Le véhicule devant remplacer la P4 pourrait venir d’Afrique du Sud ou d’un pays asiatique

Patrouille SRR du 27°BCA / CEA 3°REI au Centre Spatial Guyannais.

L’annonce d’une commande 1.000 véhicules Ford Ranger pour remplacer partiellement les Véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) Peugeot P4 avait suscité, en 2015, une vive polémique comme on en a le secret en France. La raison était qu’un fournisseur étranger (peu importe s’il a des usines dans l’Hexagone) avait été choisi aux dépens d’un industriel français (susceptible de produire à l’étranger).

Mais il est à parier que l’on aura la même polémique quand sera annoncé le choix du véhicule léger tactiques polyvalents (VLTP) non protégés, destiné à remplacer l’ensemble des P4 encore en service, à raison de 3.800 exemplaires.

Et pour cause : lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser, a indiqué que le remplacement des P4, dans l’immédiat, « nous oriente plutôt vers l’Afrique du Sud ou du côté d’un pays asiatique ». Ce qui serait inédit.

Et le CEMAT de « déminer » les critiques qui ne manqueront pas d’être faites. « Vous souhaitez, a-t-il dit aux députés, que la Défense soutienne les acteurs économiques. J’y souscris pleinement. Pour autant, j’appelle les acteurs économiques à soutenir notre effort de défense. C’est ce que l’on pourrait appeler, en regard du ‘patriotisme économique’, une ‘économie patriote' ».

Car, le souci – et le chef de la Section technique de l’armée de Terre (STAT) l’avait souligné en février dernier – est qu’aucun industriel français n’est en mesure de proposer un véhicule conforme aux besoins exprimés par l’état-major.

« Je suis convaincu que si l’on avait dit, il y a quelques années, à nos industriels, que nous allions avoir besoin de P4, ils se seraient mis en ordre de bataille pour nous les fournir. Mais si on se réveille un beau matin en disant que 600 de nos P4 ‘meurent’ chaque année, l’industrie automobile française n’est pas forcément capable de fournir le nécessaire » a toutefois admis le général Bosser.

En outre, a-t-il insisté, « on ne peut pas dire que l’on est en guerre, qu’on a des besoins urgents, et ne pas acquérir le matériel nécessaire à conduire cette guerre, même s’il n’est pas français. » Et d’insister : « Avec Sentinelle, nous avons un grand besoin de mobilité sur le territoire national. Quand on a évoqué la succession de la P4, il n’y avait pas, sur le marché français, de véhicule correspondant à nos besoins. Mais encore une fois, la responsabilité est partagée : si on avait attiré l’attention d’un industriel, il y a 3 ou 4 ans, peut-être qu’il aurait réfléchi en amont et que les bureaux de recherche se seraient mis en route. »

En attendant, il faut savoir que « reconstruire » une P4 coûte 27.000 euros et que cela exige 300 heures de travail… « Cela m’interroge. Mais cela pose plusieurs questions que j’aurai l’occasion d’évoquer dans l’année qui vient », a dit le général Bosser.

79 commentaires sur “Le véhicule devant remplacer la P4 pourrait venir d’Afrique du Sud ou d’un pays asiatique”

  1. Un peu gros quand même de se tourner vers l’Afrique du Sud ou les pays asiatiques – Il y a quand même de la ressource en Europe à défaut d’avoir des industriels français n’offrant pas assez de réactivité au gré de notre CEMAT !

    1. C’est quoi le problème de l’Afrique Du SUD vues que c’est pour acheter des Fords … on s’en fou d’où ils viennent

      1. On se détend là … ! Je dis simplement qu’avant de se tourner vers l’Afrique du sud ou l’Asie, il y a certainement des possibilités en Europe, a défaut de les avoir en France, rien de plus et que les options européennes méritent de s’y attarder – Ensuite si rien n’est satisfaisant alors oui , l’Afrique du sud, la Papouasie, le Bangladesh …pourquoi pas !

    2. Rappelez-moi quel marque européenne fabrique de gros pick-up 4×4. J’aurais sans doute besoin d’en acheter un pour des raisons professionnelles dans quelques années.

      Le Gnal est trop gentil, même si l’Etat avait prévenu les industriels à temps, Ils auraient sorti un truc foireux à 50.000 euros pièces HT faute de vente civile à coté. Parce que c’est quand même là le coeur du problème. Il s’agit d’achat de véhicule civil, pas question ici de financer des études amonts pour plusieurs dizaines de millions d’euros.

      Pas question donc ici de se prendre la tête, aucun fabriquant français fait de gros pick-up, Land Rover a arrêté la gamme Defender. Donc acte, si l’Afrique du Sud ou des pays asiatiques amis ont ça dans leurs catalogues, et bin perso, cela ne me pose aucun pb!

