Des systèmes de guerre électronique de conception russe repérés par l’OSCE dans le sud-est de l’Ukraine

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

103 contributions

  1. Goulag dit :

    Mais puisqu’on vous dit que ça appartient aux séparatistes ! Aucun russe n’a jamais mis les pieds en Ukraine depuis des années. Ceux qui pensent le contraire sont des traîtres de la Grande Russie.

    • Briska dit :

      Ben non, au contraire, on nous a assez répété l’invasion russe au dombass. Il était temps d’avoir des…photos. Au fait, elles existent bien ces photos, non?

      • Montaudran dit :

        Nous avons pu voir dans des numéro de Raid par exemple des photo de chars prises du coté séparatiste appartenant à des types n’ayant jamais eu cours en Ukraine.

  2. farsight dit :

    En clair rien de nouveaux, les russes aident les séparatistes . Pourrait-on m’expliqué, le rôle de ses unités de guerre électronique ? Plus en détail, par exemple qu’est ce la surveillance des réseaux GSM ? Et de lutte radio-électronique ?

    • Polymères dit :

      Rien de nouveau certes, mais il y a toujours des aveugles qui se refusent de le voir et répèteront comme des robots les discours que prononceront les responsables russes en préférant paraitre pour des cons, préférant spéculer et alimenter une théorie complotiste plutôt qu’admettre leur erreur.

    • Clément dit :

      Les réseaux GSM c’est les téléphones portables. La lutte radio-électronique fait référence aux techniques de brouillages, interceptions, et sécurisation des communications radio « conventionnelle » (bande FM, AM, etc …) et numériques (comme la TNT par exemple). Je simplifie grandement, je ne suis pas du tout spécialiste.

      • Mhm dit :

        La bande AM et la bande FM n’existe pas. Une bande désigne une intervalle de fréquence, AM/FM désigne une méthode de modulation du signal. Le signal AM peut être a 255 kHz comme à 5 GHz

    • Polymères dit :

      Surveillance GSM = écoutes des communications téléphoniques
      Lutte radio-électronique= brouillage des ondes radios, c’est à dire les ondes qu’utilisent les systèmes de communications, les liaisons de drones et satellites.
      .
      Rien de révolutionnaire la dedans, les russes n’ont pas comme certains l’imaginent, une « avance », c’est juste que eux, ils ont investis dans ce genre de choses pour l’intégrer dans leurs armées quand nous, on reste essentiellement sur du spécifique (service de renseignements…) voir de l’inexistant dans les unités. Les russes ont prix cela comme des armes, nous on était dans le sentiment de supériorité ou l’ennemi n’a pas ce genre de systèmes ou que les techniques de cryptage (changement de fréquence et autres) peuvent être suffisants.
      Mais l’actualité des drones et autres, une Russie plus active et qui se retrouve face à nous ou des alliés dans certaines situations, montre qu’il est important de pouvoir y répondre.
      Bien entendu face à un ennemi qui utilisera des drones civils ou des drones militaires non complexes, le brouillage aura vite fait de le foutre au sol. J’ai vu sur de nombreuses vidéos, les militaires ukrainiens utiliser leurs téléphones portables, là aussi, c’est faire cadeau aux russes de nombreuses informations.
      L’efficacité d’une arme c’est aussi parfois le fruit de l’inefficacité de celui d’en face. D’ailleurs internet et les militaires ou autres qui divulguent des infos utiles à l’ennemi au nom du « partage social » ou du « droit de savoir » ne savent pas qu’il y a des limites et qu’ils font les intérêts de certains qui ne veulent pas que du bien. Il y a des choses qu’ils faut taire, la disponibilité de nos matériels, en fait partie, certains problèmes en font parties et vous ne voyez pas les russes parler de leur problèmes ou d’une faible disponibilité d’un matériel.

    • Pravda dit :

      Au choix
      Ecoute des communications, triangulation (repérage de QG, de positions SAM, d’unité en manoeuvre…), brouillage electronique (radars, drones…), leurre des instruments adverses.
      Si les termes n’ont pas changés, ROEM, Elint …

    • batgames dit :

      et vous croyez que les amerloques n’aident pas le camp de’en face …fffu ….ben voyons …..au fait l’Ukraine est stratégique pourquoi pour les amerloques …simple pour empêcher tout rapprochement des russes avec l’europe …pourquoi les amerloques veulent garder l’otan ,pour nous contrôler ,voilà …impérialisme quand tu nous tient ….

      • Alain d dit :

        @batgames
        Bah, y’a pas que les amerloques qui aident le camp d’en face ( l’Ukraine) !
        Ce n’est pas parce que les US déconneraient, ou auraient déconné, que Russie serait autorisé à aller chier en Europe ou bon lui semble !
        On ne peut pas refaire l’histoire, elle n’est pas toujours belle, même pour la France, mais nous sommes en 2018, et l’incessant Far West russe nous les gonfle !
        Si on ne les calme pas maintenant, ils recommenceront, ou augmenteront une de leurs occupations illégales ! Jusqu’à quand les dirigeants russes vont-ils tenter de refaire leur histoire lamentable de l’ex-URSS signée Lénine…………Staline.
        La soumission de l’EU aux US est un autre problème, qui est uniquement et seulement européen !
        Et si l’Ukraine voulait profiter de l’économie européenne plutôt que de bouffer des racines à la sauce russe, c’était bien son droit, et ça intéresse l’UE en premier !
        Estropiée mais libre, l’Ukraine commence à profiter du marché européen !
        Elle a réorienté une grande partie de ses échanges avec la Russie, principalement avec l’UE et la Chine (BRICS).

