Ayant renoncé au système antimissile AEGIS Ashore, le Japon songe de nouveau à une capacité de frappe préventive

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

60 contributions

  1. farsight dit :

    Je respecte profondément le fait que le japon est pacifique, mais je pense que cela ne doit pas changer, une attaque préventive est équivalent d’une attaque comme Pearl harbor . C’est tout, Pearl harbor, est pour les japonais, une attaque préventive . Donc faire une attaque préventive est contre la constitution du japon et largement tiré par les cheveux .

    • Hermes dit :

      Pearl Harbor n’avait rien préventif.
      Restez donc sur les blogs chinois…

    • JC dit :

      Une fois que l’on a l’arme préventive on peut changer la Constitution.

    • Cricetus dit :

      Une constitution ça peut s’amender… La Chine n’a pas eut de scrupules a déployer un grand nombre d’IRBM conventionnels et nucléaire ciblant le japon et les autres pays de la région. Elle va certainement beaucoup s’étonner de voir ses voisins développer et déployer des engins équivalents dans les années qui viennent.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Une constitution ça peut s’amender… ]
        C’est ce que vient de faire la Russie au travers d’un référendum avec un amendement qui instaure l’inaliénabilité des terres de la Fédération de Russie et donc des îles Kouriles . ;0) Les Japs couinent un max … ;0)))))))

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Je respecte profondément le fait que le japon est pacifique, mais je pense que cela ne doit pas changer,  » La belle affaire, c’est bien un pays pacifique mais cela devient un problème quand vous avez un voisin de plus en plus « invasif »
      et Pearl Harbour c’était il y a quasiment 80 ans et d’autre part comparer le Japon de l’époque nationaliste, militariste et expansionniste de l’époque avec le Japon de 2020 c’est comme comparer l’Allemagne nazi des années 30 et 40 avec l’actuelle! Tout cela pour justifier une non réaction face à un voisin qui ne se sent plus!

      • Sambre et Meuse dit :

        Pascal: Désolé mais le Japon n’a pas entièrement tourné la page de la WWII. Pour preuve la reconnaissance (très) tardive des exactions commise dans l’unité 731. D’autre part si vous regardez les noms de leurs navires actuels, ils reprennent les noms de leurs prédécesseurs (Kongo, Ise, Kaga, ect…). Les Allemands ont-ils renommé leurs navires Bismarck, Tirpitz, Gneisenau ?

        • LEONARD dit :

          Vous êtes partial.
          Kongo est un mont de Honshu
          Ise est un site shinto sacré,
          Akagi est un volcan
          Kaga est une ville japonaise
          Rien à voir en termes de symbolique avec Bismarck, Tirpitz ou Gneisnau qui sont des chefs de guerre.
          On peut donc leur laisser le bénéfice du doute.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Pascal: Désolé mais le Japon n’a pas entièrement tourné la page de la WWII. Pour preuve la reconnaissance (très) tardive des exactions commise dans l’unité 731.  » Sans nier qu’il y a une minorité « revancharde » au Japon il y a quand même eu reconnaissance des atrocités qu’a commis le Japon même si elles furent tardives La repentance à la japonaise n’est pas celle à la Française d’une part et les pays qui ont eu à souffrir des exactions de l’armée impériale ont ils considéré que les excuses japonaises ont suffit ou en demandent ils toujours plus d’autre part! De plus il me semble que le Japon a rejoint (il y a déjà un certain temps) le concert des nations. Sans oublier ou le militarisme fanatique du Japon l’a mené (atrocités ou ils n’avaient rien à envier aux nazis) le fait de toujours leur rappeler leur passé finit par conduire à un ressentiment de plus en plus grand.
          « ils reprennent les noms de leurs prédécesseurs (Kongo, Ise, Kaga, ect…). Les Allemands ont-ils renommé leurs navires Bismarck, Tirpitz, Gneisenau » Je ne vois pas en quoi les noms de baptême de navires renseignent sur la potentielle « agressivité » d’un pays. Les Allemands contrairement à ce qui est souvent dit et écrit n’ont toujours pas vraiment assumé leur passé tout en comprenant que baptiser des navires du nom de Bismarck, Tirpitz ou Gneisenau créerait des « remous » et pas qu’en Allemagne car ses noms symbolisaient la marine de guerre nazi alors que les trois susnommés n’étaient en rien des hiérarques nazis.

