Vers une intervention militaire égyptienne en Libye si la Turquie envoie des troupes à Tripoli?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

141 contributions

  1. Tiger dit :

    Dieu merci les turcs n’ont pas l’arme nucléaire…
    Nous serions pieds et poings liés…

    • Namroud dit :

      Emmm je crois que techniquement les turcs ont à leur disposition les armes nucléaires américaines ( comme les saoudiens qui sont sous le paraluie nucléaire pakistanais puisqu’ils ont financé le programme nucléaire pakistanais et fourni du pétrole ) comme c’est le cas des allemands, Italiens et britanniques ( dont les SNLE emportent des ogives nucléaires mais sous contrôle américain ) mais bien évidemment ce sont les américains qui détiennent le contrôle absolu. C’est pour cette raison que le général de Gaulle a fait retirer la France du commandement intégré de l’OTAN car il souhaitait que l’arme nucléaire française demeure indépendante souveraine et uniquement sous contrôle français contrairement aux britanniques.

      • Dimitri dit :

        Depuis quand les allemands et italiens possèdent des SNLE ? Faut arrêter de dire des bêtises.

      • jo666 dit :

        Faudrait nous expliquer pourquoi les centrales ont des techno westinghouse.
        La bombe Pakistanaise a été donnée par les Francaises car le matos a été fabriquée en Suisse

        • PourquoiPas dit :

          Ah la Suisse c’est la France?
          Bon en fait les paki ont eu la bombe par la Chine qui continue d’ailleurs de les aider sur ces sujet (ben oui, dès qu’ils peuvent faire ch… l’Inde pourquoi s’en priver?)

        • Scipion dit :

          Heu… Vous devriez vérifier vos infos.
          En réalité ce sont les Chinois qui ont aidé Les Pakistanais afin d’emm… L’Inde.

    • NRJ dit :

      @Tiger
      Les turques ont les armes nucléaires. Ils sont sous le parapluie nucléaire américain. Et celui-ci est formel: Si demain une guerre doit avoir lieu, cela signifiera que le traité de non-prolifération des armes nucléaires sera caduc puisqu’il aura échoué à conserver la paix. Et les pays hébergeant la B61 auront toute autorité pour utiliser ces bombes. C’est la raison pour laquelle les bombes B61 sont contrôlées par les américains mais peuvent être emportées par les Tornado allemands et par les turques dans le cas où une guerre serait déclarée (et la raison pour laquelle les allemands sont tentés d’acheter des F-18 SH).

      • Tiger dit :

        Les turcs pourraient les utiliser sans accord américain?

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Les turcs pourraient les utiliser sans accord américain? » Non car il faut un double code pour pouvoir les armer. Les Turcs possèdent un code (ou partie du code) et les Américains l’autre. Et ces bombes sont stockées dans des abris qui même en territoire turc doivent être gardés par des militaire américains.
          Il me semble que c’est pareil sur la base belge de Kleine Brogel *en Belgique ou des B61 sont également stockées. Un militaire de cette même base (il y a de cela néanmoins un bout de temps) m’avait déclaré : » La zone de stockage des bombes nuc c’est quasiment un bout de territoire américain ».

          • Patrickov dit :

            Les turcs peuvent avoir eu ces codes, dans le cas d’un conflit et une neutralisation des transmissions avec les USA, les chasseurs turcs F-16 pouvaient avoir des B-61 comme colis donc les américains leurs ont donner ces autorisations.

      • v_atekor dit :

        C’est un aspect très théorique en temps de guerre, surtout si la Turquie se retrouve confrontée aux US. Il est probable qu’elles soient récupérées, rendues inutilisables fissa par les US, voire utilisées in situ pour détruire le site.

        • NRJ dit :

          @v_atekor
          Il est effectivement possible que les américains ne respectent pas leurs engagements. Mais ça remettrait en cause les engagements qu’ils ont pris dans l’OTAN. Donc à moins qu’ils se retrouvent à combattre la Turquie où que cela les menace de recevoir des bombes nucléaires sur le sol américain, les américains n’ont pas de raison de refuser l’utilisation des B61 en cas de guerre à la Turquie.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Les turcs peuvent avoir eu ces codes, dans le cas d’un conflit et une neutralisation des transmissions avec les USA, les chasseurs turcs F-16 pouvaient avoir des B-61 comme colis donc les américains leurs ont donner ces autorisations » Archi faux! Cette autorisation ne serait donné qu’une fois la mission donc l’objectif précisé, ne rêvez pas! ce sont les Américains qui vous donneraient l’ordre de bombarder, quand et ou!
          « les chasseurs turcs F-16 pouvaient avoir des B-61 comme colis donc les américains leurs ont donner ces autorisations. » Que des F16 soient « B61 compatibles » ne veut pas dire que vous pouvez les utiliser à votre guise! Si le général De Gaulle a décidé du développement de la force de dissuasion française c’est pour avoir une totale indépendance en la matière à savoir ne pas demander l’autorisation à Washington! Je le redis elles sont stockés en Turquie, vous avez les capacités pour mener un « strike » mais c’est à la Maison Blanche que cela se décidera!

      • Arioch dit :

        Les pays de l’OTAN, dont la Turquie, n’ont aucune autorité sur les armes B61 qui sont sous contrôle exclusif des américains et ce quelque soient les circonstances.

    • Göret dit :

      Ne t’en fais pas, on va bientot l’avoir la Bombe. On va redistribuer les cartes.

      • Czar dit :

        « et le trophée du clodo sous amphet est attribué à… »

      • Pravda dit :

        Pas encore retourné au pays se battre? Faut se dépêcher si l’Egypte se fâche ça pourrait aller vite. Mais c’est sûr que planqué en France c’est plus facile de jouer les gros bras.

      • lym dit :

        Je n’ai aucun nom de physicien turc en tête, guère de scientifiques au sens large d’ailleurs, pour espérer passer de l’achat sur étagère (à la russie) de centrales à un programme militaire forcément largement autonome (même si on voit bien là encore la CdN aider contre finance), sans même parler des vecteurs (sous-marinade en particulier, indissociable de la capacité de seconde frappe): Un pays rétrograde ne génère et encore moins n’attire de talents.
        Et puis les israéliens qui avaient fait le ménage en Irak puis Syrie feront le plus probablement pareil, idéalement en fin de projet juste avant le plein de combustible! Pouf, 20 milliards foutus en l’air… Même pas dit que les russes ne soient OK, ayant pris l’oseille tout en évitant un pb en devenir avec un grand pays un peu trop instable en riverain de la mer Noire.

        • Czar dit :

          soyez pas ingrats, il se murmure dans les milieux sciôntifik-lakoum misilmôns que c’est l’art millénaire des derviches qui aurait inspiré les Européens retardés pour leurs centrifugeuses

          seul un complot occidental permet encore de masquer au monde cette décisive avancée de la sciônce islamique, largement devant les balbutiements infantiles des Curie et autres Joliot-Langevin.

      • Some1 dit :

        Une pauvre bombe larguée par avion. Tu vas pas redistribuer grand chose comme carte mon grand. Tu joues au UNO dans une partie de poker alors couche toi ça vaut mieux.

      • Tiger dit :

        Oui oui on commence à vous connaître ici…
        Je ne sais pas si vous vous rendez compte de vos lacunes capacitaires…
        Je ne sais pas dans quel monde vous vivez mais dans le mien vous ne faites meme pas le poids face à l’Egypte alors face à une coalition…

      • Thaurac dit :

        Les cartes d’invalidités cérébrales ?

      • nicos dit :

        Faut enlever les 2 points sur le o et sa change le post !
        groin groin ?
        Joli trollage, le porc qui répond au tigre !

      • olivier15 dit :

        LOL Avec un peu de sauce blanche, la bombe ? 😉

      • Vinz dit :

        C’est à dire, vous allez bientôt l’avoir dans ta gueule si vous continuez sur cette trajectoire…

        • Patrickov dit :

          niais que vous êtes n’avez vous pas vu qu’il était troll et surement pas turc, il fait de la provocation afin de vous faire sortir de vos gonds et vous vous le suivez.

