CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Outre les Mirage F1, des Alphajet devraient aussi servir de plastrons aux pilotes de chasse américains

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

88 contributions

  1. Clavier dit :

    Cette façon de délocaliser le coeur du métier des Armées vers des sociétés civiles est pour le moins étrange…….et à long terme plus onéreuse

    • Meiji dit :

      Ce que je ne comprend pas c’est que l’AA cède 61 Mirage F1 avec stock de pièces pour 21 millions d’euros, pour ce tarif on a même pas le tiers d’un Rafale neuf.
      Il n’y avait pas de place pour les garder dans des hangars sur les immenses bases aériennes désertes, pour s’en servir pour l’entraînement, comme agresseur comme le font les ricains, voir même pour aller dégommer un pick up Toyota rempli de terroristes ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « comme agresseur comme le font les ricains, voir même pour aller dégommer un pick up Toyota rempli de terroristes ? » Ce sont des avions qui on été mis en service il y a bien longtemps. La remise en œuvre et la maintenance est de plus en plus couteuse! Même, les utiliser comme cibles guidés pour tester missiles air-air et sol-air. Nous n’avons les moyens des américains sinon il y a longtemps que MIR III tous types, Jaguar et autres MIR F1 auraient fini au fond du golfe de Gascogne (leur chant du cygne) plutôt que pourrir a Châteaudun ou finir sous le chalumeau ou la pince à découper d’un ferrailleur

      • John dit :

        Oui, mais vous ne prenez en compte qu’une petite partie des éléments à prendre en compte…
        Les Mirage F1 sont déjà relativement vieux et donc coûtent à l’entretien, raison pour laquelle ils sont en retraite. Il est possible que l’heure de vol maintenant soit plus chère que l’heure de vol du Rafale sur son cycle de vie. Si c’est le cas, le choix est pertinent.
        Et dans l’heure de vol, il faut prendre en compte toute la formation, les équipements, les lieux de stockage démultipliés, … La France a fait le choix de se concentrer sur 2 appareils et d’y mettre tous les moyens, afin d’avoir de la qualité en nombre suffisant. Le but est clairement d’être capable de faire face à d’autres pays relativement bien armés.
        Même si ils sont utilisés contre le terrorisme, ils sont en réalité prévus pour d’autres types de conflit. Et les utiliser dans ce contexte permet aussi de former les pilotes, de tester les Rafale et les armements, de perfectionner les stratégies (un peu comme la Russie le fait en Syrie).
        Imaginons qu’ils aient été gardés en réserve en cas de conflit. Que faudrait-il faire pour les mettre à jour? Il faudrait concevoir ou utiliser de nouveaux radars, refaire toute l’avionique, refaire l’armement. Il faudrait aussi le doter d’une capacité de guerre électronique, car il n’a aucune conception réduisant sa signature radar. Tel qu’ils existent, ils sont absolument inutiles en combat…
        Tout ça c’est un projet de 2 ans minimum en temps de guerre. Et avec des décisions rapides.
        Et pendant ce temps, il serait possible d’accélérer la production du Rafale, de bloquer les exportations et de se faire livrer les appareils indiens, qataris.
        Et surtout, vous noterez que la vente des Mirage F-1 correspond aussi au moment où une partie importante des Mirage 2000 sont retirés du service et stockés. Et ces appareils sont bien plus pertinents en cas de conflit…
        Pour toutes ces raisons, garder le Mirage F-1 est totalement inutile militairement, et absurde financièrement.
        En effet, parlons de finances. Une flotte de ce type demande de l’entretien même en stockage. Il est probable que l’atmosphère des entrepôts soit contrôlée pour réduire la possibilité de corrosion / tout problème pouvant dégrader l’appareil.
        Conserver ces Mirage F-1 signifie avoir d’autres entrepôts pour d’autre équipements et ça coûte cher.
        Et last but not least… A quel moment ces avions seraient considérés comme suffisamment obsolètes pour être vendus? Lorsqu’ils seront suffisamment obsolètes, plus personne n’en voudra. Et à ce moment là, ça coûtera cher en démantèlement.
        C’est comme les privés qui ont une voiture qui ne se vendra pas mais qui a encore du potentiel en km… autant la donner que de payer la casse !

      • ScopeWizard dit :

        @Meiji

        Qu’ est ce qui vous échappe ?

        L’ Armée Française est gérée depuis au moins 20 ans telle une entreprise du secteur privé ( tout comme le sont nombre d’ administrations ) ; elle est gérée ainsi par des militaires de haut-grade rompus aux règles et lois du marché qui ne jurent plus que par elles et qui sont des « yesmen » aux yeux du pouvoir en place qui quoi qu’ il en soit a rang sur eux .

        Par conséquent , il est devenu « normal » que secteur privé et secteur public , en l’ occurrence militaire , se fassent de plus en plus souvent la courte-échelle y compris sur le plan international ……..

        Et vous verrez qu’ un jour qui ne paraît plus si loin si rien n’ est fait pour stopper cela , cette chère Armée Française sera une armée privée ou semi-privée à la solde du privé et de la finance qui ne défendra plus que des intérêts privés au prétexte des meilleures raisons du monde cela va de soi ………

        L’ Homme « LIBRE » qui l’ est déjà beaucoup moins que par le passé ( il y a 5 à 30 ans , ce qui correspond peu ou prou à la fin des trente glorieuses ) ne le sera plus du tout .

        Si vous examinez l’ Histoire , vous-vous apercevrez que par nature , cela n’ a rien de nouveau ; il y a toujours eu les forts et les faibles , les misérables et les puissants , ceux qui ont et exercent le pouvoir et ceux qui ne l’ ont pas et le subissent ………….

        Par exemple , les Jacqueries au Moyen-Âge ………

        En réalité , rares furent les périodes d’ « équilibre » , la dernière chez-nous correspond en gros à l’ après-guerre et jusqu’ au milieu des années 1970 puis sur tous les plans elle a amorcé une lente mais constante dégradation qui à présent s’ accélère ………

        Les raisons en sont nombreuses et variées , n’ en doutons pas ; cependant , il est clair que compte tenu du paramètre démographique , si la nature de cet éternel rapport de force ne change pas , l’ intensité , elle , sera sans précédent .

        • ScopeWizard dit :

          Dans la catégorie , n’ oublions pas un élément fondamental , je reprends …………

          Les raisons en sont nombreuses et variées , n’ en doutons pas ; cependant , il est clair que compte tenu du paramètre démographique AUQUEL S’ AJOUTE LE PARAMÈTRE TECHNOLOGIQUE VOIRE BIOLOGIQUE , si la nature de cet éternel rapport de force ne change pas , l’ intensité , elle , sera sans précédent .

          En fait , certains Hommes prendront la place de Dieu , la possession massive de l’ argent et du bien en seront le clergé tandis que de nos jours c’ est encore plutôt l’ inverse ; mais les Hommes surpuissants qui seront supérieurs voire infiniment supérieurs à tous niveaux au commun des mortels sont très certainement déjà nés .

          Voilà qui semble un poil plus complet ……

          • tschok dit :

            Et un gros poil plus délirant aussi.

            Bon, Scope, chuis sûr que pour vous Pierre Belmarre était un historien (c’était un pionnier du télé-achat, surtout).

            Vous n’arriverez à rien comme ça.

            Vous avez la prétention quasi mystique de comprendre la totalité du monde à partir de presque rien: un grain de sable explique l’univers, c’est l’effet de levier recherché.

