!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Loi de programmation militaire devra « être pleinement appliquée », prévient le sénateur Christian Cambon

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    L’orchestre joue toujours, c’est toujours rassurant le couplet de la défense du budget :
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/01/de-la-reforme-dans-les-armees.html

    Depuis plus d’un mois, les calculettes chauffent pour essayer de mesurer l’étendue des dégâts :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/le-coronavirus-combien-de-bataillons.html

    Le budget « poulet rôti » de la défenseest tellement tentant pour un exécutif aux abois :
    https://www.lepoint.fr/sante/en-direct-coronavirus-plus-de-13-000-morts-en-france-et-plus-de-100-000-dans-le-monde-11-04-2020-2370966_40.php

  2. blavan dit :

    Il faut tout miser sur le Service de Santé en multipliant par 10 les moyens , quitte à l’associer à un emploi mixte armées-civil, et une utilisation dans tous les pays du monde , ce sera la meilleure utilisation de nos ‘armes » passives. En cas de besoins , nous pourrons ainsi avoir les meilleurs spécialistes mondiaux pour le bien des français. Voila la priorité avec les moyens aériens, plutôt que des troupes au sol dans des pays que de toute façon , nous n’arriverons pas à pacifier.

    • Sylvain de Perera dit :

      et des millions de Français doivent penser comme ça, enfin penser… exprimer leurs craintes en fondant leurs avis sur leurs émotions, quidées par les défis du moment (lesquels ont par ailleurs été identifiés comme le rappel l’article)…
      Donc merci au grand stratège militaire de partager avec nous ta vision éclairée
      Les théâtres d’opérations deviennent un point de concentration de hautes technologies et nos carences s’exprimeront en vies humaines, en OPEX, comme en France

      • blavan dit :

        Les allemands font leurs OPEX dans leurs hôpitaux , et on est bien content de pouvoir leur envoyer des centaines de malades en réanimation que nous sommes incapable de sauver, alors votre morale sur la stratégie à 2 balles !!!!

    • Raspoutine dit :

      Augmenter les moyens du SSA avec plus de médecins, spécialistes et infirmiers pour pouvoir armer correctement des sites médicaux de rôle 3 (au moins 1 par théâtre, dont un permanent en Afrique) et 4, améliorer leur fidélisation relativement aux carrières civiles, assurer les relèves SSA Opint/Opex correctement et servir si besoin le poste médical embarqué d’au moins 2 de nos 3 PHA classe Mistral, ce serait déjà bien …
      Quand on pense qu’à Kaboul au début des années 2000, notre centre médical avancé était cité comme une référence … cela prendra des années pour consolider cet outil, mais ce n’est pas le seul besoin urgent et prégant de nos Armées. Il faut également des avions, des hélicos, des navires, des fantassins … il fautr aussi entretenir ces moyens et tt cela coût fort cher !!

  3. Belzébuth dit :

    Machine arrière toute! Bon, les gars, direction la casse auto on va récupérer les P4:
    https://youtu.be/ZnxhIfzmFXE

  4. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ « Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un véritable hôpital, et non pas de tentes dans lesquelles on aligne des lits comme on le fait au large de New York. ]

    En l’occurrence vous causez de quoi monsénateur ?

    1- Des tentes déployées par une association caritative dans Central Park par des civils volontaires et non pas par des militaires entrainés dont c’est la mission ?
    Si c’est le cas , vous rejoignez l’Immonde dans l’ignominie et l’escroquerie intellectuelle …
    https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/04/10/a-central-park-l-aide-encombrante-d-un-evangeliste-homophobe_6036226_4500055.html

    2 – De l’ USNS Comfort dont l’équipement supporte largement la comparaison avec l’ hôpital de campagne de Mulhouse ?

    3- De l’hôpital de campagne dans le Javits Center :
    Manhattan se serait donc détaché de la terre ferme pour être  » au large de New-York « ?

    Quand à l’hôpital qui y a été installé , il supporte largement lui- aussi la comparaison avec l’hôpital de Mulhouse …
    https://www.businessinsider.fr/us/photos-emergency-coronavirus-hospital-built-in-nyc-javits-center-2020-3

  5. Raymond75 dit :

    « la loi de programmation militaire devra être pleinement appliquée pour permettre, demain, la régénération du potentiel »

    Oui bien sûr, mais pour cela il faut que les taxes et les impôts entrent à nouveau dans les caisses de l’état pour que celui ci puisse les utiliser … Et les lendemains économiques ne semblent pas très positifs ! Donc la première des priorité, c’est bien le redémarrage de l’économie, puis sa stabilisation (entre autre sociale), et après on verra ce que l’on peut faire.

