La Chine a-t-elle cherché à espionner la base suisse de Meiringen, qui doit abriter des F-35A ?

Lors d’une audition parlementaire, en 2019, le commandant des Forces sous-marines et de la Force océanique stratégique [ALFOST], qui était alors l’amiral Bernard-Antoine Morio de l’Isle, avait dit constater une « implantation » étrangère de « plus en plus forte » autour des quatre centres de transmission de la Marine nationale [CTM] assurant en permanence les émissions au profit des sous-marins nucléaires à la mer. Celui de Rosnay [Indre] était le principal concerné, plusieurs achats de terrains agricoles situés dans son environnement proche par des investisseurs étrangers – en particulier chinois – ayant été réalisés.

Plus d’un an après, le projet du groupe chinois Huaweï d’implanter à Brumath [Bas-Rhin] une usine dédiée aux solutions technologiques de réseaux mobiles ne manqua pas de susciter quelques interrogations au regard de la proximité avec plusieurs sites militaires dédiés au renseignement et à la guerre électronique.

Mais ce phénomène n’est évidemment pas propre à la France. Aux États-Unis, les terrains agricoles situés près des sites militaires intéressent beaucoup les investisseurs chinois. Au total, ceux-ci y ont acquis 140’000 hectares, ce qui représente à peine 1 % de la totalité des terres appartenant à des étrangers. Seulement, ce n’est pas la superficie qu’ils détiennent qui préoccupe les autorités américaines… mais plutôt « la proximité des terrains qu’ils possèdent avec des bases militaires et d’autres installations de sécurité nationale », a relevé Foreign Policy.

Aussi, le comité américain sur les investissements étrangers [CFIUS] a tiré le signal d’alarme et l’administration Biden vient de publier une ordonnance visant à contraindre la société MineOne, liée à la Chine, à revendre les terrains qu’elle possède dans le Wyoming, près de Warren Air Force Base, laquelle abrite des missiles sol-sol stratégiques Minuteman III.

La Suisse est-elle aussi confrontée à cet appétit chinois pour les propriétés situées près des terrains militaires ? C’est ce que suggère un long article du Wall Street Journal, qui s’est intéressé au cas du pittoresque hôtel Rössli, lequel se trouve à moins de cent mètres de la base aérienne de Meiringen, où seront affectés des chasseurs-bombardiers F-35A à partir de 2028.

Cet hôtel a été racheté pour un million d’euros par la famille Wang, originaire de Chine, en 2018. Soit à une époque où la Suisse n’avait pas encore annoncé son intention de se procurer des F-35A.

Plusieurs éléments recueillis par le journal américain sur le compte de la famille Wang sont assez troublants. Ainsi, fils d’un diplomate ayant été affecté en Allemagne dans les années 1960, Wang Jin ne s’est pas beaucoup investi dans son activité d’hôtelier, qu’il a semblé découvrir. Ce qui est en soi curieux au regard de la somme investie pour rependre l’hôtel Rössli. S’il s’exprimait dans un allemand très correct, ce n’était pas le cas de son épouse, Lin Jing.

Quant à leur fils, Dawei, censé étudier dans une grande école hôtelière de Montreux, il ne savait même pas préparer un café au lait à la mode suisse [on fait d’abord chauffer le lait avant de verser le café, ndlr].

Cependant, une récente enquête mené par la Radio Télévision Suisse [RTS] donne une version différente : ce serait le fils Wang qui aurait acquis l’hôtel en son nom.

Au fil du temps, les employés les plus anciens de l’établissement ont rendu leur tablier, « frustrés par le déclin de l’auberge et agacés de devoir cuisiner des repas pour les propriétaire à partir d’ingrédients chinois » et selon des instructions écrites en mandarin, avance le Wall Street Journal. À partir de 2020, des « travailleurs chinois », dont certains n’avaient pas de permis de séjour, ont commencé à remplacer le personnel local.

En outre, il est apparu que, ayant du mal à s’adapter au climat de la région, les Wang rentraient fréquemment en Chine, y compris lors de la pleine saison touristique.