    • Tournicoti dit :

      @ Namroud @NRJ @Göret
      Vous êtes en pleine coquecigrue :
      Ces B61 sont-elles encore sur le territoire Turque? Rien n’est moins sur depuis la tentative de renversement de pouvoir de 2016 (Oh combien opportuniste). Croyez vous vraiment qu’il suffit de monter ces bombes (à gravitation) sur un aéronef pour qu’elles soient opérationnelles? Vous le dites vous-même, les US ont le contrôle total de ces armes….Croyez vous vraiment que les US laisseraient, même en cas de conflit, « toute autorité » pour leurs usages?
      L’intégration au commandement de l’OTAN n’a jamais conditionné la souveraineté de la France quant à sa posture de dissuasion nucléaire. Nous sommes (pour l’instant) toujours souverain, de ce point point de vue.
      Les Britanniques ont besoin de vecteurs et d’ogive pour leurs SNLE (Ils ne possèdent pas cette filaire technologique) . Des officiers, spécialistes des missiles, sont à bord de ces navires lors de leur patrouilles. Mais l’usage de ces armes relèvent toujours du gouvernement Britannique. S’il devait en faire usage, tout le monde serait concerné…

      • NRJ dit :

        @Tournicoti
        L’OTAN a officiellement 50 B61 en Turquie aujourd’hui. Après les USA doivent en théorie donner toute autorité aux pays qui accueillent les B61 (https://en.m.wikipedia.org/wiki/Nuclear_sharing). S’ils ne le font pas, cela remettait en cause leur engagement dans l’OTAN (après ils ont déjà laissé tomber les kurdes par le passé).

    • Bozkurt23 dit :

      Ça ne va pas tarder j espère

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Ça ne va pas tarder j espère » Pas sûr que votre grand voisin du sud apprécie! Sans aller jusqu’au raid aérien il serait étonnant qu’il n’y ait pas des « indélicats » voire des « malfaisants » ou alors des « taquins » qui viennent pour procéder à quelques « réglages de vos installations. Et pour la matière fissile vous comptez comment faire! Vos réacteurs civils tournent? Croyez vous que la « grande » Turquie pourra s’asseoir sur les traités de non prolifération. Demandez donc à vos voisins iraniens ce qu’ils en pensent!

  2. Castel dit :

    ça, c’est à prévoir !!
    et même si la valeur des troupes Turques n’est plus à prouver, lorsque l’on consulte la carte on se rend compte que sur le plan stratégique, les Égyptiens devraient quand même avoir l’avantage, car il peuvent faire parvenir leurs troupes plus rapidement, que ce soit par la voie terrestre, aérienne ou maritime…
    Par contre, il est à prévoir que grâce à ses relations salafistes, Erdogan essaye de réactiver le soulèvement islamiste dans le Sinai, pour obliger les Egyptiens à se battre sur 2 fronts.
    Mais cela risque d’être insuffisant…

    • Albatros24 dit :

      Les turcs seraient tributaires de bateaux et d’avions de transport…loin de leurs bases. On ne voit pas les russes les aider…vu qu ils soutiennent ERDO

      • Castel dit :

        ……. vu qu’ils soutiennent ERDO ?
        Il me semble qu’ils soutiennent plutôt Haftar !!
        Maintenant, comme ils ont l’air de vouloir se réconcilier avec les Turcs, ne serait-ce que pour leur vendre leurs systèmes d’armement, je pense qu’ils resteront neutres en cas de confrontation, mais sans doute en continuant à soutenir discrètement Haftar…..

    • Frank dit :

      @Castel « la valeur des troupes Turques n’est plus à prouver »? Sur le papier, peut-être, dans les faits depuis 2/3 ans en Syrie, c’est plus discutable. Ils ont plutôt armé et utilisé des milices Turkmènes, avec un résultat discutable.

      • Castel dit :

        @ Frank

        Je parle de la valeur théorique, vu le passé militaire de ce pays….
        Maintenant, c’est vrai, il est difficile d’estimer sa réelle valeur aujourd’hui, vu qu’elle s’est peu engagé directement dans le conflit Syrien, utilisant plutôt comme vous le rappelez des « proxis », et d’autre part, un certain nombre d’officiers de haut rang ont été mis sur la touche, depuis la tentative avortée de coup d’état, ce qui l’a probablement affaiblit, mais quand on voit la difficulté qu’ont les Égyptiens à se rendre eux-mêmes maîtres du Sinai, face à des terroristes qui ne semblent pas très nombreux, ils n’auront pas en face d’eux une armée se trouvant au « top » apparemment …..

        • EchoDelta dit :

          Je suis d’accord, je vois mal les égyptiens surclasser beaucoup de nations arabes aujourd’hui. Leurs dernière interventions n’ont pas laisser un souvenir impérissable de maitrise de l’art de la guerre dans mon esprit. En revanche j’imagine que les pilotes de Rafale, s’ils sont formés en France, au moins pour la formation initiale, seront tirer partie de l’avion face au F16 Turcs et les surclasser. En revanche s’il font face à des mercenaires occidentaux, là… J’attends de voir le résultat.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ les Égyptiens devraient quand même avoir l’avantage, car il peuvent faire parvenir leurs troupes plus rapidement, que ce soit par la voie terrestre, aérienne ou maritime…]

      Ils l’ont déjà fait en 1971 et 1977 mais pas dans le même esprit !

  3. Lagaffe dit :

    Des Rafale egyptiens bombardant des soldats turcs ou abattant des F-16 turcs ?
    Un truc de ouf !

    • Bleu dit :

      Non le truc de ouf si on pousse plus loin serait de voir des Rafales Egyptiens se battre contre..des Rafales Quataris si ces derniers décidaient d’intervenir aussi ouvertement que les Turcs. Mais on est d’accord c’est de la fiction.

    • Eurafale dit :

      Le seul F-16 perdu au combat est un F-16 Turc contre un Mirage 2000 grec. Tout comme les Mirages F1 irakiens qui, en leur temps, ont abattu du F-14 iranien (mais l’inverse est également vrai…) Comme quoi, mine de rien, le matos français tient la dragée haute au matos US.

    • hoopy dit :

      Ça serait intéressant en effet de voir le Rafale utilisé en combat symétrique en Libye et non asymétrique comme jusqu’à présent. Avec un peu de chance, les Rafales Francis et les Mirage 200 Grecs pourront bientôt se frotter aussi au matériel US de Turquie autour de Chypre. Il n’y a que les vrais conflits qui disent ce que vaut le matériel et qui permettent un vrai retour d’expérience. Erdogan va passer la ligne rouge, ce n’est qu’une question de temps.

      • PourquoiPas dit :

        Le morceau de viande qui se trouve dans le cockpit influe encore un peu sur l’issue des combats…
        ‘faut espérer que l’on forme correctement les pilotes égyptiens

      • EchoDelta dit :

        Oui enfin face au F16, le Rafale aura plutôt un combat asymétrique, même en considérant un Rafale Export. Il ne fait clairement pas le poids. Je ne sais même pas si les turques ont des F16 Block 70… De mémoire ils n’ont que des F16 C/D Block 50 au plus.
        En revanche les pilotes font souvent la différence, et là c’est l’inconnu total sur le niveau de formation.

        • Pravda dit :

          « Il ne fait clairement pas le poids », le F16 ou le Rafale?
          Au vu du discours je pense que vous dites que le F16 ne fait pas le poids mais la phrase laisse penser le contraire.

        • blondin dit :

          « en considérant un Rafale export »; est ce que ça signifie que les Rafale export ont des performances dégradées par rapport aux modèles Fr ? Je savais que les Russes par exemple ont des versions export différentes mais pour nos matériels, je pensais que c’était pareil… en sachant quand même qu’en étant le développeur et le fabricant, à matériel égal, on garde quand même un avantage

    • Thaurac dit :

      Ottoman Killer Proven ?