      1. ACMAT qui produit l’ALTV (et jusqu’a preuve du contraire,ACMAT est toujours francais) …

        bon,ok,l’ALTV n’est qu’un nissan navarra avec une nouvelle face avant…..
        et vendu a un tarif bien francais (45000€ le morceau! )

        de meme,si un francais produit un pick up,ce sera,quoi qu’il arrive,un modele etranger rebadgé (comme renault va le faire avec son « alaskan »,qui n’est qu’un navarra rebadge encore…) ,pour des raisons economiques (cout des etudes,realisation de protos,etc…en partant d’une base existant deja,on a economise sur tous ces points) …

        bien entendu,le hic sera (encore et toujours!!!!! ) le prix de vente: car si un « nouveau modele » est issu d’une base existante et deja rentabilisee,les constructeurs ont pris la mauvaise habitude de gonfler les prix au lieu de les reduire

      2. Nissan Navara
        https://www.nissan.fr/vehicules/neufs/navara.html
        Mitsubishi L200
        Mitsubishi vient d’être racheté (en partie) pas Nissan, qui lui-même est sous la coupe de Renault.
        Je parierai donc bien sur celui-ci:
        http://www.mitsubishi-motors.fr/modele/10/mitsubishi-nouveau-l200-pickup
        http://www.turbo.fr/mitsubishi/mitsubishi-pick-up-l200-club-cab/essai-auto/461384-essai-mitsubishi-pick-up-l200-club-cab/
        Ceci étant, c’est bien la qualité en correspondance aux besoins de nos soldats qui devrait primer.
        Le Duster Oroch, bof!

  2. En Afgha on roulait en Toyota civile blindée et les P4 servaient pour faire les aller et retours entre la popote et les économats….Il est effectivement temps de faire quelque chose!

  3. Pitoyables excuses
    Gouverner c’est prévoir, ça vaut aussi pour l’état major
    ça fait longtemps que celui ci savait qu’il allait devoir remplacer nos antiques et obsolètes P4.
    Pourquoi , avec un cahier des charges bien construit, nos entreprises françaises n’ont-elles pas été consultées ? Pour connaître cette industrie, je ne peux pas croire que Renault ou Peugeot ne soient pas en capacité de construire ce véhicule. Ces constructeurs ont l’habitude de produire des véhicules spéciaux en petite série, ça vaut aussi pour un véhicule de l’armée. D’autant plus que le véhicule destiné à remplacer le P4 sera un véhicule « non protégé »

    il n’y aura hélas pas de réponse comme d’hab……….

    1. Les industriels français ont été consulté… Ils ont juste répondu à côté de la plaque…
      Duster pickup ou Berlingo pickup c’est gentil, mais ça prend pas 1T de charge utile.

      1. Les constructeurs français n’ont pas été consultés directement par l’Armée de terre. C’est une centrale d’achats, l’UGAP, qui a mis ces véhicules dans son catalogue, de même que les Ford Ranger. Mais effectivement les constructeurs français n’ont pas autre chose à proposer.

        N’est pas le rôle d’une entreprise de devancer l’attente de ses clients? S’ils ne l’ont pas fait, c’est tout simplement parce que l’armée de terre, avec 5000 véhicule, n’est pas un gros client qui mérite un effort particulier.

        1. « l’armée de terre, avec 5000 véhicule, n’est pas un gros client … »

          mais Renault fabrique déjà des poids lourds pour l’armée. Et ce sont des petites séries.

          Evidemment, fabriquer des outillages pour une petite série ça coûte cher.
          Mais avoir un constructeur national, c’est à dire local, ça permet d’avoir des pièces de rechange en temps et en heure.

          1. Il n’y a pas de R&D pour ce type de véhicule qui sont des technologies duales déjà bien employées dans les gammes civiles alors l’outillage « spécifique » est déjà en service !

    2. @ petitjean:

      si gouverner,c’est prevoir,sachez que dans ce cas,nos constructeurs francais sont encore plus fautifs,puisqu’ils sont a la bourre sur ce marche civil,deja (bien que renault a annonce la production sous son nom du navarra recarrosse)

      donc,pourquoi se faire chier avec nos constructeur pour se fournir en « mules » (car ce sera le boulot de ce vehicule) a trois fois le prix qu’on peut avoir ailleurs?

      par exemple,le ranger est annoncé 27000€ dans le catalogue des domaines….un ALTV (navarra recarosse par ACMAT) est a 45000…un land defender 42000….

      rien que la difference de prix entres ces vehicules permet,par exemple pour le meme budget total d’avoir un ranger PLUS 10 fusils d’assault (et en comptant 1800€ le fusil! ) contre un ACMAT a poil….

      alors,vu le cote « strategique » de cette mule,rien a foutre si nos constructeurs gueulent….on va pas attendre encore 10 ans qu’ils se bougent le cul quand les conccurents proposent deja,a pas cher,ce dont on a besoin

    3. c’est justement ce qu’il dit…. on s’est réveillé trop tard pour faire le cahier des charges maintenant faut chercher ailleurs car aucun constructeur ne s’est positionner en amont sur ce créneau. il suffit de voir tous les eurosatory avec des vhl stanag machin chose mais finalement trop gros trop lourd pour ce type de véhicule. c’est le même problème pour les hk 416.
      et epargner moi les dacia et autre berlingot…. si on peut éviter de tomber dans la demi-mesure.