            Vous savez que c’est un très ancien mythe intellectuel, qu’on retrouve chez les matheux: l’idée qu’il existe un algorithme caché, et même un simple nombre, qui permet de comprendre le secret de toute chose. Je crois qu’on a prêté cette propriété au nombre pi.

            C’est très petit bourgeois de vouloir comprendre beaucoup en misant très peu.

            Seule la religion procure un tel effet de levier: il suffit de croire, et vous comprenez tout, voilà ce qu’offre toute religion qui se respecte à ses fidèles. Et c’est ça que vous voulez, mais je vous suspecte d’être encore trop paresseux pour croire en Dieu, ce qui vous rend comique.

          • Carin dit :

            @scope
            Waaahooouuu, vous êtes en forme… pour ma part, et en ce qui concerne le sujet (vente de nos vieux avions pour servir de plastron/agressor) je suis plutôt d’accord avec @john!

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Ouais , mais vu que vous le premier n’ avez rien pigé et que vous préférez sortir conneries sur conneries en vous basant sur une interprétation qui confine à l’ élucubration , je crains fort que le comique voire le complet rigolo ce soit vous tout compte fait ………

        • John dit :

          C’est assez ironique. Quand le sujet sur ce blog est la France, la gestion des tout est horrible, les programmes d’armement pourris, etc, etc…
          Et quand il s’agit d’autres pays, la France est la meilleure au-dessus de tout… Un peu de mesure pourrait être pertinent…

      • Yannus dit :

        Bonjour,
        Oui, et je trouve dommage qu’on ai abandonné l’alphajet.
        Un biréacteur rustique capable d’atterir et de décoller sur des pistes sommaires.
        avec des BAT 120GL , idéal pour dégommer les terroristes, d’autant plus que la BAT 120 est un missile antipiste donc valide pour faire ébouler des tunnels.

      • ClémentF dit :

        Comme on dit cher Meiji, « le bon prix, c’est quand c’est vendu », si vous trouvez que c’est bradé, fallait faire une offre, et libre à vous d’en tirer mieux derrière…
        Ces flottes d’occase, c’est comme les bagnoles avec beaucoup de kilomètres; c’est très peu cher à l’achat car tous les coûts sont dans l’usage.

      • mich dit :

        Bonjour , pour vos questions , c ‘est non ,car comme le dit très bien votre commentaire nous ne sommes pas les ricains

      • tschok dit :

        @Meiji,

        En fait c’est simple.

        Comment les entreprises privées missionnées arrivent à rentabiliser?
        – 1: elles vont cannibaliser: elles achètent 60 avions, mais elles vont utiliser la plus grande partie du parc comme stock de pièces de rechange.
        – 2: elles modernisent les avions, l’air de rien. Sur tout ce qu’elles ne peuvent pas cannibaliser, elles modernisent l’avion. Elles ont un budget équipement.
        – 3: elles sont dans un environnement prévisible. Personne ne leur demande de se projeter sur un théâtre extérieur, personne ne leur demande de se battre. Mais, on leur demande de fournir une prestation prévisible: louez-moi tel avion pour tant d’heures de vol par moi, et je vous paye. C’est ça qu’on leur dit, et ça change tout.

        Si vous faites une comparaison avec l’armée de l’air, vous voyez que:
        – 1: cannibaliser les avions = tendanciellement un mode de gestion de la pénurie, car
        – 2: l’armée a intrinsèquement un budget de fonctionnement+salaires qui vampirise l’équipement. Une armée c’est du salaire et du coût de fonctionnement. L’équipement, c’est une grosse part, mais c’est loin derrière.
        – 3: l’environnement d’une armée n’est pas prévisible. Donnez-moi les dates de la prochaine guerre, SVP, et je vous jure que les comptables nous feront un super business plan.

        Ne pas oublier cette donnée centrale: nous, simples mortels, sommes des piliers de comptoir. On prévoit les événements, mais après coup.

        A la guerre, vous êtes obligé de faire des paris sur l’avenir. Si vous vous gourez, vous perdez la guerre et beaucoup d’argent. Mais nous, dans notre vie courante, les paris sont un jeu. On fait ça pour s’amuser. Dès qu’un pari devient très risqué, on devient comme Scope: prudent.

        La prudence est non seulement mère de sûreté, mais dans une société comme la nôtre, elle vous permet d’engueuler les autres, de leur imputer la faute.

        Les entreprises commerciales qui investissent dans le business de la guerre ont compris ça. Elles veulent du sûr. Là, il s’agit de former des pilotes, donc de fournir des heures de vol. C’est une activité accessible aux calculs de coût/bénéfice. Et, apparemment, c’est rentable.

        Notez pour finir une quatrième donnée: les avions fournis servent de plastrons. On ne parle pas de leur valeur militaire réelle. Faut pas confondre: les Alphajet ne vont pas soudainement devenir les meilleurs avions de chasse du monde. Ni les Mirage F1. Ils vont juste servir à entrainer des pilotes dans des écoles Top Gun.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          « Dès qu’un pari devient très risqué, on devient comme Scope: prudent ».

          Autant que quiconque doté d’ un minimum de jugeote et qui ne privilégie pas l’ aspect casse-cou par rapport au reste ; par conséquent , si l’ on est normalement constitué on devient comme tschok à condition qu’ il le soit lui-même ……

          « La prudence est non seulement mère de sûreté, mais dans une société comme la nôtre, elle vous permet d’engueuler les autres, de leur imputer la faute. »

          Elle permet quoi ? D’ engueuler les autres ?
          Vous en prendre aux autres , c’ est plutôt votre sport à vous , ça , non ? Ce serait même votre sport favori s’ il faut en croire le contenu à charge de la majorité de vos écrits …………. ça , et le perpétuel « donnage » de leçons qui vous caractérise tellement …………

          • ScopeWizard dit :

            Ah oui , eh puis il y a ça aussi ……..

            « de leur imputer la faute. »

            Quelle « faute » ? Par rapport à quel contexte , quelles circonstances , la faute comment ?

            Formulée de la sorte , cette partie de phrase ne veut rien dire si vous n’ en précisez pas le sens ; c’ est là du pur baratin destiné à donner un semblant de consistance à votre histoire de prudence qui mélange allègrement truisme et fausse réflexion en forme d’ insinuation envers tel ou tel ……..

      • HA dit :

        Oui c’est dur à comprendre. Et quand on a bradé le porte-avions Foch au Brésil en 1999 ou 2000: 33000 tonnes pour 15 millions d’euros le quart du prix d’un Rafale…
        Ou l’Ecole d’Infanterie de Montpellier cédée pour l’euro symbolique après avoir mis un paquet de millions dans l’infra les années précédentes.
        Nous somme très forts pour valoriser notre patrimoine !

    • TINA2009 dit :

      Bsr Mr CLAVIER !!!

      La Formulation de votre observation vient de susciter en moi une pseudo – érection.
      Cette érection vient conforter cette réflexion qui vous est propre de soumettre au lecteur, un constat de privatisation de nos capacités d’entrainement de nos pilotes face à des pseudo- ennemis ….
      —> En effet, Ces SALOPERIES de sociétés privées, mandants de nombre de nos Décideurs- Sbires, ont récupérés nombre de marchés ou ils ne craignent rien…. Si ce n’est de gagner insuffisamment de fric au regard de leurs objectifs ( objectifs fixés par leurs actionnaires réciproques)…

      PS : Et nos propres Alphajets, Sont -ils dans le même état que les Alphajets Allemands ??? Oui ??? Ah bon, à quels niveaux et quels domaines??? Non ??? A quels niveaux et quels domaines ????
      PSS : Personnellement, j’aurai bcp apprécié que les alphajets allemands finissent parmi notre Ada, pour être cannibalisé !
      PSSS: A l’intention des « Pseudo- B.i.t.e.s. à sa marraine », inutile de nous rappeler que les Alphajets Français et Allemands sont différents points … Il sont aussi semblables sur un nombre de points ESSENTIELS beaucoup plus important. Eeeehhh OUI!!! C’est malheureusement Factuel !

