiques avec les anglais (et de grosses commissions occultes avec BAE, ne pas l’oublier) ont déjà dessiné les limites de l’exercice.
      Ne parlons plus du scaf, et c’est bien comme ça.

      Les visions politiques du monde sont devenue irréconciliables, les programmes communs sont des dilutions qui arrivent à éliminer toute substance active…

      • vrai_chasseur dit :

        @momo
        ‘les programmes communs sont des dilutions.. »
        Pas tout à fait.
        MBDA est un consortium européen qui produit probablement les meilleurs missiles, y compris face à l’américain Raytheon. Le Meteor n’a pas d’équivalent dans le monde pour le moment.

        • Momo dit :

          MBDA n’est pas un programme, c’est une société, il n’y a pas plusieurs patrons pour un programme chez MBDA, l’actionnariat n’est pas fou, c’est leur argent.
          Très différent d’un programme qui mélange les sociétés et décideurs, et les visées politiques.

    • Czar dit :

      « Les forces obscures de la manipulation de l’information sont à l’œuvre »

      t’es en train de nous dire quoi, ducon ? que le taulier nous manipule honteusement à coup de gros articles au rouge qui tache pour saborder l’Eden européen (qu’est un succès perpétuel) ?

      c’est pô zônti, ça.

      • Coléo91 dit :

        Merci pour ta correction ! Te sentirais tu visé ?
        Ce n’est pas le Taulier auquel je pense mais certaines interventions dont l’orientation n’est que trop manifeste

        • Czar dit :

          ta petite sauce iréniques des années 90 du XXème siècle sur le thèpe l’Europe sera un futur giônt fait rire tout le monde.

          on a vu ce que c’est. t’arrives un peu tard pour nous refourguer tes crinolines à la con, notamment sur ce site

  56. Raymond75 dit :

    La ‘coopération’ militaire franco-allemande est un leurre : les besoins et les ambitions ne sont pas les mêmes, et l’Allemagne ne voit que l’aspect industriel et les potentialités d’exportation. Cela lui a plutôt réussit ! Compte tenu de son histoire et des traités post occupation, elle remet sa défense stratégique à l’OTAN, et n’a d’autre ambition que la défense de son territoire.

    Dassault est probablement le meilleur avionneur européen, mais pour ce qui est du militaire il est totalement dépendant des subventions et des aides de l’état français. Le Rafale est une merveille technologique à n’en pas douter, mais il ne s’est quasiment pas exporté. L’Eurofighter est moins bon, plus spécialisé, mais c’est énormément vendu.

    • AirTatoo dit :

      @Raymond… Le rafale c’est aussi bien exporté que le Typhon et très probablement mieux en tenant compte des pays en prospectives d’achats (0 pour le EF) donc non je partage pas la fin de ton commentaire.

  57. Palu dit :

    Ya qu’à sortir des A400M transformés par Dassault . Il y a de la place en soute, l’avion peut être rapide, prendre des couloirs civiles, les ailes hautes permettent d’inspecter la mer et ç’est bon pour la rentabilisation.

  58. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Photo : Marine nationale ]

    Il est beau comme un B-26 !

  59. Matou dit :

    Monsieur Trappier a raison. En tant que citoyen français, il y a de quoi s’étrangler. C’est révoltant. Je ne comprends pas la politique du gouvernement en la matière et la trouve dangereuse. Par tous les diables, mais que cherche t’on à faire ?

  60. Wagdoox dit :

    Aucun rapport avec l’Allemagne, c’est la dga qui a fait son choix. Les falcons ne correspondent tout simplement avec ce qui est imaginer par l’armée. Le prochain falcon annoncé pour bientôt pourrait changer la donne.

  61. basstemp dit :

    Après les SNA indispensables a la dissuasion, voila maintenant qu’on déclare les Atl2 idem … Franchement on a tant la pression que ça autour de nos installations a l’Isle Longue, dans la baie ou se trouve la base a soum’ et au large de Brest quand passé le plateau continental la dilution océanique commence ?

    Déja juste la présence d’un SNA ça me semble suffisant en sachant que 3 jours en amont le SNA mais aussi d’autres batiments de la Marine nationale font une grande chasse dans la zone pour chercher d’éventuels éléments étrangers pour bien entendu empêcher qu’une nation hostile (ou même amie) vienne essayer de « renifler » nos SNLE-NG et d’écouter leurs sons pour disposer d’une complête séquence sonore pour un jour peut être tenter de nous les couler si la situation internationale se tendait …

    Au vu du dispositif naval déployé pour préparer chaque sortie de SNLE-NG j’estime que c’est déja amplement suffisant ! De la a devoir déployer un ALT2 franchement … Ca fait peut être beaucoup ! Un Falcon 50 devrait a mon sens suffire