      1. Le 4×4 low cost à la fiabilité irréprochable de Dacia est le meilleur choix. On lui reproche d’être plus petit que le Ranger. Certes, mais quand on voit le P4, y a pas photo ! De plus une remorque serait plus flexible pour les missions.

      2. Dans tous les cas, il s’agit ICI de l’achat de véhicules issues directement de la gamme civile, sans financement d’études. Donc soit les fabricants français produisent déjà pour le grand public ce type de véhicule et ils pourront postuler, soit ils n’auront pas ce marché. Point final

        1. Tout est dit dans votre message en effet. Lesconstructeurs francais ont complètement raté la mode SUV et 4×4. Et un marché global de 1000 ou 2000 vehicule par an, sir cette gamme de prix, personne n’en veut et surtout pas les constructeurs francais. C’est comme pour le famas, il y a des acteurs non francais qui proposent de tres bons produits au bon prix, ET industriellement il serait tres hazardeux sur les quantités envisagees de tenter une avebture nationale …
          On fait nos avions, nos blindes, nos helicos, nos bateaux et sous-marins , nos radars et nos missiles ! Que l’on decide d’acheter nos armes legeres, nos 4×4 legers et quelques drones a l’étranger est tres loin d’etre scandaleux !

      3. je ne crois pas qu’il se soit réveillé trop tard. le remplacement était dans les cartons mais le processus d’équipement se décide entre l’armée en question, la DGA, les services financiers du MINDEF et BERCY. le sport quotidien consiste à mélanger les différentes approches pour décider du moment où on POURRA renouveler tel ou tel matériel. le CEMAT a été sympa en prenant une part des responsabilités. on peut admettre qu’avoir des contacts informels sont toujours possibles mais l’entreprise doit avoir des certitudes avant de lancer une étude de fabrication.

  4. Si Afrique du Sud = Ford Ranger, il y a une usine d’assemblage de Ford là-bas (http://www.jeuneafrique.com/315754/economie/afrique-du-sud-ford-investit-170-millions-de-dollars-dans-son-usine-dassemblage-de-pretoria/ )

    Si Asie, alors ce sera un « japonais » ou dérivé :
    a) Toyota Hi-Lux. Avis au Général Bosser que Peugeot-Citroën va lancer son pick-up sur la base du Hilux, d’ici quelques années … ( http://www.caradisiac.com/peugeot-confirme-son-pick-up-sur-base-de-toyota-hilux-107951.htm ) ; [ mais peut-être une charge utile trop faible (800 kgs), ce qui avait justifié l’achat des Ford Rangers, plus d’une tonne ]
    b) ou un Nissan Navara, qui répond aux spécificités de charge utile ( le Navara double cabine supporte 1,03 tonnes …) ; à noter que Renault va décliner le Navara sous sa marque, ce sera le Alaskan
    c) et enfin le Mitsibishi L200

    Dans tous les cas, une facture à +/- 100 millions € pour 3 800 véhicules, soit le prix d’un seul rafale sans armes. Achat sur étagères, c’est parfait. Livraison en 6 mois. Les P4 au ferrailleur (et à quelques collectionneurs). Affaire terminée.

