Le président Erdogan espère que la Turquie réintégrera le programme F-35 avec l’administration Biden

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

81 contributions

  1. vachefolle dit :

    Bon voila le HerDogan qui a compris le pb. Biden n’est pas Trump et ne compte pas supporter ses incartades et a annoncé qu’il comptait le faire tomber par les urnes.
    Donc Erdogan va jouer le Toutou pendant 2 mois, avant de rebasculer en mode provocation et ainsi de suite.
    Il va essayer de jouer la négo permanente, récupérer le F35, négocier en Libye, ..a Chypre

    • Auguste dit :

      Et que croyez vous que ce soit la politique internationale,sinon un rapport de forces.Or nous ne sommes plus au temps on pouvait raser un pays et emballer l’affaire dans le paquet cadeau des droits de l’homme,bien être des peuples et civilisation.Les forces se sont équilibrées,alors on avance ses pions quand on peut,on négocie quand on ne peut pas.

      • Pravda dit :

        Irak 2x, Afghanistan ?

      • Math dit :

        Il s’en moque du F35. Ce qui compte, c’est la posture. Il a balancé ses bombes, il a pris ses gains. Maintenant il fait le gentil. Comme ça, si les USA disent non, il n’aura rien à expliquer à sa population. Si les USA disent oui, il récupère une dinde volante. Dans les 2 cas il a gagné, parce qu’il a pris des gains territoriaux et politiques non contestés. Ce qui le mettrait dans l’embarra serait une approche conciliante avec remise en cause de ses gains et un maintien des sanctions. Dans ce cas, il serait acculé au grand jeu, sortir ses cartes et réussir ou se planter. Nous, on en serait débarrassé pour de bon et on prendrait moins de gants.
        On verra la posture de la diplomatie française. Le plus simple est d’être constant et d’appuyer les Croates, les Grecques, voir les Hongrois et de s’acoquiner pour de bon avec les Italiens et les espagnols.
        Pour les Hongrois, sortez les LGBT de l’agenda politique et tout commencera à être plus clair, plus simple et plus logique pour tous nos voisins.

  2. lolo dit :

    à mourir de rire…même en politique Française on n’a pas de telles girouettes pourtant on a quelques perles. De toute avec le bazar dont il est à l’origine, j’ai du mal à croire à une reprise rapide de relations cordiales. L’UE et les USA attendent sa chute qui arrivera un jour et le plus tôt sera le mieux.

    • Stoltenberg dit :

      Moi je préfère la Turquie avec Erdogan, tout comme je préfère la Russie avec Poutine. Au moins c’est clair qu’on est des ennemis et cela permet de limiter au minimum le nombre de nuisibles idiots utiles qui sont totalement déconnectés de la réalité. On est déjà en train de subir les conséquences des actions de tous ceux qui nous ont tragiquement désarmés après la fin de la guerre froide. Les intérêts géopolitiques de la France et de la Turquie sont contradictoires – indépendamment des hommes qui dirigent, point.

      • Momo dit :

        Avec un tel pseudo nous on se prépare à tout mais quand meme? Quel minus pourrait être pire que le minable despote islamiste et nabot Erdogan? Qui?
        Même pas fatmagul ( pour les experts)

        • Patrickov dit :

          moi je dirais Netanyahu vu dans la crise qu’il a mis son pays, et Trump que plus personne n’a envie d’avoir comme ami.

        • Stoltenberg dit :

          M. Momo, et vous préféreriez un président turc qui donne une bonne image de son pays et qui fait des efforts sérieux pour que des pays comme l’Amérique restent au maximum neutres ? Les intérêts géopolitiques de nos 2 nations sont totalement contradictoires. Autant avoir un adversaire peu doué comme Erdogan. Le problème c’est que le pouvoir français n’exploite pas cette excellente occasion pour avancer nos pions et pour contraindre la Turquie à s’embourber encore plus dans les conflits qu’elle a créés.

          • E-Faystos dit :

            C’est qu’à la base, le seul intérêt de notre diplomatie est dans le nombre.
            Ensuite, notre marge de manœuvre est mince car les Allemands, et donc l’Europe, à un double intérêt à tricoter avec le péril Turc: réservoir de main d’oeuvre à bas prix, et contrôle de l’immigration.
            Contrôle payant, au cas où je doive enfoncer une porte ouverte.
            .
            Le problème Erdogan n’est pas grave en lui-même : c’est le cumul pays stratégique+alliances contre-nature+intérêt divergents qui commence à piquer.
            L’alliance contre-nature vient d’un fort électorat conservateur, que la Russie caresse à loisir pour mettre la pression sur l’OTAN, quand le pays est une poudrière déguisée en opposition à courant multiple:
            Kurdistan indépendantiste, campagnes laissées à leurs mentalités moyenâgeuses et villes désirant le style de vie Européen.
            .
            Du coup, on comprend que sans programme intérieur efficace (corruption), Erdogan soit forcé de parler avec trente voix différentes.