  4. Aymard de Ledonner dit :

    Bon. Finalement cela ne va peut-être pas être pour tout de suite les troupes turques en Libye à mon humble avis.
    Erdogan joue les matadors mais il ne peux pas se permettre un échec. Cela m’étonnerai donc qu’il engage des forces en Libye au risque de devoir affronter les forces égyptiennes, soutenues par les EAU et la Russie, alors que lui ne serait appuyé que par le Qatar…
    Il va réfléchir et il nous rappelle.

  5. mesnews dit :

    Si l’Egypte déclare la guerre à la Turquie (ou inversement), les pays de l’Otan devront-ils intervenir pour défendre la Turquie ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le territoire turc ne serait pas menacé. Pas d’application de l’article 5 à mon sens.

    • Allobroge dit :

      Non, car la Turquie sera l’agresseur et non pas l’agressé !

    • Czar dit :

      évidemment pas. l’OTAN est un pacte défensif, pas une carte blanche à l’un de ses membres d’aller savater la gueule partout sur la planète et d’appeler à l’aide ensuite lorsqu’il se fait botter le cul.

      les propos de donald schtroumph s’interrogeant sur l’article 5 démontrent qu’il n’y a de toute façon aucune automaticité en la matière.

      et heureusement, personne ne suivrait.

    • Expression libre dit :

      Défendre la Turquie en Turquie peut-être mais là , il s’agit de la Turquie en Libye, pas tout à fait pareil!

    • John dit :

      C’est plus compliqué que ça…
      Dans le cas où l’Egypte attaque les Turques, oui, en théorie. La Turquie devrait faire appel à l’OTAN en activant l’article 5, la clause de protection mutuelle.
      Si la Turquie attaque en premier et souffre de représailles, il sera plus facile pour l’OTAN de ne pas intervenir.
      Dans le cas où la Turquie attaquerait l’Egypte, l’OTAN aura une décision compliquée à faire. Soit appliquer l’article 5 et garantir la sécurité de l’OTAN. Dire à la Turquie de se démerder pour le coup. Voire exclure la Turquie de l’OTAN. Et en ce moment, Erdogan teste un peu le terrain au sain de l’OTAN en voyant jusqu’où ils peuvent aller à l’encontre des intérêts de l’alliance.
      Il y a un réel risque pour que la Turquie soit exclue de l’OTAN. Seul le temps nous dira ce qu’il va se passer ensuite.
      Ce qui est sûr, c’est que c’est le résultat de plusieurs événements majeurs ces dernières années. Le Coup d’Etat qui aurait été soutenu par certains pays OTAN. L’achat du S-400 en réponse aux choix de l’OTAN de ne pas faire participer l’industrie turque dans le système anti-missile acheté. Et on peut ajouter encore la Syrie avec l’attaque contre les Kurdes.
      Les intérêts occidentaux commencent à diverger de celui des Turques (du moins une frange de la Turquie, celle d’Erdogan). Quand les intérêts sont les mêmes, tout le monde s’entend bien.
      Donc rien d’étonnant à la situation actuelle. Chacun joue son rôle.

      • Xaintrailles dit :

        « Commencent à diverger »… l’Helvétie cultive aussi l’euphémisme ?
        Cela fait bien deux décennies que cela diverge, si ce n’est cinq !
        Rappel : un turc, une femme turque, le drapeau turc, la constitution turque… cela n’est pas compliqué le français, merci.

        • John dit :

          Oui, commencent à diverger…
          Je vous rappelle que la raison d’être de la Turquie dans l’OTAN c’est d’être à la frontière russe, et de les séparer du Moyen-Orient.
          Le rapprochement russo-turc est très récent, et c’est celui-là qui pose le plus problème, et c’est bien de cette divergence là que je parle.
          La Turquie jusqu’à maintenant a joué le jeu de l’OTAN. Mais jouer le jeu de l’OTAN ne signifie pas ne pas avoir d’opinion contraire à l’occident sur certains sujets. Par contre, le cas russe est très particulier.

          Merci de me considérer comme représentant de 100% des Suisses. Non, pas l’euphémisme, mais le sens de la mesure et des faits.

          Vous me corrigez sur le français, permettez moi de vous demander de vous améliorer sur le fond. Les opinions sans la moindre explication sont inutiles. C’est pas compliqué les principes du débat…

    • hoopy dit :

      Je pense que dans la politique actuelle expansionniste et agressive de la Turquie, l’article 5 ne sera pas appliqué. La Turquie s’est totalement isolée et sera seule en cas de réel conflit. C’est illusoire de croire qu’on peut agresser les pays voisins de manière unilatérale et être en même temps protégé par l’article 5.

      • Patrickov dit :

        Malgré ce qu’il montre Sissi est déjà sur la sellette, il peut connaitre un coup d’état à tout moment, ses opposants n’attendent que le moment opportun pour sortir de l’ombre et le peuple est devenu hostile à Sissi qui le contient par la force brutale.
        Sissi n’osera pas créer un conflit avec les turcs qui bénéficient de soutiens des populations de la région qui voient la disparition de Kadhafi comme une guerre occident et monde musulman.
        En Egypte Sissi n’est pas à l’abri de connaitre le même sort que Sadate

  6. Twisted dit :

    Et bien entre l’Inde (ou le couple Rafale/Meteor est plus qu’attendu à la frontière Nord-Ouest) et l’Egypte, le Rafale risque de voir de l’action!

    • R2D2 dit :

      …ainsi que les BPCs

    • John dit :

      Je doute sérieusement de voir un combat aérien Turquie Egypte.
      Et si ça devait se produire, vu le nombre réduit de Rafale, peut-être que l’Egypte utilisera d’autres avions. Les Mirage 2000 devraient être retirés du service bientôt, bonne manière de les utiliser sans faire courir trop de risque au futur de la force aérienne.
      Ou il y a aussi des F-16 moins chers que les Rafale à risquer au combat, des Mirage V

      En Inde, les choses sont différentes. Bien que ce soit surtout le rôle pour la veille nucléaire qui le concernera.

  7. Namroud dit :

    Je trouve très étrange le silence assourdissant de sarkozy ainsi que wauquiez, morano et le parti les républicains concernant le chaos en libye eux qui ne ratent jamais une occasion pour parler d’immigration, je rappelle que la crise en libye est la cause de 90% de la crise migratoire en méditerranée ( la turquie d’erdogan pour l’instant maîtrise les flux à partir de son territoire ) et ce que je trouve plus étrange c’est qu’aucun journaliste n’a eu le courage de dire à sarkozy s’il n’a pas commis une erreur historique en impliquant la France et l’otan ( même Obama a dit qu’il avait des réserves à l’époque ) pour couvrir ses propres intérêts. L’histoire retiendra que sarkozy a supprimé des milliers d’emplois dans l’armée, police et gendarmerie, fusionné dst et rges contre l’avis des experts, fait augmenté son salaire et passé la dette publique de 60% du pib à 95% ( c’est vrai que ses successeurs l’ont eux aussi augmenté ) et surtout avoir causé une crise dans le pays méditerranéen qui possède le plus long littoral et grand comme 3 fois la France , je ne suis pas un expert mais lorsque je vois que 30 pays de l’otan n’ont pu stabilisé l’Afghanistan qui a presque la superficie de la France , l’Irak même chose je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour l’avenir je crains fort que la Libye ca devenir ce qu’a été l’Afghanistan, pour l’instant nous en Europe on est moins touchés que les pays voisins. Bravo sarkozy quand je pense que ce type a eu le culot de se représenter en 2016 . ps je ne suis pas un islamogauchiste moi perso je vote pour le premier parti de France : l’abstention car quelque soit le vote ça ne change rien

    • lym dit :

      La Turquie n’a fait que monnayer très cher son relatif contrôle aux frontières… Relatif car retenant, un peu, dans un sens ceux qui fuyaient le bordel tout en laissant passer ceux qui y contribuaient.
      La véritable dinguerie, c’est que l’Europe noyautée par la Germanie (fortement turquisée) ait payé pour cela! Pas étonnant que les anglais confirment au vote une seconde fois le référendum… quand on voit cela on se demande si ce beau projet est encore sauvable.

