!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Barkhane/FC-G5S : D’une ampleur inédite, l’opération Monclar a neutralisé un « grand nombre » de jihadistes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. Tiger dit :

    Je vais enfoncer des portes ouvertes.
    La guerre est un outil, la victoire militaire une étape, la victoire politique en est une autre, plus longue et complexe…
    @Monsieur Lagneau, je vous lis depuis de nombreuses années et vos articles sont très instructifs. Envisageriez vous de rédiger des dossiers ou des « points de situation »? Je vous lis presque quotidiennement ainsi je peux suivre l’actualité mais pour un néophyte le milieu me semble un peu imperméable tant vos billets sont précis.

  2. Alex dit :

    Il n’aurait pas été inopportun de préciser les effectifs ennemis -neutralisés-. Informer du nombre de combattants par deux roues motorisés d’une part et d’autre part donner le nombre de motos détruites, en l’occurrence 80, ne signifie pas qu’au moins 160 -bandits- aient été -rayés-… bon, c’est quand même sans aucuns doutes une bonne nouvelle.

    • dolgan dit :

      D’autant qu’il arrive qu’on tombe sur des caches de motos sans combattants.
      .
      Pour les effectifs neutralisés: si ils les publient, ça crie au bodycount. Si ils les publient pas, ça crie qu’on en a besoin pour comprendre (voir au complot parfois).

  3. Clavier dit :

    L’ intensité des combats qui monte et leur multiplications, la lutte contre la pandémie ajoutée à une grave crise économique qui se profile, ça ne va pas inciter les partenaires européens à nous rejoindre ……

    • MAS 36 dit :

      Vous avez bien résumé la situation. Hélas.

      • Alex dit :

        Je pense que cela devrait juste nous inciter à leur foutre définitivement sur la gueule ! On en a les moyens, c’est mon intime conviction.

  4. Polymères dit :

    Comme je l’avais signalé ici, l’objectif de notre renforcement récent est de relancer de grandes manoeuvres terrestres du style de celles qu’on avait avec Serval, c’est à dire avec des déplacements d’un niveau GTIA. La prise en main (sans réellement le dire) par la France de l’EM de la force G5 Sahel après ses échecs et ses incompétences, fait qu’aujourd’hui Barkhane, nos officiers, gèrent la stratégie et la tactique des forces africaines. Concrètement nous incluons ces forces dans notre tactique, nos procédés pour des opérations réfléchies et préparées.
    On se retrouve donc logiquement avec des opérations de ce genre là, comprenant des milliers d’hommes (au sol!) et ou les forces africaines sont majoritaires (même si elles ne sont pas les plus efficaces).
    Le but est de faire un coup de balai (réduire au maximum les forces ennemies) pour que dans plusieurs mois, les forces africaines puissent gérer ses missions avec un soutien à minima de Barkhane. De longues phases de terrains qui se répèteront, ce mandat et le suivant seront sous haute pression.

    Jusqu’à très récemment notre tactique était essentiellement articulée autour d’un travail de surveillance/renseignement et d’actions aériennes (frappes/ héliportage…), tout le travail de neutralisation revenait à des groupes commandos, des forces spéciales. Le dispositif terrestre plus classique, bien qu’un temps assez dispatché avait comme pratique quotidienne, des patrouilles plus ou moins longues visant à recueillir du renseignement (et à se faire voir), des convois de ravitaillements et bien souvent 1 à 2 opérations plus lourdes qui marquent le mandat mais qui bien souvent, ne donnent aucun résultat, car ce sont des manoeuvres d’un niveau assez faible ne permettant pas de « piéger l’ennemi ».

    Depuis des mois, on a regroupé nos forces dans la zone des 3 frontières, (elles ne sont pas éparpillées sur un territoire grand comme l’Europe), elles ont été renforcées et le dispositif complétés par les forces locales du G5 permettent désormais de grosses actions ou l’ennemi (également bien surveillé depuis le ciel, le but de ratisser large est bien de faire le faire bouger, de le débusquer) n’a pas de portes de sorties.
    Cela se fera secteurs par secteurs.

    • dompal dit :

      @ Poly,
      Je ne vois pas l’intérêt de votre commentaire !?? 🙁
      On connait déjà cela……..sinon, c’est peut-être pour faire un petit récap’ de fin de semaine ? 😉

      En tout cas merci de ne pas nous avoir bassiné comme vous le faîtes habituellement quand vous laissez libre cours à votre pensée avec vos commentaires plus longs à lire que les papiers de M Lagneau……! 😉

      • Al Bachar ne partira pas dit :

        Avant Louis Pasteur les médecins croyaient à la génération spontanée des microbes

        Hélas, hélas, on en est encore au même point sur ce site qui doit être, peut-être, lié à l’armée française, il me semble.