  6. Parabellum dit :

    Il faut profiter de cette crise pour repenser notre stratégie et nos moyens et donc innover quitte à changer beaucoup de choses et vite. Il faut repenser une grosse sécurité civile bien équipée pour d autres crises . Il est possible qu on ne puisse plus tout faire à commencer par des opex sans fin et croire à une Europe de La Défense helas aussi vaine que celle de la santé…donc se recentrer sur les moyens longues portée de frappe stratégique et immédiate et sur la protection de la France continentale et outre mer. Pensons donc missiles drones satellites helico et hydravions et surtout re capacité nationale souveraine.

  7. Un livre d’actualité qui traite de la guerre bactériologique et qui est considéré par les lecteurs comme un Bon Livre…
    https://www.amazon.fr/Piège-au-levant-Roland-Pietrini/dp/2364451345

  8. Toto dit :

    Lorsque ‘nous serons sortis de cette pandémie, nous reprenons les 39 heures, qui veut dire plus de salaire cotisations plus importentes et tout rentrera dans l’ordre

    • Wagdoox dit :

      Ahahahah les 35h etaient payées 39 pas de raison d’espérer autre chose que 39 payées 35

      • NRJ dit :

        Ce qui est bizarre avec votre commentaire, c’est que les gens se plaignaient déjà, lors du passage aux 35 heures, de la baisse de salaire (notamment due à la suppression de primes, alors qu’on prévoyait une baisse à 35 heures, payées 39.

        • dolgan dit :

          Si j’en juge de part mon entourage pro, les gens se plaignent TOUJOURS d’une baisse de salaire (même quand on sait qu’ils viennent d’être augmenté) et d’être des miséreux (même quand ils viennent de t’expliquer juste avant comment ils claquaient leur fric sans compter).

    • HoulaHoula dit :

      Un bon gros 25% (min.) des personnels de nos sociétés (privées comme public) sont à base de personnels cadre/ou non, au forfait jour. Donc vous cotisez à hauteur de votre salaire (qui n’évolue pas peu importe que vous fassiez 39h ou 70h/sem).
      Il va falloir trouver autre chose …. 🙂

  9. bolux dit :

    Il y a mieux à faire par les temps qui courent d’acheter des Sous marins , Tanks ……, vu la misère actuels des français

  10. Auguste dit :

    Pour couper dans le budget de la Défense,on va peut-être employer la méthode des masques, au début de l’épidémie de coronavirus?:on dira que tel programme  » n’est pas nécessaire », »n’est pas utile », »voire contreproductif », »ne sert à rien » (Philippe).Suffira de garder ses distances avec le programme, pour ne pas être contaminé par sa nécessité.

  11. Dragon57 dit :

    H sujet quoique !!!
    Y a t’il un médecin militaire rompu au point de situation « mili carré » pour remplacer le Pr Salomon en fin de journée ? Ce soir sur C News les intervenants du milieu médical reconnaissaient patauger dans les chiffres et le développement du point de presse censé être celui d’un expert.

    • dolgan dit :

      ??? Je comprends pas, les chiffres donnés par le Pr Salomon sont clairs et varient peu souvent (ils ont ajouté les données Insee puis les remontées EHPAD, c’est tout de mémoire). Il les explique dans le détail 2 à 3 fois par intervention (merci les journaleux incapables de poser des questions dont ils ne connaissent pas déjà la réponse …). Donc même les gens lents à la détente ont eu le temps de comprendre de quoi il s’agit.
      .
      Sur les chaines d’infos, les experts n’en sont souvent pas et ne tiennent généralement aucun compte de la réalité pour donner leur avis.

  12. dubourg dit :

    Avec ce guignol qui nous sert de président tout est à craindre, après les affaires benalla, de rugy, griveaux nous voyons de quoi la macronie est capable, c’est à dire rien. Pour renforcer notre santé et notre sécurité il faut faire des économies sur toutes les dépenses inutiles genre CESE, ANRU, garde républicaine, une seule école de police, une seule école de gendarmerie, frais de représentation des ministres, assistanat de toute nature et j’en passe. Mais je vous rassure rien de tout cela ne se fera et la France continuera de s’enfoncer dans la dette et nos soldats de mourir en afrique.

