Mali : Un raid de la force Barkhane décime une colonne jihadiste dans la région de Douentza

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. Allobroge dit :

    Ils ne tarderont pas à nous dire que ces « motards » ne sont que des gens de la région procédant à des concentrations d’amateurs de ce moyens de transport, rien à voir avec des djihadistes et nous seront accusés de faire la chasse aux habitants !

    • tartempion dit :

      Oui mais en même temps , je ne vois pas l’intérêt de détruire de manière préventive cette colonne , il s’agissait peut-être autant d’une réunion entre des membres de différentes tribus que d’un regroupement de djihadistes …….L’autorité militaire se trouve engoncée dans cette opération barkhane qui la dépasse et de loin .
      Une armée française impotente sur place mais se gargarisant du moindre non-événement , combien de citations seront délivrées aux officiers ayant ordonné ce carpet bombing …..
      Le Mali et le Tchad sont devenus au fil du temps le bac à sable de l’armée française , il est temps de mettre un terme à cette opération qui « hors vins fins » et « petits fours » servis toute l’année avec abondance par l’économat des armées coûte prés du milliard d’euros aux contribuables français , alors que les terroristes les plus dangereux et les plus haineux sont souvent nés et résident en Europe .

      • Allobroge dit :

        Cependant je ne suis pas sûr que vous ayez raison. Le renseignement militaire est plutôt bien fait et des motos dans le désert qui se regroupent, dans le contexte actuel ……Quant à l’économat des armées heureusement aussi qu’il est là même si parfois il y a (aurait) quelques excès parce que manger local, ça va un peu…quand on est touristes sinon…..

      • juju dit :

        un fin connaisseur…

  2. HBOB dit :

    une colonne de bikers ?

  3. Daniel BESSON dit :

    Ce qui qui prouve bien que le groupe constitué par le Toyota et les motos ne constituait pas l’escorte d’un « chef important » mais bien un  » véhicule de bât  » pour les motos qui l’accompagnaient .
    Ce n’est ni plus ni moins que la tactique des Janjawids avec des motos à la place des chevaux .
    Avec les moyens de géolocalisation modernes ces motos se déplaceront de moins en moins en groupe pour ne se concentrer qu’au dernier moment . Le RETEX du Paris-Dakar : Je parie qu’il existe des  » Road book  » chez les Djihadistes , au moins pour leurs déplacements … Je serai aussi curieux de connaître la qualité du signal GLONASS dans la région ?
    Il existe aussi maintenant des motos trois-roues qui semblent prometteuses et qui apparaissent dans la région ! A 900 USD pour la version 150 CC destinée à l’Afrique cela permet de mener une  » guérilla low cost  » Même l’armée Française s’y est mis :
    http://images.china.cn/attachement/jpg/site1002/20130122/001aa0c6c27e1268938301.jpg

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ces « motos », beaucoup plus lourdes, avec une plus grosse consommation, et moins rapides, sont destinées à rester sur les pistes (regardez les roues arrières). Pour une guérilla je ne vois pas trop l’intérêt. Ce sera plus utile au paysan du coin pour aller vendre sa récolte au marché…

  4. Faublas dit :

    Une attaque massive : qqn moto et une douzaine de gonzes neutralisé… Mirages, hélicos… ça fait cher au kilo, et si c’est ce que les Fama considèrent comme une attaque « massive » demandant l’appui de Barkhane, je suis inquiet.

    • Vequiya dit :

      Je me suis fait la même remarque. A priori il faut des stats, des résultats, des actions pour donner du grain à moudre pour les services de communication. Et tant pis si on envoie des Mirages, quelques Tigres et Gazelles uniquement pour une poignée de clampins sur des motos… Bientôt on tirera des missiles d’un SNA pour détruire une barque avec quelques mecs louches à l »intérieur…

    • Pierro dit :

      On s’en branle des moyens employés. Il faut leur faire et qu’ils vivent avec une épée de Damocles au-dessus la tête même au milieu du trou du cul du monde.
      En déployant 5000 bonshommes pour tenir un territoire grand comme plusieurs fois la France, il faut des multiplicateurs de force que sont les hélicoptères et les avions.
      Le but de la guerre est de vaincre l’ennemi, pas d’être fairplay. Ce n’est pas un sport…

      • ritchi dit :

        le Sahel a environ la superficie de l’Europe. 4500 militaires représentent une goutte d’eau. Même les hélicos d’ attaques et avions de chasses ne peuvent couvrir un tel territoire. Les djihadistes sont comme un poisson dans l’eau, même s’ils perdent des hommes de temps à autres. Le fait est qu’ils reprennent de plus en plus de territoire. Il faudrait une coalition européenne sur le terrain avec au moins 50000 hommes pour espérer des résultats significatifs.