      En conclusion :
      Quoi de plus efficace que de fragiliser les Etats Européens , en les privant de cohésion opérationnelle … Merci aux mondialistes sionistes… Et multi-latéralistes Sionistes comme non sionistes! En attendant , c’est Notre propre Ada qui , au travers de cet exemple, est , une fois de plus, fragilisée pour les 2 prochaines décennies…
      MEDITONS… MEDITONS … MEDITONS ENCORE ET ENCORE …. A QUAND L’ACTION REPARATRICE ???

    • John dit :

      Pour les USA, rien d’étrange. Les lobbys (l’oligarchie pour être plus juste) sont tellement puissants.
      C’est comme ça que fonctionnent les marchés militaires.
      L’armée américaine a un tel budget et bénéficie de tels passe-droit que tout est possible. Et ces budgets amènent beaucoup de dépenses ridicules…
      Exemples de budget gaspillé:
      – un rapport de janvier 2015 a identifié $125 milliards d’économies possibles sur 5 ans et seulement concernant la bureaucratie…
      – En 2015, il était estimé que 1/4 du budget du Pentagone ($580 milliards annuels) étaient liés à de la compta, les RH, la logistique et gestion des propriétés.
      – Toujours selon ce rapport, le Pentagone a à ses ordres 1.3 millions de troupes actives. Et pour 1.3 millions de troupes, il y a plus d’un millions de jobs de bureau ! Parmi les employés de bureau, l’armée a 298’000 personnels en uniforme, 448’000 employés de la défense civils et 268’000 en sous-traitance.

      Donc les USA ont un budget trop important… Donc faire des économies, ils s’en fichent un peu. Et le vrai problème, c’est le rôle des élus au Sénat et au Congrès.
      Chacun des élus défend ses propres intérêts. Et ses propres intérêts, ça commence par être réélu. Et pour être réélu, ces personnes vont faire en sorte de ramener autant de jobs pour des programmes fédéraux là où ils sont élus.
      Résultat, un programme comme le F-35 qui est le seul avion de chasse moderne que le Pentagone et les élus pensaient produire pour 2 décennies a attiré les convoitises de tous les élus. Et des accords officieux entre élus et industriels se sont faits. « je te finance ta campagne, tu votes tjs en ma faveur, et ensuite je m’assure que tu aies un bon bilan en installant des jobs dans ta circonscription » (plus ou moins).
      Résultat le F-35 est financièrement mal fait. La logistique semble être très compliquée. Mais la plupart des élus ont obtenu ce qu’ils voulaient donc tout va bien.

      Et donc, les sociétés civiles faisant le travail de l’état, c’est l’étape suivante. Et il est logique que les USA soient les plus avancés. Dans une oligarchie, les intérêts des plus riches prime. Et ils sont favorisés en faisant de la corruption. Mais aux USA ils appellent cela du lobbyisme.
      Et le résultat, c’est des hôpitaux privatisés, des prisons privatisées, des forces militaires privatisées, et maintenant ça commence à être un problème avec des écoles privatisées (je ne parle pas d’école privée, mais d’école privatisée ; il s’agit d’écoles qui sont financées par l’état, mais gérées par une société privée… le but de ces sociétés c’est de faire du profit, et donc la qualité de l’éducation déjà ridicule hier va devenir encore pire demain. Des universitaires américains qui n’ont pas la moindre culture générale, qui ne savent pas écrire, pour qui les opinions ont valeur de faits. Et critiquer le travail d’un employé, impensable, il faut féliciter la créativité de la personne pour lui faire comprendre que c’est pas du tout ce qui est attendu…

      Mais la privatisation en soi n’est pas tant un problème. La privatisation dans certains pays l’est.
      Laisser le constructeur s’occuper de la MCO permet un meilleur retour d’expérience au constructeur, et permet plus facilement d’améliorer l’appareil sur son cycle de vie.
      Le coût direct à court terme comprend l’ensemble des coûts, et il n’y a pas de coûts différés. Dans certains cas, c’est utile !

      • tschok dit :

        @John,

        Les Ricains, c’est pas notre monde. Pour eux, l’Etat n’est pas la mamelle nourricière. Vous coupez un Français de son Etat, il dépérit. Même vous, les Suisses, vous devez fonctionner de façon assez proche, même si votre culte de l’Etat est complètement différent du nôtre.

        Les Etats-Unis d’Amérique sont un monde-univers à eux tout seuls.

        Je vous suggère de ne pas leur appliquer nos modes d’analyse. Bon, c’est vrai, on ne va pas pouvoir faire autrement parce qu’on est ethno-centré: on a énormément de mal à appréhender l’univers autrement que par nos yeux.

        Par ailleurs, vous affirmez des trucs risqués, je trouve: « Laisser le constructeur s’occuper de la MCO permet un meilleur retour d’expérience au constructeur, et permet plus facilement d’améliorer l’appareil sur son cycle de vie ».

        Et l’utilisateur dans tout ça, il est où? C’est un gros con? C’est un coût? Et les recycleurs? Ceux qui ne sont ni des constructeurs, ni des utilisateurs, vous les mettez où dans votre schéma idéal de retex? Et le retex, c’est la totalité de la vie d’un produit? Un produit est là pour fournir à ses concepteur du retex? Sans blague? On est tous des clients bêta? Des clients bêta du 737 Max, par exemple?

        Morts, ils ne sont pas bavards. Heureusement qu’on a les boîtes noires.

        • Edgar dit :

          @ tschok: par rapport aux Français, les Suisses ont une approche très différente de l’Etat. Ils sont accoutumés à en être moins dépendants. Enlevé par un commando jihadiste, je crois qu’il vaut mieux être Français… Pour le 737 MAX, les passagers sont le prétexte nécessaire aux vols des boites noires bêta – effectivement récupérables après crash -, ainsi qu’aux mouvements de l’action Boeing sur le marché boursier.

        • John dit :

          Je ne leur applique pas mon mode d’analyse, mais celui de bien des Américains aussi.
          La partie silencieuse des USA regrette la puissance des lobbys et ne voit pas de moyen de s’en sortir.
          La jeunesse américaine a tendance à se socialiser / se gauchiser, avec des conceptions « européennes » des principes d’égalité sociale qui commence à émerger.
          Les USA (tout comme l’Europe d’ailleurs) notent que les dernières générations auront une moins bonne qualité de vie que la génération précédente, et c’est la première fois de l’Histoire moderne où cela se produit. Et cet état de fait modifie la perception de la réalité.
          ….
          Concernant la MCO, j’aurais dû être plus précis dans le propos, merci de le noter. Quand je dis que cela permet un meilleur retour d’expérience et que cela permet une amélioration sur le cycle de vie, ce que je voulais dire c’est que l’opportunité pour que cela se fasse est plus présente de cette manière qu’en séparant. Mais il y a bel et bien une grande distinction entre une opportunité, et la mise en place d’un partenariat aussi complet.
          En général, les entreprises en bourse auront de la peine à mettre en place un partenariat avec ce niveau de prestation, car les pdg travaillent pour les actionnaires.
          Dans les entreprises familiales, c’est encore possible. Dassault est un exemple d’entreprise qui justement collabore avec l’état avec un esprit très coopératif et la qualité du produit est le but recherché.