Ce manège aurait pu durer longtemps… Seulement, après la décision de Berne d’acquérir 36 F-35A, le renseignement américain s’est intéressé de près à la sécurité des bases suisses. Et le cas de l’hôtel Rössli n’a pu que l’intriguer.

D’après le Wall Street Journal, les États-Unis ont exigé de la Suisse qu’elle prenne des mesures pour sécuriser la base de Meiringen, dont l’accès est encore aisé, notamment pour les « spotters ». En clair, « cela signifiait que la famille Wang devait partir ».

Le Service de renseignement de la Confédération [SRC] n’a d’abord pas pris les avertissements sur les Wang au sérieux. Puis, en juillet 2023, la police cantonale a finalement effectué une descente dans l’hôtel.

Le couple a été interpellé, puis condamné à une amende pour des « violations de la loi suisse sur l’industrie hôtelière ». Mais cela a été suffisant pour le convaincre de retourner définitivement à Pékin, où, apparemment, il réside dans un quartier très huppé. Le fils s’est volatilisé dans la nature.

Quant à l’hôtel Rössli, il est actuellement en vente pour 1,8 million de francs suisses. Selon le Wall Street Journal, un seul acheteur se serait manifesté : l’armée suisse.

Les Wang étaient-ils des espions ? Aucune preuve ne permet de l’avancer, selon Berne. « En Suisse, on peut venir très près des aéroports militaires, il y a même des routes qui traversent les pistes de décollage. Cela n’a rien à voir avec les États-Unis et les autres pays occidentaux où les aéroports militaires sont très protégés et inaccessibles pour le public. Cela n’a évidemment pas échappé au gouvernement chinois », a cependant résumé Ralph Weber, professeur à l’Université de Bale et spécialiste de la Chine, auprès de la RTS.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

79 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Joli bâtiment en tout cas.

  2. L’expert dit :

    Bon, après 20 ans de mariage ma femme ne sait toujours pas préparer un café correct, ça ne fait pas d’elle pour autant une espionne à la solde de Pékin.
    Restons attentifs, ensemble.

    • Why not dit :

      L’expert. Je ne sais pas ce qu’il en est de votre épouse, mais vous devrez admettre que votre cas n’est pas clair : on ne vit pas 20 ans avec une femme incapable de préparer un café correct, sans raisons impérieuses! Qu’attendez- vous pour divorcer et prouver votre bonne foi aux autorités?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @l’expert (rien que le pseudo m’amuse!) Bon, après 20 ans de mariage ma femme ne sait toujours pas préparer un café correct, « Payez vous une ©Delonghi!

    • v_atekor dit :

      En êtes vous vraiment sûr ? Ne pensez vous pas qu’elle ait au contraire une excellente couverture, et que seul ce détail la trahisse ?

    • Momo dit :

      Bien que vous l’ayez rencontré en Bretagne vient-elle de la région de la rivière des perles?
      Peut-être un indice.

  3. Prof de physique dit :

    Déjà l »erreur de base est d’acheter des F-35.
    C’est un peu comme utiliser [Windows11 + Office 35 + Outloock +Google Chrome + gmail ] dans une entreprise susceptible de subir de l’espionnage industriel ou commercial étasunien.

    Si en plus les chinois s’y mettent…

    La naïveté des français sur le sujet de l’espionnage industriel, entre autres, m’a souvent consterné, mais dans cet article, les helvètes ne semblent pas en reste.
    À moins qu’ils ne préféraient des espions repérés et observables à des espions non encore répertoriés. Mais ce principe même me paraît naïf car avec les chinois ont peut être sûr d’avoir les deux, les espions visibles qui vous occupent, pendant que les discrets œuvrent.

    Puisque l’on parle d’espionnage industriel et de chinois, quelqu’un peut il m’expliquer comment des « responsables » français ont-il pu livrer un système crotale à la Chine qui était déjà alors une dictature pas honnête ?
    Bêtise ?
    Corruption ?
    Autre ?

    • Souvenir d'Asie Centrale Soviétique dit :

      La preuve que non ce n’est pas une erreur !

