General Dynamics Land Systems a dévoilé son nouveau char léger pour le programme MPF de l’US Army

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Attendons les offres des concurrents :
    http://www.opex360.com/2019/07/05/char-leger-faveurs-us-army-veut-500-exemplaires-2025/

    Ils proposeront peut être quelque chose de dronisable…

  2. Lame dit :

    Quatre tankistes dans un char léger sans capacité de transport de troupe armée d’un canon de 105mm. Questions: Que peut arrêter son blindage? Quel est sa résistance aux IED? S’il est aussi mal protégé que l’AMX-10, c’est un œuf tout terrain armé d’un marteau sans capacité antichar. Il peut servir d’artillerie volante mais est-ce l’emploi envisagé par l’US Army? Pourquoi est-ce que je pense aux cavalry group de 1942 quand je vois cet engin?

    • Jack dit :

      @lame : Les réponses à vos questions sur la résistance sont classifiées.
      .
      J’avoue également ne pas comprendre pourquoi vous comparez ce prototype avec l’Amx 10 conçu dans les années 70.

      • Castel dit :

        @jack
        D’autant plus, que même avec son blindage de 4 ou 5 cm , ancienne génération, si , bien sûr, il ne peut pas résister aux charges creuse, par contre, il résiste très bien aux mitrailleuses de 12,7, et même au 14,5 au dela de 300m, ce qui n’est pas le cas de nombreux véhicules blindés sorti après lui, comme le Sagaie, par exemple !!

        • Stoltenberg dit :

          Surtout que son but ce n’est pas de s’affronter avec d’autres chars à 1 contre 1, mais plutôt de percer les lignes ennemies là où elles sont faibles (comme cela fut le cas dans les Ardennes où les Pz. I, II et III étaient théoriquement inférieurs aux B1) en saisissant rapidement des points importants sans trop se soucier de l’état des routes et ponts (car ils sont légers). Il est censé bien sûr coopérer avec d’autres composantes (infanterie, artillerie, aviation, hélicoptères…) pour neutraliser les cibles face auxquelles il est vulnérable. Face aux chars ennemis, un simple Bradley ou Stryker armé de TOW pourrait suffire (les TOW ont détruit des T-90 en Syrie). Un char léger est une arme typiquement offensive, c’est le fer de lance de la guerre en mouvement.

      • Lame dit :

        Jack, si vous ne comprenez pas la raison de mes références à l’AMX-10, relisez simplement l’article: « Et sans doute que les retours d’expérience [RETEX] des engagements récents des forces françaises, qui ont mis en oeuvre des chars légers [AMX-10 RC, à roues nldr] … »

        • Jack dit :

          @lame : Votre citation oublie la partie la plus importante de la phrase
          .
          « les retours d’expérience [RETEX] des engagements récents des forces françaises, qui ont mis en oeuvre des chars légers [AMX-10 RC, à roues nldr] dans des conflits, justement, dits DE BASSE INTENSITÉ, ont fait évolué les mentalités outre-Atlantique »
          .
          On parle de conflits où les opposants ne disposent pas de moyens anti-char performants

    • Castel dit :

      Lame
      Comme je l’indique un peu plus bas, si c’est la tourelle du M1 qui l’équipe, ce sera un gage de résistance à des charges type RPG….
      Par compte, quand on se doute du poids que peut peser cette tourelle, et que ce char ne devrait pas dépasser les 30T, ça ne semble pas laisser beaucoup de marge pour protéger les flancs efficacement !!

      • Lame dit :

        Merci Castel. Et donc se confirme mon hypothèse: un oeuf tout terrain équipé d’un marteau.

      • gégétto dit :

        Castel,
        Ce n est pas la tourelle du M1 qui est posée sur un autre châssis….
        C est juste -l architecture- de la tourelle qui est similaire à celle d un M1.
        La tourelle du M1 est trop lourde.
        Dans l article de Mr Lagneau je pense qu il manque le terme architecture, ce qui peut prêter à confusion.

  3. Johnson.K dit :

    I think Leclerc could not find any clients.

    • Pravda dit :

      Stupid, we don’t build it anymore. Learn to troll please.

    • Lakolo dit :

      I don’t understand.
      It ‘s not the subject of this article ?
      The goood question is « why 4 persons » on board rather than 3 and more ammunitions?

    • tchac dit :

      Vous pensez mal M. Le Troll. (encore un énième avatar de Gorët ou autres…?)