    • Marsouin dit :

      J’aimerais vous voir au sol avec les FAMA au combat…

    • dompal dit :

      @ Faublas,
      Ben pour neutraliser une dizaine de gus, soit on envoie une section (3 hélicos) avec des morts des 2 côtés, soit on envoie ce que l’AF a fait avec zéro mort chez nous !
      Vous préférez quelle option !?? 😉

      • Allobroge dit :

        Les beaux esprits nous diront qu’il faut revenir aux CSPL (Compagnie Saharienne Portées de la Légion Étrangère, sur méharas comme il se doit mais on nous reprochera rapidement dans les milieux autorisés germanopratins la renaissance des « escadrons blancs « 

  5. Polymères dit :

    Ce n’est pas vraiment qu’ils utilisent plus la moto qu’avant, car dans cette région elles sont le principal moyen de locomotion. La raison est simple, son coût relativement faible, passe partout et qui n’a pas besoin de moyens de dépannage autre que ses deux bras et ses deux jambes.
    On a souvent en tête les pick-up, mais il n’y en a pas tant que ça dans la région, dans les villes il y a souvent des véhicules anciens qui ne sont pas adaptés à un usage longue distance et pistes. Pour les GAT, financièrement il est difficile d’avoir une ressource sur place, c’est soit la moto, soit le vol qui n’est pas aussi simple que ça dans les villes.

    Ensuite il y a aussi une logique opérationnelle, une adaptation, un pick-up ça attire l’oeil, presque immédiatement, au sol ou depuis un drone. C’est plus compliqué à cacher qu’une moto et même dans les prises de guerres à l’armée malienne, généralement le véhicule est brûlé sur place ou abandonné ailleurs, on évite de se faire repérer, identifier facilement.
    Quand on voit des pick-up dans certaines régions du Mali (hors villes), c’est pratiquement toujours des combattants, soit de la MINUSMA, soit de l’armée malienne, soit d’un groupe touareg, rarement des civils qui font un tour.

    La moto permet de faire office d’un bon moyen de déplacement, mais un moyen qui reste lié à des « points » de ravitaillements/repos, d’entrepôts, relativement proche.
    Mais rappelons à nouveau que nous nous battons contre des hommes et non des pick-up ou des motos.

    • Auguste dit :

      Ils avaient interdit les motos et les pickups dans certaines régions,dont Mopti.C’est toujours en vigueur?.Si oui,pas de détails.
      Pour les ressources il y a le vol de bétail,qu’on revend en ville sous l’oeil indifférent et quelquefois intéressé des « autorités » locales.Et puis il y a le narcotrafic.Probablement des aides extérieures.
      Pas d’amalgame:que font exactement les soldats des EAU sur la frontière Nigéro-Libyenne?

  6. So" dit :

    Vivement que les Reaper armés fassent leur entrée car pour une dizaines de moto envoyer un mirage 2000 puis un tigre puis une gazelle c’est comme utiliser un bazooka pour tuer une mouche ….

    • Thaurac dit :

      2 par moto ça fait 20 mecs qui emmerderont plus…

    • dompal dit :

      @ So » ,
      Peu importe les moyens employés, c’est le résultat qui compte ! 😉

    • dolgan dit :

      Bof reaper armé vs une dizaine de moto = la colone de moto s’en tire sans trop de dégâts.
      .
      De fait, on aurait envoyé les mêmes moyens à peu de choses près pour traiter cette cible.
      .
      Le reaper armé, c’est pour traiter de petites cibles pas loin, genre 1 pick-up. Pour détruire une colonne de véhicule à xxx km , ça n’est pas adapté.

  7. Le Breton dit :

    Pour nos morts.

  8. Thaurac dit :

    Bravo à nos gars, bon boulot.
    Mais ces filières motos pick up etc… d’où sortent ils, qui les vend, car il n’y a pas trop de concessions dans le désert?

  9. SLEGUE dit :

    Si la colonne à été « décimée », celà veut-il dire que 90% de cette dernière en a réchappé ?

  10. Vinz dit :

    Rapellons au passage que la décimation est une mesure displinaire romaine, qui consiste à exécuter un légionnaire sur dix – afin de ne pas s’infliger une double peine (faire le boulot de l’ennemi) et se planter ainsi le pilum dans le pied. Le but est que la décurie reste pleinement opérationnelle tout en rentrant dans le rang. Bizarrement le terme a pris une acception inverse, et signifie plutôt à présent un anéantissement.

