soldes / Archives

En 2016, la rémunération des militaires a baissé de 1,3%

Depuis 2015, avec l’opération intérieure Sentinelle, venue s’ajouter aux « projections » sur les théâtres d’opérations extérieurs et à la nécessaire préparation opérationnelle, les militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre, sont amenés à passer près de 200 jours par an loin de chez eux. Mais pour couronner le tout, ils ont vu le niveau de

À cause des défaillances de Louvois, la Commission des recours des militaires croule sous les dossiers

Si le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) défraient moins la chronique ces derniers temps, il n’en demeure pas moins qu’il continue à générer des erreurs lors du paiement des salaires des militaires, en particulier ceux de la Marine nationale, de l’armée de Terre et du Service de santé des armées (SSA).

La solde des pilotes de combat saoudiens va augmenter de 60%

Étant donné que la Royal Saudi Air Force (RSAF) ne communique pas sur sa politique en matière de ressources humaines et qu’il n’est pas possible non plus de s’en faire une idée en consultant un site Internet dédié à son recrutement, il est difficile de se faire une idée du montant des soldes versées aux

Sentinelle : Selon le chef d’état-major de l’armée de Terre, il y a du retard dans le versement des primes

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale portant sur le projet de loi de finances (PLF) 2017, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, s’est dit particulièrement vigilant à l’évolution du moral des troupes qu’il commande. Si ce dernier est « plutôt bon » grâce, selon lui, à la « dynamique positive dans laquelle

La mise en service du logiciel de paie Source Solde repousée, au mieux, à la fin 2017

Responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes (salaires) des militaires, essentiellement de l’armée de Terre, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS) doit être abandonné quand un remplaçant, plus fiable, sera au point. Pour cela, la Direction générale de l’armement (DGA) a été chargée de piloter le développement du logiciel Source

La retenue à la source de l’impôt et l’entrée en service de Source Solde risquent de poser des problèmes

Le 16 mars, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, a présenté une réforme visant à instaurer un système de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. « Le prélèvement ou retenue à la source est un mode de recouvrement de l’impôt, consistant à faire prélever son montant par un tiers

Le successeur de Louvois replacera « l’homme au coeur du système »

Le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) n’a cessé d’être la source d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes dues aux militaires de l’armée de Terre, de la Marine nationale et du Service de Santé des armées depuis son entrée en service, en 2011. Et, la dissolution, dans le même temps, des 

Soldes : Le successeur du système « Louvois » sera développé par la société Sopra

La société de services informatiques Sopra a été désignée, au terme d’un appel d’offres lancé l’an passé par la Direction générale de l’armement, pour concevoir le futur système de paiement des soldes des armées, en remplacement du désastreux Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois), responsable, encore aujourd’hui, d’innombrables dysfonctionnements dans le versement

Soldes : Et pendant ce temps, le système de paiement des soldes « Louvois » continue à faire des siennes…

Dans l’attente de l’arrivée du logiciel « Source Solde », il faut bien continuer à composer avec le système Louvois (Logiciel unique à vocations interarmées de la solde), responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre. Ces derniers doivent faire face à des « moins-versés » ainsi qu’à des « trop-versés »,

Les préoccupations du Conseil supérieur de la fonction militaire… et les réponses du ministre

La 92e session du Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM), qui permet aux militaires d’exprimer au ministre leurs préoccupations et les questions relatives à leur statut, a pris fin le 12 décembre dernier. Condition du personnel, infrastructures, avenir du fonds de prévoyance militaire, civilianisation du ministère de la Défense, soldes, restructurations, syndicats dans les