      Si c’était une erreur, la Chine ne perdrait pas son temps à espionner un appareil qui n’aurait aucun exponentiel de menace envers elle !
      Donc si la Chine espionne cet avion c’est qu’elle a bien entendu le degré de menace !

      Mais toi Prof de physique tu es un gros jaloux, le Scaf qui aura les performances du F35 au minimum ne sortira des usines que dans 20 voire 25 ans …

      Tu n’es donc pas cohérent Prof de physique, juste de la pure jalousie qui s’étale sur un forum, il faut arrêter cette hypocrisie et ce déni !

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Quelle vision courte des choses. Croire que la Chine espionnerai une base Suisse pour connaitre les secret du F35!

        La Chine dont provient une grande partie des éléments du F35, que ce soit sous forme de matière première ou de produits fini n’a pas besoin de connaitre les secrets du F35. Elle est capable de produire des copies plus ou moins proche en bien plus grande quantité que les USA qui n’ont pas de ressources en terre rares suffisante (sans parler des nombreux problèmes dont souffre le F35, qui voit repoussé régulièrement le miraculeux Block4 dont le standard logiciel TR3 est un véritablement un cauchemar et ne sera curieusement pas finalisé cette année).
        Des jaloux du F35 il n’y en a pas ici. Par contre des idolâtres de cet échec patenté on en trouve, tous incapable de remettre en cause leur idole.
        Si la Chine s’intéresse à cette base Suisse, c’est juste pour mettre en place une surveillance des communications nombreuses que le F35 enverra régulièrement au USA. Percer les modes de communication US est bien plus important que de chercher a copier un échec.
        Arrêter le déni est en revanche une bonne idée, vous commencez quand?

        • St-Denis dit :

          Je pense que vous avez raison… le F-35 doit communiquer avec une sorte de wifi avec sa base, dès son atterrissage à retour de mission… et après la liaison de données est crypté et sécurisé sur le net… donc arriver à capter l’échange en amont… qui est sans doute peu sécurisé… car sur une base militaire… sauf si on se trouve assez près pour le capter…
          Mais le plus inquiétant… est que les chinois savaient tt cela dès 2018…

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Tout dépend du Wifi… en 2018 cela devait du 5, les américains étant de grand enfants ils ont du mettre du WEP…

      • Goose dit :

        Ouin ! Ouin !
        Il a osé critiquer mon beau Dindon !
        D’abord, tous des jaloux !
        Na !

        • Félix GARCIA dit :

          « mon beau Dindon »
          ^^
          Le « Dindosaurus Rex » !

          ♫ Mon beau Dindon ♫
          ♫ Roi des Dindons ♫
          ♫ Que j’aime ta ventru-reuh ♫

    • rainbowknight dit :

      C’est vrai nous sommes, nous français, naïfs sinon cons parfois…
      Il arrive que des secrets nous soient « dérobés » avant que les « erreurs » ou « fausses pistes » n’aient été corrigées. C’est une perte de temps( d’argent) et un casse tête , chinois ou pas , pour qui aura abusé de notre naïveté.

  4. Aleksandar dit :

    Donc en 2018 les chinois savaient déjà que les Suisses allaient acheter la dinde….trop. forts ces chinois….

    • et v'lan passe moi l'éponge. dit :

      Le choix Suisse a été compliqué, et a commencé dès 2010, et la sélection finale a commencé en 2018…
      Je ne sait pas si les chinois sont fort, par contre, parfois quand on ne connait pas son sujet il est préférable de se taire.

      • Aleksandar dit :

        Toujours intéressante cette obsession des adeptes du Bien de vouloir a tout prix faire taire les autres….les chantres du marxisme sociétal nous prépare un bel avenir…..!

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Je n’ai jamais dis qu’il fallait vous faire taire, bien au contraire, vos propos montrent qui vous êtes et votre nveau de compréhension, ce qui permet de jauger de votre crédibilité.
          Si vous connaissiez ce sujet, nul doute que vous vous seriez abstenu…
          En fait non, au vu votre réponse.
          Je vous laisse à vos certitudes sociétales

        • Mal de mer dit :

          Ceux que nous aimerions voir se taire, ce sont les distillateurs de désinformation poutinienne, dont vous n’êtes pas le moindre des représentants.