      1. Ce pourait etre l’occasion de renouer avec pretoria qui fut en son temps un gros client des armements francais

        1. Aujourd’hui, seuls les suedois et les allemands ont un pied dans l’industrie militaire sud-africaine. Les suedois grace au Gripen et a un partenariat dans l’electronique aeronautique, les allemands pour fabriquer des obus et des tourelles. Pourtant, il y a de la place pour la France. Denel est aujourd’hui la seule entreprise publique du pays qui fasse vraiment de la recherche-developpement, et pourtant sa situation financiere est tragique. En raison des magouilles politiques du gouvernement et de ses amis milliardiare indiens, les banques ne veulent meme plus travailler avec Denel. Il y aura bientot l’occasion de leur offrir un partenariat tres valable pour pas cher, a condition qu’on puisse garder le gouvernement sud-africain en dehors de ces questions. Et puis il y a Paramount, une entreprise privee tres jeune mais qui grandit vite. Bonne technologie, bons partenariats internationaux… Ils pechent dans des marches ou les occidentaux ne mettent pas les pieds. Si on travaillait avec ce genre de boites, on s’ouvrirait des portes sur tous les continents.
          Les sud-afs font de bons missiles, de bons fusils, d’excellents vehicules blindes, et ils developpent des systemes electroniques tres valables. Par exemple, Denel a un systeme similaire au bouclier anti-missile israelien, mais deplacable, pour proteger les bases militaires en zones de guerre des missiles portables… Pas mal. On ferait bien de commencer par leur acheter des designs sous licence. Ils ne demanderont pas des conditions extraordinaire, et ca permettrait a Nexter de nous fabriquer des bons vehicules, made in France, a moindres couts.
          Mais je doute que les industriels francais, et surtout le gouvernement, aient la volonte d’explorer l’Afrique du Sud.

    1. « Dans tous les cas, une facture à +/- 100 millions € pour 3 800 véhicules, soit le prix d’un seul rafale sans armes. » :
      Ou une petite poignée de char leclerc et encore moins d ‘hélicoptère tigre ,pas la peine d’aller chercher ailleurs !C’est vrai que ce n’est pas facile de faire des rapports entre chaque système et encore moins d’évaluer la priorité des besoins ,même quand ils semblent sauter aux yeux .

      1. Ce que je voulais juste dire, c’est que la balance commerciale de la défense est très largement excédentaire et qu’un pays comme la France doit accepter de se spécialiser dans les systèmes d’armes stratégiques et à très haute technologie (Rafale, drones, SNLE-SNA, frégates, BPC, électronique de défense avec Thalès, certains véhicules blindés comme le VBCI, le CRAB, tous les missiles sol-air, air-air, air-sol, air-mer, etc.) et accepter d’acheter sur étagère des systèmes non stratégiques se trouvant largement dans le commerce, comme des pick-up 4×4 ou des fusils d’assaut (made in EU pour ces derniers, allemands avec acier français).
        Après, évidemment l’armée a besoin des 4×4 ET des Rafale ET des hélicoptères, etc.

        1. Bonsoir,ne vous méprenez pas si j’ai rebondi sur votre commentaire (certes en me moquant un peu de mes amis terriens) ,c’est bien à cause de ce paradoxe que l’on a des matériels très cher que l’on arrive avec de grande difficulté à mettre en ligne ,alors que certains achat pourrait s’avérer nettement plus pragmatique.Personnellement,et nonobstant de la nécessité d’avoir une armée complète ,ça m’embête quand même un peu de voir autant de nos avions que nous n’arrivons pas tout simplement à mettre sur le parking ,alors que pour avoir vu les parcs de P4 en Afrique (et pas très récemment),je pense que c’est vraiment une grosse priorité.

    2. Le Navara S300 est fabriqué dans les usines Nissan en Afrique du Sud, il a pas un moteur Renault ?

  5. Entre payer une fortune la conception et la création d’un nouveau véhicule pour 3500 exemplaires et l’acheter a l’étranger pour 3 fois moins cher l’unité, y a pas photo.
    On appel souvent à faire des choix simples pour économiser de l’argent, ce genre de véhicules n’étant pas extraordinairement stratégique (c’est juste un 4×4), s’avère être l’exemple parfait.Nous ne sommes pas a nous interroger sur le choix de nos futurs avions de chasse.
    On s’achètera 3500 véhicules au prix de 500 qui seraient sortis d’une initiative nationale!
    Afrique du Sud, ce serait ceci peut être?
    http://www.army-technology.com/projects/baewasp/
    Le pays asiatique serait-il le Japon?
    J’ai une curieuse sensation que l’on va finalement commander des Toyota Hilux militarisé, un peu comme celui-ci
    http://www.sog.tode.cz/wp-content/gallery/toyota-hilux/31227281.jpg

    1. non les micros parcs militaires ne sont plus assez « juteux » en termes de marges et ils n’y répondent pas = exemple des citernes du SEA ou RENAULT a laissé tomber au profit d’IVECO et SCANIA….pour les VLTT c’est le même problème car Renault pourrait utiliser son alliance avec NISSAN (maintenant MITSUBISHI) et elle a fait une offre avec un DACIA Duster relifté pour remplacer le P4 (eh oui la demande est déjà sur la table depuis plusieurs années…). Idem avec PSA ….

      donc effectivement ils ne savent plus rien faire, pour la défense francaise, par volonté économique pas par manque de savoir faire….

    2. Ce n’est pas rentable de lancer une étude spécifique et une ligne de fabrication pour seulement 3800 véhicules.
      Encore moins lorsqu’il y a des dizaines de concurrents étrangers proposant des produits largement éprouvés et à des prix imbattables.

