Cazaux : Sans tambour ni trompette, l’école franco-belge pour la formation des pilotes de chasse a été officiellement fermée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

119 contributions

  1. petitjean dit :

    et comme souvent, la vraie question : « pourquoi » n’est pas posée et donc n’a pas de réponse officielle
    les Belges ne peuvent rien refuser aux USA
    « Ce choix d’une filière de formation ne préjuge en rien de celui du prochain avion de combat » Et en plus ils nous prennent pour des c..s !!
    ils achètent du matériel US et……..vont s’entrainer aux USA
    et nos merdias aux ordres se gardent bien de toute analyse
    Quand donc l’Europe se libérera-t-elle de son suzerain américain ?…..

    • Bravo-Charlie dit :

      La Défense belge a mis en vente 25 avions d’entraînement de type Alpha-Jet basés en France.
      Donc ……plus de raison à venir s’entrainer à Cazaux./

    • Eric dit :

      Ca ne fait jamais que cinquante ans que les pilotes de chasse de plusieurs nations de l’Otan, dont les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark en particulier, sont formés sur la base de Sheppard au Texas, dans le cadre le l’Euro-Nato Joint Pilot Training Program. La Belgique y est partie prenante depuis le début, puisqu’elle y a envoyé et continue à y envoyer des pilotes instructeurs et a parfaitement la possibilité (de même que le Royaume-Uni, l’Espagne ou l’Italie) d’y former quand elle le désire ses futurs pilotes… Donc, rien de nouveau sous le soleil, et la question « pourquoi » est parfaitement dépourvue de sens.
      Au fait, vous êtes au courant que les pilotes de chasse de l’Aéronavale française sont eux aussi formés aux Etats-Unis ? Sur la base de NAS Meridian, au Mississipi pour être précis.

  2. petaf dit :

    comme par hasard , ils vont aux U.S. , ils ont quoi comme avion a refourguer la-bas ???
    ah oui le F35 …

  3. Meiji dit :

    On connaît les raisons de cette fermeture?
    Car apparemment c’est pour envoyer les pilotes Belges se former aux Etats Unis, donc ce n’est pas une histoire d’ouverture d’une école en Belgique ou au Bénélux.

    • Bouli dit :

      on va se former dans une école OTAN et pas américaine, c’est un premier détail qui a son importance

      ensuite, qui connait la géographie de l’Europe et celle des USA comprendra très aisément qu’il y a plus d’espace pour s’entrainer là bas qu’ici

    • Jack Shite dit :

      Visiblement, cela semble être parce que les Alphajet partent à la retraite. Il n’y a sans doute pas suffisamment de PC-21 et Rafale pour former, en plus, des pilotes belges.

      N’oublions pas que les pilotes de la MN vont, également, se former aux USA …

  4. MAS 36 dit :

    Pour bien comprendre la politique d’un pays ( en l’occurrence politique de la Défense ) il faut analyser les faits. Quand nous entendons nos politiques parler d’Europe de la Défense, ces derniers mois, il y a de quoi être septique. Triste et inquiétant pour l’avenir. Les renégats sont dans la place, Belges, Polonais…

    Bon travail de sape de nos  » Alliés » étatsuniens. » Là pas besoin des Russes.

    • wagdoox dit :

      ah enfin une analyse du réel !

    • Bouli dit :

      les faits, c’est que la Belgique achète du matos majoritairement européen mais se fait traiter de renégat parce qu’elle rechigne à acheter un avion qui fait sa princesse et n’a pas voulu participer à l’appel d’offres

      la Belgique n’est pas une colonie de la France (Napoléon a été défait à Waterloo)

      • famas dit :

        waterloo lol 1CONTRE 6 quel belle victoire bouffon

        • Bouli dit :

          ha nous on y est pour rien, on a fait qu’amener notre mauvais temps légendaire auquel les anglais étaient plus habitués sans doute 😉

        • John dit :

          Comment un tel commentaire peut être accepté?

      • Momo dit :

        Vous avez raison ce n est pas une colonie française mais américaine comme la quasi totalité de l Europe d ailleurs….

      • petaf dit :

        Napoléon a été défait à Waterloo MAIS pas par des Belges …

        • Bouli dit :

          ben non, on est pas les russes :-p

          les français ont quand même eu le bon goût de nous laisser le code Napoléon qui est encore à la base d’une bonne partie de notre code civil

        • polo dit :

          Bien sûr que si, l’armée « britannique » ne l’était qu’à moitié, le reste étaient en partie nos chers voisins grassement payés pour se soumettre aux Anglais plutôt qu’à nous. Vous imaginez des soldats anglais se déplacer alors que d’autres peuvent faire le sale boulot? C’est pour ça que 1940 les a tellement traumatisés et qu’ils nous en veulent à mort jusqu’au french bashing d’aujourd’hui, c’est la première fois qu’ils se retrouvaient tous seuls à devoir se battre!

        • Edgar dit :

          @ petaf: Objection, il y avait bien des troupes belges et hollandaises dans les rangs de l’armée alliée (Wellington). (Des hommes qui, jusqu’en 1813, combattaient au sein des régiments de l’empire français.)

      • BIMBO dit :

        heureusement.

      • Goulag dit :

        Appel d’offre bidon et tronqué. Le choix du F-35 était évident au vu des exigences. Le Rafale ne pouvait pas se défendre avec une main dans le dos… Visiblement ça vous a échappé. Enfin chez vos amis et frères néerlandais il y a un tropisme pour ne pas dire une frénésie de tout ce qui est américain peu importe le coût et l’utilité. Finalement vous ne faites que subir les choix d’Amsterdam, tant pis pour vous.

        • Bouli dit :

          merci d’étaler votre totale méconnaissance de la Belgique ET de son histoire

          nos « amis » et « frères » néerlandais », j’ai beaucoup ri !! 😀

          même au niveau de la langue, il y a un fossé entre les dialectes parlés en Flandre et le « bon » Néerlandais parlé aux Paus-Bas. Pas la même religion, pas la même mentalité, un peuple qui est progressiste et plutôt ouvert face à un peuple plutôt paysan et conservateur (je parle des flamands)

          les flamands sont plus proches des français dont ils admirent la culture que des néerlandais qu’ils détestent

    • Stoltenberg dit :

      septique- (Médecine) Qui produit de la putréfaction, qui est corrompu, infecté.
      Si vous êtes « septique », faites-vous soigner immédiatement! 🙂
      .
      1. Est-ce que la France propose à la Belgique des chasseurs de 5ème génération?
      2. Sinon, est-ce que ces chasseurs ont un prix significativement inférieur que les prix des chasseurs américains?
      3. Est-ce que la France est un bon garant d’indépendance pour les pays européens?
      .
      La réponse aux 3 questions est « non ». La 2. dépend des prix proposés dont j’ignore le montant, mais je suppose que la différence des prix n’est pas astronomique.
      .
      Si les Belges (et autres) préfèrent le F35 au Rafale, ce n’est pas par méchanceté. Les Français devraient s’engager beaucoup plus dans la défense européenne afin de devenir une référence dans ce domaine. Pour cela, il faut augmenter significativement le budget de la défense en privilégiant notamment la R&D et l’achat des nouveaux équipements. Si on ne le fait pas, on ne peut pas s’étonner que les Américains (et autres) nous piquent la place.

      • chill dit :

        5em génération ? donc ultra manœuvrant, avec super croisière , partage massif de données, furtivité passive et active etc , et en plus moins cher que les autres ? mais pourquoi les belges ont ils organisé un appel d’offre dans ces conditions ? cela ne pouvait être qu »un leurre, vous venez de nous le démontrer, merci.