          • Momo dit :

            Ahlala! Pour essayer de vous faire comprendre imaginez que Sissi se soit fait avoir par Morsi et qu’il y ait un autre islamiste à la tête de l’Egypte, en plus d’erdolgan. Génial, avec un peu de chance la Lybie serait déjà unie avec eux comme les 3 frères avec la Tunisie à suivre. Donc si pas le minable despote en Turquie on aurait un peu plus de stabilité dans le foutoir qui s’aggrave chaque jour en afrique du nord et il n’est pas sur qu’on parlerait encore de la syrie. Où je rappelle que les problèmes ont commencé avec les freres musulmans (ca rappelle quelqu’un?) qui ont enfumé tous les média occidentaux, au mieux paresseux et laches, au pire complices. Et quel résultat…

    • précision dit :

      ca fat quand même une dizaine d’année qu’on l’attend. Il faut se méfier de ce qu’on souhaite en matière de changement de « régime »/gouvernant, souvent le résultat est pire qu’avant. Tant que la girouette tourne dans le sens du compromis, on aurait tort de se plaindre.

    • philbeau dit :

      Essayez d’affiner un peu votre analyse …Erdogan , n’est pas une girouette comme nos dirigeants , il pratique seulement la Taqiya préconisée par sa culture religieuse (Taqiya : Dans la religion musulmane, concept recommandant la prudence au fidèle en l’invitant à dissimuler sa croyance en cas de danger.)
      D’ailleurs rien de surprenant à cela, sauf pour les occidentaux . Et de surcroit , vous allez voir bientôt les gens de Bruxelles , trop heureux de l’aubaine , remettre sur la table l’adhésion de laTurquie …

      • Lotharingie dit :

        à philbeau :
        .
         » …Erdogan , n’est pas une girouette comme nos dirigeants , il pratique seulement la Taqiya préconisée par sa culture religieuse….concept recommandant la prudence………..  »
        .
        Et pour causes :
        .

        Ces dix dernières années, l’autocrate a misé à tout va sur la construction immobilière, laissant les marchés publics à une demi-douzaine d’entreprises proches de l’AKP et de sa propre famille qui a favorisé l’entrisme et la corruption à tous les étages de l’état.

        La livre turque est en pleine dévaluation, passée en deux ans de 1 dollars pour 4 livres, à 1 dollars pour 9 livres.

        Le taux de chômage officiel tourne aujourd’hui autour de 13 %, (20 % d’après des études indépendantes).

        Le taux d’inflation avoisine les 15 %.

        Depuis 18 mois la Turquie est entrée en récession.
        Une tendance accentuée aujourd’hui par la pandémie de Covid 19.
        .
        De plus, au mois de mars prochain, des décisions sur le procès de la banque populaire turque vont être prononcées aux États-Unis pour avoir favorisé le contournement de l’embargo américain contre l’Iran. Ce sont de lourdes condamnations financières qui devraient être prononcées.
        .
        https://www.marianne.net/monde/erdogan-caresse-leurope-pour-amadouer-lamerique

      • Lothringer dit :

        Je suis assez d’accord. Herr Dogan pratique la Taqiya.
        Et en plus il pratique la politique du Stop-and-Go. Il avance, quitte à provoquer des cris diplomatique (non suivis d’effets, comme pour hitler avant 1939). Ensuite il se calme quelques mois pour redevenir fréquentable. Puis il recommence pour un nouveau tour.
        Ce faisant il grappille un peu de terrain, puis il se fait mielleux, puis il grappille du terrain, puis il se fait mielleux. Le nec-plus-ultra, c’est que même dans la phase « mielleux » il essaie de grappiller du terrain…c’est juste l’emballage qui est différent.
        Et si finalement les USA changent leur attitude et finissent par lui livrer les F35, je suis curieux de voir ce que donnerait une confrontation gréco-turque F35/Rafale. Même résultat qu’une confrontation F-16/M2K ???
        Au fait, il est toujours sous embargo de pièces de rechange F-16 ?