      • Sonata dit :

        Les anglais n’ont pas confirmé le Brexit par le vote : les partis pro Brexit ont totalisé 47% des voix…
        Les Torries l’ont emporté en syphonant les voix des autres dont Farrage.

        • Frank dit :

          @ Sonata Mauvaise foi. Le Labour s’est pris une déculottée historique, en particulier dans des bastions « populaires » traditionnels, cela fait plusieurs décennies que les Torries n’avaient une telle majorité, et vu l’acharnement des « élites » contre le vote des Anglais d’il y a trois ans, et les campagnes de dénigrement de la majorité des médias, comme les menaces de l’UE, c’est au contraire une sacrée confirmation.
          Quelle soit douloureuse pour certains, c’est évident.
          Que le chaos que tant de beaux esprits prédisaient depuis trois ans ne se soit pas produit l’est tout autant.
          Surtout que l’on pourrait facilement envier les indicateurs économiques Britanniques.
          C’est vrai, c’est rageant, et cela pourrait donner des idées à d’autres.
          Mais c’est sur que c’est incompréhensible pour certains ici, qui acceptent d’ignorer les référendum et la proportionnelle, et louent un système qui permet à un président légal, mais mal élu, de disposer d’une Assemblée de godillots aux ordres, et non-représentative, pour voter les lois que l’Elu décide.
          Vous connaissez un mode se scrutin démocratique dont le vainqueur ne si(y)phon(n)e des voix des camps adverses?

          • Czar dit :

            vous ne parlez pas de la même chose : sonata a fait référence à l’opposition brexiters/remainers. Pour mémoire, corbyn était plutôt pour une sortie de l’UE

            bcp de rosbifs ont voté tory car ils voulaient voir la solution tranchée après de 3 ans de dbéat quotidien et obsédant, et que l’accord Johnson (qui n’est jamais que l’accord May recouvert de bravade patriotardo-insulaire) est la meilleure garantie pour éviter un brexit sans accord, ce à quoi poussait ce bouffon de farage

        • Desty dit :

          Farage s’est comporté en véritable homme d’état lors de cette élection: son but n’étant pas de régner sur son pays pour la gloriole mais exclusivement de faire sortir ses compatriotes de la prison des peuples qu’est l’UE. En conséquence de quoi il a renoncé à présenter des candidats dans de très nombreuses circonscriptions parce qu’il fait confiance à Bojo pour faire appliquer la volonté du peuple et qu’il a voulu l’aider à obtenir la majorité législative pour le faire. Résultat: les thories ont réalisé un record historique, même Tatcher quand le RU était au plus bas n’a jamais réussi à obtenir des scores pareils. Quant aux travaillistes ils ont pris une déculotté historique digne de la mère le Pen au 2eme tour face à n’importe quelle chèvre ! Sauf qu’ils ont réussi cet exploit dans une élection à un tour…

    • Renard dit :

      Bon résumé.

    • Gege dit :

      C’est bon ? C’est passé . . . ça va mieux ?

      • Thaurac dit :

        Il a entièrement raison, sauf pour la sortie de l’ue!
        Les germains jouent un double jeux, et ceux qui sont aux manettes de l’europe aussi..
        Si on faisait un référendum dans tous les pays européens au sujet d’immigration il y aurait une écrasante majorité contre, c’est flagrant pas besoin de le nier, les pays annoncent eux mêmes la couleur;
        alors pourquoi l’ue s’obstine a pratiquer une politique minoritaire, contraire aux désirs d’une grosse majorité.
        Par l’idéalisme, des dirigeants bnon élus démocratiquement , qui ont peur d’une montée de cette fameuse droite « populiste » alors qu’en fait , ils ne font que la propulser avec leurs politiques aux antipodes de la volonté communautaire.
        quelques fameux « think thank » humaniste rament à contre courant!

    • Galopant dit :

      Tpous ces pays suivent les mêmes pas de la France, en cherchant le prétexte pour faire arrêter la guerre civile, au fait, ils veulent voler le pétrole libyen, des centaines milliers de migrants noyés dans la mer, tant pis pour eux.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ils veulent voler le pétrole libyen, » Ca devient une obsession chez vous le pétrole libyen!
        « des centaines milliers de migrants noyés dans la mer, tant pis pour eux. » Et vous vous permettez de nous donner des leçons!!

      • Vinz dit :

        Y sont plus d’un milliard de crétins comme ça. Pas étonnant que leur colonie Hong-Kong veuille se barrer.

    • albatros24 dit :

      Si vous ne votez pas vous vous disqualifiez vous même en permettant à d’autres de voter et donc choisir pour vous
      Et en plus vous vous plaignez du choix des autres.

    • Twisted dit :

      « Je ne suis pas un expert » Dommage…

    • NRJ dit :

      @Namroud
      C’est facile de critiquer, ça c’est certain.

      Déjà il est facile de dire que Sarkozy a fait une bêtise en déclenchant l’opération Harmattan. Ce n’est pas lui qui a déclenché la crise, la Lybie était en pleine guerre civile et risquait (et en avait d’ailleurs toutes les raisons) de devenir une guerre simili guerre civile syrienne. Alors on peut toujours refaire le passé et dire que sans intervention, ça se serait mieux passé. Mais dans ce « aujourd’hui » alternatif on se dirait probablement qu’on aurait du intervenir pour éviter la présence de l’EI en Lybie et des vagues migratoires qui résulterait d’une guerre civile soutenue par d’autres pays.
      Bref, il y avait des raisons rationnelles d’intervenir en Lybie, et il est fortement possible que l’on refasse aujourd’hui les mêmes décisions dans des situations analogues (sachant qu’on a fait la décision d’intervenir au Mali pour des raisons moins convaincantes que l’intervention en Lybie). Sarkozy, contrairement à Hollande, a retenu les leçons de l’Afghanistan et a limité l’engagement à un soutien aérien, nous évitant de nous trouver enlisé dans les conflits internes de la Lybie. Et on se rappellera qu’Obama a finalement soutenu l’intervention même si c’était un « leading from behind » (mais les américains ne nous ont pas suivi au Mali).

      De quels « intérêts » parlez vous par rapport à Sarkozy ? Je serais curieux de savoir si vous direz ce que vous pensez mais que vous n’osez peut-être pas dire tellement c’est absurde.

      Sarkozy a effectivement endetté la France. La dette est passée de 60% du pib à 95%. Dites moi vous vous rappelez quelle était la situation sous Sarkozy ? On était dans la pire crise économique depuis 1929. En France on semble l’oublier rapidement, mais il y avait quand même 10% de chômeurs aux USA avec les plus grandes banques comme Lehman Brothers qui faisaient faillite en quelques jours. Dans ce type de situation, la meilleure solution qu’on a trouvé est la relance keynesiene. C’est ce qui avait déjà été fait dans les années 30 (permettant à Roosevelt de faire remonter les USA et à Hitler de paraître comme un « faiseur de miracle » en sortant l’Allemagne de la crise). C’est ce qu’a fait Sarkozy avec un certain succès, puisqu’on était à presque 2% du pib en 2010 et 2011. Après il aurait fallu que les successeurs de Sarkozy réduise la dette mais ça n’a pas été le cas. Et si une nouvelle crise doit arriver demain, on sera dans la situation de la Grèce.

      On notera que vous critiquez tout quoi qu’il arrive: Sarkozy a fait de la dette c’est pas bien. Sarkozy a essayé de réduire le déficit, ce n’est pas bien non plus. Car Sarkozy a effectivement réduit les effectifs de la fonction publique et notamment les militaires et la police, à travers le remplacement d’un fonctionnaire sur 2. Il faut noter qu’à ce moment les menaces sur la France n’était pas les mêmes qu’aujourd’hui (tous les pays occidentaux faisaient de la coupe budgétaire dans l’armée y compris les USA, avec réduction de 50 milliards par an par Obama soit 10% du budget américain du Pentagone à l’époque). Et je vous rappelle au passage qu’en Allemagne il y a moins de policiers par habitants qu’en France, et pourtant l’insécurité n’y est pas supérieure. Après on peut toujours critiquer les réformes. Mais Sarkozy a mis en place des politiques que personne n’a essayé de faire jusque-là (réforme des retraites, non-remplacement d’un fonctionnaire sur 2 etc) et que personne n’a fait depuis (la réformette de Macron qui ne touchera que les générations à partir de 1975 n’est pas comparable).