        Il faudrait peut-être entrer dans le 21ème siècle, quoique vivre dans le passé est sans doute bien confortable

        Et Monsieur Lagneau écrit comme il veut de la longueur qu’il veut, il n’y a pas à lui reprocher de faire plus court que moi.

  5. All Dakkall All Bachar dit :

    On ne me répond que par des sarcasmes à ma question sur qui est (sont) derrière ces fameux djihadistes qui sont décrits comme des bandes de malfrats, et tiennent tête à la 5ème armée du monde (celle de la France) et à toute une ribambelle d’autres forces ?

    Aurait-on l’obligeance d’être enfin sérieux avec ce problème qui mérite d’être élucidé

    L’Albatros qui n’a rien d’intéressant à dire à part des attaques ad hominem minables comme toutes attaques ad hominem, peut se dispenser de répondre (et c’est dommage de mêler les oiseaux à cela).

    • nexterience dit :

      Ce article reconnait l’influence des puissances sunnites et iranienne au Nigéria.
      .
      Les idées traversent les océans et les financements parfois aussi. Quand on connait l’hétérogénéité du royaume saoudien (merci jyb), on ne peut exclure quelques financement de mouvements saoudiens, peut-être même contre la volonté de MBS.
      .
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/11/05/au-nigeria-la-crainte-d-un-nouveau-boko-haram-version-chiite_5379090_3212.html

    • mulshoe dit :

      @ all dakkal etc … Vous devriez répondre vous m^eme à cette question . je sens que vous avez la réponse . Si si. Alors cessez de jouer les innocents indignés et donnez nous le fond de votre pensée, cela ira mieux . Nous sommes impatients .

    • ji_louis dit :

      Quelques jihadistes de carrière qui se sont liés à des trafiquants régionaux (armes, hommes, drogues, etc) et ont pris racine (mariages, alliances, etc) avec quelques responsables locaux leur permettant de diffuser leur idéologie et auxquels ils proposent leurs « services » contre les autres communautés et les ’empêcheurs de tourner en rond ».
      Bref, quelques uns pour qui le jihad est une fin en soi, et beaucoup d’autres pour qui c’est un moyen ou un prétexte pour d’autres buts, tous moralement ou légalement répréhensibles.

    • Fred dit :

      @ All Dakkall All Bachar
      Ohhhhhhh … Pau’v petit Calimero négationniste …
      Je suis très étonné que tu n’aies pas trouvé la réponse à ta question sur ton site négationniste … Comme le suggère aussi mulshoe un peu plus haut.

      https://www.youtube.com/watch?v=FdU5Oy1hM6o

  6. Vinz dit :

    « ce n’est pas un indicateur de réussite »
    .
    Parfait, mais du coup c’est quoi l’indicateur de réussite ?

    • dolgan dit :

      Celui annoncé depuis le début de l’intervention au Mali: le rétablissement des autorités nationales dans l’administration de la totalité de leur territoire.
      .
      Différence entre victoire politique et victoire militaire. Rien de nouveau.
      .
      Militairement c’est « réglé », même si il faut remettre une baffe de temps en temps (comme en ce moment). Politiquement, ça n’avance pas.

      • Fred dit :

        @ dolgan
        Optimiste … Les fonctionnaires, les politiques locaux et les habitants reçoivent toujours des menaces, à ma connaissance.
        Dans les « grandes » villes, ils peuvent se sentir protégé par la Minusma, mais quid des nombreux villages ?

        [Ce n’est pas l’unique problème, il y a effectivement une composante politique]

        • dolgan dit :

          ??? cette réponse s’adresse-t-elle vraiment à moi?
          .
          Je ne suis pas certain de comprendre. Je ne suis nullement optimiste dans mon message et vous ne faites que dire la même chose que moi.

      • Alex dit :

        Absolument raccord avec vous ! Il faudrait juste réglé le problème définitivement.

      • Vinz dit :

        Vous nous énoncez voeux pieuxles objectifs. Un objectif n’est pas un indicateur, qui, comme son l’indique, bah indique 🙂

    • nexterience dit :

      Un indicateur?
      Le nombre de villes ou régions administratives maitrisées durablement par les FAMa serait intéressant à connaitre, son évolution aussi.

      • Fred dit :

        @ nexterience
        À part les « grandes » villes, très peu. C’est logique : territoires immenses, petits villages et nomadisme.
        Impossible de donner un indicateur sur une notion aussi floue et fluctuante, et avec des territoires – forcément – démunis de fonctionnaires.