      PS : faites l’effort de parler le français plutôt que cette langue que je trouve disgracieuse quand parlé par un américain (un anglais ça passe…).

    • Dommage dit :

      United Arad Emirates. Sole client, not any client. Let’s be precise.

      • Johnson.K dit :

        In the Yemen War, no Leclerc tanks dared to enter the battlefield, but the French saying Leclerc won the battle, it makes me laugh everyday.

        • Albatros24 dit :

          In the Yemen war actually Leclerc Tanks are deployed sucessfully according to their users.
          One Leclerc were wounded by a Kornet ‘s russian missile wich killed the emirate s pilot.
          This tank still used now…
          But a lot of US Abrahms tanks are now like old bunkers in the sand destroyed or burnt.
          Thats all folk !

        • Albatros24 dit :

          Et tu peux me parler en espagnol et en italien mon ami : je te répondrai dans le même idiome, il n’y a pas que toi qui jaqute (un peu) étranger

        • Vinz dit :

          Et si tu veux hurler de rire, crétin des Rocheuses, on peut t’envoyer des video d’Abrams transformés en barbecue. Yaka demander.

        • Chanone dit :

          Laugh…? With open mouth? It’s perfect for eat shit.

        • olivier15 dit :

          So, we are happy to have helped you to live a better day. Best regards, Olivier 15

        • John dit :

          This kind of comment is ridiculous.
          A tank isn’t a person, so technically, it can not dare… It’s the top hierarchy who decides of the strategy.
          Now, let’s have a look at the Yemen war. It’s a civil war. This kind of war is complex to fight, and the equipment isn’t everything. The enemy is more difficult to spot, and it is often surrounded by civilians. It is the human shield strategy.
          In this kind of context, the tank use is relevant only if you don’t care about civilians. Killing knowingly civilians in war time is a war crime.
          And the problem of tanks is that the shell shot by the tank has an important power and can kill many people, not only the vehicle or the building targetted.
          Therefore, tanks cannot be used everywhere. Add to that the issue of access (weight on bridges, mobility limitations in an urban environment, etc).
          The tanks were mostly used to reduce the capabilities of the rebels who also had tanks, but much older ones.
          ….
          Now let’s evaluate the various tanks that were available on the market, occidental ones of the third generation.
          – M1 Abrams
          – C2 Ariete
          – Leopard 2
          – Challenger 2
          As a general comment, it is not relevant to say that one tank is intrinsically better than another. The design of a tank is supposed to be integrated in military forces. So depending on the country and the kind of fight you develop the tank for, the strategy that you would adopt and so on, it will differ. And therefore commenting on one platform like you isn’t interesting.
          Characteristics:
          – Leopard 2: 62.5 tons max
          – Leclerc XLR: 57.4 tons (max)
          – Challenger 2 (not modernized yet, and yet heavier 75 tons in combat ready configuration)
          – M1A1 68 tons
          – C1 Ariete: 60 tons
          We already see a major difference between the various approaches. The French chose the lightweight approach, mobility over protection.
          One of the reason is that their military is design for cavalry approach. France doesn’t need tanks for its self defence. This is the role of the nuclear arsenal. Their army is designed for high mobility with precision strikes.
          The Leclerc has a very good calculation system of the canon allowing it to shoot enemies in rough terrains where it can easily manoeuvrer.
          The Leclerc is therefore not the ideal choice for many countries who look for a heavy self defence weapon.
          The Leopard 2 is in a complete different category hisorically. It was designed at the end of the Cold War and Germany ordered thousands of those tanks.
          The end of the Cold War arrived, and Germany had way too many tanks for the new situation, therefore the market was completely flooded by the Leopard 2 which is a good tank. And produced in large series, its price got obviously very low.
          The Challenger 2 is very heavy. Its protection capability is awesome, but the mobility isn’t ideal. That was the approach that the UK .
          The US went with a British approach, and depleted uranium munitions on top of it.
          The Italians have a similar approach to the Germans or French.

          Now each tank has qualities and disadvantages due to their qualities.

          The Leclerc tank was commented as being very good by the EAU, by the US (General Mattis). The autoloader inspired the Korean tank K1.
          Compared to the Abrams, the front is less armored, but the Leclerc has a better lateral protection. This is again a consequence of the type of war it was designed for.
          For symmetric fight, the front protection needs to be high. For asymmetric fights, not knowing where the enemy will come from, the lateral protection is absolutely necessary.
          And the low weight allows a great acceleration which is very useful to protect oneself.

