La Turquie évoque l’achat possible d’un système de défense aérienne auprès de l’Italie et de la… France

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

145 contributions

  1. E-Faystos dit :

    Donc… Nan, je te le vends pas mais comme on est tout choupi, on trouve une excuse vaseuse.
    Sinon, l’argumentation exhaustive pourrait finir sur des pratiques intimes déviantes et autres noms d’oiseaux…
    En 2020, on a un besoin important de diplomates!

    • Ah ça! dit :

      Mieux. Nous avons besoins d’hommes d’état.
      Nos dirigeants et leurs conseillers sont des incapables reconnus.
      Je pense qu’un candidat de droite (LR n’est pas de droite) à une forte chance de passer en 2022…

      Nous avons eu 40 de gauche collaborationiste. Ca suffit!

      Que les turcs aillent se faire voir par les Grecs! (La France soutient et les grecs et la Grèce)

      • albatros24 dit :

        VGE, Chirac Sarko ou même Macron de Gauche ?

        • Félix GARCIA dit :

          Comme dirait l’autre : « Culturellement oui, économiquement non »
          Il serait temps de mettre des guillemets autour des termes « gauche » et « droite » pour qualifier des positionnements et des décisions politiques.
          Même si la plupart du temps, on s’y retrouve.
          ^^

        • Ah ça! dit :

          Oui VGE centriste pro americain donc par définition pas de droite. Disons qu’il est le père de macron qui est un libéral de gauche…

          Chirac absolument de gauche mais un peu l’inverse idéologique de VGE. Seul son côté tradition était de droite molle.

          Sarkozy, hormis 4 à 5 meusurettes tout était à gauche. Otan… reve de gauche… Mashtrich et l’Europe idem…. pro USA = gauche etc…
          Mais avec du blablabla permanent il a su prétendre être de droite….
          De villepin était à sa droite…et on ne peu pas dire que c’était un virulent de droite.

          • Eurafale dit :

            Donc si je résume, pour vous, pro USA = gauche… Ce qui veut dire que le RN, par ses liens avec l’administration Trump et la visite de Steve Bannon est de gauche. Mais comme ce même parti picore du côté des Russes et de Poutine, il est sûrement de droite. Ce qui nous donne un RN du centre. Que dire alors de De Gaulle lorsqu’il a reconnu la Chine Communiste !?
            Donc quand Hollande a voulu vendre des BPC (ou PHA) aux Russes, si je suis votre logique, il était de droite ? …

          • Donald dit :

            @Eurorafale
            Hollande n’a pas pu vouloir vendre les BPC aux russes. Puisqu’ils étaient déjà acheté par les russes quand il a reçu sur sa gueule la lourde charge de présider au destin d’une France dont lui comme d’autre n’ont aucun idéal, sauf à être provincialisé. Il a seulement tout cassé du contrat, plus par idéologie courante que par stratégie. On n’a pu voir que tout son quinquennat a été de prendre les pas de Mme Merkel. Sans doute un rééquilibrage européen après les années George Bush junior de Sarkosy.

            Côté BPC, les noms et la signalétique étaient russes et des personnels d’équipage étaient formés.

          • Ah Ca ! dit :

            @Eurafale

            J’ai énormément de mal avec Marion qui justement est allé coté américain… en plus des rumeurs que son père fut un agent du Mossad.

            Tout ce qui ne met pas les intérêts de la nation France en priorité a été et est depuis 1939 des gauchistes collabos (à quelques rares exceptions prés)

        • Alexandre dit :

          @albatros: le type n’a pas compris qu’il n’y a jamais eu de président autre que centriste dans la Veme….
          A la rigueur , mitterand de gauche .

        • Euclide dit :

          @ albatros
          Mon interprétation est la suivante du commentaire de Ah, ca !
          Depuis la mort du président Pompidou, nous avons eu que des Présidents de centre gauche ou de centre droit (la fameuse droite molle ).
          VGE était un Président de notables , fait pour de notables et voulu pour qu’ils restent au pouvoir , voir le style Gérard Larcher.

          Contrairement à ce que je lis  » les dirigeants actuels et leurs conseilers sont des incapables reconnus » est faux.
          Ils sont au service d’intérêts qui ne sont pas ceux des français et de la France.
          C »est la raison pour laquelle , il n’y a rien à attendre du cirque pro-laicité de Macron.

          L’histoire de France produit 1 chef d’Etat par siècle.
          Le dernier était Charles de Gaulle mort il y a 50 ans. Clémenceau entre 1917 et 1978 était aussi un remarquable chef d’Etat ( meme si cela démange Robert).
          Auparavant nous avons compté le Cardinal de Richelieu au XVIIè ainsi que le général Bonaparte fin du XVIII è.

        • RastaLapin dit :

          Oui. Il ne suffit pas de regarder la soit disant étiquette politique. Il faut regarder les actions menées et en l’occurrence ils ne se sont pas comportés autrement que comme des gauchistes

        • Ricko dit :

          @Albatros24 : oui VGE, Chirac et Macron sont à gauche de l’extrême droite… Tout n’est que question de point de vue ! 😉

        • misare dit :

          Chacun met son curseur droite/gauche au niveau de son nombril.

        • Leum dit :

          Quand on est fasciste tout ce qui ne s’appelle pas Le Pen est de gauche.

        • Françoise dit :

          Comme VGE, Chirac et Sarko ne voulaient pas d’alliance avec l’extrême droite, ils faisaient de la politique de droite à la sauce gauche, pour plaire au plus de monde possible.
          Macron quant à lui est opposé à l’extrême droite, sa sauce est celle de l’extrême gauche (il suffit pour cela d’observer sa fascination pour la venue de clandestins et le nazislamisme)

        • dolgan dit :

          Hé oui. Et de l’autre côté de l’extrémisme, tu as des gens de gauche « modérée » qui placent Mélanchon à droite.

        • sonata dit :

          en même temps pour un supporter des tarés de l’extrême – droite, tout ce qui n’est pas d’extrême – droite est de gauche, il faut l’excuser 🙂

          • Ah Ca ! dit :

            Donc vous mettez De Gaulle à exactement droite…

            J’en conclue que votre extrémisme doit être personnel et commencer par un C….

        • Stoltenberg dit :

          Oui. Un politicien de droite c’est quelqu’un qui mène une politique de droite. Les mots seuls ne suffisent pas. Et la politique menée en France depuis plusieurs décennies, indépendamment de l’étiquette politique du parti au pouvoir, est clairement de gauche – voire de gauche radicale.

        • Clavier dit :

          tout est relatif…..