        • dolgan dit :

          Inversons alors: nombre de village administré par nos ennemis. C’est plus facile à compter. Et c’est la partie du boulot qu’on prend en charge. Le reste c’est aux politiques locaux de se démerder.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Parfait, mais du coup c’est quoi l’indicateur de réussite ?]

      Il n’y en a pas et il n’en y aura pas ! Si vous demandez des  » critères  » c’est que vous n’avez RIEN compris à la  » stratégie de trois frontières  » .
      Fixer un critère d’entrée c’est dire  » Mission accomplie  » et on dégage ou au contraire constater un échec …
      Donc dans quelques mois , juste avant les élections , on annoncera une  » victoire  » sans savoir l’expliquer avec un  » critère  » fixé par l’état du rapport des forces du moment sur le terrain .
      C’est plus que possible d’ailleurs puisque les Djihadistes vont faire le gros dos et se fondre au sein de la population .
      Ils sont toutefois obligés d’avoir un niveau d’activité minimum mais ce n’est pas une guérilla de type Marxiste et donc l’action militaire n’est pas conditionnée chez eux à l’action politique au même niveau que chez les Marxistes ou dans un Front de Libération Nationale .
      Ils peuvent se permettre de fixer des critères purement militaires pour décider de leur niveau d’activité face à la menace que représente Barkhane .
      D »ailleurs mongénéral le reconnait à demi-mots : La guérilla c’est la population …. Il est d’ailleurs fort probable qu’il ne donnera à la fin de cette opération qu’une approximation , très approximative , des pertes infligées à l’adversaire ….

    • dompal dit :

      @ Vinz,
      Le nombre de munitions consommées/nombre de tués peut-être ??? 😉 🙂 🙂

    • ji_louis dit :

      L’absence d’attaque djihadiste pendant un long moment, le rétablissement de la sécurité des routes et des territoires (boulot de la police et des militaires locaux), le rétablissement de l’état de droit (ça, ça ne dépend pas des militaires mais des politiques).

  7. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ En règle générale, il faut compte deux jihadistes par moto : l’un conduit quand l’autre tient une arme.]

    Et même parfois trois selon Christian Saignabos ,
    https://img.over-blog-kiwi.com/1/18/81/80/20180226/ob_55c537_afco-252-0149-img004.jpg

    sauf que c’est un calcul qui est valable quand la brèle roule mais pas quand elle est au repos où là le nombre de Djihadistes tombe à … Zéro ! On peut détruire dix brèles dans un campement et ne tuer que trois ou quatre Djihadistes ! Or ,d’après des communiqués précédents beaucoup de pertes ont été infligées à des campements Djihadistes ….

    Pour le reste je constate que nous sommes devenus le pays du thermomètre cassé :
    1- On ne veut plus donner le nombre de voitures brûlées lors de la Saint-Valentin
    2- On déconseille de donner le nombre de morts du Covid-19 qui d’ailleurs met 3 semaines a être  » consolidé  » ™©
    ……
    3- On ne veut plus faire le  » body-count  » en Afrique ….

    Cit : [ Ils bénéficient de la complicité d’une partie importante de la population, au sein de laquelle ils se fondent », ]

    Comme en Indochine et en Djézaïrie mongénéral ! Souvenez-vous des propos de mongénéral Navarre :  » Dés que l’un de nos convois quittait son casernement , il était suivi depuis la porte par des dizaines de paires d’yeux dont la première était peut-être celle d’un simple marchand ambulant ou d’un adolescent ! »

    • Thaurac dit :

      Bien Mr Besson, vous y venez, c’est la même chose avec le binôme islamiste, le modéré tient les pieds, la radical égorge, ils fonctionnent toujours deux par deux 😉

      • Daniel BESSON dit :

        Cit [ Bien Mr Besson, vous y venez, c’est la même chose avec le binôme islamiste, le modéré tient les pieds, la radical égorge, ils fonctionnent toujours deux par deux ]

        Vous prêchez un converti…
        Aymeric Chauprade a eu cette réflexion terrible : 20% à 30 % de  » radicaux  » cela représente plusieurs dizaines de millions de personnes .

  8. Chaibou dit :

    Bonjour Mr Lagneau.
    Je lis de plus en plus vos articles et cela depuis bientôt 4 ans. Je suis très intéressé par des questions d’ordre stratégique et militaire particulièrement en Asie Pacifique ,au moyen Orient, en Russie et en Afrique subsaharienne. Comme vous l’avez remarqué c’est à partir du mois de janvier que vous m’avez inscrit comme commentateur. Je vous saurez gré de bien vouloir continuer à nous fournir des articles assez pertinent.