          And what American specialists said on the comparison with M1 Abrams that the Emirati Leclerc performed better than the Saoudi Abrams. But as the Leclerc had extra armour packages, and the Abrams not, it isn’t directly comparable.

      • Pravda dit :

        Goret international corporation.

    • NRJ dit :

      @Johson
      I think you are stupid.
      I think you should see the combat capability of the Abrams tank during the yemen war. And you should cry…

      • Jean (le 1er) dit :

        Don’t feed the troll !

      • Lame dit :

        NRJ, je doute que les lecteurs de ce site soit impressionné par votre propagande hors sujet (et si courtoise) en faveur du char Abrams. Pour s’en convaincre deux extraits d’article:
        *
        1) Sur l’Abrams: « Justement un extrait du premier article: « Ainsi, le général Murray a estimé que le char israélien Merkava IV fait quasiment jeu égal avec le M1A2 Abrams. Même chose pour le Challenger 2 britannique et le T-90A russe. Quant au T-14 Armata, développé par la Russie, il a dit attendre sa mise en service pour se prononcer. Cela étant, il n’a pas cité d’autres modèles, comme le Leclerc français, le Leopard 2 allemand (*), le Type 10 japonais ou encore le ZTZ99 chinois. » (Source: http://www.opex360.com/2017/04/03/lus-army-sinterroge-sur-les-capacites-du-char-m1-abrams/)
        *
        2) Sur le Leclerc: « Les chars Leclerc ont eu une disponibilité opérationnelle plus que satisfaisante grâce à une bonne chaîne logistique émirienne. Les engins se sont bien comportés face au feu ennemi et aucune perte ne fut irrémédiable. Néanmoins, le seul char touché – de face – par une arme antichar aurait été perforé et neutralisé. Ainsi, le bilan des Leclerc au Yémen est paradoxal, ils ont satisfait pleinement l’armée émirienne au niveau opérationnel et en même temps démontré des lacunes dans la protection de l’équipage. » (Source: http://ultimaratio-blog.org/archives/8148)
        *
        En fait, il me semble que le Leclerc manque de blindage mais pose moins de problème logistique. N’est-ce pas le reproche que l’on peut faire au MPF de GDLS? L’article suggère que l’US Army veut créer une force d’action rapide aéroportée à base de blindé mal protégé, lourdement armé sauf contre les MBT. En somme, un « Cavalry group » aéroporté à base de « mini-Leclerc ». Bonne chance quand ils seront isolés en territoire ennemi face à fanatiques équipés de manpad ou des unités plus lourdes…

        • Chanone dit :

          Le Leclerc incriminé s’est pris un projectile en plein sur une trappe d’évacuation. D’où le décès du pilote.
          Notez que son isolement du poste de combat a épargné le reste de l’équipage

        • PK dit :

          Les Russes ont gagné la guerre des chars contre les Allemands pour deux raisons :

          – une MCO raisonnable
          – une production nettement supérieure

          La MCO de l’Abrams est clairement une catastrophe et seule une armée comme les États-Unis a les moyens de l’employer.
          Quid de la capacité de produire en masse ce type d’armement (c’est valable pour le Leclerc et l’Abrams) ?

          Enfin, on note quand même que le Leclerc a l’air quand même de bien se comporter au combat et de bien encaisser… surtout en comparaison de l’Abrams. Or, l’Abrams est quand même soi-disant la référence occidentale. On en déduit sans peine que la véritable référence est en fait le Leclerc.

          L’article souligne un point très embêtant pour nos systèmes de combat futurs. Tous les systèmes externes ont été systématiquement pilonnés par des tirs de précisions. Ça augure mal pour les griffons, Jaguars & autres 🙁

          • Plusdepognon dit :

            @ PK
            Le Maroc a été équipé par les USA, notamment en Abrams M1A1, on le voit avec les exercices « African Lion » :
            https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/pour-equiper-et-moderniser-son-armee-le-maroc-mise-sur-la-generosite-americaine

          • ULYSSE dit :

            @Pk. La guerre est une dialectique. il faut poser comme postulat que l’ennemi est intelligent. Donc , contrairement aux discours de nombreux intervenants de ce blog, les optiques proéminentes des Jaguar et consorts seront une cible privilégiée des sniper adverses. Une fois aveuglés, ils seront ciblés par des moyens plus lourds.