        • Vince dit :

          « Et si l’Ukraine voulait profiter de l’économie européenne plutôt que de bouffer des racines à la sauce russe, »
          .
          Précisément une partie de l’Ukraine, russophone et russophile, souhaitait bouffer d’autres racines de leur choix. Faut arrêter de croire :
          1) – que l’Ukraine est monolithique et veut une chose et une seule ; la preuve elle a élu régulièrement des présidents ouvertement pro-russes.
          2) – que l’occident est un modèle indépassable devant lequel le monde se doit de se prosterner et faire allégeance. Vsiblement certaines population ne sont pas prête à vendre leur âme pour un bol de lentille.
          .
          Kiev a joué au con avec la partie orientale, et vient ensuite pleurnicher dans les juppons des Occidentaux – pour une histoire qui ne concerne en rien l’Europe et dont en réalité personne ici n’en a rien à foutre ; tout ce qui compte pour l’Europe c’est que le gaz continue d’arriver. Le reste, quelque soit l’issu, n’aura aucune incidence majeure dans la vie de tous les jours des européens.

          • Alain d dit :

            @ Vince (et @ Auguste et @ Batgames-le-rigolo)
            Personne n’a écrit que l’Ukraine est monolithique !
            Vous déraillez totalement, en connaissez vous beaucoup des états monolithique en Europe ?
            En Europe, la vraie, ça fait bientôt ¾ de siècle que les nations fondatrice de l’EU ne se canonnent plus !
            Faudrait voir à suivre un peu !

            « pour un bol de lentille »
            Eh bien voir les liens que j’ai collés dans ce sujet, pour le sens des migrations :
            En réponse à Ah ca !
            http://www.opex360.com/2018/08/04/suede-finlande-denoncent-erreurs-factuelles-de-russie-a-propos-de-leurs-rapports-lotan/comment-page-1/#comment-438872
            Il est donc évident que les citoyens de l’UE ne vont pas se précipiter en Russie pour un bol de Borchtch !

            Les ukrainiens constituent 78 % de la population et les russes environ 17 % et de nombreuses autres infimes minorités.
            http://geopolis.francetvinfo.fr/lukraine-une-mosaique-de-minorites-33831
            Exactement pour ce dernier recensement de 2001 :
            37,5 M de souche ukrainienne soit à 77,8 % de la population totale.
            Et 8,3 M de souche russe soit 17,3 %
            >> Ratio de 4,5.

            https://www.courrierinternational.com/article/2014/03/07/infographie-la-population-russe-en-ukraine
            Par un accord, Sébastopol, enclave militaire, était gérée par la Russie, il était donc logique que ce soit l’oblast où le pourcentage de russes est le plus élevé.

            GDM, Groupement pour le Droit des Minorités
            La branche française Minority Rights Group International établit un classement annuel sur la situation des minorités.
            Sur l’Ukraine :
            « Dans l’ensemble, les relations intergroupes sont aujourd’hui relativement harmonieuses »
            « les foyers de tension sont rares »
            «Ceci est largement dû à la politique de l’administration ukrainienne qui a eu la sagesse de ne pas chercher à imposer brutalement à la population le modèle d’un Etat-Nation ukrainien »
            «Depuis 1991, les russophones de ce pays ont constamment été traités par Kiev avec une attention et un respect exemplaires. Aucune tension interethnique ne s’est fait jour dans le pays. Pourtant, dès que l’Ukraine s’est trouvée en situation de vulnérabilité extrême, la propagande du Kremlin est entrée en action pour manipuler une opinion interne russe, guère démocrate et peu informée, pour l’amener à ‘‘pousser Poutine à agir’’»
            GDM, Avril 2014

            Les russes sont visiblement rentrés en Crimée début mars.
            La décision d’abolir le statut du russe comme seconde langue officielle dans les régions de l’Est a été pris le 23 février.
            A ce moment là, les propagandes et provocations russes envers l’Ukraine étaient déjà au maximum, donc le choix d’envahir le voisin était déjà pris pas les dirigeants de la Russie.
            Des officiers russes non visibles étaient déjà en Ukraine avant cette décision pour préparer le coup de force.
            Apparemment la Russie préparait l’opération sur le sol ukrainien depuis fin 2013.
            Comme toute opération militaire, y’a forcement une grosse préparation.

            Récemment, la Hongrie ou la Pologne s’est bien accrochée avec l’Ukraine pour un différent sur les langues et +.
            Finalement il me semble bien qu’ils aient trouvé des compromis !
            Les chars et les petits hommes verts ou noirs, pas vraiment très diplomatique !

            Ce jour, plus d’un millions de demi de citoyens du Donbass ont fuit la guerre déclenchée par la Russie.
            Penser vous qu’ils se sont réfugiés en Russie ?
            Penser vous qu’ils soient pro-russes ?
            Les envahisseurs se sont approprié leurs commerces, élevages, résidences, terrains et leurs médias.
            Donc ce jour, en l’état, une consultation, une élection ou un référendum dans le Donbass occupé serait une grande mascarade ! (Idem pour la Syrie).

      • Bouli dit :

        mais qui voudrait se rapprocher d’un pays comme la Russie ? qui de saint d’esprit ?

        • Kadji dit :

          Peut-être des russophones et russophiles ?

        • J.Charles dit :

          Allez y passer un mois, puis un mois aux états-unis, et redites moi de quel peuple vous vous sentez le plus proche. Les gouvernements sont aussi pourris d’un côté que de l’autre de toutes façons.

      • 1945 dit :

        Les « amerloques » ont libéré ton pays et évité à tes ancêtres et à tes ouailles de finir à Dachau ou dans un Goulag, au choix. Respectez un minimum ceux qui vous ont tendu la main même s’ils avaient leurs propres intérêts à un moment.

        • Géo dit :

          @ 1945
          C’est une façon « mainsteam » de voir les choses. Les Américains sont venus en juin 44 (et non en juin 40, il faut le noter) pour empêcher l’Armée Rouge d’aller trop loin vers l’ouest, pour empêcher les Soviétiques de s’emparer de toutes les connaissances technologiques allemandes (nucléaire, fusées) puis d’accéder aux mers libres (Mer du Nord puis Atlantique.
          .
          C’est en désobéissant à ses chefs américains que la 2ème DB de Leclerc s’est attardée à libérer Paris alors que le Commandement américain avait pour seule idée de foncer vers l’est à la rencontre des Soviétiques.
          Il ne faut pas croire que John Wayne a sauté sur Sainte-Mère-Église seulement pour nous faire plaisir.

