Londres est prêt à renforcer ses liens militaires avec les monarchies du Golfe face à « l’agressivité de l’Iran »

gap-20161207

Alors que la prochaine administration américaine ne sera visiblement pas disposée à faire la moindre concession à l’égard de l’Iran, le Royaume-Uni pourrait suivre la même ligne. Du moins, c’est que laissent penser les propos tenus par Theresa May, qui aura été la première femme et le premier chef du gouvernement britannique à participer, ce 7 décembre, à un sommet des six pays (*) du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

« Tandis que nous répondons aux nouvelles menaces posées à notre sécurité, nous devons aussi continuer à affronter les acteurs étatiques dont l’influence alimente l’instabilité dans la région », a en effet affirmé M. May. « Je veux donc vous assurer que j’ai conscience de la menace posée par l’Iran pour le Golfe et plus largement pour le Moyen-Orient » et « je suis pleinement déterminée à un partenariat stratégique », a-t-elle continué.

Pour autant, et contrairement à Donald Trump, il n’est pas question pour Londres de remettre en cause l’accord sur le nucléaire iranien, signé à Vienne le 14 juillet 2015.

« Nous avons obtenu un accord qui neutralise la possibilité pour l’Iran d’acquérir des armes nucléaires pendant plus d’une décennie » mais « nous devons travailler ensemble pour faire face à la politique régionale agressive de l’Iran », a fait valoir Theresa May.

La veille, reçue à bord du porte-hélicoptères HMS Ocean, actuellement en escale à Bahreïn, Mme May avait souligné la nécessité pour le Royaume-Uni de « réaffirmer » son « partenariat avec les pays du CCG » et de « renforcer la coopération en matière de sécurité » avec ces derniers.

Et, selon elle, il est même « vital d’apporter une démonstration claire d’un engagement britannique durable pour la sécurité du Golfe. » Car, cela va de pair avec le développement des échanges commerciaux avec les pays du CCG, dans un contexte marqué par le Brexit [sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, ndlr].

Cela étant, les propos de Mme May ne font que confirmer la politique britannique dans la région. Pour rappel, la Royal Navy disposera d’une base navale permanente à Bahrein (où, par ailleurs, est installé le quartier général de la Ve Flotte américaine) et il est envisagé d’en établir une autre à Oman.

(*) Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar.

75 commentaires sur “Londres est prêt à renforcer ses liens militaires avec les monarchies du Golfe face à « l’agressivité de l’Iran »”

  1. Le Brexit donne des ailes pour élargir le champ des possibles ! Beau prétexte que le vilain Iran à un moment ou pour les fournisseurs d’armes allemands, suédois et partiellement us se découvrent des états d’âmes anti Arabie Saoudite et « dictatures » locales apparentées – La nature ayant horreur du vide et le business étant ce qu’il est avec ses règles qui ne s’embarrassent pas de moralité, il est bon d’envoyer des messages aux concernés pour leur dire que non ..ils ne sont pas seuls et abandonnés…!

  2. Et ça continue !
    Non seulement les britanniques suivent les USA comme un seul homme mais , de plus , le Royaume-Uni devient le vassal de ces bouseux archaïques et rétrogrades de luxe du Golfe !!
    Tout ça pour quoi ? Pour préserver la poule aux œufs d’or du pétrole et sa sphère d’influence tout en laissant l’un des pays les plus potentiellement dangereux de la planète s ‘approcher à pas de géant de l’arme nucléaire stratégique !!!
    Dormons tranquilles , tout est parfait dans le meilleur des mondes …
    Question vitale : le jour où ça pète , quel film me conseilleriez-vous de regarder ? 😉

    1. « Les quatre filles du docteur March. » Pour rassurer votre compagne. Ou « La guerre du feu. » Pour savoir comment on confectionne une peau de bête saillante comme un uniforme.

      1. cthulhu,
        Seyante comme un beau vêtement, c’est une arête qui est saillante.
        ceci dit sans prétention pour l’amour de la langue.
        Vous êtes amateur de Lovecraft ?

        1. Lovecraft? Oui j’ai lu, c’était il y a 25 ans déjà. Un des premier auteur d’épouvante fantastique il me semble. On est passé avec lui des comtes pour enfant terrifiants comme Ansel et Gretel, à l’épouvante moderne avec des monstres tentaculaire la bouche pleine de dents, les esprits malins, la psychose, etc, un vrai capharnaüm. Bref un auteur américain qui est un peu à l’origine des nombreux films d’horreur de série B d’aujourd’hui, et qui a surement beaucoup inspiré Stephen King. Mais ses ambiances mystérieuses époque révolution industriel, vaut le détour car vraiment unique.

