CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Hausse du prix des carburant oblige, la Gendarmerie cherche à réduire sa dépendance aux énergies fossiles

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

100 contributions

  1. Czar dit :

    « Ce dernier aurait du reste tout intérêt à inciter la population à opter pour des véhicules électriques en montrant l’exemple », estime Mme Bono-Vandorme. »

    ouais, surtout au moment où l’on ferme Fessenheim et qu’on commence à liquider la filière nucléaire

    les criminels et terroristes sont aimablement priés de ne sévir que les jour de grand vent afin que le grand théâtre du sceptre puissant de la justice puisse être assuré dans les meilleures conditions

    éoliennes qui font crever des vaches mais là, on les entend moins les écolos-pastèques. il est vrai qu’ils aussi anti-spécistes

    • lym dit :

      Si-si, on commence à même entendre les écolos sur les nuisances… après les mortalités oiseaux/chauves-souris et, une paille, un rendement qui peine à atteindre 20% de la puissance installée:
      https://reporterre.net/Pour-sauver-la-planete-l-industrie-tue-les-campagnes

      On apprécie également les études d’impact bâclées/cachées et le rôle des préfectures… Il y a un moment ou il ne faut plus s’étonner que même en campagne les gens deviennent violents. Quand il n’y a plus que cela à faire.

      • ScopeWizard dit :

        @Czar @lym

        Ce qui s’ avère particulièrement énervant pour quelqu’ un comme votre serviteur , tient au fait que cela fait au moins 15 ans que nombre d’ inconvénients parfois majeurs ont été mis en évidence concernant divers parcs éoliens dont nous ne savons apparemment toujours pas « tracer » avec précision » les filières à qui l’ installation d’ éoliennes profite le plus …………

        En cette fin 2019 , certains semblent « découvrir le Monde » parce qu’ il n’ est plus possible de fourrer la poussière sous le tapis car désormais il y en a trop ce qui fait une grosse bosse qui commence à vraiment se voir , c’ est vraiment gonflant !

        Et il en va de même avec tant d’ autres choses dont l’ abattage animal par rapport auquel il y aurait beaucoup à dire et à redire , notamment concernant les « rituels » aussi cruels que nocifs pour la viande qu’ il s’ agira de consommer…………….

        • Czar dit :

          « cela fait au moins 15 ans que nombre d’ inconvénients parfois majeurs ont été mis en évidence concernant divers parcs éoliens »

          je vous confirme que ça restait très confidentiel. j’ai le souvenir d’un très long débat sur France culture il y a dix ans sur cette thématique (ça m’avait occupé une pas si petite part d’un trajet Paris-Perpignan) et à aucun moment, la question de risques sanitaires pour les hommes comme pour les animaux n’a été évoquée, je me souviens plutôt de questionnements sur le fait que ce mode de production pourrait atteindre une masse critique ou pas, et les problèmes que posaient sa localisation par rapport à la perte en ligne, etc.

          je sui vraiment tombé sur le cul quand j’ai entendu cette histoire de bétail crevant à cause de ça, j’aurais pensé à des légendes urbaines de prime abord.

        • ScopeWizard dit :

          @Czar

          Et non!

          Ce n’ est pas un fantasme , ni le fruit délirant issu d’ une imagination débridée , comme dirait l’ ami Marlon Brando alias Jor-El dans la première scène du célèbre prologue du mythique premier « Superman » ………..

          Non ; moi aussi pendant un temps j’ ai cru à quelque chose destiné à discréditer l’ énergie éolienne à moindre frais ……

          Originaire de la campagne , connaissant le milieu , quelque peu ce qu’ est une terre et comment elle fonctionne ( par exemple que contrairement à ce que l’ on pourrait s’ imaginer , une terre n’ est pas « immortelle » au niveau de sa fertilité ) , j’ ai tout naturellement essayé d’ en savoir un peu plus et rapidement je me suis aperçu qu’ existaient des « zones d’ ombre » , des choses graves semblaient se produire mais personne n’ en parlait autrement qu’ entre « initiés » et encore les mots étaient du genre « couverts »………
          Aussi à ce jour , je ne sais toujours pas avec certitude le pourquoi du comment , juste qu’ une éolienne est moche , que sa conception semble défectueuse , que le rendement n’ est pas bon , que ceux à qui elle profite on ne sait pas très-bien qui c’ est tandis qu’ elle est loin d’ être donnée .
          Rien que toutes ces « bizarreries » accumulées font que je m’ en méfie comme d’ une peste ………..

          D’ autant plus , que je fais partie de ceux à qui jeunes , « on » a fait espérer que la plupart vivraient avant 20 ou 30 ans ( pas l’ âge ) dans de confortables logements bien isolés autonomes en termes d’ alimentation énergétique ; solaire , éolienne , eau de pluie , géothermie , etc …………..

          Déception ………mais bon , vu le système en vigueur qui nous régit , rien d’ étonnant non-plus dès lors que l’ on réalise et comprend ce qu’ il est et quelles sont ses finalités .

          En attendant , je m’ aperçois qu’ après France Inter , France Culture semble avoir pris le même chemin jalonné de propagande et d’ idéologie mercantile ……………

          Désolant …………..

      • OTOOSAN dit :

        Assèchement des sols au pied des éoliennes par brassage de l’air par les différents vortex créés…

        • Pascal (l'autre) dit :

          Et ne parlons pas du « brouillage » concernant la T.N.T.H.D. en hertzien! Un grand moment!

        • Castel dit :

          otoosan
          sans compter les risques supplémentaires pour les oiseaux migrateurs, mais aussi pour les hélicoptères ou les ULM en cas de brouillard !!

    • Clément dit :

      Ça fait aussi tourner le lait des vaches, ça rend les brebis stériles et les enfants épileptiques !
      Blague à part, le vrai soucis de l’éolien c’est intermittence énergétique (mais ça peut se résoudre, en stockant l’énergie dans une STEP par exemple).
      Et l’opposition aux éoliennes se présente comme « écolo » depuis le début (protection des paysages, des oiseaux, ….), mais on est plus dans l’écolo-romantisme que dans l’écologie scientifique.

      • ScopeWizard dit :

        @Clément

        Oui , mais sauf que l’ écologie stricto sensu , ça n’ ira pas toujours de pair avec l’ aspect « scientifique » …………
        La « science » est une chose , l’ écologie en est une autre , c’ est pourquoi relier en permanence les deux comme si l’ un ne pouvait aller sans l’ autre n’ a aucun sens , c’ est même un mélange de fumisterie et de régression .

        Par exemple , il n’ y a pas si longtemps , nos « anciens » savaient ce qu’ il fallait faire et ne pas faire afin de respecter des choses ou des milieux comme les sols , aujourd’ hui et précisément à cause de la « science » , ce n’ est plus du tout le cas …………..

        Une éolienne en béton de 150 mètres de haut pales comprises , ça prend de la place et c’ est très moche tellement ça peut dénaturer n’ importe quel paysage en plus des « nuisances » qu’ elle créée ou de l’ opacité des filières à qui son installation profite ……………

        Avec une éolienne d’ un tel gabarit , nous sommes très loin du romantisme que l’on peut ressentir devant un moulin datant du XXVIIè siècle , soyez-en sûr ………….

        Alors imaginez avec un alignement comprenant 100 ou même seulement 5 de ces engins …………….

        Et puis , je vous rappelle qu’ il y a 30 ans , « ça » gueulait comme des jobards dès lors qu’ il était question de construire une ligne à haute tension pourtant moitié moins haute et composée de pylônes faits de poutrelles métalliques semblables à une dentelle donc susceptibles de se fondre un poil plus dans un joli paysage ; par conséquent , il s’ agirait d’ être cohérents et d’ admettre que ce qui était moche hier l’ est toujours aujourd’ hui , les éoliennes étant un très bon exemple de quelque chose d’ encore plus moche .