          • Robert dit :

            Géo,
            Patton a du s’arrêter et laisser l’Europe de l’Est aux soviétiques qui avaient pu mener la guerre aux côtés des alliés grâce au matériel américain.
            Les intérêts américains ont coûté beaucoup de vies de soldats américains, c’est à eux que nous devons notre gratitude, mais ils n’ont jamais cessé d’être égoïstes jusqu’au plan Marshall qui a été une guerre économique menée contre nous.
            Et renseignez-vous sur l’accueil des juifs européens par leurs coreligionnaires américains durant le conflit, il n’y en a pas eu.

      • Jean dit :

        @Batgames : les USA n’ont jamais nié avoir aidé l’Ukraine alors que la Russie, elle, a toujours nié avoir aidé les séparatistes. Vous saisissez la différence ?

    • MD dit :

      La surveillance des réseaux GSM permet de recueillir des renseignements. Et de les exploiter. par exemple de la manière décrite par cet article qui a paru hier:
      http://www.businessinsider.fr/us/russians-use-creepy-text-messages-scare-ukrainians-changing-warfare-2018-8

  3. Barfly dit :

    Ha bon, il y a des forces russes dans le Donbass ?

  4. Thaurac dit :

    « Qu’en sera-t-il après le dernier rapport de cette Mission spéciale de surveillance [MSS]? »
    comme toujours, poutine dira « avez vous des preuves »?
    Le camion et son équipage, entre temps écouteront le champ des baleines en nouvelle zemble.
    « Cela étant, la mission de l’OSCE se garde d’indiquer explicitement d’où ces systèmes pourraient provenir. Comme elle a d’ailleurs été toujours prudente sur les causes de la perte de plusieurs de ses drones utilisés dans le cadre de ses activités de surveillance.  »
    Et là, on reconnait la traditionnelle lâcheté occidentale, minée par des siècles de diarrhées diplomatiques…

    • Auguste dit :

      Et si les Russes n’aidaient pas le Dombass,qu’adviendrait-il selon vous?.La réunification de l’Ukraine dans la paix et la bonne humeur?.J’ai un petit doute.

    • Passager dit :

      Pour le coup l’OSCE n’a pas pour rôle (du moins en théorie) de prendre partie dans un conflit (surtout que la Russie et l’Ukraine en sont membres, on a un peu tendance a oublié que la première est un pays membres), donc il n’indique l’emplacement d’armes lourde moderne (ici en désaccord avec l’accords de Minsk) et indique donc une ingérence étrangère dans la crise du Donbass mais en aucun cas ils ne vont fournir ( en théorie) des renseignements qui aideraient les forces Ukrainienne pour leurs tirs d’artillerie (permettant aussi de montrer que les l’armée ukrainienne non plus ne respecte pas les termes du traité).

    • Alain d dit :

      « on reconnait la traditionnelle lâcheté occidentale, minée par des siècles de diarrhées diplomatiques… »

      « on reconnaît la traditionnelle lâcheté de l’UE, minée par des siècles de diarrhées diplomatiques, et de querelles internes, face à la Russie, la Chine, les Etats-Unis, Israël, la Turquie et tous états du Golfe… »

      • Thaurac dit :

        ET?

        • Alain d dit :

          C’était pour faire avancer le schmilblick
          Plus sérieusement, y’a Occident et Occident.
          Pas obliger de foutre toujours l’UE et les US dans le même panier !
          On n’est pas obliger de toujours cirer les pompes aux américains !
          Chacun ses merdes!

  5. Arnaud dit :

    La réponse des Russes sera toujours la même … Au choix :
    1) les militaires se sont perdus et n’avaient pas vu la frontière
    2) des militaires en congés avaient envie de se rendre en Ukraine.
    3) les soient disant preuves sont construites de toutes pièces par des opposants à la Russie
    4) s’il y a des photos qui sont rendus publiques : on voit clairement que c’est du matériel modifiés par les Ukrainiens pour faire croire que les Russes sont les méchants.
    5) ….

    • Polymères dit :

      5) Russophobie de l’OSCE.
      6) Complot occidental visant à culpabiliser l’éternelle Russie innocente de tout coupable de rien.
      7)….

      • Jean François keim dit :

        de toute façon la où il y a des Russes, c’est a Russie.

      • ferron dit :

        7. de toute les façons, la où il y a des Russes, c’est la Russie…….

      • Thaurac dit :

        « Russophobie de l’OSCE »!!
        constater du matos ou du personnel russe dans le dombass est de la russophobie?
        allons donc, vous divaguez..

    • batgames dit :

      et la réponse des barbouzes ou des actions de la NSA et CIA tu crois qu’elle sera de qu’elle autre teneur …un partout la balle au coeur

      • Batgames
        Tu fais partie de ces gens anti-américains à fond les manettes mais utilisant des pseudos anglo saxons c’est rigolo, et en nommant les américains des « amerloques » d’un ton supérieur et méprisant, dans la plus pure tradition « cliché franchouillard anti US » mais qui possède tout une collection de disque vynil ROCK d’Outre-Atlantique !!!
        Mais franchement nous sortir les US par ci les US par là, c’est un peu une obsession, un peu comme certains qui dès que tu les critiques te sortent pour faire diversion « ah oui mais Israël, Ah oui mais la Palestine » !!!

        Poutine je le redis est surement ce qui est arrivé de « mieux » à la Russie depuis 100 ans, mais au-delà de cela Poutine aime préciser que l’une des plus grandes catastrophes du 20e siècle fut la chute de l’URSS …

        • Thaurac dit :

          « Poutine je le redis est surement ce qui est arrivé de « mieux » à la Russie depuis 100 ans »
          Faut dire que vous vous contentez de peu, de la vodka et des hymnes guerriers….

  6. Dresde dit :

    Le gouvernement Ukrainien est combattu par des «séparatistes pro-russes» ! Le gouvernement de Damas est combattu par des Rebelles «modérés» soutenus par l’occident ! Cherchez l’’erreur ! Je n’ai jamais vu un article concernant les Tow, Les missiles Milan et Apilas qui sont en possession des soi disant rebelles Syriens! Comme quoi l’hypocrisie atteint des proportions alarmantes !