    • Davy Cosvie dit :

      Réduire les dépenses publiques, c’est ralentir l’activité économique. Les dépenses militaires, surtout, favorisent l’économie (donc l’emploi) parce que les armées achètent autant que possible sur le marché national. Ce n’est pas le cas de toutes les administrations et services publics.
      Augmenter les impôts et taxes serait également une mauvaise idée : outre le mécontentement que ça susciterait, ça ralentirait la consommation donc l’économie.
      La seule solution valable est un emprunt à fonds perdus auprès de la Banque de France qui se remboursera en fabriquant de la monnaie. Pour ça, il faut abroger abroger la loi du 4 août 1993 qui ôte au gouvernement français tout pouvoir sur la Banque de France. L’inflation qui résultera de cette augmentation de la masse monétaire sera modérée parce que supportée par toute la zone €uro et pas seulement par la France.
      .
      L’un des effets de la crise actuelle sera certainement de montrer que les règles de l’UE ne sont pas viables. Comme toutes les idéologies, l’UE n’est pas viable : cette fois les « cabris » ne pourront plus cacher que « l’Europe, l’Europe, l’Europe, cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien. ».

      • NRJ dit :

        @Davy Cosvie
        « La seule solution valable est un emprunt à fonds perdus auprès de la Banque de France qui se remboursera en fabriquant de la monnaie ». Donc votre solution, pour faire face à la dette et aux déficits massifs de notre système à bout de souffle, c’est de fabriquer plus de monnaie. Intéressant. Ils ont essayé cela en Allemagne dans les années 20 avec l’hyperinflation. Résultat, plus personne n’avait confiance en leur monnaie (et la population allemande encore moins) et les gens se baladaient avec des brouettes de monnaie (au sens littéral) et ils sont entrées à cause de cela dans une nouvelle crise économique. Et vous voulez recommencer cela ? C’est brillant.

        « L’inflation qui résultera de cette augmentation de la masse monétaire sera modérée parce que supportée par toute la zone €uro et pas seulement par la France. ». Vous avez vraiment pensé à tout, dites moi. Juste une question : pensez vous vraiment que les autres pays, comme l’Allemagne, les pays-Bas et autres (en supposant je suppose que l’Italie et l’Espagne ne fassent pas la même chose que nous, car ils ont toutes les raisons de faire pareil et dans ce cas, l’inflation sera énorme dans toute la zone euro) seront d’accord de recevoir les conséquences des mauvais résultats de notre politique économique en subissant une inflation, même modérée ?
        Si ça peut vous rassurer, ils sont déjà d’accord de nous envoyer de l’argent via l’Europe pour les Coronabond, mais à condition de nous obliger à faire des réformes structurelles (raison pour laquelle Le Maire n’était pas content. Nous obliger à faire des réformes et mettre de l’ordre dans les comptes que lui gère si bien, quelle audace !!!). Donc faire une inflation, ils seront peut-être d’accord mais à condition de contrôler nos comptes.

        « Réduire les dépenses publiques, c’est ralentir l’activité économique ». Un petit exemple : L’allemagne est en excédent budgétaire depuis 2013. Pourtant leur croissance a été plus forte que la notre jusqu’en 2019 là où la France était queue de peloton en Europe depuis 2013 (et elle était au plein emploi). Les allemands ont eu une telle prospérité qu’ils ont accueilli 1.8 millions de migrants en 2 ans en conservant une croissance supérieure à la notre (alors que justement, le coût de cet accueil aurait du ralentir leur croissance). Bref vous manquez de recul et vous devriez regarder dans les autres pays.

        Après je reste globalement d’accord : faire des restrictions budgétaires est un facteur défavorable à court terme à la croissance. Mais ce n’est qu’un facteur. En revanche, être en faillite comme l’a été la Grèce en 2010 est complètement défavorable à la croissance autant à court qu’à long terme (10 ans après, les grecs ne se sont d’ailleurs que difficilement remis.)

      • tschok dit :

        @Davy Cosvie,

        « il faut abroger abroger la loi du 4 août 1993 »

        Ouep… sauf que c’est déjà fait. Cette loi est abrogée depuis une vingtaine d’années…

        Hi hi hi!

