Antilles / Archives

Avec l’opération Albatros, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni coordonnent leur action militaire aux Antilles

Plus de 2.000 militaires français ont été mobilisés pour venir en aide aux sinistrés de la série d’ouragans qui viennent de frapper les Antilles au cours de ces derniers jours. Pour rappel, plusieurs régiments ont été sollicités pour envoyer des hommes et du matériel (17e RGP, 19e RG, 3e RPMa, 33e RIMa, 3e REI, etc).

Irma : Le BPC Tonnerre est parti vers les Antilles avec plus de 1.000 tonnes de matériels

Comme annoncé, et après avoir terminé son chargement, le Bâtiment de projection et de commandement Tonnerre a appareillé du port militaire de Toulon pour mettre le cap vers Saint-Martin, île dévastée, avec celle de Saint-Barthélemy, par l’ouragan Irma. Les moyens que ce navire va acheminer aux Antilles sont conséquents. Ainsi, plus de 1.000 tonnes de

Le BPC Tonnerre sera envoyé aux Antilles pour porter secours aux sinistrés de l’ouragan Irma

Le Bâtiment de transport léger (BATRAL) Dumont d’Urville aurait été certainement très utile aux opérations actuellement en cours pour porter assistance aux victimes de l’ouragan Irma, qui a ravagé les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, où l’on attend l’arrivée d’un second qui, baptisé « José », s’annonce tout aussi violent. Seulement, en juin, le Dumont d’Urville a

Le Bâtiment de transport léger « Dumont d’Urville » a entamé son dernier voyage

Dernier des 5 BATRAL (Bâtiment de transport léger) de la classe Champlain à être encore en service au sein de la Marine nationale, le « Dumont d’Urville » a appareillé, pour la dernière fois, de la base navale de Fort-de-France (Martinique) le 19 juin dernier. Ce navire doit en effet rejoindre Brest, où il sera désarmé avant

Les Forces armées aux Antilles ont permis la saisie d’une tonne de drogue en huit jours

. L’une des missions des Forces armées aux Antilles (FAA) est de lutter contre le trafic de drogues, particulièrement important dans leur zone de responsabilité. C’est ainsi que, régulièrement, l’on apprend que les frégates de surveillance « Germinal » et « Ventôse » ont permis la saisie de grosses quantités de produits stupéfiants, notamment de cocaïne. Les opérations menées

La commande d’un quatrième Bâtiment multi-missions a été confirmée

Conformément à ce que prévoyait la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 actualisée, la Direction générale de l’armement (DGA) a confirmé, ce 18 janvier, la commande d’un quatrième Bâtiment multi-missions (B2M) auprès de la société Kership, codétenue par DCNS et le chantier naval Piriou. Ce dernier B2M, qui sera baptisé « Dumont d’Urville », devrait être livré

La frégate de surveillance « Germinal » intercepte 700 kg de drogue

Les frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » interviennent régulièrement contre les trafiquants de drogue qui sévissent dans les eaux antillaises. Mais, cette année, il aura fallu attendre la nuit du 19 au 20 avril pour assister à la première prise importante mise au crédit des Forces armées aux Antilles (FAA). En effet, cette nuit-là, suite

La frégate de surveillance Ventôse multiplie les interventions contre le trafic de drogue

Au cours de ces derniers jours, la frégate de surveillance « Ventôse », a mené plusieurs opérations contre les trafiquants de drogue dans les eaux antillaises, ce qui a permis de saisir plus d’une tonne de cocaïne et 800 kg de marijuana. La première intervention a eu lieu dans la nuit du 23 au 24 septembre, à

La frégate Ventôse a saisi plus de 500 kg de drogue

Depuis le début de cette année, les services de l’État ont saisi plus de 5,8 tonnes de drogues dans la zone maritime des Antilles. La Marine nationale, avec ses frégates de surveillance Germinal et Ventôse, a contribué pour une large part à ce bilan, avec plusieurs prises importantes, le plus souvent en collaboration étroite avec

Antilles : La frégate Germinal améliore encore son tableau de chasse face aux narcotrafiquants

Les frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » mènent la vie dure aux narcotrafiquants qui sévissent aux Antilles. Il est en effet fréquent d’apprendre qu’elles ont intercepté des quantités relativement importantes de stupéfiants dans la région. Comme encore dans la nuit du 15 au 16 avril. Cette nuit-là, un go-fast au comportement suspect a en effet