      • breer dit :

        Les politiques de Bruxelles seraient stupides à ce point ??? mais bon avec les
        politocrates manipulés et manipulateurs ont ne sait jamais…
        Erdogan est un manipulateur, menteur, trompeur, dictateur il ne faut avoir aucune confiance, demain il changera de plan, la place de la Turquie dans l’Otan est pour lui un atout de manipulation face à l’Europe (surtout).

  3. Bobo dit :

    Je me permets de profiter de ce post sur le F-35, l’autre ayant été clôture, pour rappeler le scandale d’état qu’a été l’affaire de corruption Agusta -Dassault en Belgique dans les années 1990 et qui mit un terme définitif à toute collaboration entre l’état Belge et Dassault Aviation ! Sans doute que personne n’en a entendu parler en France, mais la justice scalpa à l’époque tout ce que le Parti Socialiste comptait d’important (pas moins de 2 ministres et un président de parti ) ! Ce petit rappel pour rafraîchir les antécédents complexes entre la compagnie Dassault et la Belgique, dont l’ombre a du jouer dans l’écartement du Rafale lors de l’appel d’offre Belge !

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Agusta-Dassault

    • Tankaboum dit :

      Dassault n’a pas merdé qu’en belgique, au Brésil une ligne d’assemblage de mirage III ainsi que les licences matériel avaient été promises … Le complexe militaro-industriel Brésilien n’a pas oublié les promesses non tenues de l’époque pour la vente de rafales , même si ils ont été très pragmatiques avec le PA et la location des 2000

    • E-Faystos dit :

      Faut pas croire que vous êtes les seul ou le premier porteur de la « bonne » parole U.S.
      Bien sûr que l’on nous a mis au courant.
      En 2018, d’aucuns ont bien tartiné.
      Depuis ce scandale, Serge Dassault s’était fait plus discret, et Dassault à adhéré à une charte internationale anti-corruption.
      .
      C’est avec cette légende tenace que l’opposition à Modhi ont tenté d’arracher l’intention de vote fraîchement signée et en on fait une suite à suspens à la mode Bollywood.
      .
      Mais sans aller jusqu’à dire que Dassault est devenu un modèle de probité, la raison d’État à prévalu: le Rafale est en Inde, et il y restera.
      .
      Je vous prie de noter que le F104 qui sera retiré au profit du F16 à aussi son compte de scandales, et je ne parle pas que de ses états de service. D’ailleurs, après guerre, le graissage de patte des huiles était un sport où Lokheed à particulièrement brillé.
      Un procès à même été intenté, mais comme les accusateurs étaient encore plus marrons que le génial Howard Hugues parvint à discréditer, avant de cesser de se présenter aux audiences.
      .
      Aviator le film reviens sur cette période, et Iron Man 2 déforme le procès pour ouvrir le film.
      .
      L’article que j’ai consulté à l’époque (les grands ratés de l’aviation) explique que multiples gouvernements ont chancelés.car en US des rétrocommissions, le F104 était mal construit et n’était pas fiable… Des tares qui n’ont pas autant affligé la famille des mirages.
      .
      Mais puisqu’il faut conclure, la corruption éxiste toujours, sous forme de transfert technologique et participation à une partie du programme, quand il y a passe budgets spéciaux pour des équipements.
      Les USA sont largement en tête sur la question.
      Et c’est bien pour en profiter, et obtenir des marchés pour des pièces que la Belgique s’est joint au programme, et C’est parce qu’elle en est exclue que la Turquie grogne.

    • bpapon60 dit :

      Peut-être aussi parce que la Belgique a un accord de défense aérienne avec les Pays-Bas qui utilisent aussi le F35 et avec le Luxembourg qui lui utilise … les Euros !

    • robin darbin dit :

      Lockheed le F-104, Franz Joseph Strauss , le prince consort d’une Danemark (un français) … Toute une époque. Autres temps autres moeurs.

    • Alpha dit :

      Ce qu’on peut dire alors, c’est que les hommes politiques belges aiment, eux aussi, en croquer !…
      https://www.lesoir.be/304662/article/2020-06-03/la-belgique-sommee-de-redoubler-defforts-contre-la-corruption
      Certainement qu’on apprendra des choses dans quelques années sur le dossier F-35, et sur ses retombées économiques et industrielles qui n’arrivent toujours pas…
      Ce fameux F35 qui devait commencer à arriver dans les forces belges en 2023, mais qui n’arrivera pas avant 2025 ! Ce qui d’ailleurs devrait être repoussé à 2026, puisque le Block4 ne sera pas disponible avant cette date ! Ou plus…

    • Camadri dit :

      Soyez équitable et sortez les dossiers de la concurrence, Dassault n’est sans doute pas exemplaire dans cet exercice mais certainement pas champion du monde non plus !