          • PK dit :

            Après les adeptes du « nous affons les moyens de fous faire parler », l’adepte du « nous affons les moyens de fous faire taire… ».

            Y’a pas à dire : c’est bô la démocratie… Faut dire qu’avec l’héritage saint-justien du « pas de liberté pour les ennemis de la liberté », on n’est pas trop surpris non plus…

        • Goose dit :

          Notez qu’il demande juste de se taire.
          Dans d’autres contrées, telles votre chère Russie, on est au mieux déporté, au pire assassiné. Pardon, je voulais dire « suicidé »!

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Toujours intéressante cette obsession » Il y en a ien un autre qui écrit la même chose quand on critique, on pointe les ambiguités d’un certain pays de l’Est tout cette manie du « moi j’ai le droit! »

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Eh oui il vaux mieux se taire et laisser planer un doute, plutôt que d’étaler des tartines qui ne laissent aucun doute…

    • rainbowknight dit :

      Oui c’est bien plus fin aujourd’hui. Voulez vous savoir qui sont les éléments, je dis les pas le , introduits dans le premier cercle du Maître au Kremlin ?
      Je me garderai de divulguer ce secret tant ils sont d’une grande utilité…..
      Il faut purger maintenant…..

    • Raphaël dit :

      du coup, sur votre avis eclairé, le ministère de la défense dissout le 13. les opérateurs et analystes seront réaffectés au Café de Sports, haut lieu de l’analyse géo politique cher à votre coeur (et foie)

      • Bistrotier dit :

        Non, pas au Café des Sports ! C’est chez moi qu’y faut qu’y viennent.
        Pour la géothermitiq… la grécopolémiq… la géotruc en tic qui vous explique tout le pourquoi du comment, j’ai déjà quelques pointures qui fréquentent assidûment mon établissement.

    • Roland Desparte dit :

      Puis-je vous conseiller “L’Espionnage pour les Nuls“ d’Alain Bauer et Christophe Soullez.
      Si vous n’aimez pas Alain Bauer vous pouvez vous rabattre sur l’ouvrage “France-Chine, les liaisons dangereuses“ du journaliste Antoine Izambard (Et autres ouvrages bien entendu).
      Bonne lecture ! Et que cela vous apporte la connaissance du sujet que dans ce blog vous avez essayé de traiter…

      • Roland Desparte dit :

        @Pruno d’Agen.
        Non non, c’était bien vous le destinataire de mon post !
        Par exemple, je vous cite : <>
        La Suisse avait annoncé son désir de changer d’avion… Un Rafale, un Gripen ou un F-35 c’est une empreinte électromagnétique qui décolle et qui transporte de l’armement généralement hors soute ; or pour relever une empreinte, déterminer un modèle et son armement, on ne peut pas précisément le faire à plusieurs kilomètres…
        La Chine c’est aussi le pays des traditions. La stratégie chinoise repose sur de multiples principes dont certains sont vieux comme la prostitution… Souvent, elle s’appuie sur sa diaspora à l’étranger ; l’implantation à proximité de bases militaires, ou -comme à Brest- l’explosion des mariages mixtes “français/jolie chinoise“ [Brest abrite la base des sous-marins nucléaires et plusieurs industries stratégiques] ; à tel point que le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) a lancé une alerte ! Qu’à cela ne tienne, sans masque, les chinois ont même ouvert un institut Confusius à proximité de la base ! Et je ne vous parle pas du nombre de bars-tabacs achetés par la diaspora chinoise…
        Ceci n’empêche pas la mise en œuvre de moyens plus modernes, ou volontairement d’attirer l’attention sur un point pendant qu’on s’implante dans un autre plus discret…
        Selon un cadre du renseignement français, la récolte d’informations parfois insignifiantes en apparence, permet à Pékin de reconstituer un puzzle et d’avoir une bonne photographie du pays observé pour en exploiter les failles…

    • v_atekor dit :

      Le fantasme, hier du bolchevique caché dans les fourrés avec son couteau entre les dents, ou aujourd’hui du chinois penché à son balcon de chalet suisse pour observer les avions, cela ferait rigoler même un enfant de cinq ans !
      .
      En effet. Aujourd’hui ce seraient plutôt de l’elint/comint avec des récepteurs radio/radar/wifi/4G posés dans un hôtel à deux pas d’une base.

