Les pays d’Europe de l’Est demandent à l’Otan de déployer plus de moyens navals et aériens sur son flanc oriental

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

26 contributions

  1. R2D2 dit :

    « il faudrait aller encore plus loin »
    OK. Quand est ce qu’ils augmentent leurs forces militaires?

  2. Le Glaive dit :

    Les Roumains sont particulièrement gonflés dans l’histoire, ils ont déjà trois bases américaines sur leur territoire, ce n’est pas encore assez ? Si les comportements des autres « pays de l’Est « sont du même acabit, ce qui semble probable, cela fait vraiment penser à l’attitude de ces femmes de petite vertu qui se cherchent un protecteur musclé en échange de quelque monnaie, à cette différence près qu’ici c’est le protecteur armé qui offre des pots de vin pour pouvoir s’installer comme chez lui, avec armes et bagages et catalogue de quincaillerie militaire sous le bras pour ses futurs clients…

    • clément dit :

      Votre analogie est aussi amusante que juste, mais il faut convenir que c’est une attitude très rationnelle lorsque l’on est en position de faiblesse de se mettre sous la protection d’un fort.
      Par contre j’ai bien peur le « fort » en question ne soit pas un si bon recours en cas de tactiques hybrides…

    • Szut dit :

      Vous faites dans la poésie maintenant ?

    • MD dit :

      Ils ont trois bases américaines, mais il y a quoi dans ces bases ? Pour eux, c’est là tout le problème.

      • Le Glaive dit :

        @ MD : regardez donc à Deveselu, Babadag, Campia Turzii, sans parler des points d’escale permanents à Mihail Kogălniceanu et Bucarest..

        • MD dit :

          Regardez plutôt l’armée roumaine, et vous comprendrez pourquoi plus il y aura de militaires américains en Roumanie, plus les Roumains pourront se sentir plus en sécurité lorsqu’ils iront le soir se coucher dans leur lit.

    • Eric dit :

      Au moins, les américains offrent des pots de vin, comme vous dites. Les européens de l’est ont eu l’expérience des russes pendant quarante-cinq ans : eux n’offraient pas grand’chose, à part envoyer leurs tanks dès que leurs « alliés » leur déplaisaient. Allemands de l’est, hongrois, tchèques… en savent quelque chose.

  3. CUVELLIER dit :

    Pure intox pour journaliste de la part des autorités bruxelloises pour encore discréditer le vilain voisin russe. Le lobbying de la CIA est efficace et nos dirigeants bien naïfs.

  4. CUVELLIER dit :

    Et puis, une base US, c’est au minimum 2000 portefeuilles bardés de dollars dans une économie qui n’en a pas un seul d’avance.

  5. Jean Phi. dit :

    Des bateaux supplémentaires en mer Noire, cela permettra de récupérer plus de nos amis migrants, je connais un dirigeant Turc qui va pas manquer cette occasion……

  6. Le Glaive,

    On sent en toi un certain « ethno centrisme » du mec qui n’a jamais fréquenté en réel les anciens esclaves de l’URSS, tu discuterais avec l’homme de la rue en Bulgarie, Roumanie ou Pologne et tu comprendrais que leur crainte n’est pas une vue de l’esprit, la mentalité russe ils l’ont connu de près et pas par la propagande vitrine des trolls de Saint-Petersbourg qui inondent le WEB !!!

    • Le Glaive dit :

      @ Souvenirs d’Asie centrale etc … : perdu ! j’ai vécu en Roumanie, (comme vous ? ) et donc je sais de quoi je parle, et j’ai si souvent entendu l’amertume des gens qui découvraient précarité, inflation, chômage, et nouveaux riches méprisants …, et qui regrettaient, non pas un paradis perdu, mais une vie plus digne. La dignité, ça compte.

      • Pierre dit :

        Je travaille au quotidien avec roumains et polonais et je peux vous assurer qu’ils ont gardé un très mauvais souvenir de l’occupation (oppression) soviétique. D’où leur grande méfiance envers le voisin russe. Pour le reste ce que vous décrivez est le capitalisme occidental qui ne fait pas que des heureux mais au regard de l’histoire le communisme n’a jamais rien apporté de bon et au final c’est toute la population qui s’est retrouvée sur le carreau, pas que les plus pauvres. D’ailleurs la Russie l’a compris et pratique aujourd’hui une sorte de néo-capitalisme et coopération avec l’oligarchie et la mafia russe. Est ce que les roumains ont vraiment envie de ce mode de gestion ? J’en doute.