      • Clément dit :

        @Laurent Lagneau
        Réponse pro et efficace, merci pour ce blog !

      • Bob dit :

        Avec ou sans tow le projet de chaos en Syrie a échoué. Bravo les russes et merci Poutine !

        • Pravda dit :

          Les printemps arabes sont le projet de qui ? Hormis de peuples ayant un espoir de vie meilleure (transformé en guerres, montée de l’islamisme, emigration de masse).
          La crise a sans doute été gérée maladroitement mais je doute d’un complot ayant visé la chute de regimes locaux (dictatures bien entendu), pour preuve quel est le bilan (immigrés non désirés, attentats, cout militaire, installation de bases russes, perte de partenaires économiques…)
          Et avant de faire culpabiliser les occidentaux n’oubliez pas que quand nous n’intervenons pas, nous sommes des laches indifferents et que lorsque nous intervenons nous sommes de bouchers sionistes néo colonialistes. De toutes façons, ça pleure et c’est la faute de l’,autre.

          • jp_perfect dit :

            Il apparait en fait que bien plus que le vent de la liberté, c’est la faim qui a poussé ces gens à descendre dans la rue. Allez-donc voir la courbe du prix du pain dans les différents pays du Printemps arabe durant les années 2000, c’est assez édifiant. Le tout couplé à la crise économique mondiale, des rivalités religieuses et/ou tribales, et des financements étrangers pour soutenir l’un ou l’autre camp, et vous obtenez le beau merdier que l’on sait.
            À noter que les belles révolutions françaises et russes, qu’on dit avoir été faites au nom de la liberté, sont aussi dues à ce phénomène. Personne mis à part quelques Parisiens lettrés ne savait où était la Bastille en 1789, et encore moins écrire le mot liberté… En revanche en savait très bien entendre son ventre gargouiller.
            Idem dans les pays du Printemps Arabes, on aurait volontiers troqué tous les bulletins de vote du monde contre un peu de bouffe, mais c’était moins vendeur à l’international, alors…
            De toute manière, quelles qu’aient été les revendications du bon peuple, le résulat est le même: mauvais.

          • Thaurac dit :

            A l’époque, même israel disait que le soutien occidental à ses « printemps arabes » était une connerie et qu’ils permettraient la montée des islamistes ( printemps arabes, hiver islamiste) et on a vu ce qui s’est passé, il a fallu qu’un sissi reprenne heureusement la main en egypte, le reste, la Libye est un foutoir, la tunisie n’est pas encore sortie de la meuh ( car certains partis politiques au pouvoir avancent déguisés), la syrie, au point où elle en était , fallait laisser Assad , tout en envoyant nos fameuses ong, limiter la casse sur le peuple.
            Ces pays ont besoin d’une poigne de fer pour contrer la culture moyen-nageuse islamiste.
            Heureusement qu’il y a un seul iran, imaginez Libye, syrie, egypte …en théocraties…..

          • Robert dit :

            JP Perfect,
            Je vous laisse à votre analyse concernant le révolution française.
            La spéculation des commerçants de blé a favorisé la disette, et la bourgeoisie derrière les idées des Lumières qui enviait et voulait s’accaparer les biens du clergé et de la noblesse, ce à quoi ils sont parvenus, devenant ainsi quelques années plus tard une bourgeoisie affairiste qui a réduit à l’esclavage les ouvriers tous le 19eme siècle et durablement déstabilisé la France au profit de la bourgeoisie. Renseignez-vous sur les accapareurs de biens nationaux qui règnent en France encore aujourd’hui et ce qu’ils ont réellement fait pour le bien de la France et du peuple français. Vous y retrouverez tous les pillards et les charognards, aucun patriote, aucun homme de bien. Ensuite, ils se pareront du déguisement du bienfaiteur patriote après s’être considérablement enrichi sur ce qu’ils ont volé.
            Il n’y a pas eu de printemps arabes, mais des situations qui ont été exploitées et soutenues par des organisation et états pour affaiblir et déstabiliser des pays en vue d’y établir, par la voie démocratique qui rime avec islamisme au pouvoir, des régimes plus favorables et manipulables. En Ukraine, il s’agissait d’essayer de déstabiliser un pays en partie favorable à la Russie.

        • ruffa dit :

          Le chaos en Syrie c’est Assad qui l’a organisé ! T’as déjà été en excussion dans les prisons du boucher Assad ? Non alors ferme ta gueule et soit content de vivre en France en démocratie !

          • Robert dit :

            Ruffa,
            J’ai été contrairement à vous probablement en Syrie sous le régime d’Hafez El Assad. C’était juste après que celui-ci aie réussi à vaincre la révolte des frères musulmans qui avaient massacré des cadets de l’armée et voulaient imposer la république islamiste sunnite en Syrie.
            Cela avait été sanglant, je ne le nie pas et je ne défend pas son régime, mais deux mois plus tard donc nous pouvions circuler librement en Syrie, certes avec les contrôles d’un régime policier, et visiter des chrétiens à Damas qui ne subissaient aucune persécution ni privation de liberté. Il a réussi le tour de force de fonder un régime, certes tyrannique, ou les minorités ethniques et religieuses étaient traitées sur un pied d’égalité. Ecoutez ce qu’en disent tous les dignitaires chrétiens ou yezidis du pays, eux ils savent de quoi ils parlent et ce qu’ils risquent, avec l’islamisme sunnite au pouvoir ce sera la persécution ou l’exode, comme avec leurs cousins d’EI ou d’Al Nosra. Alors, entre deux maux, ils choisissent tous le moindre. Mais Israël préfère le pire, pour ses seuls intérêts.
            On devine que les israéliens veulent installer en Syrie, par la magie de la démocratie qui rime avec islamisme sunnite là-bas, un régime plus compréhensif envers leur domination dans la région. Les droits de l’Homme et le reste, ils s’en foutent, ils s’allient avec l’Arabie Saoudite et ont soigné et accueilli chez eux des islamistes.
            Il faut toujours remettre les choses en perspective pour parler clairement d’une situation et les indignations programmées ne sont qu’un cache sexe pour l’hypocrisie.