      • v_atekor dit :

        L’hôtel n’était pas du tout abandonné. Il faut lire le texte. Et au passage, google nous apprend que malgré la mise en vente, non seulement il n’était pas abandonné, mais il ne l’est toujours pas, et il est encore possible d’y réserver sur tripadvisor.
        .
        Et le matériel d’espionnage ne prend pas beaucoup de place. Avec 3 sacs à dos et une connexion électrique, on fait déjà beaucoup de choses, bien des avions de drones n’en emportent pas tant…

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Parce que les chinois sont de grands enfants qui n’ont pas rangés leur jouets?

    • Maxime Choucroun dit :

      On peut s’intéresser à cette base, pour voir la signature radar de la dinde.
      Et si 2018, il n’y avait pas de F35 probables, mais plutot des Rafales.
      Et cela aurait intéressé aussi Pekin.
      Par contre, le Gripen ou l’Eurofighter: Nettement moins.

      • Vert-de-gris dit :

        Les enquêteurs ont un temps cru avoir découvert une plantation de cannabis dans le grenier, avant de se rendre compte qu’il s’agissait de plants de différentes variétés de pruniers.
        Ils s’interrogent encore sur les implications possibles de cette étonnante pépinière sur la sécurité militaire de la Confédération.

    • Benoit dit :

      ou vous ne savez pas lire.
      Les usa ont dit que pour implémenter le f35 il fallait sécuriser la base et donc ne pas laisser l’hôtel au mains de chinois qui pourrait l’utiliser pour faire de l’espionnage.
      Ils n’ont pas dit que la famille faisait de l’espionnage mais qu’un jour le gouvernement chinois pourrait utiliser ce lieu pour en faire

    • Goose dit :

      « cela ferait rigoler même un enfant de cinq ans ! moi, en tous cas ! »
      Parait que la vieillesse s’apparente à un retour en enfance …
      Est-ce que comme les enfants, on vous met un bavoir pour manger ?
      Portez-vous des couches pour votre incontinence ?
      Sinon, sur le sujet, la menace est bien réelle, à certains égards sous-estimée, mais elle est souvent caricaturée. Et vous aussi vous tombez dans le panneau.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Aleksandar 18 mai 2024 à 14:27
      Les USA nous refont le coup des ADM de Saddam…. » et en réponse……………. »Aleksandar 18 mai 2024 à 22:51
      A part la Russie vous avez un autre sujet de conversation…? » Toujours ce réflexe de coller aux autres vos petites……………………………manies? On reconnait bien là que vous avez de la……………………………conversation!

  5. Trop drôle ! Cher Bazilou en votre qualité de régional de l’étape, aujourd’hui c’est pour vous . Et pas question de nous parler de la place « high-tech » du Neimann sur la nouvelle planche de bord de l’éternel F 15. Aussi nous vous attendons !!

  6. Michel Moutard dit :

    A part prendre de très jolies photos de près du f35, est ce que le spectre électromagnétique peut aider à comprendre des spécificités de l’avion ?

  7. Sylvain dit :

    La Russie, ils sont méchants. les chinois, ils nous espionner. ok. seulement les attentats récents en France et en Europe, ce ne sont pas les russes et les chinois. Le gars qui a cartonné les agents pénitentiaires en Normandie, il n est ni russe ni chinois. la liste UDMF qui préconise la suppression d Israël pour les élections européennes, pas trop chinoises… au quotidien, en France, les actes de violence ne sont ni russes ni chinois, et pas le faut que des « matheo  » et des « kevin ». personnellement, je pense qu on a sûrement des ennemis autour de nous, dont la Chine et la Russie, mais ce ne sont pas nos ennemis immédiats.

