Les anciens Mirage F1 de l’armée de l’Air pourraient entamer une nouvelle carrière aux États-Unis

En octobre 2016, et alors qu’il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait confirmé l’existence d’une proposition faite à l’Argentine portant sur la cession d’avions Mirage F1, retirés du service deux ans plus tôt par l’armée de l’Air, pour environ 40 millions d’euros.

Quelques plus tôt, le ministre argentin de la Défense, Julio Martinez, avait évoqué le possible achat, auprès de la France, de 12 Mirage F1, sans préciser le montant de la transaction. Pour l’Argentine, qui ne dispose plus d’aviation de chasse digne de ce nom depuis le retrait de ses derniers Mirage IIIEA/DA et 5P Mara, cette solution était intéressante au regard de sa situation économique et financière.

Mais visiblement, Paris et Buenos Aires n’ont pas conclu l’affaire, ce qui a très certainement évité d’éventuelles protestations du Royaume-Uni, lequel, à cause des îles Falkands/Malouines, est très chatouilleux quand l’Argentine parle de renforcer ses capacités militaires.

Pour autant, la France n’a pas renoncé à vendre ses Mirage F1. En mai, le site Defens’Aero a fait état d’une possible vente de 80 cellules (dont 30 ayant encore du potentiel de vol) à trois entreprises d’outre-Atlantique : Draken International, Airborne Tactical Advantage Company (ATAC) et Air USA. Ces dernières fournissent des plastrons pour l’entraînement des pilotes de combat américains et disposent, à cette fin, chacune d’une flotte relativement importante d’avions de combat de conception ancienne.

Le 22 juin, La Tribune a donné davantage de précisions sur ce dossier, visiblement prioritaire. Mais il n’est plus question de vendre 80 cellules mais 64. Et le tout pour seulement 25 millions d’euros, ce qui est bien loin de la somme espérée lors des discussions avec l’Argentine.

D’après l’hebdomadaire économique, Draken International tiendrait la corde pour remporter la mise dans la mesure où ce prestataire s’appuierait sur des enteprises européennes, notamment Sabca, la filiale belge de Dassault Aviation, pour remettre en état les cellules ayant encore du potentiel (les autres devant servir de réservoir à pièces détachées).

Ce n’est pas la première fois qu’il est question d’une carrière « américaine » pour le Mirage F1. En 2010, la lettre spécialisée TTU avait évoqué l’intérêt de Washington pour quelques exemplaires « déclassés » afin de leur faire jouer le rôle « d’agresseurs » lors d’exercices aériens de type Red Flag.

49 commentaires sur “Les anciens Mirage F1 de l’armée de l’Air pourraient entamer une nouvelle carrière aux États-Unis”

    1. Je crois bien que le cCili a racheté il y a quelques années des tourelles d’AMX 30 pour les monter en batteries côtières.

  1. Cela pourrait-il aussi prolonger la carrière – en Amérique du Nord – de certains de nos pilotes français ?
    .
    Concernant l’Argentine, toujours selon la Tribune, c’est désormais du SEM, en 6 exemplaires, dont il serait question.
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-argentine-est-tres-interessee-par-l-achat-de-six-super-etendard-francais-741304.html
    .
    Il semble que ce soit une période de grande braderie en ce moment.

  2. Excellent appareil qui risque de causer quelques surprises en dog fight.

    1. Je me souviens d’un article de Air Fan sur l’armée espagnole, évoquant des exercices F1 vs F18 (donc bien plus modernes): le F1 est une assez petite cible, maneuvrante, et si il franchit la défense BVR, c’est une peste en combat rapproché. Le talent du pilote fait ensuite la différence (ou pas).

    2. Il manquerait plus qu’il nous « descende » quelques f35 ?
      Au fait , est ce que le transfert de cette technologie aux usa , a été validée par le gouvernement 😉

    3. Le F1 était reconnu pour redoutable en combat de chien: petit, avec un moteur qui ne fume pas, il pouvait facilement se dérober. En B.V.R., c’est plus compliqué pour lui et si il taille en pièce les MiG21, il souffre face aux MiG23. Mais il ne se frotte pas qu’aux avions Russes et c’est lors de la guerre Iran-Irak qu’il acquiert ses lettres de noblesse. Mais cela ne se passe pas sans casse! aussi il devra attendre des pods de brouillages pour déjouer les missiles Phoenix des F14 Iraniens. En échange, ses matra super 530 feront des pertes chez les Iraniens.
      .
      C’est un avion que j’ai longtemps sous estimé… A tort car il a accompli son boulot dans nombre de versions!