          • John dit :

            Précision concernant les performances au Yemen:
            – les Leclerc émiratis ont des packs de blindage additionnels allemands CLARA (Composite Lightweight Adaptable Reactive Armour)
            – Les M1 Abrams Saoudiens eux n’ont pas de packs de blindage additionnels. Donc pour comparer les 2, il faudrait qu’ils aient les même protections additionnelles.
            Petite précision additionnelle, le M1 Abrams à l’exportation utilise un blindage beaucoup moins performant. Le blindage américain provient sauf erreur de ma part de brevets britanniques.

            La logistique est un point important, et il semble que le Leclerc s’en sort bien mieux que le M1 Abrams.

            Pour conclure, simplement, il faut aller dans les détails pour comparer les versions, ça n’a pas de sens de faire des généralités.

          • Chanone dit :

            @ PK
            Le Leclerc passe auprès de la presse spécialisée pour un char bien protégé.
            Quand aux tirs de précision, les systèmes anti sniper se diffusent lentement, même en France.
            Les Griffon devaient avoir des systèmes brevetés par l’entreprise Métravib pour sécuriser les débarquement de personnel.

        • Stoltenberg dit :

          « et en même temps démontré des lacunes dans la protection de l’équipage »
          .
          Un char d’assaut n’a pas vocation à être indestructible. C’est une idée reçue. Le fait qu’un Tigre ou Panther était capable de détruire un Sherman ou T-34 ne veut pas dire qu’ils sont meilleurs, déjà une bonne partie d’entre eux n’arrivaient même pas sur le champ de combat à cause des pannes ou de l’activité aérienne. Par contre un char a vocation à coopérer avec d’autres composantes : infanterie, artillerie, aviation… Si un char a été détruit par une arme anti-char c’est probablement qu’il manquait de soutien nécessaire. Avoir un char est une chose et savoir s’en servir correctement en est une autre. Pareil pour tous les autres systèmes d’armement. Arrêtez de dénigrer.

        • NRJ dit :

          @Lame
          To cry ça veut dire pleurer. C’est un minimum pour un américains qui ont construit ces chars quand ils voient les carcasses d’Abrams bruler au Yémen non ?

    • albatros24 dit :

      Ine frinche pliz

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      « I may not agree with you, but I will defend to the death your right to make an ass of yourself. » ― Oscar Wilde

    • UnKnown dit :

      Parle français au lieu de faire le c*n, on sait très bien que tu n’es même pas américain ou anglais.

  4. Castel dit :

    Ce concept me parait très intéressant, et il le serait aussi pour nous, parce qu’à priori transportable par un A400M ( si, du moins il ne dépasse pas une trentaine de tonne, comme dans la version précédente)…..
    Une chose me parait quand même un peu surprenante :
    La tourelle identique à celle de l’Abraham, me parait un gage de sécurité pour l’équipage, qui ne devrait avoir rien à craindre des RPG à ce niveau là….
    Mais qu’en est-il sur les flancs ?
    Avec une trentaine de tonnes, seulement, je ne suis pas sûr que ce char ait la même résistance sur les côtés, ce qui serait alors son point faible…
    En ce qui concerne le canon de 105, cela me semble un calibre suffisant, qui devrait permettre d’emporter un plus grand nombre de munitions, avec une cadence de tir légèrement supérieure au 120…
    Quand à un équipage de 4 hommes, cela peut paraître un peu surprenant, pour un char léger, quand on sait que la plus-part des chars lourds d’aujourd’hui n’en ont que 3, mais en situation de combat, cela peut avoir des avantages, dans la mesure ou chacun des membres de l’équipage, aura une tache plus précise à accomplir, il faut voir….

    • Fred dit :

      @ Castel
      « tourelle identique à celle de l’Abraham » ne signifie pas forcément « même blindage », j’imagine.
      Sinon, effectivement, pour un véhicule de 30 tonnes, cela me paraît énorme et pénalisant.

      • Vinz dit :

        Bah la tourelle actuelle de l’Abramas doit bien faire dans les trente tonnes à elle seule. Je ne sais pas ce qu’ils entendent par « conserver » la tourelle (conduite de tir / optroniques et autres systèmes ?) ; en tout cas c’est pas le même canon.