    D’ailleurs, au passage, est il prévu que nos futurs SNA disposent de la capacité anti-aérienne développée par NAVAL GROUP pour la proposer sur les Scorpènes qu’elle vend , en gros un système de missile anti-aérien de courte portée basée il me semble sur le MMP qui est tiré depuis le massif et qui permettrait aux soum de pouvoir aisément gérer une menace de type héliportée

    Rajouter donc ça, a nos Barracuda et sur nos SNLE et de la vous pourrez alors éviter de déployer trop de trucs a chaque sorties

    • breguet dit :

      Vous oubliez, entre autre et sans rentrer dans le détail, une petite particularité qui est essentielle: l’ATL2 a aussi pour mission d’entrainer le sub à la menace Patmar et de vérifier sa discrétion…Donc, difficile de faire sans…( pour l’instant)…

  62. Coléo91 dit :

    il est curieux de voir des grands patrons d’industrie périr dans des crashs aériens
    Chistophe de Margerie PDG de Total dans une collision pour le moins suspecte au décollage en Russie et maintenant Olivier Dassault

    • dolgan dit :

      comme ils passent leur vie dans ces appareils, ce n’est pas étonnant que certains en meurrent chaque année.

      Trouvez vous étrange que des commerciaux meurrent lors d’accident de la route?

  63. Seb dit :

    L’Allemagne n’a pas besoin d’un avion de patrouille à grand rayon d’action.
    Pas d’opex ni snle.
    Et quand bien même ils en aurait besoin,
    Ils font très peu d’opex et n’ont pas de territoires d’outre-mer.
    Ils n’ont besoin que de défendre leur territoire , et éventuellement de donner le change auprès de l’otan pour la forme.
    Même l’eurodrone perd de sa pertinence pour un pays tel que l’Allemagne.

  64. Seb dit :

    Tout à fait d’accord bricoleur
    Ils n’ont pas du tout les mêmes territoire d’outre-mer en particulier, et stratégiques snle. ..
    Leur seul intérêt est purement mercantile, il se pourrait même qu’ils ne commandent pas l’avion.c’est un peu ce qui risque d’arriver au tigre mk3

  65. Thierry dit :

    Dimanche 7 mars, le député de l’Oise et industriel Olivier Dassault s’est tué dans un accident d’hélicoptère à Touques, près de Deauville, dans le Calvados. Son pilote, âgé de 74 ans, est lui aussi décédé dans le crash.

    Le témoin, qui se trouvait sur la propriété privée où s’est produit le drame, « nous dit que la manœuvre de décollage est atypique en ce sens qu’il ne décolle pas en faisant un angle de 90 degrés », a expliqué à l’AFP Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux.
    L’appareil de type écureuil « est parti en faisant un angle d’environ 45 degrés. Manifestement (…) c’est vrai qu’on ne décolle pas de la façon dont il a décollé », a ajouté la magistrate.
    361e fortune mondiale

    Une pale de l’appareil, qui « n’était pas récent », a « heurté un arbre », a également déclaré la procureure qui a précisé que le pilote « transportait M. Dassault régulièrement ».
    source :
    https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/olivier-dassault-tue-dans-un-accident-d-helicoptere-ce-que-l-on-sait-7900005906

    Un pilote de 74 ans ??????? ces gens sont-ils à ce point coupé des réalités pour faire bosser un retraité qui a travaillé jusqu’à la mort….

    Olivier Dassault était un élu LR en plsu d’être ultrariche, et donc un fervent supporter des réformes à macron contre la retraite qu’il s’apprêtait à faire passer juste avant que le Covid ne vienne ruiner ses plans anti-sociaux.

    La justice n’étant pas de ce monde, c’est les lois de la nature qui ont rendu leur jugement et malheur à celui qui les ignore.

    Quand à confier à Dassault la construction complète de notre futur chasseur, même pas en rêve !!! ils n ‘arrivent même pas à faire tenir en l’air un hélicoptère.

    • Fralipolipi dit :

      @Thierry moussa, l’ami des djihadistes
      Depuis quand l’avis d’un boutiquier pro-djihad et pro-Algerie comme vous a une quelconque importance et un quelconque intérêt ?!
      .
      Vous persistez à faire comme si personne ne vous connaissait ici en balançant encore et toujours votre prose tantôt incipide, tantôt à côté de la plaque, et souvent venimeuse.
      Sauf que Opex 360 n’est pas Twitter …

    • jean la gaillarde dit :

      Pauvre con !!!! Thierry, tu es un pauvre débile !!!! Qui es tu pour te permettre de parler de la sorte d’une personne qui fait parti de l’histoire de l’aviation de notre pays. Je ne partageais pas ses idées mais, jamais je ne permettrais de cracher comme tu viens de le faire sur une personne décédée. Pauvre type !!!! Finalement tu es très bien dans ton siècle et dans cette société de merde qui, derrière un écran, devient courageuse. J’aimerais te voir devant la famille Dassault, en train de déblatérer tes propos merdique. Je suis certains que tu serais beaucoup, beaucoup plus lâche !!!