  3. C’est une bonne affaire, beaucoup de cellules ont encore du potentiel, les CR et CT sont polyvalents, bref une machine performante pas chère à l’heure de vol. Nous aurions pu les garder des années ( pour l’Afrique, la PO, jouer les plastrons,..) en vivant sur le stock de pièces existant : les seuls frais à prévoir étaient une révision des sièges éjectables.

    1. Bonjour ,non il ne restait pas assez de cellule dispo pour toutes les missions que vous citez et en plus vous oubliez tout l ‘environnement nécessaire et la nécessité d’avoir un pool de personnel spécifique .Par contre ce que vous décrivez nous sommes entrain de le faire avec le parc restant de 2000C qui aurait du disparaitre plus tôt et qui est un avion un cran au dessus du mirage F1 ,même si je ne regrette pas mes années à travailler dessus.

        1. Commentaire de pilote ou sur le fana de l’aviation; les versions Iraniennes étaient incomparables avec celles qui tournaient en franges et sous nos cocardes . comme comparer un mirage 2000 c rdm et un 2000-5/2000-9.

          1. Rien compris ! Pouvez-vous préciser ?
            Pour le 2000 ; je vous suis parfaitement mais pour le F1 …
            Qui était au-dessus , qui était au-dessous ?

          2. Pardon, je suis nul avec un pad et en rade de batterie… alors j´ai posté à l´arraché. Les mirages F1EQ4 étaient mieux équipés et plus polyvalent que leurs homologues français. Le client est roi et grâce à leurs pods de contre mesures, les F1 Irakiens se sont offert des F14

  4. C’est pas possible de leur trouver une seconde vie dans notre armée??
    Parce que 25 Millions + le lifting c’est toujours moins cher qu’un seul rafale.

    1. Non ,car le cout ne s’ arête pas à l’achat de cellule et d’un stock de pièce ,par exemple cela couterait un bras d ‘entretenir les systèmes embarqués et la propulsion d’une micro flotte d’un avion plus fabriqué ,de plus il faudrait trouver les techniciens qui manque déjà dans les autres flottes .Il ne sert à rien de comparer ce cout et celui d’un rafale ,mixé les solutions éprouvé et moderne à ses limites ,seul peuvent se le permettre des forces bien dotées (pécuniairement et humainement ),donc soit très riche ,soit en guerre !

  5. Conséquence des déboires du F-35 ???
    Les USA sont en manque d’avions « combat proven » ?!
    Hahaha !

      1. C’est le risque d’hypoxie qui cloue les avions au sol et pour ce genre de problèmes , ce n’est pas avec un logiciel qui suit les avions à la trace et gère l’usure des pièces pour prévenir les flux logistiques que des problèmes de qualité de pièces, ou la marque du produit de nettoyage que le problème sera résolu… Mais bonne chance pour résoudre le problème, aucun pilote ne devrait être empoisonné par son avion…

        1. @ Fabien

          Non, ça n’à aucun rapport. Le problème d’hypoxie ne touchait que les appareils (F-35A) de Luke AFB. Par ailleurs, les vols ont repris à Luke avec néanmoins quelques précautions pour les pilotes qui ne doivent pas dépassé les 25,000 pieds et doivent porter des capteurs qui aideront à l’analyse pour résoudre le problème. En gros, le problème est toujours là mais il y à un développement à accomplir et les opérations ne peuvent être annulé plus longtemps. Une équipe travaille au sol tandis que les pilotes analyse la situation via les dits capteurs.
          .
          Pour les F-35B de Yuma, lisez l’article je vous pris, car il est très bien spécifié que le problème est dû à A.L.I.S 2.0.2.