      • Yakashu dit :

        Pourquoi la Grèce peut posséder entièrement la mer Égée et leurs îles sont pas loin de la côte turque ?

        • v_atekor dit :

          C’est le concept de frontière. D’un côté c’est à toi, de l’autre non, de toutes façon, la frontière ne passe jamais là où ça t’arrangerait.
          .
          Il y a eu une guerre, où la Turquie a perdu. Elle a presque failli perdre son existence même et être démembrée entièrement.
          .
          C’est probablement ce qu’elle risque si elle venait à initier une nouvelle guerre et à la perdre. Un bout pour les arméniens, un bout pour les kurdes, un bout pour Chypre, un bout pour les grecs, et une province restante à qui on donnerait le nom de ce qui crient le plus fort.

        • ;-) dit :

          @yakashu
          Pourquoi les iles anglos-normandes sont anglaises ?

      • félix dit :

        C’est à se demander où vous mettez le curseur de la droite…
        J’ai plutôt l’impression que nous n’avons eu que des présidents libéraux mondialistes, à la sauce paillasson à lobbys… enfin de droite quoi.

        • Ah Ca ! dit :

          Pas de droite car le monde des affaires n’est ni de droite ni de gauche il est pour le frics… voir la France l’alliance des socialistes avec le patronat… d’un coté tu me donnes mes immigrés et de l’autre je te donne la main d’œuvre bon marché..

          Le patronat et les gauchistes sont des deux faces de la même pièce… l’intérêt de la nation ils n’en on rien à faire… Le socialiste veut ses intérêts idéologiques de la bien bienpensance Bisounours et le patronat veut de la main d’œuvre bon marché et des clients bêtes et dociles.
          En quelques sorte la gauche c’est l’égoïsme.

          Le patriote veut le bien de sa culture, de ses traditions pour que tous en profitent… le patriote est de droite et parfois de gauche dans la couche des cols bleus (mais pas chez le petit fonctionnaire).
          La droite c’est la tradition et la générosité dans le cadre de la nation. (pas dans le mondialisme, si mondialisme il y a, il vient après la nation)

      • Courmaceul dit :

        « Je pense qu’un candidat de droite (LR n’est pas de droite) à une forte chance de passer en 2022…  »

        Vous parlez de quelqu’un qui va faire + de 50% au deuxième tour ? Maruine ? 🙂 🙂 🙂

      • C’est fou comme de n’importe quel sujet ça dérive vers: « c’est la faute aux gauchos ». Sérieux les gars remettez-vous en question, ça finit par faire vraiment pitié.

        • Ah Ca ! dit :

          Allez un donneur de leçon de plus de chez LREM…. qui n’ouvre pas ses yeux…

          Avant de se remettre en question faudrait peut être pouvoir avoir une analyse objective et non biaisé comme celle ayant accouché de votre commentaire.

  2. 에르메스 dit :

    Il est gentil, mais si la France bloque les SAMP/T, je doute que l’Italie puissent les vendres, il me semble qu’il faut l’accord (ou le non désaccord) des 2 parties…

    • Etudiant dit :

      exact, et si l’Italie bloque les SAMP/T je doute que nous puissions les vendre

      • Michel dit :

        Exact le système est fabriqué conjointement…. Une partie italienne une partie française, par exemple les italiens ont le shelter des servitudes plus leur radar et la France son radar et le reste donc impossible d’acheter un bout chez l’un et un autre bout chez l’autre cela ne marche pas comme cela….. On achète l’ensemble complet a Eurosam …
        De toute façon tant que Erdogan sera à la tete de ce pays cela est inenvisageable….
        Et avec quel fric il va payer un système comme celui la ????
        De toute façon il y a un « cadavre » entre le point de vu de la France et Erdogan….
        Meme s’il pouvait l’obtenir il serait soumis au contrainte du savoir faire Franco Italien et je dirai plus Français qu’Italien, de plus en cas de conflit la première chose que ferai la France serait de rendre inopérant ce système, qui mieux que le concepteur sait détruire la système qu’il a conçu et vendu …

    • NRJ dit :

      Oui mais l’Italie peut faire le choix de développer le successeur de l’Aster 30 avec la Turquie plutôt qu’avec la France.

      • Michel dit :

        De plus L’Aster (15 et le 30)est un missile antiaérien et antibalistique FRANCAIS. Conçu dans les années 1990 par la division missile de l’Aérospatiale (intégrée depuis dans MBDA) je pense que cela est clair je ne voit pas comment l’Italie pourrai concevoir des missiles de ce niveau sans le partenariat de MBDA, c’est le serpent qui se mord la queue….surtout que le savoir Turc n’est pas au niveau de la France dans ce domaine …

      • 에르메스 dit :

        Oui c’est sûr que l’Italie va préférer s’engager avec la Turquie, actuel opposant N01 de l’UE.
        Plutôt qu’avec la France, ou plutôt à ce niveau, l’UE.
        Même si la COVID a fait des dégâts dans les relations politique Italie-UE, c’est pas vraiment le cas au niveau de la défense et des programmes associés.
        .
        C’est mettre en péril pas mal de chose pour pas grand chose, l’Italie aurait beaucoup à perdre avec un tel choix.

        • NRJ dit :

          Je pense aussi. Ça dépendra des concessions notamment financières que la Turquie est prête à faire. C’est toujours de la négociation et il est peu probable que l’Italie refuse de commencer une telle négociation pour la simple raison que la france n’aime pas la Turquie

      • Zyal dit :

        Sauf erreur l’Aster est français développé par aérospatial puis par MBDA, je ne vois pas comment l’Italie pourrais le développer sans la France d’autant plus que cela créerait des remous chez le missilier.

      • Br dit :

        Pas possible ou alors il ne sera pas aussi performant. Ce sera comme une copie chinoise.

        • albatros24 dit :

          Les italiens ont une excellente industrie dans le Nord de la Botte (plus importante que la nôtre en part du PIB, on ne remerciera jamais assez nos énarques partisans de la délocalisation
          Pour l’industrie de la Défense ils sont à notre niveau.

          • John dit :

            Tout dépend du domaine, mais oui, l’Italie a une belle industrie de la défense. Et pour ses blindés, elle fait du beau boulot. Dommage toutefois que les moyens ne sont plus présent pour de nouveaux engins.

