CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

PLF 2020 : Le Sénat vote une revalorisation de la retraite du combattant

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Buburoi dit :

    Une excellente décision qui risque d’ètre torpillée par Bercy et Macron, mais qui est juste.

  2. Glute dit :

    Et en euros ça donne quoi ces deux points de vie ?

  3. dompal dit :

    Aaah !…..Les sages de la Cour des cons !!!
    Combien coûte l’AME, les subventions de la presse et des syndicats entre autres qu’on rigole un peu ? 😉 🙁

    • MC pierre grimonprez dit :

      pour les syndicats, chaque employeur peut constater avec joie, en consultant ses charges URSAAF employeur, l’existence d’une ligne »financement des syndicats patronaux et salariés », créée en janvier 2016 , sous sa majesté François Hollande.

      • Xaintrailles dit :

        URSSAF pm URSS à la française…
        Plus didactique : union de recouvrement des caisses de sécurité sociale et d’allocations familiales… pas de traces de syndicats dans cette dénomination, mais les missions de recouvrement sont élargies à d’autres charges de dépenses comme celles du « dialogue social » depuis le 1er janvier 2015.

  4. petaf dit :

    saloperie de politiciens qui veulent toucher à cet avantage et qui ne veulent pas qu’on touchent aux leurs …..
    s’ils veulent faire des économies ,faut arrêter de recevoir toute la merde qui traverse la méditerranée , qui est nourri ,logé ,soigné gratos et qui ne cotisera jamais pour votre retraite ,là ,il y a de très grosses économies que l’on pourrait faire mais non ,on est dans le pays des droits de l’homme …

    • Le Breton dit :

      Petaf, faire rentrer des clandestins ne relève pas des droits de l’homme.

    • aleksandar dit :

      Pas de chance pour vous c’est justement ici des senateurs donc des politiciens qui ont voté cette augmentation.
      Et ce sont les hauts fonctionnaires qui vont la torpiller

  5. spad dit :

    10 €…

  6. Bangkapi dit :

    Avant de supprimer la retraite du combattant, ces andouilles de Bercy et de la rue de Cambon feraient bien d’attendre que les anciens d’AFN ne soient plus de ce monde.
    Sinon ils risquent de se retrouver virés du pouvoir. Car les anciens eux ils votent.

  7. Jm dit :

    Dans ce débat où on nous fait l’aumône pour avoir défendu notre pays, il y a quelquechose qui me surprend dans le débat actuel.
    Les députés vont (bien sûr !!!) voter la fin des régimes dits spéciaux, qui sont très largement excédentaires afin de pouvoir injecter ces excédents dans le budget de l’état – je sais, c’est un raccourci dans lequel beaucoup vont s’engouffrer, car c’est un peu plus complexe que cela, mais au final, c’est ce que cela va donner.
    Ces régimes spéciaux, comme les autres, sont basés sur le principe de la répartition.
    Alors pourquoi….ces fameux députés ne s’appliquent-ils pas ce vote à leur régime de retraite, qui lui, est basé sur la capitalisation, beaucoup plus généreux, mais ça, je n’avais pas besoin de l’écrire, s’ils se le sont votés, c’est qu’ils y avaient un intérêt !!!
    Je suis surpris que personne n’en parle, alors que nous lisons ci-dessus tout un article sur la retraite des combattants, parce qu’au final, 750 € par ans, cela fait grosso modo 63,00€ mensuel, pour une carrière d’au moins 20 ans au cours de laquelle un militaire risque sa vie pour la Nation, alors qu’un député (je ne vais pas m’étendre sur les sénateurs, car c’est pire) perçoit une retraite au bout de 5 années de mandat où il a risqué sa vie…..au bar de l’assemblée et au restaurant (alcoolisme et cholestérol, sauf pour Monsieur BENALLA car il faisait du sport, lui, au frais de la princesse !!!!) que nous lui payons grassement, et pas à hauteur de 15.25 €. Et surtout pas dans sa région d’élection, des fois qu’il y ait des photos qui fuitent dudit député en train de manger en famille.
    C’est ce qui se passe dans ma région, où la député est surnommée la fantôme, tellement nous ne l’avons pas vu, sauf pour se présenter en parallèle à la municipale à venir (sent-elle le vent du boulet ???).
    Et vous pouvez me rappeler le « salaire » d’un député auquel il convient de ne pas oublier les « suppléments » dont ils bénéficient sans justifications : toi, petit militaire de province, n’oublie pas ta facturette de 15.25 € et ta prime sous béton de 0.29 € sinon, le commissaire en chef va te taper sur les doigts et ton remboursement, tu vas t’asseoir dessus.
    Et ils s’étonnent que la France soit dans la rue : moi, ce qui m’étonne, c’est qu’il n’y ait pas de militaires dans la rue, parce que parmi ceux qui vont manifester, il faut avoir le courage de le dire, beaucoup gagnent largement plus qu’un militaire, avec 38h/semaine, CE et autres.
    Je sais, on ne nous a pas mis un fusil sur la tempe pour servir, mais de là à nous prendre pour des cons et des sous-citoyens qui n’ont le droit que de se taire……