      • Bobo dit :

        Oui mais Dassault est sur une liste noir, et il sera difficile de retravailler un jour avec eux ! Cette affaire fit tomber Willy Claes, le puissant président du PS et president de la ligue européen du PS, et provoqua la démission de Willy Claes qui venait d’être nommé Secrétaire général de l’ OTAN, et qui fut vite remplacé par Javier Solana ! Cette affaire explique bien plus l’échec du Rafale en Belgique, qu’une prise d’intérêt des partis flamands qui furent vite disculpés après une belle tentative de déstabilisation ! Dans cette affaire, les responsabilités sont plus à trouver dans le camp Dassault et son patron de l’époque, plutôt que dans une corruption du gouvernement nationaliste flamand !

        https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_commission-remplacement-des-f-16-une-feuille-a4-c-est-tout-c-est-inacceptable-pour-dirk-vandermaelen-sp-a?id=9891759

        • E-Faystos dit :

          Non car le marché Belge, Dassault n’y a participé que du bout des doigts et son véritable instigateur fut Florence Parly.
          Laquelle y est allé au culot, et ce fut largement commenté à l’époque.
          En échange, la Belgique, font le parti Flamand, purent bénéficier d’une ristourne car l’offre Française était adaptée et aggressive.
          .
          Ce qui amène les Wallons à se dire que cette seule ristourne est déjà suspecte en soi.
          .
          Nous notre ministre des armées à été claire: « la clause de solidarité de l’OTAN doit être l’article 5, pas F35! »
          .donc n’ergotee pas avec ces histoires de listes noire quand les Américains vendent un rôle prééminent dans des comités Théodule, gonflant le client au niveau de la braguette.

          • Bobo dit :

            E-Faystos,
            Je pense que vous ne prenez pas la mesure de l’ampleur du cataclysme que ça a été parce que ça ne vous arrange pas de dire que Dassault est blacklisée en Belgique suite à cette affaire de pots de vin, et que vous préférez jouer sur la corde de la mésentente Flamands -Wallons ! Mais voilà, sans les flamands, la Wallonie ne serait pas en mesure d’acquérir quoi que ce soit ! Le nord tient les cordons de la bourse et en tant que majorité numérique, ils ne sont pas prêt à se laisser dicter leur conduite par qui que ce soit ! En Wallonie, vous êtes en Picardie, patrie des Chti’s de Belgique ! Quel programme 😉 !

        • Euclide dit :

          @ E-faystos
          Il existe 2 tactiques commerciales:
          -soit X gagne le contrat.
          -soit X le perd. Mais il pousse le vainqueur à baisser son prix. Résultat, dimintion du bénef.
          C’est ce qui s’est passé pour Boeing face a Airbus pour le marché des avions ravitailleurs.

    • Lothringer dit :

      L’important dans ces affaires de corruption, c’est de ne pas laisser de traces. Or la NSA (et ses amis anglophones du réseau Five Eyes) avec ses grandes oreilles mondiales est au courant de tout. Ce qui permet aux USA de dénoncer la corruption des autres et de s’arranger pour que sa propre corruption passe inaperçue.
      Pas vu, pas pris.
      C’est aussi dans la logique protestante : ce que fait ma main droite, ma main gauche ne le voit pas.

      • Bobo dit :

        @ Lothinger

        Mais arrêtez donc, vous ne croyez même pas vous même à vos arguments ! T’as plus 12 ans quand même ! Pffff

        • ScopeWizard dit :

          @Bobo

          Lui je ne sais pas , franchement je ne le crois pas ni même qu’ il n’ ait que le double , mais vous par contre il y a de quoi se poser la question ………..

          @Lothringer est largement dans le vrai , mais largement !

          Hélas………….

          Ce qu’ il résume étant même d’ après moi un modèle de synthèse .

    • ScopeWizard dit :

      @Bobo

      Mais on s’ en fout de ça .

      Il faut être le dernier des naïfs pour s’ imaginer que probité et exemplarité morales sont dominantes dans la vente d’ armes ou de matos à haute valeur ajoutée stratégique entre États .

      Le truc , c’ est que cela ne se voit pas ou peu ou le moins possible , ce qui peut très bien se faire par compromis sachant qu’ en face on joue aussi à ces jeux de pouvoir qui se soldent souvent par un jeu à somme nulle ou « échanges de bons procédés » .