      • Jupiter dit :

        Bonjour,
        J’aimerais bien les voir essayer tiens
        Autant l’apport des Italien dans le programme Aster est indéniable, autant remplacer la France (qui plus est par la Turquie) dans ce projet sera impossible

        • NRJ dit :

          @Jupiter
          Les turcs ont fait pas mal de progrès dans le secteur des missiles. Après si la Turquie est prête à y mettre les moyens, il est probable que l’Italie regardera. C’est de la négociation comme toujours. Et si la probabilité de voir la Turquie et l’Italie fabriquer ensemble le successeur de l’aster 30 me semble faible, ce n’est pas pour autant inconcevable.

      • JCCDM dit :

        Alors, il est incontestable que la Turquie a beaucoup investi en recherche et en organisation industrielle de défense. Par contre, elle n’a pas plusieurs décennies d’études sur les rentrées atmosphériques des têtes de missile, l’interception de corps manoeuvrants, l’hypervélocité, les radars AESA (ou même à rétrodiffusion atmosphérique ou des FOS?), la fusion des données, l’intégration des systèmes, le ciblage des SER réduites et l’interception d’HVAA. Donc, je ne pense pas que l’Italie puisse porter le développement avec ce seul partenaire. On est pas sur du rétrofit (aléatoire …) de blindés connus ou les drones sur le marché de gamme moyenne.
        Pour des systèmes d’arme complexes, il ne faut surtout pas sous-estimer la nécessité de maîtriser au préalable des domaines complexes.

      • oryzons dit :

        Mdr.
        Mais oui. Ils peuvent aussi faire le choix de développer leur programme spatial avec la Turquie plutôt qu’avec la France.

      • Stoltenberg dit :

        Bien! Ou comment faire d’une pierre 2 coups!

      • EBM dit :

        @ NRJ et alors? Cela voudrait dire qu’ils développent un missile hors de MBDA en coopération avec la Turquie qui n’a pas une grosse expérience en la matière. J’aimerais voir.

      • Wagdoox dit :

        Ahahah qu’elle blague …
        La France a commencé les travaux sans l’Italie qui a rejoin après. Ensuite tout les développements liés a l’aster côté fr, ne pourront pas être lancer aux turcs.
        Hors les turcs demandent justement un transfère de tech pour developer une solution purement national à l’avenir. Encore une fois nrj vous racontez de la m….

        • NRJ dit :

          @Wagdoox
          Si l’Italie fit avec les turcs, cest justement pour que MBDA Italie ait une plus grosse part du morceau. Ils ne demanderont pas à la Turquie de développer ce que la France ferait. Ça s’appelle de la négociation.

          La probabilité d’une telle alliance est faible à mon avis. Ça ne veut pas dire que c’est inconcevable. Mais je vous en prie. Restez dans votre haine et votre médiocrité. L’insulte est l’arme des faibles après tout…

    • Edouard dit :

      Au pire, on va bien trouver un écrou allemand qui va permettre au Bundestag de faire capoter la vente !!!!

    • John dit :

      Par contre, quand c’est l’Allemagne qui cause un blocage, mon dieu le scandale….

  3. Raymond75 dit :

    Quoi de mieux pour se protéger des Rafales grecs qu’un système de défense français ???

    • Pravda dit :

      Je ne sais pas… arrêter de foutre le bordel partout ?

    • Stoltenberg dit :

      Qu’ils continuent d’acheter ces S-400 – ce sera encore mieux. Je pense que les états majors français et grec sont en train de se frotter les mains, surtout depuis l’annonce de la vente des Rafale!

  4. Thierry dit :

    Le futur système devra être prêt « au milieu de la prochaine décennie » avec une capacité militaire conçue pour « contrer les menaces les plus difficiles (avions furtifs, drones, missiles de croisière et missiles balistiques) », a affirmé Eurosam.

    source :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-aerienne-le-pas-de-deux-entre-la-france-et-la-turquie-se-poursuit-763682.html

    Le Système Eurosam couvre très précisément les champs d’application ou le S400 ne suffit pas, à noter que la Russie travail déjà au S500 contre les missiles ICBM, et sans nul doute également de tenter de corriger les défauts du S400 contre les drones ou les avions furtifs.

    De ce coté là Eurosam est plus en avance puisque son système inclu déjà les ICBM et me paraît plus valable et réaliste que les S400:

    https://blogs.letemps.ch/pascal-kuemmerling/2019/09/18/air2030-leurosam-samp-t/

    Erdogan sait déjà comment brosser macron dans sens du poil puisque Macron rime avec pognon, et je le voit mal compromettre les bénéfices de ces sociétés là…

  5. Obelix38 dit :

    Les . . . . . . . .ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. 😀

    • Pravda dit :

      Ça a marché avec Poutine, au début je pensais que Vlad se servait d’Erdo, et plus le temps passe et plus je pense que c’est Vlad qui s’est fait empaler. Espérons que Macron ou son successeur ne rentreront pas dans le jeu.

      • Courmaceul dit :

        « Vlad qui s’est fait empaler » « Le pal, ce supplice qui commence si bien et qui finit si mal » Monsieur, frère de Louis XIV

  6. dolgan dit :

    Euh lol. On dit que plus c’est gros plus ça passe, mais là faudrait vraiment un gros pot de vaseline et une bonne préparation à base de poppers et de plug XXL pour que même goret avale l’info.

  7. Alain d dit :

    Oui, Erdogan avait déjà relancé le sujet avant d’aller foutre le feu dans le Haut-Karabakh.
    Libye, Syrie, nord de l’Irak, Grèce-Chypre, Liban, Sahel, Karabakh, ce con d’Erdogan n’arrête pas de nous chier dans les bottes !
    https://www.financialafrik.com/2020/09/10/mali-erdogan-prend-position-a-bamako-au-coeur-du-pre-carre-francais/
    Non merci, avec le Qatar, l’Arabie Saoudite et le jeu de con de l’Algérie, on est déjà bien servi !
    Mais qui sait, un jour prochain, (Emirats arabes unis + Israël) unis ? :>))
    https://www.la-croix.com/Exemption-visas-entre-Israel-Emirats-premiere-pays-arabe-2020-10-20-1301120430
    Pour l’Italie, elle est prête à bouffer à tous les râteliers, par nature historique, mais aussi parce qu’elle craque économiquement.
    Ceci étant, le différent en Libye doit être contrebalancé avec le fait que l’Allemagne, l’Espagne et la France ont opéré un rapprochement (SCAF+MGCS).
    Et pour les programmes structurant de recherche pour l’avenir de l’EU (IA, Batteries, hydrogène, puces, micro-processeurs, supercalculateurs, Cloud, etc.), c’est le couple franco-allemand qui mène l’équipe UE-27.
    Sans oublier que l’aventure italienne dans le Tempest est plutôt scabreuse.
    Donc l’Italie se retrouve gravement isolée, et ce n’est pas son minable budget de recherche qui va la sauver, mais plutôt ses coopérations avec l’Allemagne et la France, et l’aide financière franco-allemande.
    L’Italie doit passer par un rapprochement avec la France, pour coller au couple franco-allemand.