      • Olivier 15 dit :

        c’est sûr que 400M3 de béton armé à chaque pied, le recyclage problématique, et l’absence de prévision budgétaire pour le démantèlement après l’usage, c’est écolo-romantique. Je vous souhaite d’avoir ça dans le voisinage ( mon cas ) et on en reparlera. ( rigolo: Les maisons dans les  » communes éoliennes  » perdent 20-25 % de leur valeur…. )

        • Pascal (l'autre) dit :

          Habitant dans Les Hauts de France les éoliennes poussent comme les cèpes après une bonne pluie d’automne! Au train ou vont les implantations et les projets de parcs éoliens il y aura bientôt plus d’éoliennes que d’arbres. Entendu dire : » moi des éoliennes j’en veux bien à condition qu’ils en implantent au Champ de Mars, au bois de Boulogne, à Montmartre, dans toutes les villes ! Pourquoi à la campagne devrions être les seuls à supporter les conséquences des décisions des écolos qui de tout façon ne viendrons jamais dans les régions défigurées par les parcs éoliens mais qui, la main sur le cœur, diront avoir payé la taxe carbone en prenant l’avion pour partir à l’étranger dans le but de passer des vacances inoubliables dans des structures écoresponsables* »
          *Qu’ils disent pour se donner bonne conscience.

          • Clément dit :

            « écolos qui de tout façon ne viendrons jamais dans les régions défigurées par les parcs éoliens  »
            Détrompez-vous. Dans le Sud ces zones rurales sont justement envahies par les néo-ruraux bobo (allez voir la région de Narbonne/Port-la-Nouvelle par exemple) qui viennent au mieux y relancer l’économie et la vie sociale/culturelle, et au pire faire exploser le prix de l’immobilier.

        • Clément dit :

          Les inconvénients que vous donnez sont réels, mais comparativement aux autres énergies, qu’est ce que ça donne ?
          Les maisons dans le voisinage d’une raffinerie pétrolière perdent bien plus que 25% de leur valeur par exemple.

          • Czar dit :

            sophisme imbécile, comme toujours : aucune raffinerie pétrolière ne s’est jamais implantée « près des maisons »

            c’est la lèpre pavillonnaires qui a progressivement grignoté les campagnes et rejoint des infrastructures bruyantes et polluantes comme dans le cas d’AZF. ils n’ont donc aucune décôte à déplorer.

          • Clément dit :

            Allez faire un tour dans les Pyrénées Atlantiques et vous verrez si on ne trouve pas des installations pétrochimiques près des habitations.
            Même le nucléaire fait chuter l’immobilier : les centrales nucléaires ne sont pas polluante et les communes où elles sont implanté bénéficient de gros revenue, pourtant par chez moi ce n’est pas là qu’il faut investir dans l’immobilier. A l’inverse, la région de Narbonne/Port-la-Nouvelle, très fournit en éolienne est aussi connu pour son immobiliers grimpant en flèche.
            Et pour AZF, l’usine fut construire au contact de la ville, dès l’origine. L’île ou elle se trouvait est immédiatement à la limite de la ville.

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Oui , probablement , mais là aussi @Czar est largement dans le vrai ; autour de ces usines comme l’ AZF ( AZote Fertilisants ) qui de mémoire au départ s’ appelait l’ ONIA ( Office National Industriel de l’ Azote ) puis l’ APC ( Azote Produits Chimiques ) , il n’ y avait guère que des cultures , des fermes pour toute habitation …………
            Puis , rapidement , du fait de tarifs d’ achat comme de vente attractifs ( en gros , ceux qui vendaient les terrains pouvaient les vendre plus cher tandis que ceux qui les achetaient pouvaient le faire à meilleur prix que partout ailleurs , exemple de deal « gagnant-gagnant ) et de ceux qui bossaient dans ces usines ou entreprises qui se développaient tout autour , effectivement , tout ça s’ est beaucoup construit jusqu’ à l’ aberration de trouver des pavillons , des maisons , des lotissements , ou même des immeubles ou des écoles entre 100 et 500 m de zones à haut risque à l’ instar de l’ AZF classée Seveso qui était implantée sur site depuis 1927 …………….

            Cela étant , de mémoire , à quelques mètres de l’ AZF , il y avait pire encore ; du style usine de comburants/carburants missiles ou fusées ………………….

          • Clément dit :

            @ScopeWizard
            Les quartiers autour d »AZF (à cotés plus précisément, « autour » il y a la Garonne, un flanc de colline non constructible et le périph) date au moins du XIXe siècle, l’habitat est plus ancien que l’usine, et l’usine fut construite là par facilité géographique (proche du fleuve et proche des foyers d’habitation). Cette zone de Toulouse est « industrielle » (ou plutot industrieuse) depuis le Moyen Age (présence d’un moulin géant par exemple). Il faut bien comprendre qu’a une époque on construisait l’industrie à la limite des villes en même temps que les maisons autours pour loger les ouvriers.

        • Plusdepognon dit :

          @ Olivier 15
          Il y a également un loup dans la déconstruction :
          Les agriculteurs sont propriétaires du terrain sur lequel est implanté l’éolienne. A la fin de la concession, c’est au propriétaire de financer la dépollution et de rendre le terrain à son état initial !
          C’est chiffré à 450 000 euros l’éolienne…

          D’ailleurs c’est amusant, le démarchage est fait par des sociétés en majorité américaines qui mettent l’accent sur les revenus pour l’agriculteur, mais ne parle jamais de cette obligation de dépollution…

    • Castel dit :

      Une centrale nucléaire, comme toute mécanique finit par se détériorer à la longue…
      Donc, au bout d’un certain temps, elle devient de plus en plus coûteuse à entretenir, sinon à mettre en péril la vie de nos concitoyens…
      Comme en plus, Fessenheim à été construite sur une zone plus ou moins sismique , et que c’est une de nos plus ancienne centrale, je ne vois pas ou est le scandale à envisager de la fermer, car, de toutes façons, il faudra bien le faire un jour, sachant que dès le départ c’était prévu….
      Maintenant, bien sûr, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, et s’assurer auparavant que l’énergie fournit par cette centrale soit intégralement compensé….
      Et puis, puisque l’on ne sait pas trop quoi faire des déchets nucléaires, pourquoi ne pas envisager de réaliser sur la zone récupérée un centre de stockage, ce qui permettrait de conserver un certain nombre d’emplois sur le site ?

      • ScopeWizard dit :

        @Castel

        Hors SuJIPS !…jet………….

        Coco…….commentaires fermés !

        HIPS ! Je le croyais originaire du Cubi HEPS ! …… du Cubistan ……..HIPS………….Littré………….ce devait HOPS ! ………… être afin de se donner une con SIPS ! …… une consistance …………. non une contenance !

        MIPS HIC HOC !

        Bof ………. 🙂

  2. Jean la Gaillarde dit :

    Ben oui …. on a agrandi les territoires d’action en créant des COB. D’une brigade qui avait 20 000 hectares, on a créer des entités à 70 000 hectares …. Donc là où la brigade faisait 30 000 kilomètres par an, elle en fait maintenant 70 000 … Moralité, on consomme plus et au bout de trois ans, les véhicules sont rincés … Avant on consommait moins et les véhicules faisait 6 à 8 ans. De là d’ailleurs le constat du Général LIZUE=REY : Les COB ont été une erreur.
    Autre erreur qui a coûté un bras et le deux reins : Le réseau Rubis. Durant 30 ans, les 3/4 du budget est passé dans ce magnifique réseau ultra performant et sécurisé « que même la police n’avait pas et n’aurait jamais », dixit un fin tacticien officier supérieur que j’ai connu.
    Le résultat aujourd’hui, les relais devraient être remplacés mais cela va de nouveau coûter un bras, deux reins et les jambes pour constater dans 5 ans l’obsolescence du matériel !!!!! moralité, on arrête les frais, les STI (service technique et informatique) vont être dissous, et le système va être, dans un premier temps, externalisé, puis à terme, plus de radio tout passera par téléphone !!!!! Moralité, une vision stratégique erroné ayant entraîné une véritable gabegie financière …. et la police, elle, va prendre le train en marche et tout passera par le téléphone, sans avoir dépenser des sommes astronomiques dans un réseau « au summum de la technologie des année 80 » .
    Alors les grandes envolées lyriques sur « nous sommes à la pointe du progrès » afin de faire la course en tête par rapport à la maison d’en face, moi, maintenant, je suis dubitatif. Finalement, j’ai vu l’abandon du « flag » au profit du tout « police scientifique » et c’est aujourd’hui un échec car la justice ne suit plus financièrement, j’ai vu le fusionnement des brigades en COB et c’est un échec, j’ai vu la numérisation et le cryptage des radios avec le saphir, puis le rubis, et c’est un échec cuisant aujourd’hui, je vois arrivé le tout I Phone, la dématérialisation à outrance …. et comme tout cela coûte très cher, on externalise à des opérateurs privés les solutions techniques …. bref …. j’ai la nette impression que nous allons vers une fuite en avant et va perdre l’humain dans tout cela !!!!
    Alors la voiture électrique …. oui pour les liaisons … pourquoi pas. La voiture à hydrogène, externalisé …. A mon avis on va y arriver car plus de garage groupement donc baisse de la masse salariale mais quid lorsque le véhicule sera en panne le WE ?????