      • Tremah dit :

        « 1. Est-ce que la France propose à la Belgique des chasseurs de 5ème génération? »

        La France a proposé un partenariat européen approfondi et structurant à la Belgique sur plusieurs décennies pour construire un avion de « 6ème » génération. En attendant, le Rafale reste un avion à la pointe de la technologie qui va continuer à évoluer. Les USA ne font que proposer un avion qui a connu un développement chaotique, et dont la valeur comme le coût opérationnel sont pour le moment inconnus ou l’objet de multiples incertitudes. La flotte mondiale de F-35 est d’ailleurs à ce moment précis clouée au sol suite à un énième incident.

        « 2. Sinon, est-ce que ces chasseurs ont un prix significativement inférieur que les prix des chasseurs américains? »

        Le coût réel du F-35 est impossible à savoir compte tenu des surcoûts liés au développement (les Anglais l’ont évalué à 50 millions de dollar par appareil en 2017, ce qui a fait passer le coût par exemplaire à 150 millions) sans même parler des coûts d’exploitation et de maintenance:

        http://www.opex360.com/2018/03/30/lus-air-force-voudrait-couts-dexploitation-f-35-soient-equivalents-a-f-16/

        « 3. Est-ce que la France est un bon garant d’indépendance pour les pays européens? »

        Il n’a jamais été question que la France devienne le garant de l’indépendance des pays européens (tout dépend en outre ce que vous entendez par-là) mais de bâtir une Europe de la Défense qui implique des concessions de souveraineté, contrairement au partenariat avec les USA qui est totalement déséquilibré et ce alors même que les autorités belges et allemandes ont admis que le soutien des Américains ne pourrait plus, à l’avenir, être considéré comme « garanti » (chantage de Trump). Ne soyez pas de mauvaise foi.

        « Les Français devraient s’engager beaucoup plus dans la défense européenne afin de devenir une référence dans ce domaine. Pour cela, il faut augmenter significativement le budget de la défense en privilégiant notamment la R&D et l’achat des nouveaux équipements. Si on ne le fait pas, on ne peut pas s’étonner que les Américains (et autres) nous piquent la place. »

        C’est un peu absurde ce que vous dîtes. Encore une fois il n’est pas question de se substituer aux Américains. Les Français ne proposent pas de se mettre à la tête de la défense européenne mais de la construire en se basant sur notre industrie de défense ET sur celle des autres.

        • John dit :

          Il y a un point sur lequel votre commentaire me gêne.
          La Belgique et la France ont une vingtaine d’années de décalage maintenant dans les générations d’avions.
          Le F16 doit être remplacé d’ici peu, et son successeur sera là pour au moins 40 ans (à priori, 2023 – 2063)…
          Le SCAF devrait à priori commencer à remplacer les Eurofighter / Rafale aux alentours de 2035 / 2040…
          .
          Il y a calendrier belge qui ne fonctionne pas avec le calendrier allemand / français.
          La France va commander à priori 40 Rafale au standard F4, et éventuellement mettre à niveau une partie de ceux-ci.
          Mais la France n’aura plus besoin de faire de mise-à-jour importante du Rafale dès la mise en service du SCAF car celui-ci devra embarquer les dernières technologies, et le Rafale jouera un rôle équivalent à celui du Mirage aujourd’hui.
          Donc en 2063, la Belgique se retrouverait avec un avion très probablement dépassé technologiquement. Et je ne dis pas cela à cause de la furtivité, mais parce que la France n’aura plus besoin de le mettre à jour.
          Et commander un avion en pensant déjà à son remplacement dans 45 ans est compliqué à justifié.
          La seule solution viable serait de cannibaliser les F16, et d’avoir une flotte mixte F16 / Rafale (ou Eurofighter) jusqu’au SCAF. Mais avec la taille de la flotte belge, avoir 2 appareils n’a pas le moindre sens.
          Et acheter un avion d’occasion entre deux n’a pas de sens non plus, car les seuls qui sont disponnibles en Europe sont les Eurofighter T1 qui ne peuvent être mis à jour sans investissement conséquent.
          .
          Concernant le F35, celui-ci a beau ne pas tenir ses promesses pour le moment, la certitude est que les forces armées américaines ont tellement investi qu’elles vont continuer à développer cet avion afin de le rendre opérationnel.
          Et surtout, avec le F35, il y a une certitude de mises à jour régulières de cet avion sur les 50 prochaines années. Et ce n’est pas le cas pour le Rafale. La grande qualité du F16 a été ses mises à jour régulières avec de nouveaux radars, de nouveaux capteurs, une nouvelle avionique, adjonction de réservoirs, nouveaux armements tout au long de sa vie opérationnelle. Et même aujourd’hui, il y a un F16 avec le même niveau de capteurs que les chasseurs européens les plus modernes.
          .
          Pour moi, la question de calendrier est le point le plus critique dans le choix de l’avion, car la Belgique n’a qu’une flotte unique !

        • Stoltenberg dit :

          1. Vous critiquez le programme F35 en le qualifiant de « chaotique » tout en négligeant le fait que c’est actuellement le seul (mis à part le F22) chasseur opérationnel de 5ème génération au monde. Cela veut dire qu’AUCUN autre pays n’a réussi à mener à bien un tel projet afin d’obtenir un chasseur qui répond au cahier des charges. On peut donc supposer qu’un tel projet est très difficile à mettre en œuvre. Concernant la proposition française, pour l’instant ce n’est qu’un projet théorique. Combien de pays ont dit qu’ils allaient mettre en œuvre un chasseur 5gen sans avoir réellement les moyens financiers, technologiques, industriels etc. de mener à bien le projet ? Pour l’instant, l’Europe est en train de traverser une crise. Le Brexit (peut-être dur), les élections en Bavière, les tensions internes, problèmes financiers… Le projet du chasseur franco-allemand peut être mis en danger si la situation s’empire.
          2. D’accord avec vous sur le cout exorbitant du F35 (production, maintenance, infrastructures). Mais, je vous signale que le Rafale (qui fait plutôt partie des chasseurs de la génération 4+) est également relativement cher. Donc, peut-être que les Belges pensent que, pour un cout relativement similaire, ils peuvent avoir un chasseur d’une génération supérieure aux capacités accrues.
          3. C’est en fait le point le plus important de mon commentaire. Les pays auront tendance à s’approvisionner chez le pays qui, selon eux, viendra à leur aide en cas de guerre ou de fortes tension (c-à-d garant d’indépendance). C’est tout à fait normal. Il s’agit de renforcer la coopération avec ce pays, et de l’inciter à continuer cette coopération.
          .
          Non, ce n’est pas absurde. Tous les pays qui mènent une politique ambitieuse en matière de la défense le font.

      • Goulag dit :

        Même avec le meilleur avion du monde (5ème voir 6eme génération) vous ne l’acheteriez pas car convaincu que seuls les américains et leur matériel dont la bombe nucléaire sans autonomie de décision est l’unique solution. Partant de ce postulat on ne peut décemment rien bâtir voir envisager avec vous sur les bases d’une quelconque solidarité/compétence européenne. Capitale de l’Europe, mon c…!

        • Stoltenberg dit :

          Pourquoi pas 136ème génération tant qu’on y est? Pour l’instant, le constat est clair et sans appel: les Américains sont les seuls à disposer d’un chasseur opérationnel de 5ème génération.
          .
          Comment voulez-vous bâtir une quelconque « solidarité » européenne si, en ce moment, l’Europe c’est « chacun pour soi »? Et c’est notamment le mot d’ordre de la politique de nos voisins allemands. Je pense que les états seraient heureux de pouvoir choisir le matériel européen s’il y avait une politique cohérente en matière de la défense et de la sécurité. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. On fait le minimum. Il ne faut pas trop dépenser pour nos Armées, il ne faut pas trop énerver les Russes ni les Chinois.