    • Jean (le 1er) dit :

      En effet, comme l’indique l’article il est préférable d’avoir 4 hommes pour assurer l’ensemble des tâches qui lui incombent. C’est là ou je me pose la question, pourquoi pas un chargeur automatique (rapidité). Ainsi, le 4e homme pourrait se concentrer sur une autre tâche comme la surveillance.

    • ULYSSE dit :

      Choix surprenant effectivement….qui au-delà des choix techniques est consommateur de ressources humaines..denrée de plus en plus rare. Le proto de BAE systems est équipé d’une tourelle avec chargement automatique et un équipage de 3 hommes;

  5. Auguste dit :

    Observation d’un non-sachant.
    Ces chenilles me semblent bien étroites pour affronter la Raspoutitsa.A moins que cette fois-ci on ne veuille prendre Moscou en Hiver?.

    • nexterience dit :

      Pour boue et neige, des trains de roulement étroits sont efficaces si la pression au sol est modérée. Il ne fait que 30t pour une surface de contact importante. Donc je ne me fais pas de soucis.

      • perry57 dit :

        30 t, c’était environ la masse moyenne des chars allemands (panzer 3 et 4) avec chenilles étroites devant Moscou en 41. Et….on connait le résultat, pas terrible du tout du tout. D’où l’adoption de chenilles larges sur le tigre et le panther…cqfd

        • Chanone dit :

          @ Perry 57
          Non, les chars Allemands étaient largement plus légers que les 30 tonnes que vous citez, et le T 34 tournait autour des 28 tonne et ses amélioration s à 32.
          Le panzer III faisait dans les 20 tonnes et le panzer IV à évolué entre 20 et 25 tonnes.
          .
          Le problème vient surtout des chenilles, très ajourée et dotée d’une faible surface de contact avec le sol… La chenille du T 34 est formée de tuiles larges et sans orifices pour les dents du barbotin

    • Lagaffe dit :

      C’est un char léger, la quasi-totalité des chars légers et chenillés légers russes ont les mêmes ! Regardez le BMP-3 canon de 100mm par exemple.

      • perry57 dit :

        Un BMP3 ne joue pas dans le même registre et d’ailleurs ne fait que 18 tonnes en masse de combat. Ce n’est pas un char, c’est l’équivalent de notre ancien AMX 10.

    • Marc mora dit :

      La tourelle d’un abrams, c’est dans les 25/30 tonnes …quid de l’aérotranspotabilité…( évidement ils ne parlent que de l’électronique, pour le reste elle n’a aucun rapport avec une tourelle de M1 (( petite forme d’intox gentillette )) pour le reste rien ne nouveau a l’ouest, c’est une reprise du concept air land battle, avec les proto comme le M8 AGS ( qui est tjr en compétition actuellement, chose que l’article ne dit pas )

      • Castel dit :

        Marc mora
        C’est bien ce qui me semble aussi, après mûre réflexion, car comme je l’indique, il y aurait alors une grave dissymétrie dans la protection….
        Reste alors à espérer pour eux, qu’ils aient fait de gros progrès dans l’efficacité des blindages de moyenne épaisseur, mais au moins pour faire face aux confrontations asymétriques , voire dissymétriques, il me semble que ce genre de char sera de toutes façons indispensable dans l’avenir, vu que, non seulement, ils sont plus facilement transportables par la voie aérienne, mais , bien plus efficaces que des chars lourds pour contrer des attaques de fantassins motorisés, grâce à leur vitesse et leur maniabilité supérieure…;

        • grigric dit :

          Perso j’ai vu des démonstrations de char leclerc, j’ai été bleuffé par leur maniabilité et leur rapidité sur terrain gras…

        • Marc mora dit :

          Le problème c’est qu’ils ( les US ) n’ont aucun équivalent au sein des TAP en terme de blindés, a contrario des russes, qui eux ont tjr eux des blindés dans leur unités aéro ( avec des fortunes divers pendant leurs développements )

          BMD 1/2
          BMD3/4
          BTR-D
          BTR-MD
          2S9
          2S25 SPRUT SD, qui lui, par contre a un vrai canon de MBT ( 125mm 2A46M me semble il de mémoire )

          Ils ont un gros retard en la matière a rattraper, en conditionnement, aérolargage de charge lourde, ils n’ont clairement pas l’expérience dans ce domaine

          Personnellement, je pense que, 25/30/35 tonnes c’est bien trop lourd, on le vois sur les théâtres d’Opex actuelles, les infrastructures étrangères, ne permettent pas l’emplois , ou du moins malaisé, d’engins de ce tonnage

      • nexterience dit :

        25-30t avec une protection très lourde pouvant être considérablement réduite pour un char léger.