    • Félix GARCIA dit :

      @Jean la Gaillarde

      Déprimant …

      Merci pour votre témoignage.

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • MAS 36 dit :

      Vous avez tout dit mieux que je ne l’aurais fait. Notamment sur les COB, avec les allez-retours brigade « satellite » à « brigade mère » qui pour prendre le planton, qui pour faire du sport en groupe , des kilomètres consommateurs de carburant hors missions « coeur du métier » .

      La politique actuelle c’est les regroupements sur les fameuses « Métropoles » d’ou l’abandon du monde rural .

      Pour la police scientifique que les gens arrêtent de regarder les séries télé, pour certaines expertises si la somme engagée est trop élevée par rapport au préjudice, pas d’analyse, et oui le Parquet à un petit budget lui aussi.

      Ca va mal patron, on est très mal. Externalisons externalisons, il en restera….plus rien. Je suis affligé et j’ai bien peur que ce ne soit pas fini.

    • lym dit :

      Au moins les télécoms PMR ont fait vivre du monde ici et se sont vendus, et continuent de l’être, dans d’autres pays: Bon courage avec les standards grand public pour que les terminaux hors de portée réseau puissent faire office de relais et couvrir un 3ème sous-sol par exemple, ou pouvoir se mettre avec les réseaux pompiers/police sur une intervention commune. Même Dubaï continue pour la voix à lui faire confiance, pas un pb de prix vu que les 6 à 8 caméras par bagnoles passent par un double réseau 4G pour assurer le débit d’un direct 24/7… Mais on veut au moins un truc sur lequel compter et le choix reste vite fait…
      La gendarmerie a sur certains points été en avance et celui là est vital.

    • Melchior6774 dit :

      Bonjour,
      Je suis complètement d’accord avec la partie de votre commentaire traitant du carburant.
      Cependant je suis très surpris de votre avis sur le réseau Rubis. Vous semblez pourtant avoir une grande expérience et vos commentaires sont toujours pertinents. Certes le réseau à besoin de maintenance, certes le design n’est pas du XXIème siècle… mais CA MARCHE, et bien ! Besoin de joindre un véhicule ? Besoin de joindre une patrouille ? Besoin de joindre un aéronef ? Intervenir sur la conférence départementale ? Intervenir sur une conférence d’un évènement d’ampleur ? Un coup de rubis, quatre touches à taper et hop on est en communication, même à l’autre bout de la France si besoin ! Besoin de couvrir une zone sans téléphone portable, hop Rubis. Besoin de couvrir une (rare) zone sans couverture Rubis, hop un relais portable Rubis et le tour est joué. Deux anecdotes, pour illustrer cela. Je travaille souvent avec un aéronef de la Gendarmerie. Même si celui-ci est en service commandé à une heure de vol, un coup de Rubis pour joindre le pilote (en vol évidemment), et bim il me donne un délai et rapplique pour ma mission urgente. La semaine dernière, coupure du réseau mobile et internet Orange dans l’arrondissement où je suis, plus de portable, plus d’intranet, plus d’internet… Bonjour le bordel ! (et bonjour notre vulnérabilité au passage…) Qu’est-ce qui marchait ? Le Rubis…
      Beaucoup de services de l’Etat nous l’envient, nos grands chefs le savent et ils savent que ça fonctionne, j’espère qu’il ne l’abandonnerons pas !
      Cordialement

      • Jean la Gaillarde dit :

        mais vous n’avez pas compris mon propos … peut être me suis-je mal exprimé !!! le réseau rubis est tellement bien que nous sommes les seuls à l’utiliser !!!! si vous voulez parler avec un magistrat, il faut lui indiquer que vous êtes en alternant …. du coup, il vous renvoie dans vos billes et vous demande de le contacter par téléphone.
        Ensuite, la gendarmerie n’a jamais pu couvrir la totalité du réseau de manière maximale … il y a des zones blanches qui auraient demandé beaucoup plus de relais or … plus d’argent.
        Et enfin, on s’aperçoit aujourd’hui que l’on doit remplacer ces relais et donc repartir pour « bouffer » le budget durant 20 ans mais, dans 5 ans cette technologie sera obsolète …. donc je dis que cette stratégie a été désastreuse Nous décideur n’ont pas été capable, puisque nous étions et nous sommes encore militaire, s’appuyer sur le matériel militaire, ou bien, développer un concept avec les pompiers et la police …. non, la gendarmerie a chercher à être seul …. à la pointe …. indépendante …. on voit le résultat. Aujourd’hui’, des filières avec des gendarmes que l’on a formés, à grand renfort de formation exigeante, certes performante et coûteuse, vont devoir se recycler avec un passage en école pour obtenir le diplôme d’OPJ et basculer dans du travail de cyber-criminalité car on ne va pas leur demander de repartir en brigade, alors que se sont des techniciens de maintenance informatique et téléphonie !!!!!! Et visiblement, tout le monde trouve cela normal !! C’est comme ça !!! il faut s’adapter.
        Bientôt disparition des GAV et mise en place d’élèves volontaires, avec des contrat renouvelables pouvant amener jusqu’à 27 ans de service !!!!! et c’est normal, c’est l’évolution !!!!
        Bon ben j’ai certainement tord mais je suis totalement contre !!! C’est la mort de ce service public. L’armée de terre, au travers des officiers qui font la transversale et qui arrivent en gendarmerie, est en train de dupliquer son modèle RH, avec le concert de problèmes auquel elle se trouve aujourd’hui confronté, à savoir des ruptures capacitaires dans des grades importants …. bref c’est un autre sujet mais pour moi, 30 ans de mauvais choix stratégiques et je n’ai pas du tout l’impression que l’on va vers du meilleur !!!!

    • Renard dit :

      La force humaine n’existe plus depuis longtemps. Si je suis parti à 50 ans ce n’est pas par hasard…

    • ekiM dit :

      Sans méchanceté, je ne sais pas où vous avez vu que le réseau RUBIS va disparaitre. C’est pas demain la veille que ça sera le cas.

      • Jean la Gaillarde dit :

        ekiM, renseignez-vous auprès des STI Gie …. Le réseau Rubis va disparaître. Le I-phone sera le lien avec tout le monde y compris le CORG. D’ailleurs plus les jeunes arrivent, moins la procédure radio est employée, désuète, anachronique pour la plupart d’entre eux et comme la gendarmerie se place maintenant dans le tout numérique, ce type de matériel ne va plus avoir d’utilité …. Nous aurions pu le garder mais la gendarmerie considère que les STI coûte trop cher pour le nombre d’intervention qu’ils font. Les relais devraient être changé sur une technologie dépassée. Rubis n’est plus d’actualité et faute de maintenance et de techniciens pour lui permettre de fonctionner correctement, ce réseau n’aura plus lieu d’être d’ici …… aller, 05 ans … Maximum.