      • Pascal dit :

        Excellent !

    • Polymères dit :

      L’hypocrisie, c’est vous, en intervenant ici en défendant je ne sais quoi pour le compte de je ne sais qui sous divers pseudos.

      • Guillaume dit :

        Si on suit votre logique, le fait que de nombreux groupes terroristes utilisent massivement des matériels d’origine Russe, Chinoise et Iranienne prouve le soutien des terroristes par ces pays .

        • Dans le Bayou dit :

          J’ignorais que j’avais cette logique. Sinon, français, russes, chinois, iraniens et bien d’autres produisent et vendent des armes à de nombreux états pouvant les diffuser à d’autres « intervenants », encore plus divers… CQFD

        • Vince dit :

          Certes, mais à la différence de la Kalashnikov l’Apilas n’est pas fabriqué sous licence dans un garage miteux. Pis c’est pas la même cours de récré non plus. Normalement il y a des clauses strictes de non-réexportation, ce qui laisse supposer que la justice va enquêter diligemment sur cette histoire. Ou pas en fait.

    • Lucide dit :

      Ce sont des biens des séparatistes pro-russes de toute évidence qui n’ont rien à faire en Ukraine. Cela dit, les rebelles modérées en Syrie n’ont rien de modéré non plus. Il ne faut pas être ni pro russe, ni pro-américain à mon sens. Mais vous savez, les médias russes ou pro russe font exactement la même chose, chaque camp oriente les choses en son sens si faire se peut. C’est le jeu pourrait-on dire. Après vous n’êtes pas obligé de prendre pour compte un simple titre.

    • Kamel Tow dit :

      Toi t’as raté une occasion de te taire!

    • batgames dit :

      enfin du bon sens pragmatique ..on est aussi dans le camp des méchants impérialistes

    • Passager dit :

      Malheureusement, la « vérité »( si ce concept existe réellement) est malheureusement la première perdante de l’information venant d’acteur étatique ou non. Et ça que ce soit de pays européens, des EUA ou bien de Russie, tout le monde entretient sa version des faits, souvent finalement au détriment de ceux qui les vivent au quotidien.

    • clément dit :

      paf dans le pif

    • Orion dit :

      L’occident ne s’approprie pas de territoire Syrien, il ne veut juste pas de Bachar.
      .
      On reste plus gentil.

  7. Carin dit :

    C’est l’été… les « vacanciers «  russes sont très sérieux dans leurs études et font donc leurs devoirs de vacances!!!!

  8. Thaurac dit :

    Le retour des troll hey russ

  9. Eric dit :

    1933….1939 …
    Le petit moustachu a mis 6 ans pour entraîner l Europe vers la guerre .( après moult reculades des démocraties occidentales ).
    L’ancien du KGB fera t il mieux ?
    ( dire qu’on a monté la garde à Berlin pour bloquer ses copains durant notre jeunesse …..)

  10. Skripal dit :

    Les fanatiques de Moscou vont encore nous expliquer que c’est un coup monté de la CIA avec des leurres de camions militaires à antennes. Et que de toute façon la fille du chef de mission de l’OSCE couche avec un agent retourné par Washington et que du photoshop a été utilisé dans le rapport final.

  11. Nicias dit :

    Un truc qui m’avait frappé pendant les combats à Debaltsevo sur les blogs que je lisais, c’était le fait que les « Russes » déployaient des lignes téléphoniques fixes, ils déroulaient leurs bobines de fil de cuivre, derrière l’avancée de leurs troupes, comme en 14… Ils savaient qu’en face toute la technologie US de guerre électronique était là et ils y paraient. La rumeur dit que Poutine n’a pas de tel portable, ni tablette ni rien de ce genre, pas comme Merkel quoi…

    Les Russes sont de vrais casses-couilles dans les guerres asymétriques, l’EI à côté c’est des crétins en sandales. Les deux ont des drones, mais les « Russes », eux peuvent brouiller nos drones à nous. Cela reste une guerre asymétrique, si on ne veut pas que les Russes déploient des « système de guerre électronique » contre les nôtres, c’est pas bien compliqué, mêlons nous de nos affaires.

    On a rien a faire au delà de la ligne Oder-Neisse, encore moins après la ligne Curzon.

  12. roanne dit :

    Les pays de l’Est connaissent très bien les tactiques russes- SPETNAZ, bombes, brouillage, manipulation et bien sure MLRS….Le Donbass a montré que la signature du Russie signifie rien et le conflit represent leur nouveau type de guerre hybride

  13. Le Glaive dit :

    Le « International Centre for Defense and Security,  » en Estonie, est un de ces nombreux « think tanks » de l’OTAN dédiés à la promotion de cet organisme et à la diffusion de la parole antirusse sous formes « d’études » qui ont pour but de conclure toutes à la dangerosité imminente de la Russie et à ses fondements profondément mauvais.. C’est typiquement du « Reader’s Digest », cette revue américaine soi-disant de vulgarisation et qui proposait toujours un ou deux articles anticommunistes au milieu d’un ensemble dit  » de vulgarisation ». Donc à peu près aussi neutre qu’un discours de Mr Stoltenberg, et rien d’autre qu’un appendice de l’OSCE.
    Alors, avec des « rapports » et des « etudes » de ce niveau, il est évident qu’on sera toujours sous la menace imminente d’agression russe ici et là . Rien de neuf depuis 1917 ==> : classement vertical, avec les autres !