          • John dit :

            C’est pas la France qui a quitté le programme de chasseur européen la dernière fois ?
            La France est probablement le pays le plus individualiste en matière de défense européenne !
            Ça ne me gêne pas, la France est souveraine ! Mais je trouve que de vouloir une solidarité européenne à tout prix n’a pas le moindre sens ! Les USA ont participé à la stabilité de l’Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. C’est simplement un fait. Et cette alliance avec les USA a toujours profité aux Européens plus qu’aux Américains !
            Avec le peu d’achats pour les Nord Américains, si qques F35 sont commandés, et que ça permet de profiter de leur soutien, le résultat est plutôt intéressant !

      • John dit :

        Les USA sont accusés de vouloir tuer l’industrie aéronautique militaire européenne. Mais l’Europe s’est bien tirée une balle dans le pied en développant 3 avions aux technologies très similaires…
        Le Rafale et l’Eurofighter ont la même origine. La différence c’est l’aboutissement du projet qui diverge… Le Gripen est plus léger, plus ancien, et moins cher, mais la version modernisée emporte des capteurs de dernières générations.
        Mais bon, 3 avions omnirôles, mêmes technologies, même aérodynamique (aile delta, plans canards)…

      • dolgan dit :

        1) ça n’a guère de sens. 5eme génération = F35. soit tu es F35, soit tu n’es pas 5eme génération. C’est un qualificatif commercial correspondant à un appareil, et non à des caractéristiques (sinon, LM ne pourrait plus présenter le F35 comme 5eme génération).
        .
        Les capacités actuelles du rafale sont connues et ses évolutions à moyen terme facilement prédictibles. Les capacités opérationnelles du F35 ne sont pas encore connues, elles se réduisent progressivement. Il faudra 10 à 15 an encore pour que l’avion soit pleinement opérationnel (le temps de trouver les solutions, de les industrialiser, puis de rétrofiter les avions existant).

        2)
        Le cout du rafale est bien plus prévisible que celui du F35. Si les belges signent aujourd’hui pour du F35, ils n’ont aucun moyen de savoir combien LM exigera pour livrer un avion en état d’accomplir les missions de l’armée de l’air Belge. Le F35 en est à l’étape du prototype (produit en grande série) avec énormément de problèmes majeurs. Corriger tous ces problème aura un coût que personne ne connait.

        3) Indépendance vis à vis de qui?
        .
        Des russes? OUI
        .
        Des US? OUI
        .
        Des Français? NON
        .
        Les Belges ont plus peur des Français que des Russes et des US réunis. Entre nous et les allemands, ils se sont souvent fait marcher dessus. Ils ne l’ont pas oublié.
        .
        Le principal obstacle de l’europe de la défense, c’est qu’actuellement la france est trop puissante et nos partenaires ont justement peur de nous renforcer via une europe de la Défense où la France aurait naturellement (seuls les british auraient pu nous le contester, mais avec le brexit …) le leadership.

        • Stoltenberg dit :

          1. Si pour vous la nomenclature des chasseurs à réaction qui les divise en différentes générations n’a aucun sens, alors passons directement au point 2.
          2. Je suis d’accord avec vous sur le fait que le cout du Rafale est beaucoup plus prévisible que celui du F35. Mais c’est le risque que doit prendre celui qui veut acquérir un appareil moderne, sophistiqué et récent. En tout cas, en termes du prix de fabrication, le prix du F35 à tendance à se rapprocher au prix du Rafale.
          Quand vous achetez une voiture, vous allez plutôt avoir tendance à choisir la génération la plus récente, non? Au moins qu’on vous propose une remise considérable sur l’avant dernière génération.
          3. La France n’est pas très engagée dans l’initiative de protection des frontières de l’Europe de l’est. Elle n’est donc pas un garant de l’indépendance. Elle est aussi très engagée économiquement en Russie. Elle n’a donc aucun intérêt à dégrader ses relations avec les Russes.
          .
          Non, le principal obstacle de l’Europe de la défense c’est le manque de volonté à se défendre. Regardez les niveaux de dépenses militaires des états européens! C’est insuffisant!

          • dolgan dit :

            « Quand vous achetez une voiture, vous allez plutôt avoir tendance à choisir la génération la plus récente, non? »
            .
            NON. j’achèterais une voiture qui fera ce dont j’ai besoin au meilleur rapport qualité prix et en tenant compte du prix d’entretien. En neuf, ça serait sans doute une Logan. En occasion, j’ai récemment conduit une 205 qui comblait parfaitement mes besoins. 🙂
            .

          • Stoltenberg dit :

            dolgan: On n’a pas les mêmes préférences.

      • MAS 36 dit :

        autant pour moi : SCEPTIQUE.

        Un simple rappel à l’utilisation du dictionnaire aurait été de bon goût, en lieu et place d’une remarque  » merdi… « 

    • John dit :

      Vous voulez analyser les faits, alors faisons le.
      Plutôt que de regarder des coûts d’achat bruts, je préfère regarder de quel matériels sont composées aujourd’hui les armées européennes.
      1. Commençons par la marine:
      – Allemagne: durant la guerre froide, elle avait des destroyers américains de la casse Fletcher et Lütjens dont l’origine est américaine.
      Il y en a certainement d’autres. Mais à ma connaissance, aujourd’hui, les bâtiments des marines européennes sont produits en Europe.
      .
      2. Armées de l’air:
      Concernant les chasseurs, la proportion d’avions européen a très largement augmenté.
      – Allemagne: en pleine guerre froide, F4 / F104. Aujourd’hui, Tornado / Eurofighter
      – Italie: Aujourd’hui Eurofighter / Tornado / F35, par le passé F104, F16, Sabre
      – Espagne: F4 / F104 / F5 / F18 / Mirage, aujourd’hui F18 et Eurofighter
      – France: Crusader par le passé, 100% français aujourd’hui
      Concernant les avions de transport, entre l’A400M, les Transal / Casa et C27… Et auparavant, c’était essentiellement américain. Pour les ravitailleurs, auparavant c’était uniquement américain. Aujourd’hui il y a qques A310 MRTT, et surtout l’A330 MRTT qui entre progressivement en service.
      Ensuite on peut aussi regarder les divers hélicoptères. ça s’est très .très fortement européanisé.

      3. Armée de terre:
      Blindés / tanks…
      Avan, il y avait un nombre important de blindés et divers véhicules américains (M60, M113, Hummer, M109…
      Aujourd’hui, la très grande majorité des blindés et véhicules divers sont européens. Et ceux qui le sont pas sont pour la plupart en fin de carrière !
      .
      Et pour ce qui est de l’aviation, dire qu’il y a 3 chasseurs européens face aux américains est techniquement vrai. Mais dans l’idée, les versions les plus poussées de chacun de ces avions embarquent exactement les mêmes technologies, et leur origine est très semblable… Il est difficile de voir un concurrent direct au F35. Si il y avait un avion furtif européen (puisque cela semble être la raison du choix), je pourrais comprendre… Mais je préfère voir les développements de l’industrie européenne. Et je pense qu’il est bon de voir que la gamme de produits européens s’élargit énormément. (avion de transport lourd, SCAF, tigre, blindés divers, missiles, armes légères…).
      De plus, il est intéressant de voir que l’armée américaine s’équipe de plus en plus de matériels ayant des origines européennes ! Certes ce n’est pas fabriqué ici, mais par contre les frais de R&D se réduisent pour les européens sur leur matériel.
      En bref, le matériel commandé aux USA par les européens l’est surtout quand il n’y a pas d’équivalent européen…

      • Vroom dit :

        « – France: Crusader par le passé, 100% français aujourd’hui
        Concernant les avions de transport, entre l’A400M, les Transal / Casa et C27… Et auparavant, c’était essentiellement américain. Pour les ravitailleurs, auparavant c’était uniquement américain. Aujourd’hui il y a qques A310 MRTT, et surtout l’A330 MRTT qui entre progressivement en service. »
        .
        Pas mal d’approximations dans votre texte.
        C27 ? erreur de frappe je suppose car nous n’avons pas de Spartan.
        Transport français auparavant essentiellement américain, il faut aller chercher loin quand même.
        Après , je ne sais pas ce que vous voulez dire par « auparavant » car associé à nos ravitailleurs C135, nous sommes encore essentiellement sur C135 américains. Le Phoenix n’est pas encore en service actif. Au passage, nous n’avons pas été uniquement américain, les C160NG faisaient aussi du ravitaillement.
        Nous n’avons pas d’A310 MRTT, uniquement des versions passagers+fret.