    3. @ ScopeWizard:

      SI!
      mais trop tard,comme d’habitude!

      ils sont grave à la bourre sur le marché des pick-up,bien que Renault aie deja annonce l’entree en production de l’Alaskan,sur base nissan Navarra…

      renault trucks defense produit,sous le label ACMAT,l’ALTV (toujours sur base navarra) mais a quel prix!!!!

      le besoin de nos forces s’orientant vers un truc un peu different de la P4 (notament,en termes de charge utile) ,c’est normal que nous achetions a l’etranger (et MOINS CHER en plus! ) des vehicules parfaitement adaptes a nos besoins actuels…on va pas encore attendre 10 ans pour qu’un francais nous ponde a trois fois le prix ce qu’on peut avoir maintenant pour rien…

      donc,un ranger a 27000€ au lieu d’un renault a 45000,ca me va tres bien (puisque ce genre de vehicule n’est en rien « strategique » ),ca permet de mettre la difference ailleurs

  6. C’est lamentable de la part de nos politiques et haut responsable militaires de ne pas avoir prévu cela a l’avance . Renault ou Peugeot doivent être capable en 2016 de faire un véhicule qui tient la route. Honte à eux.

  7. On peut se demander à quoi va servir le « véhicule léger tactiques polyvalents (VLTP) non protégés », s’il s’agit uniquement de Sentinelle (ou d’un usage limité sur le territoire national) alors on devrait commander des Ford Ranger supplémentaires et point barre !
    Vu que l’utilisation de la P4 représente un risque majeur aujourd’hui en OPEX justement parce que c’est un véhicule non protégé contre les tirs de petit calibre ou les mines, à quoi servira l’achat d’un autre véhicule non protégé qu’on ne pourrait pas non plus déployer en OPEX ?
    On devrait plutôt favoriser l’achat de Sherpa Light de RTD, en plus nos FS l’utilise déjà, on rationaliserait la maintenance.

    1. Bonjour,le « léger » protéger c’est le PVP ,il faut aussi beaucoup de véhicule typé « liaison »pour nos déploiement qui ne sont pas forcement en zone de combat.Le sherpa light est vraiment dans une autre gamme (remplacement des vlra par exemple),ce sera peut être un autre appel d’offre(vbmr léger il me semble)

    2. Les P4 en opex? il y en a un paquet mon gars
      La P4 comme son successeur fera du transport, non pas dans les zones « chaudes » mais à l’intérieur des bases et dans les zones stables.Une base ça fourmille de vie, et la P4 c’est le véhicule à tout faire, transport de personnels, d’approvisionnements et logistiques divers.
      Que ce soit a Djibouti, au Gabon, en Guyane, aux Antilles, aux EAU, en Côte d’Ivoire, tant de lieu ou la P4 demeure le véhicule à tout faire, pas besoin de blindage (ce n’est pas un véhicule de combat ou de reconnaissance), il faut du léger, pratique, mobile, tout terrain.
      Pour les zones chaudes nous avons le VAB, le VBL/PVP, la P4 n’y a pas sa place.Il faut de tout dans l’armée, du blindé comme du non blindé.

      1. La P4 n’a pas sa place en zone chaude, on est parfaitement d’accord.
        Pour un simple véhicule à tout faire utilisable en zone stable, le Ford Ranger remplira parfaitement la tâche. Avec l’avantage d’avoir une maintenance et un fournisseur unique et un prix de gros.
        Alors, qu’est-ce qui justifie un véhicule différent pour le VLTP ?

  8. @ Lagneau
    S’il vous plaît, mettez nous une carte pour qu’on apprenne où est « L’Hexagone ».
    Et pitié, ne descendez pas dans la lie de la novlangue.
    La France n’est pas l’Hexagone, une invention des anti-tout et alter-tout.
    Réduire la France à l’Hexagone,
    c’est réduire la France à sa métropole puis l’amputer de la Corse.

    Pas vu d’Hexagone dans nôtre Constitution.

    1. @ Myshl Mabelle,

      C’est une expression courante et je crois que je ne donne pas beaucoup dans la « Novlangue ».
      Chacun ses tics de langage.

    2. C’est une expression que j’ai toujours entendu, alors pour la novlangue, on va repasser. LOL

    3. @Myshl Mabelle

      Hexagone , hexagoone , hexaagoone , est-ce j’ai une têt d’ hexaagooone ? 😉

  9. Si en achetant des véhicules « courants » dépourvus de tout élément réellement militaire (hormis le « camouflage », la radio et quelques autres accessoires) à l’étranger cela permet d’acheter du bon matériel militaire (des armes par exemple),où est le problème.

    Je préfère qu’un missile soit fait en France et des 4X4 en Afrique que l’inverse !!!

