Le ministère japonais de la Défense veut un budget de 51,6 milliards de dollars

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. PK dit :

    La différence avec beaucoup d’autres pays, comme la France, c’est que la dette japonaise est entre les mains des Japonais. L’inconvénient du Japon, en revanche, est que les banques possèdent tout le tissu industriel du Japon.

    • Auguste dit :

      Banques Japonaises ou étrangères?.C’est toujours mieux que les 40% d’entreprises françaises sous le joug des fonds de pension anglo-américains.

      • Géo dit :

        @ Auguste
        Banques japonaises ou étrangères, ça n’a guère d’importance : les moyens de production sont aux mains des Japonais qui en disposeront à leur guise si une banque étrangère jouait contre les intérêts du Japon.

    • Maxime dit :

      L’inconvénient chez nous c’est qu’on à un banquier de chez rotshild, à la présidence.

    • Géo dit :

      @ PK
      Quand on parle de dette d’un État, ce n’est pas du tout pareil que la dette d’un ménage, d’une association ou d’une entreprise parce que tout le monde sait que la dette d’un État n’est jamais remboursée autrement que de façon marginale.
      .
      D’autre part l’on ne voit pas bien pourquoi, selon vous, c’est un inconvénient pour le Japon que les banques possèdent tout le tissu industriel du Japon.

      • PK dit :

        Parce que ça tue l’initiative privée, la seule génératrice de nouveautés dans l’industrie. De fait, les banques sont étatiques, l’industrie aussi.

      • Stoltenberg dit :

        Non, simplement les jeunes vont se retrouver à devoir payer non seulement les retraites des vieux qui seront de plus en plus nombreux dans la société, non seulement les frais de plus en plus exorbitants de leurs soins, mais aussi une dette qui a été contractée à leur nom pour financer la dolce vita à la grecque des anciens… Si ça continue, ils vont finir à être de plus en plus nombreux à filer vers les pays qui auront entamé des réformes qui s’imposent, du moins pour ceux qui ont du talent, et il n’y a que les médiocres qui vont rester.

      • John dit :

        Ha?
        C’est seulement les pays qui ont un déficit structurel qui disent ça, mais bon…
        Si réellement c’était le cas, les obligations ne vaudraient rien. N’achetez surtout pas la moindre obligation française.
        Et surtout, si c’était le cas, qui serait assez bête pour donner de l’argent gratuitement?

  2. Frédéric dit :

    De son côté, le Vietnam appelle a la création d’une communauté du renseignement militaire de l’ASEAN.

    Pham Ngoc Hung, directeur du Département général du renseigement militaire du ministère de la Défense, a également mentionné divers problèmes dans la région dans son discours, notamment la pandémie de COVID-19, la sécurité de l’eau dans le bassin du Mékong et la situation en Mer Orientale.

    https://www.lecourrier.vn/sorienter-vers-une-communaute-du-renseignement-militaire-de-lasean-cohesive-et-developpee/836570.html

    C’est ironique quand on rappelle l’origine de la création de l’ASEAN suite à la victoire du nord Vietnam. Maintenant, tout le monde a les yeux fixés sur Pékin.

  3. Moi dit :

    Ne doit on pas parler de la transformation de porte hélicos en porte aeronefs puisque lesF35 sont à décollage vertical même en présence d un tremplin. L appellation porte avions étant réservé aux navires munis de catapultes?

    • Hermes dit :

      Les F35s ne décollent pas verticalement (même s’ils peuvent), ils atterrissent verticalement. Sinon ce sont des STOVL (Short Take Off && Vertical Landing => Décollage Court && Atterrissage Vertical), assisté par le tremplin pour gagner un poil en capacités au décollage.
      Quand l’appellation de porte avions uniquement pour les CATOBARS.
      Ca n’a rien de bien officiel que je sache.
      .
      Le Béarn est appelé un porte avion, c’est un simple flatdeck reconvertis d’un Dreadnaught, alors oui faut se mettre à jour mais faut pas chercher la petite bête.
      C’est bien plus intelligent de faire le distingo CATOBAR/STOBAR/STOVL, c’est la meilleure définition que l’on est pour définir les capacités attendus. Et encore, y’a tellement de différence entre un Kuz/QE/CDG-Nimitz (Les 2 seules classes réellement proche) au delà du tonnage ou des avions embarqués…

  4. Bob dit :

    Le budget militaire nippon est lié à sa constitution datant du lendemain de la seconde guerre mondiale où l’empire nippon à été défait. Le budget militaire ne peut pas dépasser 1% et ils ne peuvent pas exporter du matériel militaire. Il fallait gagner pour que cela change. Il y a encore donc de la marge pour developper le matériel militaire mais aucun voisin des japonais ne souhaite avoir de nouveau un Japon militariste avec toutes les exactions qu’ils ont pu faire contre les civils et autres.
    Les japonais comme les coréens du Sud ne souhaitent pas développer de concert des programmes en commun du fait de leur nationalisme exacerbé. Cela pourrait faire baisser les coûts et contrebalancer l’hyperpuissance du PCC.

  5. Philippe dit :

    C’était il n’y a pas si longtemps :
    Lorsque l’armée vietnamienne recevait l’APL (pas la subvention !)
    on notera le rôle des forces d’auto-défense (= la DOT dont le CEMA a récemment parlé)
    http://lescahiersdunem.fr/la-guerre-sino-vietnamienne/