          Concernant l’utilisateur… pas besoin d’être aussi agressif. Et je ne vois absolument en quoi mes paroles vont à l’encontre de l’utilisateur. Mais peut-être pourriez vous préciser par quel chemin vous êtes passés pour arriver à cette conclusion…
          Vous croyez qu’un produit n’évolue jamais? Je vais vous révéler une chose absolument incroyable. Airbus fait évoluer ses appareils tout au long de leur cycle de vie. L’A330 même sans remotorisation a subi des améliorations légères, mais qui s’additionnent au fur et à mesure pour améliorer le produit ! Dans l’industrie lourd, un produit n’est presque jamais figé, il y a systématiquement des ingénieurs qui travaillent sur ces produits. Cela peut concerner la méthode de fabrication, mais aussi d’autres éléments.

          Je trouve votre raisonnement vraiment irrespectueux, et vos raccourcis qui prennent de haut sans vouloir comprendre le propos sont ridicules. Mais je vous en prie, cette attitude doit vous être très utile au quotidien.

    • EchoDelta dit :

      Pour nuancer un peu le propos, les sociétés privées ont cet avantage de rechercher la compétitivité du produit à prestation égale. Le problème est que cela engendre souvent pendant un temps, celui pour que l’armée s’organise pour acheter bien, des surcouts. Mais une fois que les armées sont bien organiser pour fonctionner ainsi cela peut être efficace.
      Sinon pourquoi utilisons des « proxy » pour aller au charbon ? Tout simplement parce que l’on veut protéger nos soldats, les laisser dans les meilleures conditions possibles. Cela participe de fait une « privatisation » des opérations militaires.
      Bref tout n’est pas blanc ou noir, il y a des cas ou cela peut présenter un intérêt, et d’autres ou ce n’est pas opportun. Mais les sociétés privées, quand elles vont à la chasse aux autres marchés c’est un plus. Si vous vendez des échelons logistiques privés avec des Rafales, comme le fait Lookheed, c’est quand même une certaine garantie d’indépendance, et de continuité de service plus grande que celle qui dépend d’un changement de politique.
      En ce cas l’état en bénéficie par des optimisation de cout, du RETEX plus important, une taille de sous traitant plus grande, etc. Bref il faut voir les deux côtés de la bascule.

  2. Carin dit :

    @Clavier
    Vous ne vous êtes pas trompé d’article???
    Parce que dans celui-là il s’agit de vendre des avions qui ne nous servent plus pour servir de plastron/agressors aux states.

    • Clavier dit :

      Comme je sais lire …..je vois des avions allemands que les américains rachètent …..comme ils sont vieux et forcément usés leur entretien coûte de plus en plus cher et contrairement à ce que croit l’inénarrable mr TINA on n’a pas intérêt à les racheter .
      Utiliser des avions d’une génération précédente n’entraîne pas suffisamment les pilotes de combat , et empêche aussi ceux ci de s’entraîner comme plastron puisque cela revient à des pilotes civils….expérimentés mais trop vieux sans doute pour faire aussi pilotes en première ligne….
      C’est une évidence que je me permets de rappeler aux nombreux pseudo Chefs d’etat-major qui postent ici

    • Plusdepognon dit :

      @ Carin
      Ce que font les USA, nous le singeons 20 ans plus tard…

      • FredericA dit :

        @Plusdepognon : On ne singe rien du tout. Les US ont une stratégie et des moyens et nous en avons d’autres. Personne ne détient LA vérité au BON moment 😉

      • Carin dit :

        @plusdepognon
        Ah bon… vous avez des exemples?? Parce que j’ai beau me creuser les méninges, je ne vois pas ce que l’on singe 20 ans après les américains!

        • Plusdepognon dit :

          @ Carin
          Bien sûr :
          1/ l’infovalorisation actuellement vantée est tirée de la doctrine RAM:
          https://nemrod-ecds.com/?p=2377

          2/ l’externalisation de tous les soutiens:
          https://www.cairn.info/revue-securite-et-strategie-2012-3-page-54.htm

          3/ la professionnalisation des armées et sans doute les prochaines évolutions concernant le recrutement comme beaucoup de nos voisins :
          https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2013-4-page-621.htm?try_download=1

          4/ plus largement comme nous évoquons souvent le sujet, la restructuration des entreprises privées liées à la défense.
          https://www.cairn.info/revue-geoeconomie-2011-2-page-37.htm

          • FredericA dit :

            @Plusdepognon : Vos liens sont très intéressants mais ne sont pas forcément pertinents 😉
            .
            Comme je l’indique plus haut, les US ont un stratégie et des budgets que la France n’a pas (voire n’aura jamais si on parle uniquement des budgets). En clair, la France fait en fonction de leur moyen nettement plus limités que les US.
            .
            Le fait que les technos imaginées aux US se retrouvent en Europe avec un effet retard n’a rien d’étonnant. Il est nettement plus facile d’innover voire d’être audacieux lorsqu’on possède un budget quasi illimité. Les exemples sont légions : SR-71, F-22, F-117, B-2, F-35, X37B…
            .
            Enfin, il est nettement plus facile de dégager un budget massif quand on est seul et fortuné comme les USA (merci la dette !). Lorsque l’on doit mettre 27 pays d’accord sur un objectif commun, c’est une autre histoire. Quel pays européen serait près à payer pour que la France développe des missiles hypersoniques ? L’Irlande du Nord ? Les Pays Bas ? Le Portugal ? La Slovaquie ? Le Luxembourg ?

          • Plusdepognon dit :

            @ FrédéricA
            Il est sûr que le ticket d’entrée des prochains équipements est hors de portée de la France seule.

            Pour le reste, qu’est-ce que vous trouvez qui ne soit pas pertinent dans ces 4 liens ?

  3. mora dit :

    Ca permet au petites armées privée américaines d’avoir des appareils de support et d’appuis, sans avoir quoi que ce soit a demander au DoD …que demande le peuple ?? des blindés et des navires pour compléter la liste……….

  4. EchoDelta dit :

    Je vois que les avions français, même anciens, ont la côte aux USA !! Je pense que la qualité intrinsèque du matériel n’est pas pour rien. On ne modernise pas autant un avion qui a peu d’intérêt technique. Merci pour cette ultime reconnaissance pour ces avions. Dassault devrait en faire la pub ! Fournisseur officiel des agresseurs US.

    • John dit :

      La liste des appareils Aggressors aux USA est extrêmement longue !
      Alors oui, il est clair que si cela intéresse pour une utilisation actuelle, c’est que la qualité est là. Mais pensez à regarder le nombre d’heures de vol attendus dans les contrats avec ces sociétés privées. 45 des 63 Mirage ont été mis-à-jour pour ce rôle. Le reste c’est pour la cannibalisation.
      https://www.janes.com/article/87615/atac-receives-final-refurbished-mirage-fighters
      Voici une liste non exhaustive des appareils utilisés:
      – F-16, F-15, F-18 et F-35
      Dans les appareils plus exotiques:
      – Skeyhawk A-4
      – Aermacchi MB339
      – Mig 21
      – Aero L-39 , L-159
      – Atlas Cheetah
      – F-5 (la Suisse a réussi à revendre la plupart de ses F-5. La Navy et les Marines en utilisent déjà 36, et ont prévu 40 millions pour acheté 22 F-5 suisses supplémentaires en 2020. La Suisse a mieux négocié que la France … Près de 2 millions par F-5 contre 333’333 par Mirage F-1, soit un facteur de 6… Et le plus drôle c’est que le coût d’achat était de 10 millions / pièce (avec armement, formation, …)
      – Hawker Hunter
      – Saab Drakken
      – T-38
      – BAE Hawk
      Et dans ce cas précis, les USA ont avantage à externaliser une partie des aggressors, parce qu’il y a plus de liberté dans le choix des plateformes des adversaires, et donc une préparation potentiellement plus adaptée aux objectifs pour les pilotes actifs !