      1. Un ami m’a conseillé un Derrick des années 90 à cause de son dynamisme à nul autre pareil , de son regard globuleux et de son ambiance toujours colorée et festive en m’assurant que cela me permettrait de trouver rapidement le sommeil afin de ne pas me rendre compte de l’instant fatidique ; j’ai l’impression qu’il est possible de trouver mieux , qu »en pensez-vous ?

  3. « Et, selon elle, il est même « vital d’apporter une démonstration claire d’un engagement britannique durable pour la sécurité du Golfe. »
    C’est peut-être aussi que la Madame a besoin de faire des affaires.
    Pas grand chose à perdre avec cette annonce puisque le Royaume-Uni, toujours dans l’ombre des Etats-Unis, n’aura pas la cote en Iran, comme il ne l’avait pas vraiment non plus avant la mise en place des sanctions.
    Donc pas une surprise, mais une confirmation.
    Et puis du même coup, après son Brexit, elle se met sur la ligne de Trump, l’un de seuls amis sur lequel elle pourra espérer.
    Pas d’avion de ligne, de voitures, de train ou métros à proposer à l’Iran, pas plus sur les infrastructures, BTP et environnement.
    Donc, ce n’est pas le Royaume-Uni qui va reconstruire ou relancer l’Iran.
    Et puis ses banques anglaises acceptent l’argent, d’où qu’il vienne, sans trop se poser de questions. Alors le calcul est vite fait parce que on sait où se trouve l’oseille.
    Et aussi l’économie britannique est financière.
    Les communautés et leurs presses et lobbys installés au Royaume doivent probablement peser lourd dans la balance.

  4. Sous Kadhafi, pas de menace islamiste ni de marée migratoire.
    C’était pareil avec la Syrie avant que la coalition internationale ne s’acharne à déstabiliser ce pays.
    Mais c’étaient des tyrans et des dictateurs, alors il fallait mieux le « chaos démocratique » que nous avons sous nos yeux.
    Il semblerait que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

    1. A mon humble avis, les ingérences sont depuis le 11 septembre un peu trop nombreuse, il serait temps de laisser ces pays se moderniser humainement (de se démerder), et de penser d’abord à nos propres populations. Mais la nature humaine est ce qu’elle, à la fois lumineuse et en même temps très obscure, alors tentons de faire les bons choix.

    2. Assad n’a eu besoin de personne pour déstabiliser la Syrie ! Encore une connerie ennoncée!!

      1. Ben si. Si ce conflit dure depuis des années, c’est largement à cause des immixtions étrangères.

      2. @ruffa : « Assad n’a eu besoin de personne pour déstabiliser la Syrie ! Encore une connerie ennoncée!! »

        Ah bon??? La guerre en Syrie a été provoquée par Assad lui-même?
        C’est incroyable!

        1. @ Valere

          « Ah bon??? La guerre en Syrie a été provoquée par Assad lui-même? »
          .
          Euh OUI ! C’est bien Assad qui s’est mis à tiré sur la population réclament pacifiquement son départ … 🙂

        2. « la guerre en Syrie a été provoquée par Assad lui même ? »
          Ben oui, c’est incroyable !! et en personne même !!

          Il l’a commencée seul mais n’est pas foutu de la terminer seul, il lui faut, l’Iran, le hezbollah et son ami de toujours Poutine !!
          Il a même laissé sortir de prison tous les islamistes qu’il y avait mis ! tout ça pour combattre ses ennemis les civils sunnites, les rebelles qui e avait marre de courber l’échine. Une partie des rebelles s’est alliée avec les djihadistes, l’autre non !
          D’ailleurs, on ne peut pas dire qu’Assad ait eu à mener de violents combats contre l’EI ni les autres d’Al Qaïda. Force est de constater que lorsque ses troupes sont à Alep l’Ei se rapproche de Palmyre, encore et que Raqqa n’est pas libérée….
          A vous et tous les autres corbeaux de mauvaise augure, il s’agirait de lire les infos, les vraies et non les fakes distillées ici et là sur les réseaux et ne pas boire comme un trou tous ces mensonges !!

      3. @ Ruffa : en effet, il n’a eu besoin de personne puisque ce sont les saoudiens, les qataris et les barbouzes d’Al Qaïda payés par l’Occident s’en sont chargés !

