Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

69 contributions

  1. Castel dit :

    Je ne comprend pas, vu la force résiduelle représenté par Daesch en Irak, qu’ils aient encore besoin de ces canons, pour anéantir une malheureuse poche de résistance…..

    • jyb dit :

      @castel
      Le terme poche donne une idée fausse de la zone. On parle d’une zone qui fait encore plusieurs centaines de km² avec un relief accidenté. Ce qui va d’ailleurs dans le sens de votre com, on est dans une phase de contre guerilla qui ne sollicite pas l’artillerie, en revanche daesh tient encore trois bastions sur la rive orientale de l’euphrate, hajin, soussa et as shafa. Du boulot pour un artilleur.

    • hblanc dit :

      faut bien le vendre

    • louloulabeille dit :

      Il ne faut peut être pas voir le problème sous cette angle , c’est peut être grâce aux artilleurs français que la résistance est si faible ou pas.
      Bonne fête à la musique à tous.

      • Castel dit :

        C’est vrai que cette batterie a dû être très utile à un certain stade de la confrontation, mais ça me parait moins évident aujourd’hui …..

      • van Katastrophendonk dit :

        Plutôt la fête des décibels et des incibels.

    • ais dit :

      Je suppose qu’ils sont là pour une autre raison. Ils peuvent soutenir les forces kurdes et les forces spéciales françaises. Mon hypothèse, c’est qu’ils soient là comme moyen de négociation entre les USA, les turques, et les syriens.

    • Castel dit :

      Vous croyez vraiment ce que vous dites ?
      Il n’y a qu’a voir ce qui s’est passé à Kobané, qui n’a réussi à résister à Daesch que grâce aux bombardements de la coalition, majoritairement Américaine…
      Bien sûr, il est vrai qu’au début les Américains les ont ont laissé faire puisqu’ils étaient des adversaires déclarés d’ al quaida, et comme dit le proverbe : « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »
      Mais depuis, il me semble qu’ils se sont rendu compte de leur erreur, en réalisant que ce mouvement pouvait être tout aussi dangereux que l’autre, et ils se sont largement rattrapé depuis…

    • aurelien dit :

      N’importe quoi. Je pense que vous vous êtes trompé de site internet.

    • FredericA dit :

      Lu dans le texte ci-dessus :
      .
      « Mais, à nouveau, les Rafale n’ont pas eu à réaliser la moindre frappe au sol.

      En revanche, ce n’est pas le cas des aviateurs américains. Selon les données que vient de publier la composante aérienne de l’US Centcom, le commandement pour l’Asie centrale et le Moyen-Orient, l’US Air Force a utilisé 431 munitions au cours du mois de mai, contre 254 un mois plus tôt. »

    • Maxime dit :

      C’est triste de voir des commentaires paranoïaques et antisémites de la sorte (nom : la matrice juive)

    • Bouba83 dit :

      Il faut bien comprendre que le mensonge plus il et grand.plus les gens y croivent.

    • MP3 dit :

      Vous savez que les canons tirent des munitions cinq fois moins puissantes que celles de l’aviation?

  2. CPJ94 dit :

    4 canons … soit une demi-batterie si je en me trompe.
    L’histoire ne dit pas combien d’autres canons (M177 américains notamment) fournissent un appui.
    Un peu surpris que la participation française au niveau politique en soit à un système près. Cela ne nous rend pas très crédibles …

    • Totec dit :

      Ca fait un moment que la quantité d’artillerie US aux côtés de la TFW est connue… et elle est inférieure en nombre (et en missions, de mémoire) à notre artillerie. Faut se tenir à jour avant de balancer des foutaises.

      • CPJ94 dit :

        Fort bien … vous devez avoir ces chiffres depuis un moment. Alors, combien de M109, M177 ou autres HiMARS en usage dans cette coalition à Mossoul, Anbar et ailleurs?

        M’enfin, cela n’enlève rien à l’opération de la TF Wagram, ni le professionnalisme de nos artilleurs et autres FS. J’évoquais surtout la décision politique …

    • Clément dit :

      L’efficacité et le support que fournissent ces canons aux troupes irakiennes suffisent à nous rendre crédible auprès de notre partenaire local, l’Irak.

    • Polymères dit :

      Heureusement que la crédibilité de la France est bien plus présente en Irak que dans votre jugement.

  3. Doudou dit :

    Un message de l’état major des armées pr annoncer qu’on enlève 1 canon sur un théâtre d’opération… C’est dire si c’est important!!!!

    • mas 36 dit :

      Je crois plutôt que cela masque une indisponibilité du tube usé à la corde. Une façon diplomatique d’expliquer son départ.

      • Polymères dit :

        Ben on en mettrait alors un autre dans un avion et on ferait le changement de caesar. Comme si nous n’avions que 4 caesar dans les inventaires…

  4. Myshl Mabelle dit :

    Ah zut… Le « Combat proven » prend une claque? Dommage pour l’export.