    • Thaurac dit :

      Je confirme que je part après les restrictions de circulation, faire un repartage dans la région asiatique pour le compte de Mr Lagneau et au passage, comme celui ci ne veut pas me défrayer, j’en profiterais pour faire un reportage sur les bidonvilles russes, qui viennent tous d’être enterrés , sur ordre de poutine, afin de cacher la misère aux yeux des satellites américains.
      Un vie sociale originale s’y est développée, connu sous le nom de « taupinière » , ce reportage m’emballe et je compte le vendre à Bouygues qui serait intéressé par les techniques d’ensevelissement , et de tassement de la misère, pour la rendre plus discrète.

      Ps : Le confinement rend fou 😉

  9. Bob dit :

    Des nouvelles des légionnaires du REP envoyés peu après le sommet de Pau ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Des nouvelles des légionnaires du REP envoyés peu après le sommet de Pau ?]

      Vous en avez dans le dernier Paris-Match cité par un autre contributeur !
      Celui-avec notre Big Lebowsky à nous , Le Pr. Raoult de Marseille que je salue .
      Le N°1065 de Paris-Match nous parlait – déjà en 1969 – de la Légion qui traquait « avec succès » les  » Insoumis  » – il ne s’agit pas des Mélenchonistes – au Tchad . Le N°3699 de Paris-Match de cette semaine nous parle de la Légion qui traque – toujours avec le même succès – Daech . Au bout de 2634 numéros de Paris-Match la traque de la Légion se poursuit donc avec le même succès dans la BSS ! Et ce sont les petits-enfants des reporters qui décrivaient la traque réussie de 1969 qui suivent cette traque réussie de 2020 dans le journal où écrivaient leurs grands-parents !
      Si vous vous intéressez à Légion dans la BSS , commencez votre collection de Paris-Match en 1969 , la mienne ( celle du Grand-Père et du Père ) date de 1949 .

  10. tchac dit :

    Deux individus surpris en patrouille par la légion et tués. Les corps sont enterrés selon le rite musulman par l’armée malienne sur le site même.

    Je pense que c’est la première fois que l’on voit sur des images publiques des djihadiste d’aussi prêt:
    https://www.parismatch.com/Actu/International/Au-feu-avec-la-legion-etrangere-1680079

    • GELASE dit :

      « Deux individus surpris en patrouille par la légion et tués. » …des djihadistes sûrement ?? c’est marqué sur leur passeports …

      • dolgan dit :

        Ben à partir du moment où ils tirent sur nos forces, on considère que c’est pas des pêcheurs a la truite égarés …

        • Thaurac dit :

          Bidenchon hurle à l’assemblée car on ne leurs a pas laissé le temps d’appeler leur avocat!
          Et « touche pas à mon po(s)te  » est ravi, les soldats ont respecté la distance, aucun contact physique!

    • Vinz dit :

      De fait il aurait fallu laisser leurs cadavres aux vautours. Histoire de refroidir les candidats au martyre. Trop bon trop con.

  11. Raymond75 dit :

    « l’opération Monclar a mobilisé près de 5.000 militaires, dont 1.700 de la force Barkhane [avec 400 véhicules, dont des VBCI], 1.500 de la FC-G5S et 1.500 des forces armées nigériennes [FAN] » – Bilan : 80 motos, dans un tout petit coin du Sahara …

    La victoire est plus proche chaque jour, toutefois nous n’aurons peut être bientôt plus les moyens de jouer à la grande puissance.
    Et le bilan politique, qui en est la finalité ?

  12. Frégate dit :

    Quelqu’un peut me dire ce que fond ces panier de cailloux autour du VBCI ?

    • dolgan dit :

      C’est le porte bagage. pour la flotte etc.
      .
      VBCI version nomadisation désertique.

    • Gégétto dit :

      Cela ressemble à du système D anti RPG.
      Roue de secours sur face avant, plus protection de fortune des flancs.Mais j avoue qu au premier abord j avais pensé à des rations pour l’équipage;mais sur les deux flancs cela fait beaucoup.
      D autant plus que ce système D a été utilisé en Côte d Ivoire sur des Sagaie:Mise en place de blocs de béton sur les flancs …

      • dolgan dit :

        Non, des grillages anti RPG, on en a. Pas besoin d’en bricoler. Et la menace RPG au sahel semble assez faible .
        .
        De plus c’est un montage soigné.
        .
        Les sagaies sont notoirement trop light en blindage. D’où sans doute les blocs de béton.