          • Daniel BESSON dit :

            Cit :[ « ils reprennent les noms de leurs prédécesseurs (Kongo, Ise, Kaga, ect…). Les Allemands ont-ils renommé leurs navires Bismarck, Tirpitz, Gneisenau » ]

             » Nommer une opération – ou un navire – c’est primordial . Tant que Napoléon a appelé ses batailles Wagram et Austerlitz tout s’est bien passé . Cela a commencé à m….. lorsqu’il a appelé une bataille Waterloo !  »
            Colonel de Guerlasse

        • Cricetus dit :

          « le Japon en n’a pas entièrement tourné la page »..et la Chine aussi! La différence c’est que le Japon ne menace pas ces voisins avec des systèmes offensif actuellement.

        • Iceman dit :

          Kongo, Ise, Kaga, etc.. sont de noms de montagnes et de provinces, c’est assez neutre

          • Sambre et Meuse dit :

            Oui je m’attendais a cette réponse. Mais rien n’empêchait de trouver d’autres noms, le Japon est un grand et vieux pays, et les possibilités doivent êtres nombreuses si ont veux en trouver…

        • antoine dit :

          excuse-moi mais les noms des navires japonais se refaire au montagne et rivières du japon … donc c’est normale de les réutiliser.

      • Piliph dit :

        Pascal, le point que vous soulevez (et auquel vous répondez un peu sommairement) est intéressant : les nations connaissent-elles des « invariants » temporels et historiques? Qui persisteraient au-delà non seulement des textes fondamentaux juridiques (Constitution, Loi fondamentale, etc.) mais aussi et surtout au-delà des compositions sociologiques de ces nations (c’est votre argument)? Répondre à cette question est fondamental pour nous Français : non seulement parce que nous avons un long passé d’envahisseur, mais aussi parce que nous avons comme voisins l’Allemagne et la Grande Bretagne. Mais pour y répondre, il faudrait les travaux d’historiens du temps long, d’anthropologues, de neurobiogénéticiens, etc.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ une attaque préventive est équivalent d’une attaque comme Pearl harbor ]

      Ou Mers-El-Kébir , il y a tout juste 80 ans presque jour pour jour de la part de nos  » alliés  » ;0)

      Pour rester dans la région avec les Japs , il y a eu Port-Arthur !
      Medevedev s’est rendu dans la région en 2008 et ce fut l’un de ses rares discours ayant un sens historique et géopolitique.
      Il a décrit la guerre Russo-Japonaise comme une guerre Russo-Chinoise contre le Japon et a parlé du  » sang commun versé face à l’ennemi !  » C’est historiquement exact : Le traité Russo-Chinois de 1898 concernant la peninsule de Liaodong etait tres liberal puisque c’était une location et Port-Arthur n’etait pas une base Russe sui generis bien mais une base navale Sino-Russe selon l’article VI du traité de 1898.
      Par contre , et là on rejoint les  » frappes préventives  » , cet abruti ainsi que son MD Serdioukov ont renoncé à installer aux Kouriles des systèmes S-400 au prétexte que ceux-ci pouvaient atteindre l’espace aérien de l’île d’Hokkaido
      Les Russes ont clairement à interet à s’allier à la Chine et pour cela il n’ ya pas besoin de grand chose : Donner des garanties verbales de sécurité afin que la PLA et la PLAAF puissent dégarnir leur dispositif face à la Russie

  2. Plusdepognon dit :

    Le surcoût pour éviter les retombées sur une zone habitée japonaise sont en effet très dissuasif pour le maintien de l’ancien programme :
    https://www.meta-defense.fr/2020/06/23/defense-anti-missile-le-japon-annule-lachat-de-deux-systemes-aegis-ashore/

    • Cricetus dit :

      Ça ressemble plutôt a un prétexte pour annuler le programme. Si tu tires des missiles anti-ballistique tu n’en est plus a essayer d’empêcher des morceaux de boosters de retomber sur un village mais a empêcher des charges nucléaire de détonner sur ta capitale…

  3. pmpm dit :

    La defense efficace du japon implique la possession de l’arme nucleaire . Tout le reste c’est du bla bla .

  4. Euclide dit :

    Il me parait évident que le Japon en assez d’etre considéré comme un acteur de seconde zone par ses voisins chinois et coréens du nord ;
    Comme dit l’adage » il vaut mieux éviter de tirer sur la queue du tigre pendant son sommeil » meme si le Japon n’est plus vraiment un tigre férocequ’il était . Il lui reste encore de belles canines assez aiguisées pour faire mordre .