    • 에르메스 dit :

      Macron a beaucoup de défauts, mais ne le prenait pas pour un abruti.

    • fabrice dit :

      Concernant la R/D de l’UE il faudrait prendre conscience de sa place dans le Monde surtout sans le RU.
      Je vous confirme que technologiquement l’Italie parait un peu larguée (un minable 300M d’euros levé en 2018 pour les start up, soit autant que la Belgique, aucune licorne technologique…)
      Mais l’Italie n’est pas isolée technologiquement, elle a noué des partenariats extra européens.
      Le « couple franco allemand », vous y allez fort, même si c’est un mariage, attention au divorce. Enfin les entreprises allemandes font aussi des partenariats extra européens.
      C’est plutôt la France qui s’isole dans un tête à tête franco allemand.

      • 에르메스 dit :

        On est loin de s’isoler avec le couple francoAllemand…
        .
        Personne en Europe ne travail qu’avec les Européens, les français les premiers.
        Pour le nucléaire par exemple, notre collaborateur N01 ca reste les USA’s, c’est un secteur particulier et seuls les USA’s ont le niveau de maîtrise pour une collaboration productive.
        Mais ce n’est pas le seul secteur, tout ça pour dire que non, la France ne s’isole pas avec les allemands ou ne vend ses pépites à perte.
        .
        L’UE a de très nombreuses ressources tech, même sans le RU (Qui reste un coeur technologique), et même sans investissements massif. Curieusement, on parvient à tenir la dragée haute aux US/Chinois/Russe sans nécessairement se ruiner, la recherche est un domaine où l’Europe est particulièrement efficace (Au contraire de l’Industrie soumise à la forte compétition).

        • Donald dit :

          Mouais … mais si on ne peut pas passer de la brillante recherche à l’industrialisation nécessaire et suffisante, c’est à dire dans certaine domaine avec une souveraineté forte, cela ne servira pas à grand chose.

          • 에르메스 dit :

            En fait, si vous n’en entendez pas parler à la télé vous pensez que ça n’existe pas, je me trompe ?
            .
            Y’a pas besoin de faire parti des GAFA’s pour être considéré comme un industriel digne de ce nom vous savez.

          • Donald dit :

            @intraduisible
            « … vous pensez que ça n’existe pas, je me trompe ? »
            OUI
            « … Y’a pas besoin de faire parti des GAFA’s pour être considéré comme un industriel digne de ce nom vous savez. »
            Merci je sais

    • jo dit :

      Pour cela il faudrait que la France arrête de chier sur la botte italienne!!! Je vous rappelle que c’est nous qui ne l’avons pas inclus dans le programme du nouvelle avion de combat, ainsi que dans celui du nouveau char de combat!!!
      J e trouve votre commentaire un tantinet raciste, prête a bouffer a tous les râtelier, par nature historique? soit vous ne connaissez rien a l’histoire , soit vous le faite exprès par provocation! au cas ou vous ne le sauriez pas, nous avons également vendu des armes a la Turquie et a bien d’autres amis d’hier qui ne le sont plus aujourd’hui.

      • raca dit :

        vous avez raison @jo dans beaucoup de commentaires il s’agit de pur racisme anti italien alors que: non seulement nous devons beaucoup à ce pays historiquement culturellement … mais en plus nous coopérons énormément avec eux avec d’excellents résultats.

      • Alain d dit :

        Je nuancerais, la faute est aussi pour l’Italie, mais ça dépasse les bisbilles franco-italiens.
        L’équation était difficile à résoudre, du fait que l’Italie n’était pas intégrée à Airbus, et en concurrence avec Thales (Dassault), qui devait s’imposer face aux systèmes d’Airbus.
        Parce que des rapprochements qui paraissait simples, deux nations en coopération, France-Allemagne pour chars et SCAF, et France Italie pour les bâtiments de surfaces, se sont transformer en guerres de tranchées avec tours de cons, avant d’aboutir. D’autre part l’Espagne étant acteur dans Airbus, il était évident qu’elle ne pouvait être mise de coté.
        La Pologne a aussi été mise à l’écart pour le char.
        Ceci étant pour les SCAF et MGCS, je ne suis pas certain que la porte soit définitivement fermée.
        Peut-être que l’expérience désastreuse de l’A400M, avec trop d’interlocuteurs, est bien ancré dans les mémoires d’Airbus (France-Allemagne).
        Pour moi, le format de départ me semble bon, avec tout de même déjà 2 années de perdues dans de sérieuses embrouilles, entre seulement 2 partenaires.
        Je me suis déjà exprimé sur de format, et je n’ai pas changé d’avis.
        Les PESCO sont aussi des format assez réduits, bon choix.
        Si l’Italie avait été intégrée aux discussions, le ou les projets n’auraient pas encore démarré! Idem si l’Espagne avait prise part aux discussions dès le début, parce qu’il fallait avant tout que la France et l’Allemagne passent sur le ring.
        Pour l’instant, ce sont des études préliminaires, donc des architectures vont être choisies, et si ces architectures conviennent à d’autres nations UE, je ne vois pas l’intérêt qu’auraient l’Allemagne et la France de fermer les portes.
        Mieux vaut gagner moins en € et en emplois (tout du moins au départ), pour ne pas laisser des nations filer vers un autre projet européen, voir pire américain ou mixte UE-US.
        Un peu de constance, sans quoi le FED et les PESCO compteraient pour des prunes.
        Oui, je suis toujours un peu dans l’excès, et les ventes d’hélicos antikurdes, que j’avais rappeler, il y a peu, commencent à dater.
        Donc effectivement les amis changent, voir volent, parce que les Etats n’ont pas d’amis, que des intérêts qui peuvent évoluer très vite !
        Moi je ne suis pas l’Etat, je m’autorise donc des amis, et même j’ose des étrangers. Bon, pas trop nombreux tout de même, il ne faut pas en abuser,……………….. des amis :>)).

      • Czar dit :

        « prête a bouffer a tous les râtelier, par nature historique? soit vous ne connaissez rien a l’histoire , »

        je crois que c’est surtout vous qui ne connaissez rien à l’Histoire : citez-moi un autre pays qui a cherché à faire monter les enchères avant de choisir vers quel camps s’engager pendant la 1ère GM, et qui a changé de camp dans la guerre suivante ?

        ce ‘bouffer à tous les râteliers’ était d’ailleurs une doctrine politique avouée, l’égoisme sacré

        Par ailleurs, vous pratiquez l’inversion accusatoire, c’est plutôt en Italie qu’existe un ressentiment anti-français latent, qui est réactivé à chaque bonne occasion – toutes en fait.

