CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les hélicoptères de la Gendarmerie vont se concentrer sur la sécurité publique, aux dépens du secours aux populations

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

76 contributions

  1. garance dit :

    Toujours le même baratin pour justifier la diminution du matériel et des hommes. Ce qui reste doit être au service de la sécurité des puissants.
    Le parc des dragons va être renforcé ou on va externaliser aux compagnies privées?

    • B.M. dit :

      Les « dragons » sont les hélicoptères de la sécurité civile, ils n’ont rien à voir avec la gendarmerie.

      • PeterR dit :

        Le Monsieur il vous explique que si les hélicos de la gendarmerie ne font plus les interventions de secours la charge va automatiquement se reporter* sur la sécurité civile. Mais dans ce cas il faudrait penser à renforcer leurs moyens

        * : ou pas et dans ce cas on laisse les gens crever ?

      • GRADLON dit :

        Effectivement nous le savons
        Garance en toute logique pose sans doute cette question car les hélicos Gie se désengageant des secours à personne le parc des Dragons sera t il suffisant

      • garance dit :

        ben si les gendarmes doivent délaisser les missions d’assistance je ne vois que les hélicos de la protection civile pour les remplacer. Ou de compagnies privées genre Rega.
        J’ai bon?

    • PeterR dit :

      Pour info il y a un petit dossier sur les hélcos dans la revue Air&Cosmos du 31/10.
      Ils chiffrent le nb d’hélicos HEMS + sécurité civile à 90 en France
      Reste à savoir à quel taux les hélicos de la gendarmerie sont utilisés pour des interventions de ce type pour estimer combien il faudrait d’hélicos HEMS supplémentaire pour rester à « effectif constant »
      Accessoirement ces hélicos sont ils adaptés au secours en montagne (ou autres intervenions un peu particulières) et les équipage entrainés pour ??

  2. frederic66 dit :

    je vois mal comment les PGHM vont pouvoir survives à ce « recentrage » si il est mis en oeuve, qui va allé chercher sur le domaine public les gens en perdition, on va les chercher à pieds ? déjà commençons par remplacer les vieux écureuils qui deviennent des dangers pour le personnel des SAG puis on verra, il était temps que l’ex DGGN parte car on va finir à poil ou à l’os dans la GENDARMERIE

    • MAS 36 dit :

      Rassurez vous le nouveau DG est de la même trempe.

      • Olivier 15 dit :

        Voire largement moins bon. Parce que côté  » la voix de son maître « , le nouveau DG a largement ses références sur son CV!

    • B.M. dit :

      Réaction classique : on parle de l’emploi général des 56 hélicos de la gendarmerie et vous vous biaisez le sujet en réduisant le problème au cas des quelques hélicos du PGHM dont il est évident qu’ils continueront à faire comme avant. Pour le reste, les hélicos de la gendarmerie font moins bien et pour beaucoup plus cher les missions de secours que la sécurité civile et ne parlons pas de comparer ceci à ce que font les compagnies privées affrétées par les SAMU dont l’efficacité et les coûts devraient quand même se faire poser des questions aux autorités sur l’organisation des services de secours publics.

      • GRADLON dit :

        En quoi vos affirmations sur la moindre performance des hélicos Gie sont vraies ?
        Vous avez des données chiffrées ,des exemples ou est ce la jalousie de la maison jaune et rouge ?

      • Melchior6774 dit :

        B.M.,
        Merci pour votre commentaire ci-dessus, j’ai eu mon fou rire de la soirée !
        Pourriez-vous me citer vos sources pour vos affirmations «  »font moins bien » et « pour beaucoup plus cher » ? Je suis très intéressé… Avez-vous idée de la masse salariale des équipages des Dragons et du temps de travail des ces derniers ? Est-ce que vos chiffres prennent en compte le fait que beaucoup de ces équipages sont encore soldés par leur services d’origine (Police nationale et Sapeurs-pompiers de Paris) ? Savez-vous combien d’équipages il faut pour assurer une permanence H24 d’un Dragon ?
        Quand à l’efficacité et au coût des sociétés privées affrétées par les SAMU, c’est la deuxième couche à mon fou rire. On parle de leurs disponibilités et du vol de nuit ? Regardez un peu les chiffres des ARS, vous allez pleurer. Les sociétés privées c’est pas pour rien qu’elles veulent en mettre partout des blancs, c’est que c’est (très) rentable. Babcock, c’est pas l’abbé Pierre, hein !

        • David de La Bérarde dit :

          Excellente analyse Melchior6774, sachant que le marché MCO des EC145 est commun, mais avec des coûts plus importants pour le GH (AOG 24H, lot de sécurité etc…) Les EC145 bleus s’entretiennent au sein du GH de Nîmes et non pas au sein du centre de maintenance de la gendarmerie , avec le modèle du GH, d’où peut être effectivement le surcoût annoncé par BM! AHD est le titulaire du marché MCO GH/GEND , Airbus ne serait pas rentable? La DMAé aveugle? Le CBCM absent? Qui mesure réellement la performance des moyens aériens? Personne. De l’arrêt cardiaque au gus qui ne veut plus marcher pour rejoindre sa bagnole….Le SAMU reste logique, il engage le moyen pour sauver et aussi compenser le départ d’un médecin du service. Départ donc absence qui peut provoquer la mort, dans une salle d’attente pleine à 2H du matin, sans le Doc…Parce que le SAMU est en surchauffe depuis longtemps.