        1. Bon s’a y est … Al Qaïda payé par l’occident … et moi je suis un homme reptile au chômage parce que Barack Obama n’à plus besoin de garde du corps …

          1. Ce Jacquot 29 me fait bien rire, mais rire, à part lui et ses amis anti occidentaux nous ne sommes que des gueux, des « enfoirés » d’islamistes, des coupeurs de têtes etc…..il n’y a que lui comme patriote, lui seul, euhhh non avec ses potes … !
            Laissons le se défouler il passera toujours pour plus …..qu’il ne semble l’être (au choix en fait ….)

    3. Meuh non c’est sûr, il n’y avait pas de menace islamiste en Libye et Syrie il y a 6 ans 🙂 …
      Certains continuent de faire une fixation sur les thèses complotistes pourtant depuis longtemps discréditées.

      1. À Hama en 1982, Hafez El Assad s’était occupé tout seul des frères musulmans et cela n’avait pas fait un pli.
        Sans soutiens extérieurs et diabolisation du régime par le monde occidental, il est possible, vous voyez je reste pondéré, que cette affaire n’aurait pas pris cette ampleur.
        Et il ne fait pas oublier l’imbrication de la chute du régime irakien et du renfort de cadres de cette armée qui ont formé la direction du mouvement djihadiste en Syrie.
        Assimiler ce rappel des faits à du « complotisme » relève d’une grande fatigue intellectuelle.

        1. 40 000 morts quand même !!
          et vous croyez toujours qu’à force de décapiter son peuple un régime tel que celui d’Assad ne peut que s’attirer des mamours de celui ci ???
          Soyez sérieux pour une fois !!
          Alors pas étonnant de voir ce qu’on voit aujourd’hui en Syrie, en Irak et Libye ou des dictatures féroces et sanguinaires ont maté leurs populations non à coup de pied dans le cul mais à coups de fusils et de tortures.
          C’est même logique, car aucun peuple ne peut se laisser brutaliser ainsi indéfiniment juste pour éradiquer une menace religieuse.
          Et pour quoi en définitive?? pour garder le pouvoir indéfiniment, c’est le propre de toute dictature ou régime plus qu’autoritaire tel que la Russie poutinienne, ou la Chine communiste.
          depuis 1973 les Syriens ont subi le père, ils ont le fils, un ophtalmo formé en occident, aveuglé par sa bestialité, aussi profonde que celle des islamistes les plus radicaux.

      2. @Zayus
        La menace islamiste et les marées migratoires ont longtemps existé, même sous Kadhafi. Mais ayons quand l’honnêteté de reconnaître que c’est après la chute de son régime que la situation est devenue catastrophique. Bon sang ça saute aux yeux!

    4. @Robert
      Il faudrait savoir, à la fin : les rebelles syriens, ils sont vraiment modérés ou ce sont tous des islamistes que les méchants naméricains sont venus soutenir une fois l’insurrection bien démarrée ?
      .
      Parce que vous ne pouvez pas à la fois dire que tous les rebelles sont des terroristes radicalisés, ET dire qu’il n’y avait pas d’islamistes en Syrie avant la formation de la coalition après l’apparition de ISIS, il faut être cohérent Robert. Et c’est pareil pour la Libye et les nombreux groupes qui y intriguent et combattent.

      1. @ Waernuk

        Enfin un peu de bon sens … D’ailleurs, j’ai remarqué que depuis environs 2 ans, les français font systématiquement l’amalgame ASL-Djihadiste .. Certes, ils font front commun avec Al Nostra (que la coalition bombarde toujours …) mais l’ASL c’est l’ASL, Al Nostra c’est Al Nostra .. point barre.

      2. Waernuk,
        Je n’ai jamais dit cela.
        Ce n’est pas moi qui parlait de rebelles modérés », or il s’est avéré qu’ils ne l’étaient pas autant que ça, mais qu’avec la tendance Al Quaeda, les islamistes étaient majoritaires, et qu’il s’agissait surtout de flatter l’opinion occidentale pour soutenir la rébellion.
        Quand aux islamiste, je n’ai non plus dit qu’il n’y en avait pas avant l’EI, mais Assad père et fils s’en occupaient très bien tous seuls.
        Hama 1982, les frères musulmans s’en souviennent encore.
        Par contre, en dehors d’Al Bagdadi, tous les cadres dirigeants d’EI étaient des anciens cadres de l’armée irakienne, virés grâce au génie américain, ou des déserteurs de l’armée syrienne, tous laïcs, pas un seul islamiste.
        Ecoutez ça, à partir de la 15eme minute
        https://www.youtube.com/watch?v=IMIyrecXPsw
        Quand à la Libye, je n’ai rien dit car je ne connais pas la situation, sinon le bordel qu’ont laissé américains, britanniques et français après la chute de Kadhafi qui tenait ferme face aux islamistes et aux trafics humains d’immigrés clandestins.
        C’est vrai, il faudrait savoir pourquoi nos dirigeants se trompent si souvent.
        Vous avez une idée, camarade ?