    • Carin dit :

      À Myshl Mabele
      Cela fait plus d’un an que ces canons font la demo de leur savoir faire, ils n’ont plus rien à démontrer. Quand à leur nombre, il faudra demander à l’EI s’ils font la différence !

    • aurelien dit :

      En quoi il prend une claque ? Il reste 3 canons sur place ! Ce site est devenu du grand n’importe quoi niveau commentaire

    • Romain dit :

      Pourquoi ? Commentaire sans queue ni tête….ou juste pour faire du French basching

  5. Myshl Mabelle dit :

    @ Lagneau

    1 canon en moins, soit, mais ça fait 25% en moins.

    On n’honore plus le dieu Poursang?

  6. Don Pelayo dit :

    Castel tout est politique : il s’agit d’être à la table des vainqueurs. Encore qu’avec ce genre de conflit, on est loin des schémas des siècles passés.

  7. HENRY dit :

    Qu’en est-il de l’usure des tubes ?

  8. L'amateur d'aéroplanes dit :

    La, cela devient vraiment ridicule. C’est vraiment une économie de bout de chandelle et montre que notre budget de la défense n’est pas capable de couvrir les opex correctement. UNE pièce… On s’est moqué des néerlandais au Mali cette semaine mais la, c’est nous qui nous ridiculisons.

    • tartocitron dit :

      L’économie représente quand même 25% du dispositif et après le devoir accompli, les artilleurs doivent être bien contents de retourner au bercail.

  9. Dimitri dit :

    Donc vu l’activité aérienne américaine, ce n’est pas qu’il n’y a plus grand chose a faire la bas, mais c’est nous qui ne foutons plus rien.

  10. TINA2009 dit :

    Surtout qu’il y a plus de 20 canons qui sont  » mort »  » HS » ….
    ET un collègue m’a dit qu’il faudrait attendre plusieurs mois pour disposer de la totalité des 155MM CAESAR opérationnels . Selon , à ce jour , seul 20 CAESAR sont rééllement opérationnels .
    Qui croire ????
    Pour ma part , même si je mets en doute les chiffres avancés, il est cohérent que certains canons sont HS .
    Les question sont :
    – combien avions de canons en stock disponibles pour remplacement ????
    – L’outil est il immédiatement opérationnel pour fabriquer de nouveaux canons? Si non , sous quels délais ?
    – Disposons – nous des moyens financiers …. ET DE LA VOLONTE politique pour une décision URGENTE ?

    A+

    • dolgan dit :

      20 opérationnels, c’est possible. Les autres sont pas en pièce détachées, ils sont juste stockés (comme l’essentiel des véhicules militaires non utilisés) ou en réparation. C’est juste le fonctionnement normal … Le jour où un ennemi déferlera aux portes de Paris, on leur fait une petite révision et ils seront tous opérationnels.

      20 canons morts, c’est improbables. 20 tubes très/trop usés, c’est possible. Peut-être même des châssis abimés . Là encore, c’est normal vu qu’on a volontairement fait le choix d’un système TRES léger (tube/chassis), ben il s’use vite (surtout le tube). Et là, on a beaucoup utilisé nos nouveaux canons. C’est pas un défaut, c’est un choix réfléchi . Jusque là, rien n’indique qu’on soit sur une usure très différente de celle attendue.

      L’outil industriel pour produire les tubes de remplacement existe. Il fabrique des tubes. (mais pas que pour nous)
      Comme il n’y a aucune urgence à remplacer les tubes actuellement, on le laisse suivre son planning de production. On n’est pas sur une question de finances ou de volonté politique. C’est juste qu’il n’y a aucune urgence.

      Non , 20 canons en attente d’un tube neuf c’est pas particulièrement gênant. Le jour où l’on sortira 80 caesar d’un coup pour les envoyer au combat, ça voudra dire que notre adversaire n’a pas été calmé par nos bombes atomiques ayant rasé son pays … C’est inimaginable dans les 10ans à venir.

      Si on avait un besoin urgent de tubes, l’industriel nous les sortirait en quelques semaines . Il y a une petite commande non urgente de passée. Probable qu’une autre sera passée dans les mois à venir.

      Mais dans un scénarion sans commandes de tubes, on pourrait tenir quelques années avec notre stock de caesar sans vraiment avoir à s’inquiéter. (mais les artilleurs feraient la gueule)

      • TINA2009 dit :

        AAAH Booon ! Bsr et merci DOLGAN !

        J’ peux m’enfiler , tranquille, une p’tite pillule d’acide et grignoter 2/3 bouchées de pâte à modeler !
        PS : Y gagne quand même bcp d’argent ces indutsriels … Par ce qu’ils peuvent se permettre de pas produire pendant 3 ans des tubes …. Et puis en produire 20 , en quelques semaines …. Sans que ça leur pose des problèmes de trésorerie , social car faut bien occuper les gars ( mais bon , il ont pt’êt 900 heures supplémentaires à récupérer … qui sait ??? Vous????)….

