Archives quotidiennes : samedi, 29 juin, 2013

Côte d’Ivoire : L’ONU dit craindre de nouvelles attaques menées par les partisans de l’ex-président Gbagbo

Un peu plus de deux ans après l’arrestation de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, redoute de nouvelles attaques menées par ses partisans, notamment à partir du Liberia voisin. « La sécurité le long de la frontière avec le Liberia reste précaire et représente une menace pour la Côte

Couac russe au sujet de la base navale de Tartous?

Suite à une accord signé par Damas et Moscou en 1971, la marine soviétique d’abord, puis russe ensuite, dispose de facilités dans le port syrien de Tartous. Ce qui lui offre une alternative éventuelle à celui de Sebastopol, où sa présence fut un temps menacée mais aussi et surtout un moyen de rebâtir l’influence de

La France condamnée dans l’affaire du cargo Junior, arraisonné par la Marine nationale en 2008

Le 7 février 2008, la Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre avait arraisonné le Junior, un cargo battant pavillon panaméen, au large de la Guinée Bissau. Il y avait de bonnes raison de lancer une telle opération, laquelle demanda la participation de commandos marine et d’un avion de patrouille maritime : le navire

Six marins allemands accusés de mutinerie

C’est ce serait une première outre-Rhin : 6 marins de la Deutsche Marine ont été formellement accusés de mutinerie par le procureur de Rostock, le 28 juin. Les faits remontent au mois de février dernier, à bord de vedette lance-missiles Hermelin (classe Gepard), au à Beyrouth, au Liban. A l’époque, le bateau était alors en

L’immunité des Nations unies confirmée pour l’affaire du massacre de Srebrenica

Commis le 11 juillet 1995, le massacre de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, reste la pire tuerie jamais commise en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, avec plus de 8.000 musulmans bosniens victimes des forces serbes de Bosnie alors commandée par le général Ratko Mladic. Au moment des faits, le secteur de Srebrenica était

Le Pentagone met à jour ses règles d’engagement en cas de cyberattaques

Pour le général Martin Dempsey, le chef d’état-major interarmées américain, les attaques informatiques constituent « l’une des plus sérieuses menaces contre notre sécurité nationale ». Qui plus est, et ce constat a aussi été fait en France, ce danger ne cesse de prendre de l’ampleur. Ainsi, l’officier, qui s’est exprimé le 27 juin devant la Brookings Institution,