    Au fait qu’on pense notre expert militaire tout terrain , omniscient.et anti  » mon général » par son papa.
    J’ai nommé Daniel Besson , le mariè de Manaus ?

    • Hermes dit :

      Je doute que la Chine voit le Japon contre un acteur de seconde zone, je pense même que c’est plutôt son ennemi N01 dans son environnement immédiat.

  5. PK dit :

    Dans un autre côté, quand on est prudent, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier :

    – un système à terre
    – un en mer
    – une capacité de frappe préventive

    C’est peut-être ceinture et brettelle, mais ça permet d’éviter d’avoir à passer à la TV avec un message à la con pour dire « on ne savait pas¹ ».

    ¹ : version Micron : « en même temps, c’est pas ma faute… »

    • Cricetus dit :

      @PK
      Effectivement: un système anti balistique ne peut être fiable qu’avec plusieurs couches successives…
      frappe préventive (missile de croisiére, IRBM)/ascension (?)/mi-course (SM)/terminal haut (THAAD)/terminal bas (Patriot)

  6. Carin dit :

    Tiens… c’est bien la première fois que j’entends parler d’une cyber attaque contre le Japon??
    Ces gars sont très loin d’être des pitres en la matière… ce qui m’amène à penser que
    « peut-être » que nos amis américains ne sont pas étrangers à cet amical vol de données classifiées!!
    Ceci étant dit… les stoltenberg, NRJ, et compagnie dans 3..2..1..

    • Hermes dit :

      « Ces gars sont très loin d’être des pitres en la matière… »
      .
      Pas plus pas moins que les autres, les yeux bridé ne les transforment pas en hybride homme-machine.
      .
      Quand on comprendra que les informations sensible ne doivent pas être sur un réseau accessible depuis l’extérieur, on fera du progrès en cyberdef.

  7. Marvin dit :

    Pourquoi avoir abandonné le système AEGIS Ashore qui répondait parfaitement a leurs attentes ???
    Sinon effectivement autant acheter d’avantage de destroyer AEGIS, mais pas sur que cela leurs coûtent moins cher. Sinon ils peuvent toujours acheter des Patriots pour des frappes préventives.

    • Hermes dit :

      Il faut lire l’article sur le sujet.
      .
      Les missiles étant conçu pour la mer, où les débris ne posent pas de problème, c’est bien moins le cas sur un territoire aussi densément peuplé que le Japon.
      .
      Et en quoi des patriots (Missile de défense AA) serviraient à une frappe préventive ?

      • Cricetus dit :

        @Hermes
        « Les missiles étant conçu pour la mer, où les débris ne posent pas de problème, c’est bien moins le cas sur un territoire aussi densément peuplé que le Japon. »
        Ça ressemble plutôt a une fausse excuse. Quelque soit le système (Aegis, THAAD, Patriot….) il y a déjà obligatoirement des morceaux de l’attaquant qui retombent sur la cible. Si le missile est balistique les débris le sont aussi….

        • Hermes dit :

          L’efficacité relative par rapport au coût est certainement la raison principale, mais ce qui est dit est dit

    • Cricetus dit :

      @Marvin
      « Sinon effectivement autant acheter d’avantage de destroyer AEGIS, mais pas sur que cela leurs coûtent moins cher. »
      Effectivement le prix d’un destroyer Aegis est celui de deux site Ashore, et ces deux site font
      le travail de trois ou quatre destroyers… donc sur ce plan cout/efficacité il n’y a pas photo.
      « Pourquoi avoir abandonné le système AEGIS Ashore qui répondait parfaitement a leurs attentes ??? »
      Les japonnais disent qu’ils abandonnent ce système a cause du risque pour la population locale autour des sites de lancement (chute des booster après séparation, danger hypothétique des ondes radar).
      La vrais raison est peut être plutôt qu’un tel système, si il était efficace contre les moyens limités de Pyongyang, est incapable d’arrêter une attaque chinoise, d’autant que ces installations sont fixes et donc vulnérables. Suite a l’actualité récente les priorité de la défense japonaise ont peut être changés …. à la japonaise la vraie raison est diplomatiquement masqué d’une belle excuse pour ne pas vexer les chinois.
      « Sinon ils peuvent toujours acheter des Patriots pour des frappes préventives. »
      Les patriotes sont des missiles air-air.