      • Le sicaire dit :

        Hello John !

        Attention de ne pas propager de fausses informations :

        Il n’y a pas de F-15, ni de F-18 et encore moins de F-35 dans les flottes de ces sociétés privées. Le F-16, chez Top Aces, n’est encore qu’un projet…

        • John dit :

          Ai-je parlé de sociétés privées?
          J’ai mentionné les flottes d’aggressor, donc cela concerne aussi les appareils à l’interne des forces armées…

        • ScopeWizard dit :

          @Le sicaire

          Attention de ne pas lire en diagonale ce qui est rédigé .

          @John parle des « Agressors » , en aucun cas des avions qui seraient affectés à ce rôle appartenant à l’ une ou l’ autre société privée .

          Donc , bien qu’ il faille d’ abord le vérifier , j’ aurais pour ma part une nette tendance à lui donner raison .

      • Carin dit :

        @john
        Vous êtes sûr pour les F35… c’est quand même leur dernier né, et il est même pas mature pour servir en opération alors plastron/agressor ???

        • fabrice dit :

          C’est pas possible de raconter aucun de conneries sur le F35. Il marche et très bien.
          https://www.cnbc.com/2019/07/18/f-35-has-freaked-out-iran-and-changed-everything-in-the-middle-east.html
          Les Israéliens n’ont pas l’habitude d’acheter de la merde. Le mari de la ministre de la Justice (membre du cabinet de sécurité) est pilote. Les fils de Nétanyahou ont fait l’armée. Un homme politique israélien qui ferait acheter du matériel de merde à Tsahal se ferait d’abord lynché, par son conjoint et ses enfants….

          • Carin dit :

            @Fabrice
            Acheter??? Israël n’achète pas ses avions…. on le SAM les lui fourni gratuitement… en contre-partie Israël n’a pas le choix des avions! Et c’est très précisément ce qu’il s’est passé avec les F35I, Israël voulait des F15, et il leur a été répondu « c’est le F35 ou vous payez vos F15 », et devinez quoi… ça a été des F35. Et en plus Israël est obligé d’en faire la promotion!!! Avec de magnifiques images des F35I en zone de guerre (survol de Beyrouth au Liban), et des déclarations sûrement fausses d’attaques en Syrie de dépôts d’armes iraniens.

        • John dit :

          Oui, le F-35 est bel et bien prévu pour être utilisé en tant qu’aggressor.
          Le terme de « plastron » est un peu péjoratif il me semble et il s’applique à une période où le combat aérien était moins complexe.
          Le F-35 apporte des capacités nouvelles aux forces armées américaines (et ailleurs). Parmi les nouveautés majeures je pense en combat aérien, la furtivité ET le combat en réseau.
          La majorité des avions de chasse aux USA restent des appareils de 4e génération pour le moment. Il se trouve que maintenant, il va devenir possible de rencontrer des appareils de 5e génération dans le ciel, et les réseaux d’information avancés vont aussi se retrouver dans les flottes potentiellement adverses.
          Le F-35 est pour le moment le seul appareil américain combinant ces 2 capacités. Donc pour former les pilotes à un adversaire totalement nouveau, et surtout qui remet en question tout ce qui a été appris jusqu’à maintenant, il me semble que le choix des force américaines est plus que pertinent, il est absolument nécessaire.
          Et ci-dessous une liste des articles confirmant cette info:
          https://www.thedrive.com/the-war-zone/27932/f-35-aggressor-squadron-to-be-activated-at-nellis-air-force-base
          http://www.opex360.com/2019/05/13/lus-air-force-va-se-doter-dun-escadron-agresseur-equipe-davions-f-35a/
          https://www.af.mil/News/Article-Display/Article/1843434/air-force-to-reactivate-aggressor-squadron-for-f-35-training/
          https://www.nellis.af.mil/News/Tag/22701/65th-aggressor-squadron/
          Cela change de l’approche offerte par les sociétés privées qui est d’offrir une flotte très diverse pour élargir l’éventail d’ennemis potentiels mais se basant sur des technologies au mieux actuelles. C’est suffisant pour une partie des compétences à acquérir. Mais cela ne permet pas des compétences sur tout le spectre de menaces.

          Et par conséquent, je pense que l’Europe pourrait développer une base aérienne « aggressor ». Une base aérienne qui serait fournie en divers appareils venant de la plupart des flottes européennes. Cela permettrait un entraînement plus complet, et de mieux se préparer aux nouvelles générations d’avion.
          Car pour un pays comme la France par exemple qui n’aura pas de F-35, combien même le dogfight n’est pas une inquiétude, avoir la possibilité de tester les stratégies définies par les spécialistes en affrontant des flottes furtives, des flottes mixtes aurait une énorme valeur ajoutée il me semble.

      • EchoDelta dit :

        Wow ils ont encore des Hawker Hunter et des Draken en Agressor ? Impressionnant, nous, nous les voyons durant les fêtes et meeting aérien…

        • John dit :

          Pour le Saab Draken, après vérification, je ne suis plus sûr. Une partie aurait été mise à la retraite en 2009 (ce qui est déjà pas mal).
          Mais pas étonnant, cet appareil est une merveille, en avance sur son temps. Un des rares avions occidentaux capable de la figure du Cobra.
          https://www.youtube.com/watch?v=jqiDEcfSnXs (à 1:50).
          Par contre, le Hawker Hunter semble être toujours utilisé par la société qui a acheté les Mirage F-1.
          ATAC justement opère les Hawker Hunters, les Kfirs, un A-4 Skyhawk, et des L-39 Albatros. Le Liban a retiré du service cet appareil seulement en 2014.
          Mais on peut aussi mentionner le Mirage III toujours en service au Pakistan, et qui a été en service jusqu’à récemment en Suisse, etc…
          Les appareils de la Guerre Froide ont été conservés longtemps. Les appareils des années 60, bien que dépassés technologiquement dans les années 80 permettaient surtout de conserver le nombre. L’ennemi soviétique avait lui encore bcp de Mig 21 et d’appareils relativement vieux et peu développés.
          Regardez quelques exemples de forces aériennes:
          – Suisse: Mirage III retiré en 2003 (entraînement et reconnaissance) ; Mirage III intercepteur 1999 ; Hawker Hunter 1999; De Havilland Vampire 1990 ;
          9(le F.18 entra en service en 1996, le F-5 choisi en 76)
          L’armée française avait une liste d’appareils longue comme le bras à la fin des années 80.
          Et ces appareils pour certains très bien entretenus et mis à jour grâce à des budgets de guerre froide sont toujours utiles pour ce genre de rôle, et pour moi c’est sans réelle surprise. Et à noter que le volume produit était énorme. Il y a eu de quoi les cannibaliser. Pour cette raison, il sera difficile de faire la même chose avec le Gripen, Rafale,…

    • v_atekor dit :

      Je ne serais pas spécialement surpris que l’usaf achète une poignée de rafales neufs comme agresseurs. Évidemment ils peuvent jouer avec les français à l’occasion, mais ils se disent peut être que sur un malentendu ils peuvent croiser un avion égyptien au mauvais endroit au mauvais moment dans les 10 ans qui viennent…

      • Antechristo dit :

        C’est bien vu. L’USAF a bel et bien ciblé le Rafale dans sa liste de courses. Cf. article ci-après.