      • Khay dit :

        La tourelle d’un Abrams n’oblige pas d’appliquer le même blindage par dessus.
        Regardez la tourelle T-21 du proto Vextra POLE 120, c’est une tourelle de leclerc à la base, allégée de son blindage.

    • Castel dit :

      Auguste
      Vu qu’il s’agit d’un char ne devant pas dépasser les 30t, et équipé « seulement » d’un canon de 105, je le vois plutôt employé dans des confrontations dissymétriques, plutôt que dans des affrontements contre des unités blindés de pointe comme en possèdent les Russes, même s’il pourrait avoir son utilité, pour harceler l’ennemi sur les flancs, plutôt qu’en attaque frontale, sachant aussi qu’en plein été par exemple, à l’est, on peut rencontrer des conditions de déplacement ne nécessitant pas forcément des chenilles particulièrement larges pour les chars….

      • Lame dit :

        Castel, vous trouvez que les 105mm est un calibre suffisant et que ce char peut servir à harceler les arrières ennemis. Pourriez préciser votre pensée? Suffisant contre quel type de troupe en collaboration avec quoi?

        • Castel dit :

          Lame
          Il me semble qu’un obus flèche de 105mm, peut traverser la plus-part des blindages des chars lourds actuels, même en ce qui concerne les blindages composites, mais, sous un angle favorable….
          Et pour que ça soit le cas, il vaut mieux que le tir atteigne le flanc de ces chars, car, de face, vu la pente du blindage notamment sur les chars russes genre T72, un obus flèche aura tendance à ricocher, ou à être dévié…
          Par contre, on ne trouve pas cette pente sur les côtés ou l’arrière de ces chars, donc, dans ce cas, un 105 peut être suffisant, vu qu’il attendra sa cible sous un angle favorable….
          C’est pour ça que je parle de harcèlement possible avec ce type de char, surtout qu’avec sa vitesse et sa maniabilité, l’équipage pourrait se mettre rapidement à l’abri, si l’affrontement ne tournait pas à son avantage !!

  6. NRJ dit :

    C’est probablement un programme à regarder pour le MGCS. Si GLDS peut faire un char de 28t avec un canon de 120mm, on pourrait peut-etre faire un chasseur de char de 40 – 45t avec un canon de 130 mm. Un tel chasseur de char pourrait être un appui-feu pour le tir direct et on pourrait l’associer à des blindés plus légers et éventuellement autonomes qui pourraient servir de boucliers mobiles, à l’image des premiers chars.

  7. Waroch dit :

    ça rappelle le concept du « char employable » que Marc Chassillan évoquait il y a quelques années. C’est intéressant de constater les trajectoires différentes des US et de la France: une sorte de néo-rétro de char moyen côté US, chenillé et doté d’un 105 vs l’EBRC Jaguar en France. L’avenir nous dira quelle formule est la meilleure pour les conflits à venir.
    J’espère et j’ai relativement bonne confiance que ce sera la formule française. Après tout, ça fait un bail qu’on emploit des blindés légers dotés de gros calibres, depuis l’AMX-13 et l’EBR d’après guerre, qui avaient même quelques racines d’avant la 2GM. Je ne pense pas (ou je préfère ne pas penser, c’est selon) qu’on a quitté ce modèle sans bonne raison.

  8. albatros24 dit :

    Les étatsuniens ont choisi les chenilles et les gros calibres pour un tank léger.
    Nous c’est plutôt les roues. Si on regarde l’AMX10RC la Sagaie ou même plus récemment le Jaguar ce sont des choix dictés par la géographie des déserts africains.
    Les EU privilégieraient ils une utilisation en Europe ?

    • Polymères dit :

      Non, nos choix ne sont pas « dictés » par la géographie des déserts africains, sinon croyez moi, que nous n’aurions aucun blindé de plus de 10 tonnes dans nos armées.
      Nos choix ont été dictées par deux choses principales, la première a été la menace de l’URSS, la seconde c’était ce qu’on peut appeler de la « tradition » (on fait comme avant avec du neuf)
      Faut arrêter de croire que la chenille serait le choix sensé pour les guerres difficiles et la roue pour les petites interventions africaines. Il y en a qui semblent vraiment vouloir croire que nous avons une armée incapable de faire autre chose qu’un combat en Afrique et qui veulent se persuader que tout ce que nous avons est inutile et incapable de faire face à autre chose.