      Ce que vous pouvez reprocher à Dassault et qui serait censé le réduire ad vitam æternam à n’ être plus qu’ un « cygne noir » , vous pouvez le reprocher à beaucoup d’ autres si ce n’ est la totalité .

      Je ne vous dis pas que c’ est « bien » ou que c’ est « mal » , juste que c’ est comme cela que ça se passe dès lors que l’ enjeu est si élevé même si bien évidemment il conviendrait ne pas banaliser un tel état de fait si emblématique de ce peut être le monde des affaires dans ce qu’ il recèle de plus pourri…………

      Bref , c’ est comme ça …………

      • Alain d dit :

        Correct !
        @ScopeWizard
        Sympa d’avoir répondu à tous les intervenants pour votre MàJ PC déconnante !
        Bel effort !

        • ScopeWizard dit :

          @Alain d

          Ben , c’ est quelque chose qui me paraissait normal .

          Et puis , ça m’ a permis de faire contre mauvaise fortune bon cœur d’ autant que nombreux ont été ceux qui ont essayé de m’ aider ou de détendre l’ atmosphère .

          La moindre des reconnaissances était donc de répondre au moins d’ un mot gentil à l’ adresse de chacun .

  4. Desty dit :

    Il ferait mieux de croiser les doigts pour ne pas se récolter une révolution colorée…

    • pilum dit :

      Une revolution colorée? Ce sont plutôt les USA qui viennent de se prendre une révolution colorée, et ce n’est pas fini…
      Certes, je pense que le sultan est en danger, mais Biden , pour toutes sortes de raison , n’est pas certain de finir son mandat….

      • Desty dit :

        Ce sont plutôt les USA qui viennent de se prendre une révolution colorée, et ce n’est pas fini… Justement: c’est surement la première d’une série, les révolutions colorés sont toujours livrées en pack et les démocrates américains adorent ça. Soros et ses copains rasaient les murs du temps de Trump, aujourd’hui ils ont forcément de la créativité à rattraper.

      • Green dit :

        Vous faites référence au complot gaucho-sino-germano-canado-venezuelien-pedo-sataniste infiltré dans toutes les institutions américaines, y compris les juges nommés par Trump lui-meme, qui a trafiqué les élections?

        A défaut d’apprendre quelque chose, ca permet de avoir a qui on cause !

      • VENOM dit :

        « … mais Biden , pour toutes sortes de raison , n’est pas certain de finir son mandat…. »

        si trumppette à put faire un mandat de 4 ans ,Biden n’a pas de raison d’être inquiet …

        • dolgan dit :

          Si. Ils ont une longue tradition d’assassinat présidentiel. Et une minorité de ceux qui ont voté trump sont clairement entrés dans la lutte armée.

    • Bobo dit :

      Le contrat du F35 est signé ! Les déstabilisation venues de Paris n’auront qu’un impact très limité en Wallonie, terre de la pauvre minorité Wallone ! Autant dire rien !

      • Math dit :

        La Belgique est un état voulu par l’Angleterre pour empêcher le rattachement de la Wallonie à la France. La méchanceté de votre commentaire est gratuite. La Wallonie a été la zone la plus riche de la Belgique pendant 150 ans. Ce n’est pas le cas aujourd’hui mais qui peut être certain de l’avenir. La montée des eaux pourrait jouer un mauvais tour à ce qui est aujourd’hui la Flandre.

      • Euclide dit :

        Partiellement exact Math
        La Belgique est un Etat crée et voulu par l’Angleterrre sous la période du roi Louis Philippe 1er , non pas pour empêcher le rattachemment de la Wallonie à la France.
        Mais parce que le port d’Anvers représente un danger ou plus exactement est un relvoler pointé sur le pays de Sa gracieuse Majesté ?

        Enfin pour conclure dans l’Histoire de chaque pays , il existe des retournements de situation . C’est un axiome.

      • Desty dit :

        Le contrat du F35 est signé !
        Oui et comme vous l’a affirmé Czar sur un autre sujet vous allez devoir manger régulièrement des profiteroles pendant 25 ans maintenant. Quelle chance vous avez ! Il y a incontestablement de quoi être jaloux !

      • E-Faystos dit :

        Les rares retours sont déjà en pourparlers avec la Sabca.
        La Sabca, c’est un gadget pour Dassault.
        Je ne sais pas si il a réussi à la revendre mais l’info est là:
        https://www.lecho.be/entreprises/aviation/les-retombees-du-contrat-f-35-commencent-a-se-concretiser/10162821.html
        .
        Pour ma part, le désengagement de Dassault permet d’investir chez d’autres clients potentiels dans le.cadre des compensations.
        Compensations qui ont tout d’une corruption active, acceptée et étalée.