    • charly10 dit :

      Bonjour
      « qui va aller chercher sur le domaine public les gens en perdition, on va les chercher à pieds ».
      Cette mission est déjà dévolue aux hélicos « dragon » de la sécurité civile. gendarmes et SC, travaillent souvent sur les même bases ( ex Chamonix ).
      Il est bien évident que la gendarmerie à d’abord une mission de lutte contre la sécurité publique délinquance.et que c’est vers cette mission qu’on orientera les décisions futures.

    • Un moblo dit :

      Ils utiliseront ceux de la protection civile…..

  3. ji_louis dit :

    Pousseront-ils jusqu’à changer les PGHM en PPHM?
    Et sur les côtes, cela fait déjà longtemps que les hélicos de la gendarmerie complètent (et non remplacent) ceux de l la sécurité civile (les dragons), tout comme d’ailleurs des moyens de l’armée de l’air et de la marine.

  4. Jm dit :

    y vont voler avec le gas-oil piqués dans les Duster ?????
    C’est ça, la discrimination positive ?
    On marche sur la tête e, France !!!
    Désolé, mauvais jeu d e mot pour des gars en panne de pétrole !!!
    On marche …….

  5. Parabellum dit :

    Comment gérer la pénurie…le pire étant que les pompiers n ont pas d helico en propre dans les ranges villes ni à la campagne…il y a un helico securitecivile mais en cas de gros pépin ou d accident multiple il n y a pas de réserve et personne des secours civils n a d helico lourd même genre puma . Pénurie donc et aucun plan en vue sauf les h 160 de le drian..dans quelques années …les pompiers de paris n ont pas d helico alors que les tours sont nombreuses et les bouchons routiers gênants…mais on s en passe jusqu’à la prochaine cata…la aussi un gros plan de sécurité est à faire comme pour combler les carences militaires…mais le bla bla lénifiant sévit.

    • Félix GARCIA dit :

      La route de l’hélico du C.H.U. Poitiers, je le vois presque tous les jours, à SAINT-MAIXENT ! 50 km plus loin !
      Un hélico pour un cercle de plus de 100km ?
      Je sais pas exactement ce qu’il en est.

      Il parait que les pompiers volontaires remplissent de plus en plus le rôle de véritables pompiers professionnelles.
      C’est noble de leur part, mais c’est pas censé se dérouler comme ça !

      Mais comme ça ;
      https://www.youtube.com/watch?v=Thm8Bt823Dk

      Cordialement,

      Félix GARCIA

  6. Plusdepognon dit :

    Des drones pour surveiller la population.
    Même les américains se sont orientés vers un autre moyen pour faire vivre le cauchemar d’Orwell:
    https://m.usbeketrica.com/article/le-pentagone-teste-des-ballons-de-surveillance-de-masse-dans-six-etats

    • Félix GARCIA dit :

      Tout cela va beaucoup plus loin !

      With Little Fanfare, William Barr Formally Announces Orwellian Pre-Crime Program

      A recent memorandum authored by Attorney General William Barr announced a new “pre-crime” program inspired by “War on Terror” tactics and is set to be implemented next year.
      by Whitney Webb

      https://www.mintpressnews.com/william-barr-formally-announces-orwellian-pre-crime-program/262504/

      Le document publié :
      October 16, 2319

      MEMORANDUM FOR ALL UNITED STATES ATTORNEYS
      ALL HEADS OF DEPARTMENT COMPONENTS
      ALL LAW ENFORCEMENT AGENCIES

      FROM: THE ATTORNEY GENERAL

      SUBJECT: IMPLEMENTATION OF NATIONAL DISRUPTION AND EARLY
      ENGAGEMENT PROGRAMS TO COUNTER THE THREAT OF
      MASS SHOOTINGS

      https://www.documentcloud.org/documents/6509496-Attorney-General-Memo-Implementation-of-National.html?embed=true&responsive=false&sidebar=false

      Accès aux services administratifs par reconnaissance faciale en expérimentation

      Publié le 31 octobre 2019 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

      https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13653

      Voilà voilà …

      Je sais où finissent les courriers et autres qu’on peut envoyer à ces gens-là … à la poubelle !

      MONDE DE MERDE !