        • John dit :

          En effet, la fin de la liste n’est pas précise.
          Je parle d’avions de chasse que je liste par pays. Et j’aurais dû mettre une ligne entre les avions de chasse, et avions de transports pour l’Europe en général (je suis devenu flemmard sur la fin).
          .
          Quoi qu’il en soit, même si j’aurais dû être plus précis, le fond du commentaire, soit la proportion d’équipements américains qui s’est réduit de décennies en décennies. Et en ce moment, les équipements américains encore en service en Europe sont pour la plupart progressivement remplacés par du matériel européen, et parfois asiatique.

  5. Dimitri dit :

    La luftwaffe à fait pareil de 1958 à 2017 et a arrêté pour des raisons budgétaires. Maintenant ils forment leurs pilotes chez eux avec l’autorisation de survol de l’espace aérien néerlandais et danois pour plus de place. Et après on parle d’Europe de la défense. On ferait bien de créer une école de pilotage au niveau européen plutôt que de compter toujours sur les US.

    • v_atekor dit :

      Il est simplement hallucinant que ce ne soit pas encore le cas.

    • Bouli dit :

      on compte pas sur les US mais sur l’OTAN, OTAN qui nous a longtemps protégé des russes et qui nous en protège encore, d’ailleurs, au passage

      • Goulag dit :

        Et de Daesh ?

      • curieux dit :

        Apparemment Trump n’est plus trop sûr qu’il faille protéger les européens des russes. La Belgique devrait l’accepter. En cas de problème mieux vaut un ami de 70kg qui a 100% de chances de venir vous aider qu’un « ami » de 150kg qui n’a que 50% de chances de bouger….

    • Eric dit :

      J’aimerais bien savoir où donc vous avez pu lire ça ! La Luftwaffe continue à entrainer ses pilotes à Sheppard AFB (Texas), sur T-6 et T-38, au sein du 80th Training Wing. Elle y envoie également des pilotes instructeurs, au même titre que d’autres nations de l’Otan (dont la Belgique d’ailleurs). Les unités de la Luftwaffe aux Etats-Unis dépendent du Taktisches Ausbildungkommando der Luftwaffe USA, basé lui à Holloman AFB au Nouveau-Mexique.
      C’est en tous cas ce qui est écrit noir sur blanc sur leur site institutionnel : http://www.luftwaffe.de. Bien sûr, il faut être capable de lire l’allemand…

  6. Bouli dit :

    A lire certains lecteurs de ce site, les belges ne sont que des sales traitres qui achètent toujours américains mais ces alpha jet, c’est en partie à Dassault qu’on les a acheté … comme les Mirage qu’on possédait jusque dans les années 90. Juste un rappel.

    Y en a un peu marre qu’on passe pour des gens qui achètent que américains quand dans les faits c’est très loin d’être vrai (et qu’en plus les C130 sont remplacés par des A400M, les SeaKings par des NH90 et sans doute les F16 par des EF – on verra).

    Au passage, le Ministre de la Défense a été élu bourgmestre (= maire) et s’en ira en janvier au plus tard. On ne sait pas encore qui le remplacera mais de toute façon, en Belgique, le nom des Ministres n’a pas tant d’importances vu que tout se marchande entre partis.

    • wagdoox dit :

      C’est pas la question, il faut aussi voir ca de notre perspective, Macron propose une approche européenne ce qui veut dire qu’on ferra pas tout, dans qu’on va laisser un pent de notre industrie à d’autre. J’y suis totalement opposé mais c’est comme ca voit que non content de cela, les autres européens partent acheter US sans rien en retour. Ca énerve beaucoup de Français qui ne VEULENT PAS comprendre que l’UE c’est l’addition de toutes les faibles de l’Europe et non les forces.

      • Bouli dit :

        ben, ce n’est même pas vrai, car les européens ont acheté énormément d’EuroFighter et il y a le projet SCAF et Tempest

        il y a le sentiment et il y a les faits

        il n’y a qu’à voit ce qu’écrivent certains ici à propos de la Belgique alors que c’est totalement faux dans les faits, la Belgique est en matière de défense européenne un des acteurs qui fait le plus compte tenu de ses moyens

        • Paul dit :

          Oui mais sans aider l’INDUSTRIE européenne. L’argent est dépensé aux USA et ne retourne donc pas dans l’economie européenne. C’est dommage.

        • v_atekor dit :

          Dans les faits, les avions les plus présents en Europe sont des F16, F18 et F35. Ces trois types d’avions cumulent 661 avions en activité et 256 en commande (917 appareils), contre 672 appareils européens (523 EF et 149 rafales).
          .
          Ensuite, la dépendance aux États-Unis va très au-delà du matériel acheté et/ou du matériel de première ligne, mais à l’infrastructure en général.

    • v_atekor dit :

      Je ne jette pas la pierre aux Belges, mais à la classe politique Européenne dans son ensemble. Tu ne crois pas qu’avec 1 école de pilotage, 3 sites, les mêmes avions d’entraînements et la même maintenance ça ne coûterait pas moins cher pour tout le monde et pour le même résultat ?

      • Bouli dit :

        au final, je n’en suis même pas persuadé

        les USA offrent vraiment des territoires quasi déserts gigantesques là où l’Europe est fortement urbanisée

        n’est-ce pas au final le choix du bon sens d’aller aux states ? sans compter que l’immersion dans un pays étranger ou on parle l’anglais (quand même une langue importante dans l’aviation) est en soit formatrice

        • Jolindien dit :

          @Bouli
          Personnellement, j’ai du mal à comprendre les positions du gouvernement belge.
          Ils vont acheter les avions de combats qu’ils veulent, honnêtement, pour moi, peu importe, ça ne va pas changer mon quotidien.
          Ceci dit, je visite quelques sites belges francophones, et je suis littéralement sidéré par le racisme anti-français. Alors, oui, je sais, on est arrogant, grandes gueules, méprisants etc…. Au passage ça fait peut-être 30 ans (Coluche) que je n’ai pas entendu de « blague belge »…. Mais peu importe, croyez ce que vous voulez.
          Ma question : pourquoi ne pas continuer ce partenariat qui a fait ses preuves, et surtout pourquoi ne pas proposer, vous, Belges, une alternative européenne ?
          Car c’est bien beau de dire les français si les français ça. Mais vous? Que proposez vous? Faites vous avancer l’idée d’une Europe de la Défense ?
          Oui? Sérieusement? Car visiblement chez vous (aussi) il est facile de critiquer, mais très dur de proposer….
          Alors oui je sais, encore une fois, nous sommes de français arrogants, sans aucun doute. Mais à un moment donné il faut aussi ouvrir les yeux. Un type comme Trump ce n’est peut-être aucun avertissement.
          (Et au passage la France ne s’est jamais proposée comme garantie de VOTRE indépendance).