  8. Électeur dit :

    A suivre.
    Si Bercy n’est pas d’accord à cause de la contrainte européenne des 3%, le Président-chef se soumettra à Bercy comme en juillet 2017.
    Et les Députés feront profil bas pour ne pas être renvoyés devant les électeurs.

  9. Savinien dit :

    29 euros par an

  10. Plusdepognon dit :

    Vous sentez cette odeur ? Ça sent les élections…
    https://youtu.be/Sxl2666U7qg

  11. Traduction du langage sénatorial: Maman!?!! Gloups!

    On comprend aisément que la grève du 5 décembre fait peur et qu’ils sont prêt à tout lâcher. Bien sûr avec la politique d’austérité, pour ne pas dire la politique de régression du format de la défense, et donc de la stratégie courte sur patte, la classe politique qui était bien au chaud à l’abri de l’inspection des finances très peu regardante, semble d’un coup très peu sereine avec toute les casseroles qu’elle traine au cul. Faut voir aussi la commission qui a interrogé Benalla, c’est pas le panache ni la fougue qui les étouffe… Mais après tout, pourquoi pas essayer de soudoyer psychologiquement une armée d’échantillon en faisant miroiter quelques piastres?! C’est sûr, ça ne coûte pas grand chose d’essayer, vu le résultat qu’il y a à la clef (Milice de la néo-finance). Pendant ce temps là, tandis que l’armée française était réduite de moitié en 20 ans, alors que la population mondial explose et les risques avec, la France bat un record de dividendes versés aux actionnaires… Donc pour thanksgiving, on a déjà la dinde…

  12. vieux margi dit :

    Réalisme….. ils sont de moins en moins nombreux les anciens combattants…

    Penser à nos jeunes anciens combattants… un militaire qui revient à la vie civile a 30 ans titulaire de La Croix du combattant il a rien….

    On la donne pas au premier venu.. merde alors…

    Ou alors des avantages pour rentrer dans l Administration… prêts bancaires spéciaux..remise sur véhicules automobiles Français… avantage transport. Du moins quand la SNCF ou RATP travaillent…

  13. AC dit :

    Le HCECM ou le SGDN ou les commissions parlementaires ou les services du « chef des armées » à l’Elysée, ont-ils examiné le sort des anciens combattants : combien sont sdf ? Combien sont sous le seuil de pauvreté ? Combien sont séparés de leurs enfants et de la mère de leurs enfants ? Etc.
    Beaucoup de questions sociologiques concernant les militaires (et désormais les anciens militaires parce que presque tous sont anciens combattants) devraient être étudiées par des organismes qui sont payés pour ça et ne le sont pas.