      S’abstenir ne vous rend pas coupable actif de la déroute dans laquelle s’engage la France (déficit, dette, croissance, chômage, on est dans les pires indicateurs en Europe depuis 2014). Mais vous êtes un coupable passif. A partir de là prenez vos responsabilités et battez vous pour les idées qui permettraient, selon vous, de sortir de l’impasse dans laquelle la France s’enfonce, ainsi que pour les politiciens dont les actions ont entraîné (ou devraient entraîner) plus de bons effets que de mauvais effets pour le pays dans sa globalité et pas juste votre intérêt personnel. Si vous ignorez sur quelle idée se baser, restez sur ce blog, il peut y avoir de très bons débats. Mais vous penser supérieur et dire que de toute façon « ça ne change rien » ne révèle que votre médiocrité personnelle. Pour ma part j’estime avoir fait mon devoir de citoyen pour éviter que la France aille dans le mur, pouvez vous en dire autant ?

      PS: Je n’ai jamais eu à mettre le bulletin d’un ancien président dans une urne. Je préfère préciser au cas où je tomberais sur un sectaire.

      • aleksandar dit :

        Quand Harmattan a été déclenché la révolte en Libye était sur le point de se terminer, les rebelles ne contrôlant plus que Benghazi.
        Votre source c’est BHL ?

        • NRJ dit :

          @aleksandar
          C’est comme ça que les rebelles se sont débrouillés pour récupérer en quelques mois l’ensemble de la Lybie avec le seul soutien indirecte de l’occident ? Car oui, ce n’est pas quelques bombes d’avions qui changent la situation au sol. Ca aide, mais c’est tout. La « victoire », les rebelles lybiens ne la doive qu’à eux-mêmes.

          Si les rebelles étaient mal partis cela n’empêchait pas que ça allait être le chaos car l’ensemble de la population voulait le départ de Kadhafi (la preuve que j’en ai ? en quelques mois Kadhafi a perdu la partie). Ils étaient pas forcément bien armés non plus pour faire face à l’armée lybienne. Cela explique une défaite militaire dans un premier temps. Après, ils auraient bénéficié (je n’invente rien, ça s’est passé comme ça en Syrie) de soutiens étrangers comme les pays du Golfe, et la violence serait revenue. De toute façon quand il y a des ressources naturelles en jeu, il y a toujours du monde…

          • aleksandar dit :

            Votre rébellion au moment ou Harmattan commence, elle est foutue.
            Elle ne contrôle plus que Benghazi et Kadhafi a rallié une a une les tribus a sa cause.
            Il n’y a donc aucune victoire des rebelles
            C’est l’agression des occidentaux qui a renversé la situation militaire
            Et si Kadhafi a pu reconquérir 90% du territoire libyen avec finalement si peu de troupes, c’est bien que justement et contrairement a la propagande bêlante de l’occident, la population ne voulait pas son départ
            Le scenario que vous décrivez est illogique, a partir du moment ou les djihadistes ne controlaient plus que Benghazi, pas de chaos prévisible donc.
            Les témoignages sur le terrain indique que des le 3eme jour, le rebelles étaient déjà armés preuve que les soutiens étrangers ( via les frères musulmans ) étaient déjà actifs.
            c’est justement sur cette ingérence des frères musulmans et d’un islam  » étranger  » que Kadhafi a utilisé comme argument pour  » récupérer  » les tribus.

          • NRJ dit :

            @Aleksandar
            Mettons les choses au point : Kadhafi commençait à battre la rébellion (qui commençait effectivement à être armé par les monarchies du Golfe) dans un premier temps. L’OTAN est intervenue est en quelque mois, une situation qui semblait selon vous perdue a été retourné à 180°. Si on analyse militairement le rapport de force, on voit que les combats étaient surtout urbains et entre des milices qui étaient peut être armées mais pas pour autant entraînées. Et si vous avez un minimum de connaissances dans le domaine militaire, vous saurez que si une milice peut à peu près défendre une zone (en particulier urbaine où le combat d’infanterie prédomine et le défenseur a un avantage évident), une armée pas entraînée est incapable d’attaquer (en particulier en zone urbaine où la coordination et l’organisation sont primordiales).

            Or là dans le cas de la Lybie, Kadhafi ne pouvait plus attaquer ayant perdu la plupart de ses unités lourdes (chars, avions) à cause de l’OTAN. Mais il pouvait défendre les zones urbaines de Lybie, zones dans lesquelles l’aviation de l’OTAN n’aurait rien pu faire. Pour la comparaison, Daesh a réussi à contenir l’armée irakienne à Mossoul à 6000 contre 80 000 pendant près d’un an. Kadhafi a lui tout perdu en environ 6 mois. Pouvons nous donc réellement en conclure que la population lybienne soutenait Kadhafi ? Dans ce cas elle n’était peut-être pas prête à prendre les armes pour lui. Avec de tels soutiens, Kadhafi n’avait pas besoin d’ennemis….

          • Vinz dit :

            @aleksandar au-delà des tribus, il y a tjs eu globalement une rivalité entre tripolitaine et cyrénaïque depuis la création de ce pays. On ne peut donc pas dire « la population ne voulait pas son départ », comme si c’était un bloc parfaitement homogène. Finalement la cyrénaïque est un peu à la Libye ce que le Donetz est à l’Ukraine. Ainsi vous ne diriez pas que la population ukrainienne souhaite son rattachement à l’UE ; vous diriez une partie de la population le souhaite – celle résidente à l’ouest.

      • Thaurac dit :

        Vous avez raison et je n’ose imaginer la même situation économique qu’a du affronter N S, traitée par la gauche façon hollande, on serait dans la meuh jusqu’au cou pour 20 ans encore!

    • Desty dit :

      Déjà ceux qui ont suivi la prose de M.Meyssan savent que les Turcs sont mouillés jusqu’au cou dans le conflit libyen en vu de sortir le saint Khadafi. Ils n’ont pas bombardé, ni fait de propagande intensive comme le Qatar donc c’était moins visible, mais par contre ils ont joué un rôle majeur au sol, peut-être juste avant ou juste après celui des Britanniques, cad n°1 ou 2 !
      Désormais il se trouvent que les Turcs retirent un intérêt supérieur au notre à l’assassinat de Khadafi, il devient donc fondé de savoir si après avoir dépensé autant d’argent pour le faire buter, il ne faudrait pas en mettre un petit peu plus pour humilier Erdogan, voir le sortir de la scène internationale.
      Quant aux migrants, quelle que soit leur provenance, ils passent tous par les milices turques de Misrata colonisée ou bien directement par la Turquie, ce qui signifie que le gouvernement turc mène une guerre hybride contre les populations européennes depuis des années. Il le fait dans un but de néo-colonialisme en Europe et de profit économique exclusivement (la traite d’être humain est redevenu le premier bizness mafieux du monde depuis la crise des migrants, devant l’ensemble des drogues vendues et la prostitution).
      On est en droit de casser la Turquie et de refaire une guerre en Libye pour normaliser la situation et réparer nos erreurs issues de la collaboration avec l’organisation terroriste des frères musulmans. C’est légitime et juste.

    • Kinowa dit :

      @Namroud,
      Entièrement d’accord avec vous.

    • Everything dit :

      Il n’y a pas que Sarko qui a commis ce crime, qui était le président français au moment de génocide du Rwanda ?

      • PourquoiPas dit :

        Le rapport avec la choucroute?