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      Tant qu’il y aura des(a̵g̵e̵n̵t̵s̵) gens (i̵l̵l̵u̵m̵i̵n̵é̵s̵) éclairés tels que vous, nous sommes sauvés!
      La France ne vous remerciera jamais assez, merci pour votre remarquable travail d’information.

    • Goose dit :

      Forcément, ma vieille. Comme la France est confrontée à une menace intérieure, il n’existe aucun menace extérieure.
      Logique imparable.

    • Vert-de-gris dit :

      Heureusement que vous êtes là, grimpé en haut de votre prunier, pour intercepter les malveillants commentaires antirusses et antichinois et nous diffuser la bonne parole de messieurs Poutine, Xi et Kim.

    • Roland Desparte dit :

      @Le pruneau.
      Quoi de plus enfumant que de partir d’une réalité connue de tous, pour in fine monter une conclusion bien orientée…

  8. Pascal, (l'autre) dit :

    « Cela n’a rien à voir avec les États-Unis et les autres pays occidentaux où les aéroports militaires sont très protégés et inaccessibles pour le public » Cela va nettement à l’encontre des déclarations de notre célèbre « prune » Sinon pour revenir au sujet j’aimerais connaître l’avis de @John quand on lit ceci « les États-Unis ont exigé de la Suisse qu’elle prenne des mesures pour sécuriser la base de Meiringen, dont l’accès est encore aisé, notamment pour les « spotters ». En clair, « cela signifiait que la famille Wang devait partir ». Cela ressemble fort à des pressions pas vraiment « amicales » ce qui peut laisser à penser que le choix « impartial » du futur avion de combat helvète n’était pas si indépendant que le « fanclub » F 35 a bien voulu nous le vendre!

    • Franz dit :

      On sait très bien que le choix du F-35 par le gouvernement suisse était contraint, inutile d’épiloguer.

      Par contre je trouve très intéressant l’information selon laquelle les services de renseignements ricains assurent une forme de service après-vente avec, ici, une veille sur l’environnement des bases où sera stationné leur bébé chéri. Ça ça force le respect quand même.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « On sait très bien que le choix du F-35 par le gouvernement suisse était contraint, inutile d’épiloguer. » Il est de bon ton de le rappeler, certains semblent toujours l’ignorer où sont dans le déni à part cela la prochaine fois je demanderai votre « avis »……………………………………..où pas!

        • Franz dit :

          Où ai-je laissé entendre que vous devriez solliciter mon avis avant de poster un commentaire ?

  9. Francis Lagneau dit :

    C’est marrant comme ça me rappelle l’excellent classique « Les Barbouzes » avec Ventura, Blier, Blanche et quelques autres… Les chinois qui surgissent de passages secrets dans le château de Mireille Darc. Un classique à revoir.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Francis Lagneau « Les chinois qui surgissent de passages secrets dans le château de Mireille Darc. Un classique à revoir. » Oups! D’ici peu quelques « chevalier Bayard » et autres « don Quichotte » voire « Mère Denis » de la bienpensance où de l’admiration aveugle vont vous coller un procés en racisme parce que dans le film les « barbouzes » les Chinois ne sont vraiment pas à la fête malgré leur grand nombre. Il suffira de conseiller à ces belles âmes un autre film culte « ne nous fâchons pas »!
      https://www.youtube.com/watch?v=JIj6ZFuunbE
      https://www.youtube.com/watch?v=JHaSfJUR-Hw
      https://www.youtube.com/watch?v=yaym2i5BS_Q

      • St-Denis dit :

        Oui surtout qu’à l’époque du film… les chinois étaient en plein marasme… il faut se remettre dans le contexte d’espionnage de l’époque… c’est plus sûrement… des japonais…

    • Un civil dit :

      concernant ces hôteliers chinois, peut-être des leurres, il font tout pour ce faire remarquer et comme ça on voit pas ce qui ce passe à côté car on tourne la tête

      j’ai pu côtoyé des chinois venu réalisé un gros chantier dans l ‘ entreprise dans laquelle je travaille et je dois dire que même si on tient compte des différences de culture et de mentalité les agissements et le comportement de certains d’ entre eux mon semblé très suspect et je ne parle pas de la qualité du travail réalisé

    • Népotisme dit :

      Vous êtes le cousin du patron qui a fait carrière dans les services secrets ?