    🙂

  10. Les industriels français ont leur part de responsabilité dans leur imprévoyance. C’est aussi à eux de s’informer sur le marché « défense » et de sentir les matériels qui vont bientôt être remplacés. D’autant que les récents programmes VLFS et PLFS étaient bien annonciateurs de la demande des armées pour du véhicule tactique non protégé. Honte à eux de ne pas avoir un minimum d’implication dans les questions d’équipement, pour ensuite pousser des cris d’orfraies quand on les zappe pour les achats sur étagère !

  11. « Au temps des colonies », Peugeot inondait l’Afrique de véhicules peu ou prou « tout terrain » … On y voit encore de beaux restes … Et puis les Japonais sont arrivés. Ni Renault, ni PSA ne se sont jamais vraiment intéressé au marché du 4 x 4, ni d’ailleurs au marché militaire. Les années ont passé, il existe sur le marché mondial d’excellents 4 x 4 à bon marché, profitons-en. A ce propos, le prix d’achat du Ford Ranger figure dans le catalogue UGAP: 19 000 €. A comparer avec le prix de la « reconstruction » d’un P4 Tout est dit …

    1. Au début Renault et surtout Peugeot se vantaient même de ne pas succomber à la « mode » du 4X4 ou SUV.
      Ah Ah Ah mon bon Monsieur…pas de cette mode américaine chez nous…durera pas
      Nous avons des visionnaires …
      J’ai vu la dernière camionnette (on disait pas pick-up) Peugeot flambante neuve à Papeete en 73! avec toute la famille dans la caisse..

  12. @ Sam: Très juste. A Satory, les bureaux de RTD jouxtent quasiment ceux de la STAT. Il n’y a « qu’à traverser la cour ». Mais … j’ai entendu un jour un haut cadre de RTD dire:  » Le marché militaire ne nous intéresse pas. Par contrat, nous fournissons 1000 camions par an à de gros transporteurs tel Norbert Dentressangle, et bien d’autres. Alors quelques centaines pour l’Armée… avec des spécifications parfois ubuesques … ».

  13. Le patriotisme économique, c’est bien beau…mais acheter français juste pour acheter français incite nos industriels à faire le minimum syndical en proposant des matériels inadaptés à prix fort, sachant qu’ils auront de toute façon gain de cause.
    Peut être qu’acheter de plus en plus à l’étranger (surtout lorsque que l’on a mieux pour moins cher) leur fera prendre conscience qu’ils ne sont pas si indispensable que cela à notre armée…et les inciteront à devenir plus compétitifs.
    Un « mal » pour un bien.

  14. De toutes façons, on pourra dire ce que l’on veut, nos P4 sont au bout du bout, corrosion avancée, usure mécanique, sécurité d’un autre âge, interdiction en France excepté contexte tactique de monter du monde à l’arrière, donc limité désormais à 2 places au lieu des 6 personnes que l’on peut monter… beaucoup de points à prendre en compte car ce qui est sûr, c’est que nos P4 partent en réforme à grands coups de balais mais ne sont que partiellement remplacées par les Ranger qui ne suffisent pas en volume à armer toutes les missions que l’on devrait faire. Que doit on faire, attendre après des constructeurs nationaux incompétents désormais sur le segment qui nous intéresse, ou acheter étranger et être en mesure d’assurer les missions qui nous incombent? Pour moi, le choix est tout vu…
    De plus, Renault n’a que ses yeux pour pleurer car il ne fait que payer son incompétence caractérisée, endormi après des années de largeurs accordées par les armées, pièces vendues hors de prix, délais interminables, non priorisation de la maintenance des véhicules militaires vis à vis du civil lors de l’externalisation. Certes, Renault a récupéré un bout de marché pour fournir des porteurs remorque équipé de bras de manutention Palfinger pour palier les restrictions d’emploi de nos bons vieux G290 et leur mise en réforme accélérée, mais ce n’est que du routier, et encore, 380cv sous le capot pour rouler à 40t, on n’a même pas retenu la leçon du VTL, une fois de plus, il n’y a pas de chevaux et on se traîne le cul dès que ça grimpe. Fini l’époque des TRM 10000 et autres véhicules axés militaire, et adaptés aux besoins spécifiques des militaires, rusticité, simplicité, efficacité en tous terrains, c’est ce qui leur a valu entre autres la perte de marché face à Iveco pour les remplacement de la gamme transport lourd VTL/R et TRM 10000…
    Quand donc nos constructeurs vont ils se sortir les doigts du c..? Perso, je ne pleure pas pour eux, car ils ont fait la situation actuelle!

