CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’armée de Terre va recevoir 27 systèmes de mini-drones NX-70 conçus par Novadem

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. lym dit :

    Le tarif a évolué vs gendarmes: On passe de moins de 20k€ l’unité à 75.
    Mais les capacités ont l’air plus intéressantes, ainsi que la portée/autonomie… Et le silence?

    • dolgan dit :

      2 000 000 / 54 = 37 037 euros chez moi.
      .
      Et ça inclus 27 « segments sols » dont on nous explique pas le contenu, mais a priori c’est une tablette renforcée et militarisée + le harnais + le câble ombilical + sans doute du rab de batteries.

  2. Ysgawin dit :

    Enfin un pas dans le bon sens…
    Mais pour bien faire, vu les capacités du bidule, il faudrait au moins un par compagnie, ou, mieux, un par section !
    Et là, les 27 kits vont faire petit… tout petits…

    • Polymères dit :

      Oui je pense aussi qu’il faudrait à terme disposer d’un groupe spécialisé dans la section appui (en supplément du reste) pour les opérations « drones » aériens ET terrestres (tant pour en mettre en oeuvre que pour en intercepter). On pourrait envisager 3 équipes ayant chacun son système et son dispositif anti-drone qu’on pourrait insérer via un véhicule (type VBAE) aux sections de combat ou indépendamment.
      Même si ça n’est pas encore fait, cette évolution se fera très certainement dans un futur pas trop lointain, c’est la tendance que prend de plus en plus les drones.
      Là on reste encore dans un schéma d’appropriation et de la complémentarité, il faut se driller pour bien optimiser la plus valu, car même si on connait les avantages que peuvent procurer les drones, on reste encore dans une utilisation qu’on peut dire de positions et non pas dans une utilisation d’accompagnement offensif qui sera intéressant pour des compagnies de combats.
      Il est tout aussi important de mettre en place le cloud sécurisé permettant à tout les acteurs du terrain d’avoir une vue sur les moyens de reconnaissances tels les drones en ayant la possibilité de leurs désigner des zones d’intérêts à surveiller ou des combattants à surveiller. Ce sera à ce moment que l’outil « drone » offrira pleinement ses possibilités, actuellement on reste encore sur un « truc à côté » avec un écran que seulement 1 ou 2 personnes observent attentivement et ça ne profite vraiment qu’en phase statique d’observation alors qu’on doit rechercher rapidement l’aspect dynamique.

      L’arrivée en plus du drone Patroller, donnera un bon moyen aérien aux forces. L’armement des drones ira lui aussi en phase ascendante et je ne doute pas qu’on ait assez rapidement des capacités permettant d’offrir des appuis précieux

      • igor340 dit :

        Merci Polymères pour votre analyse affinée et pertinente. Là où j’ai plus de mal c’est au sujet des coms. Prendre la main sur un drone en fonction de ses besoins tactiques du moment, puis lui transmettre des requêtes multiples pour récupérer son flux vidéo dans un cadre/temps par essence contraint, nous fait nous arracher les cheveux dans le développement d’un réseau MANET sécurisé de niveau local… je ne dis pas qu’on ne va pas y parvenir, mais va falloir qu’on contractualise vite fait avec un fabriquant de perruques d’ici là… ce qui semblerait dans un premier temps raisonnable est que l’AdT mette enfin en évidence le besoin de groupes ISTAR au sein des SGTIA, ceux ci gérant toute la robotique ..: la techno n’est plus un frein… ceci étant dit, oui!! je l’admet!!! faudra ce faisant ré-ajuster sa ressource humaine

  3. Albatros24 dit :

    Une entreprise française..très bien

  4. Carin dit :

    À quelle altitude peut évoluer ce drone sans altérer la qualité images?

  5. Raskar dit :

    Le prix multiplié par 3, la qualité a intérêt à être amélioré par 10 par contre. La vidéo, le pilotage c’est juste dégueulasse. Retour vidéo et stabilisation numerique digne d’un drone de supermarché pour les modèle GIE. Sinon ça fera la douille a 2million. Y a qu’à voir les vidéo des media, ils sont ou les nx70 gendarmerie? On ne voit que des phantom et des Mavic en opérationnels, les autres dorment dans les placards, trop dangereux, inutile.

    • igor340 dit :

      NOVADEM est trés criticable dans sa justification de coûts eu égard à la qualité de ses produits, c’est un fait, mais je ne jette pas la pierre à la DGA qui a dû probablement tiqué sur les prix tout en ayant un choix brownien à conduire : Laisser tomber les budgets de développements de cette petite PME française (qu’elle maintient à bout de bras depuis 15 ans) et ne plus avoir de solutions micro drone 100% française (du BE à la Fab. / du hardware au service ) : on ne peut tout de même pas indéfiniment acheter du FLIR américain??!! ceci étant dit, mettre la pression sur NOVADEM pour qu’elle commence vraiment à s’aligner sur le niveau de qualité du marché ne serait effectivement pas surperflu…. dans la négative, beaucoup de PME française peuvent haut la main répondre présentes….

  6. Schwarzwald dit :

    75k€ l’unité, même en prenant la formation et la maintenance, je trouve çà un peu salé … Ensuite, si une section a besoin de reco pas chère, je suis sûr qu’il y en a qui font comme les américains, le matos perso :p
    Un drone de Parrot (un Anafi pour pas citer) fait du très bon job pour 600 balles 🙂 c’est léger, une bonne autonomie, fiable et ça peu sauver la vie d’une section.

    • Carin dit :

      Et il tourne en jour/nuit votre anafi ?

      • Schwarzwald dit :

        …D’où l’intérêt du pas cher, il faut choisir entre un système déployé à l’échelon du bataillon ou celui déployé au niveau de la section.
        Le nx70 sera surtout pour des missions bien précise et ne sera jamais distribué à tout les niveaux alors que ce que l’on a besoin c’est une reco au niveau de la section.
        J’ai juste dit que pour sauver la peau d’une section ça coute 600 balles, Uzbin était en plein jour 🙂 pour ces 600€ on aurait pas eu 10 morts et 21 blessés … Je sais que le nx70 est laaargement supérieur à un anafi, mais tout est question de doctrine, a t’on besoin d’un rafale pour flinguer 3 mecs dans un pickup toyota ? a t’on besoin d’une masse de 4kgs pour écraser une punaise ?

        P.S. : la vision nocturne est un accessoire qui coute 200-300€ et l’anafi en vision thermique est à 2000€ 🙂

    • dolgan dit :

      27 système de deux unités pour 2 000 000 euros . Comment vous arrivez à 75k l’unité?