      Les américains ont comme les russes, un poids de la tradition dans leurs renouvellements, il leur est difficile de changer de concept. L’artillerie actuelle a le même visage qu’il y a 60 ans chez eux. Pour remplacer un chenillé, ils voudront un même chenillé, non pas qu’ils en ont besoin, mais parce que leur modèle est ainsi fait, ils en ont l’habitude et tout changement soulève des interrogations, des oppositions, comme chez nous. On veut du changement mais au final rien ne change, certains vont continuer à se préparer à des combats de chars, d’autres s’imagineront des guerres impossibles dans les pires environnements et finiront donc par acquérir des équipements qui resteront toute leur vie sous des hangars, mais ça rassurera toujours ceux qui vont dire « non mais au cas ou, on en a ».
      En France au moins, tous nos équipements sont utilisables partout, il y a une cohérence entre ce que nous faisons et ce que nous affrontons. Croire qu’on va faire une guerre façon deuxième guerre mondiale contre les russes, les chinois, c’est du délire. Croire que les américains optent pour la chenille pour être mieux préparer à un combat en Europe, c’est une erreur car aujourd’hui, un grand nombre de leurs véhicules sont inadaptés aux infrastructures européennes.

    • Nicolas R dit :

      Europe… Corée… Asie centrale…

    • Lame dit :

      Albatros24, pourquoi croyez-vous que la roue est adapté à l’Afrique et la chenille à l’Europe? Les difficultés de progression des blindés français sur les pistes du Mali ne démontre pas que la roue est plus appropriée que la chenille sur les pistes africaines.
      *
      La roue réduit les coûts, simplifie les réparations, permet des grandes vitesses sur route, réduit l’empreinte sonore. La chenille est tout terrain, autorise un blindage plus lourd, simplifie les modifications de taille d’un engin. Le choix de la roue se justifie avant tout pour effectuer des attaques rapides via les réseaux routiers, les patrouilles urbaines, le transfert rapide de force par route, la logistique. Autrement dit, pour des véhicules complémentaires d’un parc chenillé tout terrain. Pour rappel, la France avait un important parc de MBT et VTB chenillé pendant la Guerre froide.
      *
      Les USA se tourne vers l’Asie et la chenille est certainement plus approprié aux théâtres d’opération potentiels de cette région. Ils n’ont sans doute pas oublié les strykers embourbés dans le Nord de l’Irak ou les déboires passés de l’Australie quand elle pratiquait le « Tout roue » en Asie du Sud-Est. La Darpa tente d’ailleurs de développer des engins hybrides (http://www.opex360.com/2018/07/08/blindes-roues-chenilles-innovation-americaine-pourrait-trancher-debat/).

      • Marc mora dit :

        Je me permet une petite rectification, sur une contre verité , qui a la vie dur, mais un train chenillés et plus simple et plus facile a entretenir et a réparer ( moins de circuit hydro/elctro, système de freinage, suspension plus simple ) que sur un train a roues, et si on a laisser tomber la chenille, c’est plus pour une question budgétaire qu’autre chose, le changement de doctrine a bon dos….

    • Hermes dit :

      C’est aussi une question de projection/économie, les chenillés sont généralement plus cher à l’achat/Maintenance/projection.
      Personnellement, c’est le choix du 105 que je trouve étrange… Trop petit pour de l’AC, trop gros pour la polyvalence, c’est pour ça que je suis particulièrement intéressé par le 40/MMP du Jaguar.
      L’avenir nous le dira…
      Par contre il est vrai qu’il nous manque une version « Lourde » intermédiaire entre Jaguar et MBT, en conservant l’armement du Jaguar mais en augmentant la résilience/mobilité en terrain dégradé.

      • ULYSSE dit :

        le choix du 40 CTA supprime la polyvalence permise par le 105 mm de l’AMX 10 RC qui pouvait faire de l’appui feu. Big problème et grosse lacune de la stratification à la française. (Ps: evitez de me répondre que c’est un engin de cavalerie qui n’est pas conçu pour l’appui feu. il y a l’emploi théorique et l’emploi réel)

  9. Frédéric dit :

    Considéré comme léger un engin de la masse d’un AMX-30, avoir des 4×4 aussi lourd que des camions, des VCI plus lourds qu’un AMX-13… Soupir. Les ingénieurs de la guerre froide doivent rester bouche bée devant l’obésité qui touche les armées.