        1. @Robert
          .
          Alors nier vos propos quand ils sont écrits juste avant, ça ne fait que vous faire passer pour un idiot, c’est dommage. Car oui, vous l’avez dit :
          « Sous Kadhafi, pas de menace islamiste ni de marée migratoire.
          C’était pareil avec la Syrie avant que la coalition internationale ne s’acharne à déstabiliser ce pays. » Or maintenant vous m’affirmez le contraire, à savoir :
          « Quand aux islamiste, je n’ai non plus dit qu’il n’y en avait pas avant l’EI »
          .
          « face aux islamistes et aux trafics humains d’immigrés clandestins. »
          Et face à sa propre population, par ailleurs. Pourquoi les oubliez vous toujours, ces civils, pour ne citer que les épouvantails habituels ?
          .
          Nos dirigeants je ne sais pas, mais vous ne semblez pas vous tromper moins, une hypothèse serait donc qu’ils sont humains …

        2. @ Robert
          « or il s’est avéré qu’ils ne l’étaient pas autant que ça, mais qu’avec la tendance Al Quaeda, les islamistes étaient majoritaires »
          .
          Allez Robert, démontrez-nous combien il y à t’il d’islamiste radicaux dans les rangs de l’ASL versus les simples musulmans ? Quel pourcentage ? Je sens que vous ne pourrez me fournir une réponse crédible … 🙂 juste une intuition …

      3. Il y en a comme ça qui ne savent plus ce qu’ils disent ….. confondent propagande et information, ont pour site internet de chevet, réseau voltaire, sputnik FM, radio moscou, mondialisation , on vousmenton’vousditpastout etc……
        C’est Robert, Jacques29, et tant d’autres qui se reconnaitront…
        Les civils musulmans ??? bahhh que des terroristes, bons pour le hachoir, la moulinette, le gaz…..c’est pour cela qu’ils n’en parlent pas, ils sont déjà tous morts dans leurs petites têtes…
        La manière Poutine est leur seule raison d’être…..nos dirigeants pour eux sont trop humains, pas assez ignobles !!
        Patience, ça vient, ils seront heureux de voir l’équipe Trump détruire tout ce qui bouge, les KKK, alt right….sans chichi….et ça fera des émule partout. On se foutra tous sur la tronche en riant à belles dents !!

    5. Vous plaisanté j’espère ? Le Roi des Rois nous demandé une fortune pour bloqué les migrants. Et ces multiples assistanats au terrorisme en Europe de l’Irlande à la Corse vous ont échappé peut-être ?

  5. L’Iran agressive ? On se moque du monde.Ce sont les monarchies arabe qui sont plutot source de probleme et mene une politique obscure voir pernicieuse . Ce sont elles les tetes pensante du terrorisme international.
    Je sais bien que les intérêts financiers sont exorbitants mais le sang du peuple Francais a lui plus de valeurs.
    Nous devons etre méfiants face a toutes ces monarchies .

    1. @ Atakor1 : l’Iran est agressif, et même une menace mondiale majeure, si le nouveau président américain le décide, reprenant le flambeau de Bush.
      Comme le nouveau président américain semble avoir des velléités dans ce sens, le larbin anglais se précipite et va au-devant des desiderata de son maître.. les dictateurs islamistes du Moyen Âge moyen-oriental sont presque toujours fourrés à Londres dont ils possèdent la moitié, le reste du temps ils sont en France, sur la Côte d’Azur ou dans les beaux quartiers parisiens dont ils possèdent aussi une part non négligeable… cela crée des liens et des dépendances, et puisque les autorités saoudiennes wahhabites veulent décidément anéantir le chiisme, il est évident que l’Iran est, et restera, une cible majeure. L’Occident étant chargé par ses Altesses royales de Riyad et de Doha, d’aller faire la guerre de religion sunnisme contre chiisme, à la place de leurs armées incompetentes.

