Les forces spéciales américaines sollicitent l’industrie pour un nouveau véhicule blindé tactique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Tixy dit :

    Un ptit vbci a vendre aux Us

  2. Jerome dit :

    J’ai pas remarqué ce blindé dans cette vidéo
    https://www.youtube.com/watch?v=Fwu21Lq8GFI

  3. ULYSSE dit :

    Des possibilités pour le SERVAL, qui semble satisfaire les caractéristiques rendues publiques ? (poids, aéro-transportabilité, capacité d’emport)
    Bon je n’y crois pas un instant, comte tenu des pratiques protectionnistes US , mais …..

  4. Thaurac dit :

    Il est arrivé que des roquettes ricochent sur le blindage incliné de ces engins, mais là , avec tous le fatras qu’il y a dessus, aucune chance, on dirait un camion de déménagement.Très haut, les cotés blindés peu inclinés, franchement en ville , faudra se planquer..

    • Plusdepognon dit :

      @ Thaurac
      Ils sont haut sur roues contre les IED, ce qui en fait des silhouettes plus susceptibles d’attirer les missiles anti-char. C’est tout le débat sur la survivabilité sur le champ de bataille.
      https://www.ifri.org/fr/publications/etudes-de-lifri/focus-strategique/survivabilite-champ-de-bataille-entre-technologie

      Après pour les nostalgiques :
      http://mars-attaque.blogspot.com/2020/02/lecture-aml-panhard-charles-maisonneuve-cavalerie-aml90-aml60.html#more

    • Alain d dit :

      Une usine à gaz de conception très ancienne. Avec l’espace vital minimum pour le véhicule de base.
      Ensuite les matériels, adaptations et évolutions ne pouvaient que se retrouver qu’à l’extérieur de la structure.
      Depuis la R&D et le design sont abordés différemment, sur la modularité et les évolutions, et puis on définit en général dès le départ un volume maximum toutes options, et évidement la masse maxi.
      Et puis, tactiquement, tout ce qu’un blindé embarque doit être protégé au mieux, donc intégré au mieux, pour éviter des pertes matérielles qui pourraient diminuer ce blindé ou freiner son action.
      Les angles fermés accroissent évidement le risque face aux roquettes, obus et grenades.
      La furtivité est aussi en jeu.
      Les Abrams M1A2 sont aussi de vrais sapins de Noël.
      D’autres domaines ont évolué dans ce sens, comme les compartiments moteurs des automobiles.
      Encore en 1990, les moteurs autos étaient truffés de greffons.
      Certains moteurs sont toujours de grosses usine à gaz, parce que toujours plus d’options, de technologies et de capteurs et câblages, dans un volume réduit. Mais l’usine est bien mieux rangée et bien mieux pensée, déjà en amont du projet, ce qui laisse peu de bricolages possibles ensuite.
      Moins c’est bricolé, plus la maintenance devient facile.
      Le Rafale pensé pour remplacer 7 aéronefs par un seul volume, et prévenir les évolutions, était un peu précurseur dans les changements d’études des design.
      Les DAO, CAO, CFAO remplaçant progressivement les planches, les calculettes et les monstrueuses armoires pour calques ont bien aidé cette évolution.

  5. Frédéric dit :

    50 livrés entre 2000 et 2004 par AV Technology International ( General Dynamics ) de Chesterfield, Michigan

    Les Striker 8×8 sont trop lourd ?

    • John dit :

      On parle de forces spéciales…
      Les besoins ne sont pas les mêmes que pour des forces standards.
      L’aérotransportabilité pour l’USSOCOM c’est la capacité d’utiliser un C-130 pour transporter un tel véhicule. Et pas seulement le véhicule, mais aussi son équipage, ainsi que le matériel nécessaire à la mission.
      Comme les C-130 J ont une capacité d’emport légèrement inférieure à 20 tonnes, on peut faire quelques approximations:
      – 60 kg de paquetage, 10 soldats (entre 9 et 11), 0.6t
      – 80kg pour le soldat, 0.8t
      – 2t de charge utile pour le véhicule, hypothèse cette charge attendue est en plus de la capacité à accueillir les soldats et leur paquetage.
      Donc on enlève 3.4 tonnes à l’emport max du C130, et vous obtenez le poids max du véhicule à sélectionner, soit 16.6 tonnes.
      Sauf qu’en général, ces véhicules doivent pouvoir évoluer, donc dans la version de départ, l’objectif de départ sera plus strict. D’autant plus que la mobilité et la capacité à passer partout est plus importante que le blindage pour un tel véhicule utilisé dans des circonstances particulières.

      Donc oui, les Stryker sont de loin trop lourds.
      Ici, le résultat pourrait être un véhicule doté de matériaux innovants / très légers. Les forces spéciales peuvent avoir des budgets plus importants par véhicules.

  6. dolgan dit :

    En gros, ils veulent des Serval made in US?

    • John dit :

      Oui, parce que les Serval sont les seuls blindés conçus pour être aéro-transportables par C-130, 4×4 et dans cette gamme de charge? Ha non… il est proche du Cougar sud-africain / américain ou du MaxxPro MRAP.

      Non, la masse et le nombre de passagers ne donne pas toutes les infos sur le type de blindé. Il peut s’agir d’un 4×4 ou d’un 6×6.
      A priori, je penche plus pour un type de Pandur. Le toit est plus bas et a plus de possibilités d’être accompagné de tourelles sans avoir besoin de les monter à destination.
      Les forces spéciales doivent potentiellement pouvoir utiliser leur armement dès l’atterrissage.

  7. Plusdepognon dit :

    Ainsi que la résistance aux IED, obligatoire autant que les alliages modernes puissent correspondre au poids de l’engin :
    https://www.bruxelles2.eu/2020/02/plusieurs-soldats-du-contingent-europeen-de-la-minusma-au-mali-blesses-par-un-ied/

    Le soldat professionnel est rare, donc précieux.
    https://defencebelgium.com/2020/02/04/le-blinde-belge-dingo-a-montre-une-deuxieme-fois-son-efficacite-face-a-lexplosion-dun-ied/

  8. GHOST dit :

    La liste n´est pas longue..
    Paramount et Denel en Afrique du Sud et Patria en Finlande.. sont des industrielles qui ont fait des preuves depuis 10 ans.. Mowag en Suisse qui avait exporté la version Stryker compte aussi figurer dans la competition,,

    • John dit :

      Non, pas vraiment pour Mowag…
      Pour commencer, le Stryker a été exporté par le Canada et non par la Suisse… Le Canada lui avait importé des premiers Piranha suisses. Mais ensuite le Canada a produit sous licence. Et le Canada a fait des modifications, et c’est ce qui a été vendu aux USA pour leurs Stryker, basé sur le LAV III.
      Mowag fait partie du groupe américain General Dynamics. Au mieux, Mowag participera dans la conception et dans la production d’un prototype. Mais pour l’Amérique du Nord, ce sera soit produit aux USA ou au Canada. Le Canada produit les LAV 700 pour l’Arabie Saoudite par exemple…

  9. vieux margi dit :

    On peut peut être leur re fourguer nos VAB….. Ben quoi ? On risque rien d essayer…Ça y ressemble en plus … sans le bordel rajoute dessus…

    • Luc dit :

      Oui et ce sont les paquetages arrimés aux parois extérieures qui font office de pièges à balle contre la mitraille du champ de bataille….

  10. olivier 15 dit :

    Les US n’ont jamais su fabriquer de blindés de qualité… Pour une fois, il devraient prospecter « outside » !