    • Hermes dit :

      C’est le problème qu’on mettent beaucoup plus de systèmes dans chacun de nos véhicules.
      .
      Et le fait que pour augmenter la résilience, nous avons du mal à réduire la masse.
      Même si je pense que si vous comparez un 30T de cette gamme à un AMX-30, ce léger doit avoir en finale une meilleure protection… Ou alors il est obèse pou rien..

      • Marc mora dit :

        Seul problème c’est que la résilience d’un système baisse au fur et a mesure que s’accroit sa complexité.

        De plus cette complexité supplémentaire sert surtout un dessein bien précis, qui est celui du : plus polyvalent

        Donc moins de besoins en nombres ( soi disant, mais il faut aussi tenir compte du problème de l’attrition, qui lui n’est résolus que par la masse (( quantité )

        Le tous dans le but de faire des économies budgétaires

        actuellement au niveau des matériels, nous avons perdus 50/60% des capacités que nous avions a la fin des années 70/ 80 ( en tenant compte des 3 armes, TAM )

  10. Gégétto dit :

    Castel,
    Ce n est pas la tourelle du M1 qui est posée sur un autre châssis….
    C est juste -l architecture- de la tourelle qui est similaire à celle d un M1.
    La tourelle du M1 est trop lourde.
    Dans l article de Mr Lagneau je pense qu il manque le terme architecture, ce qui peut porter à confusion.

  11. Gégétto dit :

    « Prêter à confusion  » serait mieux!!!

    • Castel dit :

      Gégetto
      « porter à confusion » n’était pas mal non plus, de toute façon, on avait compris….

  12. Lagaffe dit :

    La Chine a présenté un char léger l’année dernière, le Type 15 (ZTQ-15) avec un canon de 105mm :
    http://www.strategic-bureau.com/le-char-leger-chinois-type-15/

    • Lame dit :

      Le ZTQ-15. Si ce n’est pas un maniskova comme les BMP-7, c’est un T-34 amélioré de 33t: pas mal. A observer.

  13. Albatros24 dit :

    Concernant l’intérêt de déployer des Leclerc dans la BSS un point de vue intéressant d’un tankiste sur son blog (plus spécialisé et donc non concurrent du vôtre Monsieur Lagneau)
    Il ne manque pas de reprendre tous les arguments contre et d’y apporter une réponse
    Personnellement j’étais déjà convaincu quand on voit les résultats du Leclerc au Yemen mais aussi dans l’histoire du Corps blindé mécanisé français et son utilisation partout dans le monde y compris durant la Guerre d’Algérie.
    En plus assez résumé et facile à lire
    https://blablachars.blogspot.com/2020/01/le-leclerc-barkhane-un-olivier-sur-le.html

  14. ULYSSE dit :

    Char léger coréen, le K21 est développé par DOOSAN et Cockerill (CMI Defence) 3 hommes , canon de 105 mm , 750 cv et 25 T. Idéal pour être transporté par un A 400M …

  15. MERCATOR dit :

    Voici un petit tableau comparatif afin de mieux comprendre le rapport entre calibre et poids de l’explosif transporté , ce qui n’a rien d’intuitif !

    Calibres, Poids moyen de l’obus, Poids moyen d’explosif .

    105 mm OTAN 13 kg 2,6 kg

    122 mm (D-30) 22 kg 4,4 kg

    152 mm (D-20) 44 kg 8,8 kg

    155 mm OTAN 44 kg 8,8 kg

    180 mm (2S7)* 88 kg 17,6 kg

    203 mm OTAN 92 kg 18,4 kg

    Où l’on voit que entre un calibre de 105mm et de 122 mm le poids de la charge explosive varie presque du simple au double CQFD.

  16. Lagaffe dit :

    Bref, est-il préférable d’avoir 200 chars Leclerc stockés ou 400 chars légers déployables notamment en Opex ?
    Mine de rien on se retrouve avec le même débat entre avoir 1 porte-avions ou avoir 10 frégates de plus…

    • ULYSSE dit :

      Bonne remarque. Mais attention le coût du personnel compte dans le coût de possession. Et dans ce cas il serait doublé