      • NRJ dit :

        @Everything
        Alors quand la France intervient pour empêcher un massacre en Lybie, elle a tort (on ne va pas refaire l’histoire, Kadhafi menaçait et commençait à raser les zones rebelles jusqu’à l’intervention de l’OTAN). Quand elle n’intervient pas pour empêcher le massacre, elle a également tort. Je suis curieux d’avoir votre avis sur la « bonne action » qu’aurait du faire la France.

  8. Albatros24 dit :

    Les égyptiens vont avoir besoin de matériels, des munitions, de frégates et surtout d’avions modernes…
    Ce pays doit pouvoir compter sur ses alliés pour cela,
    Macron va devoir choisir…
    Il me semble que la France doit privilégier les aides à l’Egypte, du fait de notre rapprochement avec ce pays depuis des années. Qu importe le traité de l’OTAN puisqu’il est mort cérébralement à Washington et que c’est la Turquie qui menace les intérêts des pays de la zone Medor.
    Une excellent occasion de produire et vendre du matériel de guerre qui sera payé par les pétromonarchies Reste à ne pas se retrouver embringué dans une nouvelle guerre

    • Davideel dit :

      privilégier les aides pour les juntes militaires, hypocrisie pour ‘un pays avait auto proclamé soit disant pays de défenseur des droits de l’homme.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « hypocrisie pour ‘un pays avait auto proclamé soit disant pays de défenseur des droits de l’homme. » C’est pratique comme cache sexe les droits de l’homme! Le monde est comme il est! Et il est pas joli joli. Maintenant je suis persuadé que vous n’êtes pas Français, De quel pays êtes vous? Vos propos sont tout à fait typiques d’individus qui n’ont de cesse de critiquer la France. Individus qui sont ressortissants de pays dont les gouvernement s’assoient joyeusement sur vos « droits de l’homme » Pour synthétiser, vos leçons sur les droits de l’homme si vous saviez ou vous pouvez vous les mettre!

      • NRJ dit :

        @Davideel
        Hypocrisie partagée par tous les autres pays (mis à part par l’Allemagne, et encore c’est discutable). Donc vous ne devriez pas critiquer. Quelle que soit votre nationalité, votre pays fait comme nous voire pire.

    • Aymard de Ledonner dit :

      La France, en plus des rafales et des BPCs, a vendu à l’Égypte une FREMM et 4 gowind avec Mica, exocets et torpilles, ce qui donne une bonne capacité d’action aux égyptiens. La FREMM et au moins l’une des gowind sont déjà opérationnelles (la deuxième gowind ayant été lancée il y a plus d’un an doit probablement l’être aussi).
      Les turcs modernisent leur flotte mais les nouvelles unités ne sont pas encore là. Donc la Turquie n’a tout simplement les moyens de s’opposer aux égyptiens.
      De plus l’Égypte, qui partage une frontière avec la Libye, peut augmenter instantanément son soutien à Haftar alors que les bateaux turcs doivent passer devant l’Égypte pour aller à Misrata…

      • Patrickov dit :

        Vous avez pu voir ce que donnait le résultat de l’intervention de toutes les armées de la planète face à Assad ou bien aux talibans, avoir du matériel ne veut rien dire en cas de conflits.
        Sissi n’a pas la puissance ni le courage d’avoir un conflit avec les turcs, il se verrait dans une situation dangereuse puisque dans son camp certains n’attendent que cela pour le finir comme Kadhafi.
        Les dollars saoudiens ne remplissent pas les poches du peuple égyptien et encore moins ceux l’armement fourni par les pays européens.
        Erdogan pourrait faire tomber Sissi facilement et il prendrait la revanche de Morsi.
        Sissi tente juste de montrer ses muscles auprès de son peuple, son règne ne durera pas, les pays arabes c’est encore par les tribus que tout passe.

    • Patrickov dit :

      Ils ont déjà du mal à faire manger le peuple, si en plus ils s’engageaient dans un conflit, de fortes chances que Sissi serait renversé ou que cela finisse dans une rébellion comme en Syrie.

  9. Henri MARTIN dit :

    L’immigration de masse ne date pas de 2011 ??? Il suffit de regarder nos populations depuis plus de 40 ans, marocains, algériens, tunisiens et leurs enfants par millions, des maliens, sénégalais, ivoiriens, comoriens, malgaches et j’en oubli, et que dire des turcs justement plus de 400 000 en France et des pays de l’est, ex yougoslaves, kosovars, albanais, polonais, roumains etc …Tous ces gens n’ont pas attendus la fin de Kadhafi pour rappliquer en masse !!!

    • Robert dit :

      Henri,
      Effectivement, mais ce que vous voyez arriver n’est que le début du commencement. Et il y a quarante ans, pas question de communautarisme ni de religion. Dans leurs pays, ils sont des millions à se mettre en route et d’autres derrière eux et ainsi de suite.
      Leurs pays ne peuvent pas se développer si leurs cerveaux et leurs bras partent et que l’économie compte autant sur les aides sociales et les salaires expédiés au pays.
      Ajoutez aussi le Maghreb entier qui va fuir vers chez nous avant peu.
      C’est à nous de voir et de savoir ce que nous voulons. Quand le CEMA dit qu’il faut rester au Mali pour empêcher les populistes d’arriver au pouvoir, il semble affirmer que le pouvoir n’a pas encore compris les enjeux.
      Visiblement, ils préfèrent le chaos et la submersion migratoire à un gouvernement populiste. Ils auront probablement les deux mais dans les pires conditions, celles de ceux qui ont manqué de clairvoyance et de courage.

    • Thaurac dit :

      Bref, tous ceux que le méchant colonisateur a prétendument, maltraités, sont venus en france, pour se faire martyriser un peu plus, mort de rire…

  10. Eric dit :

    Lol. Pour tout dire, on s’en doutait un peu… sauf apparemment le grand rakhat-loukoum en chef et ses trolls qui sévissent parfois ici. La Lybie, c’est un pays arabe avec une position stratégique en Méditerranée comme en Afrique du Nord : et les puissances arabes, au premier rang desquelles l’Egypte et l’Arabie saoudite n’ont certainement pas l’intention de le laisser y jouer à ses petits jeux. Tout Erdogan qu’il est, il va vite se rendre compte qu’il a eu les yeux plus gros que le ventre : une guerre contre l’Egypte ne serait fichtrement pas une rigolade… et il n’est pas sûr que l’opinion turque accepte longtemps de voir ses conscrits se faire dégommer en Lybie.

    • Barfly dit :

      La Turquie n’a pas la capacité logistique pour soutenir un conflit en Libye. L’Etat major (ou ce qu’il en reste) turc le sait très bien.
      Erdogan gueule fort, il menace beaucoup mais si le conflit libyen devait s’intensifier comme en Syrie par exemple, les turcs se retrouveraient en mauvaise posture.

  11. ULYSSE dit :

    Karikatur ! Rien n’est noir, rien n’est blanc, tout est gris. Réduire la situation actuelle de la Libye à la politique de N. Sarkozy est ridicule.

    • ji_louis dit :

      – Michel Blanc ?
      – Blanc !
      – Éric Blanc ?
      – Noir !
      – Michel Noir ?
      – Blanc !
      – Attention, c’est un piège. Michael Jackson ?
      – … Gris !
      (Les inconnus, télémagouille)

    • Bob dit :

      Les egyptiens defient les turcs. Ils doivent avoir des assurances de certains pays occidentaux. Cela fait le jeu de la France. Mais l’Egypte ne fait pas le poids contre la puissance militaire turque.