          • Bouli dit :

            en Belgique, c’est comme en France, les sections commentaires ne sont absolument pas représentatifs de la population (et heureusement)

          • Bouli dit :

            JAMAIS, tu es sur ?

            parce qu’à l’indépendance, la France et le Royaume-Uni se sont porté garants de notre indépendance

            et il y a un dirigeant français qui a dit ça :-p :

            « « Que la Belgique soit libre et heureuse ! » dit Louis-Philippe, le 17 février 1831, à la députation du Congrès national qui venait lui apprendre le choix du duc de Nemours comme roi des Belges. « Les exemples de Louis XIV et de Napoléon suffiraient pour me préserver de la funeste tentation d’exiger des trônes pour mes fils… Mais que la Belgique n’oublie pas que c’est au concert de la France avec les grandes puissances de l’Europe qu’elle a dû la prompte reconnaissance de son indépendance nationale, et qu’elle compte toujours avec confiance sur mon appui pour la préserver de toute attaque extérieure et de toute intervention étrangère. »

            Cette promesse, la France l’a fait. Evidemment, tu ne pouvais pas le savoir mais ça m’amuse quand même de t’inciter à tourner sept fois ta langue dans ta bouche avant d’affirmer des choses de manière aussi péremptoire 😀

          • Jolindien dit :

            @Bouli
            De plus, vous (car je n’ai pas l’impolitesse de vous tutoyer,oui désolé en France ça a un sens quand on ne se connait pas) ne répondez pas: que propose donc la Belgique pour une Europe de la Défense ? Quels projets? Concrètement…. Merci de l’éclairage,ma qualité de français me poussant à parler de manière péremptoire…..
            N’est-ce pas?

          • Bouli dit :

            @JolIndien

            (sur internet, et particulièrement sur les forums, la règle est de se tutoyer sauf demande expresse, il est vrai que cela peut être déroutant pour les personnes d’un certain âge donc je ne vous en veux pas)

            ne vous faites pas passer pour plus bête que vous ne l’êtes, il n’y a rien de grave à dire une bêtise, ça m’arrive aussi, et parfois des grosses 😉

            c’est vrai que vous avez dit une bêtise en ayant dit que la France ne s’était JAMAIS portée garante (les mots ont un sens comme vous dites 🙂 )

            pour le reste, la Belgique achète du matos essentiellement européen et participe à tout ce qui se fait en matière de coopération européenne (un des pays fondateur de l’eurocorps, par exemple), participe aux missions européennes à l’étranger (par exemple l’EUTM Mali)
            si tous les pays européens faisaient comme la Belgique, avec leurs moyens, on serait beaucoup plus avancé

            maintenant, pour le dire clairement, ce n’est pas que j’excuse les autres pays de ne pas être tous aussi volontaires, mais il est évidemment plus facile d’être actifs pour l’europe de la défense quand on est un petit pays et qu’on a une mentalité de petit pays ayant toujours vécu de ses exportations (donc ouvert sur le monde) ou quand on est un des pays fondateurs de l’europe

            ce qui est certain, c’est qu’on ne peut pas vraiment prendre la Belgique en défaut ces dernières années 🙂

          • Jolindien dit :

            @Bouli
            Vous vous méprenez, je ne suis pas vieux, sauf si pour vous 38 ans c’est vieux, et dans ce cas là tant pis.
            Oui, heureusement que vous connaissez mieux l’histoire de votre pays que moi.
            Sauf que l’arrogance dont vous faites preuves (un comble n’est-ce pas) me hérisse les poils. Mais peu importe.
            Pour ce qui est de l’achat de matériel, je n’ai pas à juger ce que décident les Belges pour leur propres besoins. Bien sûr que j’aimerai que le Rafale soit choisi! Mais je ne suis pas actionnaire chez Dassault, donc….
            Pour le sujet qui nous intéresse ici, je trouve incongru cette décision de délocaliser aux USA. Mais bon, nous ne sommes plus à une incohérence prêt.

            Je reconnais que la Belgique est très active avec ses moyens. Moyens qui risquent de se réduire en peau de chagrin…..

          • Bouli dit :

            ne vous méprenez pas, je ne suis pas arrogant, juste un peu taquin

            et les gens qui ont un âge proche du mien comme vous ont souvent connu l’internet jeune ainsi que la fameuse netiquette et les coutumes, c’est pour ça que je vous ai pris pour un vieux non compréhensifs (chez nous, on dit « vieille france », mais je pense qu’on dit ça chez vous aussi 😉 )

            personnellement, je ne juge pas ça incongru parce que la formation sera incontestablement meilleure là-bas et dans le fond, c’est la seule chose qui m’intéresse

            si l’OTAN devait disparaitre, alors il faudrait relocaliser ailleurs mais il faut avouer que d’un point de vue géographique, les USA, c’est presque parfait

            il ne faut pas y voir une décision anti française ici, vraiment pas, et ça ne préjuge vraiment pas des futurs achats

            amicalement, parce que j’y ai été peut-être un peu fort avec vous 🙂

        • v_atekor dit :

          @Bouli : en résumé tu fais dépendre la sécurité de ton pays pour un stage de langue. Mais si ce n’est que ça on peut mettre un des sites d’une école d’aviation en Irlande : il y a de la place on y parle anglais, et c’est dans l’UE.

        • Jolindien dit :

          @Bouli
          Il est bien trop facile de me sortir des promesses faites d’un autre temps,nous sommes en 2018. C’est bien beau de faire le malin,mais, tant qu’à faire, admettons… Et si… Et si, en 1939, les dirigeants belges de l’époque ne s’était pas montrés aussi timorés face à l’Allemagne, espérant que leur neutralité les sauvegarderait, tout en espérant, comme les Hollandais d’ailleurs, que les Franco-britanniques viennent les aider si jamais. Alors que, peut-être, la défense aurait pu être bien mieux organisée, et bien plus tôt. Ça aurait évité peut-être NOS débâcles…
          Des erreurs, tout le monde en fait. Vous, nous… Mais me ressortez pas des mots de personnes politiques d’un autre temps pour justifier je ne sais quoi, c’est patéthique, mais surtout représentatif quand en fait on n’a pas de sérieux arguments.
          Moi je vous parle de notre temps. De toute la 5eme République française, aucun président français ne s’est proposé garant de l’indépendance belge, si ce n’est par nos accords via l’Otan.
          Point barre.