  10. Hervé dit :

    Peut-être qu’un jour en occident on comprendra que les chinois ne jouent pas aux échecs mais au go.

  11. Kamelot dit :

    Tout le monde espionne tout le monde ou tente de le faire, certains mieux que d’autres…, même nos amis et alliés le font. Ne soyons naïfs. Brest est très demandé en ce moment, même par les ONG ou amis des animaux marins. Le changement climatique sûrement. 🙂

  12. VinceToto dit :

    Le truc qui a du faire tiquer les Suisses, leur faire péter un câble, c’est le café au lait pas style lait au café.
    Des Suisses pour confirmer?

    • Jojo dit :

      @VinceToto, je ne savais même pas qu’il y avait une façon Suisse de préparer le café au lait (peut-être parce que j’en bois jamais). Par contre dans l’article repris du Wall Street, c’est assez étonnant de changer la petite ville montagnarde de Leysin avec la ville de Montreux. Peut-être pour que les internationaux situent mieux la région.

      La version vidéo de cette histoire en Suisse,
      https://www.youtube.com/watch?v=BLFqsPdunwI&t=373s

      • Noir sans sucre dit :

        Surtout que c’est imbuvable, le café au lait. Je n’ai jamais compris comment on pouvait aimer ça.

        • Félix GARCIA dit :

          « Mon café je l’aime noir, comme la vie ! »
          ^^

      • VinceToto dit :

        Merci pour le lien
        « je ne savais même pas qu’il y avait une façon Suisse de préparer le café au lait »
        Je ne suis pas café au lait non plus. En France on vous met deux goutes de lait froid ou un petit broc de lait froid à coté quand vous commandez un café au lait.
        Dans les cafés tradi suisses, même à Montreux, quand je commandais un café noir, on me mettait quand même le gros broc de lait réchauffé ou le petit pot de crème (plastique) à coté. J’avais intérêt à l’utiliser, même symboliquement, sinon les gens me regardaient bizarrement, parfois des insultes. Pas eu ce problèmes dans les bars plus « jeunes », ou italiens: je pouvais commander un expresso sans me faire incendier. J’ai connu des Suisses âgés qui se préparaient du café au lait appelé aujourd’hui « café suisse dit Montagnard ». Après, j’aimais bien les cafés à la crème et liqueur(dont poires Williams du Valais).
        Montreux: les Palaces, etc., … Journal Wall Street: sont pas très Villeneuve ou Aigle.

  13. Lie dit :

    si on veut on peut les exproprier si jamais la sécurité de nos bases sont atteintes.

  14. vrai_chasseur dit :

    La réalité est que la base de Meiringen n’est pas entourée d’une clôture. La petite route de Linden traverse même la piste, avec une simple barrière de passage à niveau pour arrêter les voitures quand les F18 décollent ou atterrissent …
    cf
    http://www.youtube.com/watch?v=ipxYrsbGZ7g
    C’est surtout cette configuration d’une base militaire en « carrefour urbain et aire de pique-nique » qui agace les américains.
    Sous la pression les renseignements suisses ont gesticulé sur une famille chinoise, mais celle-ci n’a rien d’exceptionnel, la majorité des familles chinoises riches achètent de l’immobilier en Europe comme placement refuge sans chercher vraiment à s’intégrer à la vie locale.
    C’est plutôt l’achat de terres agricoles en France qu’il faut regarder de près.

    • Pas d’clotures !!! Tut’rends compte ? T’imagines un Dahu percutant un 35, et à Meiringen ???? Nooon pas d’ça chez nous…… Ces rassis tché UsaSwiss diraient que c’est encore un coup des desperados du FAR ( Front pour l’Adoption du Rafi ).