      • Harambe dit :

        Les patriotes sont des missiles air-air ? Ah bon ?

      • LEONARD dit :

        Je vous rejoins:
        Une petite photo pour illustrer la chute du booster dans un article qui rappelle que L.M a encore fait augmenter l’addition.
        https://www.navalnews.com/naval-news/2020/06/japans-aegis-ashore-a-tale-of-two-spys/

        Si la question n’avait été que les hypothètiques dégats du booster, un emplacement en bord de mer aurait fait l’affaire.

        La question de fond, c’est que la menace ( ballistique court/moyenne portée, Smart-Glider/ Missiles de croisière, etc… ) évolue en Chine et même en C.D.N beaucoup plus vite que la défense et qu’il vaut mieux repenser la dissuasion.

        Le Japon, avec Abe, file tout droit vers une défense à l’israëlienne ( ballistique démontré et une capa nuc non déclarée ). Et avec la farce Chino/occidentale sur la C.D.N, personne ne va l’en empêcher.
        Dans la foulée, la C.DS, qui a à peu près le même dilemne et les mêmes capacités, va faire de même, et ce qui sera le plus drôle, c’est qu’ils mettront en avant la menace japonaise.

        • Cricetus dit :

          Le plus drôle c’est que la Chine va se retrouver finalement engluée dans une course aux armement balistique et nucléaire avec ses voisin…. course aux armements qu’elle aura provoqué.

      • Royal Marine dit :

        « Les patriotes sont des missiles air-air. »
        Non… Sol-Air!

        • A A signifie anti-aérien !!!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « A A signifie anti-aérien !!! » Non air air! le Mica le Sidewinder l’A.M.R.A.A.M. sont des missiles air air. Le Crotale, les S. 400, les Patriots sont des missiles sol air de défense anti aérienne.

        • EBM dit :

          @ Royal Marine je réponds au commentaire suivant posté sur le deuxième article sur l’incident du Courbet où les commentaires sont fermés:

          « Mon pauvre EBM… Vous y connaissez quelque chose vous? Visiblement non… Vous croyez qu’il y avait un soum turc, complètement hors d’âge, dans les parages? Ils sont incapables de naviguer en dehors des eaux côtières de la Mer Égée…
          D’autre part; reprenez mes commentaires précédents. J’ai bien précisé que si le Courbet s’était présenté aux postes de combat, tourelle balancée (mais seuls les Marins peuvent comprendre, pas vous…) les Turcs se seraient écrasés! C’était une partie de poker menteur… Il suffisait de s’affirmer!
          Je suis persuadé qu’à bord, l’équipage ne doit pas être très heureux de cette piteuse retraite!
          Les tirs préconisés, que ce soit à la torpille ou à l’Exocet. (Excusez moi, je croyais que le Panther était un AS.365SB Panther, et non un AS 365SA…) n’étant prévus qu’en défensif…
          D’autre part, mêmes si les FLF françaises sont incapables d’ASM, elles sont munis de bruiteurs en défensif… Vous savez , les torpilles ne frappent pas à tous les coups… »

          REPONSE: Mon pauvre Royal Marine. Visiblement vous avez l’aire de ne vraiment pas vous y connaître pour envisager qu’un Panther embarqué sur le Courbet puisse être un AS.365SB, car cette version n’est pas en service dans la marine française. Seul l’AS.565SA Panther est en service et lui seul pouvait donc être embarqué.

          Ensuite les bruiteurs et leurres anti-torpille ne prémunissent pas à tous les coups surtout face à un adversaire qui peut se placer tranquillement sans craindre un retour de votre part.

          Pourquoi d’ailleurs parler de bruiteurs alors que vous soutenez qu’un sous marin Turc ne pouvait être là?

          Enfin comme expliqué vu la probabilité qu’un sous marin Turc soit sur zone, et à un contre trois si les Turcs répondent à notre coup de menton c’est mal barré surtout si on tire en deuxième. Sans parler de la possibilité d’un tir exocet à si courte distance.

          L’équipage a dû l’avoir mauvaise mais comme souvent dans l’armée française actuelle nos soldats et marins n’ont pas les moyens de remplir leurs missions. On le paye une fois de plus, il ne suffit pas de vouloir s’affirmer il faut en avoir les moyens.