  11. Ludwig dit :

    des motos…la France déploient des merveilles technologiques (Tigres, Mirage 2000) et nos meilleurs soldats contre des motos. Aussi vrai qu’on ne prend pas un peuple de montagne, le terrain aura toujours le dernier mot face à la technologie.

    • Marsouin dit :

      Vous aimeriez que par fair play on les combatte en mob et FSA?

      • ludwig dit :

        Non justement. Nulle question de fair play avec eux .Mais regardez les américains qui ont neutralisé des milliers de Talibans de nuit au canon de 30 ou à coup de Hellfire, 15 ans après rien n’a changé. Pourquoi ? la réalité du terrain et des mœurs locales. Tant que les armées Maliennes seront des cet état de délabrement, rien ne changera. Il faudrait que les Touareg reviennent dans la partie pour le Nord, l’armée Tchadienne pour l’Est, et nos forces pour sécuriser l’Ouest et nos intérêts et là peut-être…mais en l’état,vu la taille du territoire, nous risquons de nous ruiner économiquement et moralement en déployant des tels efforts humains et technologiques face des aiguilles mobiles dans une meule de foins secs.

        • Ancien du Sahel dit :

          L’armée malienne est une armée à mi-temps seulement.
          L’autre moitié du temps les « militaires » maliens sont GAT.
          .
          On les comprend, ils auraient tort de se géner : « tant que je gagne je joue ».
          .
          Combien de « militaires » maliens sautent sur des IED ?
          Très peu car ce sont eux qui les posent.
          Ceux qui sautent n’ étaient pas informés parce qu’ils n’étaient pas de la bonne ethnie.

  12. jyb dit :

    pas vraiment une opération d’opportunité. cela faisait plusieurs jours que barkhane déjouait des tentatives d’attaques coordonnées
    entre Douentza Ansongo hombori.

  13. Plusdepognon dit :

    Une bonne nouvelle, c’est toujours bon à prendre :
    https://youtu.be/KQEDojPZ7YI

  14. carlin dit :

    Bravo, mais on s’aperçoit combien l’absence de drones armés pénalise nos guerres asymétriques. Les moyens à déployer pour un groupe de dix hommes sont considérables. Il est temps de passer aux drones armés si on veut continuer à financer seul nos opérations africaines.

  15. rafi77 dit :

    Mirage 2000 et Tigre pour éliminer quelques hells angels…….Et on s’étonne que le coût des OPEX explose chaque année !!! typiquement le genre d’actions qui peuvent et doivent être traitées par les Reaper……C’est quand que les drones armés arrivent ??

  16. werf dit :

    Chic, on a trouvé de quoi protéger le Paris-Dakar africain. La réflexion a été longue dans les états majors, les têtes ont du chauffer pour choisir le bon matos.

    • Belzébuth dit :

      @ Werf
      Faudrait pas trop rigoler avec la sécurité du Paris-Dakar 2020… puisqu’il a lieu en Arabie saoudite !

  17. Logos dit :

    Je rejoins les commentaires vis à vis du ratio cout/résultat…
    Mais alors, pourquoi ne pas utiliser les roquettes M26 ? on n’en a plus ? ou refabriquer des bélougas… le seul truc que je déplore concernant les munitions de saturation, c est les possibles effets retards en cas de foirage. Mais ici, on peut « nettoyer » la zone, et si besoin, envoyer une équipe de déminage (vu qu’on a théoriquement la supériorité en confrontation directe).
    Ca serait tjs plus économique …

    • Faublas dit :

      Le napalm serait la solution au meilleur rapport coût/efficacité, pour 50 € (prix professionnel) on nettoie 200m de long sur 50 de large (je sais, c’est plus autorisé, mais bon… si pas de témoins, à terroriste, terroriste et demi, et ça. aimerait les ardeurs et la motivation). Les tirs de saturation deviennent cher, les Tigres ont étés conçus pour des combats de haute intensité en zone Europe (je suis inquiet de voir l’efficacité face à des pick-up et à projeter face à des chars russes à 1 contre 20).
      Revenir aux fondamentaux… collecte d’info de terrain, sources « ouvertes » pour 80%, réservées pour 20% et pas de détail dans l’action. Quand il faut nettoyer, on nettoie.