      • Aymard de Ledonner dit :

        « ’Egypte ne fait pas le poids contre la puissance militaire turque » Ah bon?
        Les bâtiments turcs les plus récents sont 4 barbaros type Meko de 3000 tonnes et vingt ans d’age.
        Les Egyptiens ont 4 frégates Oliver Hazard Perry (USS Stark) de la même époque mais en plus gros (4000 tonnes) mais surtout une FREMM et deux Gowind toutes neuves.
        Au niveau aérien, l’aviation turque utilise des F16 alors que les égyptiens ont aussi des F165 mais aussi des mirage 2000 et des rafale.
        L’armée turque a été saignée par les purges et n’a pas montré grand chose en terme de capacités en Syrie.
        Erdogan n’ira jamais jusqu’à risquer d’affronter les forces égyptiennes. Si ça devait arriver, il y perdrait en prestige mais il perdrait aussi la possibilité d’alimenter Tripoli et Misrata en armes et Faraj serait condamné (pour autant qu’il est encore actuellement des chances de survie) et ses bâtiments de prospection au large de Chypre risqueraient de prendre un pion « par accident ».

  12. jyb dit :

    Si le front a peu bougé, le rapport de force, lui, a changé. L’échec de la prise rapide de tripoli par l’anl n’a pas boulversé la donne. Haftar a pendant ce temps mort rallié plusieurs groupes dont récemment les toubous du sud libyen. signe important, des misratis jouent haftar gagnant et placent leurs billes.
    c’est une explication au coup de sang brouillon d’erdogan, et de son homme de main (sarraj) qui a fragilisé encore plus son poste.

  13. Mais qu’ils viennent bordel! Qu’ils viennent!
    Les kurdes sont 100 000 fois plus noble que les turques qui dans l’histoire nous ont toujours cassé les couilles. Le grand Saladin était kurde, même à l’époque des croisades, les kurdes étaient plus performant que l’empire ottoman. Moi il me chauffe sérieux l’Erdogan avec son redneck de Trump et ses saoudes milliardaires et pauvres dans leur crâne! Sur Sarko l’armée a soutenu Paul Bismuth comme Darlan a soutenu Pétain, les généraux ne sont pas très regardant sur les objectifs géo-stratégique, comme en 1940 quand ils ont cru qu’il fallait amasser les troupes dans le nord pour encercler la wehrmarcht! LOL Oui c’est vrai que la guerre en Libye était une ingérence crasse dont nous payons les pots cassées encore aujourd’hui. Tout dépend où l’on place le curseur de la conscience, et de ce qu’est un véritable homme digne et noble…
    Donc l’ONU, les US, le Qatar, la Turquie, (Italie?), et les djihadistes tiennent Tripoli, et la France soutient Haftar du bout des lèvres (Rafale de bisous), avec l’Egypte et je ne sais qui? Quelqu’un pour nous citer les ressources de la Libye pour comprendre jusqu’à quel point cela peut s’aggraver? Pas de médias en Libye, ça aussi c’est craignos, ça en dit long sur notre époque où des guerres se font dans le plus grand dénouement humain, et là où s’arrête la civilité pour laissé place à la barbarie rémanente. Dans un grand silence des soit-disant gendarmes du monde qui expliquent, en regardant en biais leur femme et leurs enfants, comment ils protègent les gentils des méchants, comment ils défendent les opprimés, et comment ils rentrent généralement au bercail en se demandant dans quel merdier ils se sont fourrer, sans en comprendre ni les tenants, ni les aboutissants… Où comment l’humain croit gagner du courage et de l’honneur, puis fini par les perdre en compromissions inavouable, traduis élégamment par le terme d’abnégation. C’est pas beau la guerre en dehors des livres et des académies, loin des caméras, des langues de bois, et des mensonges que l’on raconte aux enfants pour ne pas avouer l’horreur créé par des humains sans scrupule, sans foi ni loi, abject et indigne de l’univers, mais qui ont plein pouvoir comme au moyen-âge, droit de vie et de mort, droit auto-proclamé dans des salons où la surcharge pondéral est de rigueurs, et où le sang des autres abreuve leur délire de grandeur, de pouvoir et d’argent.

  14. Desty dit :

    Au fait, Haftar a reçu le ministre italien des affaires étrangères aujourd’hui… il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

  15. ETI68 dit :

    Pour ce qui est de l’armement nucléaire, soyons clairs : la Turquie ne dispose pas d’armes nucléaires. Considérer que la Turquie est une puissance nucléaire, sous-prétexte que des armes nucléaires US sont entreposées sur son territoire, reviendrait à dire que la Belgique est, elle aussi, une puissance nucléaire, parce que quelques bombes B61 sont entreposées sur la base aérienne belge de Kleine Brogel (le secret de Polichinelle le plus mal gardé du royaume…), sous contrôle US. La Belgique est responsable d’une mission nucléaire au sein de l’OTAN, mais elle ne pourrait s’exécuter que suite à une décision prise par Washington. Il n’y a que deux puissances nucléaire européennes totalement indépendantes : la France et la Russie. Même le Royaume Uni, qui dispose de missiles Trident, qui ont succédé aux Polaris, deux missiles de fabrication US, doit rendre des comptes à Washington au cas où Londres déciderait d’user de la force nucléaire.

    • Patrickov dit :

      Ce ne sont que des suppositions dans la réalité nous ne savons pas ce qu’il en est vraiment, vous vous basez sur google info

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Ce ne sont que des suppositions dans la réalité nous ne savons pas ce qu’il en est vraiment, vous vous basez sur google info » Ce que l’on sait c’est des bombes nucléaires sont stockés sur le territoire turc néanmoins vous ne pourrez pas les utiliser sans ordre des U.S. Il y a de plus de fortes possibilité que la mission de « strike » vous soit imposée par ces mêmes U.S. En clair vous donner l’ordre d’aller la larguer sur tel objectif! C’est votre territoire mais ce sont leurs bombes! Alors arrêtez de prendre vos désirs pour la réalité et de jouer à « radio Ankara » vous parle!

        • Patrickov dit :

          Vous ne saviez pas que les F-16 avaient eus des améliorations
          pour ces bombes et les pilotes turcs avaient suivi une formation.
          Seuls les américains savent ce qu’il en est et les autorités turques.
          En cas de conflit nucléaire et coupure des communications, ils ont surement mis en place un plan afin que les turcs puissent balancer ces bombes. Vous regardez trop les films avec les histoires de missions impossibles. D’après certains experts une quantité de ces bombes sont aux turcs en échange de la base mise à disposition ce qui serait plus logique. Devenir une cible atomique pour quelques dollars n’intéresserait aucun pays. Réveillez vous !.

          • aleksandar dit :

            La Turquie est devenue une cible atomique avec l’installation de PGM-19 Jupiter US sur son sol en 1959.
            Vous ne connaissez même pas l’histoire de votre pays !

          • Frédéric dit :

            Dite, le Maroc a été le pays a avoir des armes nucléaires américaines complètes à l’étranger – avant la Grande-Bretagne – en 1953, cela ne veut pas dire qu’il était une puissance nucléaire 🙂 Il y a des bombes H US en Grèce lors de la guéguerre a Chypre en 74 , Athènes n’y a pas touché, pourquoi donc d’après vous ?

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Réveillez vous !. » Et vous sortez de votre « anesthésiante » propagande. Sinon continuez à croire que vous pourrez utiliser en toute indépendance les bombes stockés chez vous avec la bienveillante attitude de Washington. si cela vous fait plaisir! On se rassure comme on peut.

  16. BHN dit :

    Sarkozy et BHL ont installés le chaos en Libye pour le bien du peuple libyen.. bien entendu !

    • NRJ dit :

      @BHN
      En soit, le peuple lybien n’a pas attendu Sarkozy et BHL pour avoir le chaos, je vous rassure. Il se débrouillait très bien tout seul pour ça. Sarkozy n’a fait l’intervention en Lybie que lorsque Kadhafi menaçait de raser toute zone ennemie.

    • Frédéric dit :

      Ouh, encore tout est de la faute des occidentaux ?!? Si le Roi des Rois n’avait pas fait assassiner tout les représentants d’une possible opposition durant son règne a travers l’Afrique et l’Europe, il aurait eu quelqu’un avec qui discutait pour une retraite tranquille. Soupir.