  3. Duchmol dit :

    Poussons la logique jusqu’au bout
    Après les Iris bus de maintien de l’ordre externalisons le maintien de l’ordre lui-même
    À n’en pas douter le côut sera moindre si nous employons des forces de l’ordre issues du privé
    Compte tenu de leur formation il y aura peut être des dégâts collatéraux plus importants mais peut importe il faut maîtriser les côuts
    Et puis optimisons encore en prenant en leasing les véhicules de combat de l’armée de terre etc
    Quand un état n’est même plus en mesure de fournir des moyens etatiques à ses forces la décadence est la
    Ce n’est pas nouveau

    • FredericA dit :

      @Duchmol : « Poussons la logique jusqu’au bout »
      .
      En fait, il n’y a que VOUS qui « poussez la logique jusqu’au bout ». Ce faisant, vous faites des procès d’intention alors que l’article parle uniquement d’externaliser la gestion des flottes de véhicules de la gendarmerie.
      .
      « Quand un état n’est même plus en mesure de fournir des moyens étatiques à ses forces la décadence est la »
      .
      Belle phrase… Dommage qu’elle soit uniquement basée et argumentée par vos votre propres projections.

  4. Félix GARCIA dit :

    Tant qu’elle s’occupe des affaires …
    Bah même pas !

    TOUJOURS RIEN POUR LA TENTATIVE DE CAMBRIOLAGE CHEZ MOI IL Y A DEUX ANS ! J’AI MÊME DONNE LES NOMS DES COUPABLES ! RIEN ! ILS NE SONT MÊME PAS REVENU M’INTERROGER …

    Par contre, je les ai revus sur la route 5 fois depuis, ils m’arrêtent pour contrôles …

    VIDEO: Leaked ABC News Insider Recording EXPOSES #EpsteinCoverup « We had Clinton, We had Everything »
    https://www.youtube.com/watch?v=3lfwkTsJGYA&feature=youtu.be

    Pfff … donc qu’on leur donne leurs propres voitures ou pas, c’est déjà plus un service de sécurité publique …

    TOUT FOUT LE CAMP !!!

    Cordialement,

    Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      Au fait, à Saint-Maixent et Parthenay, villes de 7000/10000 habitants, les gendarmeries ont étés restructurées, on ferme celles des villages, ont concentre dans des « super-casernes » des centaines de gendarmes, on allonge leur temps d’intervention (c’est franchement pitoyable quand on y a affaire soi-même), on multiplie effectivement l’usure et la consommation des véhicules , tout en les obligeants à une politique du chiffre du fait des « objectifs statistiques », qui les emmène à faire du contrôle routier avant tout et de l’interpellation stupide (bientôt algorithmiquement guidée … même dans nos petites villes y’a des caméras qui nourriront ALICEM) …

      Je parie que la tentative de cambriolage chez moi a été reclassée en « vandalisme sur propriété » ou un truc comme ça (pour le détail, tentatives de fracturation de 4 portes et fenêtres avant que les personnes soient repoussées, par moi-même, en face à face, avec des gens que je reconnaissais d’ailleurs …) qui leur évite l’enquête qui s’en suivrait « obligatoirement » si cela était classé comme « tentative de cambriolage », pi au niveau stat’, à la fin de l’année, ça fait bien !
      Aucune enquête, rien, on était pas dans un épisode des « Experts ».

      Ils peuvent pas faire leur travail correctement si jamais c’était le but, mais il semble que ce ne soit même plus le but … et je vous parle d’une ville et d’un bassin (le domaine d’activité des gendarmeries en question) de population somme toute relativement tranquille (en omettant la misère sociale, la consanguinité, l’import des débiles des grandes villes et des gens de l’outre-mer ainsi que de l’étranger).

      Franchement, qui gère ça ?

      On cause ?

      Après, quand on passe à la « Grande ville » d’à-côté, Niort (72000 habitants), ; UNE SEULE VOITURE DE PATROUILLE POUR LA POLICE MUNICIPALE, DEUX QUAND C’EST LA FÊTE ! ON PARLE D’UNE VILLE OU LA « MINI-CITE » EST LE THATRE REGULIER D’ECHANGES DE COUPS DE FEU !
      LA VILLE OU SIEGENT LES ASSURANCES FRANCAISES (MAAF, MACIF etc …)

      Cordialement,

      Félix GARCIA

      • Logos dit :

        @ Félix
        Je suis obligé de confirmer vos propos. J’ai au moins une fois par semaine des gens qui viennent suite à un refus de prise de leur plainte par l’accueil d’une Cob, située sur le site d’une compagnie de gendarmerie assez cossue (avec plusieurs cob en responsabilité et la BR sur place). Par contre, quand on leur indique avec un ton ferme qu’un courrier au proc sera adressé avec la date et l heure du refus de prise de plainte, là, ho miracle, on trouve un bureau pour enregistrer les déclarations).
        Mais que de lacunes, de dossiers non traités, de petitesse dans le respect des édiles/gros employeurs locaux. Parfois je me crois dans un film des années 50… sauf quand le fonctionnaire galère pour trouver le Natif et refuse de poursuivre sa prise de ‘note’ tant que ce sésame n’est pas trouvé (quand on a des infractions financières, c est assez rigolo de voir défiler le chef, puis le gradé de service, et … parfois d’avoir un coup de fil au parquetier de permanence pour enfin obtenir ce fichu code)…
        Tout ça pour ne pas aller, au final, interroger les victimes – ou aller voir en retard les vidéos dans les magasins, qui hélas doivent les effacer sous peine d’etre eux même sanctionnés.
        Alors, le pb de jus et de rationnaliser les parcours de patrouille…. oui, certes. Mais c est franchement ridicule.
        Du coup, je me demande jusqu’a quand les gens (les vrais, les normaux, ceux qui courbe l’échine et acceptent les contrôles/lois) vont marcher dans la combine… des services de police/gendarmerie qui ne font plus le job, qui ne protègent plus, la justice qui « bisounourse » plus qu’elle ne sanctionne, les pompiers qui ne peuvent plus assurer leurs missions, idem les hopitaux, idem les écoles, et à vous lire, idem l’armée.
        Ce sont les principales missions confiées à l’Etat, celles qui font qu’on paie sans trop rechigner les impots ahurissants qu’on nous fabrique.
        Alors, la révolution ? ben non, vu le vieillissement de la population « gauloise » – mais ben oui, vu la jeunesse des ‘quartiers’.
        Et hélas dans les années à venir, la prochaine ‘crise systémique’ qui viendra secouer nos économies risque bien de mettre à mal tout l’édifice vu que le ciment qui nous relie (les fameux services régaliens) ne sont pas du tout en mesure de faire face.

        • MAS 36 dit :

          pas Natif : Natinf = NAture de l’INFraction qui donne un code et renvois au bon article du code pénal.

        • Félix GARCIA dit :

          @Logos

          La fin de l’Etat. La fin d’un peuple.
          La fin des peuples.

          Tristement,

          Félix GARCIA

          PS : Je serai pour une session d’abolition/proclamation institutionnelle … Avec courage et raison avant que tout nous pète à la gueule. Mais j’ai peur de ne pas avoir le temps de poser correctement le diagnostic avant l’heure fatidique, et encore moins de mettre en branle une stratégie (pour l’instant c’est paysannat+activisme local, on est loin de la reconquête nationale, continentale ou mondiale …).
          J’approuve les diagnostics et les solutions posés par certains (Valérie BUGAULT !!!).
          Mais de là à ce que les grands esprits se rencontrent et forment une équipe capable de proposer une stratégie cohérente, et capable de la mettre en action …

          En gros, il faut reprendre le pouvoir politique, et lui redonner ses lettres de noblesses.
          Y’aka faukon !