  14. Alain d dit :

    Les « rebelles pro-russes » ?
    Ha oui…… majoritairement des entités militaires et renseignements russes, et mercenaires au service de la Russie !
    Pour rappel, nombreuses entreprises dans le Donbass étaient pilotées par des russes.
    Donc les russophones du Donbass savaient où s’adresser s’ils avaient un problème de rémunération ou de considération, n’est ce pas ? Comme elle est belle l’arnaque !
    Pour rappel la grande majorité de ceux qui avaient pris les commandes à Slaviansk, Lougansk et Donetsk, et tenté d’occuper Marioupol n’étaient pas des ukrainiens, mais des russes, …. et leurs mercenaires tchétchènes et autres.

    Pour cet article, il y manque peut-être ce lien :
    OSCE 07-08/08
    Convoi de nuit :
    https://www.osce.org/special-monitoring-mission-to-ukraine/390179
    08/18
    « An SMM long-range UAV spotted convoys of trucks entering and exiting Ukraine via a dirt track where there are no border crossing facilities in the middle of the night. »
    07/08
    « the SMM for the first time observed what it assessed to be an improvised camp consisting of six armoured reconnaissance vehicles (BRDM variants) and 15 military-type trucks (two KamAZ variants, four Ural variants, two KrAZ variants, six ZIL variants and one of undetermined manufacture, all painted in shades of green), one bearing white-on-black licence plates with the prefix “DK” in Cyrillic letters, 2km east of Cheremshyne (non-government-controlled, 59km south-east of Luhansk). The vehicles were parked close to one another and camouflage netting was strung from one of them. About 1.6km east of the camp, there is an unguarded road crossing into the Russian Federation which is barricaded with a metal bar. »

    La Russie continue d’acheminer à un bon rythme du matériel militaire dans le Donbass.
    Dans les convois de camions peuvent transférer de grosses pièces d’artillerie, des blindés petits et moyens [ pas les T14 :>) ] des munitions et des armes de moyens et petits calibres, bref quasiment tout incognito, sauf les gros MLRS.
    On ne peut exclure l’assemblage de systèmes russes sur place !
    Il y a les systèmes que l’OSCE voit, mais il y a surtout des centaines de systèmes bien planqués.
    Raison pour laquelle l’OSCE n’est pas la bienvenue dans la partie du Donbass occupée par la Russie !

    Drones de l’OSCE, les 2 colonnes qui se croisent :
    https://www.youtube.com/watch?v=Ani2YWDLXl0
    Raison pour laquelle Poutine envoie dans le Donbass des systèmes aptes à s’attaquer aux drones !
    Si les russes limitent les déplacements de l’OSCE, c’est logique qu’ils s’attaquent aussi aux yeux de l’OSCE, il ne fallait pas s’attendre à autre chose !
    Poutine a bien décidé de nous chier dans les bottes jusqu’au bout !

    OSCE 10/08
    Système repéré pour la 1ère fois le 28/07
    https://www.osce.org/special-monitoring-mission-to-ukraine/390236
    « In non-government-controlled areas, on 28 July, an SMM mini-UAV spotted four distinct electronic warfare systems (a Leer-3 RB-341V, a 1L269 Krasukha-2 and RB-109A Bylina, and an anti-UAV system, Repellent-1) near Chornukhyne (64km south-west of Luhansk), all seen for the first time by the SMM. »

    Spot Report: One SMM patrol member dead, two taken to hospital after vehicle hits possible mine near Pryshyb
    https://www.osce.org/special-monitoring-mission-to-ukraine/312971

    Autres infos liées à la Russie :
    Réalité de la Crimée
    http://www.liberation.fr/planete/2018/04/02/la-crimee-partagee-entre-poutine-et-poutine_1640606
    « Le forum économique de Yalta, dont la quatrième édition s’ouvrira le 19 avril, se démène pour attirer des investisseurs privés, notamment étrangers. Une vitrine attrayante masquant une réalité qui, selon Alexeï Ladine, l’est beaucoup moins : «La corruption en Crimée ressemble à celle en Russie dans les années 90. On y vole de manière décomplexée», soutient cet avocat basé à Yalta. »

    La Commission se félicite de la décision de l’OMC confirmant la légalité des principes fondamentaux du troisième paquet «Énergie» de l’UE.
    http://europa.eu/rapid/press-release_IP-18-4942_fr.htm

    L’Europe depuis 2014 a accéléré le maillage, le stockage et la diversification des approvisionnements en gaz.
    La réalité rattrape mes commentaires. Et évidement les américains, jamais absents sur le sujet de l’indépendance énergétiques de l’UE, s’enfoncent dans la brèche ! Mais les US peuvent remercier le Poutine-2014 (Ukraine), parce que l’UE avait déjà oublié le Poutine-2008 (Géorgie).
    Déclaration conjointe UE – États-Unis du 25 juillet: les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) américain vers l’Union européenne sont en hausse
    http://europa.eu/rapid/press-release_IP-18-4920_fr.htm

    • Thaurac dit :

      Si on laissait les « vrais » civils choisir, pas les hommes armés, pas sûr qu’ils soient heureux de la situation ( qu’ils n’ont pas crée d’ailleurs, mais piloté par le fsb)

      • Alain d dit :

        Evidement, une consultation, une élection ou un référendum dans le Donbass ou en Crimée sous occupation est une grande mascarade !
        Le premier acte des envahisseurs en Crimée, c’était de retirer immédiatement la langue Tatars sur les bâtiments officiels. Ensuite, la répression vers cette minorité était journalière!
        https://www.youtube.com/watch?v=tsk5RIy4hbE

        Et pour finir, les soi-disant méchants fachos de Maidan:
        https://www.youtube.com/watch?v=Onk4SDBh6IM
        https://www.youtube.com/watch?v=-NAy-XX_K9w
        Mais je n’ignore pas que des fachos principalement issus de deux partis, ont profité de la situation pour prospérer et déconner !
        Ce n’est pas étonnant et ni réservé à la seule Ukraine.
        Les partis fachos d’Europe adore la Russie, ils s’y réunissent.
        Et V. Poutine et M. Le Pen s’adorent et se complimentent !