        « Pour faire face à ces deux derniers types d’avions de combat, l’USAF avait publié une liste d’appareils susceptibles de jouer le rôle des méchants ; parmi ces appareils figuraient des Rafale, des Mirage 2000 et des Mirage F1. Des avions facilement intégrables à la liste mais très difficiles à trouver. »

        https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/bientot-des-mirage-f1-vont-affronter-l-elite-de-la-chasse-americaine-6575058?fbclid=IwAR3aMAoqH7gge7QOiV_qZEeSHNFGy5KvHPgFdrsLRfuT4vw6mFlchBvDEqs

        • John dit :

          Pour le Saab Draken, après vérification, je ne suis plus sûr. Une partie aurait été mise à la retraite en 2009 (ce qui est déjà pas mal).
          Mais pas étonnant, cet appareil est une merveille, en avance sur son temps. Un des rares avions occidentaux capable de la figure du Cobra.
          https://www.youtube.com/watch?v=jqiDEcfSnXs (à 1:50).
          Par contre, le Hawker Hunter semble être toujours utilisé par la société qui a acheté les Mirage F-1.
          ATAC justement opère les Hawker Hunters, les Kfirs, un A-4 Skyhawk, et des L-39 Albatros. Le Liban a retiré du service cet appareil seulement en 2014.
          Mais on peut aussi mentionner le Mirage III toujours en service au Pakistan, et qui a été en service jusqu’à récemment en Suisse, etc…
          Les appareils de la Guerre Froide ont été conservés longtemps. Les appareils des années 60, bien que dépassés technologiquement dans les années 80 permettaient surtout de conserver le nombre. L’ennemi soviétique avait lui encore bcp de Mig 21 et d’appareils relativement vieux et peu développés.
          Regardez quelques exemples de forces aériennes:
          – Suisse: Mirage III retiré en 2003 (entraînement et reconnaissance) ; Mirage III intercepteur 1999 ; Hawker Hunter 1999; De Havilland Vampire 1990 ;
          9(le F.18 entra en service en 1996, le F-5 choisi en 76)
          L’armée française avait une liste d’appareils longue comme le bras à la fin des années 80.
          Et ces appareils pour certains très bien entretenus et mis à jour grâce à des budgets de guerre froide sont toujours utiles pour ce genre de rôle, et pour moi c’est sans réelle surprise. Et à noter que le volume produit était énorme. Il y a eu de quoi les cannibaliser. Pour cette raison, il sera difficile de faire la même chose avec le Gripen, Rafale,…

    • ScopeWizard dit :

      @EchoDelta

      Oui , on pourrait effectivement considérer les choses sous cet angle et ne s’ en tenir qu’ à celui-ci ; sauf que si vous poussez les curseurs de la réflexion , il n’ y a rien de logique à acquérir des avions à la fois aussi âgés mais surtout aussi « dépassés » du point de vue de leur conception ……….

      Du moins « rien de logique » à priori ………….

      D’ anciens F-16 auraient fait l’ affaire tout comme des F-5 Tiger voire des SAAB Viggen ou Draken qui bien que datant d’ il y a près de 60 ans étaient remarquables niveau performances ; un Draken pouvait par exemple effectuer un « Cobra de Pougatchev »………

      Maintenant , n’ oublions pas que tous ces Alpha-Jet ou Mirage F1 vendus à ces entreprises Américaines du secteur privé ne leur ont pas coûté bien cher et nous ont par conséquent -semble t-il- rapporté fort peu ………..

      So ; where’s the wolf hiding ? 😉

      • tschok dit :

        Un Draken? Z’êtes sûr? sans étouffer son réacteur? Et sans décrocher?

        Viggen, je veux bien. Mais alors Draken, grosse surprise.

        Source?

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Eh oui , certain comme 2 + 2 = 4 ………..

          Source ?

          Evian ? Ogeu ? Volvic ?

          Eh non , rien de tout cela ; connaissances .

          • ScopeWizard dit :

            Non , pas le Viggen …..

            La plupart des Sukhoi de dernières générations ainsi que le MiG 29 , le F-22 Raptor , et quelques autres -dont le Rafale- en théorie capables d’ en réaliser un .

            Cela étant , un Cobra de Pougatchev est une figure extrême que tous les avions en capacité de la tenter ne réussissent pas avec la même incidence , certains seront moins inclinés sur l’ arrière que d’ autres , c’ est évident ; n’ empêche qu’ il s’ agira bien d’ un Cobra ………..

          • John dit :

            Fait intéressant…
            La manoeuvre aurait été « inventée » par un pilote syrien qui l’effectua sur Mig 21. Ce pilote peu expérimenté à ce moment était clairement un pilote de talent, par la suite il a descendu 3 Mirage III depuis son Mig 21 !
            Il s’agit de Mahamed Mansour.
            Dans les années 60, la plupart des combats aériens se jouaient au canon. Face à Israël, lui et un petit groupe de pilotes ont obtenu le droit de ne pas suivre les conseils russes et de tester la machine. L’un des premiers objectifs, développer une manœuvre défensive en combat canon.

        • John dit :

          Quand l’opinion a plus de valeur que les faits…

      • EchoDelta dit :

        Oui je suis sur qu’ils ont fait une bonne affaire.
        Ce que je veux dire, c’est quand même que les avions les intéresse un minimum, sinon je ne les vois pas faire ce genre de modernisation. les cellules Dassault doivent quand même être suffisamment robustes à leurs yeux pour investir dedans. L’AlphaJet je vois bien pourquoi vu sa maniabilité et sa robustesse intrinsèque, au point d’être toujours l’avion de la PAF, et le mirage F1 je pense essentiellement pour son plafond opérationnel, qui est quand même toujours d’actualité avec une pointe de vitesse qui reste intéressante pour un exercice d’interception.

      • tschok dit :

        Scope,

        Draken, cobra de Pougatchev.

        Source?

        (nuit blanche?)

        Moi, curieux, serein, tranquille, peinard.

        A dem.

  5. Frédéric dit :

    Gros rire. Ils ont été démilitarisés avant leur envoi outre-Atlantique 🙂

  6. Plusdepognon dit :

    Le contribuable américain n’est plus solvable. Heureusement que le dollar est imprimable à l’infini:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/19/6-4-milliards-de-20555.html

    • John dit :

      Je ne comprends cette confusion de planche à billet et dépenses publiques…
      A l’époque oui, les états se finançaient via les banques centrales donc oui ça avait du sens.
      Aujourd’hui, c’est par des obligations… La fed ne finance pas les dépenses publiques.

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Les USA couleront à cause du poids de leur sabre. Le complexe militaro-industriel est trop gourmand et seul le statut privilégié du dollar a permis cette anomalie:
        https://www.lemonde.fr/blog/finance/2019/08/05/chronique-dune-crise-financiere-annoncee-17-donald-trump-precipite-la-chute/

        https://www.cairn.info/revue-d-economie-financiere-2012-3-page-265.htm

        Les guerres en Afghanistan et en Irak ont repris le flambeau de la guerre du Vietnam : la victoire par la faillite du système capitaliste.