      • Logos dit :

        +1.
        Héals, VVP pourrait le faire et s’asseoir sur les commentaires internes/externes. Macron, non. Dt de l homme et autres le collerait au poteau médiatique…
        D’ou mon idée plus acceptable que ton barbecue de barbus 🙂

  18. Robert dit :

    Il faudrait envisager de prélever un pourcentage de toute forme d’aide que la France donne aux immigrés des pays que nous aidons pour financer notre intervention chez eux à leur place. Comme la plupart ne paient pas d’impôts, que cette aide disons de 15% soit prélevée à la source sur les nombreuses allocations y compris l’aide au logement. Car on peut imaginer qu’une partie de ses aides revient au pays par des moyens discrets comme Western Union financer ceux qui nous agressent et tous ceux qui restent passifs voire complaisants.

    • Daniel BESSON dit :

      Voilà ! Vous avez tout compris … Il est beaucoup plus facile de financer l’équipement d’un escadron motocycliste Djihadiste à partir de Bondy ou Saint-Denis avec le trafic de drogue qu’à partir de Bamako ou Gao . 1500 Euros c’est peau de balle dans la semaine d’une racaille de banlieue et les sociétés de transfert d’argent ne vont pas vérifier des documents d’identité – falsifiés – Maliens utilisés pour ces transferts . En fait vous serez plus emme…. si vous désirez envoyer 200 ou 300 Euros à votre enfant qui a perdu sa CB une fois en passant dans votre vie de boloss Desouchien que si vous envoyez 3 fois 1500 Euros au Mali en une semaine sous trois identités différentes . Je ne parle pas des tontines ethniques .
      C’est EXACTEMENT la même chose que les transferts d’argent pour le FLN sauf qu’il n’y a plus besoin de porteurs de valises …
      Il faudrait maintenant expliquer ça à mongénéral Lecointre qui affirme que le danger pour la France provient du Mali …

    • Gégétto dit :

      Robert,
      Je suis d accord avec vous,mais, malheureusement, il semble plus facile de faire les poches des retraités!

      • dolgan dit :

        lol . le jour où on touchera aux poches des retraités, les retraités actuels seront tous morts.
        .
        Les efforts, c’est uniquement aux actifs qu’on les demande et on garantit aux retraités qu’ils n’auront aucun effort à fournir. Et on appelle ça une réforme. Et les syndicats gueulent parce qu’ils trouvent qu’on en demande pas encore assez aux actifs. Et nous , la retraite, on sait qu’on l’aura pas: le système sera cassé d’ici là.

      • Robert dit :

        Gégetto,
        On peut reprocher à beaucoup des retraités actuels d’avoir accepté les « évolutions sociétales » des années 60 que nous payons cash aujourd’hui sans trop broncher.
        Avortement légal, c’est à dire 18 millions de naissances françaises qui manquent cruellement à l’équilibre des retraites, regroupement familial qui a importé des consommateurs d’aides et tout le reste. Ce ne sont pas les substitués aux français qui ne sont pas nés qui favorisent l’entraide familiale nécessaire en période de difficultés, et qui permet aux petites pensions de survivre, qui vont cotiser pour leurs aînés, et qui vont respecter la loi de solidarité envers les français. Eux aident, financent et cotisent pour autre chose. Les paysans, les ouvriers au bas de l’échelle, les familles françaises pauvres, personne ne viendra les aider, les évolutions sociétales ont déjà prévu, en plus du suicide, l’euthanasie massive pour nos vieux.
        On ne s’attaque pas aux seules conséquences quand les causes sont encore plus favorisées qu’hier car dans dix ans il faudra à nouveau retarder l’heure de la retraite et baisser encore les pensions.
        Il faut rendre ses droits à la natalité française, aux familles françaises, aux citoyens français chez eux. Tout le reste n’est que du pipeau pour garder des privilèges de régimes spéciaux indus, car tous ne le sont pas, et protéger les retraites de ceux qui ont surtout pensé à eux et espèrent bien profiter de leur retraite aux dépens des autres. Contrairement à ce que laisse entendre le gouvernement, pour l’instant il a prudemment évité de montrer son projet, des millions de petites retraites vont continuer d’être insuffisantes pour survivre, les femmes ayant eu plusieurs enfants vont voir leurs reversions diminuer. Pendant ce temps-là, vous débarquez illégalement en France et vous avez beaucoup de droits sans jamais avoir cotisé en France.
        Les français, à commencer par les plus vulnérables, doivent passer les premiers chez eux. Je sortirais dans la rue le jour ou une manifestation revendiquera ce droit naturel.