  15. Robmac dit :

    « Les Wang étaient-ils des espions ? Aucune preuve ne permet de l’avancer » : on ne sait pas mais on cause et on propage la rumeur. Si il y a des doutes sérieux, on peut penser que même en Suisse la police et les services de contre-espionnage peuvent faire des investigations.

    • Franz dit :

      Convenez quand même qu’ils n’apparaissent pas comme des investisseurs ordinaires… ils n’ont vraiment pas l’air de se préoccuper du retour sur investissement.

  16. TigerSwiss dit :

    Notre café au lait est excellent, au contraire de notre SRC et FedPol (renseignement et contre-espionnage). Sans les aides du
    renseignement américain ou allemand, notre SRC est incapable de repérer une menace. Et il y a encore la naïveté de notre gouvernement qui croit encore que tout le monde il est bon et tout le monde il est gentil.
    Concernant cet hôtel, peut-être que les anciens propriétaire chinois étaient des pieds nickelés dans le domaine du renseignement, mais, c’était peut-être juste des personnes chargées d’acheter un bâtiment stratégiquement placé, en attente que les vrais débarquent, installent leurs matériels et commence à travailler plus sérieusement. Les ambassades russe et américaine de Genève ont installé dans leurs « énormes » bâtiments respectifs du très lourd matériel d’écoute et de renseignement. Les chinois feraient pareil, mais sans se faire protéger par la protection diplomatique, ce qui est une grave faute tactique. Ou alors comme on est en Suisse, juste une famille de chinois croyant avoir trouvé le moyen de blanchir de l’argent dans une région très touristique. Je pencherais plus pour cette affirmation. Non en fait j’en suis sûr. Juste une entreprise de blanchiment d’argent, rien d’autre.

  17. Fils de Pub dit :

    Meuh non!!!! C’est une façon pour un groupe d’individus très intéressés de nous dire que malgré une série de tourments documentés, leur produit intéresse la seconde puissance de la planète….Cela pose ! Aussi, ils utilisent là un truc de marchand, vieux comme Hérode. Mais cette fois-ci, il a l’avantage de nous déclencher de bons fous rires. Qui donc nous a dit qu’en Confédération on « s’emm….. » ? Encore une « fake news ».

  18. Pas d’clotures !!! Tut’rends compte ? T’imagines un Dahu percutant un 35, et à Meiringen en plus ???? Nooon pas d’ça chez nous…… Ces rassis tché UsaSwiss diraient que c’est encore un coup des desperados du FAR ( Front pour l’Adoption du Rafi ).

  19. Nexterience dit :

    Nous sommes dans de beaux draps! (0ss117)

  20. Félix GARCIA dit :

    Pour rebondir sur le trait d’humour de Nexterience (au-dessus) :
    « Ça va bof ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=xYCG22TieB4
    (0:21 / 13:18)
    ^^

    Pi vu la purée de poix, ça va pas être évident pour les secours.

  21. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Espérons que les Iraniens gardent la tête froide.

    • Félix GARCIA dit :

      ?
      Ils ne vont pas partir en guerre contre les montagnes et le mauvais temps.

  22. Bangkapi dit :

    Et bientôt : c’est un coup de la CIA, du Mossad.

  23. Speedbird 101A dit :

    c’est sympa la mondialisation surtout quand tout le monde est atteint d’espionite aigue et écoute tout le monde ….entre french cancans et chinoiseries ,la Suisse n’y coupe pas avec ses usines de bonbons ricolla ….

  24. Félix GARCIA dit :

    HS Chine : Si quelqu’un sait où trouver des extraits vidéos de l’accueil de Xi Jinping où l’on entendrait clairement l’orchestre jouer Daft Punk, chrai bin content !
    🙂

  25. Félix GARCIA dit :

    « C’est le Mossad ! L’agent Eli Kopter ! »
    https://x.com/peakyblindersL/status/1792501261767418181
    ^^