  15. daniel dit :

    Y’a des russes dans les DNR et LNR et c’est la moindre des choses. Le GRU maintient probablement dans ces 2 républiques des équipes de renseignement/observation avec matériels et c’est encore la moindre des choses. Il y a aussi le ‘voentorg’ (orthographe approx), sorte de marché noir d’armes provenant de Russie. On peut le qualifier de semi-officiel. Par ailleurs, Donesk, comme Kharkov, était la zone de stockage et réparations lourdes du groupe d’armées soviétiques en Allemagne de l’est.
    Je ne vois pas pourquoi d’une part, les 2 républiques devraient se laisser assassiner sans réagir, même le diable est utile quand il s’agit de survie, et d’autre part la Russie agirait autrement, en dehors de la proximité culturelle. L’Ukraine est un ennemi potentiel et l’objectif affirmé de la DNR est d’intégrer la Russie, l’Ukraine signifiant, à tord ou à raison, répression, meurtres et destructions matérielles.
    Des preuves de présence militaire russe pendant les opérations à Debalstevo/Debaltseve en janvier 2015 où les ukrainiens ont ramassé une pile par aveuglement tactique et livré une masse considérable d’armements au vainqueur :
    The Kremlin’s Secret War. Russia’s Ghost Army in Ukraine :
    https://www.youtube.com/watch?v=C66mAkS1ZfM
    Selfie Soldiers Russia Checks in to Ukraine :
    https://www.youtube.com/watch?v=2zssIFN2mso
    Simon Ostrovsky , journaliste : un nom à retenir.

    • Thaurac dit :

      Personne ne voulait les assassiner , encore un pipeau proutinesque, permettant d’intervenir, grâce à des pions soit disant indépendantistes ou pro russes..
      Vos con…s ne prennent pas en occident, on a encore la possibilité de penser par nous même!

      • daniel dit :

        J’ai été naïf pour Debalstevo : sur une carte à grande échelle, cette petite ville est vraiment proche de Kiev. Ils l’ont échappé belle.
        Tout ça, c’est comme un grand carnaval inoffensif, manigancé par les russes pour nous attirer dans un piège. Les maîtres de la maskirovska, comme toujours, en héritiers de Potemkine.
        Mais vous étiez là.
        Je vous remercie donc pour votre vigilance et vos réflexions. Voir haut et loin est en effet nécessaire.

  16. Arnaud dit :

    Et ??? Les Russes déploient des moyens de GE et de surveillance à leur frontière et dans leur zone d’influence ??? Quoi de surprenant ?
    Tout pays normal, s’inquiétant de sa sécurité, va logiquement surveiller sa frontière, surtout si la situation y est tendue.
    Certes la France et l’Europe laissent leurs frontières ouvertes et en passoir, y compris et surtout leur frontières littorales, mais ce n’est pas forcément une bonne idée. Personnellement, il y aurait des moyens GE de détection de GSM en bordure de Méditerranée, ça ne me choquerait pas du tout.

    • ferron dit :

      7 de toute façon, la où il y a des Russes c’est la Russie.

    • Pravda dit :

      A leur frontière, en effet normal, en territoire ukrainien où théoriquement d’après l’accord signé ils ne pratiquent pas d’ingérence directe, beaucoup moins normal.

    • Thaurac dit :

      Le problème est là, les russes ont du mal à définir et respecter les frontières et ils ne savent pas trop où terminent les leurs!

      • Ouais, la Fédération de Russie est si petite, qu’ils se sentent à l’étroit, faut les comprendre qu’ils essayent un peu de pousser les murs …

        • Thaurac dit :

          La russie signe les traites de reconnaissance des frontières et s’en tape allègrement dans la réalité, alors que voulez vous que les gens pensent de ce pays, on a vu ses agissements, et la parole de poutine ne vaut absolument rien, ce pays n’est plus crédible du tout, et c’est malheureux pour le peuple russe

          • Hannibal dit :

            @ Thaurac
            Cela me rappelle un autre pays qui signe un traité et qui le déchire ensuite malgré l’avis des autres signataires.
            Ce pays n’est plus crédible du tout lui aussi…

    • Polymères dit :

      Et si l’Allemagne plaçait des systèmes militaires sur la ligne bleu des Vosges, ce serait également normal pour la défense de ses frontières, prétextant qu’en Alsace beaucoup parle allemand ou un patois qui s’en approche, que ce serait sa zone d’influence sur laquelle la France doit se plier?
      Ce que vous ne comprenez pas, c’est que ce Donbass, n’est pas un territoire appartenant à la Russie et sa frontière n’est pas une ligne de front, elle est derrière.

      • PK dit :

        Et la ligne de front en Syrie, elle est où ? On a des FS partout – ainsi qu’un paquet aussi de l’OTAN… Ça change quoi ?
        .
        C’est la loi du plus fort. En Syrie, on agit ouvertement en se foutant de la gueule des Syriens et du reste de la planète. Parce qu’on a décrété que la Syrie faisait partie de notre sphère d’influence directe.
        .
        Les Russes font pareil au Dombass. Je ne vois pas le problème.
        .
        Si on n’est pas d’accord, au lieu de jouer les vierges effarouchées (mais qui a sérieusement vu le loup), on agit. On met des armes dans les mains des Ukrainiens ou bien on envoie des FS. Ou on se met carrément sur la courge avec les Russes.
        .
        Mais toutes ces déclarations, rapports et autres billevesées occidentales sont risibles. Comme les déclarations des Russes.
        .
        Les commentaires ici aussi.

        • Thaurac dit :

          « Mais toutes ces déclarations, rapports et autres billevesées occidentales sont risibles. Comme les déclarations des Russes.
          .
          Les commentaires ici aussi. »
          en rajoutant le votre, on se marrera plus….