      1. Mais non Jacquot 29, l’Iran shiite est très fréquentable, les enturbannés sont de décents partenaires à qui nous tressons des louanges…..chaque jour.
        On leur lèche les pieds…enfin vous leur léchez les pieds…
        A vous lire un musulman chiite, du moment qu’il est allié de la corée du nord, de la chine et de la russie, est un être exquis, d’une valeur morale si haute que vous lui donneriez votre mère sans confession…..
        Le reste n’est que crotte bonne pour caniveau.
        ARRRHHHG !! la civilisation Perse, la meilleure, la plus belle…..
        Et Babylone ??? et les autres Hittites, Egyptiens…..
        mais souvenez vous au moins, que les Perses ont adopté l’islam comme religion, et chiites et sunnites se font la guerre depuis des siècles pour un problème interne et familial….alors ayez la décence de les mettre sur un pied d’égalité, au moins !

  6. Il faut garder à l’esprit que les brigades de misrata vainqueurs à syrte sont aussi des milices islamistes.
    En l »état actuel seules les forces d’haftar sont non-confessionnelles ( nationalistes ) et s’opposent aux milices d’obédience islamistes. Comme en syrie, il est difficile de dessiner la cartographie des milices modérés ou extrémistes. Au mieux on peut considerer que fajr libya ( de par son soutien qatari et turc ) n’est pas éloignée des frères musulmans. Ce qui soit dit en passant serait inacceptable pour l’égypte voisine.
    Le point rassurant c’est que tout est paré pour une intervention russo-égyptienne si la situation dérape!

  7. Ils parlent de leur drapeau sur leur pré-carré après le Brexit. Rien de nouveau sous le ciel.

  8. Il ne faut certainement pas sous estimer la menace iranienne mais la surdeterminer au profit de l’arabie saoudite est une faute politique.
    J’ai pas mal pratiqué les saoudiens, militaires et civils et peu les iraniens; c’est la limite de mon point de vue.
    2 choses sont consbstantielles à la monarchie saoudite, en fait 2 tribus: les saoud et les al shaykh ( famille de abd al wahab) Ca commence en 1744 avec le pacte du najd, abd al wahab ( le doctrinaire ) s’allie avec mohammed ibn saoud ( le chef du premier état saoud) La doctrine est simple : rien d’autre que la pratiques de l’islam du temps des compagnons du prophète : les salafs (à ce titre wahabisme et salafisme sont la même chose ) et le djihad qui s’exerce d’abord sur les autres musulmans, puis sur les incroyants ( le wahabisme est une guerre ) Cette doctrine prévaut toujours en 2016 (c’est toujours un saoud à la tête du royaume et un al shaykh ( wahab) à la tête du conseil des oulémas)
    L’article 23 de la loi fondamentale du royaume impose de « propager l’islam ».
    Par quels moyens ? des associations, des ong ( la ligue islamique mondiale ) la diplomatie saoudienne, des universités, des collèges, des bourses ( + de 25 000 étudiants de 160 pays ont été formés dans les universités islmaiques de médine) C’est ce qu’on peut appeler le soft power saoudien qui a propager le salafisme du nigeria à l’inde en passant par tout les foyers de tensions qu’on connait aujourd’hui.
    En 1979, le prosélytisme prend une nouvelle dimension avec l’arrivée des ayathollah en iran et l’invasion soviétique en afgha. Avec la benediction des occidentaux ( usa first ) focalisé sur le péril rouge, le royaume passe du soft power au hard power.
    La suite est connue, l’occident a gardé ses oeillères malgré dar es salam, malgré l’uss cole, malgré les talibans etc etc Le 9/11 n’a rien changé et sadam hussein a fait office de magnifique exutoire.
    aqmi, aqpa, beslan, bombay, londre, paris, bruxelle, mogadiscio…
    Le SALAFO WAHABISME est l’idéologie la plus meurtrière de ces 30 dernières années. Et qu’on m’explique pourquoi et comment avec les gages qu’on continue à lui donner aujourd’hui il en serait autrement demain????
    L’iran est un état-nation ( au sens westphalien du terme) et à ce titre la communauté internationale a mis en oeuvre les moyens (sanctions, embargo…) pour le contraindre et l’empecher d’acceder au nucléaire militaire. Une négo et un accord, c’est couper la poire en deux. Chacun juge selon sa sensibilité que c’est trop ou pas assez mais c’est la règle du jeu respectée par les protagonistes.
    L’iran est une république islamique et la liberté religieuse est inscrite dans la constitution. Mais surtout l’islam chiite n’a pas une vocation planétaire contrairement au salafisme. L’iran poursuit des buts politiques, nous les connaissons, ils seront un jour tranchés par des accords politiques. En attendant il ne faut pas baisser sa garde mais pour autant il ne faut pas non plus oublier la nature de la mortelle réalité qui nous menace ( nous, français, belges, algériens, libanais, juifs, chiites…)