          • Bouli dit :

            je ne me sers de rien du tout, je vous apprends juste quelque chose que vous ignoriez … et c’est normal, vous vous intéressez plus à l’histoire de la France qu’à l’histoire de la Belgique, j’imagine 😉

            déstressez un peu, on ne peut pas tout savoir 😉

            la Belgique n’a jamais espéré que sa neutralité la sauverait, elle avait d’ailleurs mobilisé en masse son armée (beaucoup trop nombreuse d’ailleurs, il aurait mieux valu moins et mieux équipé, un peu la doctrine du ministre actuel sauf que bon, il faut quand même un minimum)

            toutefois, il est très difficile de savoir exactement ce qui se passait dans la tête du roi des belges à ce moment là. Beaucoup l’ont soupçonné de sympathies pour le nazisme. Je pense qu’à tout le moins, il espérait rester monarque d’un pays occupé et, pour cela, a joué la carte de la neutralité (pendant les opérations, il y avait des troupes qui étaient face à la France pour surjouer cette neutralité, ce qui était complètement débile).

            il a été sanctionné par après par le peuple belge qui ne l’a pas autorisé à reprendre sa couronne une fois la guerre terminée

            à noter que, même si vous vous en foutez, le fait qu’il ait dirigé seuls les opérations militaires s’est fait en contradiction avec notre constitution qui exige que les actes du roi soient couverts par un Ministre. Cela dit, malgré cette supposée traitrise (on ne saura jamais vraiment), l’armée belge s’est bien défendue. C’est sans doute ça le pire car elle a été très mal utilisée (tout le flanc sud – nos ardennes – avait été vidé, ce qui a aidé clairement les allemands), et la capitulation a eu lieu alors qu’il y avait encore des forces conséquentes qui auraient pu se réorganiser et qui étaient encore combattives (les souvenirs de l’occupation de 14-18 n’étaient pas bons du tout : notre pays fut occupé quasi entièrement durant quatre ans)

            mais on ne va pas faire une uchronie

            la France peut avoir des reproches à faire à mon pays, c’est clair

            cela dit, sa conduite des opérations est loin d’avoir été parfaite et ce serait un peu facile de tout remettre sur les belges 😀

          • Bouli dit :

            « si ce n’est par nos accords via l’Otan »

            et pourquoi ce serait un détail ???

            sinon, la France est signataire du traité garantissant l’indépendance de la Belgique, traité qui existe encore aujourd’hui et qui n’a nul besoin d’être reconfirmé par chaque nouveau président français

            c’est d’ailleurs ce traité qui permit à la France et au Royaume Uni de nous porter secours en toute légalité

    • Jm dit :

      Bonjour Camarade Belge
      Merci de ta réponse, elle remet les choses en place pour certains dont la mémoire flanche.
      Certains qui ont oubliés que nous venons d’acheter ….4 C-130J sans parler des 2 KC-130 dont personnes ne parle
      Américains tout ça il me semble.
      Et je n’ai pas souvenir que nos camarades belges aient émis le moindre commentaire à ce sujet.

      • Bouli dit :

        merci pour le soutien

      • Goulag dit :

        Et pourquoi d’après toi ? Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt.

      • Hermes dit :

        Donnez moi l’équivalent de C130J en Europe. Avion acheté que pour pallier aux retards de la400m qui lui est EU.
        .
        Comparons ce qui est comparable et arrêter la connerie.

        • Bouli dit :

          alors donne moi un équivalent européen valable du F16 et du C130 quand la Belgique les a acheté ? il n’y en a pas, merci au revoir.

        • 341CGH dit :

          Hermès, en parlant d’arrêter les conneries : l’A400M n’est pas UE, il résulte d’une coopération entre des entreprises de différentes nationalités.
          Le Machin européen n’a rien à y voir.

      • Vroom dit :

        « 4 C-130J sans parler des 2 KC-130 dont personnes ne parle »
        .
        C’est 4 en tout, 2 C130J et 2 Kc130J. On parle moins des KC car ils arriveront plus tard. Il sont en tout cas très attendus par nos FS et Caracal.

    • echoDelta dit :

      C’est clair que les Belges sont loin d’être les derniers de la classe.
      Je reste persuadé qu’une première coopération réussi entre la France et la Belgique doit finir par agrégé d’autre pays dans un cercle vertueux.
      Mais hélas en France aussi, nous avons des atermoiements politiques sans visions, sans idéal, sabrant les budget de l’armée tout utilisant ses compétences pour se faire réélire.
      Bref je pense que le cours ou nous aurons une politique stable et affirmé dans ce sens, alors nous pourrons construire quelque chose.

  7. Jean-Marie H. dit :

    Monsieur Lagneau, votre première phrase (« alors que le président Macron… » ), ça pourrait passer pour une savoureuse perfidie rappelant que notre cher président Macron n’a pas de suite dans les idées.
    .
    Mais bien évidemment tout lecteur qui interpréterait ainsi votre article serait assurément dans l’erreur.
    .
    Cette école portant, sans motif valable, une enseigne en anglais, ne pouvait évidemment pas survivre au Brexit.
    .
    Et puis « aviation de chasse », de nos jours ça ne signifie plus rien : il y a le transport et le bombardement, mais « chasse » ? Ça consiste tout au plus à jouer « les chevaliers du ciel » et monter là-haut « à deux pas du soleil » (ah ! Johnny…) pour regarder de plus près des avions commerciaux qui ont oublié d’allumer leur transpondeur ou des Russes qui circulent (comme ils en ont le droit) au-dessus des eaux internationales.
    .
    Alors on ferme cette école comme on l’avait ouverte : sans savoir pourquoi.
    .
    Alors merci de cette info qui, sans être essentielle, est pourtant très significative.

    • Hermes dit :

      Ne pas savoir pourquoi on enseigne l’anglais dans une école de pilote… là ça devient grave..

      • Jean AUGERON dit :

        Il n’a pas dit que l’école enseigne en anglais mais que l’école à une enseigne en anglais. C’est à dire un nom en anglais.

      • Jean-Marie H. dit :

        Peut-être est-ce grave mais c’est surtout intentionnel : c’est une nouvelle opportunité de faire observer que nos aviateurs vivent dans un monde où ils subissent en plein le « soft power », ce qui n’est sûrement pas sans conséquence sur leurs schémas de pensée.

        • Hermes dit :

          L’anglais est plus facile à apprendre que le français.
          .
          L’anglais n’est pas imposé par les USA mais parce que l’empire Britannique à dominé le monde et la langue s’est répandu.
          .
          Arrêtez donc vos pleurs déplacé.
          Aujourd’hui l’anglais est nécessaire point. Ça ne vous plait pas ? Bah restez con.

          • Jean-Marie H. dit :

            Je ne pleure pas du tout. Je dis que c’est un fait et qu’il faut en tenir compte pour ne pas se faire bouffer.

    • Jm dit :

      Du grand n’importe quoi.
      Ne venez jamais avec moi en missions réelles, outre le fait que je vous montrerai à quoi on sert et ce qu’on réalise, je vous ferais endurer 12 ou 14 h (et plus)de vol de mission réelle (cherchez bien…), et vous verrez qu’il ne fut pas confondre les missions des avions avec pilote et NOSA, et les missions drones.
      Quant à Cazaux, c’est simple, cela signifie à terme …..la fermeture de la Base aérienne.
      Souvenez-vous de Chambéry, Strasbourg, Dijon, Cambrai, et tant d’autres.
      Regardez l’historique précédant ces fermetures, et faites un copier – coller.

      • Malin dit :

        Aucun risque concernant la base

      • John dit :

        Est-ce que la concentration des bases est réellement problématique?
        Avoir les moyens concentrés sur un nombre de bases plus restreints ne permet-il pas de faire des économies qui seraient utilisables pour des choses à plus haute valeur ajoutée?
        Et d’un point de vue strictement stratégique, j’imagine que la dispersion des moyens était un choix fait pour éviter l’accumulation des pertes en cas de guerre froide.
        Mais aujourd’hui, est.ce qu’une invasion sur territoire français est réellement possible?
        (bien sûr il faut avoir des stratégies en cas d’événement de ce type et disperser ces moyens. Mais aujourd’hui j’ai l’impression que l’argent peut être utilisé de manière à assurer aux militaires ce qui leur est nécessaire pour réaliser ce qui leur est demandé. Et je préfère cette perspective plutôt que de prendre en compte les économies locales qui comptent sur l’armée)

      • Fernand Naudin dit :

        Votre post n’est pas très clair, Jm.
        Que voulez-vous dire ?