  19. Lacatapulte dit :

    Des Mirage 2000D avec donc sans doute des bombes guidées par laser ou par GPS et des hélicoptères de combat high-tech pour bousiller quelques jihadistes montés sur des moto-cross? C’est clair que l’opération Barkhane est une parfaite illustration de la guerre asymétrique. Et l’arrivée prochaine des Reaper n’y changera rien : nos moyens sont surdimensionnés et donc par la même bien trop onéreuses pour de telles opérations aériennes. Mais bon pas le choix, dans la France d’Emmanuel Macron l’armée demeure le parent pauvre, y compris en opex.

  20. ULYSSE dit :

    Je me répète barkhane c’est 3 drones reaper et 6 avions de combat pour un zone a contrôler plus grande que l Europe. Les moyens aériens n y sont pas. Les hélicos de combat ‘e sont pas adaptés avec un v de croisière de 250 kms h et un rayon d action de 300 kms…

  21. Tintouin dit :

    Le 2 roues a le vent en poupe, que ce soit au Sahel ou… dans les rues de Paris: voyez la constitution des BRAVs par la préfecture de police 😉

  22. Nobody dit :

    Nos forces ont repéré une colonne de motos d’un groupe jihadiste mais pas leur escadrille de tapis volants en appui aérien !

  23. albatros24 dit :

    Mettre un canon de 30 ou une mitrailleuse de 12.7 sous le ventre d’un Patroller ?

  24. Clavier dit :

    On ( et quelques autres aussi…) a été battu par une armée de coolies se déplaçant à bicyclette….on le sera par une autre armée se déplaçant à moto …
    On n’arrête pas le progrès !

  25. Wrecker47 dit :

    Après que Daesch se soit vanté à tort ou à raison de la mort de nos 13 Combattants j’estime que la riposte ne devait pas se faire attendre ,quelques soient les moyens employés ! Qu’on s’en prenne à des moudjahidines à dos de chameaux de Toyotas ou de motos importe peu!
    – Leurs moyens motos récents leur permettent de circuler discrètement sur route comme en touts terrains ce qu’ils font aisément en temps de paix ou de guerre …Le Tchad nous l’a prouvé bien souvent!
    Coté économie :même si les moyens sont surdimensionnés, le résultat est clair ,ceux qui ont été butés ne feront plus chier personne!
    On en faisait autant en d’autres temps ,en piègeant et abandonnant sciemment des munitions standart …Petits moyens mais efficaces ,celà faisait une arme en moins en face, et un combattant qui passait l’arme à gauche ou était hors d’état de nuire !
    Dans le désert « on fait avec çà qu’on a »…En utilisant tous les moyens contre un ennemi volatile , aucune honte à en avoir… en regard de ce que nos politiques gaspillent ailleurs!

  26. Raymond75 dit :

    « des Mirage 2000D, puis des hélicoptères d’attaque Tigre et Gazelle … ont ainsi permis de détruire plusieurs motos et de mettre hors de combat une dizaine de terroristes » – On a pas utilisé de missiles de croisière ?

    • Raymond75 dit :

      Les militaires, qui sont des gens de tradition, reprennent donc la tradition qui a vu la formidable coalition occidentale, suréquipée des plus hautes technologies, se faire foutre dehors par des gueux en tong et armés de Kalachnikovs d’occasion en Afghanistan. Le succès sera le même : dans quelques années, après des dépenses délirantes alors que la France est surendettée et que son économie s’effondre, on affrétera des avions pour vous rapatrier.

      Avec force médailles et cérémonies.

  27. KOUDLANSKI dit :

    Moi je dis , on s’en fout si c’est grâce aux 2000D , Gazelle ,Tigre ,VBCI , qu’on envoi ces merdes , voir leur dieu , il n’y a aucun quartier à faire avec eux .

  28. Plusdepognon dit :

    Il y aura un énième épisode à Pau le 16 décembre prochain :
    https://www.lopinion.fr/edition/international/pourquoi-macron-convoque-chefs-d-etat-sahel-205244

  29. Wrecker47 dit :

    Quelques soient les moyens utilisés par l’Armée Française ,on a encore la chance de les avoir!Les gens de Daesch auront reçu la réponse à leurs insinuations et payés le prix fort pour nos 13 morts ce qui ne nuit pas !
    Reste à déterminer qui paie les motos ,d’oû arrivent-elles et comment se ravitaillent nos bédouins motorisés dans ce désert …
    Tous terrains ou non les cavaliers maîtrisent la conduite en brousse ou dans les dunes ,savent bien planquer leurs montures ce qui rend difficiles les recherches aériennes compte-tenu de la période des vents de sable !

  30. Robinson dit :

    Et bien sûr ces motards circulent sans assurance, sans vignette Crit’Air, sans contrôle technique… mais où se croient-ils ?