      • Marvin dit :

        Oui mais l’histoire de « on annule parce qu’il y a un risque de chute de boosters sur des villages » c’est la version officielle, pas la version officieuse ! Sinon concernant le Patriot je me suis trompé, je voulais dire tomahawk.

        • Cricetus dit :

          Oui , probablement que les système de missile a portée intermédiaire (de croisière ou balistique) vont maintenant se développer dans la région. même les américains (qui ont renoncé au traité INF) vont pouvoir s’y mettre….

    • Frank dit :

      @ Marvin En quoi Aegis Ashore répondait parfaitement à leurs attentes?
      Ben… Aucune, sinon des sous pour LM, suite au contrat véreux de nov 2017.
      Plein de choses intéressantes dans cet article, comme toujours..!
      Donc, Aegis terrestre aurait un coût pour les heureux bénéficiaires.
      Bizarre, le système nous avait été « offert » pour contrer la menace Iranienne, en 2010, à Lisbonne.
      Les contribuables Roumains de Deveselu, et bientôt Polonais de Redziwoko, (donc nous au final), sont informés.
      Suis content de vérifier que quelques euros de mes impôts financent des bases strictement US, et leur politique. Je me sens en sécurité.
      Mais il est vrai que la protection de nos amis Américains n’a pas de prix, sinon un coût.
      Mieux, le système serait obsolète, les malfaisants fabriquent des missiles qui contournent les SM-3 BlockIIA . Quelle époque!
      @ Marvin, vous faites un lapsus révélateur:
      « acheter des Patriots pour des frappes préventives »
      Les missiles Patriot sont sol-air défensifs, et utiliser les systèmes de lancement VLS-41 Ashole en Europe pour d’autres missiles, genre BGM-109, ou autre vieillerie, dans d’autres buts, serait offensif.
      Donc contrairement à ce qui nous avait été vendu, et cher visiblement, pour notre « sécurité ».
      Au niveau géopolitique, c’est quoi, la définition, la nature et la légitimité d’une frappe préventive?
      Barbarossa, versus Adolf ?

      • LEONARD dit :

        Vous eussiez écrit VLS-41 Ashole, avec 2s : Asshole, c’eût été cocasse.

        • Frank dit :

          @ LEONARD Faut surtout avoir l’esprit bien mal tourné, si je puis dire…, pour interpréter ainsi une simple faute d’orthographe, mais bon, chacun ses obsessions.

          • LEONARD dit :

            La faute de frappe ( et pas d’orthographe ), était excusable, votre susceptibilité l’est moins.
            Dommage.

      • Cricetus dit :

        @Franck
         » En quoi Aegis Ashore répondait parfaitement à leurs attentes? Ben… Aucune, »
        Aegis Ashore est certainement pertinent pour parer l’attaque limité d’un pays comme la Corée du Nord ou l’Iran. Cette défense basé sur un site fixe serait par contre très vulnérable à une frappe par des missiles de croisières comme ceux dont dispose des grandes puissances comme la Chine ou la Russie.
        Soit doit en passant c’est ce qu’a toujours dit l’OTAN….
        « Les missiles Patriot sont sol-air défensifs, et utiliser les systèmes de lancement VLS-41 Ashole en Europe pour d’autres missiles, genre BGM-109, ou autre vieillerie, dans d’autres buts, serait offensif. »
        Vielle rengaine de la propagande russe. Il serait idiots d’installer des BGM-109 (des missiles de croisières) sur un site fixe facile a neutraliser. C’est plus malin de les installer sur des TEL.

  8. philbeau dit :

    Le moins qu’on puisse dire, c’est que le monde devient de plus en plus dangereux . Les freins , économiques ou institutionnels au réarmement sautent les uns après les autres et l’agitation d’idées agressives se multiplie au moindre prétexte .
    Il ne reste plus , sur cette planète où la température monte , dans les faits et dans les esprits , qu’une étrange zone , riche, où la vie est encore douce , et surtout peuplée d’une espèce qui est le produit d’un élevage qui a débuté il y a quelques décennies : l’homo bisournoursus . En l’absence de prédateurs dans son voisinage , elle a prospéré , et selon un processus très darwinien , accompli une évolution , sous l’égide de ses bergers , qui lui a ôté toute capacité à développer des défenses , et même bloqué dans son psychisme ce qui restait de ses acquis génétiques comme réflexes d’auto-défense .
    On ne va pas tourner autour du pot : la nature est féroce , et les nuages s’accumulent .