      Cordialement,

      Félix GARCIA

      PS : Quand aux hélicoptères de la gendarmerie, en Avril dernier, sur la route vers les Alpes, on se retrouve à observer un hélicoptère de la gendarmerie qui suit la route sur laquelle nous sommes, puis brusquement, volte-face, il revient vers nous, on s’attend à voir débouler une voiture à contre-sens, pas manqué, on esquive et on continue, en voyant des voitures endommagées le long du chemin. On s’arrête plus loin pour se reposer. On entend et voit à travers les arbres du parc où nous sommes arrêtés, une demi-heure plus tard, le conducteur de la voiture engagée dans le délit de fuite continuer sa course folle poursuivie par plusieurs véhicules de la gendarmerie, avec l’hélicoptère, toujours dans les airs à donner des informations pour ses collègues aux sols.
      On apprendra plus tard que le conducteur fut arrêté, je ne sais plus exactement comment termina l’affaire ni quels en furent les débuts, mais j’en suis sorti avec une haute opinion de la capacité des ces gens.
      Il parait que la Police moderne fut inventée en France sous Louis XIV :
      Lieutenant général de police
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Lieutenant_g%C3%A9n%C3%A9ral_de_police
      C’est triste, révoltant de voir ce savoir-faire disparaître …

      PPS :
      LES POLICIERS SE REBIFFENT – Les Reportages du Média Pour Tous
      https://www.youtube.com/watch?v=PVcRZSGgSVM
      LES POMPIERS MANIFESTENT – Les Reportages du Média Pour Tous
      https://www.youtube.com/watch?v=YwCZE6SBp4o
      ALSTOM SE SOULÈVE ! – Les Reportages de Vincent Lapierre
      https://www.youtube.com/watch?v=bGZOgABTFHY

  7. aleksandar dit :

    Entre la protection des populations et la répression, le choix est fait
    Répression.
    Bienvenue en URSS.

  8. dompal dit :

    « Il faudra se reconcentrer davantage sur les missions de sécurité publique, la partie secours me semblant naturellement dévolue à nos camarades sapeurs-pompiers. Aujourd’hui les hélicos de gendarmerie font un peu les deux »
    J’espère que cela ne concerne pas le secours en montagne……sinon il risque d’y avoir pas mal de morts sur nos reliefs !!! 🙁

  9. Tertreven dit :

    Un drone est largement suffisant pour filmer une manif ou racketter les automobilistes. Si la gendarmerie veut laisser tomber le secours en mer ou en montagne et le transport des blessés mieux vaut transférer leurs hélicos à la sécurité civile.
    Un coup de peinture rouge et jaune et nos impôts seront plus utilement employés. Heureusement que la Marine Nationale ne raisonne pas comme eux.

    • Un moblo dit :

      Commentaire ridicule d une personne qui be connais pas grand-chose a ce dont il parle…..

      • ScopeWizard dit :

        @Un moblo

        Oui , sûrement ; mais voyez , perso , je m’ en fous qu’ un commentaire soit ridicule , débile , ou nul à chier des rondins en contreplaqué de 10 mètres de long pour 1 m de section , ou tout ce que vous voudrez , ce qui m’ intéresse , c’ est pourquoi il l’ est ; donc par une explication logique et argumentée , selon vous , pour quelle raison @Tertreven ne connaît pas grand-chose à ce dont il parle ?

  10. MAS 36 dit :

    Et la suppression de l’habilitation « aérocordage » du GIGN il n’en parle pas le DG aux députés ?

  11. julien dit :

    Donc plus de PGHM ? J’ai du mal à y croire vu le niveau d’expertise. N’est t on pas en train de proprement et simplement démonter notre Gendarmerie ? Le GIGN perd aussi de l’expertise… Tout f… le camp.

  12. PK dit :

    Bizarre que le DGN ignore que la Sécurité Civile ne couvre pas… le secours en montagne.

    Les seules unités habilités à le faire sont le PGHM (donc gendarme) et la CRS Alpes (donc police). Les pompiers sont absents. Les GRIMP n’ayant pas la qualification montagne (il faudrait former des guides de haute-montagne, ce que les SP ne possèdent pas en propre actuellement, ni la sécurité civile).

    Alors, une nouvelle répartition des missions, pourquoi pas (a priori, le secours pur n’est ni du ressort de la gendarmerie ni de la police et le secours en montagne est une tradition, plutôt qu’une obligation), mais le transfert d’activité ne se fera pas en claquant des doigts.

    • Fus dit :

      En Savoie, outre les CRS et les Gend, il y a une unité montagne des sapeurs pompiers, diplômés guides HM et toussa (Groupe de Montagne des Sapeurs Pompiers 74 ) Par ailleurs dans les Alpes, les hélicos Sécu Civile et trois sociétés privées ont intégrés dans le système secours montagne. Dans les Pyrénées c’est dans la même veine

      • GRADLON dit :

        Pompiers qui sont OPJ c’est bien connu ce qui oblige à envoyer soit un OPJ CRS ou un OPJ gendarme pour accompagner les pompiers si il s’agit d’un accident de montagne nécessitant des constatations

    • Nioto dit :

      En Haute-Savoie, c’est bien Dragon 74 qui assure le secours en montagne depuis la DZ de Chamonix. Ils alternent une semaine sur deux entre gendarmerie et sécurité civile, si je me souviens. Après je ne sais pas s’il est armé par un équipage du PGHM ou du GMSP (Groupe Montagne des Sapeurs Pompiers)

    • ji_louis dit :

      Le secours à toute personne en danger est une obligation légale pour toute personne ayant l’information et les moyens d’agir. Donc, en cas de danger ou d’urgence, les hélicos de la Gendarmerie (comme les autres, mais plus particulièrement eux parce qu’ils seront au courant des problèmes avant les autres) continueront à porter secours.
      La seule différence est qu’avant de se déplacer, ils vérifieront auprès d’un coordinateur si il y a un autre moyen susceptible d’y aller à leur place.