  5. E-Faystos dit :

    La logique du Pentagone est claire: c’est le F35 OU le S400.
    R.T. Erdogan n’a pas voulu choisir. Les USA ont tranchés.

    • Stoltenberg dit :

      La logique sera encore plus claire lorsque ce ne sera plus S-400 ou F-35, mais plutôt F-35 ou S-400 + sanctions qui ruineront les aspirations turques.

  6. Plusdepognon dit :

    Erdogan n’est pas à une sortie près…
    http://www.opex360.com/2020/10/22/la-turquie-evoque-lachat-possible-dun-systeme-de-defense-aerienne-aupres-de-litalie-et-de-la-france/

    La normalisation par des gouvernements de leurs relations avec Israël doit être comprise comme une lutte entre l’Arabie saoudite et la Turquie pour le leadership du monde sunnite et évidemment un axe anti-chiites :
    https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/01/03/2020-lannee-ou-le-moyen-orient-a-bascule/

    https://www.cairn.info/le-moyen-orient-et-le-monde–9782348064029-page-47.htm

    https://www.middleeasteye.net/fr/en-bref/exclusif-le-plan-strategique-de-larabie-saoudite-pour-mettre-la-turquie-au-tapis

    L’année 2020 a bien confirmé que le trublion de l’OTAN n’a que rarement été la France, la Turquie s’est permis bien plus avec l’assentiment des USA :
    https://www.monde-diplomatique.fr/2019/10/BILLION/60458

    Acheter des armes sera sans doute un argument plus fort que tous les discours pour adoucir des partenaires passablement échaudés…

  7. Clavier dit :

    Dans cette affaire, le Pentagone tiendra à avoir le dernier mot ……et pas sûr que Pelosi soit disposée à faire plaisir au grand Turc.

  8. Carin dit :

    J’ose espérer que l’administration Biden est bien consciente que les armes qu’elle pourrait vendre au turc en chef, risquent fort de se retrouver face à nous!!!
    Et je ne parle pas du F35… je pense qu’un rafale n’a pas grand chose à craindre de cet oiseau spécialisé dans les voyages du hangars au tarmac, puis retour au hangars.

    • yakafokon dit :

      Bonjour. Ce n’est pas Trump mais le Congrès Américain qui avait bloqué la livraison des F35 à la Turquie. Comme le rappelle le début de l’article, Trump, en dépit de ses gesticulations, n’a pas pris de sanctions contre le gouvernement Truque. Ni contre Poutine d’ailleurs.

  9. garance dit :

    Ça ne coûte rien d’essayer, y compris l’enfumage avec l’Europe.

  10. Auguste dit :

    Il y a aussi,depuis le début de l’année,des échanges de courrier entre Macron et Erdogan, sur le réchauffement des relations,lutte contre le terrorisme,coopération dans l’Education….Bientôt une rencontre par vidéo-conférence.J’avais dit qu’on s’affolait pour rien.

  11. Berger dit :

    Acheter des f35 est bien la dernière chose a faire, un avion calibre pour ne pas tirer sur des avions us ou israéliens. Ses deux seuls vrais ennemis….

  12. tchac dit :

    Bah alors ? Je croyais que la grande industrie turque allait nous produire un super chasseur de n-ième génération de la mort qui tue ?

  13. Corday dit :

    HITLERDOGAN

  14. blblblllbl dit :

    Le Saviez Vous? La Turquie possède déjà 4 F-35 qui avaient été livré avant son exclusion du programme.
    Je serais pas surpris qu’elle le réintègre, pour eux ça serait bête que la Chine mette la main sur un de ces exemplaires…

  15. Thierry dit :

    Biden ne va quand même pas laisser passer la technologie du F35 à la Russie (et la Chine) via la Turquie, d’autant que Poutine en aurait bien besoin pour améliorer à moindre frais la furtivité et les capacités de ses avions les plus récent qui se heurtent toujours à de nombreux problèmes fondamentaux.

    La Turquie, (comme la Russie), n’est pas dans le dialogue mais plutôt dans la surenchère de menace et provocation, voir même d’attaques insidieuses, ça n’est clairement pas le chemin qui mène à l’acquisition du F35.