        J’adore la faire celle-là. Sur Opex, je l’ai faite une multitude de fois. Pour une raison que j’ignore, les internautes qui réclament l’abrogation de la loi du 4 août 1993 y sont plus nombreux qu’ailleurs et on a beau leur expliquer que cette putain de loi a été abrogée en 2001, ils persistent à réclamer son abrogation.

        En fait, je crois que le plus simple serait de vous expliquer la création monétaire par la banque centrale. Il y a de bons articles sur ce thème dans wiki.

        Mais, je vous propose plutôt ce lien vers un article abonnés du Monde, par Thomas Piketty. Ce qui nous intéresse se trouve au début:

        « Entre 2008 et 2018, la BCE a ainsi procédé à une création monétaire équivalente à plus d’une année et demie de PIB français, une année de PIB allemand ou 30 % du PIB de la zone euro (soit 3 % du PIB en création monétaire additionnelle chaque année pendant dix ans). »

        https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/07/06/thomas-piketty-la-creation-monetaire-peut-elle-nous-sauver_5486020_3232.html

        Une idée à retenir: arrêtez d’être l’imbécile qui propose de faire tourner la planche à billets, car elle tourne déjà à plein tube… Et, non, ni la réforme de 1973 ni la loi de 1993 ou les traités européens n’ont mis fin à la possibilité de créer de la monnaie banque centrale en monétisant la dette publique. On le fait tous les jours…

        @NRJ,

        Davy est comme haut de games (voir mon com sous le vôtre, sous un autre article de ce blog). Pas trop la peine de développer une réponse argumentée, non plus. On a affaire à un mec qui pige que dalle et qui répète inlassablement les mêmes conneries depuis des années, quoiqu’on lui réponde. Il ne sait même pas que la loi de 93 a été abrogée, le nul. En fait, il répète servilement son message parce qu’il a lu des imbécilités sur des blogs complotistes à la con et il y croit dur comme fer. Mais il n’y comprend strictement rien.

        C’est assez marrant, en fait. Ou pitoyable? Je ne sais pas.

    • Électeur dit :

      @ dubourg
      L’idée de supprimer des services publics qui, prétendument, « ne servent à rien », ce n’est pas une bonne idée : les militaires et fonctionnaires de ces services dépensent leur rémunération en France et pour une bonne cause, porteuse d’avenir : élever leurs enfants. Ils ne vont pas placer leurs petites économies dans des paradis fiscaux.
      En revanche, diminuer le nombre de députés, sénateurs, conseillers régionaux, etc. c’est envisageable non seulement parce que ces gens, supposés nous représenter, nous représentent mal (lorsque l’un d’eux, comme aujourd’hui, dit quelque chose d’utile, c’est tellement rare que l’on en fait un article) mais aussi parce que leurs bas-de-laine filent à l’étranger (pour un Cahuzac qui se fait pincer, combien passent inaperçus?).

      • NRJ dit :

        @Électeur
        D’un point de vue purement économique les militaires ne sont qu’une dépense. Ce sont des parasites (svp prenez le au sens économique stricte et non comme une critique) car ils vivent aux dépends des citoyens productifs et n’apportent d’un point de vue strictement économique rien (le seul apport est celui des exportations de notre industrie de Défense, mais cela n’apporte économiquement rien aux pays qui achètent nos produits).

        L’URSS a montré la faillite d’un État qui redistribue les richesses, qu’on le veuille ou non. Si un État doit marcher, alors cela implique de limiter au plus la redistribution. On le voit en France : on est en déficit énorme, et on s’approche de la faillite et 57% de la richesse française est redistribuée. Ce n’est pas un hasard.

        • Électeur dit :

          @ NRJ,
          Les militaires produisent de la sécurité. Il est vrai que nos « responsables » politiques n’en font pas le meilleur usage, mais c’est quand-même le principe : « défendre par les armes la Patrie et les intérêts supérieurs de la Nation » (article 1er du statut militaire).
          .
          Quant aux fonctionnaires, la plupart produisent aussi de la sécurité, à leur façon. Pas seulement les flics et les douaniers mais aussi les services de cartes-grises dans les Préfectures, les services d’état-civil dans les Mairies, les pompiers, les hospitaliers (on le voit surtout en ce moment), etc.
          .
          Par conséquent je confirme ma réponse à dubourg : les militaires et fonctionnaires font tourner l’économie française. Et cette réponse, je la complète : ils sont également productifs car ils produisent de la sécurité.