        • Jm dit :

          je veux dire que dès que les escadrons (ou escadres) commencent à être déplacés (es) ou dissous (soutes) , et que l’on commence à voir fleurir des travaux pour « tout remettre à neuf », la fermeture est annoncée.
          Souvenez-vous de Strasbourg.
          Personne n’y croyait, partant du principe qu’on ne va pas lâcher quelque chose qu’on vient de remettre « n état ».
          On connait la suite 7 mois plus tard.
          Valable pour d’autres bases aériennes selon le bon vieux principe que nous devons restituer les « locaux dans l’état initial », mais comme personne ne s’en rappelle et qu’il n’y a pas d’archives fiables…on remet tout à neuf.
          Et on ferme.

  8. Carin dit :

    On se doute qu’en cas d’acquisition de rafale, ça ne sont pas des pilotes sortants frais émoulus d’apprentissage qui seront formés à ce nouvel avion… ce sera des pilotes chevronnés de F16, qui viendront sur les bases françaises.
    Sinon, nos propres pilotes d’aeronavale sont formés aux states, et pour changer cette tendance, il nous faudrait non pas 2 mais 3 porte-avions. ( 1 en opération, 1 en formation, et 1 en maintenance).

  9. lml dit :

    Macron n’en a strictement rien à faire de cette coopération. Il ne sait d’ailleurs pas quelle existe (ou existait).
    Je rappelle que depuis sa création les méthodes de formation belges et francaises n’ont jamais réusies à s’armoniner réellement.
    Alors tout compte fait …
    Le terrain de Cazaux aura plus de créneaux pour ces propres forces qu’il partagera malgré tout avec les syngap.

  10. Fred dit :

    Ce serait pas mal si un grand centre de formation Européen se crait, par exemple dans un pays de l’Est.
    Les Alphajets belges sont à remplacer. Donc que la formation des pilotes belges ne se fassent plus, temporairement du moins, en France me semble normal. La Belgique choisit la solution qui lui convient le mieux et il est vrai que question espace et matériel à disposition les E-U sont le nec plus ultra. Maintenant comme j’ai dit, une solution plus long term avec une mutualisation au niveau Européen serait idéal.

    • John dit :

      L’espace aérien européen est un réel problème pour la formation des pilotes. C’est tellement problématique que même les compagnies aériennes qui ont leur propre école de pilote (comme Lufthansa et Swiss par exemple) envoient leurs cadets aux USA pour une partie de la formation en vol !
      L’espace aérien est lui aussi très dense, mais la différence principale c’est la distance entre les différentes villes / aéroports importants. Et de fait il y a des zones aux USA où l’espace aérien, situé en dessous de l’altitude de croisière des avions de ligne, est presque vide.

  11. Fralipolipi dit :

    Ces Alpha-jets belges modernisés sont vraisemblablement un peu mieux équipés que les nôtres.
    Quid de leur potentiel restant ?
    S’il leur en reste assez, ne serait il pas judicieux que notre AA rachète ce lot de 25 (+ simulateur) ?
    .
    @ tous les râleurs, si la Belgique nous achète qques Rafale M, il faudra bien que leurs pilotes aillent (comme les nôtres) s’entrainer au préalable aux US 🙂 (à lire au 2nd degré, please).

    • Clavier dit :

      S’ils achètent des Rafale C, ils n’ont pas besoin d’école chez les cow-boys !
      On les mettra avec les Indiens….

  12. wizard dit :

    Ce qui me surprends c’est 165 pilotes belges formés, pour 215 pilotes Français, ce qui ne correspond pas du tout aux proportions en nombres de chasseurs dans l’armée Belges et nombre de chasseurs dans l’armée Française. Quelqu’un aurait l’explication ce cette « disproportion »? Les pilotes belges ont ils des carrières bien plus courtes que les français?

    • Carin dit :

      À Wizard
      Vous pensez peut-être qu’il n’y a qu’un seul pilote par avion???
      Détrompez-vous, il y en a 3 voir 4….

  13. wagdoox dit :

    L’indépendance, il n’y a que ca de vrai.
    C’est sur que ca a un coup mais ca restera moins cher que le F35.

  14. MD dit :

    Il sera sans doute plus économique, et financièrement plus avantageux, de former les pilotes belges aux États Unis plutôt qu’en Europe . Quelle est aujourd’hui la parité des cours entre l’€ et le $ ?

  15. Thaurac dit :

    Cela sent le sapin pour les rafales belges…

    • Carin dit :

      À thaurac
      Ce ne sont pas tant les rafale… c’est tout ce qui est proposé avec qui met nos amis belges dans l’embarras…
      le copain @bouli, ne vous dirait probablement pas autre chose, quand il sera calmé, parce que là.. il subit quelques agressions non justifiées.

  16. Jürgen Margraff dit :

    Je suis quelque peu perplexe – le choix de l’école de pilotage en France était dû au conditions climatiques et surtout pour des raisons budgétaires – La fermeture ne préjuge en rien le choix du prochain avion de combat – quand on sait que pour le F35 il faut un armement adapté, des bombes de petit diamètre notament, et que l’on sait en plus que l’achat de ses bombes est déjà effecctué on sait quel avion va être choisi – les autres candidats sont tous à même de se suffir de l’armement existant – Ils ne peuvent tout simplement pas encore l’annoncer officiellement, et s’ils y réussissent ils traineront avec l’annonce jusqu’ après les élections fédérales belges en mai ’19.

    • Bouli dit :

      après 2019, il est quasi certain que ce ne sera pas la même coalition au pouvoir …

      donc, peu de chance qu’ils laissent « volontairement » la décision trainer

      surtout que le Ministre de la Défense voudrait une décision avant de partir diriger sa commune en janvier

    • Carin dit :

      À Wizard
      Vous pensez peut-être qu’il n’y a qu’un seul pilote par avion???
      Détrompez-vous, il y en a 3 voir 4….

    • Carin dit :

      À jürgen margraff
      Les belges ont aussi quantité de GBU pour leurs actuels F16 que Le rafale peut tirer!!!

  17. Jean AUGERON dit :

    Il n’a pas dit que l’école enseigne en anglais mais que l’école à une enseigne en anglais. C’est à dire un nom en anglais.

  18. Béotien dit :

    Quelle est la première armée européenne ?
    L’armée des Etats-Unis d’Amérique !
    D’autres questions ? 😉

  19. Frédéric dit :

    Non, annoncé en février 2017 comme indiqué plus haut, avant que Trump plus que des déclarations tonitruantes, cela m’étonnerais beaucoup qu’il connaisse même l’existence de cette l’unité au Texas est estampillé OTAN mais utilise les GROS moyens de l’USAF, 1400 personnels civils et militaires et 201 avions T-6A et T-38C Talon (qui vont être remplacé dans les années 2020). Il y a déjà des instructeurs belge selon la présentation suivante datant de juillet 2017 :

    Euro-NATO Joint Jet Pilot Training Program (ENJJPT)

    https://www.sheppard.af.mil/Library/Fact-Sheets/Display/Article/367537/euro-nato-joint-jet-pilot-training-program-enjjpt/

  20. SOUFFLOT dit :

    Pour être crédible il faudrait que la France fournisse un effort de défense nettement plus important.
    Comparons ; France budget défense 2019 : 36 milliards d’euros, U.S.A. budget défense 720 milliards d’euros. Porte-avions ; France 1 – G.B : 2 – U.S.A. : 12 – Chine : 2.
    La messe est dite, nous sommes des rigolos.

    • Thaurac dit :

      Aucun sens !

    • Pierre dit :

      L’argent ne fait pas le bonheur.