    • 에르메스 dit :

      La Turquie et la Russie, c’est loin de la grande amitié…
      Je doute qu’Erdogan soit dingue au point de s’aliéner les USA’s en donnant un de ses F35 (Ils en ont déjà) à la Chine ou la Russie.
      .
      Vous imaginez bien que jamais les USA’s ne laisseraient passer un tel affront, Erdogan aurait certainement un accident dans la semaine qui suit avec le nombre d’agents en alerte et en veille dans la région…

  16. Chris dit :

    Faire la girouette sans aucune retenue ni vergogne, plus c’est gros plus ca passe, souffler le chaud et le froid et manger à tous les râteliers. La stratégie de Erdogan est grossière et en plus il pense que cela va fonctionner « ad vitam »… Un ennemi est un ennemi, un allié est un allié, il n’y a rien de pire qu’un « allié » tiède et indigne de confiance, islamiste de surcroît. Il faut considérer la Turquie comme un pays moyen-oriental instable.

  17. vrai_chasseur dit :

    Réalité plus nuancée…
    Les sanctions US visent le SSB, équivalent turc de la DGA. Mais pas directement les industriels turcs.
    Ceux-ci, comme TAI, continuent à produire des pièces indispensables au F35 (comme la partie centrale du fuselage) en sous-traitance de Lockheed Martin. C’est là où les ricains sont un peu filous, et Erdogan appuie là où c’est mou….
    Par ailleurs les industriels turcs continuent leur bonhomme de chemin sur les drones ‘lourds’. Le futur jet supersonique léger d’entrainement et d’attaque local, le Hurjet, est prévu en version dronisée. Un cas intéressant, même s’il ne vole pas encore faute d’avoir trouvé un bon réacteur.

  18. jean la gaillarde dit :

    Bon je vais me faire défoncer mais, je dis cela sous le couvert de l’humour, les US, sachant que le F35 n’est qu’un premier maillon de la prochaine marche qu’il franchiront avec un appareil vraiment à la hauteur, acceptent finalement que la Turquie l’obtiennent afin que la Russie et la Chine tente de le copier mais, comme c’est une daube, ils vont prendre un peu de retard pour la suite !!!! (Humour je rappelle !!)

  19. jp dit :

    nouveau rapport GA0,
    https://www.dote.osd.mil/Portals/97/pub/reports/FY2020/dod/2020f35jsf.pdf?ver=C5dAWLFs4_N3ZLrP-qB0QQ%3D%3D

    la personne qui me disait qu’il y avait de l’aim 120 sur le F35 Block 3F, c’est faux, y en a pas, c’est bien que je disais, il n ‘arrivera qu’avec le block 4, les tests de validation de l’aim-120 se termine en 2021, si il n y a pas d’autres anomalies. le F35 ne peut utiliser en block 3F de l’aim9 et du sdb, avec des risques important dans l’usage pour l’avion, le reste des armes ont été tester mais pas validé a cause des risques trop important que cela représente pour l avion et le pilote.

    bonne lecture, c’est plein de surprise intéressante a lire

  20. Mëhmët Ëglüëglüëglü dit :

    Les grenouilles se lassant
    De l’état Démocratique,
    Par leurs clameurs firent tant
    Que Jupin les soumit au pouvoir Monarchique.
    Il leur tomba du Ciel un Roi tout pacifique :
    Ce Roi fit toutefois un tel bruit en tombant
    Que la gent marécageuse,
    Gent fort sotte et fort peureuse,
    S’alla cacher sous les eaux,
    Dans les joncs, dans les roseaux,
    Dans les trous du marécage,
    Sans oser de longtemps regarder au visage
    Celui qu’elles croyaient être un géant nouveau ;
    Or c’était un Soliveau,
    De qui la gravité fit peur à la première
    Qui de le voir s’aventurant
    Osa bien quitter sa tanière.
    Elle approcha, mais en tremblant.
    Une autre la suivit, une autre en fit autant,
    Il en vint une fourmilière ;
    Et leur troupe à la fin se rendit familière
    Jusqu’à sauter sur l’épaule du Roi.
    Le bon Sire le souffre, et se tient toujours coi.
    Jupin en a bientôt la cervelle rompue.
    Donnez-nous, dit ce peuple, un Roi qui se remue.
    Le Monarque des Dieux leur envoie une Grue,
    Qui les croque, qui les tue,
    Qui les gobe à son plaisir,
    Et Grenouilles de se plaindre ;
    Et Jupin de leur dire : Eh quoi ! votre désir
    A ses lois croit-il nous astreindre ?
    Vous avez dû premièrement
    Garder votre Gouvernement ;
    Mais, ne l’ayant pas fait, il vous devait suffire
    Que votre premier roi fût débonnaire et doux :
    De celui-ci contentez-vous,
    De peur d’en rencontrer un pire.