        Les ritaux – bien oublieux qu’ils sont de nous devoir leur unité – ne manquant jamais une occasion de cracher sur la France, même lorsqu’on leur rend hommage, le plus drôle restant quelques piques trouvables sur des clips YT sur les résultats militaires français ( ce qui est hilarant quand on connaît leurs propres résultats à ce sujet)

        • Klein dit :

          @Czar vous devriez reprendre des cours d’histoire vous êtes ridicule …

        • Benoît Préchart dit :

          Czar. Sans ressentir une sympathie particulière pour les Italiens, l’on peut comprendre qu’ils oublient de nous devoir leur unité : celle-ci plombe les régions dynamiques du nord au profit des endormis du sud.
          Tout au plus pourraient-ils nous être reconnaissants de les avoir débarrassés de la Corse.

        • Alain d dit :

          J’apprécie toujours quand un excès de ma part déclenche une avalanche d’excès :>))
          C’est bien vrai que l’Italie est assez haut placé dans le sentiment anti-français, mais c’est principalement de la jalousie mal placée.
          Le constat est que l’Italie dépend beaucoup plus de la France que la France de l’Italie.
          La France est un cran au dessus, en Europe, en Afrique et à l’international, et aussi sein de multiples organisations, dont le Conseil de Sécurité, ce qui lui donne bien plus de poids que l’Italie.
          A qui la faute?
          Justement dans d’autres commentaires j’invite l’Italie à se sortir les doigts du cul et à jouer plus européen.
          Donc à se rapprocher du binôme franco-allemand !
          Il est évidement que ce n’est pas chose facile, parce la France, comme l’Allemagne, qui se font pas de cadeaux en entre-elles, ne vont pas non plus installer un tapis rouge pour l’Italie.
          A l’Italie de faire ses preuves et de s’imposer comme partenaire encore plus indispensable à l’Allemagne et la France. La sortie du Royaume-Uni offre une occasion unique à l’Italie pour monter en grade et en gamme.

          Tenez, rien que pour vous, je vais en mettre une couche à la France, puisque j’ai lu un article, il y a quelques jours, qui ne m’a vraiment pas fait plaisir, mais qui n’était qu’une demie surprise :
          Éradiquer la traite des êtres humains: la persistance des risques appelle une approche stratégique
          https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_1928
          D’après ces chiffres, la France est championne d’Europe dans le nombre de maltraitances, mais aussi première dans le nombre de poursuites engagées, ce qui n’est pas pour autant rassurant !
          On peut rapprocher ce constat, avec les incivilités et dégradations croissantes non réprimées, et nombre croissant de nos quartiers incontrôlés, dans lesquels les mafias-intégristes-machistes règnent en maitres.
          Lamentable France, mais logique, conséquence d’un discours républicain mou, d’un nombre de prisons toujours insuffisants, de tribunaux surchargés, avec des dossiers arbitrairement sortis du circuit pour désengorger ces tribunaux.
          Puisque les magistrats doivent aussi tenir compte des prisons saturées, et de ces dossiers qui s’empilent, tout ceci dans le plus grands mépris envers les victimes et les lois de la république, tout en donnant un bon pour rejouer aux délinquants non sanctionnés, ou trop peu sanctionnés.
          Comme la France et l’Italie sont têtes de série, voilà un job sur lequel France et Italie pour bosser ensemble, tout du moins pour les analyses, les remèdes pourraient quelque peu différer, parce que les causes diffèrent.

    • Alain d dit :

      Pour exemple, H2020, le calcul haute performance, programme EuroHPC (2016), initialisé à Rome en 2017 pour jusqu’en 2026.
      France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal et Espagne sont les premiers signataires.
      Le Luxembourg doit être le terrain neutre.
      En 2018, 8 sites européens ont été choisi pour les premiers supercalculateurs, l’Italie, le Portugal et l’Espagne sont nominés, tandis que l’Allemagne et la France, premiers contributeurs, n’y sont pas.
      Donc l’Italie a bien tout à gagner en se rapprochant du couple franco-allemand.

      TGCC du CEA :
      https://www.france-genomique.org/plateformes-et-equipements/plateforme-tgcc-arpajon/
      l’Italie, comme l’Espagne et l’Allemagne, va pleinement profiter de ce projet.
      https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/un-acces-plus-facile-aux-centres-europeens-de-calcul-intensif-grace-au-cloud-85044/

    • Donald dit :

      @Alain d
      Effectivement Erdogan cherche à nous contrecarrer partout. Il semble suivre une stratégie cohérente.

      Il n’a pas à s’inquiéter de l’Allemagne grosse puissance fatiguée sans autres projets que boire de la bière, vendre ses voitures au monde et avoir des finances dorées pour partir en vacances au bord de la Méditerranée.

      Sans doute pour lui, « vaincre » la France en déstabilisant au moins son image est à sa porté, et servirait son dessein d’empire « ottoman ». Cette vielle baderne qui s’est effondré en 1918, alors que dans le même temps la France était victorieuse. Cette vielle baderne infoutu de gouverner au XIX siècle ses contrés lointaines et turbulentes (Algérie), enclave de piraterie et de razzias en Méditerrané occidentale.

      Soumettre la France vous imaginez la jouissance de ce comique … soumettre un pays dans le top 10, puissance nucléaire, pays laïque, siège au conseil de sécurité de l’ONU (Organisation malade), ancien colonisateur dans un monde musulman, très actifs en Méditerranée, ayant reconnu le génocide arménien, en froid durablement sinon plus avec une Algérie dont il se sert (puisqu’elle-même n’a rien branlé d’autre depuis 1962 que de se nourrir de son discours victimaire), …

      Belle cible pour un discours aux masses de son nouvel empire « ottoman ».

      Quelle autre cible de taille suffisante et à sa « porté » (selon ses fantasmes) lui apporterait autant d’argument.

  8. radionucleide dit :

    pour ensuite les livrer aux russes

  9. Desty dit :

    Décidément les Turcs rêvent en couleur !