        • Gégétto dit :

          Exact, j ai trouvé une photo où on voit qu il s agit de paquets pour ravitaillement.
          Je retire ma supputation système D!!!

    • Fred dit :

      @ Frégate
      Des cailloux ??? Cela ressemble plutôt à des cartons de bouteilles de flotte ou autres sustentations.
      À moins que les soldats de Barkhane ne mangent à la Sauce cailloux ;o)

  13. Ancien du Sahel dit :

    Pour les braves gens de la région, il s’agit de savoir quel camp Allah a choisi. Ensuite, en bon musulman, l’on se met du côté d’Allah.
    Dans cette affaire où les prétendus « djihadistes » ont perdu beaucoup d’hommes (katiir), il est clair qu’Allah n’était pas avec eux mais contre eux.
    C’est katiir (= beaucoup) ou ça n’est pas katiir : pour les braves gens de la région, c’est ainsi que l’on devine dans quel camp est Allah.

    • Vinz dit :

      Mais Allah met à l’épreuve ceux qui l’aime. Sourate 3, 139 – 140 – 143

      • Thaurac dit :

        « Mais Allah (sou)met à l’épreuve (des balles) ceux qui l’aime(ent). Sourate 3, 139 – 140 – 143

      • Ancien du Sahel dit :

        Dans ce cas pourtant, il ne met pas à l’épreuve les « djihadistes », il les élimine.
        Je ne connais pas le Coran. Je connais seulement l’Islam des braves gens de la BSS qui ne savent pas lire.

        • Vinz dit :

          Sauf que ceux qui ne savent pas la lire écoutent ceux qui savent lire.

          • Ancien du Sahel dit :

            Bien sûr, Vinz, mais c’est relatif : souvent les « intellos » (partout, pas seulement chez nous) manquent singulièrement de charisme. Et partout ils échouent à nier l’évidente réalité.
            .
            Quand les braves gens voient des dizaines de cadavres disloqués « façon puzzle » ou rigidifiés dans des positions grotesques, et plus tard gonflés par la chaleur, les chairs pourrissantes s’échappant par les déchirures du treillis (les impacts de balles ou d’éclats d’obus), cadavres ayant encore un peu forme humaine mais avec les yeux ouverts inexpressifs et vitreux (si vous n’avez jamais vu ça, si vous ne connaissez la guerre que par le cinéma, vous pouvez difficilement imaginer ce que c’est) les « gens qui savent lire » peuvent raconter ce qu’ils veulent, la volonté d’Allah est évidemment une sévère punition et non une « mise à l’épreuve ».

    • Plusdepognon dit :

      @Ancien du Sahel
      Quand rien ne va sur Terre, il faut bien compenser. On le voit partout dans le monde, notamment en Irak.
      https://youtu.be/FXib3NxZLtI

  14. werf dit :

    C’est de la com ronflante (400 véhicules!) pour quelques motos et quelques gars neutralisés (on donne plus de chiffres). Cela me rappelle la com française et US en Afghanistan. Mais avec les « chouffeurs » nomades à proximité de la base, ils ont vu arriver de loin cette armada. Ceux qui connaissent les populations de la BSS et les villages comprendront que cette opération est une goutte d’eau dans le désert. Mais il faut relever le défi du G5 Sahel en perdition ( qui est dramatique en termes politiques car les populations africaines ont compris que c’est la France qui dirige la manoeuvre comme au temps des colonies), surtout après le sommet de Pau, sans résultat, et les revers subis dans l’UE pour le projet « forces spéciales »…

  15. Plusdepognon dit :

    Le Coronavirus va aider nos ennemis dans leur propagande :
    https://www.lefigaro.fr/coronavirus-quand-l-afrique-denonce-la-maladie-des-blancs-20200328

    Ce qui montre bien que la Chine est devenue extrêmement puissante en Afrique, car comme l’Asie produit les masques chirurgicaux et les principes actifs des médicaments, il vaut mieux ne pas se fâcher avec…
    https://infoguerre.fr/2020/03/enjeux-ping-pong-informationnel-lorigine-coronavirus-entre-etats-unis-chine/

    https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200325.OBS26547/comment-la-chine-fait-du-masque-un-instrument-de-diplomatie.html

    http://www.slate.fr/story/187647/coronavirus-penurie-medicaments

  16. Paul Bismuth dit :

    Le COVID-19 va faire un carnage en Afrique:
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/03/26/le-coronavirus-arrive-au-mali-et-en-libye-en-guerre_6034493_3212.html
    De l’eau pour le moulin des GAT.