  21. souricière dit :

    Qu’on se le dise, le mandat Trump a été une parenthèse particulière qui a donné à de nombreux pays des libertés géostratégiques face à une politique américaine de « retrait » et pas seulement des conflits usant desquels Washington cherche à s’en sortir depuis plusieurs années (Afgha et Irak).

    C’est ce vide de l’isolationnisme américain qui a permis à des pays comme la Turquie de prendre un rôle ou à d’autres comme la Russie de l’étendre sans réels oppositions.
    Souvenons nous en 2016, la question syrienne n’aurait pas été la même pour la Russie si Clinton avait gagnée l’élection. Trump a donné à la Russie les clés de ce conflit et a cherché à se retirer plus d’une fois avant d’être toujours freiné par le Pentagone et l’ensemble de la classe politique. Mais cela a suffit, au point qu’après avoir attendu un feu vert américain pour agir en Syrie, les turcs l’ont obtenus avec les russes. Une coopération de deux pays aux intérêts divergents qui cherchent à gagner de l’influence sur le dos de l’absence des américains.
    Erdogan sachant parfaitement l’instabilité de cette coopération avec la Russie qui ne peut tenir sur la durée, s’est bien gardée de sortir de l’Otan ou couper les ponts avec l’occident. Un double jeu qui a agacé.

    Poutine et Erdogan aimait Trump, car il a déconnecté les USA pendant 4 ans et tous les deux ont du mal à accepter un « retour » des USA dans leurs affaires. Ils ont mis du mal à féliciter Biden et je sais qu’ils espèrent encore jusqu’au bout que les partisans de Trump pourrissent l’arrivée de Biden, voir enfonce les USA dans une crise interne les poussant là encore à se détourner du reste du monde.

    La politique de Trump a conduit à un désengagement militaire américain, mais ce n’est pas forcément une bonne chose pour les « ennemis » de l’amérique. Car du moment que les américains étaient pris dans d’autres conflits, ils ne pouvaient pas se permettre de faire des efforts ailleurs. Désormais on vient d’apprendre que les américains ne sont plus que 5000 en Irak et en Afghanistan réunis, ce n’est même pas les effectifs français sur Barkhane. L’administration Biden n’a pas un conflit sur les bras qui va l’empêcher d’agir ou de s’engager ailleurs. C’est une perspective à avoir en tête, pas impossible que pour contrer la Russie ou la Turquie ils décident de revenir en force aux côtés des FDS en Syrie et ni Moscou ni Ankara n’iront leur faire la guerre.
    Donc Erdogan va se calmer et Poutine va devoir réduire ses ambitions et se faire discret.

    • dolgan dit :

      C’est obama qui a ouvert en grand la porte à poutine en Syrie. Trump est venu après et a continué la politique isolationniste de ses prédécesseurs mais en mode éléphant dans un jeu de quilles .

  22. Patrickov dit :

    2021 sera une année difficile pour les USA, ils seront occupés avec les problèmes internes, division de la société, crise sanitaire et risque d’une guerre civile importante, 70 millions d’américains ont voter pour Trump, rien à voir avec les 8 millions de français qui mis un bulletin pour Macron.
    Aucune garantie que Biden puisse finir son mandat sans incident au vu des tournures que prennent les derniers événements, Erdogan gagne du temps avec le F-35, les entreprises turcs produisent encore près de 1000 pièces du F-35 et les américains n’ont toujours pas trouver d’autres fournisseurs pour ces pièces, la crise du coronavirus n’arrange pas le contexte, quelle pays à l’envie d’investir dans des usines. Aucun autre pays de l’OTAN n’a la capacité de produire toutes ces pièces, les USA n’ont pas les moyens de délocalisé les usines turques vu qu’elles ne leurs appartiennent pas, peut être envoyer la production des pièces du F35 en Chine.
    Surement le dernier appel de Erdogan avant de passer commande en Russie, d’ailleurs les turcs ont fait une demande d’une seconde unité de S-400 à Moscou, le F-35 n’intéresse plus Erdogan, sa demande sert surtout à décrédibiliser la politique des USA.

  23. Vasil dit :

    Franchement c’est une occasion en Or pour la France pour placer les Rafales chez une vraie armée pro et gagner un vrai allier dans la région, Les USA ont d’énorme problèmes internes à régler et la Chine se prépare pour du lourd!