        • Félix GARCIA dit :

           » rationnaliser les parcours de patrouille  »

          Je parie que ça veut dire ça :
          PRE-CRIME I Official trailer
          https://www.youtube.com/watch?v=1icoelji15g

          Dans ce documentaire, il est montré qu’à déjà été mis en place, aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne, bientôt en France, des algorithmes de « Police Prédictive », afin de faire des forces de l’ordre des forces « proactives »et non plus « attentistes ». Il est aussi montré un profilage général des différentes populations, que ce soit par les acteurs de l’économie, les banques, la sécurité, par les institutions etc … eh bien toutes ces données sont recoupées et regroupées pour faire un joli profil des personnes et des lieux. Afin de déterminer les personnes (victimes et coupables) et les lieux (et à quelle heure, de plus) qui sont susceptibles d’être impliqués dans un crime.
          Envoyer des patrouilles dans ces lieux aux heures à risque (recoupage des données de la criminalité couplées à une cartographie 3D) où lorsque les personnes « à risque » sont présentes dans ces lieux …
          PredPol en anglais.

          Pre-Crime en somme.

          Minority Report somme toute.

          Cordialement,

          Félix GARCIA

      • OTOOSAN dit :

        « on ferme celles des villages » , c’est pas la raison principale, il y a 25 ans au moins, mes parents agés ont appelé les Gendarmes par téléphone pour un cambriolage en cours en pleine nuit dans un bar tabac de leur rue …on attend encore qu’ils arrivent…la gendarmerie est située…à l’autre extrémité de la rue en question…mdr…dernièrement un camion de livraison remonte une rue en sens interdit à toute vitesse, au croisement il débouche devant un véhicule de gendarmes en mouvement, ce véhicule fait un écart et continue imperturbablement son chemin…au volant une jeune gendarmette et à coté un jeune gendarme les yeux rivés sur son portable…il vaut mieux en rire

        • Félix GARCIA dit :

          Exactement !
          Il m’est arrivé une histoire similaire à propos d’une agression … passons …

          « dernièrement un camion de livraison remonte une rue en sens interdit à toute vitesse, au croisement il débouche devant un véhicule de gendarmes en mouvement, ce véhicule fait un écart et continue imperturbablement son chemin…au volant une jeune gendarmette et à coté un jeune gendarme les yeux rivés sur son portable…il vaut mieux en rire »

          Ah bon beh voilà hein …
          https://www.youtube.com/watch?v=rC7Y04k5Tbo

          Cordialement,

          Félix GARCIA

  5. Félix GARCIA dit :

    PS : Je suis censé faire quoi moi ? Prendre mon arc et faire/rendre justice ?

    • Paul Bismuth dit :

      @ Félix Garcia
      C’est vous que seriez en prison plus vite que Balkany n’en sort.

      • ScopeWizard dit :

        @Paul Bismuth

        Excellent ! 🙂

      • Félix GARCIA dit :

        Exactement, je comprend malheureusement que la criminalité ne fait qu’augmenter et que bientôt, je crains de repousser de plus en plus régulièrement les visiteurs indésirables. Moi, ou mes proches, ou mes voisins … tout le monde quoi !
        Je me suis toujours dit que dans le paysannat, il sera possible de « donner un poisson, et apprendre à pêcher » à l’autre, afin de calmer les conversations et de les engager sur des bases plus serienes … Cela selon le proverbe : « Donne un poisson à un homme, il mangera une journée. Apprend-lui à pêcher, il mangera toute sa vie. » Ou alors, sur une note plus humoristique : « Donne un oeuf à un homme, il mangera une journée. Apprend-lui à pondre, il mangera toute sa vie. »
        Mais aujourd’hui, je déchante.
        J’en cause avec les agriculteurs du coin, on s’attend au pire, avec en plus, du fait des hystériques des villes (végans et autres délirants), l’interdiction de la chasse, et donc des moyens d’auto-défense face aux bandits des campagnes.
        Je tire à l’arc (pas fan des coups de feu, mais j’ai pas souvent eu l’occasion non plus, et ce, rarement dans des conditions que je qualifierai d’idéales …), et je compte passer le permis de chasse, mais je me demande bien si j’aurai même le droit de lever un lièvre ! Et pour ce qui est du droit à l’auto-défense, avec un arc … Il est possible de s’entraîner à tirer la flèche à droite et d’être une vrai mitraillette … et il y aurai l’avantage des « munitions infinies » … mais face à des bandits équipés d’armes à feu … Youpi !
        Quand de plus, on voit le traitement policier, médiatique et judiciaire de telles affaires, ça laisse rêveur …

        Quand je suis revenu des Amériques en 2012, je me suis dit qu’il faudrait 5 ans avant qu’on en arrive là. Alors, que le moment venu, il s’agirait d’être prêt. On est pas loin … Je suis pas prêt …

        Cordialement,

        Félix GARCIA

        PS : Je me demande dans ce genre de conditions, si c’est une chance ou un danger que de vivre à proximité de l’ENSOA.

        • Félix GARCIA dit :

          PPS : Une pensée pour les artisans qui se font piller leur matériel et outillage, et qui eux, sont souvent pas prêt.
          Y’a que les garages et les ferrailleurs qui ont pris des mesures je crois …
          Et dans les dépôts routiers et tout le bassin industriel autour de chez moi, le nombre d’agents de sécurités et d’équipements de sécurité est en augmentation constante.
          Les commerçants me font la confidence de la perte de civilité généralisée.
          Idem pour le personnel hospitalier, médical, les médecins généralistes, les dentistes …
          Tout le monde fait la gueule.
          Personne se dit bonjour (ça, je suis trop jeune pour savoir si ça a toujours été pareil, mais autour de moi, on me dit que non).
          Monde d’autistes … et malheureusement, c’est vrai au propre comme au figuré !

          Cordialement,

          Félix GARCIA

  6. Grosminet dit :

    Eco-conduite?
    Mais quel est le super génie qui leur a imposé ça ?????

    Encore un mec dans les bureaux qui ne connaît pas les réalités de terrain !!!!!

    Faut pas croire, l’éco-conduite n’est valable (par expérience en véhicule perso sur parcours inférieurs) que sur des parcours À VITESSE CONSTANTE ET SANS ARRÊTS de MINIMUM 40km…(c’est mon domaine, l’éco-conduite… Transport routier)
    En dessous de ces 40km à vitesse constante et sans arrêt, il faut rouler à 15-20kmh moins vite que la vmax autorisée le tout sur le bon rapport au bon régime

    À la limite, imposer l’arrêt du moteur lors d’une halte, pourquoi pas…. Mais le reste c’est du vent, nos pandores ne sont pas des routiers bordel !!!!

    À quand « l’éco-roll » (désactivation momentanée des transmissions pour profiter de l’inertie) sur les bagnoles à l’instar de mon camion, ÇA ce serait top pour économiser un paquet de précieux litres de carburant (entre 18 et 25% de mes trajets sont faits en roue libre, 40T total en moyenne, conso variant de 19.5l à 22l selon bouchons/relief)
    Avec ma bagnole (megane 1 ph2 essence 1.6l 16v 110cv),j’arrive à faire du 5l en moyenne, en roulant à 80 et debrayant avant chaque descente (roue libre, inertie, etc… Bon, il arrive souvent que je dépasse dans la descente, la megane n’ayant pas de ralentisseur comme mon camion)
    Avec ma laguna 2l turbo essence, je fais mieux (beaucoup de couple à bas régime, donc à la même vitesse de 80kmh,le 2l tourne 500t/mn moins vite que le 1.6l…donc gain en conso malgré les 200kg de plus)

    • Félix GARCIA dit :

      « Eco-conduite?
      Mais quel est le super génie qui leur a imposé ça ????? »

      Faut pas chercher midi à quatorze heures, ça fait longtemps que les décisions ne sont pas prises en fonction « des règles de l’art ».
      C’est à parier que y’a pas eu UN mécanicien, ni UN ingénieur de consulté …
      Ou alors si, à titre consultatif ?
      Pi ensuite, on prend la décision en fonction d’autres « impératifs ».