    • LEONARD dit :

      Pour abonder dans votre sens, une étude, certes imparfaite, mais intéressante en analyse comparée, sur la volonté de défense des peuples: Ca date un peu, mais je serais étonné que celà ait beaucoup évolué.
      https://www.les-crises.fr/qui-est-pret-a-se-battre-pour-son-pays/

      Vous y trouverez confirmation du pacifisme européen, et de la retenue japonaise, ainsi que cette citation de Shakespeare:
      « La paix et l’abondance engendrent les lâches : la nécessité fut toujours la mère de l’audace. »

      • Vinz dit :

        Déjà pour une bonne partie d’une population, avant même le concept de « se battre pour », il y a celui de « son pays » qui pose un gros problème.

  9. PeterR dit :

    Le pb du Japon c’est qu’il veulent un système 0K (zéro kill). Entre le risque de retombés de débris du lanceur sur des zones civiles et le risque de se prendre un missile potentiellement chargé d’une tête nuc (il me semble bien que les 3 adversaires cités Chine Corée du Nord et Russie) en sont dotés le choix pour moi serait vite fait. Plutôt que d’attendre le système parfait et très cher que, même s’ils le trouvait, risquerait d’être obsolète rapidement commencer par se doter d’un système limitant fortement les risques serait un bon début

    • Vinz dit :

      C’est le peuple le plus vieux du monde (démographiquement). Donc ils pensent en vieux.

  10. Pascal (l'autre) dit :

    « Ces bridés ont pourtant couiné lorsque M. Medvedev alors présidenta voulu installer des S-400 aux Kouriles au prétexte que ces missiles pouvaient atteindre l’île d’Hokkaido . » Mais ne vous en déplaise les « bridés » comme vous les nommez si élégamment ont tout à fait le droit d’assurer leur défense donc de pointer le fait de l’ installation voire de renforcement d’emprises ou systèmes offensifs/défensifs militaires chez leurs voisins!

  11. Max dit :

    Des données [portée, propulsion, matériaux] sur les armes hypersoniques dérobées en mai chez Mitsubishi Electric Corp. Ce type de cyberattaque au cours de laquelle des téraoctets ont été dérobées me rappelle celles sur le F-35 hackées par les chinois sur les différents contractants du programme Lockheed.
    De quoi remettre le programme en cause !

  12. Frédéric dit :

    Pendant ce temps, l’USAF remet la base de Wake à neuf si celles au Japon et Guam sont hors service en cas d’attaque chinoise, a priori l’ile de Midway est trop petite. Mais a 5000 km de la Chine (Brest – Oural), c’est des hordes de ravitailleurs qu’il faudra :

    https://www.thedrive.com/the-war-zone/34404/big-airfield-expansion-on-wake-island-seen-by-satellite-as-u-s-preps-for-pacific-fight

  13. Muse dit :

    Les débris sont un problème ! Laissez moi rire, quand ils auront des villes en flammes et à moitié détruites, la chute éventuelle d’un propulseur sur le toît d’une maison sera loin d’être un souci…
    Si les japonais deviennent aussi niais, le monde est perdu !

  14. Tannenberg dit :

    @Vinz, vous croyez vraiment que les japonais vivent encore dans des habitations traditionnelles de leurs aieux? il faut se reveiller mon petit et commencer a voyager hors de vos 4 murs.
    Pour revenir a l’abandon du aegis ashore, ca ressemble effectivement a une excuse bidon, le gouvernement doit avoir d’autres cartes en main (politiques ou economiques) pour estimer que ce systeme ne leur convient plus, parce que sinon, 30 milliards sur 30 ans pour garder un systeme de DA efficace contre le menaces ballistiques avec, j’imagine, un nombre consequent d’intercepteurs, ca ne parait pas si delirant.

  15. Piliph dit :

    Deux réflexions :
    1) Le piratage informatique chinois : avant de commencer à installer des systèmes physiques anti-aériens, d’abord améliorer sa défense contre les attaques informatiques. Sinon, aucun de ces systèmes, qui reposent lourdement sur l’informatique, ne restera opérationnel le jour où le conflit éclate.
    2) Le Japon possède les moyens technologiques de mettre au point et d’installer un système de satellites tueurs de missiles par armes à rayonnement (et pendant leur phase ascendante en outre, à supposer que l’argument des débris soit valide). Ce qui a priori, et sur le terme, semble une défense plus solide que les moyens balistiques « traditionnels ».