    • Vertaco dit :

      Bonjour, les 2 dragons basés à Grenoble pratiquent pourtant le secours en montagne. Mais peut-être est-ce une situation particulière ? (Mes connaissance ne me permettent pas de répondre)

    • PK dit :

      Je me réponds pour répondre à tout le monde.

      Mon post n’est pas clair : la Sécurité Civil arme les hélicos (depuis toujours) qui animent le secours en montagne (Indicatif Dragon (1 ou 2 selon la richesse du département) + numéro de département. Les hélicos de la GN couvre un spectre ridicule de ce genre d’inter. En revanche, ils sont armés essentiellement par le personnel du PGHM et la CRS Alpes.

      J’ignorais l’existence d’un groupe HM SP en Haute-Savoie (bonne initiative locale qui a dû faire grincer quelques dents, puisque normalement le secours en montagne relève juridiquement de la GN ou de la CRS). Mais si ça marche bien là-bas, bravo. Il n’y a rien en Isère en tout cas (sauf Dragon 38 comme expliqué plus haut).

    • julien dit :

      C’est clair. Beaucoup de gendarmes en PGHM ont la qualif guide. Quand je vois tout les commentaires (pour les plus sensés) : Oui, les PGHM, les qualif hélico pour le GIGN, ect… coûtent. Mais combien cela va coûter de les laisser perdre. Et combien de futures recrues se détourneront de cette arme par voie de conséquence ? Je crois que nos budgets publics sont vraiment à l’agonie. Mais, remarquons que l’on peut encore payer de A.Benalla quand même. Pauvre France.

  13. raccoon dit :

    ça me rappelle une manifestation à lyon l’hiver dernier: un hélico à la vertical pendant plusieurs heures d’affilées pour une manif de 400 pelos déclarée avec un trajet prévu et assermenté par la préfecture et sans que sa ne pose de véritable problème pour le vie de la cité, l’heure de vol est pas cher pour faire plaisir à certain

    • lym dit :

      Je pense d’ailleurs que les pilotes d’hélico préfèrent voler en montagne, malgré les risques souvent présents, que faire le drone quasi stationnaire au dessus d’une manif…
      Ne pas sous-estimer le fait de continuer à avoir des activités motivantes, histoire de garder les hommes et leurs compétences utiles en toutes circonstances. A tomber dans l’activité merdique, autant aller… à la sécurité civile qui va devoir se renforcer, voir dans le privé balader des touristes fortunés sur de jolis paysages ou faire le taxi volant pour ceux qui n’iront pas à l’aventure sous d’autres contrées: Le marché des pilotes hélico étant largement pourvu par les tôt retraités de l’ALAT, franchement, je pense qu’avec leur expérience ils auront du choix si la gendarmerie ne leur laisse plus que des missions de merde!

    • Clément dit :

      A Toulouse on a déjà eu DEUX hélicos pour quelques Gilets Jaunes. Et les manifs se limitent bien souvent à deux ou trois boulevards et quelques rues.

  14. Lagaffe dit :

    S’il s’agit de faire que de la surveillance, l’utilisation de mini-drones est clairement moins chère que celle d’hélicoptères. Mais là comme ailleurs on déshabille pierre pour habiller paul.
    Je suppose que la solution la plus logique, l’achat d’hélicoptère supplémentaire pour répondre aux besoins, est exclu.

    • ClémentF dit :

      En effet, ces déclarations sont pour le moins contradictoires. J’y vois un plaidoyer pro domo pour défendre son budget(financez-donc mes drones ET mes hélicos), parce que d’un point de vue pratique c’est idiot.

  15. 64du31 dit :

    Alors recentrons le débat :
    L’ex DG parle des hélicos bleus les FAG, les PGHM n’ont et n’ont jamais eu d’hélico.
    Le CFAGN gére les machines et les personnels des FAG ( environs 450 clampins) et mets a disposition 8 Ec145 orientés vers le secours en.montagne au profit des unités spécialisées secours en montagne : PGHM, CRS montagne et GRIMP.
    Les FAG possédent donc 6 unités « montagnes »en métro et 2 outre-mer , corse et réunion.
    Mais ces DAG ou SAG ne font pas que ça, elles font aussi un peu de PJ ou PA comme les copains des unités de plaine.
    Donc transférer 8 machines à la sécu civile pourquoi pas et demander aux équipages des FAG de basculer de la combi bleu a la combi orange je pense qu’il n’y en a pas bcp qui vont refuser…
    Et oui à la secu c’est open bar, pas de restriction d’heure de vol comme chez les bleus, je ne parle même pas des salaires et des 35h !!!!
    Bref des économies de bout de chandelle pour au final et comme d’hab avoir une facture plus lourde et un service à la population plus pauvre.
    Vive la France vive la république
    Fermer le ban…..