        Les USA fonctionnent comme un état communiste avec un contrôle de sa population entière considérée comme suspecte, des médias qui se sont ridiculisés par leurs prises de position, une population qui est expropriée de son propre pays et qui ne s’intéresse plus à la politique, une économie truquée au profit de quelques apparatchiks (85% des actions américaines sont aux mains de 1% des américains les plus riches).

        Seul le discours est resté sur les mots de liberté et de concurrence, mais ils ont été vidés de leurs sens.
        Et les USA donndnt le tempo au reste du monde…

        • John dit :

          Je ne dis pas que les dépenses publiques ne sont pas exagérées, attention.
          Je dis juste que la planche à billet n’est absolument pas un moyen de financer les dépenses publiques, d’où mon commentaire !
          Le dollar n’est plus la raison pour laquelle les dépenses américaines se maintiennent à un tel niveau de déficit….
          Ici, c’est les banques et l’état fédéral américain qui sont mutuellement dépendants.
          Sans un marché américain en forme, les banques perdent de l’argent, avec un secteur en crise / en récession, ils risquent d’être insolvables, et 2008 a montré que plusieurs banques étaient insolvables.
          Et le marché américain dépend aussi des dépenses publiques. Donc tant que la banque soutient la dépense publique américaine, ils se font de l’argent. Les investisseurs veulent des dividendes. Et malheureusement, en jouant à ce jeu, à long terme, les banques et l’état américain deviendront insolvables !
          Mais ce n’est plus le dollar, ni la planche à biller qui permettent cela ! C’est le rang de première économie mondiale.

        • John dit :

          Et je suis d’accord avec votre constat !
          C’est une oligarchie, et en effet, il y a une apparence de démocratie qui se basent sur des « valeurs ».
          Et cette oligarchie a été construite sur le long terme, et aujourd’hui les résultats s’en ressentent.
          – le niveau d’éducation est ridiculement bas… Même les universitaires après un « undergrad » (l’équivalent d’un Bachelor plus ou moins en Europe) ont un niveau de compétences extrêmement bas. Et il y a beaucoup de personnes qui étudient.
          Et de l’autre côté, pas moyen de faire des apprentissages ou formations dans ce style. Le résultat c’est des personnes surqualifiées pour des jobs où un bac voire moins suffirait. Et des personnes travaillant avec leurs mains sous-qualifiées.
          Et il reste les élites qui ont accès à des bonnes écoles et qui ont un très haut niveau dans la recherche, un niveau plutôt bon en postgrad, et un niveau d’une université moyenne en Europe (je parle autant de fac que d’écoles d’ingénieurs, bref toute formation supérieure post-bac).
          – même l’école maintenant est un business, l’état peut payer des privés pour former leurs élèves… La variable d’ajustement des bénéfices dans ce cas, c’est la qualité de l’éducation des moyens. Et Amazon s’y est mis. Autant dire qu’Amazon c’est l’entreprise qui profite des employés par excellence…
          – Et dans tout ça, le lobbying (la corruption) est totalement acceptée.
          Et il se trouve que l’opinion publique n’impacte absolument les votes des représentants au sénat ou au Congress.
          Il y a 0 corrélation entre l’opinion et les votes.

  7. Albatros24 dit :

    L’escadron Côte d’Or pourrait aussi disposer de Mig29 de voisins européens ex membres du Pacte de Varsovie, c’est une excellente idée des étatsuniens

  8. GHOST dit :

    Alphajet, fruit de la cooperation entre l´Allemagne et la France.. encore en service en Belgique quand la France est entrain de remplacer ses Alphajet … Solide machine qui continue de faire la guerre au Nigeria.
    « Fournisseur officiel des agresseurs US », une bonne pub certainement !

  9. Alsaco dit :

    @EchoDelta
    Excellent y a du génie en vous!

  10. Gégétto dit :

    Belle photo d un Alphajet équipé de missiles air-air (d entrainement). Belle fin de carrière pour ces machines, certainement mieux qu au poids de la ferraille.De toute façon nous n avons pas les moyens(financiers et humains) de conserver une pléthore d engins volants au sein de notre AA.Peut être qu un jour une de ces sociétés privées viendra entraîner nos pilotes?

  11. crapaud dit :

    61 appareils pour 21 millions, c’est peut être peu, mais c’est mieux que zéro, si ces appareils n’intéressaient personne d’autre. quand à les remettre au gout du jour, j’imagine le prix et le casse tête dans la gestion du personnel , des pièces, et de la maintenance. même super entretenus ces appareils connaîtrons un taux d’attrition qui va s’envoler, c’est le principe d’entropie. De plus pour la structure ils vont voler super léger, alors les charger avec bidons bombes, roquettes et autre pods pour aller foutre sur la gueule de djihadistes en tong….De plus du jour au lendemain la société peut perdre son marché et ça coûtera rien au contribuable américain.

  12. lym dit :

    C’est toujours mieux de voir voler ces avions que de les savoir pourrir à Castel-dun, mais tout de même, se retrouver à rendre possible au moins un cinquième d’un marché à 6 milliards via la vente de 63 avions en bon état + pièces bradés à 21 millions pour ATAC qui n’aura investi que de l’ordre du soixantième de la valeur de sa part d’un marché de seulement 5 ans!!!

    Franchement, il doit falloir être énarque pour ne pas avoir mal au c… Mais allez faire voler un ancien avion d’arme ici. Même en collection c’est la merde, encore et toujours à cause des mêmes-pas-mal-au-c.., alors monter un business là dessus.

    Beaux musées volants en tous cas!

    • tschok dit :

      Bon, en tout cas, pour Noël, vous voulez le cul d’un énarque.

      Ca va soulager les sphincters de banlieue. J’en connais qui vont prendre des vacances.

      C’est bien, faut permuter les victimes expiatoires, vu notre consommation.

      Vous saviez que la France chrétienne avait eu au Moyen Age une gestion très précautionneuse de son stock de juifs et de sorcières? La preuve, on en a consommé jusqu’à la Libération. C’est de la ressource durable, ça.

    • John dit :

      Les privés ont fait cette offre car dans le cas contraire, le contribuable aurait payé le démantèlement et l’entretien pour un certain temps.
      Il faut comprendre que dans un monde où il y a encore beaucoup d’appareils de cette génération, le prix, c’est celui du marché. Le coût du programme pour la France est totalement HS.
      Donc ce marché est un win-win. Ca fait juste bizarre de voir les prix comparé à ce qui se fait maintenant.

  13. nimrodwing dit :

    C’est aussi le seul point positif que je retiens c’est le qualitatif des ailes françaises, Dassault a une bonne réputation depuis plusieurs décennies et les entreprises privés US ne l’ignorent pas.
    Dans quelques années ce sera peut être le tour de notre mirage 2000, j’espère que d’ici là nous aurons de quoi le remplacer avant que cela n arrive (le Scaf, pas prêt d’arriver non plus).

  14. AZUR13 dit :

    Bonjour

    Ce ne sont pas de missiles air air en emport mais des Laser Guided Training Round, munitions inertes d’entrainement au tir de bombe guidée laser.