  15. Les p4 si je me souviens bye n avait que leurs (petit) moteurs de Peugeot , le châssis étant Mercedes ,donc pour le cotes français….néanmoins c était un véhicule intéressant ,facilement réparable sur le terrain ,capable de durer , idéale pour la patrouille ou la présence long terme mais effectivement pour la vraie guerre…
    Par contre j espere que pour les nouveaux véhicules les moteurs ne soient pas trop complexes , perso si je devais traverser un bon bout de sahel aujourd’hui je prends encore la p4, l important c est d arriver!
    Il y avait aussi cotes rustique des choses très intéressante chez sovamag.
    Mis a part Toyota,p4 et sovamag , si je n ai pas une grosse assistance , les autres marques me fond carrément froid dans le dos a l idée de m engager sur une longue distance en Afrique.
    J ai vu les Ford ranger a l œuvre , c est de la M…e!

  16. Pourquoi,au nom de la solidarité européenne, ne préselectionnons nous pas le « hunker » polonais et entamions nous pas de longues négociations commerciales avec de juteuses contreparties que nous trouverions régulièrement insuffisantes.

  17. C est extrêmement drôle de lire les commentaires de certains….
    Ils est clair que beaucoup n ont aucune idée du prix réel de leur voiture. Si vous payez une Renault megane 20 000€ c est parce qu il a été prévu d en vendre par exemple mini 1 000 000 d exemplaire. Donc une ligne d assemblage à été mise en place pour avoir un tarif « vendable » et une marge maximale pour le constructeur. Les coûts d étude qui se chiffrent en dizaine de millions €sont répartis sur le minimum à vendre pour le constructeur pour que le véhicule soit rentable. Alors avec 3800 même 10000 exemplaires à fournir… Je ne connais aucun constructeur capable de vendre un 4×4 au prix de un ranger…. Et de rentrer dans ces frais. Alors les bien pensants… Vous pouvez incriminez qui vous voulez… Mais si Renault ou Peugeot répondent… Vu la quantité…. Ça sera des véhicules à minimum 80 000 voir 100 000 €

    1. Voici un extrait d’un article (copier coller ) d’usinenouvelle du 30 septembre 2016 :
      .
      L’alliance Renault-Nissan se rapproche de Mistubishi. « L’opération n’est pas encore bouclée, on est encore sur une période de  » due diligence « qui devrait se terminer dans les semaines à venir », a précisé Carlos Ghosn dans une interview publiée à l’occasion des journées presse du Mondial de l’auto.

      « Notre future alliance dépasserait les dix millions de voitures au niveau mondial. L’objectif d’intégrer le Top 3 mondial serait atteint. La place de numéro un mondial n’est pas une priorité. Mais sur le fond, c’est tout à fait atteignable », a-t-il ajouté.
      .
      .
      Soyons réalistes, avec 10.000.000 de voitures vendues par an dans le monde, je doute que Mr Gohn n’ai jamais entendu parler des 4000 VLTP et/ou VLTT de l’armée française à livrer sur plusieurs années … Il a d’autres choses à faire…

  18. Et au fait… Il y a plus de pcs françaises dans un ranger que un dacia ou un berlingot ……

    1. @Tophe

      J’ai entendu des anciens dire que la vénérable Jeep ( Willys , Hotchkiss-Brandt ) était plus solide , plus robuste et d’un entretien beaucoup plus facile quoique moins performante que la P4 , est-ce exact ?

  19. Il faut un véhicule qui reste fiable, rustique et simple à réparer au cas où. Avec de bonnes capacité de franchissement et d’emport.
    A ce la, je vois bien un Toyota HZJ 79!
    Ils font des modèles « Afrique » qui est simplifié en électricité, radiateur de refroidissement plus grand…
    Et l’avantage, c’est que en Afrique, il y a de la pièce….

  20. Bonjour,déjà lors du remplacement des jeeps dans les années 70 le choix portait sur des « francisations » de véhicules étrangers à savoir Le Fiat Campagnola associé à Renault,la WV Iltis associé à Citroën et le Mercedes G associé à Peugeot qui fut le vainqueur donc déjà pas de 4×4 véritablement français,pourtant il existait à l’époque un bon 4×4 français rustique : Le Cournil avec moteur Peugeot mais à priori il n’a pas concouru

  21. Quand on voit le nombre d engins véhicules légers et blindés développés par des petits pays pour eux mêmes . Satory en a un catalogue…on peut s interroger sur cette incurie industrielle et le manque d autorité de l état ou sa lamentable et durable niaiserie technocratique. Il n y aura plus d’industrie militaire de base en France et on nous fait la chanson sur le chômage…adieu Berlier panhard amx et autres…on est plus riche et plus fort aujourd’hui ? Pas sur…à une apique il y avait d’Angela pour faire des 4 4 à partir de Peugeot…disparu aussi? Queda Nada y basta?