      2. Ne vous faites donc pas de souci , Nico , il y a 99.999% de probabilités que le F-35 finisse par donner suffisamment , voire entière satisfaction , à ceux qui l’ utiliseront ; d’ici quelques années au plus , cet appareil révolutionnaire finira par être au point et tenir tout ou partie de ses mirifiques et onéreuses promesses !
        .
        Ce qui , en revanche, est anormal , c’est qu’autant de forces aériennes s’en équipent prématurément alors que l’avion pose encore de gros problèmes le rendant « impropre à la consommation » … C’est là où il est clair qu’il y a entourloupe , magouilles et cie ; et cela même si nombre de pays européens ont contribué financièrement à sa R&D à raison de 5 milliards de Dollars ponctionnés sur les maigres budgets de certains …

        1. Tout dépend aussi du contrat. Il est possible pour les acheteurs d’ajouter des clauses afin de sécuriser les investissements.
          Les performances prévues par l’avionneur devront être satisfaites tôt ou tard…
          Donc pas nécessairement de la magouille, d’autant plus qu’il s’agit du seul avion furtif occidental, et que beaucoup de pays partent du principe qu’il s’agit d’une nécessité pour assurer la défense et la pénétration d’espaces aériens pour les 30-40 prochaines années…

    1. Pardon , mais votre article n’apporte rien de plus que la demande de renseignement , il s’agit plus d’un non evenement ….

      1. Il s’agit d’une rencontre entre membre du l’état major allemand et Lockheed portant sur le F-35.
        .
        Pour le reste, faite vous les conclusions que vous voulez, moi je me contente de partager l’info.

    2. Berlin n’aura jamais le courage de reconnaître la nullité de ses décisions concernant les acquisitions militaires et de se plier aux choix de Paris.

      1. @ Fabien

        Peut-être pas non plus. Ils discutent, rien de plus pour le moment.

  6. Lorsque ces avions auront terminé leur carrière de plastron, certains seront probablement rachetés et remis en état par des collectionneurs US privés, et participeront à des meetings. Donc dans quelques années, si vous voulez revoir un F1 en vol, il faudra aller aux Etats-Unis …

    1. En France on se contente de détruire ou de vendre, vieux gréements, le France, vide-grenier du vieux mobilier, château, hôtel, etc, et maintenant les F1 qui finiront en plastron bradés… Et ben pour la sauvegarde du patrimoine, c’est là aussi de l’échantillonnage on dirait, consternante attitude et la liste est longue. Si seulement les français avaient le désir de protéger leurs bijoux de famille… C’est limite humiliant, alors que ces avions sont encore des armes redoutables et bonnes à servir. F5, F4, F16 aussi servent de plastron, mais ce n’est pas une raison pour bâcler ce contrat, l’histoire du Mirage F1 le vaut bien.

      1. La France a un déficit budgétaire de 30%. La France dépense bien plus d’argent que possible. Alors non, la France ne doit pas payer sans arrêt pour protéger son patrimoine, elle n’en n’a pas les moyens. Je préfère voir cet argent investi là où il est nécessaire, c’est-à-dire le remboursement de la dette afin de ne pas accabler les futures générations d’une dette abyssale qui ne leur permettra plus de se défendre…

        1. Pas de rembourseent anticipé…ce serait suicidaire pour la croissance..personne ne fzit cela même pas GROSS DEUTCHLAND…
          il fait faire repartir croissance et embauche…donc rentrées fiscales et c est là qu arithmetiquement l Etat etant en excedent et non plus en deficit noyre dette baissera.

          1. D’accord pas de remboursement anticipé, mais peut-être arrêter de contracter de nouveaux crédits, vous en pensez quoi?
            .
            Non, tout ça n’est pas vrai. Depuis Giscard, le budget a toujours été en déficit. Si le déficit a augmenté, ce n’est pas à cause de l’emploi, c’est bien à cause des politiciens et des Français. Les politiciens n’ont cessé de promettre le meilleur pour les Français tout cela sans considérer le budget. Le système politique français est un système où seule la politique à court terme est prise en compte. Ce que les Français appellent l’alternance, des pays ayant gouvernement de coallition appellent ça « détruire ce que l’autre a fait ».
            Et les Français ont une responsabilité, ils ne choisissent que celui qui leur apportera le plus d’avantages… Aucun pragmatisme!
            Pour info, l’intérêt annuel de la dette: 50 milliards ! ce chiffre est énorme.
            .
            Donc non, la France ne doit pas faire reprendre la croissance, 40 ans de cette politique sans résultat. La France doit couper les avantages de personnes telles que les cheminots. La France doit réduire le nombre d’élus, réduire les avantages fiscaux et financiers des élus. La France doit aussi couper les coûts dans l’administration.
            Quand vous voyez que « Pôle emploi » fait le recrutement pour les entreprises, en gros, l’État paie pour un service qui devrait être réalisé par l’entreprise. Pourquoi ne pas simplement maintenir une plateforme avec des offres d’emploi. Les Français et les entreprises n’ont pas besoin de l’état pour cela, sauf si c’est gratuit…
            Et des exemples comme ça sont nombreux, la France me semble parfois être un pays d’assistance. L’état pense devoir se substituer inutilement à tout le monde…