  16. Jérôme dit :

    Bonjour, votre réponse est erronée, le DS Orsec de la haute Savoie place un gendarme du Pghm et un pompier du GMSP (groupe montagne sapeur pompier) dans l’équipe de Secours héliporté renforcé par un médecin Samu ou pompier en alternance… Gmsp composé de 25 pompier pour l’équipe 1 dont 1 quinzaine sont guides. Bonne journée

  17. PeterR dit :

    Je ne sais pas si c’est le cas (aux dernières nouvelles cela ne semblait pas l’être) mais pour tout ce est qui secours au rigolos qui veulent vivre la Grande Aventure (rando en montagne hors piste, sortie en mer en pleine tempête – encore un cas récemment) et qui :
    – nous coûte une blinde quand il faut aller les rechercher
    – font prendre des risques et parfois entrainent la mort de pères de famille
    l’assurance est elle obligatoire ou, dans le cas contraire, se retourne-t-on vers ces aimables personnage pour leur présenter la facture ??
    Ce serait-une solution pour financer ces interventions qui sortent selon moi du cadre de ce que l’état doit au citoyen. Je ne sais pas vous, mais moi j’en ai marre que mes impôts filent vers ce genre de conneries. Ce serait de plus un peu formateur et contribuerait à mettre dans le crane des gens que l’état providence c’est bien mais a ses limites.
    Avant de me faire remarquer que ce cas particulier est une goute d’eau vs tous ce genre de dépenses que les impôts (ou caisses de chômage, de retraite, maladie, etc …) ne devraient pas financer (je pense aux cheminots qui part à 52 ans et qui n’a certainement pas financé sa looongue retraite, aux files qui encombrent les urgences et qui n’ont jamais cotisé, etc ..) je précise :
    – que j’en suis bien conscient,
    – que comme la mesure serait visible et médiatique elle aurait la vertu d’être pédagogique
    – que rien n’empêche de traiter également les autres dossiers
    Voilà c’était ma minute « pas content ». Sur ce je vous souhaite une excellente journée (et n’oubliez pas de payer vos impôts).

    PS : j’ai cru comprendre que les interventions des pompiers pour aller chercher un chat dans un arbre ou traiter un nid de frelon* sont maintenant payantes => vous confirmez ?

    * : comme le cas d’un nid de frelons est indépendant de la personne et présente un risque sécuritaire je trouverais que ce type d’intervention devrait, lui, rester gratuit

    • PK dit :

      @ PeterR

      Vous soulevez beaucoup de problèmes, dont la plupart ont déjà été tranchées.

      Pour répondre rapidement, (en Isère mais sans doute partout) :

      – Les SP ne vont pas chercher un chat dans les arbres. Ils se déplacent pour certains animaux dans le cadre d’un péril. Un chat n’est jamais en péril dans un arbre (si oui, vous trouveriez des squelettes de chat dans les arbres. Un chat descend toujours, question de temps).

      – Les SP n’interviennent plus pour les hyménoptères, sauf en cas de périls immédiats (allergie, communauté à risque (enfant, vieux….).

      Toutes les interventions sont toujours gratuites (c’est le principe en France).

      C’est la raison pour laquelle les inters en montagne le sont aussi. Faire payer les inconscients peut sembler A PRIORI une bonne idée, mais relève de la gageure. Quand commence l’inconscience ?

      Une cordée qui part avec une corde trop courte (80 m au lieu de 100 m) est-elle inconsciente ? (c’est marqué dans le topo, mais les gus sont pourtant des cadors). Une cordée qui ne passe un itinéraire D alors qu’elle passe du TD parce qu’un des gus a un rhum est-elle inconsciente ? Un gars qui se fait prendre dans une pente non marquée dans un topo mais connue des locaux est-il conscient ? On peut sortir des milliers d’exemples à la limite qui rendent le problème très complexe à analyser.

      Pour être honnête, il faudrait un juge qui mène l’enquête sur chaque cas, le juge étant accompagné d’experts de la montagne qui seront à même de trancher si, pour chaque cas, étant donné les personnes, leur savoir-faire, leur expérience, leur état de forme, le jour choisi, l’itinéraire emprunté, l’heure et la météo du météo, la météo des jours et des semaines précédentes, l’état du matériel, le niveau d’entraînement, la pertinence des conseils reçus (gardiens de refuges, topo (internet, papiers), etc. ALORS l’inconscience était là et il faut leur faire payer.

      Quelques centaines d’euros pour une inter… alors que cela va coûter quelques milliers d’euros d’enquêtes judiciaires…

      Vous commencez à saisir le vrai problème ?