    • Castel dit :

      Quel dommage que ce virus se soit propagé cette année…..
      Avec ce beau temps exceptionnel pour les fêtes pascales, Lourdes aurait sûrement battu des records d’affluence cette fois-ci !!

      • Robert dit :

        Castel,
        Eh oui, mais c’est la vie.
        Nous savourerons mieux qu’avant la grâce que nous avons. Surtout après les drames d’une telle pandémie auxquels il faudra ajouter toutes les catastrophes sociales qu’il entrainera, en espérant que nous n’ayons pas en plus l’explosion sociale dont certains rêvent.
        Ce virus est surtout un drame pour ses victimes, pour la plupart, nous en ressortirons indemnes. Sans oublier tous les malades d’autres affections qui ont reculé à se faire soigner ou opérer à cause de la priorité du virus, voire de la peur de la contagion, et qui reviennent vers les hôpitaux, parfois bien tard.
        C’est eux et leurs familles qui ont besoin de nos prières.

      • tschok dit :

        @Castel,

        Parfois, vous êtes l’incarnation même d’une certaine catho gnangnitude que je trouve aussi affligeante que désarmante. On va dire que ça fait partie de votre charme…

  13. Leprince dit :

    le problème de fond en France, dans tous les domaines (ici l’Armée, là la Santé…) , tout passe par l’Etat: haute autorité, hauts conseils, hauts commissariats, agences nationales….. enfin une multitude de hauts fonctionnaires, commis d’état, technocrates qui ont des diplomes, des relations, mais aucune expérience de terrain, aucune compétence stratégique, scientifique et technologique matérielle et voilà le résultat: des morts qu’on aurait pu éviter, des mesures qu’on aurait pu prendre beaucoup plus tôt, des moyens, des personnels, des outils qu’on aurait pu prévoir longtemps à l’avance. A croire que nos dirigeants ont appris leur métier en regardant des films catastrophes. Clémenceau disait il y a un siècle:  » la guerre est une chose si grave qu’on ne peut pas la laisser aux seules mains des militaires » , mais en cent ans, beaucoup de choses ont changé mais les politiques appliquent toujours cette vérité devenue obsolète et dangereuse. Laissons les Militaires gérer la défense, les Médecins gérer la santé, les agriculteurs gérer l’alimentaire…. à chacun son métier, et simplifions l’état à sa plus simple expression!

    • Robert dit :

      Leprince,
      C’est ce que je pense. Notre système est trop centralisé.
      La subsidiarité devrait être la norme, mais avec un centralisme qui s’est dédoublé avec les double ou triple organismes se marchant dessus voire s’opposant, cela nous coûte très cher pour un résultat et une réactivité que nous observons.
      Il n’y a que les communicants qui sont là à tout bout de champ à nous faire croire qu’avoir parlé c’est comme avoir agi.

    • mich dit :

      Bonjour :  » Laissons les Militaires gérer la défense, les Médecins gérer la santé, les agriculteurs gérer l’alimentaire…. à chacun son métier, et simplifions l’état à sa plus simple expression! » , c ‘est cela oui , plus simple on ne peut pas , on se demande bien pourquoi on n ‘y a pas pensé plutôt , peut être que c ‘est un peu plus compliqué que des phrases toutes faites ?

      • Robert dit :

        Mich,
        Phrases toutes faites, parlez plutôt d’étatisme qui fournit trop de prébendes et d’avantages.
        Une entreprise a juste besoin de liberté, il semblerait que les clientèles étatiques ne l’aient pas compris.
        Cela s’appelle la subsidiarité, un entrepreneur saura toujours mieux faire que l’état, pareil pour un paysan et cela depuis des siècles. Il aura fallu le centralisme républicain pour prétendre se mettre au milieu, récolter avant que le bénéfice aie été produit et rendre plus coûteux de prendre des risques que de vivre de l’assistanat.
        Mais pour comprendre cela, il faut prendre la peine de se renseigner au lieu de croire les légendes.