    1. @Parabellum

      Rien compris à partir de : « Pas sur…à une apique il y avait d’Angela pour faire des 4 4 à partir de Peugeot…disparu aussi? Queda Nada y basta? »
      Le post suivant ne m’éclaire pas plus , pouvez-vous reformuler svp ?
      Merci ! 😀

      1. Problème de traitement de texte correcteur automatique…je voulais evoquer le constructeur DAngel qui transformait les Peugeot en tout terrain…le reste est une blague en espagnol un peu désespérée qui veut dire il ne reste rien et ça suffit.merci de votre écoute…

        1. @Parabellum

          O.K ! Merci ! 😀
          Lo que escribiste en castellano , ya lo habia entendido ! 😉
          Gracias a ti .

      2. Parabellum parle du carrossier Dangel,dans le Haut-Rhin,qui produit des 4×4 sur base Peugeot….

        a qui ont doit,par exemple,les 504 et 504 4×4…..et qui actuellement,propose TOUS les utilitaires du groupe PSA (peugeot-citroen) en 4×4

        Remarquons que ca ne change rien au probleme du remplacant de notre mule…

        SI on se base sur le contrat des Ford Ranger:

        4×4
        pick up
        1T de charge utile
        double cabine

        PERSONNE en france ne produit ce genre de vehicule a moins de 25000€
        seul ACMAT (du groupe renault trucks defense) vend un « ALTV »,qui n’est qu’un nissan navarra avec une nouvelle face avant……mais a 45000 le morceau!
        sachant qu’un navarra NEUF (double cabine,pick up,160cv) vaut 33000€!
        un mitsubishi L200 est a 32000…

        je vais pas tous vous les faire hein…..

        mais un ford a 19000 contre n’importe quoi d’autre a plus de 30000…comme le disait une pub: « faudrait etre fou pour depenser plus » (comme pour nos fusils d’assault,au passage! )

        1. @grosminet

          Merci de vos précisions !
          Ce Ford n’est-il pas celui qui apparaît dans un épisode de Top Gear UK , lorsque May et Clarkson doivent « secourir » Richard Hammond perdu en pleine montagne dans la neige en Alaska ou une zone aux conditions similaires ; cela vous dit-il quelque chose ? Chacun des deux achète un gros 4×4 en espérant avoir choisi le meilleur .
          Les chiffres des ventes donnés par Jeremy Clarkson donnent le tournis ! Ceux de James May un peu moins mais satisferaient largement n’importe quel constructeur hexagonal !
          Si quelqu’un le sait …

  22. Demandez-donc aux Tchadiens ce qu’ils pensent de la Toyota …Ils vont vous répondre qu’on a jamais fait mieux en Diesel ou Essence .. ».Véhicule civil de combat adapté »… à de nombreuses pièces d’artillerie du 12,7 au Bofor 40mm en passant par des paniers à roquettes de Mig…Rien ne leur a été épargnées !
    On les voit autant dans le sahel qu’en pleine brousse …On trouve en plus des pièces détachées dans les coins les plus reculés …. En Afrique : »Toyota ya bon! »…
    ..

  23. je pense que l on ne se pose pas les bonnes questions, la question que l on devrai se poser est pourquoi a chacun des appels d offres le materiel Français n est pas compétitif face a ses concurents étrangers? on sait tous que notre industrie fout le camp, autant dans le civil que le militaire, pour rester dans le militaire, aujourd hui c est le fusil d assaut, les véhicules legers, les bombes larguées par avion, demain avec le rapprochement franco allemant des blindés ce sera le remplacant du leclerc qui s appellera probablement leoclerc pour faire bonne mesure mais qui sera probablement un leopard 3 de meme avec le remplacant du vbci….aprés demain ce sera au tour du remplacant du rafalequi sera probablement le sucesseur du neuron avec les anglais. on nous rabache que la seule facon de s en sortir c est de faire de la haute technologie, oui mais quand nos concurrents direct en font aussi….?
    je pense que le probléme est plus profond,que c est toute la politique industrielle, ou la politique tout court, qui est a revoir, quand on voit le cas allemant, la politique consiste a présérver l industrie quitte a allourdir la taxation et impots sur les ménages, en France depuis 40ans on ne fait qu empiller année apres année contraintes et impositions , sans pour autant que celles des ménages soient allégées!

  24. juste une question ; il n’y a plus d’Opérateur d’Importance Vitale parmi les constructeurs automobiles français ?

  25. En Europe il y aurait l’Amarok chez VW, avec une config utilitaire et une suspension renforcee, on peut monter jusqu’a environ 1,1t de charge utile. Sachant qu’il est fort possible qu’une partie des matieres premieres et des pieces detachees entrant dans la fabrication de ce vehicule soient fournies par des entreprises hexagonales, il y aurait un retour direct sur l’emploi en France.

Les commentaires sont fermés.