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • lym dit :

      Débrayer en descente ne permet pas de fonctionner en coupure d’injection. En réalité, mieux vaut parfois accélérer plus en restant sur la plage de couple max, qui correspond le plus souvent au rendement max du moteur, et tenir au frein moteur en descente ou anticiper pied totalement levé les ralentissements: Là c’est 0 conso et on a utilisé le moteur à son rendement maximum dans la phase précédente. Paradoxalement, cela est tout à fait compatible avec une conduite rapide (plus que la moyenne actuelle en tout cas) sans gros excès.

      Pour le reste, si la gendarmerie veut économiser le coco elle arrête d’acheter des SUV VW avec un SCx pénalisant. Ca semble être une mode récente, négligeant en prime le patriotisme économique.

    • tschok dit :

      @Grominet,

      J’avais entendu dire que le fait de passer au point mort dans les descentes provoque l’usure prématurée des pignons.

      C’est vrai ?

    • FredericA dit :

      @Grosminet : « Encore un mec dans les bureaux qui ne connaît pas les réalités de terrain !!!!! »…
      .
      Dans la vraie vie, il n’y a pas que des abrutis dans les bureaux. Il y a aussi des gens qui :
      – se renseignent sur le terrain auprès des personnes concernées par une problème,
      – recueillent leurs avis et propositions,
      – étudient les possibilités d’évolution en tenant compte des propositions collectées mais aussi des possibilités offertes par le marché,
      – les soumettent aux personnes sur le terrain pour avis et commentaires,
      – corrigent si nécessaire
      PUIS
      – présentent leurs propositions.
      .
      C’est généralement à ce moment-là que la presse est informée… et que vous pouvez lire un article sur cet excellent blog 😉
      .
      « c’est mon domaine, l’éco-conduite… » « à l’instar de mon camion »
      .
      Je ne doute pas de vos compétences mais l’article ne traite pas du transport routier. Il parle des déplacements des gendarmes en voitures particulières (essentiellement) ou en bus.

    • OTOOSAN dit :

       » sont faits en roue libre » c’est pas interdit par le code de la Route ça ? En descente de montagne c’est rock in roll la conduite en roue libre !!!

      • ScopeWizard dit :

        @OTOOSAN

        C’ est à dire qu’ au point mort , si un arrêt d’ urgence est nécessaire , c’ est mort , il sera très difficile de freiner ………….

        C’ est à dire que sur les moteurs à injection électronique de conception récente qui coupent l’ alimentation essence dès lors que l’ on retire son pied de l’ accélérateur mais en conservant toujours une vitesse enclenchée , certes la consommation sera nulle mais le freinage toujours possible et efficace du fait que le moteur reste couplé aux roues .

        À ma connaissance , dans ce cas de figure , pour réussir à faire des économies , il faudrait un carburateur .

  7. Lucide dit :

    Hausse des taxes du carburant oblige*

  8. Plusdepognon dit :

    Bientôt au catalogue UGAP, le futur véhicule de la maréchaussée :
    https://www.koreus.com/video/podride.html

  9. PK dit :

    Ubuesque… Je propose qu’on leur loue des chaussures de marche… ou bien plus écologique, qu’on taille dans les pneus des véhicules immobilisés pour en faire des « sandales Ho-Chi-Minh »…

    Après, un peu de marche ne fait pas de mal, comme disaient les Khmers Rouges….

  10. petitjean dit :

    la hausse des carburants est une décision du gouvernement. Pour mémoire, les deux tiers du prix à la pompe sont composés de taxes. Certains l’ignorent !
    https://www.contrepoints.org/2016/01/05/234691-pourquoi-les-prix-a-la-pompe-baissent-mais-pas-tant-que-ca
    Je prend un exemple, ne hurlez pas , aux USA le carburant est moitié moins cher !
    Et puisqu’on parle économie, la gendarmerie est très très très économe de ses munitions aux exercices de tirs
    oui, je sais, je rentre dans des détails que certains qualifieront de sordides
    renseignez vous
    et quand je vois des gendarmes dans des véhicules hors d’âge!!
    Juste une anecdote, pour montrer la misère dans nos unités . Cet été j’étais en Bavière, en Allemagne, magnifique région. Et bien, la police patrouillait dans des Mercedes classe E climatisées
    ça fait rêver et en même temps on a honte
    Mais je l’ai déjà écrit, le pognon c’est pour les « autres » !!
    oui, ça énerve ceux qui refusent de voir……………….

    • Grosminet dit :

      Une anecdote pour montrer la misère dans les petites brigades:

      Rencontrer un juteux chef et un adjoint (si on les appelle encore comme ça) en tenue dans un centre auto, les voir choisir filtres à air, huile, gazout, et le bon vieux bidon de 10w40 « pas trop cher », payer avec la cb perso, pour rentrer faire eux même la vidange de leur jumpy hdi de service

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Pourquoi un parc automobile électrique n’est pas la solution  » Il faut admettre (même si l’exemple est un peu « extrême) » que poursuivre une Audi ou une B.M.W. en Zoé je demande à voir. Ou alors en Tesla mais là vu le prix, autant …..……………………. rêver!

  11. Francis Hummel dit :

    Oui, passons tous à l’électrique, puis le prix de l’électricité augmentera, puis il faudra payer des taxes pour se débarraser/recycler les batteries, puis d’autres taxes pour aider les eoliennes/panneaux solaires qui produisent l’électricité, puis une taxe verte, car la voiture électrique, ben c’est pas si écolo…
    Etc, etc,… faut-il continuer ??

  12. Le Breton dit :

    Au passage, la BRI est dissoute ?

    • Castel dit :

      Le Breton
      Pas à ma connaissance.
      Mais il semble bien que le RAID, comme il l’avait fait pour le GIPN, essaye de l’intégrer.
      Mais, devant ses résultats obtenus lors de l’assaut contre le Bataclan, il semble qu’ils aient obtenu au moins un sursis…..

  13. Thaurac dit :

    Obliger les entreprises de raffinage a tenir à dispo pour armée, police, des stock de carbu détaxé, ou alors, allez se servir dans les eaux internationales, où tous les yachts vont faire le plein de milliers de litres , à des prix dérisoires!

    • ji_louis dit :

      Le carbu est taxé quand les yachts rentrent au port. Il faut un voyage international maritime pour que la douane ne puisse pas taxer le carburant, CàD que le navire ait touché un port étranger. Bercy s’est fait b…. en été 1997 parce qu’un pétrolier chargé d’essences (gazole, sans plomb, etc) ravitaillait les yachts et leurs annexes dans les eaux internationales en Méditerranée. Dès septembre 1997, ils ont fait passer un amendement à la loi de finance précisant que, au sens douanier du terme, un voyage international maritime est un voyage où le navire touche terre dans au moins un port étranger 😉

  14. Sempre en Davant dit :

    Batteries? Hydrogènes?
    L’un de ces grands génies veut’ il s’asseoir dedans le temps que l’on teste divers munitions de l’arme de poing aux calibres à sangliers?

    Pour ce qui est des portables : aussi longtemps que les câbles alimenteront en téléphone fixe, internet et mobile les particuliers les entreprises et les antennes…

    Une épareuse qui coupe toutes communications sur une presqu’ile et deux îles qui représentent 300-400 000 couillons en été.
    La fibre optique présente mais pas de double alimentation des antennes gsm toujours sur la seule paire de cuivre…

    Il faudra envoyé les gendarmes dans le ch’nord à vélo pour apprendre la colombophilie de combat!
    Ils auront un brevet « Paris-Roubaix-Paris-Pigeon-Gendarme »!

    En cas de crise ils pourront plumer le drone bio! C’est fameux avec des petits pois!
    Tiens en cas de crise j’attaque la gendarmerie pour manger leurs téléphones à plumes modèle 2022 !

    • OTOOSAN dit :

      « Batteries? Hydrogènes »…mdr, et avec quoi on la fait INDUSTRIELLEMENT l’hydrogène ???

      • Pascal (l'autre) dit :

        « et avec quoi on la fait INDUSTRIELLEMENT l’hydrogène » Il faut de l’eau et de …………………………….. l’électricité!

