RSAF / Archives

La Tunisie et l’Arabie Saoudite ont organisé leur premier exercice aérien conjoint

Membre de l’Alliance militaire islamique, une coalition de pays musulmans mise sur pied par Riyad en 2015 pour « combattre le terrorisme », la Tunisie organise, depuis le 8 octobre, des manoeuvres aériennes inédites avec l’Arabie Saoudite. Ainsi, des F-15 de la Royal Saudi Air Force [RSAF] ont été déployés à cette fin sur la base aérienne

Singapour envisage de lancer une procédure pour remplacer ses avions F-16

En consacrant 22% de son budget à ses dépenses militaires, la prospère République de Singapour entretient des forces armées dont le format peu paraître disproportionné par rapport à sa superficie (720 km2) et au nombre de ses habitants (près de 6 millions). Mais cet investissement tient à plusieurs raisons : la cité-État s’estime isolée dans

Yémen : La coalition dirigée par l’Arabie Saoudite a encore perdu un avion de combat

Sans donner de détails, la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite a confirmé, le 7 janvier, avoir perdu un avion de combat lors d’une mission au Yémen, où elle intervient depuis mars 2015 contre les rebelles Houthis, en soutien aux forces loyales à Abdrabbo Mansour Hadi, le président yéménite. L’appareil en question serait un Panavia Tornado,

Singapour confirme l’achat de 6 avions ravitailleurs A330 MRTT

Après l’Australie, les Emirats arabes unis, le Royaume-Uni et l’Arabie Saoudite, Singapour a confirmé, la semaine passée, sa décision d’acquérir 6 avions ravitailleurs A330 MRTT d’Airbus Military Defense & Space pour remplacer ses 4 Boeing KC-135 vieillissants, actuellement mis oeuvre par le 112 Squadron basé à Changi. L’avion-ravitailleur européen était en compétition avec le KC-46A

L’Arabie Saoudite paiera plus cher ses avions de combat Eurofighter Typhoon

En 2007, l’Arabie Saoudite signait, avec le Royaume-Uni, le contrat « Salam », portant sur la livraison de 72 exemplaires de l’avion de combat Typhoon, conçu par le consortium Eurofighter (BAE Systems, Airbus, Finmeccanica) pour un montant de 4,7 milliards de livres (5,5 milliards d’euros). Seulement, ce contrat avait été établi en fonction de tarifs correspondant « aux

Collision entre un Mirage 2000 français et un F-15 saoudien (MàJ)

Selon la SPA, l’agence de presse officielle saoudienne, un Mirage 2000 D de l’escadron de chasse 3/11 Corse, basé à Djibouti, est entré en collision avec un F-15 de la Royal Saoudi Air Force, le 14 janvier, dans la région de Tabouk, dans le nord-ouest de l’Arabie Saoudite, au cours d’un exercice. « Lors d’un entraînement simulant des

Ailes saoudiennes dans le ciel de Bourgogne

Pour la première fois de son histoire, la Royal Saudi Air Force a déployé un détachement aérien autonome en Europe dans le cadre de l’exercice Green Shield, qui s’est déroulé du 5 au 16 octobre, sur la base aérienne 102 de Dijon. Ces manoeuvres aériennes ont ainsi impliqué 6 avions de combat saoudiens de type