    1. Excellent Jyb ! C’est l’Arabie par la faute du wahabisme /salafisme qui est l’équivalent pour le XXI° siècle de ce qu’ont été au XX° siècle la Russie bolchevique et l’Allemagne nazi. Mais qui s’en rend compte ?

      1. et bien il semble que depuis quelques semaines les arabes, égyptiens en t^te suivis par les eau et oman commencent à dire des choses dérangeantes.
        cf mon post plus bas (l’intégralité des propos est accablante ) et j’avais déjà évoqué la réunion de grozny du mois de septembre.
        soyons attentifs car on assiste peut etre à une recomposition du pomo qui va dans le bon sens !
        uk semble faire les mauvais choix ( ça devient une habitude ) attendons trump pour voir s’il est pro saoud ou pro Sissi…et nous ne nous plantons pas de monture ( quelques signaux vont dans le bon sens )

      2. Vous apprendrez que dans le courant wahhabite coexiste plusieurs tendances, allez voir sur internet ou ouvrez de bons livres d’Histoire, tiens avec Gilles Képel, historien et très bon islamologue. je ne vous ferai pas de cours, je n’en n’ai pas la prétention, ce domaine étant très complexe.
        inutile de charger les mêmes en permanence alors que les autres ne sont pas des saints et ne prêchent pas que la bonne parole.

  9. « L’histoire est une branloire pérenne  » comme disait Montaigne. J’ai connu, dans ma jeunesse, l’armée anglaise présent à Hongong ,Singapour, la Malaisie, Aden, Bahrein. La politique du « Plus rien à l’est de Suez » a été un déchirement pour les vieilles générations et voilà que maintenant , les forces britanniques y retournent. Espérons qu’elles ne se mettent pas dans un foutoir, comme nous en Afrique.

    1. les brits restent très présents à oman. Ils y a tellement d’espions britanniques à mascate, qu’ils s’espionnent les uns les autres pour ne pas perdre la main.

    2. Vous avez raison : les anglais reviennent simplement dans la rive sud du golfe dit persique où ils ont été présents pour protéger leur route des Indes et sur la côte de la trêve le trucial oman qui est aujourd’hui hui les émirats…la présence française la bas est une sorte d innovation stratégique en concurrence avec les anglais …l enjeu c est la sortie des pétroliers par le fragile Detroit d ormuz..qu un fast boat iranien explosé un tanker et bonjour la crise mondiale même si il y a des pipe lines…

  10. hasard de l’actualité : ibrahim issa, journaliste star de la télé égyptienne a déclaré dans on talk show du 4 décembre : « l’arabie saoudite est la raison de la propagation de la destruction et de l’effusion de sang dans la région, en particulier en syrie, au yémen et en irak »

    1. @ jyb : je partage votre analyse concernant l’Arabie Saoudite. À mon avis c’est actuellement le pays le plus dangereux et le plus néfaste de la planète, non pas en raison de sa puissance militaire, qui est entre les mains de personnels incompétents, mais en raison du prosélytisme mondial que vous avez expliqué, qui est multiple, pernicieux, et qui dispose de moyens financiers illimités.
      De plus, il suffit de constater le traitement de faveur accordé au moindre saoudien en France pour constater l’état d’abaissement auquel notre pays est arrivé, et personnellement, en tant que citoyen français, cela me heurte profondément.

  11. Ils ont raison, il faut tenir très courte la laisse de l’iran, ce pays ne comprend que la manière forte, et tout accord est bien souvent interprété comme un signe de faiblesse…

    1. Combien de morts chez nous à cause du fanatisme chiite iranien ces trente dernières années ? Qui a mis le PO, l’Afrique de l’Ouest et la Somalie à feu et à sang (on pourrait allonger la liste avec les pays d’Asie) ? Qui a saccagé les grands bouddha, Palmyre etc ? Les Iraniens ?
      Les Iraniens ne sont pas des enfants de coeur, mais qu’on persiste de la sorte à se tromper de cible et miser sur le mauvais cheval relève de la perversité.