  15. Ah Ca! dit :

    Pour gommer des gilets jaunes, pas besoin de benzine…
    Ils veulent de électrique, donnez leur la trottinette électrique et un panneau solaire sur le dos.
    Pas de soleil, et bien, comme en quarante; la bicyclette.

    Pour ne jamais réussir à mettre en taule un seul délinquant, pas besoin de quoi que ce soit.
    J’en ai assez du sempiternel: c’est la faute de la justice qui les relaxent…
    Cambriolages, jamais un seul d’attrapé. Cet été, vol de câbles en cuivre du réseau d’éclairage dans ma rue…
    Pardon Monsieur l’agent, vous voyez cette camera… elle filme H24 donc j’ai tout l’enregistrement….. Ah oui. Très bien mais aujourd’hui c’est vendredi mais on va passer vous voir Lundi ….. Résultat; JAMAIS REVUS !!!!!

    La justice a bon dos…. mais pour taper comme Saoudien sur sa population de race gauloise.. Là ils répondent présent.. Ya bon les primes de KKKastagner.

    Moteur à Benzine = énergie = muscle = moteur à bicyclette
    Gagnant-gagnant car ils couteront moins cher en benzine mais aussi en arrêt maladie puisqu’ils seront en meilleure forme physique.

    Conclusion: Pédales…

    • Thaurac dit :

      « Pour gommer des gilets jaunes, pas besoin de benzine… »
      Pour moi, les casseurs, agresseurs de policiers, vandales, pilleurs,…sont des délinquants, pas autre chose et ces quatre pelés et un tondu , disent (et croient) représenter la France, en dit beaucoup soit sur leur égo, soit sur leur QI!

    • lym dit :

      Pour la conclusion, un gradé du STSI² un peu désinhibé a déjà hurlé publiquement la même… A propos de voltigeurs qu’il aurait mieux vu en « cycle à pédales » que « motocycles », pour lesquelles le carburant semblait couler à flots s’agissant de lutter contre un mouvement visant le pouvoir.

      Maintenant, en effet, la répression de ce mouvement ayant maintes fois fait tâche (surtout comparée à la retenue qui est de mise en banlieue pour éviter les embrasements) comment sur le fond lui donner tords?!

      Il a juste dit tout haut, à la faveur d’un coup dans le nez, ce que beaucoup pensent tout bas illustrant au passage les tensions internes: Les chiens de garde sont lâchés sans retenue quand un mouvement conteste, non sans raison, le pouvoir en place… et tenus au collier étrangleur pour les trafics en banlieue et ceux des politiques: Serge Dassault avait d’ailleurs fort bien compris le fonctionnement en étant le pionnier de l’alliance les deux mondes. Macron continue avec Benalla, plus récemment Ouarouss (qu’on fait semblant de ne plus connaître chez LREM, malgré la tétrachiée de photos démontrant la proximité au plus haut), pour illustrer la convergence racailles/politiques. Le choix de sa porte parole, avec sa tenue du 14 juillet, illustre aussi les problèmes résultant de la « discrimination positive ».

      On voit d’ailleurs bien les priorités avec le paiement de 3.5 millions d’heures sup (=50M€) annoncé par Castaner le 29/10 pour Noël 2019 aux défenseurs du petit timonier, mais c’est pas vraiment le cas côté Buzin… et pourtant:
      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10220110040043320&set=a.10201638234019714&type=3&theater
      A part faire de la prise en charge sélective jusqu’à se faire enfin payer son dû, par exemple lors des évènements attendus à partir du 5 décembre ou il ne devrait pas y avoir que des manifestants de blessés, quelle solution pour eux?

  16. riton dit :

    bientot le retour des hirondelles à vélo!
    ce sont les go-fast qui doivent bien rigoler!

  17. VonBulot dit :

    Certains gendarmes mosellans font le plein au Luxembourg avec leur véhicule de fonction badgé…. Je les ai vu! L’argent du contribuable part donc dans ce cas pour partie à l’état Luxembourgeois. Aux vues des difficultés budgétaires rencontrés je ne peux que malheureusement les comprendre. Au final ce sont nos impôts qui servent un pays étranger, qui n’en a pas besoin par ailleurs, mais qui en redistribue une partie aux travailleurs frontaliers français qui y travaillent mais n’y vivent pas. Qu’en penser?

  18. MAS 36 dit :

    Pour la couleur de la voiture électrique mi-blanc mi-bleu ça préfigure une disparition de la couleur bleu marine typique de la Gendarmerie ? Absorption subliminale par la police ??

    • tchac dit :

      Non, la mode est à des sérigraphies disparates pour les véhicules spécifiques ou en test : voir les Golfs gte de la préfecture de police.
      tant que ça reste un épiphénomène je n’y voit pas d’inconvénients.

  19. Grosminet dit :

    Je n’ai JAMAIS parlé de couper l’injection en débrayant…

    Mais le fait de débrayer désacouple le moteur de la boîte… Le moteur tourne donc au régime de ralenti (700t/mn sur ma megane) au lieu de 1500 « en prise »…

    Le principe même de l’éco-roll en pl (qui lui, en plus, coupe l’injection)…

    Surtout qu’avec les injections séquentielles actuelles, on injecte le carburant précisément sur le bon tour moteur, pas comme il y’a 20 ans

    Alors oui, effectivement, je n’ai pas mentionné l’anticipation, qui permet de franchir un rond point sans user les freins ni réaccélerer comme un bourrin, mais vu que la plupart des conducteurs ne maîtrisent rien d’autre que leur autoradio, je suis surpris de trouver quelqu’un ici qui connaît un peu le sujet

    • MAS 36 dit :

      Tiens AUTO-JOURNAL s’invite sur le site…. et on en apprend de belles….. (désolé je ne sais pas incruster la mounaque qui rigole)

    • lym dit :

      Je n’ai pas dit cela non plus: L’injection ne sera pas coupée par l’action de débrayer, car il faut bien garder le moteur en rotation et que ce n’est plus possible par l’entraînement roue-libre via la transmission désaccouplée: Faut alors continuer à injecter du carburant, pas le choix…

      Depuis l’avènement des accélérateurs-potentiomètres (au moins 15 ans), en accélération nulle avec un régime situé au delà de 1.5 à 2x celui de ralenti, le calculateur coupe automatiquement l’injection et on n’a alors même plus la conso de ralenti: C’est vraiment zéro. Combiné à un ralentissement gardant autant que possible un rapport haut minimisant au besoin le frein moteur, c’est sans doute la source d’économie maximale.

      Le moteur devenant alors un pur compresseur d’air (ce qui maintien les cylindres chauds même sans explosions) sans générer de résidus (faute de combustion), il y a aussi un effet nettoyant.

  20. Eryx dit :

    Je vais, peut être, écrire une bêtise, mais pourquoi le carburant de nos force de l’ordre ou militaire n’est il pas détaxé ? C’est quand même un comble de faire payer cet or noir aux i’stitutions qui sont là pour nous servir !

    • ji_louis dit :

      Dans les années 80, es tas de choses (dont les carburants) étaient détaxées pour les armées et les douanes. Puis des petits génies comptables se sont dits qu’ils fallait responsabiliser les agents et l »encadrement pour les inciter à la rigueur budgétaire, et les détaxes ont été restreintes, puis ont disparues, en parallèle de quoi les bureaux d’études administratifs (les DDE par exemple) se sont mis à émettre des ‘notes de valeurs’ pour comptabiliser les travaux qu’ils effectuaient au profit d’autres administrations, permettant les échanges de lignes budgétaires entre ministères.

      Puis, avec les étapes suivantes des décentralisations et abandons de missions, les notes de valeurs ont été transformées en factures adressées aux administrations et aux autres services, qui sont devenus des clients (et non des administrés); et qui dit facture dit TVA… et disparition complète des détaxes pour simplifier la gestion comptable!

      Les tableaux Excel à préparer au mois d’août par les petits indiens pour présenter en septembre par les grands indiens aux ministres et par les ministres aux députés sont devenus plus simples (en fait non, mais tout est présenté TTC). Et le chiffre du déficit à présenter à Bruxelles est devenu plus compliqué, permettant des explications plus confuses.