  17. Lagaffe dit :

    La Russie déploient du matériel militaire mais n’apporte aucune aide humanitaire au Donbass et les églises doivent se mobiliser.
    Un million et demi de personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine ont été contraintes de fuir le territoire contrôlé par la Russie et notamment des centaines de milliers de chrétiens se sont installées dans la ville de Marioupol, à 115 kilomètres au sud de Donetsk.
    L’archevêque Serhiy de Donetsk et de Marioupol, qui fait partie de ces chrétiens en exil, continue de gérer de loin la Maison de la miséricorde, un établissement de soins palliatifs que son église dirige depuis 19 ans dans la région de Donetsk : depuis quatre mois, les conditions ont empiré dans cette région où de plus en plus de gens viennent demander de l’aide à son église en matière de logement, de nourriture et d’emploi. « Les gens manquent d’eau potable, a souligné l’archevêque Serhiy dans un mail. Nous acheminons des médicaments, des couches et des produits d’hygiène corporelle trois fois par semaine. » Viennent s’ajouter à ce problème les limites imposées aux quantités de produits et de médicaments allouées par personne. « De mois en mois, les fournitures et les médicaments deviennent plus chers – en particulier l’insuline. ». Des millions d’Ukrainiens de l’est dépendent de l’aide humanitaire pour leur survie au jour le jour. Depuis le début du conflit en 2014, l’agression russe dans l’est du pays a causé la destruction de milliers de maisons, d’écoles et d’hôpitaux. Les services publics, telle la distribution d’eau et d’électricité, ne sont pas fiables. En outre, les mines et les munitions non explosées font courir un danger de mort.
    L’archevêque Serhiy ajoute que les transports sont de plus en plus chers et difficiles, entravés par les nombreux points de contrôle et les longues files d’attente. Les églises de la région, y compris celle de l’archevêque Serhiy, fournissent de l’aide humanitaire depuis le début du conflit. Les membres du clergé et des bénévoles qui ont été formés repèrent des endroits sur le territoire contrôlé par la Russie où ils peuvent servir un repas chaud, distribuer des fournitures de première nécessité et offrir un soutien psychologique.
    Mais selon l’archevêque, il faut absolument que l’aide humanitaire arrive par le biais d’organisations internationales établies, comme la Croix rouge, qui la distribueront directement à ceux qui en ont besoin. « Parce que si l’aide humanitaire tombe entre les mains des militants, elle n’arrivera jamais aux victimes du conflit », déplore-t-il.

  18. lxm dit :

    Quand y’a un truc anormal dans un coin( comme du brouillage) c’est qu’il y a une cible pas loin à trouver( par exemple un nid de drones). En espionnage, on classe les comportements et on cherche ce qui sort du comportement dit normal. En gros c’est « qu’est ce qui ne devrait pas être là ».

    • Thaurac dit :

      « Le coin » c’est l’ukraine une pays aux frontières internationalement reconnues, y compris par la russie…

  19. Robert dit :

    La Russie ne va pas se laisser encercler par l’OTAN et les américains sans rien faire.
    Si vous considérez que cet encerclement revendiqué, même avec des arguments fallacieux, est légitime alors continuez à protester contre toute action russe et soutenez toute action américano-otanesque, c’est cohérent.Je ne le reprocherais à personne.
    Mais pendant ce temps-là, ce ne sont plus les chars soviétiques qui menacent notre mode de vie, notre sécurité et notre paix civile, mais l’invasion migratoire encouragée par nos « alliés », soutenue par l’UE et nos politiques. Si des européens meurent d’avoir été agressé, ce ne sont pas par des soldats ou des mercenaires russes ni leurs alliés syriens ou iraniens, mais par les amis de ceux que russes, iraniens et Assad combattent avec acharnement.
    Ceux qui ont laissé s’installer des enclaves musulmanes en Europe, ce ne sont pas les russes, mais les américains.
    Epargnez-moi une morale hypocrite et laissez nous penser comme nous le souhaitons, selon la réalité et le bon sens.

    • Maurice dit :

      Je ne vois pas le rapport avec l’Ukraine ? Il n’y avait pas de divisions US en Ukraine à ce que je sache avant l’intervention délibérée Russe. Mauvaise foi quand tu nous tiens.

      • Robert dit :

        En Ukraine, frontière directe avec la Russie, c’était trop délicat et visible d’intervenir. Sur les politiques ou la prétendue révolte populaire, les américains et mondialistes sont intervenus. Mais les pays qui forment un ensemble en frontière indirecte de la Russie, ce sont les pays dont régulièrement il est dit ici que les américains ou européens vont envoyer des moyens ou que le régime demande le soutien américain.
        Et en Syrie, comme en Yougoslavie hier, les américains ont pris parti contre un obstacle à l’hégémonie israélienne dans la région en même temps qu’un fidèle allié de la Russie.
        Ou voyez-vous de la mauvaise foi?
        Je le redis, les russes se défendent contre l’encerclement programmé et revendiqué. Quand je verrais des guerres déclenchées contre la Russie provoquer un afflux massif de populations hostiles à notre civilisation débouler chez nous avec la complicité des organismes internationaux, je changerais ma vision des choses. Pour l’instant, ce sont des guerres américaines qui provoquent l’exode de populations syriennes.

    • Le Glaive dit :

      @ Robert : merci de rappeler l’énorme évidence qui échappe à toute la meute des antirusses frénétiques que l’on voit batifoler par ici … : leur aveuglement est une source d’émerveillement : comment l’être humain peut-il à ce point, ne pas voir ce qui est pourtant énorme et devant son nez ; mais aussi une source d’inquiétude : ces gens-là acceptent déjà, de fait, la soumission, l’abandon des valeurs de leur pays, l’abaissement, et la dépendance à des pays étrangers dont l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats, mais aussi Israël, qui sont tous des frères de sang de l’Amérique, notre grand colonisateur. Au passage : combien de migrants sont-ils accueillis par tous ces gentils pays ?

      • ruffa dit :

        Jamais lu de commentaires aussi debiles ! L’amerique (Et forcément Israël) serait notre colonisateur : pas de chance l’armée américaine à plié bagage en 1966! Quand à l’immigration les USA accueillent des millions de migrants chaque année ! Ce qui me plaisir c’est que tu ne migrera pas aux USA il faut passer des tests qui recalent les cretins.

  20. Castel dit :

    Si au moins, ces systèmes de guerre électronique, pouvait leur permettre de faire le distingo entre un avion civil et militaire, avant de l’abattre, ce serait déja ça !!