      • PeterR dit :

        Vos arguments se tiennent. Cependant je ne vois pas le pb d’imposer une assurance spécifique pour ceux qui veulent sortir des itinéraires balisés.
        De plus quand vous passez à l’orange la police et la gendarmerie sont assermentées pour estimer si vous pouviez (et deviez) vous arrêter et donc vous coller une prune ou pas. Je pense qu’ils pourraient également l’être pour juger si les personnes secourues ont pris des risques inconsidérés ou non, être indulgents pour les cas litigieux mais être implacables envers les guignols. Pas d’état d’âme pour moi que ces abrutis payent pour les autres.
        Ca financerait les moyens engagés sans que ce soit le contribuable qui paye.
        Après libre à la personne de contester devant les tribunaux mais tarif double s’ils sont déboutés. Si les secours ont un peu de jugeote et les juges se contentant d’appliquer la loi (ce que j’imagine ils font la plus part du temps) ils ne devraient eux jamais êtres déboutés.
        Il y a toujours des solutions et en France on crève des « c’est pas possible »
        Bon reste à faire voter la loi 😉 (mais ça, c’est pas possible !)

        PS : fut un temps les SP se déplaçaient bel et bien pour les chats, nids de frelons, etc … Je dirais que ça doit faire 15 / 20 ans qu’ils ne le font plus (il me semblait que pour les frelons ils le faisaient toujours mais que c’était facturé). Mais si vous le dites je veux bien vous croire.

        • Clément dit :

          Quand j’ai eu fait deux semaines de canyoning on nous avait bien préciser de vérifier que notre assurance prenait en compte le « rapatriement hélico », car si ça devait se produire la facture pouvait être salée.
          Pour les pompiers, un ami en rouge m’expliquait qu’ils facturent les déplacements « abusifs » quand la personne n’est pas sympas (où que c’est visiblement une blague).

  18. Vevert250 dit :

    Pourquoi ne pas faire payer les interventions en montage?
    Combien de pèlerins en baskets qui appellent les secours à la moindre entorse et bénéficient d’un tour gratuit en hélico?
    Certes, la montagne est libre d’accès mais chacun doit assumer ses responsabilités.

    • Vertaco dit :

      Pourquoi ne pas faire payer Marcel et son trauma vertébral après 5 tonneaux en voiture sur une belle ligne droite en rase campagne après un repas bien arrosé avec belle-maman ? Ou Jean-Michel qui s’est entaillé la cuisse avec sa débroussailleuse dans son jardin ? dans les 2 cas on peut considérer que c’était aussi des loisirs… => Comme dit plus haut, toutes les interventions sont gratuites en France. et j’espère qu’elles le resteront. ça n’empêche pas de trouver un moyen de verbaliser ensuite pour les cas abusifs.

    • Melchior6774 dit :

      Bonsoir,
      Par expérience je peux vous assurer que les pratiquants de sport de montagne (de la balade-randonnée aux courses d’alpinisme très engagées) hésitent toujours énormément à appeler les secours, surtout pour une « moindre » entorse. A mon avis cela est dû à leur profil sociologique ainsi qu’a une (re)connaissance du milieu de la montagne, des risques pris par les secouristes et des frais que cela engage (« on appelle pas pour rien »). Les demandes abusives restes relativement rares croyez-moi. Mais c’est comme les trains qui n’arrivent pas à l’heure, on en parle plus facilement dans les médias…
      Quant au tour gratuit, pour 10min de vol en admirant le plafonnier de l’hélico (ben oui, les blessés sont transportés couché) par sûr que ce vaille le coup…
      Assumez-vous vos responsabilités quand vous cuisinez ? Quand vous marchez sur le trottoir ? Quand vous jardinez ? Quand vous vous baignez à la plage ? Quand vous roulez en voiture ? Quand vous faites du vélo ?Quand vous faites un match de foot ? Quand vous prenez l’avion ou le métro ou le bus ? Pensez-y la prochaine fois, un jour la facture arrivera…

  19. Edouard dit :

    En ces temps de contraintes budgétaires, tout le monde essaye de sauver sa peau. La Gendarmerie veut recentrer ses missions en faisant budgeter des heures de vol pour la Police Nationale ou tout autre service non MinDef, c’est logique. Par contre, personne ne parle de supprimer la technicité héliportée du PGHM mais peut-être de limiter ses conditions d’intervention et de ne pas faire décoller un hélicoptère à 7 000 Euros l’heure de vol pour tout et n’importe quoi, comme c’est déjà le cas pour des EVASAN sur des pistes de ski par des moyens privés et refacturés aux assurances individuelles. Le discours est exactement le même à la Sécurité Civile, qui veut se reconcentrer sur du « sauvetage » et de la police judiciaire et ne plus faire de transferts secondaires, délégués aux hélicos SMUR eux aussi privés (Babcock)… Comme les pompiers qui en en ont marre de faire sortir des VSAV coûteux pour du Secours A Personne qui pourrait être du ressort d’ambulancier privés. Quant aux drones, il n’a jamais été question là non plus qu’ils remplacent un hélicoptère mais qu’ils soient en soutien sur des missions de Surveillance de maintien de l’ordre, infractions routières type distances de sécurité (mais pas de contrôle de vitesse car techniquement et juridiquement ça ne tient pas) . Et pour finir, c’est aussi un discours volontairement alarmant pour attirer l’attention.