    • Gil & Joan dit :

      Parce que ce n’est pas le même ministère : Bercy (comme autrefois le Surintendant Fouquet) est un état dans l’État.
      .
      Le carburant de la Douane (= police du ministère des Finances) est-il dispensé de taxes ?

  21. EdouardDlmt dit :

    Ils ont qu’à prendre des kit E85…. bien moins cher l’éthanol

  22. Kinowa dit :

    Pourvu qu’ils n’en viennent pas aux interventions à bicyclette ?

  23. OTOOSAN dit :

    Pourquoi une hausse du prix ? C’est les taxes (150 à 200 %) qui font monter les prix, le baril est à 62 Tahlers , voire moins depuis un an, …La Gendarmerie payerait donc des taxes à l’ Etat ?

  24. OTOOSAN dit :

    Faudrait remplacer les véhicules par une convocation par internet lol….

  25. Seblapin dit :

    Pourquoi ne pas passer toutes les gendarmeries/polices sur des véhicules électriques? Je sais que beaucoup veulent que cela soit des voiture française, mais je m’imagine toujours que si les forces de l’ordre naviguait en Tesla, cela réduirait drastiquement leur dépense de carburant et doterait les FO de véhicule puissant sans se ruiner. De plus l’état devient moins dépend de l’industrie du pétrole et est donc moins sujet aux problèmes en cas de pénurie. Il recharge les véhicule a moindre coût et réduit drastiquement aussi les frais d’entretiens.

    Je vois bien des Tesla Model 3 spécialisées pour les forces de l’ordre, équipé de radio, gyro et sirène. Une version grande autonomie qui leur permettrait de sillonner une ville sans aucun problème de. On installe des station de recharge dans les garage des commissariats/gendarmerie, et le tour est joué. De plus les mode sentinelle permettrait de savoir en temps réel ce qu’il se passe autour des voiture et ajouterai une sécurité pour les FO et les usagers (les controles sont enregistré en video par exemple)

    Bon, je cite Tesla car ils sont les leader du marché aujourd’hui et que j’aime bien la marque, mais cela epeut fonctionner avec n’importe quelle bonne marque de véhicule électrique.

    • OTOOSAN dit :

      « réduirait drastiquement leur dépense de carburant  » sur et certain….par contre ça augmenterait leur consommation électrique…c’est pas gratuit les bagnoles électriques !

  26. Buburoi dit :

    La France est le pays du monde où l’on paie le plus d’impots. La police, le procureur et le doyen des juges d’instruction ont les noms des cambrioleurs, et ils ne font absolument rien. C’est le CHAOS en France: le message de Castaner et Macron aux cambrioleurs, c’est prenez vos pieds de biche et défoncez portes et fenètres, vandalisez et servez vous. Mème si vous ètes pris en flagrant délit, vous ne risquez rien. Pour les ministres et les directeurs de ministères, des voitures et du carburant, il y en a de façon illimitée.

  27. Fraguniop dit :

    Encore une diminution de la capacité de l’état à réaliser sa mission première, assurer la sécurité des citoyens français.

    On pourrait remettre en cause la couverture territoriale des unités, le système de blocage des budgets ou l’enveloppe allouée aux forces de l’ordre pour assurer leurs missions… Mais non, on fait dans l’air du temps, on fait de l’électrique, de l’hydrogène. On sous traite à des opérateurs privé. In fine, on considère que la capacité des forces de l’ordre de se projeter sur le territoire nationale n’est pas si importante que ça…

    J’attend avec impatience les 1ers retours de gendarmes en panne ou raccourcissant les patrouilles pour recharger les batteries en hivers. Les véhicules à hydrogènes pourront-ils être mis en barrage routier ? Seront-ils certifiés pour les Molotov et les tirs de mortier d’artifice ? Verrons nous des bus des gendarmes conduits par les fichés S de la RATP ? Ou bloqué par une grève ? Ou par l’action de syndiqués ne souhaitant pas que les forces de l’ordres puissent se déplacer ?

    • MarreDesTrolls dit :

      @Fraguniop : « J’attend avec impatience les 1ers retours de gendarmes en panne ou raccourcissant les patrouilles pour recharger les batteries en hivers. Les véhicules à hydrogènes pourront-ils être mis en barrage routier ? Seront-ils certifiés pour les Molotov et les tirs de mortier d’artifice ?  »
      .
      Pendant que vous attendez derrière votre clavier l’occasion de dégainer des remarques acides, il y a des gens qui travaillent sur ces questions. Ce sont ces personnes qui font avancer les choses… Pas ceux qui se contentent de critiquer toutes les initiatives sans jamais proposer d’autres solutions.

  28. HMX dit :

    Un élément que peu de gens semblent relever : les 2/3 du prix du carburant sont constitués de taxes prélevées par l’Etat (TIPP notamment)… ce qui rend encore plus cocasse la situation décrite dans l’article. L’Etat n’a donc plus les moyens de payer les taxes…qu’il s’impose à lui même. Le constat vaut également pour l’AT, la Marine et l’AA. Il suffirait d’une disposition législative pour stipuler que les forces armées sont exonérées de la TIPP, ce qui serait la moindre des choses. Le gain d’achat pour nos forces armées serait immédiat… mais Bercy veille au grain, hors de question de renoncer aux recettes attendues, même si cela doit générer des situations ubuesques.

  29. garance dit :

    Rien de neuf sous le soleil de la République.
    Quand j’ai débuté les usines que nous contrôlions nous fournissaient les rubans encreurs des machines à écrire, les déclarants en douane les carbones et stylos (le papier carbone dentée rare!).
    La 4L et la R12 break roulaient en été avec des pneus d’hiver lisses et le pompiste du coin nous faisait crédit avec des tickets « maison » remboursables quand la direction régionale aurait eu les sous.
    Heureusement le réseau radio fonctionnait lui car les crédits téléphoniques étaient réservés zauchefs.
    Plus tard la première calculette digitale avait été achetée…en Suisse, mon épouse fournit le premier ordinateur portable réformé de sa boite. Le clavier était alémanique et nos procédures s’émaillaient de caractères germaniques sans que quiconque ( hiérarchie et Parquet) ne le remarquent.
    Les premiers gilets pare balles de la brigade nous ont été prêté par la police suisse après qu’un fusillade ait blessé deux collègues un agresseur et tué l’autre, le temps d’avoir les crédits et en commander.

    La B.. et l’opinel on état mal payés mais on rigolait…si si si.

    Bonne chance les jeunes its a long way

  30. Alta.tenet dit :

    Budget carburant Gendarmerie: 52 millions € dont 60% de taxes.
    Il suffit d’exonèrera la gendarmerie de taxes débiles (TVA, TIPP…)et on récupère 21 millions pour changer le parc automobile. avec des véhicules made in France de préférence. parc augmenté de 20% si on supprime la TVA. et du boulot pour les constructeurs français. La police allemande ne roule pas en Renault.

    • garance dit :

      Vous seriez surpris de tout ce que l’on peut trouver dans une voiture de police /douane allemande ou suisse. Nous faisons figure de clodos.

      • Czar dit :

        vu comment ils ont été « efficaces » pour le terroriste disikilibri qui a réussi à franchir trois frontières sous leur nez avant de se faire dessouder à Milan, on s’en tape un peu qu’ils roulent en béhème.

  31. HMX dit :

    Dans ce cas précis, l’externalisation me semble une fausse bonne idée. Même dans l’hypothèse (non démontrée à long terme) d’une réalisation d’économies, il faut se rappeler qu’on parle d’un service régalien, qui doit être assurée 24/24H et 365 jours/an. Dans le contexte actuel, est-il malin de mettre le parc de la gendarmerie mobile à la merci d’une grève RATP dans les dépôts de cars ? ou de blocages ciblés de la CGT dans les sociétés qui géreront le parc automobile ? Il me semble au contraire qu’il faut veiller à organiser une certaine résilience des services publics régaliens.