Le constructeur russe MiG développe un nouvel intercepteur pouvant voler jusqu’à Mach 4