  20. basstemp dit :

    Moi qui croyais que la sécurité publique c’était aussi protéger la population !

  21. petitjean dit :

    et c’est toujours une question de gros sous !
    et pourtant, des gros sous, il y en a plein plein pour nourrir et loger les centaines de milliers de migrants que le pouvoir fait venir en France chaque année !
    La France a tout simplement besoin de plus d’hélicoptères modernes et donc de pilotes. Peu importe la répartition des tâches
    Quant aux drones, ils ont évidemment toute leur place dans des missions de surveillance, d’observation et de renseignement
    Dans ces domaines, Il serait intéressant de faire une comparaison avec l’Allemagne et l’Italie
    C’est curieux , il est rare d’avoir des tableaux comparatifs avec nos partenaires européens……………

  22. Renard dit :

    Un peu moins de généraux ça donne plus d’argent pour les voilures tournantes.
    Généraux dont la plupart s’empressent d’aller monnayer leurs étoiles dans le civil d’ailleurs.

  23. ScopeWizard dit :

    Il y a un truc que je n’ ai jamais compris et qui m’ a toujours semblé « bizarre » , incohérent , du genre anomalie ……………..

    Pourquoi , dans tout ce qui concerne les missions d’ assistance ou de sauvetage que ce soit en mer ou en montagne ( pas uniquement , cela va de soi ) , n’ est-ce pas la Protection Civile ( par exemple , les bombardiers d’ eau ) qui en ait principalement la charge ?

    Le PGHM c’ est super , ce sont de très bons voire d’ excellents pilotes et sauveteurs , mais les autres , ils sont nuls en comparaison ?

    Perso , je soupçonne une guerre entre Gendarmerie et Protection Civile …………. mais sans aucune certitude toutefois ; on dira que circulent des « rumeurs » ……..

    Donc , si quelqu’ un sait un truc ?? 🙂

    • Nioto dit :

      Pour avoir travailler en compagnie hélico, je confirme qu’il y a une gueguerre qui existe entre les bleus, les jaunes et les blancs (SMUH ou secours sur pistes, gérés par des compagnies privées). Chacun défend son pré carré, quitte à ce qu’il y ait des non-sens du genre intervention d’un hélico gendarmerie plus éloigné ou qui doit être rééquipé alors qu’un hélico privé est plus proche. Une remise à plat et une réflexion sur la répartition et les missions de chacun ne serait pas idiot

      • ScopeWizard dit :

        @Nioto

        Merci de cet intéressant témoignage en guise de complément d’ info ! 🙂

      • Melchior6774 dit :

        Bonsoir,
        Sans chercher à polémiquer sur votre exemple. Un hélico privé plus proche c’est bien. Mais comment on l’engage ? Qui le paye ? En surtout qui monte dedans ? Car en cas de sur-accident, va falloir expliquer le pourquoi du comment…
        Et comme toujours avec le privé, je suis pas, mais vraiment pas sûr que la collectivité soit gagnante à moyen ou long terme…
        Cordialement

    • Robinson dit :

      Peut-être parce que la Gendarmerie émarge au budget de l’Etat, alors que la Protection Civile ressort du budget des départements.

  24. Albatros24 dit :

    Missions de sécurité publique = plus de PV d’infractions au code de la route
    de l’argent doit rentrer…

  25. charly10 dit :

    Salut scope
    Les pilotes hélicos de tous les ministères sont pour la plupart formés à l’EAALAT de DAX. (As-tu reçu mon mail à ce sujet ?)
    Pour la gendarmerie, les jeunes sont incorporés après le stage de Dax dans les pelotons hélicos Gendarmerie. L’entrainement et qualification montagne se font en interne.
    Mais en fait, dans la sécurité civile la plupart des pilotes sont d’anciens ALAT, idem pour les Douanes.
    On y rentre avec un minimum d’ancienneté aérienne (sérieux paquets d’heure de vol), beaucoup sont d’anciens MO (Moniteurs). Et surtout on y accède par cooptation.
    Comme pour les pilotes avions bombardiers feux, l’avantage est que les personnels sont plus rapidement opérationnels.
    Maintenant, il n’y pas de « meilleurs pilotes » selon l’affectation. Il y des pilotes .Nos anciens nous disaient toujours:« Il n’y a pas de bons ou super pilotes il n’y a que des « vieux » pilotes ».

    • ScopeWizard dit :

      @charly10

      Salut @charly10 !

      Merci ! 🙂

      OK , je comprends mieux mais ça ne m’ explique pas pourquoi , par exemple , les Gendarmes du PGHM ne travaillent pas avec la Sécurité Civile ou alors en fait , est-ce le cas ?

      Tu comprends , si je ne dis pas de sottises , la raison d’ être de la Sécurité Civile est quand-même d’ être plus axée vers l’ assistance ou le secours aux personnes que la Gendarmerie qui me semble plus à même de pouvoir et de devoir faire face aux missions de surveillance et de maintien de l’ ordre …………..

