!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Les États-Unis vont accorder des facilités de paiement pour maintenir le niveau de leurs exportations d’armes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Courmaceul dit :

    Je crois que la France réfléchit à ce type de montage …répondant ainsi à l’appel de l’Inde.

  2. Toff dit :

    Les russes vendant à perte depuis des années, je m’etonne que ça ne soit pas déjà le cas. Les armes occidentales ayant cela dit toujours eu de meilleures performances, le prix ferme ne rebutait pas sans doute

    • Tarek dit :

      Bonjour.
      « Les russes vendant à perte depuis des années »
      Vous avez des sources?

  3. Plusdepognon dit :

    Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, sachant que Lockeed Martin pèse à elle toute seule 11% du commerce mondial de l’armement, America First :
    https://alencontre.org/ameriques/americnord/usa/trump-veut-tuer-lindustrie-militaire-europeenne-et-equiper-les-armees-alliees-en-materiel-americain.html

  4. Frédéric dit :

    Et dire que  »certains » se gaussaient en déclarant la France livraient des armes grâce à des prêts (voir le poste sur les patrouilleurs ukrainiens) tandis que les États-Unis récupéraient les dollars 🙂

  5. lxm dit :

    Donc les américains vont faire comme la france, qui a l’habitude de prêter l’argent souvent même la totalité de l’argent à des pays du sud pour que ces derniers achètent du matos français. Mais l’important est que la banque s’en sorte.
    Il fut une époque où les guerres s’arrêtaient quand le chef militaire ne trouvait plus assez d’or pour payer ses troupes, mais on a inventé le papier monnaie de banque et depuis toutes les guerres durent jusqu’à leur conclusion, des pays dévastés, la reddition sans conditions était possible.

    • Lestrade dit :

      @ lxm se renseigner sur l’histoire militaire éviterait des déclarations un brin généralisante. Avant le papier monnaie la solution pour payer des troupes c’était le pillage (cf Bonaparte en Italie) et avant encore le service de l’ost.

      • lxm dit :

        Le pillage de biens réels et tangible qui dont est fini, je parle de monnaie imaginaire, avec une valeur fictive donc infinie.

    • Kural dit :

      Et avant encore la lutte par la domination (comme les singe)

  6. R2D2 dit :

    OFFRE SPECIALE AOUT: une GBU achetée, une GBU offerte*

    *dans la limite des stocks disponibles

  7. Jean Ker dit :

     » Notre partenaire américain est un concurrent qui reste agressif, voire le devient davantage. »
    La dichotomie des propos de Mme Parly en dit long :
    on y mesure sa lucidité-qui est à saluer- et son impuissance, qui en dit long…
    Il est regrettable qu’au Quai d’Orsay on n’ait pas la capacité de tenir de tels propos courageux: sénilité débilitante, chouchen et corruption totale de « La Secte »obligent.
    Au moins cette petite phrase permettra de se souvenir que nos dirigeants savent exactement (depuis au moins le discours de F. Mitterrand) le danger que sont les EU. La question de savoir pourquoi nous faisons le choix de leur rester soumis se pose bien évidemment à l’échelle européenne…
    On ne peut donc pas reprocher à Mme Parly le fait qu’il lui manquerait une paire de cou…s : ça c’est plutôt un problème physiologique qui occupe notre Young Leader Président et ceux qui avant lui ont préféré les porter molles (sauf le 14 février 2003).

  8. dommage retour en arrière 1944

  9. Vins dit :

    Malheureusement je crois aussi que jean ker a raison…quand à nos « intervention », qui tiennent essentiellement aux courage de nos troupes, elles ne sont que les miettes que nous laissent les ricains… mais pas d’inquiétude on changera bientôt de maitre…
    Notre puissance militaire a tellement chuté que les us ont dû réactivé la flotte atlantique. C’est dire la haute confiance qu’ils ont en nous…

  10. Carin dit :

    Je dirais comme un vieil adage de nos anciens…  «  quand l’offre est trop belle, c’est que c’est toi la cible! »
    Nos amis américains font ce que font les banquiers depuis la nuit des temps… avant de te les presser, ils faut d’abord te mettre la main dans le slip…
    jusque là c’est du business. Mais ils vont fortement appuyer sur leur norme ITAR et le reste… en gros si on veut vendre quelques rafale en plus à l’Égypte, MBDA doit se grouiller de trouver les rares composants pour remplacer ceux provenant des states sur leur missile!!! Sinon pas d’accord américain. Je suis étonné qu’une entreprise comme MBDA se soit laissée avoir là-dessus?? ITAR ne date pas d’hier!