  17. ETI68 dit :

    Erdogan est un homme politique malin, mais pas vraiment intelligent. Il a su très bien manoeuvrer pour assurer son pouvoir, de plus en plus absolu, dans son pays, notamment en décapitant l’armée et la justice turques, à l’occasion de la prétendue tentative de coup d’Etat militaire, de toute évidence orchestrée par Erdogan lui-même il y quelques années. Il a su également poser des jalons, au niveau international, en s’alliant au Qatar, en instrumentalisant les Frères musulmans, en s’imposant en Syrie… Le problème de cet homme, c’est qu’il est vraisemblablement mégalomane. Il n’a pas les moyens de son néo-ottomanisme, contrairement à ce qu’il semble penser. Et sa politique a déjà subi nombre de revers : l’élimination de Mosri en Egypte, la perte de l’allié palestinien du Hamas, l’enlisement en Syrie (merci Donald Trump et Poutine)… Le voilà à présent qui veut s’engager sur le terrain libyen, mais avec quels moyens, notamment en matière de projection ? L’Egypte n’est pas Chypre et elle est une alliée de fait d’Israël. On sait aussi que l’Egyptien Sissi est l’ennemi déclaré des Frères musulmans…dont Erdogan est issu. Cette tentative de prise à revers du gaz de Méditerranée orientale pourrait être la dernière erreur d’Erdogan et sonner le glas du « camp frériste ». En effet, sans la Turquie erdoganiste, les chances de survie de l’émirat du Qatar risque de se réduire considérablement, face à une Arabie Saoudite, alliée de l’Egypte (comme les EAU) et sans doute soucieuse de créer une vraie solidarité stratégique régionale contre l’ennemi iranien, avant le baston final. Soutenir Haftar et l’Egypte contre la Turquie et le prétentu « GNA reconnu par la communauté internationale » (l’organisation onusienne et Ankara ?), est la bonne solution, surtout si la Russie marche dans le même sens. Poutine pourrait d’ailleurs plus aisément que d’autres calmer les aigreurs algériennes, qui ne manqueront pas de se manifester, si certaines armées, notamment égyptiennes, devaient se rapprocher trop près de l’Algérie. Bref, à l’approche de cette année 2020, les charbons deviennent de plus en plus ardents…

    • Patrickov dit :

      encore un expert du net, on en trouve beaucoup ces derniers temps, il faut postuler au Pentagone.

  18. Auguste dit :

    Sur la chaine TV Al-Haradath, le porte parole de l’armée de Haftar dit « qu’il ne peut pas avancer sur Tripoli parce qu’il y a un canon turc qui lui barre la route ».Faut voir la tête de la journaliste qui l’intervieuwe.
    Allez Erdogan,laisse les passer,on n’est pas chez les gilets jaunes ici.

  19. Patrickov dit :

    Certains parlent des B-61 sur le sol turc qui peuvent êtres largués par les F-16 turcs qui ont connu quelques modifications dans ce sens il y a quelques années.
    Concernant Sissi dans ce conflit son peuple ne le suivra pas, et ses opposants en profiteront pour l’affaiblir on pourrait voir un conflit comme en Syrie, une partie de son armée ne le soutien pas et encore moins le peuple égyptien qui n’est retenu que par les armes et la brutalité.
    Rappelons que les égyptiens ont aussi fait quelques menaces envers les autres pays du Maghreb comme l’Algérie, la Tunisie n’est pas du tout pro-Sissi.
    Qu’il ne compte pas sur l’armée saoudienne qui a déjà du mal au Yémen et quelques soucis avec l’Iran.
    En somme la Turquie à toutes les cartes en main pour déloger Haftar et le renvoyer au fond du désert égyptien.
    Sissi n’a pas réussi à remplir le ventre de son peuple qui est devenu hostile lui aussi.
    Comme en Syrie certains pays misent encore une fois sur le mauvais cheval.
    Les russes apporteront toute leurs aides aux turcs, leurs économie en dépend et leurs crédibilités.

    • Pascal (l'autre) dit :

      Si Erdogan crée un ministère de la propagande (à moins que ce ne soit déjà fait) je ne doute pas une seconde que la place de porte parole vous sera attribuée.

      • Patrickov dit :

        Pascal les dés sont lancés et rien ne va plus, cela fait des année que l’on entend les mêmes histoires et vos fabulations sur l’économie, la stratégie etc. Si l’on est pas d’accord avec vous, on devient pro quelque chose, vous avez tort et c’est une réalité.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « vous avez tort et c’est une réalité » Enfin………………………………………….. c’est surtout votre réalité.

    • aleksandar dit :

      Merci de m’avoir bien fait rire.
      D’abord parce que si l’Égypte intervient elle le fera par les airs pour détruire les aéroports tenus par les djihadistes.
      Et c’est tout avec peut être des SOF sur le terrain.
      Ensuite parce que la dernière fois que Erdogan a attaqué l’ours russe, la Russie a décrété un embargo qui a couté a la Turquie 2 points de PNB;
      Déclarer que économie russe dépend de la Turquie est proprement hilarant !
      Revenez quand vous voulez

      • Patrickov dit :

        aleksandar dans les deux cas ce ne sont ni Erdogan ni Poutine qui n’ont eu à subir la crise et l’embargo.
        Combien vaut le rouble face à la monnaie turque ?.
        1TRY =10,5213 RUB
        Combien vaudrait le franc ?
        1TRY =0,993289 FRF
        Combien fait l’euro en franc ?.
        1EUR =6,55957 FRF
        Combien fait l’euro en livre turque ?.
        1EUR =6,60330 TRY

        La Russie n’a pas le poids économique et ne l’a jamais eu et les russes en pâtissent, ils ont faim. Poutine n’a pas fait de miracle sauf chez les oligarques.

        • aleksandar dit :

          Belle tentative de noyer le poisson.
          Mais désolé, la Russie tient la Turquie par les testicules économiquement
          Et pour mettre fin a l’embargo russe, HerrDogan s’est excusé auprès de Moscou
          ( PS: a la vitesse ou la livre turque coule, évitez de donner ce genre de donnée )

          • Patrickov dit :

            Les seuls ressources de la Russie c’est gaz et pétrole, il suffirait que l’Europe et d’autres pays mettent un embargo comme avec l’Iran pour que des troubles apparaissent en Russie, c’est facile de parler à l’abris sous protection de l’OTAN pour vous en Europe.

  20. Louis le funeste dit :

    C’est sur que la départementalisation de Mayotte était une idée de génie :
    Grève des fonctionnaires le lendemain.
    La plus grande maternité de france.
    10 000 naissances
    Et au moins 200 000 comoriens à Marseille
    Bravo Sarkozy.
    Pour le reste faut bien y regarder ..

  21. felipe dit :

    avant de parler nucléaire, il serait aussi judicieux de réfléchir à ce qu’est l’arme nucléaire dans les rélations internationales… certainement pas un jouet, même unique qui n’aboutirait qu’à une chose : mettre le lanceur dans le camp des « bad guys » quelles que soient ses motivations. on ne joue pas avec une B61 (comme on lit sur ces posts) sans se penccher sur les conséquences politiques de son emploi. sans oublier que vitrifier tripoli, ou benghazi (parce que personne ne penseraait à bombarder le caire ou ankara : sissi, MBS ou ERDOGAN ne sont pas idiots à ce point… le recours à l’amre nucléaire en dehors de toute logique de légitime défense du territoire national est simplement en dehors de toute dialectique de dissuasion et de puissance. ce qui ne veut pas dire qu’une organisation terro ne se ferait pas un plaisir de l’employer contre une ville occidentale…
    Aussi, avant de parler de guéguerre entre turcs et égyptiens, laquelle ne durerait pas longtemps mais servirait surtout à animer les opinions publiques locales, il serait intéressant de se poser la question : et la France dans tout ça? coté ATTATURK avec les copains qatari (donc frères musulmans et Al qaida) ou côté Egypte/arabie saoudite (le whahabisme) ???
    certes une crise armée en méditérannée orientale ne serait pas du gout des marchés mais il serait intéressant d’écouter ce qu’en penseraient les chinois, les américains et les russes confondus. quant à nous il faudrait choisir son camp : PSG ou DASSAULT ?