        • Le Glaive dit :

          @ Pierre : vous avez affaire à des gens venus travailler ici. Allez donc vivre là-bas et vous aurez des sons de cloche bien différents.

          • Rigel dit :

            Certainement pas chez les catégories actives…
            Les retraités en outre regrettent ce bon vieux temps communiste et du plan quinquennal, choix inexistant mais satisfaction d’être commandé à la baguette et consommer ce qui arrivait dans les magasins, ici des paires de chaussures taille et modèles uniques , rien d’autre, là des saucisses goût unique, etc etc…. Attendre des années pour avoir une voiture modèle unique, Traban en RDA, Lada pour les plus chanceux et méritants…..
            Je constate que vous êtes le seul à nous balancer « votre » vérité
            J’ai vu dur place par moi même, en RDA Pologne…..
            Quand les russes sont partis en 1991, il y avait des haies de personnes positionnées spontanément sur les routes pour leur faire le doigt d’honneur…
            Je me suis bien marré en voyant ça….
            J’ai aussi connu des réfugiés polonais en Autriche qui racontaient leur calvaire au quotidien…..

      • Le Breton dit :

        Le chômage existait en URSS même si officiellement, ce n’était pas le cas.

      • Rigel dit :

        La dignité dans ces pays de l’est, que je connais aussi, notamment Hongrie Pologne, Bulgarie et Roumanie plus pauvres ne nourrit pas son homme…..en conséquence, accepter les dollars US dans les caisses pour quelques bases met du beurre dans les épinards….. Surtout qu’il n’y a aucune occupation comparable à celle des soviets…. Qui venaient bien vite avec leurs divisions blindées quand les populations manifestaient contre eux…..
        Tout le monde est égal d’après ces russes, égalité dans la pauvreté, interdiction de conscience, de parole, rayonnages visés etc… Mais surtout, ceux qui regrettent le bon temps des gratuités, du plein emploi pour ne rien produire sont ceux qui étaient habitués à tout réclamer et recevoir quitte à ravaler sa dignité d’homme et de femme …. Non ? Avec la chute du mur ils ont vu que l’égalité absolue n’existe pas et que le monde n’était pas celui que les régimes communistes leur avaient promis….
        En 2018, ce monde change encore et ça déchire l’anus de plus d’un…. Don’t le vôtre.. Eh ouais, gueuler, chialer n’y fera rien car il y a des pays dont la Chine communiste qui sont engagés dans la compétitivité ultime, écraser les autres en suçant les forces vives des autres et inondant leurs pays de leurs produits, on est en plein dedans, c’est une guerre commerciale avec des règles différentes pour chacun…. C’est celui qui relèvera ces manches le plus haut qui gagnera, pas celui qui regrette le passé.
        Le train est à pleine vitesse, Chine, Inde, USA, à l’Europe de le prendre avant qu’il soit loin…..

  7. Poorfendheure dit :

    La principauté de Seborga demande aussi plus de moyen sur son flanc méridional…

  8. Poorfendheure dit :

    Mon gamin aussi me demande la voiture… Je lui dit « passe d’abord ton permis!»

  9. Milen dit :

    Touts les dirigeants de l’est sont des esclaves américain maintenant! Pour ne pas dire de l’europe. L’otan(amerique) ne protégera percone. C’est juste pour la vente des armes  »compatible »,autrement dit les leurs.

    • Rigel dit :

      Et à l’ouest, ces populistes du même genre que Trump ne sont ils pas là à vouloir lui lécher le cul ainsi que celui de Poutine.?
      Je crois bien que si….
      Donc feriez mieux de vous taire…..
      Le constat est navrant……

  10. Wrecker 47 dit :

    Comme la Hongrie , et les autres pays satellites ,ils ont vécu sous la coupe Soviétique …On comprend mieux ce besoin de liberté…Comme le reste, tout se paie cash chez eux ,et les Goulags sont encore ouverts … Les US ne sont pas » marteaux »et n’ont pas envie exposer leurs bases dans des lignes frontales possibles sans défense !…

  11. Myshl Mabelle dit :

    Les « Pays d’Europe de l’Est » ne le sont pas. Ils sont de pays d’Europe centrale. A leur est il y a l’Europe de l’est.