    • fabrice dit :

      Je vais vous répondre de manière brut de décoffrage. Si vous voulez la version « diplomatique », façon langage châtié, allez consulter les notes du CAPS
      Non, instruits par le passé et conseillé par le Qatar, Erdogan demande à Macron « changer ta politique extérieure c’est combien » ?
      Macron a dit non. Décidément Macron n’est pas comme ses prédécesseurs notamment le flamboyant V., petit portier du Qatar. A moins qu’il ne soit plus gourmand ? Il attend une proposition des Emirats ? De l’Iran ? Je suis dur peut être qu’il a des convictions…

      • Desty dit :

        Vu le pataquès qu’il a fait, même si il change d’avis contre une grosse rétrocommission pour financer sa réélection, il y en a forcément qui vont tousser dans l’administration puis dans les médias.
        C’est pas très intelligent d’aller vendre des armes qui pourraient un jour se retourner contre nous.

        • Ancien des opex dit :

          Desty, je suis désolé de vous dire que « des armes qui pourraient se retourner contre nous » c’est mieux que des armes que nous connaissons mal.
          .
          Si nous devons (et c’est déjà arrivé) affronter des méchants équipés d’armes « made in France » nous en connaissons parfaitement toutes les performances et caractéristiques.
          C’est un énorme avantage tactique.
          .
          Alors bien sûr les bisounours en profitent pour larmoyer mais ils ont tort.

          • Roger Dubreuil dit :

            Anecdote vécue (j’y étais) : au cours de l’assaut sur la position ennemie on trouve un mortier de 60 identique aux nôtres. On récupère le mortier en écartant les cadavres ennemis, on vérifie qu’il est en bon état et on l’utilise aussitôt en complément de nos propres armes, pour tirer sur une position ennemie d’où pouvait venir une contre-attaque.

  10. basstemp dit :

    Clarifier quoi ? Tout leurs mensonges et plans cachés depuis le tout début de la crise en Syrie voir au de la, puisque si on a un minimum d’honnêteté intellectuelle devant les faits, la Turquie a un plan lié aux activités du « Qalifha » avant même 2011, je pense aux manifs sunnites de 2010 ou il apparaissait que les manifestants irakiens sunnites a l’époque, parlaient déja d’un grand plan « d’espace économique sunnite » allant d’Ankara a Bagdad et ce quelques mois avant même la création d’ISIS qui deviendra Daech !!!

    Ce qui en dit extrêmement long sur les compromissions de la turquie dans les activités de Daech après de tels propos (et ces propos sont vérifiables sur des reportages d’Arte en 2010 autour de la crise des manifestations sunnites en Irak qui furent réprimées dans le sang par le gouvernement chiite de Bagdad a l’époque, ce reportage je l’ai vu, ces propos je les aient clairement entendus ! D’ou pourquoi pour moi la compromission de la turquie avec Daech n’est plus a démontrer, elle est effective, claire, nette et entendu !)

    La Turquie est au centre des problèmes qui agitent le moyen orient depuis 2010 voir bien avant encore (je repense d’ailleurs a la crise Israel Turquie au sujet de la flottille qui voulait rejoindre gaza et des afrontements violents qui eurent lieux sur un des navires ou israel avait fait héliporter des forces spéciales) , nous avons affaire a un pays qui organise le crime et même les génocides dans l’espace syro-irakien depuis tout ce temps !

    Clarifier quoi dans ces conditions ?

  11. Lassithi dit :

    Bah, une idée pour récupérer un de pognon qu’on leur donne grâce à Bruxelles.
    Hmmm, la magie des choses.
    Ça pourra servir contre des rafales d’occasion grecs …
    C’est chouette ce sens du business.
    Moi , je croyais que les Turcs étaient des méchants.

    • Michel dit :

      Un radar Thales du Rafale contre un radar Thales (Arabel) du SAMP/T cela vous parait cohérent, qui mieux que le concepteur des 2 radars sait brouiller le Radar du SAMPT….. surtout que les logiciels de traitement sont bien évidemment Thales ….

  12. Jolindien dit :

    Tentative de manipulation à 2 balles…
    Merci au revoir!

  13. Moogli dit :

    Vendre des aster-30 à Erdogan après toutes ses démonstrations depuis cinq ans, c’est d’un pathétique… J’ose envisager un droit de veto français sur une technologie de guerre sensible. Armer des fans d’islamistes avec de la haute technologie, pour qu’ils nous menacent ensuite, ça commence à gaver.

    Si l’Italie veut brasser des billets en vendant des Aster à Erdogan, ils risquent de surprendre leur client Fremm en Egypte. Je serais étonné que Sissi apprécie que ses futures défenses air de fregate soient maîtrisées par le pays qui retrace l’ouest de sa propre ZEE, entre deux aboiements devant les caméras.

    S’il y a 1 domaine où le client n’est pas roi, c’est le militaire. Tout contrat d’armement suppose un accord de défense en louzede ou officiel, une vision partagée qui ne se résume pas à un bakchich et une main au cul. Pas d’armes sans convergence géostrategique. L’Italie va signer quoi pour un système voué à contenir la protection grecque (membre Européen) de sa ZEE officielle ? Rien du tout contre de simples dollars ? Quelle blague !

    Il serait temps que le parti turc au pouvoir propose aux grecs un équilibrage d’exclusivité des zones autour des îles collées à la Turquie, à l’est de la mer Égée. Si les grecs acceptaient une réduction du rayon d’influence de quelques îles, la circulation turque serait facilitée et la diplomatie en sortirait grandie. A titre d’exemple, le couloir d’accès à St-Petersbourg pour la flotte russe, tient compte d’efforts de voisins qui ont accepté de limiter des frontières maritimes. Je ne serais pas surpris que les Japonais procèdent de la même façon avec une île ou deux, pour éviter les désagréments répétés avec des nations voisines.

    Plus le temps passe, plus j’ai l’impression que Erdogan espère un conflit majeur pour couvrir son bilan intérieur. S’il devait aller au bout de sa vanité, je préférerais que l’armement employé ne soit pas européen, pour des intérêts complètement islamistes.

    • Royal Marine dit :

      Et bien voyez-vous, moi je pencherais plutôt pour que les côtes actuellement turques, anciennement grecques, soient rendues à la Grèce, avec un minimum de repentance pour les génocides commis contre les Grecs et chrétiens, par ces voleurs de Turcs…
      De la même façon ils pourrait rendre à Chypre les territoires occupés illégalement…
      Cela n’empêcherais nullement le transit « pacifique » des Turcs dans la zone, mais ramènerait beaucoup de calme sur la zone! Et réglerait définitivement le problème des ZEE contestées…

      • Donald dit :

        @Royal Marine
        Je suis du même avis, mais je ne crois pas qu’ils le feraient de bonne grâce.