        2. voyons, voyons
          le dette officielle est supérieure à notre PIB. Mais la vraie est le double soit plus de 4000 milliards !!
          jamais cette dette ne sera remboursée ! JA MAIS !!
          la dette ce n’est que des chiffres sur un écran d’ordinateur. Voyez comme nous empruntons tous les jours depuis des décennies…….
          Cette dette est garantie par l’état, c’est à dire en fait par les dizaines de moutons contribuables que l’état peut plumer encore et encore !!
          Depuis l’ère Giscard, déficits et dette augmentent constamment, comme…………..les fameux prélèvements obligatoires !
          Posez vous la seule question qui vaille : pourquoi ?

          1. La Suisse est passée d’une dette publique de 50.5% du PIB en 2003 à une dette de 32.6% en 2016, soit 18% de moins en 13 ans… Et tout cela malgré la crise financière de 2008 qui a rendu la place financière beaucoup moins rentable fiscalement.
            .
            Pourquoi de tels résultats? La volonté du peuple de réduire la dette, car on ne peut pas dépenser sur le long terme plus que ce que l’on gagne. Et les Suisses savaient que cela coûterait des postes… Mais la réduction du déficit et de la dette amènent aussi à une réduction des besoins d’entrées, donc réduction d’impôts et donc la possibilité d’embaucher pour les entreprises… Et cela attire les investisseurs qui y voient un cadre très favorable, et ceux qui diront qu’il s’agit d’un paradis fiscal… Bah non, c’est une fiscalité qui répond aux coûts dépensés…
            .
            En réponse à votre question « pourquoi? »… A cause de la population qui veut toujours plus sans esprit critique…

      2. Certains pensent que le F1 aurait pu servir encore militairement en renforçant l’armée de l’air d’un pays comme le Tchad qui est en première ligne pour combattre les djihadistes en Afrique.

      3. Je suis entièrement de votre avis , cher Speedy Gonzalez , mais allez vous procurer un Mirage III / F1 / 2000 sorti des effectifs pour l’installer dans votre jardin afin d’en faire une sorte de curiosité locale voire un petit musée ; si vous n’êtes pas du sérail ou très aisé financièrement parlant , vous aurez toutes les peines du monde pour y parvenir !
        Et croyez-moi , je sais très-bien de quoi je parle !
        .
        Essayez de « choper » un siège éjectable qui ne soit pas déjà découpé à la disqueuse , tiens !
        Ou un équipement de tête ( casque , masque ) ou encore un simple radôme même vidé … Vous allez voir ce que ça va vous coûter entre négociations , transport , installation ! Quand ça n’est pas parti dans les Domaines …
        Si vous êtes passionné mais fort limité financièrement , passez votre chemin …
        .
        Et mettre la main sur du matériel aéronaval est encore plus ardu !!
        En outre , vous avez les collectionneurs qui ont déjà pignon sur rue , leur « clientèle » et ne sont plus que de vils marchands d’antiquités , de brocante , qui vont vous facturer votre passion au prix fort !
        Franchement , ce n’est vraiment pas marrant !
        .
        L ‘ américain était très accessible pendant des années , d’autant plus que les prix en cote avaient énormément baissé mais , à cause de la stupidité des Douanes , de leurs taxations imbéciles et de la cupidité des transporteurs , tous les prix se sont envolés !
        Vous achetez un truc ( qui peut très bien être du matos français mais en provenance directe des USA , d’ Australie , du Canada ou du Japon ) à 1000 $ sur Ebay frais d’acheminement inclus et il vous revient à 1500 lorsqu’il arrive enfin chez vous ; c’est débile !
        .
        Vous voyez où est le problème !
        Un tas de gens préserveraient volontiers des éléments du patrimoine dont nous parlons et saurait le mettre en valeur en lui donnant une seconde vie même très différente , mais on passe son temps à les « emmerder » ( et je reste mesuré ) tant qu’on peut , alors …