      Bref, REVEIL !

      1. Le cheval chiite est le même que le sunnite, ils font la course ensemble, pas pour le meilleurs.
        Leur islam est le même, la charia. Une charia sunnite ou chiite, ça reste la charia.
        C’est une guerre au sein de la même famille, l’islam, et à l’occasion sauront bien s’accorder pour éliminer les concurrents chrétiens, hindous…..que l’on ne s’y trompe pas.
        Alors détester l’AS ça se tient, ainsi que le Qatar ou les EAU qui financeraient le terrorisme selon certains, sans preuves, mais alors détestez bien l’Iran qui ne manquera pas de se rappeler à nous le moment venu, comme il l’a déjà fait au temps du mollah khomeny, kamenei vise plus haut lui… l’éradication des juifs et des chrétiens car même si Obama à fait rentrer ce pays dans le rang, cela ne durera qu’un temps limité. Un cinglé sunnite ou chiite reste un cinglé, la mort est leur paradis et veulent y entrainer tout celui qui n’obéira pas à la charia, musulman impie ou croyant mécréant chrétien ou hindou. Avec l’arme nucléaire ce sera plus facile.

      2. l’iran il y a peu était le grand financier et fournisseur du terrorisme international, et ils n’ont pas changé aussi subitement!

    2. L Iran à signé le tnp contrairement à l Israël qui elle a développé son nucléaire dans la clandestinité contre cette même communauté internationale qui permit sa création. L Iran accepté les visites de l AIEA pas l israël. Ce n est pas l iran qui détient le record de violation de résolutions onusiennes. Quel est la chienne qui doit être tenue en laisse ? Non ils ont beaucoup souffert C est ça ? Coloniser ça fait souffrir qui ? Le colonisé ou le colonisateur ? Si la mauvaise foi tuait elle serait qualifiée d antisémite.

      1. Pour l’onu pas de problème, au moins une par jour contre israel, il y a même des gens de l’onu qui s’en étonne maintenant!

    3. C’est cela oui… et les saoudiens pensent sans doute la meme chose des occidentaux en general et des europeens en particuliers. Les iraniens ont reussit a se defaire de l’influence US et du tyran que la CIA leur avait boulonné , ce qui n’est pas rien, et j’imagine que c’est ca qui vous gène sans doute? moi c’est le drakkar, mais c’etait la guerre, celle ou la France armait Saddam contre les iraniens. Alors certes ce n’est pas la republique des bisounours, mais au moins ils ont qq longueurs d’avance dans la modernite par rapport aux saoudiens sur le plan societal, ce qui a mon sens les rapproche de nos valeurs, la ou les saoudiens (comme les autres petromonarchies) en sont encore a une societe dont les valeurs sont dignes du bas-moyen-age, entre feodalite et obscurantisme religieux.

    4. @ Thaurac : c’ est exactement avec ce genre d’attitude à la fois primaire, agressive, , hautaine, colonialiste et sans une once de profondeur d’analyse, qui est la vôtre, que l’on pourrait avoir tout faux avec l’Iran.
      Dieu merci, vous n’accéderez jamais aux affaires publiques ni bien évidemment aux Affaires Etrangères. Vous pouvez donc continuer à éructer dans le vide.

      1. Vous vous relisez des fois, vous l’accusateur de ceux qui vous tiennent la dragée haute !

        Dès que l’interlocuteur ne pense pas comme vous, vous l’incendiez, si vous pouviez vous nous tueriez instinctivement.
        On sait que vous vous faites plaisir ici, évitez toutefois ce genre de comportement qui ne mène nul part !

      2. Mon ami Jacquouille, ta prose m’a fit plaisir, petiot.
        Ton arc, russie, chine iran peu être la bonne chose pour toi, mais quand tu sais qu’ils enrichissaient à fond de l’uranium et faisiat un réacteur pour du plutonium, et cerise sur le gateau , leur président ne se cachait pas de ce qu’ils voulaient faire: »
        Exchanges between Mahmoud Ahmadinejad and Israel have demonstrated a strained relationship. These exchanges have been characterized by contentious speeches and statements, including calls to « eliminate the Zionist regime ».[1][2][3] Ahmadinejad took part in a protest called « The World Without Zionism » and has derided Israel on numerous occasions.[4] He has urged regional powers to cut diplomatic and economic ties with Israel and halt oil sales. Tensions have risen over Iran’s nuclear program.[5]