  14. Auguste dit :

    Erdogan avait déjà téléphoné à Macron,voilà un mois (?) à ce sujet.Macron avait dit non.Aujourd’hui,vu que Macron veut rentrer dans le jeu libyen avec les Russes et les Turcs,le choses pourraient changer.????

  15. ULYSSE dit :

    Et si on leur vendait des RAFALE ?…..ok je sors….

    • Fralipolipi dit :

      Non c’est une très bonne idée !
      Les US ont bien vendu des F16 à la Turquie ET à la Grèce 🙂

      bon allez, je sors aussi —> []

  16. Motrop dit :

    Il n’ont pas un système développé en interne qu’ils ont déployé récemment en Syrie?

  17. lym dit :

    « Erdogan, aurait évoqué le sujet de la coopération avec Eurosam lors d’un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron, fin septembre. »

    Un immense éclat de rire aurait été une réponse plus adaptée qu’une obscure demande de clarification sur des objectifs turcs pourtant clairs en Syrie!

  18. Bob dit :

    Les autorités américaines ont déjà refusé la vente de patriot ou aegis aux turcs les années précédentes malgré les dernières déclarations US en 2020. Donc les turcs se sont tournés vers d’autres fournisseurs, ce qui est normal. Finalement le S-400 est dirigé contre le Tsarat de la poutine en Mer Noire, ce qui est assez ironique dans cette histoire.
    La France a des accords avec la Turquie qu’elle doit engager, mais la France sait casser les contrats quand cela l’arrange comme avec les mistral russes que les frenchys ont payés aux russes pour renflouer les industriels des chantiers navals. Merci l’état.
    Les italiens vendront aux turcs car se sont les alliés des italiens et des français membres de l’OTAN, difficiles de refuser la vente d’armes à un allié. Pour le moment, la France n’a pas qu’elle n’honorerait pas ces engagements ni la vente d’armes aux turcs. La France vend et trafique à tous pourquoi pas aux turcs, soyons réalistes et cupides comme nous avons l’habitude. L’éthique et les conflits d’intérêt doivent passer outre sinon les italiens rafleront la mise.

    • Michel dit :

      Le SAMP/T n’est pas vendable sans l’accord des 2 PARTENAIRES QUE SONT LA FRANCE et L’ITALIE, de plus la Fance (Thales) développe un nouveau radar plus performant pour remplacé le radar ARABEL, pour l’appel d’offre Suisse d’une part et probablement pour rétrofiter les matériels équipant la France et l’Italie, pour infos complémentaires le système n’a pas cessé d’evoluer depuis sa mise en service car au départ il n’avait pas la capacité anti ICBM .
      Je pense que les choses sont clair les Turques n’auront pas la version actuelle, c’est autant politique que technologique ( car le radar ARABEL n’est plus au catalogue Thales ce système a vu son développement commencé il y a plus de 15 ans au minimum…. info à la source…..
      De plus la Turquie n’a pas une politique « correct » vis a vis de l’UE et des pays méditeranéens et la je suis gentil …le comportement d’Erdogan laissera des traces dans les rapports avec ces derniers, vis a vis des US aussi le coup d’avoir acheté des S400 à planté les rapports avec les USA engendrant le refus de vendre des X35 et retour allez simple de tous les pilotes en cours de formation, les Americains sont en Turquie que parce que ce pays est limitrophe de la Russie c’est tout ! Demain il peuvent déménager et s’installer en Roumanie ou en Bulgarie ou encore en Grece ……

    • 에르메스 dit :

      Vous êtes barré mon vieux…
      L’Italie ne peut tout simplement pas vendre sans l’accord de la France.
      Le SAMP/T (Aster) n’est pas Italien, il est franco-italien et avec plus de franco que d’italien.
      .
      Pourquoi croyez vous que français et allemand se marchent dessus sur le NGF avec le règlement des droits d’exportations ?
      Parce que les programmes en collab doivent avoir les accords mutuels pour l’export.

      • Mani dit :

        ah ah ah !! « plus de franco que d’Italien » bravo quel connaissance du sujet !

        • 에르메스 dit :

          Le Missile Aster étant conçu à l’origine par Aérospatiale, qui est française.
          .
          Comment dire… oui ?

  19. Jean- Marie dit :

    Comme nos « Politiques » se servent sur la bête en ponctionnant ou retardant l’approvisionnement denos forces pour livrer les clients, le Sultan se dit…quand il seront à poils on va leur botter le train !

  20. Allobroge dit :

    Lire la discorde chez l’ennemi de DE GAULLE !

  21. Edouard dit :

    Tout ça c’est pour essayer de diviser deux partenaires adverses. Je vois mal la Turquie acheter du matériel français actuellement.
    Ou alors pour de mauvaises raisons.

  22. breer dit :

    Ou c’est du bluff, où cela montrerait à nouveau, l’hypocrisie fourbe des états, prêts à tout pour que leurs industries de l’armement fonctionnent et rapporte du pognon à l’Etat, quelqu’en soit les conséquences géopolitiques et humaines..
    Mais ça c’est pas nouveau….

  23. Amiral_sub dit :

    cette fois on va etre d’accord !
    Bon faut dire que le S400 pour le moment n’a pas fait ses preuves, on a même vu des attaques de la coalition occidentale contre l’armée Syrienne sans que le S400 déployé par les Russes ne serve à quoi que ce soit

  24. vno dit :

    Bon ! pourquoi ne pas proposer deux rafales gratuits aux grec s’ils signent avant la fin du mois, comme réponse pour la braderie.

  25. Durandal dit :

    Ne pas mordre a hameçon…

  26. Thaurac dit :

    Les seuls missiles qu’il risquent de recevoir, c’est par la voie des airs 😉

    • Fralipolipi dit :

      Boh, on pourrait qd même leur vendre aussi qques Aster verrouillés en mode boomerang 😉

      • Vinz dit :

        La sagesse de Montauban dit que c’est pas bon pour le business quand le client commence à se plaindre.

  27. Courmaceul dit :

    Entre la poire et le fromage, la Turquie évoque…bla bla bla. Cinéma made in Merdogaz.

  28. Wagdoox dit :

    Les missiles russes tournés vers la Grèce et les missiles fr it tourner vers les russe en Syrie et demain en Libye. Ça a du sens mais il devient urgent de se mettre d’accord avec les russes, au moins le temps de « gérer » erdo. Ce dernier joue des rivalités est Ouest pour s’octroyer une place parmi les grands que rien ne justifie. Et surtout le pousse à en faire toujours plus voir trop.
    C’est une nouvelle qui date quand même, juste après l’annonce de la vente des rafale à la Grèce.