    • dolgan dit :

      PA GB: on en reparle quand ils seront opérationnels et leurs avions aussi ? ça sent très mauvais pour l’armée britonne: 10 ans de chute post brexit puis 20 ans de lente remontée en capacité.
      .
      Sinon, comparez n’importe quel budget au budget US, le bilan sera le même. Il les y a les US et il y a les autres.
      .
      Parmi les autres, en étant très très pessimiste, quelle que soit la composante, la france est dans le top 10. loin des rigolos que vous décrivez.

    • Meiji dit :

      Mauvais exemple les portes avions, puisque nous sommes les seuls avec les USA a disposer d’un porte avion nucléaire (autonomie, vitesse, encombrement …) et surtout CATOBAR (catapultes), tous les autres sont en STOBAR donc avec emport carburant/munition très limité.

    • v_atekor dit :

      La défense française est faite pour défendre la France. Et tu sais quoi ? Lorsqu’il y aura une défense Européenne, ça n’aura pas plus de sens de la comparer avec la Chine ou la Russie.

    • Posteur dit :

      Comparé le Budget de la défense Française avec celui des EU est vraiment osé.
      .
      Comparé le avec celui des russes pour voir ?
      .
      La France ne peut pas mettre 720Milliards tout simplement car ça ne lui servirait à rien et qu’elle n’a pas un espace comme les EU et son rôle de « gendarme du monde » à appliqué sans parler du Pentagone (bureaucratie) et des multiples industriels à engraisser, d’ailleurs même côté EU des réductions seraient à faire,ils ont pas mal de chose,organes.. inutiles à supprimés.
      .
      Sinon les anglais ont « deux porte avions » mais ils ne sont pas à propulsions nucléaire et à l’ordre du jour aucun avion à placer dessus sauf peut-être pour le QE mais qui reste en « test » il me semble,comparé aux CDG qui lui est fonctionnel et à des avions à projeté et est en service depuis un moment.
      .
      Donc non la France est loin de passer pour une « rigolo » quand on voit tout ce qu’elle peut faire,arrive à faire, avec un 36 milliards comparés à certains pays ou voisins.

  21. Vérité de base (aérienne) dit :

    « Bien entendu l’on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe, l’Europe, l’Europe, mais cela ne signifie rien et cela n’aboutit à rien. »

  22. Wrecker47 dit :

    Pour les Belges y en a plus ….Tiens voilà du boudin!…

  23. William dit :

    Bientôt M Macron viendra en visite officielle en Belgique.
    Il ne faudra pas être surpris si il repart avec des contrat pour le programme scorpion,le ceasar et le Leclerc modernisé. C’est un équipement qui nous convient bien et dont nous avons besoin.
    En outre, aucun autre pays ou fournisseur est en lisse pour ce type de matériel ce qui en plus pourra mener à une cooperation industrielle.

    Le Rafale ne nous conviens pas.
    Le F35 si, le SCAF est un rêve en notre Faé est très frileuse sur le matos européen, déboires en tout genres, prix hors normes, fiabilité de la logistique douteuse…

    Donc voilà, voyons ce que se passe en Novembre.

    • Fred dit :

      Scorpionn et CAESAR je peux comprendre mais des Leclerc pour la Belgique? Le pays n’a pas les moyens de déplacer des tanks. Ces voisins sont tous des alliés et tous (mise à part le Luxembourg) bien plus puissant. Non, je ne vois pas l’utilité de tanks lourd pour la Belgique. Un véhicule blindé sur roue et très modulable (ambulance, anti-tank, mortier, …) coûtant moins et étant utilisable me semble bien plus utile.

      • Bouli dit :

        c’est clair que si on achète des Leclerc je ne comprends rien

        déjà qu’on avait développé une version du Léopard 2 qu’on a finalement jamais commandé …

    • Robinson dit :

      Brouillard en novembre, Noël en décembre.

    • Posteur dit :

      Tiens un troll qui se fait passer pour un belge.
      .
      « Il ne faudra pas être surpris si il repart avec des contrat pour le programme scorpion,le ceasar et le Leclerc modernisé. »
      .
      La Belgique n’a plus de char depuis un moment et ne compte plus en commandé jugeant « inutile » ou sans intérêt ou tout simplement car elle n’a plus le budget ou l’utilité.
      .
      « En outre, aucun autre pays ou fournisseur est en lisse pour ce type de matériel ce qui en plus pourra mener à une cooperation industrielle. ».
      .
      J’ai mal compris ou c’est moi ?
      .
      « Le Rafale ne nous conviens pas.
      Le F35 si, ».
      .
      Je peux comprendre que vous êtes habituez à la vassalité mais je ne vois pas en quoi le Rafale ne conviendrait pas contrairement au F-35.
      .
      Merci d’éviter de vous faire passez pour un Belge quand vous osez mettre l’achat de char et que vous écrivez bizarrement voir de façon incompréhensible,ça vous as décrédibilisé.

    • Thinker dit :

      Le Leclerc modernisé ou pas c’est juste impossible quand bien même vous supplieriez Nexter à genoux de vous en livrer.
      Le char Leclerc vous savez c’est un peu un Rafale de 50 tonnes avec des chenilles et une tourelle. Quand on l’a fabriqué, mis en service et commencé à essayer de le vendre à l’étranger tout le monde s’est foutu notre gueule genre: oui mais vous êtes des sales Français arrogants et méprisants, et puis votre tank il est grave hors de prix, et en plus c’est une grosse merde dis-fonctionnelle qui va s’autodétruire toute seule après 10 heures de mise en service, et en prime vous êtes tellement nul que vous ne serez jamais capable d’assurer la logistique et la maintenance etc..
      On a fait des pieds et des mains pour le vendre à tout les sales métèques de la planète sous un tombereau d’injures et de quolibets infamants et finalement il n’y a que nos amis émiratis qui nous en on pris pour nous faire plaisir…
      Maintenant on est 25 ans plus tard et le char Leclerc vient d’être déployé pour la première fois sur un vrai théâtre d’opération au Yémen. Ses performances ont bluffé tout le monde, presque sans soucis mécanique impromptus et la maintenance et la logistique se passe on ne peut mieux merci. Une seule perte définitive à déplorer pour le moment et encore parce que les émiratis ont préféré envoyer la machine à la casse que de douiller pour la réparation. Et ce dans un environnement très chaud et poussiéreux dur pour la machine et avec un adversaire largement doté en équipement anti-tank moderne et performant.
      Tout les spécialistes qui se sont penchés sur la question reconnaissent maintenant que le Leclerc surclasse largement l’Abraham américain et ses avaries mécaniques multiples et le Léopard II Allemand qu’on a vu évoluer piteusement sur le théâtre Syrien même si il était un peu plus cher à l’achat sur étagère. Ils estiment que c’est sans doute un des trois meilleurs chars lourds du monde actuellement en service avec le haut de gamme des Russes et celui des Israéliens qui sont tout les deux hors de prix aussi.
      En comparant les résultats obtenus sur le terrain par les émiratis avec ceux de sa cavalerie nationale, le roi d’Arabie n’a pas cherché à comprendre plus avant, il a décroché son téléphone pour appeler le Drian: « t’y peux m’en fournir 80 exemplaires de ti bolides ? Ci combien ? J’y le chéquier sous la main ! ». Et bien il s’est fait répondre que c’était IMPOSSIBLE parce que la chaine de montage est démantelée et que Nexter est devenu une boite semi-allemande.
      Le prochain char lourd de l’armée française sera Allemand ! Croisons les doigts pour que les performances soient bonnes et que le prix soit doux…
      La seule façon pour que la gentille armée des Belges se dote de chars Leclerc modernisés, c’est que l’armée française accepte de lui en fournir de seconde main et il n’y a aucune chance que cela arrive avant qu’elle ait réceptionné son remplaçant !
      En espérant que le Rafale et son successeur ne connaissent pas le même destin tragique…