    • EtienneBee dit :

      J’imagine que par « canon » il faut comprendre « tube ». Le tube est une pièce d’usure, hautement sollicitée lors d’un tir. C’est normal qu’il faille les changer.
      Quant au prix et au délai … ma foi, c’est une question de moyens. A-t-on besoin de matériel pour former nos artilleurs ? Est-on en mesure de faire face à un besoin rapide ? Et pour l’aspect prix : y a-t-il une série à fabriquer ? (parce que sortir un seul tube doit couter un rein !)

      • TINA2009 dit :

        Veuillez m’excuser : « Tube » est le terme employé par le collègue. Effectivement , d’après lui , le stock serait à ZERO … Et 20 TUBES montés sur des sytèmes CAESAR seraient HS ! Si c’est exact , ca me paraît ( et lui aussi) comme inquiétant ! Très inquiétant !

    • Plusdepognon dit :

      @ TINA2009
      Cet aricle peut vous aider à y voir plus clair…
      http://www.opex360.com/2017/11/10/vers-des-tensions-capacitaires-de-lartillerie-francaise-apres-son-engagement-en-irak/
      Les stocks sont tres bas, puisqu’il y a « dividendes de la paix ». Vous trouvez toutes les infos sur les blog de défense (dispo des avions, helicos, munitions).

  11. ScopeWizard dit :

    Quand-même , on dira ce qu’ on voudra mais qu’ est-ce qu’ il déménage ce truc ! Bien rock n’ roll , quoi ! 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=R32C4w17Lho

  12. Jean Phi. dit :

    Une poche qui doit faire vingt Km sur trois et résiste à la « Coalition » depuis, au moins, un an.
    Coté Rive gauche bien sûr !
    Sacrés soldats les gars de l’EI, tabassés par tout l’occident et, bien sûr, sans ravitaillement d’aucune sorte, juré !
    Heureusement, certains avions semblent se tromper de cible de temps en temps, ça aide.
    Les mecs de Stalingrad, à coté, des rigolos.

    • Robert dit :

      Jean Phi,
      Attention à votre matricule, du scepticisme narquois on glisse vite vers l’incrédulité voire le blasphème.
      N’oubliez pas que nous sommes le camp du Bien !

    • aurelien dit :

      Idiot

    • Barfly dit :

      Sûrement que les troupes d’assaut au sol font une pause après 3 ans de guerre non stop avec des combats très durs et très éprouvants (combat de rue en particulier).
      L’EI ne représente plus une menace militairement parlant, les gars ont peut-être le droit de souffler avant de donner le coup final. En plus ils sont occupés ailleurs avec la Turquie qui devient pour eux une menace plus vitale que l’EI. Ils changent donc de front.

  13. nofake dit :

    peut être parce que l’ infanterie YPG en a marre de sacrifier ses jeunes dans une cause qui est de moins en moins la sienne. De leur point de vue Daech et Erdogan c’est kif kif, alors a quoi bon combattre Daech loin de leur région alors que la coalition laisse Efrin a Erdogan.

  14. Jean Phi. dit :

    Question technique, un artilleur peut il me dire au bout de combien de coups un canon doit il être changé ?

  15. FGNico dit :

    question indiscrète mon cher… et quel canon?? quel systeme? j’avais déjà posée la question ..mais pas de réponse, nous parlons bien du CAESAR ??
    Cordialement

  16. G.von berlichingen dit :

    Alter post fulmina terror. ..

  17. MP3 dit :

    Les Rafale crament du kero sans que personne ne fasse a priori appel à eux.
    Les CAESAR continuent de tirer, c’est qu’on fait appel à eux.
    Tout est dit… et pas vraiment une surprise en fait.

  18. basstemp dit :

    Ca aurait été pas mal d’avoir la raison pourquoi on a un Caesar de moins engagé comme :
    ,
    _ Décisions de maintenance pour conserver un nombre acceptable de canons en métropole ?

    _ Tube canon trop usé d’un des camions engagés ?

    _ Système HS notamment l’hydraulique qui a l’air d’être une des éventuelles faiblesses du système CAESAR (trop de flexibles non protégés je trouve … qui n’auront aucune résillience si un obus devait éclater a proximité)

    Bon après pour l’instant ils ont l’air moins solicités au vu de la situation sur le terrain, contraignant Daech a une politique + terrée en urbain : Hors en urbain on peut pas dépoter comme ça a moins d’être sur qu’il n’y a pas de civils en « bouclier humain »

    • Plusdepognon dit :

      @Basstemp
      C’est vrai que ça laisse place à toutes les interprétations.
      Les tubes, nous en avons parlé. Les châssis prennent cher aussi.
      Un petit plan communication pour dire qu’on maîtrise les coûts. Et qui montre que c’est si cela qui gouverne la manoeuvre, c’est pris en compte (il a été évoqué de finir Chammal).
      Sans doute un peu de tout ça…