        Ahmadinejad’s remarks have been criticized by various world bodies and governments, including the United States, Canada, the European Union, and the United Nations. »
        Ne pense toujours pas qu’ils ont changé, la taqia marche toujours avec les occidentaux!
        Quand à la politique, je te remercie d’avoir pensé à moi, mais voyant ce qui se passe dans les pays soumis à la dictature comme chez toi, cela ne me donne pas envie d’en tâter!
        Si éructer dans le vide me permet de recevoir ton écho, j’en serais ravi

  12. Du grand n’importe quoi ces anglais. Comme le Pingouin suiviste de l’Elysée. Espérons que Trump, malgré ses déclarations inquiétantes, soit plus clairvoyant que les autres. Enfin les groupes de pression auront peut-être raison de sa raison…

  13. Chassez le naturel il revient au galop.
    Les brits ne peuvent s’empêcher de renouer avec la grande tradition Lawrencienne des influences à géométrie variable au moyen orient. Avec le Brexit, les revoilà exhumant les alliances de leur grandeur passée, celle de l’Anglo-Persian Oil Company plus connue sous le nom de British Petroleum, celle de l’Irak et de Suez. Nul doute qu’on va les revoir aussi s’agiter en Égypte, en Jordanie et du coté Israël/Palestine en renouant avec leur vieille stratégie de la division, propice aux affaires.
    Tout ça pour dire qu’on est très loin de la philanthropie, du réchauffement climatique et des énergies renouvelables. On peut se désoler de leur mesquinerie boutiquière mais pas de leur sens pratique. Nous heureusement, on est au dessus de ça avec la madone du poitou et son motard (mais plus pour longtemps, ouf)

  14. On croit rêver un peu, quand même. Les monarchies du Golfe en train de jouer les victimes face à l’Iran après tout ce que ces pays ont fait depuis cinq ans pour mettre à feu et à sang toute la région MENA sur fond de guerre religieuse, chez eux, en Syrie, en Libye, au Yémen, sans dire un mot du terrorisme salafiste qui tue en Europe…
    .
    Un de ces jours, on va vraiment devoir leur claquer la gueule, à ces sales c*ns.

    1. Toujours pas compris que nous ne sommes que des victimes collatérales à leur petite guerre interne, guerre de famille. Les schémas sont toujours les mêmes, nous européens qui nous battions entre nous en Afrique, au Moyen Orient en 14-18, 39-45, nous utilisions ces populations pour notre compte.
      Ils s’en souviennent déjà, s’en souviendront encore car nous continuons à les mépriser alors que notre propre population  » blanche » s’effondre. Si on continue à les dresser les uns contre les autres par puissances interposées, Russie, USA, Otan etc, c’est eux qui nous claquerons la gueule une fois leur différend familial résolu.
      Il suffit de regarder de plus près les migrations et les différences de taux de natalité. Le blanc bien blanc aura cessé d’exister dans quelques générations . Il y en a donc qui préfèrent montrer leurs gros muscles pour cogner, de part et d’autre, pour au final le même résultat, notre disparition. Si le blanc a peur aujourd’hui c’est en raison de son faible taux de natalité, il se sent menacé, alors il cogne, il déconne, il accuse, il vise l’autre, et l’autre forcément en fait autant parce qu’il a peur aussi . Insoluble comme problème. Si cessons d’avoir peur les uns des autres !!!
      Pas d’angélisme non plus, mais arrêtons cette mascarade qui détruit les fondements de notre civilisation humaine.

  15. les pétro monarchies ont une peur bleue de l Iran, elles demandent l aide des petits Occidentaux après, peut être, le lâchage des USA; tout en finançant ceux qui veulent nous détruire .Et les petits Occidentaux (attirés par l or noir, les pétro dollars tel les papillons par un lampion) se comportent de la même manière que les lévriers qui courent après le lièvre de chiffon!! pour moi l Iran et tous les autres sont à mettre dans le même sac.

  16. La Royaume-Uni laisse traîner ses hameçons dans tous les coins… Une conséquence du Brexit: l’appel du grand large. Au fond, l’empire britannique s’est constitué de cette manière: on saisi les opportunités, là où elles se présentent. Activité, souplesse, recherche de profit, bonne connaissance du terrain et absence de scrupule…

    1. En fait c’est bien ça ! la perfide Albion redevenue un électron libre, libre de faire n’importe quoi, sans scrupules !
      Elle préfère son Empire perdu à l’Europe.

Les commentaires sont fermés.