      Et non , je ne sais si j’ ai reçu quelque chose mais de toute façon ma messagerie est HS , il faut que j’ en crée une nouvelle ; et puis , pour ne rien arranger , ici il est arrivé récemment quelque chose qui fait que je ne parviens plus à vraiment toucher terre aussi souvent qu’ il le faudrait ou que je voudrais ………………..

      Je te tiens au courant , laisse moi un peu de temps que je me ressaisisse ………… 😉

      • PK dit :

        Le PGHM est héliporté par les hélicos de la SC (de même que la CRS Alpes).

      • Melchior6774 dit :

        Bonsoir Scope,
        Je me permet de vous éclairer un peu. Évidement que les gendarmes-secouristes des PGHM et PGM travaillent aussi avec les hélico de la Sécurité Civile. L’hélico n’est qu’un vecteur de déplacement (pléonasme ?). Cela dépend de l’implantation des hélicos sur les zones de compétence des PGHM (ou CRS). La répartition est prévu par le plan ORSEC de chaque département. D’habitude s’il y a un hélico sur leur département ils travaillent avec celui là (sauf si indisponible). Par exemple pour les Alpes de ce que je sais, le PGHM 06, PGHM 38 travaillent avec Dragon 06 et 38. Le PGHM 04 et PGHM 05 travaillent avec Choucas 04 et Choucas 05. Mais si besoin, Choucas 04 peut aller dans le 06 et Dragon 38 peut venir dans le 05. En Haute-Savoie cela est un peut plus compliqué, mais en gros Dragon 74 travaille sur tout le département, Choucas 74 sur toute la partie nord du dept, mais pas avec les mêmes secouristes à bord (chaque département à un plan ORSEC propre lié aux spécificités du-dit département). Plus compliqué encore, la Savoie où la répartition fait intervenir une société privée d’hélico l’hiver avec le PGHM et les CRS Montagne à partir de Courchevel. Qui paye l’hélico privé ? Le département ? L’état ? Cela alors qu’il y a Choucas 73 à Modane mais que la Sécurité Civile arme un Dragon à Courchevel l’été qui travaille avec le PGHM de Bourg Saint Maurice.
        La raison pour laquelle la Gendarmerie et la Sécurité Civile s’occupent du secours (mer et surtout montagne) est historique. Cela s’est fait comme ça y’a 40-50 ans, on prenait l’hélico qu’on avait quelque soit sa couleur, et cela n’a pas changé aujourd’hui, on prend l’hélico qu’on a, quelque soit sa couleur. Et c’est très bien ainsi puisque aucune des deux entité n’a la flotte pour couvrir l’ensemble du besoin. D’ailleurs les deux services on développé des compétences de très très haut niveau. (PS, depuis la Maréchaussée, la mission première de la gendarmerie est l’assistance aux personnes, ceci avant même que les pompiers a fortiori la Sécurité Civile n’existaient…)
        Cordialement

        • ScopeWizard dit :

          @PK @Mechior6774

          Bonjour PK !

          Bonjour Melchior6774 !

          Merci à vous deux et bien-sur à vous Melchior de cette explication aussi détaillée que précise ! 🙂

          Reconnaissez qu’ il y a tout de même dans toute cette organisation pourtant vitale pour assurer la bonne marche du dispositif , vital lui aussi , un bon côté « usine à gaz » ……………..

  26. Gégétto dit :

    Tout D abord ,ne faudrait il pas lire sureté publique en lieu et place de sécurité publique?

    On va donc, pour certains hélicos, passer de la sureté publique(prioritaire) et du secours aux personnes à la seule sureté publique; peut être à juste raison d’ ailleurs.Le vent va t il tourner à tempête en France?

    Pourtant les deux missions de la gendarmerie ne me semblaient pas incompatibles.Choucas 65 peut un jour sauver des gens en montagne ou ailleurs… et le lendemain servir à cerner ,au hasard tiens, un camp de gitans….Gagner les cœurs c est donc terminé!!!

    Choucas65 peut même rechercher un Dragon64 : https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/09/08/sans-nouvelles-d-un-helicoptere-dragon-64-pendant-plus-de-4-heures,2598901.php

  27. Melchior6774 dit :

    Bonsoir,
    Même si c’est complètement hors sujet, merci de ne pas confondre SECURITE CIVILE (service d’Etat, vous savez les hélicos jaune et rouge et les canadair) et PROTECTION Civile (association de secouristes comme la Croix Rouge, la Croix Blanche, la SNSM, l’ordre de Malte etc) qui à certes un agrément du MININT, mais reste une assoc’ !!!
    (Intéressant d’ailleurs cette confusion, cela donnerait-il un indice sur le niveau des connaissances des forumeurs sur les sujets traités ? Cela laisse songeur quand au nombre de commentateurs « technique » sur les articles du blog… Qui a parlé des sujets sur le F-35 ou le PA ou le terro ? Cela ne veut pas dire que seul les spécialistes doivent s’exprimer, m’enfin quand même. On m’a toujours dis « Si tu sais pas, sois tu poses la question, soit tu ferme ta gueule ». Enfin bref, bonne nuit…
    Cordialement