CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La nouvelle politique de rémunération des militaires commencera à être mise en place en 2021

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

25 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Ben espérons…

    En tout cas, le fonctionnement habituel de mettre la charrue avant les bœufs a été respecté. Ne pas mettre à plat le système des primes a été ce qui a mis Louvois par terre, pour Source soldes, le maquis est encore là.

    Ce n’est pas propre au ministère :
    https://www.capital.fr/economie-politique/apres-avoir-englouti-320-millions-deuros-le-logiciel-rh-de-leducation-nationale-est-abandonne-1299102

    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/03/11/20002-20140311ARTFIG00127-pourquoi-bercy-abandonne-un-logiciel-de-paie-de-ses-fonctionnaires-trop-couteux.php

    Mais par contre, même quand ça ne marche pas, on va jusqu’au bout, ce qui a donné Louvois où des gens travaillent mais ne sont pas payés comme ils le devraient.

    Bon, c’est dans la politique ultra-libérale de mettre au pas la fonction publique des États et ça n’est pas encore au point:
    http://www.slate.fr/story/144736/canada-histoire-fonctionnaires-bug-informatique

    Il y a parfois loin de la coupe aux lèvres pour un salaire à vie comme c’est parfois évoqué avec l’automatisation des emplois:
    https://youtu.be/zrS-OkFTLkc

  2. Sylvain dit :

    On m’a proposé, pour la première fois de ma carrière une prime de lien au service de 600€. C’est bien mais loin des 5000 à 25000€ versés à d’autres.

    • Gerd Lubitsch dit :

      Je vous suggère donc de rejoindre « les autres »…

    • vno dit :

      Mr Lagneau, pouvez vous nous faire un article sur les conditions d’obtention mais en ajoutant les montants budgetés pour les officiers ( particulièrement supérieur ) par rapport aux Majors, sous-officiers et soldats. De mémoire, nos officiers sont toujours responsable de la défense des intérêts de leurs hommes et à une époque, il me semble que c’est sur cette confiance réciproque que nos généraux pouvaient nous demander le sacrifice de notre vie avec notre totale adhésion… Dans une démocratie ou la liberté, l’égalité et la fraternité dégoulinent, nul doute que vous n’y retrouverez pas les pratiques du MEDEF, de nos syndicats ou de beaucoup de nos politiques (de l’extrême gauche à l’extrême droite) ou charité bien ordonnée commence par soit même.

      • Jm dit :

        Je suis officier et je suis entièrement d’accord avec vous.
        L’exemple (voir la 7ème compagnie !!!!)

      • WaterBoy dit :

        Ces messages qui sentent bon la lutte des classes… sont tellement utiles pour faire travailler une équipe ensemble. Et sinon, comparer les services rendus ou les besoins des armées, ça vous vient à l’esprit?

  3. Wrecker47 dit :

    …Et faire partie d’une armée qui est la plus mal rétribuée en Europe çà ne vous interpelle pas?…
    Avez-vous fait des comparaisons aux mêmes grades avec les armées européennes étrangères ?…Un petit coup de pouce ne serait pas de trop avec la vie et les obligations qu’elles mênent !Mais bon ce que j’en dis …

  4. bebeu78 dit :

    on ne peut être que soulagé que ce problème là soit enfin en voie de résolution … dysfonctionnement du système LOUVOIS qui a gravement impacté les personnels du ministère des Armées. La GN y a (heureusement) échappée du fait (peut être) de son changement de tutelle (passage au MinINT qui a évité de basculer sur Louvois) et d’un (nouveau) système de paye propre à cette administration (agorh@ solde) basée sur le système central RH éponyme (au demeurant fort bien fait et fiable).

    • vno dit :

      Nul doute que si vous étiez passé sur LOUVOIS et que les chefs d’état major des autres armée avaient soudainement pu comparer le coût réel d’un gendarme avec celui d’un de leurs hommes à qualification et ancienneté égale en fonction du nombre d’heures de travail, nos décideurs, même les plus manipulables auraient eu un « coût » de chaud … Mais je dis ça parce que je suis jaloux et que je n’avais pas le profil pour être gendarme, c’est évident pour en connaitre encore quelques uns !

  5. Jm dit :

    Apparemment, ça a l’air de fonctionner avec la Marine Nationale.
    Il n’y a pas de suspens.
    Dès que l’Armée de Terre ne s’occupe pas de quelque chose qui n’est pas son cœur de métier, il n’y a pas de surprise.
    C’est de l’humour, rien de plus, souriez.
    LOUVOIS a tellement été pitoyable pour eux, et à eu tellement d’impacts négatifs sur leurs vies personnelles et professionnelles qu’à la fin, on ne peut qu’en rire, c’est tellement à pleurer….

  6. Curiosité dit :

    Louvois est mort, vive Louvois.
    Il ne me reste qu’une question à son propos, la réponse m’effare autant qu’elle me donne la gerbe : où en est la plainte de l’État contre Sopra-Steria, l’industriel fournisseur, ayant développé un logiciel si pourri ??? Ah, nulle part… Serait-ce donc que le logiciel pourri était… conforme au cahier des charges ??? Et personne n’est allé le regarder ledit cahier, ça doit pourtant être une merveille…
    Bref… Sursum corda !

  7. Latécoère dit :

    J’en profite pour informer VNO (sans aucune malice ni mauvais esprit) que le corps des majors n’existe plus. Cela fait depuis plusieurs années que les majors ont été rattachés etce, bien logiquement au corps des sous-officiers.

    • vno dit :

      Plus de maison de retraite pour les vieux adjudants bien dressé alors ! Je comprend le malaise hospitalier ! Il est vrai que j’ai bien connu un de ces vieux adjudant-chef qui avait verbalisé le médecin de François Mitterand. Il avait un tel respect pour la gendarmerie et ses chefs qu’il n’a pas bien compris que les appels qu’il a reçu jusqu’au sommet de la DGGN n’étaient pas des conseils reconnaissants envers un vieux serviteur pour un futur galon de major mais des ordres et a refusé d’annuler son PV. Un major aurait perçu la différence. Ce corps de gens intelligent auraient mérité d’être versé dans le corps des officiers.