  15. Eric dit :

    Petit détail à l’attention des spotters, et (probablement) petit clin d’oeil de Top Aces : la dérive de l’Alphajet reprend le schéma couleur et l’insigne à la tête de mort d’un des plus fameux squadrons de chasse de l’US Naval Aviation, le VF-84 « Jolly Rogers » aujourd’hui dissous… Un squadron qui a eu notamment pour monture le Phantom F-4J, et bien sûr le fabuleux F-14 Tomcat, qu’on peut voir sous ces couleurs dans une célèbre séquence du film « Nimitz, retour vers l’enfer ». Si c’est un hommage, il est sympa en tous cas…

    • nimrodwing dit :

      Absolument, j’avais reconnu l’insigne, en revanche j’avais oublié que l’on le voyait apparaitre sur ce fameux film avec Kirk douglas dans le rôle du pacha du PA.

      • ScopeWizard dit :

        Dans ce film , on ne voit même pratiquement que les Tomcat des Jolly Rogers , ainsi que dans « Ultime Décision » …….

        Peut-être que la VF-84 a été dissoute dans le milieu des années 1990 , il n’ empêche que les « Jolly Rogers » ont successivement servi d’ emblème à d’ autres escadrons dont le VF-17 , le VF-61 , évidemment le VF-84 , de nos jours le VF-103 devenu VFA-103 .

      • tschok dit :

        Mais non, c’est pas Kirk Douglas: il est mort dans Spartacus.

        Ou alors il y a un voyage dans le temps.

    • tschok dit :

      @Eric,

      Oui, un hommage bien sympa en tout cas.

      Puisque vous aimez les beaux objets, je saisis l’occaze pour vous dire que j’ai quelques articles de la Waffen SS et division DR à vendre, notamment de très belles photos d’Oradour sur Glane, qui captent assez bien ce moment fameux où les enfants crament dans l’église avec leurs parents. Malheureusement, on n’a pas le son. Dommage. Mais il reste des dents.

      Pas des trucs à placer sur le bon coin. Les gens sont vulgaires, vous savez.

      Mais je discerne en vous un amateur raffiné et éclectique.

      Enfin bref, un moment bien sympa à partager en famille, quoi. Tention, c’est cher. La souffrance n’a pas de prix et, comme les diamants, elle est éternelle. Donc, un beau cadeau pour la fête des mères, je trouve.

      Sinon, vous attigez un peu: le truc qui vous fait bander faisait partie des décalcomanies habituellement fournies avec le F14 dans les boîtes de maquette standard des marques sérieuses, comme Hasegawa. Même des marques secondaires comme Matchbox vendaient l’avion dans cette livrée.

      Si vous faites partie de ces générations de débiles qui, comme moi, ont été dressées à jouer avec des jouets militaires, normalement, vous êtes au parfum. Le truc n’est ni rare ni inconnu et aucunement précieux.

      Il y avait même une magnifique livrée Wolfpack, très à la mode il y a 40 ans, qui se caractérisait par une bande sérigraphiée rouge et blanche sur les flancs avec une tête de loup sur la dérive. Très vintage. Le tout se mariait très bien avec les missiles Phoenix qui, il faut le dire, donnent tout son cachet au F14, sans lesquels il est une grosse daube.

      Rétrospectivement, tout cela me fait penser aux patdef, ou aux meubles en plastique, façon Cosmos 99. Le côté goût de chiotte de l’époque, sans doute. Quoique l’artiste japonais qui dessinait les avions sur les couvercles des boites Hasegawa soit un véritable artiste, selon moi. Particulièrement pour sa façon de peindre les nuages. Très électrique.

      Et sinon, à part ça, vous êtes un vieux ou un jeune con? Génération AMX30 Brenus ou Leclerc? Famas ou HK416? NH90 ou Superfrelon?

      Que j’ajuste mon discours de marchand de symboles.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Mais c’ est quoi ce commentaire ?

        « Si vous faites partie de ces générations de débiles qui, comme moi, ont été dressées à jouer avec des jouets militaires, normalement, vous êtes au parfum. »

        Alors , voilà un argument totalement fallacieux : personne ne nous a « dressés » et personne ne nous a obligés à jouer avec des jouets militaires , nous avions un choix beaucoup plus large susceptible de stimuler nos imaginations sachant que tout est une question de contexte , sachant qu’ un enfant ou un pré-ado est un être en grande partie « pulsionnel » et que qui dit « pulsions »…………..

        Quelle vision restrictive ………

  16. Guigoomber dit :

    Si l’AA ne les fait plus voler, c’est qu’ils devaient être rincés de chez rincés.
    C’est un peu comme si un loueur de bagnoles rachetait les P4 de l’AdT et qu’on s’étonnait qu’elles ne soient pas vendues au prix d’un Classe G.
    Quoiqu’ on en pense, c’est plutôt cool de voir ces avions reprendre les airs.

    • Guigoomber dit :

      Et encore plus cool de les imaginer savater un F35 !

      • tschok dit :

        @Guigoomber,

        Perso, je préfère quand même une bonne vieille branlette. En mode manuel.

        Mais bon, chacun son truc.

        Donc, pour vous le plaisir sexuel transite par le F35 et l’Alphajet. Et l’un tatane l’autre. Génération compliquée…

        Sinon, dans le monde réel, aucun loueur de bagnoles ne rachète les vieux P4 de l’armée. Ou alors éventuellement sur une île, pour faire un remake des Chasses du Comte Zaroff. Je veux dire que si jamais un type vous loue une P4, c’est que c’est vous la marchandise.

        Mais un truc est sûr: si vous conduisez une P4, alors le plus raisonnable est de vous convaincre que vous tournez dans un énième épisode de Jurassic Park. C’est le plus raisonnable, vraiment.

      • John dit :

        Un F-35 qui l’aura abattu avant qu’il ne soit dans le rayon radar, radar qui ne détectera pas le F-35…
        Et F-35 qui semble exploser les avions de cet génération en dogfight…

  17. vrai_chasseur dit :

    Dans ces sociétés le plus important n’est pas l’avion : une bonne cellule suffit. Ensuite un gros travail de modernisation de l’avionique l’amène à un niveau utilisable.
    En réalité l’essentiel c’est l’expérience des pilotes.
    Les pilotes de ces sociétés sont en grande majorité des ex-pilotes militaires chevronnés. Par exemple 80% des pilotes de la société canadienne Top Aces ont le diplôme NSAWC (le sélectif brevet ‘Top Gun’ de spécialisation chasse de l’US Navy, rendu célèbre par le film du même nom).
    en Air-Air, sur n’importe quelle monture décente ils sont capables de coacher et former leurs jeunes homologues sur des situations de dogfight multiples ou de contexte d’attaque en ambiance électronique hostile : c’est là où l’expérience est irremplaçable. Bien plus que sur la maitrise des systèmes informatiques embarqués, qui peut s’acquérir en grande partie sur simulateur.
    En Air-Sol, ils forment et qualifient par exemple les JTAC (les contrôleurs au sol, souvent des opérateurs FS). Ils savent exactement si le gars en bas est capable ou pas d’amener un tir Air-Sol dans de bonnes conditions. C’est d’ailleurs souvent eux qui décident si le gars peut être breveté JTAC ou pas.
    S’il fallait mobiliser des pilotes chevronnés en service pour faire cela, ce serait autant en moins de disponible pour les opérations. Or il faut des années pour former un bon pilote.
    Le concept de ces sociétés n’est donc pas à rejeter, il n’obéit pas qu’aux schémas simplistes d’optimisation économique.
    On devrait d’ailleurs parler de seconde vie des pilotes militaires, plutôt que de seconde vie des avions. ça reflèterait plus la réalité de ces sociétés.