  29. Piliph dit :

    Et pendant ce temps-là, les Allemands vendent des sous-marins à la Turquie, et transfèrent la technologie. « Couple » franco-allemand, qu’ils disaient….

  30. Thierry dit :

    Un article éclairant sur les relations actuelle entre la Turquie et la Russie, qui explique aussi l’orientation des commentaires sur ce forum et d’autres et je pense qu’il n’est pas bon d’importer ce conflit dans l’hexagone car cela n’est en rien de nos intérêts.

    https://novayagazeta.ru/articles/2020/10/23/87657-1800-dollarov-za-karabah

    extraits :

    1800 dollars pour le Karabakh

    Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, 134 citoyens syriens sont morts dans les combats au Haut-Karabakh. 13 d’entre eux – au cours des 48 dernières heures. Tous ont été recrutés par des citoyens turcs pour participer au conflit aux côtés de l’Azerbaïdjan.

    Nos sources donnent des nombres différents, beaucoup plus importants de victimes parmi les Syriens.

    Certains Syriens envoyés en Azerbaïdjan se sont déjà tournés vers leurs tuteurs turcs pour leur demander de les aider à rentrer dans leur pays d’origine – sans payer le salaire dû.

    Il est difficile de dire combien de Syriens se trouvent actuellement en Azerbaïdjan, mais les tout premiers rapports d’Idlib donnent un chiffre de 1000. Il est important de comprendre que c’est alors, dans les premiers jours du conflit, que le principal recrutement a eu lieu. Par la suite, il a été quelque peu réduit parce qu’une nature différente de l’affrontement a lieu au Karabakh: il n’y a pas de contact direct avec l’infanterie ennemie, les batailles jusqu’à présent sont menées principalement à l’aide de drones et d’artillerie.

    Les mercenaires se sont vu offrir des conditions intéressantes: un salaire mensuel de 1 800 dollars, que le combattant recevrait immédiatement à son retour. En cas de non-retour, sa famille recevra cet argent, ainsi que 30 000 $ supplémentaires.

    Quelle que soit l’issue, le combattant et sa famille se voient également garantir la citoyenneté turque.

    Dans ces conditions, un grand nombre de Syriens sont prêts à aller se battre pour les intérêts de la Turquie en Azerbaïdjan *.

    Ces hommes, qui à Idlib recevaient un salaire de 600 livres turques (environ 77 dollars) pour avoir combattu l’armée d’Assad, voient maintenant une opportunité de sortir de la pauvreté et de gagner suffisamment d’argent pour se marier et avoir une maison décente au lieu de vivre dans une tente. sous la pluie et la neige.

    Cette génération est l’épine dorsale des combattants fidèles à la Turquie, que le président Erdogan utilise dans les conflits du Caucase à l’Afrique du Nord, opposant cette force à la Russie.

    Maintenant, il devient de plus en plus évident une circonstance générale qui relie les militants syriens combattant aux côtés de la Turquie au Karabakh: ce sont principalement des Turkmènes syriens. Les Turkomans sont des subethnos turcs vivant de manière compacte dans le nord de la Syrie.

    Ils sont historiquement fidèles à la Turquie, et nombre d’entre eux croient fermement en l’idée d’une «patrie bleue».

    La doctrine de la patrie bleue (mavi vatan en turc) est une initiative de politique étrangère du président turc Erdogan, officiellement annoncée et mise en œuvre depuis 2006, faisant appel à la gloire de l’Empire ottoman. Comme vous le savez, les Ottomans contrôlaient les routes maritimes de la Méditerranée à la mer Noire, ainsi que les terres situées entre eux, y compris la Crimée.

    Le président Erdogan revendique la même ambition – tant en mer que sur terre.

    En Libye, la Turquie a contraint le général rebelle Khalifa Haftar à se retirer du territoire précédemment occupé à Tripoli et aux alentours – malgré la participation active de la Russie, représentée par la structure mercenaire de Wagner.

    Dans ces batailles géopolitiques avec la Russie, la Turquie a utilisé des mercenaires syriens. Le Karabakh ne fait que poursuivre cette ligne.

    • Vinz dit :

      « Dans ces conditions, un grand nombre de Syriens sont prêts à aller se battre pour les intérêts de la Turquie en Azerbaïdjan »

      Ca dépend de ce que l’on entend par « grand nombre ». Globalement vous aurez des syriens turkmènes volontaires, mais pour les autres il y a l’obstacle religieux. Y en a pas mal de refroidis, y compris ceux qui reviennent dans des boîtes en sapin. Mourir des chiites, quand on est salafiste, ça pose un petit problème.

    • Ah Ca ! dit :

      S’il vous plait…

      Lorsque vous écrivez « Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme »

      SVP ayez l’honnêteté et bienveillance de replacer ce mensonge par « Selon la filiale de MI6 et de la CIA en Syrie … bla bla bla… »

      Merci de laisser les éléments de langages de médias corrompus de coté….

  31. Max dit :

    Décidément les commentaires sur opex360 sont devenus le bac à sable de la génération THC. Leurs Trolls sont des phares .
    Que les conditions d’obtention du droit de vote soient révisées.

  32. kel-to dit :

    bonjour , circule sur le net une vidéo arménienne ou l’on voit des combattant de l Azerbaïdjan retraiter en ababdonnant leurs /un blessé quelqu’un a des info

  33. Ron7 dit :

    Heu clide !!
    L’histoire de France produit 1 chef d’Etat par siècle.

    Le dernier était Charles de Gaulle mort il y a 50 ans. Clémenceau entre 1917 et 1978 était aussi un remarquable chef d’Etat ( meme si cela démange Robert).

    Les brigades du Tigre…
    Clémenceau entre 1917 et 1978… Argh !!
    Oui, oui, parce qu’il a fait la seconde guerre mondiale 😆 lol: lol:
    Avec Leclerc, et Koenig, et… De Lattre

    NB : Georges Clemenceau né le 28 septembre 1841 à Mouilleron-en-Pareds (Vendée) et mort le 24 novembre 1929 à Paris, est un homme d’État français, président du Conseil de 1906 à 1909 puis de 1917 à 1920
    Hum ! Clémenceau nous a bien enfoncé par la suite (traité de Versailles)
    https://www.herodote.net/28_juin_1919-evenement-19190628.php

  34. Jack2 dit :

    On dirait qu’Erdogan cherche à avoir toute la panoplie des systèmes AA. Est-ce pour équiper ses drones de contre mesures adaptées ?
    Ou bien pour se défendre de toute menace (chaque système n’attaquant pas les avions du pays fabricant).

  35. Donald dit :

    @Erdo
    Des NEFLES …. 😉