  7. Un F1 ça peut se revendre très bien à certains pays. Ne pas oublier qu’un armement dit obsolète mais bien utilisé, par des fanatiques, peut faire encore des dégâts face à une armée même technologiquement supérieure (Pour rappel, au sol les 4×4 plateaux Toyota armés employés par les groupes Daesh et autres AL Quaida font toujours preuve d’efficacité).à tel point que notre armée va en commander chez Ford :http://pro.largus.fr/actualites/larmee-francaise-achete-des-4×4-ford-ranger-6194384.html
    Le F1 appareil fiable, très manœuvrable, adapté aux pistes sommaires, intéressera certainement quelques pays d’Afrique ou en Amérique du sud.
    La société Draken n’est avant tout un « un marchand d’armes » qui fera certainement un bénéfice juteux à la revente de ces avions.

  8. Ce n’est vraiment l’appareil que je choisirais pour faire du DACT.
    Malgré son nom le F1 n’a jamais été une flèche en combat air-air, poussif et sous motorisé, il manquait en plus de voilure et dégradait très vite son énergie.
    Au bout d’un ou deux croisements c’était déjà » no energy no idea » comme disent les anglo saxons.
    Pour un bon pilote de Mirage III ou de Crusader, le F1 c’était du gâteau, alors vous imaginez face à des chasseurs modernes….

    1. Les avions utilisés pour entraîner les dogfight ne sont pas forcément les meilleurs. Parfois il peut s’agir d’un avion qui a des performances similaires à un avion qui pourrait être affronté. Il est possible que les avions chinois aient des performances de vol similaire (J11). Le JF17, le Gripen, Tejas pourraient aussi être similaires…
      Aujourd’hui, les agresseurs utilisés sont les F5, 15, 16 et 18 (avions USA). Les USA ont racheté les F5 tiger E/F à la Suisse car ceux-ci étaient dans un état exceptionnellement bon après tant d’heurs de vol. C’est aussi probablement la raison de l’intérêt pour le mirage. Le budget pour les escadrons agresseurs doit être relativement bas, mais ils demandent des avion prêts à subir des vols compliqués.

    2. @Rufus
      .

      Quelque chose m’échappe , cher Rufus ; le Mirage F1 était nettement plus manœuvrant qu’un Mirage III , de l’ordre de 40% je crois , comment se fait-il qu’avec un Atar 9 K 50 poussant plus d’une tonne de plus que l’Atar 9 B ou même C , l’avion soit si « poussif » ?
      Face à un III E légèrement mieux motorisé ( Atar 9 C ) mais aussi plus lourd de près d’une tonne qu’un Mirage III C ( Atar 9 B ) , qui , lui , devait réellement lui donner du fil à retordre , un F1 aurait dû logiquement être à l’aise et prendre souvent l’avantage sur le III E ? Or , il semble que ce ne soit pas du tout le cas …
      Quant au F-8 Crusader plus puissant mais plus lourd également … sa ligne se rapprochant de celle du F1 moins puissant mais plus léger , surtout niveau voilure , je ne capte pas tout …

      1. Même en bidons supersoniques, le 3 E grimpait et accélerait mieux que le F1, et tournait mieux que lui. Il fallait juste prendre garde à bien remettre les ailes à plat pour reprendre de l’énergie de temps en temps et faire « respirer » l’avion. Ca s’apprenait.
        Contrairement à une légende tenace le F1 dégradait son énergie au moins autant que la « pelle à tarte » en combat rapproché, l’ennui c’est qu’il la récupérait beaucoup moins bien….
        Quant au Crusader c’était 8,5 tonnes de poussée au lieu de 7,2 tonnes et un tiers de charge alaire en moins, pas besoin de faire un dessin.

        1. Qui est la « pelle à tarte » , le 2000 ou le III ???
          Le 2000 est très supérieur au F1 , non ?

      2. Puis-je vous demander de quelle manière vous quantifiez la manœuvrabilité de chacun des avions?
        Merci d’avance

Les commentaires sont fermés.