        • mich dit :

          Bonsoir Robert , croire des légendes vous dites ,en tout cas je reste concret et dans ce que je connais ,alors non il ne faut pas laisser nos chefs militaire gérer seul et le proche que je connais vous dirais exactement pareil de ses medecins , c ‘est bien joli de distribuer les bon points mais la vie et le caractères des hommes est un peu plus complexe et ceci à tout les étages .Vous dites  » un entrepreneur saura toujours mieux faire que l’état, pareil pour un paysan et cela depuis des siècles , passons sur le moyen age , oui et alors , un peu bateau comme phrase, qui va arbitrer votre beau monde , nos régents régionaux ou locaux ? vous croyez vraiment que c ‘est seulement à cause de l’ état quand certaines de nos entreprises et notre agriculture se débrouillent moins bien face à leurs concurrents ? pour reprendre vos mots ,en effet il faut prendre la peine de se renseigner ,cela évite les idées toutes faites ,on parlait de l’ Allemagne il n ‘y a pas longtemps dans un autre post , et d’ un pragmatisme souvent supérieur au notre (quoiqu ‘en industrie de défense !), mais ce n ‘est pas juste une question d ‘ état ou de région si une organisation est défaillante ,sinon des pays comme l ‘Espagne ou l’ Italie auraient du mieux encaisser la crise de santé actuelle (au fait je vous confirmes on s’ occupe largement aussi bien des migrants en Allemagne ).

    • tschok dit :

      @Leprince,

      Vous voulez faire passer l’armée ailleurs que par l’Etat? Revenir au mercenariat? Oh? sans déc?

      Allez, chiche!

      PS: Clemenceau, sans accent.

    • Blurb dit :

      Si nos politiques avaient appris leur métier en regardant des films catastrophes, cela se serait peut-être passé différemment : cf « Outbreak » (1995) ou « Contagion » (2011) décrivent fort bien ce qui se passe en cas de contamination à grande échelle et hors de contrôle, modes de transmission par voie aérienne …etc…
      Peut-être une partie des difficultés tient-elle au court-termisme politique systématique (les sondages, les rapports de pouvoir) nourri d’une idéologie économique qui substitue la finance à beaucoup (trop) d’autres domaines …

  14. Buburoi dit :

    L’Etat devrait s’occuper des fonctions régaliennes: la justice et la police.
    La justice ne fonctionne plus: il n’y a plus d’audiences, plus de poursuites pénales. 8000 prisonniers ont été relachés dont 150 salafistes radicalisés très dangereux.
    La police ne fait plus rien, puisque le judiciaire ne fonctionne plus.
    La priorité serait de refonder l’Etat, et de virer les fonctionnaires et magistrats incompétents.
    Macron ne tient le pouvoir que jusqu’en mai 2022. Ce n’est qu’après que la situation pourrait changer.

    • blavan dit :

      Macron va faire un deuxième mandat sans problème, la situation économique créé par le virus va le dédouaner de tout échec sur les réformes qui sont toutes abandonnées .Sa réélection va dépendre de la fourniture des masques pendant 2 ans jusqu’à la découverte d’un vaccin, que toute la population devra porter dans l’espace public et au travail.Il va lui rester quelques cailloux dans les chaussures , les dons généreux qu’il pourrait faire à l’extérieur et le maintien unilatéral par rapport aux autres pays européens de nos militaires en OPEX. Mais là encore ces cailloux ne permettront pas à M LEPEN de l’emporter vu la médiocrité de sa communication actuelle.

      • Robert dit :

        Bien vu, Blavan, surtout concernant Le Pen.

        • tschok dit :

          Moi je trouve qu’elle se démerde plutôt bien, vu la clientèle qu’elle vise.

      • Électeur dit :

        Le Pen est dans son rôle pour l’équilibre de notre système politique : la médiocrité de Le Pen et son absence d’ambition, ainsi d’ailleurs que celles de Mélenchon, permettent au système de se maintenir bien qu’il confisque le pouvoir au Peuple sous prétexte de démocratie dite « représentative ».
        Le Pen et Mélenchon sont des épouvantails, des repoussoirs, et c’est pourquoi ils existent encore un peu.

    • Robert dit :

      Exactement, Buburoi, le régalien, son domaine de compétence.
      L’assistanat a tué la paysannerie par la PAC, la fiscalité excessive l’entreprise, en dehors des multinationales.
      Chacun est compétent dans son domaine et ne délègue que ce qui dépasse sa compétence.